Vous êtes sur la page 1sur 7

III.

22) TUYAUX FONTE DUCTILE


Généralités
Les dispositions et prescriptions prévues au titre 1er du fascicule 71 2003 du C.C.T.G. sont
intégralement applicables.
Les canalisations seront en fonte ductile à Graphite Sphéroïdal (GS) dřépaisseur minimale
correspondant au minimum à la classe 30, conformes à la norme NF EN 545-2010 ;

Les assemblages seront à joints standard, verrouillés, ou à brides.


A noter que dans des zones où le sol est de nature frottant, les joints seront verrouillés. Ce type
de joints pourra être également employé dans des zones où lřespace est réduit et ne permet pas
la réalisation de massifs de butée.

Normes de Référence

Le matériau et la qualité de fabrication devront être conformes aux normes agréées telles que
définies dans le CCTP.
Les normes suivantes sont applicables :
 ISO 2531, EN 545 : Tuyaux en fonte ductile, raccords, accessoires et leurs joints
pour conduites dřeau - Exigences et méthodes d'essai
 EN 15189 : revêtement extérieur polyurethane
 EN 14628 : revêtement extérieur PEHD
 EN 14901 : revêtement époxy des raccords
 FASCICULE 71 2003 : Pour conditions de pose et essais

Calcul et conceptions des tuyaux


Critères de Projet

Tous les tuyaux devront être conçus et fabriqués en conformité avec la norme ISO 2531 et EN
545-2010 pour les conditions dřopérations minimales suivantes :
 Pression interne non compris les coups de bélier conforme à la pression de service
définie précédemment suivant les tronçons et pression interne maximale y compris coups
de belier
 Les charges externes permanentes doivent correspondre à une couverture de sol jusquřà
4 mètres dřépaisseur et des charges roulantes basées sur les convois types en vigueur dans
le dimensionnement des routes nationales. Lřépaisseur des tuyaux doit être en accord avec
la norme ISO 2531 et EN 545-2010.
 Lřovalisation du tuyau revêtu de ciment mortier sous lřeffet des charges externes ne doit pas
dépasser 3 % du diamètre du tuyau.
 Les conditions de site de lřaléa sismique seront prises avec les valeurs mentionnées dans
les textes en vigueur.
 Les conditions de pose en tranchée, pour le calcul des tuyaux seront prises avec la
solution lit de pose en matériau sablo-graveleux dřépaisseur minimale 20 cm et les terres
de remblai autour de la conduite jusquřà 20 cm au dessus de la génératrice supérieure
compactées au minimum à 90 % du Proctor Normal.

Caractéristiques des tuyaux

Les tuyaux et pièces de raccord devront répondre avec satisfaction à:


 Essai de type selon norme EN 545:2010
 Essai de type selon fascicule 71 du 2003 Ŕ mode opératoire DDPP no 008
 Usine de fabrication titulaire de la certification ISO 9001ou 9002

Les tuyaux droits seront en fonte ductile centrifugés, à joint automatique, à joint mécanique, ou
joint à brides. Ils comporteront un revêtement intérieur centrifugé à base de ciment résistant aux
eaux sulfatées et un revêtement extérieur défini en fonction des conditions de sols rencontrés
Les joints mécaniques à brides seront fournis avec la boulonnerie en acier galvanisé.
Les pièces de raccord seront en fonte à joint automatique à lřexception des manchons qui seront à
joint mécanique ou à joint à brides.
Les tuyaux, raccords et pièces en fonte ductile doivent répondre aux caractéristiques mécaniques
définies dans la norme ISO 2531 et EN 545:2010.
Les tuyaux, coudes, pièces spéciales et raccords devront provenir, pour des raisons de
compatibilité et de tolérance, du même Fabricant.
Les tuyaux seront livrés avec les longueurs normalisées du tableau 3 de la norme EN 545 :2010.
Les tuyaux devront faire lřobjet des essais suivants :
 essais de traction sur éprouvettes selon ISO 2531
 essais de dureté Brinell selon ISO 2531
La dureté superficielle doit être égale ou inférieure à 230 HB pour les tuyaux et à 250 HB pour
les tuyaux non centrifugés, les pièces accessoires et raccords.

Epaisseur des tuyaux


Lřépaisseur nominale de fonte des tuyaux est obtenue en fonction de leur diamètre nominal selon le
tableau 17 de lřarticle 8.1 de la norme EN 545 :2010 et la classe de pression inscrite au premier
alinéa de lřarticle 3.3 :
Le Fabricant est tenu de spécifier les contraintes maximales en paroi et les ovalisations maximales
sous les cas de charge spécifiés ci avant.

Joints automatiques à emboîtement

A moins dřindication contraire, les joints automatiques à emboîtement avec bague en caoutchouc
conforme à la norme ISO 2531 sont utilisés pour lřassemblage des sections de tuyaux et raccords.
Ils seront utilisés avec préférence sur le projet car permettent un mouvement au niveau des joints
avec une possibilité de rotation, ce qui est favorable pour le comportement de la conduite vis-à- vis
des mouvements de terrain dans le cas de tremblements de terre..
Les déviations angulaires minimales admissibles au niveau des joints seront de 5° pour DN 60 à
300 et 4° pour DN 350 à 1200.

Joints à brides :

Certains raccords (brides, emboîtements, bout-uni, tubulure de té, plaque pleine, etc.) seront
prévus avec des joints à brides.
Tous les accessoires comme robinets vannes, vannes papillon seront avec des brides.
Ces brides devront résister à la pression maximale de service et seront choisies parmi les standards
suivants :
- PN 10,16, 25, 32 et 40 - pression nominale 16, 25, 32 et 40 bars (selon les tronçons)
- Le perçage des brides est effectué selon norme ISO 7005-2
- La bague de joint des raccords sera renforcée par une armature métallique
Bagues des joints
Toutes les bagues des joints seront en EPDM (Ethylène Propylène Diène Monomère) et seront
conformes à la norme ISO 4633-1996

Epreuves avec pression intérieure


Les tuyaux devront être soumis en usine à une épreuve hydrostatique durant un minimum de dix
(10) secondes sous une pression minimale calculée selon les normes ISO 2531-1998 et EN 545-
2010.

REVETEMENT DES CANALISATIONS FONTE

Revêtements intérieurs des tuyaux


Tous les tuyaux doivent être revêtus intérieurement.
Il devra être fourni une attestation de conformité sanitaire suivant la réglementation en vigueur
(ACS) du revêtement proposé (revêtement de qualité alimentaire).
Tous les tuyaux devront être revêtus intérieurement en usine dřune couche de mortier de ciment
centrifugé résistant aux sulfates. Ce revêtement ne doit contenir aucun élément toxique ni aucun
élément soluble dans lřeau. Il doit être de nature et appliqué selon la norme internationale ISO
4179-1985 et la norme européenne EN 545-2010, excepté les épaisseurs nominales et minimales
données ci-après :
DN (mm) Epaisseur nominale Epaisseur minimale
(mm) en un point
(mm)
60 Ŕ 300
4 2,5

350 Ŕ 600 5 3,5

700 Ŕ 1 200 6 4,5

1 400 Ŕ 2 000 9 7

Revêtement extérieur et protection spéciale des tuyaux


Tous les tuyaux doivent être revêtus extérieurement.
En fonction de la corrosivité des sols (sur la base de la campagne de mesures de résistivité réalisée
durant les phases de Projet et complétée par la campagne à réaliser par le titulaire) les tuyaux
seront protégés extérieurement avec :

Une couche de zinc métallique, en conformité avec la norme internationale ISO 8179- Partie 1 Ŕ
1995.
Le titulaire pourra valablement proposer une quantité de zinc supérieure à 130 g / m2 visant à
donner une garantie supérieure pour la protection plus une couche de peinture bitumineuse
appliquée sur le zinc en conformité avec la norme internationale ISO 8179 Partie 1 Ŕ 1995.
Le titulaire pourra valablement proposer des épaisseurs de peinture bitumineuse supérieure à la
norme de manière à renforcer lřefficacité de la protection.

Essai hydraulique dans les ateliers du fabricant


L'essai hydraulique effectué dans les ateliers du fabricant sur chaque tuyau et raccord devra être
réalisé conformément aux articles 6.5 et 7 de la norme EN 545: 2010.
Les essais de traction seront effectués conformément à l'Article 6.3 de EN 545:2010 ou
conformément à une autre norme agréée par le Maître dřœuvre ou de tout organisme
d'inspection dûment agréé par le Maître dřouvrage. Le fabricant autorisera à tout moment
raisonnable l'accès à ses ateliers durant la fabrication des tuyaux et des raccords et durant
l'exécution des essais.
Le fabricant fournira un certificat d'essai signé confirmant que chaque tuyau et chaque raccord est
conforme en tous points aux exigences des essais hydrauliques spécifiées ci-dessus; ces certificats
d'essai devront être fournis dans tous les cas même si d'autres essais, y compris des essais de
traction, ont été effectués en présence du Maître dřœuvre ou de l'organisme d'inspection agréé.
Une analyse de matériau sera réalisée sur un échantillon prélevé au hasard sur la fonte liquide
ayant servi à la fabrication de chaque lot de tuyaux. Un examen au microscope d'un échantillon
prélevé sur un tuyau choisi au hasard dans chaque lot de tuyaux fabriqué, sera effectué afin de
vérifier que le matériau utilisé pour les tuyaux est bien du graphite sphéroïdal. Un tuyau, choisi
au hasard dans chaque lot de tuyaux fabriqué, sera soumis à un essai de traction. Les résultats de
ces analyses, examens et essais seront enregistrés et seront mis à la disposition du Maître dřœuvre.

III.23) RACCORDS FONTE


DUCTILE

Les raccords en fonte ductile auront les mêmes caractéristiques que les tuyaux droits à lřexception
des épaisseurs, des épreuves en usine et des détails des joints de démontage et de raccordement
cités ci-après.

Epaisseur des raccords


Lřépaisseur nominale de fonte des parois des raccords est calculée selon EN 545 :2010.
Epreuves en usine avec pression intérieure
Chaque raccord devra être soumis en usine à un essai de vérification dřétanchéité durant dix (10)
secondes sous une pression donnée selon la norme ISO 2531-1998 ou à une épreuve dřétanchéité
à lřair sous pression de 1 bar selon la norme ISO 2531-1998

Joints de démontage et de raccordement


La dépose de tout appareil de robinetterie devra toujours être possible par lřinstallation de joints
de démontage.
Ils seront en fonte ou en acier et devront pouvoir se fixer aisément par boulonnage autour des
conduites. Le serrage des boulons comprimera une ou plusieurs bagues qui rendront le joint
étanche sous la pression maximale de service (PMS).

Les tiges filetées, les écrous et les rondelles doivent être en acier galvanisé. Sauf indication
contraire ils doivent résister sans fuite à la PMS. On peut les utiliser enterrés pour les
raccordements de 2 sections de tuyaux ou en chambre, pour le démontage des appareils de
robinetterie.
Ils seront équipés ou non pour la reprise des efforts hydrostatiques (joints auto-butés). Dans tous
ces cas ils devront aménager un jeu suffisant pour permettre le démontage des pièces (4 cm
minimum).

III.24) RACCORDS FONTE DUCTILE POUR PVC


Les raccords en fonte ductile auront les mêmes caractéristiques que les raccords fonte à
lřexception des revêtements (voir ci-après) et des diamètres des emboitements qui devront être
compatibles avec les tuyaux PVC.

Tous les raccords et pièces accessoires Fonte pour canalisations PVC doivent être revêtus
intérieurement et extérieurement avec un revêtement époxy avec une épaisseur minimale de 250
microns appliquée suivant la technique dite du « poudrage époxy ».

Les emboîtements collés seront proscrits.

III.25) TUYAUX PVC

Généralités
Les canalisations en PVC seront à joints souples et satisferont à la norme NF EN 1452.

Conforme aux normes en vigueur, de classe 16 bars prévu au BPU, de type adduction labellisé
NF.
Les tubes doivent être classés selon leur pression nominale PN et la série de tube S.

La pression nominale, PN, dřun tube sera désignée en conformité avec le tableau suivant, en
tenant compte du diamètre du tube et de la série de tube S :

L'assemblage des tuyaux se fera par emboîtement avec bague d'étanchéité. Les emboîtements
collés sont proscrits.
Dans le cadre du preé sent marcheé , les tuyaux seront compris dans la classe de pression Ps
= 16 bars.
Les emboîîtements colleé s seront proscrits.
Caracteé ristiques
La matieè re aè utiliser doit eî tre conforme aè lrř EN 1452-1 et aux exigences suivantes :
 La masse volumique, ρ, aè 23°C du tube, mesureé e selon lrř ISO 1183, doit se situer entre
les limites suivantes : 1 350 kg/m3 ≤ ρ ≤ 1 460 kg/m3 ;
 La matieè re du tube doit avoir une reé sistance minimale exigeé e (MRS), au moins eé gale
ou supeé rieure aè 25 MPa.
Les tubes doivent eî tre de couleur grise.
Le diameè tre exteé rieur moyen, dem, drř un tube doit se situer dans les toleé rances donneé es
dans le tableau suivant :
La longueur nominale dřun tube est de préférence 6 mètres.
Les tubes à bouts lisses pour les assemblages à bague dřétanchéité doivent être chanfreinés.
Le marquage minimal exigé sur les tubes doit être conforme au tableau suivant :

III.26) ROBINETTERIE

Toute la robinetterie sera fournie avec documentations techniques détaillées, rédigées en langue
française.
Elles auront un sens de fermeture FSIH.
Leur aptitude à lřemploi et les procédés de vérification devront se rapporter aux normes EN-1074
Ŕ 1, 2, et 4.

Les vannes seront de type à opercules à brides


Les vannes seront à commande par volant manœuvrable par un seul homme.
Seront exclusivement acceptées les vannes à passage rectiligne avec obturateur surmoulé
d'élastomère. Leur revêtement intérieur et extérieur sera en époxy.
Elles répondront aux normes AFNOR :

leurs géométries seront conformes à NF E29 - 824,

le corps, le chapeau seront en fonte ductile GS 400 - 15,

l'opercule en fonte ductile GS 400 - 15 entièrement surmonté de nitrile,

la vis de manœuvre en bronze.

III.27) VENTOUSES

Les ventouses, placées systématiquement aux points hauts des conduites, assureront les trois
fonctions suivantes :
 Evacuation de lrř air pendant le remplissage des conduites, deé bit de sortie drř air
requis : 200 l/s sous 3 mCE.
 Evacuation de lrř air srř accumulant aux points hauts lors du service des canalisations,
 Admission drř air en cas de deé pression dans les conduites, deé bit drř entreé e drř air requis
500 l/s sous RŔ 5 mCE..

Le corps des ventouses sera en fonte. Il comportera deux orifices obtureé s par une boule.
L'un des orifices, de calibre important assurera l'eé vacuation ou l'entreé e de l'air pendant les
opeé rations de remplissage et de vidange, (entreé e ou sortie d’air aè grand deé bit), l'autre,
moins important, assurera l'eé vacuation de l'air en service continu (deé gazage sous pression).
Les ventouses seront associeé es aè un robinet vanne drř isolement afin de faciliter leur remise
en eé tat eé ventuelle. Le robinet sera manœuvrable depuis lrř exteé rieur.

Les caracteé ristiques principales seront :


- corps en fonte ductile GS 400 - 15 reveî tu eé poxy,

- lotteur en acier laitonneé surmonteé eé lastomeè re.


-
III.29) STABILISATEURS AMONT Ŕ ROBINETS ALTIMETRIQUES"
Le raccordement au reé servoir de Krindjabo sera eé quipeé d’un appareil de reé gulation DN
100 aè eé quipage mobile commandeé par un circuit pilote avec la double fonction «
stabilisateur amont » et « robinet altimeé trique ».

III.30) LES MATERIAUX NON COURANTS"


Les mateé riaux non courants pourront eî tre admis sous reé serve des prescriptions suivantes :
- lorsque l’Entrepreneur deé sirera utiliser des mateé riaux pour lesquels le preé sent
cahier n'en donne pas de prescriptions speé ciales, l’Entrepreneur devra solliciter
l'autorisation preé alable de l'Administration et soumettre ces mateé riaux aè son
agreé ment. A cet effet, il devra remettre au Maîître d’Œuvre avant tout emploi ou
essai, un meé morandum des essais de toutes natures auxquels les mateé riaux en
question ont eé teé soumis dans les laboratoires officiels et selon les meé thodes
couramment utiliseé es pour les mateé riaux connus ;
- le Maîître d’Œuvre pourra toujours exiger, avant de se prononcer, la production des
reé sultats des essais reé glementaires qui lui paraîîtraient neé cessaires, ainsi que, le cas
eé cheé ant, tous calculs justificatifs. En analysant ces diffeé rents reé sultats d'essais et
calculs justificatifs et par comparaison avec les reé sultats d'essais et coefficients de
seé curiteé admis pour les mateé riaux connus, l’administration acceptera ou refusera
l'utilisation des mateé riaux nouveaux consideé reé s, et en cas d'autorisation, fixera les
limites de fatigue et les coefficients de seé curiteé aè exiger des nouveaux mateé riaux
pour les diffeé rentes natures d'efforts.