Vous êtes sur la page 1sur 52

NOM :

……………………………………………………………………………………………………………
CHU DE MAHDIA ……………………..

2011 PRENOM :
……………………………………………………………………………………………………………
……..

Date…………………..
Guide pratique du GSM: ………….
PARAIN : * Gynécologue : Nom :…………………………………..
Résident SOMMAIRE
En I- PRESENTATION DU SERVICE DE GYNECOLOGIE
GNYECO- OBSTETRIQUE CHU MAHDIA

OBSTETRIQUE A- Personnel du service


B- Situation des différents secteurs d’activité
II. PREAMBULE
SERVICE DE GYNECOLOGIE III.FORMATION, GYNECOLOGIE
OBSTETRIQUE OBSTETRIQUE
A. LES OBJECTIFS THEORIQUES
CHU MAHDIA
B. LES OBJECTIFS PRATIQUES
Pr.SOUISSI M.Moncef
C. LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

IV. PROTOCOLES THERAPEUTIQUES DU


SERVICE

V. EVALUATION
P2

VI. DIVERS
I - LES LOCAUX DU SERVICE DE GYNECOLOGIE
OBSTETRIQUE DU C.H.U de MAHDIA.

REANIMATI
BLOC 1 :  Réanimation ON
 Gynécologie + Colposcopie
 Grossesses à haut risque
G
BLOC 2 :  Obstétrique Y
 Bloc opératoire N
E
BLOC 3 :  Bloc administratif C
 Echographie. O
 Accueil - Urgences L
I - PRESENTATION DU O
G
BLOC 4 : •Occupé PROVISOIREMENT par
SERVICE L’orthopédie Futur secteur I
E
DIAGNOSTIC PRENATAL
PMA
GAHR +
SEULS CEUX QUI VOUS ONT ENCADRÉ GHR
REELLEMENT VONT VOUS EVALUER Consultations Externes de
Gynécologie Obstétrique. 4 Box fonctionnels B1

BLOC 3 : ACCEUIL + URGENCES + ECHO +


SECTRAIRE + SALLE STAFF + BUREAU

BLOC 2 : Bloc opératoire + OBSTETRIQUE


BLOC4 : Occupé PROVISOIREMENT par orthopédie Futur
secteur GAHR +PMA
Chambre de garde "Internes mâles " : 1er étage : Bien propre
P3

PERSONNEL DU SERVICE : VOS ENCADREURS


-PERSONNEL PARAMEDICAL:à contacter si problème Nom Prénom Tél.
PAS SOUISSI M. Moncef 98 297 182
- SURVEILLANT général du service :
MOURALI Mechaal 98693768
GACEM
LAJMI Faten 96 048 140
- SECRETARIAT : AMIRA + LAILA+SABIHA
ZOUKAR Olfa 24 254 938
- REANIMATION: ABDESSALAM
BOUCHAHDA HAYFA 97 310514
- GYNECOLOGIE: LAMIA
CHERIF Rim 97 086 147
- OBSTETRIQUE : KAWTHAR
KORBI Asma 99 500 881
- BLOC-OP: RAFIKA
SOUILLEM Leila 21 462 414
- CONSULTATION : Mme SIOUD ZAYNEB +
D’ANARCHIE NI DE DESORDRE
RAWDHA
 URGENCE.COLPO, ECHO:LAILA
 ARCHIVES + DOSSIERS :C arcino QUI FAIT QUOI, QUAND, Où,
SABIHA
 ACCEUIL URGENCES : LAILA
COMMENT et POURQUOI ?
 VOTRE CHAMBRE DE GARDE : FREDJ+
ZAHIRA
 CHEFS D’EQUIPE LE SOIR:
 CHEFS D’EQUIPE LE SOIR: ABDELAZIZ
 CHEFS D’EQUIPE L’A.Midi:
"PERSONNES A CONTACTER EN CAS DE
PROBLEME OU DE MANQUE "
les URGENCES tous de garde LISTE DES RESIDENTS
P4

PAS D’ANARCHIE NI DE DESORDRE La plupart des litiges voire des conflits qui
surviennent entre Soignants et Soignés résultent
d’un manque ou d’une insuffisance de
Règle d’OR : QUI FAIT QUOI ? Communication.
COMMENT (qualité)? Les principales causes de cette carence sont une
prise de conscience insuffisante de l’importance de
EST MAITRE DES LIEUX CELUI QUI LES l’information du malade, un manque de temps et une
ORGANISE (vos dossiers, hygiène….) formation quasi inexistante du soignant à la
communication. Veuillez à la qualité de l’accueil,
particulièrement en urgence, à la formation à la
communication de tous les acteurs de santé
POUR AVIS EN CAS DE DIFFICULTES
DES VOLONTAIRES ANCIENS et HONNETES DU Les médecins doivent consacrer l’essentiel de leur
SERVICE (MERCI pour EUX)
temps aux malades ;
La population elle-même, instruite par les médias,
N’HESITEZ PAS UNE SECONDE POUR devrait également participer à cette véritable “culture
APPELER (tous) AFIN DE SAUVER UNE VIE de la communication”, gage d’une qualité essentielle
Dr SOUISSI en premier 98 297 182 de la relation médecin-malade, la confiance
partagée.(Rapport du collège de médecine 2008)


III- ORGANISATION DU STAGE
RREST
II -PREAMBULE JOB .DOYEN RESIDENT
P5

Chaque résident est responsable à part entière de son


Liste de garde faite dés le début du stage secteur, et du service en entier lors de sa garde : externes ;
1) Répartition dans le service : tapée, affichée internes, élèves sages femmes ,personnel ,etc.
7jours avant Un résident : gynécologie obstétrique futur et responsable
2) Liste des questions du staff du lundi et du jeudi d’un service ; d’une clinique , d’une unité , d’étudiants
3) La liste des congrès : dates ; programme dés le ….doit se préparer à la RESPONSABILITE :
début du stage communications à faire. *Responsabilité entière sur le secteur où il
4) Congés : 15jours en totalité .Se faire remplacer. travaille
5) Chambre de garde, logement : signaler - Personnel - Matériel - Hygiène - Education etc......
défaillance à l’administration, contacter vous-même - Mère et Enfant (restez en contact avec le néo-nat)
direction,et surveillant du service ... *Responsable de SA et de LA FORMATION +++
6) Doyen : Parler au nom des résidents de - Etudiants en MEDECINE
gynécologie obstétrique du service avec Direction - Internes formation, répartition (garde),etc...
hôpital - Stagiaires : SF
7) Doyen : Organisation et rappel des staff et *- Responsable de l’organisation de son Secteur « on doit
congrès laisser ses traces positives dans le secteur où on est
8) Taches et travaux scientifiques (job) à respecter à affecté »
la lettre (Pour une meilleure ORGANISATION).
9) Aviser le chef du service en cas de problème 2°DOSSIERS : Veuillez à la tenue correcte du dossier :
touchant la marche du travail : Cahier de examen quotidien, Dossier complet : l’examen
SUGGESTIONS sous votre responsabilité à donner gynécologique Doit être fait par vous même
à la secrétaire obligatoirement.
 Dans l’ordre : Conclusion de sortie, codage,
Un Résident = PILIER du Service prescriptions, claires, lisibles
 Où toutes les décisions sont mentionnées ;

CE QUI EST DEMANDE AU RESIDENT : 3° Travaux : avec votre parrain chaque semaine 13
RESPONSOBILITE h:
P6

3 Communications &1 publication par Résident / 6° Si DIFFICULE MEDICALE : accident (Hgies...)


Semestre (préparation à la recherche) n’hésiter pas à appeler plus qu’une personne de garde ou
Les communications sont tapées 15 jours avant la pas .
date du congrès et discutées en salle de staff. 7° La consultation est un excellent terrain
d’apprentissage pour un futur gynécologue. Elle doit être
4°Si PROBLEME : manque ou anomalie (s), le bien faite :
résident prend la décision qu’il juge utile pour a) -Accueil correcte : les patientes sont
résoudre problème ;contacter surveillant .
REINNES.
 Le mentionner sur le cahier des suggestions pour b) - Examen complet (les internes apprennent vos
éviter sa répétition me tel immédiatement gestes et habitudes...)
98297182 c) Porte ouverte
 Avertir le surveillant (e) immédiatement (Gacem 8° ACTIVITEES Médicales : La gynécologie et
le matin ,obstétrique ) appel à toute heure du l’obstétrique n’est ni la médecine interne ni la
Directeur de garde il est sur place en face de la chirurgie :présence au lit des « patientes » ,VISITE
Maternité l’appeler ! QUOTIDIENNE non au Bloc seulement !
 Ne pas accepter le (à peu près) ;travail - Gynécologie : endocrino, Gynécologie Médicale,
académique IDEAL pédogynécologie,carcino....
 Pas de travail au PIFF .Si vous commencez votre - Senologie
formation à faire du n’importe Quoi vous finissez -Obstétrique : Diagnostic prénatal. Médecine
comme mauvais GYNECO et un mauvais Médecin?.... interne et grossesse, FOETOLOGIE etc
-Echographie + Doppler
Suivie jusqu’à résolution définitive de ce Cette activité Médicale est TRES importante
problème  Un excellent gynécologue et un excellent obstétricien :
sont d’excellents internistes et d’excellents chirurgiens.
5° Staffs :  Ne pas négliger notre activité MEDICALE et éducative
Du matin commence à 8h.30 : but, discuter et exp :PPartum ,encadrement ,éducation)
laisser les étudiants, internes « discuter » « SEUL LE 9° ACTIVITEES OPERATOIRES :
TEMPS EST MAITRE » CHRONOS  Le CRO est écrit lisiblement ,COMPLET et LISIBLE
avant de quitter le bloc opératoire par vous même..
P7

 La veille de votre journée opératoire vous faites Objectifs du Résidant (discutés au collège
la liste des malades à opérer demain (liste faite National de gynéco obstétrique . Prime de
avant 13h) écrite au tableau du bloc opératoire à rendement
13h (les dossiers sont étudiés ; la malade est  Une épreuve écrite portant sur (l’état actuel des
réexaminée par vous-même connaissances:
 Vérifier que ce CRO a été tapé le jour même par 1- Physiologie gynécologique
la secrétaire, compter les manques (Corriger les 2- Physiologie obstétricale
fautes) 3- Anatomie gynéco obstétrique
4- Cancers gynécologiques
10° SORTIES des malades : Vérifier chaque jour, 5- Obstétrique normale
avant sortie 6- Obstétrique pathologique
- Le codage de vos dossiers : précis pour vos travaux 7- Gynécologie endocrinologie
-Résumé +CRO : Tapé, corrigé (par secrétaire ) donné 8- Exploration : Echo -Diag .Anténatal
à la patiente à vérifier 9- Techniques chirurgicales.
-Lettre de liaison au Médecin donnée à la secrétaire 10- PF(Santé Genisique...)
médicale(signe de civisme)
En plus de l’appréciation au cours du stage : l’évaluation
contribue à votre formation théorique et améliore le
FORMATION GYNECOLOGIE niveau de vos prestations en plus d’une certaine
OBSTETRIQUE objectivité de l’évaluation et la préparation tôt aux
examens nationaux et surtout à
A. LES OBJECTIFS THEORIQUES
B. LES OBJECTIFS PRATIQUES Soigner vos Malades selon les REGLES de l’ art
C. LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
FORMATION THEORIQUE OBJECTIFS DU COLLEGE DE GYNECOLOGIE
OBSTETRIQUE
Liste des questions à traiter le Lundi Et Jeudi 13h
1° MODULE OBSTETRIQUE 1 : OBSTETRIQUE NORMAL
30 faite du début à la fin du stage : Bibliographie
Domaine cognitif :
ACTUELLE ne dépassant pas 1 ANS INTERNET
Le Résidents doit acquérir des connaissance suffisantes et
HOPITAL à exiger ? ! actualisées sur les chapitres suivants
P8

 Physiologie de la A la fin de ce module, le résident doit être


fécondation,embryologie normale, capable de :
croissance fœtale normale.
 Physiologie des annexes foetales
 Pratiquer un examen obstétrical complet
 Bassin obstétrical normal
 Modifications de l’organisme
 Suivre correctement une grossesse
maternel au cours de la grossesse. normale.
 Diagnostic de la grossesse.  Pratiquer un accouchement du sommeil
 Surveillance d’une grossesse non instrumental par voie basse.
normale.  Faire une délivrance artificielle et une
 Examen clinique d’une femme révision utérine manuelle.
enceint au 1er, 2ème et 3ème trimestre de  Procéder à une épisiotomie simple et sa
la grossesse.
 Examen clinique d’un bassin
réparation.
normal.  Faire une échographie obstétricale de
 Indication et résultats des datation et le calcul de la biométrie d’une
prélèvements foetaux. grossesse normale
 Echographie Doppler en
obstétrique.
 Imagerie du bassin obstétrical
normal.
 Physiologie du déclenchement
spontané du travail.
 Mécanisme général de 2° MODULE 2 OBSTETRIQUE PATH.
l’accouchement.
 Contractions utérines (physiologie, DOMAINE COGNITIF :
moyens d’exploration). Le résident doit avoir des connaissances suffisantes
 La délivrance normale. et actualisées sur les chapitres suivants :
 Les suites de couche normales.
 Le nouveau- né normal  Vomissements gravidiques.
 Néphropathies gravidiques.
 Diabète gestationnel.
DOMAINE ;PSYCHOMOTEUR
P9

 Pathologie maternelle compliquant une


DOMAINE PSYCHOMOTEUR :
grossesse : cardiopathie, infection, cancer,
malformation génitale, tumeur abdomino- A la fin de ce module, le résident doit être capable de :
pelvienne , diabète , iso-immunisation..  Pratiquer avec succès certain prélèvement foetaux
 Tumeurs trophoblastiques. (villosités choriales, amniocentèses...)
 Avortements.  Pratiquer la réparation des épisiotomies et des
déchirures cervico-vaginales.
 Malformations foetales.
 Pratiquer un cerclage du col de l’utérus.
 Placenta praevia
 Surveiller correctement une grossesse à risque.
 H.R.P.
 Pratiquer les accouchements par voie basse dans
 Rupture utérine. toutes leurs formes
 infections amniochoriales.  Pratiquer les contractions foetales instrumentales.
 Anomalies du L.A.  Pratiquer les interventions césariennes.
 La grossesse multiple.  Faire une échographie morphologique et de détecter
 Les anomalies de durée de grossesse : prématurité de les anomalies foetales et annexielles évidentes
dépassement du terme.
 L’accouchement dystocique.
 Les dystocies osseuses
 Les dystocies dynamiques et leur traitement. 3° MODULE 3 GYNECOLOGIE I DOMAINE COGNITIF :
A la fin ce module, le résident doit avoir des connaissances
 Les dystocies d’origine foetales. suffisantes et actualisées sur les chapitres suivants :
 Les présentations dystociques.  Anatomie médico-chirurgicale de l’appareil génital féminin et
 Anomalies de la délivrance. sein.
 Les suites de couche pathologique.  Le cycle menstruel.
 Le nouveau-né, à risque .  Physiologie de la fécondation et de l’implantation.
 Les utérotonique et les tocolytiques .  Physiologie de la puberté.
 Les prostaglandines.  Physiologie de la ménopause.
P 10

 Courbe menothérmique.  Les douleurs pelvienne aigues .


 Bilan hormonal féminin.  Les douleurs pelviennes chroniques.
 F.C.V - Colposcopie.  Malformations de l’appareil génital féminin.
 Hystérographie - hystéroscopie- Biopsie de l’endomètre.  Pathologie vulvaire , inflammatoire , infectieuse ,
 Echographie pelvienne normale . dystrophiques , tumorales non malignes .
 Le T.D.M en gynécologie.  Pathologie vaginale : inflammatoire ,
infectieuse , tumorale non maligne.
 Les marqueurs tumoraux en gynécologie.
 Pathologie utérine : malpositions utérines ,
 La mammographie , l’échographie mammaire .
adénomyose , fibrome utérin , synéchie , atrophie
 La coelioscopie. hyperplasie de la m.utérine .
 Les explorations urodynamiques  Pathologie du col de l’utérus : infectieuse ,
II DOMAINES PSYCHOMATEUR :
A la fin de ce module, le résident doit être capable de faire :
dysplasie.
 Examen gynécologique. ***F.C.V.  Pathologie tubaire : infectieuse , G.E.U.
 Biopsie vulve, col, endomètre.  Pathologie ovarienne .
 Mise à plat d’une bartholonite.
 Puberté précoce et retard pubertaire.
 Insuffisance lutéale .
 Ponction d’un nodule du sein .
 Dystrophie ovarienne.
 Révision utérine instrumentale pour grossesse jeune
 Ménopause et ménopause précoce.
4° MODULE 4 GYNECOLOGIE II  Hirsutisme.
DOMAINE COGNITIF :  Tumeurs ovariennes bénignes.
Le résident doit avoir des connaissances  Prolapsus urogénital.
suffisantes et actualisées sur les chapitres  Incontinence urinaire.
suivants :
 Endométriose.
 Les aménorrhées.  Les oestrogènes.
 Les ménométrorragies.  Les progestérones.
P 11

 Les agonistes de la LH - RH.  I.T.G.


 Pathologie mammaire : infectieuse , bénigne  Exploration d’un couple stérile.
.  Sterilité féminine
 Sterilité masculine.
DOMAINE PSYCHOMOTEUR :  La P.M.A.
 Les dysfonctions sexuels .
 Les voies d’abord abdominales. DOMAINE PSYCHO-MOTEUR
 Ablation d’un nodule du sein. Ablation d’un kyste de la glande de Bartholin.
 Ablation d’un kyste du vagin.
 Colposcopie.
 Les voies d’abords abdominales : laparotomie et
 Hystéroscopie diagnostique. coelioscopie .
 Coelioscopie diagnostique  Les myomectomies .
 Les salpingotomies (coelioscopie et laparotomie).
 Les salpingectomies (coelioscopie et laparotomie).
 Les annexectomies (laparotomies).
 Les traitement conservateurs des kystes de l’ovaire
6° MODULE N° 6
GYNECOLOGIE ONCOLOGIQUE
5° MODULE .MEDECINE DE LA DOMAINE COGNITIF
REPRODUCTION Le résident doit avoir des connaissances
DOMAINE COGNITIF : suffisantes et actualisées sur les chapitres
Le résident doit avoir des connaissances suivants :
suffisantes et actualisées sur les chapitres Cancers de la vulve et du vagin.
suivants : Cancers du col de l’utérus
 La contraception féminine hormonale et Cancers du corps de l’utérus
Cancers de l’ovaire
non hormonale.
Cancers de la trompe
 I.V.G. Cancers du sein.
 Le diagnostic anténatal
P 12

E E E
c c c
DOMAINE PSYCHO-MOTEUR A h h h
Chirurgie pour lésions bénignes de : m o o o
Vulve n
i o O O
Vagin o b b b
Trompe c s s s
e
Ovaire n d M B
Utérus t a o i
Sein è t r o
s a p m
t h é
i o t
o l r
n o i
e
EXISTE DIFFERENTS NIVEAUX D’APPRENTISSAG
Niveaux 1 5 20 50 50
Niveaux 2 5
Niveaux 3

MEDECINE PRENATALE Niveaux 4 5 20 20 20

Niveaux 5 10 30 50 50

Total

MEDECINE DE LA REPODUCTION
P 13

S S S é é r y i +
L 1ere U U c c i s g L
I I H C i M I t h h p t a i
n n y o g o V é P i i l é. t g
s s s e a n G r l r r e u a
e e t l t i u u. u u d’ r t
r r r i u t. 1ere s r r l h e u
t t o. o r C e e i é r
i i e e T C g m h e
o o D d c r i p p a o y T
n n i i T h i c é é t s. p r
a a r o. m a r. r. u o o
D N g g o e t C C. r g m
I o n n m l’ s r o C. e a p
U r o o p. o t i m s e
p s s v r c p v t s
l t t C u e i l a r
a i i o la e é c i.
n c c e t l u.
t l i
i o Niveaux 1 20 10 10 5 5 5 5 5 5
o n Niveaux 2 20 10 10 2 2 2 2 2
Niveaux 3 20 10 10 2 2 2 2 2 5
Niveaux 4 20 10 10 5 5 2 2 2 5
Niveaux 5 10 50 50 5 0 0 0 0 10
Niveaux 1 10 5 20 20 10 20 20 0
Total
Niveaux 2 5 20 20 10 20
Niveaux 3 20 20
Niveaux 4 5 5 20 20 10 20 20
Niveaux 5 50 10 20 30 10 20 50
Total
OBSTETRIQUE II
OBSTETRIQUE I

C/ C/ C/ D D T H L C/S
P 14

R. R C A A A A D A C H C My S A H C
e C C C C é b u y o o a n y o
U U r C. C. C. C l
1ere 2er c v l r. s e m l n s l
T. T. l N I S g r a. b t l e p x. t p
a o n i é a i é. i c i é o
g r n è m n g o o. t. n L r s
e m s g e c
a t e l e
l p. o g a e p
c l r l a p o l o p c. e
o u a a n e é p a a n.
l m i r d n r é p l r L
e r t e d a r a a a a r
u n e
t t o t a r p t p e
é a B m o t a a o a t.
r l a è i o t r m r
i r t r i m a i a P
n t r e r i t e t u
h. e e e m o b
Niveaux 1 10 10 5 20 20 20 20 i m i
e i e
Niveaux 2 10 5 20 20 e n
Niveaux 3 10 5 20 20 20 20 n
Niveaux 4 10 10 5 20 20 20 20 10
Niveaux 1 5 10 20 20 20 10 10 20 10
Niveaux 5 20 20 5 100 100 20 20 20Niveaux 2 5 10 20 20 20 10 10 20 5
Niveaux 3 5 5 20 20 10 10 20 5
Niveaux 4 5 10 20 20 20 10 10 20 5
Niveaux 5 10 20 20 20 20 10 10 10 0
Total Total

GYNECOLOGIE II
GYNECOLOGIE
P 15

L.T S S K K P A C C A E C C H
a a I T l d F o o m x o u A
C l n p a. l r. T
C l l P P a h V p s u p Bi.
o p p s é o a t S o. e
e i i . s s t a A E x
l n n (KO (KO T i c i t G H n t
o o i (K. y d t
i g g u o p n o C s o r
o o e b l i n o t. m a
c a y e l) é. é F
C i s C + t a
o C r e o Cur r sc
l i e i
e o e l a
l e c i l
i l C o a e
o i o e qu
o e l e
l i
i o. Niveaux 1 5 20 10 5 5 10 10
o Niveaux 2 5 20 5 10 5 10 10
Niveaux 3 20 2 0 5 10
Niveaux 4 5 20 2 1 0 10 10
Niveaux 1 10 10 10 20 10 20 20 Niveaux 5 50 20 2 0 20 5
Niveaux 2 5 10 10 20 10 10 10 Total
Niveaux 3 5 10 10 10 5 5 5
Niveaux 4 5 10 10 10 5 5 5
Niveaux 5 5 10 10 10 5 5 5
Total

PHARMACIE
GYNECO-ONCOLOGIE
P 16

Contrôle des bons de commande de VI- PROTOCOLES DU SERVICE


PREPIDIL et ANTI D OBLIGATOIRE par vous-
même ou votre interne (matricule +groupage
du bébé ) A Respecter à la lettre
Les prescriptions ; traitements ; bilans demandés,
En cas de manque de médicaments ou autre, RV sont écrits par vous-même avec votre interne
avertir surveillant ou Dr LAJMI qui est (charger les externes) sur la fiche des soins infirmiers
coordinatrice avec la pharmacie chaque jour (qui doit exister dans votre dossier) en
plus de vos consignes sur votre cahier de passation.
Discuter calmement ? Avec la pharmacienne Passation orale aux infirmiers et à vos collègues.
« Les oublis peuvent coûter des vies »
Ne pas donner des ordonnances à Tout manque de respect de ces prescriptions est
acheter ou des bilans en privé ou des mentionné au surveillant et au chef du service par écrit
explorations à faire dans d’autres et remis à la secrétaire
hôpitaux sans m’avertir 98297182
***Mentionnez manques dans votre Les malades qui quittent le service « contre avis
médical ?!» sont libres mais ne sont pas
cahier de suggestions satisfaites de vos services .Une sanction de
toute l’équipe de cette patiente (prime de
rendement ……)

TENUE DES DOSSIERS


P 17

Dans CHAQUE DOSSIER il faut moyens sont bons pour améliorer la QUALITE et
Ecrire lisiblement (en majuscule) nom des soins des DOSSIERS
prénom paternel (du père de la patiente) + N’HESITEZ pas à le demander à l’administration
NOM DU MARI (en 2èmé lieu) TEL 1412 JE VOUS COUVRE SI EXCES
*Administration ET corps Médical sont AU
*Adresse exacte ; rue n° et ville SERVICE des MALADES SEULS
*VOUS NE RISQUEZ RIEN AU SERVICE SI VOUS
*Téléphone fixe + MOBILE (où on peut joindre DEMANDEZ L’INTRRET DES MALADES ou leurs
de façon certaine la patiente elle-même CONFORT (j’assume en tant qu’encadreur)…
*Nom prénom de l’interne du résident du
gynécologue qui s’en occupe (obligatoires) LE DOSSIER MEDICAL EST SOUS LA
RESPONSABILITE UNIQUE DU MEDECIN
-les bilans doivent être arrangés agrafés dans
l’ordre et transcrits lisiblement sur la fiche
des bilans ; chez la surveillante à demander

-les dossiers sont sous votre responsabilité,


un dossier perdu, ou pris par des malades est
sanctionné ; il faut être éveillé pour connaître
les malades à haut risque médico légal ; exp. GROSSESSE PROLONGEE CODE : 645
fille mère, une hystérique, des troubles du
comportement sévères « il faut avoir le flaire 1° CONFIRMER LA GROSSESSE PROLONGEE : DDR,
et l’intelligence de les percevoir…… » Date ovul, fécond (PMA) Echo précoce (8 à 9 SA)
-en obstétrique les dossiers doivent être  42 SA révolues : HOSPITALISATION.
complets propres, lisibles le rappeler aux
sages femmes et le compléter vous-même 2° EVALUATION FOETALE
*Courbe M.A.F (41 SA): 1h le matin, 1h à midi, 1h le soir Nb
/ 3.Si dimin significative des MAF  SFC
-les RCF sont datés, interprétés et classés par * Courbe de la H.U (41 SA) : Toutes les 48 h
ordre agrafés dans le dossier ; tous les * Amnioscopie : > 41 SA aspect du LA bihebdomadaire
* RCF +++ (20 à 30 min) : 2 fois / jour. Dépister SFC.
P 18

 Les éléments prédictifs de la SFC :*Rythme plat En pratique :* 12mg I.M entre 8h et10h du
*Rythme non réactif : RCF > 90 min. * Décélérations
matin.
 Echo : Oligoamnios : mesure de la grande citerne : * 12 mg I.M le lendemain entre 8h et
Index de PHELAN .Calcifications placentaires.
Score de MANNING- Doppler fœtal couleur 10h.

3° CONDUITE OBSTETRICALE : B- DEXAMETHASONE 6 mg/12h Durant


1. Grossesse de 41 SA A/ Conditions favorables : 48h Soit une dose de 24 mg
Déclenchement systématique sous RCF
B/ Défavorables: Surveillance fœtale 1 x/48 h 42 SA 2/ QUAND DEBUTER UNE CTC ? 28 SA
2. Grossesse prolongée : terme certain.
3/ QUAND ARRETER UNE CTC ? 35 SA
a) Score de Bishop favorable> 6 : *Déclen
systématique
* Surveillance : RCF +++ 4/ Nombre de CURES : Maximum 4 CURES
b) Bishop défavorable < 6:Bilan fœtal (RCF+ ECHO) :
Si Anormal : Extraction fœtale
Si Normal : Maturation du col (Prépidil) 5/ Intervalle entre deux cures : 7 à 10 jours
Si Favorable  déclenchement

CORTICOTHERAPIE ANTENATALE (Prot N°4)

1/ Choix du corticoïde
A-  METHASONE +++
1injection 12mg CELESTENE CHRONODOSE
NOUVELLE INJECTION 24h PLUS TARD : 12 mg IM
CURE = 24 mg

Le Celestène Chronodose est disponible à


la pharmacie de l’Hôpital. (À exiger)
P 19

DEPISTAGE DU DIABETE GESTATIONNEL (Prot N°5) TRAITEMENT DE GEU PAR METHOTREXATE


1/ Quel test ? Le test d'O'Sullivan, doser la glycémie veineuse (Prot N°6)
1heure après ingestion de 50 g de glucose, que la femme soit à
Jeun ou non. Il n'est pas nécessaire de mesurer la glycémie à 1/ CRITERES D'EXCLUSION
jeun  GEU rompue
Le dépistage est considéré comme positif si la glycémie est  Etat de choc
>1,30 g/l (7,2 mmol) ou 1,40 g/l (7,8 mmol) en fonction de la  HCG >3 000 m UI / ml (à demander à votre assistant)
sensibilité désirée; le seuil de 1,30 g/l offre une sensibilité de  Activité Cardiaque fœtale présente à l'écho
100% mais est associé à un nombre plus élevé de faux positifs.  Hématosalpinx > 4 cm
C.N.G.O.F. et L'AL.F.E.D.I.A.M.
2/ Quel seuil choisir ?  Glycémie >1,30 g/l (7,2 2/ CRITERES D'INCLUSION
mmol  HCG < 3 000 m UI ?
3/ A quelle population appliquer ce test ?  Examen clinique normal
A. Systématique à TOUTES les femmes enceintes +++  GEU interstitielle, angulaire, cervicale
B. Population à risque : 3/ LES CONTRE INDICATIONS
1. ATCDS familiaux de diabète 2. Age > 35 ans  Thrombopénie < 100 000 /mm3
3. Multiparité 4. Obésité 5. ATCDS de gros BB à la  Elévation des enzymes hépatiques : ALAT.ASAT
naissance>4000g 6. ATCDS de M.F.I.U 7. ATCDS  Une créatininémie élevée
d'enfant mal formé 8. ATCDS d'hyperglycémie lors des pilules  Anomalie de la crase sanguine
9 Lors de la grossesse :* Hydraminios *Glycosurie 4/ BILAN PRETHERAPEUTIQUE
*Infection urinaire à répétition NFS + plaquettes + ALAT+ ASAT+ Créatininémie + TP
4/ A quel moment de la grossesse
1. Sans facteurs de risque : 24 SA - 28 SA 4/ POSOLOGIE : 1mg /Kg ou 50 mg /m2 de surface corporelle en
2. Avec facteurs de risque : 1° 1er trimestre = 1ère injection unique en IM
consultation 2° 24 - 28 SA 3° 32 - 34 SA 5/ SURVEILLANCE
En bref : Clinique : état hémodynamique + abdomen+ Téléphone ou
Glycémie 1ère Trim. + GP 26 SA + 33 SA Hospitalisation
HCG : J2 J5 J10 puis1 fois / semaine jusqu'à négativation
NFS + plaquettes +Créatininémie+ transaminases hépat J2
HSG : 2 mois après négativation HC
P 20

PROTOCOLE PYOLONEPHRITE GRAVIDIQUE (Prot N°7) EXPLORATION DES AVORTEMENTS REPETITION


I- Dépistage (Prot N°8)
1- ATCD urologiques à rechercher au cours de la grossesse  A partir d’un nombre d’avortement : > ou égal à 2 il faut
2- ECBU systématique 7ème mois de la grossesse rechercher
3- ECBU devant le moindre signe urinaire  Infection : *Génitales Basses (PV) chlamydia mycoplasme
4- Attention ECBU négatif n’élime pas une Infection. Utérine : (malformation, synéchie :)
*Echographie
5- Pyurie et leucocyturie : graves : NIC.
*HSG :3 mois après le dernier avortement * Hysteroscopie
II- Bilan
Créatinémie Protéinurie de 24H Causes endocriniennes et métaboliques
Echo rénale + obstétricale Hémocultures * Insuffisance lutéale ; dosage de :
III- Traitement -FSH, LH , AMH à J3 du cycle
1) Par voie IV 2) Pas de Pénicilline -Progestérone+Δ4 Androstènedione (l23eme jour du cycle)
-Prolactinémie
3) Céphalosporine Zinnat ® (cephalosorine 2) Injectable
750MG1X3 et oral tablet 250 MG2X2
-Courbe température après retour des couches
4) Contacter urologie si Formes atypiques ou évolution anormale : *Diabète : glycémie à jeun + GP 50
mentionner par écrit l’avis de l’urologue *TSH - T 4 éventuels
IV- Suivie au cours de la grossesse Causes génétiques
 ECBU après 24h d’apyrexie  CARYOTYPE DES PARENTS
 Surveiller signes cliniques = O complications Systématique à partir du 2eme avortement
*Anatomo-pathologique + caryotype sur produit d’avortement
 Durée du traitement 10 - 15 jours + ECBU fin du traitement. *Diagnostique anténatal lors de la grossesse suivante
 Relais a dose antiseptique selon Antibiogramme X 15jours(1/4 de Causes auto-immunes
la dose) *Lupus anti coagulant ACC
 ECBU chaque 15 jours  fin de grossesse. Ou Bandelettes *Anticorps anticardiolipide +++ Antiphospholipide: A.P.L
V- Suivie post portum et à long terme *Anticorps antithyroïdiens
 Risque PNA ou NIC existe surtout si Proteius * Hémostase *Anti thrombine III
*Proteine S et Proteine C
 AUSP + Echo rénale 2 à 3 mois après accouchement
*Mutation du Facteur II et du facteur V de Leiden
 Consultation Urologie Systématique après 3 mois de la date Spermogemme ; recherche de fragments d’ADN
prévue d’accouchent : mentionner date du RV prise par pour
vous-même sur dossier et sur carnet de la grossesse (carnet vert)
tel C Ext URO Dr BINOUS 1497 * UIV ? vous prenez
le RV+++
P 21

PRISE EN CHARGE D'UNE MOLE HYDATIFORME HTA MODEREE AU COURS DE LA GROSSESSE Code : 642-4
(voir livre de codage)
1. BILAN PRE-EVACUATION
 GS + NFS + Urée + Glycémie A- CONFIRMER L' HTA *P.A systolique 140 mm Hg
 Radio du thorax Face * P.A diastolique  80 mm Hg
 Echographie +++ * Vérifiée à trois reprises
 Dosage plasmatique HCG +++  GS du mari * Intervalle : 4 à 6 heures = Monitorage de la TA
B- BILAN 1/ Interrogatoire : +++
 Réserve du SANG 1 à 2 litres
* ATCDS Familiaux : Préeclampsie - HTA - Diabète.
2. ASPIRATION
* Habitudes de vie : Tabac, Travail (stress).
 Opérateur entraîné
* ATCD Personnels: Uropathie, Néphropathie, HTA,
 Anesthésie générale Diabète. , HRP; RCIU; MFIU, Pré éclampsie, Eclampsie
 Sous contrôle échographique 2/ Rechercher une PROTEINURIE de 24 heures
 Perfusion d'utéro-toniques : Syntocinon 3/ Examen clinique : (1) TA couché et debout, (2) OMI, (3)
 Réserves de sang (avertir Banque du Sang) Protéinurie (bandl), MAF, BDCF, HU, Diurèse.
 Examen histologique +++ 4/ Bilan Maternel : (1) ECBU, (2) ECG + FO, (3) Uricémie,
 Prévention de l'immunisation Rh : Anti-D +++ (4)Créatinémie, (5) Urée sanguine, (6)Albuminurie de 24h, (7) NFS
3. SURVEILLANCE POST-MOLAIRE + Plaquettes, (8)Iono sanguin et Iono urinaire (9) Etude
3.1 Les éléments de surveillance Hémostase : TP + PDF + D dimère (10) Bilan Hépatique : ASAT,
3.1.1 Clinique ALAT, Bilirubine.
 Involution utérine 5/ Bilan Fœtal :
 Régression de kystes lutéiniques a- Echographie fœtale : Biométrie, LA, Evaluation pondérale du
 Disparition du saignement foetus.
 Examen de la vulve et du vagin ( b- Doppler : Les signes de gravité :  Diastole nulle (AO)
métastases Redistribution foetale au profit du cerveau.
3.1.2 Biologique c- RCF +++ 1 à 3 fois /j Elément décisionnel.
Courbe HCG au même laboratoire HCG / J2 S1 S2 S3 Signes d'alarme : Réduction des oscillations
S4 jusqu'à la négativation (3 dosages négatifs)  Décélérations spontanées
HCG / mois pendant 1an d- Amnioscopie.
3.2 Contraception Néogynon* D.I.U L.T

C- TRAITEMENT
I. PRINCIPES GENERAUX
P 22

1/ Repos. Alimentation normosodée. 1°Diagnostic fait à l’ Examen au spéculum : L.A coulant


2/ Parmi les anti-hypertenseurs seuls sont contre-indiqués : franchement ou D.A.O positif
* Lopril ===> Anémie néonatale + effet tératogène. 2° HOSPITALISATION
* Lasilix ===> car hypo-volémie préexistante. 3° Prélèvement bactériologique du L.A.Sur pot stérile à envoyer en
3/ Eviter Catapressan Bactériologie. Pendant les heures de fermeture du laboratoire ;
4/ Débuter par mono thérapie si échec Bi ou tri thérapie. conserver le prélèvement au réfrigérateur.
4° Bilan d’entrée : - NFS + Plaquettes
II. LE TRAITEMENT - C.R.P
1/ Aldomet (cp à 250 mg) : 1 à 2cp x 3/j - Uricémie - créatinémie
2/ Trandate : 1 cp x 2/j - Lonogramme sanguin
3/ Loxen :  Eviter 1er Trimestre - T.P. - T.C.K.
 2 intention
ème - E.C.B.U.
 Intérêt si MAP associée. 5° Surveillance - Température : 3 fois /j.
- N.F.S + C.R.P / les 48H
4/  bloquants : (Sectral) en dehors des C.I : B.A.V - - Prélèvement bactrio L.A / les 48 H
Insuffisance cardiaque – Asthme. -R.C.F : 1 à 2 fois par jour.
Risq.Risque néonatal : Bradycardie, bronchospasme,
hypoglycémie 6°C.A.T EN FONCTION DU TERME

PROTOCOLE A : Débuter par Aldomet *Entre 24 et 26 SA / EVACUATION


*Entre 26 et 34 S.A :
Si échec Associer Trandate A : En cas des signes infectieux (0° 38°  C.R.P. élevée ou
PROTOCOLE B Débuter par  bloquant Si échec associer augmentant  Tachycardie foetale :
Aldomet 1) Pas de tocolyse.
2) Antibiothérapie parentérale après bilan infectieux
C- Contrôle à notre consultation de gynécologie chaque complet
15jours. E- Malades à Adresser en CARDIO : Consultation 3) Accouchement immédiat :
de 2 mois après l'accouchement.
En cas de souffrance foetale  Césarienne.
En absence de souffrance foetale  Déclenchement
B : En absence de signe infectieux :
RUPTURE PREMATUREE DES MEMBRANES
Contractions Ut +  Tocolyse par voie parentérale
Si PV (-) ECBU (-)  Corticoïdes
P 23

Si PV(+)  AB+ Corticoïdes A) COFIRMER LA MAP/Entre 22 SA et 34 SA. Poids 


Contractions Ut -  Pas de Tocolyse 500g *Au moins 2 CU douloureuses /10 min pendant 1heure
*Modification Cervico-segmentaire
 Si  35 S.A : B) PREVENTION ACCOUCHEMENT
A : En cas de signes infectieux (O° 38°  C.R.P. élevée PREMATURE :
 Tachycardie foetale : Dépistage dés 1er Examen prénatal consultation
Pas de Tocolyse. + externe
Antibiothérapie parentérale après bilan infectieux Identifier femmes à risque par les Scores : Score
complet Papernik
Accouchement immédiat : Clinique: Evaluer maturation du col.
En cas de souffrance foetale  Césarienne L’échographie endo-vaginale :
En absence de  Longueur Echo du col  30 mm.
B : En cas d’absence de signe infectieux :  Ouverture de l’orifice interne du col  à 1cm.
 Procidence conoïde des membranes dans l’endocol.
1) Pas de Tocolyse.
 Epaisseur de moins de 0,6 cm du segment inférieur
2) Pas d’antibiothérapie sauf si P.V. + à Strepto B. Monitorage de l’activité utérine
3) En cas de souffrance foetale  Césarienne. Marqueur biologique : dosage de fibronectine ?
4) En absence de souffrance foetale (Si pas de mise C) BILAN D’UNE MAP
en route spontanée) Déclenchement* systématique 1 - PV : infection cervico- vaginale
au bout de 48H de rupture après P.V. de contrôle 2 - ECBU : infection urinaire
Déclenchement du W : * Si Bishop  5  Gel de 3 - Echo obstétricale : Grossesse multiple, Placenta
prostaglandines. Intra vaginal à 1mg. Prævia, Hydramnios,RCIU,Fibrome utérin
Si Bishop  5 Syntocinon* 4- Glycémie à jeun et post prandiale GP 50
--Diabète
Corticoïdes : Célestène* voire protocole CORTICOIDE 5- GS et Rh et éventuellement test de Coombs
Indirect
6- Créatinémie Uricémie et protéinurie de 24 h :
CAT MENACE D’ACCOUCHEMENT Toxémie
PREMATURE CODE : 644.1 D) APPRECIER LA GRAVITE DE LA MAP
 Présentation : haute ou engagée
 Membranes : intactes ou rompues ++++ RPM
P 24

 Importance de l’hémorragie 2 - Traitement entretien : Bricanyl LP 1cp X 2j  36 SA.


 Fréquence des CU 2) PROTOLE B : SALBUTAMOL
 Degrés de dilatation du col 1- Traitement d’attaque :
 Longueur du col  1 Amp Salbutamol fort (5mg) /500 ml de SG 5 %
E) PROTOCOLE DE LA TOCOLYSE  Dose : 0.015 à 0.030mg /min
/Bêtamimétiques  Durée : 48h
1 - CI maternelles des bêtamimétiques : 2 - Traitement d’entretien : 6 à 8 cp/j ou 3 à 4 suppo /j Jusqu’à 36
SA révolues
 Absolues : Cardiopathies décompensées, 3) Les anti-inflammatoires non stéroidienes :
Coronaropathies, Myocardiopathies Indocid, Profenid LP : Posologie d’attaque 150 à 200mg/ voie orale ou
obstructives, Hypotension maternelle. rectale, ½ dose si tocolyse obtenue
 Relatives : TA  90 mm Hg, Hyperthyroïdie, CI : ulcères gastro-duodénal
Placenta praevia, Diabète, Hypercalcémie. 5) Traitement des pathologie associées : Infection ...
2- CI Obstétricales 6) Prévention des accidents foetaux
1° Membranes hyalines Corticoïdes (protocole)
 Absolues : Infection amniotique, DPPNI : HRP, 2° Prévention infections néonatales ATB si RPM ou infection
SF inexpliquée, Dilatation  4 cm 3°Prévention du risque d’hémorragie intra-ventriculaire
 Relatives : RPM entre 22 -32 SA : discuter avec  Phénobarbital + et vit K
Parents, Pédiatres, et votre assistant  Episiotomie de protection
3 - Bilan pré-tocolytique :  C/S si siège ou grand prématuré
 Interrogatoire +++ : ATCD cardio-vasculaires. Informer Néonatologiste
 Examen cardio-vasculaire, ECG, Echo
cardiaque?
 Ionogramme, glycémie, RCF
4- Eléments de Surveillance : TA, Pouls, Glycémie
-ionogramme, RCF, Contractions utérines ; Modifications col
7- Protocole de tocolyse
1) PROTOCOLE A : BRICANYL
1 - Traitement d’attaque : IV pendant 48 h au moins
 4 Amp dans 500 ml de SG à 5%
 Posologie progressivement croissante toutes les 15 min
(15gtt-20gtt-30gtt- 40gtt) jusqu’à effet tocolytique sans
dépasser une fréquence cardiaque maternelle de 100b/min
P 25

UTERUS CICATRICIEL CODE 654 .2  Grossesse monofoetale


 Absence de malformation utérine.
A) EVALUATION SOLIDITE CICATRICE  Filière pelvigénitale normale.
1 - Eléments en rapport avec la 1ère césarienne  Présentation du sommet.
a) Technique de la césarienne : CRO détaillé à Demander  Absence d’insertion placentaire sur la cicatrice.
Obligatoire  Pas de dystocie surjoutée
* Type de l’hystérotomie *Agrandissement,  Délai  6 mois.
déchirure 2 - Surveillance :
* Techniques de fermeture *Qualité de  RCF +++
l’opérateur * Difficulté d’hémostase  Tocographie interne .
b) Indication de la césarienne :  Syntocinon et péridurale sont possibles
*Permanente *Accidentelle *Placenta praevia antérieur : 3 - Révision utérine après l’accouchement : systématique
fragile. 4 - Les indications de la césarienne élective :
c) Suites opératoires :  Première césarienne :
*Endométrite : mauvais pronostic.  Césarienne corporéale.
*Infection de paroi : discutable.  Extension de l’hystéromie.
*Anémie  Pas de CRO !
2 - Les éléments en rapport avec le terrain : AEG  Césarienne pour placenta praevia antérieur ?
Diabète, Anémie, MalnutritionTous fragilisent la  Césarienne pour cause permanente.
cicatrice.  Suites opératoires compliquées ; endométrite.
3 - Intergestation :  Inter-gestation :
*Accouchement par voie basse  Plus d’une cicatrice.
*Curetage : mauvais pronostic.  Utérus malformé.
4 - Grossesse actuelle :  Grossesse actuelle :
a) Délai : grossesse et la césarienne antérieure  6 mois.  Surdistention utérine : - Gros bébé Gsse multiple hydramnios
b) Insertion basse du placenta : mauvais pronostic. P Acreta  Présentation autre que le sommet.
c) Présentation : - Sommet : bon pronostic.  Insertion basse du placenta sur la cicatrice.
- Autres : césarienne élective.  Bassin anormal : Scanopelvimétrie .+++
d) Utérus surdistendu : *Gros bébé.*Gémellaire*Hydramnios. Echo ----------Poids foetal
B) L’EPREUVE UTERINE
1-Conditions :
 Equipe obstétricale qualifiée Déclenchement sur utérus cicatriciel
 Une seule cicatrice. Haute Autorité de Santé (HAS) :
 Césarienne antérieure segmentaire
P 26

_ Ce déclenchement par Syntocinon et son avis) et remplir la fiche de déclenchement sur utérus
amniotomie est raisonnable si col cicatriciel (disponible chez secrétaire)
favorable ; Au service on déclenche les utérus uni cicatriciel
_ Condition:l’ensemble de l’équipe de
garde (obstétricien, anesthésiste) doit être
sur place afin de réaliser sans délai une
césarienne en cas de suspicion de rupture BILAN MORT FOETALE IN UTERO
utérine,
Le plus tôt possible
_ l’indication du déclenchement doit être A- BILAN MATERNEL :
strictement médicale : en sont donc exclus ► NFS – GS +Rh.
les suspicions de macrosomie foetale, ► RAI – Test de Kleihauer.
l’hypertension artérielle gravidique isolée, ► Dépistage du Diabète : GP 50.
l’intolérance au glucose ou le diabète ► Bilan rénal : - Acide urique.
+ Créatinine sanguine+ Iono sanguin+ Protérie 24 h.
gestationnel non insulinodépendant bien ► Bilan hépatique : SGOT-SGPT.
équilibré, les thrombopénies idiopathiques ► Bilan infectieux : PV - ECBU - CRP - HC si T° ≥38,5.
de fin de grossesse, déclenchement de +Sérologie : Listériose, Toxo, CMV, Rubéole, Syphilis,
convenance… Parvovirus B 19.
_Si col défavorable :Risque de rupture ► Hémostase complète.
► Bilan de thrombose : Proté S et C - Antithrombine III
utérine . +AC anti DNA Natif +AC anti-phospholipides.
Radiopelvimétrie avant épreuve du travail
sur utérus cicatriciel est inutile, voire B- BILAN FOETO-PLACENTAIRE :
iatrogène. Elle accroît le taux de ► Echographie fœtale : * Malformations.
* Signes de macération.* Anomalies placentaires.
césariennes et est un pauvre prédicateur
► Examen Anapath et fœtopathie
de l’issue du travail et du risque de rupture * Caryotype fœtal par biopsie cutanée ou si macération
utérine. biopsie poumons, cordon ou à l'interface amnios-cordon.
Au service ce déclenchement est autorisé après avis du * Prélèvements de sang, peau et placenta et conservation
l’Obstétricien responsable de votre secteur (prendre * Photographies et radiographies pour déterminer ’âge
gestationnel, diagnostiquer et malformations osseuses.
P 27

* Examen externe détaillé avec mensurations. MORT FOETALE IN UTERO D'UN JUMEAU P N°2
* Examen interne : Analyse organique détaillée et étude
histologique.
I.CRITERES D'INCLUSION : 1°Terme précis
Prot N° ASPIRINE / HPPM Thrombophilies 2°Mort d'un jumeau
3°Type de placentation connu au 1er trimestre
1/ INDICATIONS II. Confirmé par une échographie +++
III. RECHERCHER UNE ETIOLOGIE
A/ SEUL
a- Causes non spécifiques
ATCDS de retard de croissance intra-utérin RCIU Identiques à M.F.I.U : Pré éclampsie, diabète, infections....
ATCDS de pré éclampsie sévère b- Causes spécifiques : Grossesse Monochoriale.
de préférence deux épisodes précédant le cas index * Anomalies insertion du cordon : vélamenteuse ou marginale.
* Malformations fœtales.
B/ ASSOCIEE à l'héparine LOVENOX en cas : * Anastomoses vasculaires : Syndrome transfuseur-transfusé.
*Syndrome Anti-Phospholipides * Enchevêtrement des cordons : grossesse MC.M Amniotique
*Thrombophilies CONGENITALES IV. BILAN : 1°MATERNEL : deux fois par semaine:
Déficit en protéine S. NFS + Plaquettes , TP, Fibrinèmie , PDF
Protéine C. 2- FOETAL : 1fois /sem. : Echographie; Doppler ; 1RCF/Jour
Facteur V de Leiden V. C.A.T A. Accident fortuit
*Lupus 1/ < 34 SA*Grossesse MC.MA .1° Echo : lésion cérébrale,
2° RCF / j , 3° Doppler / sem. ,4° Extraction vers 34 SA
ENOXA à la fin du 3ème mois (donner une lettre *Grossesse BC.BA : Extraction vers 36 SA
détaillée au nom du Pharmacien responsable du 2/ > 34 SA :* MC. => Extraction *BC. ==> Expectative
dispensaire polyvalent à la direction des soins de 3/ Bilan néonatal* Examen neurologique* Echographie
santé de base 73 694385 transfontanellaire * Scanner – IRM * Créatinémie

2/ DOSE : 100 mg /j ou plus Contacter votre B. SECONDAIRE à une pathologie


ASSISTANT informé de ces études Extraction d'emblée quel que soit le type de placentation si
Des études internationales sont en cours fœtus viable.

3/ Début du traitement : 12 SA

4/ Fin du traitement : 34 SA BILANS SYSTEMATIQUES


P 28

A écrire sur feuille des prescriptions existe Le bilan d’entrée aux G.AH.R doit se faire de
chez surveillant et vérifiés sur cahier des façon systématique pour toute patiente
soins infirmier à contrôler vous même hospitalisée dans ce secteur .Il comprend :
BILAN PRE - OPERATOIRE POUR LES
CESARIENNES PROGRAMMEES - Prise des constantes : TA + Pouls + T°

Avis du médecin Anesthésiste Réanimateur Obligatoire -N.F.S + Paquettes


à contacter écrire date et heure de l’avis sur le dossier
1- N.F.S + Plaquettes -Groupe sanguin et Rhésus
2-Groupe Sanguin et Rhésus
3-Urée - Glycémie
-Urée – glycémie
 Lavement évacuateur la veille de
l’intervention Aviser les infirmiers et veiller à
ceci (voire fiche de Régime sans Résidus) en -Protéinurie et glycosurie avec les
arabe à donner à la patiente et l’expliquer bandelettes réactives.(mentionné sur le
N.B: La patiente doit être à jeun le jour de dossier et pris par l’interne de la salle)
l’intervention. Préparation digestive ; Voire Fiche
préparation DIGESTIVE (À exiger obligatoirement de votre
 Rasage + mise en place d’une sonde vésicale avant infirmière et surveillant ou pharmacien
le passage au bloc opératoire (à vérifier avec de l’hôpital)
infirmière ; l’exiger vous-même).
*L’inscrire au tableau opératoire : à vérifier vous
même et écrire son nom au bloc et au tableau
opératoire vous-même ; tableau opératoire pré établi
BILAN D’HYPOTROPHIE FOETALE

BILAN D’ENTREE AUX G.H.R :  Bilan d’entrée aux GAHR


P 29

 E.C.B.U BILAN D’UNE RUPTURE PREMATUREE


 Créatinémie DES MEMBRANES
 Protéinurie de 24 H 1- Bilan d’entrée au GAHR
 Uricémie
2- E.C.B.U.
 GP 50
 Sérologie*Toxoplasmose* 3- CRP
Syphilis (TPHA-VDRL) 4- NFS + Plaquettes
Rubéole 5- Uricémie – Créatinine
 Echographie + Döppler 6- Ionogramme sanguin
7- T.P. - T.C.K.
SURVEILLANCE 8- Prélèvement du liquide amniotique à l’entrée après pose d’un
spéculum pour examen bactériologique (se fait en présence du
Pesée - mensurations Résident ou de votre ASSISTANT)
 Vitalité fœtale : 9- Repos
*Quantification des mouvements actifs fœtaux 10- Pas de TV inutiles
* RCF 2 fois /jour à partir de 32 SA 11- Echographie
 Echographie : toutes les semaines. SURVEILLANCE : notée sur votre observation
**Toilettes stériles : garnitures stériles (a vérifier vous même)
 Repos en décubitus latéral gauche **Ecoulement : importance et aspect du LA
 Echo Doppler *Température : Courbe de température (4 fois /jour)
* N.F.S + C.R.P / les 48H
* Prélèvement bactériologique du L.A / les 48 H
* R.C.F : 1 à 2 fois par jour.
 Aviser votre sup si température supérieure à 38°C
ou si le liquide devient teinté ou fétide
P 30

BILAN DE MENACE BILAN D’UN PRURIT GESTATIONNEL


D’ACCOUCHEMENT PREMATURE ET
SURVEILLANCE
1- Bilan d’entrée aux GAHR
1- Bilan d’entrée GAHR 2- Bilan hépatique
2- E.C.B.U  Transaminases ; ASAT +ALAT
3- Avant mise sous  MIMETIQUES  Phosphatases alcalines
( BRICANYL * SALBUMOL*RITODRINE
etc..)  Bilirubine
Demander en urgence :  Marqueurs de l’hépatite virale ( HBS +
- Ionogramme Sanguin HCV)
- E.C.G 3- Traitement par : Questran
- Recherche d’antécédents cardiaques et 1sachet avant chacun des 3 repas
auscultation cardiaque . Faire 1 fois /semaine 10 mg IM de Vitamine K1 ( à
4- Echographie débuter dès le début du traitement )
. Tout autre traitement médical (anti-hypertenseur etc...)
SURVEILLANCE : doit être pris à distance du Questran (1 ou 2 h avant la
prise ou 3 h après la prise environ)
- Tolérance aux  mimétiques : TA et Pouls 4- Surveillance fœtale : 1 fois /jour RCF
toutes les deux heures pendant les 6 5- Repos en décubitus latéral gauche
premières heures ; puis 4 fois /24h 6- Avertir Dermatologue de l’hôpital (Consultation
- Lors du relais voie parentérale  voie Externes De dermatologie)
orale :la perfusion de BRICANYL sera
arrêtée 1 heure après la prise du comprimé .
P 31

BILAN POUR PLACENTA PRAEVIA

1 - Bilan d’entrée aux GAHR


2 - Taux des plaquettes
3 - Echographie obstétricale
4 - Donner une ampoule d’anti D si la patiente
est Rh négatif et non immunisée CONSULTAIONS EXTERNES
 SURVEILLANCE : *La présence au staff est obligatoire avant de descendre
1- Repos au lit à la consultation
2- Pas de TV -garnitures stériles :le
mentionner en rouge sur votre dossier *Descendre à la consultation dés la fin du STAFF et
3- Surveillance : au maximum à 9h15min
 TA pouls 4 fois /24h
*Les malades sont examinées OBLIGATOIREMENT
 Contractions utérines en présence du GYNECOLOGUE de la consultation
 RCF 1 fois /jour à partir de 32 S.A. *Le carnet vert (NOUVEAU) de surveillance de la
 NFS 1 fois /semaine si placenta grossesse doit être correctement rempli par l’interne
praevia hémorragique et externe, y mentionner les conseils donnés et les
écrire sur la fiche de la consultation externe .Ces
 Echographie obstétricale toutes les carnets peuvent être contrôlés à chaque instant
semaines.

3) DEMANDER ALA FAMILLE DE DONNER


DU SANG .Aviser le laboratoire pour réserver du
sang
*Les FCVsont faits systematique
*FICHE DE LA CONSULTATION PRENATALE (à
remplir obligatoirement par l’interne avec votre externe
P 32

de la consultation) Papier carbone (chez l’externe I- Bilan


pour la validation de son stage) A )An début de grossesse
 Examen systématique :
le ……./…../….. Médecin………………Gynécologue………….
1ERE CONSULTATION
 Groupe Sanguin Rhésus
Age de la grossess : ………………… SA : ……………. J : ………………………
I signes sympathiques exagérés  Métrorragies  Douleurs pelviennes  BM  Leucorrhées  Autres  Agglutinines RAI
Examen:Taille : …………cm Poids : ……… TA : ……..Protéinurie : ………Glucosurie…….
Spéculum : …………………………………………………FCV……………………………….  Sérologie Syphilis Rubéole Toxoplasmose
TV : ………………………………………………………………………………………………..
Echographie précoce :date……………Age ……SA………Jo Amniocenthese si age > 37
 Sérologie Hb S
Education conseils…………………………………………………………………………………… ……………………………………….  O’Sullivan Systématique 26 SA
CONSULTATION le ……./…../….. Médecin………………Gynécologue………….
Age de la grossesse : ………………… SA : ……………. J : ………………………  Examens sur prescription :
I signes sympathiques exagérés  Métrorragies  Autres…………………………………………..
:Poids : ……… TA : ………………….Protéinurie : ………Glucoserie…….  Electrophorèse de l’hémoglobine
Examen obstétrical :…………………………………………………………………………
Echo morpho faite le …………par Dr……………………résultats………  E.C.B.U
Autre CONSULTATION le …./…../….. Médecin………………Gynécologue……………………………… B) Vers 27 S.A
……………………………………………………………….
CONSULTATIONS 8 EME – 9 EME

Terme actuel : ………SA : …… J :……


MOIS Date : ……/……/……..  Faire systématiquement :1° N.F.S 2°Plaquettes3°Uricémie
I Métrorragies  Douleurs pelviennes Douleurs lombaires  BM  Leucorrhées  Autres C) Vers 37 S.A. visite du 8emois)
Poids : ……….. TA : …….. Purie ……..Gsurie : …….. Odème : …….. HU : …………
Examen obstétrical :……………………………………………………………………………… ………………….……………………………  Systématique :1° N.F.S 2° Plaquettes 3°T.P. -T.C.K.
Bilan :GS : ………. Rh : ……… TCI : ……… NFS : Hb……………Ht…………Plaqt…………
Sérologie : Toxo………………….. Rubéole…………………. Ag HBS ………Syphilis..........  + Consultation d’anesthésie.
GP 50 : ………………………… TCI : ……………………………………………………………..
ECBU : ……………………………………………………………………………………………….. II- Echographies :
FICHE A DEMANDER à l’infirmière de la  1ère Echo systématique détermine terme (10-12 S.A.)
consultation RAOUDHA obligatoire  2ème Echographie systématique :
Un contrôle non remplie = stage non valide  Analyse morphologique (20 S.A)
EXEMPL Ordonnance pour Mycose vulvo vaginale
1) Amugyn lavement 1app x 2 / J 1 boite  Dépistage des malformations
2) Ecorex 150 : 1 ovule/J 3 ovules
3) Ecorex crême 1% 1app x 2/J 1 boite
 3ème Echographie sur indication : Trouble de croissance fœtale,
anomalie placentaire, etc.. Anomalie présentation fœtale.
III Doppler : systématique en même temps que : L’échographie
morphologique à 20 SA.

GROSSESSE NORMALE
P 33

Nitro imidazolés:
LEUCORRHÉES -VAGILEN®) ovules : 1 à 2 ov/j X 10 j. (CI au 1 trimestre de grossesse)
- ou Tenonitrozole (ATRICAN®) : 1 à 2 cp gynécologique/j pendant 10j.
Traitement étiologique +du (des) partenaire (s) est systématique. B. Traitement général
Déclaration obligatoire + sérologie : syphilis V.I.H. . Traitement minute - Nimorazole (NAXOGYN®) : 2 cp en 1 prise au repas
I- CANDIDA ALBICANS (traitement partenaire) ou FASIGYNE® 500 2 cp en 1 prise.
A. Traitement local
Alcalinisation vaginale: SAFORELLE®, CYTEAL®.
Antifongiques locaux DOXYCYCLINE (VIBRAMYCINE)
- ou Econazole (GYNO-PEVARYL®) : 1 ovule/j pendant 6 j. - Contre-indications .grossesse allaitement, exposition aux U.V insuffisance
- ou Butoconazole
- ou traitements « dose unique »:Tioconazole (GYNOTROSYD®) hépatique,
Econazole (GYNO-PEVARYL® LP) (1 ovule le soir en 1 fois) - Indications: infections à Chlamydia,
Utiliser un lait si lésions périnéales associées .ECOREX®
B. Traitement général si atteinte digestive ou récidives fréquentes. Mycoplasmes:
C. Traitement partenaire :Local et général : ECOREX® dans - Présentation - posologie : comprimés à 100 mg : 200 mg/jour en 1 prise au
sillon balano-préputial pendant 10 jours + Daktarin 6 cp/j pendant 10 j.
II-GONOCOQUE repas pendant au moins 10 jour.
A. Traitements « minute »
Ne traite pas une éventuelle syphilis associée, risque d’échec non
négligeable.
- Ceftriaxone (ROCEPHINE®) : 500 mg en I.M. unique.
- Spectinomycine (TROBICINE®) : 4 g en I.M. (2 g dans chaque
NYSTATINE, NÉOMYCINE, POLYMYXINE B (POLYGYNAX®,
fesse). COLPOSEPTINE®)
- Ampicilline + Probénécide (PROTOTAPEN®) : 1 sachet (3,5 g)
- Contre-indications : aucune
en une prise (conseillé chez la femme enceinte).
- Thiamphenicol (THIOPHENICOL®) : 2,5 g soit 10 cps en une - Indications : infections génitales basses à Chlamydia, germes divers,
prise.
- Ofloxacine (OFLOCET®) : 2 cp en une prise. Trichomonas.
B. Les traitements classiques : prélèvement bactério et antibiogramme :
-BICLINOCILLINE® : 3 millions U/j I.M., 3 injections à 3 jours - Présentation - posologie : ovules (boites de 6) : 1 ovule/jour pendant 12
d'intervalle jours
-EXTENCILLINE® : injection I.M. unique de 2,4 Millions UI
-ROVAMYCINE® (si allergie aux -lactamines) : 4 cp à 500 mg x 4
jours.
III- CHLAMYDIAE ET MYCOPLASMES
*Macrolides (Azithromycine ZITHROMAX®, Roxithromycine
RULID®).
*Doxycycline (DOXY200®) 1 cp /j au moins 10 j +contrôle en fin de ttt
*Quinolones (Ofloxacine : OFLOCET®).MEGACEF ®
IV- TRICHOMONAS VAGINALIS
A. Traitement local
Toilette avec savon acide : LACTACID®
P 34

Hémorragies utérines sévères nécessitant au traitement d'urgence en dehors


de la grossesse.
Présentation - posologie : PREMARIN®
comprimés. à .0, 625 et 1,25 mg Ampoules à 5 ml : 20 mg voie I:V ou IM. .20
à 40 mg à répéter si besoin après 1 heure

MÉNORRAGIES
I- HÉMORRAGIE ABONDANTE: URGENCE ECHOGRAPHIES OBLIGATOIRE
Transfusion iso groupe iso Rhésus si mal tolérée.
Oestrogènes Conjugués (PREMARIN®) : 1 Amp (20 mg) I.M. ou IV. à
répéter si besoin pendant 2 à 3 jours Une grossesse normale nécessite la réalisation de 3
Utérotoniques échographies obligatoires: à faire pour toutes les femmes
Methylergometrine (METHERGIN®) : 10 à 20 gouttes x 3/24 h. 1/ Echographie du 1er trimestre : 10-12 SA
Hysteroscopie et traitement de la cause en cas d'échec (+ curetage).
 Affirme le terme
II- TRAITEMENT DE FOND Après enquête étiologique
A. Les progestatifs
 Le nombre de fœtus
1.PROGESTERONNE NATURELLE  La vitalité de la grossesse
Si ménorragies post-pubertaires (car pas d'effet oestrogénique ni
androgénique)  Le siège intra utérin
- Progestérone naturelle (UTROGESTAN®) : 2 capsules le soir - ou
Dydrogesterone (DUPHASTON®) : 1 cp matin et soir
 Début morphologie fœtale :
* Anencéphalie
2.PROGESTATIFS DE
* Hygroma Kystique de cou
SYNTHESE *Agénésie des membres
Si ménorragies pré ménopausiques (car effet anti-oestrogénique
intéressant)
- Promegestone (SURGESTONE® 500) : 1 à 2 cp du 15e au 25e jour 2/ Echographie morphologique : 20 SA
- ou Nomegestrol (LUTENYL®) : 1 cp/j du 15e au 25, jour
B. Les hémostatiques  Etude morphologique complète
Etamsylate (DICYNONE®) : 1 cp à 500 mg 2 à 3/j. - ou Acide  Vitalité
Aminocaproïque (HEMOCAPROL®) : 1 ampoule buvable/ 6 heures.
 Croissance foetale
OESTROGENE ANTI HÉMORRAGIQUE (PREMARIN®)
Contre - indication 3/ Echographie du 3ème trimestre : 32 - 34 SA
-absolues : ATCD de thrombose veineuse ou artérielle
cardiopathie HTA, cholestase ,cancer du sein ou de l’utérus,  Croissance foetale
tumeur hypophysaire, grossesse, AVC
- Relative : migraine, épilepsie  Vitalité foetale
Indication  Etude morphologique
P 35

 Placenta. 3. ON DOIT TOUJOURS ASSOCIER UN PROGESTATIF à


l'oestrogène afin d'éviter le risque d'hyperplasie endométriale .
D. Conduite pratique
1. ESTROGENES NATURELS PAR VOIE PERCUTANÉE
-Estradiol (CESTROGEL®) : 1 mesure de l'applicateur chaque jour, 21
PRÉMÉNOPAUSE et MENOPAUSE jours/mois ? * sur l'abdomen, les cuisses, les épaules
I- PRÉMÉNOPAUSE * en évitant l'application sur les seins (mastodynies)
But du traitement : lutter contre l'hyperoestrogénie relative. . - Estradiol (ESTRADERM®) (25, 50 et 100 µg. libérés/ 24 h) : patch cutané à
 La Progestérone naturelle : libération prolongée, changé 2 fois par semaine, 3 semaines par mois ou --
 Dydrogesterone (DUPHASTON®) : 1 cp matin et soir : 15 au CLIMARA 500®1 patch/7jours.
25ème j -Estradiol (ESTREVA®, ESTRODOSE®)
 Les progestatifs de synthèse 2. ESTROGENES NATURELS PAR VOIE ORALE
Nomegestrol (LUTENYL®) (cp à 5 mg) : 1 comp /jour ou -Estradiol (PROGYNOVA®) (cp à 2 mg) : 1cp/jour
Promegestone (SURGESTONE®) cp 250 et 500 µg 1 à 2 cp/j15è au -OROMONE® (cp à 1 ou 2 mg) : 1cp/jour
25 j
ème 3. EN DEUXIEME PARTIE DE CYCLE
 Si contraception souhaitée : progestatif synthèse 5 èau 25è Associés un progestatif : 10 au 21ème jour du mois
j. Ex. :UTROGESTAN® : 2 capsules le soir ou LUTENYL® (cp à 5 mg) : 1 cp/
II- MÉNOPAUSE jour ou SURGESTONE® (cps à 0,250 et 0,500 mg) : 1 cp/jour
A. Traitements symptomatiques 4. ASSOCIATIONS ESTRO-PROGESTATIVES PAR VOIE ORALE
Bouffées de chaleur et autres manifestations neurovégétatives : - Climaston® : 1 cp/j x 21 j + pause d'une semaine. (Traitement séquentiel)
- Veralipide (AGREAL®) (neuroleptique) : 1 gélule/jour, 20 jours/mois - Estradiol + Dydrogesterone (CLIMASTON®) : cp à 1 ou 2 mg d'E2
Traitement de l'atrophie vulvo-vaginale Meilleure observance. CI :pathologie métabolique ou vasculaire (diabète, HTA,
- Promestriène (COLPOTROPHINE®) : 1 ov/j en cures de 20 jours hyperlipidémies, coronaropathies).
Si atteinte vulvaire, Promestriène (COLPOTROPHINE®) crème 1 à 2 5. ADAPTATION INDIVIDUELLE DES DOSES
applications/j pendant 20 jours. -augmenter la dose d'estrogènes si persistance des signes de carence
B. Bilan pré thérapeutique - diminuer la dose d'estrogènes si mastodynies
1. CONFIRMER LA MÉNOPAUSE
- FSH très élevée (> 20 mUI/ml), estradiolémie effondrée
- si l'hémorragie de privation n'est pas souhaitée : administration
continue du progestatif.
- Test aux progestatifs : absence d'hémorragie de privation .
OESTROGÈNES PERCUTANÉS :OESTROGEL® 17 Bêta - oestradiol : Tube
2. ÉLIMINER LES CONTRE-INDICATIONS formelles de estrogénothé
1,5 mg/mesure 1 mesure par jour sur l'abdomen et les cuisses en évitant les
- Antécédent cancer sein ,'endomètre, thromboe récents et documentés
seins (+++), du 1er ou 21ème jour du cycle
- Plus rares : lupus, porphyries, otospongiose
PROGESTATIFS NATURELSIndicati : Insuffisances lutéales, préménopause,
3. CI RELATIVES: fibrome utérin, endométriose, mastopathies bénignes.
ménopause, menace de fausse couche ou d'accouchement
4. EXAMEN SYSTÉMATIQUE Examen clinique complet (poids, TA,
prématuré.Présentations :Progestérone naturelle (UTROGESTAN©) capsule
seins) +FCV
100mg. Dydrogesterone (DUPHASTON®) : cp à 10 mg 2 cp/j
+Bilan glucido-lipidique +Mammographie (+++)
C. Principes du traitement *Ostéoporose : Bisphosphonates : ACTONEL 5mg pour le
1. SEULS LES ESTROGENES NATURELS SONT UTILISÉS traitement de l’ostéoporose post –menopausique ; 1comp /jour.
2. VOIE D'ADMINISTRATIONpercutanée préférée à voie orale Actonel 35 mg 1cp/semaine +- supplantation en Calcium Vit D
chez les patientes présentant un facteur de risque cardio-vasculaire. Précède par une ostéo densitomètre .contacter Rhumatologue :
prise en charge totale du traitement par la CNAM
P 36

**Phytosoya 1CP /jour Pour bouffé de chaleur avec ou sans


Omega3

8 POST-OPERATOIRE

Etre à l’écoute des


malades et des
accompagnateurs
P 37

Avant la SORTIE des femmes du post opératoire vérifiez


VACCIN ANTI RUBEOLE POUR LES 1° Le Groupe Sanguin + Rhésus : L’anti D existe à la pharmacie de l’Hôpital
FEMMES N'AYANT pas DE PREUVE et doit être donné en votre présence avec votre signature obligatoire. Ne pas le
donner à acheter
D’IMMUNITE. REMPLIR BONS (deux) 2° Récupérer bilans (NFS Post-opératoire ; HC et CRP de 48h si infection;
bilan toxémique. ..).Ces bilans doivent être copiés par vous-même sur une fiche
spéciale « Fiche des Bilans » à exiger chez le responsable.
*Une surveillance horaire des malades opérées est 3° Examen gynécologique, TV systématique. Risque d’oubli de compresses en
présence obligatoire de votre résident ou de votre assistant
obligatoire le matin et au cours des gardes 4° Remplir formulaire de la conclusion de sortie (gardez une copie dans le
controler interne externe et infirmier de la réa. dossier, avec codage : un classeur de codage est disponible en Réanimation, en
Gynécologie et en Obstétrique : il faut insister pour qu’il soit toujours à votre
disposition.
*Les femmes césarisés doivent avoir la même 5° Remplir le formulaire des RDV dans 10 jours / Contrôle post opératoire
surveillance que celle du post partum (2h de obligatoire au service Mardi ou Vendredi
6° Lettre pour changement de pansement un jour sur deux.
surveillance chaque 15min) 7° Ordonnance pour le nouveau -né à vérifier vous-même ;formulaire tapé à
l’avance disponible avec entête du service
*les femmes césarisées sont à risque de 7° Fiche des conseils pratiques écrite en Arabe simplifié. Cette fiche est toujours
disponible, à expliquer vous-même aux patientes césarisées.
thromboembolie : 8°Compte rendu opératoire tapé lisiblement et sans aucune faute de frappe ou de
-Il faut faire vous même le lever précoce j1 post op langue à donner à la patiente dans une enveloppe, complété par les suites
opératoires à exiger chez la secrétaire(avertir la femme de le garder et de le
-Leur prescrire du ENOXA durant 7 à 14 jours selon le présenter au cours ses prochaines consultations ou grossesses)
risque et l’avis de votre assistant 9° Entretient avec la mère pour lui prescrire une contraception efficace
10°Ordonnance pour la mère ; une ordonnance type tapée pour les césariennes
est tapée disponible chez le responsable. EVITER DE DONNER DES
MEDICAMENTS A ACHETER
11°Si bilan rénal perturbé : donner une lettre de liaison pour la consultation de
cardiologie ou de médecine interne au CHU de Mahdia et uniquement à notre
Hôpital.(ne pas adresser des malades dans d’aures hopitaux sans
m’avertir ou me téléphoner 98297182)
12°Un Kinésithérapeute est affecté dans le service il passe chaque jour, il
faut assister avec lui, les levées précoces les mobilisations, la rééducation
des femmes opérées pour Néo du Sein etc. lui tel 1586
P 38

ELEMENTS A MENTIONNER CHAQUE JOUR


SUR LE DOSSIER MEDICAL 1/ Ablation mèche vaginale à J1 ou J2 (ecrire sur
1°Jour du post-opératoire J…, Heure de l’examen dossier .Qui l’a enlevé ? .Le rappeler à l’operateur
2°Votre nom lisible et clair 2/ Toilette vaginale quotidienne par opérateur LUI MEME
3°Etat de conscience 3/ Antibiothérapie systématique "Cephaloject 1g x 3/j"
4°Température 4/ Lever précoce J1 (obligatoire)
5° Etat des conjonctives
6° TA – Pouls-Saignement Avertir Kinésithérapie du service ; le mentionner sur
7° Ex. des seins: Allaitement MATERNEL fait ou non, dossier : fait ou NON FAIT ; à appeler vous même
engorgement mammaire, crevasses mamelonnaires
8° Ex. Abdominal; globe utérin 5/ Clampage + déclampage de la sonde vésicale, vers 5
9°Examen des lochies : odeur, saignement (abondance: jours ou 6 jours.
nombre garnitures Ablation sonde vésicale à J 7.
10° Ex. des mollets
11°Diurèse; ablation sonde vésicale 24h après c/s sauf plaie
vésicale 6/ Héparinotherapie (voire protocole) , systématique à J1
12°Drains (Redon...) : *quantité en cc protocole A.
*qualité (sang, pus, coloration..) 7/ Ablation des fils périnéaux à J7 au service
13°Signes de pré éclampsie (si toxémie gravidique) 8/ CRO tapé remis à la patiente et complété par vous
14°Rétablissement du transit Digestif même : suites opératoires
15°Lever précoce: le lendemain de l’intervention, EN
PRESENCE du Kinésithérapeute
9/ NFS de contrôle le lendemain de l'intervention.
16° Changement pansement: 1er pans le 3ème jour puis chaque 10 PROFENID INJECT e® AXEN 100 mg injectable
jour ; Si infection prélèvement bactériologique. (Plaie et PV,
remplir fiche infection du post opératoire chez surveillant réa)
17°Traitements: Anti-D avant les 72h si mère Rh (-), NNé Rh
(+)(mentionner heure de l’injection qui ? Non faite =erreur
médico légale très graves)

SOINS POST OPERATOIRE


DU PROLAPSUS ou VOIE BASSE
P 39

PREVENTION DE LA MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE


(Prot N°13)
Faire taux de plaquettes de référence puis chaque semaine
QUAND ?

1/ ATCD de maladie thromboembolique


2/ Obésité : Poids > 75 kg
3/ Insuffisance veineuse : - Varices des M.I, varices vulvaires
4/ Déficit acquis ou constitutionnel de l'hémostase
5/ Au cours du post-partum :
Multipare > 35 ans : discuter cas par cas, états infectieux
sévères, placenta praevia, HRP, Hématomes péri-génitaux,
Hémorragie de la délivrance, Fibrome utérin
6/ Chirurgie gynécologique : Prolapsus génital, colpo-
hystérectomie élargie, H.A.T après 50 ans 9 - GYNECOLOGIE
COMMENT ?
1/ Lever précoce Kinésithérapie +++ (Avertir kinésithérapeute
du service et signaler son passage sur votre dossier médical
vous même )
2/ Prophylaxie pharmacologique
PROTOCOLE : ENOXA ® pendant 07 à 14j
*Si risque modéré : 0,2 ml 20 mg/j en sc 06h après l'acte puis 1
fois/j pdt 07 à 14j ou jusqu’à la déambulation complète.
(2000UI)
Laparotomie exploratrice, chirurgie cancer sein, hystérectomie
vaginale, coelio sup à 60min
*Si risque élevé : 40mg/j en s/c la 1ère injection 6 h après l’acte
1fois /j 07 à 14j Hystérectomie voie haute, prolapsus, chirurgie
pour cancer pelvien
P 40

COELIOSCOPIE :But :Diagnostique ,Pronostique ,Thérapeutique


-Elle est indispensable si :* femme jeune nullipare * doute diagnostique
*Vous devez connaître votre malade au détail ,et ne - Coelioscopie de contrôle souhaitable 2 mois après l'épisode initial.
III ANTIBIOTHÉRAPIE
pas être un simple exécuteur d’ordres que vous Ex :VAAMOX 1gX3 ou OFLOJECT200 mg x 2 en IV
n’avez pas compris ;il faut se documenter ,utiliser -Adapter le traitement dès le retour des prélèvements.
- Poursuivre en IV 48 h après apyrexie, puis relais per os :
les livres de la bibliothèque qui est située au 1er * AUGMENTIN®) 15 jours * VIBRA® 3 semaines (nécessaire pour
étage à l’école de santé ,l’Internet et vos documents l'éradication des mycoplasmes et chlamydiae).
……. * Ou Ofloxacine (OFLOCET) 1 cp x 2 pendant 15 jours.
IV TRAITEMENT ANTI-INFLAMMATOIRE
- Soit corticothérapie (discuté) : CORTANCYL® 30 mg/j x 5 j
*Faire l’examen gynécologique (obligatoirement), - Soit de préférence A.I.N.S : SURGAM® suppo : 2/j X10 à 15 j, PROFENID®
50 mg x 3.
la discussion diagnostic(mentionner les diagnostics V MESURES COMPLÉMENTAIRES
évoqués au mois trois ,les discuter par écrit sur le -Antalgiques et antispasmodiquesEx: (PRODAFALGAN® 2 amp I.V.
dossier) et la CAT obligatoirement avec votre SPASFON®) : 6 cp/j. - Pilule estroprogestative normodosée, pour mise au repos
des ovaires et prévention des abcès et dystrophies ovariennes.
interne ou votre encadreur ; mettre son nom la date -Retrait et mise en culture d'un éventuel D.I.U.
et l’heure de l’examen -Sérologies : T.P.H.A., V.D.R.L., H.I.V., Chlamydia.
-Déclaration obligatoire si gonocoque retrouvé.
*Le respect de la pudeur des femmes et plus VI TRAITEMENT CHIRURGICAL D'emblée : Si péritonite grave ,
qu’obligatoire au service ; ne pas faire l’examen prélèvements ,exploration abdomen et pelvis,lavage abondant
Secondaire, évacuation :abcès du Douglas ,pyosalpinx, abcès de l'ovaire
devant les autres femmes ou visiteurs ou dans une VII A LA SORTIE DE L'HOPITAL
salle d’examen sans paravent Poursuite de l'antibiothérapie per os pendant 10 à 20 jours.
*Vous devez expliquer toutes les explorations les Surveillance N.F.S.,V.S., nouveaux prélèvements vaginaux après 15 jours.
- Adaptée au(x) germe(s) retrouvé(s)
interventions aux patientes c’est leur droit - En absence de germe retrouvé : AUGMENTIN® 500 x 3 x 15j ou VIBRA
*Les CROpertoires, les comptes rendus 200®X21J
Examen et traitement du (des) partenaire(s).
d’hospitalisation sont donnés à la patiente : Eviter l'exposition aux U.V. sous tétracyclines et quinolones.
expliqués et corrigés éventuellement complétés. Discuter chez la nullipare coelioscopie 2 mois après si tableau infectieux sévère.

FIBROME UTÉRIN
I METHODES
SALPINGITE AIGUË A. Médicales
Hospitalisation 5 à 10 jours avec+Repos strict au lit+Glace sur ventre. Progestatifs de synthèse
P 41

- Nomegestrol (LUTENYL®) : 1 cp/j du 15ème au 25ème jour (effet - Dystrophies ovariennes, mastopathies bénignes, Hyperplasie de l'endomètre :
contraceptif). LUTENYL®, SURGESTONE®.
- ou SURGESTONE® 500: 1 cp/j du 15e au 25e jour. - Endométriose:
Oestrogènes fortement dosés, pendant un temps limité en cas Lynestrenol (ORGAMETRIL®)
Promegestone (SURGESTONE®)
d'hémorragie abondante Nomegestrol (LUTENYL®)
- Oestrogènes conjugués (PREMARIN®) : 1 ampoule (20 mg) I.M. En cas d'échec Danazol (DANATROL®) voire analogues de la LH-RH
ou I.V. à répéter si besoin. Analogues de la LH-RH Triptoreline Triptoreline (DECAPEPTYL®)
(DECAPEPTYL LP 3®), 1 injection mensuelle, dans les formes - Contraception : (cf)
sévères en préparation à la chirurgie.
B. Chirurgicales 3. Péri ménopause et ménopause (voir chapitre)
-Myomectomie (Laparo, coelioscopie ou hysteroscopie).  Présentation - posologie
-Hystérectomie totale : interannexielle ou élargie aux annexes. 1. Progestérone naturelle Voie orale
- Progestérone naturelle (UTROGESTAN®) comprimé 100 mg
Isomère de la progestérone
II INDICATIONS
- DUPHASTON 5®
-Fibrome asymptomatique : abstention. - DUPHASTON 10® (dydrogestérone)
-Ménorragies modérées isolées: traitement médical jusqu'à la
ménopause. 2. Dérivés de la 17-OH Pg (noyau pregnane)
-Fibrome compliqué : chirurgie - PROGESTERONE RETARD® I. M.
* Myomectomie si femme jeune + désir de grossesse, - Medroxy progesterone (PARLUTAL®) comprimé 10 mg
* Hystérectomie dans les autres cas, conservatrice des ovaires avant
50 ans si ceux-ci sont normaux. 3. Dérivés de la 19 norprogestérone
- Nomegestrol : Nomegestrol (LUTENYL®) cp 5 mg
- Les analogues de la LH-RH sont limités aux hémorragies rebelles - Promegestone : Promegestone (SURGESTONE®) cp 250 µg et 500 µg
ou aux fibromes volumineux, pour préparer la chirurgie.
PROGESTATIFS 4. Dérivés de la 19 nortestostérone
 Contre-indications -Acétate de norethisterone : MILLIGYNON®
- Grossesse des progestatifs:de synthèse (masculinisation du fœtus - Norgestrel : Ethinylestradiol + Norgestrel (STEDIRIL®)
féminin - Lynestrenol : Lynestrenol (ORGAMETRIL®) cp 5 mg
- Haut risque vasculaire pour les progestatifs de synthèse à forte
dose
Cancer du SEIN
-Antécédent dé cholestase gravidique et insuffisance hépato-cellul Classification TNM clinique K
grave
SEIN :
 Indications T0 : pas de tumeur évidente
1. Adolescence :Troubles de l'installation des règles.Dydrogesterone
(DUPHASTON®): 1 cp matin+ Soir 15ème au 25ème jour pendant 6 mois.
Tis : Carcinome in situ
2. Période d'activité génitale T(m) :plusieurs foyers tumoraux distincts
- Syndrome prémenstruel. T1 : Tumeur de 2cm ou moins dans sa plus grande dimension .
T1a ≤ 0.5cm
P 42

T1b > 0.5 cm et ≤ 1cm


T1c >1cm et ≤ 2cm
T2 : tumeur de plus de 2cm et ≤ 5cm
T3 : tumeur de plus de 5cm
T4 : tumeur de toute taille mais avec extension directe à la
paroi thoracique ou à la peau .
T4a : extension à la paroi thoracique .
T4b : extension à la peau : œdème ou ulcération ou nodule
T4c : extension à la peau et à la paroi
T4d : Tumeur inflammatoire
10
N0 : pas d’adénopathie régionale (axillaire ou mammaire
interne)
N1 : adénopathie régionale homolatérale mobile.
OBSTETRIQUE
N2 : adénopathie homolatérale fixée.
N3 : adénopathie mammaire interne homolatérale.
M0 :Pas de métastases.
M1 : Métastase à distance.
N.B : L’atteinte ganglionnaire sus claviculaire et axillaire
controlatérale sont considérées comme une métastase.

REMPLIR FICHE CANCER DU SEIN DU SERVICE (chez


surveillante) complète et mise à jour + DOSSIER CNAMet
prothèse chez SABIHA ou LAILA Voire ORTHOLUX devant
Hôpital Mahdia (TEL 98657300 ou 73673629)

CAT en cas d’HEMORRAGIE DE LA DELIVRANCE

OBJECTIFS : Diagnostic précoce et CAT adaptée et immédiate et en


parallèle. PRISE EN CHARGE. Réanimation:
Transfert au bloc opératoire en présence du Médecin Anesthésiste
Réanimateur:
Position gynécologique en Trendelenburg.
P 43

Deux voies IV de gros calibre. 12—36 h.


Masque à Oxygène. Couverture Antibiotique à large spectre — Surveillance de la
Monitorage : TA, ¨Pouls, Respiration, Diurèse Hauteur utérine. «Vieux moyens »à ne pas oublier si pas de
+/- Cathéter prostaglandines disponibles.
+/- Saturation en oxygène Médicaments:
BILAN :*NFS + Plaquettes, Groupe Sanguin, Cross mach, TP, Ocytocine effet puissant et effets secondaires moindres.
Fibrinèmie, PDF, urée, créatininemie.  Syntocinon ®: 5 à 10 UI en IV Directe puis 10 à 20 UI/500 cc. Dose
Réserve de sang compatible. totale: 80—100UI. Voie intra-murale en cas d’atonie.
Déterminer l’étiologie: Prostaglandines: Sulprostone: NALADOR®. ( le demander en extreme
• Examiner l’utérus : tonus et tissu ;Rétention urgence au pharmacien)
• Examiner le bas appareil génital ;Traumatisme. 1 Amp. 500 pg dans les 30 min en 1 heure pousse seringue (dans 250 cc
• Rechercher des situation favorisant les troubles de l’hémostase et les sérum iso.) RELAIS : Perf 1V: 1000 pg (2 amp) en 10h.
antécédents de Thrombopathie Misoprostol:CYTOTEC® comprimés à 200 pg 4 à 5 comprimés par
Processus “quatre T” en PARALLÈLE. voie intra-rectale. TISSUS: Révision utérine  Geste
DIAGNOSTIC DE GRAVITE qu’il ne faut pas attendre. diagnostique et thérapeutique.
Eléments cliniques: Saignement. TRAUMATISMES
Pouls, T.A.: * PA Systolique <100 mm Hg. Identifier et réparer toute lacération et déchirure
Pincement de la différentielle. Signes de Collapsus. Examen sous valves:
Eléments biologiques: NFS sériée (toute les 2 heures : jusqu’à Inspection col — vagin — Réparation: Hémostase.
arrêt de l’hémorragie) Signes de gravité (Hématocrite < 25 %) Tamponnement. Vaginal. (12h). (en cas de délabrement)
(Hémoglobine < 8 g). THROMBINE:
(Plaquette < 50.000) Remplacer les facteurs de coagulation: objectif: TP > 50%.
T.P. < 50%.
Facteurs de coagulation: Fibrinogène< 1 g/1. PDF ; D-dimères
( > 500).
Nombre de concentrés globulaires.
Produits à passer: Macromolécules en attendant :PFC : plasma frais Si échec : Les moyens CHIRURGICAUX:
congelé, concentrés plaquettaires si plaquettes < 50.000. Fibrinogène
si fibrinémie< 1 g. LIGATURES VASCULAIRES :
OBJECTIF : TP > 50% et Fibrinogène > 1g. Ligatures des artères utérines.
Gestes obstétricaux : thérapeutique dirigée Ligatures Artère utérine + utéro-ovariennes + Artère ligaments ronds.
TONUS: Massage utérin: A vessie vide. Ligatures des artères hypogastriques :Voie d’abord : voie abdominale
 Manuel ou sac de sable. transpéritonéale.
Jusqu’à arrêt de l’hémorragie. Adossement des parois utérines antérieures et postérieures.
Procédés métalliques:  Traction sur le col
Tamponnement endo-utérin ou « Packing»
Champs ou mèches à prostate. HYSTERECTOMIE D’IIEMOSTASE:
«Ni trop tard ni trop tôt ».
P 44

Totale ou subtotale SURVEILLANCE :


Note: Saignement post hystérectomie : Tamponnement abdominal si
Saignements au niveau des surfaces péritonéales (Coagulation intra Tolérance aux  mimétiques : TA et Pouls /2 H
vasculaire ;CIVD) pendant les 6 premières heures ; puis 4 fois /24h
 Durée : 24 h. ou Embolisation Angiographique Lors du relais voie parentérale  voie orale :la
perfusion de BRICANYL sera arrêtée 1 heure
MOYENS RADIOLOGIQUES
après la prise du comprimé .
En 2009 Des études sont en faveur des inhibiteurs
Si disponible : éventuellement avant chirurgie: calciques
EMBOLISATION ARTEUELLE NEFEDIPINE(ADALATE* LP )PO 5 à avaler mieux que
Conditions  Bon état hémodynamique + Radiologue entraîné. la Nicardepine (Loxen*) PO ou IV Risque OAP
Indication  Hématomes vulvo-vaginaux extensifs en rétro
péritonéal.
.MFIU.IDM.DYSPNEE
Si échec chirurgie. En attendant les antagonistes de l’ocytocine ATOSIBAN
Rappelons que le véritable traitement de l’hémorragie de la (Tractacil*)
délivrance reste la prévention. Rq éviter l’association  mimétiques et inhibiteurs
calciques

PLACENTA PRAEVIA
Menace d’accouchement prématuré I- HOSPITALISATION
- Systématique et en milieu obstétrical.
- Avec repos strict au lit et abstention de tout toucher vaginal.
*Bilan d’entrée GAHR - Et bilan en urgence : groupe Rh, R.A.I, T.P, T.C.K, N.F.S., plaquettes échographie,
*E.C.B.U enregistrement du R.C.F., bilan prétocolyse.
- Pose d'une bonne voie veineuse.
*Avant mise sous  MIMETIQUES ( BRICANYL * - Gamma globulines anti-D si Rhésus négatif .
SALBUMOL*RITODRINE etc..) II- COMPENSATION DES PERTES SANGUINES
-Transfusion iso groupe, iso Rhésus ,Dès que l'hémoglobine < 9 g/dl , Puis
Demander en urgence : traitement martial : Fumarate Ferreux (FUMAFER®) 4 cp/j.
- Ionogramme Sanguin III- L'ATTITUDE ULTÉRIEURE DÉPEND
DE LA GRAVITÉ DE L'HÉMORRAGIE ET DU TERME DE LA GROSSESSE
- E.C.G A. Hémorragie gravissime
- Recherche d’antécédents cardiaques et CÉSARIENNE en urgence.
B. Hémorragie abondante
auscultation cardiaque Après groupage et transfusion, au bloc.
*Echographie
P 45

1. EN DEHORS DE SITUATIONS IMPOSANT LA CÉSARIENNE -Vacuité utérine à l'échographie.


D'EMBLÉE C. Ordonnance de sortie
Hémorragie grave, S.F.A, placenta recouvrant, présentation non -METHERGIN® 15 gouttes 3 fois par jour pendant 5 jours, - Si curetage :
céphalique. On peut tenter l'accouchement par voie basse : pilule séquentielle pour une repousse rapide de l'endomètre, Ethinylestradol +
- Rupture large des membranes, en se méfiant du risque de PROCIDENCE lynestrenol (OVANON®) : 1 plaquette
du cordon.
 Cette rupture doit stopper rapidement l'hémorragie - Si fièvre : antibiothérapie type Amoxicilline + Ac clavulanique
 Le travail doit être « brillant » (AUGMENTIN®) : 1 g x 2 per os pendant 7 jours , - Injection de
 La délivrance artificielle est systématique. gamma globulines anti-D si Rhésus négatif.
2. DANS TOUS LES AUTRES CAS : CÉSARIENNE
C. Hémorragie modérée
1. AVANT 36 S.A.
Il faut temporiser et tenter d'atteindre la maturité foetale METHYLERGOMETRINE (METHERGIN®)
- hospitalisation jusqu'à l'accouchement avec repos strict au lit Contre – indications
- surveillance maternelle et foetale Grossesse évolutive quel que soit son terme, HTA, insuffisance rénale ou
- et tocolyse par bêtamimétiques I.V. hépatique sévère ; insuffisance coronarienne
(SALBUTAMOL®) Indications
2. APRES 36 S.A. Hémorragie de la délivrance, hémorragie après aspiration ou curetage utérin,
- voie basse (déclenchement) si : placenta non recouvrant et présentation hémorragie abondante en dehors de la grossesse.
céphalique bien centrée Présentation – posologie Soluté buvable : 10 ml 10 à 20 gouttes x 3/j
- sinon : césarienne.

- HEPATITE VIRALE & Grossesse


AVORTEMENT SPONTANÉ AU PREMIER TRIMESTRE Dépistage Obligatoire au cours de grossesse/Ag HBS à 6 mois.
I- MENACE D'AVORTEMENT Vaccination Si négative
Ne traiter que si la vitalité foetale est certaine
- Repos Hépatite de la femme enceinte
-Phloroglucinol (SPASFON®) 4 à 6 cp/j ou 3 supp./j. Pas de traitement spécifique d’une HV aiguë /arrêter toute prise
-Éventuellement Progestérone naturelle (UTROGESTAN®) : 2 cp x 3/j. médicamenteuse non indispensable, ANS, hormones , molécules à métabolisme
Ces traitements n'ont pas fait la preuve de leur efficacité. hépatique.
II- AVORTEMENT EN COURS Traitement symptomatique de la fièvre par paracétamol + tocolytique. Le
A. Curetage utérin, si pronostic des hépatites sévères n’est pas modifié par l'interruption de grossesse.
- Grossesse > 8 à 10 S.A. - Ou signes de rétention ovulaire *Toute femme présentant une hépatite virale doit bénéficier d’un dosage
*métrorragies persistantes ,gros utérus, col ouvert au T.V.,échographie AgHbe qui a une valeur diagnostique et pronostique, il apparaît et
On réalise une aspiration endo-utérine avec examen anatomopathologique disparaît au cours du déroulement de la maladie, sa persistance signifie
des débris ovulaires. une réplication virale.
B. Le curetage peut être évité, si
-Grossesse jeune (< 8 S.A.) Prévention de transmission verticale vers le nouveau-né
-Expulsion d'un veuf paraissant complet En cours de grossesse ,si un prélèvement de sang fœtal est nécessaire, il est
- Arrêt des métrorragies préférable d'associer l'injection intracordonale d'Ig anti-HBs à dose 50 UI/kg de
-Au T.V. : petit utérus et col fermé poids estimé.
P 46

La césarienne n'empêche pas le risque de transmission. La prévention MATERIEL DE PERFUSION


repose sur sérovaccination du n-né devant être réalisée au plus tôt après - 2 EPICRANIENNES , SPARADRAP , 2Amp Sérum physio , 2 Amp G10%
l'accouchement. - 3 SERINGUES (2,5ml -5ml - 10 ml)
Inject IM de 2mL d'immunoglobulines spécifiques anti-HBs (100 UT/mL) - BISTOURI , PINCE A CLAMPER ,KTVO , CHAMP STERILE ,
+ vaccination. Cette sérovaccination est refaite à la même dose 1 mois Si ROBINET A3 VOIES , COMPRESSES
la mère est Ag HBe positive. Le vaccin doit comporter des injections de + 2 Amps G10 %
rappel à 1 mois. 2 mois, 3 mois et 12 mois. Les injections
d'immunoglobulines (fesse) et du vaccin (région deltoïdienne) doivent être MEDICAMENTS ET SOLUTES
faites en deux points différents  2 Amp BICAR 42%°
L'enfant est alors protégé et l'allaitement est autorisé en Tunisie
 2 Amp ADRENALINE
La découverte d'une patiente porteuse de l'Ag HBs doit faire pratiquer
une enquête sérologique familiale avec vaccination du conjoint et des  2Amp ISUPEL
enfants en bas âge en cas de séronégativité. Déclarer obligatoirement  2 Amp NALOXONE
(remplir déclaration vous même )
 2 Amp GLUCAGON

1 FLACON DEXTRO - 1 PAIRE DE GANTS STERILES


MATERIEL NECESSAIRE A LA REANIMATION - PLATEAU STERILE POUR CATHE OMBILICAL 5SERINGUES
EN SALLE DE NAISSANCE 5 , 10ml - BISTOURI ,PINCES A CLAMPER , KTVO , SHAMP
LE MATERIEL DOIT ETRE REGULIEREMENT VERIFIE ET STERILE , ROBINET
TOUJOURS EN PARFAITE ETAT DE FONCTIONNEMENT . A3 VOIES , COMPRESSES , 1 Amp G10 DE SP)
*MATERIEL D’ASPIRATION MEDICAMENTS ET SOLUTES
SONDES D’ASPIRATION 2 N°5 , 2 N°6 2 N°8 , ET 2 N°10 Amps DE G10%
 1 FLACON STERILE DE RINCAGE ( SP 9%°) BICAR 42%°
 2 ASPIRATEURS DE MUCOSITES POUR PRELEVEMENT ADRENALINE
BACTERIOLOGIQUES ISUPREL
*MATERIEL DE VENTILATION NALOXONE
+AMBU BEBE GLUCAGON
+MASQUE ADAPTE POUR NN : CONTROLER LA BONNE DIVERS
POSTION DES VALVES ET LE BON FONTIONNEMENT DES - FLACONS DE DEXTRO
VALVES DE SURPRESSION . - SONDES GASTRIQUES N° 6 ,8
+LARYNGO ,2 LAMES DROITES , PRINCE DE MAGIL , 2 - GANTS STERILES
PILIES DE RECHANGE - OXYMEETRE DE POUL
+SONDES D’INTTUBATION SANS BALONNET 2 N°2.5 - 2N°3 - CARDIO MONTEUR
ET N°3.5 EN CAS DE NAISSANCES MULTIPLES, PREVOIR
+1 CANULE DE GUEDEL N°0
MATERIEL POUR CHAQUE BEBE.
P 47

DIVERS comptoir de l’entrée de l’obstétrique pour éviter la perte


des dossiers
-Les lettres de liaison sont remises à la surveillante
Les bébé admis dans le service sont -Un examen des femmes accouchées avant la signature
sous notre responsabilité et non des ordonnances pour permettre la sortie des patientes
est obligatoire pour vérifier la vacuité vaginale (absence
seulement sous la responsabilité des de compresse) avec votre interneet la sage femme.
pédiatres Il faut mentionner votre examen et le nom de ceux
présents sur une fiche du post partum disponible au
service (à demander à la sage femme) .

Exp ORDONNANCE MEDICALE pour le Nné


1) Stérogyle 4gtt/j jusqu'au 18 mois : une boite
2)Rifamycine : 2 gouttes X 3/jour. Pendant 5 jours : une boite
3)Soins du cordon : -Eosine aqueuse 1amp/j un petit flacon.
-Compresses stériles 6 compresses
Signature du médecin
Anti prolactine DOSTNEX 0 ,5mg 1cp par semaine
11 POST PARTUM 2cp (une boite) pour arrêter la montée laiteuse ou
RO NALIN ICP X 2
-L’examen complet des parturientes doit être
mentionné sur dossier Exp ORDONNANCE MEDICALE pour la MERE
-Les bébé transférés en néo natalogie doivent être 1) HEMOFER: 2 CAM X 3/Jour /durant 3 mois
vu quotidiennement par vous-même ou votre 2)METHERGIN 20gouttes X3 /Jour durant/10 jours(2 flacons)
interne ;fiche kangourou;informer la femme de l’état 3) DAKIN : Toilette VulvoVaginale (2 fois / Jour/10Jour )
de son bébé ,« monter le plus d’humanisme possible 1flacon
«
-Les sortantes : donner toutes les ordonnances et le Contraception du post partum
carnet à la femme elle même .AVEC VOS CONSEILS -Expliquer la contraception à chaque femme au post
qui peuvent être contrôlés avant la sortie des partum et la contraception d’urgence (NORLEVO)
femmes « relation avec les malades » -Expliquer la méthode MAMA ( de l’OMS°)associée aux
-Les dossiers sont remis à la surveillante :les mettre spermicides
dans une chemise cartonnée disponible sur le
P 48

-Le sterilet peut etre placé 4semaines apres Toxiques


l’accouchement (OMS) Alcool ………………………………….. Excitation, éthylisme
-Pilules*Minidosées (6 SEMAINES Apres Café……………………………………… Excitation troubles du sommeil
accouchement) Stupéfiants……………………………….. Troubles neurologiques
Tabac……………………………………. La nicotine passe dans le lait
*PROGESTATIFS Insecticide (DDT)…………………………. Intoxicatio Médicaments
/Microprogestatifs ;MICROVAL déconseillés ou contre-indiqués pendant l’allaitement
* IMPLANON 15 EM JOURS DU PP

Médicaments Effets sur le nouveau-né


*Anticancéreux…………………………… Troubles hématologiques
*Antiarythmique (quinidine) ……………… Troubles du rythme
*Anticoagulants oraux…………………….. Risques hémorragiques
URGENCES
*Antidiabétiques oraux…………………….. Hypoglycémie
*Antihypertenseurs (Sectral) ……………….Hypotension bradycardie *La demande des β HCG quantitatifs doit être suivies
*Anti-inflammatoires (lndométacid phénylbutazone)…. Passent dans le d’une lettre détalée au laboratoire de l’hôpital ; ne pas
lait
*Antithyroïdien …………………………….Hypothyroidie demander des analyses en dehors du CHU.
Antibiotiques *Le 1er interne inscrit sur le tableau de répartition
-Chloramphénicol …………………………..Risque hématologique
-Tétracyclines. ………………………………Jaunissent les dents s’occupe de la salle des urgences à l’intérieur
-Streptomycine ………………………………Surdité *Le 2er interne inscrit sur le tableau de répartition
*Sulfamides …………………………………Blocage enzymatique
*Atropine…………………………………… Risque toxique
s’occupe des malades à l’extérieur de la salle des males
*Hormonaux orientés par les autres services les autres urgences …..et
-Estroprogestatifs 50……… Raccourcit la lactation mais pas d'effet sur des malades à présenter en carcinologie avec LAILA et
l’enfant
-Acétate Ciprotérone ………… Passe dans le lait. A éviter par prudence infirmière de l’accueil
-Danazol ………………………….Passe dans le lait. A éviter par prudence
*Iode, antitussif à base d'Iodure de potassium….. Hypothyroïdie
*Produits radio-actifs. ………………………Effets toxiques
*Le registre des urgences doit être bien tenu avec écriture
*Médicaments du système nerveux lisible, nom et prénom des examinateurs (au moins 2) ;
-Barbituriques………………….. Somnolence l’heure précise et votre CAT lisible
-Dihydan mysoline …………… Somnolence
-IMAO………………………… Interaction médicamenteuse *Toutes les malades qui arrivent aux urgences sont
-Lithium……………………….. Hypothonie, cyanose examinées ; les admissions sont faites avec l’accord de
-Méprobamate- Morphiniques … Somnolence
*Antimitotiques………………………. Aplasie médullaire votre assistant
*Colchicine…………………………… Nausées. vomissements *En cas de doute ou de surveillance de courte durée,
*Ergot de seigle (sauf Méthergin)……… Hypotension l’hôpital du jour est sous votre responsabilité pour éviter
P 49

les admissions abusives et les diagnostics non *Les INTERNES les externes et les élèves SF
confirmés doivent être repartis dans les différents secteurs du
*Toutes les malades transférées doivent être admises service ;il faut les faire travailler et m’informer des
sans discussion ni perte de temps pour es malades ou retards ou de l’absence de travail des étudiants
les accompagnateurs (infirmière ou sage femme…)
Au COURS DES GARDES
*Respecter votre répartition affichée dans le
Santé Reproductive
tableau de garde
Discuter et prescrire la contraception
*Vous été responsable de toute faute ou adéquate à toutes les femmes au post partum
défaillance dans votre secteur y compris les ou post césarienne .Passez au Centre du PF
soins infirmiers le vol de matériel etc.…. (en face des urgences pour connaître les
*Etre présent dans votre secteur au cours de méthodes ou pour contacter l’éducatrice
la garde à partir de 1 3 H pour répondre aux affectée à la maternité) informer et s’informer
questions des parents et remplir les chez M Lajmi
ordonnances les feuilles … **Pilules disponibles :
*Il faut assister et remplir vous même les *Jasmin* (depuis décembre 2009)
dossiers des accouchées et ne pas attendre *Microval
qu’on vous appelle. Votre présence physique *Microgynon
et obligatoire
*Jasmin (depuis décembre 2009)
*Ne pas accepter d’hospitaliser deux malades
par lit mais contacter vous même le **Pilule du lendemain
surveillant général de l’hôpital ou NorLevo /contraception d’urgence à 2 cp en
l’administration pour vous apporter des une seule prise ou à 1cp dans les 72h
lits :un médecin digne de cet honneur doit
veiller au confort psychologique et physique **Autres :IMPLANON +NORPLANT
de ses malades
Méfigyne* DISPONIBLE
P 50

**DIU/ *T en cuivre
* MIRENA

Le resident du bloc ne peut pas quitter le bloc


avant la fin du programme opératoire (même si
c’est le lendemain)
Au cours de la garde l’un des internes de garde
doit faire l’aide au bloc (à tour de rôle ; le 1ér
puis le 2ém … de la liste tapée de la garde)
Mentionnez par écrit vous-même les raisons ?! de
l’annulation des malades annulées du programme
(me téléphonez vous-même 98297182 se mettre à
la place de ces femmes ;le stress vécu au bloc )
Appel du résident de pédiatrie avant l’induction
12 BLOC (avant toute anesthésie pour une césarienne ;il
doit attendre le bébé ,préparer le matériel de
OPERATOIRE réanimation néo natale avant 15 min de
l’extraction :me tel si impossible d’avoir un
résident présent et le mentionner sur votre cahier
de suggestions ;il s’agit du devenir de ces bébés
Avoir le temps pour discuter, tranquiliser les
patientes avant toute intervention(elles ne sont pas
habituées au bloc comme nous ….)
P 51

Toute patiente qui rentre au bloc Opératoire DOIT


-avoir un dossier complet CERCLAGE du COL
-dossier connu « avec les détailles » par vous même
-la préparation digestive, sondage, rasage…vérifiés
par vous même et demandés à l’infirmière de la - Indications du cerclage
salle , au surveillant du service ; écrire lisiblement  Béance cervico-isthmique connue
sur le dossier « malade préparée en vue d’opération
par /nom de l’infirmière ou de la sage femme + votre
(H.S.G)
nom..  Test de calibrage à la bougie de
-vous devez revoir les malades opérées le jour même Hégar N° 8 positif
au post opératoire et le lendemain matin .
-Ecrire votre examen sur le dossier au post  ATCD de 2 F.C. Tardives avec
opératoire avec l’équipe de Réa .Les informer des foetus vivants
difficultés au cours de l’opération pour faciliter la
surveillance
 ATCD d’accouchement prématuré
-la tenue du bloc opératoire n’est pas un pyjama ,elle avec travail très rapide
est faite pour protéger les malades et doit être  Etude de la longueur du col utérin
portée sous une blouse propre si vous quittez le
bloc (faite par l’un de vos superviseurs
*Rsque infectieux aux malades et le risque de
ramener aux femmes enceintes qui ne sont pas des - Cerclage
femmes malades et qui sont en état « d’immuno
dépression »  à réaliser vers 14 S.A.
*Bavette, calot, casaque, sabots du bloc sont  après contrôle échographique .
obligatoires
*L’apprentissage du lavage des mains au bloc aux * terme de l’embryon
internes * vitalité
13 DIVERS
LISTES DES MEDICAMENTS
P 52

-Toute défaillance ou manque de soins de la


part du personnel doit être signalé à votre
assistant et écrite dans un rapport clair remis à
la secrétaire le jour même

CODAGE
EVALUATION Vos notes

EVALUATION

Une évaluation écrite portant sur les Objectifs


du Résidanat (Discutés au collège de Gynécologie
Obstétrique
Prime de rendement et évaluation finale du stage
transmise au Ministère pour validation du semestre
Evaluation En ECHOGRAPHIE pour vous confier des
Malades
Evaluation au cours de l’activité quotidienne :
surtout par votre Parrain et au cours de l’Activité
Opératoire et à la Consulte...

DIVERS