Vous êtes sur la page 1sur 6

 Introduction :

Le nivellement direct, ou nivellement géométrique consiste à


mesurer la différence d’altitudes à partir de visées horizontales. Cette
opération s’effectue à l’aide d’un niveau permettant de matérialiser
une ligne de visée horizontale et d’une règle graduée verticale
appelée mire.

 Le But du TP :
Le nivellement a pour but de déterminer la différence altimétrique
entre deux points, et de réaliser le nivellement d’un réseau de point
disposés sur le site par le biais de deux techniques de mesure : le
nivellement direct ou géométrique, et le nivellement indirect ou
trigonométrique.
 Appareillage :
1. Le niveau :
Le niveau consiste en une simple lunette montée sur un système de
mise en horizontalité, le système de lecture consiste en deux fils de
réticule perpendiculaires. La précision sur la lecture attendue ne
dépasse guère le millimètre, les niveaux de précision sont dotés de
deux fils de lecture obliques qui permettent d’obtenir une mesure
plus fine par encadrement.

2. La mire :
La mire est une règle graduée, généralement de cm en cm. Elle
mesure environ 10 cm de large et peut mesurer 2 ,3 voire 4 mètres
lorsqu’elle est dépliée. Chaque division centimétrique est peinte
alternativement en rouge (ou noir) et en blanc. Ces divisions sont
groupées par cinq centimètres. Tous les dix centimètres, un chiffre
est marqué. Il permet de déterminer les différentes hauteurs
étudiées. Lire sur une mire, c’est déterminer une mesure formée de
quatre chiffres représentant le mètre, le décimètre, le centimètre et
le millimètre. La lecture correspond à une cote comprise entre le
talon de la mire, posé sur le point à niveler, et le fil du réticule. Un
réticule de niveau est généralement formé d’un fil niveleur,
représentant la visée horizontale, et de deux fils stadimétriques.
3. Trépied
 Mode opératoire :
 Mise en station :
Pour bien débuter notre TP il convient de stationner convenablement
son appareil la procédure à suivre se déroule comme suit :
a) Déplier le trépied de manière à ce que les pieds soient tous
d’égale longueur et que la hauteur du trépied atteigne le
menton de l’utilisateur.
b) Placer ensuite le trépied sur la station en veillant à l’œil
l’horizontalité du plateau.
c) Visser l’appareil sur le plateau en le plaçons aux milieux de
celui-ci.
d) Enfoncer le trépied.
e) Faire coulisser les pieds pour caler la nivelle sphérique.
f) Mesurer tout en contrôlant régulièrement que l’appareil est
correctement stationné.
 Méthode d’observation :
On procède par cheminement composé de dénivelées
élémentaire qui est obtenue par la différence de lectures effectué
sur deux mires « arrières » et « avant » en général on effectue
entre deux repaires d’altitude connue. 𝛥𝐻 = 𝐿𝐴𝑅 − 𝐿𝐴𝑉

 Expression des résultats :


Voir les tableaux :
 Conclusion :
L'ensemble des données recueillis durant le TP permettent de
déterminer les coordonnées dans l'espace de l'ensemble des points
du cheminement. Il est à noter que les points de coordonnées les plus
précises sont les points de départ et d'arrivée du cheminement, qui
fait l'objet d'un nivellement direct avec un relèvement. Pour plus de
précision au niveau des données, il faudrait retourner sur le terrain
afin de vérifier l’exactitude.