Vous êtes sur la page 1sur 47

Matière : Comptabilité des sociétés

Pr. EJBARI Abdelbar

LES AUGMENTATIONS
DE CAPITAL
Introduction

Au cours de son existence, une société peut être amenée à


effectuer différentes opérations sur son capital en particulier
procéder à des augmentations de celui-ci.

Ces augmentations peuvent provenir de l’apport par les


associés de nouveaux capitaux propres. Elles peuvent
également résulter de la conversion en parts de capital de
créances détenues sur la société par certains créanciers.
Dans les deux cas, l’opérations conduit à une augmentation
de la masse des capitaux propres.
Mais une augmentation de capital peut également provenir
d’une incorporation à celui-ci de sommes prélevées sur les
réserves. L’opération conduit alors un simple aménagement
de la masse des capitaux propres sans changer le montant.
Aussi par une augmentation réalisée par conversion
d’obligation .
Pourquoi augmenter son capital?
Une société peut augmenter son capital :

 Soit pour se procurer des ressources nouvelles, dans le but


d’accroître ses immobilisations, investissements…;

Soit pour capitaliser ses réserves afin de renforcer le gage des


créanciers;

 Soit pour assainir sa situation financière en convertissant une


dette en capital;

 Soit dans le but de permettre aux salariés de participer au


capital
1- Les augmentations par apports en numéraire

Modalités :

En contrepartie des apports reçus, la société émet de


nouvelle actions ou parts sociales ou élever la valeur
nominale des actions existantes. L’opération relève
d’une décision prise en AGE et suppose que le capital
antérieur soit entièrement libéré.
a) Augmentation de la Valeur nominale des actions existantes

L’augmentation de capital est réalisée sans émission


d’action. La valeur nominale de l’action est augmentée au
prorata du nouvel apport.

Exemple:

La situation de la société DOHA est la suivante :

Capital 10 000 actions x 100 = 1 000 000

Réserves = 800 000

Situation nette : 1 800 000


a) Augmentation de la Valeur nominale des actions existantes

La valeur nominale de l’action est de 100. une augmentation de capital de


1 000 000 par augmentation de la valeur nominal de l’action est décidée.
Après l’opération , la situation est la suivante:
•Capital 10 000 actions x 200 = 2 000 000
•Réserves = 800 000
Situation nette = 2 800 000
DONC :
• Capital social AVANT augmentation : 10 000 x 100 = 1 000 000
• Capital social APRES augmentation : 10 000 x 200 = 2 000 000
b) Augmentation par émission d’action nouvelle

L’augmentation est réalisée par émission d’action nouvelle sans


modification de la valeur nominale.

Exemple ( suite ) :

La société DOHA a décidée d’augmenter son capital par émission de 10


000 actions nouvelles. L’opération est sans impact sur la valeur nominale
de l’action.

DONC :

• Capital social AVANT augmentation : 10 000 x 100 = 1 000 000

• Capital social APRES augmentation : 20 000 x 100 = 2 000 000


b) Augmentation par émission d’action nouvelle

Les actions nouvelles sont émises à la valeur nominale des actions


existantes augmentée d’une prime d’émission
Prix d’émission = nominale de l’action existante + prime d’émission
Prime d’émission :
La prime d’émission correspond à la part de réserves constituées
depuis la création de la société et qui peut être attribuée à chaque
action.
Elle s’analyse comme un droit d’entrée dans la société, destiné à
compenser en partie, l’existence de réserves qui appartiendront
indifféremment à tous les actionnaires ( anciens et nouveaux) après
l’opération d’augmentation de capital.
b) Augmentation par émission d’action nouvelle

La prime d’émission est donc la propriété exclusive de tous les


actionnaires.

Prime d’émission = Prix d’émission – Valeur nominale

La prime d’émission est exigible, en totalité, lors de la


souscription même si les apports nouveaux ne sont pas appelés
en totalité.

Au bilan, elle s’enregistre au passif et au crédit du compte:

1121 Prime d’émission


Exemple

Les associés de la société SAADA, décident une


augmentation du capital, par apport en numéraire. Avant
cette opération, les capitaux se présentaient ainsi :
• capital social ( 10 000 x 100 ) : 1 000 000
• Réserve légale : 40 000
•Autres réserves : 360 000
Total capitaux propres : 1 400 000
1. calculer la valeur réelle des actions
2. expliquer le prix d’émission
3. calculer la prime d’émission et les conditions
juridiques y afférentes
Solution
1. Calcule de la valeur réelle des actions
Évalué sur la base de la valeur comptable, la valeur réelle est de:
1 400 000 / 10 000 = 140

2. Explication du « Prix d’émission »


Pour que les nouveaux associés soient dans une situation identique à la
leur, les anciens actionnaires souhaiteront qu’en contrepartie de chaque
action nouvelle, le nouvel actionnaire fasse un apport correspondant:
- à leur apport initial ( 100)
- à leurs apports ultérieurs : bénéfices non prélevés ( 40)

c’est-à-dire que le prix d’émission soit égal ou le plus voisin possible de la


valeur réelle de l’action
Solution
3. Prime d’émission
La prime d’émission est l’excédent du prix d’émission sur la valeur
nominale des action
Si le prix d’émission est fixé à 140, la prime d’émission par action sera de
140 – 100 = 40
Dans les SA, la prime d’émission doit être libérée en totalité à la
souscription, en sus du versement minimum relatif au nominal de
l’action.
À la souscription le versement minimum est déterminé comme suit :

- Versement minimum légal = 100 / 4 = 25


- Prime d’émission ( 140 – 100 ) = 40
Soit 65 par action à verser lors de la souscription
Prix d’émission et droit de souscription

Le problème se pose dans des termes différents pour les SA, surtout
lorsqu’elles font appel public à l’épargne et qu’elles souhaitent
« attirer » de nouveaux investisseurs. Dans ce cas, les nouvelles
actions sont souvent émises à un prix d’émission compris entre :

-La valeur nominal de l’action : Prix PLANCHER

- La valeur réelle de l’ancienne : valeur boursière, valeur issue

d’évaluation combinée : Prix PLAFOND

Valeur nominale ≤ Prix d’émission ≤ Valeur réelle


Exemple

La société SALAM a été constituée avec un capital social de


40 000 actions de 100; elle émet 10 000 actions de
numéraires de nominal 100 à un prix d’émission de 160,
libérées du minimum légal. La valeur réelle des actions
anciennes, avant l’augmentation du capital, est de 200.

1. Calculer la valeur réelle de l’action après augmentation

2. Que constate – t-on?


Solution

1. après l’augmentation du capital, la valeur réelle de l’action


est de :

- Valeur réelle des actions anciennes : 40 000 x 200 = 8 000 000


+ Valeur des apports nouveaux : 10 000 x 160 = 1 600 000

Soit un total de 50 000 actions pour 9 600 000


D’où :
une NOUVELLE valeur par action de 192
2.
Cet exemple montre que l’émission des actions
nouvelles à un prix d’émission inférieur à la valeur
des actions avant l’augmentation du capital
provoque une baisse de la valeur des actions de
200 à 192. cette baisse est compensée par le droit
préférentiel de souscription dont bénéficie chaque
actionnaire ancien
Droit de souscription
Pour attirer de nouveaux investisseurs, le prix d’émission de l’action est
en générale inférieur à la valeur de celle-ci. Un ancien actionnaire ne
souscrivant pas à l’augmentation de capital risque d’être lésé par cette
opération. Cette perte de valeur de l’action ancienne est compensée
par l’existence d’un droit préférentiel de souscription attaché à toute
action ancienne.
Exemple :
A 10 000 actions nouvelle correspondent 40 000 actions anciennes,
c’est-à-dire 40 000 droit de souscription

Le rapport de souscription est de ¼,C’est-à-dire pour souscrire


1 action nouvelle, il faut disposer de 4 droits de souscription.
Droit de souscription

Valeur théorique du droit de souscription:


Elle est égale à la différence entre les valeurs de l’action AVANT et
APRES augmentation du capital.

D.S =

Valeur de l’action AVANT augmentation

Valeur de l’action APRES augmentation

Exemple (suite) D.S = 200 – 192 = 8


Droit de souscription
Valeur théorique du droit de souscription:

Soient : a = nombre d’actions nouvelles

b = nombre d’actions anciennes

v = valeur de l’action avant l’augmentation du capital

e = prix d’émission de l’action nouvelle

D.S = ( v – e ) x ( a / a + b )
D.S = ( 200 – 160 ) x ( 10000 / 40 000 + 10 000)
Règles de comptabilisation
5141 Banque 112 500

4462

Associés- versements reçus sur aug.de capital 112 500

Souscription des versement

4462 Associés- versements reçus sur aug.de capital 112 500

1119 Actionnaires, capital souscrit non appelé 187 500

1111 Capital social 250 000

1121 Primes d’émission 50 000

Constation de l’augmentation du capital


Règles de comptabilisation
2113 frais d’augmentation du capital 1200

5141 Banque 1200

Paiement des frais d’augmentation


Exercice d’application
Actif Montan Passif Montant
t
Frais de constitution 20 000 Capital social( 5000) 500 000
Réserve légale 50 000
Immobilisation corporelles 620 00 Autres réserves 370 000
Dettes 480 000
Créances de l’actif circulant 760 000
TOTAL 1 400 1 400 000
000
Le 01. 12. 2010, l’AGE décide d’augmenter le capital par
création de 2500 actions nouvelles de nominale de 100 émise
au prix de 120 à libérer du minimum légal lors de la
souscription, les fonds ont été versés à la banque./
Le 15.12.2010 reçu avis de crédit relatif au versement par les
actionnaires avis n° 1208

Le 28.12.2010 paiement des frais d’augmentation 1200


chèque n°123
Travail à Faire
1- calculer la valeur de l’action AVANT et APRES augmentation
2- le D.S
3- passer les écritures d’augmentations
Les augmentation de capital par apports en nature

Une société peut, au cours de son existence, recevoir des


apports en nature ,même si son capital n’est pas entièrement
libéré.
Cette opération nécessite l’intervention d’un commissaire aux
apports.
EXEMPLE :
La SA « SALAM », augmente son capital de 500 000 le
10/05/2011 par émission de 5 000 actions de 100 au profit de
Mr. SAAD qui apporte les éléments suivants: immeuble
300 000, matériel de transport 240 000, marchandises en stock
110 000.
T.A.F
1- Calculer la prime d’apport
2- Comptabiliser cette augmentation
Solution
1- Prime d’apport =
( 300 000 + 240 000 + 110 000 ) – 500 000

2- Règles de comptabilisation

3461 Associés, compte d’apport en société 650 000

1111 Capital social 500 000

1123 Prime d’apport 150 000

Constation de l’augmentation du capital


2321 Bâtiments 300 000

2340 Matériel de transport 240 000

3111 Marchandises 110 000

3461 Associés, compte d’apports en société 650 000

Réalisation de l’apport en nature


Incorporation des réserves, des primes ou des bénéfices

L’augmentation du capital par incorporation de


réserves, des primes ou des bénéfices, n’engendre
aucun mouvement de fonds , cette opération consiste
en effet à augmenter le montant du capital par
prélèvement sur les réserves , primes ou bénéfice.
Toutes les réserves , les primes liées au capital, ainsi
que les écarts de réévaluation peuvent être incorporés
au capital. Toutefois, les réserves obligatoires doivent
être reconstituées.
Le report à nouveau débiteur doit être soldé avant
l’augmentation du capital
Incorporation des réserves, des primes ou des bénéfices

La décision d’augmenter le capital par incorporation


des réserves permet à l’entreprise d’améliorer son
image par rapport:
-Aux tiers, car le crédit de la société augmente. La
stabilité du capital est en effet plus grande que celle
des réserves qui peuvent , en principe, être
distribuées.
- aux actionnaires qui pourront disposer davantage
d’actions et à ce titre percevoir un intérêt statutaire
plus élevé.
Incorporation des réserves, des primes ou des bénéfices

La décision d’augmenter le capital par incorporation des réserves


permet à l’entreprise d’améliorer son image par rapport:
-Aux tiers, car le crédit de la société augmente. La stabilité du
capital est en effet plus grande que celle des réserves qui
peuvent , en principe, être distribuées.
- aux actionnaires qui pourront disposer davantage d’actions et à
ce titre percevoir un intérêt statutaire plus élevé.
La distribution d’actions gratuites entraine la baisse de la valeur
des titres , comme lors de l’émission de nouvelles actions. Cette
baisse est compensée par le droit préférentiel d’attribution dont
bénéficie chaque actionnaire ancien.
Incorporation des réserves, des primes ou des bénéfices

1- Notion de droit d’attribution


Il est matérialisé par un coupon détachable de l’action ancienne.
Ce droit s’exerce ou se négocie compte tenu du rapport du
nombre des actions anciennes au nombre des actions gratuites
émises. La valeur théorique du droit d’attribution est égale à la
différence entre les valeurs de l’action avant et après
incorporation de réserves et distribution d’actions gratuites
Droit d’attribution

Valeur théorique du droit d’attribution:


Elle est égale à la différence entre les valeurs de l’action AVANT et
APRES augmentation du capital.

D.A =

Valeur de l’action AVANT augmentation

Valeur de l’action APRES augmentation


Droit d’attribution

Valeur théorique du droit d’attribution


Soient : a = nombre d’actions nouvelles

b = nombre d’actions anciennes

v = valeur de l’action avant l’augmentation du capital

D.A = V x ( a / a + b )
Exemple :
La S.A « SAADA » au capital de 1 000 000 ( 10 000
actions de 100 ) décide de l’augmenter de 250 000 par
incorporation d’une partie des réserves facultatives pour
100 000 et 150 000 sur les réserves statutaires en
distribuant 2 500 actions gratuites de même valeur
nominale que les anciennes. VM de la société s’élève à
1 750 000

T.A.F
1. Calculer la valeur théorique du droit d’attribution
2. Enregistrer au journal l’opération
Solution

Valeur théorique du droit d’attribution:


Elle est égale à la différence entre les valeurs de l’action AVANT et
APRES augmentation du capital.
D.A = Valeur de l’action AVANT augmentation

( 1 750 000/10 000 ) soit 175


- Valeur de l’action APRES augmentation

( 1 750 000/ (10 000+2 500) soit 140

Soit D.A = 175 – 140 = 35


Droit d’attribution

Soient : a = nombre d’actions nouvelles

b = nombre d’actions anciennes

v = valeur de l’action avant l’augmentation du capital

D.A = V x ( a / a + b )

D.A = 175 x ( 2 500 / 2 500 + 10 000 )

D.A = 35
2- Règles de comptabilisation

1151 Réserves statutaires 150 000


1152 Réserves facultatives 100 000

1111 Capital social 250 000

incorporation des réserves


Augmentation du capital par conversion de
créances
En cas d’augmentation en numéraire, la libération
des actions peut être effectuée par compensation
, à condition que la créance de l’actionnaire soit
liquide et exigible.
« liquide », signifie une somme d’argent
déterminée.
« exigible », c’est-à-dire échue au jour de
l’augmentation par compensation.
La libération par compensation est assimilée à un
versement en espèces
Exemple
Le fournisseur SAAD accepte la conversion de sa créance
( liquide et exigible) de 120 000 sur la S.A DOHA en 1 000
actions de nominal 100 et de prix d’émission de 120.

Solution

Règles de comptabilisation
4411 Fournisseurs 120 000

4462 Associés- versements reçus sur aug.de capital 120 000

Compensation de la créance de SAADA

4462 Associés- versements reçus sur aug.de capital 120 000

1111 Capital social 100 000

1121 Primes d’émission 20 000

Constation de l’augmentation du capital


Augmentation simultanée de capital

L’incorporation de réserves peut être réalisée


simultanément à une augmentation de capital en
numéraire.
Dans ce cas, les actions anciennes procurent à leurs
détenteurs à la fois un droit d’attribution et un droit de
souscription . Ces droits son général négociable
séparément mais il peut être décidé que leur dissociation
ne soit pas permise.
Le calcul de chacun des droits ne peut être effectué qu’à
partir de l’examen de la situation d’un actionnaire
nouveau,
Augmentation simultanée de capital

Le calcul de chacun des droits ne peut être effectué qu’à


partir de l’examen de la situation d’un actionnaire
nouveau, la différence entre la valeur avant et après
augmentation n’indiquant que le montant total: droit de
souscription+droit d’attribution
Exemple
Au 1 er septembre N, le capital de la SA SALAM s’élève à
2 000 000. il est composé de 20 000 actions de 100. la
situation nette de l’entreprise à cette date s’établit à
4 400 000.
Il est décidé d’effectuer une double augmentation de
capital par distribution de 5 000 actions gratuites (
prélèvement sur les réserves facultative) et émission de
15 000 actions de numéraire au prix de 160, libérées du
quart à la souscription.
T.A.F
1. Calculer les rapports d’émission et la valeur des droits.
2. Présenter les écritures d’augmentation de capital
Solution
1. Calcul des rapports d’émission et la valeur des droits
Rapport d’attribution : 20 000 actions anciennes
donnent droit à 5 000 actions gratuites : 4 actions
anciennes donnent droit à 1 action gratuite
Soit 5 000 / 20 000 = ¼
 Rapport de souscription des actions de numéraire :
20 000 actions anciennes permettent de souscrire
15 000 actions nouvelles, soit 4 actions anciennes
permettent de souscrire 3 actions nouvelles
Soit 15 000 / 20 000 = 3/4
Eléments Nombre Valeur de Montant
d’actions l’action

V.M avant aug. 20 000 220 4 400 000

Incorporation de 5 000 - -
réserves
Augmentation par
émission d’actions 15 000 160 2 400 000
nouvelles de numéraire

Valeur des actions


après augmentation du 40 000 170 6 800 000
capital
Solution
La perte de valeur d’une action ancienne est donc
théoriquement de :
220 – 170 = 50
 Calcul de la valeur d’un D.A
4 D.A = 1 x 170 d’où un D.A = 170/4 = 42,5
 Calcul de la valeur d’un D.S
3 x 160 + 4 D.S = 3 x 170
480 + 4 D.S = 510 soit 4 D.S = 30 d’où
D.S = 30/4 = 7,5
Règles de comptabilisation
5141 Banque 1 275 000

4462

Associés- versements reçus sur aug.de capital 1 275 000

Souscription des versement

4462 Associés- versements reçus sur aug.de capital 1 275 000

1119 Actionnaires, capital souscrit non appelé 1 125 000

1152 Réserves facultatives 500 000

1111

1121 Capital social 2 000 000

Primes d’émission 900 000

Constation de l’augmentation du capital