Vous êtes sur la page 1sur 278

ROYAUME DU MAROC

Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur


de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres
et de la Recherche Scientifique

Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS


Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL
de tutelle

N° d’ordre CNACES Date d’arrivée

…../ ….. /….

Etablissement Domaine Discipline Spécialité


EMI Sciences de Génie Génie
l’ingénieur industriel industriel

DESCRIPTIF DE DEMANDE D’ACCREDITATION


CYCLE INGENIEUR

Intitulé de la filière :
GENIE INDUSTRIEL

Champs disciplinaires majeurs :


Techniques de l’Ingénieur, Productique, Gestion de projets, Logistique,
Management et Finance.
Spécialité :
GENIE INDUSTRIEL

Année universitaire : 2011/2012

1
AVIS ET VISAS

Le coordonnateur pédagogique de la filière(1)


Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs Département : Génie Industriel
Nom et Prénom : Skalli Houssaïni Abdelhalim Grade : PES
Spécialité(s) : Statistiques, Analyse des Données
Tél. : 05 37.68.71.70 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : skalli@emi.ac.ma
Date et signature :

Le Chef de l’établissement d’attache de la filière


L’avis du Conseil d’établissement, exprimé par son président, devrait se baser sur des critères précis de qualité, d’opportunité, de
faisabilité, et d’optimisation des ressources humaines et matérielles, à l’échelle de l’établissement.

 Avis favorable  Avis défavorable

Motivations :

Date, signature et cachet du Chef de l’établissement :

Le Président de l’université(2)
L’avis du Conseil d’université, exprimé par son président, devrait se baser sur des critères précis de qualité, d’opportunité, de faisabilité,
et d’optimisation des ressources humaines et matérielles, à l’échelle de l’université.

 Avis favorable  Avis défavorable


Motivations :

Date, signature et cachet du Président de l’université :

(1)
Le coordonnateur pédagogique appartient à l’établissement d’attache de la filière.
(2)
Case réservée aux établissements relevant des universités
2
SOMMAIRE DU DESCRIPTIF DE DEMANDE D’ACCREDITATION

Descriptif Page
Filière : Génie Industriel 1
Probabilités et Statistiques 34
Analyse et Initiation Technique 39
Mathématiques de l’Ingénieur 44
Mécanique des Fluides et des Solides 48
Signaux, Mesures et Systèmes 53
Electrotechnique et Electronique de Base 58
L’entreprise et son Environnement Economique 63
Langues et Communication 1 67
Méthodes de Prévision et Analyse des Données 74
Programmation et bases de Données 78
Lean Manufacturing 83
Electronique de Puissance et Machines Electriques 87
Thermodynamique et Thermique 91
Modélisation Graphique 96
Comptabilité Générale et Analytique 100
Langues et communication 2 104
Recherche Opérationnelle I 111
Energétique 116
Gestion de la Production et des Stocks 121
Automatique et Automatismes 126
Matériaux et Procédés de Fabrication 131
Qualités et Statistiques Industrielles 135
Organisation et Sociologie de l’Entreprise 140
Mini Projet d’organisation de séminaires 144
Systèmes d’Information 151
Recherche Opérationnelle II 156
Analyse et Gestion de projets 161
Gestion de la Maintenance et Fiabilité 165
Machines Hydrauliques et Procédés Industriels 170
Marketing et Marchés publics 174
Mini projet de Parrainage en Milieu Professionnel 179
Culture Scientifique et Communication 183
Processus Stochastiques et Simulation 191
Outils d’aide à la Décision et Techniques de Créativité 196
Business Intelligence 201

3
Qualié, Santé, Sécurité et Environnement 205
Production automatisée 211
Systèmes à Evénements Discrets 215
Logistique du Transport et de la Distribution 220
Aménagement des Installations 228
Economie Industrielle 234
Management des Plateformes Logistiques 248
Gestion des Risques de la Chaine logistique 253
Contrôle de Gestion et Création d’entreprise 259
Gestion de l’Innovation et Méthodologie de Design 265
Gestion du Risque et de Portefeuille 270
Corporate Finance 275
Annexes 279

4
1. IDENTIFICATION
1.1. Identification de l’établissement

Université ou Département de Tutelle : Université Mohammed V - Agdal

Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs

1.2. Identification du coordonnateur de la filière :


Nom et prénom : Grade : PES

Spécialité(s) : Département : Génie Industriel

Tél. : 037.68.71.50 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : nadiab@emi.ac.ma

1.3. Identification de la filière :

Intitulé : Génie Industriel


Domaine : Sciences de l’Ingénieur.
Discipline(s) : Génie industriel.
Spécialité(s) : Génie Industriel.
Mots clés :
Spécialisation : Gestion de la production, ordonnancement d’atelier, gestion des stocks et des
entrepôts, manutention, gestion de la qualité, gestion et analyse de projets, maintenance des
systèmes de production, conception des postes de travail, ergonomie, recherche opérationnelle,
supply chain, gestion des transports, e-business, comptabilité et contrôle des coûts, gestion de
portefeuille, organisation de l’entreprise, sociologie industrielle, marketing, économie.
Disciplines de base : Statistiques, mécanique, électricité, environnement, informatique,
mathématiques.

1.4. Objectifs de la formation

- Former des ingénieurs polyvalents aptes à gérer et à améliorer la performance de systèmes


complexes industriels et de services. Développer la capacité d’analyse, de modélisation et de
résolution de problèmes relatifs à la gestion d’entreprise, en prenant en compte les
interactions entre les différentes fonctions de l’entreprise.
Il s’agit de faciliter l’insertion des ingénieurs dans le domaine socioprofessionnel, mais aussi
dans la recherche et la poursuite d’études doctorales.
Pour cela, la formation intègre les outils techniques, économiques, managériaux et sociaux
les plus avancés.
- Dans ce cadre, la formation vise :
. à doter les élèves d’outils et de méthodes d’ingénierie, relatives notamment à l’optimisation,
la planification, l’ordonnancement, ainsi que de méthodes d’audit et d’aide à la prise de
décision en ce qui concerne les problèmes industriels dans les entreprises ;
. à les former aux approches de gestion d’entreprise et de la qualité, de gestion de projet et de
gestion financière, indispensables à l’ingénieur qui sera amené à travailler au sein de
5
l’entreprise.

1.5. Débouchés et retombées de la formation

Les ingénieurs formés dans la filière de Génie Industriel auront des compétences
pluridisciplinaires pointues dans les domaines de:

- Ingénierie de la production
- Gestion de la qualité
- Management de projets
- Conception d’usines
- Gestion des approvisionnements
- Supply chain management
- Distribution
- Transport
- Ingénierie financière
- Analyse boursière
- Ingénierie d’affaires
- Marketing
- Systèmes d’information
- Progiciels de gestion

1.6. Les tendances du marché du travail et les besoins de formation exprimés par
les employeurs potentiels

Avec la mondialisation, les entreprises nationales sont soumises à des pressions de plus en
plus fortes sur leur système de production, en ce qui concerne aussi bien les délais, les coûts,
et la qualité des produits et prestations..
Depuis sa création il y a une vingtaine d’années, la taille des promotions formées par le
département Génie industriel de l’EMI a été quintuplée, et continue d’augmenter, en
réponse à une demande croissante du secteur socioéconomique pour ce profil d’ingénieur
polyvalent, capable de contribuer à la mise à niveau des entreprises.
A coté des entreprises industrielles, les entreprises de service et les cabinets de conseil, les
banques, l’administration publique aussi, offrent aussi des débouchés pour les ingénieurs en
Génie Industriel.
Les lauréats du Génie Industriel de l’EMI ont toujours trouvé une insertion facile, dès
l’obtention de leur diplôme, dans le domaine du travail aussi bien dans les PME/PMI que
dans les multinationales, et connaissent ensuite une évolution de carrière satisfaisante ;
plusieurs d’entre eux occupent actuellement des postes de haute responsabilité ou ont créé
leur propres entreprises.

6
1.7. Modalités d’admission

1.1. Conditions d’accès(1) ou public cible :


Accès en première année :
- Elèves ayant réussi le Concours National Commun ouvert aux élèves de deuxième année
des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles.
- étudiants ayant validé 4 semestres consécutifs de filières à dominantes Mathématiques et
ou Physique et ou Mécanique et ayant réussi le concours interne de l’EMI.
- Etudiants détenteurs de Licence de filières à dominantes Mathématiques et ou Physique et
ou Mécanique et ou sciences de l’ingénieur et ayant été retenus suite à une étude de dossier
et entretien par la commission de sélection de la filière.
Accès en deuxième année :
- Etudiants détenteurs de Licence de filières à dominantes Mathématiques et ou Physique et ou
Mécanique et ou Sciences de l'ingénieurs et ayant été retenus suite à une étude de dossier et entretien
par la commission de sélection de la Filière.

1.2. Pré-requis pédagogiques :


- Modules de Mathématiques
- Modules de Mécanique
- Modules de Physique
dont le volume horaire et le niveau sont globalement équivalents à ceux enseignés dans
les classes préparatoires aux grandes écoles.

1.3. Procédures de sélection :


 Etude du dossier :
- Pour les étudiants ayant validé 4 semestres consécutifs de filières à dominantes
Mathématiques et ou Physique et ou Mécanique: 2 mentions « Très Bien »
- Pour les détenteurs de Licence de filières à dominantes Mathématiques et ou Physique et
ou Mécanique et ou sciences de l’ingénieur: 2 mentions « Très Bien »
 Entretien :
- Pour les élèves ayant réussi le concours spécifique de l’EMI
- Pour les élèves détenteurs de Licence dont les dossiers ont été retenus
 Concours national commun
Pour les élèves des deuxièmes années des classes préparatoires aux grandes écoles
d’ingénieurs
 Concours écrit spécifique à l’établissement d’accueil
- Pour les élèves des classes préparatoires intégrées ayant obtenu durant les deux années des
moyennes d’année dépassant 15/20.
- Pour les étudiants ayant validé 4 semestres consécutifs à dominantes Mathématiques et ou
Physique et ou Mécanique ayant obtenu 2 mentions « Très Bien » - Concours commun
pour toutes les filières de l’Ecole

1.8. Effectifs prévus

- Année universitaire 2011/2012 : 70


- Année universitaire 2012/2013 : 70
- Année universitaire 2013/2014: 70

(1)
Diplômes requis
7
2. ARTICULATION ENTRE LES SEMESTRES DE LA FILIERE

PFE Option
5èmesemestre

6èmesemestre
Option IGP

IGP
Commun filière GInd

Commun filière GInd


Commun filière GInd
Commun filièreGInd

Quatrième semestre
Deuxième semestre

troisième semestre
Premier semestre

PFE Option
5èmesemestre
Option ICL

6emesemetre

ICL
PFE Option
5èmesemestre

6èmesemestre
Option IGP

ISP
Articulation des modules

S1 S2 S3 S4 S5 S6

D01 D03 D07 D14 D20

X07 X03 D08 D15 D21

X01 D04 D09 X13 D22

X04 D05 D10 D16 D23

X05 X09 D11 D17 D24 D28 D31

X10 D06 D12 D18 D25 D29 D32 PFE

D02 X17 X08 D19 D26 D33

X06 X12 D13 X15 D27 D30 D34

Modules communs de la filière Modules de l’Option

M : Module S : Semestre

8
Articulation des modules communs de la filière « Génie Industriel »:

Numéro Module Semestre Modules prérequis


D01 Probabilité et Statistique 1
X07 Analyse et Initiation Technique 1 Mécanique des fluides
et des solides
X01 Mathématiques de l’Ingénieur 1
X04 Mécanique des Milieux Continues et RDM 1
X05 Signaux, Mesures et Systèmes 1 Mathématiques de
l’ingénieur
X10 Electrotechnique et Electronique de base 1
D02 L’Entreprise et son Environnement 1
Economique
X06 Langues et Communication 1 1
D03 Méthodes de Prévision et Analyse des Données 2 Statistiques, Probabilités

X03 Algorithmique et programmation 2


D04 Lean Manufacturing 2
D05 Electronique de Puissance et Machines 2 Electrotechnique et
Electriques électronique de base
X09 Thermodynamique et Thermique 2 Cours de mécanique des
fluides
D06 Modélisation Graphique 2 Analyse et initiation
technique
X17 Comptabilité Générale et Analytique 2
X12 Langues et Communication 2 2 Langues et
communication 1
D07 Recherche Opérationnelle I 3
D08 Energétique et Calcul Scientifique 3 Thermodynamique et
thermique Mécanique
des fluides
Signaux, systèmes et
mesures
Statistiques, Probabilités
Mathématiques de
l’ingénieur
D09 Gestion de la Production et des Stocks 3 Statistiques, Probabilités
et RO
D10 Automatique et Automatismes 3 Signaux, systèmes et
mesures
Mathématiques de
l’ingénieur
D11 Matériaux et Procédés de Fabrication 3
D12 Qualités et Statistiques Industrielles 3 Statistiques, Probabilités
X08 Organisation et Sociologie de l’Entreprise 3
X15 Culture Scientifique et Communication 3 Langues et

9
communication 2
D14 Systèmes d’Information 4 Algorithmique et
programmation
D15 Recherche Opérationnelle II 4 Statistiques,
Probabilités et RO
Analyse et initiation
techniques
X13 Analyse et Gestion des Projets 4 Comptabilité générale et
analytique
D16 Gestion de la Maintenance et Fiabilité 4 Statistiques, Probabilités
Gestion et analyse de
projets
Organisation et
management
D17 Machines Hydrauliques et Procédés Industriels 4 Mécanique des fluides
D18 Marketing industriel et Marchés Publics 4 Marketing

D19 Projets de parrainage en Entreprise 4


D13 Mini Projet d’Organisation 4

S : Semestre M : Module

Pour la codification des filières et des modules (voir en Annexe)


Les numéros indiqués dans la case des prérequis ne comportent, pour des besoins de simplification, que les deux derniers chiffres
des modules du tronc commun.

10
Articulations des modules d’option :
Option GP : Ingénierie des Systèmes de Production

Numéro Module Modules prérequis


D20 Processus Stochastiques et Simulation Statistiques, Probabilités et RO
Systèmes d’Information
D21 Outils d’Aide à la Décision et Techniques de Statistiques, Probabilités et RO
Créativité
D22 Business Intelligence Gestion de la production
Gestion de la maintenance
Comptabilité
Cours de Marketing
Systèmes d’Information
D23 QSSE Statistiques, Probabilités et RO
Conception et organisation des postes
de travail
D24 Production Automatisée Procédés de fabrication
Analyse et initiation technique (cours
de dessin industriel)
D25 Systèmes à Evénements Discrets Statistiques, Probabilités et RO
Gestion de la production
D26 Logistique du Transport et de la Distribution Gestion de la production
Recherche opérationnelle
Optimisation non linéaire et
dynamique
D27 Facilities Planning (Aménagement des Cours de Statistiques, Probabilités
Installations)

Pour la codification des filières et des modules (voir en Annexe)


Les numéros indiqués dans la case des prérequis ne comportent, pour des besoins de simplification, que les
deux derniers chiffres des numéros des modules concernés.

Option ICL : Ingénierie de la Chaîne Logistique

Numéro Module Modules prérequis


D20 Processus Stochastiques et Simulation Statistiques, Probabilités et RO
Systèmes d’Information
D21 Outils d’Aide à la Décision et Techniques Statistiques, Probabilités et RO
de Créativité
D22 Business Intelligence Gestion de la production
Gestion de la maintenance
Comptabilité
Cours de Marketing
Systèmes d’Information
D23 QSSE Statistiques, Probabilités et RO
Conception et organisation des postes
de travail
11
D28 Economie Industrielle Comptabilité (cours de comptabilité
analytique)
D26 Logistique du Transport et de la Gestion de la production
Distribution Recherche opérationnelle
Optimisation non linéaire et dynamique
D29 Management des Plateformes Logistiques Gestion de la production
Recherche opérationnelle
Optimisation non linéaire et dynamique
D30 Gestion des Risques de la Chaîne logistique Gestion de la production
Recherche opérationnelle
Optimisation non linéaire et dynamique

Pour la codification des filières et des modules (voir en Annexe)


Les numéros indiqués dans la case des prérequis ne comportent, pour des besoins de simplification, que les deux derniers chiffres
des modules du tronc commun.

Option GP : Ingénierie de Gestion de Projets

Numéro Module Modules prérequis


D20 Processus Stochastiques et Simulation Statistiques, Probabilités et RO
Systèmes d’Information
D21 Outils d’Aide à la Décision et Techniques de Mathématiques de l’ingénieur
Créativité
D22 Business Intelligence Gestion de la production
Gestion de la maintenance
Comptabilité, Cours de Marketing
Systèmes d’Information
D23 QSSE Statistiques, Probabilités et RO
COPT
D31 Contrôle de Gestion et Création d’Entreprise Comptabilité générale
Organisation de l’entreprise
Economie, Marketing
D32 Gestion de l’Innovation et Méthodes du COPT
Design
D33 Gestion du risque et de portefeuille Comptabilité (cours de comptabilité
générale)
D34 Corporate Finance Comptabilité générale et analytique

Pour la codification des filières et des modules (voir en Annexe)


Les numéros indiqués dans la case des prérequis ne comportent, pour des besoins de simplification, que les
deux derniers chiffres des numéros des modules concernés.

12
3. ARTICULATION DE LA FORMATION AVEC LES AUTRES FORMATIONS (notamment
du cycle intégré préparatoire aux formations ingénieurs)

Classes préparatoires
Intégrées aux écoles
d’ing.

Modules spécifique option


Deuxième année de filière

Troisième année de filière


Première année de filière

Modules généraux filière


Modules généraux EMI
Classes préparatoires
externes (CPGE)

DEUG ou équivalent

Licence ou équivalent

Master ou équivalent

Modules requis pour l’accès en première année de l’EMI :


Mathématiques,
Physique,
De niveau équivalent à celui des classes préparatoires aux grandes écoles.

Modules requis pour l’accès en deuxième année de l’EMI :


Ils doivent être équivalent à ceux programmés en première année de l’EMI. L’équipe
pédagogique de la filière étudiera l’adéquation des modules capitalisés par le candidat avec les
modules prérequis pour l’accès à l’EMI

Langues et communication 1 Langues et communication 2


Mathématiques de l’ingénieur Electrotechnique et électronique de
base
Statistiques, Probabilités et Recherche Analyse et initiation technique
Opérationnelle
Outils Informatiques Comptabilité générale et analytique
Mécanique des fluides et des solides Outils d’aide à la décision et techniques
de créativité
Thermodynamique et thermique Analyse des données et méthodes de
prévision
Signaux, Mesures et Systèmes Modélisation graphique
Environnement économique de Algorithmes et programmation
l’entreprise

13
4. PASSERELLES
4.1 Passerelles avec les formations dispensées au niveau de l’Etablissement

Filière « Génie Industriel » Autres Filières

Deuxième Année

Deuxième Année
Troisième Année

Troisième Année
Première Année

Première Année

Deuxième année de filière

Troisième année de filière


Première année de filière

Master de l’EMI

Passerelles possibles sur étude de dossier des candidats par la commission de sélection de la filière génie industriel.

14
4.2 Passerelles avec les formations dispensées au niveau d’autres établissements

Classes préparatoires
Intégrées

Deuxième année de filière

Troisième année de filière


Première année de filière
Classes préparatoires
externes

DEUG ou équivalent

Licence ou équivalent

Master ou équivalent

Passerelles possibles sur étude de dossier des candidats par la commission de sélection de la filière
génie industriel.

Accès en deuxième année:


- Etudiants détenteurs de Licence de filières à dominantes Mathématiques et ou Physique et ou
Mécanique et ou Sciences de l'ingénieurs et ayant été retenus suite à une étude de dossier et entretien
par la commission de sélection de la Filière.

15
5. DESCRIPTION DE LA FORMATION

5.1 Modules communs à la filière

Volume Etablissement
Semestre Liste des Modules Coordonnateur Département d’attache
Horaire d’attache

Modules Scientifiques et
techniques de base et de
spécialisation
56 F. Ghaïti Génie Industriel EMI
- Probabilité et Statistiques
56 R. Néchad MIS
- Analyse et Initiation technique
- Mathématiques de l’ingénieur
56 R . Ellaia MIS
- Mécanique des fluides et des
56 M. El Kadiri MIS
solides
- Signaux, systèmes et mesures
S1 56 K. Benjelloun Génie Electrique
- Electrotechnique et
56 H. Mahmoudi Génie Electrique
Electronique de base
Modules de Management :
- L’entreprise et son
56 M. Tkiouat Génie Industriel
Environnement économique
Modules de langues, de
Communication et des TIC :

- Langues et communication 1
56 S. Mouwahid MIS

Total S1 448

Modules Scientifiques et
techniques de base et de
spécialisation :

- Méthodes de prévision et
56 A. Skalli Génie Industriel
Analyse des données EMI
- Lean manufacturing 56 A. Cherkaoui Génie Industriel
- Electronique de Puissance et
56 H. Mahmoudi Génie Electrique
Machines Electriques
56 A. Amine MIS
- Thermodynamique et
thermique 56 Génie Mécanique
S2 -Modélisation graphique
M Boudi
Modules de Management :
Génie Industriel

-Comptabilité générale et 56 N. Benabdeljlil


analytique
Modules de langues,
Génie Industriel
Communication et NTIC
- Programmation et bases de 56 L. Benabbou MIS
Données
56 S. Mouwahid
-Langues et communication 2
448
Total S2

16
Modules Scientifiques et
techniques de base et de
spécialisation :

EMI
-Energétique et Calcul
56 N. Bensallah Génie Informatique
scientifique
- Automatique et 56 K. Benjelloun Génie Electrique
Automatismes
56 A. Cheddadi MIS
- Matériaux et procédés de
fabrication
- Qualités et Statistiques 56 A.B errado Génie Industriel
Industrielles

S3 56 N. Sbihi Génie Industriel


Modules de Management :
- Recherche Opérationnelle I 56 M. Benbrahim Génie Industriel
- Gestion de la Production et
des Stocks
56 N. Benabdeljlil Génie Industriel
-Organisation et Sociologie
de l’entreprise

Modules de langues, de
Communication:

- Projet de Parrainage en 56 A. Berrado Génie Industriel

entreprise
448
Total S3
Modules Scientifiques et
techniques de base et de
spécialisation :

56 N. Sbihi Génie Industriel


- Recherche Opérationnelle II -
56 M. Mliha Touati Génie Mécanique
Gestion de la Maintenance et EMI
Fiabilité
56 A. Touzani Génie des Procédés
- Machines hydrauliques et
Procédés industriels
Modules de Management :
56 A. Cherkaoui Génie Industriel
- Marketing Industriel et
S4 Marchés Publics
56 L. Benabbou Génie Industriel
Mini projet : Projet
d’Organisation

Modules de langues, de
Communication et des TIC :
56 L. Benabbou Génie Industriel
- Systèmes d’Information
56 M. Benbrahim Génie Industriel
- Analyse et gestion de Projets
56 A. Cheddadi MIS
-Culture Scientifique et
communication

Total S4 448

5.2 Modules relatifs à l’option : Ingénierie de la Chaîne Logistique


17
Volume Département Etablissement
Semestre Liste des Modules Coordonnateur
Horaire d’attache d’attache
Modules Scientifiques et techniques de
base et de spécialisation :
- Processus stochastiques et simulation 56 B. Benchekroun Génie Industriel EMI
- Outils d’Aide à la Décision e Technique de 56 O. Drissi Génie Industriel
Créativité
- Business Intelligence 56 A. Berrado Génie Industriel
- QSSE 56 A. Berrado Génie Industriel

Modules de Management :
S5 56
- Economie Industrielle M. Tkiouat Génie Industriel
- Logistique du Transport et de la O. Drissi Génie Industriel
56
Distribution
- Management des Plateformes Logistiques Sbihi Génie Industriel
56
- Gestion des risques de la Chaîne logistique
Berrado Génie Industriel
56
Modules de langues, de Communication
et des TIC :

Total S5 448

5.3 Modules relatifs à l’option : Ingénierie de la Gestion de Projet

Volume Etablissement
Semestre Liste des Modules Coordonnateur Département d’attache
Horaire d’attache
Modules Scientifiques et techniques de
base et de spécialisation :

- Processus stochastiques et simulation 56 B. Benchekroun EMI


Génie Industriel
- Outils d’Aide à la Décision e Technique de 56 O. Drissi
Génie Industriel
Créativité
- Business Intelligence 56 A. Berrado
Génie Industriel
- QSSE 56 A. Berrado
Génie Industriel

Modules de Management :
N. Benabdeljlil
S5 - Contrôle de Gestion et Création 56 Génie Industriel
d’entreprise
N. Elhachem
- Gestion de l’Innovation et Méthode de 56 Génie Industriel
design
A. Skalli
- Gestion de risque et de Portefeuille 56 Génie Industriel
L. Benabbou
- Corporate Finance 56 Génie Industriel

Modules de langues, de Communication


et des TIC :

Total S5 448

5.4 Modules relatifs à l’option : Ingénierie des Systèmes de Production

Volume Etablissement
Semestre Liste des Modules Coordonnateur Département d’attache
Horaire d’attache

18
Modules Scientifiques et techniques de
base et de spécialisation :
EMI
- Processus stochastiques et simulation 56 B. enchekroun Génie Industriel
- Outils d’Aide à la Décision e Technique de 56 O. Drissi Génie Industriel
Créativité
- Business Intelligence 56 A. Berrado Génie Industriel
- QSSE 56 A. Berrado Génie Industriel

Modules de Management :
S5
- Production Automatisée 56 A. Cherkaoui Génie Industriel
- Systèmes à Evénement Discrets 56 B. Benbrahim Génie Industriel
- Logistique de Transport et de la 56 O. Drissi Génie Industriel
Distribution
- Facility planning 56 A.Cherkaoui Génie Industriel

Modules de langues, de Communication


et des TIC :

Total S5 448

Synthèse des 5 premiers semestres :

Types de modules Nombre Volume horaire total Pourcentage


Scientifique et technique de base et de
27 1512 67,5 %
spécialisation
Management 9 504 17,5 %
Langues, Communication et TIC 4 168 15 %

Total 40 2240 100 %

Volume horaire global par semestre : 448 heures.


Nombre de modules par semestre : 8
Volume horaire par module : 56 heures.

19
7. DESCRIPTION DU PROJET DE FIN D’ETUDES

L’objectif des PFE est de donner aux étudiants les compétences requises pour réaliser et
gérer un projet de grande dimension, permettant ainsi de les familiariser avec le type de travail
qu’ils seront appelés à effectuer dans le milieu socioéconomique auquel ils seront intégrés en fin
de leurs études.
Il consiste à mobiliser toutes les connaissances et les savoirs faire acquis durant le cycle de
formation,pour résoudre un problème pratique ou apporter une réponse à une situation donnée
faisant appel à un ou plusieurs des éléments de formation acquis.
Par son caractère synthétique, il constitue donc une composante essentielle du cursus de
formation. Il se déroule durant le dernier semestre du cursus de formation où les étudiants s’y
consacrent totalement libérés des séances d’enseignement. Il est préférable qu’il soit réalisé en
milieu industriel afin que, d’une part, les étudiants soient mieux imprégnés des réalités et de la
vie de l’entreprise, qu’ils comprennent le fonctionnement et les spécificités du milieu
socioprofessionnel sur les plans aussi bien techniques, financiers qu’humains et que, d’autre part,
ils puissent traiter des problèmes pratiques industriels en prélude à leur activité professionnelle
future.
Le PFE doit s’inscrire dans le domaine de l’option choisie par l’étudiant pour sa
spécialisation. Il comprend, en général, quatre phases principales :
- Recherche bibliographique.
- Etude et analyse
- Rédaction de rapport selon le modèle adopté par l’EMI
- Soutenance publique
Il est indéniable que l’investissement des étudiants et de leurs encadrants en PFE est important
aussi bien en temps qu’en effort d’étude. Il est important dès lors de valoriser ce travail et de le
capitaliser afin qu’il ne reste pas prisonnier de la bibliothèque et qu’il soit largement diffusé et
donc partagé. Cela devra permettre aussi un plus grand rayonnement de l’EMI en matière de
production scientifique et technique. Pour cela, chaque projet devra faire l’objet obligatoirement
des productions suivantes :
1- le rapport de PFE.
2- Le Diaporama de la soutenance.
3- Les résumés en Français, arabe et anglais.
4- une communication rédigée sur la base des résultats du PFE.
5- Une étude de cas exploitant le travail réalisé dans le cadre du PFE.

8. DESCRIPTION DU STAGE OU AUTRES ACTIVITES PRATIQUES


Les mini-projets :
Les mini-projets doivent être proposés par les enseignants. Chaque bloc majeur de formation
disposera d’un « Comité Projets » composé d’enseignants chargés de proposer les mini-projets et
de gérer leur répartition et leur correction. Les mini-projets peuvent être proposés, aussi, par les
étudiants eux-mêmes mais ils doivent être analysés et validés par le Comité Projets concerné par
le thème. Pour assurer un balayage, de bon aloi, des différentes composantes majeures de la
formation, chaque étudiant doit réaliser en deuxième année 4 mini-projets différents portant sur
des blocs majeurs différents. Les étudiants sont tenus lors de la réalisation de leurs mini-projets
de suivre la démarche de gestion de projet. Lors de l’opération d’évaluation des mini-projets,

20
deux aspects doivent étudiés : la méthodologie de gestion de projet utilisée, d’une part, et le
contenu scientifique et technique, d’autre part.

Nombre de mini-projets: 8 (2 par semestre sauf dans le premier semestre).

2 Individuel Projet social : Analyse des retombées de l’activité


de l’entreprise sur son environnement
2 Individuel Analyse de la responsabilité sociale des
entreprises : étude de cas
3 En groupe (4 à 6 élèves) Etude et amélioration d’implantation d’usine.
3 En groupe (4 à 6 élèves) Gestion de projet de développement de
performance industrielle : coûts, délais…
4 En groupe (4 à 6 élèves) Etude et/ou conception de logiciels en Génie
Industriel.
4 En groupe (4 à 6 élèves) Projet d’innovation produit.
5 En groupe (4 à 6 élèves) Conception de jeux d’entreprise.
5 En groupe (4 à 6 élèves) Projet de création d’entreprise.

Objectifs :
- Familiariser les élèves avec la réalisation de projets individuels ou en groupe.
- Encourager l’autoformation favorisant une bonne capacité de mobilité et d’adaptation aux
diverses situations auxquelles le futur ingénieur sera confronté dans l’exercice de son métier.

Activités :
- Diagnostic de situations réelles et leur traduction sous forme de modèles adéquats
- Recherche bibliographique.
- Choix et utilisation des outils et méthodes scientifiques
- Développement de l’esprit de synthèse et de travail en groupe
Chaque mini-projet fait l’objet d’un rapport rédigé selon un modèle prédéfini.
Ces mini-projets constituent le minimum requis par l’EMI. Il est entendu que d’autres mini-
projets peuvent être proposés par les enseignants à titre individuel dans le cadre de leur
module. Il convient néanmoins d’assurer une coordination et une concertation au sein de la
filière pour éviter de surcharger les élèves de mini-projets, d’une part, et pour éviter les
redondances, d’autre part.

21
- Stage de première année : stage technicien
Durée : 1 à 2 mois (Juillet et Août)
Objectifs :
- Immersion pour comprendre le fonctionnement de l’entreprise.
- Travailler comme technicien pour en saisir les différentes fonctions et les difficultés
qu’elles présentent.
Activités :
- Etudier le fonctionnement de l’entreprise et particulièrement le travail des techniciens
- Etudier un problème pratique technique ou de gestion de niveau technicien
Lieu : milieu socioprofessionnel (et, à titre exceptionnel, à l’Ecole).
Le stage fait l’objet d’un rapport remis en Septembre. Ce rapport est évalué par un
professeur qui lui affecte une note sur 20 intégrée, par la suite, dans la note du PFE selon un
pourcentage de 5%.

- Stage de deuxième année : stage ingénieur


Durée : 1 à 2 mois (Juillet et Août)
Objectifs :
- Immersion pour comprendre le fonctionnement de l’entreprise.
- Travailler comme ingénieur pour en saisir les différentes fonctions et les difficultés qu’elles
présentent.
Activités :
- Etudier le fonctionnement de l’entreprise et particulièrement le travail des ingénieurs
- Etudier un problème pratique technique ou de gestion de niveau ingénieur.
Lieu : milieu socioprofessionnel (et, à titre exceptionnel, à l’Ecole).
Le stage fait l’objet d’un rapport remis en Septembre. Ce rapport est évalué par un
professeur qui lui affecte une note sur 20 intégrée, par la suite, dans la note du PFE selon un
pourcentage de 5%.

- Stage de troisième année : stage de PFE


Durée : 1 semestre (janvier à juin)
Objectifs :
- Immersion pour comprendre le fonctionnement de l’entreprise.
- Se familiariser avec les problèmes et projets étudiés par les ingénieurs dans l’exercice de
leur métier.
Activités :
- Etudier le fonctionnement de l’entreprise.
- Etudier un grand problème ou projet pratique technique ou de gestion de niveau ingénieur.
Lieu : milieu socioprofessionnel (et, à titre exceptionnel, à l’Ecole).
Le stage fait l’objet d’un rapport remis en juin et fait, en outre, l’objet durant le même mois
d’une soutenance publique et d’une notation comptent pour 70% de la note globale des
activités pratiques.

Note globale des activités pratiques = 0,7 . (Note de PFE) + 0,2 . (Moyenne des
notes des mini-projets) + 0,1 . (Moyenne des notes des stages de première et de
deuxième année).

22
9. EVALUATION
9.1. Validation de l’année

L’année est validée si :


 La moyenne générale d'année est supérieure ou égale à 12/20.
 Le nombre de modules non validés de l'année est inférieur ou égal à 4
 Aucune note de module n'est inférieure à 6/20

La moyenne d’année est la moyenne arithmétique des notes des modules programmés dans
l’année.

9.2. Validation du 5ème semestre

Le cinquième semestre est validé si :


 La moyenne générale du semestre est supérieure ou égale à 12/20.
 Le nombre de modules non validés du semestre est inférieur ou égal à 2
 Aucune note de module n'est inférieure à 6/20.

La moyenne du cinquième semestre est la moyenne arithmétique des notes des modules
programmés durant ce semestre.

9.3. Validation du PFE

La note minimale de validation du PFE est : 13/20


La note du PFE est égale à la Note Globale des activités pratiques :

Note globale du PFE = Note Globale des activités pratiques


Note globale des activités pratiques = 0,7 . (Note de PFE) + 0,2 . (Moyenne
des notes des mini-projets) + 0,1 . (Moyenne des notes des deux stages de
première et deuxième année).

23
10. LISTE DES INTERVENANTS

Grade ou Intervention
Nom & Prénom Spécialité
titre Module Nature*
1. Issus de l’établissement

Abderrafi Souad PH Modélisation X07


Abid Abdelilah PA Génie des Procédés X06
Ajdor Youssef PES Méca. des Fluides D17
Alaoui Mdarhri khadija Pr. 2è cycl Anglais X06, X12
Amine Abdelaziz PES Thermique X06
Azami Rajae Ing. Etat Industrie Agro-alim D23
Benabdeljlil Nadia PES Gestion d’entrep. X17
Benbrahim Mohamed PES Recher. Operation. D09, D25
Benchekroun Bahia PES Recher. Operation. D20, D16
Ben Erraha Fatima PES Arabe X15
Benjelloun Khalid PA Automatique D10
Bennani Samir PES Informatique X03, D14
Bensalah Noureddine PH Hydraulique D08
Bouami Driss PES Mécanique D16
Boudi El Mostapha PES Calcul des Struct. D06
Cheddadi Abdelkhalek PES Energétique D11, X15
Cherkaoui Jennate PES Biologie D23
Cherkaoui Abdelghani PA G. Mécanique D24, D04
Cherradi Taoufik PES Méca. des Struct. D11
Diouri Ouafaa PA Informatique D14, X03
Drissi Kaïtoni Omar PA Informatique X13, D21, D26,D30
El Alaoui El Abdellaoui Lalla PES Math Appliquées D01
Joumala
El Ghanami Driss PA Autom. et Roboti. D10
El Kadiri Mounia PES Dyna. non linéaire X04
Ellaia Rachid PES Math Appliquées X01
El Marjani Abdellatif PES Mécanique D08
Fatémi Abdelilah PA Mach. Info.Indust. X05
Ferfra Mohamed PES Electro. de puissance D05

24
Ghaïti Fouzia PA Statistique D01, D09, D26,D31
Gharbi Thami Pr. 2è cycl Mécanique X09
Hamri Bachir PA Mét. Fonderie D11
Bouzoubaa PA Informatique X03
Kaddouri Mustapha PES Conc.et Fabri.Méca X04
Lambaraa Atika PA Physique X09
Mahmoudi Hassane PES Elect. de puissance X10
Mliha Touati Mohammed PES Sc. des matériaux D16
Mouwahid Soumia PA Linguistique appl. X06, X12
Nechad Rajâa PA Energétique X07
Ouazzani Touhami Mohamed PES Thermique X07
Saadaoui Malika PES G. des matériaux X04
Sbihi Najiba PES Statistique D07, D15, D26
Sbiti Nawal PES Auto. et infor. Ind. D25
Skalli Housseini Abdelhalim PES Anal. des données D03,D34
Tkiouat Mohamed PES Proc. déc. markov. D02 , D28, X17
Touzani Abdellatif PES Opération. Indus. D08
Zaki Mohamed Abdeljawad PA Con. et fabri. Méc X04
Berrado Abdelaziz PA Génie Industriel D12, D22, D23, D31
Benabbou Loubna PA Génie Industriel D13,D14, D33
Elhachemi Nizar PA Recherche Opér D07, D15, D26, D29
Arroub Marouane PA Recherche Opér D32, D15
Kerzazi Lamia PA Management X08, D19

2. Issus d’autres établissements


de l’université (Préciser)

3. Intervenants externes à
l’Université (Préciser) **

Radouane Amal Marketing D02, D18

* : Cours, TD, TP, encadrement, stage, ….


** : Joindre documents d’engagement des intervenants

25
11. JURY DU SEMESTRE

Semestre Membres du Jury

Président : le Directeur de l’EMI ou son représentant.


S1 Le coordonnateur de filière : Prof.
Enseignants intervenant durant le semestre :

Président : le Directeur de l’EMI ou son représentant.


S2 Le coordonnateur de filière : Prof.
Enseignants intervenant durant le semestre :

Président : le Directeur de l’EMI ou son représentant.


S3 Le coordonnateur de filière : Prof.
Enseignants intervenant durant le semestre :

Président : le Directeur de l’EMI ou son représentant.


S4 Le coordonnateur de filière : Prof.
Enseignants intervenant durant le semestre :

Président : le Directeur de l’EMI ou son représentant.


S5 Le coordonnateur de filière : Prof.
Enseignants intervenant durant le semestre :

12. JURY DE L’ANNEE

Année Membres du Jury

Président : le Directeur de l’EMI ou son représentant.


A1 Le coordonnateur de filière : Prof.
Coordonnateurs des modules de l’année :

Président : le Directeur de l’EMI ou son représentant.


A2 Le coordonnateur de filière : Prof.
Coordonnateurs des modules de l’année :

26
13. JURY DE LA FILIERE

Président : Directeur de l’EMI ou son représentant.


Le coordonnateur de filière : Prof.
Coordonnateurs des modules de la filière :

14. MOYENS MATERIELS ET LOGISTIQUES


14.1. Disponibles

Equipements et outillages des laboratoires et centres suivants :


 Centre de Fabrication Mécanique.
 Centre d’Informatique.
 Laboratoire d’Instrumentation et Mesures.
 Laboratoires des machines thermiques.
 Laboratoire de mécanique des fluides
 Laboratoire des turbomachines
 Laboratoire RDM
 Laboratoire d’automatique
Logiciels :
 ARENA
 COMET
 SOLIDWORKS
 CAMWORKS
 Cplex
 OPL Studio
 Auto CAD

14.2. Prévus

Besoins en :

 Enseignants en Génie Industriel et en Gestion d’entreprise


 Logiciels :
 ORTEMS : ERP
 REFLEX : Gestion d’entrepôts
 MS Project : Gestion de projet
 Catia V5
 Matlab
 SPSS
 Jeux d’Entreprise :
 Le Jeu du KANBAN
 Pl@net: le jeu de la Supply Chain
 MRP par l’exemple

Equipements complémentaires des laboratoires en :


Logiciels de conception, de calcul et de simulation
Logiciel de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur)
Logiciel de GQAO (Gestion de la Qualité Assistée par Ordinateur)
Autres logiciels portant sur la maintenance, la qualité et la production et leur optimisation

15. PARTENARIAT
27
15.1 Partenariat universitaire ou avec autres établissements d’enseignement supérieur

Institution Nature et modalité d’intervention

ENIM
ENSEM
ENSIAS Travaux pratiques
ENSAM Echanges d’enseignants
FS de Rabat
EST de Salé
EST de Casablanca

15.2 Partenariat socio-professionnel

Institution* Domaine d’activité Nature et modalités


OCP Chimie et mines
ONCF Transport ferroviaire
SAMIR Raffinage de pétrole
DRAPOR Ports
ONEP Eau potable
RAM Transport aérien
ATLAS BLUE Transport aérien
ONDA Aéroports PFE, Stages et Visites
ONA Multi activités Selon les accords écrits et tacites
SOMACA Automobile avec les entreprises et groupes
MATRA Automobile cités.
ONE Electricité
REDAL, LYDEC Distribution d’eau et
d’électricité
PROCTER & GAMBLE Industrie
UNILEVER Industrie
St Microelectronics Puces électroniques
VALEO Câblage automobile
AKZO NOBEL Peintures
VALYANS Conseil
STEEL CASE Mobilier, élcetroménager
CFCA Câblage automobile
CDG Finances,immobilier….
BCP Banque
ATTIJARI WAFABANK Banque
BMCE Banque
BMCI Banque

15.3 Autres partenariats

Domaine
Institution Nature et modalités
d’activité

Direction des Grands projets


Equipements étatiques de PFE, Visites et stages
construction Selon les accords écrits et tacites avec les organismes cités.

28
16. RENSEIGNEMENTS OU OBSERVATIONS QUE VOUS CONSIDÉREZ
PERTINENTS ET QUI NE SONT PAS ABORDÉS DANS LES
COMPOSANTES DU PRESENT FORMULAIRE

Année de réserve :

Le Directeur de l’EMI accorde, sur proposition du jury d’année, à un étudiant une année de
réserve dans le cas où une année est non validée.
L’étudiant n’a droit qu’à une seule année de réserve durant le cycle ingénieur.
Durant cette année, l’étudiant doit suivre obligatoirement et prioritairement les modules
non validés.

Obtention de diplôme :

L’étudiant obtient le diplôme s’il valide, les deux premières années, le cinquième semestre et le
PFE.
La Moyenne Globale des Etudes, servant pour la détermination des mentions, est une moyenne
pondérée des moyennes générales des deux premières années, du cinquième semestre et de la
note globale du PFE.
Moyenne Globale des Etudes: (Moyenne de Première Année + Moyenne de Deuxième
Année + 2. Moyenne de Troisième Année) / 4.
Moyenne de Troisième Année = (Moyenne du cinquième semestre + Note Globale de
PFE) / 2
Note Globale de PFE = Note globale des activités pratiques = 0,7 . (Note de
PFE) + 0,2 . (Moyenne des notes des mini-projets) + 0,1 . (Moyenne des notes des
deux stages de première et deuxième année).

Attestation d’Etude à l’EMI :

Un étudiant n’ayant pas validé une année, et ayant utilisé l’année de réserve sans la
valider, n’a plus le droit de se réinscrire dans une filière du cycle Ingénieur de
l’établissement et reçoit une attestation faisant état des années et des modules validés.

Le Cycle de séminaires :

Afin de développer davantage la dimension managériale et de communication


dans la formation d’ingénieur de l’EMI et compléter les modules déjà prévus dans
le cursus normal (7 modules de management et 4 de communication), il est
préconisé de mettre en place, au profit des étudiants, un Cycle de Management et
de Communication (CMC) composé de séminaires animés par des professionnels
du milieu socioéconomique sur des thèmes d’actualité relevant du management et
de la communication. Ces séminaires seront organisés à raison d’un par quinzaine
durant la journée de mercredi libérée à cet effet et de façon permanente de toute
séance de cours. La présence des étudiants aux séminaires est obligatoire bien que
le cycle ne fasse pas partie du cursus normal. Il est à préciser que la liste des
29
séminaires suivis est différente d’une année d’étude à l’autre. Ainsi au terme des
trois années d’étude, les étudiants auront suivi 16 séminaires en Première Année,
16 séminaires en Deuxième Année et 8 séminaires en Troisième Année soit au
total 40 séminaires. A la fin de chaque année d’étude, l’étudiant devra réaliser aussi
un projet sur un des thèmes traités dans le CMC. Ce projet sera noté par un
groupe d’enseignants impliqués dans les enseignements de management et de
communication. Au terme des trois années d’étude, chaque étudiant ayant suivi
assidûment les 40 séminaires et récolté des résultats satisfaisants sur les trois
projets, obtient le certificat du Cycle de Management et de Communication
(CMC) de l’EMI en sus de son diplôme d’Ingénieur.

30
ANNEXE :

CODIFICATION DES MODULES A L’EMI

Une lettre :
X : si le module est commun à l’Ecole.
C : si le module est spécifique à la filière Génie Civil.
M : si le module est spécifique à la filière Génie Mécanique
D : si le module est spécifique à la filière Génie Industriel
P : si le module est spécifique à la filière Génie des Procédés
E : si le module est spécifique à la filière Génie Electrique
I : si le module est spécifique à la filière Génie Informatique
S : si le module est spécifique à la filière Génie MIS
N : si le module est spécifique à la filière Génie Minéral
T : si le module est spécifique à la filière Réseaux et Télécommunication

Exemples :
X12 : Module 12 commun à l’Ecole
C18 : Module 18 spécifique à la filière Génie Civil.
M15 : Module 15 spécifique à la filière Génie Mécanique.

Un module commun à l’Ecole aura le même code quelle que soit la filière dans
laquelle il est dispensé.

MODULES COMMUNS DE L’EMI

Numéro Module
X01 Mathématiques de l’Ingénieur
X02 Statistiques, probabilités et Recherche opérationnelle
X03 Outils informatiques et Bases de données
X04 Mécanique des solides et des fluides
X05 Signaux, Systèmes et Mesures
X06 Langues et communication 1
X07 Dessin industriel et initiation technique
X08 Stratégie, organisation et gestion d’entreprise
X09 Thermodynamique et thermique
X10 Electrotechnique et électronique
X11 Innovation et méthodologie de conception
X12 Langues et communication 2
X13 Gestion et analyse de projet
X14 Maintenance et Sécurité
X15 Langues et communication 3
X16 Production et Qualité
X17 Comptabilité Générale et analytique

31
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 1ème semestre

32
Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D4INGENIEURS (EMI)
Département GENIE DES PROCEDES INDSTRIELS

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

Probabilités ET Statistiques

Intitulé de la filière dont fait partie ce module : Génie Industriel

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

33
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : GHAITI FOUZIA Grade : PA

Spécialité(s) : Statistiques, Recherche opérationnelle

Tél. :0537770598 Fax : 0537776563 E. Mail : ghaiti@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

Algèbre linéaire niveau classes préparatoires aux grandes écoles

3. OBJECTIFS DU MODULE

1. PROBABILITES ET STATISTIQUES :
Ce cours est destiné à faire acquérir les notions essentielles de la statistique descriptive,
c'est-à-dire à apprendre comment décrire de façon claire et concise l'information apportée
par des observations nombreuses et variées sur un phénomène donné.
A travers ce l’élève doit acquérir une bonne maîtrise des fondements théoriques, des
probabilités
Ce cours représente aussi une introduction générale et rigoureuse aux statistiques
mathématiques. Il est indispensable pour comprendre et maîtriser les bases de l’estimation
des paramètres et des tests statistiques d’hypothèses. Il trouve sa place dans tous les
parcours où les probabilités et statistiques jouent un rôle clef en statistiques.

2. COMPLEMENTS DE STATISTIQUE

L’objectif de ce cours est de doter les élèves-ingénieurs des méthodes et modèles


Statistiques :
 Comprendre les tests statistiques, l’analyse de la variance et l’étude des
dépendances.
 Avoir une pratique de certains logiciels de statistiques
 Etre capables de réaliser des analyses statistiques.
 Etudier des fichiers de données complexes.

4. COMPOSITION DU MODULE
4.1. Enseignement

Volume horaire global


Matières
Cours TD TP
1. : Probabilité et Statistique 24 4
2. : Compléments de statistiques 24 (intégrés 4
… au
cours)
34
Total 48 8
Total général 56

4.2. Activités pratiques


Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
1. :
2. :

Total
Total général

5. CONTENU
5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)

Matière 1 : PROBABILITES ET STATISTIQUES

Partie 1 STATISTIQUES DESCRIPTIVES


 Introduction
 Présentation des données
 Description des données

Partie 2 PROBABILITES
 Calcul des probabilités
 Distribution des probabilités variables aléatoires discrètes
 Distribution des probabilités variables aléatoires continues.
Partie 3 STATISTIQUES MATHEMATIQUES
 Echantillonnage
 Estimation paramétrique
 Tests statistiques paramétriques
Matière 2 : RECHERCHE OPERATIONNELLE
 Tests d’hypothèse
 Tests du χ2
 Analyse de variance
 Étude statistique des dépendances
 Calcul Statistique sur Ordinateur
 Etudes de cas

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Travaux pratiques
Etudes de cas d'analyse d'ensembles de données par des méthodes statistiques de base.
Objectifs :
35
Pouvoir traiter et d’analyser des données provenant de différentes sources.
Présenter correctement les données.
Estimer les paramètres de l’étude
Interpréter les résultats

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

 Exposé du cours sous forme de diaporamas PowerPoint.


 Supports de cours sous forme papier.
 Travaux dirigés.
 Utilisation de la calculatrice scientifique pour les calculs des paramètres
statistiques.
 Utilisation du logiciel SPSS
 Etude de cas

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

Matière 1 : PROBABILITES ET STATISTIQUES


 Contrôle 1 sur les parties 1 et 2 (mi-semestre)
 Contrôle 2
Matière 2 : COMPLEMENTS DE STATISTIQUES
 Contrôle final:
 TP : Rapport
 Etude de Cas : Exposé

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Matière 1 : PROBABILITES ET STATISTIQUES


 Examen sur les parties 1 et 2 (mi-semestre) 30%
 Examen final 70%
Matière 2 : COMPLEMENTS DE STATISTIQUES
 Contrôle final: 50%
 TP : 20%
 Etude de Cas : 30%

7.3. Note du module


36
(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Matière 1 : PROBABILITES ET STATISTIQUES : 50%

Matière 2 : COMPLEMENTS DE STATISTIQUES : 50%

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et Pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

37
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Université Mohamed V- Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département EGT

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

ANALYSE ET INITIATION TECHNIQUE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

38
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Néchad Rajâa Grade : P.E.A.

Spécialité(s) : Energétique

Tél. : 05 37 77 19 05 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail :


nechadi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

2. Initiation Technique:
Mécanique des Fluides et des solides

3. OBJECTIFS DU MODULE

L’objectif de ce module est donné en trois points :


1. Développement du réflexe permettant l’utilisation d’une référence de dessin industriel en
lecture et écriture, familiarisation avec les normes et pratiques.
2. Acquisition de notions de base en technologie générale et sensibilisation à quelques aspects
de la méthode suivie pour la conception des systèmes.
3. Sensibilisation aux méthodes d’analyse d’un système en mettant en oeuvre sa fonction et en
exprimant le besoin en termes de services attendus.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. Dessin Industriel 12h 8h


2. Initiation Technique 20h 4h
3. Analyse Fonctionnelle 12h
Total 44h 12h
Total général 56h

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
1. Dessin Industriel 2j
Total 2j
Total général 2j

39
5. CONTENU

5.1. Matières

1. Dessin Industriel :
- Introduction
- Présentation des dessins : dessin d’ensemble, dessin de définition
- Normalisation – Nomenclature
- Différents types de dessin : croquis, esquisse..
- Projections orthogonales
- Vues, vues partielles, demi rabattement
- Solides particuliers : polyèdres et corps ronds
- Coupes et sections : plan de coupe, coupe brisé, demi coupe, coupe locale, section
rabattue, section sortie
- Cotation, tolérances de forme et de position
- Perspectives (isométrique, cavalière)
- Intersections
- Organes d’assemblage : vis, écrou,….
- Applications sur un logiciel approprié

2. Initiation technique :
- Liaisons fondamentales :
- Complète, partielle, permanente, temporaire par adhérence, par obstacle.
- Facteurs influant sur le choix d’une liaison.
- Liaison complète : Moulage, soudage (à l’arc, par résistance, brasage…) rivetage,
collage.
- Liaison complète: assemblage par vis
- Immobilisation relative de deux pièces
- Surfaces de liaisons
- Recherche des solutions.

- Notions sur les matériaux


- Aciers et fontes
- Caractéristiques mécaniques : dureté, résistance, résistance à la fatigue, fiabilité
- Essais mécaniques : essai de traction, essai de dureté, essai Moore
- Procédés d’Obtention des pièces

3. Analyse Fonctionnelle :
- Notion de besoins
- Notion de fonctions (fonction principales et de contrainte)
- Analyse fonctionnelle APTE
- Analyse externe
- Analyse interne
- Cahier des charges fonctionnel (éléments constitutifs, méthodologie)
- Méthode FAST

40
5.2. Activités pratiques

1. Dessin Industriel :
Les projets permettront d’étudier différents mécanismes rencontrés dans la pratique. Ils
consistent à réfléchir sur le fonctionnement de ses mécanismes et à réaliser des travaux de
dessin de définition ou d’ensemble, individuellement ou par binôme.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

1. Dessin Industriel: Le dessin Industriel nécessite une organisation des étudiants en


petits groupes (entre 20 et 30 étudiants par salle) encadrés par deux enseignants.

Matières 1., 2. et 3. :
- Vidéo projection
- Rétro projection
- Polycopiés
- Salle de micro-ordinateurs et logiciel de dessin (AutoCAD ou Solid Works)

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


1. Dessin Industriel: Contrôle continu (planches de dessin notées et projets)
2. Initiation Technique et 3. Analyse Fonctionnelle: Contrôle Continu (devoirs
surveillés)

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Devoirs Surveillés et planches de dessin : coefficient 2


Projets : coefficient 1

Note finale pour chaque matière :


Note = moyenne arithmétique des notes pondérées par les coefficients ci-dessus

7.3. Note du module


Note du module = moyenne arithmétique des notes des trois éléments du module

41
7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

42
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Université Mohamed V- Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département Enseignements Généraux et Techniques

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : Mathématiques pour l’Ingénieur I

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

Génie Modélisation et Informatique Scientifique

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

43
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Rachid ELLAIA Grade : PES

Spécialité(s) : Modélisation & Optimisation

Tél. : 037 68 71 50 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : ellaia@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

3. OBJECTIFS DU MODULE

Mathématiques Appliquées :
Il s’agit de donner une formation de base, sur des outils mathématiques indispensables
à la formation de l’ingénieur (variable complexe, transformation de Fourier,
transformation de Laplace, applications,…).
Méthodes numériques :
Ce cours a pour objectif l’élaboration et l’étude des méthodes de calcul numérique,
il est surtout orienté vers la mise en œuvre sur calculateurs des méthodes numériques.
Il est très utile de prendre des précautions dans l’utilisation du calcul automatique,
l’expérience montre que la confiance aveugle dans « les résultats de l’ordinateur » peut
être la cause d’erreurs fort coûteuses. Pour éviter ce genre de problèmes et utiliser
convenablement les méthodes numériques, il faut connaître les possibilités et les limites
de ces méthodes.
TP :
Les TPs ont pour objectif d’initier les étudiants à la programmation et l’algorithmique,
ce qui est indispensable à tout bon ingénieur. Il s’agit également de donner à l’étudiant la
possibilité d’implémenter quelques méthodes numériques qu’il a vues en cours sur
Matlab.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : Mathématiques Appliquées : 24
2. : Méthodes numériques 24 8

Total 48 0 8
Total général 56
4.2. Activités pratiques

44
Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

1. :
2. :

Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)

1. : Mathématiques Appliquées
Variable complexe calcul des intégrales pour résidus.
Transformée de Fourier.
Transformée de Laplace.
Fonctions spéciales : Fonction gamma, bêta, Bessel, représentation intégrale des fonctions
de Bessel.

2. : Méthodes numériques
Analyse numérique matricielle :
Résolution de systèmes (méthodes directes : Elimination de Gauss, Factorisation LU et
LLt et itératives : Jacobi et Gauss-Seidel)
Recherche de valeurs propres : Jacobi et puissance itérée.
Interpolation et approximation polynomiale
Intégration et dérivation numérique.
Résolution des équations différentielles : Euler et Runge-Kutta.
Résolution d’équations et de systèmes non linéaires : Point fixe et Newton.

3 : TP Matlab
TP1 : Introduction à Matlab
TP2 : implémenter la méthode de puissance itérée
TP3 : approximation polynomiale sur Matlab
TP4 : implémenter la méthode du point fixe et celle de Newton

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

45
- Polycopiés
- Vidéo projection
- Rétro projection

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

Contrôle continu et examen final par élément du module.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Contrôle continu 30%


Examen final 70%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Note du module = moyenne arithmétique des notes des deux éléments du


module

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et Pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après
rattrapage.

ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

46
Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V
de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs

Département :

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

Mécanique des Fluides et des Solides

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

47
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : El Kadiri Mounia Grade : PES

Spécialité(s) : Dynamique non linéaire

Tél. : 05 37 77 19 05 Fax : 05 37 77 8853 e.Mail : kadiri@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

Connaissances de base en mathématiques et en physique (niveau classes préparatoires).

3. OBJECTIFS DU MODULE

Mécanique des fluides (MdF) :

L’objectif de ce cours est d’introduire les notions de base de la mécanique des fluides et de
permettre, lors de confrontations avec des problèmes fluides :
 De comprendre et maîtriser des formulations intégrales et locales des équations de bilan
 De se familiariser avec le calcul des pertes de charge dans les conduites en régime
permanent.
 De déterminer les causes de problèmes et d’y apporter une solution

Résistance des Matériaux (RDM) :


L’objectif de ce cours est de présenter, par une approche simplifiée la démarche de
dimensionnement d´une structure selon des critères de résistance et de déformabilité. L'étude de
poutres soumises à des chargements simples ( traction, flexion, torsion) permettra d'introduire les
notions de déformation et de contraintes dans un solide, de comportement élastique et de
résistance d'un matériau.
Dans chaque matière des activités pratiques sont programmées afin d’appliquer les résultats
théoriques des cours à des situations expérimentales de laboratoire.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement
Volume horaire global
Matières
Cours TD TP

1. : Mécanique des fluides 20h 8h


2. : Résistance des Matériaux 20h 8h
Total 40h 8h
Total général 56h

4.2. Activités pratiques


Durée en jours

48
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général
5. CONTENU

5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)

1. Mécanique des fluides :


Equations locales (sous forme différentielle)
 Viscosité et phénomènes de transfert (expérience de Newton)
 Contraintes
 Equation de continuité
 Equation de Navier stokes
Analyse dimensionnelle
 Analyse dimensionnelle des équations de Navier Stokes.
 Théorème de Vachy Buckingham
Equations sous forme intégrale :
 Notion de volume de contrôle (fixe, en mouvement, se déformant).
 Ecoulement unidimensionnel
 Conservation de la masse
 Conservation de la quantité de mouvement
 Conservation de l'énergie
Ecoulement dans les conduites :
 Pertes de charges linéaires et singulières
 Calcul des circuits hydrauliques.

2. Résistance Des Matériaux :


Principes et notions de base en RDM
 Liaisons
 efforts intérieurs
 contraintes
 déformations

Chargement uniaxial
 contraintes
 dimensionnement
Flexion
 effort tranchant,
 moment fléchissant et diagrammes,

49
 contraintes normales et de cisaillement,
 sections optimales,
 calcul de déformée
Torsion
 distribution des contraintes
 section circulaire pleine ou creuse,
 sections ouvertes ou fermée à parois minces.

TP RDM :
 Traction
 Flexion déviée
 Flambement
 Déformation d’une barre
 Déformation des pièces à faibles courbures

TP de mécanique des fluides :

 Mesure des forces engendrées par un jet fluide dévié par un obstacle
 Mesures de débits comparées (Venturi ; diaphragme ; rota mètre ; banc hydraulique
 Mesure des pertes de charge linéaires dans une conduite en régime permanent

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Polycopiés
- Vidéo projection

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- Contrôle continu
- Chaque TP fait l’objet d’un rapport noté ce qui donne lieu à une note moyenne
des TP.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

50
Résistance des matériaux :
Contrôle : 80%
TP : 20%
Mécanique des fluides :
Contrôle : 80%
TP : 20%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Mécanique des Fluides 50 %


Résistance des Matériaux : 50 %

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et Pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.

51
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Eductaion Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département :
de tutelle
Etablissement :
Département

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : Signaux, Systèmes et Mesures

Intitulé de la filière dont fait partie ce module: Electrique

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

52
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Khalid BENJELLOUN Grade : PES

Spécialité(s) : Automatique et Informatique industrielle

Tél. : Fax : E. Mail :

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

Mathématique de l’ingénieur ST

3. OBJECTIFS DU MODULE

Donner aux étudiants des bases solides sur les concepts de base et les outils
fondamentaux des Signaux, des systèmes et des mesures.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. : signaux et systèmes 20 8
2. : Technique de Mesure 4 24

Total 24 32
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
1. :
2. :

Total
Total général
5. CONTENU
5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)
53
1. : Signaux et systèmes : Faire acquérir aux étudiants les notions fondamentales sur les signaux et
systèmes
qui sont omniprésents dans l'univers de l'ingénieur: système physique, instrumentation,
communication, commande…
Signaux: Classification des signaux, représentation temporelle et fréquentielle, convolution, notion de
fonction de transfert (transformée de Laplace) et notion de filtre, échantillonnage: théorème de
Shannon, transformée en Z, transformée de Fourier Discrète, notions de Fenêtrage temporel.
Systèmes: Définition d'un système physique (de l'équation différentielle à la fonction de transfert),
linéarité, invariance, réponse pulsionnelle, causalité, interconnexion, stabilité; équations aux
différences à coefficients constants; réponses temporelles et opérateur de convolution, réponses
fréquentielles, études de quelques systèmes du premier et second ordre dans l'espace des temps et des
fréquences, fonction de transfert discrète.
2. : Technique de Mesure
La réalisation pratique d’une mesure, nécessite l’utilisation de certaines méthodes expérimentales et
des appareils adaptés. Les séances de technique de mesure permettront d’expliquer ces méthodes et les
conditions dans lesquelles il faut réaliser les expériences, ainsi que la façon de donner un résultat aussi
précis que possible et proche de la réalité, en utilisant les méthodes de calcul d’erreur attaché à ce
résultat.

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque activité.)

2. :

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

1. Signaux et systèmes :
Travaux pratique en simulation via le logiciel Matlab :
1. Modification temporelle d’un signal
2. Système LTI et convolution

2. Techniques de mesures :
 Un cours d’un volume de 4h (2x2h), sous forme de démonstrations théoriques sera
dispensé aux étudiants avant de commencer les séances de TP.

Ce cours théorique donnera un descriptif des méthodes de calculs d’erreur et permettra


d’expliquer à l’aide de projections diaporama les différents instruments de mesures qui
seront utilisés durant les séances de TP, ainsi que les procédures d’utilisation du matériel et
la façon de prendre des mesures physiques.
Un développement théorique sur les calculs d’erreurs et les méthodes de calculs de
54
précision sera expliqué.
 Les séances de TP, d’une durée de 4h, seront réalisées au laboratoire
d’Instrumentation et Mesures sur une période de 6 semaines, selon un planning établit
au début de l’année académique.

L’explication du mode de déroulement du module de techniques de mesures mesure (voir


page annexée ci-joint).

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

1. Signaux et systèmes
2 Techniques de mesures :

L’évaluation du module « Techniques de mesures », sera faite sur la base d’une note du cours
(un test de contrôle sera effectué à la fin des 4 heures), et la note du rapport qui sera remis
par l’étudiant à l’issue de chaque séance de travaux pratiques.
La somme de ces deux notes constituera la note globale

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et Pour chaque élément du module,
préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Annexe
Les séances de travaux pratiques sont subdivisées en 3 catégories qui se déroulent dans 3
laboratoires différents au sein du Laboratoire d’Instrumentation et Mesures (L.I.M), qui est
attaché au département EGT/ MIS.:
Il y’a :
55
 Le Labo de Mesures électriques
 Le Labo de Mesures Mécaniques et Optiques
 Le Labo de Mesures Physico-chimiques
Chaque Labo est équipé de 6 Manipulations différentes, et grâce à un planning établit au
début de l’année académique, pour déroulement des TP, l’étudiant est amené à réaliser 2
Manipulations dans chaque labo, au total 6 manipulations de 4h, ce qui fera au total 24h,
réparties sur 6 semaines.
Contenu des manipulations :
 Labo de mesures électriques (Labo1):
TP1- Redressement et filtrage
TP2- Transformateur
TP3- Mesures des résistances
TP4- Circuit intégrateur et différentiateur
TP5- Charge et décharge d’un condensateur
TP6- Circuit résonnant
 Labo de mesures Physico-chimiques (Labo2) :
TP7- Calorimétrie
TP8- Etude cinétique d’une réaction
TP9- Conduction dans une barre en régime permanent
TP10- Polarisation rotatoire
TP11- Spectrophotométrie d’absorption
TP12- Viscosimètre à chute libre
 Labo de mesures mécaniques et optiques (Labo3)
TP13- Métrologie dimensionnelle
TP14- Machine de traction
TP15- Le réseau optique
TP16- Interférence et diffraction
TP17- Le microscope
TP18- Le pendule composé

56
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Eductaion Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Mohammed V Agdal


de tutelle
Etablissement : EMI
Département Génie Electrique

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : Electrotechnique et électronique de base

Intitulé de la filière dont fait partie ce module : Electrique

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

57
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Hassan Mahmoudi Grade : PES

Spécialité(s) : Electrotechnique et Electronique de Puissance (EEP)

Tél. : (037) 68-71-50 Fax : (037) 77-88-53 E. Mail : mahmoudi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

Electrostatique
Electrocinétique
Electromagnétisme

3. OBJECTIFS DU MODULE

L’objectif du module est l’initiation des élèves ingénieurs à l’électrotechnique et à


l’électronique
La partie électronique traite les diodes, les transistors, les amplificateurs opérationnels
et leurs applications
La partie électrotechnique permet à l’étudiant d’avoir une des notions générales sur
traite de facon succincte l’énergie électrique de la phase production à son utilisation.
Elle traite de facon succincte les systèmes triphasés, la conversion statique de
l’énergie électrique et les principes de base des machines électriques.

4. COMPOSITION DU MODULE
4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. Electrotechnique de base 20 8
2. Electronique de base 20 8
Total 40 16
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
1. :
2. :
Total
Total général

58
5. CONTENU
5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)

1. Electronique de base
Généralités
Diodes à jonction
 Définition
 Création d'une jonction PN.
 Jonction PN hors équilibre
 Application de la diode à jonction : Redressement.
 Diodes particulières
Transistor bipolaire
 Introduction
 Constitution et principe de fonctionnement d'un Transistor
 Effet transistor et gain en courant
 Montages fondamentaux
Transistor à effet de champ
 Principe
 JFET canal N
 Caractéristiques électriques
 Caractéristiques techniques
 Modèle aux petits signaux
Amplificateur Opérationnel
 Introduction
 Principe de fonctionnement d'un AOP
 L'AOP parfait et l'AOP réel
 Caractéristiques générales des AOP
 Pente de la tension maximale de sortie

2. Initiation à l’électrotechnique :
Généralités
Systèmes triphasés équilibrés
 Définitions
 Les différentes présentations d’un système triphasé équilibré
 Etude des circuits électriques triphasés équilibrés
 Puissances électriques
Conversion statique de l’énergie électrique
 Transformateurs
 Les convertisseurs statiques à base de composants semi-conducteurs
Machines électriques tournantes
 Principe
 Machine à courant continu
 Machine asynchrone
 Machine synchrone

59
5.2. Activités pratiques
(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

1. :

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

Démarches didactiques :
 Cours
 Exercices d’application
 Démonstration de quelques simulations de circuits électriques et électroniques
Moyens pédagogiques :
 Rétroprojecteurs
 Blackboard
 Datashow

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

1. Electronique de base
 Contrôle continu
 Examen

2. Initiation à l’électrotechnique
 Contrôle continu
 Examen

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

1. Electronique de base
 Contrôle continu : 1
 Examen : 2
2. Initiation à l’électrotechnique
 Contrôle continu : 1
 Examen : 2

60
7.3. Note du module
(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Electronique de base : 1
Initiation à l’électrotechnique : 1

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et Pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

61
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Université Mohammed V-Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département Génie Industriel

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

L’ENTREPRISE ET SON ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

62
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Mohammed Tkiouat Grade : PES

Spécialité(s) : Recherche Opérationnelle, Processus de décisions markoviens

Tél. : 037 68 71 50 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : tkiouat@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Néant

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Economie générale
Initier les élèves à l’économie tout en leur indiquant la méthodologie et l’esprit
économique. Ce cours comprend deux parties
 La micro économie
 La macro économie
- Marketing
 Permettre à l’étudiant d’acquérir les connaissances de base du marketing (concepts,
méthodologie, …).
 Aider l’étudiant à développer une conscience sociale face aux problèmes
d’opérationnalisation propres à cette discipline et à en faire une évaluation critique.

4. COMPOSITION DU MODULE
4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. Economie générale 36h


2. Marketing 20h
Total 56h
Total général

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total général 0

63
5. CONTENU

5.1. Matières

Economie générale :
Partie I : Analyse micro économique
Chapitre 1 : Théorie du comportement du consommateur
Chapitre 2 : Théorie de la demande
Chapitre 3 : Théorie du comportement du producteur
Chapitre 4 : Coût de production et offre
Chapitre 5 : Marchés et prix
Partie II. Analyse macro économique keynésienne
Chapitre 1 : Fonction des consommateurs
Chapitre 2 : Fonction d’investissement
Chapitre 3 : Equilibre macro économique keynésien
Chapitre 4 : Marché de la monnaie et son équilibre
Chapitre 5 : Equilibre intégré des marchés
Chapitre 6 : Politique monétaire et politique budgétaire et leur relation avec le
marché du travail

Marketing :
Domaines d’application du marketing
Eléments du comportement du consommateur
Processus de recherche et intégration de ce processus dans la démarche du marketing
Théorie et opérations des variables de marketing

5.2. Activités pratiques

Néant

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Economie générale
Support de cours et études de cas

Marketing
L’acquisition des connaissances se fera grâce à un enseignement magistral suivi de
discussions avec les étudiants. Une meilleure compréhension sera obtenue par des
lectures recommandées, des études de cas des travaux.

64
7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


Economie générale
Examen final
Marketing
Examen intra, Examen final, Travaux

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Economie générale
Examen final 100%
Marketing
Examen intra : 40%
Examen final : 40%
Travaux : 20%

7.3. Note du module

Economie générale : 60%


Marketing : 40%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

65
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

1
Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D'INGENIEURS (EMI)
Département Génie Industriel

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

LANGUES ET COMMUNICATION 1

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

66
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : MOUWAHID Soumia Grade : Professeur Assistant

Spécialité(s) : Techniques de Communication

Tél. : 037 68 71 62 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : mouwahid@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Néant

3. OBJECTIFS DU MODULE

Anglais 1
 Comprendre, parler, lire et écrire l’anglais dans un contexte professionnel ou dans
des situations de communication internationale relativement faciles
 Manipuler la langue anglaise dans le monde du travail

Techniques d’expression et de communication I

Objectif majeur :

-Doter l’étudiant de méthodes et d’outils à mettre en œuvre pour mieux


communiquer dans le domaine spécifique de la communication orale et
interactive. Le savoir-dire, le savoir-communiquer et le savoir-convaincre
sont « un pouvoir » que le futur ingénieur doit maîtriser aussi bien dans la
vie quotidienne que dans sa vie professionnelle de chef et de leader.

Objectifs mineurs :
- Repérer les différentes situations de communication orale.
- Pratiquer une communication orale efficace dans plusieurs situations de
référence notamment celle de l’exposé oral.
- Maîtriser les outils de la prise de parole en public.
- Développer l’aptitude de l’écoute.
-Maîtriser le langage du corps.
-Savoir convaincre, argumenter et défendre ses opinions.
-Etre en mesure de chercher, rassembler, analyser, sélectionner et reformuler ses
idées dans le but de produire un texte qui se tient par la cohésion et la cohérence.

4. COMPOSITION DU MODULE

67
4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
Anglais 1 28 H
Techniques de communication et d’expression 1 28 H
Total 56 H
Total général 56 H

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières

Anglais 1
1. : Compréhension orale. Elle inclut notamment des questions sur des photos, sur des questions-
réponses.
Questions sur la photo
Objectif : juger l’exactitude de description.
Activité : choisir la description qui caractérise la photo
Questions/réponses
Objectif : répondre correctement à des questions
Activité : choisir la réponse qui correspond le mieux à la question posée

2. : Compréhension écrite. Elle inclut des phrases à compléter, la reconnaissance d’erreurs


Phrases à compléter
Objectif : identification de structures grammaticales
Activité : compléter les phrases avec la proposition correcte
Reconnaissance d’erreur
Objectif : identification des structures grammaticales
Activité : trouver la partie soulignée incorrecte

Techniques d’expression et de communication I

*les principes de base de la communication : qu’est-ce que la


communication ? Les schémas de la communication, les éléments
composants le processus de la communication, le feed-back.
68
*les obstacles de la communication : Les obstacles à la transmission de
l’information, les obstacles à la communication, les critères d’efficacité d’une
communication.

*L’écoute active : nuance entre écouter et entendre, l’écoute, qualité du bon


communicateur, l’importance de l'écoute, stratégies pour une bonne écoute,
comment se faire écouter?

*Le langage du corps ou comment décoder le non verbal : les territoires,


maîtriser les attitudes corporelles : les postures assises, les expressions
gestuelles, les expressions du visage. Le regard, le sourire comme élément
indispensable à la communication.

*La technique de prise de notes ( PDN): pourquoi recourir à la P.D.N ? Les


conditions nécessaires à une prise de notes efficace : La mémorisation, la
concentration/attention, la structuration/organisation.
P.D.N. à partir d’un document oral : Préparation mentale et matérielle, quoi
noter ? Comment noter ?
Méthodes de prise de notes : méthode structurée, méthode systémique,
méthode arborescente et méthode heuristique.
P.D.N à partir d’un document écrit.
*Les techniques et les grilles de recherche d’idées : les techniques : le
brainstorming, le mindmapping, le QQOQCCP…
Les grilles: SOSRA, SORA, SPRI, FOR, le diagramme d’Ishikawa…
*Les différents types de plan : les différents types de plan, comment construire
un plan logique, comment numéroter un plan.
*L’argumentation : types d’arguments, savoir hiérarchiser les idées et les
illustrer par des arguments adéquats, savoir construire un circuit argumentatif.
*La rédaction de l’introduction et de la conclusion : l’introduction : accroche
autour du thème traité, la formulation de la problématique, l’annonce du plan.
La conclusion : résumé du développement (fermeture), souligner des pistes de
recherche futures (ouverture)
*L’exposé oral : avant, pendant et après l’exposé : où trouver la documentation,
l’organisation de la documentation, la préparation matérielle : présentation
power point percutante, la gestion du verbal et du non-verbal, la gestion du
trac : Respirer, se décontracter, se relaxer, prendre en compte ses propres
réactions affectives, et émotionnelles, l’improvisation, répondre au public,
accepter la critique.
*Comment rédiger un CV.
*La rédaction de lettre de demande de stage : présentation générale de la
lettre, les différents paragraphes qu’elle contient, règles à respecter, formule de
politesse, signature.
69
*Le comportement d’un stagiaire au sein d’une entreprise : Les qualités
requises : ponctualité, intérêt et motivation, responsabilité, sociabilité etc. Le
comportement à adopter durant le stage : L’arrivée au sein de l’entreprise, La vie
au quotidien.
La culture de l’entreprise.
*La rédaction du rapport de stage : conventions, normes de mise en page,
plan du rapport, organisation, typographie, para texte, plans rédactionnels,
rédaction.

5.2. Activités pratiques

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Anglais 1
L’utilisation d’une salle spécialisée avec un petit nombre d’élèves est primordiale pour
l’enseignement des langues en général.

Techniques de communication 1
 L’enseignant choisira le contenu en vue de renforcer la culture générale des élèves,
l’ouverture et la connaissance de l’environnement socio-économique et
professionnel, local et régional.
 Favoriser l’acquisition de bonnes compétences en communication écrites et orales en
situations les plus proches possibles des réalités professionnelles afin de répondre aux
besoins immédiats de l’entreprise,
 Travail de groupe : animation de réunion, argumentation et développement du savoir
être…
 L’enseignement sera dispensé sous forme de cours théoriques et/ou travaux
pratiques.
 L’utilisation des N.T.I.C. (magnétoscope, caméscope pour les séances d’autoscopie).
 Exposés du cours sous forme de diaporamas PowerPoint.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

Anglais 1
Contrôle continu ; exposés et examens semestriels

Techniques de Communication 1
 Contrôle continu des connaissances sous forme d’exposés, productions écrites.

70
7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Anglais 1
La note sera attribuée selon les modes d’évaluation suivants :
 Tests ponctuels (25%)
 Exposés (25%)
 Examen (50%)
Langues et communication 1 :
 Contrôle continu : 50%
 Examen : 50%

7.3. Note du module

Anglais 1 : 50%
TEC 1 : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après
rattrapage.

71
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 2ème semestre

72
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou UNIVERSITE MOHAMED V RABAT


Département de tutelle
Etablissement ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

METHODES DE PREVISION ET ANALYSE DES DONNEES

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

73
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : SKALLI HOUSSEINI ABDELHALIM Grade : PES

Spécialité(s) : Analyse des données séries chronologiques

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37778853 E. Mail : skalli@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Probabilité statistique
Algèbre linéaire

3. OBJECTIFS DU MODULE

-Montrer aux élèves l’utilisation des méthodes d’analyse des données et leur permettre
de comprendre les fondements de l’analyse des données.
-Permettre aux élèves de savoir décomposer une série temporelle.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. : Analyse des données 20 6 10
2. : Méthodes de prévision 20
Total 40 6 10
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total
Total général 0

74
5. CONTENU

5.1. Matières

Analyse des données


INTRODUCTION
A. TABLEAUX DE CORRESPONDANCE, NOTION DE PROFIL, LES NUAGES N(I) ET N(J)
B. MOYENNE ET CENTRE DE GRAVITE
C. ANALYSE FACTORIELLE D’UN NUAGE QUELCONQUE
D. L’ANALYSE FACTORIELLE DES CORRESPONDANCES
E. L’ANALYSE EN COMPOSANTE PRINCIPALE
F. CLASSIFICATION

Méthodes de prévision
A- PREVISIONS DANS L’ENTREPRISE
1- la prévision de production
2- la prévision des ventes
3- la prévision dans la distribution
4- la prévision financière et comptable
5- la gestion prévisionnelle du personnel
6- la prévision des marchés
B- L’ANALYSE DES SERIES CHRONOLOGIQUES
1. Le modèle classique
2. Analyse du trend
3. Mesure des variations saisonnières
4. Elimination des variations saisonnières
5. Prévision fondée sur le trend et la composante saisonnière
6. Analyse des variations cycliques et des variations irrégulières
7. Prévision de la cyclicité et indicateur de conjoncture
C- L’AJUSTEMENT LINEAIRE ET LA REGRESSION MULTIPLE

5.2. Activités pratiques

Les mini-projets proposés dans le cadre du cours d’analyse des données ont pour objectifs de :
- Familiariser les élèves avec les logiciels d’analyse des données. Chaque binôme réalise une
étude complète d’analyse des données sur un sujet spécifique. On choisit en général des
données sur l’économie marocaine
-Encourager le travail sans encadrement pour acquérir un certain sens de l’initiative pour
donner au futur ingénieur une capacité d’adaptation importante.

Les thèmes du mini projet sont proposés par le coordonnateur du module. Le thème peut être
aussi proposé par un étudiant mais il doit être validé par l’équipe pédagogique du module.
Certains mini projets sont importants et donc réalisés en groupe, d’autre sont simples et donc
réalisés par un seule élève
Le mini-projet peut être une étude de données sur un domaine et doit comporter une analyse
de données avec interprétation des résultats. Il fait l’objet d’un rapport rédigé selon un modèle
préétabli adopté par l’EMI.

75
6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Exposé du cours sous forme de diaporamas PowerPoint.


- Supports de cours sous forme de polycopié.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.
- Réalisation de travaux pratiques en salle d’ordinateurs avec utilisation de
logiciels adaptés.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


- Réalisation de mini-projets individuels sur l’étude d’un domaine économique pour
lequel il y a des données avec rédaction d’un rapport selon un modèle prédéfini.
- Contrôle de connaissances grâce à un examen sous forme d’exercice.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


Mini projet 50%
Examen 50%

7.3. Note du module

Coefficient de la matière Analyse des données : 60%


Coefficient de méthodes de prévision : 40%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

76
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

2
Université ou Département : Université Mohammed V
de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département Génie Industriel

3 DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : Programmation et Bases de Données

Intitulé de la filière dont fait partie ce module : GENIE IDUSTRIEL

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

77
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Loubna BENABBOU Grade : PA

Spécialité(s) : Génie Industriel

Tél. : 537 687 150 Fax : 537 778 853 E. Mail : Benabbou@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

3. OBJECTIFS DU MODULE

Permettre à l’élève ingénieur de :


 Maitriser les concepts de la programmation événementielle et d’utiliser un IDE pour
développer des applications graphiques conviviales.
 Comprendre les concepts de base de création et manipulation d’une base de données.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1 : Programmation événementielle 10 18
2. : Initiation aux Bases de données 12 16

Total 24 32
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)

78
Matière 1 : Programmation événementielle
 Programmation événementielle Vs Programmation linéaire
- Contrôle (objet)
- Propriété
- Méthode
- Événement (Procédure événementielle)
 IDE VB:
- Fenêtre de projet
- Feuille de travail
- Boîte à outils
- Fenêtre de propriétés
 Feuille de travail: Quelques propriétés (Name, caption, couleur, WindowState)
 Bouton de comande:
- Quelques propriétés (Caption, name, couleur, graphical)
- L'événement Click
 Étiquete: Quelques propriétés (Caption, name, couleur, font)
 Zone de Texte:
- Quelques propriétés (Texte, name, couleur, alignement, font)
- Les événements GotFocus, Keypress, change, LostFocus
- Les méthodes Setfocus, Move
- Zone de texte multiligne
- Sélection dans une zone de texte
 Le langage VB:
- Déclaration et porté des variables
- Les instructions de contrôle: if, select case, while, for,...
- Quelques fonctions prédéfinies
- Boites de dialogue communes: Msgbox
 Les boutons d'options
 Les cases à cocher
 Les listes simples et les listes combinées
 Les applications multifeuilles
 L'accès aux BDs
- ADO
- DAO

Matière 2 : Initiation aux Bases de données


 Définitions et avantages des BDs
 Fonctionnalités et structure de SGBD
 Le modèle relationnel
- Concepts de base : domaine, relation, attribut, enregistrement, clé candidate,
clé primaire, clé étrangère, contraintes.
79
 Algèbre relationnelle et langage SQL
- LDD
- LMD
 Conception d’une BD
- Dictionnaire de données
- Dépendances fonctionnelles
- Formes normales : 1FN, 2FN, 3FN.

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

La démarche expérimentale est privilégiée: chaque cours est complété par des travaux
pratiques que les étudiants devront réaliser pour bien assimiler le cours.

Références :
C.J. DATE. An introduction to Database Systems. Addison-Wesley. 8ème edition.
Dominique Maniez. Visual Basic 6.0 : guide du programmeur. Edition Dunod

7. EVALUATION
7.1. Modalités d’évaluation
(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

Pour chaque matière, un examen final et une évaluation des comptes-rendus de TP

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Note matière 1 Programmation événementielle = (Note cours + Note TP)/2


Note matière 2 Initiation aux bases de données = (2 * Note cours + Note TP)/3

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

80
Moyenne arithmétique des deux matières

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et Pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

81
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Eductaion Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

LEAN MANUFACTURING

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

82
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Cherkaoui Abdelghani Grade : PES

Spécialité(s) : génie industriel

Tél. : 064986223 E. Mail : cherkawi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Stage en entreprise
Statistiques et probabilités

3. OBJECTIFS DU MODULE

Détermination du contenu de travail, aménagement des postes de travail, méthodes de


travail, calcul du temps requis pour chaque tâche, design de l’environnement de
travail, élimination du gaspillage, minimiser les risques de blessures et de maladie

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. Conception et organisation des postes de travail 36 08

2. Ergonomie 12

Total 48 08
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Néant
Total
Total général 0

83
5. CONTENU

5.1. Matières

Conception et organisation des postes de travail


- introduction
- étude des temps et des mouvements pour le lean manufacturing
- histoire de l’étude du temps et du mouvement
- importance et utilisation de l’étude du temps et des mouvements
- techniques des macro mouvements
- techniques des micro mouvements
- conception des postes de travail
- calcul des temps standards prédéterminés
- chronométrage
- données standards et balancement du travail
- observations instantanées
- les méthodes indirectes
- système de contrôle de performance
- système de payement

Ergonomie
- introduction à l’ingénierie du facteur humain
- les fondements de l’ingénierie du facteur humain
- l’ingénierie ergonomique
- l’ingénierie du contrôle humain

5.2. Activités pratiques


Néant

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Cours avec textbook


Travaux pratiques et projet
Travail et recherches personnels en dehors du cours, recherche sur internet
Participation en classe

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

Trois contrôles continus et un oral


Pour le TP : présentation du travail avec démonstration et rapports intermédiaire et
final.

84
7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Pour la matière : COPT :


Contrôles continus : 60%
Oral : 20%
TP : 20%

Pour la matière : ergonomie


Contrôles continus : 60%
oral : 40%

7.3. Note du module

- Coefficient de pondération de la matière « COPT » : 70%


- Coefficient de pondération de la matière « ergonomie » : 30%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

85
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UM5 Agdal


de tutelle
Etablissement : EMI
Département Génie Electrique

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE ET MACHINES ELECTRIQUES

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

86
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : MAHMOUDI Hassane Grade : PES

Spécialité(s) : Electrotechnique et Electronique de Puissance (EEP)

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : mahmoudi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Electrotechnique et électronique de base

3. OBJECTIFS DU MODULE

L'objectif est d’initier les étudiants aux composantes principales d’un système électrique
industriel. On s’intéressera particulièrement aux convertisseurs statiques et aux machines
électriques. Ce module est composé de deux éléments :
Le premier élément traite l’aspect machine électrique. Son objectif est de maîtriser d'une part
l'analyse des circuits électriques en régime triphasé et des circuits magnétiques et d'autre part
de faire comprendre aux étudiants le principe de base de certains dispositifs
électromagnétiques tels que les transformateurs, les moteurs électriques qui sont nécessaires
dans la commande des processus industriels.
Le deuxième élément est consacré aux fonctions de base de la conversion statique de
l’énergie électrique. Son objectif est de permettre aux étudiant de comprendre le
fonctionnement des convertisseurs statiques à base de diodes de puissance et de thyristors et
d’appréhender l’apport important des convertisseurs statiques de l’énergie électrique qui
prennent de plus en plus de place dans le domaine industriel.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : Machines électriques 18 h 6h 4h
2. : Electronique de puissance 18 h 6h 4h
Total 36 12 8
Total général 56

87
4.2. Activités pratiques
Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total
Total général 0

5. CONTENU
5.1. Matières
3. Machines électriques
Circuits électriques triphasés (Rappels)
Circuits magnétiques
Transformateurs monophasés
Conversion d'énergie électromagnétique
Moteurs asynchrones triphasés

4. Electronique de puissance
Introduction à l’électronique de puissance
Montages redresseurs
 Redresseurs monophasés
 Redresseurs triphasés
 Applications
Gradateur monophasé
Gradateur alimentant une charge purement résistive
Gradateur alimentant une charge résistive et inductive
Applications
Hacheurs
 Hacheur dévolteur
 Hacheur survolteur
 Applications
Onduleurs
 Onduleurs à deux thyristors
 Onduleurs à quatre thyristors
 Applications

5. Travaux pratiques
- Machines asynchrones 2
- Redressements hacheurs

5.2. Activités pratiques


Néant

6. DIDACTIQUE DU MODULE

1. Polycopiés
2. Medias de présentation : tableau, rétro projecteur
3. Outils : Power Point

88
4. Démarche didactique : Apprentissage par l’exemple

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

1. machines électriques : Examen écrit


2. Electronique de puissance : Contrôle continu + Examen

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

1. Machines électriques : examen 100%


2. Electronique de puissance :
 Contrôle continu : 1
 Examen : 2

7.3. Note du module

1. Machines électriques : 50%


2. Electronique de puissance : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

89
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Eductaion Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V- Agdal


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS
Département : ENSEIGEMENT GENERAUX ET TECHNIQUES

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : THERMODYNAMIQUE ET THERMIQUE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module : Génie Electrique

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

90
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : AMINE Abdelaziz Grade : PES

Spécialité(s) : Mécanique des fluides, thermique

Tél. : 037 77 19 05 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : aamine@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- Connaissances de base en mathématiques et en physique (niveau classes


préparatoires)
- Cours de mécanique des fluides.

3. OBJECTIFS DU MODULE
Thermodynamique Appliquée :
- Cerner les champs d’application des principes de la thermodynamique et
apprécier l’étendue de ces applications.
- Acquérir les connaissances de base nécessaires à l’étude des machines
thermiques motrices et réceptrices.
- Utiliser les tables, les diagrammes et les logiciels thermodynamiques.

Transfert de chaleur :
- Comprendre les mécanismes de transfert de chaleur
- Identifier dans un cas pratique le ou les modes entrant en jeu
- Savoir établir un bilan d’énergie
- Savoir utiliser les corrélations en convection

4. COMPOSITION DU MODULE
4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : Thermodynamique Appliquée 20 8
2. : Transfert de Chaleur 20 8

Total 40 16
Total général 56

4.2. Activités pratiques


Durée en jours
91
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
1. :
2. :

Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières

(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)


1. : Thermodynamique Appliquée
- Principes de la thermodynamique appliqués aux systèmes ouverts :
- Notions de base – 1° et 2° principes.
- Performances des machines ouvertes :
- Généralités – machines ouvertes – Rendements isentropiques, polytropique et
isothermique de compression et de détente des fluides.
- Cycles moteurs à vapeur :
- Généralités – Cycle de Carnot à vapeur condensable – Cycles de Rankine et de Hirn –
resurchauffe – Soutirages – Applications.
- Cycles moteurs à gaz :
- Généralités – Cycles de Joule, de Ericsson et de Stirling – Moteurs à combustion
interne – Applications.
- Machines frigorifiques et pompes à chaleur :
- Cycle idéal des MF et PC – Différents types de machines – MF et PC à compression
de vapeur – Fluides frigorigènes.
2. : Transfert de chaleur
- Introduction :
- Les trois modes de transfert de chaleur.
- Conduction :
- Loi de Fourier, équation de diffusion de la chaleur
- Conduction unidimensionnel en régime permanent
- Résistance thermique, analogie électrique
- Ailettes
- Conduction en régime variable (approximation des corps minces)
- Rayonnement :
- Grandeurs totales - Grandeurs monochromatiques
- Emittance, éclairement
- Rayonnement du corps noir
- Distribution de Planck, loi de déplacement de Wien, loi de Stefan-Boltzmann
- Emission dans une bande spectrale
- Facteurs d’absorption, de réflexion, de transmission et d’émission
- Lois de Kirchhoff
- Applications.
- Convection :
- Définitions : convection naturelle, convection forcée, convection mixte, coefficient de
transfert convectif, température de référence, nombre de Nusselt
- Equation gouvernantes, analyse dimensionnelle
92
- Corrélations

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

1. :

2. :

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Vidéo projection.
- Retro-projection.
- Polycopiés.
- Logiciels.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

Contrôles
Examen

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

1. : Thermodynamique Appliquée : Contrôles : 25 % ; Examen : 75 %.


2. : Transfert de Chaleur : Contrôles : 25 % ; Examen : 75 %.

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

1. : Thermodynamique Appliquée : 1
2. : Transfert de Chaleur : 1

93
7.4. Validation du module
(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et Pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Un module est validé si la note globale du module est supérieure ou égale 12/20 et les notes de
tous les éléments de module sont supérieures à 6/20.
Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est
restée strictement inférieure à 12/20. Elle est considérée égale à 12/20 si le module est
validé après rattrapage.

94
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Mohammed V


de tutelle
Etablissement : EMI
Département Génie mécanique

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

MODELISATION GRAPHIQUE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

95
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : BOUDI EL Mostapha Grade : PES

Spécialité(s) : Génie Mécanique Conception et Fabrication Mécanique

Tél. :06 61 22 20 59 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : boudi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Analyse et Initiation Technique

3. OBJECTIFS DU MODULE

-Apprendre aux étudiants les notions élémentaires de la représentation et la modélisation


graphique en utilisant des logiciels spécialisés.
- Avoir des connaissances sur la communication graphique, la CAO
- Avoir une maîtrise des principes de base de l’infographie numérique par des applications
pratiques utilisant des logiciels d’infographie numérique.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : CAO-DAO 12 16
2. : Modélisation Graphique et Infographie Numérique 12 16
Total 24 32
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total
Total général 0

96
5. CONTENU

5.1. Matières

1. CAO-DAO
- Formats standards (pour écrire exporter, importer, charger … des données)
- Décrire les configurations générales des logiciels
- Commandes communes
- Modules ou extensions (industrie, architecture, jeux …)
- Menus (standard, de commande, contextuel …
- Dessins paramétrés

2. : Modélisation Graphique et Infographie Numérique


- Principes de base
- Domaines d’Application
- Dessin Bitmap
- Dessin vectoriel
- Techniques de génération d’images de synthèse
- Modélisation 3D
- Animation numérique et simulations

5.2. Activités pratiques

L’activité pratique lié à ce cours doit conduire à :


- la maîtrise, sur machine du dessin technique nécessaire à la formation de l’ingénieur,
- développer la capacité de présenter un travail accompli graphiquement et faciliter son
exploitation,
- avoir une vision claire et précise des problèmes par la représentation et la simulation
graphique des problèmes étudiés,
- savoir s’exprimer à l’aide du schéma et du graphisme.

Les sujets, très diversifiés, traités lors des travaux pratiques sont proposés au début du cours
par les enseignants et peuvent changer d’une année à l’autre. Les problèmes abordés sont en
général, en rapport avec la conception et le dessin 3D, ainsi que la modélisation graphique
3D.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Ordinateurs (25 étudiants par salle de TP)


- Logiciels: AutoCAD, Adobe PhotoShop, Adobe Illustrator, Solid Works 3D
- Vidéo projection et Rétro projection

97
7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

- Contrôles continus
- Examens
- Travaux pratiques notés

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


- Contrôles continus : 20 %
- Examens : 50 %
- TP : 30 %

7.3. Note du module


- CAO-DAO : 50 %
- Modélisation Graphique et Infographie Numérique: 50 %

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.

98
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

COMPTABILITE GENERALE ET ANALYTIQUE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

99
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Nadia Benabdeljlil Grade : PES

Spécialité(s) : Management, organisation des entreprises.

Tél. : 05 37 77 65 66 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : nadiab@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Aucun module pré-requis

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Faire saisir aux élèves le fonctionnement d’une entreprise, à travers les


principales opérations comptables.
- Pouvoir lire un bilan comptable et un compte de produits et charges.
- Faire le lien entre la comptabilité générale et analytique.
- Comprendre les mécanismes de calcul des coûts et prix de revient.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
(intégrés
1. : Comptabilité générale 36 aux
2. : Comptabilité analytique 20 cours)

Total
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

1. Comptabilité générale
2. Comptabilité analytique

Total 0 0 0 0
Total général

100
5. CONTENU

5.1. Matières

Matière 1 : Comptabilité générale


Chapitre 1. Principes de tenue d'une comptabilité.
1.1. Le cycle financier dans l'activité de l'entreprise.
1.2. Les faits générateurs de la comptabilité dans l'entreprise.
1.3. Règles de classement des pièces comptables.
1.4. Principes de base à respecter.
Chapitre 2. Le bilan comptable.
2.1. Les emplois et les ressources dans l'entreprise.
2.2. Le contenu du bilan
Chapitre 3. Le principe de la comptabilité à partie double.
3.1. Le plan comptable marocain.
3.2. Le fonctionnement des comptes.
3.3. La balance et le journal.
Chapitre 4. Le compte de produits et charges (CPC).
4.1. Les notions de produit et de charge.
4.2. Les opérations créatrices de résultat et non créatrices de résultat.
4.3. La présentation du CPC.
Chapitre 5. Les factures.
5.1. La présentation d'une facture.
5.2. Les factures avec réduction.
5.3. Les majorations : la TVA.
Chapitre 6. Les charges de personnel.
6.1. L'IGR.
6.2. Les charges sociales.
6.3. Comptabilisation des charges sociales.
Chapitre 7. Les amortissements.
7.1. Les systèmes d'amortissement.
7.2. Comptabilisation des amortissements.

Matière 2 : Comptabilité analytique


Chapitre1 : Objectifs de la CA
Chapitre2 : Composition d’un coût de revient complet
Chapitre3 : Elaboration d’un coût de revient complet
Chapitre4 : Méthode de l’imputation rationnelle
Chapitre5 : Méthode du direct costing.

101
5.2. Activités pratiques

Exercices de comptabilité générale et analytique tout le long des deux cours pour assimiler les
pratiques comptables.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Supports polycopiés.
- Exercices qui accompagnent l’avancement du cours et en sont indissociables.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles dans chaque


matière, sous forme d’exercices et accessoirement de questions de cours.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Pour la matière : Comptabilité générale : Contrôles continus : 100%

Pour la matière : Comptabilité analytique : Contrôles continus : 100%

7.3. Note du module

- Coefficient de pondération de la matière « Comptabilité générale » : 50%


- Coefficient de pondération de la matière « Comptabilité analytique » : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 10/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 10/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

102
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

4
Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL
de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D'INGENIEURS
Département Génie Industriel

5 DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

Langues et communication 2

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

103
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : MOUWAHID Soumia Grade : Professeur Assistant

Spécialité(s) : Techniques de Communication

Tél. : 037 68 71 62 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : mouwahid@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Langues et communication 1

3. OBJECTIFS DU MODULE

Anglais 2
 Comprendre, parler, lire et écrire l’anglais dans un contexte professionnel ou dans des
situations de communication internationale.
 Manipuler la langue anglaise dans le monde du travail
 Renforcement des structures grammaticales de base et du vocabulaire aussi bien au niveau
de la compréhension orale qu’écrite

Techniques d’expression et de communication II :

Objectif majeur :
La recherche d’emploi est toujours un moment déstabilisant et fait de choix, de
tâtonnements et parfois de remises en question.
L’objectif recherché est d’amener, d’une part, les ingénieurs à posséder tous les
atouts indispensables à la bonne réussite d’un entretien et par conséquent d’une
embauche. D’autre part, de se familiariser avec la rédaction des écrits
professionnels comme vecteurs d’informations au sein de l’entreprise et de
l’administration.

Objectifs mineurs :
-Comment mettre en valeur ses atouts.
-Trouver un style à la fois personnel et convaincant pour rédiger les lettres
de demande d’emploi
-Comment arriver à vendre son profil lors d’un entretien d’embauche.
-Prendre conscience de l’importance de la communication écrite, quel qu’en soit
le support, dans l’entreprise et dans l’administration.
-Connaître les règles de la rédaction administrative.

II Méthodologie :
Les cours sont dispensées sous forme d’exposés par les étudiants et
chaque cours doit être accompagné d’exercices d’application. Le
professeur, en cas de besoin, palliera aux lacunes.
104
4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
Anglais 2 28 H
TEC 2 28 H
Total 56 H
Total général 56 H

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
-
Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières

Anglais 2
1. : Compréhension orale. Elle inclut notamment des questions sur des dialogues simples.
Objectif : Comprendre des dialogues en Anglais parlé.
Activité : Choisir la meilleure proposition.

2. Compréhension écrite.
Recherche d’erreurs
Objectif : identification de structures grammaticales
Activité : trouver la partie soulignée incorrecte

Complétion des phrases


Objectif : identification des structures grammaticales
Activité : compléter les phrases avec la proposition correcte

TEC 2

*La rédaction d’un CV accrocheur : les différents types de CV, comment


rédiger un CV accrocheur pour un jeune diplômé,les erreurs à éviter, exemples
de CV percutants, CV en contre exemple, le CV par e-mail,les particularités
d’un CV américain et anglais.

*Le bilan personnel et professionnel : la clé de voûte de la recherche


d’emploi. Qu’est ce qu’un bilan personnel et professionnel, combien de temps

105
faut-il y consacrer ? Pourquoi est-ce important d'y consacrer du temps ?
quand le réaliser? Comment le réaliser ? Les avantages du BPP.

*La lettre de motivation :

1 -où chercher l’emploi, le bon usage de l’Internet.


- comment lire et décrypter une annonce. .

2- la lettre de candidature en réponse à une annonce : présentation générale,


manuscrite ou sur ordinateur ? Comment la réaliser ? Les différents paragraphes
qu’elle contient, formule de politesse, signature, les erreurs à éviter.

3- lettre de candidature spontanée : tout connaître sur les entreprises


ciblées, manuscrite ou sur ordinateur ? Présentation générale, comment la
réaliser ? Les différents paragraphes qu’elle contient, formule de politesse,
signature, les erreurs à éviter.

*Préparation à l’entretien d’embauche: identification du recruteur, s’informer


sur l’entreprise, préparation du dossier qu’il faudra apporter à l’entretien,
l’aspect vestimentaire, les différents types d’entretiens et comment s’y préparer
avec méthode.
-anticiper les questions les plus souvent posées lors de l’entretien
-la négociation de salaire.
-connaître les règles de l’entretien par téléphone.
-quels sont les différents types de tests de recrutement.

*simulation d’entretien d’embauche : classique et téléphonique

*Modalités de la communication administrative : Le style administratif, faire


un plan, tenir compte du destinataire, choisir ses mots, respecter les règles de
lisibilité, employer le vocabulaire administratif, formules introductives, les
règles de la ponctuation.

*La réunion : le but de la réunion, le temps consacré à la réunio n, le choix des


participants, la convocation (l’ordre du jour), la salle de réunion, les rôles clés
Animer une réunion, comment prendre notes lors d’une réunion ? La prise
de décision, procédés favorisant la prise de décision, comment optimiser
une réunion ? Levée de la réunion.
*Simulation de réunion
*Le procès verbal de réunion, le procès verbal de constatation.
*Le compte rendu
*Le rapport professionnel.

106
5.2. Activités pratiques

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Anglais 2
Utilisation d’une salle spécialisée avec un petit nombre d’élèves est primordiale pour
l’enseignement des langues en général.

Techniques d’Expression et de Communication 2


 L’enseignant choisira le contenu en vue de renforcer la culture générale des élèves,
l’ouverture et la connaissance de l’environnement socio-économique et professionnel,
local et régional.
 L’enseignement sera dispensé sous forme de cours théoriques et/ou travaux pratiques.
 Le Travail de groupe est développé : animation de réunion, argumentation et
développement du savoir être
 L’utilisation des N.T.I.C (magnétoscope et caméscope pour des séances d’autoscopie ;
 Exposés du cours sous forme de diaporamas PowerPoint

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

Anglais 2
Contrôle continu ; exposés et examens semestriels

Techniques d’Expression et de Communication 2


Contrôle continu des connaissances sous forme d’exposés, productions écrites

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Anglais 2
La note va inclure l’ensemble des modalités d’évaluation suivantes :
 Petits tests ponctuels (25%)
 Exposés (25%)
 Examens (50%)

TEC 2
 Contrôles continus 50%
 Examen : 50%

107
7.3. Note du module

Anglais 2 : 50%
TEC 2 : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après
rattrapage.

108
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 3ème semestre

109
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : Recherche Opérationnelle 1

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION :

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

110
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : SBIHI Najiba Grade : PES

Spécialité(s) : Recherche opérationnelle

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 25 37 77 88 53 E. Mail :sbihi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- Notions de base en algèbre linéaire

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Développer chez les étudiants la capacité à modéliser certains aspects du monde de


l’entreprise.
- Analyser une situation d’entreprise et en extraire les éléments importants (objectifs,
variables, contraintes, paramètres)
- Reconnaître des structures courantes de problèmes et les hypothèses sous-jacentes :
programme linéaire, en nombres entiers, décision dans l’incertitude, multi-objectifs;
- Formuler des modèles mathématiques pour ces types de problèmes.
- Doter les élèves-ingénieurs des méthodes de la Recherche Opérationnelle pour la
résolution de problèmes de décision tels que, entre autres:
o les problèmes de planification de projets,
o d’allocation de ressources,
o de transport
- Initier les étudiants à l'implémentation d'algorithmes d'optimisation en utilisant des
logiciels commerciaux tels que Cplex et COMET.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. Modélisation en programmation mathématique 16
2. Recherche opérationnelle 1 34
3. Outils informatiques en recherche opérationnelle 6
Total 56
Total général 56

4.2. Activités pratiques

111
Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières

Modélisation en programmation mathématique


 Introduction à la programmation linéaire :
o forme d'un programme linéaire.
o propriétés fondamentales des programmes linéaires.
 Formulation d'un programme linéaire.
 Formulation de programmes linéaires à variables entières
 Modélisation des problèmes de décision dans l’incertitude
 Modélisation des problèmes multi-objectifs

Recherche opérationnelle
 Programmation linéaire.
o Algorithme du simplexe.
o Dualité.
o Post-optimisation.
o Problème de transport et d’affectation
 Optimisation dans les réseaux.
o Notions élémentaires de la théorie des graphes.
o Problème de l’arbre recouvrant de poids minimal.
o Problèmes de cheminements optimaux dans un réseau.
o Problème central d’ordonnancement. (MPM, PERT, CPM)
o Problèmes de flot.
o Problème du postier chinois.
Outils informatiques pour la recherche opérationnelle:
o Logiciels (Solveur Excel, Lingo)
o Introduction à Comet et Cplex
o Algorithme de Dijkstra
o Algorithme de flot maximum
o Algorithme du flot à coût minimum
s systèmes de production et logistique

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Utilisation de logiciels d’optimisation, travail en groupe pour la modélisation de problèmes


112
justiciables de méthodes de résolution par la recherche opérationnelle

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Cours magistraux.
- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Exercice d’apprentissage.
- Etudes de cas à faire en binômes.
- Implémentation informatique d'algorithmes

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- Contrôle continu des connaissances grâce à deux examens.


- Réalisation des études de cas en binômes
-

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Pour la matière « Modélisation en programmation mathématique» :


Contrôles continus : 60%
Etudes de cas : 40%

Pour la matière « Recherche opérationnelle 1» :


Contrôles continus : 100%
Pour la matière « Outils informatiques pour la recherche opérationnelle » :
Etudes de cas : 100%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Modélisation en programmation mathématique: 28%


Recherche opérationnelle 1 : 60
Outils informatiques en recherche opérationnelle: 12%

113
7.4. Validation du module
(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.

114
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Mohammed V Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département Génie Mécanique

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

ENERGETIQUE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

115
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Abdelatif EL MARJANI Grade : PES

Spécialité(s) : Mécanique

Tél. : 037 68 71 50 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : marjani@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
 Thermodynamique
 Mécanique des Fluides
 Transfert de chaleur
 Mesures

3. OBJECTIFS DU MODULE

 Connaissances des différentes machines transformatrices d’énergie avec leurs


applications industrielles
 Connaissances des principes de fonctionnement
 Maîtrise des éléments théoriques régissant le fonctionnement des machines
énergétiques
 Réalisation d’un bilan énergétique
 Détermination des performances et des régimes optimaux
 Sensibilisation à la problématique de l’énergie : ressources, stratégie,
prévisions, économie, gestion, etc.
 Connaissances des principes et des méthodes de rationalisation de l’utilisation
de l’énergie
 Connaissances des fluides utilisés dans le transfert de l’énergie

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. Machines Thermiques 24 8 8
2. Energétique et Fluides Industriels 16
Total 40 8 8
Total général 56

4.2. Activités pratiques


Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Visite de la Centrale Thermique à cycle 1
116
combiné de TAHADART
Total 1
Total général 1

5. CONTENU
5.1. Matières

1. MACHINES THERMIQUES
1. Introduction générale : différentes machines thermiques, classification,
applications industrielles.
2. Rappels des relations fondamentales : systèmes ouvert, diagrammes
thermodynamiques, grandeurs d’arrêt, rendements, relation d’Euler, degré de
réaction.
3. Similitude des machines thermiques
4. Etudes des compresseurs
5. Turbine à gaz
6. Turbine à vapeur
7. Cycle combiné et cycle de cogénération
8. Notions sur les MCI

2. ENERGETIQUE ET FLUIDES INDUSTRIELS


1. Présentation de la problématique de l’énergie
2. Situation et aspects stratégies à l’échelle nationale
3. Approches organisationnelles, Diagnostics, Economies, etc.
4. Efficacité énergétique
5. Analyse financière dans les projets énergétiques
6. Audit énergétique
7. Energies propres et nouvelles ressources énergétiques

5.2. Activités pratiques

1. Cycle d’une turbine à gaz : Il s’agit de d’étudier un cycle thermique de puissance,


constitué d’un turbocompresseur et d’une turbine à gaz destinée à produire une puissance
utile. La détente des gaz à haute température et pression, provenant de la combustion du
propane fournit de la puissance mécanique, qui est transformée dans un alternateur
produisant de l’énergie électrique. La charge du cycle est contrôlée par une série de
résistances électriques permettant de modifier le régime de fonctionnement. Les mesures
concernent les relevés de températures et des pressions aux différents points du cycle
thermique, de la consommation du combustible, du débit d’air et de la puissance
développée en vue de caractériser d’une part le cycle thermique et de déterminer d’autre
part le rendement de chaque composant et enfin le rendement global de fonctionnement.
Le but est de caractériser expérimentalement un cycle de turbine à gaz et de comparer les
résultats avec la théorie.

2. Bilan énergétique dans une machine thermique : Il s’agit de réaliser un bilan


énergétique dans un groupe électrogène constitué d’un moteur Diesel à deux cylindres,
refroidis à l’air, et accouplé à un alternateur asynchrone qui transforme l’énergie
mécanique en énergie électrique. Une charge électrique est appliquée pour varier le régime
de fonctionnement, et on procède aux relevées des paramètres qui permettent de
117
déterminer les caractéristiques énergétiques de ce groupe telles que les températures, les
vitesses, la consommation, la puissance développée, etc. Le but est d’établir un bilan
énergétique entre l’énergie utile et les différentes pertes énergétiques.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

 Support de polycopies de cours et TD


 Transparents et vidéo projection
 Prototypes d’illustration
 Poster de coupe de machines
 Visite des laboratoires de machines thermiques et de turbomachines
 Ouvrages de référence

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

 Examen écrit final du cours de machines thermiques


 Participation dans les TD
 Rapports des TP
 Rapports et exposés de recherches thématiques sur l’énergie

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

2. Cours de Machines Thermiques : 55 %


3. TP de machines thermiques : 15 %
4. Cours d’Energétique et Fluides Industriels : 30 %

7.3. Note du module

1. Cours de Machines Thermiques : 70 %


2. Cours d’Energétique et Fluides Industriels : 30 %

7.4. Validation du module


118
Note minimale de validation de module : 12/20
Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

119
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

GESTION DE LA PRODUCTION ET DES STOCKS

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

120
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Benbrahim Mohammed Grade : PES

Spécialité(s) : Recherche Opérationnelle, Gestion de a production, Ordonnancement d’atelier

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail :benbrahim@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Probabilités et Statistiques
- Recherche Opérationnelle
- Méthodes de prévision
- Programmation non linéaire et dynamique

3. OBJECTIFS DU MODULE

Matière 1 : Gestion des stocks


- Comprendre les principes et les techniques modernes de gestion des stocks.
- Présenter les modèles de gestion des stocks concernant l’approvisionnement au point de
commande et l’approvisionnement périodique.
- Définir les systèmes de gestion des stocks dans le cas où la demande serait connue et dans
le cas où la demande serait aléatoire.
- Connaître les outils et paramètres nécessaires pour formuler un modèle mathématique
décrivant le comportement du système des stocks ; ainsi que les méthodes de résolution et de
détermination de la politique d'approvisionnement pour les modèles présentés.

Matière 2: Gestion de la production

Ce cours a pour objectif de faire connaître aux élèves ingénieurs les principes de la gestion
de la production moderne et le flux des produits et des services qui en découlent. Les élèves
seront capables de concevoir, d’implanter, d’opérer et d’améliorer des systèmes de
planification et de contrôle de la production à court, moyen et long terme afin d’améliorer la
productivité des systèmes de production, et d’assurer le flux des produits et des services.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : Gestion des stocks et approvisionnements 18 intégrés


2. : Gestion de la production aux séances
30 de cours 8

Total 44 4 8
Total général

4.2. Activités pratiques


121
Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général

5. CONTENU
-
5.1. Matières

Gestion des stocks et approvisionnements

 INTRODUCTION
- Définition de l'activité de Stockage
- Utilités et inconvénients des stocks
- Tenue des stocks
- Principaux types des stocks
- Classification des modèles de stockage
- Documents de la tenue et de la gestion des stocks

 MODELES DETERMINISTES APPROVISIONNEMENT AU POINT DE


COMMANDE
- Coûts associés à un modèle de stockage
- Formalisation d’un problème de gestion des stocks
- Modèle N° 1 : Modèle de Wilson
- Modèle N° 2 : Modèle de Wilson modifié : stock d’argent
- Modèle N° 3 : Coûts de stockage dégressifs
- Modèle N° 4 : Entrée progressive en stock
- Modèle N°5 : Pénurie à ventes reportées

 MODELES DETERMINISTES APPROVISIONNEMENT PERIODIQUE


- Modèle N° 1 : Modèle de Wagner et Whitin
- Solution de la programmation dynamique
- Un algorithme pour le réapprovisionnement périodique
- Formulation par la programmation linéaire en nombres entiers
- Modèle N°2 : Pénurie à ventes reportées

 MODELES STOCHASTIQUES
- Modèle N°1 : Une seule période sans coût de lancement
- Modèle N°2 : Une seule période avec coût de lancement
- Modèle N°3 : Deux périodes sans coût de lancemen
- Deux périodes avec coût de lancement

 APPLICATION
- Application des différents modéles de gestion des stocks
- Cas de la gestion des pièces de rechange dans une entreprise.

122
Gestion de la production

 Introduction générale à la gestion de la production : Définitions, historique et enjeux.


 Produits productions et systèmes de production : définitions et typologies.
 Agencement des systèmes de production.
 Planification Hiérarchisée des systèmes de production : Programme agrégé,
programme détaillé, décision admissible, décision cohérente…
 Management des Ressources de Production :MRP2 : PIC, PDP, PBC, lissage des
charges, dimensionnement des lots…
 Ordonnancement de la production.
 Le Juste à Temps : méthode et outils : 5S, TPM, Kanban, ….
 Gestion de la production par les contraintes : la méthode OPT
 GPAO

5.2. Activités pratiques

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.


- Supports de cours sous forme papier.
- Réalisation de travaux pratiques en laboratoire avec utilisation de logiciels adaptés.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

 Gestion des stocks et approvisionnements.


- Contrôle continu
- Examen final

 Gestion de la production.
- Contrôle continu
- Examen final
- TP avec rapport noté

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

 Gestion des stocks et approvisionnements.


- Contrôle continu : 30%
- Examen final : 70%

123
 Gestion de la production.
- Contrôle continu : 10%
- Examen final : 60%
- TP : 30%
7.3. Note du module

 Gestion des stocks et approvisionnements : 33%

 Gestion de la production : 67%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin
du semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui
sont supérieures ou égales à la note de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si
celles-ci sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

124
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Université Mohammed V - Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département Génie Electrique

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

AUTOMATIQUE ET AUTOMATISMES

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

125
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Khalid BENJELLOUN Grade : PES

Spécialité(s) : Automatique et informatique industrielle

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 03 57 77 88 53 E. Mail : bkhalid@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Signaux, systèmes et mesure


Mathématiques de l’ingénieur

3. OBJECTIFS DU MODULE

1- Automatisme logique
Familiariser l’étudiant à la conception et à la réalisation de la commande logique de
systèmes automatisés. Lui donner les connaissances base pour analyser les circuits logiques
combinatoires et séquentiels.
1) Connaître les formats de représentation des nombres et les opérations ;
2) Connaître la représentation, le comportement et savoir écrire la table de vérité des portes
logiques élémentaires ;
3) Connaître la représentation, le comportement et savoir écrire la table de changement d’état des
circuits séquentiels (mémorisation);
4) Connaître la conception des systèmes séquentiels en utilisant le Grafcet .

2- Automatique
Familiariser l'étudiant avec les techniques de représentation et de modélisation des systèmes
linéaires. Lui donner les notions pour analyser les systèmes asservis et lui faire acquérir les
méthodes pour la conception des compensateurs. Le rendre capable d'utiliser les outils
informatiques d'ingénierie pour la simulation et la conception des systèmes de contrôle.
1) Connaître les définitions, concepts et formalismes propres à l’automatique.
2) Se familiariser avec la structure des systèmes de commande et le rôle de chacun des
composants dans ces systèmes.
3) Être en mesure de déterminer les performances statiques et dynamiques d’un système à partir
de son modèle entrée-sortie ou de son modèle d’état.
4) Se familiariser avec les méthodes de simplifications des systèmes à plusieurs boucles et leur
représentation par un schéma bloc. Caractérisation des systèmes asservis: sensibilité à la variation
des paramètres, réponse transitoire, perturbation, convolution. Performances des systèmes:
spécifications dans le domaine temporel et fréquentiel.
5) Être en mesure d’analyser la stabilité d’un système asservi, la précision et la rapidité.
6) Savoir analyser et concevoir un compensateur en utilisant la technique du lieu des racines, de
placement de pôle, etc.
7) Savoir analyser et concevoir un compensateur en utilisant des techniques basées sur la réponse
en fréquence.
8) Savoir analyser et concevoir un compensateur par retour d’état pouvant comprendre un
observateur d’état.
9) Compensation à partir du lieu des racines. Généralisation de la théorie des asservissements
appliquée au contrôle des procédés: bande proportionnelle, contrôleurs PID, modélisation
dynamique des procédés.
10) Apprendre à concevoir et à régler un compensateur PID.
126
11) Savoir utiliser un logiciel de simulation pour la conception, la simulation, et l’implantation en
temps réel de boucles de commande.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. Automatismes logiques 18h 8h
2. Automatique 26h 4h

Total 44h 12h


Total général 56h

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total
Total général 0

5. CONTENU

5.1. Matières

1 . Automatismes logiques
- Introduction.
- Numération et codes.
- Eléments d’Algèbre de Boole.
- Simplification et minimisation des fonctions booléennes.
- Systèmes séquentiels.
- Le Grafcet.

2. Automatique
- Définir l’automatique, principe fondamental et éléments d’historique ; différencier les systèmes
en boucle ouverte de ceux en boucle fermée.
- Comprendre les diverses façons de représenter le modèle d’un système ; schémas fonctionnels.
- Introduire les montages en asservissement et en régulateur;
- Outils d’analyse et de synthèse des systèmes asservis.
- Définir les caractéristiques temporelles et fréquentielles d'un système.
- Etudier les performances d’un système de commande
- Présenter les techniques de synthèse des régulateurs avance et retard de phase, P, PI, PD et
PID.

5.2. Activités pratiques


127
1 : Le travail de laboratoire consiste en l’étude d’un système séquentiel .
2. : Le travail de laboratoire consiste en l’étude d’un système physique en simulation.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Il est prévu de donner aux étudiants des polycopiés de cours et de TP. Des diaporamas
seront utilisés pour la présentation des cours.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


1) automatisme : Examen final
2) Automatiques : Des devoirs pour:
 L’étude des systèmes de 1er , 2ème ordre, d’ordre supérieur et à retard.
 L’étude des performances des systèmes en boucle fermée.
Examen final

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


1) Automatisme : Examen final 70%
Travaux pratiques 30%
2) Automatique : Examen final 60%
Travaux pratiques 30%
Devoirs 20%

7.3. Note du module

1. Automatismes logiques : 50%


2. Automatique : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

128
129
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Université Mohamed V Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs.
Département EGT

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

MATERIAUX ET PROCEDES DE FABRICATION

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

130
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Cheddadi Abdelkhalek Grade : P.E.S.

Spécialité(s) : Génie Mécanique

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 03 57 77 88 53 E. Mail : cheddadi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Initiation technique
- Dessin Industriel
- Résistance des matériaux
- Transfert de chaleur

3. OBJECTIFS DU MODULE

Ce module a un double objectif :


- introduire la science des matériaux, en insistant notamment sur la connaissance
des matériaux utilisés par l’ingénieur
- faire connaître les procédés de fabrication des matériaux, et permettre aux
étudiants d’appréhender pratiquement certains de ces procédés à travers les T.P.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : Matériaux et Procédés de fabrication 36


2. : T.P de Procédés de fabrication 20
Total 36 20
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général
5. CONTENU

5.1. Matières

131
1. Matériaux et Procédés de fabrication

Première Partie : Connaissance des Matériaux

1. Introduction à la Science des Matériaux


2. Matériaux : Généralités
3. Propriétés mécaniques des matériaux
4. Eléments de rhéologie
5. Mélanges binaires et changements de phase
6. Etude de la solidification
7. Traitement thermique des métaux
8. Matériaux plastiques
9. Matériaux céramiques – Verres
10. Matériaux nouveaux
11. Choix de matériaux

Deuxième partie : Procédés de fabrication

1. Les grandes classes de procédés : par enlèvement de matière, par déformation plastique
2. Mise en forme des Métaux et alliages :
Laminage
Filage – Etirage – Tréfilage
Emboutissage
Soudage
Usinage – Abrasion – Erosion
Assemblage
3. Mise en forme des matériaux plastique
4. Mise en forme des matériaux composites
5. Mise en forme des verres
6. Ciments et bétons
7. Contrôle qualité des pièces fabriquées
8. Machines Outils à Commande Numérique MOCN

2. T.P. Procédés de fabrication

- Tournage
- Fraisage
- Ajustage - perçage
- Soudage
- Traitement thermique

5.2. Activités pratiques

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Vidéo-projection.
- Retro-projection.
- Polycopiés.
132
- Manipulations
- Visite d’usine

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

- Contrôle continu.
- Exposés avec rapports
- Rapports de T.P.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

1. Matériaux et Procédés de fabrication


- Contrôle continu : 0.4
- Exposé avec rapport : 0.6
2. T.P. de Procédés de fabrication
- Rapport de T.P. : 1

7.3. Note du module

1. Matériaux et Procédés de fabrication


Coeff : 0.75
2.T.P. de Procédés de fabrication
Coeff : 0.25
7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


133
de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : QUALITES ET STATISTIQUES INDUSTRIELLES

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL

134
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Abdelaziz Berrado Grade : Professeur Assistant

Spécialité(s) : Génie Industriel

Tél. : 0537278842 Fax : 0537778853 E. Mail : berrado@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Module Probabilités et Statistiques


- Stage en entreprise

3. OBJECTIFS DU MODULE

- fournir aux élèves une formation aux principales méthodes de statistiques


industrielles et de l’ingénierie de la qualité.
- Utiliser l’outil informatique pour mettre en œuvre les outils de contrôle qualité et
de planification d’expériences industrielles.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
4. Contrôle qualité 28
5. Plans d’expériences 28

Total 56
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
1. Contrôle qualité
2. Plans d’expériences

Total
Total général
5. CONTENU
5.1. Matières

Matière 1 : Contrôle qualité


135
 Méthodes statistiques du contrôle (maîtrise) de la qualité :
o Les sept outils de control qualité
o types de cartes : attribut –comptage –mesure
o processus d’implantation
o Échantillonnage
o cartes de contrôle de Shewhart: Statistical Process Control (SPC)
 SPC : cartes avancées
o moyenne mobile MA
o moyenne mobile à poids exponentiel EWMA
o cumulative à somme CUSUM
o multivariable T2 de Hotelling
 Analyse de capacité (capabilité) des processus
o méthodologie
o indices
 Analyse de capacité des processus de mesure : R&R Reproductible & Répétitivité
o méthodologie
o critères
 Contrôle de la qualité des produits regroupés en lots (Acceptance Sampling);
o Concepts de base
o Plans doubles
o Système de plans pour attribut
o Système de plans pour mesure

Matière 2 : Plans d’expériences


 Introduction à la Planification Statistique d’Expériences
 Stratégies pour la Planification statistiques d’expériences
 Principes fondamentaux de l’expérimentation
 Étapes projet d’expérimentation
 Expériences Comparatives avec un facteur
 Expériences Multifactorielles Plans Complets
 Expériences Multifactorielles : Plans Fractionnaires

5.2. Activités pratiques


Les mini-projets proposés dans le cadre de ce module ont pour objectifs de :
- Familiariser les élèves avec la réalisation de projets individuels ou en groupe.
- Favoriser l’autoformation garante d’une bonne capacité de mobilité et d’adaptation
aux diverses situations auxquelles le futur ingénieur sera confronté dans l’exercice de
son métier.

Les thèmes des mini-projets sont proposés par le coordonnateur du module en concertation
avec ses collègues intervenant dans les éléments du module.
Le mini-projet peut être :
- Une analyse et/ou étude.
- Une réalisation technique.
Il fait l’objet d’un rapport rédigé selon un modèle préétabli adopté par l’EMI. Il peut faire
l’objet d’une soutenance si l’équipe pédagogique le juge utile et possible.
6. DIDACTIQUE DU MODULE

136
- Exposé du cours sous forme de diaporamas PowerPoint.
- Supports de cours sous forme numérique.
- Réalisation de mini projets sur le contrôle qualité et sur les plans d’expériences
- Cours avec textbook
- Etude de cas
- Recherche sur internet
- Participation en classe

7. EVALUATION
7.1. Modalités d’évaluation

- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles.


- Réalisation de mini-projets en binôme

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Contrôles continus : 60%


Mini-projets : 40%

7.3. Note du module

Contrôle qualité: 50%


Plans d’expériences: 50%

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage

137
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

ORGANISATION ET SOCIOLOGIE DE L’ENTREPRISE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

138
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Nadia Benabdeljlil Grade : PES

Spécialité(s) : Sciences de gestion (management et organisation)

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : nadiab@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Aucun module pré-requis

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Sensibiliser les étudiants à ce qu’est une entreprise, sa structure, ses relations


avec son environnement. Comprendre l’organisation des fonctions et les
principaux types de stratégies par rapport à l’environnement économique.
- Apporter aux futurs ingénieurs, qui auront une responsabilité d’équipe, des
théories et outils pour analyser et gérer les comportements humains dans le
travail.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement
Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
Etudes de cas,
3. Organisation de l’entreprise 28 h mises en
4. Sociologie des organisations 28 h situation,
intégrés au
cours
Total 56 H
Total général 56 h

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

(Observations du stage de 1ère année exploitées 0 0 0 0


et discutées en cours)
Total
Total général 0

139
5. CONTENU

5.1. Eléments du module

Elément 1 : Organisation de l’entreprise


Chapitre 1. L’entreprise et la gestion
1. Les types d’entreprises : par taille, propriété de capital social, forme juridique, secteur
d’activité,… Profils et répartition des entreprises au Maroc.
2. Objectifs de la gestion d’entreprise
Chapitre 2. La structure de l’entreprise
1. La conception d’un organigramme.
. Les formes fonctionnelle, divisionnelle, matricielle.
. Erreurs à éviter dans un organigramme
2. Les autres outils de l’organisateur
3. Les mécanismes de coordination interne : ajustement mutuel, standardisation,
coordination latérale. Le reengineering de l’organisation
Chapitre 3. Les fonctions de l’entreprise : modalités d’organisation
1. La fonction production
2. Les fonctions approvisionnement et logistique.
3. La fonction commerciale.
4. Les fonctions comptable et financière, GRH. Le contrôle de gestion.
5. Audit des fonctions : les indicateurs de performance
6. Audit global de l’organisation avec la matrice SWOT.
Chapitre 4. Les stratégies génériques de l’entreprise
1. Les stratégies de spécialisation, différenciation, diversification.
2. La tendance actuelle : l’externalisation des activités
3. Les choix stratégiques et le positionnement dans l’environnement économique

Elément 2 : Sociologie des organisations


Chapitre 1. L’évolution des théories du management
1. Le taylorisme : apports à la gestion, limites du modèle de l’OST.
2. Fayol et les principes d’organisation
3. L’école des relations humaines : les leviers pour le management
4. Les théories de la motivation. Outils mis en évidence par les auteurs.
Chapitre 2. Le travail en groupe comme outil de management
1. La dynamique de groupe
2. Apport et limites du travail en groupe
Chapitre 3. Les styles de management
1. La grille de J.Blake et R.Mouton
2. Impact du style sur le comportement et le rendement d’une équipe
Chapitre 4. L’analyse sociologique de l’organisation
1. L’approche de H.Friedberg : les notions de stratégie des acteurs, de pouvoir informel,
d’organisation réelle.
2. Audit sociologique d’une organisation et reconstitution d’un sociogramme.

140
5.2. Activités pratiques

Les activités pratiques se dérouleront sous forme d’études de cas et de mises en situation,
indispensables pour illustrer les méthodes et concepts abordés en cours.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

L’avancement des cours sera basé sur des études de cas de management, traités de manière
individuelle ou en groupe. Les concepts et théories seront acquis et discutés à la lumière des
enseignements des cas.
Les élèves devront lire les polycopiés à l’avance afin de pouvoir participer de manière
dynamique aux discussions et à l’apprentissage.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

Contrôle continu des connaissances par des examens basés sur des études de cas
dans lesquelles les connaissances théoriques devront être mobilisées, complétées
de quelques questions de cours.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Pour l’élément « Organisation de l’entreprise » : contrôle continu


Pour l’élément « Sociologie des organisations » : contrôle continu.

7.3. Note du module


- Coefficient de pondération de la matière « Organisation de l’entreprise » : 50%
- Coefficient de pondération de la matière « Sociologie des organisations » : 50

7.4. Validation du module


Note minimale de validation de module : 12/20
Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre où est
programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont supérieures ou
égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

141
Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : Mini Projets d’organisation de séminaires en génie industriel

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION :

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

142
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Benabbou Loubna Grade : PA

Spécialité(s) : Génie industriel

Tél. : 537 687 150 Fax : 537 778 853 E. Mail : Benabbou@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- Gestion et analyse de projets

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Développer chez les étudiants la capacité de travailler en groupe, de créer, gérer et réaliser
un projet organisationnel
- Prendre conscience de l'importance des compétences personnelles nécessaires au futur
métier de l’ingénieur industriel
- Prendre contact avec différents experts dans plusieurs domaines : finance, gestion de
production, fonction publique, industrie, logistique, marketing, gestion de projet,
- Approfondir et compléter les connaissances acquises dans les autres cours du cursus par
l’expérience pratique des différents intervenants qui vont animer les séminaires
hebdomadaires
- Habituer les étudiants à appliquer les concepts, théories et méthodes étudiés
antérieurement à la solution de problèmes réels et découvrir d’autres approches pratiques
pour résoudre ces problèmes
- Animer un groupe d'adultes en séminaire, en favorisant l'interactivité et créer un climat
favorable au débat. Au-delà de leurs qualités personnelles, les étudiants doivent maîtriser
des techniques de prise de parole en public. Ils doivent également dépasser leur propre
expertise pour rendre les contenus accessibles aux participants. Lors de ce module, les
étudiants vont acquérir les fondamentaux pour préparer leur intervention en séminaire, et
se seront entraîner intensivement à l'animation

4. COMPOSITION DU MODULE

143
4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
6. Séminaires en génie industriel 28
7. Projet d’organisation de séminaires en génie industriel 28

Total
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général

5. CONTENU
5.1. Matières

Matière 1 : Séminaires en génie industriel


 Séminaires hebdomadaires animés par des experts dans les métiers de l’ingénieur en
général et l’ingénieur industriel en particulier :
o Gestion de production et des services
o Finance
o Gestion de projet
o Logistique
o Marketing
o Consulting
o Gestion des ressources humaines
o Fonction publique….
 Présentations hebdomadaires des étudiants et débat sur le thème du séminaire de la
semaine

Matière 2 : Projet d’organisation de séminaires en génie industriel

 Rappel des principes de base d’analyse et gestion de projets


 Prise de contact et conseil des spécialistes dans l’organisation des séminaires
 Formation des équipes de projet ( 8 à 10 élèves ingénieurs)
 Proposition des dates et des thèmes de séminaire pour chaque groupe
 Réalisation de note de cadrage du projet
o Contexte et problématique du projet
o Objectifs principaux et sous objectifs visés
o Démarche du projet
144
o Acteurs et ressources du projet
o Planification du projet
o Diagramme Gantt du projet.
o Produit du projet
o Facteurs du succès et risques du projet
 Formation sur l’animation d’une conférence, cette formation aura comme objectifs:
o Se préparer pour réussir son animation
o Identifier les objectifs du séminaire.
o Anticiper les éventuelles difficultés.
o Se préparer au plan mental et logistique.
o Définir un déroulement adapté.
o Bien choisir les techniques de présentation, en fonction du public et du contenu.
o Bien débuter son séminaire
o Se présenter et présenter les intervenants, s'affirmer face au groupe.
o Communiquer les règles.
o Clarifier les rôles.
o Favoriser l'émergence d'un climat favorable au débat.
o Éveiller et maintenir l'intérêt des participants
o Lancer et analyser une séquence.
o Animer le débat.
o Favoriser l'implication et la participation.
o S'appuyer sur la dynamique du groupe en séminaire.
o Maîtriser les rythmes des participants.
o Communiquer avec aisance en situation réelle
o Maîtriser à la fois sa communication verbale et non verbale.
o Rester centré sur les participants.
o Pratiquer les techniques d'écoute active.
o Conduire les feed-back qui permettent de progresser.
o Anticiper les situations délicates pour mieux les réguler.
o S'adapter aux différents styles et situations
 Suivi de la réalisation du projet
 Evaluation finale et clôture du projet

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Neant

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Séminaires des experts dans le domaine du génie industriel


- Formation en management de projet.
- Présentations à réaliser en binômes.
- Projet de réalisation de séminaire en génie industriel par équipe de 8 à 10 élèves
145
ingénieurs.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- Contrôle continu sur les séminaires


- Présentations hebdomadaires
- Réalisation de projet par équipe de 8 à 10 personnes

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Pour la matière « Séminaires en génie industriel» :


Contrôles continus : 50%
Présentations hebdomadaires par binômes : 50%

Pour la matière « Projet d’organisation de Séminaires en génie industriel» :


Evaluation de la réalisation du projet : 100%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Séminaires en génie industriel: 50%


Projet de réalisation de projet en génie industriel: 50%

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
146
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.

147
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 4ème semestre

148
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : SYSTEMES D’INFORMATION

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION :

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

149
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Loubna Benabbou Grade : PA

Spécialité(s) : Génie industriel

Tél. : 212 537 687 150 Fax : 212 537 778 853 E. Mail : benabbou@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- Notions de base en SGBD

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Connaître les principaux fondements des Systèmes d’Information (SI),

- Comprendre à partir de nombreux exemples pratiques, la place des SI dans le mangement


des organisations et des enjeux majeurs des SI,

- Prendre contact avec des spécialistes dans le domaine des SI qui interviendront dans le
cours.
- Apprendre à modéliser un SI selon une approche orientée objet

Connaître les concepts des méthodes d’étude et de conception des systèmes


d’information et d’organisation

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
8. Conception objet 28
9. Management des systèmes d’information 14
10. Analyse des systèmes d’information 14
Total
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
150
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières

Matière 1 : Conception objet


Cours
1. Pourquoi et comment modéliser (De l’approche fonctionnelle à l’approche objet)
2. Les concepts de l'approche Objet
3. Présentation générale d’UML (genèse, normalisation, les diagrammes)
4. Etude des principaux diagrammes (cas d'utilisation, classes, objet, séquences…)
TD Résolution de cas et approfondissement par des études de cas illustrant les notions
présentées en cours.

Matière 2 : Management des systèmes d’information

Les systèmes d'information dans l'entreprise


• Décrire les SI qui soutiennent les principales fonctions de l'entreprise
• Expliquer comment les applications d'entreprise favorisent l'intégration des processus
d'affaires et améliorent le rendement de l'entreprise
L’entreprise numérique : affaires électroniques et commerce électronique
• Analyser la façon dont Internet a modifié la chaîne de valeur et les modèles d'affaires
• Définir le commerce électronique (CE) et décrire la façon dont il a fait évoluer le
commerce de détail et interentreprises
Les Progiciels de gestion intégrée ERP: généralités
• Expliquer l’utilité et l’apport des ERPs dans le management des organisations
• Mettre l’accent sur le choix et l’intégration d’un ERP et conduire un projet
d’implantation d’un ERP dans une organisation
Les systèmes interactifs d’aide à la décision SIAD
• Montrer de quelle façon les SI aident les gens à prendre de meilleures décisions et à
être plus efficace.
• Évaluer comment les systèmes d’aide à la décision procurent de la valeur à
l’entreprise.
La gestion des connaissances dans l’entreprise numérique
• Évaluer le rôle de la gestion des connaissances dans les affaires et celui des
programmes qui la soutiennent
• Décrire les types de systèmes de gestion des connaissances d’entreprise et évaluer leur
valeur

Le management des risques des SI


• Se familiariser avec les concepts de risque et du management des risques en général,
• Comprendre et appliquer la méthodologie EBIOS: Définition, Origines, Démarche.
151
Matière 3 : Analyse des systèmes d’information
Cours :
1. Les systèmes d’Information : nécessité d’une méthode, historique et évolution des
méthodes d’analyse et de conception (Approches cartésiennes, systémiques et objet)
2. La méthode Merise : les trois cycles (vie, décision, abstraction)
3. Déroulement du cycle d’abstraction sur les données et les traitements : démarche par les
niveaux (Modélisation conceptuelle, organisationnelle et technique)

TD :
Techniques de construction de modèles de données, de flux et de traitements

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Neant

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Cours magistraux.
- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Présentations.
- Etudes de cas à faire en binômes.
-

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- Test des connaissances


- Présentations hebdomadaires
- Réalisation des études de cas en binômes
-

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Note matière MOO = 50% examen + 50% Etude de cas


Pour la matière « Management des systèmes d’information» :
- Test de connaissances : 30%
- Etudes de cas : 35%

152
- Travaux hebdomadaires : 35%
Note matière Analyse des systèmes d’information= 50% examen + 50% Etude de cas

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Conception orientée objet : 50%

Management des systèmes d’information: 25%


Analyse des systèmes d’information : 25%
:

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.

153
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Eductaion Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Université Mohammed V Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département Génie Industriel

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : Recherche Opérationnelle 2

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

Toutes les filières du département Génie Industriel

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

154
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : SBIHI Najiba Grade : PES

Spécialité(s) : Recherche opérationnelle

Tél. : 05 3768 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail :sbihi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- Recherche opérationnelle 1

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Apprendre aux élèves les méthodes de résolution de problèmes en nombres


entiers et également des problèmes de programmation non linéaire.
- Les initier à la théorie de la complexité
- Les initier à la programmation par contraintes
- Introduire les heuristiques et méta heuristiques

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

5. Programmation en nombres entiers et programmation non linéaire 30


6. Programmation par contraintes 10
7. Applications industrielles de la recherche opérationnelle 16
Total
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général

155
5. CONTENU

5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)

Matière 1 : Programmation en nombres entiers et programmation non linéaire

 Théorie de la complexité
 Programmation linéaire en nombres entiers
 Programmation non linéaire

Partie 1 : Théorie de la complexité


Concepts de base en théorie du calcul : décidabilité, complexité, approximations.
Paradigmes de résolution : heuristiques gloutonnes, techniques de voisinage, méthodes
évolutives.
Partie 2 : Programmation linéaire en nombres entiers
 Méthodes de séparation et d'évaluation progressive (Branch-and-Bound).
 Méthodes de coupes.
 Relaxation lagrangienne
 Génération de colonnes
 Méthodes de décomposition
 Programmation dynamique
Partie 3 : Programmation non linéaire
 Modélisation
 Programmation non linéaire sans contrainte : conditions d'optimalité, convexité,
méthodes du gradient, de Newton et quasi-newtoniennes.
 Programmation non linéaire avec contraintes : condition d'optimalité de Kuhn-Tucker,
dualité lagrangienne, méthodes des directions réalisables, du gradient réduit, du
gradient projeté, du lagrangien, du lagrangien augmenté, de barrière et de pénalité.

Matière 2 : Programmation par contraintes
 Modélisation
1 Problèmes de satisfaction des contraintes
2 Exemples des modèles programmation par contraintes (PPC) simples
 Méthodes de résolution
1 Recherche arborescente
2 Consistance locale
 Les contraintes globales
 Quelques modèles PPC pratiques
 Solveurs PPC
:
Matière 3 : Applications industrielles de la recherche opérationnelle
 Problème du voyageur de commerce
 Problème de tournées de véhicules
 Dimensionnement de lot de production (lot sizing problem)

156
5.2. Activités pratiques
(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Les études de cas ont pour objectif de familiariser l’élève-ingénieur à la modélisation de


problèmes justiciables de ces méthodes et de passer à la résolution en utilisant des logiciels
tels que OPL Studio, Cplex. et Comet

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.


- Supports de cours sous forme papier
- Réalisation de travaux pratiques en laboratoire avec utilisation de logiciels adaptés.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- Contrôle continu des connaissances grâce à deux examens.


- Réalisation des études de cas en binômes

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Pour la matière « Programmation en nombres entiers et programmation non linéaire» :


Contrôles continus : 100%
Pour la matière « Programmation par contraintes» :
Contrôles continus : 100%
Pour la matière « Applications industrielles de la recherche opérationnelle » :
Etudes de cas : 100%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Programmation en nombres entiers et programmation non linéaire: 53%


Programmation par contraintes: 17%
Applications industrielles de la recherche opérationnelle: 30%
157
7.4. Validation du module
(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et Pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.

158
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Mohammed V – Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département Génie Industriel

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

GESTION ET ANALYSE DE PROJETS

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

159
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Omar Drissi Kaitouni Grade : P.E.S.

Spécialité(s) : Informatique, gestion de projets, productique

Tél. : 05 37.68.71.50 fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : drissi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Module « Comptabilité générale et analytique »

3. OBJECTIFS DU MODULE

Montrer comment on peut identifier des projets pertinents, mener une étude de faisabilité de
projet, puis implémenter le projet en utilisant les différentes techniques de mise en place et de
gestion d’un projet.
Maîtriser ensuite les principales techniques de comparaison et d'analyse de rentabilité de
projets d'investissement.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
Gestion de projet 18 10
Analyse de projet 14 14

Total 32 24
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total général 0

5. CONTENU
5.1. Matières

Matière1 : Gestion de projet


1. Naissance et vie d’un projet
a. Les phases du projet
b. Les acteurs
c. Identification du besoin

160
d. L’étude de faisabilité
e. Les études de base
f. Les études de détail
g. La réalisation et les tests
h. Les essais et les réceptions
i. La mise en service
2. Gestion de portefeuille de projets
a. Le portefeuille de projets
b. La sélection de projets
c. Planification globale des ressources
3. Planification de projet
a. L’organisation de projet
b. Gestion du planning
c. Gestion des ressources
d. Planification du budget
e. Gestion des risques
f. Avancement et suivi
g. Management des changements
h. Clôture du projet
4. Gestion par projet
a. Concepts, portée et capacité d’implantation
b. Perspectives, intégration, communications et contrôle
5. Mise en œuvre de Projet
a. Démarche
b. Stratégie
Matière2 : Analyse de projet
1 Etude du Coût Total (CT) du projet
2 Etablissement des modalités de financement du projet
3 Etablissement du compte d’exploitation prévisionnel
4 Détermination du Seuil de Rentabilité (SR)
5 Mise en place du tableau des Ressources et Emplois de fonds
6 Détermination du plan de trésorerie
7 Analyse de la rentabilité
Critères :
• Le taux de rendement comptable
• Le délai de récupération
• Le délai de récupération actualisé
• La valeur actuelle nette (VAN)
• L’indice de rentabilité
• Le taux de rendement interne
• Analyse Bénéfice/Coût et Analyse d'efficience
8 Analyse financière
Niveaux extrêmes d'activité et simulation et analyse de la structure financière du projet.
Etude de cas.

5.2. Activités pratiques

Néant

6. DIDACTIQUE DU MODULE

161
Gestion de projet
Des notes de cours seront fournies aux étudiants au début du module. Les étudiants
devront lire le cours avant chaque séance d’enseignement ; la présentation des
concepts théorique se fera sous forme de diaporama powerpoint, favorisant les
questions et les échanges entre les étudiants et le professeur.
Des études de cas et des exercices seront présentés au groupe, et un mini-projet sera
affecté à chaque binôme. Les étudiants devront préparer leurs travaux avant les
séances de travaux dirigés où l’on fera appel aux techniques enseignées dans le cours
et aux outils informatiques de gestion de projets pour traiter les études de cas et mini-
projets.

Analyse de projet
La présentation des concepts théoriques se fait sous forme de diaporama powerpoint,
favorisant les questions et les échanges.
Des études de cas tirés de PFE et des exercices seront présentés. Un mini-projet sera
affecté à chaque binôme. Les étudiants devront préparer leurs travaux avant les
séances de travaux dirigés.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

L’évaluation sera basée sur :


- la participation des étudiants aux débats dans les séances de travaux dirigés
- la qualité de leur mini-projet et de leur approche de la gestion de ce dernier.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


Gestion de projet
TD : 40% - Mini-projet : 60%
Analyse de projet
TD : 50% - Mini-projet : 50%

7.3. Note du module


1. : Gestion de projet : 50%
2. : Analyse de projet : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
162
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

GESTION DE LA MAINTENANCE ET FIABILITE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

163
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Mliha Touati Mohammed Grade : PES

Spécialité(s) : Mécanique, Science des matériaux

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : mliha@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Statistiques et Recherche opérationnelle


- Gestion de projet
- Organisation et gestion d’entreprise
- Gestion de la production et des flux

3. OBJECTIFS DU MODULE
é

- Initier les élèves aux concepts de fiabilité


- Apprendre aux étudiants les différents concepts et formes de la maintenance
- Montrer aux élèves comment mettre en place un système efficient de
management de la maintenance et comment l’auditer.
- Former les étudiants aux méthodes et outils d’optimisation de la maintenance
- Montrer aux élèves des exemples de logiciels de MAO et GMAO.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
11. Fiabilité 20
12. Gestion de la Maintenance 36

Total 56
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Néant
Total
Total général
164
5. CONTENU

5.2. Gestion de la maintenance


Première partie :
- Définitions.
- Enjeux.
- Concepts généraux : 5 niveaux de maintenance, opérations, stratégie maintenance basée sur
les dépenses et celle basée sur les résultats, maintenance et les 5M...
Deuxième partie :
- Fiabilité
- Maintenabilité
- Disponibilité
- Sûreté de fonctionnement de système (méthodes et outils)
Deuxième Partie :
- Organisation du service de Maintenance (organigramme et fonctions).
- Formes de Maintenance : systématique, conditionnelle, prédictive, corrective, améliorative,
conceptuelle et d’acquisition.
- Ordonnancement et lancement (Plan de Maintenance).
- Préparation (Gammes de Maintenance).
- Gestion des stocks et des approvisionnements.
- Imprimés et circuits d’information en Maintenance.
Troisième partie :
- Exploitation du retour d’expérience.
- Coûts direct et indirect de Maintenance et Life Cycle Cost.
- Tableaux de bord.
Quatrième partie :
Maintenance productive totale (TPM) : Amélioration du TRS, Maintenance programmée,
formation, automaintenance, démarche de mise en place en 12 étapes…
Cinquième partie :
Maintenance Assistée par Ordinateur (MAO)
Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO).
Sixième partie :
Audit de la Maintenance.
5.1. FIABILITE
CHAPITRE 1 : CONCEPTS ET DEFINITIONS
1.1. Introduction et définitions
1.2. Les fonctions de fiabilité
1.3. Variations du taux de fiabilité
1.4. Disponibilité
CHAPITRE 2 : MODELES MATHEMATIQUES
2.1. Loi exponentielle
2.2. Loi de Weibull
2.3. Distribution de valeurs extrêmes
2.4. Loi Gamma
2.5. Loi log-gamma
2.6. Distribution log-normale
CHAPITRE 3 : PROPRIETES STRUCTURELLES DES SYSTEMES COHERENTS
3.1. Systèmes de composantes
3.2. Structure cohérente
165
3.3. Représentation de systèmes en fonction de ses chemins et de ses coupes
3.4. Importance relative des composantes
3.5. Modules et décomposition modulaire dans un système cohérent
CHAPITRE 4 : FIABILITE DES SYSTEMES COHERENTS
4.1. Fiabilité de systèmes de composantes indépendantes
4.2. Calcul de la fiabilité exacte d'un système
4.3. Méthode de l'inclusion-exclusion
4.4. Importance en fiabilité des composantes

5.2. Activités pratiques

Les mini-projets proposés dans le cadre de ce module sont ont pour objectifs de :
- Familiariser les élèves avec la réalisation de projets individuels ou en groupe.
- Favoriser l’autoformation garante d’une bonne capacité de mobilité et d’adaptation aux
diverses situations auxquelles le futur ingénieur sera confronté dans l’exercice de son
métier.
Les thèmes des mini-projets sont proposés par le coordonnateur du module en
concertation avec ses collègues intervenant dans les éléments du module. Le thème peut
être aussi proposé par un étudiant mais il doit être validé par l’équipe pédagogique du
module.
Celle-ci doit décider si le mini-projet doit être individuel ou en groupe.
Le mini-projet peut être :
- Une recherche bibliographique.
- Une analyse et/ou étude.
- Une réalisation technique.
Il fait l’objet d’un rapport rédigé selon un modèle préétabli adopté par l’EMI. Il peut faire
l’objet d’une soutenance si l’équipe pédagogique le juge utile et possible compte tenu des
effectifs des étudiants concernés.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.


- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.
- Réalisation de travaux pratiques en laboratoire avec utilisation de logiciels
adaptés.
- Réalisation de mini-projets sur le management de la maintenance

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


- Réalisation de mini-projets individuels sur l’organisation et la gestion de la
maintenance avec rédaction d’un rapport selon un modèle prédéfini.
- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles sous forme de
QCM.
- Chaque TP fait l’objet d’un rapport noté ce qui donne lieu à une note moyenne
des TP.

166
7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Contrôles continus : 40%


TP : 20%
Mini-projets : 40%

7.3. Note du module

Contrôles continus : 40%


TP : 20%
Miniprojets : 40%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

167
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE DES PROCEDES

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

MACHINES HYDRAULIQUES ET PROCEDES INDUSTRIELS

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

168
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Abdellatif Touzani Grade : PES

Spécialité(s) : Génie des procédés

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : atouzani@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Mécanique des fluides

3. OBJECTIFS DU MODULE

Machines hydrauliques :

 Donner aux élèves ingénieurs les éléments de base permettant de comprendre le


fonctionnement des machines hydrauliques (pompes et turbines) du point de vue
théorique et pratique.
 Dimensionner et choisir le type de machines pour des besoins donnés et variés
(hydraulique urbaine et agricole, besoins industriels et production d’énergie
électrique)

Procédés Industriels

Le cours évaluation technico-économique de procédés cours a pour but l'étude des


différentes stratégies de design des procédés industriels ainsi que leur évaluation
technique, économique et financière.
Il constitue un ensemble d'outils indispensable à l'Ingénieur des procédés qui pourrait
être amené à travailler dans les bureaux d'études ou chargé du suivi et d'analyse de
projets. Le cours sera illustré par des études de cas concrets tirés de l'industrie nationale

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement
Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. Machines hydrauliques 20 8
2. Procédés industriels 20 8
Total 40 16
Total général 56

169
4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

1. : Procédés Industriels 16
2. :

Total 16
Total général 16

5. CONTENU

5.1. Matières

1. Machines hydrauliques

 Classification des pompes centrifuges - Rendements – bilans énergétiques


 Analyse dimensionnelle – similitude – Coefficients de Rateau
 Couplage et caractéristiques de fonctionnement des pompes – Points de fonctionnement
 Classification des turbines – Courbes de rendement – Etude théorique de la turbine Pelton

2. Procédés Industriels

1 - Introduction
2 - Les éléments de calcul économique dans les procédés
3 - Détermination des investissements
4 - Evaluation des principaux types de projets
5 - Synthèse des technologies alternatives
6 - Stratégie de design et optimisation
7 - L'ingénierie en présence de l'incertain
8 - Evaluation financière
9 - Aspects sécurité lors du design
10 - Etude de cas
11- Dimensionnement des unités
- Echangeurs de chaleur
- Chaudières
- Fours
- Pompes et compresseurs
- Mixing
- Convoyeurs, broyeurs et concasseurs
- Colonnes de distillation
- Utilités
- Réacteurs
- Etc…..

170
5.2. Activités pratiques

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Exposé du cours sous forme de transparents ou vidéo projection


- Supports de cours sous forme papier ou sous forme numérique.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

Machines Hydrauliques : contrôle continu et examen écrit


Procédés industriels : contrôle continu et mini-projet

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Machines hydrauliques : 50% pour le contrôle continu et 50% pour l’examen écrit
Procédés industriels : 25% pour le contrôle et 75% pour le mini projet

7.3. Note du module

Machines hydrauliques : 50%


Procédés Industriels : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin
du semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui
sont supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si
celles-ci sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

171
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

MARKETING INDUSTRIEL ET MARCHES PUBLICS

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE


172
Nom et Prénom : KERZAZI LAMIA Grade : PES

Spécialité(s) : Génie industriel

Tél. : 06 64 98 62 23 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : kerzazi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Néant

3. OBJECTIFS DU MODULE

Marchés publics et Droit des affaires


Connaître la réglementation marocaine sur les marchés publics
Connaître la procédure de soumission aux appels d’offres et savoir sélectionner les offres
les plus avantageuses
Connaître les procédures d’exécution des contrats ainsi que les droits et obligations des
co-contractants
Acquérir des connaissances théoriques et pratiques de base en droit des affaires;
Connaître les différentes situations juridiques se présentant en entreprise ;
Posséder les connaissances nécessaires à la rédaction de contrats en entreprise

Marketing Industriel
Le cours de marketing vise à:
- Initier l'étudiant aux concepts de base du marketing industriel.
- Donner à l'étudiant un aperçu théorique et pratique des principes de gestion de la fonction
marketing dans une entreprise industrielle.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
Marchés publics et Droit des affaires 20 0
Marketing industriel 26 10

46 10 0
Total
Total général 56

173
4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total
Total général 0

5. CONTENU

5.1. Matières

Marchés publics et Droit des affaires


 Réglementation marocaine sur les marchés publics
 Identification des besoins et des coûts
 Soumission de l’appel d’offre
 Analyse des candidatures et sélection de l’offre
 Élaboration du contrat et exécution du marché
 Droits et obligations des co-contractants
 Droit commercial
Contrats commerciaux et effets de commerce
Droit de la concurrence
 Droit des sociétés
Formes juridiques des sociétés
Création, fonctionnement et dissolution de l’entreprise
Marketing industriel
1 : Introduction au marketing industriel
Présentation des produits et des services industriels
Présentation de la démarche marketing appliquée en milieu industriel
Présentation du comportement d’achat en milieu industriel
2 : La politique produit
Présentation du concept de cycle de vie d’un produit industriel
Gestion d’une gamme de produits industriels
Gestion des nouveaux produits
3: La politique de prix
Les méthodes de fixation du prix
Les différentes politiques de prix
La variation de prix
4 : La politique de communication
Objectifs, cibles et plan de communication
Détermination du budget de la communication
Présentation des média et support de la communication utilisés en milieu industriel
Le contrôle de l’efficacité de la communication
5 : La politique de distribution
Présentation des différentes formules de distribution
Quelle politique et quels distributeurs choisir ?
L’animation et la motivation des distributeurs

174
5.2. Activités pratiques

Pour le cours de marketing :


Objectif :
Un projet de marketing industriel a pour objectif de permettre aux étudiants de mettre en
application les concepts enseignés durant le cours à travers une mise en situation concrète.
Modalités d’organisation :
Constitution de groupes d’acheteurs et de vendeurs
Préparation du cahier des charges et des critères de sélection des vendeurs
par le groupe acheteur
Préparation d’une méthodologie de travail générale par les vendeurs et présentation du plan
marketing répondant à la problématique mentionnée dans le cahier des charges.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Marchés publics et Droit des affaires


- Cours magistral avec support de cours
- Étude de cas
Marketing Industriel
- Etudes de cas en groupes dans le cadre de travaux dirigés
- Réalisation de miniprojets

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

Marchés publics et Droit des affaires


Étude de cas
Examen final.
Marketing Industriel
Réalisation de miniprojets en groupe.
Contrôle continu des connaissances
7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Marchés publics et Droit des affaires


Examen : 60%
Étude de cas : 40%
Marketing Industriel
Contrôle continu : 60%
Mini projet : 40%

7.3. Note du module

175
Coefficient de pondération de la matière « marchés publics droit des affaires » 40%
Coefficient de pondération de la matière «Marketing Industriel » 60%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

176
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

MINI PRIJET DE PARRAINAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

177
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Abdelaziz Berrado Grade : Professeur Assistant

Spécialité(s) : Génie Industriel

Tél. : 0537278842 Fax : 0537778853 E. Mail : berrado@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Langues et communication
- Conception et organisation des postes de travail

3. OBJECTIFS DU MODULE
Ce module vise à développer la faculté d'adaptation, l'ouverture d'esprit, le sens du travail
en équipe, l'aptitude à diriger, la communication et la connaissance des autres milieux.

Objectifs spécifiques :
1. associer une expérience pratique acquise en milieu de travail aux connaissances reçues
à l'université.
2. se préparer d'une façon graduelle à exercer l'activité professionnelle à laquelle
l’étudiant ou l’étudiante se destine,
3. faciliter l'intégration graduelle des jeunes ingénieurs à un marché du travail de plus en
plus exigeant.
4. rendre compte de ses activités scientifique, technique et pratique de façon claire,
complète et en termes concis.
5. faire des présentations professionnelles

4. COMPOSITION DU MODULE
4.1. Enseignement
Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

8. Parrainage en milieu professionnel 6 0 24


9. Présentations scientifiques 6 20
Total 12 20 24
Total général 56

4.2. Activités pratiques


Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

3. Parrainage en milieu de travail 32


Total 32 0
Total général 32

178
5. CONTENU
5.1. Matières
Matière 1 : Parrainage dans un milieu de travail
Partie I
- Présentation du parrainage
- Séances de travail tripartite entre les étudiants, les parrains de l’école et du milieu
socioéconomique
Partie II : Travaux pratiques

- Traiter une ou plusieurs des thématiques suivantes :

1. La maîtrise des techniques de conception, d’organisation et de contrôle des systèmes


de production ;
2. La logistique ;
3. Les systèmes d’information ;
4. L’ingénierie de la qualité, la fiabilité et la maintenance ;
5. La modélisation, la conception et le pilotage des systèmes logistiques, chaînes
.d’approvisionnement ;
6. L’analyse, la conception et l’organisation des postes de travail ;
7. Manutention et aménagement d’usine ;
8. L’évaluation financière, économique et organisationnelle de projets technologiques ;
9. La gestion du changement technologique et de l’organisation.

- Rencontres intermédiaires entre les élèves, les parrains


- Compte-rendu d’expériences de terrain
- Séance plénière entre tous les professeurs intervenants et les élèves pour la
dissémination

Matière 2 : Présentations scientifiques


- Introduction sur les présentations scientifiques écrites et orales
- Choix de thèmes en liaison avec les sciences de l’ingénieur
- Préparation individuelle
- Présentation (15 à 30 mn) avec et power point devant un public d’étudiants et de
professeurs

5.2. Activités pratiques

Parrainage dans un milieu de travail :

- Définition du sujet de parrainage entre l’étudiant, le professeur encadrant et le parrain


du milieu de travail
- Faire un travail pertinent à la future profession; les tâches confiées sont liées à la
nature et au niveau des connaissances acquises à l'EMI.
- Etre supervisé par une personne experte en applications pratiques.
- Faire un travail correspondant à une situation réelle de travail, en ce sens qu'ils
s'inscrivent dans les activités régulières de l'entreprise.
- Présentation de rapports intermédiaires
- Présentation orale et écrite (rapport) des résultats finaux devant les parties intéressés
en entreprise
179
Remarque :
L’organisation effective de la présence de l’étudiant en entreprise pendant 32 jours peut
différer d’un cas à un autre en fonction de la nature de l’organisme d’accueil et l’emploi du
temps de l’étudiant et les horaires de disponibilité des parrains.

6. DIDACTIQUE DU MODULE
- Recherche d’un parrainage sous la supervision d’une équipe de professeurs
- Définition du sujet lors d’une séance de travail avec des représentants de
milieux professionnels différents
- S’inscrire dans une activité régulière de l’entreprise
- Rédiger des rapports
- Rendre compte devant un public, des experts ou des professionnels

7. EVALUATION
7.1. Modalités d’évaluation
- Délivrables sous forme de notes, de rapport, de diaporamas
- Présentation orale
- Produit ou service réalisé ou rendu en milieu de travail

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


Pour la matière : Parrainage en milieu de travail
Appréciation du parrain du milieu de travail : 30%
Appréciation du professeur encadrant : 30%
Rapports écrits : 20%
Présentations oral en milieu professionnel: 20%

Pour la matière : Présentations scientifiques


rapport : 20%
présentation orale : 80%

7.3. Note du module


- Coefficient de pondération de la matière « Parrainage en milieu de travail » : 80%
- Coefficient de pondération de la matière « Présentations scientifiques» : 20%

7.4. Validation du module


Note minimale de validation de module : 12/20
Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

180
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D'INGENIEURS (EMI)
Département EGT

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

CULTURE SCIENTIFIQUE ET COMMUNICATION

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

181
‫‪1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE‬‬

‫‪Nom et Prénom : Cheddadi Abdelkhalek‬‬ ‫‪Grade : PES‬‬

‫‪Spécialité(s) : Génie mécanique‬‬

‫‪Tél. :‬‬ ‫‪037 68 71 50‬‬ ‫‪Fax :‬‬ ‫‪037 77 88 53‬‬ ‫‪E. Mail : cheddadi@emi.ac.ma‬‬

‫‪2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES‬‬

‫‪Langues et communication 2‬‬


‫اٌرّىٓ ِٓ اٌٍغح اٌؼشت‪١‬ح‪٘ ٚ ،‬زا ِر‪ٛ‬فش تإٌغثح ٌىً اٌـٍثح اٌّغاستح‬
‫‪3. OBJECTIFS DU MODULE‬‬

‫‪Anglais 3‬‬
‫‪ Comprendre, parler, lire et écrire l’anglais dans un contexte professionnel ou‬‬
‫‪dans des situations de communication internationale de niveau élevé.‬‬
‫‪ Manipuler avec aisance la langue anglaise dans le monde du travail‬‬
‫‪ Passage a un niveau supérieur des structures grammaticales et du vocabulaire aussi‬‬
‫‪bien au niveau de la compréhension orale qu’écrite.‬‬

‫التزاث العلمي العزتي اإلسالمي‬


‫إْ ذذس‪٠‬ظ ِادج اٌرشاز اٌؼٍّ‪ ٟ‬اٌؼشت‪ ٟ‬اإلعالِ‪ٌ ٟ‬ـالب اٌّذسعح اٌّسّذ‪٠‬ح ٌٍّ‪ٕٙ‬ذع‪٠ ٓ١‬شِ‪ ٟ‬إٌ‪ ٝ‬ذسم‪١‬ك‬
‫هدفين رئيسيين‪:‬‬
‫األول‪ :‬ذث‪ ٓ١١‬أطاٌح اٌفىش اٌؼشت‪ ٟ‬اإلعالِ‪ ٟ‬ف‪ِ ٟ‬ماتً األفىاس اٌر‪ ٟ‬ذسؾ ِٓ ل‪ّ١‬ح ٘زا اٌفىش ‪ٚ‬ذٕضع‬
‫ػٕٗ أ‪ ٞ‬إتذاع ع‪ٛ‬اء ف‪ ٟ‬اٌّاػ‪ ٟ‬أ‪ ٚ‬ف‪ ٟ‬اٌساػش‪٘ .‬زا‪ٚ ،‬ػٍ‪ٕ١‬ا أْ ٔش‪١‬ش إٌ‪ ٝ‬اٌرفاػً اٌثماف‪ ٟ‬ت‪ ٓ١‬اٌسؼاسج‬
‫اإلعالِ‪١‬ح ‪ٚ‬تؼغ اٌسؼاساخ األخش‪ٚ ،ٜ‬أْ ‪٠‬رث‪ٌٍ ٓ١‬ـاٌة أْ األِح اٌؼشت‪١‬ح ازرىد تؤُِ أخش‪ ٜ‬وأد‬
‫ٌ‪ٙ‬ا زؼاساخ ‪ٚ‬ثمافاخ ِرشؼثح ‪ :‬اٌفشط‪ٚ ،‬اٌ‪ٔٛ١‬اْ‪ِٚ ،‬ظش ‪ٚ‬اٌ‪ٕٙ‬ذ ‪ٚ‬اٌظ‪ٚ...ٓ١‬غ‪١‬ش٘ا‪ .‬فئرا ل‪ ً١‬إْ اٌثمافح‬
‫اٌؼشت‪١‬ح اإلعالِ‪١‬ح لذ اعرفادخ ِٓ إزذ‪ ٜ‬اٌثمافاخ اإلٔغأ‪١‬ح أ‪ ٚ‬ذفاػٍد ِؼ‪ٙ‬ا وائٕح ِا وأد ذٍه اٌثمافح‪،‬‬
‫فئْ رٌه ال ‪٠‬ؼ‪١‬ش اٌفىش اٌؼشت‪ٚ ٟ‬ال ‪ّ٠‬ىٓ أْ ‪٠‬دشدٖ ِٓ أطاٌرٗ‪ ،‬خاطح ‪ٚ‬إٔٔا ٔؼشف أْ اٌّدرّغ‬
‫اإلعالِ‪ ٟ‬لذ أذاذ ِداي اٌؼًّ ٌىافح أتٕائٗ ِ‪ّٙ‬ا اخرٍفد أد‪٠‬أ‪ٚ ُٙ‬زؼاساذ‪ٚ ُٙ‬ثمافاذ‪ٚ ،ُٙ‬عشخ ٘زٖ‬
‫اٌش‪ٚ‬ذ اٌغّسح إٌ‪ ٝ‬شر‪ِ ٝ‬داالخ اٌذساعح اٌؼٍّ‪١‬ح‪ٚ .‬اعرـاػد اٌسؼاسج اإلعالِ‪١‬ح أْ ذظ‪ٛ‬ؽ ِٓ‬
‫ػٕاطش اٌسؼاساخ اٌمذ‪ّ٠‬ح وال ِرّاعىا‪ٚ ،‬ذـثؼٗ تـاتؼ‪ٙ‬ا اٌّّ‪١‬ض ‪ٚ‬ذؼ‪١‬ف إٌ‪ ِٓ ٗ١‬س‪ٚ‬ز‪ٙ‬ا‪ٚ ،‬ذخشج ِٕٗ‬
‫ف‪ ٟ‬اٌّداي اٌؼٍّ‪ّٛٔ ٟ‬رخا فش‪٠‬ذا‪ٚ .‬تاٌدٍّح‪ ،‬فاٌسؼاسج اٌؼشت‪١‬ح اإلعالِ‪١‬ح أخزخ ِٓ ِؼاسف األُِ‬
‫اٌّس‪١‬ـح ت‪ٙ‬ا أ‪ ٚ‬اٌر‪ ٟ‬أظ‪ٙ‬شخ ف‪ ٟ‬ت‪ٛ‬ذمر‪ٙ‬ا‪ ،‬ث ُ ٘‪ ٟ‬تؼذ رٌه لذ أػـد اٌىث‪١‬ش ٌٍسؼاساخ اإلٔغأ‪١‬ح‬
‫‪ٚ‬خاطح اٌسؼاسج األ‪ٚ‬ست‪١‬ح اٌر‪ ٟ‬تٕد ٔ‪ٙ‬ؼر‪ٙ‬ا ػٍ‪ ٝ‬اٌؼٍ‪ َٛ‬اٌر‪ ٟ‬خٍفر‪ٙ‬ا اٌسؼاسج اإلعالِ‪١‬ح‪.‬‬
‫أما الهدف الثاني ِٓ ذذس‪٠‬ظ اٌرشاز اٌؼٍّ‪ ٟ‬اٌؼشت‪ ٟ‬اإلعالِ‪ ،ٟ‬ف‪١‬شِ‪ ٟ‬إٌ‪: ٝ‬‬
‫‪ -‬أْ ‪٠‬ى‪ ْٛ‬اٌّ‪ٕٙ‬ذط خش‪٠‬ح ٘زٖ اٌّؤعغح اٌرمٕ‪١‬ح اٌؼٍ‪١‬ا ِـٍؼا ػٍ‪ ٝ‬اٌراس‪٠‬خ اٌؼٍّ‪ٚ ٟ‬اٌفىش‪ ٞ‬ألِرٗ‪.‬‬
‫‪ٚ‬إتشاص ذاس‪٠‬خ اٌؼشب ‪ٚ‬اٌّغٍّ‪ ٓ١‬اٌؼٍّ‪ٚ ،ٟ‬د‪ٚ‬س اٌسؼاسج اٌؼشت‪١‬ح اإلعالِ‪١‬ح ف‪ ٟ‬ذـ‪ٛ‬س اٌفىش اإلٔغأ‪،ٟ‬‬
‫‪٠‬رُ تذساعح ِ‪ٛ‬ػ‪ٛ‬ػ‪١‬ح طاسِح ذىشف ػٓ زدّٗ اٌسم‪١‬م‪ٚ ٟ‬ذردٕة اإلفشاؽ اٌز‪٠ ٞ‬ؤد‪ ٞ‬ػادج إٌ‪ ٝ‬ذّد‪١‬ذ‬
‫اٌزاخ‪ٚ ،‬ذردٕة أ‪٠‬ؼا اٌر‪ ٓ٠ٛٙ‬اٌز‪٠ ٞ‬مًٍ ِٓ شؤْ رٌه اٌذ‪ٚ‬س‪ٚ .‬تزٌه ‪٠‬ؼرض اٌـاٌة اٌّ‪ٕٙ‬ذط ترشاثٗ‬
‫اٌؼشت‪ ٟ‬اإلعالِ‪ ٟ‬ػٓ ِؼشفح ػّ‪١‬مح ال تٕاء ػٍ‪ ٝ‬ػّ‪١ِٛ‬اخ‪.‬‬
‫‪ -‬أْ ذرفرر أِاِٗ آفاق ٌٍّثالفح ت‪ ٓ١‬اٌسؼاسج اٌساٌ‪١‬ح ‪ِٚ‬آثش اٌسؼاسج اإلعالِ‪١‬ح‪ِّ ،‬ا ‪٠‬خظة رٕ٘‪١‬رٗ‬
‫‪١٠ٚ‬غش عثً اٌر‪ٛ‬اطً ٌذ‪ ٗ٠‬ت‪ِ ٓ١‬اػ‪ ٟ‬اٌؼٍُ ‪ٚ‬زاػشٖ‪٠ٚ ،‬م‪ ٞٛ‬ػٕذٖ إِىأاخ اإلورشاف ‪ٚ‬اإلترىاس‬

‫‪182‬‬
.‫ح ػاِح‬١ٔ‫ِظٍسح اإلٔغا‬ٚ ٕٗ‫ؿ‬ٚ ‫ٌّظٍسح‬
،‫ح‬١ِ‫رج ِٓ تؼغ ورة اٌسؼاسج اإلعال‬ٛ‫ص ِؤخ‬ٛ‫ح تذساعح ٔظ‬٠‫وّا إٕٔا ٔؼضص ٘زٖ اٌذساعح إٌظش‬
،‫ح‬١ِ‫ ِؼشفح تؼغ ورة اٌسؼاسج اإلعال‬:‫ا‬ِٕٙ ‫اخ‬٠‫٘زا تاٌـثغ ٌٗ غا‬ٚ ،ٓ١‫ ٌّغرششل‬ٚ‫اء ٌىراب ػشب أ‬ٛ‫ع‬
‫أا إػـاء ٔظشج‬١‫ أز‬ٚ ،ٗ‫ِؤٌف‬ٚ ٖ‫ ِظذس‬ٌٝ‫ص التذ ِ ٓ اإلشاسج إ‬ٛ‫ ٔض ِٓ إٌظ‬ٞ‫ألٔٗ لثً دساعح أ‬
ْٛ‫ى‬٠ ُ‫ِٓ ث‬ٚ .‫ح‬١‫ش تاٌٍغح اٌؼشت‬١‫ؼا إػـاء اٌفشطح ٌٍـٍثح ٌٍرؼث‬٠‫ا أ‬ِٕٙٚ .‫ْ اٌىراب‬ّٛ‫ح ػٓ ِؼ‬١ٌ‫إخّا‬
...‫ح‬٠‫ش‬١‫ذؼث‬ٚ ،‫ح‬٠ٛ‫ٔس‬ٚ ‫ح‬١‫ماخ إِالئ‬١‫إٌض ِٕـٍما ٌؼذج ذـث‬

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
28
Anglais 3
28
‫ التزاث العلمي العزتي اإلسالمي‬-
Total 56
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières

Matière 1. Anglais 3
1. : Compréhension orale. Elle inclut notamment des questions sur des dialogues simples.
Objectif : Comprendre des conversations et des textes en Anglais.
Activité : Choisir la meilleure proposition.

2. Compréhension écrite.
Recherche d’erreurs
Objectif : identification de structures grammaticales
Activité : trouver la partie soulignée incorrecte

Complétion des phrases


Objectif : identification des structures grammaticales
Activité : compléter les phrases avec la proposition correcte

183
‫‪ .‬التزاث العلمي العزتي اإلسالمي ‪I‬‬
‫‪ -‬الحعارج (ِارا ٔؼٕ‪ ٟ‬تىٍّح زؼاسج؟)‬
‫‪ -‬فجز الحعارج العزتيح اإلسالميح ( اذظاي اٌؼشب تشؼ‪ٛ‬ب ‪ٚ‬أُِ وأد ٌ‪ٙ‬ا زؼاساخ وث‪١‬شج واإلغش‪٠‬ك ‪ ٚ‬اٌفرشط…‬
‫اٌّثالفح)‬
‫‪ -‬النهعح العلميح في الحعارج اإلسالميح‪.‬‬
‫‪ -‬حزكح التزجمح‪ :‬اٌر‪ ٟ‬وأد أعاعا ٌثٕاء ٔ‪ٙ‬ؼح ػٍّ‪١‬ح ػظ‪ّ١‬ح ف‪ ٟ‬اٌسؼاسج اإلعالِ‪١‬ح‪.‬‬
‫‪ -‬الطة‪ :‬أش‪ٙ‬ش األؿثاء اٌّغٍّ‪ ,ٓ١‬أ٘رُ ِؤٌفراذ‪ ,ُٙ‬تؼرغ اورشرافاذ‪ ُٙ‬فر‪ ٟ‬اٌّ‪١‬رذاْ اٌـثر‪ .ٟ‬ورً اٌىٍ‪١‬راخ ‪ٚ‬اٌّؼا٘رذ اٌـث‪١‬رح‬
‫األ‪ٚ‬ست‪١‬ررح اذخررزخ ورررة األؿثرراء اٌّغررٍّ‪ ٓ١‬وؤعرراط ٌٍرررذس‪٠‬ظ ٌؼررذج لررش‪ِ ,ْٚ‬ثررً‪" :‬اٌىٍ‪١‬رراخ فرر‪ ٟ‬اٌـررة"‪" ,‬اٌمررأ‪,"ْٛ‬‬
‫"اٌرظش‪٠‬ف ٌّٓ ػدض ػٓ اٌرؤٌ‪١‬ف"‪.‬‬
‫‪ -‬الصيدلح‪ :‬أش‪ٙ‬ش اٌظ‪١‬ادٌح اٌّغٍّ‪ ،ٓ١‬أُ٘ ورث‪ ،ُٙ‬تؼغ اترىاساذ‪.ُٙ‬‬
‫‪ -‬الكيمياء‪ :‬أُ٘ اإلورشافاخ ف‪ ٟ‬اٌّ‪١‬ذاْ اٌى‪١ّ١‬ائ‪ ,ٟ‬أشر‪ٙ‬ش اٌى‪١ّ١‬رائ‪ ٓ١١‬اٌّغرٍّ‪ .ٓ١‬تؼرغ اٌّغرسؼرشاخ اٌى‪١ّ١‬ائ‪١‬رح اٌرر‪ٟ‬‬
‫زؼش٘ا اٌى‪١ّ١‬ائ‪ ْٛ١‬اٌّغٍّ‪.ْٛ‬‬
‫‪ -‬الفيزياء‪ :‬اٌظ‪ٛ‬خ‪ ،‬اٌؼ‪ٛ‬ء‪ ،‬اٌدارت‪١‬ح‪ ،‬اٌىرً اٌسدّ‪١‬ح‪ ،‬اٌثظش‪٠‬اخ‪.‬‬
‫‪ -‬الزياظيياخ‪ :‬أشر‪ٙ‬ش اٌش‪٠‬اػر‪ ٓ١١‬اٌّغرٍّ‪ ،ٓ١‬أ٘رُ االورشرافاخ اٌدثش‪٠‬رح ‪ٚ‬اٌ‪ٕٙ‬ذعر‪١‬ح‪ ،‬زرً اٌّؼرادالخ ِرٓ اٌذسخرح اٌثاٌثرح‬
‫‪ٚ‬اٌشاتؼح ت‪ٛ‬اعـح لـغ اٌّخش‪ٚ‬ؽ‪...‬‬
‫‪ -‬الفلك‪ :‬أش‪ٙ‬ش االورشافاخ اٌفٍى‪١‬ح‪ ،‬أُ٘ اٌّشاطذ اإلعالِ‪١‬ح‪ ،‬أش‪ٙ‬ش اٌفٍى‪ ٓ١١‬اٌّغٍّ‪ٓ١‬‬
‫‪ -‬اإلستشزاق‪ :‬أػ‪١‬ف ٘زا اٌذسط إٌ‪ ٝ‬دس‪ٚ‬ط اٌرشاز اٌؼٍّ‪ ٟ‬اٌؼشت‪ ٟ‬اإلعالِ‪ ،ٟ‬رٌه إٔٔا ٔغرذي تآساء تؼغ‬
‫اٌّغرششل‪ٌٙٚ ,ٓ١‬زا التذ ِٓ دساعح االعرششاق ‪ٚ‬أ٘ذافٗ‪.‬‬
‫‪ -‬دراسح نصىص من تعط كتة الحعارج اإلسالميح ِثً‪ :‬وراب ‪-‬شمس العزب تسطع على الغزب ٌٍّغرششلح‬
‫األٌّأ‪١‬ح " ص‪٠‬غش‪٠‬ذ ٘‪ٔٛ‬ىٗ" ‪-‬حعارج العزب "ٌغ‪ٛ‬عراف ٌ‪ٛ‬ت‪("ْٛ‬اٌفشٔغ‪ -)ٟ‬من روائع حعارتنا ٌٍذور‪ٛ‬س"‬
‫ِظـف‪ ٝ‬اٌغثاػ‪ٔ ،"ٟ‬ظ‪ٛ‬ص ِٓ تؼغ اٌّدالخ‪.‬‬
‫يسهم الطلثح في إغناء هذه المىاظيع تإلقاء عزوض‪.‬‬

‫‪ .2‬التزاث العلمي العزتي اإلسالمي ‪II‬‬


‫ذمغُ اٌسظض إٌ‪ ٝ‬لغّ‪: ٓ١‬‬
‫القسم األول ‪٠ :‬رؤٌف ِٓ ِساػشاخ ‪ٍ٠‬م‪ٙ١‬ا األعرار‪ٚ ،‬ذرٕا‪ٚ‬ي اٌّ‪ٛ‬اػ‪١‬غ ا‪٢‬ذ‪١‬ح ‪:‬‬
‫‪ - 1‬اٌرشاز اٌؼٍّ‪ ٟ‬اٌؼشت‪ ٟ‬اإلعالِ‪ِٛٚ ٟ‬لؼٗ ِٓ ذاس‪٠‬خ اٌؼٍ‪َٛ‬‬
‫ٌّارا ٔذسط اٌرشاز ؟ – ػ‪ٛ‬اًِ ذـ‪ٛ‬س إٌشاؽ اٌؼٍّ‪ ٟ‬ف‪ ٟ‬اٌسؼاسج اٌؼشت‪١‬ح اإلعالِ‪١‬ح – ِٕا٘ح اٌرؼٍ‪ – ُ١‬ذظٕ‪١‬ف‬
‫اٌؼٍ‪َٛ‬‬
‫‪ - 2‬ذـ‪ٛ‬س اٌش‪٠‬اػ‪١‬اخ ‪ٚ‬ػٍُ اٌفٍه ف‪ ٟ‬اٌّغشب ‪ٚ‬األٔذٌظ‬
‫ذـ‪ٛ‬س اٌؼٍ‪ َٛ‬اٌؼمٍ‪١‬ح ف‪ ٟ‬اٌغشب اإلعالِ‪ – ٟ‬ت‪١‬د اٌسىّح ف‪ ٟ‬إفش‪٠‬م‪١‬ح – ِغٍّح اٌّدش‪٠‬ـ‪ِٚ ٟ‬ذسعرٗ – اٌؼٍ‪ َٛ‬اٌؼمٍ‪١‬ح‬
‫ف‪ ٟ‬ػظش اٌـ‪ٛ‬ائف – اٌش‪٠‬اػ‪١‬اخ ‪ٚ‬ػٍُ اٌفٍه ف‪ ٟ‬اٌّغشب – اتٓ اٌ‪١‬اعّ‪ – ٓ١‬اتٓ اٌثٕاء – اعرّشاس اٌرماٌ‪١‬ذ اٌش‪٠‬اػ‪١‬ح‬
‫‪ٚ‬اٌفٍى‪١‬ح‬
‫‪ - 3‬اٌ‪ٕٙ‬ذعح اٌّ‪١‬ىأ‪١‬ى‪١‬ح (ػٍُ اٌس‪)ً١‬‬
‫ورة اٌس‪ ً١‬اٌ‪ٕٙ‬ذع‪١‬ح ‪ِٚ‬ؤٌف‪٘ٛ‬ا – ا‪٢‬الخ ‪ٚ‬األشىاي – ٕ٘ذعح اٌّاء ‪ :‬آالخ سفغ اٌّ‪١‬اٖ‪ ،‬اٌغذ‪ٚ‬د ‪ٚ‬فٕ‪ ْٛ‬اٌش‪–ٞ‬‬
‫اٌغاػاخ اٌّائ‪١‬ح – ِ‪ٕٙ‬ذع‪ ِٓ ْٛ‬اٌّغشب ‪ٚ‬األٔذٌظ‬
‫‪ - 4‬أرماي اٌؼٍ‪ َٛ‬اٌؼشت‪١‬ح إٌ‪ ٝ‬أ‪ٚ‬ستا‬
‫آٌ‪١‬اخ االٔرماي – اٌّؼاتش ‪ :‬األٔذٌظ‪ ،‬طمٍ‪١‬ح‪ ،‬خٕ‪ٛ‬ب فشٔغا ‪ٚ‬شّاي إ‪٠‬ـاٌ‪١‬ا– اٌّرشخّ‪ٚ ْٛ‬األػّاي اٌّرشخّح –‬
‫ِ‪ٛ‬لف اٌّرشخّ‪ ِٓ ٓ١‬اٌؼٍُ اٌؼشت‪ٟ‬‬
‫‪ - 5‬أثش اٌسؼاسج اٌؼشت‪١‬ح اإلعالِ‪١‬ح ف‪ ٟ‬إٌ‪ٙ‬ؼح األ‪ٚ‬ست‪١‬ح‬
‫ف‪ ٟ‬اٌٍغح – ف‪ ٟ‬إٌظُ – ف‪ ٟ‬اٌؼٍ‪ – َٛ‬ف‪ ٟ‬ا‪٢‬داب ‪...‬‬
‫‪ٚ‬ذذػُ ٘زٖ اٌّساػشاخ تذساعح ٔظ‪ٛ‬ص ِٓ ِظادس اٌرشاز اٌؼٍّ‪ ٟ‬ف‪ ٟ‬اٌش‪٠‬اػ‪١‬اخ ‪ٚ‬اٌفٍه ‪ٚ‬ػٍُ اٌس‪ ً١‬اٌ‪ٕٙ‬ذع‪١‬ح‪،‬‬
‫ِغ اٌرشو‪١‬ض ػٍ‪ ٝ‬اٌّظادس اٌّغشت‪١‬ح‪ٚ .‬ذى‪ ْٛ‬دساعح ٘زٖ إٌظ‪ٛ‬ص ِٕاعثح ٌٍرؼش‪٠‬ف تاٌّظذس ‪ِٚ‬ؤٌفٗ‪.‬‬
‫القسم الثاني ‪ :‬ػثاسج ػٓ ػش‪ٚ‬ع ‪٠‬سؼّش٘ا اٌـٍثح فشاد‪ ٜ‬أ‪ ٚ‬تاالشرشان زغة ػذدُ٘ ‪ٚ‬زغة ذشؼة اٌّ‪ٛ‬ػ‪ٛ‬ع‪.‬‬
‫ذٍم‪ ٝ‬اٌؼش‪ٚ‬ع ‪ٚ‬ذٕالش‪ٚ ،‬ذى‪ ْٛ‬فشطح ٌٍـٍثح ٌٍرؼث‪١‬ش تاٌفظس‪.ٝ‬‬
‫‪ّ٠ٚ‬ىٓ أْ ذرٕا‪ٚ‬ي اٌؼش‪ٚ‬ع إتشاصأػّاي شخظ‪١‬ح ػٍّ‪١‬ح تؼ‪ٕٙ١‬ا (ِثال اتٓ خٍذ‪ ،ْٚ‬اتٓ ع‪ٕ١‬ا‪ ،‬ػّش اٌخ‪١‬اَ‪ ،)...‬أ‪ ٚ‬طٕفا‬
‫ِٓ اٌؼٍ‪ٚ َٛ‬اٌّؼاسف ( ِثال اٌّالزح ‪ٚ‬ػٍ‪ َٛ‬اٌثساس‪ ،‬اٌظ‪١‬ذٌح‪ ،‬اٌرمش‪٠‬ة ف‪ ٟ‬زغاب اٌدز‪ٚ‬س‪ )...‬أ‪ِٛ ٚ‬اػ‪١‬غ ذرـشق ٌٍ‪َّٛٙ‬‬
‫اٌسؼاس‪٠‬ح اٌشإ٘ح ‪ٌٚ‬ذ‪ٚ‬س اٌرشاز ف‪ٚ ٟ‬الؼٕا اٌّؼاطش‪( ...‬اٌؼ‪ٌّٛ‬ح‪ ،‬اٌخظ‪ٛ‬ط‪١‬ح اٌثماف‪١‬ح‪) ...‬‬

‫‪184‬‬
5.2. Activités pratiques
Anglais3
Exercices concernant les problèmes relatifs aux structures grammaticales récurrentes
dans le test TOEIC ,stratégies d’apprentissages de listening, speaking, reading and
writing

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Anglais3
L’utilisation d’une salle spécialisée avec un petit nombre d’élèves est primordiale pour
l’enseignement des langues en général.
‫التزاث العلمي العزتي اإلسالمي‬
‫ِساػشاخ‬ -
‫ص‬ٛ‫دساعح إٌظ‬ -
‫ثائك‬ٚ ‫ػشع‬ -
)‫ع (اٌـٍثح‬ٚ‫ػش‬ٚ ‫ز‬ٛ‫تس‬ -

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

Anglais 3
Contrôle continu ; exposés et examens semestriels

‫ ِشالثح ِغرّشج‬.
‫ػشع‬

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Anglais 3
La note va inclure l’ensemble des modalités d’évaluation suivantes :
 Petits tests ponctuels (25%)
 Exposés (25%)
 Examens (50%)

‫التزاث العلمي العزتي اإلسالمي‬


(70%) ‫ ِشالثح ِغرّشج‬.
(30%) ‫ػشع‬

185
7.3. Note du module

Anglais 3 : 50%

‫ التزاث العلمي العزتي اإلسالمي‬: 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après
rattrapage

186
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 5ème semestre

187
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 5ème semestre

Modules communs

188
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V - AGDAL


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

PROCESSUS STOCHASTIQUES ET SIMULATION

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

189
Nom et Prénom : BENCHEKROUN BAHIA Grade : PES

Spécialité(s) : RECHERCHE OPERATIONNELLE

Tél. : 06 67 18 28 95 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : bahia@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Le cours de simulation nécessite la connaissance d’un langage de programmation informatique


orienté objet

3. OBJECTIFS DU MODULE

1. Le cours de processus stochastiques et files d’attente se propose d'introduire les étudiants


aux processus stochastiques, aux files d'attente et leurs différentes applications. En effet, les files
d'attentes sont utilisées dans des domaines très variés comme par exemple les systèmes
informatiques, les télécommunications, les banques, les systèmes de production, la maintenance,
la gestion des ports et des aéroports, la gestion des stocks, pour ne citer que ces applications.

2. Le cours de simulation se propose de donner un aperçu sur les différents aspects d'une
simulation. L'objectif est de permettre aux étudiants de simuler une situation de la vie réelle en
couvrant toutes les étapes de la modélisation, l'écriture du programme informatique, la validation
du modèle jusqu'à l'analyse des résultats obtenus. Le cours introduit les élèves au logiciel de
simulation Arena.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : Processus stochastiques et files d’attente 36 0 0


2. : Simulation 20 0 0
Total 56 0 0
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total général 0
190
5. CONTENU

5.1. Matières

I. PROCESSUS STOCHASTIQUES ET FILES D’ATTENTE

1. : CHAPITRE 1 : RAPPELS MATHEMATIQUES


1.1. Fonction génératrice, Transformée de Laplace et transformée en Z
1.2. Loi de Poisson,
1.3. Loi exponentielle, Manque de mémoire
1.4. Dualité entre Lois de Poisson et Exponentielle
1.5. Convolution, Loi de la somme
1.6. Loi de Erlang

CHAPITRE 2 : PROCESSUS STOCHASTIQUES


2.1. Introduction et définition
2.2. Processus standards
2.3. Chaîne de Markov
2.4. Processus de Naissance et de Mort

CHAPITRE 3 : SYSTEMES AVEC ATTENTE


3.1. Le Modèle M/M/1/ 
3.2. Le Modèle M/M/c/ 
3.3. Le Modèle M/M/ 
3.4. Le Modèle M/G/1/ 
3.5. Le Modèle Ek/M/1/ 

CHAPITRE 4 : SYSTEMES AVEC PERTE


4.1. Le Modèle M/M/1/K
4.2. Le Modèle M/M/c/K
4.3 Le modèle M/M/c/c
4.4 L’utilisation des abaques

II. SIMULATION

2. : CHAPITRE 1 : QU'EST-QUE LA SIMULATION


1.1. Introduction
1.2. Modèle, système et simulation
1.3. Principales étapes d'une simulation
1.4. Exemple d'illustration
1.5. La simulation à événements discrets
1.6. Organisation d'un modèle de simulation

CHAPITRE 2 : LES NOMBRES AU HASARD


2.1. Méthode congruentielle
2.2. Méthode des registres à décalage bouclé
2.3. Brassage de générateurs aléatoires

CHAPITRE 3 : GENERATION DE NOMBRES SUIVANT UNE DISTRIBUTION

191
DONNEE
3.1. La méthode de l'inversion
3.2. Utilisation du théorème central limite
3.3. Utilisation d'une tabulation de la loi de distribution

CHAPITRE 4 : ANALYSE STATISTIQUE DES RESULTATS


4.1. Validation du modèle
4.2. Analyse statistique des résultats
4.2.1. Horizon fini versus état stationnaire
4.2.2. Echantillon de taille fixe ou échantillonnage séquentiel
CHAPITRE 5 : SIMULATION AVEC ARENA

5.2. Activités pratiques

Des mini-projets traités par les élèves devront traduire un cas réel sous forme de
simulation. Avec ARENA, on procèdera à la simulation de mouvements des flux dans une
entreprise, afin d’approcher la réalité de l’entreprise sous ses différentes facettes : gestion
de production, maintenance, gestion des opérations, ordonnancement,….

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Le cours de processus stochastique est un cours avec TD où un grand nombre d’exercices


sert à illustrer différentes applications pratiques. Des notes de cours sous forme papier et
sous forme numérique sont mises à la disposition des étudiants
Le cours de simulation fait sous forme de diaporama PowerPoint. Une partie de ce cours
est interactive sur PC. La première partie du cours montre l’effet de la longueur de la
simulation sur le degré de précision des résultats. Ceci fait l’objet d’un devoir libre. Le
mini projet à la fin de cours permet aux étudiants de simuler une situation de la vie réelle
ce,qui leur donne l’occasion de maîtriser la simulation en utilisant Arena.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


I. Pour le cours de Processus stochastique et files d‘attente les étudiants remettent
un devoir libre; l’examen final est fait en classe pour une durée de 3 heures
II. Pour le cours de simulation les étudiants remettent un DL et font un mini projet à la
fin du cours.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

I. Pour le cours de processus stochastiques et files d’attente, le devoir libre compte pour
20% et l’examen final compte pour 80% de la note finale de ce cours.
II. pour le cours de simulation, le devoir libre compte pour 25% de la note alors que le

192
mini projet compte pour 75% de la note finale de ce cours.

7.3. Note du module

Le cours de processus stochastique compte pour 2/3 de la note alors que la simulation
compte pour 1/3 de la note du module.

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

193
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et
de la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département EGT

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

OUTILS D’AIDE A LA DECISION ET


TECHNIQUES DE CREATIVITE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

194
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Drissi Kaïtouni Omar Grade : PES

Spécialité(s) : Informatique, gestion de projets, productique

Tél. : 037 68 71 50 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : ouazzani@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Statistiques et Recherche opérationnelle

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Montrer aux élèves les méthodes et outils d’aide à la prise de décision


efficiente y compris les tableaux de bord.
- Apprendre aux étudiants comment gérer la créativité et l’innovation dans une
entreprise et les principales techniques de stimulation créative et inventive.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

10. : Outils d’aide à la décision 20 8 4


11. : Méthodes de créativité 16 4 4
Total 36 12 8
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

4. : Outils d’aide à la décision 3


5. : Méthodes de créativité 3
Total 6
Total général 6

195
5. CONTENU

5.1. Matières

Outils d’aide à la Décision :

Enjeux de la Décision
Processus de Décision

Partie 1 : Critères d’aide à la décision


Les approches mathématiques de la décision :
- Théorie des jeux, optimisation multicritère, recherche opérationnelle, arbres de décision,
fonction d’utilité, résolution des problèmes à satisfaction de contraintes…
- Les approches cognitives de la décision (le processus de la décision, l’apport des sciences
humaines, le modèle STI – système de traitement de l’information- de H.A.Simon, couplage
SIADG -système de gestion des connaissances

Partie 2 : Tableaux de bord :


Le tableau de bord outil d’aide à la décision
Notions de processus et d’activités
Notion d’objectifs et d’indicateurs
Stratégie et déploiement des objectifs stratégiques
Balanced Score Cards et son application
Démarche d’élaboration de tableaux de bord
Reporting
Benchmarking
Matière 2 : Techniques de créativité :

Gestion de la créativité et de l’innovation en entreprise


Techniques de stimulation créative :
- Brainstorming.
- Méthode TRIZ.
- Méthode du Mind Mapping.
- Méthode des six chapeaux.
- Méthodes des associations
- Méthode des inversions
- Méthode morphologique.

196
5.2. Activités pratiques

Les mini-projets proposés dans le cadre de ce module sont ont pour objectifs de :
- Familiariser les élèves avec la réalisation de projets individuels ou en groupe.
- Favoriser l’autoformation garante d’une bonne capacité de mobilité et d’adaptation aux
diverses situations auxquelles le futur ingénieur sera confronté dans l’exercice de son
métier.

Les thèmes des mini-projets sont proposés par le coordonnateur du module en


concertation avec ses collègues intervenant dans les éléments du module. Le thème peut
être aussi proposé par un étudiant mais il doit être validé par l’équipe pédagogique du
module.
Celle-ci doit décider si le miniprojet doit être individuel ou en groupe.
Le mini-projet peut être :
- Une recherche bibliographique.
- Une analyse et/ou étude.
- Une réalisation technique.
Il fait l’objet d’un rapport rédigé selon un modèle préétabli adopté par l’EMI. Il peut faire
l’objet d’une soutenance si l’équipe pédagogique le juge utile et possible compte tenu des
effectifs des étudiants concernés.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.


- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.
- Réalisation de travaux pratiques en laboratoire avec utilisation de logiciels
adaptés.
- Réalisation de mini-projets sur les outils d’aide à la décision et sur les
techniques de créativité.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

- Réalisation de mini-projets individuels sur les outils d’aide à la décision et sur


les techniques de créativité avec rédaction d’un rapport selon un modèle
prédéfini.
- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles sous forme de
QCM.
- Chaque TP fait l’objet d’un rapport noté ce qui donne lieu à une note moyenne
des TP.

197
7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Pour la matière : Aide à la décision :


Contrôles continus : 40%
TP : 20%
Miniprojets : 40%

Pour la matière : techniques de créativité :


Contrôles continus : 40%
TP : 20%
Miniprojets : 40%

7.3. Note du module

- Coefficient de pondération de la matière « outils d’aide à la décision » : 60%


- Coefficient de pondération de la matière « techniques de créativité » : 40%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

198
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Université Mohammed V – Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

BUSINESS INTELLIGENCE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

199
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Abdelaziz Berrado Grade : Professeur Assistant

Spécialité(s) : Génie Industriel

Tél. : 0537278842 Fax : 0537778853 E. Mail : berrado@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Gestion de la production, Gestion de la maintenance, Comptabilité, Marketing, SGBD,


Programmation orienté objet, Analyse de données

3. OBJECTIFS DU MODULE

Présenter à l’étudiant les outils nécessaires à une gestion industrielle intégrée : les progiciels de
gestion intégrée (E.R.P.) et les systèmes d’information sous-jacents, les bases de données
nécessaires au stockage des données et leurs architectures (SGBD multidimentionnelles, OLAP,
…) et finalement les outils de fouille des données pour transformer les données en informations.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : E.R.P. 20
2. : Data Mining (Fouille de données) 36

Total 56
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

Néant

Total général 0

200
5. CONTENU

5.1. Matières

6. E.R.P.
a. L'environnement des technologies de l'information et enjeux stratégiques
b. Technologies de l'information et systèmes de gestion
c. Nature et apports des progiciels de gestion intégrée (ERP, ...)
d. Principaux acteurs du marché
e. Technologies de l'information et décision
f. Technologies de l'information et "E-business"
g. Les concepts émergents : commerce électronique, Supply Chain Management,
Customer Relationship Management.
h. Technologies de l'information et management
i. Progiciels de gestion intégrée

7. : Data Mining (Fouille de données)


a. Concepts, techniques et outils au confluent de l'intelligence artificielle
(apprentissage automatique, modélisation neurones et statistiques)
b. Prétraitement et manipulation des données: analyse exploratoire et visualisation
des données, nettoyage des données (élimination d'incohérences, traitement de
valeurs extrêmes ou manquantes), transformation des données (normalisation des
données, sélection et combinaison des variables, réduction des dimensions)
c. Le datamining descriptif (segmentation et association)
d. Le datamining prédictif (classification et régression) utilisant des approches
logiques ou numériques (linéaires, non linéaires, ou basées sur l'estimation de
densité)

5.2. Activités pratiques

1. E.R.P.
a. Etudes de cas
b. Recherche sur les concepts émergents
c. Etude de progiciels ERP
2. Data Mining (Fouille de données)
a. Etudes de cas
b. Projets sur ordinateur

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Exposé du cours sous forme de diaporamas PowerPoint.


- Supports de cours sous forme numérique.
- Réalisation de mini projets sur les ERP et sur le Data Mining
- Cours avec textbook
- Etude de cas
- Recherche sur internet
- Participation en classe

201
7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


L’évaluation sera basée sur les mini-projets et un projet de synthese.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


1. E.R.P.
- Mini-projet : 100%
2. :Fouille de données
- Mini-projet : 60%
- Projet de synthèse : 40%

7.3. Note du module


1. : E.R.P. 35%
2. : Data Mining 65%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20 avec une note minimale de 6/20 dans chacune
des deux matières du module.
Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

202
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

QUALITE, SANTE, SECURITE ET ENVIRONNEMENT

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

203
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Abdelaziz Berrado Grade : Professeur Assistant

Spécialité(s) : Génie Industriel

Tél. : 0537278842 Fax : 0537778853 E. Mail : berrado@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

QUALITES ET STATISTIQUES INDUSTRIELLES


Stage en entreprises

3. OBJECTIFS DU MODULE

Montrer aux élèves les méthodes et outils de management de la qualité.


Apprendre aux étudiants comment faire l’audit industriel
Apprendre aux étudiants comment utiliser les outils Santé Sécurité Environnement.
Comprendre la nécessité d’intégrer la composante « ENVIRONNEMENT » dans tous
ses états, et d’identifier les enjeux environnementaux.
Comprendre les causes et les effets du changement climatiques
Comprendre les méthodes et les outils dans le domaine de la prévention des risques.
Montrer les préoccupations d’Hygiène, de Sécurité et d’Environnement qui sont très
souvent indissociables les unes des autres.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. : Management de la qualité et audit industriel 20


2 : Sante Sécurité Environnement 18
3 : environnement 18
Total 56
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de Hors PFE d’études
terrain

Total

204
Total général
5. CONTENU

5.1. Matières

1. : MANAGEMENT DE LA QUALITE
1. introduction
2. qualité totale dans les organisations
3. philosophie et frameworks
4. importance du client
5. leadership et planification stratégique
6. ressources humaines
7. management des processus
8. mesure de la performance
9. construire la qualité totale
10. Normes Qualité et audit industriel
11. principe du six sigma

2. : SANTE SECURITE ENVIRONNEMENT


1. la réglementation et les référentiels en sante – sécurité - environnement
O réglementation du travail
O réglementation de l'environnement
O gestion des déchets
O évaluation des impacts environnementaux
O démarche développement durable
2. réaliser une analyse des risques sse
O analyse environnementale initiale
O analyse de risques sante - sécurité
3. mettre en œuvre un programme de prévention
O l'accueil sécurité - environnement
O le plan de prévention
4. inscrire la démarche dans une logique d'amélioration permanente
O le tableau de bord e/s et les indicateurs
O les audits internes
5. construire un système documentaire
O manuel environnement - sécurité,
O les procédures.
6. l'environnement et la sécurité au quotidien
O le tableau d'affichage
O l'audit de poste
7. réagir a un accident ou a une non-conformité
O diagramme des 5m
O l'arbre des causes
8. gérer les situations d'urgence
O l'organisation des exercices incendie
O la responsabilité civile et pénale
9. motiver a la sécurité et l'environnement
O le rôle du CHSCT
O plan d'animation
10. système d’information SSE

205
3 : ENVIRONNEMENT
1. - Définition de l’environnement
2. - Historique : prise de conscience de l’importance de l’environnement
3. - Les différents sommets
4. - La Science et l’Environnement
5. - Les Catastrophes écologiques
6. - les Remèdes pour diminuer ces catastrophes par l’application des Normes
7. - Environnement en Politique : INDH et Développement Durable

5.2. Activités pratiques

Les mini-projets proposés dans le cadre de ce module sont pour objectifs de :


- Familiariser les élèves avec la réalisation de projets individuels ou en groupe.
- Favoriser l’autoformation garante d’une bonne capacité de mobilité et d’adaptation
aux diverses situations auxquelles le futur ingénieur sera confronté dans l’exercice de
son métier.
Les thèmes des mini-projets sont proposés par le coordonnateur du module en
concertation avec ses collègues intervenant dans les éléments du module. Le thème
peut être aussi proposé par un étudiant mais il doit être validé par l’équipe
pédagogique du module.
Celle-ci doit décider si le mini-projet doit être individuel ou en groupe.
Le mini-projet peut être :
- Une recherche bibliographique.
- Une analyse et/ou étude.
- Une réalisation technique.
Il fait l’objet d’un rapport rédigé selon un modèle préétabli adopté par l’EMI. Il peut
faire l’objet d’une soutenance si l’équipe pédagogique le juge utile et possible compte
tenu des effectifs des étudiants concernés.

6. DIDACTIQUE DU MODULE
- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.
- Cours avec textbook
- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.
- Réalisation de mini-projets sur les outils et méthodes de management de la qualité
et de la santé sécurité environnement.
- Participation en classe

7. EVALUATION
7.1. Modalités d’évaluation

- Réalisation de mini-projets en binômes sur les outils et méthodes de management


de la qualité et de la santé sécurité environnement avec rédaction d’un rapport
selon un modèle prédéfini.
206
- Contrôle continu des connaissances grâce à trois contrôles.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Pour la matière : Management de la Qualité :


 Contrôles continus : 50%
 Mini-projets : 50%

Pour la matière Sante Sécurité Environnement


 Contrôles continus : 50%
 Mini-projets : 50%
Pour la matière environnement
 Contrôles continus : 100%

7.3. Note du module

- Coefficient de pondération de la matière « qualité » : 40%


- Coefficient de pondération de la matière « hygiène, sécurité » : 30%
- Coefficient de pondération de la matière « environnement » : 30%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

207
FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 5ème semestre

Option Ingénierie des systèmes de production

ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL
208
DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

PRODUCTION AUTOMATISEE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Cherkaoui Abdelghani Grade : PES

Spécialité(s) : Génie industriel

Tél. : 06 64 98 62 23 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : cherkawi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Dessin industriel
Procédés de fabrication

3. OBJECTIFS DU MODULE
209
Approfondir la vision sur le manufacturing, le design, l’automatisation, l’utilisation de
l’ordinateur dans la fabrication, l’assemblage et la robotique

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

Production automatisée 40 16

Total 40 16
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant

Total général 0

5. CONTENU

5.1. Matières

Cours
1. Introduction à la manufacture
2. Spécifications du produit
3. Tolérancement géométrique
4. CAO et modélisation géométrique
5. Les méthodes de fabrication
6. Tooling et fixation
7. Méthodes de fabrication basées sur les statistiques
8. Fondement du contrôle numérique
9. Programmation des MOCN
10. Robotique industrielle
11. Assemblage et industrialisation

Travaux pratiques :
1. réaliser des pièces avec des logiciels de CAO
2. générer des gammes avec des logiciels de FAO
3. choix d’outils de fabrication à l’aide de logiciel de choix d’outils
4. optimisation des paramètres de conception ou fabrication par la méthode DOE
5. mise en œuvre et mise au point d’usinage sur machine à commande numérique
6. simulation de la cinématique et dynamique des robots
210
5.2. Activités pratiques

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Cours avec textbook


Projets sur la robotique et le CADCAM
Etudes de cas
Recherche personnelles
Exposés et travaux pratiques

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


Examens et projets : 50% chacun

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


Examen : 50%
Exposés,TP et projets: 50%

73. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage .

211
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Eductaion Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : Université Mohammed V - Agdal


de tutelle
Etablissement : Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

SYSTEMES A EVENEMENTS DISCRETS

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

212
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Benbrahim Mohamed Grade : PES

Spécialité(s) : Recherche Opérationnelle, Gestion de la production, Ordonnancement d’atelier

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : benbrahim@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Recherche opérationnelle
- Gestion de la production

3. OBJECTIFS DU MODULE

Les systèmes à événements discrets peuvent se définir par opposition aux systèmes classiques
étudiés par la théorie du contrôle et dont l'évolution est continue et décrite par des équations
différentielles. Les systèmes à événements discrets (SED) sont des systèmes conçus par l'homme,
obéissant à des règles opérationnelles, et dont les transformations ont lieu à des instants discrets,
en réponse à des événements ponctuels (typiquement l'arrivée d'un client, d'un signal, ou
l'achèvement d'une tâche). Ces événements donnent lieu à des phénomènes de concurrence, de
synchronisation et de communication dans les systèmes temps réel. Les systèmes à événements
discrets apparaissent de façon naturelle dans la modélisation des systèmes informatiques, des
réseaux de télécommunications, des réseaux de transport, et plus particulièrement des systèmes
de production (lignes d'assemblage, ateliers flexibles).
Dans une entreprise manufacturière, l’atelier de production permet la transformation des
matières premières et des composants en produits semi-finis, puis en produits finis. Lorsque le
taux de production est important, une automatisation à un degré élevé de l’atelier de production
se justifie. Mais de plus en plus, en raison de l’intensification de la concurrence et de l’exigence
croissante des consommateurs, l’entreprise doit non seulement produire au moindre coût, mais
également fabriquer des produits différenciés, c’est-à-dire adaptés à la demande. Face à ce
dilemme productivité /satisfaction de la clientèle, les entreprises ont progressivement adopté de
nouvelles méthodes de production axées sur la flexibilité. Ainsi, un atelier flexible est un atelier de
production à la fois automatisé et flexible.
Les objectifs de cet enseignement sont les suivants :
- Donner aux étudiants les notions de base en modélisation de systèmes à événements
discrets. Les propriétés dynamiques et structurelles de ces systèmes sont étudiées à travers
une analyse quantitative et qualitative. Les étudiants appréhendent alors les notions de
dimensionnement et d’évaluation des performances, notamment pour les systèmes de
production.
- Présenter les éléments de base concernant les ateliers flexibles, leurs composants, leur
structure et leur organisation. Des méthodes permettant d’améliorer certains indicateurs de
performance sont étudiées.
- Présenter aux élèves-ingénieurs les principaux problèmes de base d’ordonnancement
d’ateliers tels que les problèmes à une machine, les problèmes à machines parallèles, les
problèmes à plusieurs machines et à cheminement unique… Puis nous modéliserons ces
problèmes, et nous présenterons différents types de méthodes qui permettent de résoudre
ces problèmes.

213
4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. Modélisation des systèmes à événements discrets. 16 4 4
2. Ateliers flexibles de production. 6
3. Ordonnancement d’ateliers 20 6
Total 42 10 4
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total
Total général 0

5. CONTENU

5.1. Matières

Matière 1 : MODELISATION DES SYSTEMES A EVENEMENTS DISCRETS.


 Introduction - Méthodologie de la modélisation des systèmes à événements discrets
 Machines à états finis
 Définition d’un automate de base
 Machine de Moore - Exemples
 Machine de Mealy - Exemples
 Machines synchrones - Exemples
 Les Réseaux de Petri
 Réseaux de Petri autonomes
 Propriétés et analyse
 Réseaux de Petri colorés
 Réseaux de Petri temporisés
 Réseaux de Petri stochastiques
 Exemples d’application

Matière 2 : ATELIERS FLEXIBLES DE PRODUCTION.


 Introduction
 Historique des systèmes de production. Automatisation/Flexibilité
 Ateliers de production flexible
 Composants et structure
 Hiérarchie et structuration de la commande – Notion de gestion de production
 Equilibrage des chaînes de production

214
 Méthodes manuelles
 Méthode heuristique programmable
 Gestion des machines
 Adéquation machine-produit
 Indicateurs de fonctionnement
 Indicateurs de productivité

Matière 3 : ORDONNANCEMENT D’ATELIERS.


 Production non cyclique
 Les Problèmes à une machine.
 Les problèmes à machines parallèles
 Le problème du flow shop.
 Le problème du job shop.
 Le problème de l’open shop.
 Production cyclique.
 Cas d’un atelier du type job shop.

5.2. Activités pratiques

Une séance de Travaux Pratiques de 4 heures est prévue dans ce module, concernant la
matière « Modélisation des systèmes à événements discrets ». Il s’agira pour l’étudiant, de
modéliser un cas simple d’atelier de production, avec pour objectif d’évaluer ses
performances, à l’aide d’un logiciel de simulation. L’évaluation des performances d’un
système de production est primordiale non seulement au stade de la conception d’un système,
puisqu’elle permet de le dimensionner de manière optimale, mais également en phase
d’exploitation de ce système, puisqu’elle permet, avant tout changement de la configuration
du système réel, de prévoir son comportement après modification de certains de ses
paramètres.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Il est prévu de donner aux étudiants des polycopiés de cours et de TP.


Des diaporamas seront utilisés pour la présentation des cours.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

1. Modélisation des systèmes à événements discrets :


Examen.
2. Ateliers flexibles de production.
Examen.
3. Ordonnancement d’ateliers
Contrôle continu.
Examen.
215
7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

1. Modélisation des systèmes à événements discrets :


Examen : 100%
2. Ateliers flexibles de production.
Examen : 100%
3. Ordonnancement d’ateliers
Contrôle continu : 25%
Examen : 75%

7.3. Note du module

1. Modélisation des systèmes à événements discrets : 42%


2. Ateliers flexibles de production : 16%
3. Ordonnancement d’ateliers : 42%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

216
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Eductaion Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

LOGISTIQUE DU TRANSPORT ET DE LA DISTRIBUTION

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION : INGENIERIE DE LA CHAINE LOGISTIQUE
INGENIERIE DES SYSTEMES DE PRODUCTION

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

217
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Drissi-Kaïtouni Omar Grade : Professeur de l’Enseignement Supérieur

Spécialité(s) : Génie industriel, Logistique, Productique, Informatique, Qualité

Tél. : 05 37 77 65 66 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : drissi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- GESTION DE LA PRODUCTION ET DES STOCKS

3. OBJECTIFS DU MODULE

Matière 1 : Transport et Distribution


 Connaître les caractéristiques des différents modes de transport ainsi que la
réglementation et procédures nationales et internationales y afférentes. Spécificité
du transport de matières dangereuses.
 Maîtriser les stratégies de distribution, les canaux de distribution et la modélisation
de la distribution.
 Savoir modéliser et mettre en œuvre les tournées de véhicules, incluant le choix
des routes et des horaires tout en intégrant les contraintes syndicales.
Matière 2: Supply chain management
 Appréhender la démarche de la supply chain en abordant les concepts, les
stratégies et les modèles et ce, à travers des exemples de success stories et des
études de cas.
 Concevoir et piloter une chaîne logistique.
 Sensibiliser les participants à la dépendance des entreprises d’une même chaîne
logistique et à l’intérêt d’une coordination et d’une coopération entre ces
différentes entreprises dans l'objectif d'optimiser la chaîne logistique, i.e.
maximixer le profit global sous la contrainte de satisfaire un niveau de service
voulu en maîtrisant l'incertitude autant que possible à travers les contrats
donneurs d'ordre-fournisseurs par exemple ou encore l'échange de données sur la
demande réelle.
Matière 3 : Achats et Approvisionnements
Les principaux objectifs pour les élèves sont :
 Acquérir une vision critique du processus achat / approvisionnement
 Renforcer les compétences dans le domaine de l'achat / approvisionnement pour
participer pleinement aux tâches de la fonction dans l'entreprise.
 Développer une approche pragmatique du droit des contrats et des conditions
générales d'achat pour le travail quotidien.
 Apprendre à gérer une base de données fournisseurs pour mettre en œuvre la
stratégie d'achat.
 Connaître les techniques de la négociation et de la communication nécessaires à la
promotion de bonnes pratiques d'achat dans l'entreprise.

218
 Apprendre à gérer le rôle de sa fonction dans le cadre de projets.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

12. : Transport et Distribution 24 - -


13. : Supply chain management 18 - -
14. : Achats et approvisionnements 14

Total 56 - -
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

1. : Transport et Distribution 3
2. : Supply chain management 1
3. : Achats et approvisionnements 1

Total 5
Total général 5

5. CONTENU

5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)

Transport et Distribution:
Modes de Transport
Transport routier
Transport maritime
Transport aérien
Transport ferroviaire
Transport multimodal
Géographie du transport
Réglementation internationale
Transport International Routier
Procédures Douanières

219
Contrats de transport
Modes de paiements
Transport de Matières Dangereuses
Enjeux
Règles nationales et internationales du T.M.D.
Identification et classification des matières dangereuses
Les équipements spécifiques des véhicules.
La signalisation des véhicules
Les documents de bord des véhicules
Les emballages
Les prescriptions de chargement
La circulation des véhicules
La certification des entreprises
La formation du personnel
Les responsabilités des chargeurs et des transporteurs
Les accidents et les incidents
La Distribution
Canaux et circuits de distribution
Stratégies et formes de distribution
Modes de distribution
Marchés marocain et internationaux
Choix d’un réseau de distribution
Stratégies de localisation d’un point de vente
Merchandising
Force de vente
Distribution en milieu B2B
Cycle marketing en distribution
Distribution Inverse
Modélisation de la Distribution
Distribution simple
Problème de transbordement
Localisation et design de réseau
Design du système de distribution
Localisation à plusieurs niveaux
Design du système logistique
Localisation de Hubs
Réseaux de services
Horaires de services
Modèles dynamiques
Modèles de Tournées
Voyageur de commerce et postier chinois
Heuristiques pour le TSP
Heuristiques pour le VRP
Méta-heuristiques et matheuristiques

Supply chain management


Introduction
Définitions et évolution du concept de logistique
Décisions logistiques
De la logistique à la supply chain et au Supply Chain Management
220
Pourquoi le SCM?
Les fonctions logistiques et de management de SC au sein des entreprises
Optimisation globale et gestion de l'incertitude
Les "composantes" clés en SCM
Configuration du réseau logistique
Collecte des données
Validation des données et du modèle
Techniques de résolution
Logistique des flux et des stocks
Utilisation du DRP pour l’étude des flux
Le bullwhip effect
Pilotage des stocks
Risk pooling et système décentralisé versus système centralisé
Gestion des stocks dans une supply chain
Entrepôts et plates-formes
Ingénierie de la création d’entrepôts et plates-formes
Conception de l’entrepôt
Le stockage
Emballage et conditionnement
Manutention
Automatisation des entrepôts
Le circuit des marchandises
La valeur de l'information
Introduction
Impact de la centralisation de l'information sur le bullwhip effect
Intégration de la supply chain
Systèmes push, pull et push-pull.
Stratégies axées sur la demande
Impact d'Internet sur les stratégies de SC
Les stratégies de distribution
Livraison directe
Crossdocking
Transbordement (transshipment)
Système centralisé versus système décentralisé
Unités centralisées versus unités décentralisées
Les TI et la gestion de la chaîne logistique
Objectifs des TI pour SC
Standardisation
Infrastructure TI
Les composantes du système de SCM
Intégration des TI de la supply chain
Matière 3 : Achats et Approvisionnements

Introduction
Connaissances fondamentales de l'achat et de l'approvisionnement
L'appropriation du changement à l'achat,
Apport de la fonction aux résultats de l'entreprise,
Structure des coûts d'achat,
Données caractéristiques de la fonction achat,
Flux des matériels et échanges d'informations.
221
Gestion des processus d'achat et droit des contrats commerciaux

Aspects fondamentaux de l'organisation du flux des marchandises, de la


douane, des transports de marchandises
les systèmes informatiques de la fonction et le e-achat.
Aspects juridiques en droit, les conditions générales d'achat (CGA),
Aspects du droit international (CVIM) et aspects juridiques du e-business.

Gestion des fournisseurs

Appréciation et analyse des fournisseurs,


Méthodes de choix, importance et contenu des politiques fournisseurs,
Achats et supply chain management, gestion de la chaîne de valeur.

L'achat de projets

Tâches, contenus et objectifs de la gestion de projets,


Intégration de l'achat et des fournisseurs dans les projets,
Rôle de l'acheteur dans les projets.

Analyse des prix

Buts et importance de l'analyse des prix,


Evaluation des performances des fournisseurs,
Importance du facteur prix dans le Make-or-Buy.

Etude du marché

Définitions, objectifs, méthodes et sources d'information sur le marché,


Place de l'étude de marché dans l'achat,
Considérations coûts-efficacité, recherche de renseignements sur Internet.

Statégie d'achat

Portfolio des achats,


Gestion stratégique des sources d'achat,
Stratégies de Make-or-Buy,
Chances et risques des stratégies d'achat.

Technique de discussion

Rôle et importance de la personnalité de l'acheteur dans la communication,


Comportements de communication,
Technique d'écoute et de questionnement,
Traitement des conflits et résistance au changement,
Bases de la négociation.

222
5.2. Activités pratiques

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.


- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.
- Réalisation de mini-projets sur la modélisation de la distribution.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

Matière 1:

- Réalisation de mini-projets individuels sur les outils et méthodes de transport avec


rédaction d’un rapport selon un modèle prédéfini.
- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles
Matière 2 :
 Etudes de cas
 Exposés sur des thématiques telles que l'EDI, le VMI et la GPA, le CPFR, Le SCOR,
l'ECR, le RFID, les contrats….

Matière 3 :
- Contrôle des connaissances.
- Réalisation de mini-projets individuels sur l’organisation et la gestion des achats
avec rédaction d’un rapport.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Matière 1 : Transport et Distribution


Contrôles continus : 50%
Mini-projets : 50%
Matière 2: Supply Chain
Etude de cas: 50%
Exposés: 50%
223
Matière 3 : Achats et Approvisionnements
Contrôles continus : 50%
Mini-projets : 50%

7.3. Note du module

Coefficient de pondération :
- Matière 1 : 45%
- Matière 2 : 30%
- Matière 3 : 25%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

224
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : AMENAGEMENT DES INSTALLATIONS

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION : ingénierie des systèmes de production

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

225
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Abdelghani Cherkaoui Grade : PES

Spécialité(s) : Génie industriel

Tél. : 05 37 68 7150 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : cherkawi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- Lean Manufacturing

3. OBJECTIFS DU MODULE

L’aménagement et La planification des installations détermine comment les immobilisations


concourent à la réalisation des objectifs d’une organisation, c’est une activité de design par
excellence. Ce module présente les concepts et connaissances fondamentales nécessaires à la
compréhension, l’analyse, le design, la planification et la résolution des problèmes en relation avec
les installations en général et l’aménagement des usines et des systèmes de manutention en
particulier. Les sujets traités dans ce module sont organisés autour de l’intégration du produit ou
service, des procédés ou processus et des principes du design des systèmes de production des
biens et services.

Objectifs pédagogiques:

A la fin de ce module, les étudiants seront en mesure de


1. Dressez la liste des facteurs fondamentaux qui influent sur des flux de matières, de personne,
d’équipement et d’information dans une installation en général et de fabrication en particulier
2. Expliquer les principaux types de plans des usines de fabrication et les caractéristiques fondamentales
de la manutention et des équipements de manutention
3. Déterminer l'aménagement le plus efficace et calculer les rendements pour un portefeuille de produits et
un modèle de la demande
4. Appliquer les concepts pour résoudre un problème d’aménagement d’usine de fabrication dans un projet
s’étalant sur le semestre.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
13. Aménagement des installations 28 12
14. Projet d’aménagement et de manutention 16

Total 28 12 16
Total général 56
226
4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
VISITE D’UN PORT , STADE, HOPITAL OU 1
AEROPORT ETC.

Total 1
Total général

5. CONTENU
5.1. Matières

I- Introduction
II- Produit, procédé, ordonnancement
III- Flux, espace et relation entre activité
IV- Besoins du personnel
V- Manutention
VI- Modèles d’aménagement et algorithmes
VII- Entreposage
VIII- Systèmes de production
IX- Systèmes des installations
X- Méthodes quantitatives
XI- Evaluation et sélections des projets d’aménagement
XII- Préparation, présentation et implémentation des projets d’aménagement

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Préparation en classe des données de la visite


Préparation du thème de la visite avec l’organisme
Réalisation de la visite
Feedback en classe

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Cours magistral, TD, Exploitation de logiciel sur les méthodes quantitatives par
petit groupe
- Projet, visite, présentation et rapport écrit par groupe
- Examen individuel

227
7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- homework
- examen
- Réalisation de projet par équipe

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Homework : 20%
Examen individuel : 50%

réalisation du projet : 30%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

aménagement des installations 100%

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.

228
229
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 5ème semestre

Option Ingénierie de la chaîne Logistique

230
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

ECONOMIE INDUSTRIELLE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

231
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Tkiouat Mohamed Grade : PES

Spécialité(s) : Processus stochastiques et applications

Tél. : 06 67 07 06 80 E. Mail : tkiouat@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Module « Comptabilité »
Module « Environnement économique de l’entreprise » (Cours « Economie » et « Marketing)

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Cours : « analyse de la valeur et coûts industriels » :


Initier les étudiants à l’utilisation de l’analyse de la valeur comme outil d’amélioration des
performances de l’entreprise. Donner aux étudiants les outils et techniques de calcul des coûts
industriels à des fins de gestion et d’optimisation.
- Cours « économie industrielle » : Présenter aux étudiants les éléments d’analyse de
l’environnement économique et géo-politique de l’entreprise à l’aide des modèles de
théorie des jeux, afin qu’ils soient à même de comprendre, par exemple, les mécanismes
de formation des prix.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

15. Analyse de la valeur et coûts industriels 28 h


16. Economie industrielle 28 h
Total 56 H
Total général 56 h

232
4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
1. analyse de la valeur et coûts industriels 0 0 0

2. Economie industrielle 0 0 0

Total
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières

Matière1 : ANALYSE DE LA VALEUR ET COUTS INDUSTRIELS


ANALYSE DE LA VALEUR -
1. Introduction au travers d’une étude de cas en 7 étapes des concepts de management par
la valeur.
2. Présentation des méthodes et outils support: analyse de la valeur, analyse fonctionnelle…
3. Présentation d’une démarche d’innovation pour la recherche de solutions
4. Gestion de la valeur

CALCUL DES COUTS INDUSTRIELS

1. Calcul du prix de revient : fabrication sur commande, fabrication uniforme et continue,


fabrication par lots, prix de revient standard, prix de revient pour les processus d'affaires,
prix de revient pour les activités d'entreposage et de distribution. Etude de cas.
2. Utilisation du LCC, du target costing dans les décisions

Matière 2 : Economie industrielle


A. Théorie des jeux
I. Introduction : définitions et exemples
II. Jeux statiques à information complète
1. Jeux sous forme normale
2. Elimination successive des stratégies strictement dominées
3. Equilibre de NASH (définition, exemples)
4. Equilibre de NASH en stratégies mixtes
5. Existence de l’équilibre de NASH en stratégies mixtes
6. Multiplicité et sélection des équilibres de NASH
7. Jeux à somme nulle
III. Jeux dynamiques à information complète
1. Jeux sous forme extensive
2. Stratégies
3. Equilibre de Nash et menaces non crédibles
4. Un raffinement de l’équilibre de Nash : l’équilibre de Nash parfait en sous jeux

233
5. Jeux répétés : le « folk theorem »
IV. Jeux statiques à information incomplète
1. 1. Jeux bayésiens et équilibre de Nash bayésien
2. 2. Application : introduction aux enchères
V. Jeux dynamiques à information incomplète
1. Equilibre bayésien parfait
2. Applications : jeux de signal , jeux de réputation

B. Applications
I. Le monopole
1. Tarification
1.1. Monopole privé
Monopole mono-produit, multi-produits
Applications : effets de clientèle, biens durables
1.2. Monopole public
Le premier rang
La tarification de Ramsey Boiteux
2. Discrimination par les prix
2.1. Le premier degré
2.2. Le second degré
2.3. Le troisième degré
3. Les relations verticales
II. L’oligopole
1. Concurrence en prix
1.1. Le paradoxe de Bertrand
1.2. Les capacités de production
2. Concurrence en quantité
2.1. Décisions simultanées : Cournot
2.1.1. Le modèle à deux entreprises
2.1.2. Le modèle à n entreprises
2.1.3. Complémentarité ou substituabilité stratégique ?
2.1.4. Stabilité et statique comparative
2.2. Décisions séquentielles : Stackelberg
3. Investissements stratégiques et concurrence
4. Coordination explicite
4.1. Les cartels
4.2. Les fusions exogènes
III. DIFFERENTIATION DES PRODUITS
1. Différenciation horizontale
2. Différenciation verticale
IV. L’innovation

5.2. Activités pratiques

 Pour le cours de « analyse de la valeur et coûts industriels »: les études de cas permettront
d’assimiler les différents aspects du cours.
 Pour le cours d’économie industrielle : également les études de cas permettront d’assimiler les

234
différents aspects du cours.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

Les élèves devront lire les polycopiés à l’avance afin de pouvoir participer de manière dynamique
aux discussions et à l’apprentissage. Lors des cours, les références à l’environnement économique
et industriel marocain seront privilégiées.
L’implication des élèves dans l’apprentissage sera active et devra aboutir à la réalisation d’un mini-
projet .

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

- Pour le cours de analyse de valeur et coûts industriels : notation du mini-projet


réalisé, et de la participation en cours (qui sera notamment évaluée à partir des
exposés sur l’état d’avancement du mini-projet).
- Pour le cours d’économie industrielle : examen écrit et participation en cours.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

- Pour la matière : analyse de la valeur :


Mini-projet : 50%
Participation au cours et exposés : 50%

- Pour la matière : Economie industrielle : Examen : 50%, Participation au cours : 50%

7.3. Note du module


- Coefficient de pondération de la matière « analyse de la valeur et coûts
industriels » : 50%
- Coefficient de pondération de la matière « Economie industrielle » : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

235
236
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Eductaion Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

LOGISTIQUE DU TRANSPORT ET DE LA DISTRIBUTION

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION : INGENIERIE DE LA CHAINE LOGISTIQUE
INGENIERIE DES SYSTEMES DE PRODUCTION

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

237
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Drissi-Kaïtouni Omar Grade : Professeur de l’Enseignement Supérieur

Spécialité(s) : Génie industriel, Logistique, Productique, Informatique, Qualité

Tél. : 05 37 77 65 66 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : drissi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- GESTION DE LA PRODUCTION ET DES STOCKS

3. OBJECTIFS DU MODULE

Matière 1 : Transport et Distribution


 Connaître les caractéristiques des différents modes de transport ainsi que la
réglementation et procédures nationales et internationales y afférentes. Spécificité
du transport de matières dangereuses.
 Maîtriser les stratégies de distribution, les canaux de distribution et la modélisation
de la distribution.
 Savoir modéliser et mettre en œuvre les tournées de véhicules, incluant le choix
des routes et des horaires tout en intégrant les contraintes syndicales.
Matière 2: Supply chain management
 Appréhender la démarche de la supply chain en abordant les concepts, les
stratégies et les modèles et ce, à travers des exemples de success stories et des
études de cas.
 Concevoir et piloter une chaîne logistique.
 Sensibiliser les participants à la dépendance des entreprises d’une même chaîne
logistique et à l’intérêt d’une coordination et d’une coopération entre ces
différentes entreprises dans l'objectif d'optimiser la chaîne logistique, i.e.
maximixer le profit global sous la contrainte de satisfaire un niveau de service
voulu en maîtrisant l'incertitude autant que possible à travers les contrats
donneurs d'ordre-fournisseurs par exemple ou encore l'échange de données sur la
demande réelle.
Matière 3 : Achats et Approvisionnements
Les principaux objectifs pour les élèves sont :
 Acquérir une vision critique du processus achat / approvisionnement
 Renforcer les compétences dans le domaine de l'achat / approvisionnement pour
participer pleinement aux tâches de la fonction dans l'entreprise.
 Développer une approche pragmatique du droit des contrats et des conditions
générales d'achat pour le travail quotidien.
 Apprendre à gérer une base de données fournisseurs pour mettre en œuvre la
stratégie d'achat.
 Connaître les techniques de la négociation et de la communication nécessaires à la
promotion de bonnes pratiques d'achat dans l'entreprise.

238
 Apprendre à gérer le rôle de sa fonction dans le cadre de projets.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

17. : Transport et Distribution 24 - -


18. : Supply chain management 18 - -
19. : Achats et approvisionnements 14

Total 56 - -
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

4. : Transport et Distribution 3
5. : Supply chain management 1
6. : Achats et approvisionnements 1

Total 5
Total général 5

5. CONTENU

5.1. Matières
(Donner une description sommaire des programmes de chaque matière.)

Transport et Distribution:
Modes de Transport
Transport routier
Transport maritime
Transport aérien
Transport ferroviaire
Transport multimodal
Géographie du transport
Réglementation internationale
Transport International Routier
Procédures Douanières

239
Contrats de transport
Modes de paiements
Transport de Matières Dangereuses
Enjeux
Règles nationales et internationales du T.M.D.
Identification et classification des matières dangereuses
Les équipements spécifiques des véhicules.
La signalisation des véhicules
Les documents de bord des véhicules
Les emballages
Les prescriptions de chargement
La circulation des véhicules
La certification des entreprises
La formation du personnel
Les responsabilités des chargeurs et des transporteurs
Les accidents et les incidents
La Distribution
Canaux et circuits de distribution
Stratégies et formes de distribution
Modes de distribution
Marchés marocain et internationaux
Choix d’un réseau de distribution
Stratégies de localisation d’un point de vente
Merchandising
Force de vente
Distribution en milieu B2B
Cycle marketing en distribution
Distribution Inverse
Modélisation de la Distribution
Distribution simple
Problème de transbordement
Localisation et design de réseau
Design du système de distribution
Localisation à plusieurs niveaux
Design du système logistique
Localisation de Hubs
Réseaux de services
Horaires de services
Modèles dynamiques
Modèles de Tournées
Voyageur de commerce et postier chinois
Heuristiques pour le TSP
Heuristiques pour le VRP
Méta-heuristiques et matheuristiques

Supply chain management


Introduction
Définitions et évolution du concept de logistique
Décisions logistiques
De la logistique à la supply chain et au Supply Chain Management
240
Pourquoi le SCM?
Les fonctions logistiques et de management de SC au sein des entreprises
Optimisation globale et gestion de l'incertitude
Les "composantes" clés en SCM
Configuration du réseau logistique
Collecte des données
Validation des données et du modèle
Techniques de résolution
Logistique des flux et des stocks
Utilisation du DRP pour l’étude des flux
Le bullwhip effect
Pilotage des stocks
Risk pooling et système décentralisé versus système centralisé
Gestion des stocks dans une supply chain
Entrepôts et plates-formes
Ingénierie de la création d’entrepôts et plates-formes
Conception de l’entrepôt
Le stockage
Emballage et conditionnement
Manutention
Automatisation des entrepôts
Le circuit des marchandises
La valeur de l'information
Introduction
Impact de la centralisation de l'information sur le bullwhip effect
Intégration de la supply chain
Systèmes push, pull et push-pull.
Stratégies axées sur la demande
Impact d'Internet sur les stratégies de SC
Les stratégies de distribution
Livraison directe
Crossdocking
Transbordement (transshipment)
Système centralisé versus système décentralisé
Unités centralisées versus unités décentralisées
Les TI et la gestion de la chaîne logistique
Objectifs des TI pour SC
Standardisation
Infrastructure TI
Les composantes du système de SCM
Intégration des TI de la supply chain

Achats et Approvisionnements

Introduction
Connaissances fondamentales de l'achat et de l'approvisionnement
L'appropriation du changement à l'achat,
Apport de la fonction aux résultats de l'entreprise,
241
Structure des coûts d'achat,
Données caractéristiques de la fonction achat,
Flux des matériels et échanges d'informations.

Gestion des processus d'achat et droit des contrats commerciaux

Aspects fondamentaux de l'organisation du flux des marchandises, de la


douane, des transports de marchandises
les systèmes informatiques de la fonction et le e-achat.
Aspects juridiques en droit, les conditions générales d'achat (CGA),
Aspects du droit international (CVIM) et aspects juridiques du e-business.

Gestion des fournisseurs

Appréciation et analyse des fournisseurs,


Méthodes de choix, importance et contenu des politiques fournisseurs,
Achats et supply chain management, gestion de la chaîne de valeur.

L'achat de projets

Tâches, contenus et objectifs de la gestion de projets,


Intégration de l'achat et des fournisseurs dans les projets,
Rôle de l'acheteur dans les projets.

Analyse des prix

Buts et importance de l'analyse des prix,


Evaluation des performances des fournisseurs,
Importance du facteur prix dans le Make-or-Buy.

Etude du marché

Définitions, objectifs, méthodes et sources d'information sur le marché,


Place de l'étude de marché dans l'achat,
Considérations coûts-efficacité, recherche de renseignements sur Internet.

Statégie d'achat

Portfolio des achats,


Gestion stratégique des sources d'achat,
Stratégies de Make-or-Buy,
Chances et risques des stratégies d'achat.

Technique de discussion

Rôle et importance de la personnalité de l'acheteur dans la communication,


Comportements de communication,
Technique d'écoute et de questionnement,
Traitement des conflits et résistance au changement,
Bases de la négociation.
242
5.2. Activités pratiques

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.


- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.
- Réalisation de mini-projets sur la modélisation de la distribution.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

Matière 1:

- Réalisation de mini-projets individuels sur les outils et méthodes de transport avec


rédaction d’un rapport selon un modèle prédéfini.
- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles
Matière 2 :
 Etudes de cas
 Exposés sur des thématiques telles que l'EDI, le VMI et la GPA, le CPFR, Le SCOR,
l'ECR, le RFID, les contrats….
Matière 3 :
- Contrôle des connaissances.
- Réalisation de mini-projets individuels sur l’organisation et la gestion des achats
avec rédaction d’un rapport.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Matière 1 : Transport et Distribution


Contrôles continus : 50%
Mini-projets : 50%
Matière 2: Supply Chain
Etude de cas: 50%
Exposés: 50%
Matière 3 : Achats et Approvisionnements
Contrôles continus : 50%
243
Mini-projets : 50%

7.3. Note du module

Coefficient de pondération :
- Matière 1 : 45%
- Matière 2 : 30%
- Matière 3 : 25%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci
sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

244
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

MANAGEMENT DES PLATEFORMES LOGISTIQUES

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION : LOGISTIQUE

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

245
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Nizar ELHACHEMI Grade : PA

Spécialité(s) : Recherche Opérationnelle

Tél. : 05 3768 71 50 Fax : 05 37 77 8853 E. Mail : elhachemi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- Recherche opérationnelle
- Optimisation
- Programmation C/C++
- Lean manufacturing

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Définir plusieurs problèmes de la logistique, présenter les différents outils


informatiques qui permettent de résoudre différents problèmes de la logistique.
- Le cours de l'entreposage et la manutention des matériaux vise à fournir des
connaissances actuelles concernant la conception et la gestion d’un système de
manutention en général et d'un entrepôt en particulier liés à toutes sortes
d'environnements. Après avoir terminé ce cours, l’étudiant sera capable
d’utiliser des techniques et des outils pour analyser et améliorer l'efficacité
des systèmes de manutention et des entrepôts existants ainsi que la conception
de nouvelles installations. Ce cours permettra également d'améliorer la
capacité d'abstraction de l’étudiant, la modélisation, et de résoudre les
problèmes réels liés à la logistique et l'entreposage.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. Plateformes logistiques 18 0 0
2. Outils informatiques pour la logistique 18 0 0
3. Entreposage et Manutention 20 0 0
Total 56 0 0
Total général 56
4.2. Activités pratiques

Durée en jours

246
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
0
3. Plateformes logistiques 0
4. Outils informatiques pour la logistique 0
5. Manutention 0
Total 0
Total général 0

5. CONTENU
5.1. Matières

Matière 1 : Plateforme logistique :

 Localisation de plateforme logistique


 Conception et management de plateforme logistique
 Dimension internationale
 Types d’entrepôts
 Opérations d’entreposage
 Cross-Docking
 Tableau de bord
 Méthode d’amélioration de la productivité
 Dimension financière (ABC)

Matière 2 : Outils informatiques pour la logistique:

 Introduction à la programmation par contraintes : variables, contraintes, stratégie de


recherche, optimisation en programmation par contraintes
 Liste de contraintes
 Techniques de la programmation par contraintes
 Exemple de la programmation par contraintes avec COMET : car sequencing, sport
scheduling, the trolley problem
 Structure de la recherche locale basée sur les contraintes : variables incrémentales,
invariants, contraintes, solutions
 Applications de la recherche locale basée sur les contraintes : the warehouse location
problem, the social golfers problem
 Programmation linéaire et programmation en nombres entiers : problème de la
planification de la production, warehouse problem, génération de colonnes (cutting
stock problem, méthode hybride pour le cutting stock problem)

Matière 3 : Entreposage et manutention :

I- introduction
II- Sources d’information pour les systèmes logistiques
III- Design des processus
IV- Les techniques d’analyse des flux
V- L’analyse des relations entre activités
VI- Espace requis pour les services auxiliaires et entrepôts
247
VII- Espaces requis pour les employés
VIII- Manutention
IX- Equipement de manutention
X- Allocation des espaces
XI- L’aménagement des installations
XII- Modélisation et simulation par ordinateur
XIII- Présentation et implémentation de projet de manutention et d’entreposage

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Les mini-projets proposés dans le cadre de ce module ont pour objectifs de :


- Familiariser les élèves avec la réalisation de projets individuels ou en groupe.
- Favoriser l’autoformation garante d’une bonne capacité de mobilité et d’adaptation
aux diverses situations auxquelles le futur ingénieur sera confronté dans l’exercice de
son métier.

Les thèmes des mini-projets sont proposés par le coordonnateur du module en concertation
avec ses collègues intervenant dans les éléments du module. Le thème peut être aussi proposé
par un étudiant mais il doit être validé par l’équipe pédagogique du module.
Celle-ci décide si le mini-projet doit être individuel ou en groupe.
Le mini-projet peut être :
- Une recherche bibliographique.
- Une analyse et/ou étude.
- Une réalisation technique.
Il fait l’objet d’un rapport rédigé selon un modèle préétabli adopté par l’EMI. Il peut faire
l’objet d’une soutenance si l’équipe pédagogique le juge utile et possible
.

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.


- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles sous forme de QCM.
- Réalisation de mini-projets individuels.

248
7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)
(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Contrôles continus : 60%


Mini-projets : 40%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Contrôles continus : 60%


Mini-projets : 40%

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

249
DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : GESTION DES RISQUES DE LA CHAINE LOGISTIQUE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION : INGENIERIE DE LA CHAINE LOGISTIQUE

250
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Abdelaziz Berrado Grade : Professeur Assistant

Spécialité(s) : Génie Industriel

Tél. : 0537278842 Fax : 0537778853 E. Mail : berrado@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

- Statistiques et Recherche opérationnelle


- Connaissances de base en management de la chaîne logistique

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Apprendre aux étudiants les différents concepts du Pricing et Revenue


Management pour la gestion optimale de la Chaîne d’approvisionnements.
- Former les étudiants au processus de la mise en place d’un système de Revenue
Management pour la gestion optimale de la Chaîne d’approvisionnements.
- Apprendre aux étudiants comment modéliser et résoudre, en utilisant le Logiciel
d’optimisation, les problèmes du Pricing et Revenue Management dans le cadre
de l’optimisation des chaînes d’approvisionnements.
- Connaître les principaux fondements du management des risques en générale et
de la chaîne logistique en particulier,
- Prendre conscience à partir de nombreux exemples pratiques, des enjeux et de la
place du management des risques comme créateur de valeur dans la chaîne
logistique.
- Comprendre, identifier, modéliser, valoriser et gérer les risques dans la chaîne
logistique,
- Prendre contact avec des spécialistes dans le domaine du management de la
chaîne logistique en particulier et le management du risque en général qui
interviendront dans le cours.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
20
1. Pricing et Revenue : Management dans la Chaîne d’approvisionnements 36
2. Management des risques de la chaîne logistique
Total 56
Total général 56
4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
251
Total
Total général

5. CONTENU
5.1. Matières

Matière 1 : Pricing et Revenue : Management pour la chaîne d’approvisionnements


 Définitions
 Enjeux du Revenue Management dans la chaîne d’approvisionnements
 Mise en place du Pricing et Revenue Management dans le cadre de la chaîne
d’approvisionnements.
o Revenue Management pour le cas de multiples segments de clientèle
o Revenue Management pour le cas de biens périssables
o Revenue Management pour gérer la composante saisonnière de la demande.
o Revenue Management pour optimiser la réponse aux demandes clients en vrac et
Spot
 Utilisation du Pricing pour la coordination de la chaîne d’approvisionnements
 Le rôle des TIC pour le Pricing et Revenue Management
 Aspects pratiques du déploiement des techniques du Pricing et Revenue Management

Matière 2 : Management des risques de la chaîne logistique


 Introduction au concept du risque et du management des risques en général
 Définitions des types de risque de la chaîne logistique
 analyse et évaluation des risques : les outils.
 Rôle du management des risques dans le design et dans la création de valeur de la
chaîne logistique
 Démarche de management des risques de la chaîne logistique :
o Identification des risques
o Modélisation des risques
o Valorisation des risques
o Traitement des risques
o Gestion des risques
 Outils informatiques pour le management des risques de la chaîne logistique (SAS)
 Sécurité de la chaine logistique

5.2. Activités pratiques

Néant
6. DIDACTIQUE DU MODULE
- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.
- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Etudes de cas à faire en groupes
- Cours avec textbook
252
- Présentations des spécialistes dans le domaine du management de la chaîne
logistique

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles.
- Réalisation d’études de cas en binômes
- Présentations sur les thèmes abordés dans le cours par équipe
- Réalisation d’un projet de semestre sur l’application du management des risques
de la chaîne logistique dans un milieu pratique

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

 Pour la matière « Pricing et Revenue Management dans la Chaîne


d’approvisionnements » :
o Contrôles continus : 70%
o Etude de cas : 30%
 Pour la matière « Management des risques de la chaîne logistique » :
o Test de connaissance : 25%
o Présentations hebdomadaires : 25%
o Travail de cession : 30%
o Participation en classe et dans les séminaires des intervenants dans le
cours : 20%
7.3. Note du module

Pricing et Revenue Management dans la Chaîne d’approvisionnements: 35%


Management des risques de la chaîne logistique: 65%

7.4. Validation du module


Note minimale de validation de module : 12/20
Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la
fin du semestre où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module
qui sont supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si
celles-ci sont supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est
restée strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après
rattrapage

253
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Modules du 5ème semestre

Option Ingénierie Gestion de Projets

254
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

CONTROLE DE GESTION ET CREATION D’ENTREPRISE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

255
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Nadia Benabdeljlil Grade : PES

Spécialité(s) : Management et psycho-sociologie des organisations, Création d’entreprise

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : nadiab@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Module « Comptabilité » (cours de comptabilité générale)


Module « Environnement économique de l’entreprise » (Cours « Economie » et « Marketing)

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Cours « création d’entreprise » : Donner aux élèves ingénieurs les informations et


méthodologie nécessaires à la création d’une entreprise, concernant aussi bien les formes
juridiques des sociétés, l’environnement réglementaire (fiscalité…), que les procédures à
suivre et la méthode d’élaboration d’un business plan

- Cours « contrôle de gestion » :


o Définir le contrôle de gestion, son rôle, ses missions et sa place au sein de
l’entreprise;
o présenter et analyser les facteurs qui interagissent avec la fonction de contrôle de
gestion;
o exposer les moyens et les méthodes utilisées pour accomplir la tache du
contrôleur de gestion;
o montrer l'étroite liaison du contrôleur de gestion avec la composante humaine de
l'entreprise;
o définir l’organisation du travail du contrôle de gestion;
o exposer les performances du contrôle de gestion

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
Exercices et
20. Création d’entreprise 28 h cas intégrés au
21. Contrôle de gestion 28 h cours
Total 56 H
Total général 56 h

4.2. Activités pratiques

Durée en jours

256
Activités Travaux Projets Stages Visites d’études
de Hors PFE
terrain
1. Création d’entreprise 0 1 0 2 (conférences
d’entrepreneurs)
2. Contrôle de gestion 0 1 0

Total 2 2
Total général

5. CONTENU

5.1. Matières
Matière 1 : Création d’entreprise
1. La réalisation de l'étude de faisabilité.
1.1. L'étude du marché.
1.2. L'étude technique du projet.
1.3. L'étude financière du projet.
1.4. Les sources d'information pour la création d'entreprise au Maroc.
2. Le choix de la forme juridique de la société.
2.1. Les sociétés de personnes
2.2. Les sociétés de capitaux
2.3. La SARL
2.4. Caractéristiques des sociétés au Maroc.
3. Le financement du projet.
3.1. Le capital social.
3.2. Les différentes possibilités d'emprunts au Maroc.
3.3. Le canevas de présentation du projet pour la demande d'un crédit.
4. Les étapes administratives de constitution d'une société.
5. La fiscalité de l’entreprise au Maroc.
6. La phase de mise en place de la société.
6.1. Principes de gestion à observer.
6.2. Le choix d'une structure pour l'entreprise.
6.3. La fiscalité de l'entreprise au Maroc.
7. La présentation du plan d’affaires.

Matière 2 : Contrôle de gestion


1. Introduction générale
2. Les fondements du contrôle de gestion
2.1. Finalités du contrôle de gestion
2.2. Définition
2.3. Objectifs et critères d’efficacité du contrôle dans l’entreprise
2.4. Problématique technique et humaine
2.5. Les outils du contrôle de gestion
3 Contrôle de gestion et les hommes
3.1. La théorie du contrôle en tant que facteur de motivation

257
3.2. Les difficultés à surmonter
3.3. Schématisation du contrôle de gestion
4. Contrôle de gestion et système d'information
4.1. Le système d'information
4.2. Qualités d'un bon système d'information
4.3. Typologie de l'information
4.4. Qualité de l'information
5. Contrôle de gestion et centres de responsabilité
5.1. Place du contrôle de gestion dans l’entreprise
5.2. Mode de management de l’entreprise
5.3. Positionnement hiérarchique du contrôleur de gestion
5.4. Les différents niveaux des centres de responsabilité
5.5. Cas pratiques
6. Stratégie du contrôle budgétaire
6.1. Les mécanismes du contrôle budgétaire
6.2. Choix des écarts significatifs
6.3. Les éléments du budget des approvisionnements
7. Le pilotage par le tableau de bord et le reporting
7.1. La comptabilité
7.2. Le reporting
7.3. Tableau de bord
7.4. Méthode de construction d’un tableau de bord
7.5. Application
8 Contrôle de gestion et mesure de performance
8.1. La théorie des organisations et le contrôle de gestion
8.2. Les développements récents
8.3. La recherche de la qualité

5.2. Activités pratiques

 Pour le cours de création d’entreprise : les activités pratiques se dérouleront notamment sous
forme de réalisation d’un mini-projet de création d’entreprise, lors duquel les élèves seront
amenés à appliquer concrètement les méthodologies d’analyse vues dans le cours, à opérer
des choix en vue des connaissances acquises, et à présenter un business-plan.
L’état d’avancement du mini-projet sera présenté régulièrement, sous forme d’exposé oral ou
de rapport écrit. Les états d’avancement et les difficultés rencontrées par les élèves feront
l’objet de discussions de groupe.
 Pour le cours de contrôle de gestion : les activités pratiques concernent un mini-projet qui
comprend une étude d’un thème en contrôle de gestion et l’analyse d’un cas pratique
d’entreprise.

7. DIDACTIQUE DU MODULE

Pour le cours de création d’entreprise : Les élèves devront lire les polycopiés à l’avance afin de
pouvoir participer de manière dynamique aux discussions et à l’apprentissage. Lors des cours, les
références à l’environnement économique et industriel marocain seront privilégiées.
L’implication des élèves dans l’apprentissage sera active et devra aboutir à la réalisation d’un mini-

258
projet en création d’entreprise.
Pour le cours de contrôle de gestion :
- Exposé du cours sous forme de diaporamas PowerPoint.
- Supports de cours sous forme papier.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

- Pour le cours de création d’entreprise : notation du mini-projet réalisé, et de la


participation en cours (qui sera notamment évaluée à partir des exposés sur l’état
d’avancement du mini-projet).
- Pour le cours de contrôle de gestion :
Contrôle final
Mini-projet
Participation en cours

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

- Pour la matière : Création d’entreprise :


Mini-projet : 80%
Participation au cours et exposés : 20%
- Pour la matière : Contrôle de gestion :
Examen final : 50%
Mini-projet et/ou devoirs libres : 40%
Participation : 10%
7.3. Note du module
- Coefficient de pondération de la matière « Création d’entreprise » : 50%
- Coefficient de pondération de la matière « Contrôle de gestion » : 50%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si après rattrapage elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

259
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

GESTION DE L’INNOVATION ET METHODOLOGIE DE DESIGN

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL


OPTION : INGENIERIE DES PROJETS

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

260
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE
(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

Nom et Prénom : Nizar El Hachemi Grade : Professeur assistant

Spécialité(s) : Gestion de l’innovation, Méthodologie du design

Tél. : 037 77 65 66 Fax : 037 77 88 53 E. Mail : elhachemi@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- COPT

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Savoir comment identifier, concevoir et piloter des projets complexes.


- Concilier la logique à court terme et à long terme.
- Connaître les méthodes et approches relatives à la conduite du changement.
- Innover pour favoriser l’impulsion du changement.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. Gestion de l’innovation 36 0 0
2. Méthodologie du design 20 0 0

Total 56 0 0
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études

1. Gestion de l’innovation 0
2. Méthodologie du design 0
Total 0
Total général 0

261
5. CONTENU

5.1. Matières

Matière 1 : Gestion de l’innovation:

 Définition de l’innovation
 Projet d’innovation : de l’idée au marché
 Qu’est-ce qu’un produit innovant ?
 Management de l’innovation
 Customer Relationship Management
 Démarche Innovation
 Projet Innovation

Matière 2 : Méthodologie du design:

 Introduction à la méthodologie du design : cycle de vie et processus d’ingénierie d’un


produit, modèles de processus de conception, ingénierie séquentielle et simultanée,
méthodologie et méthodes de conception
 Analyse du problème : Cahier des charges, déploiement de la fonction qualité,
procédure
 Recherche de solutions : la démarche de la créativité et ses outils, les outils de
recherche de solution, les caractéristiques d’une personne créative, les règles à suivre
en atelier de créativité, le brainstorming, autres techniques de créativité
 Choix d’un concept : concept de matrice de décision, critères de sélection et
pondération, filtrage des concepts, sélection finale du concept
 Étude de cas réel

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Les mini-projets proposés dans le cadre de ce module ont pour objectifs de :


- Familiariser les élèves avec la réalisation de projets individuels ou en groupe.
- Favoriser l’autoformation garante d’une bonne capacité de mobilité et d’adaptation
aux diverses situations auxquelles le futur ingénieur sera confronté dans l’exercice de
son métier.

Les thèmes des mini-projets sont proposés par le coordonnateur du module en concertation
avec ses collègues intervenant dans les éléments du module. Le thème peut être aussi proposé
par un étudiant mais il doit être validé par l’équipe pédagogique du module.
Celle-ci décide si le mini-projet doit être individuel ou en groupe.
Le mini-projet peut être :
- Une recherche bibliographique.
- Une analyse et/ou étude.
- Une réalisation technique.
262
Il fait l’objet d’un rapport rédigé selon un modèle préétabli adopté par l’EMI. Il peut faire
l’objet d’une soutenance si l’équipe pédagogique le juge utile et possible
.

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Exposé du cours sous forme de diaporamas powerpoint.


- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- Contrôle continu des connaissances grâce à deux contrôles sous forme de QCM.
- Chaque TP fait l’objet d’un rapport noté ce qui donne lieu à une note moyenne
des TP.
- Réalisation de mini-projets individuels sur l’organisation et la gestion de la
Maintenance avec rédaction d’un rapport selon un modèle prédéfini.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Contrôles continus : 40%


TP : 20%
Mini-projets : 40%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Contrôles continus : 80%


Mini-projets : 20%

263
7.4. Validation du module
(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.

264
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMED V


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module :

GESTION DU RISQUE ET DE PORTEFEUILLE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

GENIE INDUSTRIEL

265
1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE

Nom et Prénom : Skalli Housseini Abdelhalim Grade : PES

Spécialité(s) : Analyse des données, Prévision

Tél. : 05 37 68 71 50 Fax : 05 37 77 88 53 E. Mail : skalli@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES

Statistique et mathématique du premier cycle

3. OBJECTIFS DU MODULE

-Donner aux élèves une vision complète du paysage boursier marocain et donner ensuite
les techniques d’analyse et de modélisation dans la gestion de portefeuille
-Donner une vision complète des risques financiers et industriels et de leurs impacts.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP
1. Gestion de portefeuille 28 8
2. Gestion de risque 16 4
Total 44 12
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
Néant
Total général 0

5. CONTENU

5.1. Matières

1. Gestion de portefeuille
I- Le paysage marocain de la bourse : Maroc Lear, CDVM, les OPCVM, La Bourse de
Casablanca
II- Les Actions
III- Les Obligations
IV- Les Options

266
2. Gestion de risque
I : Les types de risques financiers et leurs impacts sur un portefeuille financier
II : Les risques industriels
III : Les risques naturels : possibilités d’anticipation, analyse d’impact et modes de gestion de
crises.

5.2. Activités pratiques

1. Les mini projets proposés dans le cadre du cours de gestion de portefeuille et du risque ont
pour objectifs de :
- Familiariser les élèves avec les milieux financiers en général et boursier en particulier.
Chaque binôme réalise une étude complète d’analyse sur un sujet spécifique à la finance. On
choisit en général des sujets avant gardistes dans le domaine financier
-Encourager le travail personnel pour acquérir un certain sens de l’initiative et donner au
futur ingénieur une capacité d’adaptation importante.

Les thèmes du mini projet sont proposés par le coordonnateur du module. Le thème peut
être aussi proposé par un étudiant mais il doit être validé par l’équipe pédagogique du
module.
Certains mini projets sont importants et donc réalisés en groupes d’autres sont simples et
donc réalisés par un seul élève
Le mini projet peut être une étude sur un domaine et doit comporter une recherche
bibliographique. Il fait l’objet d’un rapport rédigé selon un format précis.

6. DIDACTIQUE DU MODULE

- Exposé du cours sous forme de diaporamas PowerPoint.


- Supports de cours sous forme de polycopié.
- Etudes de cas à faire en groupes dans le cadre de travaux dirigés.
- Réalisation de mini projets sur l’organisation et la gestion de risques dans une
entreprise

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation

- Réalisation de mini projets individuels sur l’étude d’un domaine financier en


général, ou boursier en particulier, et rédaction d’un rapport selon un modèle
prédéfini.
- Contrôle de connaissances grâce à un examen sous forme d’exercice.

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)

Mini projet 50%


Examen 50%
7.3. Note du module

Coefficient de la matiere Analyse des donnees 60%

267
Coefficient de méthodes de prévision 40%

7.4. Validation du module

Note minimale de validation de module : 12/20


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du semestre
où est programmé ce module.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.
L'étudiant conserve, pour le rattrapage, les notes obtenues dans les éléments du module qui sont
supérieures ou égales à la note 12/20 de validation adoptée par l’établissement.
La note finale, après rattrapage, prend en compte les notes d’éléments après rattrapage si celles-ci sont
supérieures à celles acquises avant rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est, si après rattrapage, elle est restée strictement
inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si le module est validé après rattrapage.

268
ROYAUME DU MAROC
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de
la Recherche Scientifique
Département de l’Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche
Scientifique

Université ou Département : UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)


de tutelle
Etablissement : ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)
Département GENIE INDUSTRIEL

DESCRIPTIF DE MODULE

Intitulé du module : CORPORATE FINANCE

Intitulé de la filière dont fait partie ce module :

FILIERE : GENIE INDUSTRIEL

OPTION : INGENIERIE DE GESTION DES PROJETS

Important.
1. Ce formulaire, dûment rempli pour chaque module de la filière, doit être joint, en 4 exemplaires, à la
demande d’accréditation.
2. Adapter les dimensions des tableaux aux contenus.
3. Joindre des annexes en cas de besoin.

1. IDENTIFICATION DU COORDONNATEUR DU MODULE


(Rappel : le coordonnateur du module appartient au département d’attache du module.)

269
Nom et Prénom : Loubna Benabbou Grade : PA

Spécialité(s) : Génie industriel

Tél. : 212 537 687 150 Fax : 212 537 778 853 E. Mail : benabbou@emi.ac.ma

2. PRE-REQUIS PEDAGOGIQUES
(Indiquer les modules requis pour suivre ce module.)

- Comptabilité et comptabilité analytique

3. OBJECTIFS DU MODULE

- Développer chez les étudiants la capacité d’utilisation critique des modèles financiers et
des outils financiers utilisés en pratique.
- Familiariser les étudiants aux principes de la finance corporative et de l’ALM.
- Acquérir les notions de base sur lesquelles s'appuie la pratique de la finance corporative
moderne.
- Connaître les méthodes classiques d’évaluation des actifs financiers en générale et des
entreprises en particulier.

- Acquérir les notions fondamentales de mathématiques financières.


- Connaître leurs applications.
- Savoir les mettre en pratique.

- Donner les outils de base de la modélisation en finance pour la gestion du risque.

4. COMPOSITION DU MODULE

4.1. Enseignement

Volume horaire
Matières global
Cours TD TP

1. Corporate Finance 30
2. ALM 6
3. Modélisation en finance 20
Total
Total général 56

4.2. Activités pratiques

Durée en jours
Activités Travaux Projets Stages Visites
de terrain Hors PFE d’études
270
Total
Total général

5. CONTENU
5.1. Matières

Matière 1 : Corporate Finance


 Introduction à l’évaluation des entreprises:
o Contexte, besoin et finalité de l’évaluation ;
o Notions de valeur et prix.
 Approche diagnostique de l’entreprise
o le Pré-diagnostic stratégique
o Audit juridique et social
o L’approche fiscale et comptable
 Analyse spécifique de certains éléments d’actif
 Méthode d’évaluation des actifs financiers
 Méthodes d’évaluation des entreprises
o Evaluation patrimoniale
o Evaluation par la méthode des flux
o Evaluation par les comparables
Matière 2 : ALM
 Le rôle de la gestion actif-passif
o Le champ d’actions de la gestion actif-passif
o L’information et l’ALM
o L’organisation et l’ALM
 Les risques bilanciels
o risque de contrepartie
o risque de liquidité
o risque de Taux
o risque de change
 Les méthodes ALM
 Les techniques de couverture

Matière3 : modélisation en finance


1.1 Mathématique financière
Les concepts : Les taux d’intérêt et leur mode de calcul
Cas pratique : Les taux de référence du marché
Cas pratique : Les principes de capitalisation et d’actualisation
- Capitalisation à intérêts composés
- Valeur actuelle
- Valeur actuelle nette
- Taux actuariel
Cas pratique : Les applications
Les emprunts indivis
Cas pratique : calcul d’un tableau d’amortissement
Les obligations

271
- Paramètres clés, taux de rendement actuariel, coupon couru…
Cas pratique : calcul de coupon couru et de taux de rendement actuariel
- maturité, sensibilité, immunisation
1.2 processus stochastiques pour la finance
- Modèle binomial.
- processus stochastiques à temps discret.
-processus stochastiques à temps continue.
-modèle de Black-Scholes
- modèles de taux

5.2. Activités pratiques


(Donner une description sommaire des objectifs et des modalités d’organisation de chaque
activité.)

Neant

6. DIDACTIQUE DU MODULE
(Indiquer les démarches didactiques et les moyens pédagogiques prévus.)

- Cours magistraux.
- Supports de cours sous forme papier et sous forme numérique.
- Présentation des spécialistes du milieu pratique en finance corporative.
- Exercice d’apprentissage.
- Etudes de cas à faire en binômes.

7. EVALUATION

7.1. Modalités d’évaluation


(Indiquer les modalités d’évaluation prévues : contrôle continu, examens, exposés, rapports, …)

- Contrôle continu des connaissances grâce à deux examens.


- Réalisation des études de cas en binômes
-

7.2. Notes des éléments du module (matières ou activités pratiques)


(Pour chaque élément du module, préciser les coefficients de pondération attribués aux différents
contrôles pour obtenir la note de l’élément.)

Pour la matière « Corporate Finance» :


Contrôles continus : 60%
Etudes de cas : 40%
Pour la matière «ALM» :
Contrôles continus : 60%
Etudes de cas : 40%
Pour la matière « Modélisation en finance »
Contrôles continus : 60%

272
Etudes de cas : 40%

7.3. Note du module


(Préciser les coefficients de pondération attribués aux différents éléments pour obtenir la note du
module.)

Corporate Finance: 53%


ALM : 11 %
Modélisation en finance : 36%

7.4. Validation du module


(Préciser la note minimale requise pour la validation du module et pour chaque élément du
module, préciser la note minimale requise pour la validation du module).

Note minimale de validation de module : 12/20.


Un étudiant n’ayant pas validé le module bénéficie d’un contrôle de rattrapage réalisé à la fin du
semestre où est programmé ce module. Il peut passer, s’il le souhaite, le rattrapage pour toutes les
matières du module y comprises celles où il a eu plus de 12/20.
La note de module NM après rattrapage est calculée comme suit : NM = 0,4. C + 0,6. R
Avec C : Moyenne du module avant rattrapage et R : Note de rattrapage.
La note finale de module est alors conservée telle qu’elle est si, après rattrapage, elle est restée
strictement inférieure à 12/20.
La note finale de module est considérée égale à 12/20 si la note du module, après rattrapage, est
supérieure ou égale à 12/20.
Un étudiant n’a droit qu’à un seul rattrapage par module.

273
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL (UM5A)
ECOLE MOHAMMADIA D’INGENIEURS (EMI)

FILIERE DE GENIE INDUSTRIEL

Annexes

274
LISTE DES ACCORDS OU CONVENTIONS DE COOPERATION
ENTRE L’EMI ET LES UNIVERSITES INTERNATIONALES

Partenaire Etranger Pays Observations Filière concernée


Université de Liège Belgique Réalisation du projet : G.Electrique
« Systèmes automatisés de G.Industriel
production »
Université de Liège Belgique Jumelage des 2 institutions Toutes filières
Ecole Polytechnique de Montréal Canada Convention cadre Toutes filières
Polytechnic University (N.W) USA G.Civil + G .Industriel +
G.Electrique
University of delaware USA Toutes filières
Institut National des sciences France Convention de stage au (LCST) G.Industriel + MIS +
Appliquées – INSA (Rennes) G.Mécanique
Institut National de la recherche en France Convention de Coopération
Informatique et Automatique
INRIA
Institut National des Sciences France Accord de coopération G.Electrique +
Appliquées (Lyon) G.Industriel + MIS
Ecole Nationale d’Ingénieurs de France Echanges dans les domaines de G.Mécanique +
Tarbés – INIT G.Mécanique de G.Industriel et G.Industriel + G.Procédés
de G. des procédés .
Institut Nationale Polytechnique de France
Toulouse – INPT
Ecole des mines d’Alès France Accord de coopération Toutes filières
Scientifique
Université de Rouen France Coopération dans différents Toutes filières
Thèse
Ecole Polytechnique Fédérale de Suisse Coopération entre EPFL et Toutes filières
Lausanne Réseau des ecoles d’Ing. A
Rabat EMI-ENIM-IAV-INPT
Université Polytechnic de Varsovie Pologne Convention de coopération Toutes filières
Ecole Nationale Polytechnique Algérie Coopération Inter-Universitaire Toutes filières
Ecole supérieure d’Ingénieurs de France G.Electrique +
Marseille ESIM G.Informatique +
G.Industriel
Université René Descartes paris France Toutes filières
Université Trass Chevichenko Ukraine Toutes filières
National Technical University of Ukraine Toutes filières + CRES
Ukraine « KYIV polytechnic
Institue »
Université el minia Egypte Toutes filières

Convention de l’EMI avec les Ministères

Partenaire Observations Filière concernée


Ministère de l’Intérieur Convention de Coopération Toutes filières

Commune Urbaine de Hay Ryad – Agdal Partenariat entre la commune Urbaine G.Industriel + G.Civil +
Ryad-Agdal et le Labo. d’Etudes et de G.Electrique + G.Informatique
recherche sur les transports (LERPT)
Coopération Scientifique
Formation et Assistance Technique
Ministère de la santé publique Protocole de collaboration de formation et Toutes filières
d’encadrement

275
Ministère de la Défense Nationale Formation du pers CSDN Toutes filières

CONVENTIONS EMI/FACULTES
ET ECOLES
Partenaire Observations Filière concernée

Faculté des sciences semlalia Marrakech Partenariat Toutes filières


Faculté des sciences et techniques FST Béni Mellal Partenariat Toutes filières
Faculté des Sciences et techniques (FST) Salé Partenariat Toutes filières
Faculté des Sciences et techniques (FST) Settat Partenariat Toutes filières
Faculté des Sciences et techniques (FST) Mohammadia Partenariat Toutes filières
Faculté des Sciences et techniques (FST) Safi Partenariat Toutes filières
Faculté des Sciences et techniques (FST) Fès Partenariat Toutes filières
ENSA Marrakech Partenariat Toutes filières

CONVENTIONS EMI/SOCIETES
Partenaire étranger Observations Filière concernée

AGA-INGENIERIES Représentation du logiciel BELSIM Toutes filières


AGA-INGENIERIES
Société CIE-MAROC Convention de collaboration Toutes filières
MAROC SETEC Toutes filières
SIGMA TECH INGENIERIE Elaboration d’un système Toutes filières
d’information
Société REMINEX Convention de Coopération Toutes filières
SOABIMEX Toutes filières
SPEDER Convention de coopération Toutes filières
DELTA HOLDING
La Fundation CIREM Toutes filières
Terin Maroc Toutes filières
St Microélectronics Maroc Partenariat G.Electrique + G.Informatique +
Industriel
Redal Toutes filières
Projema Toutes filières
Entreprise anzar Conseil Toutes filières
Société d’information d’étude et de Convention de coopération G.Civil + G.Electrique +
recherche pour le développement G.Informatique + G.Industriel
SIERD
Europe Technologie Convention de coopération Toutes filières
Team-Maroc Toutes filières
Transafric Toutes filières
Efica consultant Toutes filières
APC Toutes filières
GRUPPOSSILA Toutes filières
ERGIM – Le Chesnay France G.Industriel
LCMS Toutes filières
TREQ Convention de coopération Toutes filières

276
Projet GEM Toutes filières
COELMA Toutes filières

CONVENTION ENTRE L’EMI


ET BUREAUX D’ETUDES
Partenaire Etranger Observations Filière concernée
IMEG Convention de coopération Toutes filières
GPP Convention Toutes filières
BIM Contrat de formation Toutes filières
BRPM Contrat Projet minier Toutes filières
INGENORD Convention de coopération Toutes filières
Techniprojet Convention de coopération Toutes filières
EFICA Consultant Convention de coopération Toutes filières

SIS-Conseils Convention de coopération Toutes filières

CID Convention de coopération Toutes filières

CONVENTIONS EMI/SUCRERIES
Partenaire étranger Observation Filière concernée

Sunacas Projet de recherche G.Procédés ,G.Mécanique ,G.Electrique


G. Industriel, G.Informatique
Sunabel Partenariat G.Procédés, G.Mécanique, G.Electrique
G.Industriel, G.Informatique
Surac Convention cadre G.Procédés, G.Mécanique, G.Electrique
G.Industriel, G.Informatique

Surac Coopération de G.Procédés, G.Mécanique, G.Electrique


collaboration G.Industriel, G.Informatique

Surac Coopération de G.Procédés, G.Mécanique, G.Electrique


collaboration G.Industriel, G.Informatique

CONVENTIONS EMI/OFFICES
Partenaire Etranger Observations Filière concernée
ONEP Convention d’assistance Toutes filières
technique
OCP Casablanca Convention Cadre Toutes filières

Office de la promotion et de la Convention de coopération Toutes filières


promotion du travail

277
CONVENTIONS DE L’EMI AVEC LES ORGANISMES
INTERNATIONAUX
Organisme Observation Filière concernée
PNUD Protocole d’accord Toutes filières
AUPELF-UREF Convention Cadre Toutes filières
ACDI Convention Cadre Toutes filières
AIDO Convention Cadre Toutes filières
CNUCED Convention Cadre Toutes filières
ONUDI Convention Cadre Toutes filières
UNESCO Convention Cadre Toutes filières
ALESCO Convention Cadre Toutes filières
ISESCO Convention Cadre Toutes filières

CONVENTIONS DIVERSES
Partenaire étranger Observations Filière concernée
Direction de la promotion Toutes filières
Banque populaire Toutes filières
L’agence pour la promotion et le développement économique et Toutes filières
social des préfectures et province du nord du royaume
R&D Toutes filières
Le club Marocain de la recherche et l’invention Toutes filières + CIT

INSTITUT DE RECHERCHE
Partenaire Observation Filière concernée
CNESTEN Convention cadre Toutes filières
CNR Convention Cadre Toutes filières
CNCPRST Projet (PARS, PROTARS) Toutes filières

Centre national des Développement d’un système expert pour la G.Industriel + G.Civil
études et de recherche conception et la réhabilitation des ouvrages
routière d’arts

278