Vous êtes sur la page 1sur 8

Il PATHOLOGIE BRONCHO-PULM ONAIRE NON TUM ORALE

A - PATHOLOGIE DES VOIES AERIENNES DISTALES

1 - Dilatation des bronches


Mücroscopie

• Localisation et extension des bronchectasies

■ Rechercher des lésions associées : condensation ou nodule parenchymateux,


abcès.

• Si bronchectasies localisées : rechercher une sténose bronchiqur; responsable


(corps étranger, tumeur, compression de voisinage).
Microscopie

• Apprécier le caractère inflammatoire et le degré de destruction des parois


bronchiques.

• Rechercher les lésions associées (micro abcès, bronchiolite, aspergiilus, foyers -


d'hyperplasie neuro-endocrine et tumorlet). e

19
MÉMENTO DE PATHIIlUlill lt* fllIIIIIN

2 ■Emphysèmc-compicxe bulleux npical

Em p h ysèm e
Augmentation de taille, au-dessus de la normale, des espaces aériens distaux au-delà
de la bronchiole terminale, soit par dilatation, soit par rupture alvéolaire, sans fibrose
importante.

Macroscopie :
Décrire les bulles ou zones de dystrophie sous pleurale. Mesurer, couper la « bulle »
selon son plus grand axe. Inclusion sur la tranche.

Emphysème. Clinique Localisation Microscopie

Elargissement et destruction des


Tabac
Centro- bronchioles respiratoires
Bronchite Lobes supérieurs (2, Be division). Confluence.
lobulaire
chronique
Alvéoles plus dlstales peu affectées

Déficit en a l-
Elargissement et destruction des acini
Pan- antitrypsine,
Lobes inférieurs dans leur totalité. Granulomes avec
lobulaire toxicomanie IV,
talc si toxicomanie IV
atrésie bronchique

Lobes supérieurs Elargissement et destruction des


Para-septal
- Bulles sous alvéoles sous pleurales. Tendance à la
(distal)
pleurales+++ confluence. Fibrose pleurale en regard.

Rq : Rechercher des lésions associées à l'emphysème : tuDerculose, carcinome.

Pneumothorax

Localisation MicroscoD’e

Réaction pleurale avec fibrose, inflammation,


Blebs Collection aérique intra pleurale
dépôt d'hémosidérine

Association à l’emphysème (paraseptal) +++

n
Collection aérique intra- Paroi de la bulle fibreuse pouvant contenir des
Bulle
parenchymateuse > 1cm vaisseaux altérés (hypertrophie de la média et
fibrose intimale) et des bronchioles
Rq : Si PNO itératifs, rechercher soigneusement :

• Chez un sujet jeune


Une histiocytose Langerhansienne (homme) p i
Une lymphangioléiomyomatose ou une endométriose pleuro-pulmonaire
(Ipmme)
• Clir/ un Mijot Agé ■i
Un i .int i<r sur bulle
POUMONS ET PLEURE

B PATHOLOGIE PULMONAIRE INFECTIEUSE

1 - Infections granulomateuses
Le diagnostic est avant tout clinico-biologique (examen clinique, IDR, BK tubages,
radio de thorax). Si la pièce parvient fraiche, adresser un prélèvement pour étude
tnicrobiologique.

Colorations
Clinique/Radio Histologie
spéciales

Granulomes
coalescents
Nodule nécrotique, dilatation
Tuberculose épithélioïdes et
des bronches, Aspergillome Bacilles rouges
giganto-cellulaires
violets sur la
avec couronne de
coloration de
lymphocytes et de
Ziehl
M ycobuctérioscs fibroblaste avec
Nodule isolé ou multiple nécrose caséeuse
•■typiques
centrale
Affection fungiques granulomateuses : Histoplasmose, Coccidioïdomycose, Crypto-
coccose et Blastomycose.

2 - Aspergillose

Clinique/Radio Histologie Colorations spéciales


Paroi fibreuse dense,

1
parfois parsemée
Conglomérat compact, d’élém ents inflammatoires Long filament à bords
sphérique, d’ hyphes parallèles, septé
Revêtue d'un épithélium
développés dans une
•& respiratoire ou Divisé en Y à 45"
<D cavité préformée (caverne
a. métaplasique, le plus
Coloré par le Gomori Grocott
« tuberculeuse, dilatation des
< souvent ulcéré
bronches, abcès détergé) ou le PAS
Au centre, conglomérat
d'hyphes
Variants : Aspergillose puimonaire, l'aspergillose broncho-pulmonaire allergique et
l'aspergillose invasive (minime ou angio-invasive)

3 - Pneumopathies virales

Inclusion
0 éditions V erra 2 obtes Gregn

Effet cytopathogène A ltération tissulaire


(nucléaire / cytoplasm ique)

Pneumonie interstitielle
CM V +/ + Cytomégalie
/D AD

Cytomégalie
Kerpes */- DAD Nécrose
M ultinudéation (rare)

21
MÉMENTO DE PATHOLOGIE - 5a ÉDITION

Inclusion
Effet cytopathogène A'tération tissulaire
(nucléaire / cytoplasm ique)

Pneumonie interstitielle
Rougeole +/ + Multinucléation
/ DAD

Bronchiolite nécrosante /
Adénovirus +/- Caryorrehxie
DAD

III - PATHOLOGIE PULMONAIRE INTERSTITIELLE

Les maladies interstitielles pulmonaires sont la conséquence de la destruction de


l'interstitium aboutissant à l'inflammation et la fibrose du tissu interstitiel.
Etiologies très diverses (plus de 200).
Le diagnostic est pluridisciplinaire Clinico / Radio / Pathologie selon les recom­
mandations de la conférence de Consensus de l'ATS/ERS 2002

A - ETIOLOGIES

Pneumopathies interstitielles Pneumopathies interstitielles


diffuses de cause connue diffuses de cause inconnue
•Tumorales (lymphangite carcinomateuse, •SarcoTdose
canccr bronchiolo-alvéolaire diffus, •Pneumopathies interstitielles
syndrome lymphoprolifératif) idlopaiiiiques
•Infections (tuberculose, pneumocystose) •Connectivités, vascularités
•Insuffisance cardiaque gauche •Histiocytose langerhansienne
•Pneumoconioses (silicose, asbestose, •Pneumopathie chronique à éosinophiles
bérylliose) • Bronchiolite avec pneumopathie
•Pneumopathies d'hypersensibilité organisée
(poumons de fermier, d'éleveurs •Lymphangioléiomyomatose
d'oiseaux...) •Protéinose alvéolaire
•Pneumopathies médicamenteuses
(Methotrexate, Amiodarone,
Bléomycine...)
•Thésaurismoses exogènes (paraffinose),
endogènes (Gaucher,ffcman Pick)

B - MACROSCOPIE_________________________________________________________________ _ _ _ _ _ _
• Description macroscopique. Indiquer le nombre et la taille des prélèvements
• Congélation systématique d'un échantillon tissulaire si la taille le permet
(pathologie hématologique)

22
POUMONS ET PLEVRE

• Fixer les prélèvements dans un volume suffisant de formol SANS INJECTER (rupture
artificielle des cloisons alvéolaires)

• Ouvrir la biopsie en feuillet dte livre (pour préserver le lobule pulmonaire secondaire
de Miller), selon son grand axe et inclure en totalité, perpendiculairement à la
plèvre
• Faire des colorations multiples : HES et Péris

C MICROSCOPIE

An.ilvse méthodique des échantillons tissulaires


I es lésions élémentaires :

• Modification de l'architecture

• Caractère aigu (agression alvéolaire : œdème, membrane hyaline, desquamation


cellulaire, polynucléaires) ou chronique (lymphocytes, granulomes, fibrose)

• Caractère homogène ou non des lésions dans le temps

• Persistance de poumon sain

• Plèvre

• Cloisons septales
• Axe bronchiolo-vasculaires

• Espace périvasculaire intralobulaire


• Alvéoles
• Polariser

• Chercher les pigments


• Infiltrat inflammatoire

• Démarche diagnostique du pathologiste :

- Eliminer, une cause infectieuse ou tumorale (colorations spéciales, recoupes,


marqueurs).
- Savoir reconnaître une pneumopathie particulière.
- Réaliser une analyse lésionnelle et synthétique anatomo-pathologique, puis
l'intégrer dans un tableau clinique.
Au terme de cette analyse, on aboutit à un diagnostic lésionnel anatomo-pathologique
identifié dans la classification des pneumopathies interstitielles.

Le diagnostic final dépend du contexte clinique et de l'anamnèse.


MÉMENTO DE PATHOLOGIE - 5' ÉDITION

D - PNEUMOPATHIES INTERSTITIELLES PARTICULIERES

Entités histopathologiques particulières par un aspect lésionnel caractéristique.

Age
T e r r a in A lu é o ie s I n le r s t i t i u m In fla m m a tio n V a is s e a u x
des lésions

G ranulom es ép ith élioïd es/


gigantocelullaires non
nécrosant Vascularité
g ran tlo m a teu se Hétérogène
SarcoTdose

Cerclés de fibrose Inflam m ation


H=F 'ym photrope Evolution
Distribution su r les trajets p olym orp he
N orm ales fréq u en te dans vers une
30/50 variahle péri
lym p hatioues : plèvre, l'intima san s fibrose des
an s g ranulom ateuse
septa interlohulaires e t axes nécrose de la granulom es
brancho-uasculaires paroi vasculaire

Corps astéroïdes et de
S chaum ann

Variante : Granulomatose sarcoïdosique nécrosante.

-> Vascularité diffuse non ou peu nécrosante intense


-> Plages de nécrose entourées de granulomes non confluents.

Pneumopathies Interstitielles Ganulomateuses / Diagnostics Différentiels

Granulomes fréquents Granulomes rares


•Sarcoïdose •Pneumoconioses
•Berryliose • •Pneumopathies médicamenteuses
•Vascularités :
•Infections :
- Granulomatose de Wegener
- Mycobactéries
- Syndrome de Churg et Strauss
- Mycose •Granulome bronchocentrique
- Pneumocystis •Bronchectasie
- Actynomycose •Syndrome de Goujerot Sjôgren
•Pneumonie d'inhalation
- Nocardiose •Pneumonie interstitielle lymphocytaire
•Pneumopathie 8'hypersensibilité •Maladie Inflammatoire Chronique Intestinale
de localisation pulmonaire
•Talcose intraveineuse
• Pneumonie à éosinophile

24
POUMONS ET PLEVRE

II
fl A &
M H f l l ?!
*
I
II

!" I III
iH

HÎ L Jf
O j* t t

il
ï Ili I
i
5
2
Uc

M il

1 \i II
*3 ? * * !

l !f ' lî 4
î* lî«|
S.il
11
... 2
fin i ! M
îîf!
H Il
I ll is t! n i
lpt
I a S
ii hi
l H H
%
i. Ii S U
I ! Il
jj
«V 1c *te1¥
i * g
A

Ml
t * _ *
•1 -5
il! s; £
^
fil!

!I I?
£

» | e5 n

lllll ll'fill. ili

»
a E - PNEUMOPATHIES IN TERSTITIELLES IDIOPATHIQUES

MÉMENTO DE PATHOLOGIE - 5' ÉDITION


Clarification ATS/ERS 2002

. . .,
L é s io n s ...
F ib r o v )u n « F ib r o s e c o l l a (i n « In fla m m a tio n
A g e des

a lv éo laires lé s io n s

M e m t n n e i b m iir »

*weefleire A iV u t f (bro ie lAc*e I t i


Hom as^i
O-AX.
> »«O- T 1 0 «. • douons M o e m
RarnPN

pneum ocyte*

O rp n i< »n
C O O jO fV ^ "
• - M . M étèfO Aèrw
en d o aM m ire -

C O *
rt M N * « o l » J n B O O P

P neum o patlila I n t n U K W A f • •
n o n tpétlflque Hétéroffère
fo rm e I w w M fibrose f l * U » r «
• / •
P .I /U . dc a tn c k lie

0
;< »cn ûstlqim d 'e a d u s i o n )

Vncum opM Na M a n tim A i


• i * »
com m une — f •
Foyvn l j l 0 <nBqu h b r tn e f n u O U n t * —
U J J> .

t r o n c htetln* m p l r a taire •
R .S A L O
fibfflM i n d o t u r a hu tw y*** • • •
In traiM o lM M


i r i y a t i j u i bron cho te â â a r t k l iésiom
l’n n w t ^ w - •

1
A c & tn to d tio n C i la m ine s

?
d n q u w u t M PLÛ rtK » tm o * n
tram e t o n jo M T tM

- H
T ih e t** pto d e r M a m t
d n d o t io n s

P n r .m o p a t h M U M B M i i le d a n s t e s o o n o n a
*
ty m ih o c Y t jlr e
• pasm o m nBQ ocyün
dttotte • • ■ M o dule (y m p h a r t e i centre
LLP
cUtr grtfTwutif le long d e s

t n )K i h ^ P ^ t t Q u e i

■ ■ I l