Vous êtes sur la page 1sur 1

Le système éducatif français

La mise en place d'un système éducatif dans ce qui deviendra la France remonte à
l'époque de Charlemagne. Les débuts de l'enseignement supérieur remontent aux XIIe
et XIIIe siècles avec la création des premières universités. À la fin du XIXe siècle, les
lois Ferry ont rendu l'école laïque, obligatoire et gratuite. Depuis la réforme Berthouin
en 1959, l’instruction est obligatoire de six à seize ans. Si la formation et la
rémunération des enseignants, ainsi que le choix des programmes, sont du ressort de
l'État, la gestion des établissements scolaires primaires et secondaires est du ressort
des collectivités territoriales.
L'enseignement primaire se déroule en deux phases. L'école maternelle, qui accueille
les très jeunes enfants, se donne pour but leur éveil, leur socialisation et la mise en
place des outils fondamentaux que sont le langage et le nombre. Puis, vers l'âge de six
ans, les enfants sont accueillis par l'école élémentaire, dont les premiers objectifs sont
l'apprentissage de la lecture, de l'écriture et du calcul, et l'éducation civique.
L'enseignement secondaire se déroule lui aussi en deux cycles. Le premier est dispensé
au collège et aboutit au diplôme national du brevet. Le deuxième est dispensé au lycée
et aboutit à des examens finaux et nationaux : le baccalauréat (professionnel,
technologique ou général) et le certificat d'aptitude professionnelle (CAPA dans
l'enseignement agricole).