Vous êtes sur la page 1sur 5

Lycée pilote de Tunis

Devoir de contrôle 1 Terminales S-Exp

Mr Ben Regaya. A + éléments de corrections www.ben-regaya.net


Exercice1


Le plan est muni d’un repère orthonormé direct O, i, j .  y

La figure ci-contre est la représentation graphique (C) d’une fonction f


5

définie sur 0,  et telle que les droites x = 0 et D sont des asymptotes
(C)

4
à (C).
Utiliser le graphique pour répondre aux questions suivantes: 3

f ( x)  1 
1. Déterminer lim , lim  f ( x)  x  et 2
(D)
x  x x   2 
lim  f ( x)  x 
1

x 

 1 x  f (2 x) -1 0 1 2 3 4 5 x
2. Déterminer: lim f  2 
, lim et
x 0  x  x x -1

 1 
lim f ( x)  sin  .

x 0  f ( x) 
 
3. Soit  la fonction définie sur  0,  par :  ( x)  f  tanx 
 2
 
a) Montrer que  est continue sur  0,  .
 2
b) Montrer que lim x  2 f ( x)  2 , en déduire lim tanx  2 ( x) .
x 
 
x  
2

Exercice 2

f ( x)  x 2  4  x  2, x  0
Soit la fonction f définie par :     .
f ( x)  x 1  cos    , x 0
  x 

1. a) Montrer que pour tout x 0, 0  f ( x)  2 x .


b) Montrer que f est continue en 0.
2. Calculer lim f ( x) . Interpréter graphiquement le résultat.
x

3. a) Déterminer lim f ( x) .
x
 
cos    1
b) Montrer que pour tout x 0, f ( x)  2 x   x .

x
c) Calculer alors lim  f ( x)  2 x  .Quelle conséquence graphique obtient-on ?
x

4. Soit la fonction g définie sur  2,  par g ( x)  f  2  x . 
a) Montrer que g est continue sur  2,  .

1
b) Montrer que l’équation g ( x)   admet au moins une solution dans 2, 2 .
2

Exercice 3

Dans le plan complexe muni du repère orthonormé direct, on considère les points A et B d’affixes respectives 2 et (−2)

z  z  2
et on définit l’application f qui tout point M d’affixe z et différent de A associe le point M ' d’affixe z '  .
z2

1. a) Déterminer l’affixe du point P’ image par f du point P d’affixe 1  i  .

b) Vérifier que les droites (AP) et (BP′) sont parallèles et que les droites (AP) et (PP′) sont perpendiculaires.

2. Déterminer l’ensemble des points invariants par f.

z ' 2
3. a) Montrer que pour tout nombre complexe z distinct de 2, est réel.
z2

b) Montrer que les droites  AM  et  BM ' sont parallèles.

4. Soit M un point quelconque non situé sur la droite (AB). Généraliser les résultats de la question 1.b)

5. Soit M un point distinct de A. Déduire des questions précédentes une construction du point M ' image de M

par f. Réaliser une figure pour le point Q d’affixe 3 – 2i.

Exercice 4
a b
Soient a et b deux complexes tels que a b  1 , on pose alors z  . Montrer que z  1  a  1 ou b  1
1 a b
Lycée pilote de Tunis
Devoir de contrôle 1 Terminales S-Exp

Mr Ben Regaya. A éléments de corrections www.ben-regaya.net


Exercice1

1 f ( x) 1  1 
1. La droite D à pour équation y  x  1 donc lim  , lim  f ( x)  x   1 et
2 x  x 2 x  2 
 
 1  1
lim  f ( x)  x   lim  f ( x)  x   x   .
x  x 2  2

 0 
 1 x   1 x 
2. lim  2    et lim f ( x)   donc par composée lim f  2    .
x 0  x  x  x  0  x 
f (2 x) f  2 x 
On a :  2 .
x 2x
f ( x) 1 f (2 x) 1 f (2 x)
lim 2 x   et lim  donc par composée lim   lim 1.
x x  x 2 x 2 x 2 x x
 1 
sin  
 1   f ( x) 
f ( x)  sin   
 f ( x)  1
f ( x)
1 sin  x   1 
lim  0 et lim  1 donc par composée lim f ( x)  sin   1.
x 0 f ( x) x 0 x x 0  f ( x) 
 
3. a) La fonction tangente est continue sur  0,  et a valeurs dans 0,  et comme f est continue sur 0, 
 2
 
alors  est continue sur  0,  .
 2
 1 
b) lim x  2 f ( x)  lim  2  f ( x)  x   2 1  2
x x  2 
tanx  2 ( x)  tanx  2 f  tanx  et comme lim tanx   et lim x  2 f ( x)  2 alors par composée
 x
 
x  
2
lim tanx  2 ( x)  2 .

 
x  
2
Exercice2

     
1. a) Pour x 0,f ( x)  x 1  cos    et on sait que pour x  0,  1  cos    1
  x  x
 
 0  1  cos    2 et comme x 0 , on obtient 0  f ( x)  2 x .
x
b) La restriction de f à , 0 est définie par f ( x)  x 2  4  x  2 qui est continue en tout réel de cet
intervalle en particulier a gauche en 0.

Continuité a droite en 0 : f (0)  02  4  0  2  0


Pour x 0 , on a 0  f ( x)  2 x et lim 2 x  0 donc par comparaison lim f ( x)  0  f (0) donc f est
x 0 x0

continue à droite en 0.
Conclusion f est continue en 0.

x2  4  x2 4
2. Pour x 0; f ( x)  x 2  4  x  2  2   2 et comme lim x 2  4  
x
x 4x
2
x 4x
2

4
alors lim x 2  4   et par somme lim x 2  4  x   et par quotient lim  0 .Ainsi
x x x 
x2  4  x
lim f ( x)  2 .
x
La droite d’équation y  2 est une asymptote a la courbe de f au voisinage de - ∞ .
   
3. a) Pour x 0; f ( x)  x 1  cos   
  x 
  
lim  0 et lim cosx  1 donc par composée lim cos    1 et par produit lim f ( x)   .
x  x x0 x x x

   
1  cos   cos    1
         x   x .
b) Pour x 0; f ( x)  2 x  x 1  cos     2 x  x  1  cos    
  x    x  1 
x x
 
cos    1
 cosx  1  x   0 et donc lim f ( x)  2 x  0
c) lim  0 et lim  0 donc par composée lim

 
x x x0 x x x
x
La droite d’équation y  2 x est une asymptote oblique à la courbe de f au voisinage de +∞.
4. a) Soit la fonction g définie sur  2,  par g ( x)  f  2  x .  
La fonction u : x 2  x est polynôme continue sur ℝ et positive sur  2,  donc la fonction
v : x  2  x est continue sur cet intervalle.
v  2,   , 2 et on sait déjà que f est continue sur , 0 donc forcément sur , 2 donc g est

continue sur  2,  comme composée de fonctions continues.

b) g est continue en 0 et sur chacun des intervalles , 0 et 0,  g est alors continue sur ℝ.
1
g (2)  f  0   0 
2
1
g (2)  f  2   2 2  4 
2
1
D’après le théorème des valeurs intermédiaires l’équation g ( x)   admet au moins une solution dans
2
2, 2 .
Exercice3

1. a) zP ' 
1  i 1  i  2  1  i  1  i  
2i

2i  1  i  2  2i
  1  i .
1 i  2 1  i 1  i 2 2
b) z AP  1  i  2  1  i et zBP '  1  i  2  1  i les affixes des vecteurs sont opposées donc les vecteurs
sont colinéaires et les droites sont parallèles.
zPP '  1  i  1  i  2  2i
AP. PP '  1 2  1 2  0 donc AP  PP ' et les droites (AP) et (PP′) sont perpendiculaires.


2. Un point M est invariant par f signifie M '  M  z z  2  z  z  2   zz  2 z  zz  2 z  z  z est 
donc z est réel. Les points invariants par f sont les points de l’axe des abscisses.

z  z  2
2
z  z  2  2 z  2  
z 4
2
z ' 2 z2 z2 zz  4 zz  4
    
 z  2  z  2
3. a) qui est réel.
z2 z2 z2 z2
2
z2
2

z ' 2 z
est réel signifie BM ' est réel et donc les vecteurs AM et BM ' sont colinéaires et les droites  AM  et
z2 z AM

 BM ' sont parallèles.


4. On vient de prouver dans le cas général que les droites  AM  et  BM ' sont parallèles.

Montrons maintenant que les droites  AM  et  MM ' sont perpendiculaires.

z  z  2 
z  z  2  z z  2 
zMM '
 z2
z
 z2 

2 zz  et comme z  z est imaginaire pur alors les vecteurs
z AM z2 z2 z2
2

AM et MM ' sont orthogonaux et par suite les droites  AM  et  MM ' sont perpendiculaires.

5. On a vu que les droites  AM  et  BM ' sont parallèles donc M ' est un point de la parallèle à  AM  passant

par B. On sait aussi que les droites  AM  et  MM ' sont perpendiculaires donc M ' est un point de la

perpendiculaire à  AM  passant par M. D’où la construction de M ' comme intersection de deux droites.

Exercice 4

z 1 z 
1
z

a  b 1 a b

1 a b a  b

 a  b  a  b   1  ab 1  ab    
 
Or a  b  a  b   a  b  ab  ba
2 2
 
1  ab1  ab  1  a 2 2

b  ab  ba  Ainsi z  1  a  b  1  a b
2 2 2 2

 1  a b  a  b  0  a 1 b 1  0
2 2 2 2
 2
 2

Vous aimerez peut-être aussi