Vous êtes sur la page 1sur 26

UNITE EVEIL AU LANGAGE : FICHE TECHNIQUE

1. DOMAINE : Les relations entre les langues et la culture.

OBJECTIF GLOBAL : Faire prendre conscience à l’enfant de l’importance de la (des) langue(s) dans une culture différente à la sienne, en

découvrant ses coutumes et sa richesse. Au même temps l’enfant pourra réveiller l’intérêt pour l’apprentissage d’autres langues en valorisant la(les)

sienne(s).

2. OBJECTIFS

Compétence à apprendre les langues Compétence à vivre dans une société multilingue et multiculturelle
(domaine cognitif) (domaine affectif)
SE 1. Acceptation positive et intérêt pour la diversité
ATTITUDES linguistique et culturelle ainsi que les objets qui la
1. Ouverture à la
constituent. Activité 8, 10 et 13. 1. Considérer que les emprunts divers qu’une langue effectue à d’autres au
diversité linguistique
et culturelle 2. Intérêt pour les langues moins répandues dans cours de son histoire contribuent à sa richesse.
2. motivation pour l’enseignement. Activité 3, 8, 17 et 18. Activité 2,15, 16 et 17.
l’apprentissage des 3. Désir d’apprendre des langues. Activité 3, 4, 6, 9, 14 et
langues
18.
SF 1. Reconnaître à l’écoute l’existence de ressemblances entre
APTITUDES des mots de langues différentes. Activité 9 et 15.
1. d’ordre
2. Etablir, pour des langues non familières, ayant recours à
métalinguistique
1. Utiliser plusieurs langues à des fins communicatives. Activité 8, 9 14 et
/méta communicatif : des écritures alphabétiques ou non alphabétiques, des
15.
capacités correspondances graphie-son différentes de celles utilisées
d’observation et de 2. Savoir identifier certaines langues non familières. Activité 6, 8, 14, 17
dans des langues familières Activité 6, 8, 9 et 15.
raisonnement et 18.
3. Observer avec attention les éléments composant des
2. D’ordre cognitif :
3. Reconnaître, à l’aide d’indices écrits ou sonores, une langue non familière
Facilitant accès à la écritures non familières afin de repérer ce qui les distingue
déjà rencontrée auparavant. Activité 4, 6, 8, 14, 17, 18.
maitrise des langues ou les rapproche les uns des autres Activité 6, 8, 9, 14,
15 et 18.
S
SAVOIRS
Culture linguistique
qui
1. Savoir qu’il y a entre les langues à la fois des différences 1. Savoir qu’il ne faut pas confondre langue et pays : une même langue peut
1. soutient SE et SF
2. constitue un et des ressemblances. Activité 4, 6, 8, 9, 14, 15 et 18. être la langue de plusieurs pays, et il peut y avoir plusieurs langues dans un
ensemble de 2. Savoir que les langues n’utilisent pas le même nombre de même pays.
références aidant à la mots pour exprimer la même notion. Activité 6, 14 et 18 Activité 5, 6 et 7.
compréhension du
monde multilingue et
multiculturel dans
lequel l’élève est
amené à vivre

3. RELATION PROGRAMME SEP:


Propósitos de la enseñanza del español en la educación básica:

- Que reconozcan la importancia del lenguaje para la construcción del conocimiento y de los valores culturales, y desarrollen una actitud analítica y

responsable ante los problemas que afectan al mundo.

- Que conozcan y valoren la diversidad lingüística y cultural de los pueblos de nuestro país.

Actitudes hacia el lenguaje:

- El alumno reconoce y valora las ventajas y desventajas de hablar más de un idioma para comunicarse con otros, interactuar con los textos y

acceder a información.

4. CARACTERISTIQUES DES ENFANTS

Le stade des opérations concrètes (7 - 12 ans) Sériations et classifications (opérations concrètes) se mettent en place. L'enfant acquiert les notions de
causalité, comprend les invariants du réel, à la conservation de substance, de poids, de volume. L'enfant devient capable de coopération. La camaraderie
se développe, les jeux se déroulent en s'appuyant sur des règles valables pour tous. Le sentiment de justice morale et l'autonomie se développent. Le stade
est divisé en deux sous stades : 8 - 10 ans. Opérations concrètes simples 8 – 10 ans (logico arithmétiques : classe, relations numériques). 10 - 12 ans
Opérations concrètes complexes (spatio-temporelles) Le stade des opérations formelles (12 - 16 ans) Les notions de nombre, de volume de poids, les
structures logiques (classification et sériation) sont acquises. La pensée formelle, qui se construit à ce stade permet l'établissement de relations entre la
réalité et la possibilité. Dernier stade de la pensée, c'est pour Piaget le moment ou l'intelligence acquiert sa pleine maturité

Source: http://www.psychologue.fr/ressources-psy/freud-piaget-wallon.pdf
UNITÉ : Éveil au langage

Cours 1. Date : Jeudi 02 février 2017

Échauffement : Présentation.

Temps prévu : 25 min.

Démarche : Tout d’abord nous avons commencé avec notre propre présentation. Nous avons
dit nos renseignements personnels en demandant s’ils savaient quelle était la raison pour
laquelle nous étions là. Quelques élèves ont répondu, évidemment, qu’il s’agitait d’un cours de
français. Nous avons expliqué clairement comment est-ce que nous organiserions le cours, en
commençant par une unité appelée : « Éveil au langage ». Rapidement, nous avons posé la
question : Qu’est-ce que l’éveil au langage, selon vous ? Qu’est-ce que vous croyez qu’on
abordera tout au long de l’unité ? Pour faire plus claire la question, nous avons fait une petite
traduction en essayant de leur orienter. Ils ont répondu différemment et de manière imprécise.
En fait, ils n’avaient pas cette notion. Nous avons expliqué la définition de l’éveil pour
approfondir un peu avec l’objectif de cette activité.

Ensuite, nous avons expliqué que la première unité serait en espagnol et nous avons posé les
questions suivantes: ¿Qué esperan aprender del curso?, ¿saben hablar otra lengua, aparte del
español?, ¿cuál ha sido su experiencia con otras lenguas?, ¿les pareció divertido?,
¿aburrido?, ¿qué actividades les gustaban más?, ¿por qué?, ¿qué actividades no les gustan?
Nous avons commenté leurs expériences, majoritairement, avec l’anglais, mais une fille nous
a surpris avec son propre expérience avec le náhuatl. En fait, un autre aspect qui nous a surpris
a été que très peu d’élèves avaient étudié l’anglais. C’est important de mentionner que dans
l’école primaire ils n’ont pas inclus, dans le programme, la matière d’une langue étrangère. Les
élèves qui ont eu le contact avec l’anglais avaient les ressources économiques pour le faire
appart (dans une école privée). Cela nous a donné quelques indices pour savoir comment
introduire l’unité et savoir un peu de leurs connaissances préalables.

Dans une deuxième partie, nous avons leur demandé de se présenter brièvement en disant leur
prénom et leur âge. Puis, nous avons commencé avec les activités pour repérer leurs centres
d’intérêt mais aussi pour leur connaitre mieux. Il faut mentionner que pour nous c’est très
important de créer une ambiance de confiance et de sécurité entre eux.

Activité 1. Découvrir leurs centres d’intérêt.

Temps prévu : 35 min

Consigne : Maintenant pour vous connaitre un peu plus et pour savoir si vous vous connaissez
entre vous, on va réaliser une activité. Vous allez remplir les espaces de chaque carré avec vos
informations, vos goûts et préférences. Vous ne devez pas mettre votre prénom. Une fois que
vous terminiez, laissez les feuilles sur la table. Après vos camarades devront deviner de qui il
s’agit la description de chaque feuille.
Matériel/document :

Source : Crée par les professeurs sur la page électronique : Piktochart.com

Démarche : D’abord, nous avons reparti les feuilles et ils devaient les remplir avec leurs
préférences. Apres d’avoir rempli les feuilles, ils ne devaient pas mettre leurs prénoms. On a
recueilli les photocopies et on les a mêlées. Ensuite, on a donné une feuille différente à chaque
enfant (d’un autre camarade). L’enfant devait deviner de qui il s’agitait en lisant les
caractéristiques en voix haute. Nous avons divisé le groupe en trois équipes et l’équipe qui
devinait le plus de feuilles, gagnait. Nous avons profité l’occasion pour savoir quelques donnés
comme l’anniversaire et s’ils étaient intéressés par l’apprentissage d’une autre langue. Nous
avons pris l’idée de la démarche du « portrait chinois ».

1. MISE EN SITUATION : Ouverture d’un espace plurilingue en classe

Activité 2. Mon réseau de langues

Temps prévu : 20 minutes

Consigne : Quelle est votre relation avec les langues ?

Maintenant, vous allez écrire dans chaque hexagone (dans chaque domaine de votre entourage)
quel est votre contact avec les langues. Par exemple, si vous avez des parents qui parlent une
autre langue, si vous connaissez une autre langue par une bande dessinée, un film, etc. vous
pouvez l’accompagner avec un dessin.

Matériel-document :

Source : Crée par les professeurs sur la page électronique : Piktochart.com


Démarche : Premièrement nous avons proposé aux élèves de mettre leur contact avec d’autres
langues dans chaque hexagone avec l’objectif de les faire conscients de la diversité linguistique
dont nous sommes exposés dans la vie quotidienne, mais aussi pour savoir leurs connaissances
préalables. Apres nous avons commenté les réponses pour savoir quelles expériences ils
partageaient entre eux.

Activité 3 : L’oignon de questions : Première partie.

Temps prévu : 10 minutes

Consigne : Ici, nous avons sur les mains un oignon des questions fait avec du papier. Vous
allez le lancer en dépliant chaque cape. Vous devrez lire les questions qui sont à l’intérieur en
voix haute et répondre. Si vous ne savez pas la réponse, vos autres camarades peuvent répondre.
Et aussi on peut commenter après.

Matériel-document :

Voici les questions mises dans la boulle.

1. ¿Has visto programas en la televisión,


caricaturas o videos que estén en otra lengua que
no sea el español?
2. ¿Conoces alguna lengua que se escriba de
izquierda a derecha?
3. ¿Sabes qué significa Как поживаете? ¿Sabes en
que lengua está escrito?
4. ¿Conoces al menos tres países en los que se
hable el portugués?
5. ¿Conoces al menos cuatro países en los que se
hable en español?
6. ¿Cuántas lenguas oficiales hay en México?
7. ¿Sabes decir “gracias” en al menos 3 lenguas
diferentes?
8. ¿Conoces esta escritura ُ‫?بِ َم ْع ِرفَت َك ُت َش ََّر ْفت‬
9. ¿Has oído a alguien hablar francés?
10. ¿Sabes contar en al menos 3 lenguas?
11. ¿Conoces personas que hablen italiano?
12. ¿Qué significa para ti la diversidad lingüística?
13. ¿Conoces a alguien que hable más de 3 lenguas?
14. ¿Has oído a alguien hablar chino?
15. ¿Has oído a alguien hablar alemán?
16. ¿Has escuchado alguna canción en otro idioma que no sea el español?
17. ¿Sabes cuál es el origen de tu nombre?
18. ¿Conoces a alguien con un nombre de origen náhuatl? ¿Sabes su significado?
19. ¿Conoces palabras de origen árabe?
20. ¿Qué es una lengua?
21. ¿Cuál es la diferencia entre una lengua y un dialecto?
22. ¿Cuál es la diferencia entre lengua e idioma?
23. ¿En qué países del mundo se habla francés?

Source : L’oignon a été créé par les professeurs et les questions ont été majoritairement
tirées du PDF d’ELODIL. Armand, F. et Maraillet, E. (2013). L’Éveil aux langues.
Education interculturelle et diversité linguistique.

Démarche : Dans cette activité nous avons travaillé de manière groupale, tous les élèves
devaient participer et si un élève ne savait pas la réponse, les autres pouvaient la répondre. Les
questions étaient liées aux connaissances préalables des élèves en se focalisant sur la partie
orale et écrite de différentes langues, des savoirs linguistiques, etc. À cause du temps, on a
divisé l’activité en 2 parties et on a dû la continuer le cours suivant.

Cours 2. Date : Mardi 07 février 2017

Échauffement : Activité 3 : L’oignon de questions : Deuxième partie.

Temps prévu : 10 minutes.

Consigne : On va reprendre l’activité que nous avons faite la semaine dernière en répondant
les questions de l’oignon et en lançant la boulle.

Matériel/document : Le même que l’activité antérieure.

Démarche : On a continué avec la même activité du dernier cours en dépliant chaque cape de
l’oignon pour terminer les questions. Après de chaque question on a commenté un peu les
réponses. À la fin on a demandé aux enfants s’ils voulaient savoir les réponses de manière plus
approfondie. Cette activité avait comme objectif de commencer à réveiller l’intérêt pour les
savoirs linguistiques mais aussi par les langues en général.

2. SITUATION RECHERCHE : Vers l’appropriation de nouvelles connaissances

Activité 4 : Reconnaitre à l’orale des langues différentes avec des salutations et


présentations

Temps prévu : 10 minutes.

Consigne : (à l’oral) 1. Premièrement, vous allez essayer de reconnaitre, qu’est-ce que les
personnes font ? Quelle est la situation ? Qu’est-ce qu’ils disent ?

2. Deuxièmement, vous allez essayer de reconnaitre dans quelles langues ils parlent.

3. Ici, nous avons une liste de langues. Liez les langues avec le numéro de chaque présentation.

Matériel/document : Nous avons utilisé un audio d’une méthode pour des adultes.
portugués alemán polaco inglés chino francés
*Table faite pour nous. Nous avons la mise sur le tableau, après d’écouter les hypothèses des
élèves.

Source : Méthode Alter Ego, Livre de l’élève, page 10.

Démarche : Tout d’abord, nous avons mis un audio et les élèves devaient reconnaitre la
situation de communication, dans ce cas, la présentation des quelques personnes. Après, ils
devaient reconnaitre les langues qu’ils écoutaient en repérant quelques mots transparents,
similaires à l’espagnol, l’intonation et en mobilisant leur connaissances préalables. Finalement,
ils ont mis en relation les langues proposées avec le numéro de chaque audio. Les langues
étaient le français, le chinois, l’anglais, le polonais, le portugais et l’allemand, dans cet ordre.
Nous avons repéré que quelques langues étaient plus difficiles de distinguer que d’autres, et en
plus, quelques langues étaient assez similaires qui pouvaient les confondre. Nous avons
remarqué s’il y avait des similitudes avec les langues et s’il y avait d’autres qu’ils n’ont pas
identifiées.

Activité 5 : Lier quelques drapeaux avec les noms des pays (préambule pour l’activité
suivante.

Temps prévu : 10 minutes.

Consigne : Vous allez observer les drapeaux qui


sont collés sur le tableau. Vous arrivez à les
reconnaitre ? Il appartient à quels pays ?

Vous allez mettre en relation les étiquettes, c’est-à-


dire, le nom du pays avec le drapeau correspondant.

Matériel/document : Drapeaux en couleurs et des


étiquettes avec les noms des pays.

Source : Matériel fait par les professeurs dans la


page électronique : Piktochart.com

Démarche : Avant de faire l’activité des


« bonjours », nous voulions savoir leurs connaissances préalables, c’est-à-dire, s’ils
reconnaissaient les pays et lier leurs savoirs avec des matières comme la géographie. Ils ont
passé au tableau, puis ils ont mis en relation les noms et on a les corrigés après, tous ensembles.
Activité 6 : Les bonjours dans le monde.

Temps prévu : 60 minutes.

Consigne : Pour commencer cette activité vous devez vous mettre par équipe de deux
personnes. Une fois que vous avez formé les équipes, vous devez mettre les étiquettes que vous
avez sur les yeux en relation. Par exemple : quelles salutations on utilise au Mexique ? etc.

Démarche : Tout d’abord on a demandé aux élèves la ou les manières dont on salue au
Mexique et s’ils connaissaient des salutations dans d’autres langues. On a fait des équipes de
deux personnes et on a reparti des bulles avec 16 manières différentes de dire « bonjour », 12
drapeaux différents, et 16 icones représentatifs des cultures différentes. Après de les répartir,
on a donné une feuille et ils devaient les classer et les mettre en relation : la langue, avec la
culture et avec les drapeaux. C’est vrai qu’on a bien exploité quelques stéréotypes à fin de
mieux comprendre les origines de chacun. On a mentionné que quelques langues pourraient
être avec un seul drapeau ou quelques autres avec de différents drapeaux. En essayant de les
faire conscients de la diversité linguistique. Par exemple au Mexique ils devaient mettre en
relation le nahuatl avec l’espagnol mais l’espagnol aussi avec l’Espagne. Nous avons laissé
environ 25 et 30 minutes pour les mettre ensemble, 10 pour les faire passer au tableau à mettre
leurs réponses (avec des images en couleur) et finalement 20 minutes pour faire la mise en
commun et commenter les réponses.

Une fois qu’on a corrigé les réponses ensemble, on a demandé aux élèves comment ils ont fait
pour les reconnaitre et quelle a été votre conclusion par rapport à ce qu’ils ont fait. On a
demandé en plus, quelles différences étaient présentes dans la manière d’écrire chaque
salutation, s’il y avait quelques-unes qui se ressemblaient ; si quelques-unes commençaient
avec une lettre particulier, si quelques salutations étaient plus longues que d’autres ; si
l’alphabet était diffèrent etc. À la fin, on a aussi répété la prononciation des salutations avec
l’objectif de les connaitre à l’oral.
Matériel/document :

Source : Les images ont été créées par les professeurs dans la page électronique :
Piktochart.com
Cours 3. Date : Jeudi 09 février 2017

Échauffement : Activité 7 : Repérer les bonjours et les drapeaux dans une mappemonde.

Temps prévu : 25 minutes.

Consigne (orale) : On va reprendre l’activité que nous avons faite la semaine dernière en
mettant les drapeaux et les langues dans une mappemonde. Où se trouve chaque pays dans le
monde ? Rappelez-vous qu’il existe des langues qui peuvent être parlées dans de différents
pays et que, dans un même pays on peut trouver plus d’une langue. Vous allez travailler en
équipe (la salle était divisée en trois colonnes).

Matériel/document : Le même que l’activité antérieure.

Démarche : Nous avons essayé de faire une sorte de compétition pour mobiliser leurs
compétences préalables. Dans la première activité des « bonjours », ils ont travaillé avec les
pays mais sans le fixer dans la réalité. Ils ont passé au tableau divisés en trois équipes. On a
donné un point pour chaque pays correct. On a vu que même, s’ils ont vu déjà les repérages de
pays en géographie, ils ont eu de problèmes pour distinguer quelques pays européens. Il faut
mentionner qu’on a éliminé les noms de pays dans la mappemonde. Cependant, nous nous
sommes rendus compte qu’il a fallu de faire des drapeaux plus petits, puisque au moment de
les mettre dans la mappemonde ils étaient très grands et on n’est pas arrivé à distinguer les
pays.
Activité 8 : Je salue dans une langue différente : Trouver mon couple.

Temps prévu : 10 minutes.

Consigne : Maintenant, on va faire une activité qui s’appelle « je trouve mon couple ». Vous
allez prendre un petit papier plié du sac en plastique. Chaque papier a une salutation. Personne
ne doit regarder votre salutation. Vous devez vous lever et saluer avec la main à chacun de vos
camarades de la classe, jusqu’à trouver une personne avec la même salutation. Par exemple :
bounjour-hola, hi-hola, et ainsi de suite jusqu’à rencontrer hola-hola.

Matériel/document : Des petits papiers des couleurs avec les salutations déjà vues en cours.
On a mis l’écriture authentique de la langue et entre parenthèse la manière de la prononcer.

Source : Matériel créé par les professeurs.

Démarche : Au début, on a demandé aux élèves s’ils se souvenaient de la façon dont on


prononce chaque salutation. On a fait une petite révision pour pratiquer avec eux. Ensuite on a
demandé aux élèves de se lever et de faire l’activité en ordre. On a surveillé qu’ils
prononceraient bien. À la fin de l’activité nous n’avons pas prévu qu’est-ce qu’ils devaient
faire au moment de rencontrer leurs couples et l’observatrice nous a recommandé d’inclure
dans la consigne qu’une fois qu’ils ont rencontré leur couple ils devaient s’assoir.

Activité 8 : Les chansons d’anniversaires dans le monde.

Temps prévu : 15 minutes

Consigne : Comment vous fêtez vos anniversaires ? Comment on fête les anniversaires au
Mexique ? On les fête de la même façon dans un autre pays ? Aujourd’hui on va voir quelles
sont les célébrations d’anniversaires dans le monde. Au Mexique, quand on fête notre
anniversaire, qu’est-ce que nous chantons ?

Maintenant, vous allez écouter quelles sont les chansons d’anniversaire dans huit pays
différents. Vous allez écouter attentivement les chansons et vous allez les mettre en ordre selon
l’audio. Vous allez nous dire dans quelles langues sont-elles.

Maintenant, vous allez mettre en relation les chansons avec chaque pays.
Matériel/document : Un audio et feuilles avec les paroles.

Source : L’audio et les paroles ont été pris de la page électronique :


http://www.kidilangues.fr/content/joyeux-anniversaire/.

Nous avons modifié les documents des paroles avec les drapeaux de l’activité dans la page
électronique : Piktochart.com

Démarche : Premièrement nous avons demandé aux élèves la manière dont ils fêtaient
l’anniversaire chez-eux et s’ils connaissaient les fêtes d’autres pays. Ensuite nous avons écrit
sur le tableau les éléments d’un anniversaire mexicain.

Après on a mis un audio avec les chansons de 8 pays chanté par des enfants et ils devaient
reconnaitre la langue. Une fois qu’ils reconnu les chansons à l’écrit et à l’oral, ils devaient les
lier avec les drapeaux de chaque pays. On a pris en compte la recommandation de l’observatrice
par rapport à la consigne qui n’était pas présente dans le document et aussi on a inclus les
nombres et les lettres pour faire plus facile la mise en relation.

Activité 9 : Chanter les chansons pour l’anniversaire des différents pays.

Temps prévu : 15 minutes

Consigne : Maintenant on va essayer de chanter en suivant l audio. Vous pouvez vous appuyer
des paroles qui sont entre parenthèses pour des langues comme l’arabe.

Matériel/document : Audio.

Source : Audio pris de la page : http://www.kidilangues.fr/content/joyeux-anniversaire/

Démarche : Premièrement nous allons chanter tous ensembles en suivant l’audio. Dans la
deuxième écoute nous avons demandé aux élèves si quelques syllabes étaient prononcées de la
même façon qui était écrites. Par exemple, dans le mot « palmas » en portugais, on prononce
« paumas » ; en français « anniversaire » on prononce « ai » comme « e » seulement pour qu’ils
soient un peu conscients que quelques langues ne se prononcent pas de la même façon qu’on
les écrit.

Activité 10 : Comment on fête les anniversaires dans le monde.

Temps prévu : 30 minutes

Consigne : Nous allons regarder plusieurs vidéos et images qui sont à propos des célébrations
d’anniversaire dans le monde. Vous allez lier l’information présente dans les vidéos avec les
pays qui correspondent (les étiquettes avec les noms de pays collées sur le tableau). C’est la
même façon de fêter l’anniversaire dans tous les pays ? Quelles différences vous voyez ?

Matériel/document : Des vidéos qui montrent les variations au moment de fêter l’anniversaire,
le projecteur.

Sources : Vidéos :
https://www.youtube.com/watch?v=lZ_dZMjHXHk

https://www.youtube.com/watch?v=HrN3IQDoxeg

https://www.youtube.com/watch?v=qFCvddlSMSA

https://www.youtube.com/watch?v=yIAhIwnc_Og

https://www.youtube.com/watch?v=b2FCurcggxA

Images :
Information :

http://www.samfunnskunnskap.no/?page_id=353&lang=es

http://spanish.visitbeijing.com.cn/culturachina/n214991543.shtml

http://weareparty.es/blog/cumpleanos-en-japon/

http://happybirthdaygreetings.blogspot.mx/2007/12/tradiciones-del-cumpleaos-
alrededor-del.html

http://www.vix.com/es/imj/mundo/6546/como-se-festejan-los-cumpleanos-en-distintas-
partes-del-mundo

https://www.youtube.com/watch?v=ucw4E3yQJBY

*Quelques vidéos sont annexées à la fin.

Démarche : On a mis sur le tableau les pays correspondants avec les célébrations de chaque
culture. Auparavant, on a fait une petite description de la célébration correspondant à la vidéo
qui serait montrée. On a mis l’accent, évidement, sur les particularités culturelles de chaque
vidéo. Ensuite, nous avons posé des questions pour qu’ils puissent ne pas seulement voir, mais
comparer et essayer de trouver le sens à différentes célébrations d’anniversaire. Par exemple,
on a commencé par dire : Dans ce pays, on fête les anniversaires en faisant un gâteau en forme
de femme ou d’homme pour après lui couper la tête. Les élèves devaient deviner. Quelques-
uns ont repéré un drapeau, reconnu la langue, vu le contexte ou la chanson d’anniversaire. Les
élèves ont été très motivés par les vidéos.

Cours 4. Date : Mardi 14 février 2017

Échauffement : Activité 11 : Compétition : Devine l’anniversaire.

Temps prévu : 10 minutes.

Consigne : Vous allez passer devant vos camarades, tout de suite, avec des gestes, de la
mimique, vous allez essayer de représenter la célébration qui est dans les papiers. Les autres,
doivent essayer de deviner quelle célébration est représentée. Il s’agit de l’anniversaire en
Allemagne, au Maroc, au Danemark ?

Matériel/document : Des papiers avec la célébration et le pays correspondant.

Source : Crée par les professeurs.

Démarche : Premièrement, on a divisé tout le groupe en deux pour former des équipes. Les
élèves devaient représenter la coutume d’un anniversaire et les autres devaient la deviner. Nous
avons fait cette activité avec l’objectif de faire un lien entre le cours antérieur et le cours actuel.
Un des apprenants est passé devant les autres et il a « joué » la célébration d’un pays (le Maroc,
l’Allemagne, etc.) pour que les élèves pourraient deviner la fête et, progressivement, la culture.

Activité 12 : Quel est l’origine du jour de Saint Valentin ?

Temps prévu : 15 minutes.

Consigne : Aujourd’hui, on va voir de quoi il s’agit le jour de la Saint Valentin. De manière


générale, qu’est-ce qu’on fait ce jour-là ? Pourquoi ? Vous savez quel est l’origine ?
Maintenant, nous allons regarder une vidéo, où le jour de saint Valentin sera montré dès
l’origine.

Matériel/document : Une vidéo animée.

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=VBmRQOjjsRM

Démarche : Premièrement nous avons demandé aux élèves de dire quelle était la particularité
de ce jour et pourquoi était important. Après on a abordé s’ils connaissaient l’origine. Quand
ils ont dit : non, on a proposé de mettre une vidéo pour illustrer l’histoire de cette célébration.
Après avoir vu la vidéo, on a posé des questions pour vérifier la compréhension et on l’a mis
encore une fois.
Activité 13 : Comment fête le Saint Valentin dans d’autres pays ?

Temps prévu : 20 minutes.

Consigne : Est-ce que vous pensez que dans d’autres pays on fête de la même façon qu’au
Mexique ? On célèbre toujours le 14 février ? On va présenter comment célèbre la Saint
Valentin dans d’autres pays.

Matériel/document : (images présentées de traditions de 16 pays)

Source :

Information :

Qi-xi https://chine.in/guide/fete-qixi-qiqiaojie_1924.html

http://www.elmundo.es/vida-sana/bienestar/2016/02/11/56bb2c9ee2704eef408b4592.html

Images de l’artiste : Marie Muravski

Page électronique : http://www.boredpanda.com/valentines-day-traditions-around-world-


vashi/
Démarche : Premièrement nous avons posé des questions par rapport aux savoirs acquis des
élèves à propos de traditions dans de différents pays pour fêter la Saint Valentin. Après on a
présenté avec des diaporamas des images qui représentaient les manières de célébrer de 16
pays. On a trouvé une page électronique en anglais et on a décidé de traduire les histoires. En
plus, on a raconté la légende du Qi xi en Chine et les élèves étaient très intéressés par l’histoire.
On a commenté aussi les différentes dates de célébration.

Activité 14 : Comment dire je t’aime dans langues 14 différentes ?

Temps prévu : 25 minutes.

Consigne : Par équipe de trois personnes observez les cartes suivantes. Qu’est-ce qu’elles
disent ? Comment est-ce que vous avez su ? Quelles langues sont plus similaires à l’espagnol ?

Maintenant, classez les cartes par leurs similitudes et expliquez pourquoi vous les avez classées
de cette manière. Après, dites quelles sont les langues qui utilisent le plus de mots pour dire la
même phrase, classez-les par longueur et discutez avec vos camarades.

Matériel/document

Source : http://www.momes.net/Jeux/Jeux-a-imprimer/Cartes-lotos-memory-a-
imprimer/Cartes-quiz-je-t-aime-dans-toutes-les-langues

http://www.deguate.com/infocentros/amor/carinio/teamo.htm
Démarche : D’abord on a demandé le sens des cartes en équipes de trois personnes. Après, ils
devaient les classer en petits groupes et expliquer pourquoi.

Apres la mise en commun ils devaient les classer en deux groupes, les phrases qui utilisaient
les moins et les plus de mots.

Pour finir, on a réfléchi sur les familles (les origines) des langues.

Activité 15 : Faire une lettre de la Saint Valentin

Temps prévu : 20 minutes.

Consigne : Maintenant, on va utiliser ce qu’on a appris pour réaliser une lettre pour un de vos
camarades de la classe ou votre petit ami. Vous allez intégrer les phrases qu’on a vues pour
dire « je t’aime » dans votre/vos langue(s) préférée(s).

Matériel/document : Enveloppes de couleurs, feuilles de couleurs, des bonbons, crayons et


marqueurs.

Source : Lettres crées par les enfants.

Démarche : Nous avons reparti entre les élèves quelques matériaux pour élaborer des lettres.
Nous voulions exploiter chez-eux la créativité ainsi que réutiliser ce qu’on a vu dans une
situation donnée (en profitant de la date) et utiliser les phrases à des fins communicatifs à
l’écrit.
Cours 5. Date : Jeudi 16 février 2017

Échauffement : Activité 15 : Vidéo : Comparaison entre l’espagnol et l’arabe.

Temps prévu : 25 minutes.

Consigne : 1. Le dernier cours on a vu les similitudes des langues, mais aussi les différences.
Aujourd’hui on va voir une vidéo, par rapport à deux langues : l’espagnol et l’arabe. Vous allez
voir la vidéo une fois et dites qu’est-ce que vous surprend.

2. Qu’est-ce que vous avez observé ? Pourquoi vous croyez que ce phénomène existe ? En quoi
elles ne se ressemblent pas ?

Matériel/document : une vidéo.

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=YcTm0DNu2aw

Démarche : premièrement on a demandé aux élèves de regarder la vidéo. Ensuite, on a posé


des questions pour les sensibiliser au thème des empruntes. Une fois qu’ils sont arrivés à faire
leurs propres hypothèses, nous avons expliqué l’histoire et les raisons politiques pour lesquelles
elles se sont mélangés. Apràs, nous avons montré, avec le vidéo projecteur, l’image ci-dessous.
Puis, on a demandé, quelles étaient les syllabes les plus récurrentes. Finalement, on a demandé
s’ils connaissaient d’autres mots d’origine arabe.

Source : https://pbs.twimg.com/media/Cz85ZCCWQAABlNc.jpg

Information : https://20000lenguas.com/2015/01/11/mas-de-4000-palabras-en-castellano-
tienen-origen-arabe/

Activité 16 : Devine les mots empruntés de l’arabe.


Temps prévu : 25 minutes.

Consigne : Voici une liste des mots, dans laquelle il y a des mots d’origine arabe cachés.
Essayez de les trouver de manière individuelle, après, comparez vos réponses avec votre
camarade du côté. Qui a obtenu la majorité des mots corrects ?

Matériel/document :

Alarife Carmesí Bellota

Canjear Altar Bodoque

Capricho Cenit diseño

alarma ciao Califa

Dado albahaca Carcajada

taza Albarrán Cero

Escabeche Alberca Jirafa

vino empatar Largo

Embarazar Albóndiga empresa

Fulano Algodón Cenefa

Barragán boceto Diván

libreto Baladí Hola

Guitarra Barrio jarabe

Alarde Barra escalinata

*Les mots en violet sont d’origine arabe.

Source : http://www.arabespanol.org/andalus/palabras.htm

Démarche : Premièrement on a reparti une feuille avec une liste de mots. Les élèves devaient
trouver à partir des indices qu’ils ont déjà reconnu les mots d’origine arabe. Tout d’abord, ils
devaient le faire de manière individuelle, et après, comparer les réponses. Ensuite, on a fait la
mise en commun, et on a donné les réponses correctes. A la fin, on a demandé qui a était la
personne avec la majorité de mots corrects.

Activité 17 : Classer les origines des mots.

Temps prévu : 20 minutes.

Consigne : 1. Maintenant, répondez à la question, est-ce que vous connaissez des mots d’autre
origine ? Par exemple, des emprunts d’allemand, de portugais, de russe, de français ? Etc.
2. Regardez l’image suivante. Vous connaissez les origines de ces mots ? Faites vos
hypothèses.

Matériel/document :

Source : http://10ejemplos.com/10-ejemplos-de-extranjerismo

http://diaadiaenelcastell.blogspot.mx/2014/09/prestamos-linguisticos-los-
neologismos.html

Démarche : Premièrement, nous avons montré l’image, et ils devaient essayer de reconnaitre
les origines des mots. Nous avons fait appel à leurs connaissances préalables, mais aussi à leur
intuition. Ensuite, nous avons classé les mots sur le tableau. Finalement, nous avons fait une
clôture avec une réflexion de pourquoi c’est important d’accepter les emprunts d’une langue et
aussi, on a mentionné le cas du nahuatl, où nous voulons conserver notre langue d’origine.

Activité 18 : Le petit prince.

Temps prévu : 20 minutes.

Consigne : 1. Est-ce que vous connaissez l’histoire du petit prince ? Vous avez lu le livre, ou
vous avez vu le film ? Maintenant, on va jouer une compétition pour savoir si, à ce point de
l’unité, vous arrivez à reconnaitre quelques langues. Vous avez sur les yeux 12 couvertures du
livre du petit prince. Avec ce qu’on a vu, essayez de mettre les noms des langues dans la partie
inférieure de chaque une.

2. Combien de manières il y a pour dire, « le » (el en espagnol) ? De quelles manières, on


exprime le diminutif dans quelques langues ? (Exemple : petit, little, ito, zinho, klein).

Matériel/document :
Langues : Français, italien, russe, chinois, anglais, arabe, turc, espagnol, allemand,
polonais, néerlandais, thaï, portugais, grec, coréen et japonais.

Source : https://bonjourfle.com/2014/12/10/le-petit-prince/

Démarche : On a choisi ce document, parce qu’il nous a paru très attirant et intéressant pour
eux. On a commencé avec la reconnaissance à l’écrite des langues, pour après continuer, avec
une réflexion syntaxique et des suffixe et des préfixes pour dire « petit ». On a voulu les faire
conscients à partir d’un corpus varié des différences qui existent dans les langues.
3. SYNTHESE : Consolidation des apprentissages et prise de conscience des savoirs
acquis et encore à acquérir

Cours 5. Date : Mardi 21 février 2017

Activité 19 : portfolio

Temps prévu : 40 minutes

Consigne : Vous allez vous mettre par équipes de trois personnes, et vous allez réaliser dans
ce bristol papier, tout ce que vous avez appris tout a long de l’unité. Vous allez organiser les
informations par pays, par thème ou avec les sujets qui vous ont plu le plus. Vous pouvez
dessiner les drapeaux, écrire des mots, des salutations, etc.

Matériel/document : Bristol papier, crayons, marqueurs, feuilles de couleurs, etc.

Démarche : Dans ce parti du cours nous attendions savoir qu’est-ce qu’ils ont retenu. Ils ont
organisés de manière libre et créative les sujets vus en cours pour avoir une évidence de ce
qu’ils ont fait.

Activité 20 : Écrit avec une réflexion.

Temps prévu : 30 minutes

Consigne : Vous allez réaliser un petit texte avec ce que vous avez aimé le plus dans ce cours.
Vous pouvez ajouter un dessin si nécessaire.

Matériel/document : une feuille

Démarche : Ils ont réalisé un texte très bref pour synthétiser le contenu et les apprentissages
acquis en cours. Cela nous a servi pour savoir s’ils avaient une perspective plus ouverte par
rapport à l’apprentissage des langues et si nous avons provoqué l’intérêt de les apprendre. En
général, nous avons reçu, une très bonne réponse de part des élèves.

*Il faut mentionner que nous avons utilisé le reste de la classe pour commencer une petite
introduction de la première unité de FLE