Vous êtes sur la page 1sur 3

Le journal des Châtillonnais qui vous dit tout !

Novembre 2018 - N°1

Page 2 Ca se passe à Page 3 On vous dit tout Page 4 La Bataille


Châtillon Opportuniste

Les bonnes réponses


Le chiffre Châtillon a besoin d’un mains a pour ambition, juste-

35
débat démocratique qui est ment, de vous informer sur la
depuis trop longtemps occulté réalité de la situation de la ville.
par la majorité actuelle, ses fron-
deurs compris. Châtillon a besoinChâtillon n’est plus un « village » ;
de pouvoir rassembler toutes les c’est une ville de près de 40 000
intelligences et savoir-faire pour
habitants qui fait partie du projet
C’est le nombre d’années devenir une ville plus équilibrée,
du Grand Paris. De fait, elle mé-
passées par Jean-Pierre plus sociale, plus écologique, rite une réflexion et des proposi-
Schosteck sur son fauteuil plus commerçante, plus cultu- tions à la hauteur de cette nou-
de Maire de Châtillon. Cela relle, plus pour les jeunes, sansvelle donne.
fera 37 ans aux prochaines oublier nos anciens. Sachons construire ensemble les
municipales en 2020... Face bonnes réponses.
à une gestion à bout de Cette nouvelle lettre d’informa- Patrick Leprêtre, secrétaire de la
souffle, il est temps de
tions que vous tenez dans vos section du PS de Châtillon
changer de direction pour
notre ville.
A Châtillon c’est l’impunité qui domine
Bétonnage, urbanisme débridé : la triste réalité de Châtillon
Alors que des trafics en tout vage, rodéos, c’est la triste
La majorité municipale menée par Jean-Pierre l’équipe municipale est de construire toujours genre progressent et que la sortie du réalité de notre ville.
Schosteck enferme Châtillon dans un tout plus de logements hauts de gamme. métro est devenue un supermarché Maheureusement, la police
bétonnage depuis 35 ans. Résultats, les transports en commun et la pour produits en tout genre et notamment municipale pourtant
Alors que les services publics disparaissent, circulation routière sont saturés ! pour des cigarettes, la municipalité ne fait nombreuse et volontaire ne
que les infrastructures sportives et cultu- Et toujours aucune politique de circulation rien. reçoit pas les consignes du
relles sont insuffisantes, la seule réponse de douce ! Motos sur les trottoirs, stationnement sau- Maire pour agir.

Ca se passe à Châtillon
Notre qualité de vie se dégrade,
On vous dit tout
la municipalité ne fait rien ! Les arrangements avec la réalité, les oublis
volontaires... on vous décrypte tout !
Stationnement payant,
piétons à terre ! Le Maire a été entendu par la brigade financière
C'est exact, le Maire, tout comme un certain nombre
Aucun balisage des pieds
d'elu(e)s et de collaborateurs de la municipalité a
d’horodateurs qui ont été été entendu par la brigade financière. Plusieurs
laissés sur les trottoirs pen- perquisitions ont également eu lieux à la mairie, à des domi-
dant plusieurs semaines !!! ciles et dans des associations. Nous apportons AInotre soutien
aux agents qui subissent cette situation. VR

Il est autorisé de stationner sur les trottoirs, les


Une ville de plus en plus passages piétons et les pistes cyclables
sale C'est malheureusement le constat que peuvent faire tous
Rues sales, dépôts sau- les Châtillonnais ! Dans notre ville, la police municipale a
vages, manque d’entretien, reçu comme consigne du Maire de ne pas verbaliser les
la ville se dégrade et la automobilistes indélicats. Le résultat, un stationnement x
Mairie ne fait rien. anarchiste et une galère pour les vélos, les poussettes, fau
les personnes agées... s
Pa

Les frondeurs de la majorité ne sont pas d’accord


Antenne relais aux avec la politique du maire…qu’ils ont pourtant soutenue
Sablons ! sans faille avec leurs votes au Conseil municipal. Jamais
Une antenne relais à proxi- une de leurs voix n’aura manqué, depuis des années et des
mité d’une école ? C'est années, en faveur d’une promotion immobilière débridée X
bien la ville qui a donné son entrainant un bétonnage de la ville, sans les équipements FAU
publics nécessaires (sportifs, culturels etc…et absence d’un
accord ! lycée), des emprunts toxiques, d’une gestion pour le moins
opaque des fonds publics etc…
Châtillon est sorti définitivement des emprunts
Même les immeubles toxiques souscrits par la Municipalité grâce au
s’écroulent à Châtillon Maire et son 1er adjoint de l'époque JC Carepel
Alors qu’un immeuble s’est Le prix payé pour sortir de ces taux dangereux s’est élevé à
écroulé, une réaction bien 36 millions € dont 19 millions € payé par la commune. Seule,
timide de la mairie et aucune l’intervention de l’Etat, sous le gouvernement précédent -
réflexion d'ensemble sur la socialiste- a permis d'empêcher la mise sous tutelle de la ville.
ville. Néanmoins, l’endettement de la ville a fortement augmenté, ng'e
et son remboursement pèsera encore de nombreuses an-enso
nées sur les budgets de la commune ! m
Circulation, de pire en pire 50% du budget de la Caisse des Ecoles est alloué à des
La circulation est saturée
aux heures de pointes mais primes pour des collaborateurs de la municipalité !
aussi en journée, mais que Selon ses ex amis aujourd’hui dans l’opposition, des primes AI
fait la Mairie? Rien ! occultes financées par l’argent…de la Caisse des Ecoles VR
auraient eté distribuées. Pour rappel, la Caisse des Ecoles
Toujours pas de plan de ONERA : Pas de lycée mais encore plus de 600 logements ! est censée aider les familles et financer des projets pour nos
déplacements !
Alors que les associations de parents meubles d’habitation. enfants dans les écoles.
d’élèves réclament la construction depuis Le site de l’ONERA qui sera libre dans 5
des années d’un lycée à Châtillon, le Maire ans est l’une des dernières possibilités
préfère encore et encore constuire des im- de construire de grands équipements.
IL NE FAUT PAS PRENDRE LES CHÂTILLONNAIS
POUR DES POISSONS ROUGES...

On dit communément que les poissons Idem, pour la critique de ces mêmes frondeurs
rouges possèdent une mémoire de 3 secondes. au sujet de la politique immobilière anarchique
Récemment des scientifiques ont trouvé qu’en du maire qu’ils ont pourtant là-aussi régulièrement
réalité cette mémoire était d’environ 3 mois. approuvée de leurs votes durant des années.
Mais, ça suffit aux dix frondeurs de la majorité Alors que dans le même temps, l’opposition
municipale pour penser que les Chatillonnais dénonçait cette dérive bétonnière sans réflexion
sont comme les poissons rouges, capables ni plan d’ensemble, notamment face aux consé-
d’oublier leurs postures politiques depuis des quences inévitables de l’afflux de nouvelles

Cette lettre est financée par le Parti socialiste rcs Bobigny 820 009 397- NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE.
années au conseil municipal de Châtillon. familles sur des équipements
Ainsi, la cheffe de file des frondeurs, et acces- sociaux (écoles, lieux pour la pratique du sport,
soirement conseillère départementale, propose la culture, etc.) déjà largement insuffisants dans
aujourd’hui que les terrains de l’ONERA, qui notre ville.
envisage de quitter Châtillon pour le site de
Saclay, pourraient servir à la construction du ly-
cée qui fait cruellement défaut aux adolescents
châtillonnais.

DEMAGOGIE ET RACOLAGE
Cette proposition est en fait celle développée
depuis des années par l’opposition de gauche
au Conseil municipal et refusée systématique-
ment par le vote de la majorité de droite et du
Modem… dont les dix frondeurs en question !
Ceci au profit du projet du maire de construire Bref, tout est à l’avenant dans les propositions
sur ces terrains de l’ONERA quelques petits des frondeurs qui, afin de racoler des voix pour
équipements collectifs, mais surtout 620 loge- les élections futures, font preuve d’une grande
ments et une résidence service de 5.000M2 démagogie et d’une mauvaise foi certaine à
dans une zone qui est pourtant déjà saturée. proposer aujourd’hui… ce qu’ils dénigraient hier.

«
CONSTRUISONS ENSEMBLE LE FUTUR CHÂTILLON

L’opposition de gauche, elle, reste fidèle à ses valeurs et à ses propositions. Tout
simplement parce qu’elles correspondent aux aspirations de mieux vivre ensemble des
habitants de notre ville avec lesquels elle entretient depuis des années des échanges
nourris et constructifs, base sur laquelle elle a construit ses propositions.

Construisons tous ensemble le Châtillon de demain, une ville agréable à vivre, socialement équili-
brée, écologique, sécurisée, sportive, culturelle et solidaire.
Donnons-nous rendez-vous rapidement pour ce travail collaboratif !

Courriel : pschatillon@gmail.com

Ne pas jeter sur la voie publique.