Vous êtes sur la page 1sur 1

ESIL

Réseaux I – TP1
A. Bac, N. Baudru, A. Bonnecaze
http://nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr/Enseignement/enseignement.html

IRM - 1e année

Exercice 1.
Soit un signal numérique dont la rapidité de modulation est 4 fois plus faible que le débit binaire.
1. Quelle est la valence du signal ?
2. Si la rapidité de modulation du signal vaut 2 400 bauds, quel est le débit binaire disponible ?

Exercice 2.
Soit la suite de bits 0 1 1 1 1 1 1 0.
1. Représenter les signaux transmis lorsqu’on transmet en bande de base avec le code Manchester.
2. Représenter les signaux lorsqu’on transmet avec une modulation d’amplitude à deux valeurs.
3. Même question avec une modulation de fréquence à 4 valeurs.
4. Si le débit D est connu, quelle est la rapidité de modulation R dans les deux derniers cas ?

Exercice 3.
Soit un support de transmission sur laquelle peut circuler des signaux modulés de valence 32 à un débit binaire
maximum de 64 Kbit/s. Quelle est la bande passante disponible, sachant que celle-ci est égale à la moitié de la
rapidité de modulation utilisée ? Quel doit être le rapport S/B en décibels de cette ligne de transmision ?

Exercice 4.
Soit le bloc de données constitué de deux octets : 00110011 et 11110011 (les bits de poids forts sont à gauche).
1. Quel est le LRC correspondant à ce bloc de données ?
2. On désire vérifier ce bloc de données par un contrôle polynomial de polynôme générateur x8 + 1. Calculer
le message à envoyer. Que constatez-vous ?

Exercice 5.
On considère le système autonome constitué de 6 routeurs nommés A, B, C, D, E et F comme illustré dans
la figure ci-jointe. On utilise le protocole RIP avec une périodicité d’envoi de messages de mise à jours de 30
secondes. Le coût de chaque saut est toujours 1. Une table de routage sera notée comme un ensemble d’entrées
(X, d, Y ) où X est la destination qu’on cherche à atteindre, d est la distance actuellement connue en passant par
Y qui est donc le routeur suivant dans le chemin.
1. Etablissez les tables de routage des 6 routeurs.
2. Combien de temps faut-il pour que l’algorithme converge ?
3. Supposons maintenant que le lien entre B et C tombe en panne, que B et C detectent cette panne et qu’ils
mettent à jours leur table en supposant que l’autre (i.e C pour B et B pour C) est dorénavant à une distance
de 8. Montrez comment l’information de panne se propage aux autres routeurs.
4. Au bout de combien de temps les routeurs ont recalculé leur table de routage ?

B C

A D

E F

Vous aimerez peut-être aussi