Vous êtes sur la page 1sur 32

JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

74E ANNÉE– NO 22974


2,60 € – FRANCE MÉTROPOLITAINE
WWW.LEMONDE.FR ―
FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY
DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO

Comment les nouveaux programmes GILETS JAUNES


LE CAS DE
CONSCIENCE
scolaires vont redessiner le lycée DE LA MAJORITÉ
Les députés LRM sont ébranlés
▶ Le ministre de l’édu- par la mobilisation populaire des
cation, Jean-Michel « gilets jaunes » et s’inquiètent,
plus profondément, des réformes
Blanquer, doit présen- du gouvernement depuis dix-
ter en décembre son huit mois. « Si ces gens-là sont
dans la rue, c’est qu’on a raté quel-
projet, actant la sup- que chose », admet le député de
pression des séries S, L l’Hérault Nicolas Démoulin.
et ES à la rentrée 2019 Lors de la réunion de groupe de
la majorité, mardi 20 novembre,
au profit d’« une plus Edouard Philippe a reproché aux
grande personnalisa- députés leur mutisme ce week-
end. Emmanuel Macron, en visite
tion des parcours » d’Etat en Belgique, est sorti mardi
▶ Mathématiques, de son silence : il entend résoudre
géographie, histoire, la crise « par le dialogue » mais
n’envisage pas d’organiser un
français… « Le Monde » Grenelle de l’environnement. Le
résume ce qui va mouvement semble cependant
se radicaliser, avant la manifesta-
changer tion nationale samedi à Paris.
▶ Le niveau de l’ensei- PAGE 1 0
gnement devrait être
haussé, au risque d’un
procès en élitisme
▶ A quoi doit servir
Arabie saoudite
l’enseignement Des militantes
de l’économie ?
Les points de vue Jean-Michel Blanquer
féministes
de Philippe Aghion
et Thomas Piketty
à la sortie du conseil
des ministres, à l’Elysée, torturées
le 24 octobre. ÉRIC FEFERBERG/AFP
PAGES 12-13 ET CAHIER ÉCO – PAGE 7 Neuf militantes, arrêtées
entre mai et juillet alors
qu’était levée l’interdic-
tion faite aux Saoudien-
Nucléaire Emmanuel Macron à l’heure du choix nes de conduire, ont été
fouettées et torturées
à l’électricité, selon l’en-
▶ Le président de ▶ Bercy et le minis- ▶ La réduction de ▶ A plus long terme, quête du « Monde », « du
la République va an- tère de l’écologie la part du nucléaire l’exécutif travaille jamais-vu » pour des fem-
mes incarcérées à Riyad.
noncer le 27 novem- s’opposent sur le de 75 % à 50 % sera sur les scénarios Amnesty International a,
bre la feuille de route nucléaire, laissant repoussée de dix ans d’un découpage de son côté, recueilli des
énergétique de la planer la perspective et le calendrier des des activités d’EDF témoignages similaires
France pour dix ans d’un statu quo fermetures retardé CAHIER ÉCO – PAGE S 2 - 3 PAGE 2

Masque dogon, village


de Sanga, avant 1931. Industrie Environnement Bourses
P. GRIES. MUSÉE DU QUAI BRANLY/RMN
Thierry Bolloré La carte des Les GAFA ont
Art africain provisoirement départements perdu près de
aux commandes les plus gourmands 1 000 milliards de
Le débat sur de Renault en pesticides dollars depuis l’été
le retour des CAHIER ÉCO – PAGE 4 PAGE 8 CAHIER ÉCO – PAGE 5

Stages intensifs de révision


œuvres pillées et perfectionnement
LE REGARD DE PLANTU
Le rapport commandé par Noël I février I Pâques
Emmanuel Macron sur
la restitution des œuvres STAGES CLASSES PRÉPARATOIRES
d’art aux Etats subsaha- § Prépas HEC
riens devrait être remis, § Math Sup - Math Spé
vendredi 23 novembre, au § IEP Province
chef de l’Etat. Il propose
de modifier le code du STAGES CONCOURS POST-BAC
patrimoine pour remettre § Écoles de commerce et d’ingénieurs
aux Africains une partie www.ipesup.fr
STAGES LYCÉE
des 90 000 pièces déte-
nues par les musées fran- § Secondes, Premières, Terminales
çais depuis la colonisation
PAGES 1 6 - 1 7
92%d’admis à 38%d’admis
HEC+ESSEC+ ESCP à Sciences Po

1 ÉDITORIAL +EML+EDHEC Paris

UNE RESTITUTION Ipesup 01 44 32 12 00 ¡ 16-18, rue du Cloître Notre-Dame, 75004 Paris

COMPLIQUÉE
https://www.facebook.com/ipesup/ https://twitter.com/ipesup

ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET SUPÉRIEUR PRIVÉS


PAGE 2 4
Algérie 220 DA, Allemagne 3,30 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,30 €, Belgique 2,90 €, Cameroun 2 200 F CFA, Canada 5,40 $, Chypre 2,70 €, Côte d'Ivoire 2 200 F CFA, Danemark 34 KRD, Espagne 3,10 €, Gabon 2 200 F CFA, Grande-Bretagne 2,60 £, Grèce 3,20 €, Guadeloupe-Martinique 3,10 €, Guyane 3,20 €, Hongrie 1 050 HUF,
Irlande 3,10 €, Italie 3,10 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 2,90 €, Malte 2,70 €, Maroc 19 DH, Pays-Bas 3,20 €, Portugal cont. 3,10 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 200 F CFA, Slovénie 3,20 €, Saint-Martin 3,20 €, Suisse 4,00 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,20 DT, Afrique CFA autres 2 200 F CFA
2|
INTERNATIONAL
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Les féministes saoudiennes sous la torture


Selon des informations du « Monde », neuf militantes ont subi coups de fouet et chocs électriques en détention

beyrouth - correspondant

L
es militantes féministes
incarcérées en Arabie
saoudite, dont l’arresta-
tion, en milieu d’année,
avait coïncidé avec la levée de l’in-
terdiction faite aux Saoudiennes
de conduire, ont été soumises en
prison à des actes de torture et
l’une d’entre elles au moins a été
victime de harcèlement sexuel.
C’est ce qu’affirment trois sources
proches de ces détenues, pré-
sentées par Riyad comme des
« espionnes », avec lesquelles
Le Monde a pu s’entretenir.
L’ONG de défense des droits de
l’homme Amnesty International,
qui dispose de témoignages simi-
laires, a publié, mardi 20 novem-
bre en fin d’après-midi, un com-
muniqué formulant les mêmes
accusations. Les autorités saou-
diennes, que Le Monde a contac-
tées lundi, n’ont pour l’instant
pas réagi à ces allégations, aussi
graves qu’inédites.
Celles-ci risquent de ternir en-
core un peu plus l’image du
royaume, déjà ébranlé par l’assas-
sinat du journaliste Jamal Khas-
hoggi, le 2 octobre, dans le consu-
lat saoudien d’Istanbul. L’Agence
centrale de renseignement (CIA)
américaine, à l’unisson de la plu-
part des bons connaisseurs de la
monarchie, a attribué ce crime au
prince héritier Mohammed Ben
Salman (« MBS »), l’homme fort de
la couronne, que M. Khashoggi,
en exil aux Etats-Unis, critiquait
fréquemment dans ses écrits. L’historienne Hatoun Al-Fassi, ici à Riyad en 2008, est l’une des neuf militantes féministes arrêtées et torturées. FAHAD SHADEED/REUTERS
« C’est du jamais-vu, affirme
l’un des informateurs du Monde,
familier des questions de droits
de l’homme en Arabie saoudite, tortures, l’une des prisonnières ne dant soixante-dix jours pour s’être décret, le 24 juin, avaient choqué conseiller médias de « MBS », le
qui a requis l’anonymat. Jus- pouvait plus se tenir debout et
Les femmes ont présentée à la frontière entre l’Ara- l’opinion publique internationale célèbre Saoud Al-Qahtani, impli-
que-là, les femmes emprisonnées qu’une autre était prise de tremble- été interrogées bie saoudite et les Emirats au vo- et singulièrement écorné l’aura qué dans l’assassinat de Jamal
dans le royaume souffraient des ments tels qu’elle ne pouvait pas lant d’une voiture. de réformateur de Mohammed Khashoggi et déjà à la manœuvre
irrégularités habituelles de pro- saisir le moindre objet. Nous sa-
par des hommes Toutes ces femmes s’étaient Ben Salman. Ces mesures étaient dans les couloirs du Ritz-Carlton,
cédures, comme la privation vons aussi que l’une d’elles a tenté à masqués hors évidemment réjouies lorsqu’en toutefois en conformité avec sa ait participé à ces interrogatoires.
d’avocat, de médicaments ou de plusieurs reprises de se suicider. » septembre 2017, un décret du roi politique de tolérance zéro à « Il a parlé à l’une des femmes
visites. Nous n’avions jamais en- Dans une série de « unes » à sen-
du système Salman, père de « MBS », avait l’égard des dissidents et de toute qui, malgré son masque, l’a identi-
tendu parler, dans le passé, de sation, la presse officielle s’est dé- pénitentiaire ou annoncé la prochaine levée du personne susceptible de lui faire fié, grâce notamment à sa voix, as-
mesures aussi agressives. » chaînée contre ces militantes, les veto sur la conduite des femmes. de l’ombre. Un trait de caractère sure une source proche des déte-
qualifiant de « traîtresses » à la
policier normal L’abolition de cet archaïsme déjà manifesté en novembre 2017, nues. Il lui a dit qu’elle était une
Qualifiées de « traîtresses » solde des « ambassades étrangè- caricatural, emblématique du lors de l’enfermement de centai- traîtresse et qu’elle serait exécutée
Entre le mois de mai et le mois de res ». Dans un entretien avec programme de modernisation nes de VIP et rivaux potentiels ou qu’elle finirait ses jours en pri-
juillet, les figures les plus célèbres l’agence Bloomberg, au mois d’oc- sans pouvoir communiquer avec sociale conduit par le prince du prince dans les suites du Ritz- son. On est confronté au même
de l’embryonnaire mouvement tobre, « MBS » les avait accusées leurs proches. Les autres ont droit héritier, venait couronner des Carlton de Riyad. traitement extrajudiciaire que
de défense des droits des femmes d’être en lien avec des services de à un coup de téléphone toutes les années de lutte. dans l’affaire du Ritz-Carlton. Avec
en Arabie saoudite ont été à tour renseignement affiliés au Qatar semaines et seulement une visite La fête avait été de très courte « Nouveau système » la torture, c’est la marque du nou-
de rôle arrêtées par les services de et à l’Iran, les deux bêtes noires de de leur famille par mois » durée, car aussitôt après l’an- Selon les sources du Monde, la veau système politique saoudien. »
sécurité du royaume. Quatre l’Arabie saoudite. Mais aucune Les neuf prisonnières sont repré- nonce, plusieurs de ces frondeu- violence infligée aux neuf déte- Au début du mois d’octobre, face
d’entre elles, parmi les plus âgées, d’entre elles n’a pour l’instant été sentatives de la longévité du mou- ses avaient reçu des consignes nues n’est d’ailleurs pas le seul aux journalistes de Bloomberg, de
ont été relâchées. Neuf sont formellement inculpée. vement féministe saoudien. On des autorités, leur interdisant de point commun avec le traitement la même façon qu’il avait écarté
toujours incarcérées dans la pri- Selon les témoignages recueillis trouve parmi elles des pionnières s’exprimer dans les médias. Une réservé à ces dignitaires. Comme toute responsabilité du royaume
son centrale de Djedda, sur la côte par Le Monde, les actes de torture de la cause des femmes en Arabie, mesure interprétée à l’époque eux, les femmes ont été retenues dans la disparition de Jamal Khas-
ouest du pays. ont cessé à partir du mois de sep- actives depuis les années 1990, comme une manière de leur dé- jusqu’en septembre dans un lieu hoggi, « MBS » avait nié tout abus
« Durant les premiers mois de tembre ou d’octobre, mais les comme l’universitaire Aziza Al- nier tout rôle dans cette avancée privé, semblable à un hôtel, pro- dans l’arrestation de ces militan-
leur détention, elles ont toutes subi mauvais traitements n’ont pas Youssef, âgée de 60 ans, spécialiste historique, de dissuader d’autres bablement moins luxueux que tes féministes. « Je ne dispose
des coups de fouet et des chocs pris fin. « La lumière est toujours d’informatique, et la quinquagé- courageuses de leur emboîter le le Ritz, mais placé en dehors, d’aucune information suggérant
électriques, assure l’une des sour- allumée dans leurs cellules, de jour naire Hatoun Al-Fassi, historienne pas et d’apaiser le camp conserva- comme ce palace, du système pé- qu’elles n’ont pas été traitées con-
ces, qui ajoute avoir connaissance comme de nuit, et la climatisation de profession. Et des militantes teur, choqué par la décision royale. nitentiaire ou policier normal. formément au droit saoudien et
d’au moins un cas de comporte- est poussée à fond, témoigne une beaucoup plus jeunes comme Leurs arrestations, menées par Comme eux, elles ont été interro- aux procédures en vigueur en Ara-
ments déplacés à caractère sexuel. autre source. Certaines des fem- Lujain Al-Hathloul, âgée de 29 ans, vagues successives, en amont et gées par des hommes masqués. bie saoudite », avait-il déclaré. p
Nous savons qu’à la suite de ces mes sont toujours à l’isolement, déjà emprisonnée en 2014 pen- en aval de l’entrée en vigueur du Il semblerait d’ailleurs que le benjamin barthe

Trump choisit de soutenir Riyad malgré le meurtre de Khashoggi


Le président américain ignore les conclusions de ses agences de renseignement et l’indignation des responsables politiques américains

washington - correspondance Dans une déclaration jalonnée « Cela étant dit, il se peut que l’on Devant la presse, mardi, les premières phrases résument pas que les liens économiques
de nombreux points d’excla- ne sache jamais toutes les circons- M. Trump a assuré que « la CIA n’a les multiples dangers que repré- avec l’Arabie saoudite ont joué un

L e texte débute et s’achève


sur une formule de campa-
gne électorale, « L’Amé-
rique d’abord ! », qui ne laisse
guère de doute sur la vision
mation et de multiples détours,
M. Trump semble laisser planer
le doute sur l’implication du
prince héritier Mohammed Ben
Salman (« MBS ») dans l’assassinat
tances de ce meurtre », ajoute-t-il,
défiant les conclusions de la CIA,
rapportées par la presse améri-
caine, selon lesquelles le prince
héritier aurait bien autorisé le
rien trouvé d’absolument certain ».
Il s’est borné à rappeler que les
Etats-Unis avaient décidé des
sanctions financières à l’encontre
de dix-sept Saoudiens impliqués
sente, aux yeux de Donald Trump,
ce pays qualifié de « plus grand
soutien du terrorisme ».
Dans un « monde très dange-
reux », justifie-t-il, l’alliance avec
rôle dans sa décision d’exonérer
le royaume de sanctions.
La position du président améri-
cain est loin de faire l’unanimité,
y compris dans son camp. Proche
géopolitique du président améri- et le démembrement de M. Khas- meurtre du journaliste. dans le meurtre. l’Arabie saoudite – « qui a accepté de Donald Trump, le sénateur ré-
cain. Entre les deux slogans, le hoggi, afin de préserver une al- Selon des enregistrements ob- de dépenser des milliards pour publicain de Caroline du Sud,
long communiqué publié mardi liance qu’il estime « dans l’intérêt tenus par les services de rensei- « Voix morale » lutter contre le terrorisme islami- Lindsey Graham, a estimé qu’il
20 novembre par la Maison Blan- des Etats-Unis, d’Israël et d’autres gnement américains, un mem- Visiblement soucieux de mettre que, qui se retirerait volontiers du n’est pas dans l’intérêt du pays
che confirme que les Etats-Unis partenaires dans la région ». bre de l’équipe impliquée dans la un terme à cette affaire, le prési- Yémen si les Iraniens acceptaient de perdre sa « voix morale » sur la
souhaitent demeurer un « parte- « Nos agences de renseignement disparition de M. Khashoggi dent américain réitère donc sa de quitter ce pays » en guerre – est scène internationale.
naire inébranlable » de l’Arabie continuent de vérifier toutes les in- aurait demandé à l’un de ses su- confiance dans le « royaume saou- d’autant plus indispensable. Selon lui, la décision d’infliger
saoudite, en dépit du meurtre de formations, mais il se pourrait très périeurs, par téléphone, de « dire dien, allié important dans notre Cette analyse est défendue par des sanctions sévères à l’Arabie
Jamal Khashoggi, un journaliste bien que le prince héritier ait eu à [son] patron » que la mission combat contre l’Iran ». Seul en- son beau-fils et conseiller Jared saoudite et à la famille royale
saoudien critique du régime, tué connaissance de cet événement avait été accomplie. Selon le New nemi véritablement pointé du Kushner, qui a développé des pourrait trouver un « large sou-
dans les locaux du consulat de tragique – peut-être et peut-être York Times, la personne en ques- doigt, l’Iran occupe une place de liens étroits avec « MBS ». Le pré- tien bipartisan » au Congrès. p
son pays à Istanbul le 2 octobre. pas », écrit le président américain. tion était le prince héritier. choix dans le communiqué, dont sident des Etats-Unis ne cache stéphanie le bars
4 | international 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Interpol: les Occidentaux


barrent la route
au candidat de Moscou
Le Sud-Coréen Kim Jong-yang prend la tête
de l’organisation de coopération policière

moscou - correspondante membres d’Interpol – pour des


motivations jugées politiques.

L e Sud-Coréen Kim Jong-


yang a été élu président
d’Interpol, le 21 novembre,
à Dubaï, lors de la 87e assemblée
générale de l’organisation inter-
Côté français, on reconnaissait
que l’élection du candidat russe,
surtout après l’affaire Skripal, se-
rait un mauvais signal pour l’ins-
titution établie à Lyon. Devant la
nationale de police criminelle. La montée des crispations, Moscou
course à la présidence s’était dur- avait réagi. Dans un communi-
cie ces deux derniers jours après qué publié mardi, le ministère de
que les Etats-Unis et les pays occi- l’intérieur russe a dénoncé une
dentaux – dont la France, repré- « campagne dans les médias
sentée par la directrice centrale de occidentaux pour décrédibiliser le
la police judiciaire, Mireille Bal- candidat russe ».
lestrazzi – ont apporté un sou-
tien appuyé au candidat de Séoul. Elu pour deux ans
Il s’agissait de faire barrage à Le nouveau patron d’Interpol est
Alexandre Prokoptchouk, donné élu pour deux années seule-
favori, un général de police russe ment, contre quatre d’habitude,
travaillant depuis douze ans dans ce qui correspond à la fin du
cette organisation dont il était mandat du précédent président,
devenu le vice-président en 2016. le Chinois Meng Hongwei, arrêté
« Nous encourageons toutes les par Pékin. M. Meng a « disparu »
nations et organisations faisant alors qu’il effectuait un déplace- Manifestation de soutien au leader kurde emprisonné, Selahattin Demirtas, à Edirne, le 25 mai. OZAN KOSE/AFP
partie d’Interpol et respectant ment dans son pays – il n’est
l’Etat de droit à choisir un chef in- pas réapparu en public depuis
tègre », avait déclaré le chef de mais les autorités de Pékin ont
la diplomatie américaine, Mike confirmé qu’il faisait l’objet
Pompeo, se déclarant en faveur
de Kim Jong-yang.
Bien que le poste soit plus
honorifique qu’opérationnel – le
d’une enquête pour corruption.
L’organisation fait déjà l’objet
de beaucoup de critiques, et son
utilisation par les forces de police
Ankara défie la Cour européenne
des droits de l’homme
vrai pouvoir est entre les mains françaises est en réalité assez li-
du secrétaire général, l’Allemand mitée. « Il y a tellement de pays
Jürgen Stock, qui valide ou non qui y participent, dont certains qui
la diffusion des demandes et des ne sont pas franchement ami-
mandats d’arrêt –, l’élection du caux, qu’on hésite avant de diffu-
général russe inquiétait aussi ser des informations », confie une La CEDH a ordonné la libération du politicien kurde Selahattin Demirtas
bien les Occidentaux que les source policière.
opposants de Vladimir Poutine. « Interpol a le mérite d’exister
« Il suivra n’importe quel ordre mais c’est surtout une immense
du Kremlin ! », s’était indigné boîte aux lettres internationale, istanbul - correspondante kurde a pu être arrêté pour « des à la périphérie d’Istanbul, sans ja-
Mikhaïl Khodorkovski. De Lon- qui sert à diffuser des mandats raisons plausibles » mais estiment
« Les décisions de mais avoir été mis en examen.

L
dres, mardi, l’ex-oligarque russe d’arrêt par exemple », abonde Fré- e président turc, Recep « insuffisantes » les raisons invo- la CEDH ne nous Mardi, Dunja Mijatovic, la com-
en exil a tenu une conférence de déric Péchenard, l’ancien patron Tayyip Erdogan, l’a dit quées pour justifier la durée de sa missaire aux droits de l’homme
presse en compagnie de l’homme de la police nationale, relevant mardi 20 novembre : la détention. Maintenir M. Demirtas
contraignent du Conseil de l’Europe, a déclaré
d’affaires britannique William que cette organisation n’a rien à Turquie ne se pliera pas à en détention provisoire aussi aucunement. qu’elle allait soutenir M. Kavala
Browder pour protester contre voir avec Europol, « qui est un la décision de la Cour européenne longtemps « constitue une atteinte lors de l’examen de son cas par la
l’éventuelle désignation de outil très efficace de collaboration des droits de l’homme (CEDH), à injustifiée à la libre expression de
Nous allons CEDH. Elle a de plus déploré les ar-
M. Prokoptchouk. M. Browder, entre pays démocratiques euro- Strasbourg, qui presse Ankara l’opinion du peuple et au droit du contre-attaquer » restations récentes en Turquie
tout comme M. Khodorkovski, a péens ». Et auquel ne participe pas de libérer, « dans les plus brefs requérant d’être élu et d’exercer son d’intellectuels liés à Culture
RECEP TAYYIP ERDOGAN
fait l’objet d’une « notice rouge » la Russie de Vladimir Poutine. p délais », le politicien kurde, Sela- mandat parlementaire ». Anatolie, la fondation du mécène.
président turc
– sorte de mandat d’arrêt interna- isabelle mandraud et hattin Demirtas. « Les décisions « Les prolongations de la priva- La semaine dernière, treize per-
tional transmis aux 194 Etats nicolas chapuis (à paris) de la CEDH ne nous contraignent tion de liberté de l’intéressé, no- sonnes ont été interpellées à leur
aucunement. Nous allons contre- tamment pendant deux campa- domicile, à l’aube, par la police
attaquer et mettre un point final gnes électorales critiques, à savoir miné la société civile en Turquie. turque. Toutes sont soupçonnées
à cette affaire », a fanfaronné le le référendum [sur la réforme Cinq jours après le putsch raté, le d’avoir tenté de déclencher une
numéro un turc. constitutionnelle, en avril 2017] et gouvernement a imposé l’état révolution, en 2013, sous la hou-
Détenu depuis le 4 novem- l’élection présidentielle, poursui- d’urgence, avertissant alors le lette de M. Kavala, « le financier »,
bre 2016 à l’isolement dans la pri- vaient un but inavoué prédomi- Conseil de l’Europe qu’il suspen- comme l’a qualifié M. Erdogan.
PARIS 89 FM son de haute sécurité d’Edirne en
Thrace orientale (à 1 500 kilo-
nant, celui d’étouffer le pluralisme
et de limiter le libre jeu du débat
dait la Convention, comme le veut
l’usage. Mais l’état d’urgence
Face au tollé suscité par ces ar-
restations, douze de ces person-
mètres de chez lui), Selahattin De- politique, qui se trouve au cœur ayant été aboli le 19 juillet, la Tur- nes ont depuis été relâchées sous
mirtas, 45 ans, est le fondateur du même de la notion de société quie est tenue de respecter sa si- contrôle judiciaire, avec interdic-
Parti démocratique des peuples démocratique », souligne la gnature au bas de la Convention. tion de quitter le pays. Seul Yigit
(HDP, pro-kurde), aujourd’hui la Cour. La Turquie a, en outre, été Une autre détention provisoire Aksakoglu, le directeur adjoint de
troisième force au Parlement avec condamnée à verser au plaignant abusive, celle de l’homme d’affai- Culture Anatolie, a été maintenu
67 députés élus. la somme de 25 000 euros. res et mécène turc Osman Kavala, en détention. « Ces personnes sont
Titulaire d’un mandat de député sera bientôt examinée par la les partenaires respectés de mon
lors de son arrestation, il a été « Situation grave » Cour européenne des droits de bureau et du Conseil de l’Europe », a
condamné en septembre à quatre Cet arrêt n’a pas eu l’air de plaire l’homme. Depuis plus d’un an, rappelé la commissaire, Dunja Mi-
ans et huit mois de prison pour au président Erdogan, qui menace M. Kavala, 61 ans, est détenu à la jatovic, dans son communiqué. p
« propagande terroriste ». Toute désormais de ne pas le respecter. prison de haute sécurité de Silivri, marie jégo
l’accusation repose sur un dis- Le peut-il ? Pas vraiment, puisque
cours électoral prononcé en 2013, la Turquie, membre fondateur du
au moment où l’Etat turc menait Conseil de l’Europe, est signataire
des pourparlers de paix avec le de la Convention européenne des
Parti des travailleurs du Kurdis- droits de l’homme. A ce titre, les
tan (PKK, autonomiste), une orga- arrêts de la Cour ont bien un ca- - CESSATIONS DE GARANTIE
nisation décrite comme « terro- ractère contraignant pour elle.
LOI DU 2 JANVIER 1970 - DECRET LOI DU 2 JANVIER 1970 - DECRET
riste » par Ankara, qui accuse le « Selon l’article 46 de la Conven- D’APPLICATION N° 72-678 DU 20 D’APPLICATION N° 72-678
HDP d’être sa vitrine politi- tion, tous les Etats membres sont JUILLET 1972 - ARTICLES 44 DU 20 JUILLET 1972 - ARTICLES 44
© M. BOUSQUET

QBE FRANCE, sis Cœur Défense – QBE FRANCE, sis Cœur Défense – Tour
que. Egalement poursuivi dans tenus de suivre les arrêts de la Tour A – 110 esplanade du Général de
de nombreux autres dossiers, cet Cour », a ainsi rappelé sur Twitter Gaulle – 92931 LA DEFENSE CEDEX ( A – 110, Esplanade du Général de Gaulle –
RCS NANTERRE 414 108 708), succur- 92931 La Défense Cedex (RCS Paris 414
avocat de formation risque, dans Daniel Höltgen, le porte-parole du sale de QBE Insurance (Europe) Limited, 108 708), succursale de QBE Insurance
le cadre de son principal procès, Conseil de l’Europe. Pays le plus Plantation Place dont le siège social est à (Europe) Limited, Plantation Place dont
EMMANUELLE BASTIDE jusqu’à 142 ans de prison. condamné par la CEDH derrière la 30 Fenchurch Street, London EC3M 3BD, le siège social est à 30 Fenchurch Street,

7 MILLIARDS
fait savoir que, la garantie financière dont London EC3M 3BD, fait savoir que, les
Populaire, respecté dans les ré- Russie, la Turquie a par ailleurs bénéficiait la : garanties financières dont bénéficiait la :
gions majoritairement peuplées toujours respecté par le passé les SAS AGENCE SILVERA BOSC IMMOBILIER
4 rue Crozatier
31 avenue Outrebon

DE VOISINS
de Kurdes dans le sud-est de la décisions des juges européens. 75012 PARIS
RCS: 813 484 078 93250 VILLEMOMBLE
Turquie, M. Demirtas s’est pré- Rompre avec cette pratique équi- SIREN:533 418 703
depuis le 01 Octobre 2016 pour ses activi-
senté à la présidentielle du vaudrait à remettre en question tés de : GESTION IMMOBILIERE depuis depuis le 12 aout 2011 pour ses activités
24 juin, où il a recueilli 8,4 % des son statut d’Etat membre. le 01 Octobre 2015 pour ses activités de : de : Gestion Immobilière et Transaction
VENDREDI 23 NOVEMBRE À 11H10 voix après avoir fait campagne A travers une note remise mardi
TRANSACTIONS SUR IMMEUBLES ET Avec Perception de Fonds Ont cessées au
FONDS DE COMMERCE cessera de por- 04 septembre 2018. Les créances éven-
depuis sa cellule, les autorités à ses avocats, Selahattin Demirtas ter effet trois jours francs après publication
tuelles se rapportant à ces opérations
Émission spéciale turques refusant de le libérer. Pri- a salué la décision des juges de du présent avis. Les créances éventuelles
devront être produites dans les trois mois
se rapportant à ces opérations devront
L’éducation et la formation des jeunes en Afrique de l’Ouest sonnier d’opinion, selon les prin- Strasbourg, tout en regrettant être produites dans les trois mois de cette de cette insertion à l’adresse de l’Etablis-
insertion à l’adresse de l’Etablissement sement garant sis Cœur Défense – Tour
cipales organisations de défense l’obstruction de M. Erdogan qu’il garant sis Cœur Défense – Tour A – 110 A – 110, Esplanade du Général de Gaulle
des droits de l’homme qui le dé- a qualifiée de « situation grave » esplanade du Général de Gaulle – 92931 – 92931 La Défense Cedex. Il est précisé
fendent, il a finalement déposé pour la société et pour l’avenir de LA DEFENSE CEDEX. Il est précisé qu’il qu’il s’agit de créances éventuelles et que
s’agit de créances éventuelles et que le pré- le présent avis ne préjuge en rien du paie-
un recours devant la CEDH. la démocratie. Depuis la tenta- sent avis ne préjuge en rien du paiement
ou du non-paiement des sommes dues et ment ou du non-paiement des sommes dues
La décision de la CEDH est tom- tive de coup d’Etat du 15 au ne peut en aucune façon mettre en cause et ne peut en aucune façon mettre en cause
bée mardi. Dans leur attendu, 16 juillet 2016, des purges d’une la solvabilité ou l’honorabilité de la SAS la solvabilité ou l’honorabilité de la BOSC
les juges admettent que le leader ampleur sans précédent ont la- AGENCE SILVERA. IMMOBILIER.
international | 5
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

La Hongrie accorde l’asile à Nikola Gruevski


AFGHAN I STAN
Au moins 50 morts
dans un attentat-suicide
Un rassemblement de reli-
gieux de haut rang célébrant
L’ex-premier ministre macédonien était en fuite après sa condamnation pour corruption la naissance du prophète
Mahomet, mardi 20 novem-
bre, à Kaboul, a été la cible
d’un attentat-suicide, dont le
budapest - envoyé spécial raison de persécutions politiques ministre macédonien condamné à pest effectué dans un jet autri- bilan s’élève à au moins
en République de Macédoine, écrit deux ans de prison à cause de la
La célérité chien régulièrement utilisé par 50 morts et 72 blessés, selon

L
e fugitif Nikola Gruevski, M. Gruevski, qui fut au pouvoir de corruption, qui a mis sur écoute ses des autorités M. Orban et des proches. Mais les le ministère de la santé, une
ex-premier ministre de la 2006 à 2016. J’ai fait valoir que le concitoyens, a obtenu l’asile dans autorités hongroises, sans expli- attaque parmi les plus meur-
Macédoine condamné gouvernement voulait me priver mon pays. Alors que des enfants
hongroises quer comment M. Gruevski a pu trières de l’année dans la ca-
pour corruption dans son de ma liberté à l’aide de moyens fuyant la guerre y sont automati- a été comparée passer la frontière, démentent pitale afghane. Un millier de
pays, a reçu l’asile en Hongrie. non démocratiques, en instrumen- quement refoulés. » D’autres ont avoir apporté son aide au fugitif. personnes s’étaient réunies
L’ancien dirigeant nationaliste, talisant le parquet et le système ju- ironisé sur une « procédure VIP ».
à leur frilosité En plus de sa condamnation ré- en fin de journée pour les cé-
qui s’était enfui de Macédoine il y diciaire macédoniens. » Côté macédonien, c’est l’idée concernant cente, l’ancien premier ministre lébrations. L’attentat n’a
a dix jours avec l’aide des autori- Les autorités hongroises n’ont d’une instrumentalisation de la est encore poursuivi dans cinq pour l’heure pas été revendi-
tés hongroises, l’a annoncé lui- pas commenté ces informations, justice qui a fait grincer des dents.
les réfugiés autres affaires, concernant des qué, mais l’organisation Etat
même sur sa page Facebook, mais le quotidien pro-gouverne- C’est précisément sous le règne faits de corruption, d’abus de islamique est le plus souvent
mardi 20 novembre. mental Magyar Idök indiquait un des nationalistes que l’institution pouvoir, de fraude électorale et à l’origine des attaques-suici-
« La République de Hongrie, pays peu plus tôt que Budapest avait judiciaire a été mise au service du nien avait accepté de répondre d’écoutes illégales. Ces scandales des en Afghanistan. Principal
membre de l’UE [depuis 2004] et donné une réponse favorable à la pouvoir politique. « Le condamné aux demandes autrichienne et avaient contribué à la défaite élec- groupe insurgé du pays, les
de l’OTAN, a accepté aujourd’hui demande de M. Gruevski, sans Nikola Gruevski était placé sous la hongroise de fermer sa frontière, torale des nationalistes, fin 2016, talibans ont nié toute res-
ma demande d’asile politique en toutefois évoquer la nature « poli- protection de la police et il n’a ja- a consolidé cette alliance. Fin et à l’arrivée au pouvoir d’une ponsabilité et condamné
tique » de l’asile. Selon le journal, mais signalé aucune menace pour 2016, Viktor Orban lui avait ap- coalition menée par le social-dé- l’attentat. – (AFP.)
l’Autorité de l’immigration, qui sa vie », a également fait valoir le porté un soutien appuyé dans sa mocrate Zoran Zaev. Lors de la pé-
classe en théorie la Macédoine gouvernement macédonien. tentative de se maintenir au pou- riode transitoire, les deux camps S OMALI E
LE PROFIL dans la liste des pays dits « sûrs », voir, alors même que M. Gruevski s’étaient entendus, sous la pres- L’armée américaine
dont les ressortissants sont systé- Privé de passeport était lâché par les Européens. sion des Occidentaux, sur la mise tue 37 Chabab
matiquement déboutés en cas de Ancien patron du VMRO-DPMNE Le député hongrois indépendant en place d’un procureur spécial dans des frappes
demande d’asile, aurait notam- (le parti historique de la droite na- Akos Hadhazy a déposé une chargé de faire la lumière sur les L’armée américaine a an-
ment jugé « fondé » l’argument de tionaliste), Nikola Gruevski, plainte contre X, soupçonnant le abus de la période Gruevski. Ce- noncé, mardi 20 novembre,
l’intéressé selon lequel sa vie était 48 ans, a été condamné en appel, gouvernement d’avoir été jusqu’à lui-ci, qui dénonce aujourd’hui avoir conduit en Somalie
en danger dans son pays. début novembre, pour avoir reçu porter assistance à M. Gruevski des persécutions politiques, avait deux frappes contre des isla-
Cette décision, prise dans le ca- pour son usage personnel une dans sa fuite, ce qui pourrait, selon à l’époque accepté de jouer le jeu. mistes chabab, tuant 37 d’en-
dre d’une procédure exception- Mercedes d’une valeur de lui, constituer un délit. Privé de Skopje, qui avait émis lundi une tre eux. A la mi-octobre, l’ar-
nelle, n’a pas manqué de susciter 600 000 euros, payée sur les de- passeport, l’ancien chef de gouver- « note de protestation » à l’adresse mée américaine avait déjà
Nikola Gruevski des commentaires aigres en Hon- niers publics. Selon le jugement, nement aurait, selon des informa- de Budapest pour son rôle dans la annoncé avoir tué 60 com-
Ancien patron du VMRO-DPMNE, grie, où la célérité des autorités a M. Gruevski avait jusqu’au 8 no- tions de la radio allemande Deuts- fuite de M. Gruevski, doit envoyer battants chabab au cours
le parti historique de la droite été comparée à leur frilosité re- vembre pour se présenter dans un che Welle, passé illégalement la prochainement une demande of- d’une seule frappe, la plus
nationaliste, Nikola Gruevski, vendiquée concernant les réfu- pénitencier de Skopje. Jusqu’au frontière entre la Macédoine et ficielle d’extradition. Sous couvert importante menée par
48 ans, a gouverné son pays de giés demandeurs d’asile. Sur les bout, il avait tenté de repousser l’Albanie. Des diplomates hon- d’anonymat, un responsable ma- Washington contre le
2006 à 2016. Partisan de l’adhé- quatre premiers mois de l’année l’échéance, avant de disparaître. grois l’auraient ensuite convoyé cédonien dit espérer « un soutien groupe, affilié à Al-Qaida, de-
sion de son pays à l’UE et à 2018, seules 53 personnes ont ob- La décision hongroise, si elle ris- au Monténégro dans des véhicules plus appuyé des Européens ». Pour puis novembre 2017. Les
l’OTAN, libéral sur le plan écono- tenu le statut le plus protecteur, que d’accroître les tensions avec diplomatiques, puis jusqu’en Ser- l’heure, la fuite à Budapest de Etats-Unis appuient la lutte
mique, il a, année après année, celui de réfugié, qui a été offert à Skopje, voire avec les Européens, bie. La grande interrogation qui M. Gruevski n’a pas été commen- contre les Chabab menée par
mis les institutions du pays au M. Gruevski. n’est en réalité guère surpre- subsiste concerne la manière dont tée par les instances européennes, le gouvernement fédéral so-
service de son pouvoir. Il est un « Il est difficile d’exprimer la honte nante. MM. Orban et Gruevski ont il est entré en Hongrie – et donc à commencer par sa chef de la di- malien et par la force de
opposant à l’accord signé entre que je ressens, a réagi sur Twitter longtemps été de proches alliés, dans l’espace Schengen. plomatie, Federica Mogherini. p l’Union africaine en Somalie
Skopje et Athènes sur le futur l’eurodéputé écologiste hongrois et la crise des réfugiés de 2015, lors Le site Internet hongrois Atlatszo blaise gauquelin (Amisom), présente dans le
nom de la Macédoine. Benedek Javor. Un ancien premier de laquelle le dirigeant macédo- évoque un trajet Belgrade-Buda- et benoît vitkine (à paris) pays depuis 2007. – (AFP.)

L’émission politique
Invité : Nicolas Hulot
Présentée par Léa Salamé
Avec Thomas Sotto
Jeudi 22 novembre à 21.00
© Nathalie GUYON/FTV

à (re)voir sur
#LEmissionPolitique
6 | international 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Pour Gibraltar, l’Espagne Pékin cherche le soutien


menace de bloquer
l’accord sur le Brexit de Manille sur la mer de Chine
Madrid exige un droit de veto sur Les promesses d’investissements chinois convainquent le président
le statut du territoire britannique
philippin, Rodrigo Duterte, de se tenir à un ton conciliant
bruxelles - bureau européen ment ou la coopération fiscale, po-
madrid - correspondance licière et douanière. A priori, Ma- pékin - correspondant revendications maritimes en mer Un traité de défense mutuelle lie
drid a donc obtenu gain de cause. de Chine du Sud. M. Xi s’est donné
La Chine se méfie Washington à Manille depuis

A A
ce jour, je regrette de dire Mais l’article 184, ajouté tardive- près la Papouasie-Nou- trois ans pour mener à bien l’éla- des coups 1951. S’ils ont fermé leur base na-
qu’un pays aussi proeuro- ment au brouillon de l’accord du velle-Guinée et le sulta- boration d’un « code de con- vale de Subic Bay et la base aé-
péen que l’Espagne votera, Brexit, a provoqué une certaine nat de Brunei, le prési- duite », une sorte de pacte de non-
de bluff rienne de Clark, au début des an-
s’il n’y a pas de changement, non inquiétude en Espagne. L’avocat dent chinois, Xi agression, discuté de longue date, du président nées 1990, les Etats-Unis ont signé
au Brexit. » Le président du gou- général de l’Etat estime en effet Jinping, s’est rendu mardi 20 et avec les pays de l’Association des en 2015 un accord de coopération
vernement espagnol, le socialiste que derrière ce texte confus de mercredi 21 novembre en visite nations de l’Asie du Sud-Est.
des Philippines renforcée en matière de défense
Pedro Sanchez, a été on ne peut six lignes, qui lie la « relation fu- aux Philippines auprès du nou- Rodrigo Duterte a fait montre, qui prévoit la remise à niveau de
plus clair, mardi 20 novembre : si ture » de l’UE et le Royaume-Uni à veau soutien régional de Pékin : le dès son élection en 2016, d’une bases philippines afin que les bâ-
l’accord de sortie du Royaume- la « déclaration politique » qui président Rodrigo Duterte. Une grande prévenance envers Pékin : vot » de leur président vers la timents de l’US Navy y effectuent
Uni de l’Union européenne ne doit encore être prononcée et à première pour un chef d’Etat chi- il a décidé d’ignorer la décision, Chine. Or, les investissements et des rotations. M. Duterte, qui
précise pas noir sur blanc que le des négociations communes, il nois depuis treize ans. Autant tombée quelques semaines après prêts chinois ne semblent pas à la avait qualifié l’ex-président amé-
sort de Gibraltar, une fois le Brexit est possible que soit inclus impli- d’étapes qui montrent que, malgré sa victoire, de la Cour permanente hauteur des 24 milliards de dollars ricain, Barack Obama, de « fils de
consommé, devra être traité à citement Gibraltar. les critiques américaines, la Chine d’arbitrage de La Haye qu’avait sai- promis ces deux dernières années. pute » pour avoir critiqué sa cam-
part, lors de discussions bilatéra- n’a aucunement l’intention de re- sie son prédécesseur, Benigno Les signes d’impatience se font pagne meurtrière contre les trafi-
les entre Madrid et Londres, l’Es- « Langage du passé » noncer à son projet d’investisse- Aquino, après l’occupation par la donc sentir aux Philippines. quants de drogue, s’est bien gardé
pagne s’opposera au texte. « Il faut qu’il soit clair que ce qui se ments internationaux des « nou- Chine de l’atoll de Scarborough La Chine, elle, se méfie des coups de le remettre en question. Il se fé-
La question de Gibraltar est l’un négocie concerne un cadre territo- velles routes de la soie ». L’étape en 2012, à 220 km à peine des côtes de bluff du populiste Duterte. Des licite, en outre, aujourd’hui, de ses
des derniers cailloux dans la rial qui n’inclut pas Gibraltar », a philippine est stratégiquement philippines. Celle-ci avait donné ministres du président adoptent chaleureuses relations avec Do-
chaussure de Michel Barnier, le lancé lundi à Bruxelles le ministre importante car Manille est un allié raison à Manille en statuant que régulièrement un ton beaucoup nald Trump, peu regardant sur la
négociateur en chef pour les espagnol des affaires étrangères, de longue date des Etats-Unis. les revendications de Pékin en mer plus nationaliste face à la Chine. question des droits de l’homme.
Européens, qui compte bien avoir Josep Borrell. « Le langage des veto L’un des vingt-neuf accords con- de Chine méridionale n’avaient « La rhétorique conciliante de Du- Néanmoins, symboliquement,
définitivement aplani les rares et des exclusions devrait être un clus au cours de cette visite con- « aucun fondement juridique ». terte contraste avec le langage plus la Chine va transformer une par-
points de friction demeurant en- langage du passé », a réagi à Gi- cerne l’exploration conjointe du M. Duterte s’était justifié au motif belliqueux des autres hauts fonc- tie de l’ancienne base militaire
tre Londres et Bruxelles avant le braltar le ministre principal Fa- pétrole et du gaz dans les eaux liti- qu’aucune entité ne pouvait faire tionnaires », écrit dans une tribune américaine en zone industrielle,
sommet « spécial Brexit » du di- bian Picardo, dans un communi- gieuses de la mer de Chine du Sud, appliquer la décision. pour le South China Morning Post qui pourrait être utilisée par des
manche 25 novembre. qué assurant que le gouverne- encore au stade de protocole d’ac- de Hongkong le commentateur entreprises chinoises pour con-
Les Espagnols tiennent à sécuri- ment britannique « n’exclura pas cord. « Si cela aboutit, Pékin mar- Signes d’impatience politique philippin, Richard Hey- tourner les sanctions commercia-
ser un droit de veto sur le statut Gibraltar des négociations sur la que un point, car il cherche depuis En octobre de la même année, il se darian. En outre, « l’armée philip- les américaines. De plus, Pékin a
de Gibraltar dans le cadre de ce relation future avec l’UE ». longtemps à mettre en place ce rendait à Pékin avec l’ambition d’y pine reste une institution très proa- offert, en 2017, des pistolets et des
qu’on appelle, à Bruxelles, la « re- La crainte, pour l’Espagne, est type de cadre avec des pays rive- signer des contrats, annonçant so- méricaine, son chef d’état-major a munitions d’une valeur de
lation future » entre le Royaume- que Gibraltar soit englobé dans le rains. Les Vietnamiens ont toujours lennellement, pour le plus grand été formé à West Point. Ils tra- 22 millions de dollars à la police
Uni et l’Union européenne, tou- « territoire douanier unique » ima- refusé, par exemple », explique plaisir de son hôte, sa « sépara- vaillent avec les Américains qui ont philippine. Des armes que les
jours à négocier après le Brexit ef- giné par Bruxelles pour le Royau- Jean-Pierre Cabestan, de l’univer- tion » d’avec les Etats-Unis. Pékin des formateurs sur place », ajoute Etats-Unis refusent de vendre à
fectif le 29 mars 2019. me-Uni, sans avoir son mot à dire. sité baptiste de Hongkong. avait laissé les pêcheurs philippins M. Cabestan. Les derniers exerci- Manille en raison de la justice ex-
Pas question pour Madrid de Pour la Chine, l’intérêt est de revenir autour de l’atoll contesté. ces militaires conjoints en date, péditive que mène M. Duterte
Confusion prendre ce risque alors que le préparer le terrain pour des arran- Mais les Philippines de Duterte « Kamandag » (« venin »), en octo- contre le trafic de drogue. p
Cette prétention n’est pas nou- Brexit peut lui permettre de faire gements similaires avec les autres semblent pressées de récolter plus bre, ont réuni les Philippines, le Ja- frédéric lemaître
velle. Lors du Conseil européen pression sur le Rocher, sur sa fisca- pays riverains qui contestent ses manifestement les fruits du « pi- pon et les Etats-Unis. et brice pedroletti (à paris)
du 31 mars 2017, l’Espagne avait lité très avantageuse, et sur la
obtenu un pouvoir de veto sur transparence financière ou la lutte
toutes les décisions touchant à ce contre la contrebande de tabac, in-
territoire situé à la pointe sud de suffisantes selon les Espagnols.
l’Andalousie, qu’elle revendique
historiquement. Depuis mars
dernier, le « Rocher », qualifié de
Cette préoccupation peut-elle
faire dérailler le Brexit dans la
toute dernière ligne droite ? Per-
Les forces libyennes interviennent contre
colonie britannique par les Na- sonne n’y croit vraiment à
tions unies, de « paradis fiscal »
par Madrid et de territoire
d’outre-mer par Londres, a fait
Bruxelles, mais les inquiétudes
espagnoles sont quand même
prises très au sérieux par les di-
des migrants qui refusaient de débarquer
l’objet d’intenses négociations plomates, qui travaillent d’arra-
entre des délégations britanni- che-pied pour contenter Madrid
Des balles en caoutchouc ont été tirées lors d’un rapatriement contraint à Misrata
ques – représentants de Gibraltar avant la fin de cette semaine, en
inclus – et espagnoles. tentant d’amender à la marge le
Un protocole spécial sur Gibral- projet de traité. tunis - correspondant Ce type de pratique de « refou- med avait évoqué les violences de la Méditerranée centrale entre
tar a ainsi été joint à l’accord du Le sujet devait être au menu du lement » vers la Libye, qui n’est qu’il avait subies depuis son arri- la Libye et l’Italie s’est brutale-
Brexit, tout comme pour Chypre
ou l’Irlande du Nord. Il garantit la
libre circulation des 14 000 tra-
vailleurs transfrontaliers durant la
période de transition, définit la
rendez-vous entre Jean-Claude
Juncker, le président de la Com-
mission européenne, et Theresa
May, la première ministre britan-
nique, mercredi 21 novembre à
H uit personnes, au
moins, ont été blessées,
mardi 20 novembre à
Misrata, métropole portuaire de
la Tripolitaine, dans l’ouest de la
pas considérée comme un « pays
sûr » au regard des violences qui
y ont cours, est dénoncé par les
organisations humanitaires
comme contraire au droit inter-
vée en Libye un an plus tôt, ainsi
que la mort de certains de ses
compagnons de route. Quatorze
migrants avaient toutefois ac-
cepté de descendre à terre avant
ment ralenti. Du 1er janvier au
18 novembre, 22 541 personnes
sont arrivées en Italie en prove-
nance de Libye, soit une chute de
80 % par rapport à la même pé-
procédure de négociation future Bruxelles. « Nous sommes au Libye, lors d’une intervention des national régissant le traitement l’assaut de mardi. riode en 2017. Le retournement de
entre Londres et Madrid, et prévoit courant des soucis du gouverne- forces de sécurité visant à déloger des demandeurs d’asile. Am- Depuis le soutien massif alloué tendance se paie au prix d’une re-
déjà la création de trois commis- ment espagnol et nous y tra- les 77 migrants d’un navire com- nesty International a fustigé « la par l’Italie et l’Union européenne mise en cause du droit internatio-
sions bilatérales pour aborder six vaillons », assurait mardi Marga- mercial bloqué à quai depuis neuf violation du droit international » aux gardes-côtes libyens, auquel nal prohibant les refoulements
grandes questions, des droits des ritis Schinas, le porte-parole en jours. Les unités libyennes, ar- par le bateau Nivin. s’ajoutent les entraves aux mis- dans les pays jugés « non sûrs »,
travailleurs frontaliers à la lutte chef de la Commission. p mées et cagoulées, selon un té- sions de secours des navires hu- ainsi que l’illustre l’épisode du Ni-
contre la contrebande de tabac, en cécile ducourtieux moin, ont fait usage de balles en Vingt-huit mineurs manitaires, le flux de migrants et vin à Misrata. p
passant par la pêche, l’environne- et sandrine morel caoutchouc lors de leur irruption Une fois retournés à Misrata, les de réfugiés empruntant la route frédéric bobin
à bord du Nivin, un bâtiment bat- migrants, parmi lesquels se trou-
tant pavillon panaméen dont les vaient vingt-huit mineurs, ont re-
migrants avaient pris le contrôle fusé de descendre, de crainte de
afin de protester contre leur re- revivre les violences qu’ils
foulement en Libye. L’ONG Méde- avaient déjà endurées au fil de
cins sans frontières (MSF), dont leur traversée et de leur séjour en

LES
des représentants se trouvent à Libye. Ils ont alors pris le contrôle
Misrata, a exprimé, mardi, son du bâtiment, se retranchant dans

MATINS.
« regret de n’avoir pas eu accès » deux salles où les véhicules sont
aux lieux. Tous les blessés sont d’ordinaire stationnés.
des migrants. Joint par Le Monde au télé-
du lundi Le Nivin, spécialisé dans le trans- phone, un Soudanais originaire
port de véhicules entre la Tripoli- du Darfour répondant au nom de
au vendredi taine et Malte, était arrivé à Mis- Mohamed avait ainsi justifié le re-
7H - 9H rata le 11 novembre avec à son bord fus collectif de débarquer : « Nous
91 migrants – principalement ori- ne descendrons jamais. C’est trop
Guillaume Erner ginaires de la Corne de l’Afrique et dangereux. Une fois à terre, ils [les
Demain matin, et la rédaction d’Asie du Sud – recueillis en mer Libyens] nous tueront. » Moha-
le monde alors qu’ils faisaient route à bord
aura changé. d’un Zodiac vers Malte.
Selon une source internatio-
nale, le transfert sur le Nivin a eu
« Nous ne
lieu le 8 novembre dans les eaux descendrons
internationales, mais à un en-
franceculture.fr/
droit relevant de la zone de re-
jamais. C’est trop
@Franceculture
dangereux. Une
© Radio France/Ch. Abramowitz

cherche et de sauvetage (SAR) li-


byenne. Les gardes-côtes libyens
En
ont ordonné au navire commer-
fois à terre, ils
partenariat
avec
L’esprit cial de rapatrier les migrants, [les Libyens]
d’ouver- dont beaucoup sont des deman-
nous tueront »
deurs d’asile, vers les côtes libyen-
ture. nes que ces derniers avaient quit- MOHAMED CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
tées trois jours plus tôt. un migrant soudanais
PUBLICITÉ

PRODUCTION EN BAISSE, PRIX EN HAUSSE…


À QUAND UN VRAI PLAN LOGEMENT
MONSIEUR LE PRÉSIDENT?
Monsieur le président de la République,
Monsieur le Premier ministre,
Vous nous aviez promis un véritable choc de l’offre, plus de logements moins chers. Le compte n’y est pas. De loin. Et si votre
gouvernement ne corrige pas très rapidement les choix faits en matière de logement, d’ici 20 ans, plus de 10 millions
de personnes n’auront pas accès à un logement décent ou adapté et pour certains pas de logement du tout!
Une fois de plus, quelques mesures auront cassé un marché du logement qui se portait presque bien : en 2018, le seuil
des 400.000 logements construits va être franchi… nettement à la baisse.
Au moment où la France est confrontée à un besoin historique de logements et doit répondre à des défis multiples.
Démographique d’abord : d’ici 2040, nous serons 7 millions d’habitants de plus.
Sociétal : les personnes vivant seules vont représenter deux tiers de cette croissance, et plus de 45% de la population.
Générationnel : l’allongement de la vie renverse aussi les équilibres du logement et du vivre-ensemble.
Culturel : mobilité professionnelle et diversité familiale, nouveaux usages transforment les besoins. Le logement n’est pas
un objet. Il est au cœur du parcours de vie. Il ne peut se penser que dans la Ville, dans la Société, pour l’ensemble des
populations, qu’elles soient urbaines ou rurales!
Or, une fois encore, alors que le logement rapporte toujours plus à l’État – 35 milliards d’euros d’excédent l’an passé –
votre gouvernement, à Bercy, a privilégié une vision comptable, oubliant les gens, d’abord les plus modestes, leurs
besoins, le vivre-ensemble.
Son postulat de base – « un choc de l’offre fera baisser les prix » – est tout simplement faux. C’est ignorer qu’en France les
capacités d’emprunt des ménages sont liées à leurs capacités de remboursement. Notre système est protecteur et vertueux.
Mais il implique que le prix des logements soit accessible pour les acheteurs; s’il ne l’est pas, il n’y a pas d’acheteurs;
et, s’il n’y a pas d’acheteurs, les opérateurs ne lancent pas de constructions.
La priorité est de faire baisser le prix du logement. Cela suppose de s’attaquer de front aux causes profondes :
le poids de la fiscalité et le prix du foncier.
La première pèse pour 40% du prix. L’immobilier en France est en effet plus taxé qu’ailleurs : à l’achat, à l’usage, à la détention,
à la transmission! C’est l’État qui vit sur le logement des Français. Pas l’inverse! Et ce, toujours plus : 4 milliards d’euros de
taxes de plus entre 2016 et 2017.
Il est temps de lancer un programme pluriannuel de désintoxication fiscale et réglementaire.
La seconde – le prix du foncier – a été multipliée par quatre en dix ans. Ainsi, en zone dense, les communes, logiquement,
vendent cher les terrains afin de financer leurs investissements. La solution? Encadrer le prix des terrains, oser la densité
et, quand la situation le justifie, imposer – non plus une hauteur maximum – mais une hauteur minimum pour le bâti.
Ainsi, nous économiserons notre sol, diminuerons les prix des logements, sans compromis sur l’esthétique de l’architecture,
tout en finançant mieux les communes. Nous proposons des pistes et des mesures.
Il faut créer un choc d’intensité : la ville intense est vie, partage, diversité, richesse, inclusion, écologie, économie.
Dans un plan sincère, Nexity, et probablement d’autres acteurs, serait prêt à maîtriser les prix comme cela se pratique dans
nombre d’opérations concertées. La ville n’est pas seulement le lieu d’application des politiques publiques, elle en est la matrice.
Monsieur le président de la République, Monsieur le Premier ministre, il est désormais plus que temps de s’attaquer
à la racine du problème : le prix du logement. Pour que chaque Français puisse trouver un toit adapté et abordable.

Alain Dinin,
Président-Directeur général de Nexity

Suivez-nous sur Twitter @nexity


et rejoignez le débat en suivant
#Agissonspourlelogement Sources et propositions détaillées sur www.agissonspourlelogement.nexity.fr
8 | planète 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

QUANTITÉ DE PESTICIDES
PERTURBATEURS ENDOCRINIENS SUSPECTÉS
VENDUE PAR HECTARE DE SURFACE AGRICOLE UTILE
(kg/ha) en 2017
QUANTITÉ DE PESTICIDES
CANCÉRIGÈNES MUTAGÈNES ET REPROTOXIQUES
VENDUE PAR HECTARE DE SURFACE AGRICOLE UTILE
(kg/ha) en 2017
Pesticides : la
De 0,02 à 0,5 De 0,5 à 1 De 1 à 1,5 De 1,5 à 2 De 2 à 4,3 De 0,0003 à 0,2 De 0,2 à 0,4 De 0,4 à 1

Nord-Pas-de-Calais
De 1 à 1,5 1,9 consommation
1,2

française
Aube
4,3 Aube
1,9 cartographiée
L’association Générations futures
a pu analyser une base de données
Moyenne Moyenne des ventes des distributeurs
1,05 Gironde 0,42
3,7
Vaucluse Tarn-et-G.

V
3,3 1,3 oilà un prix dont elles Dans l’Aube
se seraient sans doute
bien passées. Les et en Gironde,
chambres d’agricul- on achète plus
ture du Vaucluse, de La Réunion
et de la Martinique ne vont pas de 3 tonnes de
tarder à recevoir un diplôme sym- phytosanitaires
bolique autant qu’ironique : le
Guadeloupe Martinique Guyane La Réunion Guadeloupe Martinique Guyane La Réunion « Glyph’Award », qui distingue les par an
départements français les plus
SOURCE : GÉNÉRATIONS FUTURES INFOGRAPHIE LE MONDE portés sur le glyphosate. La Gi-
ronde et l’Aube se voient décerner dans une masse de relevés de
chacune un accessit par l’associa- 700 000 lignes extraites de la base
tion Générations futures pour de données des ventes des distri-
leur propension à recourir à l’her- buteurs agréés. L’exercice est iné-
bicide le plus vendu au monde. dit. Car si la loi sur l’eau et les mi-

RMC -BFM
Tous les cinq enregistrent des lieux aquatiques de 2006 oblige
records de plus d’un kilogramme ces derniers à déclarer leurs ces-
de glyphosate par hectare vendu sions annuelles de produits phy-
chaque année, alors que la tosanitaires afin d’établir le mon-
moyenne nationale est de tant de la redevance pour pollu-
326 grammes. Grandes cultures, tions diffuses, l’Etat ne permettait

5 MATINALES UNIQUES
viticulture, arboriculture en sont pas au public d’y mettre son nez.
friandes. Les régions d’élevage Jusqu’à ce que la Commission
du Massif central se situent en d’accès aux documents adminis-
bas du classement. tratifs intervienne, en 2017, à la
« C’est tellement difficile d’aler- demande de l’association Eau et
Info, opinions, business, sport, Paris. ter sur l’omniprésence des pestici-
des… On a essayé beaucoup de
rivières de Bretagne.

modes de communication, alors Frugale Lozère


cette fois on tente l’humour », ex- Le travail de Générations futures
plique François Veillerette, direc- renseigne sur les zones probable-
teur de l’association à l’origine ment les plus exposées, avec la
de cette initiative. carte des quantités de substances
Céline Géraud Au-delà du glyphosate, une actives vendues, rapportées aux

RÉVEIL substance active emblématique


des tensions autour du modèle
surfaces agricoles cultivées dans
chaque département. Rappelons

Stéphane Soumier MATIN agricole dominant, l’association a


calculé qu’en France il se vend en
que les collectivités locales ne
sont plus autorisées à en faire

GOOD CÉLINE moyenne 2,6 kilogrammes de


produits phytosanitaires par hec-
usage dans leurs parcs et jardins.
Le Vaucluse, une fois encore, ap-

MORNING 6H-9H tare et par an. Le gouvernement,


qui a lancé mardi 20 novembre
paraît comme le champion dans
cette catégorie, avec presque

BUSINESS une consultation publique sur la


relance du plan Ecophyto destiné
22 kg par hectare, loin devant le
Gard (14,2 kg) et la Gironde (13 kg).
6H-9H à réduire l’usage des pesticides,
évalue, lui, à 3,7 kg les substances
L’une des cartes réalisées par
l’association présente, toujours
actives par hectare cultivé et indi- par département, les quantités de
que que la France se classe au phytosanitaires dont les substan-
deuxième rang européen, avec ces actives sont classées cancéro-
72 035 tonnes vendues. gènes, mutagènes et reprotoxi-
A l’échelle d’un département, ques probables ou possibles dans
l’Aube se distingue à nouveau : la base de données sur les pestici-
comme en Gironde, on y achète des de l’Union européenne. Le
plus de 3 tonnes de phytosanitai- Vaucluse (1,2 kg/ha) se classe alors
res par an. La Marne, le Vaucluse, en quatrième position derrière
le Pas-de-Calais, le Gard et l’Aisne l’Aube (1,88), le Tarn-et-Garonne
dépassent, pour leur part, les (1,3) et le Pas-de-Calais (1,24). Tan-
2 tonnes par an. dis qu’en Lozère, qui apparaît sys-
Ces cartes de France des pesti- tématiquement comme la plus
cides donnent un aperçu des frugale, il s’en vend 0,0003 kg/ha.
Thomas Joubert quantités achetées en 2017 ; elles Sur une autre carte, Généra-

BONJOUR
ne montrent pas ce qui est réelle- tions futures montre la réparti-
ment épandu dans les champs tion des ventes de substances ac-

PARIS
comme substances actives décla- tives phytosanitaires suspectées
rées, ou achetées clandestine- d’être des perturbateurs endocri-
ment hors des frontières. Cha- niens, toujours rapportée aux
6H-9H que agriculteur est tenu de rem- surfaces cultivées.
plir précisément un registre Alors que les débats se multi-
Jean-Jacques Bourdin récapitulant ce qu’il utilise sur plient et que les questions se font

BOURDIN
ses parcelles, mais ces données pressantes sur les effets des épan-
restent inaccessibles. Elles inté- dages de produits chimiques, ces

DIRECT
resseraient pourtant le public, données mériteraient d’être croi-
surtout les riverains. sées avec des résultats de recher-
Pour établir ces recensements, ches épidémiologiques. p
6H-9H Générations futures s’est plongée martine valo

Christophe Delay
& Adeline François Baisse des plafonds de dioxine et de PCB
PREMIÈRE L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a annoncé,
mardi 20 novembre, une baisse des plafonds d’exposition alimen-
ÉDITION
DeBonneville-Orlandini

taires aux dioxines et aux PCB. Les dioxines sont des produits de
combustion des ordures ou du bois, les PCB des substances de
6H-8H30 synthèse très persistantes aujourd’hui interdites mais toujours
présentes dans les graisses animales. La nouvelle dose hebdoma-
daire tolérable est fixée à 2 picogrammes par kilo de poids corpo-
rel – c’est sept fois moins que la précédente. Les expositions à ces
produits sont cinq à quinze fois plus élevées dans plusieurs caté-
gories de population en Europe, selon l’EFSA. Ces nouveaux pla-
fonds protègent de la dégradation de la qualité du sperme, mais
aussi d’autres effets comme les troubles thyroïdiens.
L ’ a b u s d ’ a l c o o l e s t d a n g e r e u x p o u r l a s a n t é . À c o n s o m m e r a v e c m o d é r a t i o n .
10 |
FRANCE
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

L A M O B I L I S AT I O N D E S « G I L E T S J A U N E S »

« Gilets jaunes » : le mea culpa des élus LRM


Plusieurs députés de la majorité appellent l’exécutif à faire plus de pédagogie et revaloriser les corps intermédiaires

C
ôté face, la majorité
« tient bon » face au
mouvement des « gilets
jaunes ». Mais côté pile,
la mobilisation populaire lancée
le 17 novembre pose aux députés
macronistes un douloureux cas
de conscience. L’heure est même
au mea culpa à visage découvert.
« J’ai rencontré une personne
ayant participé au mouvement.
Elle touche le smic. Or, c’est exacte-
ment à elle que s’adresse la politi-
que que nous menons en suppri-
mant les cotisations sociales, par Le premier
exemple. Si ces gens-là sont dans la ministre,
rue, c’est qu’on a raté quelque Edouard
chose », s’inquiète le député de Philippe,
l’Hérault Nicolas Démoulin, vice- à l’Assemblée
président du groupe majoritaire à nationale,
l’Assemblée nationale. mardi
Comme lui, plusieurs députés 20 novembre.
font état de leurs doutes sur la ca- ALEXIS SCIARD/
pacité de la majorité à se faire en- IP3 PRESS/MAXPPP
tendre et à convaincre. « On est à
la tâche, au travail, mais peut-être
que ce n’est pas assez bien expli-
qué », esquisse Thomas Mesnier,
élu de Charente qui a reçu pen-
dant deux heures, samedi, des
« gilets jaunes » dans sa perma-
nence, à Angoulême.
Mardi, lors de la réunion de
groupe hebdomadaire de la majo-
rité, Edouard Philippe a reproché
aux députés leur silence au cours
de ce week-end de crise. « Avons-
nous su occuper le terrain ou ré-
pondre aux critiques ? Trop peu. On
m’a rapporté que sur les plateaux
de télévision, nous n’avons pas été tion de l’ISF a été très mal vécue et putés expriment eux-mêmes leur « Il est urgent de donner la parole cule propre aux ménages les plus
suffisamment sonores, présents, elle a occulté tout le reste, y com- désarroi depuis quelques jours et
« On a peut-être aux Français, à travers les cadres modestes. En arrière-plan, une
audibles », a dit le premier minis- pris ce qu’on est en train de faire cherchent des solutions. Le week- négligé le fait que intermédiaires et même au-delà, volonté : « Il faut qu’on gagne sur
tre, selon plusieurs participants. pour la santé, pour les quartiers », end dernier, ils sont nombreux à pour imaginer des solutions avec des symboles », estime Ludovic
regrette également Delphine avoir écouté avec intérêt l’appel
l’accumulation eux, qui pourraient déboucher sur Mendes. Le député de Moselle
« Injustice fiscale » Bagarry, élue LRM des Alpes-de- de Laurent Berger. Le secrétaire des réformes une nouvelle gouvernance démo- mûrit des propositions comme la
Dans la majorité, s’installe sur- Haute-Provence. général de la CFDT a proposé au cratique », développe son collè- fusion de l’impôt sur le revenu et
tout un questionnement plus « Peut-être que nous aurions dû gouvernement, samedi, d’organi-
bouleversait gue du Val-d’Oise Aurélien Taché. de la CSG, ou encore la mise en
profond sur les réformes menées supprimer la taxe d’habitation en ser une réunion avec les partenai- la population » Le sujet a été abordé lundi soir, place d’un revenu de base.
depuis dix-huit mois. « Personne une fois et non pas en trois fois », res sociaux et les associations lors du bureau exécutif du mou- « Il faut faire attention à ne pas
JEAN-CHARLES COLAS-ROY
ne comprend ce que l’on fait », s’interroge à son tour Nicolas Dé- pour construire un « pacte social vement LRM. A l’issue d’un long envoyer des signaux contradictoi-
député LRM de l’Isère
s’agace une députée. « On est trop moulin. « Même si nous avons été de la conversion écologique ». De débat, une majorité a reconnu la res, notamment en créant des
technocratiques ! », fustige un pi- élus sur un programme de trans- nombreux macronistes appel- nécessité de travailler et de taxes », prévient pour sa part le
lier du groupe. Selon une autre formation du pays, on a peut-être lent l’exécutif à saisir cette main renforcer les liens avec les corps député de Saône-et-Loire Rémy
élue, qui évoque les « petites phra- un peu négligé le fait que l’accu- tendue, à contre-pied de ce qu’a est une bonne idée pour reconfigu- intermédiaires. Rebeyrotte. Vendredi soir, les dé-
ses » du chef de l’Etat, « la parole mulation des réformes structurel- fait Edouard Philippe, dimanche rer notre modèle social du XXIe siè- putés LRM se sont affrontés sur
présidentielle a fait du mal ». les bouleversait la population, soir, sur France 2. cle, estime Frédéric Barbier, dé- « Signaux contradictoires » un amendement de leur collègue
« Le mouvement des “gilets jau- analyse le député LRM de l’Isère « Il me semble important de re- puté sortant du Doubs. Nous ne Les députés ouvrent aussi leur Alexandre Holroyd qui proposait
nes”, c’est l’expression d’une colère Jean-Charles Colas-Roy. On pen- nouer le dialogue avec les corps in- devons pas oublier que nous avons boîte à idées pour trouver des ré- d’offrir des avantages fiscaux aux
contre l’injustice fiscale. Cela ap- sait que les effets de la réforme de termédiaires, les principaux mou- été élus pour réformer, mais aussi ponses au mouvement social. entreprises embauchant des tra-
pelle de notre part un examen de la fiscalité du carburant seraient vements associatifs et les collecti- pour protéger. » « Si cela ne solu- Lundi sur RFI, l’écologiste macro- deurs étrangers. Sous la pression
conscience, déclare au Monde le compensés par d’autres mesures vités », a déclaré lundi sur Fran- tionne pas tout, la perspective niste Matthieu Orphelin a invité le de ses collègues, le député des
chef de file des députés MoDem, comme la suppression de la taxe ceinfo la députée du Pas-de-Calais d’une grande conférence sociale et gouvernement à « aller plus loin », Français de l’étranger y a finale-
Patrick Mignola. Nous n’aurions d’habitation. Mais les gens retien- Brigitte Bourguignon, présidente environnementale est une voie in- en encourageant la rénovation ment renoncé. A la veille de la ma-
peut-être pas dû supprimer l’ISF, nent les mesures négatives et de la commission des affaires so- téressante que nous devrions étu- énergétique. La députée de Paris nifestation des « gilets jaunes », le
car cette mesure hautement oublient vite les choses positives. » ciales. Un avis partagé par de dier », abonde Sacha Houlié, élu de Olivia Grégoire réfléchit, quant à symbole aurait été dévastateur. p
symbolique nourrit ce sentiment Confrontés à la colère de cer- nombreux députés passés par le Haute-Vienne, l’un des cofonda- elle, à un dispositif pour faciliter alexandre lemarié
d’injustice fiscale. » « La dispari- tains de leurs concitoyens, les dé- PS. « Organiser un Grenelle social teurs des Jeunes avec Macron. davantage l’acquisition d’un véhi- et manon rescan

Macron veut répondre à la colère par le « dialogue » et le « terrain »


Le gouvernement refuse toujours d’organiser un Grenelle de l’environnement et évoque une « discussion territorialisée » dans les régions

louvain-la-neuve (belgique) manuel Macron a reconnu que Gilles Le Gendre, président du morts et 530 blessés, et le gouver- timer : « On a beaucoup essayé le Edouard Philippe a répété devant
- envoyé spécial « ces transformations ne sont faci- groupe LRM à l’Assemblée. nement juge qu’il est en voie de zigzag dans ce pays (…) Je pense que les députés LRM qu’il n’envisa-
les pour personne (…). Cela suppose « radicalisation ». nous gagnerons collectivement par geait pas d’organiser un nouveau

E mmanuel Macron est sorti


de son silence sur les « gi-
lets jaunes ». En visite d’Etat
en Belgique, mardi 20 novembre,
le président de la République, qui
de faire de la pédagogie, d’avoir des
mesures d’accompagnement so-
ciales, économiques, et de ne céder
à aucun lobby. » Le gouvernement
a déjà annoncé un plan d’aide de
« Le cul sur le baril »
A Paris, Edouard Philippe, en pre-
mière ligne depuis les manifesta-
tions du 17 novembre, continue à
chercher une issue à la crise. Le su-
A Matignon comme à l’Elysée,
on consulte et on cherche une ma-
nière d’apaiser le débat. « Cette his-
toire sera une tache dans le quin-
quennat, il nous faut en sortir sans
la cohérence, la constance et la dé-
termination. »
M. Philippe a incité les élus de la
majorité à monter plus souvent au
créneau pour défendre la politique
Grenelle de l’environnement,
comme le suggère Laurent Berger,
le patron de la CFDT. Il a en revan-
che évoqué une « discussion terri-
torialisée », sans en dire plus sur
participait à un débat avec quelque 500 millions d’euros pour les jet a été abordé, mardi matin, lors laisser les choses pourrir, juge un de l’exécutif. « Dans le plus fort de ses intentions. « L’idée, c’est de voir
800 étudiants de l’université de foyers les plus modestes. du petit-déjeuner traditionnel en- proche du président de la Républi- la mobilisation, avons-nous su oc- comment on peut mener le débat et
Louvain-la-Neuve, a tenté, pour la Dans les prochains jours, Fran- tre les poids lourds de la majorité, que. L’élection de Macron n’a pas cuper le terrain ou répondre aux la concertation de manière décen-
première fois depuis le début des çois de Rugy, le ministre de la tran- sans qu’une solution ne se des- été un mouvement massif d’opti- critiques ? Trop peu », a jugé le pre- tralisée dans les régions », expli-
blocages samedi, de défendre la sition écologique, pourrait présen- sine. « Le mouvement bénéficie misme. On est passé à deux doigts mier ministre. Un reproche que que-t-on à Matignon.
position de l’exécutif, alors que le ter d’autres mesures. Mais per- d’un fort soutien de la population. de la victoire du pessimisme et ce Gilles Le Gendre juge injustifié. En L’exécutif compte aussi sur la loi
gouvernement continue de cher- sonne n’imagine au sommet de On attend de voir ce qui se passe sa- mouvement nous le rappelle. On revanche, précise le patron des dé- d’orientation des mobilités et la
cher une porte de sortie au conflit. l’Etat qu’elles permettront d’étein- medi », explique un participant, avait le cul sur le baril, ça n’a pas putés LRM, « nous devons rectifier programmation pluriannuelle de
« C’est dans le dialogue qu’on peut dre la colère. « C’est une colère diri- alors que les « gilets jaunes » appel- pété mais le baril est toujours là. » le tir sur la manière dont nous par- l’énergie, présentées lundi 26 et
en sortir, dans l’explication, dans la gée contre les élites et qui remonte lent à une manifestation natio- Comme l’a répété Edouard Phi- lons aux Français. Leur expliquer mardi 27 novembre, pour mieux
capacité à trouver à la fois le bon loin. Elle ne se fixe pas sur une re- nale dans la capitale en fin de se- lippe devant les députés LRM mieux où nous voulons les emme- expliquer son action en matière de
rythme et les solutions de terrain », vendication précise, mais sur une maine. « Pour l’instant, le mot d’or- mardi, il faut « garder le cap ». « On ner. Nous ne transformerons pas le transition écologique. p
a-t-il jugé. Interrogé sur les effets inefficacité de l’action publique qui dre c’est fermeté », poursuit-il. Le se fait engueuler, (…) la situation est pays sans eux mais avec eux. » Mal- virginie malingre
de la transition écologique, Em- n’est plus supportable », analyse mouvement a déjà fait deux tendue », a-t-il constaté, avant d’es- gré les critiques dans la majorité, et cédric pietralunga
france | 11
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

«On sent aujourd’hui sourdre un ras-le-bol général»


Pour les maires réunis en congrès, les manifestants expriment une souffrance économique, sociale et géographique

I ls sont nombreux, ces maires


de France réunis en congrès à
Paris du 20 au 22 novembre, à
avoir vu certains de leurs admi-
nistrés revêtir un gilet jaune le
« Ce n’est pas
normal que nos
enfants n’arrivent
ragé, qui a poussé une partie des
classes moyennes à aller habiter
en périphérie parce que les centres-
villes étaient trop chers, analyse la
maire (PS) de Lanmeur (Finistère),
prunt, poursuit-elle. Je comprends
que cette partie de la population
soit en colère, parce que les choix
politiques sont faits par des tech-
nocrates qui ne connaissent pas la
leurs souffrances. Ce n’est quand
même pas normal que nos enfants
n’arrivent pas à vivre décemment
de leur travail », assure cet ancien
militant des gauches syndicales
bain, traduisant « une angoisse
existentielle, un sentiment de dé-
classement et un constat d’impuis-
sance », selon Agnès Le Brun, la
maire (LR) de Morlaix (Finistère) :
17 novembre et clamer leur colère, pas à vivre Cathy Lucas. Cette population qui réalité des petites gens. Mais ce qui et politiques. « On sent le constat est largement partagé.
leur ras-le-bol, leur angoisse habite en campagne mais travaille est terrible, c’est que cette classe aujourd’hui sourdre un ras-le-bol « Les sociologues ont une expres-
aussi. Jusque dans les communes
décemment en ville a besoin d’un véhicule pour moyenne va se tourner vers l’ex- général, ajoute-t-il. Les taxes sur le sion pour désigner cette France pé-
les plus reculées de l’Hexagone, de leur travail » aller travailler, parce que les trême droite, alors que celle-ci carburant n’ont été que le déclen- riurbaine : ils parlent des interstices.
comme à Montferrier, dans moyens de transport alternatifs n’apporte aucune solution. » cheur d’un malaise profond, qui Nous sommes des “interstitiels”, re-
JEAN-MICHEL PARCHEMINAL
l’Ariège, 601 habitants. Pour le n’existent pas. » s’exprime en dehors de toute orga- lève la vice-présidente de l’Associa-
maire de Plounéour-Ménez
maire (divers), Frédéric Laffont, L’élue se dit inquiète pour l’ave- « On est des invisibles » nisation, de manière spontanée. tion des maires de France. Mais il
« c’est la première manifestation nir. « Nous sommes dans une évo- Non loin de là, à Plounéour-Mé- Cela n’a rien à voir avec ce qu’on a ne faut pas oublier qu’un Français
de cette nature » qu’il observe lution sociétale qui nous oblige à nez (Finistère), 1 250 habitants, le connu avec les “bonnets rouges” », sur deux habite dans une com-
dans son village. « C’est la basse fense des services publics. Un trouver des réponses que les politi- maire, Jean-Michel Parcheminal, en 2013, en réaction à la mise en mune de moins de 10 000 habi-
classe moyenne, des gens qui ga- combat que Michel Vergnier, le ques n’ont pas. De plus en plus de a revêtu, seul, un gilet jaune sous place de l’écotaxe pour les véhicu- tants. Ce qui s’exprime là, c’est un
gnent le smic ou autour, qui sont maire (PS) de la ville, épousait, jeunes couples, dès le 20 du mois, son écharpe tricolore. « Pour le les de transport de marchandises. cri : on est des invisibles, des inaudi-
submergés par les traites et les im- même s’il appartenait alors à la n’y arrivent plus, une fois payées symbole, pour leur montrer ma so- Absence de structuration, mou- bles, mais nous existons. » p
pôts et qui n’en peuvent plus, cons- majorité parlementaire. Aucun les factures et les traites d’em- lidarité. En tant qu’élu, nous vivons vement essentiellement périur- patrick roger
tate-t-il. J’en ai même dans mon rapport, note-t-il, entre les mani-
conseil municipal. » festants de 2015 et les « gilets jau-
« La plupart du temps, ce sont de nes » de 2018. « Ceux qui sont
braves gens qui expriment une an- aujourd’hui dans la rue n’avaient
goisse plus que de la colère », es- jamais manifesté à l’appel d’un
time Christian Estrosi, maire (LR) parti. Pour la plupart, c’est leur pre-
de Nice et président, lui, d’une mière manifestation. Ils disent “ça
métropole de plus d’un demi- suffit de payer, on n’en peut plus”.
million d’habitants. A la diffé-
rence de son « frère ennemi », le
Ils en ont ras-le-bol de tout, mais ce
ne sont pas des gens violents », ob-
La banque coopérative
député des Alpes-Maritimes Eric serve ce militant socialiste de lon- de la Fonction publique
Ciotti, il ne s’est pas mêlé aux ma- gue date.
nifestants, estimant que ce Nombre d’élus voient dans ce
n’était pas son rôle. mouvement le symptôme d’une
Il y a trois ans, plusieurs milliers crise de l’aménagement du terri-
de personnes manifestaient à toire. « Nous avons à nous interro-
Guéret, dans la Creuse, pour la dé- ger sur le modèle qui a été encou-

Entre les « gilets jaunes » et


CASDEN Banque Populaire - Société Anonyme Coopérative de Banque Populaire à capital variable. Siège social : 1 bis rue Jean Wiener 77420 Champs sur Marne - Siren n° 784 275 778 - RCS Meaux. Immatriculation ORIAS
n°07 027 138 • BPCE - Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 157 697 890 €. Siège social : 50 avenue Pierre Mendès France - 75201 Paris Cedex 13. RCS PARIS n° 493 455 042. Immatriculation

le Mouvement 5 étoiles italien,


de nombreuses dissemblances
c’est une aventure politique inclassable. Elle a commencé
en septembre 2007 par une mobilisation au succès inespéré :
le « Vaffa Day » (littéralement « jour du va te faire foutre »), au
départ lancé comme une boutade par un comique italien à
succès, Beppe Grillo. Né de cet élan, le Mouvement 5 étoiles est
finalement arrivé au pouvoir à Rome, après avoir progressive-
ment franchi toutes les étapes. Et même s’il semble marquer
le pas depuis quelques semaines, concurrencé par la montée
en puissance d’un parti plus « classique » et mieux préparé à
¶èzò ȥॿ ߿ࠇ ߿ࠃࠄ ࠀ߿߿ࡳ ࢛ -ȶȥƃơɢʋǫȶȥ ࡫ z¥òze¥ ࢛ áǠȶʋȶnjɭŔɢǠǫơ ࡫ èȶȟŔȥ ơǠŔȥȥȶ ࢛ •Ŕ -ò7F¥ ɭơȟơɭƃǫơ bŔʋȶʠȟŔʋŔ ƎࢬŔʽȶǫɭ ɢɭƦʋƢ ɽȶȥ ʽǫɽŔnjơ Ū ƃơʋʋơ ƃŔȟɢŔnjȥơࡳ

l’exercice du pouvoir, la Ligue de Matteo Salvini (extrême


droite), ce mouvement antisystème, antiélites et euroscepti-
que a marqué de son empreinte le paysage politique italien,
imposant une rhétorique redoutable d’efficacité et achevant
de faire éclater le clivage entre la gauche et la droite.
Les « gilets jaunes » pourraient-ils suivre le même chemin, et

COMME MOI,
donner naissance, en France, à un mouvement protestataire
comparable ? Le parallèle est tentant, et plusieurs commenta-
teurs français semblent l’esquisser depuis la journée d’action
du 17 novembre. De fait, les similitudes entre les deux ne man-
quent pas. En premier lieu, leur caractère composite et attra-

MA BANQUE SOULAGE
pe-tout. Le « peuple du vaffa », pour reprendre une expression
courante dans les milieux 5 étoiles, était à l’origine constitué
de l’agrégation de différentes colères. Anti-Berlusconi, anti-
austérité, hostile aux grands travaux et à la privatisation de

LES POINTS DE TENSION


l’eau, et, surtout, pour la fin des privilèges de « la caste » au
pouvoir à Rome, le mouvement s’est étoffé autour d’un
discours « ni droite ni gauche » particulièrement bien rodé.
Avant de prospérer dans les grandes villes, il s’est enraciné
#notrepointcommun
dans les périphéries. Il est aujourd’hui dominant dans le Sud,
délaissé au nom de la lutte contre les déficits. Par ailleurs, il
s’est développé sur les réseaux sociaux à partir d’une rhétori-
que anti-médias, alimentée par les attaques de la presse contre Pour tous les personnels de la Fonction publique,
l’opacité du mouvement et son caractère antidémocratique.
la CASDEN a créé l’épargne à Points*. Mon épargne est toujours disponible**
Colères disparates et mes projets deviennent réalisables aux meilleures conditions***.
Reste que les deux phénomènes sont également très dissem-
blables. D’abord parce que le M5S est organisé autour de la Tous fonctionnaires au service du collectif
personne d’un dirigeant charismatique. Même s’il s’est mis
aujourd’hui en retrait, Beppe Grillo est la personne qui a
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez
vos capacités de remboursement avant de vous engager.
réussi à agréger entre elles ces colères disparates, et à articuler
un discours les rassemblant dans une même lutte contre « le
système ». « De plus, souligne le professeur de sciences politi- *
Les Points cumulés dans le cadre du Programme 1,2,3 CASDEN sont comptabilisés chaque fin de mois.
**
Le montant de chaque versement ou retrait doit être de 10€ minimum. Le solde du compte Dépôt Solidarité CASDEN et du Compte sur Livret CASDEN ne doit pas être
ques Massimiliano Panarari, spécialiste du mouvement, inférieur à 10€.
même s’il se présente comme un “non-parti”, très “liquide”, le ***
Offre soumise à conditions et dans les limites fixées par l’offre de crédit, sous réserve d’acceptation de votre dossier par l’organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire.
Pour le financement d’une opération relevant des articles L313-1 et suivants du code de la consommation (crédit immobilier), l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion
M5S est en réalité très organisé, très structuré et très centralisé, de 10 jours avant d’accepter l’offre de crédit. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les
notamment à travers le rôle de l’entreprise privée Casaleggio sommes versées. Pour les crédits à la consommation, l’emprunteur dispose du délai légal de rétractation.

Associati, véritable boîte noire du mouvement. »


Ensuite, parce qu’il promeut depuis les origines un discours
écologique et décroissant dont on aura du mal à trouver la
trace chez les « gilets jaunes ». Enfin, parce qu’il prétend remé-
01 64 80 64 80
dier aux carences et aux dysfonctionnements de l’Etat central casden.fr Appel non surtaxé Retrouvez-nous chez
italien, historiquement faible et discrédité. De leur côté, à tra- Coût selon votre opérateur

vers leur révolte contre les taxes, les « gilets jaunes » semblent
plutôt trouver que l’Etat français fonctionne trop bien. p
jérôme gautheret (rome, correspondant)
12 | france 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

R É F O R M E D U LYC É E

Programmes
scolaires :
le lycée selon
Blanquer
Les consultations sur les nouveaux
programmes scolaires du lycée se sont
achevées, mardi. Leur présentation définitive
est attendue en décembre

L
es quelque 80 projets de pro- rue de Grenelle, pour porter leurs deman-
grammes scolaires du lycée, des d’aménagements.
désormais tous dévoilés, sont- « Là où émergent les critiques, les projets
ils à la hauteur des attentes ? de programmes bougeront », assure au
Donneront-ils corps à ce lycée Monde Jean-Michel Blanquer. Des in-
du XXIe siècle censé garantir flexions se dessinent déjà en mathémati-
aux élèves, en lieu et place des séries S, L et ques, discipline dans laquelle le niveau des
ES supprimées à la rentrée 2019, une « plus lycéens français pèche au regard des résul-
grande personnalisation des parcours », tats de leurs camarades européens – la fi-
comme le ministre de l’éducation, Jean-Mi- lière S siphonnant, depuis des décennies, les
chel Blanquer, s’y est engagé ? Et permet- bons élèves, et pas seulement ceux qui se
tront-ils de « muscler » le baccalauréat à l’ho- destinent à des études scientifiques. Les
rizon 2021, comme promis par le président, premières pistes de réforme divulguées pré-
Emmanuel Macron, pour redonner du voient que les maths disparaissent du tronc
« sens » à l’examen, mais aussi de la « cohé- commun en classe de 1re, pour devenir un
rence » entre les enseignements du lycée et enseignement de spécialité. Avec un « pro-
ceux de l’université ? gramme touffu » digne de la série S, avan-
Ces questions, bon nombre d’enseignants cent certains enseignants, quand bien
et d’associations disciplinaires les ont po- même ce module est, en théorie, aussi des- Jean-Michel
sées avant même que le Conseil supérieur tiné à accueillir des lycéens se destinant à Blanquer lors
des programmes (CSP), instance chargée du des études de gestion, de journalisme… Ou à de sa visite
travail de réécriture, ne mette un point final l’enseignement. au lycée de marche), et l’inspecteur général Charles l’élève réel », réagit un haut cadre de l’éduca-
à sa copie, le 6 novembre : des « fuites » de Jaunay-Marigny Torossian : la démonstration trouvera une tion nationale. Cette analyse trouve, déjà, un
projets de programmes ont, dès la mi-octo- UN NIVEAU RELEVÉ (Vienne), plus grande place dans les programmes, certain écho parmi les enseignants. « L’ambi-
bre, alimenté la machine à polémiques. En attendant les programmes définitifs le 10 septembre. dans le tronc commun en 2de comme dans tion est une bonne chose… si elle est bien
Analyser le projet éducatif d’ensemble que qui devraient être présentés en décembre à VINCENT BUCHE/ l’enseignement de spécialité. dosée », témoigne un professeur de mathé-
les nouveaux programmes devront porter l’occasion d’un Conseil supérieur de l’édu- « LA NOUVELLE « C’est tout le système scolaire que l’on sou- matiques. « On se demande un peu pour quel
ne va pas de soi. D’abord parce que les tex- cation et d’une intervention ministérielle, RÉPUBLIQUE »/ haite tirer vers le haut, résume M. Blanquer, élève le programme est fait, fait valoir, dans la
tes rendus publics ne concernent que un point semble déjà faire l’unanimité : les MAXPPP et on le fera au service de tous : des élèves même veine, un enseignant d’histoire : si la
les classes de 2de et de 1re (réformées exigences au lycée s’envolent. les plus à l’aise, à qui l’on va offrir des conte- spécialité histoire-géographie est destinée à
en 2019), et pas la terminale (réformée En français, par exemple, le nombre nus exigeants, certainement pas édulcorés ; préparer les élèves aux concours de Sciences
en 2020), classe pourtant charnière pour d’œuvres à étudier dans leur intégralité aug- des élèves les plus fragiles également, qui fe- Po, cela me paraît un peu juste. La plupart
s’assurer de la continuité entre le lycée et mente. Les élèves de 1re auront quatre œuvres ront l’objet d’une attention particulière à l’en- d’entre eux auront du mal à accrocher. »
l’université – ce « continuum du bac – 3/bac imposées à lire pour le baccalauréat – contre trée en 2de. » Une aide personnalisée leur est La réforme Parcoursup et les critiques
+ 3 », dans le jargon de l’école. Ensuite, parce trois au choix du professeur auparavant –, promise, concentrée sur les mathématiques, qu’elle a générées, la place des universitai-
que le corpus de textes était, jusqu’au avec une forte revalorisation de la disserta- le français, le soutien méthodologique. res et des inspecteurs généraux dans les
20 novembre, soumis à la consultation de la tion, exercice choisi aujourd’hui par 10 % des Cela suffira-t-il à désamorcer le « procès en groupes de travail qui ont accouché des pro-
communauté éducative par l’intermédiaire candidats. En mathématiques, le pro- élitisme » que le ministre de l’éducation voit grammes, viennent renforcer la crainte
d’un questionnaire en ligne. En parallèle et gramme suit des recommandations remises poindre ? A voir. « On retombe dans le péché d’un lycée « piloté par le haut ». D’autant que
jusqu’en décembre, syndicats et associa- en février par le mathématicien et député de mignon de l’école française : faire des pro- dans les établissements, engagés dans
tions disciplinaires continuent d’être reçus, l’Essonne, Cédric Villani (La République en grammes pour un élève idéal, et pas pour une course contre la montre pour mettre

Sur le terrain, les difficultés du chantier de la réforme


Choix des spécialités, enseignement des matières transversales et de l’informatique… Beaucoup de questions restent en suspens

I l est 19 h 30 ce lundi soir dans


le réfectoire du lycée Louis-
Jouvet, à Taverny (Val-d’Oise).
Une foule de parents d’élèves
de 2de a pris place dans la cantine
ses : la « carte des spécialités »,
qui doit répartir l’offre de cours
sur plusieurs lycées, n’étant pas
arrêtée, le lycée Louis-Jouvet est
certain de proposer les sept spé-
tel professeur rapporte n’avoir
eu « aucune réunion » avec
l’équipe enseignante, et encore
moins avec les parents. Tout au
plus se parle-t-on de la réforme
autres chefs d’établissement du
même « bassin », c’est-à-dire for-
mant un réseau d’établissements
à distance raisonnable les uns
des autres. Le tout, en tenant
matiques », emblématique de
ce baccalauréat du « nouveau
monde », qui pourrait être plé-
biscitée par les élèves ? Sa mise
en œuvre pourrait relever de la
sa création est une bonne nou-
velle, juge Xavier Chartrain, pro-
viseur du lycée de Blain (Loire-
Atlantique), mais je n’ai pas les lo-
caux pour l’ouvrir. »
pour une réunion d’information cialités « de base » qui seront of- en salle des profs, où l’on se compte des spécificités territoria- gageure. Selon une source bien Du côté des enseignants, le
sur le « nouveau lycée » dont fertes partout (histoire-géogra- demande comment les élèves de les. « Nous avons décidé, après informée, la question inquiète la casse-tête ne fait que commen-
leurs enfants seront les premiers phie, géopolitique et sciences 2de pourront réfléchir à leurs concertation, de proposer une direction générale de l’enseigne- cer. Les professeurs qui devront
cobayes. Une réunion pas politiques, physique-chimie, ma- vœux d’orientation, qui se feront carte indépendante des autres ly- ment scolaire : « l’informatique » enseigner les matières transver-
comme les autres, puisque le thématiques, humanités, littéra- au conseil de classe du 2e tri- cées du coin, explique par exem- n’est pas une discipline du lycée sales comme « humanités, litté-
ministre de l’éducation, Jean-Mi- ture et philosophie, langues, mestre, sans même savoir quels ple Pascale Le Flem, proviseure du général à ce jour, et si elle est dis- rature et philosophie » ou « his-
chel Blanquer, est venu en per- sciences de la vie et de la terre, enseignements seront proposés lycée de Redon, une commune de pensée dans certaines séries toire-géographie, géopolitique et
sonne présenter la réforme du sciences économiques et socia- dans leur lycée. 9 000 habitants en Ille-et-Vilaine. technologiques, les établisse- sciences politiques » se deman-
lycée. Les parents ont l’air in- les), mais n’en sait pas plus sur le Nous n’avions pas le choix, car le ments n’auront pas tous le vivier dent encore comment s’organi-
quiet, car l’heure du choix appro- reste. Yolande Baeta, déléguée Des calendriers qui divergent plus proche est à 30 kilomètres. » d’enseignants pour couvrir la de- ser. « Aucun temps de concerta-
che : quelles spécialités seront FCPE et parent d’un élève de 2de, a Pour la carte définitive des spécia- Dans les établissements situés mande. Dans certaines acadé- tion n’est prévu, s’indigne Denis
proposées dans leur lycée ? Com- tenté d’interpeller le ministre en lités, en effet, les calendriers di- en ville, les élèves se déplaçaient mies – à Nantes, par exemple –, le Saygili, professeur de philoso-
ment savoir laquelle sera exigée dénonçant une « réforme précipi- vergent, ce qui n’aide pas à rassu- déjà pour certaines options : la rectorat a demandé aux provi- phie à Taverny. On ne sait pas si
pour entrer à Sciences Po ou en tée ». « Les parents sont inquiets, rer les familles : dans l’académie nouvelle carte des spécialités seurs de s’assurer, avant de de- on devra se répartir le temps de
médecine ? Comment s’assurer les profs ne sont au courant de de Versailles, où se trouve le lycée pourrait généraliser ce principe, mander la spécialité informati- cours à 50-50, ou bien s’il faudra
qu’on dispose du niveau requis rien, et nous non plus », s’indigne- de Taverny, elle ne sera pas finali- même si rien n’indique, pour que, d’avoir des professeurs se répartir les notions. » Sans ca-
pour suivre la spécialité mathé- t-elle à la fin de la réunion. sée avant janvier 2019. A Aix-Mar- l’instant, jusqu’à quel point les prêts à se former en nombre drage national, les enseignants
matiques, alors que les filières S Partout ailleurs, les mêmes seille, elle devrait l’être dans quel- élèves seront libres de combiner suffisant. Sans compter les craignent qu’un rapport de force
et ES vont disparaître ? questions se posent, parents et ques jours… Les proviseurs ont pu les différentes matières. moyens en locaux et en matériel. se mette en place entre les diffé-
A la fin de la réunion, beaucoup enseignants s’inquiètent de ne « faire remonter » des demandes Quid de la fameuse spécialité « Cette spécialité correspond à un rentes disciplines. p
de questions restent sans répon- pas en savoir plus. A Marseille, après s’être coordonnés avec les « numérique et sciences infor- besoin de la société de demain et violaine morin
france | 13
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Ce que disent les professeurs


des projets présentés
L’histoire-géographie, le français et les sciences économiques
et sociales sont les disciplines les plus sujettes à débat

U ne transformation des
enseignements doit ac-
compagner la refonte
des filières du lycée général.
espaces de production agricole en
lien avec les marchés européens
et mondiaux », sont toujours au
programme « Les dynamiques
PLUSIEURS ASSOCIATIONS
D’ENSEIGNANTS
Le Monde a choisi d’analyser les des espaces productifs dans la ET DE CHERCHEURS
projets de programmes dans trois mondialisation », ou encore « Les
matières qui font débat au sein de territoires ultramarins de l’Union ONT DEMANDÉ UNE
la communauté enseignante. Si,
dans chaque cas, les professeurs
européenne et leur développe-
ment ». Désormais, les différents
RÉÉCRITURE COMPLÈTE
se réjouissent de certaines nou- chapitres comme la métropolisa- DES PROGRAMMES DE
veautés, d’autres choix sont large- tion, la production, ou la ruralité
ment critiqués. Décryptage. devront proposer des recentrages SCIENCES ÉCONOMIQUES
géographiques sur la France. Un
Un programme d’histoire cen- changement d’échelle un peu dif- ET SOCIALES
tré sur le politique Facilement ficile à intégrer dans chaque
soupçonné d’alimenter le « ro- chapitre, mais néanmoins fé-
man national », le programme cond, jugent les enseignants. En SES, microéconomie et man-
d’histoire est souvent pris dans que de pluralisme En sciences
des enjeux politiques, et cette En français, célébration du économiques et sociales (SES),
nouvelle mouture ne dérogera génie national Le programme de le projet de programme de 2de,
pas à la règle. Alors que l’année de français, matière évaluée par une comme celui de spécialité en 1re,
2de s’achève actuellement par la épreuve du bac à la fin de la 1re, est dominé par la microécono-
Révolution – qui passe souvent à sera également transformé. Sur mie. Contacté par Le Monde,
la trappe, faute de temps –, l’an- deux ans, les élèves verront tou- Philippe Aghion, économiste
née de 1re commence au début du jours les quatre grands « genres » proche d’Emmanuel Macron qui
XIXe siècle et court jusqu’à la se- littéraires que sont la poésie, le a piloté l’écriture des program-
conde guerre mondiale, avec des théâtre, le roman et l’argumenta- mes, défend une entrée dans
entrées thématiques très larges, tion, organisés dans des périodes les disciplines par les modèles et
comme « Le siècle des totalitaris- chronologiques larges comme la microéconomie, qui doit per-
mes », ou encore « Les Français et « La poésie du Moyen Age au mettre aux élèves d’avoir une
la République ». A l’intérieur de XVIIIe siècle », au programme de « boîte à outils dans chaque disci-
chaque thématique, on trouve 2de. Mais le sujet d’invention est pline » avant de « croiser les re-
des chapitres problématisés, par supprimé de l’épreuve écrite du gards ». L’économiste rappelle
exemple « Une République, trois baccalauréat et des œuvres impo- par ailleurs que le programme de
Républiques », sur la construction sées, destinées à être réutilisées terminale, qui n’a pas encore été
républicaine en France, ou bien dans la dissertation, seront au communiqué, sera consacré en
« Genèse et affirmation des régi- programme en 1re. Un « carnet de majeure partie à la macroécono-
mes totalitaires (soviétique, fas- lecture » tenu à jour par l’élève mie. « Mais nos élèves ont besoin
ciste et nazi) ». Le nouveau pro- jusqu’au bac devrait également de maîtriser la microéconomie
gramme de 1re prévoit de couvrir apparaître ; il servira à alimenter avant de comprendre les grands
l’histoire, principalement fran- un dossier documentaire pré- enjeux », martèle-t-il.
tion qui demeure « classique » à leurs yeux, çaise, de la Révolution à la pre- senté à l’oral. Néanmoins, les projets de pro-
« ON RETOMBE DANS parce que dominée en grande partie par la mière guerre mondiale, avec des La progression chronologique grammes font grincer des dents,
LE PÉCHÉ MIGNON dissertation – même si les épreuves termina-
les du bac intégreront, à compter de 2021, un
intitulés plus descriptifs comme
« La difficile entrée dans l’âge dé-
rappelle un peu « le Lagarde et
Michard », concède Aude Paul, en-
à tel point que plusieurs asso-
ciations d’enseignants et de
DE L’ÉCOLE FRANÇAISE : « grand oral ». Cette « permanence », le minis- mocratique : la IIe République et seignante à Bobigny (Seine-Saint- chercheurs ont demandé leur
tre de l’éducation l’assume : « La dissertation le Second Empire » ou bien « La Denis), en référence au célèbre réécriture complète. Depuis de
FAIRE DES PROGRAMMES est un point fort de la France, dit-il. A l’heure mise en œuvre du projet républi- manuel de littérature française nombreuses années, une partie
POUR UN ÉLÈVE IDÉAL, où nous rentrons dans un siècle technologi-
que, accroître la capacité de discernement des
cain » (jusqu’en 1914).
Pour les professeurs interrogés,
considéré aujourd’hui comme
vieillot, avec sa progression par
des professeurs d’économie du
lycée s’émeuvent de cette prédo-
ET PAS POUR lycéens, leur apprendre à structurer leur pen- cet enseignement est trop chro- siècles et sa glorification du génie minance de la microécono-
sée et à raisonner s’impose. Remédier à nos nologique et centré sur l’histoire national. « Tout ce qui est problé- mie, mais le nouveau pro-
L’ÉLÈVE RÉEL », RÉAGIT points faibles ne doit pas nous conduire à de la nation. « Il n’y a prati- matique est mis de côté, c’est un gramme est jugé « particulière-
abandonner nos points forts. » quement que des entrées en his- programme de célébration. Or, le ment technique ». Pour Camille
UN HAUT CADRE DE toire politique, regrette Stéphane français n’est pas une matière Aymard, enseignante en SES à
L’ÉDUCATION NATIONALE UN « MODE D’EMPLOI » DÉTAILLÉ Rio, professeur d’histoire à Mar- pour célébrer, mais pour interro- Stains (Seine-Saint-Denis), c’est
Prendre le risque de saturer les élèves d’infor- seille, alors que l’on sait que cel- ger », observe-t-elle. « mal connaître » les intérêts des
mations est une chose, mais « pourquoi satu- le-ci est facilement abstraite et Pour les ouvrages imposés, les élèves. « Ils ne vont pas compren-
rer les enseignants de préconisations, au ris- qu’on y perd vite les élèves. » enseignantes interrogées crai- dre de quoi on leur parle. Il faut
en musique le « lycée Blanquer », l’articu- que de tomber dans le prêt-à-enseigner ?, in- Ce programme « donne l’impres- gnent que les choix suivent la commencer par des questions
lation entre les enseignements de tronc terroge un ancien recteur. Pourquoi se sentir sion que l’on a voulu lui donner un même pente que le reste du concrètes comme le chômage, et
commun et les enseignements de spécia- obligé de répéter aux enseignants, à chaque sens, et ce sens, c’est la construction programme, soit des œuvres obli- leur montrer des outils ensuite. Ce
lités que les lycéens auront à choisir à entrée de chapitre, ce qu’ils doivent faire et de la France », s’inquiète Florent gatoires « très patrimoniales », sont des programmes très politi-
raison de trois en 1re et de deux en termi- comment le faire ? » Cet observateur averti Ternisien, enseignant à Bondy note Ingrid Benel, professeure de ques, centrés sur l’économie de
nale, se dessine à peine. n’est pas le seul, après lecture des projets, à (Seine-Saint-Denis). Ainsi le chapi- français à Sarcelles (Val-d’Oise), marché », déplore-t-elle. En spé-
mettre en doute la prise en compte des tre sur Rome et Athènes, en classe qui comprend cependant la vo- cialité SES en 1re, trois chapitres
DES CONTENUS MODERNISÉS ? conditions d’exercice réelles du métier : plu- de 2de, « vise à rappeler que l’An- lonté de reprendre les choses en seront consacrés au marché.
Rue de Grenelle, on dément le « tour de vis sieurs professeurs contactés confient douter tiquité méditerranéenne est le main. Jusqu’à présent, les ensei- « C’est comme si on voulait par-
conservateur » que d’aucuns lisent déjà de la possibilité d’exercer leur liberté péda- creuset de l’Europe », précise le gnants déterminent une série de ler de la société sans entrer de-
dans les projets de programmes. gogique. En histoire, par exemple, les ensei- projet mis en ligne par le Conseil textes sur lesquels l’élève peut dans », résume Cloé Gobert, en-
« Nous voulons des programmes passion- gnants sont guidés par de nombreuses re- supérieur des programmes. être interrogé à l’oral. « Lors de la seignante à Arras (Pas-de-Calais).
nants, affirme M. Blanquer. La réforme commandations formulées par des « on peut En géographie, l’actuel pro- session 2018, j’ai vu des listes com- La notion de classes sociales ne
que nous menons créera du désir, de l’envie, mettre en avant » et autres « points de pas- gramme de première est réputé posées uniquement d’auteurs du sera pas vue avant la terminale,
et quand un élève aime ce qu’il apprend, il sage et ouvertures », qu’ils craignent de de- fastidieux, même s’il a été allégé XXe siècle. Ce n’est pas suffisam- de sorte que, « au bout de
aime aussi l’approfondir. » Dans une tribune voir respecter à la lettre. en 2012. Si on n’y trouve plus « Les ment ambitieux », estime-t-elle. deux ans de SES, les élèves ne sau-
publiée dans Le Monde, fin août, la prési- « Quel peut être le sens de notre travail face ront pas ce qu’est un employé
dente du CSP, Souâd Ayada, a défendu une à un programme aussi dirigiste, où l’on ou un cadre », regrette Camille
« instruction qui brise le confinement intel- donne des réponses au lieu de poser des Onze groupes d’experts pour Aymard. Des choix qui paraissent
lectuel et trace les voies de l’émancipation ». questions ? », se demande une enseignante neutres mais ne le sont pas, selon
Sollicitée après la remise des projets de pro- de sciences économiques et sociales (SES). l’enseignement professionnel les deux enseignantes. La faible
gramme, elle n’a pas souhaité commenter. « Cela ne fait pas envie, réagit un autre, qui Le Conseil supérieur des programmes a annoncé, lundi 19 no- part de thèmes transversaux ren-
La démonstration oratoire convainc-t- enseigne l’histoire-géographie. On a l’im- vembre, avoir missionné onze groupes d’experts – soit une drait impossible le dialogue entre
elle ? Dans les rangs syndicaux, on regrette pression qu’on va être pieds et poings liés sur centaine de personnes – pour réécrire les programmes des ensei- les différentes matières (écono-
la « faible » prise en compte des « savoirs notre manière de travailler. » gnements généraux de la voie professionnelle. La réforme mie, sociologie, sciences politi-
être », ces soft skills – ou « compétences dou- « Un programme qui intéresse les lycéens ne concerne, à la rentrée 2019, la classe de 2de et les classes de CAP. ques), au profit d’une orthodoxie
ces » que sont l’esprit d’équipe, le travail doit-il pas, en premier lieu, leur parler » inter- Parmi les professionnels missionnés figurent des professeurs théorique et au détriment d’un
collaboratif, l’estime de soi… – déjà inté- roge un ancien membre du CSP. Leur signi- exerçant en lycée professionnel ou polyvalent, dans l’enseigne- pluralisme cher aux enseignants.
grées par bon nombre de nos voisins dans la fier, clairement, pourquoi ils ont intérêt à maî- ment supérieur ainsi que des inspecteurs. Sont concernés le « Les théories hétérodoxes font
conception des programmes. Les syndicats triser tel ou tel point pour trouver leur place français, l’histoire-géographie, l’enseignement moral et civique, plus de place à cette intersection,
regrettent aussi le « cloisonnement des dans le monde de demain ? » Il faudrait pour les maths, les sciences physiques et chimiques, les arts appli- rappelle Cloé Gobert. On nous
disciplines » dont les contenus leur appa- cela reconnaître, aussi, aux élèves le droit de qués et cultures artistiques, les langues vivantes étrangères, pousse à présenter des vérités de
raissent pensés « sans lien », dû selon eux souffler un peu. Ce n’est pas la piste qui l’EPS, la prévention-santé-environnement, l’économie-gestion et tout temps, alors qu’elles doivent
aux « méthodes de travail » du CSP et à la semble s’imposer, même avec un baccalau- l’économie-droit. Ces projets de programmes devront être finali- être replacées dans un con-
« précipitation » qui a prévalu. réat redimensionné. p sés au premier trimestre 2019 et, comme pour le lycée général, texte historique et croisées avec
D’autres, encore, questionnent l’écart en- mattea battaglia progressivement mis en ligne sur le site du ministère. La d’autres approches. » p
tre ces projets de programmes et une évalua- et violaine morin réflexion débutera ensuite pour les classes de 1re et terminale. v. m.
14 | france 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Macron met la haute fonction publique sous pression


Le président devrait annoncer une réforme des grands corps de l’Etat, le 12 décembre, à l’Elysée

L
e président de la Répu- Pour la haute fonction publique, de fonds publics, « a été l’actualité devrait être réduit « à cinq ans au France 2. A la même période, Fran-
blique met la pression sur
Le classement ne ce serait une révolution. Lorsque, la plus commentée sur Facebook lieu des dix actuels ». Il a même évo- çois Hollande en avait signé 436 et
la haute fonction publi- permettrait plus le 1er février, le premier ministre a pendant trois jours », indique cette qué l’idée d’« empêcher » un fonc- Nicolas Sarkozy, 475.
que. Comme l’a annoncé demandé que quelques-uns de ces source avec stupéfaction. tionnaire ayant quitté un grand Ce qui ne l’empêche pas de met-
fin octobre le premier ministre
aux énarques élèves soient affectés, deux ans Les grands corps sont également corps de le réintégrer. tre sous tension l’administration.
Edouard Philippe, Emmanuel Ma- les plus brillants après leur sortie de l’ENA, aux très critiqués sur le thème du pan- De ce point de vue, les proposi- Sur France Inter, le 14 novembre, le
cron réunira les 1 800 plus hauts chantiers prioritaires du gouver- touflage : « 50 % des inspecteurs des tions des députés Fabien Matras porte-parole du gouvernement,
cadres de l’Etat le 12 décembre.
de rejoindre nement (plan pauvreté, RSA, éner- finances travaillent dans le secteur (LRM, Var) et Olivier Marleix (LR, Benjamin Griveaux, a estimé que
L’exécutif, qui veut des résultats, directement gies renouvelables…), les grands privé », a rappelé Luc Rouban, di- Eure-et-Loir) formulées dans un les directeurs d’administration
estime que rien ne sera possible corps avaient protesté, craignant recteur de recherches à Sciences rapport publié en février ont reçu centrale qui, « parfois, ont une vi-
sans la mobilisation totale des di-
les grands corps de perdre les meilleurs éléments. Po, devant le Sénat, en mai. « Le un très bon accueil à Matignon. Ils sion un peu parisienne, un peu ja-
recteurs d’administration cen- Emmanuel Macron est cepen- vrai problème de fond est que, dans demandent notamment que les cobine », devaient aller sur le ter-
trale, des préfets ou des recteurs. dant en position de force face aux certains cas, accéder à un grand avis de la commission de déonto- rain. « C’est l’hôpital qui se moque
Notamment pour la mère des serait de conserver le classement grands corps dont il a dit, pendant corps n’est qu’un moyen de se posi- logie, chargée de lutter contre les de la charité, réagit une directrice.
batailles : la réforme de l’Etat. Le de sortie de l’école. Mais celui-ci la campagne présidentielle, qu’il tionner dans le privé », a-t-il ajouté. conflits d’intérêt, soient rendus Il n’y a jamais eu autant de mem-
projet du gouvernement doit être ne permettrait plus aux énarques souhaitait « une réforme en pro- Tant et si bien qu’en 2018, « dans les publics, et que l’on contrôle leur bres des grands corps dans les cabi-
« très largement porté au plus haut les plus brillants de rejoindre di- fondeur » afin de « les simplifier, les cent plus grandes entreprises fran- respect dans la durée. Surtout, la nets ministériels. Ils sont tous pari-
niveau de l’administration, a pré- rectement les grands corps : ces unifier ». Notamment parce qu’il çaises, 40 % des dirigeants viennent commission devrait être saisie siens, hors sol. » Pour cette haut
venu Edouard Philippe. Concevoir, élèves devraient commencer par en est issu : énarque lui-même, il a de la fonction publique ». lorsque le fonctionnaire revient fonctionnaire, « le sujet, ce n’est pas
c’est bien, mais exécuter, c’est des fonctions « opérationnelles ». débuté à l’inspection générale dans le public, ce qui n’est pas le d’aller sur le terrain, c’est de savoir
mieux ». Sinon, « on est certain qu’il Ils apprendraient d’abord à mener des finances. L’exécutif s’interroge « Durcir les règles » cas aujourd’hui. comment on vit avec un smic ou
ne se passera rien ». une équipe ou à conduire un en outre sur la responsabilité que Le 12 décembre, le président de la Début 2017, M. Macron a prévenu que, bizarrement, on ne peut pas al-
L’exécutif envisage donc de frap- projet. Avant, quelques années porte la haute administration République pourrait donc aborder qu’il provoquerait une « mise sous ler partout en Vélib’»… « C’est facile
per fort. Le 12 décembre, Emma- plus tard, de rejoindre éventuel- dans la rupture entre les Français également cette question. Certes, tension » de l’Etat. « Cette fois-ci, on et démago de se défausser sur les di-
nuel Macron abordera la question lement un grand corps pour des et leurs élites. Un conseiller minis- M. Macron n’est pas hostile aux n’a pas le droit d’échouer », a-t-il recteurs, renchérit une autre. Parce
des grands corps de l’Etat. L’ins- missions de contrôle. « Si nous tériel se demande ainsi si « un cli- passages entre public et privé, au justifié, précisant : « Dans les deux que ce sont les ministres qui les
pection des finances, le Conseil voulons des résultats, juge une quet d’intolérance » n’a pas été contraire. Mais il a déjà dit, pen- premiers mois du quinquennat, je nomment. Et s’ils choisissent quel-
d’Etat et la Cour des comptes pour- source gouvernementale, il faut franchi, évoquant le cas d’Agnès dant la campagne présidentielle, changerai ou confirmerai l’inté- qu’un qui n’a jamais franchi le péri-
raient être amenés à faire des ef- un déblocage par le haut. Quand on Saal. La nomination, l’été dernier, à vouloir « durcir les règles de retour gralité des postes de direction dans phérique, il ne faut pas le lui repro-
forts : le gouvernement envisage s’attaque à la transformation un poste de haut fonctionnaire à dans la fonction publique ». Selon la fonction publique… » Un an et cher après… Par ailleurs, ces accusa-
de les priver de leurs recrues, les profonde de l’Etat, il est important l’égalité au ministère de la culture, lui, le droit au retour – qui permet à demi après son élection, il n’a tions ne sont pas forcément fon-
meilleurs élèves de l’ENA. L’Etat a que la haute fonction publique se de l’ancienne présidente de l’INA un fonctionnaire parti dans le procédé qu’à 343 nominations sur dées. Moi, j’y vais sur le terrain… » p
besoin d’eux sur le terrain. L’idée l’applique à elle-même. » condamnée pour détournement privé de revenir dans le public – les 700 postes concernés, selon benoît floc’h

Le congrès des maires s’est ouvert sur fond Enquête ouverte sur
de défiance entre les élus locaux et l’exécutif l’origine de dons à LRM
144 000 euros sont dans le viseur de la justice
Emmanuel Macron devait recevoir, ce mercredi, l’Association des maires de France

M ercredi 21 novembre,
à 17 h 30, ce sera peut-
être, enfin, l’heure de
soudun (Indre). Cela fait plus An-
cien Régime que nouveau monde. »
Dans un registre plus policé,
mais nous avons besoin d’une ré-
ponse sur tous ces sujets avant la
fin du premier semestre 2019,
petites villes de France, l’Assemblée
des communautés de France, nous
avons maintenu le dialogue. Je suis
L es comptes de La Républi-
que en marche (LRM) sont
dans le viseur de la justice.
Comme l’a révélé Europe 1, le par-
quet de Paris a ouvert, mardi
paiements électroniques. Les ex-
plications fournies n’ont pas satis-
fait la commission. Les donateurs
comme les bénéficiaires de
dons illégaux sont passibles de
vérité dans la relation chaotique et mais non moins ferme, M. Baroin parce qu’après nous entrerons très étonnée que François Baroin 20 novembre, une enquête préli- trois ans de prison et de
envenimée, depuis plus d’un an, prévient qu’il ne répond pas à l’in- dans la période pré-municipales. » amène l’AMF sur cette voie. Nous, minaire visant 144 000 euros de 45 000 euros d’amende.
entre l’exécutif et l’Association des vitation du président de la Répu- Les trois associations d’élus nous travaillons sur des projets dons reçus en 2017 par le parti Embarrassante pour l’exécutif,
maires de France (AMF). Après de blique pour discuter, mais pour « historiques », appuyées par le concrets, comme l’opération fondé par Emmanuel Macron, et l’enquête lancée mardi s’ajoute
longues tergiversations, le bureau « négocier ». Et la base de négocia- président du Sénat, Gérard Lar- Cœurs de ville. J’aurais mauvaise dont l’origine n’a pu être identi- à celle ouverte le 22 juin par le
de l’AMF – une vingtaine de mem- tion est, pour le moins, musclée. cher, entendent bien, désormais, conscience à faire la politique de fiée, comme l’exige pourtant la loi. parquet de Lyon, sur le rôle joué
bres dont son président, François Pour l’instant, elle tient en quel- s’ériger en interlocuteurs uniques la chaise vide. Je crois toujours Elle ne concerne donc pas le par la ville et la métropole alors di-
Baroin – se rendra à l’Elysée pour ques têtes de chapitre que le prési- de l’exécutif sur l’ensemble des au dialogue. » compte de campagne de M. Ma- rigées par Gérard Collomb en fa-
faire part de ses doléances au pré- dent de l’AMF décline : compensa- sujets concernant les collectivités François Baroin balaie l’objec- cron à l’élection présidentielle. veur de la campagne électorale de
sident de la République, Emma- tion intégrale de la suppression territoriales. Et, donc, évincer de tion. « Ce que nous disons au gou- Engagée à la suite d’un signa- M. Macron. « Nous avons décou-
nuel Macron, entouré du premier de la taxe d’habitation, révision la table des négociations les vernement, c’est que l’AMF, l’ADF et lement de la Commission natio- vert par voie de presse la décision
ministre, Edouard Philippe, et de constitutionnelle, retour aux en- autres associations qui, jusqu’à Régions de France, nous sommes nale des comptes de campagne et du parquet (…), a réagi LRM. Nous
la ministre de la cohésion des terri- gagements initiaux du chef de présent, ont joué la carte du dialo- les trois associations d’élus géné- des financements politiques prenons acte sereinement de cette
toires, Jacqueline Gourault. L’occa- l’Etat sur les dotations aux collecti- gue avec le gouvernement. ralistes, qui portons les intérêts (CNCCFP), daté du 12 novembre, décision. [LRM] fournira évidem-
sion de se dire les choses en face, vités, révision de la loi NOTRe, La présidente de Villes de généraux des collectivités. Il doit cette enquête vise à vérifier si ment toutes les informations aux
sans faux-fuyants, et de repartir relance du logement, emplois France, Caroline Cayeux, présente prendre en considération la plate- les lois régissant le financement enquêteurs afin de lever tous les
sur des bases assainies. Ou pas. aidés, contractualisation… au congrès, s’étonne de cet ostra- forme de négociation que nous des partis ont été respectées. Soit, éventuels soupçons. »
A la veille de cette rencontre, cisme, parfois assorti de mena- porterons ensemble, assure le pré- en clair, si les dons à LRM n’ont pas Sollicité, le président d’Anticor,
mardi 20 novembre, à l’ouverture Interlocuteurs uniques ces à peine voilées. « L’AMF, ce sident de l’AMF. Après, cela n’em- dépassé le plafond de 7 500 euros Jean-Christophe Picard, regrette
du 101e congrès des maires de A l’issue de ce congrès, une réso- n’est pas tous les maires, rappelle pêche pas qu’il y ait des associa- par an et par personne, et si ces des vérifications faites une fois les
France, le climat reste lourd et lution devrait être adoptée pour la maire (LR) de Beauvais. Avec tions dédiées pour telle ou telle ca- dons émanent bien tous de per- comptes de campagne validés :
les contentieux multiples. Le chef donner mandat au bureau de France urbaine, l’Association des tégorie de collectivité, mais elles sonnes physiques – les personnes « On contrôle les donateurs des par-
de l’Etat n’interviendra pas, cette l’AMF d’élaborer une plate-forme ne peuvent pas prétendre avoir la morales ayant interdiction de fi- tis après les comptes de campagne,
année, devant les congressistes de négociation. « Nous allons tra- même représentativité. » nancer des partis depuis 1995. Les alors que les partis financent les
– contrairement à ce qu’il avait vailler avec les départements et les Deux tests majeurs détermine- investigations ont été confiées à campagnes. On mesure les failles
promis – mais, après s’être entre- régions sur une plate-forme
« Certains d’entre ront la capacité de l’exécutif et des l’Office central de lutte contre la du contrôle. » De son côté, Jean-Luc
tenu avec le bureau de l’AMF, il a in- commune », prévient M. Baroin, nous sont invités trois « historiques » à cesser de se corruption et les infractions finan- Mélenchon, qui avait contesté
vité plusieurs centaines de maires déterminé à donner un contenu à regarder en chiens de faïence : la cières et fiscales. les perquisitions menées dans le
à l’Elysée, où il doit prononcer un l’alliance nouée fin septembre,
au Château, réforme de la fiscalité locale et la Pour la CNCCFP, les faits signa- cadre de deux enquêtes du par-
discours. Beaucoup d’entre eux ne sous le label Territoires unis, avec comme révision constitutionnelle. Pour lés pourraient constituer une in- quet de Paris le visant ainsi que
s’y rendront pas. Le premier vice- l’Assemblée des départements M. Baroin, un principe simple fraction à la loi sur la transparence La France insoumise, a lancé sur
président de l’AMF, André Laignel, de France (ADF) et Régions de
le suzerain doit guider les relations entre de la vie publique. De fait, l’exa- Twitter : « Il y aura aussi des perqui-
estime qu’« on n’appâte pas les élus France. « Nous voulons une mé- convoque l’Etat et les collectivités : « Qui dé- men des justificatifs de recettes sitions à domicile ? Le fichier des
avec des sucreries ». « Certains d’en- thode de travail et un calendrier, cide paye, qui paye décide. » Trop transmis par l’association de adhérents et donateurs sera confis-
tre nous sont invités au Château, ajoute le maire (LR) de Troyes.
ses vassaux » simple, peut-être, au regard d’une financement de LRM n’a pas per- qué aussi ? Ou bien ce sera (…) deux
comme le suzerain convoque ses C’est une chance pour l’Etat, ce que ANDRÉ LAIGNEL réalité complexe. p mis d’identifier la provenance de poids, deux mesures ? » p
vassaux, raille le maire (PS) d’Is- nous proposons. A lui de s’en saisir, maire PS d’Issoudun patrick roger certains chèques, virements ou anne michel

JOURNÉE SPÉCIALE VENDREDI 23 NOVEMBRE

RESTITUTIONS,APPROPRIATION:
À QUI APPARTIENT LA CULTURE ? En partenariat
avec
Quelles œuvres d’art africain
faut-il rendre aux pays d’origine ? L’esprit
d’ouver-
Quels défis pose le post-colonialisme à la culture ? ture.
16 |
CULTURE
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

R E S T I T U T I O N D ’ Œ U V R E S D ’A R T A F R I C A I N

Art africain : la France


coloniale au rapport
Le document que remettront le 23 novembre Bénédicte Savoy
et Felwine Sarr propose de modifier le code du patrimoine pour
favoriser les restitutions d’œuvres aux Etats subsahariens

L
e 28 novembre 2017, lors Le discours suscite aussitôt, en marche globale. Dès l’introduc- chands (deux…) et collectionneurs
d’un discours à Ouaga- France et à l’étranger, l’inquiétude tion, le document circonscrit ses (aucun n’est nommé). Ils se sont
dougou (Burkina Faso), des conservateurs, l’agacement limites : l’Afrique subsaharienne rendus au Sénégal, au Mali, au
Emmanuel Macron dé- des marchands, des échanges d’ar- d’une part, les collections publi- Cameroun et au Bénin, ce qui est
clare : « Je veux que d’ici cinq ans les guments juridiques et politiques. ques françaises de l’autre. Les cas peu mais s’explique sans doute
conditions soient réunies pour des Puis plus rien jusqu’au 22 mars et algérien et égyptien sont explici- par les délais relativement courts.
restitutions temporaires ou défini- l’annonce qu’une mission est con- tement exclus, parce qu’ils « relè- Le premier chapitre rappelle ce
tives du patrimoine africain en Afri- fiée par l’Elysée à l’historienne de vent de contexte d’appropriation que tout le monde sait : les cam-
que. » Pour la première fois, un l’art, la Française Bénédicte Savoy, et impliquent des législations très pagnes militaires, la colonisation
président de la République fran- et l’économiste sénégalais Felwine différentes ». fondée sur un rapport profondé-
çaise prend position sur la ques- Sarr. Leur rapport devait être re- ment inégalitaire du colonisateur
tion des œuvres et objets africains mis officiellement vendredi 23 no- Captation parfois brutale blanc qui ordonne et du colonisé
conservés dans les musées fran- vembre et publié aux Editions du Les auteurs, qui, de par leurs tra- noir qui obéit. Il rappelle encore
çais depuis le temps de la colonisa- Seuil. vaux antérieurs, ne sont pas des que les demandes de restitution
tion. Et cette position est à rebours Le rapport Savoy-Sarr est long de spécialistes du sujet, ont rencon- sont aussi anciennes que la fin de
de celle qui a été opposée jus- 232 pages, annexes documentai- tré différents interlocuteurs, prin- l’empire colonial et qu’elles ont
qu’alors à toute demande venue res et illustrations comprises. cipalement des représentants des été repoussées depuis donc plus
d’un pays africain et qui tient en L’essentiel est dans les 80 premiè- institutions muséales et culturel- d’un demi-siècle. On apprend à
peu de mots : les collections natio- res, qui s’efforcent d’articuler don- les, quelques juristes, mais fort cette occasion que des objets prê-
nales sont inaliénables et aucune nées historiques, politiques et ju- peu d’historiens, encore moins tés en métropole par l’Institut
restitution n’est donc possible. ridiques afin de proposer une dé- d’acteurs privés tels que mar- fondamental d’Afrique noire de
Dakar en 1937, 1957 et 1967 ne lui
ont jamais été rendus.
Le deuxième s’intitule « Resti-
tuer ». Le verbe est défini en ces
NORD-OUEST PRESENTE termes : « Ré-instituer le proprié-
taire légitime du bien dans son
droit d’usage et de jouissance, ainsi
AMANDA NOUS BOULEVERSE que dans toutes les prérogatives
que confère la propriété. » La resti-
Le JDD HHH tution ne saurait donc être tempo-

UN FILM SPLENDIDE
raire. Les œuvres doivent, quand
c’est possible, retrouver tout ou
partie des sens et des fonctions
Télérama qui leur étaient attachés quand el-
les ont été collectées, ce que les
Vincent auteurs appellent « resocialiser les
objets du patrimoine ». Est-ce pos-
LACOSTE sible dans des pays où l’accultura-
tion et la modernité ont effacé l’es- mière guerre mondiale et à l’ex-
Isaure sentiel des modes de pensée anté- ception de quelques cercles artis-
Le rapport
MULTRIER rieurs ? Ce projet de retour à ce qui
serait une authenticité perdue
tiques très restreints (Apollinaire,
Picasso, Tzara, etc.), ces objets ont
distingue les
butins de guerre,
laisse sceptique. été présentés comme des preuves
Stacy Puis viennent les questions les de la « sauvagerie » des « nè- les collectes
MARTIN plus difficiles : restituer quoi, gres cannibales », et donc comme

AMANDA
comment, selon quels critères ? une justification de la colonisa-
des missions
Le « quoi ? » suppose un inven- tion et des missions religieuses. ethnologiques
taire, qui est à l’heure actuelle en- On aimerait penser que les ethno-
core incomplet. La majeure partie logues de l’entre-deux-guerres se
et les « raids »
des objets est parvenue en France conduisaient autrement. scientifiques
pendant la période coloniale et en
provenance des peuples coloni- Objections sérieuses
sés par la France : il y a environ C’est vrai pour ce qui est de l’at- types de trajectoire entre Afrique
UN FILM DE
1 000 pièces avant 1885, il y en a tention portée aux structures so- et France. Ce sont, par ordre dé-
plus de 45 000 en 1960. Une telle ciales, aux cultes et aux mythes. croissant de violence : les butins
Mikhaël HERS augmentation suppose des mo- Mais, en 1931, la mission Dakar- de guerre et missions punitives ;
des de captation parfois brutaux, Djibouti paie 7 francs – le prix les collectes des missions ethno-
une « extrême désinhibition en d’une douzaine d’œufs – un mas- logiques et « raids » scientifiques
matière d’“approvisionnement” que collecté au Mali, près de Sé- financés par des institutions pu-
patrimonial », écrit le rapport. gou, quand, aux enchères à Paris bliques ; les objets issus de telles
Etrangement, celui-ci omet au même moment, un masque de opérations, passés en mains pri-
d’ajouter que cette « boulimie » qualité comparable se vend plu- vées et donnés à des musées par
est longtemps allée de pair avec le sieurs centaines de francs, sinon des héritiers d’officiers ou de
plus complet mépris pour les « fé- plusieurs milliers. Or, la mission a fonctionnaires coloniaux ; enfin
tiches » et autres « bois grossiers » rapporté 3 600 pièces… les objets issus de trafics illicites
des « primitifs » : avant la pre- Le rapport distingue plusieurs après les indépendances. Dans
chaque cas, le rapport préconise

ACTUELLEMENT
sans hésitation d’« accueillir favo-
rablement les demandes de resti-

90 000
tutions ». Il propose même une
chronologie des restitutions, qui
commenceraient dès maintenant
par les prises de guerre et dure-
C’est, au minimum, le nombre de pièces africaines que posséde- raient aussi longtemps que néces-
raient les musées français, selon l’évaluation livrée par le rapport saire, à mesure qu’inventaires
Savoy-Sarr : près de 70 000 dans le seul Musée du quai Branly- plus précis et recherches archivis-
Jacques Chirac et, officiellement, 17 636 dans une cinquantaine tiques plus poussées permet-
d’autres établissements. Ceux-ci se trouvent, sans surprise, dans traient de statuer au cas par cas.
des villes portuaires (Cherbourg, Le Havre, La Rochelle, Bordeaux, Ainsi en vient-on au « com-
Nantes, Marseille), mais aussi à Rennes, Lyon, Grenoble, Toulouse, ment ? ». La restitution « suppose
Besançon, Dijon et à Paris (Musée de l’armée et Hôtel de la Mon- une évolution du droit positif » afin
naie). Mais, précise une note de bas de page : « Faute d’informations d’échapper à l’argument de l’ina-
fiables au moment de la rédaction de ce rapport, cette estimation liénabilité. Le rapport propose
ne tient pas compte de collections pourtant importantes (…). une modification du code du pa-
On peut considérer qu’elle est très inférieure à la réalité. » trimoine, chapitre 2 du titre 1 pré-
culture | 17
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Le klezmer ouvert
du clarinettiste Yom
Le musicien présente en tournée son troisième
LE CONTEXTE album de l’année, « You Will Never Die ! »

ouvrage Causes communes. Des


PILLAGES MUSIQUE Le klezmer était Juifs et des Noirs [Stock, 2011] »,

L
Le rapport Savoy-Sarr a pris e clarinettiste Yom a la joué autrefois raconte le musicien. Dans le klez-
l’exemple de ces quatre cas de niaque et le sens du défi. Il mer comme dans le jazz, il y a
pillages pour appuyer sa proposi- vient de sortir son troi-
lors des fêtes une culture de l’improvisation,
tion des restitutions immédiates. sième album de l’année, le et des mariages précise-t-il. « Un mariage durait
bouillonnant et énergique You toute la nuit, et plusieurs jours, il
Ségou (Mali) Will Never Die !, qu’il présente ac-
par les musiciens fallait étirer le thème. »
En 1890, le colonel Louis Archi- tuellement en tournée. Il fera es- juifs ashkénazes Yom se produit aussi sur scène
nard vide le palais royal de l’Em- cale à La Cigale, à Paris, le 6 décem- avec deux autres projets : Lingua
pire toucouleur et se saisit du bre, en clôture de la 17e édition du Ignota, une relecture, en duo avec
« trésor de Ségou » : des bijoux, festival Jazz’n’Klezmer (du 24 no- le saxophoniste Pierre Wekstein, la mezzo-soprano Elise Da-
des armes et des manuscrits vembre au 6 décembre, dans di- qui va l’inviter à rejoindre l’Orient browski, de l’œuvre de la bénédic-
conservés à Paris et au Havre. vers lieux, à Paris), auquel il est fi- Express Moving Shnorers, un en- tine allemande Hildegard de Bin-
Depuis 1994, les descendants dèle – il s’y est déjà produit une di- semble regroupant des musi- gen (1098-1179), et Illuminations,
du fondateur de l’empire des zaine de fois. ciens passionnés de klezmer, une en collaboration avec le quatuor à
Toucouleur, El Hadj Omar, Enregistré en compagnie du musique de réjouissances jouée cordes IXI. « Cela fait quelques an-
demandent leur retour. quintette The Wonder Rabbis (« les autrefois lors des fêtes et des ma- nées que je me dégage de toutes les
rabbins merveilleux »), You Will riages, dans les shtetls (« villa- questions sur mon identité musi-
Abomey (Bénin) Never Die ! fait suite à Prière, en ges ») ou les ghettos urbains, par cale qui peuvent être des freins,
En 1892, le colonel Alfred Amé- duo avec Baptiste-Florian Marle- des musiciens juifs ashkénazes, à commente Yom. Si un projet me vi-
dée Dodds pille le palais du roi Ouvrard, cotitulaire des grandes travers toute l’Europe de l’Est. site, même s’il n’a rien à voir avec le
Béhanzin, qu’il fait prisonnier. orgues de l’église Saint-Eustache, à Une musique qui va immédiate- klezmer, je le fais. Il faut à tout prix
Les trois statues des rois Ghézo, Paris, et de Saint-Vincent de Cli- ment le séduire. Ses parents n’y décloisonner. » p
Glélé et Béhanzin, des trônes, chy-la-Garenne, dans les Hauts- ont été pour rien, assure Yom. Sa patrick labesse
des portes ornées de bas-reliefs de-Seine. Il succède aussi au dou- mère, d’origine juive, écoutait du
sont donnés au Musée du Troca- ble album Yom by Yom, une com- classique, de l’opéra, et son père, You Will Never Die, 1 CD Buda
déro. Ils sont réclamés par pilation synthétisant ses dix an- « pas juif du tout », du jazz. Musique/Socadisc
le Bénin depuis 2016. nées de carrière discographique Prochains concerts : Lingua
commencée, en 2008, avec New « Il faut décloisonner » Ignota, le 23 novembre
L’empire de Samory Touré King of Klezmer Clarinet, en hom- Imprégné d’influences slaves, tzi- à Martigues (13) ; Yom & The
En 1898, Samory Touré, dont mage à Naftule Brandwein (1884- ganes, grecques, turques et ara- Wonder Rabbis, le 6 décembre
l’empire, entre les actuelles 1963), clarinettiste juif américain bes, le klezmer s’est nourri de jazz au festival Jazz’n’Klezmer
Guinée-Conakry et Côte d’Ivoire, des années 1920 émigré de Galicie. aux Etats-Unis, où, « dès les à La Cigale à Paris, le 13 à Metz
résistait à la colonisation, est Né à Paris en 1980, Yom (de son années 1920 s’est opérée une (57), le 14 au festival NoBorder
vaincu par le général Henri vrai nom Guillaume Humery) en- connexion entre les Noirs et les à Brest (29) ; Illuminations,
Gouraud, qui s’empare de ses tre au Conservatoire, dont il res- Juifs, comme l’évoque la sociolo- le 16 au festival Jazz au fil
richesses : insignes de pouvoir, sort diplômé à 17 ans. Il rencontre gue Nicole Lapierre dans son de l’Oise à Montmorency (95)…
armes, parures royales, etc.

Benin City
En 1897, les troupes britanni-
ques envahissent et pillent NORD-OUEST PRESENTE
Benin City – dans l’actuel Nige-
ria. Des centaines de statues
et bas-reliefs de bronze sont
emportés et vendus à Londres.
VINCENT LACOSTE EN ÉTAT DE GRÂCE
Siège royal datant Causette

TOUT EN RETENUE ET DÉLICATESSE


d’avant 1893, provenant
de la ville de Bohicon
(Bénin). MICHEL URTADO/THIERRY
OLIVIER/RMN GRAND PALAIS Le Monde HHH

Vincent
LACOSTE
cisément, où serait insérée une écarter ainsi des objections de ou d’artistes locaux ». Dans le cas
section 5 relative au patrimoine droit, dont on peut penser qu’elles de commande à des artistes afri- Isaure
africain. Le dispositif serait le sui-
vant : dans le cadre d’un accord bi-
seraient soulevées, par exemple,
par les ayants droit de donateurs
cains – pratique attestée dès le
XVIe siècle et qui s’est largement MULTRIER
latéral entre la France et un Etat dont les dons seraient concernés diffusée avec la colonisation –, le
africain, quand une demande est par de telles mesures. consentement est plus que pro- Stacy
présentée par ce dernier, une bable puisqu’il y a transaction. Au MARTIN

AMANDA
commission mixte d’experts Notion de « consentement » juste prix ? Pour répondre, il fau-
l’examine, vérifie les conclusions Plus délicate encore est la ques- drait des documents qui n’ont
de l’enquête préalable à la de- tion des critères de restituabilité. sans doute jamais existé.
mande et donne un avis d’oppor- Le rapport se fonde sur la notion Car, continue le rapport Savoy-
tunité – seulement en cas d’ab- de « consentement » : la restitu- Sarr, « le plus souvent, le musée bé-
sence d’informations suffisantes. tion ne serait impossible que néficiaire de dons déjà anciens n’a
La restitution, quand elle est dé- quand il y aurait « des témoigna- que peu d’informations sur les
cidée, se fait auprès de l’Etat de- ges explicites du plein consente- conditions de l’acquisition pre-
mandeur, « seul habilité à présen- ment des propriétaires ou gar- mière des objets, et parfois même UN FILM DE
ter » une demande. A ces correc- diens des objets ». De tels témoi- sur leur provenance exacte ». Cette
tions du code du patrimoine, le gnages sont, évidemment, l’ex- dernière remarque est en elle- Mikhaël HERS
rapport ajoute cependant in ex- ception. Il ne fait aucun doute que même une difficulté : à quel Etat
tremis une alternative, « apparue c’est ici un point crucial. Il n’en rendre si on ne sait où l’objet a été
tardivement dans la discussion », fait non plus aucun que les élé- pris et alors que les frontières ac-
celle d’un texte de loi autonome. ments de réponse manqueront tuelles ont été dessinées par la co-
Une proposition pour la rédac- dans l’immense majorité des cas. lonisation au mépris des conti-
tion de l’un et l’autre figure en an- Comme l’observe, du reste, le nuités de populations et de cultu-
nexe. Il est plus que probable rapport, « les modalités de l’acqui- res ? Mais le principal obstacle
qu’elle devrait faire l’objet d’amé- sition initiale de ces objets qui reste l’établissement du « consen-
nagements avant d’être proposée s’étale sur presque un siècle et tement ». Etant donné le contexte
au vote des parlementaires. demi peuvent avoir été très diver- colonial et le rapport de force dis-
Les difficultés et les objections ses : butin de guerre bien sûr, vols, symétrique qu’il instaure, la sus-

ACTUELLEMENT
sont en effet sérieuses. Si le cas des dons plus ou moins librement con- picion de non-consentement
butins de guerre est sans doute le sentis, mais aussi trocs, achats, est évidemment dominante. Si
plus simple, celui des objets entrés équitables ou non, ou même com- l’on suit jusqu’à son terme la logi-
dans les musées par dons ou legs mandes directes auprès d’artisans que du rapport, des centaines
est bien plus délicat. Ces « libérali- d’œuvres conservées dans les
tés », quand elles étaient concé- musées français (les masques do-
dées à des musées, s’accompa- gon du Musée du quai Branly,
gnaient de clauses. On peut douter
A quel Etat rapportés par la mission Dakar-
qu’il suffise d’affirmer qu’un rendre, si on ne Djibouti, par exemple) sont donc
« consensus » se dégagerait « sur suspectes. Et, par conséquent,
l’idée que les objets initialement ac-
sait où l’objet restituables si des Etats en font la
quis sans consentement de façon a été pris et alors demande. On a quelque peine à
certaine ou fortement présumée, imaginer les ultimes conséquen-
puis donnés ultérieurement aux
que les frontières ces – scientifiques, culturelles et
collections publiques, pourraient actuelles ont été politiques – de cette doctrine. Sur
être restitués à leur pays d’origine ces points, le rapport Savoy-Sarr
sur décision administrative ». C’est
dessinées par ne dit rien. p
aller vite en besogne qu’espérer la colonisation ? philippe dagen
18 | culture 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

La prison, paradoxale école de vie Retour aux sources pour


Christine and the Queens
A Villeurbanne, une adaptation inspirée de « L’Université de Rebibbia »
La chanteuse a donné, mardi, un concert
à l’Eventim Apollo, salle mythique de Londres
THÉÂTRE
villeurbanne - envoyée spéciale
POP en même temps que leur version

U
ne déflagration. Voilà londres - envoyé spécial
francophone. A l’aise quand elle
ce que fut, en 2005, la parle la langue de Madonna, la
sortie en France de
L’Art de la joie (éd.
Viviane Hamy), de Goliarda
Sapienza. Le livre n’était pas seu-
lement un chef-d’œuvre : il était
A u dernier tiers du concert,
Héloïse Letissier rappelle
à quel point Londres a été
essentielle dans la naissance artis-
tique de son alter ego, Christine
Nantaise trahit plus nettement
son accent quand elle chante. Cela
ne semble guère gêner le public
qui fait un triomphe à Girlfriend, la
version british de Damn, dis-moi.
de ceux qui changent une vie, et and the Queens. « C’est ici que j’ai Premier single tiré de Chris, cet
faisait connaître une écrivaine rencontré des drag-queens qui hymne sensuel a contrarié, en
totalement inconnue, dont tous m’ont prouvé qu’on peut construire France, des esprits chagrins décou-
les éditeurs italiens avaient des personnages magnifiques à vrant que le morceau avait été
d’abord refusé les écrits. Peut-être partir de ses propres blessures », ra- composé à partir de boucles
parce que Goliarda Sapienza conte la chanteuse, mardi 20 no- préenregistrées. Aux Etats-Unis,
– disparue en 1996, à l’âge de vembre, devant les 5 000 specta- Time Magazine vient de l’élire
72 ans – était une de ces insoumi- teurs de l’Eventim Apollo, la salle meilleure chanson de l’année.
ses irréductibles qui ne se laissent du quartier d’Hammersmith, où
enfermer dans aucun des rôles elle donnait, à guichets fermés, le Corps portés par les vagues
écrits pour les femmes. premier de ses deux shows londo- Fidèle à son implication dans cha-
Dans la foulée, on a découvert niens. Le Royaume-Uni a continué que strate de ses créations, Héloïse
les autres livres de l’auteure de porter chance à la Française, Letissier cosigne la scénographie
sicilienne, tous empreints d’une dont le premier album, Chaleur avec Camille Duchemin et la cho-
force, d’une liberté et d’un humaine (2014), s’est vendu outre- régraphie avec le collectif (La)
lyrisme hors du commun. Parmi Manche à plus de 300 000 exem- Horde. D’un perfectionnisme à
eux, L’Université de Rebibbia (At- plaires. Un succès autant dû au l’américaine, les tableaux se dé-
tila, 2013), qu’adapte aujourd’hui refrain accrocheur d’un tube, Til- ploient pourtant dans une épure
au théâtre une jeune metteuse en ted (Christine en français), qu’au se distinguant des surenchères
scène qui commence à faire par- soin chorégraphique apporté à ses bling-bling. L’immense toile de
ler d’elle, Louise Vignaud. Artiste performances scéniques. fond de scène reproduit une vallée
associée au Théâtre national po- encadrée de montagnes, œuvre du
pulaire (TNP) de Villeurbanne, où Puissance et assurance peintre américain Albert Bierstadt
elle présente cette création, elle Après un début de tournée aux (1830-1902), dont on remarque,
dirige aussi, à Lyon, le Théâtre des Réjane Bajard (dans la vidéo de Rohan Thomas) et Prune Beuchat (assise). REMI BLASQUEZ Etats-Unis et avant ses premières selon l’éclairage, la vigueur ver-
Clochards célestes, où elle mettra dates françaises, à partir du 4 dé- doyante (Le G) ou l’inquiétant ciel
en scène, au printemps, Agatha, cembre, Christine présente Chris d’orage (Paradis perdus).
de Marguerite Duras. plomb », qui voient s’affronter la de vie hors des normes imposées dans une dizaine de villes britan- Magnifiques aussi, les filets de
A la fin des années 1970, violence politique de l’extrême
L’univers carcéral par la société. niques. Nom de son nouvel al- sable dansant dans la lumière pen-
Goliarda Sapienza, qui fut comé- gauche et celle de l’extrême signifie pour Il y a quelque chose qui évoque bum, ce prénom raccourci, plus dant The Walker (La Marcheuse) ou
dienne avec Luigi Comencini et droite. Le titre original du livre, l’univers de l’auteure-metteuse sec et unisexe, est aussi celui d’un la façon dont, pendant Here (avec
collaboratrice de Luchino L’Université de Rebibbia, dit bien
Goliarda Sapienza en scène sicilienne Emma Dante personnage gagnant en puis- la voix de Booba), Christine on-
Visconti, traverse une crise. Elle que pour Goliarda Sapienza la pri- une véritable dans ce théâtre-là, qui travaille sance et en assurance. dule son dos musculeux devant
vole, dans l’appartement d’une son fut une école de liberté. avec des corps non normés, Gorgé de funk rutilant, ce une peinture de tempête dont on
amie, des bijoux de prix, et se re-
renaissance criants de vérité, et une forme deuxième opus promettait un n’éclaire que l’écume. Dans la fou-
trouve, pour quelques jours, in- Phalanstère féminin spirituelle d’économie où le moindre signe défi live plus physique. Sur la lée, c’est toute la troupe qui mime
carcérée à la prison de Rebibbia, C’est cette énergie de vie qui claque et fait sens. C’est la belle scène apparaît d’abord une di- au ralenti des corps portés par les
dans la banlieue de Rome. De éclate sur le plateau de la petite réussite de ce spectacle, qui par zaine de jeunes gens turbulents, vagues dans The Stranger (L’Etran-
cette expérience qui aurait pu salle du TNP, grâce aux cinq actri- vail sur le son (signé par Clément ailleurs adapte intelligemment le jusqu’à l’arrivée de la musicienne ger), en référence au Radeau de la
être aliénante, Goliarda Sapienza ces qui s’emparent de cette his- Rousseaux) : son des multiples récit de l’auteure italienne, que de à la coupe de garçonne et à l’ample Méduse de Géricault et au drame
tire un livre gorgé d’une énergie toire : Prune Beuchat (qui donne à portails qui se ferment, son des tenir ensemble la dimension chemise rouge, remettant de l’or- des migrants en Méditerranée.
de vie exceptionnelle. Goliarda sa dimension terrienne pas qui claquent indéfiniment concrète et la dimension allégori- dre d’un geste de chef de bande. Mélancolie et gravité habitent
La prison signifie pour elle une et charnelle), Magali Bonat, Nine dans les longs couloirs vides, si- que du texte. Et de jouer sur une Quatre personnes filent alors certaines séquences, mais même
véritable renaissance spirituelle, de Montal, Pauline Vaubaillon et lencieux comme des tombeaux. forme de beauté brute, qui va saisir leurs instruments. Les six quand sa voix investit a cappella le
au contact de ses codétenues, Charlotte Villalonga, qui incar- La scénographie, simple, effi- bien à Goliarda Sapienza. La- autres – filles et garçons à la fron- spleen de Nuit 17 à 52, Héloïse Letis-
marginales, droguées, filles liées nent tous les autres personnages. cace, non illustrative, permet à la quelle disait : « Qu’est-ce que la tière des genres – deviennent des sier réussit aussi à revigorer, grâce
au grand banditisme ou militan- C’est par la perception que Louise metteuse en scène de dérouler beauté, sinon de la cohérence ? » p compagnons de ballet, dont la à son humour et ses dons d’am-
tes radicales – l’Italie est alors en- Vignaud fait ressentir l’univers une galerie de portraits de fem- fabienne darge singularité des personnalités bianceuse. Messages pugnaces de
gluée dans les « années de carcéral, et notamment par le tra- mes. Qu’il s’agisse de celles qui semble autant compter que leurs libération féministe et transgenre,
sont – fortement – incarnées sur Rebibbia, d’après L’Université qualités de danseurs. Première ces chansons et leurs choré-
le plateau, ou de celles qui appa- de Rebibbia, de Goliarda démonstration avec Comme si graphies sont d’abord des célébra-
raissent en vidéo grâce au beau Sapienza. Mise en scène : Louise (Comme si on s’on s’aimait en tions joyeuses. p
travail de Rohan Thomas. Celui-ci Vignaud. Théâtre national français), dont l’entrain sexy stéphane davet
renforce la dimension intime et populaire, 8, place Lazare- pousse à un jeu d’affrontements
sensible de cette plongée dans ce Goujon, Villeurbanne (69). mêlés de séduction pansexuelle. Concerts le 4 décembre,
phalanstère féminin où tout sem- Tél. : 04-78-03-30-00. La plupart des morceaux sont à Nantes ; le 5, à Bordeaux ;
ble possible, la chute comme la Jusqu’au 30 novembre. interprétés dans la version an- le 14, à Lyon ; les 18 (complet) et
réinvention de nouveaux modes Tnp-villeurbanne.com. glaise que Christine a enregistrée 19, à Paris, à l’Accorhotels Arena.

« Un opéra rock à la démesure électrique. » Un « Simon Boccanegra » violent et lyrique


Télérama A Bastille, Ludovic Tézier rayonne en doge verdien sous la direction de Fabio Luisi

OPÉRA paix, rongé par le malheur d’un


amour impossible avec la fille du
l’incarnation protéiforme. Le ba-
ryton développe la moire sombre
tion, dont elle exsude le lyrisme et
la tendresse, la violence et la poé-

C réé en 1881 à la Scala de Mi-


lan dans sa version défini-
tive, le Simon Boccanegra
de Verdi n’a connu les honneurs
de l’Opéra de Paris qu’en 1978,
patricien Fiesco, dont il a eu une
enfant illégitime.
Dérogeant à sa réputation
« trash » (la Carmen programmée
en 2017 à Bastille, qui sera reprise
de son timbre, le legato d’un
phrasé qui ne le cède en rien à la
qualité de la diction, une expressi-
vité sensible et tourmentée.
sie, qu’elle prend le temps de res-
pirer à pleins poumons, comme
cet air venu de la mer que le com-
positeur a chargé des rêves enfuis
de bonheur. Magnifiquement
avec la production scaligère de en 2019), Bieito surprend par la re- Hommes farouches préparés par José Luis Basso, les
Giorgio Strehler dirigée par tenue d’un travail qui semble con- A ses côtés, l’Amelia de Maria chœurs proféreront à la fin de
Claudio Abbado. Depuis, aucune fondre le corps et la psyché, long Agresta, voix ductile dotée l’acte I une « malédiction » à faire
des deux propositions – Nicolas « legato scénique » entre des per- d’aigus faciles et bien projetés, ca- dresser les cheveux sur la tête. p
Brieger en 1994, Johan Simons sonnages, tantôt errant tels des pable de nuances aux demi-tein- marie-aude roux
en 2006 – n’a réussi à marquer les ectoplasmes, tantôt s’animant au tes angéliques. Face à cette unique
esprits. Calixto Bieito a donc de la passage à l’acte de la musique. Dif- figure féminine, les hommes fa- Simon Boccanegra, de Verdi.
marge. Il préférera pourtant res- ficile dans ces conditions de sui- rouches. A la tête desquels le Avec Ludovic Tézier,
ter à la marge en délestant vre une intrigue complexe. Fiesco sans merci du Finlandais Maria Agresta, Mika Kares,

THOMAS JOLLY
l’œuvre de toute dramaturgie po- En chair et en os, silhouetté sur Mika Kares, non plus vieillard af- Francesco Demuro, Nicola
litique, un contresens en regard le pont du navire, ou en gros plan fligé par la honte, mais chef de Alaimo, Mikhail Timoshenko,
de l’édifiant dessein verdien. sur l’écran vidéo, le doge ne quitte clan lavant de ses propres mains Calixto Bieito (mise en scène),
Phagocytée par un vaisseau de pas le plateau qui le confronte à la ensanglantées le déshonneur de Sarah Derendinger (vidéo),
Thyeste de Sénèque Création 2018 guerre en déconstruction au ros-
tre proéminent, la mise en scène
mort de Maria, fantôme dénudé
dont il imagine la désagrégation
sa fille. Jeune, fougueux, est
l’amant d’Amelia, Adorno, qui
Orchestre et Chœurs de l’Opéra
de Paris, Fabio Luisi (direction).
26.11 1.12.2018 du Catalan enclot les protagonis-
tes dans une immense prison de
physique. Ainsi Boccanegra appa-
raît-il fourbu, père aimant que la
doit au timbre astringent du ténor
italien Francesco Demuro une
Opéra Bastille, Paris 12e,
jusqu’au 13 décembre.
01 40 03 75 75 • lavillette.com • #ThomasJolly fer. Celle du destin tragique d’un vie a spolié, homme d’autorité présence teigneuse. Le plus noir Tél. : 08-92-89-90-90.
ancien corsaire fait doge de Gênes que le pouvoir asphyxie, apôtre de tous est le traître Paolo, idéale- De 5 à 195 €. operadeparis.fr
en 1339, plébéien investi d’un d’une concorde dont il se sait l’im- ment campé par un Nicola Diffusion sur Culture Box et dans
pouvoir qu’il refuse de soumettre puissant tribut rédempteur. De Alaimo au caractère démoniaque. les cinémas UGC le 13 décembre
à la seule loi d’une guerre fratri- ces variations d’une agonie, Ludo- La direction inspirée de Fabio à 19 h 30, sur France Musique
cide avec Venise. Un homme de vic Tézier conjugue avec justesse Luisi fait corps avec la riche parti- le 30 décembre à 20 heures.
Tarifs 01/01/18 Tél. : 01 57 28 38 52

Bonnes Adresses
1 parution Professionnels Particuliers
Forfait 5 lignes 65€ HT 65€ TTC
Forfait 10 lignes 110€ HT 110€ TTC
Reproduction interdite

JAMES le couturier de l’homme


  
 
 Le prêt-à-porter à votre mesure

Costumes avec 1 ou 2 pantalons
    Prix de 300 € à 445 €
Pr
Vestes
Prix de 200 € à 336 €    
     
Grandes Digel, Alain Gauthier,    

 
et Jupiter, Enzo Lorenzo,
Guy de Bérac,  (+  +(  $-( $' $' ( (("+" (
Petites Tailles Bugatti, Eminence,  " ("+-'( -'"$ (  ,/#%
Derek Rose, B. Zins...

 
Du mardi au vendredi de 14 h 30 à 19 heures, le samedi de 10 h à 19 h


  
53, rue d’Avron - 75020 PARIS - Tél. : 01.43.73.21.03

ANTIQUITÉS ANTIQUAIRE 
GÉNÉRALISTE


¼
!
Suite à mes prestations    )!
télévisées sur le marché
CHRISTOPHE LACHAUX /
 #/  #!

de l’art, je vous propose 52, RUE DE SÈVRES   


UN RENDEZ-VOUS PARIS 7 e

POUR VOS DEMANDES


D’ESTIMATIONS,
ACHÈTE
Spécialisé successions peintures et sculptures
 

   
     #/    #//  &
J’ACHETE .'(" + '+"-' '+-+(
du XVIII au XX siècle
e e

Meubles Tableaux Pendules


Objets d’art & curiosités EXPERTISES À LA GALERIE
Argenterie Livres anciens OU À DOMICILE
Violons & Archets anciens 

    Vins,
06.98.90.30.10 
 ¼  
     


          Art d’Afrique et d’Asie Membre du S.N.C.A.O.
  
 
        Art décoratif du XXe s    
  -   
www.antiquite-lachaux.com
   
  

Art d’Islam et d’Orient    

Photos anciennes et d’artistes antiquite.ch.lachaux@orange.fr 11 .7  % )'8'4")' :* : ( :6 *: 1!1: )7./  "'''/ :* 5 * : (5
"      ""  Sérieux et discrétion DÉPLACEMENTS GRATUITS 0#20 !  )7"74 +.$"' .47"4 0#20 !  ).4  "'''/ )7
4")'
 "" assurés, déplacements '+/ .&)"./ %"4/ .//"' / "'  +% &)"%". )'4&+)."' 
!!!

 
 Paris et Province. 4)74/ ')/ ./// /7. 999,4)++.,.
ACHÈTE VINS
PATRICK MORCOS
EXPERT    
  


Affilié à la Compagnie
Nationale des Experts
     
   
  
 06.07.55.42.30
      ACHETE CHER
morcospatrick@orange.fr VINS ET CHAMPAGNES
   

     
 
  

  Tout millésimes même abimés
SPIRITUEUX
PAIEMENT IMMÉDIAT
* UNIVERSITE * 06 28 71 37 00
VENTES Ancien, 5°étage, 5P. 128m2 MAISONS contact@jacqueslacombe.vin
2.100.000 € www.jacqueslacombe.vin
* DESCHANEL * 92 HAUTS DE SEINE
APPARTEMENTS Champ de Mars - Ancien
2°étage, 5P. - 2.900.000 € BIJOUX

   


 
* JAVEL *
PARIS 5 E
Maison architecte 185m2, R+2 ACHAT AU DESSUS PERRONO-BIJOUX
jardin, terrasse - 3.190.000 € --------------
DE VOS ESTIMATIONS


FEAU 7EME Anciens. Occasions argenteries.


Tél. : 01 84 79 74 06. NEUILLY Brillants. Pierres précieuses.
www.danielfeau.com EXCLUSIVITÉ ET EXPERTISES Création & transformation
MAISON DE VILLE réparations. Achats ventes.
« ART D’ASIE » : Echanges sélectionné par le guide
* FEUILLANTINES *
92 HAUTS DE SEINE PROCHE DE L’HÔPITAL
AMÉRICAIN CHINE, JAPON PARIS PAS CHER
Beau classique - 6/7P 169m2 200 m2. Totalement --------------
2°étg asc. sur Jardins rénovée avec jardin ET MOYEN-ORIENT OPÉRA : angle bd des Italiens
Charme authentique
* MAISON 232M2 *
Autour d’un beau patio
et terrasse. Calme.
Dossier sur demande écrite :
info@zorin.fr
06.07.55.42.30
P. MORCOS
4, rue de la Chaussée d’Antin
Tél : 01 47 70 83 61
ÉTOILE : 37, avenue Victor Hugo
 
 
 
  
 


Harmonie entre matériaux www.zorin.fr Tél : 01 45 01 67 88
anciens et contemporains * NEUILLY * Ouverts les lundis
Mairie EXPERT CNE
Lieu Rare et Atypique PROVINCE
Tél. : 01 45 44 44 45. Imm. Haussmannien en étage ✶ Porcelaines et Bronzes
94m2, 2 chbres - 1.190.000€
✶ Cristal de Roche
LIVRES
PARIS 7E MADELEINE MICHELIS
Ecole et lycée Pasteur ✶ Corail et Ivoires Anc. LIBRAIRE ACHÈTE
107m2 en duplex - 5°étage Livre moderne, beaux arts, photos,
✶ Jade blanc et couleurs pléiades, sciences humaines,
4 chbres - 1.195.000€
SAINT JAMES VOUGEOT (21) ✶ Cornes et Laques histoire.
- 117m2, 3 chbres, à rénov. Exclusivité en plein cœur GOLEN 06 30 49 93 94
de la Bourgogne. ✶ Peintures et Tissus anc.
cave. poss park 1.190.000€ ACHÈTE LIVRES ANCIENS
* JEAN NICOT * - dernier étage terrasse Ancien Moulin ✶ Manuscrits et Estampes
TOTALEMENT A RENOVER. 600M2. du 15e au 20e siècle, bibliothèques 
      ( ,,, ) !
 
Ancien, 2°étage, 68m2 à rénover, 5 chbres, 193m2 DEPLACEMENT d’érudits, éditions originales,
Sur terrain de 4.000M2. ""# '# % '# "+# 
2 chbres, bon état - 980.000 € 2 caves, park. - 2.800.000€ Divers projets réalisables. sciences, voyages, etc., livres 20e
* COMMERCE * FEAU NEUILLY Dossier sur demande écrite PARIS – PROVINCE illustrés : Chagall, Miso, Dali... $, "*   +' "# 
Maison 120m2, 4 chbres, 01.84.79.83.17 info@zorin.fr morcospatrick@orange.fr Tél. 06 80 06 54 24 

          
jardin, terrasse - 1.650.000 € www.danielfeau.com www.zorin.fr hubert.hoppenot@orange.fr

  
     ! ( '  ' $ ! 

,   " 
' "%      


 
   
 " ( ' +$ " 

, , !  &,
  $ ' (  $ $  $
)))(  *
,   , 

58%5,48( 3URIHVVLRQQHOV RX SDUWLFXOLHUV


%211(6 $'5(66(6 /H 0RQGH GHYLHQW YRWUH YLWULQH
PDULHFHFLOHEHUQDUG#PSXEOLFLWHIU      
3285 9(1'5( 928/(=9286 /( %21 3/$1 28 /( 0(,//(85 "
20 | télévision 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Astronautes, VOTRE
SOIRÉE
TÉLÉ
l’odyssée de l’espèce
Une douzaine de spationautes racontent
les troubles physiques et psychiques J EUD I 22 N OVE M B R E
occasionnés par un séjour dans l’espace TF1
21.00 Munch
Série. Avec Isabelle Nanty,
FRANCE 5 taire de Jean-Christophe Ribot. As- Lucien Jean-Baptiste
JEUDI 22 - 20 H 55 sis sur une chaise, filmés de profil, (Fr., 2018, saison 2, 7/10).
DOCUMENTAIRE de trois quarts ou de face, sur fond 23.00 New York,
blanc, une douzaine d’astronau- section criminelle

L’
excentrique milliar- tes français, américains, russes, ja- Série. Avec Vincent D’Onofrio,
daire américain Elon ponais, britanniques et italiens ra- Kathryn Erbe, Eric Bogosian
Musk rêve d’installer content comment ils ont vécu (EU, 2009, saison 8, 5/16).
d’ici à 2024 une colonie leur voyage dans l’espace. Nourri
humaine sur Mars pour sauver d’images d’archives de leurs expé- France 2
l’humanité. Rares sont ceux qui ditions, ce film passionnant ré- 21.10 L’Emission politique
le prennent au sérieux : celui-ci vèle ce qu’ils ont généralement Magazine présenté par Léa Salamé.
reste évasif lorsqu’on lui demande tu : les troubles physiques et psy- Un astronaute en sortie extravéhiculaire. NASA/COCOTTES MINUTE PRODUCTION Invité : Nicolas Hulot
comment son équipage s’approvi- chiques générés par la vie dans 22.30 L’Emission politique,
sionnera en oxygène, en nourri- une fusée. Angoisse, vieillisse- la suite
ture, et comment il protégera des ment accéléré, ralentissement des pace, le cerveau des cosmonautes provoque la vision de la Terre per- dans ce sens, indique que « c’est Magazine présenté par Léa Salamé.
radiations cosmiques. Plus réa- fonctions cérébrales… La liste des se transforme : la zone qui gère due sur fond d’infini. faisable ». Mais il faudra aussi sur-
liste, l’ancien spationaute français désagréments est longue. Le l’équilibre finit par s’éteindre et Le film s’intéresse aussi à la monter la mélancolie : dans une France 3
Jean-François Clervoy prévoit, Russe Alexandre Lazoutkine, la nausée disparaît. Une semaine transformation des corps : malgré fusée, on finit par être triste de ne 21.00 Aux animaux la guerre
pour sa part, que l’homme aura 61 ans, avoue qu’il a regretté d’être après leur arrivée, les astronautes, les innombrables exercices physi- plus entendre le bruit des oiseaux Série. Avec Roschdy Zem, Olivia
marché sur Mars avant 2050. D’ici devenu cosmonaute après avoir habitués à l’apesanteur, évoluent ques à bord, les muscles fondent ou de ne plus vivre en ville. Autre Bonamy (Fr., 2018, saison 1, 3/6).
là, la médecine spatiale devra rele- été saisi de nausées pendant qua- dans la station spatiale comme et les os se fragilisent. Une fois re- obstacle de taille : les rayonne- 22.40 Bavures
ver de nombreux défis. Au pre- tre jours lors de son premier vol. des poissons dans l’eau. « C’est venus sur Terre, les astronautes ments cosmiques brisent l’ADN Moi policier, j’ai tué un homme
mier chef, il s’agira de s’assurer le bonheur parfait. Vous ne sentez peinent à lever un bras victorieux. des cosmonautes et provoquent Documentaire de Mustapha Kessous
que l’organisme humain peut en- Muscles fondus et os fragilisés plus votre corps et vous avez ce sen- « Quand je penchais la tête, je des cancers. Des effets que la NASA et Luc Golfin (Fr., 2018).
caisser un voyage vers une desti- Le titre du documentaire, Les Co- timent de liberté absolue », confie pensais que j’allais tomber et que et l’Agence spatiale européenne
nation si lointaine, la distance bayes du cosmos, fait référence à Patrick Baudry. « Ce n’est pas juste jamais j’allais arriver à la redres- cherchent à bloquer. p Canal+
moyenne vers Mars étant de ces milliers d’heures de tests que qu’on flotte, on vole », s’exta- ser », explique Thomas Pesquet. antoine flandrin 21.00 Hangman
76 millions de kilomètres. ces hommes et ces femmes endu- sie l’Américaine Cady Coleman, Les premiers hommes qui dé- Téléfilm de Johnny Martin.
C’est à cette troublante question rent avant, pendant et après qui reste émerveillée par ce que barqueront sur Mars seront-ils ca- Les Cobayes du cosmos. Avec Al Pacino, Karl Urban,
d’une possible adaptation du un voyage spatial. Ils ont permis les psychologues de l’espace ap- pables de poser plus qu’un pied Confidences d’astronautes, Sarah Shahi (EU, 2017).
corps humain à la vie dans le cos- au neurologue belge Floris Wuyts pellent l’overview effect, cet im- sur le sol ? Mikhaïl Kornienko, de Jean-Christophe Ribot 22.40 Billions
mos qu’est consacré le documen- de montrer comment, dans l’es- pact sur le psychisme humain que 58 ans, qui a effectué des tests (Fr., 2018, 90 min). Série. Avec Paul Giamatti, Damian
Lewis (EU, 2018, saison 3, 7/12).

France 5
20.55 Les Cobayes du cosmos,

Le « Miserere » d’Allegri en route pour Compostelle confidences d’astronautes


Documentaire
de Jean-Christophe Ribot (Fr., 2018).
Culturebox propose un concert où figurent le motet chanté rituellement à la chapelle Sixtine et une pièce contemporaine 22.25 C dans l’air
Magazine présenté par
Caroline Roux.

CULTUREBOX sainte, ce Miserere était la pro- une multiplication de pains et a Cette vaste et mystérieuse céré- mystères et Carmina Burana mé- Arte
À LA DEMANDE priété exclusive du Vatican qui en relancé la popularité de ce Mise- monie a été inspirée au composi- diévaux et de la musique de John 20.55 Ad vitam
CONCERT interdit longtemps la publication rere au XXe siècle. teur britannique par un voyage à Tavener (1944-2013), le grand mys- Série. Avec Yvan Attal,
afin de préserver l’exclusivité Au cours du concert qu’ils don- Saint-Jacques-de-Compostelle. tique anglais dont le label des Garance Marillier, Niels Schneider

L e Miserere (1638) de Grego-


rio Allegri (1582-1652) est
l’un de ces « tubes » que
même ceux qui n’écoutent pas de
musique classique ont entendu
dont sa chapelle bénéficiait. Le
jeune Mozart dut ainsi le trans-
crire d’oreille et de mémoire…

Son marmoréen
naient au Festival de Saint-Denis,
le 12 juin, le chœur britannique
Tenebrae et son chef Nigel Short
l’interprétaient dans la vaste
église avec des voix au son mar-
Cette pièce commence par le
son de basses caverneuses, monte
souvent jusqu’aux aigus et voit
les chanteurs se déplacer dans
l’église et se scinder en diffé-
Beatles publia les premiers enre-
gistrements… p
renaud machart

Miserere, de Gregorio Allegri, et


(Fr., 2018, saison 1, 5/6).
22.40 Mammon, la révélation
Série. Avec Jon Oigarden,
Laura Christensen, Nils Ole Oftebro
(Norv., 2014, saison 2, 7/8).
au moins une fois dans leur vie : ce L’enregistrement qu’en a fait, moréen, pur et droit – empreinte rents groupes, à la manière des Path of Miracles, de Joby Talbot.
motet d’un compositeur membre en 1964, Sir David Willcocks à la sonore typiquement britannique. spatialisations sonores de la mu- Concert donné au Festival M6
du Chœur de la chapelle Sixtine tête du Chœur du King’s College Mais ce Miserere ne constitue sique vénitienne du tournant des de Saint-Denis par l’ensemble 21.00 La Faute
frappe l’esprit et l’oreille par son de Cambridge, avec un enfant qu’un court prélude à une pièce XVIe et XVIIe siècles. Tenebrae, dirigé par Nigel Short. Série. Avec Valérie Karsenti
solo de soprano stratosphérique. soprano au son d’une pureté de plus d’une heure, Path of Path of Miracles mêle de nom- Captation réalisée par (Fr., 2018, saison 1, 1 et 2/4).
Célèbre pendant tout le XVIIIe et exemplaire (Roy Goodman, de- Miracles (2005), de Joby Talbot breuses influences, qui s’agrègent François-René Martin (Fr., 2018, 22.55 Glacé
le XIXe siècle, et chanté tradition- venu violoniste et chef d’orches- (né en 1971), commandée par en un langage musical, abordable 85 min). Disponible jusqu’au Série. Avec Charles Berling
nellement pendant la semaine tre de renom), s’est vendu comme Nigel Short pour son ensemble. et consonant, à mi-chemin des 15 novembre 2019. (Fr., 2016, saison 1, épisode 1 à 3/ 6).

0123 est édité par la Société éditrice


SUDOKU
HORIZONTALEMENT du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à
compter du 15 décembre 2000.
I. Il ne fait ni la pluie ni le beau temps Capital social : 124.610.348,70 ¤.
GRILLE N° 18 - 273
PAR PHILIPPE DUPUIS
mais il suit cela de près. II. Durcissent N°18-273 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
leurs positions. III. Circuit automo- 75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
bile en Italie. Ria en Bretagne. IV. Per- 6 9 3 1 7 4 8 5 2
Abonnements par téléphone : de France 3289
5 7 8 3 9 2 1 6 4 (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 sonnel. Dieu à tête de faucon. Oppo-
4 2 1 8 6 5 9 7 3 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
I
sé. V. Fixée au mur du bout du doigt. 9 6 2 6 9 7 5 3 4 8 1 abojournalpapier@lemonde.fr.
Vieille rogne. VI. Devenu Orano. 7 3 4 2 1 8 6 9 5 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
II Quand la radio avait des lampes. Pour 3 8 8 1 5 6 4 9 2 3 7 Courrier des lecteurs
blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;
9 5 7 4 2 6 3 1 8
un premier tour de cadran. VII. Règle. 3 4 6 5 8 1 7 2 9 Par courrier électronique :
III
Gros fumeur italien. Houx stimulant.
9 1 2 1 8 2 9 3 7 5 4 6 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV
VIII. Lit défait. Fait bon ménage à l’in- 6 7 Moyen Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;
térieur. Echelle de sensibilité. IX. Gar- Finances : http://finance.lemonde.fr ;
Complétez toute la
V dés en garantie. Laisse échapper les 7 4 3
grille avec des chiffres
Emploi : www.talents.fr/
Immobilier : http://immo.lemonde.fr
gaz. X. Entraîneras inéluctablement. allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI 4 7 5 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
VERTICALEMENT
être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 1. Manifeste impatience et agace- 5 1 9 2 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60

VIII
ment. 2. Son nom et son baiser n’ont 6 3 2 4 8 par colonne et par
carré de neuf cases.
La reproduction de tout article est interdite
sans l’accord de l’administration. Commission
pas arrêté la guillotine. 3. Convient paritaire des publications et agences de presse
Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget)
parfaitement. A inspiré le poète. n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037
IX
4. Céréale africaine. Pour séduire une
X vierge. La Terre. 5. Rendus fous par
un évêque, ils sont restés hargneux. HORS S É R I E

6. Possessif. Joli cœur. Ses eaux gar-


dent leur secret. 7. Fait des vagues. L’ATLAS Présidente :
Laurence Bonicalzi Bridier PRINTED IN FRANCE

L’ATLAS
SOLUTION DE LA GRILLE N° 18 - 272 80, bd Auguste-Blanqui,
Supporte en attendant. 8. Peuvent DES PEUPLES 75707 PARIS CEDEX 13
HORIZONTALEMENT I. Passe-partout. II. Ovaire. Uvule. III. Pairesse. Ug. Tél : 01-57-28-39-00
décider sans contrainte. Sans bavure. 6000 ANS
D’HISTOIRE DES 200
CARTES Fax : 01-57-28-39-26
IV. Urge. Apétale. V. Lin. Omission. VI. Acerbes. Na. VII. Ri. Yes. Grisi.
VIII. Iéper. Ba. IX. Tue. Alanguie. X. Existentiels.
9. Un peu trop salée. Bande très
suivie. Cale à l’atelier. 10. M’occupai
PEUPLES L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
93290 Tremblay-en-France
Un hors-série Toulouse (Occitane Imprimerie)
VERTICALEMENT 1. Popularité. 2. Avaricieux. 3. Saigne. Pei. 4. Sire. Rye.
des affaires. Le premier dans son Montpellier (« Midi Libre »)
188 pages - 12 €
avion. 11. Point de départ. Rissola
E - RD

Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.


5. Ere. Obérât. 6. Pesâmes. Le. 7. Spis. Ban. 8. Ruées. Gant. 9. TV. Tsar. GI. Chez votre marchand de journaux Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées
en surface. 12. Evitent de tout voir et sur Lemonde.fr/boutique durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
10. Ou. Aï. Igue. 11. Ululons. Il. 12. Tégénaires.
s’écrouler. Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018
styles | 21
« Le design est un alphabet
formidable »
khalid shafar est, à 38 ans, un designer dubaïote
de renommée internationale, avec des collaborations
pour Taï Ping, Moissonnier, Kartell, Lasvit… La ville
de Dubaï, où il est né et a ouvert son studio de design
en 2010, inspire nombre de ses créations.

Vous êtes le pionnier du design d’objets


aux Emirats arabes unis, quelle est votre vision
de la discipline ?
Longtemps, on a cru dans mon pays qu’être desi-
gner c’était décorer les choses, les rendre jolies. Mais
la circulation dans les bâtiments, le trafic routier, les
problèmes de santé ou de chauffage relèvent du de-
sign. Les gens ne réalisent pas que chaque chose utile
est « designée », du feu rouge à la table de salon.
L’installation interactive Moi, je suis un designer nostalgique, parce que j’ai
« Breath of Light », du verrier vu disparaître un monde ancien. Je suis né en 1980 à
tchèque Preciosa, a illuminé Dubaï, que j’ai vue sortir du désert. Avec la série Palm
la Downtown Design Fair. de 2011, hommage au palmier dattier, je faisais resur-
GIUSEPPE CACACE/AFP gir ce passé. Ma collection Forma autour de l’agal [ru-
ban de laine noire qui maintient le keffieh], éditée
en 2018 par Arte Veneziana, raconte elle aussi un
morceau de notre histoire. Si un jour nous ne por-
tons plus l’habit traditionnel, cet accessoire mascu-

le nouvel or noir des émirats


lin restera incrusté dans les pièces de mobilier que
j’ai dessinées. L’agal ne sert pas seulement aux hom-
mes pour se faire beaux : il était utilisé autrefois
pour entraver les chameaux. Je rêve qu’il devienne
un symbole de notre pays, à l’instar du fez ottoman
Un quartier entier réservé à la création, une Design Week ou du tarbouche égyptien.

ambitieuse et des talents qui émergent, Dubaï mise Que conseillez-vous aux jeunes designers
émiratis ?
massivement sur le design pour diffuser sa culture Il est d’usage de dire : « Think global, act local », pen-
ser global et agir local. Aux étudiants, je dis le con-
traire : « Think local, act global. » C’est confortable de
percer dans son propre pays. Mais aller se confronter
culture. Regardez ce petit meuble aux autres designers, à Paris, à Milan, à d’éventuelles
DESIGN qui permet, une fois assis au sol, critiques, voilà qui vous rend localement plus fort.
dubaï
de se tenir accoudé : tout un art de Le design émirati n’a pas encore atteint le standard

A
Dubaï, la cité-Etat bâ- vivre est résumé ici ! », souligne la de qualité souhaité, parce que nous avons perdu des
tie sur le sable, des jeune femme habillée à l’occi- savoir-faire artisanaux. Mais nous avons des idées,
gratte-ciel à l’architec- dentale. Elle est la curatrice de personne ne peut le contester. Nous avons pour nous
ture pharaonique sor- l’exposition « Abwab » (« portes » cet ADN un peu particulier : nous sommes descen-
tent de terre avant d’avoir été Paravent en arabe) qui donne à voir des ar- dants de Bédouins capables de monter une tente ou
vendus, affichant en lettres géan- composé tistes qu’elle a dénichés à Dubaï, un campement fonctionnels pour toute la famille,
tes sur leur façade le numéro à d’éléments de en Jordanie, au Liban, au Koweït sous le climat rude du désert. Les objets fonctionnels
composer pour y habiter. En ma- verre vénitien et en Arabie saoudite. « Le et nomades font partie de nos racines.
tière de design, les Emirats arabes gravé, entourés Moyen-Orient rassemble des po-
unis ont opté pour la même stra- de l’agal, par pulations de la région du Levant Pourquoi Dubaï parie-t-elle autant sur le design ?
tégie audacieuse : offrir une co- Khalid Shafar, et du Golfe qui ne voient souvent Parce que le design est comme un vocabulaire, un
quille à toutes les initiatives, fa- collection en Dubaï qu’une place finan- alphabet formidable, dans un Moyen-Orient cultu-
vorisant l’émergence d’un éco- Forma, pour cière. Or, ce pourrait être le centre rellement fragmenté. Nous devons revendiquer
système et de nouveaux talents. l’italien Arte d’un nouveau monde culturel, et un design émirien dont les contours commencent à
Ainsi est né, en 2013, le Dubaï De- Veneziana le design, en tant qu’outil de com- se dessiner. Les premiers étudiants en design d’objets
sign District ou d3, un quartier (2018). munication non verbale, permet – nous avions seulement jusqu’ici des écoles d’art ou
dans la ville réservé aux desi- ARTE VENEZIANA de tisser des liens. » de design d’intérieur – sortiront dans quatre ans,
gners et créatifs de tout poil, avec Dubaï la marchande se prépare diplômés du tout nouveau Dubai Institute of Design
start-up, show-rooms et espaces à l’après-pétrole. En 2017, elle est and Innovation.
de travail partagés. entrée dans la liste Unesco des Grâce au design, les Libanais ont su exister sur la
Et le pari est réussi. En 2018, 85 % villes créatives, catégorie design. scène internationale. Ils ont cet avantage sur nous
des espaces ont trouvé preneurs. tif de Dubaï est, à 38 ans, consi- de barbier et un magasin d’ensei- En 2020, elle accueillera l’Exposi- d’avoir préservé un artisanat local. Grâce au design,
C’est ici, avec la skyline de Dubaï déré comme le père du design gnes et calligraphies – et proposé tion universelle sur le thème les Pays-Bas se sont dotés d’une économie et d’une
comme horizon, que la Dubaï De- dans son pays. Dès 2011, sa collec- un outil contemporain et design « Connecter les esprits, créer l’ave- industrie prospères en matière d’ameublement.
sign Week – dirigée depuis un an tion Palm, inspirée du palmier, lui qui renouvelle la tradition. nir ». A l’image de ce musée du Fu- Pourquoi pas nous ? Il faut encore que les usines de ce
par le Britannique William Kni- a valu une reconnaissance inter- Encore émergent, ce design tur en construction au pied de la pays, habituées à faire du business à grande échelle,
ght, débauché du London Design nationale. Jusqu’au Louvre Abu émirati plonge ses racines dans tour Burj Khalifa : une prouesse fassent confiance aux jeunes créateurs. Qu’elles
Festival – a fêté sa quatrième édi- Dhabi pour lequel il a réalisé, avec l’héritage bédouin, mais avec architecturale en forme d’œil prennent une part de risque pour fabriquer les proto-
tion, du 12 au 17 novembre. A le Mobilier national de France, des préoccupations actuelles, tel grand ouvert sur l’avenir. p types, puis des objets en petites séries. p
peine née, elle fédère déjà les une tapisserie monumentale. le respect de l’environnement. véronique lorelle propos recueillis par v. l.
énergies. Le 13 novembre, la pre- Ainsi, Asna Moazzam Khan, ar-
mière université de design pro- « Du durable dans la ville » chitecte et directrice de Design
duits – Dubaï Institute of Design Pour la Dubaï Design Week, il est Aware Dubaï, présente sur la
and Innovation – a ouvert ses le commissaire de l’exposition foire une sculpture en feuilles
portes à des étudiants en uni- « The Next Generation from The de palmier dattier, en attendant
forme gris et blanc, dans la pure Emirates », qui met en lumière la ligne de mobilier qu’elle lan-
RCS BOURG 81B14

tradition britannique. dix jeunes designers émiratis. Ils cera au printemps 2019. « Chaque
Le même jour, la foire commer- ont imaginé, à sa demande, du année, 420 millions de feuilles de
ciale Downtown, comptant mobilier d’enfant, en puisant leur palmiers dattiers sont jetées.
175 exposants internationaux – inspiration dans des éditions se- Dans les années 1960, elles ser-
dont Cappellini, Artémide ou venties du magazine Majid pour vaient encore à bâtir des maisons,
Cassina – a inauguré Downtown la jeunesse. Dans la salle voisine, des clôtures… Nous sommes très
Editions, destiné aux créations Khalid Shafar a mis en scène trois fiers des gratte-ciel de Dubaï,
en séries limitées d’une quaran- autres talents – un styliste de mais le temps est venu d’intro-
taine de designers du Moyen- mode, un graphiste et une dessi- duire un peu de durable dans la
Orient. Parallèlement, dans la natrice de bijoux –, du collectif ville : nous pourrions utiliser ce
ville voisine de Charjah était lan- d’artistes DRAK, qu’il a fondé matériau naturel pour les arrêts
cée la biennale Fikra, premier fes- en 2015 à Dubaï. Chacun a tra- de bus, les bancs publics… »
tival du Moyen-Orient consacré vaillé sur une boutique de la ville Elle recueille également les té-
au design graphique. – une boulangerie, une échoppe moignages des derniers villa-
« Le design, c’est le ciment cultu- geois nomades pour retrouver les
rel qui manque à notre pays. On gestes d’antan, et ira jusqu’à
parle de design italien, scandinave, ASNA MOAZZAM KHAN, « Louxor, en Egypte, où quelques
libanais, mais celui des Emirats artisans savent encore fabriquer
arabes unis reste à définir et à ARCHITECTE ET DIRECTRICE des meubles à partir de feuilles de
consolider », explique le designer
Khalid Shafar, habillé d’un keffieh
DE DESIGN AWARE DUBAÏ, palmier », assure cette entrepre-
neuse, drapée d’un élégant abaya
et d’un qamis blanc, le costume RECUEILLE jaune sous un foulard grenat.
traditionnel émirati. Multidi- « Le design d’objets va provo-
plômé – des Beaux-Arts à l’Uni- LES TÉMOIGNAGES quer une renaissance de l’artisa-
versité américaine de Dubaï, de
design au Central Saint Martins
DES DERNIERS VILLAGEOIS nat aux Emirats, reconnaît
Rawan Kashkoush, la directrice
College de Londres, et d’ébéniste- NOMADES POUR RETROUVER artistique de la Dubaï Design PRADO CHRISTIAN WERNER
rie au Centre for Fine Woodwor- Week. Et plus encore, c’est un outil
king de Nouvelle-Zélande –, ce na- LES GESTES D’ANTAN simple et efficace pour diffuser la
22 | carnet 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Yolande Beaucourt, Christian et Edith Flamarion, Les familles Piret et Ribaud,

Patrick Mathé /H &DUQHW


son épouse,
Pascal, Emmanuel et Nicolas,
ses enfants,
Paul, Célia et Lucie,
Annick et Bernard Rossi,
Eric et Pascale Flamarion,
ses enfants,
Ses petits-enfants
Les familles Quilichini, Cadars
et Genestine,
Françoise Daste, Denise Aubert, Didier
et Claude Quilichini
9RV JUDQGV pYpQHPHQWV ses petits-enfants,
Cofondateur du label ont la tristesse de faire part de la disparition
Et ses arrière-petits-enfants,

ont la tristesse de faire part du décès de


et leurs familles,

ont la tristesse de faire part du décès


1DLVVDQFHV EDSWrPHV de
de musique New Rose ILDQoDLOOHV PDULDJHV
DQQLYHUVDLUHV GH QDLVVDQFH Daniel BEAUCOURT, Marie-Madeleine FLAMARION,
de leur sœur, mère et grand-mère,

Nancy QUILICHINI,
née BRAULT,
$YLV GH GpFqV UHPHUFLHPHQWV survenue le 15 novembre 2018, née PIRET
PHVVHV FRQGROpDQFHV dans sa soixante-dix-septième année. survenu le 17 novembre 2018.
KRPPDJHV DQQLYHUVDLUHV GH GpFqV et rappellent le souvenir de son époux, ses
VRXYHQLUV La cérémonie religieuse se tiendra frères, ses beaux-frères et belles-sœurs
en l’église de Cabris (Alpes-Maritimes), La cérémonie religieuse sera célébrée
le jeudi 22 novembre, à 14 h 30, en l’église et de sa belle-fille, trop tôt disparus.
&ROORTXHV FRQIpUHQFHV le jeudi 22 novembre, à 10 heures.
VpPLQDLUHV WDEOHVURQGHV Notre-Dame-d’Auteuil, Paris 16e.
Une cérémonie sera célébrée le jeudi
SRUWHVRXYHUWHV IRUXPV L’inhumation aura lieu dans le cercle
familial le même jour, au columbarium Cet avis tient lieu de faire-part. 22 novembre 2018, à 14 heures, en l’église
MRXUQpHV G·pWXGHV Saint-Vincent-de-Paul, Lyon 8e.
du cimetière des Roumiguières de Grasse
6RXWHQDQFHV GH PpPRLUH WKqVHV (Alpes-Maritimes).
+'5 Pas de fleurs mais des dons pour
Cet avis tient lieu de faire-part. Jean GAVREL, la Fondation pour la Recherche Médicale.
([SRVLWLRQV YHUQLVVDJHV ingénieur ICAM,
VLJQDWXUHV OHFWXUHV 323, les Bois Murés, ergonome, famille.quilichini@free.fr
FRPPXQLFDWLRQV GLYHUVHV 06130 Grasse.
famillebeaucourt06@gmail.com s’est éteint paisiblement le 14 novembre
3RXU WRXWH LQIRUPDWLRQ &DUQHW  2018, entouré de l’affection des siens, Hommage
     Jeanne Benayoun, La Fondation de France
     son épouse, Michèle Gavrel,
FDUQHW#PSXEOLFLWHIU Nicole et Marc, son épouse, exprime toute sa reconnaissance à
ses enfants Ses enfants,
et leurs conjoints, Benoît et Delphine, Ses petits-enfants
Laure, Alice et Henri, Et ses arrière-petits-enfants.
AU CARNET DU «MONDE» ses petits-enfants, Mme Monique BRANCHE,
née DARPOIGNY,
ont la douleur de faire part du décès de Une messe d’action de grâces est
Naissance célébrée ce mercredi 21 novembre,
Natacha AGAFONOV Edmond BENAYOUN, à 14 h 30, en l’église Notre-Dame décédée le 21 juillet 2017,
et Gauthier JURGENSEN proviseur, de Lourdes, avenue Roger Salengro, dans le Val-de-Marne,
sont heureux d’annoncer la naissance secrétaire général du Syndicat national à Chaville.
de leur fils des personnels de direction pour son legs généreux qui, selon son
des établissements secondaires,
Nous avons la profonde tristesse de souhait, contribuera à financer les actions
David, membre du Conseil supérieur
de l’Éducation nationale, faire part du décès de prioritaires de notre fondation.
En 2017. ASTRID KAROUAL médiateur de l’Éducation nationale,
le 30 octobre 2018, à Paris.
chevalier de l’ordre national du Mérite, Marcel GOLDBERG, Colloque
chevalier de la Légion d’honneur, chercheur

J’
ai passé ma vie à sortir 3 MAI 1949 Naissance Décès au Laboratoire de physique nucléaire
des disques que j’aimais et à Moulins (Allier) survenu dans sa quatre-vingt-sixième et des hautes énergies (LPNHE)
Lyon (Rhône). Eyrein (Corrèze). année.
à essayer de les vendre, ça 1980 Ouvre à Paris la Laguenne (Corrèze). de l’IN2P3,
ne va pas plus loin », résu- boutique New Rose et crée Avec tous leurs remerciements aux
mait Patrick Mathé, en le label du même nom M. Jacques Aubert, équipes médicales et soignantes d’Aressy survenu le 17 novembre 2018,
son père, et d’Ispoure. à l’âge de quatre-vingt-quatre ans.
mai 2017, à l’occasion d’un entre- 1989 Découvre Calvin Russel
M. Jean Marc Amigues, Les Dialogues de L’Alliance
tien avec nos confrères de Gonzaï. 1992 Vente du label New son cousin La cérémonie civile se déroulera L’inhumation a lieu ce mercredi
Cofondateur du magasin et de la Rose à la Fnac ainsi que son épouse, Hélène au funérarium de Bizanos (Pyrénées- 21 novembre, au cimetière parisien organisent un colloque
maison de disques indépendante 18 NOVEMBRE 2018 Mort en et leurs enfants, Atlantiques), 22-24, avenue Corps Franc le samedi 24 novembre 2018,
Mme Isabelle Amigues, de Bagneux, à 16 heures (rendez-vous
New Rose (au catalogue de plus de région parisienne Pommiès, le vendredi 23 novembre 2018, à l’entrée principale). de 14 heures à 18 heures,
sa cousine
800 références), personnage cen- à 15 heures. Espace Faust,
ainsi que sa fille,
tral du rock en France du début Les familles Aubert, Pimont, Uriel et Myriam Goldberg, sous le Pont Alexandre III, Paris 7e,
Ni fleurs ni couronnes. sur le thème
des années 1980 au milieu des an- Seignobosc, Giraud, Perben, Amigues, ses enfants.
nées 1990, ce géant moustachu, Si Louis Thévenon est sensible à
ont la douleur d’annoncer le décès de Cet avis tient lieu de faire-part.
inlassable prospecteur des sous- la scène new wave, Patrick Mathé, Famille.Goldberg.Paris@Gmail.com « Vive la Spiritualité ! »
terrains de la scène américaine, passionné de garage rock et de M. Laurent AUBERT, Nathalie Govillot,
avec Leili Anvar,
est mort, dimanche 18 novembre, blues (et harmoniciste à ses heu- sa compagne, En pensée avec
à l’âge de 69 ans. res), donne à New Rose une orien- survenu le 19 octobre 2018, à Eyrein, Hugo Bijon, Marie-Alix (†) André Comte-Sponville,
dans sa cinquante-cinquième année. son fils, née Bonnet de Paillerets, Gaston-Paul Effa,
Né en 1949, à Moulins (Allier), ce tation très américanophile, dont
Jean-François, Catherine, Anne, son épouse, Christine Pedotti.
diplômé de HEC avait fait ses clas- la signature brute fera son succès. La cérémonie religieuse aura lieu le ses frères et sœurs Rémi, Philippe, Anne et Olivier,
ses chez une major du disque, RCA Au fil des ans, des têtes brûlées vendredi 23 novembre, à 14 h 30, et leurs conjoints, Anne-Marie, Gérard, Participation libre et gratuite
François et Christelle,
Records, avant de devenir l’un des comme The Real Kids, Drama- en l’église Saint-Pierre d’Eyrein, suivie Charlette et François, Renseignements et inscription
d’une inhumation au cimetière ses enfants,
plus actifs artisans du rock indé- rama, Elliott Murphy, Joe King Car- ses beaux-parents, www.dialoguesalliance.com
de Laguenne. Françoise, Stéphanie, Angélique, Baptiste, Clément, Antoine, Hélie, Pia,
pendant. Nommé en 1976 gérant rasco, Blood on the Saddle, The Charlotte, Claire, Alexiane,
Ludovic,
de la boutique Music Box, le dis- Fortune Tellers, Dino Lee, The Fles- Ils rappellent à votre pieux souvenir, ses belles-sœurs et beau-frère, ses petits-enfants Communication diverse
quaire parisien le mieux en prise htones, Willie Loco Alexander, la mémoire de sa mère, leurs conjoints Et toute la famille,
avec la vague punk (avec l’Open Bruce Joyner, Rich Minus ou Cub et leurs enfants, Aymeric, Matthias,
Yvonne AUBERT, Emmy, Clara, Elisa, Mickaël,
Market de Marc Zermati), Patrick Koda, vont trouver abri rue Pierre- ont la tristesse de faire part du décès de
née PIMONT, Elise, Marjorie, Anaïs, Coline,
Mathé y embauche comme ven- Sarrazin et s’exporter dans toute
Ferdinand, Théa, M. Jean GRENIER,
deur, le jeune Louis Thévenon. l’Europe – et parfois vers les Etats- de sa tante, ses neveux et nièces,
En 1980, ils décident de créer en- Unis – depuis la France. chevalier de la Légion d’honneur,
Les familles Bijon Govillot et Fuchs,
semble leur propre magasin à Pa- Un soir de 1989, Patrick Mathé Michèle AMIGUES, chevalier de l’ordre national du Mérite,
née AUBERT Ecole de Psychanalyse
ris, dans la petite rue Pierre-Sarra- découvrit Calvin Russell (1948- font part avec une infinie tristesse du décès croix de la Valeur militaire,
des Forums du Champ Lacanien -
brutal de
zin, perpendiculaire au boulevard 2011), dans un club d’Austin et de son oncle, survenu à Paris, le 20 novembre 2018, France
Saint-Michel. Ils la baptisent (Texas). « Plein de gloires locales
Emmanuel BIJON, à l’âge de quatre-vingt-douze ans.
« New Rose », du nom du premier s’étaient retrouvées là, se souve- Robert PIMONT. Journées nationales
45-tours du groupe punk anglais nait-il pour Le Monde, en 2011, survenu le 18 novembre 2018, La cérémonie religieuse sera célébrée « Les symptômes de l’inconscient »,
The Damned. quelques heures après la mort de Marie-Blanche Bandet Papoz, à l’âge de cinquante-six ans. le samedi 24 novembre, à 15 heures,
son épouse, les 24 et 25 novembre 2018,
ce chanteur folk-rock. Soudain, je
Ses enfants en l’église de Pocancy (Marne).
Découvreur de Calvin Russel vois ce type à la gueule burinée, au Nous lui dirons adieu le jeudi de 9 heures à 18 heures.
ainsi que leurs conjoints, 22 novembre, à 11 h 30, en salle
A une époque où les discographies chapeau de cow-boy, commencer à Ses petits-enfants, Mauméjean, au crématorium du cimetière Cet avis tient lieu de faire-part.
n’étaient pas accessibles en trois chanter dans son coin avec une gui- du Père-Lachaise, Paris 20e. Maison de la chimie,
clics sur Internet, un disquaire tare acoustique. Tout le monde s’en ont la tristesse de faire part du décès de 1, rue du Moulin, 28 bis, rue Saint-Dominique,
comme New Rose, important fichait mais il m’a intrigué. J’ai cher- Ni fleurs ni couronnes. Les dons à SOS 51130 Pocancy. Paris 7e.
Pierre BANDET, Racisme ou Action Contre La Faim sont Renseignements :
moult 33-tours et 45-tours, mais ché à en savoir plus, il m’a donné officier de la Légion d’honneur, bienvenus. 39, rue de la Glacière, Tél : 01 56 24 22 56.
aussi la presse musicale anglo- une cassette (…). Je l’ai rappelé pour conseiller d’État honoraire,
saxonne, servait de prescripteur, lui dire : “Un jour tu joueras à ENA 75013 Paris. www.champlacanienfrance.net
(promotion Alexis de Tocqueville), Julie, Charlotte et Mathilde,
voire de salle de classe, à ceux avi- l’Olympia”. Et tout s’est réalisé. » ses filles,
ENS
des de tout savoir sur l’efferves- Moins en réussite au début des (Ulm - promotion 1951), Camille, Alice, Benjamin et Max,
cence des nouvelle vagues rock. années 1990, touché par la baisse ses petits-enfants,
Moins d’un an après l’ouverture du marché du disque, le label New qui nous a quittés dans une profonde paix Eric et Sarah,
du magasin, Mathé et Thévenon Rose est vendu à Fnac Music, intérieure, le mercredi 14 novembre 2018, son frère et sa sœur, Le Carnet
à Montolieu, à l’âge de quatre-vingt-neuf Léa et Nil,
choisissent, à l’instar des Londo- l’éphémère maison de disques de ses nièces,
ans.
niens de Rough Trade, de complé-
ter leur activité de disquaire par
la Fnac, en 1992. Avant que Patrick
Mathé ne le rachète deux ans et Ses obsèques ont eu lieu dans l’intimité ont la tristesse de faire part du décès de
Annoncez vos événements culturels
celle de label phonographique. demi plus tard, pour le republier le 16 novembre.
« Au départ, il s’agissait juste de sous le nom de son nouveau label, Alain DIDIER-WEILL.
Nous remercions de tout cœur nos
sortir quelques disques par an, Last Call Records. Un hommage lui sera rendu le jeudi
familles, amis et connaissances qui se sont
pour se faire plaisir, confiait Pa- Moins actif, à partir des années associés à notre peine par leur message, 22 novembre 2018, à 18 h 30, au centre
trick Mathé. Le magasin étant le 2000, Patrick Mathé continuera leurs prières et leur présence. Safra, 6 bis, rue Michel-Ange, Paris 16e. Expositions
lieu où tu rentres de l’argent pour de loin en loin de publier les al-
faire tourner la machine. » Rapide- bums de vieux camarades comme  # #   $     Vernissages
ment, l’activité du label va prendre Elliott Murphy (It Takes a Worried  !# $   #    #$   $  # %-* )0-*
Communications
  #$ $      #$ $   $  #   $   #  )&# $%"%
le dessus sur celle de la boutique. Man, Intime…), s’essayant aussi   #$    # - )%$$)
Fan du groupe punk australien aux musiques latinas (Son Del   #   $
  ! # !  #! )$%* %.%
  # #    # "'' )%-**) "/* "#) $% , %'(-$ )$! %$$*
diverses
The Saints, le duo convainc les mu- Cauto, Aliamen…). L’ironie vou- ))) $$"%$- )%"$ %$$%, " )-)
siciens de publier avec eux la pre- lant que la plus grosse vente de sa   # #   )) %-),%* "$ )%$ 0".
-#$$
 #   $ $ "$ !#1$ ##$-"" ."")-
mière référence New Rose, le mini- carrière soit publiée sur Last Call  #   $# " -))$ )*,$ **%"
album Paralytic Tonight, Dublin records et non New Rose. Pas un al-   #$ $ $ %# $  $ ""* .$
%,
  #$ $ %# $ $ -"$ )% %-),
Tomorrow. Dans la foulée, le cré-
neau des guitares ébourrifées
bum de rock, mais l’œuvre pla-
nante d’un lama tibétain, Lama
 #$     ! % ! #! #  ! ##$-" .$!%
 # $ %-/
Pour toute information :
prend de l’envergure avec le très Gyurme, et d’un pianiste français,
  #   $ ! "$ )
#  %"* #$1 01 57 28 28 28
01 57 28 21 36
marquant premier album du Gun Jean-Philippe Rykiel, fils de Sonia,   "'$ '$
 #$ )$! %- Tarif : 29,50 € TTC
carnet@mpublicite.fr
Club (Fire of Love), les Dead Ken- Songs of Awaking (1995), écoulé à
nedys ou le premier opus des Fran- plus de 500 000 exemplaires. p
  #   ! !!$ ! $ ! $  $ #" %$,
 #        # )*,$ , Prix à la ligne
!  !$ %   $ %-*  ')*$, *,$ )$% .')*$,
çais de La Souris déglinguée. stéphane davet
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018 débats & analyses | 23

Hausse des frais pour les étudiants « Edouard Philippe,


connaissez-vous la
internationaux : le pari de l’excellence réalité d’un étudiant
Pour l’universitaire Jean-Pascal Gayant, l’augmentation
des droits d’inscription à l’université, envisagée par nauté universitaire attendait cette annonce
étranger en France ? »
le gouvernement, est un signal qui devrait contribuer pour faire le ménage dans les formations de
à augmenter l’attractivité des établissements français
master. Le secret de Polichinelle est que cer- Dans une lettre au premier ministre, la
tains masters ne subsistent que grâce à une
forte proportion d’étrangers de niveau mé- journaliste brésilienne Augusta Lunardi,
diocre. En effet, afin de justifier l’existence de formée dans l’Hexagone, pense que les
Les responsables des relations internatio- formations très spécialisées (en particulier
Par JEAN-PASCAL GAYANT nales de nos universités ont pris l’habitude dans de petits établissements), les responsa- frais de scolarité envisagés vont empêcher
d’expliquer à leurs homologues étrangers bles de certaines formations sont peu regar- des milliers de jeunes de venir en France

C’
est une petite révolution et la que si la facture est si peu onéreuse en dants sur le niveau des étudiants à l’entrée.
fin d’un tabou dans l’enseigne- France, ce n’est pas parce que le niveau de Pour les carrières des enseignants-cher-
ment supérieur : les étudiants formation est médiocre, mais parce que le cheurs, il est en effet crucial de nourrir les ef-
étrangers extracommunautai- contribuable français supporte l’essentiel fectifs d’étudiants en doctorat (à l’issue des Par AUGUSTA LUNARDI « LES ÉTUDIANTS
res devront payer des droits d’inscription du coût. Un tarif aussi bas pour une année masters), sources de primes d’encadrement
plus en phase avec le coût réel des études. d’études supérieures est en effet perçu doctoral (appelée désormais primes d’excel- EXTRA-
Alors qu’ils n’acquittaient que 170 euros par
an en licence et 243 euros par an en master,
ils devraient désormais débourser respecti-
vement 2 770 euros et 3 770 euros. On estime
comme un signal de faible qualité, ce qui, en
plus de coûter très cher à la collectivité,
draine des étudiants plutôt moins bons.
lence scientifique) et de possibles promo-
tions. Ainsi, la fermeture d’un master, parce
qu’elle ruine les perspectives de carrière d’un
ou plusieurs enseignants-chercheurs, est-
M onsieur le Premier
Ministre,
J’ai eu la surprise
de découvrir votre annonce
EUROPÉENS
DANS LE BESOIN
en effet que le coût complet d’une année de FAIRE LE MÉNAGE DANS LES MASTERS elle quasiment impossible dans les universi- au sujet des étudiants étran- SONT BIEN
formation est d’environ 10 000 euros. L’annonce de l’augmentation des droits tés françaises. La hausse des droits d’inscrip- gers. Ainsi, ces derniers de-
Si, pour les étudiants français, le finance- d’inscription des étudiants étrangers, faite tion pour les étudiants étrangers devrait, vront désormais s’acquitter PLUS NOMBREUX
ment est assuré à 97 ou 98 % par le contri- par le premier ministre, Edouard Philippe, dans un premier temps, faire sensiblement de 2 770 € de frais de scolarité
buable (c’est-à-dire par les parents et les lundi 19 novembre, était attendue, avec dis- diminuer leurs effectifs dans les établisse- annuels pour une licence et QUE LES 21 000
grands-parents des étudiants), celui des étu-
diants étrangers reposait jusque-là sur des
crétion, par les établissements d’enseigne-
ment supérieur. Dans une situation finan-
ments français. Mais, dans un second temps,
par la grâce d’un signal de meilleure qualité,
de 3 770 € pour un master,
contre respectivement, 170 €
BOURSES
« ressources magiques », en réalité les im- cière souvent compliquée, les universités es- leur nombre et leur niveau devrait substan- et 243 € jusqu’alors. QUE VOUS
pôts et taxes des contribuables français, pèrent pouvoir désormais bénéficier de nou- tiellement progresser. C’est enfin le pari de Vous justifiez cette mesure
sans aucune réciprocité de la part des pays velles ressources afin d’assurer au mieux l’excellence qui est fait dans ce domaine. p par les objectifs d’augmenter PROPOSEZ »
extracommunautaires. Tandis qu’aller étu- leurs missions d’enseignement et de recher- le nombre d’étudiants étran-
dier en Chine ou aux Etats-Unis coûte plus che sans faire peser cette charge pécuniaire gers, de financer les bourses
de 10 000 dollars par an à un jeune Français, sur les étudiants nationaux et, en particulier, ¶ des étudiants français par
l’étudiant chinois ou américain peut s’ins- sur les plus défavorisés. De manière encore Jean-Pascal Gayant est professeur de ceux-ci et ainsi gagner la con- cause de mon titre de séjour
crire en licence en France pour 170 euros. plus inavouable, une partie de la commu- sciences économiques à l’université du Mans currence internationale en étudiant. Quand j’ai essayé de
accueillant les élèves les plus m’équiper à crédit pour mes
brillants et les plus méritants. études, j’ai essuyé de nou-

A l’université, en faisant payer les riches, Tout ceci afin d’opérer une ré-
volution pour que l’attracti-
vité de la France ne soit plus
veaux refus. Toujours à cause
de mon titre de séjour étu-
diant extracommunautaire.

on va écarter les pauvres fondée sur la quasi-gratuité


mais sur un vrai choix, un
vrai désir, celui de l’excel-
Mon cas n’est pas isolé,
Monsieur le Premier Minis-
tre. Les difficultés que j’ai ren-
lence. Ce sont vos mots. Je contrées, nous sommes
La nouvelle politique du suis brésilienne, venue en 324 000 à les connaître. A vrai
France il y a six ans pour faire dire, j’ai même eu la
gouvernement va accroître ment : « Les étudiants indiens, russes, chinois quée à l’université, aura servi de labora- mes études. « chance » de ne pas subir
les inégalités entre les étudiants seront plus nombreux et devront l’être. » toire. Nos universités sont de plus en plus J’admirais la France pour sa d’autres discriminations en
Ainsi, « la campagne de communication étranglées financièrement : l’autonomie liberté, sa fraternité, mais raison de mon pays d’origine,
étrangers, avant de toucher ciblera davantage les pays émergents (Chine, sans les moyens de l’autonomie les réduit à surtout pour son égalité. Si apprécié des Français. Ce n’est
les étudiants français, estiment Inde, Vietnam, Indonésie) et les pays non l’impuissance. Demain, on nous proposera j’ai pu étudier ici, et devenir pas le cas pour beaucoup
francophones d’Afrique subsaharienne ». d’étendre ces frais d’inscription aux Fran- journaliste, c’est grâce au sys- d’étudiants extraeuropéens.
le sociologue Eric Fassin et le Or, parmi les 10 pays qui nous envoient le çais. A défaut d’autres ressources, qui tème universitaire français.
philosophe Bertrand Guillarme plus d’étudiants, 6 sont en Afrique franco- pourra encore protester ? Un système public, universel MON RÊVE FRANÇAIS
phone, et 45 % des étudiants étrangers sont Le premier ministre en fait déjà une ques- et de qualité. Vous ne savez Aujourd’hui, Monsieur le Pre-
africains. Ce sont ceux-là que la France veut tion de justice : « Un étudiant étranger for- peut-être pas, Monsieur le mier Ministre, j’ai pleuré en
dissuader : elle les considère en effet comme tuné qui vient en France paye le même mon- Premier Ministre, ce que c’est lisant un article sur le lance-
Par ÉRIC FASSIN des immigrés. Ne sont-ils pas comptabilisés tant qu’un étudiant français peu fortuné dont d’être un étudiant étranger ment de votre label « Bienve-
dans les chiffres de l’immigration ? les parents résident, travaillent et payent des en France. Vous ne connais- nue en France ». Vous dites
et BERTRAND GUILLARME Bref, pour attirer le monde entier, dans le impôts en France depuis des années. C’est sez pas notre réalité. vouloir « faire financer les
monde orwellien du premier ministre, il injuste. » Etape suivante, c’est au nom de la Pendant ces six années, j’ai bourses des moins fortunés et

L e premier ministre a annoncé, lundi


19 novembre, une « stratégie d’attrac-
tivité pour les étudiants internatio-
naux ». A première vue, on ne peut que s’en
réjouir : l’enseignement supérieur, en
faut commencer par repousser les ancien-
nes colonies de la France. Certes, le gouver-
nement propose d’accroître le nombre de
bourses pour les étrangers : en plus des
6 000 accordées par des établissements,
justice qu’on fera payer les étudiants fran-
çais aisés. Sans doute augmentera-t-on aussi
le nombre de bourses, mais pareillement en
proportion insuffisante pour compenser les
effets d’exclusion des frais d’inscription. Les
dû – beaucoup – travailler à
côté de mes études. Car à
défaut d’avoir 12 000 euros
sur mon compte bancaire,
avoir un contrat de travail
des plus méritants en faisant
payer les étudiants étrangers
qui en ont les moyens », mais
vous oubliez tous ceux qui
n’en ont pas.
France comme ailleurs, doit faire le pari de non plus 7 000, mais 15 000 par l’Etat. Mais moins riches se tourneront vers des univer- était la seule manière d’obte- Pour reprendre vos termes,
l’ouverture internationale. La France n’est- c’est pour 324 000 étrangers au total (dont sités moins cotées, et donc moins chères, à nir et de renouveler mon titre je ne suis pas venue faire mes
elle pas le quatrième pays du monde pour 150 000 étudiants africains). Les boursiers moins de renoncer aux études. de séjour étudiant. J’ai dû études en France par envie de
l’accueil d’étudiants étrangers, et leur nom- resteront une infime minorité. La généro- Procès d’intention ? Il suffit pourtant de chercher un appartement, et la quasi-gratuité des études.
bre ne va-t-il pas croissant (+ 4,5 % en 2017- sité affichée ne compensera pas les effets de relire les « MacronLeaks » : dans un rapport ce pendant des mois, parce Je suis venue parce que la
2018 et + 4,6 % l’année précédente) ? l’augmentation des frais d’inscription. pour la campagne d’Emmanuel Macron, fin qu’en plus d’être étudiante France me faisait rêver. Parce
S’il y a bien un problème aujourd’hui, c’est 2016, l’économiste Robert Gary-Bobo se j’étais étrangère et sans que j’aime le français. Croyez-
que la politique d’immigration de la France a DES HÉRITIERS DU MONDE ENTIER montrait très clair : « Il n’y a rien à espérer du garant. Et bien entendu, en moi, Monsieur le Premier
un effet répulsif : les obstacles, les tracasse- On veut faire venir des héritiers du monde budget de l’Etat qui soit à la hauteur des sus de cela, j’ai dû, pendant Ministre, les étudiants extra-
ries et les humiliations finissent par décou- entier, et, à part quelques boursiers, fermer besoins (sauf de vaines promesses). (…) Il faut ma licence, réviser mes par- européens dans le besoin
rager nombre d’étudiantes et d’étudiants la porte aux autres, venus d’Afrique franco- donc augmenter les droits d’inscription. » Et tiels deux fois plus que mes sont bien plus nombreux que
étrangers. Ne vont-ils pas se tourner vers phone. La preuve ? On incite ceux-ci à rester de préciser : « Un étudiant coûte entre camarades pour essayer de les 21 000 bourses que vous
d’autres pays, plus accueillants, en Europe chez eux : en effet, on va « offrir à la jeunesse 8 000 et 15 000 euros par an. Cela donne l’or- rattraper l’écart linguistique proposez. La vie d’un étu-
ou en Amérique du Nord ? de nos pays partenaires la possibilité de sui- dre de grandeur des droits vers lesquels on et culturel qui me séparait diant étranger est déjà extrê-
Toutefois, pour le premier ministre, l’attrac- vre des formations proposées par des établis- irait : entre 4 000 et 8 000 euros par an et par des étudiants français. mement difficile dans la
tivité passe surtout, non sans paradoxe, par sements français sans avoir à quitter leur pro- étudiant, avec un taux de subvention publi- majorité des cas.
une augmentation massive des frais d’ins- pre pays ». La politique universitaire est que d’au moins 50 %. » L’économiste Alain TRAVAILLER DEUX FOIS PLUS Cette mesure ne ferait
cription pour les étrangers extracommunau- calquée sur la politique d’immigration : Trannoy, avec lequel Robert Gary-Bobo Quand j’ai fait une demande qu’augmenter toutes les dif-
taires : ils seront multipliés par 10 au moins aider les migrants… à ne pas migrer ! défend cette logique, a enfoncé le clou dans de bourse à l’université, alors ficultés, elle ne ferait que
(selon le niveau, de 170 euros à 380 euros, on Cette nouvelle géopolitique universitaire une tribune publiée par Le Monde : « De que je remplissais tous les cri- creuser les inégalités déjà
passe à 2 770 euros ou 3 770 euros par an). On contribuera inévitablement à creuser les iné- 3 000 à 5 000 euros par année d’études sem- tères socio-économiques, elle existantes entre ces person-
comprend dès lors qu’il s’agit d’attirer non galités, non seulement entre étudiants ble être un ordre de grandeur admissible. » m’a été refusée au motif que nes et les étudiants français.
pas les étudiants en général, mais les plus ri- étrangers, mais aussi entre établissements Or tous ces raisonnements reposent sur mes parents ne déclarent pas Elle empêcherait des milliers
ches, et d’écarter les plus pauvres. français : les plus favorisés seront jugés plus un postulat, qui n’est jamais remis en leurs impôts en France. d’étudiants de venir en
Cette logique de classe se superpose, dans attractifs. Ils pourront donc accueillir les can- cause : il n’y a rien à attendre de l’Etat. Pour- Quand je me suis inscrite France, d’avoir l’occasion de
le discours gouvernemental, avec une géo- didats les plus riches ; tant qu’à payer cher, les quoi ? En réalité, pour attirer les étudiants dans un programme réaliser leur rêve de France,
graphie qu’Edouard Philippe indique claire- étudiants étrangers feront leur marché en se étrangers, il conviendrait en premier lieu d’échange Erasmus, je n’ai pu mais également de diffuser
fondant sur une hiérarchie universitaire de ne plus les soumettre aux brimades toucher l’aide au logement, cet amour de la France. Alors
qu’ils contribueront de la sorte à renforcer. administratives qu’ils subissent en tant car je n’étais pas boursière. s’il vous plaît, Monsieur le
D’ailleurs, c’est déjà ce qui se joue dans la qu’immigrés ; ensuite, il faudrait financer Quand j’ai fait mon stage de Premier Ministre, ne cachez
LA POLITIQUE course au classement de Shanghaï, soit les universités françaises à hauteur de l’ef- fin d’études, j’ai dû cumuler pas votre désir de sélection-
une fétichisation de l’excellence confon- fort consenti, par étudiant, dans d’autres trois emplois, n’ayant pas la ner les étudiants par leurs
UNIVERSITAIRE due avec des palmarès… qui ne veulent pas pays, et non les condamner à la paupérisa- chance d’habiter chez mes moyens et leur niveau social,
EST CALQUÉE dire grand-chose. C’est aussi la logique à
l’œuvre avec la mise en place de Parcour-
tion. Faire payer leur formation par les étu-
diants, et non par l’Etat, c’est refuser d’in-
parents. Je devais payer mon
loyer tous les mois. Quand j’ai
derrière une prétendue vo-
lonté de sélectionner les dé-
SUR LA POLITIQUE sup, qui met les établissements en concur- vestir collectivement dans l’avenir. p eu besoin d’un prêt bancaire, sirs de France. p
rence. La croyance en une hiérarchie pro- il m’a été refusé en raison de
D’IMMIGRATION : duit des stratégies qui finissent par lui don- mon titre de séjour étudiant.
ner davantage de réalité. Quand j’ai commencé mon
AIDER LES Enfin, l’augmentation des frais d’inscrip- ¶ master en alternance, je n’ai
MIGRANTS… tion pour les étudiants étrangers n’épar- Eric Fassin, sociologue, est professeur pas pu toucher la prime d’ac- ¶
gnera pas longtemps les étudiants français : à l’université Paris-VIII tivité comme tous mes cama- Augusta Lunardi est
À NE PAS MIGRER ! la politique d’immigration choisie, appli- Bertrand Guillarme est philosophe rades français, toujours à journaliste à France 24
24 | 0123 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

GÉOPOLITIQUE | CHRONIQUE ART AFRICAIN :


UNE RESTITUTION
par sylvie kauffmann

COMPLIQUÉE Ce rapport demande que tout objet qui des collections nationales venaient à être
Theresa May, aurait été emporté sans le consentement
explicite, ou, du moins, très vraisemblable,
détruites.
Une autre question, internationale cel-
des propriétaires ou gardiens des œuvres le-ci, ne manquerait pas de suivre. Les mu-
dame d’acier puisse être restitué aux pays africains qui
en feraient la demande. Sont concernés
sées français sont loin d’être seuls à conser-
ver une partie du patrimoine africain. En
non seulement les butins et pillages de Europe, le British Museum à Londres, les
guerre, ce qui n’est pas contestable, mais musées de Berlin, Bruxelles, Hambourg,
aussi les collectes des ethnologues et, au- Leipzig ou Lisbonne détiennent des en-

T TELLE LE BOXEUR QUI


ous les DRH le savent : delà, tout objet qui serait passé entre les sembles non moins importants. Mais ni le
quand la situation est mains d’un soldat, fonctionnaire ou mis- Metropolitan Museum de New York ni l’Art
désespérée au sommet, RÉSISTE SOUS UNE sionnaire colonial et aurait été donné plus Institute de Chicago ne sont en reste. Il est
cherchez une femme. tard par ses héritiers à un musée. Plus que dès lors très peu probable que le Royaume-
Lorsque Dominique Strauss- PLUIE DE COUPS, les modifications des lois patrimoniales Uni, l’Allemagne ou les Etats-Unis se sen-
Kahn a plongé le FMI dans le dés-
LA PREMIÈRE MINISTRE que ces restitutions exigeraient – et qui ne tent tenus de suivre les injonctions du rap-
honneur, on a trouvé Christine
Lagarde. Lorsque David Cameron
a quitté Downing Street en sifflo-
tant après avoir plongé la Grande-
Bretagne dans le chaos avec son
BRITANNIQUE GARDE
LE CAP SUR LE BREXIT
Q uand Emmanuel Macron a an-
noncé à Ouagadougou (Burkina
Faso), le 28 novembre 2017, sa vo-
lonté de rendre à l’Afrique subsa-
harienne une partie de son patrimoine ar-
posent pas de problèmes insurmontables –,
il paraît délicat de se prononcer sur le con-
sentement en l’absence de toute archive, ce
qui est très fréquent.
Que la colonisation ait été synonyme
port Savoy-Sarr.
Cela ne signifie pas pour autant que ces
institutions soient indifférentes au pro-
blème de la restitution. Sans le proclamer
bruyamment, plusieurs de ces musées se
référendum sur le Brexit, il a été tistique, on ne pouvait que trouver injuste, d’oppression et d’exploitation ne fait sont ainsi engagés dans des discussions
remplacé par Theresa May. Boris Johnson, ancien maire de comme lui, que la quasi-totalité du patri- aucun doute. Que tout objet soit considéré avec des pays africains victimes de pillage.
A 62 ans, Theresa May a le job le Londres et ex-chef de la diploma- moine africain soit conservée dans des col- automatiquement comme le produit d’une Au mois d’octobre, un accord a été esquissé
plus dur de l’Union européenne, tie, se ridiculise en mini-Trump. lections publiques et privées de l’hémis- spoliation peut paraître néanmoins sim- entre le Nigeria et le groupe dit « de Benin
celui de diriger un gouvernement Quant au chef du Labour, Jeremy phère Nord. Et, en conséquence, considérer pliste, ne serait-ce qu’en raison de la prati- City », qui réunit la plupart des musées
dont la tâche essentielle, qui acca- Corbyn, incapable de formuler qu’il était temps tout simplement de remé- que des commandes passées à des artistes conservant les bronzes et ivoires pillés
pare la totalité de son énergie, est une alternative cohérente aux dier à cette profonde inégalité. Le président africains par ou pour des amateurs euro- en 1897 dans l’ancienne capitale du
une mission impossible : faire plans de Theresa May, sa stratégie de la République avait-il alors à l’esprit ce péens. A demander des mesures systémati- royaume des Edo, pour faire en sorte qu’ils
sortir le Royaume-Uni de l’Union la plus claire semble être celle de que préconise le rapport qu’il a demandé à ques, les auteurs du rapport courent le ris- soient à nouveau visibles dans leur lieu
européenne en en gardant les bé- déstabiliser le gouvernement. deux universitaires, l’historienne de l’art que d’aller à l’encontre de ce qu’ils récla- d’origine. Ce pragmatisme est-il moins effi-
néfices sans en avoir les servitu- Les brexiters ont découvert que française Bénédicte Savoy et l’économiste ment. Car s’engager dans cette voie cace que l’énoncé de principes généraux,
des. Au rythme où les ministres le l’UE comptait, hors Royaume- sénégalais Felwine Sarr, et ébruité quelques maximaliste ne serait pas sans risque en surtout quand ceux-ci sont difficilement
quittent, ce n’est d’ailleurs plus Uni, 27 Etats membres et que la jours avant sa publication officielle ? France : on imagine sans peine le tollé si applicables ? p
un gouvernement, c’est une pas- somme de ces 27 était supérieure
soire. Le défi auquel est confron- à 1. Les habitants des îles Britan-
tée la première ministre britanni- niques semblent saisis d’une
que est tellement inhumain que étrange fièvre cérébrale qui ôte
plus personne n’essaie de lui ac- toute rationalité à leurs raison-
coler le cliché le plus éculé, celui
que l’on réserve aux femmes de
pouvoir : la « dame de fer ».
nements dès qu’il s’agit du
Brexit. Non contents d’avoir subi
le cauchemar d’un référendum,
PRIX GONCOURT DES LYCÉENS
La Dame de fer, il n’y en a eu les « remainers » en réclament
qu’une, hormis la reine Victoria : un deuxième.
Margaret Thatcher. Bien que tou- A Westminster, les couteaux
tes deux membres du Parti sont tirés et se plantent de préfé-
conservateur, les deux premières rence dans le dos. « My Right Ho-

DAVID DIOP
ministres sont très différentes. nourable Friend », lance, comme
Theresa May a certes fini par le veut la tradition à la Chambre
adopter dans l’esprit, sinon dans la des communes, le député de la
forme, la devise qui a réussi à droite conservatrice Jacob Rees-
Mme Thatcher, la fameuse TINA Mogg, qui a décidé d’avoir la peau

Frère d’âme
(There Is No Alternative), mais elle de Theresa May, ajoutant perfide-
n’a ni le charisme, ni la puissance, ment « car incontestablement, elle
ni le credo libéral de « Maggie », ni, est honorable », avant de lancer
sans doute, son sens politique. son offensive. Puis de battre en
Fille de pasteur, Theresa May a la retraite, n’ayant pas réussi à ras-
fibre plus sociale que sa prédéces- sembler suffisamment de trou-
seure et ne partage pas son aver- pes pour la renverser.
sion pour le secteur public. Car au milieu du champ de ba-

Le grand roman
taille, Theresa May tient toujours
Le Royaume désuni debout. Comme le boxeur qui ré-
Si elle n’est pas une « dame de fer », siste sous une pluie de coups, elle
cependant, Theresa May a des
nerfs d’acier. Elle a fait ses classes
garde le cap. Quel spectacle ! Et les
coups ne viennent pas forcément
de la rentrée
récompensé
au ministère de l’intérieur, où sa d’où elle les attend : si Maggie
fermeté sur l’immigration, son Thatcher pouvait compter sur
obsession du contrôle et sa répu- l’appui amical du grand allié amé-
tation de dureté ne lui ont pas at-
tiré que des amitiés. Son arrivée
ricain Ronald Reagan, Theresa
May, elle, se prend une volée de
par un jury de 2000
jeunes lecteurs.
en 2016 au 10 Downing Street, bois vert de Donald Trump cha-
sans passer par la case élections en que fois qu’elle lui parle. Où trou-
raison de la démission de David ve-t-elle le courage, le matin, de se
© H. Triay

Cameron, a créé l’illusion auprès maquiller soigneusement, de


de certains de ses rivaux qu’elle choisir le collier qui ira avec ses
partait en position de faiblesse. Ne boucles d’oreille, d’opter pour la
venait-elle pas, après tout, du paire d’escarpins léopard (sa
camp des « remainers », ceux qui seule fantaisie !) plutôt que pour
ne voulaient pas du Brexit ? les ballerines vermillon ? Où pui-
Ce n’est pas Theresa May, c’est se-t-elle la force d’affronter les
« Theresa Maybe », a-t-on ricané traîtres de son parti ? Certains, à « Ce roman est une merveille. »
sur les bancs du fond à Westmins- Londres, retrouvent la fille de pas- Tahar Ben Jelloun
ter, lorsque sa stratégie sur les teur dans ce rôle : elle est mue,
modalités de sortie de l’UE a paru, pensent-ils, par le sens du devoir.
inévitablement, incertaine. Elle a Theresa May ne trahit jamais la « Un texte d’une puissance déchirante… »
trouvé la parade : « Brexit means moindre émotion. « Laborieuse-
Brexit », a-t-elle martelé, « Brexit ment, elle rame, écrit la chroni-
Frédérique Roussel, Libération
veut dire Brexit » – nous sortirons queuse Suzanne Moore dans The
et « nous en ferons un succès ». Guardian. Improbable, esseulée, « Formidable roman sur la Grande Guerre,
Deux ans plus tard, les Britanni- épuisée, vidée de tout espoir, ber-
ques ne savent toujours pas ce cée d’illusions, elle incarne à la per- qui rappelle que les histoires seront toujours
que Brexit veut dire et le succès fection l’état de notre politique. une ressource pour l’homme. »
promis prend des allures de béré- Elle fait partie de notre illusion, l’il-
zina. Le Royaume est désuni, la lusion qu’à la fois elle et le pays Gladys Marivat, Le Monde des Livres
Grande-Bretagne menace de se sont puissants et maîtres des cho-
transformer en petite Angleterre, ses, alors que nous voyons et sen- « La grande révélation de la rentrée littéraire. »
le fantasme de faire de Londres tons le pouvoir s’échapper. »
un « Singapour-sur-Tamise » a Un journaliste, la sachant fan de Nelly Kaprièlian, Les Inrockuptibles
rencontré la réalité. Les ténors de cricket, lui a demandé au bout de
la politique britannique, ou ce
qu’il en reste, ont perdu la raison ;
combien de défections elle re-
noncerait à la charge de capitaine.
« L’un des plus remarquables romans
Mme May a répondu que son héros de la rentrée est enfin couronné
était Geoffrey Boycott, batteur
du Goncourt des lycéens. »
CERTAINS, À LONDRES, iconique du cricket anglais au ca-
ractère controversé. « Que sait-on Pierre Assouline
RETROUVENT LA FILLE de Geoffrey Boycott ? Il a tenu bon,
et à la fin, il a eu toutes ses courses,
DE PASTEUR, a-t-elle ajouté. Est-ce que j’irai jus- « Une langue obsédante, chantante,
MUE, PENSENT-ILS, qu’au bout ? Oui. » Elle vient d’ob- gorgée de métaphores et d’allégories. »
tenir le soutien du patronat et de
Jérôme Garcin, L’Obs
PAR LE SENS la Banque d’Angleterre. Oubliée,
« Theresa Maybe ». Theresa May
DU DEVOIR est devenue « Theresa Will ». p

Tirage du Monde daté mercredi 21 novembre : 182 273 exemplaires


Nucléaire : Emmanuel Macron PERTES & PROFITS | AMAZON - GOOGLE
LES CAMPAGNES
à l’heure du choix CONTRE LA VILLE
Au Moyen Age, c’était la taxe de la « tech » américaine. Le
▶ Le président annoncera ▶ Après le départ de Nicolas ▶ L’exécutif doit aussi faire sur le sel, la gabelle, qui soule- 12 novembre, Google recon-
le 27 novembre la feuille Hulot, l’Elysée se sait at- face au mouvement des vait régulièrement les petites naissait qu’il allait doubler ses
gens contre les élites des châ- effectifs à New York pour les
de route énergétique de tendu sur les questions en- « gilets jaunes », qui illustre teaux et des villes. Souvent re- porter à près de 15 000 person-
la France. Une décision vironnementales et sur le les difficultés de la transi- joints par les commerçants et nes. En France, la seule région
artisans, ils formaient des cor- parisienne concentre entre
sans cesse repoussée, tant nucléaire, source de conflit tion écologique tèges, brûlaient des demeures. 50 % et 60 % de toutes les
elle est difficile à prendre entre EDF et les écologistes PAGE S 2 - 3 Des accès de colère générale- start-up françaises.
ment réprimés dans le sang,
qui étaient aussi ceux de la Ségrégation sociale accrue
campagne contre les nantis des Les raisons sont les mêmes

Thierry Bolloré provisoirement MÉDIAS grandes villes. Avec les « gilets partout, l’écosystème des gran-
jaunes », c’est aussi La France des villes est favorable aux

LES AGENCES
périphérique, théorisée par le échanges et aux rencontres,

aux commandes de Renault


géographe Christophe Guilluy avec des étudiants, des
dans un essai publié en 2014 indépendants, des financiers,
RÉDUISENT chez Flammarion, qui monte à
la capitale avec ses doléances.
des clients. Un bouillon de
culture dont les acteurs de ce
Alors que la garde à vue de Carlos Ghosn au Japon a été prolongée de dix jours,
le constructeur s’organise face à cette situation hors norme P A GE 4 LEURS EFFECTIFS Elle n’a pas fini de faire en-
tendre sa voix, cette France de
marché ont besoin, et pas seu-
lement les plus jeunes pousses.
la voiture obligatoire, des pe- Le marché de l’emploi est un
Confrontée à une chute tits boulots, des pavillons éloi- autre facteur décisif quand les
gnés, des petites villes déser- salariés recherchés, notam-
de ses revenus, la presse tées. A la recherche d’un loge- ment dans le logiciel, ne se
entraîne, dans ses déboires, ment abordable, elle s’éloigne trouvent que chez les concur-
les agences d’information. toujours plus des bassins d’em- rents ou dans les universités.
Reuters vient d’annoncer ploi, qui, eux, se concentrent à Or, ces emplois demandés en
une restructuration en grande vitesse dans les métro- attirent d’autres, de proximité :
poles. La désindustrialisation a de la médecine au ménage en
Europe, et l’AFP va suppri- largement dépeuplé les campa- passant par le commerce.
mer 125 postes d’ici à 2023 gnes de leurs sources d’em- La tendance naturelle devrait
PAGE 8 plois privés. Les usines aux s’exacerber encore. Problème,
champs étaient ancrées dans cette migration des entreprises
notre paysage rural. Pas les em- vers la ville pousse les prix de
plois de demain. C’est l’un des l’immobilier à la hausse et
MARCHÉS grands paradoxes de la nou-
velle société dans laquelle nous
accroît encore la ségrégation
sociale. C’est le cas à San Fran-

DÉROUTE POUR LA entrons : la technologie rend


toute chose virtuelle, exécuta-
cisco, où nombre d’habitants
sont poussés vers des périphé-

« TECH » AMÉRICAINE ble à distance, mais jamais les


hommes n’ont autant eu be-
ries de plus en plus éloignées
par la hausse vertigineuse des

À WALL STREET
soin de se concentrer dans de loyers. Cela l’est aussi à Paris et
grandes agglomérations. dans les métropoles françaises.
Témoin, à l’autre bout du Il y a urgence à réfléchir à une
Google, Apple, Facebook monde, le choix surprenant politique du logement qui
et Amazon (GAFA) ont, annoncé, le 14 novembre, par brise ce cercle vicieux et à se
Amazon de partager son reposer la question de l’aména-
ensemble, perdu près de deuxième siège social de gement du territoire. Il n’est ja-
1 000 milliards de dollars 50 000 personnes entre New mais bon de désespérer Jac-
(880 milliards d’euros) York et Washington, les deux ques Bonhomme, la figure
de valeur depuis l’été plus grandes villes de la Côte symbolique de toutes les jac-
Thierry Bolloré et Carlos Ghosn, le 8 novembre, dans l’usine Renault de Maubeuge est américaine. On ne prête queries depuis le Moyen Age. p
(Nord), jour de la visite d’Emmanuel Macron. FRANCK CRUSIAUX/REA PAGE 5 qu’aux riches, dans le monde philippe escande

VU D’AILLEURS | CHRONIQUE PAR FRÉDÉRIC LEMAÎTRE CIRCUIT EN


L’autocélébration de Xi Jinping AFRIQUE DU SUD Du 4 au 15 juin 2019

Voyage au bout du monde


D es voitures, des maquet-
tes grandioses de fusées
et de navires de guerre,
des drones, et, surtout, le Musée
national de Chine à Pékin totale-
par Donald Trump contre Pékin,
l’exposition ne permet pas de ré-
pondre. On notera d’ailleurs que
les explications sont en chinois
exclusivement, ce qui, vu le sujet,
leur Xi Zhongxun que Deng Xiao-
ping, ce qui fait grincer des dents.
A Pékin, l’exposition présente cer-
tes des dizaines de photos de ce
dernier, mais des centaines, voire
Deng plaçait-il l’industrie parmi
les quatre modernisations ? Qua-
rante ans plus tard, Xi fait tou-
jours l’éloge des mastodontes pu-
blics et renvoie leurs réformes à
ment repensé pour l’occasion. laisse songeur. davantage, de Xi Jinping. plus tard. Surtout, Deng avait li-
Pour célébrer les 40 ans de l’ouver- On célèbre certes l’ouverture de mité à deux mandats les fonc-
ture du pays sur le monde, les diri- la Bourse de Shanghaï, en grande Politiques contradictoires tions des dirigeants ; Xi, lui, vient
geants chinois ne lésinent pas sur partie parrainée par celle de Wall Entre les deux familles de princes de réformer la Constitution pour
les moyens. Mardi 13 novembre, le Street, mais la première salle de rouges, les relations sont notoire- pouvoir être président à vie.
président Xi Jinping et la quasi-to- l’exposition est une ode aux diri- ment distantes. En déplacement à Le « socialisme aux caractéristi-
talité des dirigeants communistes geants communistes qui se sont Hongkong, le fils de Deng, Pu- ques chinoises » est donc tout
ont fait le déplacement pour ad- succédé depuis quarante ans, et la fang, a récemment jugé qu’il fal- sauf libéral. D’ailleurs, dans ce
mirer cette exposition à la dernière un hommage à ces ano- lait « garder un esprit sobre et même musée, la grande exposi-
gloire de la Chine, mais surtout de nymes du Parti sans lesquels le connaître [sa] place ». Une ré- tion commémorant, au prin-
ceux qui la gouvernent. pays ne serait pas ce qu’il est. La flexion jugée assez critique pour temps, le bicentenaire de la nais-
C’est en effet en décembre 1978 biographie de Xi Jinping se prête n’être pas rendue publique. Sur- sance de Karl Marx s’intitulait
que la politique de réformes et elle-même à plusieurs interpréta- tout, certaines des politiques me- « Le Pouvoir de la vérité ». Mais les
d’ouverture vers l’extérieur pro- tions. Son père, Xi Zhongxun, an- nées par Xi semblent contradictoi- Chinois s’en préoccupent-ils vrai-
mue et incarnée par Deng Xiao- cien vice-premier ministre, a été res avec celles menées par Deng, ment ? Pas évident. « Pour moi, la
ping a été adoptée, lors du 11e co- victime de la Révolution cultu- ou en tout cas être destinées à en vraie fête nationale, c’est désor-
mité central du Parti communiste relle avant d’être réhabilité par corriger les effets. mais le 11 novembre », nous confie À partir
chinois, permettant au pays de Deng Xiaoping. Ce dernier lui Deng appelait-il les Chinois à très sérieusement une jeune ca- de 4390 €
sortir 700 millions de personnes confie un poste-clé : la moderni- s’enrichir ? Xi fait de la lutte con- dre dynamique de Pékin. Ce « jour
de la pauvreté – du jamais-vu sation du sud de la Chine. tre la corruption sa priorité. Deng des célibataires », au cours duquel Un voyage avec Georges LORY,
dans l’histoire de l’humanité. Si Shenzhen est passé en qua- ne s’intéressait pas à la couleur du des centaines de millions de Chi-
Mais Xi Jinping est-il l’héritier de rante ans d’un petit village de pê- chat « pourvu qu’il attrape les sou- nois se ruent sur le site de vente écrivain, traducteur, spécialiste de l’Afrique australe
Deng Xiaoping ou celui de Mao cheurs au rival de la Silicon Valley, ris » ? Xi remet le Parti au centre en ligne Alibaba pour offrir des
Zedong ? Le parti de la réforme c’est en grande partie grâce au de toutes les instances de déci- cadeaux à leurs proches. Une Demandez la documentation gratuite
est-il toujours au pouvoir à Pé- père de Xi Jinping. Dans le Sud, les sion, y compris les sociétés par ac- manne de 30 milliards de dollars
Fotolia ©Somi

au 01 49 30 12 39 ou par mail à :
kin ? A cette question fondamen- expositions consacrées à l’ouver- tions, au point de devoir réguliè- cette année, à laquelle les Occi-
lemonde@lesclesdumonde.com
tale, qui constitue la toile de fond ture de la Chine ont d’ailleurs ten- rement rappeler que le secteur dentaux, ouverture ou pas, n’ont
Licence : IM 075100373
de la guerre commerciale menée dance à mettre davantage en va- privé a toute sa place en Chine. toujours pas accès. p

Cahier du « Monde » No 22974 daté Jeudi 22 novembre 2018 - Ne peut être vendu séparément
2 | économie & entreprise 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE

Nucléaire :
l’immobilisme
n’est pas exclu
Après plusieurs mois de tergiversations,
Emmanuel Macron doit annoncer
la feuille de route énergétique
de la France mardi 27 novembre

C’
est l’histoire d’une déci- « On ne va pas dire ce qui va se passer dans
sion qui ne cesse d’être re- sept ans », explique un conseiller de l’exé-
poussée, tant elle est dif- cutif, qui précise : « On va donner un chemin,
ficile à prendre pour Em- un objectif politique, décrire les contraintes et
manuel Macron. Après évoquer des options. » En clair, le gouverne-
plusieurs mois de tergi- ment va évoquer des scénarios qui, s’ils se
versations, le président de la République va réalisent, permettront de s’engager plus tard
présenter, mardi 27 novembre, la feuille de sur la fermeture de tel ou tel réacteur. L’un
route énergétique de la France pour les dix des avantages de cette orientation est qu’elle
prochaines années. Dans le sobre vocabu- permettrait aussi d’éviter de verser des in-
laire administratif français, cela s’appelle la demnisations conséquentes à EDF pour des
programmation pluriannuelle de l’énergie, fermetures anticipées de réacteurs.
la PPE. Depuis plusieurs semaines, c’est une
Ce texte doit présenter une trajectoire pré- guerre sourde qui se livre à ce sujet au sein
cise pour que la France diminue ses émis- du gouvernement. « C’est le grand écart entre
sions de CO2, réduise sa consommation les ministères », euphémise un conseiller mi-
d’énergie et développe les énergies renouve- nistériel. D’un côté, le ministère de la transi-
lables. Il doit aussi résoudre une équation tion écologique milite pour obtenir la ferme-
politiquement ardue : comment diminuer la ture de six réacteurs nucléaires dans les dix risque d’une crise politique avec les écologis- sujet du nucléaire dans le débat. « Au sein de
part du nucléaire en France, et donc respec- prochaines années – en plus des deux de la tes de la majorité, dont le ministre de la tran- la PPE, les sujets les plus importants sont ce
ter la loi de transition énergétique votée centrale de Fessenheim, qui doivent s’arrêter sition écologique François de Rugy, militant qui concerne les transports et le logement »,
en 2015 et les engagements de campagne du avant 2020. C’est le chiffre qu’avait obtenu antinucléaire depuis de longues années. évacue un conseiller de l’exécutif. Une ma-
candidat Macron ? Nicolas Hulot au moment de sa démission, L’autre sujet majeur à résoudre est tout nière d’insister sur le fait que la priorité est
L’objectif de la loi était clair : passer de 75 % mais qui a depuis été remis en cause. aussi épineux : le gouvernement va-t-il lan- de réduire les émissions de CO2 de la France
à 50 % de nucléaire dans la production d’élec- cer la construction de nouveaux réacteurs ? – en hausse en 2017 – alors que la production
tricité d’ici à 2025. Quelques mois après son RISQUE DE DÉSTABILISER EDF L’OBJECTIF DE LA LOI Un consensus émerge sur un point : une d’électricité nucléaire ne contribue pas au ré-
arrivée à l’Elysée, Emmanuel Macron a
poussé Nicolas Hulot – alors ministre de la
De l’autre, Bercy colle au scénario défendu
par EDF, qui ne voudrait fermer aucun réac-
ÉTAIT CLAIR : PASSER telle décision ne peut être prise avant la mise
sur le réseau de l’EPR de Flamanville – a
chauffement climatique.
Mais cette ligne prudente risque de ne pas
transition écologique et solidaire – à renon- teur avant 2029. Il faudrait pour cela obtenir DE 75 % À 50 % priori en 2020, si le chantier ne connaît pas satisfaire au sein même de la majorité. « C’est
cer à cet objectif. La PPE devrait acter noir sur de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) le de nouveau décalage. la crédibilité de notre politique écologique qui
blanc le report à 2035 de cet horizon. droit de prolonger la durée de vie des réac- DE NUCLÉAIRE DANS Mais là aussi, les interprétations sont di- se joue. C’est le moment-clé du quinquennat »,
Après le départ de Nicolas Hulot, l’Elysée se
sait très attendu sur les questions environ-
teurs. EDF assure ensuite qu’une douzaine
de réacteurs devront être débranchés sur la
LA PRODUCTION vergentes. « Je ne vois pas comment on pour-
rait décider aujourd’hui de commander de
prévient le député LREM Matthieu Orphelin,
proche de Nicolas Hulot. D’autant que le
nementales. A l’inverse, l’exécutif doit faire période 2029-2035. « La tentation de se dire D’ÉLECTRICITÉ D’ICI nouveaux EPR », a assuré François de Rugy maintien du parc nucléaire en l’état rend
face au mouvement des « gilets jaunes », qui “on va régler les problèmes en les renvoyant à sur Europe 1 dimanche, en estimant que moins urgent le développement des éner-
illustre les difficultés de la transition écolo- plus tard” existe malheureusement », déplore À 2025. L’ÉCHÉANCE « l’avenir de la filière nucléaire n’est pas ga- gies renouvelables. Le gouvernement pour-
gique. La ligne de crête est donc étroite pour un conseiller ministériel. « Il est de toute fa- ranti ». Son ministère plaide pour repousser rait ainsi attendre 2028 et le début des fer-
Emmanuel Macron, qui pourrait être tenté çon impossible de rendre tout le monde con- SERAIT DÉCALÉE la décision sur d’éventuelles constructions metures de réacteurs pour accélérer sérieu-
par l’immobilisme. tent avec cette PPE », résume François Dos À 2035 au prochain quinquennat, après 2023. sement dans le domaine.
Le dossier nucléaire se concentre mainte- Santos, de la CGT-Energie. A l’inverse, Bercy et EDF plaident de con- Les associations écologistes n’ont pas at-
nant autour de deux questions principales : Emmanuel Macron le sait bien, lui qui a lar- cert pour une annonce rapide après la mise tendu les annonces de Macron pour mar-
faut-il arrêter de manière anticipée des réac- gement restructuré la filière nucléaire pour en service de Flamanville et pour un plan de quer leur désaccord. « Le gouvernement plie
teurs ? Et faut-il lancer la construction de faire face à la déroute d’Areva, lorsqu’il était à construction de plusieurs EPR – entre deux sous le poids des lobbys », estime ainsi Anne
nouveaux EPR, à l’image de celui de Flaman- Bercy. Réduire la part du nucléaire en France, et six. L’objectif : faire baisser les coûts de Bringault, du CLER, une fédération d’ONG
ville (Manche) ? c’est prendre le risque de déstabiliser EDF – l’EPR en misant sur l’effet de série. Le sujet soutenant la transition énergétique, alors
Le premier sujet sur la table est le plus déli- qui se trouve déjà dans une situation écono- est vital pour la filière : « Si les constructions que Greenpeace accuse Emmanuel Macron
cat. L’arbitrage présidentiel n’est pas encore mique fragile. Ne rien faire, c’est repousser le ne reprennent pas, la perte de compétences de vouloir « défendre bec et ongles le nu-
pris, mais tout porte à croire que l’exécutif va problème à plus tard : alors que certaines peut être mortelle pour le nucléaire français », cléaire, vieux et neuf, peu importe les coûts as-
choisir la voie la plus prudente. Autrement centrales atteignent l’âge vénérable de estime un patron français du secteur. tronomiques, les dangers et les déchets ». p
dit : aucun calendrier précis de fermetures 40 ans, c’est aujourd’hui qu’il faut prendre les Pour se sortir de cet imbroglio politique, virginie malingre
de réacteurs ne sera arrêté dès maintenant. décisions pour l’avenir. C’est aussi prendre le l’Elysée et Matignon veulent minimiser le et nabil wakim

Les députés macronistes peinent à se forger une opinion


Les élus écologistes de la majorité semblent isolés dans leur combat historique portant sur une disparition du nucléaire

S ur le nucléaire, c’est simple,


beaucoup de députés n’ont
pas d’avis et beaucoup n’ont
pas envie de s’engager. » Parole de
parlementaire La République en
ment peu car très peu connaissent
le sujet sur le bout des doigts », ex-
plique un député macroniste plu-
tôt pro-nucléaire. « C’est un sujet
très technique donc c’est complexe
écologistes et, en la matière,
M. Orphelin peut compter sur le
soutien de Barbara Pompili. La
présidente LRM de la commis-
sion du développement durable,
et la rénovation énergétique, ils
semblent isolés sur une ligne an-
tinucléaire. Ils avaient rejoint la
campagne d’Emmanuel Macron
sur la base de l’objectif de réduc-
anonymes – affirment pourtant
soutenir l’idée de fermer des réac-
teurs de manière anticipée, mais
n’excluent pas, eux, la construc-
tion de nouveaux réacteurs EPR à
plus large : les députés n’auront
pas à se prononcer sur le fond de la
PPE. La loi de transition énergéti-
que de 2015 ne prévoit pas de con-
sultation des parlementaires sur
marche (LRM) au sujet de ses col- de s’y plonger », observe Matthieu ancienne d’EELV et ex-secrétaire tion du nucléaire d’ici à 2025 plus long terme. La majorité le texte. Une situation qui agace
lègues de la majorité. A quelques Orphelin, ancien d’Europe Ecolo- d’Etat à l’écologie, a, depuis le dé- – une date que la PPE va désor- compte par ailleurs plusieurs dé- certains élus. « Il y a un consensus
jours du dévoilement de la feuille gie-Les Verts (EELV) aujourd’hui but de son mandat, mis l’accent mais repousser à 2035. putés ayant travaillé dans le nu- dans le groupe pour dire qu’on de-
de route énergétique du gouver- élu LRM. Lui a, en l’occurrence, sur le nucléaire. Elle a notam- cléaire, comme Perrine Goulet vrait être plus associés, car on ne se
nement, le grand flou règne sur la une position assez claire. La fu- ment conduit une commission Voix divergentes (Nièvre), Claire Pitollat (Bouches- sent pas partie prenante de ce dé-
position des députés macronistes ture programmation plurian- d’enquête sur la sûreté et la sécu- Mais la démission de Nicolas Hu- du-Rhône) ou Sonia Krimi (Man- bat », regrette Anne-France Bru-
sur cette question délicate. nuelle de l’énergie (PPE) devra pré- rité des centrales françaises, qui a lot a secoué les écologistes de la che). Dans le cadre de la commis- net, députée LRM de Loire-Atlanti-
Si LRM compte énormément voir la fermeture « d’au moins un rendu ses conclusions en juin, majorité et accentué l’isolement sion d’enquête sur le nucléaire, el- que. Fin juin, 100 parlementaires
d’élus sensibles aux questions en- réacteur par an dès 2022 ». Sans lesquelles ont été fortement con- des plus sceptiques envers l’éner- les ont exprimé des voix divergen- LRM signaient une tribune dans
vironnementales, qui ont à plu- fermeture avant 2028, « on ne testées par EDF. gie nucléaire. Une PPE timide sur tes de celle de Mme Pompili. Cela Le Monde pour demander que la
sieurs reprises montré leur volon- pourra pas revendiquer une PPE Les écologistes de la majorité le sujet ne ferait que renforcer ce n’en fait pas non plus des défen- PPE soit examinée à l’Assemblée.
tarisme en la matière, les lignes de ambitieuse », prévient-il. ont parfois reçu le soutien de cer- sentiment. Certains députés qui seuses de l’atome à tout prix, assu- Le gouvernement y a opposé une
fracture sur le nucléaire sont diffi- La disparition du nucléaire est tains députés sur le développe- ne sont pas issus de la mouvance rent plusieurs de leurs collègues. fin de non-recevoir. p
ciles à identifier. « Les gens s’expri- l’un des combats historiques des ment des énergies renouvelables écologiste – et qui préfèrent rester Le problème pour la majorité est manon rescan et na. w.
économie & entreprise | 3
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

François de Rugy, le ministre


de la transition écologique
L’exécutif mène une réflexion approfondie
sur l’architecture à venir d’EDF
et solidaire, et Emmanuel
Macron, en Martinique,
le 27 septembre. JEAN-CLAUDE
COUTAUSSE/FRENCH-POLITICS POUR « LE MONDE »
L’Elysée et Matignon travaillent sur des scénarios de découpage de l’énergéticien français

R éorganiser totalement
EDF pour lui permettre de
sortir de ses problèmes fi-
nanciers ? A l’Elysée, comme au
ministère de la transition écologi-
qué, dès mars 2016, par le minis-
tre de l’économie de l’époque, un
certain… Emmanuel Macron. Lors
d’une audition à l’Assemblée na-
tionale, il estimait que « le statut
même temps le fournisseur de
plus de 80 % des ménages. « Ce se-
rait enfin une manière d’avoir une
véritable concurrence », s’enthou-
siasme le PDG d’un groupe rival.
idée. La CGT, premier syndicat du
groupe, a lancé une campagne sur
le sujet. « Ils veulent casser le mo-
dèle d’EDF », s’inquiète Sébastien
Menesplier, secrétaire général de
que et à Bercy, plusieurs scénarios d’objet coté du nucléaire français Mais ces rumeurs de scission se la fédération CGT-Mines-Energie,
circulent, même si rien n’est tran- [n’était] pas satisfaisant » et heurtent à de nombreux obsta- qui dénonce une « cabale organi-
ché et qu’aucune annonce précise qu’une solution pourrait consis- cles, à l’intérieur et à l’extérieur sée » contre l’entreprise publique.
ne devrait intervenir à l’occasion ter à « rompre le lien entre les acti- d’EDF. A l’automne 2017, Jean-Ber- Le syndicat a été reçu en juin à
de la programmation plurian- vités dans le domaine du nucléaire nard Lévy, le PDG d’EDF, a d’abord l’Elysée et assure que le conseiller
nuelle de l’énergie (PPE). en France et le reste du groupe ». A vécu avec agacement ces ré- énergie du président a estimé
Des notes de banquiers d’affai- l’époque, il soulignait toutefois la flexions, y voyant la patte des éco- qu’une transformation de la struc-
res, qui imaginent des découpages difficulté de mettre en œuvre un logistes de la majorité et leur mé- ture était inévitable, compte tenu
en plusieurs entités du premier schéma qui « impliquerait (…) un fiance historique envers le géant de la situation financière tendue
énergéticien européen, alimen- démantèlement ». nucléaire. Prévoyante, la direction de l’entreprise. La CGT craint que
tent depuis plus d’un an cette ré- Une autre entité pourrait re- financière d’EDF a mis en place un le gouvernement ne profite de la
flexion. Si l’Elysée et Matignon ne grouper la vente d’électricité aux groupe de travail sur le sujet. Inter- PPE pour accélérer sur le sujet.
confirment pas de plan précis, particuliers et aux entreprises, les rogé lors d’un conseil d’adminis- « Pour le gouvernement, il n’y a pas
l’exécutif a multiplié les consulta- énergies renouvelables et la distri- tration il y a quelques semaines, de PPE sans évolution pour EDF »,
tions sur le sujet ces derniers mois. bution, déjà filialisée avec Enedis M. Lévy a assuré qu’EDF était dé- estime François Dos Santos, élu au
« Nous sommes attachés au péri- (ex-ERDF). D’un point de vue bour- sormais associé à cette réflexion comité central d’entreprise (CCE)
mètre actuel d’EDF, l’objectif n’est sier, cette seconde entité, libérée avec l’exécutif. « Tout le monde en de l’énergéticien, qui s’élève con-
en aucun cas de chercher à la dé- du poids du nucléaire et de ses in- interne n’est pas forcément opposé tre la volonté d’isoler le nucléaire
couper en plusieurs entreprises », vestissements coûteux, verrait sa à cette idée, relativise un bon con- dans une structure à part. La CGC
assure-t-on à la présidence de la valeur grimper très rapidement, naisseur de l’entreprise. Cela peut dénonce, elle, les « apprentis sor-
République. Pourtant, l’ancien mi- selon plusieurs scénarios imagi- avoir un impact positif si cela s’ac- ciers », et s’oppose à toute modifi-
nistre de la transition écologique nés par des banques d’affaires. compagne d’une trajectoire claire cation du périmètre d’EDF. Le CCE
Nicolas Hulot puis son remplaçant pour le nucléaire et de réglementa- du groupe a mandaté à un cabinet
François de Rugy ont multiplié les « Apprentis sorciers » tions plus favorables à EDF. » indépendant d’analyser ces diffé-
signes en ce sens, en évoquant une Cela pourrait avoir pour effet de li- Certains membres de l’état-- rents scénarios.
nécessaire réflexion sur l’« archi- miter l’impact du nucléaire sur les major d’EDF craignent une vision Autre difficulté à l’horizon : un
tecture » d’EDF pour pousser l’en- résultats d’EDF et de changer le de court terme, portée par « une tel schéma devrait faire face à la
treprise à plus fortement investir paysage concurrentiel en France. logique de banquiers ». « Si on re- vigilance de la Commission euro-
dans les énergies vertes. Ces scénarios de scission ont les garde cela d’un point de vue pure- péenne à Bruxelles, qui sur-
L’idée de découper EDF en plu- faveurs des rivaux du groupe dans ment financier, on ne réglera pas veillera avec attention toute vo-
sieurs entités répond en réalité à la fourniture d’électricité, qui esti- les questions de politique indus- lonté française de nationaliser
plusieurs objectifs. D’abord, l’idée ment que le jeu est faussé par le trielle », prévient un dirigeant. plus encore le nucléaire et la pro-
de séparer les activités nucléaires fait qu’EDF produit la quasi-- Les syndicats d’EDF sont montés duction d’électricité. p
du reste. Ce scénario avait été évo- totalité de l’électricité et est en au créneau pour s’opposer à cette nabil wakim

L’« effet falaise », ou pourquoi il faut


préparer des fermetures de centrales
Le parc vieillit et la production d’électricité nucléaire baissera vite

L e nucléaire est-il au bord de


la falaise ? Le parc de centra-
les se trouve dans une situa-
tion inédite : dès 2018, certains
réacteurs vont dépasser l’âge de
il a été construit avec une rapidité
incroyable. Entre 1977 et 1999, pas
moins de cinquante-huit réac-
teurs sont raccordés au réseau.
En 1980, huit réacteurs sont mis
grammer le plus en amont possi-
ble la fin des réacteurs, pour ne pas
avoir à tout gérer en même temps.
« Ce qui va compter dans la pro-
grammation pluriannuelle de
40 ans – la durée de vie imaginée à en service simultanément, et sept l’énergie [PPE], c’est le sérieux de la
l’origine lors de la construction. l’année suivante ! Une majorité de trajectoire. Un scénario qui consis-
Dans ses scénarios, EDF espère ob- ces démarrages a lieu entre 1980 terait à fermer en série très rapide-
tenir de l’Autorité de sûreté nu- et 1990. A l’époque, le plan lancé ment n’est pas crédible, et politique-
cléaire une prolongation supplé- par l’Etat et EDF ne se préoccupe ment infaisable », prévient Michel
mentaire d’activité pour atteindre pas de ce qui se passera ensuite : Colombier, directeur scientifique
50 ans, voire 60 ans. Ce débat est dans la France giscardo-mitterran- de l’Institut du développement
en cours dans plusieurs pays. Aux dienne du commissariat au plan, durable et des relations internatio-
Etats-Unis, l’autorité de sûreté exa- le nucléaire a forcément devant nales et président du comité d’ex-
mine même la possibilité d’autori- lui des jours radieux. perts de la PPE.
ser certains réacteurs à fonction- La situation est différente Or c’est précisément ce que dé-
ner pendant quatre-vingts ans ! aujourd’hui. Aucun réacteur n’a fend EDF : pour atteindre 50 % de
Mais le parc français, outre son été mis sur le réseau depuis celui nucléaire dans la production
âge, a une spécificité importante : de Civaux 2 (Vienne) en 1999. d’électricité en 2035, l’entreprise
L’EPR de Flamanville (Manche), propose de commencer à fermer
dont la construction a débuté des réacteurs à partir de 2029. Ce
en 2007, est le seul actuellement qui signifie deux à trois fermetu-
LES CHIFFRES en chantier dans l’Hexagone. Ré- res de réacteurs par an, un rythme
sultat : les réacteurs français ris- qui semble difficile à tenir. Sans
quent de devoir être arrêtés pres- compter que les coûts du déman-
que tous en même temps. tèlement sont encore mal con-
58 nus. C’est une des raisons qui
C’est le nombre de réacteurs en « Un immense risque industriel » pousse la filière nucléaire à plai-
France, qui compte le deuxième « Le débat sur la feuille de route der pour une reprise rapide de la
plus grand parc nucléaire énergétique de la France a mis en construction. « Pour que de pre-
en activité, après les Etats-Unis. lumière un immense risque indus- miers EPR soient pleinement opé-
triel : notre parc nucléaire vieillit et rationnels en 2030, il est essentiel
il n’est pas éternel », résume Nico- que cette réflexion soit engagée
75 % las Goldberg, de Colombus Con- d’ici à 2020 », note Valérie Faudon,
C’est la part du nucléaire dans sulting. Même dans un scénario déléguée générale de la Société
la production d’électricité en maximaliste qui verrait tous les française d’énergie nucléaire.
France. Soit la plus importante réacteurs prolongés jusqu’à leurs Mais même le scénario favori
au monde devant la Slovaquie 60 ans, la France passerait entre d’EDF – la construction de six EPR
(54 %), l’Ukraine (52 %)
et la Belgique (52 %).
2038 et 2050 de 63 gigawatts de
capacité installée à… 14 gigawatts.
outre celui de Flamanville entre
2030 et 2050 – serait largement in-
Nouvelle Entreprise
Soit une baisse radicale de 75 % de
la production d’électricité nu-
suffisant pour combler le déficit
créé par les fermetures d’un parc
Humaine en Santé
40 ANS cléaire en un temps record. C’est en fin de vie. « Même en cas de poli-
C’est la durée de vie pour ce qu’on appelle l’« effet falaise ». tique favorable au nucléaire, avec
laquelle les réacteurs français Autrement dit : il est urgent de deux EPR construits en 2030 et une Banque - Assurance - Services - Média - Digital
ont été construits à l’origine. prévoir la suite. C’est un des argu- paire tous les cinq ans jus-
ments des partisans d’une ferme- qu’en 2050, la nouvelle puissance
ture anticipée de centrales nu- disponible ne serait que de 18 gi-
2020 cléaires. Selon eux, il faut à la fois gawatts en 2050, insuffisante pour
C’est la date possible de mise en développer les énergies renouve- compenser la perte de 49 gigawatts www.groupe-nehs.com
service du réacteur EPR de troi- lables pour compenser la ferme- de puissance », note M. Goldberg. p
sième génération, à Flamanville. ture de centrales et, surtout, pro- na. w.
4 | économie & entreprise 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Renault s’organise pour faire face à l’« affaire Ghosn »


Bruno Le Maire devrait rencontrer jeudi son homologue japonais pour évoquer l’avenir de l’Alliance

I
l y a une gouvernance solide groupe, disposant ainsi des mêmes vité, logistique, fabrication… et board de Nissan au sujet de M. dans la gouvernance et surtout
qui assure le bon fonctionne- pouvoirs que M. Ghosn. » était devenu le numéro deux du Ghosn », a déclaré mercredi M. Le
Cet une complicité de Nissan dans
ment de Renault », Bruno Le Seule différence avec la situation groupe en février. C’est un cousin Maire. « Nos seules informations empressement les malversations financières re-
Maire s’est voulu rassurant antérieure : M. Bolloré a désor- très éloigné de Vincent Bolloré, le proviennent des déclarations publi- prochées à M. Ghosn. Toshiyuki
mercredi 21 novembre. Alors que mais rang de mandataire social et patron de Vivendi. ques de Nissan », glisse-t-on à Bercy.
s’expliquerait, Shiga, ancien directeur opéra-
la garde à vue de Carlos Ghosn au a donc tout pouvoir pour défendre Le fossé entre Boulogne et Yoko- selon le « FT », tionnel de Nissan, membre du
Japon a été prolongée de dix jours les intérêts de Renault au conseil Réplique du séisme hama, les sièges respectifs de Re- conseil d’administration, proche
à l’issue des trois premiers jours de l’Alliance, aux Pays-Bas. En dépit de son incarcération, nault et Nissan, semble en train de
par le souhait de Carlos Ghosn et opposé à
de son incarcération, le construc- M. Ghosn demeure formellement M. Ghosn n’est pas totalement se creuser. Si personne officielle- de M. Ghosn Saikawa, va être entendu par la
teur français s’organise pour faire le président du groupe au losange. coupé du monde. Il a rencontré ment ne parle de complot, cer- police.
face à cette situation hors nor- En son absence l’administrateur l’ambassadeur de France au Japon tains chez Renault insistent sur le
de proposer Quoi qu’il en soit, chez Renault
mes, a expliqué le ministre de référent du conseil de Renault, et, selon nos informations, il a pu fait que les dirigeants japonais une fusion pure comme chez ses actionnaires, on
l’économie. Philippe Lagayette, dirigera le con- communiquer avec les principaux sont peut-être allés vite en beso- veut garder la tête froide et rester
Mardi 20 novembre, dans la soi- seil d’administration mais il n’est dirigeants de Renault, ne serait-ce gne en annonçant à l’avance la
et simple de concentré sur l’essentiel. « L’Etat
rée, le conseil d’administration de en aucun cas le président par inté- que pour transmettre formelle- destitution de leur président. Cet Renault et Nissan reste calme, afin de ne pas renfor-
Renault a maintenu le patron rim de Renault. Thierry Bolloré est ment ses pouvoirs à Thierry Bol- empressement s’expliquerait, se- cer les forces centrifuges, assure-
dans ses titres et fonctions tout en entré chez Renault en 2012, au mo- loré. Il en aurait profité pour faire lon un article publié mardi 20 no- t-on à Bercy. La priorité, c’est l’Al-
reconnaissant son incapacité ment où le groupe était déstabilisé passer des messages qui ont vembre par le Financial Times, par « Carlos Ghosn a été chargé à la der- liance. L’arrêter serait destructeur
transitoire à diriger l’entreprise. par l’« affaire des faux espions chi- abouti à la décision du conseil le le souhait de Carlos Ghosn de pro- nière assemblée générale de propo- pour Renault et Nissan. » Même
« M. Ghosn, temporairement em- nois », impliquant des responsa- maintenant formellement à la tête poser une fusion pure et simple de ser un plan de pérennisation de l’al- son de cloche du côté des cadres
pêché, demeure président-direc- bles du groupe. Cadre à haut po- de Renault. Renault et Nissan, idée à laquelle liance. La fusion semble être l’une dirigeants de la firme au losange.
teur général, souligne le commu- tentiel, débauché de chez Faurecia, A Paris, le constructeur français les dirigeants nippons seraient des options sur la table », indique « Je peux vous dire qu’à cette heure,
niqué publié à l’issue de la réu- il a fait partie de la garde rappro- et l’état actionnaire ne disposent très hostiles. De quoi alimenter la un bon connaisseur de la gouver- malgré le fait que les équipes
nion. Le conseil d’administration a chée de M.Ghosn. Il était chargé du d’aucun élément sur l’enquête el- thèse d’un coup de force japonais nance de Renault. soient touchées, toutes les réu-
nommé à titre provisoire monsieur pilotage des coûts et de la compé- le-même et les faits reprochés à M. très en vogue dans les milieux Les répliques du séisme qui se- nions opérationnelles de l’Alliance
Thierry Bolloré en qualité de direc- titivité avant que la voiture sorte Ghosn. « J’appuie la demande du d’affaires français. coue Renault-Nissan s’étendent qui étaient programmées se sont
teur général délégué. Il exercera à de l’usine : design, ingénierie, qua- conseil de Renault d’obtenir toutes Cette hypothèse a été confirmée au-delà de la personne de M. tenues normalement et conti-
ce titre la direction exécutive du lité, nouveaux modèles, connecti- les informations de la part du au Monde par plusieurs sources. Ghosn. Le groupe Nissan, à l’ori- nuent à se tenir, précise un proche
gine de l’enquête visant Carlos de la direction générale de Re-
Ghosn, pourrait lui aussi, en tant nault. Que l’Alliance Renault-Nis-
que personne morale, faire l’objet san fonctionne est un point de vi-
de poursuites liées à la remise gilance pour tout le monde ». M. Le
aux autorités de documents fi- Maire doit rencontrer à Paris son
nanciers inexacts, rapportent homologue, Hiroshige Seko,
mercredi le journal japonais jeudi, date où le conseil d’admi-
Asahi et le quotidien français des nistration de Nissan doit statuer
affaires Les Echos. Des cadres de sur le sort de Carlos Ghosn. p
Nissan auraient révélé à la justice éric béziat
japonaise d’importantes failles et philippe jacqué

« Le conseil
d’administration n’a été
LE SALON DES FORMATIONS ARTISTIQUES
ni curieux ni courageux »
1 & 2 DÉCEMBRE 2018 Pour Loïc Dessaint, directeur général
du cabinet Proxinvest, « les administrateurs
10h - 18h - ENTRÉE GRATUITE indépendants n’ont pas fait le boulot »

PROGRAMME DES CONFÉRENCES ENTRETIEN Il n’a été ni curieux ni courageux.


Quand nous lui demandions le ré-
Animées par des journalistes du Monde et de Télérama

SAMEDI 1 ER
DÉCEMBRE 2018
D epuis 2005, le cabinet de
conseil et d’analyse finan-
cière Proxinvest alerte
sur l’opacité entourant la rému-
nération des dirigeants de Re-
gime fiscal de M. Ghosn, la ré-
ponse était toujours la même :
« Nous n’en savons rien. » A mesure
que le débat sur sa rémunération
est monté, une forme de clanisme
nault. Loïc Dessaint, son directeur est apparue au sein du conseil
10 h 15 Etudes artistiques, 14 h 00 Se former aux métiers
général, réagit à l’arrestation de avec, d’un côté, l’Etat, qui souhai-
quels profils, quels parcours, du cinéma d’animation. Carlos Ghosn, PDG du groupe. tait limiter la rémunération du di-
comment s’y préparer ? rigeant, et, de l’autre, une grande
15 h 00 Web, numérique, digital… : Comment
11 h 00 Devenir auteur de bandes dessinées. se former aux métiers d’aujourd’hui et de demain ? Que vous inspirent partie du conseil, dont les admi-
ces événements ? nistrateurs indépendants, qui sou-
12 h 00 Les métiers de la mode : 16 h 00 Tout savoir sur le DN MADE, Je suis choqué. Selon Nissan, tenait le dirigeant. Les administra-
quelles formations pour quels débouchés ? le nouveau diplôme en arts appliqués. M. Ghosn a dissimulé au fisc japo- teurs indépendants n’ont claire-
nais et aux actionnaires de Nis- ment pas fait le boulot.
13 h 00 Les métiers du design. 17 h 00 Travailler dans le secteur du cinéma san, et donc à Renault, le premier Pis, ils ont validé sans sourciller
d’animation. d’entre eux, la moitié de sa rému- l’accord de stabilisation de l’al-
nération locale, évaluée à 39 mil- liance, la nouvelle convention
lions d’euros pour les années al- liant l’Etat, Renault et Nissan
lant de 2010 à 2015. Par ricochet, en 2016. Afin d’appliquer, à la de-
Renault a mal informé ses action- mande de l’Etat, le principe du
naires en reproduisant des don- vote double pour ceux qui détien-
DIMANCHE 2 DÉCEMBRE 2018 nées qui semblent erronées. En y nent des actions depuis plus de
ajoutant de possibles abus de deux ans, le conseil de Renault
10 h 15 Jeux vidéo : 14 h 00 Se former aux métiers du graphisme. biens sociaux, le dossier semble s’est engagé à voter au sein du
quels profils, quelles carrières ? particulièrement lourd et les conseil de Nissan comme ce der-
1 5 h 00 Web, numérique, digital… : sanctions sont également très nier. En clair, bien que détenteur
11 h 00 Se former aux métiers comment se former aux métiers d’aujourd’hui importantes [M. Ghosn encourt de 43 % du capital de Nissan, Re-
du cinéma d’animation. et de demain ? jusqu’à dix ans de prison]. nault renonce à ses droits !

12 h 00 Les métiers du design. 16 h 00 Ecoles d’art : Etes-vous surpris ? Comment voyez-vous l’avenir
comment réussir les concours ? Pas totalement ! Depuis sa nomi- de l’Alliance Renault-Nissan ?
13 h 00 Etudes artistiques, quels profils,
nation à la présidence de Renault, Les deux sociétés ont intérêt à
quels parcours, comment s’y préparer?
en 2005, nous avons demandé de coopérer pour poursuivre leur dé-
manière répétée le détail de sa ré- veloppement. C’est à l’Etat fran-
munération chez Nissan, puisqu’il çais, à Renault et à Nissan de se
ET AUSSI DES PRISES DE PAROLES ET DE NOMBREUSES ANIMATIONS :
y conservait le poste de PDG à mettre d’accord sur une direction
DÉFILÉS, EXPOSITIONS DE TRAVAUX ÉTUDIANTS, WORKSHOPS... l’époque. Aux diverses assemblées partagée pour poursuivre cette al-
Retrouvez le programme sur le-start.com générales, la réponse était cons- liance. Mais elle pose tout de
tante : tout ce que vous devez sa- même des questions quant à sa
voir est dans le document de réfé- gouvernance. Le fonctionnement
rence. Mais il n’y avait rien sur ce de Renault-Nissan BV, la coentre-
INFOS & INSCRIPTIONS : LE-START.COM point. A partir de 2010, après une prise sise aux Pays-Bas qui cha-
modification de la loi japonaise, le peaute l’alliance, est très opaque.
montant était communiqué. Mais Le conseil d’administration y est
le conseil d’administration de Re- divisé entre représentants de Re-
LES DOCKS nault n’a pas montré beaucoup de nault et de Nissan… Il n’y a pas
CITÉ DE LA MODE ET DU DESIGN zèle pour en savoir plus… d’administrateur indépendant,
34, QUAI D’AUSTERLITZ - PARIS bref, aucun contre-pouvoir. p
Le conseil d’administration propos recueillis par
de Renault a-t-il été laxiste ? ph. j.
économie & entreprise | 5
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

L’OCDE pense que la croissance Le revenu disponible


a baissé de 440 euros par
mondiale va ralentir en 2019 an entre 2008 et 2016
La chef économiste de l’institution, Laurence Boone, met en garde L’étude mesure l’impact des réformes sociales
et fiscales des deux derniers quinquennats
contre « un atterrissage plus rude que prévu » de l’économie globale

L
a question n’est plus de
savoir si la croissance
mondiale va ralentir mais
à quel rythme. Selon les
Les tensions commerciales freinent les échanges
PRÉVISIONS DE CROISSANCE ÉVOLUTION DU VOLUME D’IMPORTATIONS AMÉRICAINES
V oilà qui donnera du grain
à moudre aux mécon-
tents passionnés de ta-
bleurs Excel. D’après une étude
réalisée par l’Observatoire fran-
prélèvements a été plus que com-
pensée par les réformes des presta-
tions », dit l’étude. De fait, les 5 %
de ménages les plus pauvres y ont
gagné 450 euros, soit 3,9 % de re-
DE L’OCDE DE PRODUITS CHINOIS, EN %*
derniers pronostics de l’Organisa- çais des conjonctures économi- venu disponible en plus, quand
tion de coopération et de déve- En 2018 ques (OFCE) et publiée mardi les 5 % les plus riches y perdaient
loppement économiques (OCDE), En 2019 15 20 novembre, le revenu disponi- 5 640 euros, soit 5,1 % de revenu en
6
6,
6,3

publiés mercredi 21 novembre, la ble des ménages aurait baissé en moins. L’amortisseur social a
6,0

En 2020
progression du produit intérieur 10 moyenne de 440 euros par an donc plutôt fonctionné.
brut (PIB) planétaire devrait s’éta- dans l’Hexagone entre 2008 et Mais un autre phénomène a
blir à 3,5 % en 2019 et 2020, après 5 2016. Une perte qui avoisine les joué à plein : l’augmentation dans
7
3,
3,5
3,5

3,7 % cette année. Soit une baisse 160 euros pour les 5 % de foyers la population de la part des per-
9
2,

de régime en douceur. 0 les plus modestes et 2 500 euros sonnes seules et des familles mo-
2,7
2,1

Seulement, « l’économie globale pour les 5 % les plus aisés. noparentales. Les ménages, plus
6
1,6
1,

1,5

navigue dans des eaux agitées » et –5 Comment ? Pourquoi ? L’en- éclatés, ont rapetissé, et leurs re-
« une accumulation de risques quête, intégrée au « Portrait social venus avec. Un phénomène ac-
pourrait créer les conditions d’un –10 de la France » réalisé par l’Institut centué par le vieillissement de la
atterrissage plus rude que prévu », Monde Etats-Unis Chine France 2013 14 15 16 17 2018 national des statistiques et des population. D’après l’OFCE, cet
met en garde la chef économiste études économiques (Insee), es- « effet démographie » a représenté
de l’institution. Passage en revue SOURCE : OCDE *Moyenne mobile sur six mois quisse des pistes, mais se garde une baisse de 400 euros du re-
de ces vents contraires que « cer- bien de trancher. Les auteurs se venu moyen. Il semble que toutes
taines décisions politiques sont en gents comme il s’en produit mettent à augmenter. Une allu- sont concentrés exclusivement les tranches de la population
train d’exacerber », selon la Fran- presque à chaque fois que le
La progression sion claire à l’Italie dont les éta- sur l’impact des réformes sociales soient concernées, puisque les
çaise Laurence Boone. billet vert se renchérit. Enfin, au du PIB planétaire blissements financiers sont truf- et fiscales mises en places sous les pertes de revenu touchent tous
niveau mondial, cet emballe- fés d’emprunts d’Etat. deux précédents quinquennats, les vingtiles entre 1 % et 1,4 %.
Une escalade des tensions com- ment pourrait affecter durable-
devrait s’établir les évolutions démographiques Etonnamment, la hausse du chô-
merciales La menace, récurrente, ment la confiance des entrepri- à 3,5 % en 2019 La décélération de l’économie et celles du marché du travail. Des mage (passé entre 2008 et 2016 de
est tout sauf théorique. Les taxes ses. Et les inciter à retarder leurs chinoise La croissance chinoise a facteurs qui ne suffisent pas, ma- 7,1 % à 9,8 % de la population ac-
douanières imposées par Donald projets d’investissement.
et 2020, après ralenti au cours de l’année 2018. nifestement, à tout expliquer. tive), l’augmentation du temps
Trump sur 250 milliards de dol- 3,7 % en 2018 Un coup de frein pour l’heure es- partiel et les changements dans la
lars (219 milliards d’euros) de pro- Des vulnérabilités financières La sentiellement lié aux restrictions D’importantes disparités structure des catégories sociopro-
duits chinois importés, ainsi que remontée des taux aux Etats-Unis engagées par Pékin depuis deux A elles seules, les mesures socio- fessionnelles n’auraient pas eu
la riposte de Pékin, devraient pe- est un développement inévitable donné un avant-goût. La conta- ans pour stopper la folle envolée fiscales auraient en effet grignoté d’« effet significatif » sur le revenu
ser sur le commerce mondial, pour une économie en forte gion est restée limitée et l’impact du crédit. Mais alors que le conflit de 500 euros en moyenne le re- disponible moyen, précisent les
freiner la croissance et alimenter croissance, où le chômage est au devrait demeurer modéré pour la commercial s’envenime avec venu disponible des ménages. Le auteurs. Pas plus, d’ailleurs, que
l’inflation. Déjà, les prix de cer- plus bas. Mais l’OCDE s’inquiète croissance mondiale. Mais les Washington, les autorités ont découpage est simple : la hausse les réformes des prélèvements et
tains produits ciblés par des nou- de la volatilité des Bourses et du conditions pourraient changer si commencé à activer de nouvelles des cotisations et contributions des prestations sociales de 2017,
veaux droits de douane améri- risque d’une correction sévère sur la confiance des investisseurs se mesures de stimulus budgétaire sociales ainsi que celle des impôts dont l’impact est également me-
cains – les lave-linge par exemple les marchés en cas de resserre- détériorait durablement. et monétaire. Un soutien à la sur le revenu et le patrimoine ont suré dans le « Portrait social ».
– ont grimpé fortement. ment brusque des conditions fi- croissance qui remet à plus tard coûté (en moyenne toujours) Au bout du compte, l’étude de
Or Washington n’exclut pas de nancières. Une menace d’autant Les risques politiques en Europe l’objectif de désendettement, en 750 euros, alors que la revalorisa- l’OFCE révèle surtout un manque :
taxer la totalité des importations plus aiguë que la valorisation de Les incertitudes sont vives sur le dépit des risques pour le système tion des prestations familiales, celui, criant, de modèles statisti-
chinoises, ce qui entraînerait des certains actifs sur les marchés ac- Vieux Continent, au moment où financier. Comme le souligne des minima sociaux et des aides ques adaptés aux évolutions ré-
représailles immédiates. Dans tions, notamment dans le secteur s’achèvent les négociations sur le l’OCDE, le crédit au secteur privé aux travailleurs pauvres en rap- centes du marché du travail. La
un tel scénario, les Etats-Unis des technologies, a battu des re- Brexit dans le chaos le plus total. demeure extrêmement élevé, à portait 250. précarité, comme la fixation des
verraient le niveau des investis- cords historiques. « Il est impératif que l’Union euro- 160 % du PIB. On observe toutefois d’impor- salaires pour les plus aisés, sont
sements reculer de 2 % et les prix Une envolée soudaine des taux péenne et le Royaume-Uni fassent Mais tout aussi inquiétante est tantes disparités selon le niveau trop mal prises en compte. Et les
à la consommation augmenter d’intérêt pourrait aussi avoir des en sorte de conclure un accord qui la menace d’une décélération de vie. « Pour la moitié des ména- chiffres, en l’état, ne collent pas. p
de presque 1 % en 2020 et 2021, répercussions sévères pour cer- maintienne une relation la plus plus franche de l’économie du ges les plus modestes, la hausse des élise barthet
calcule l’OCDE. Au risque de pro- tains pays émergents. Notam- proche possible entre les deux par- géant asiatique. Elle aurait « des
voquer des effets en chaîne : une ment ceux présentant un profil ties », exhorte Mme Boone. La chef conséquences négatives impor-
remontée plus rapide qu’attendu vulnérable, parce qu’ils affichent économiste met aussi en garde tantes pour l’économie mondiale,
des taux d’intérêt américains, des déficits ou sont lestés d’une contre l’exposition de certaines particulièrement si la confiance
une appréciation du dollar et, au vaste dette libellée en dollars. Les banques européennes à la dette des marchés financiers s’en trou-

5 MILLIARDS
bout du compte, des sorties de secousses des derniers mois, en souveraine, qui pourrait peser sur vait heurtée », écrit le rapport. p
capitaux dans les pays émer- Turquie et en Argentine, en ont le crédit si les primes de risque se marie de vergès

C’est le montant des ventes, en euros, que le Black Friday – vendredi


23 novembre – devrait générer en France cette semaine, en ligne

Ensemble, les GAFA ont perdu près de comme en magasin, selon une étude du Centre for Retail Research
(CRR), soit près de 6 % de hausse sur un an. Lancée en 2013, cette pro-
motion géante importée des Etats-Unis s’étend désormais sur une se-
maine entière et concerne tous les secteurs. Les seules ventes en ligne
1 000 milliards de dollars de valeur depuis l’été devraient atteindre 1,3 milliard d’euros à elles seules, selon la Fédéra-
tion du e-commerce et de la vente à distance. – (AFP.)

Google, Apple, Facebook et Amazon entraînent les indices boursiers dans leur chute S PAT I AL hausse de 12 points sur un
Un nouveau patron à an, et de 59 % en France.
venir pour ArianeGroup
new york - correspondant baisse des commandes de micro- C’est au tour d’Alphabet, la mai- régulation plus forte. Tim Cook, Les deux actionnaires à parts F I N AN C E
processeurs, tandis que la firme son mère de Google, d’être mise patron d’Apple, l’a jugée « inévita- égales d’ArianeGroup, Airbus Generali va investir

L es gains de 2018 sont désor-


mais effacés. Les trois prin-
cipaux indices de Wall
Street – Dow Jones, S&P 500 et
Nasdaq – ont poursuivi leur chute,
de Cupertino, en Californie, a fait
savoir qu’elle ne préciserait plus
les ventes de ses iPhone, signe
que le marché commence à satu-
rer et que la vache à lait ne le serait
en cause : l’entreprise est soup-
çonnée d’avoir voulu biaiser son
moteur de recherche. Explication,
lorsque Donald Trump a décidé, à
l’hiver 2017, d’interdire l’accès au
ble », dimanche 18 novembre. « Je
crois fondamentalement dans le
marché, mais nous devons admet-
tre que [celui-ci] ne fonctionne pas.
Je pense que le Congrès ou l’admi-
et Safran, cherchent un suc-
cesseur à Alain Charmeau. Le
comité central d’entreprise a
été informé, le 8 novembre,
de la décision de son prési-
1 milliard d’euros
dans sa numérisation
L’italien Generali a annoncé,
mercredi 21 novembre, qu’il
allait investir 1 milliard
mardi 20 novembre, perdant res- peut-être pas éternellement. territoire américain à des ressor- nistration légiféreront à un mo- dent exécutif de prendre sa d’euros dans le cadre de son
pectivement 2,2 %, 1,8 % et 1,7 %, tissants de pays à majorité musul- ment ou à un autre. » L’administra- retraite « courant 2019 ». plan stratégique 2019-2021,
entraînés par la déroute des va- Crainte d’une régulation plus forte mane, des employés de Google tion Trump souhaite une politi- Cette passation se fera dans afin de transformer et de nu-
leurs technologiques. Le Nasdaq Il en va de même pour Amazon, ont débattu pour savoir s’il fallait que antitrust plus dure. L’attitude une conjoncture difficile mériser son modèle opéra-
enregistre un recul de 15 % depuis seconde entreprise à franchir le inclure un biais pro-immigration de la Chambre des représentants, à pour le fabricant de la fusée tionnel et son système de
le plus haut niveau atteint fin août. cap des 1 000 milliards de dollars dans leur moteur de recherche. La majorité démocrate, est incertaine Ariane, qui va supprimer distribution. Le premier assu-
En cause, la conviction des inves- de capitalisation, qui a perdu 27 % direction du groupe a nié toute – la gauche devrait hésiter à s’atta- 2 300 emplois d’ici à 2022. reur européen gère 487 mil-
tisseurs que « les arbres ne mon- depuis début septembre. La firme mise en œuvre de ce biais politi- quer à son fief de la Silicon Valley. liards d’euros d’actifs et veut
tent pas jusqu’au ciel » et que la fondée par Jeff Bezos a présenté un que. Il n’empêche, le soupçon est La chute boursière a des explica- MON N AI ES atteindre 500 milliards d’ici à
croissance, même dans ce secteur, chiffre d’affaires en croissance dé- instillé. S’y ajoute la mise en cause tions techniques : des investis- L’euro a toujours la cote 2020. – (AFP.)
ne sera pas éternelle. La correction cevante, et c’est cet indicateur que des pratiques commerciales de seurs ont acheté des valeurs tech- Selon un baromètre de la
a certes des origines macroécono- les opérateurs ont décidé de pren- Google qui lui ont valu, en Eu- nologiques depuis le creux d’octo- Commission européenne pu- C HI MI E
miques – hausse des taux par la dre en compte. Depuis des mois, rope, une amende de 4,34 mil- bre, croyant faire de bonnes affai- blié mardi 20 novembre, Monsanto fait appel
Réserve fédérale (banque centrale ils saluaient l’entreprise qui parve- liards d’euros. L’entreprise a res. Engrangeant des pertes, ils 64 % des citoyens de la zone de sa condamnation
américaine), fin du stimulus fiscal, nait enfin à augmenter ses profits. perdu un cinquième de sa valeur. sont forcés de remettre leurs titres euro jugent que la monnaie dans le procès Roundup
guerre froide commerciale avec la Deuxième sujet, la régulation. Ensemble, ces quatre sociétés sur les marchés, accroissant la unique est « une bonne Monsanto a lancé, mardi
Chine –, mais elles sont le plus sou- Facebook est, depuis longtemps, (regroupées sous le nom de baisse. Celle-ci se généralise, avec chose » pour leur pays, un ni- 20 novembre, la procédure
vent microéconomiques. C’est ce pris dans le scandale des comptes « GAFA » pour Google, Apple, Fa- la dette de General Electric, en veau équivalent à celui de d’appel de sa condamnation
qui inquiète les investisseurs. manipulés pendant la campagne cebook et Amazon) ont perdu, de- passe d’être traitée comme un 2017. Un sondé sur quatre es- à payer 289 millions de dol-
Apple, l’entreprise qui valait présidentielle américaine de puis leurs plus hauts respectifs, junk bond (« obligation pourrie »), time à l’inverse que l’euro est lars (254 millions d’euros) de
1 000 milliards de dollars 2016, et son patron Mark Zucker- près de 1 000 milliards de dollars l’affaire Carlos Ghosn chez Re- « une mauvaise chose », un ni- dommages et intérêts à un
(880 milliards d’euros) cet été, a berg, qui « bunkerise » son entre- de valeur (979 milliards, très nault-Nissan ou l’effondrement veau au plus bas historique. jardinier américain souffrant
perdu un quart de sa valeur de- prise, est toujours plus contesté. exactement). des cours du pétrole, qui ont perdu Le soutien le plus élevé est d’un cancer qu’il attribue au
puis le plus haut du 3 octobre. Ses Le réseau social a perdu 40 % de Les marchés craignent que la 30 % depuis début octobre. p enregistré en Irlande (85 %). Il Roundup, a indiqué une avo-
fournisseurs ont fait part de la sa valeur depuis juillet. technologie ne soit l’objet d’une arnaud leparmentier est de 57 % en Italie, en cate de l’entreprise. – (AFP.)
6 | management 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Les salariés « boomerang » font HANDICAP : L'INSERTION DANS L'EMPLOI


RAREMENT PERÇUE COMME UNE ÉVIDENCE

leur apparition en France EN TANT QU'EMPLOYEUR, DIRIEZ-VOUS QUE L’INSERTION


ET L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES SONT
POUR LES ENTREPRISES ET LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS...
(DEUX RÉPONSES POSSIBLES)
Les entreprises en mal de recrutement n’hésitent plus à réintégrer d’anciens employés
... une difficulté objective
du fait de la nature des postes
46 %

I
l a démissionné en 2013 ponsable d’équipe commerciale. sante, il invite néanmoins à se po-
pour revenir chez son an- Le phénomène des salariés « boo- LES DEUX TIERS ser les bonnes questions : « Com- ... une opportunité de s’ouvrir
34 %
à de nouveaux profils
cien employeur, un an plus
tard. Erwan Briet, 28 ans, fait
merang » n’est pas négligeable.
D’après une étude réalisée par
DES MANAGEURS ment s’est passé le départ ? Ai-je
vraiment envie que ce salarié re-
partie de ces salariés dits « boo- Kronos et Workplace Trends aux SONT FAVORABLES vienne : correspond-il au poste ? ... une obligation sociale
imposée par la loi
17 %
merang ». Entré fin 2011 comme Etats-Unis en 2015, alors que la Est-il performant ? A-t-il un bon
AUX RETOURS,

SOURCE : AGEFIPH
commercial chez Meilleurs- moitié des professionnels RH af- état d’esprit ? » Dans son entre-
... une contrainte budgétaire 13 %
Agents, une plate-forme d’esti-
mation immobilière en ligne, il
firment que leur organisation
avait précédemment adopté une
ET 40 % DES SALARIÉS prise, le recrutement d’un salarié
« boomerang » est d’ailleurs en
décide, en 2013, de tenter sa politique interdisant ces retours, SERAIENT PRÊTS cours. Parti en 2017, un ingénieur
... une évidence 10 %
chance comme créateur d’entre- 76 % déclarent aujourd’hui les ac- R&D informatique devrait réinté-
prise. Mais des problèmes per- cepter davantage. Les deux tiers À ENVISAGER grer la société en février 2019.
sonnels auront raison de sa dé- des manageurs y sont favorables.
termination. Ayant gardé le con- Quant aux salariés, 40 % se- CETTE POSSIBILITÉ Coût allégé
Selon le nouveau baromètre créé par l’Association de gestion
du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes
tact avec d’anciens collègues de raient prêts à envisager cette pos- Avec quelques années de recul, handicapées (Agefiph), publié le mercredi 21 novembre, l’insertion
MeilleursAgents, il suit le par- sibilité, avec des différences se- Valeo estime le bilan positif. « Si et l’emploi des personnes handicapées en entreprise ne sont
cours de son ex-société qui est en lon les générations : 46 % chez les tait à jamais. « Le raisonnement les gens reviennent, cela signifie « une évidence » que pour 10 % des employeurs. C’est d’abord
pleine croissance. Et propose à millennials (nés entre 1980 et était alors de dire que si l’on auto- que l’herbe n’est pas plus verte « une difficulté objective » pour 46 % d’entre eux, mais aussi,
nouveau ses services. « L’entre- 2000), mais seulement 29 % chez risait les retours, on favoriserait les ailleurs, et, de plus, ces retours mi- bonne surprise, « une opportunité de s’ouvrir à de nouveaux
prise m’a offert la chance de reve- les baby-boomers (nés entre 1945 départs, ce qui s’est révélé faux », nimisent les risques de décalage profils ». Destiné à mieux connaître la nature des freins à l’emploi
nir. J’ai repris mon poste de com- et 1960). Concrètement, seules explique Bruno Guillemet. De- culturel. » Même son de cloche des personnes en situation de handicap, ce baromètre a été
mercial, mais j’ai dû faire de nou- 15 % des personnes interrogées puis les années 2010, les choses chez MeilleursAgents : Florie réalisé du 27 septembre au 5 octobre en interrogeant plus
veau mes preuves », explique celui sont retournées chez un ancien ont changé. Le nombre de retours Garnier, la DRH, apprécie le coût de 1 000 salariés et 400 employeurs sur leur perception
qui a pris du galon et qui occupe, employeur. reste modeste, mais augmente : allégé de ces embauches par rap- de l’intégration des handicapés en entreprise.
depuis deux ans, le poste de res- sur quelque 6 000 recrutements port à un recrutement externe
Pénurie de talents annuels d’ingénieurs et de cadres (la société a ainsi réintégré douze
Mais « la tendance est indéniable- au niveau mondial, 129 ont con- anciens collaborateurs). « Nous

LES CHIFFRES ment à la hausse, précise Joyce


Maroney, executive director au
cerné des salariés « boomerang »
en 2015 (dont 24 en France) ; ils
connaissons le salarié, nous sa-
vons déjà qu’il a du talent et que
QUESTION DE DROIT SOCIAL
Workforce Institute de Kronos, sont cette année (au début no- son état d’esprit correspond à la
spécialiste des solutions de ges-
tion des effectifs. Ceci est dû no-
vembre) 220 (dont 42 dans
l’Hexagone).
culture d’entreprise. De plus,
ayant vécu autre chose, il revient
La pause est-ce
114 000 tamment aux réseaux sociaux, qui Pour la sociologue Florence Osty, avec de nouvelles compétences »,
encore du travail ?
C’est l’effectif que devrait attein- renforcent la transparence sur les professeure à Sciences Po et direc- souligne-t-elle.
dre Valeo, fin 2018, qui comptait, pratiques, les changements d’em- trice de l’executive master sociolo- « Le message envoyé par l’entre-
fin 2017, 111 600 salariés dans ploi, etc. », mais aussi aux problè- gie de l’entreprise et stratégie de prise est très positif, estime pour
33 pays. Le recrutement de
7 000 ingénieurs et cadres est
prévu en 2019, dont 800 à 850
en France. Le turnover au niveau
mondial est de 8 % (6 % en
mes de recrutement. Manpower
note d’ailleurs, dans son étude sur
la pénurie des talents publiée en
juin, que celle-ci a atteint un ni-
veau record cette année. Ainsi au
changement, « ce phénomène té-
moigne du fait que le pacte qui a
prévalu durant des décennies – le
salarié échange sa loyauté contre
une carrière – s’est effrité. Nous ne
sa part le patron d’Eurécia, puis-
que cela signifie qu’elle donne le
droit à l’expérimentation. Cette
pratique est excellente pour la
marque employeur. Il s’agit d’une
C omme l’indique son éty-
mologie, faire une « pause »,
c’est « arrêter ». Définies
comme « un arrêt de courte durée
sur le lieu de travail ou à proxi-
temps consacrés aux pauses sont
considérés comme du temps de
travail effectif lorsque (…) le salarié
est à la disposition de l’employeur
et se conforme à ses directives,
France). Moyenne d’âge : n. c. niveau mondial, 45 % des entre- sommes plus dans le temps long et sorte de cooptation, mais par soi- mité », les pauses sont en principe sans pouvoir vaquer librement à
prises rencontrent des difficultés nous assistons à des comporte- même, le nec plus ultra donc ! » exclues du « temps de travail effec- des occupations personnelles ».
à recruter. En France, elles sont ments plus opportunistes et court- Encore faut-il que l’entreprise tif ». Officielles mais aussi offi-
210 29 % (contre 23 % en 2016). termistes. De la notion de pacte, on cultive le lien avec ses ex-salariés. cieuses, elles ont donc pâti du pas- Eviter les « pauses cigarette »
C’est le nombre de salariés chez « Le recrutement d’anciens colla- est passé à celle du contrat ». En septembre, pour fêter ses sage de 39 à 35 heures. Nombre C’est sur ce dernier terrain que no-
MeilleursAgents. L’entreprise va borateurs est une démarche prag- Pascal Grémiaux, président et 10 ans et l’installation dans de d’entreprises les ont alors rédui- tre code conçu pour le travailleur
recruter 80 personnes en 2019. matique, souligne Bruno Guille- fondateur de la PME toulousaine nouveaux locaux, Meilleurs- tes, ou exclues du calcul du temps manuel de la grande industrie
Moyenne d’âge : 33 ans. met, DRH de Valeo. Face à la crois- Eurécia, éditrice de logiciels de Agents a invité ses anciens colla- de travail. Même si ce brave calcul montre ses limites. Car nombreux
sance du groupe, pourquoi nous management et de gestion RH, y borateurs. Une nouvelle problé- comptable passe à côté de la vie sont les travailleurs du savoir pre-
priverions-nous de certains ta- voit quant à lui une évolution du matique apparaît : « Celle de la fi- d’un collectif : la pause-café crée nant leur pause en restant à leur
60 lents ? » L’équipementier automo- management : « Le rapport de délisation des salariés, indique du lien, permet d’échanger des in- poste, et rivés à leur écran ; mais ils
C’est le nombre de salariés bile fait partie des entreprises qui force a laissé plus de place à Florence Osty, non sur quarante formations professionnelles ou jouent en ligne, regardent une sé-
d’Eurécia. La société prévoit une ont changé leur fusil d’épaule. l’échange et au qualitatif. » S’il re- ans de carrière en continu, mais au encore d’économiser des mails. rie en streaming ou consultent
quinzaine de recrutements Longtemps, un dogme a prévalu : connaît que la réintégration d’un long cours par intermittence. » p Issue de la directive communau- leur messagerie personnelle.
en 2019. Moyenne d’âge : 35 ans. celui qui quittait le groupe le quit- ancien salarié peut être intéres- myriam dubertrand taire du 4 novembre 2003, l’article Bien mauvaise idée en termes de
L.3121-16 du code du travail indique sédentarité et de fatigue visuelle
que si « le temps de travail quoti- (« L’employeur organise l’activité
dien atteint six heures, le salarié bé- du travailleur de telle sorte que son
néficie d’un temps de pause d’une temps quotidien de travail sur

De l’art de gouverner une entreprise


durée minimale de vingt minutes écran soit périodiquement inter-
consécutives » ; durée qui peut être rompu par des pauses ou des chan-
augmentée – mais pas diminuée – gements d’activité réduisant la
par accord d’entreprise ou de bran- charge de travail sur écran »,
che. La « pause déjeuner » en est R. 4542-4). Et donnant parfois lieu
l’exemple le plus banal. Mais ces- à contentieux, l’employeur ayant

E
ntre le VIe et le XIIIe siècle après au gouvernement des organisations qui ser le travail suffit-il à être en sanctionné ces évasions virtuel-
J.-C., les monastères furent, en Oc- produisent les biens nécessaires à notre pause ? Certaines ne sont pas de les : à tort, car pendant les pauses,
cident, de véritables multinatio- vie. L’auteur commence par établir les tout repos, comme le montre l’ar- le collaborateur doit pouvoir « li-
nales. Ils étaient largement auto- définitions de la gouvernance, mais rêt rendu par la Cour de cassation brement vaquer à des occupations
nomes localement sous l’autorité d’un aussi des entreprises, car « leur diversité le 24 octobre 2018. personnelles ». Dans le respect des
abbé élu par les moines. Les règles monas- ne rend pas très évidente une approche Dans ce restaurant, le chef de cui- règles de sécurité informatique de
tiques devaient tenir compte de la double globale de la question ». sine dispose d’une pause non ré- l’entreprise.
activité des religieux, à la fois spirituelle et Cela dit, le gouvernement de tout type munérée de quarante-cinq minu- A soigneusement éviter, enfin,
active, et de la manière de gouverner les d’entreprise repose sur trois pouvoirs : le tes pour déjeuner et dîner : mais il même si elles sont source de con-
monastères et leurs réseaux souvent com- pouvoir souverain, le pouvoir exécutif et doit continuer à surveiller les vivialité : les « pauses cigarettes ».
plexes de laïcs associés, dans la logique LA GOUVERNANCE le pouvoir de surveillance. A partir de la commis. Ayant demandé en jus- Car outre les permanentes allées
d’un double objet social et économique. D’ENTREPRISE, façon dont ces pouvoirs sont exercés, tice la requalification de l’ensem- et venues perturbant les collè-
« A chaque fois qu’il fallut organiser des de Pierre-Yves Gomez, l’auteur dégage sept régimes de gouver- ble de ces pauses en temps de tra- gues, elles pourraient demain pas-
lieux de production collectifs, la question PUF, 128 pages, 9 euros nance. « Nous en déduirons comment vail effectif (et donc en heures sup- ser pour une incitation patronale.
de leur gouvernance a été soulevée. Depuis une entreprise passe d’un régime à l’autre plémentaires), il a obtenu près de Et au nom du principe d’égalité si
trois siècles, les entreprises produisent les et combien l’histoire du capitalisme tout 90 000 euros : 46 146 euros de cher au cœur des Français
biens et services qui nous sont nécessaires, entier est éclairée par cette dynamique de majoration salariale, et 38 687 euros (« Bianca descend deux fois par
elles assurent l’emploi et les rémunéra- que et politique. « Le pouvoir de la gouver- la gouvernance des entreprises. » Après de repos non pris. Des ouvriers jour, pourquoi pas moi ? »), elles in-
tions de millions de gens et définissent lar- ner se fonde, se gagne et se défend. Il obéit à avoir expliqué pourquoi il existe des avaient déjà obtenu la même re- citent des fumeurs repentis à re-
gement nos goûts et nos modes de con- des normes légales, mais dépend aussi des différences nationales dans la ma- qualification le 20 février 2013 : chuter pour s’échapper quelques
sommation. A leur tour la question leur est comportements de gouvernants, de leur nière de gouverner les entreprises, Pier- pendant leur pause, ils étaient te- minutes du bureau… p
posée : comment sont-elles gouvernées et charisme et de leurs vertus. » re-Yves Gomez montre combien « l’art de nus de rester dans un local vitré
par qui ? », s’interroge Pierre-Yves Gomez gouverner est aussi et sans doute d’abord d’où ils devaient continuer à sur-
dans La Gouvernance d’entreprise. SENS À L’ORIGINE MARITIME le fait d’êtres humains, avec leurs faibles- veiller leurs machines. ¶
Une représentation naïve de l’entreprise Dans son ouvrage, le professeur de straté- ses et leurs vertus ». Rien de surprenant, L. 3121-2 in- Jean-Emmanuel Ray
la suppose comme un système rationnel- gie à l’école de management de Lyon pré- Si gouverner, c’est souscrire à des nor- diquant que « le temps nécessaire est professeur à l’Ecole de droit
lement géré par des dirigeants formés à sente les fondamentaux de l’art de gou- mes et à des règles, c’est aussi et surtout à la restauration ainsi que les de Paris-I-Panthéon-Sorbonne
cette fin qui prennent les meilleures déci- verner l’entreprise contemporaine. Le gérer des ambitions, défendre des idéaux,
sions sans qu’interfèrent les intérêts de ce verbe « gouverner » vient du latin « guber- anticiper, ruser. C’est tenir compte des ac-
qui exerce une influence sur eux. « Con- nare », à savoir tenir un gouvernail. Le teurs concrets dans un temps donné, de
ception irénique de l’entreprise, imperméa- sens est, à l’origine, strictement maritime. leur culture, de leur formation, de leurs in- L’égalité en cinq critères et femmes ; le pourcentage de
B R E F

ble aux jeux de pouvoirs et aux calculs des Par leurs choix, ceux qui tiennent le gou- térêts, de leurs relations. « L’ignorance du La loi pour la liberté de choisir femmes augmentées après un
acteurs qui la gouvernent, à leurs ambi- vernail déterminent tant le travail des ma- lien entre la gouvernance et la stratégie ex- son avenir professionnel pré- congé maternité ; l’écart entre
tions comme à leurs inimitiés », tranche rins que le destin des passagers et cargai- plique bien des choix erronés. Mais elle voit que les entreprises qui, la part des femmes et celle des
l’économiste et chroniqueur du Monde. sons. Qui a le droit de tenir le gouvernail rend aussi aveugle à la responsabilité de d’ici à la fin 2022, n’auront pas hommes augmentés ; l’écart
Successions difficiles, prise de pou- et qui en est tenu à l’écart ? Comment ceux qui en gouvernant les entreprises in- résorbé les inégalités salaria- entre le temps moyen s’écou-
voir par les actionnaires minoritaires, peut-il changer de mains ? Qui contrôle la fluencent bien au-delà d’elles l’avenir de ter- les entre hommes et femmes lant entre deux promotions
manœuvres visant à écarter un potentiel pertinence des décisions ultimes ? ritoires et la transformation de modes de seront taxées. Les critères qui pour elles et eux ; le nombre
E N

directeur général… La chronique des affai- Ces questions, aussi anciennes que consommation. Et qui sont, de ce fait, plus devaient être présentés le de femmes parmi les dix sala-
res nous rappelle quotidiennement que l’économie politique, sont particulière- puissants que bien des politiques. » p 22 novembre sont : l’écart de riés les mieux payés de l’en-
l’entreprise est une institution économi- ment cruciales quand elles sont posées margherita nasi rémunération entre hommes treprise. – (AEF.)
0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018 idées | 7

Transmettre aux Pour un enseignement de sciences sociales


élèves des savoirs vivant et ouvert sur le monde
fondamentaux en SES Cinq universitaires, dont
tent profondément en cause ce qui consti- Les programmes proposés vont aggraver
Thomas Piketty et Christian tuait sa profonde originalité, thématique et ce mal. Ils sont largement idéologiques, en
Philippe Aghion et Pierre-Michel Menger, Baudelot, dénoncent pédagogique, et qui était d’abord inscrite évacuant méthodiquement les sujets qui
présidents du groupe de travail chargé de la une réforme du programme dans les grandes questions économiques et peuvent fâcher les avocats de la « start-up
sociales. Le risque d’affaiblissement et de nation » : le chômage structurel, la pauvreté
refonte des programmes de SES, rejettent le des sciences économiques marginalisation des SES au lycée général croissante, les inégalités et les phénomènes
« procès d’intention » fait à leurs propositions et sociales qui trahit le projet nous conduit – en tant que chercheurs et de ségrégation spatiale, sociale et ethno-ra-
universitaires (économistes, sociologues) – ciale, jusqu’à la « catégorie socioprofession-
originel de formation à alerter les pouvoirs publics et nos conci- nelle » qui disparaît des manuels…
toyens des dangers inhérents à cette ré- Par ailleurs, comment expliquer, alors que
Par PHILIPPE AGHION interdisciplinaire et citoyen forme d’une discipline dont la formation les questions contemporaines du XXIe siècle
et PIERRE-MICHEL MENGER AVANT MÊME compte plus que jamais dans la vie publique. ont plus que jamais besoin d’analyses plu-
DE CONNAÎTRE Rappelons d’abord que cet enseignement
n’est pas le produit de gauchistes écervelés
rielles, que les nouveaux programmes de
2de et de 1re cloisonnent si étroitement d’un
Collectif

U ne réforme de l’architec-
ture et du contenu des
LA TOTALITÉ DES des années 1960, comme le laissent entendre
ses adversaires institutionnels, l’Institut de
côté l’économie de l’autre la sociologie ?
Comment peut-on se résoudre à n’ensei-

L
enseignements de scien- PROPOSITIONS, a réforme en cours du lycée sup- l’entreprise, Michel Pébereau et beaucoup gner en 1re qu’une seule doctrine, celle de la
ces économiques et sociales (SES)
de 2de, 1re et terminale des lycées
DES ASSOCIATIONS prime les séries de bac, dont celle
d’économique et social (ES), et pro-
d’autres. Bien au contraire. C’est en 1965-1967,
sous la présidence du général de Gaulle,
théorie microéconomique et du marché
parfait, alors que pour saisir les questions
est engagée. Un groupe de tra- ET DES COLLÈGUES pose un système complexe de choix qu’un enseignement de sciences économi- économiques, il faudrait au contraire ouvrir
vail que nous présidons s’est d’enseignements dits majeurs et mineurs ques et sociales a été institué. Le noyau réfor- davantage la science économique à la
réuni à plusieurs reprises et a fait DU SUPÉRIEUR dans lequel la place de l’enseignement des mateur qui en fut à l’origine était notam- sociologie, mais aussi à la science politique,
ses premières propositions pour sciences économiques et sociales (SES) est ment animé par deux enseignants de l’Ecole au droit, à l’histoire, à l’anthropologie ? Le
structurer l’enseignement heb- S’INDIGNENT plus qu’incertaine. normale supérieure, un géographe, Marcel moment de spécialisation disciplinaire peut
domadaire de une heure et demie ET PÉTITIONNENT Plus grave, la récente publication des pro- Roncayolo, et un historien, Guy Palmade, ins- arriver plus tard, en licence, master ou doc-
en 2de et de quatre heures en 1re. jets de programmes de SES, en classe de 2de crits en thèse et adoubés par Fernand Braudel torat, ou jamais.
Il reste à mettre au point le pro- et de 1re, montre clairement une volonté qui présidait la 6e section de l’EPHE (future Les sciences sociales, qui incluent évidem-
gramme pour les six heures de rompre avec la philosophie qui a présidé Ecole des hautes études en sciences sociales, ment la science économique, doivent per-
d’enseignement hebdomadaire défaillances des marchés. Une à la naissance, il y a cinquante ans, de EHESS, en 1975). Il a convaincu du bien-fondé mettre d’éveiller la curiosité des lycéens,
en terminale. bonne compréhension de ces as- cette nouvelle discipline au lycée. Alors que d’ajouter un « et sociales » à l’enseignement développer, dans la rigueur, leur sens critique
Notre groupe de travail a réuni pects microéconomiques s’avère les jeunes ont aujourd’hui plus que jamais de l’économie au lycée général. et leur capacité à appréhender leur environ-
des professeurs de SES et des ainsi indispensable pour ensei- besoin d’être armés d’outils de réflexion nement économique et social.
universitaires économistes, gner les éléments-clés de la leur permettant de développer un sens cri- CONTENUS ASSEZ DÉSESPÉRANTS Nous avons des propositions pour faire re-
sociologues et politologues. Par macroéconomie. Dès la 2de est tique (c’est-à-dire favorisant la diversité et Est ainsi né un « esprit des SES ». Nul n’a vivre cet esprit des SES et pour conserver à cet
ailleurs, nous avons interagi de abordée la question du chômage le pluralisme) sur les interprétations des mieux exprimé cet esprit que Marcel Ron- enseignement toute sa rigueur scientifique.
façon continue avec les représen- dans le chapitre sur le diplôme, grands problèmes sociaux et économiques cayolo, récemment disparu. Il déclarait au Les « sciences dures » ont réussi, par l’instau-
tants des différentes associations l’emploi et les « capabilités » (no- du monde, les nouveaux programmes vi- Monde en 1967 : « Cette section (B ou ES) doit ration de travaux pratiques, à former leurs
d’enseignants, en particulier tion due à Amartya Sen). En 1re, les sent désormais à planter des concepts dé- être ouverte sur la réalité et donner aux élèves élèves à l’expérimentation, étape fondatrice
l’Association des professeurs de élèves étudieront le rôle de la poli- coupés du réel et terriblement abstraits une véritable culture générale moderne. Elle de la démarche scientifique. L’enseignement
sciences économiques et sociales tique budgétaire et de la politique pour des lycéens. doit leur permettre de mieux comprendre et des SES gagnerait à mieux former les élèves
(Apses). Mais avant même de monétaire. Et le programme de Cette réforme fait courir un risque majeur de critiquer de façon objective le monde où ils aux enquêtes dans le cadre de travaux prati-
connaître la totalité des proposi- terminale doit être largement à l’enseignement des SES qui, pris dans la vivent, en les sensibilisant aux problèmes éco- ques où ils pourraient réaliser et participer
tions, et donc l’architecture géné- consacré à la macroéconomie et plus forte concurrence entre disciplines nomiques et sociaux, en leur donnant un vo- eux-mêmes à des enquêtes en vraie grandeur
rale d’un enseignement qui est au rôle de l’Etat pour réduire le instaurée par la réforme Blanquer, aura peu cabulaire de base et un système de références sur des sujets qui les concernent.
structuré pour se déployer sur chômage, stabiliser le cycle éco- de chance d’attirer beaucoup de lycéens. Les (…). Il ne s’agit pas d’enseigner des doctrines Il est nécessaire de réformer les contenus
trois années, des associations et nomique et favoriser une crois- programmes de SES qui se dessinent remet- ou des modèles, mais avant tout de partir du des enseignements afin de les adapter aux
des collègues du supérieur s’indi- sance durable et inclusive, en concret, de l’observation quotidienne, pour progrès des connaissances et aux évolutions
gnent et pétitionnent. Plus de la s’appuyant sur les outils et con- saisir les mécanismes économiques en s’ap- des mentalités. Mais ces réformes n’ont de
moitié du programme n’est pas cepts microéconomiques étudiés puyant sur des exemples précis (la consom- sens que si elles s’inscrivent dans le cours de
défini, mais la critique a priori est en classe de 1re. CET ENSEIGNEMENT mation et le budget familiaux, l’entreprise…) » l’histoire. Le gouvernement prend la res-
déjà bouclée, et la pétition tourne (Le Monde du 1er juin 1967). Cinquante ans ponsabilité, avec sa réforme, de faire mourir
au procès d’intention… pour UNE ORGANISATION RAISONNÉE N’EST PAS LE PRODUIT plus tard, ce projet est toujours aussi toni- une des grandes innovations éducatives qui
opposer ses propres intentions,
évidemment parées des lumières
On nous reproche enfin d’éva-
cuer les débats. Tout au contraire,
DE GAUCHISTES que et plus que jamais d’actualité. Il ne de-
mande qu’à être poursuivi et développé
permettait aux lycéens de grandir en réflexi-
vité et en citoyenneté. p
du triple intérêt scientifique, lorsqu’est introduite la notion de ÉCERVELÉS dans le sens imprimé par ses fondateurs.
citoyen et démocratique. produit intérieur brut (PIB) en 2de, La réforme des SES de 2010 a déjà produit
Notre ambition est plus simple, il s’agit d’expliquer d’entrée de DES ANNÉES 1960, de sérieux dégâts en proposant des contenus ¶
et plus radicalement progres- jeu que le PIB par tête est une me- assez désespérants aux élèves comme à leurs Christian Baudelot,
siste, pensons-nous, car plus res- sure incomplète de développe- COMME LE LAISSENT enseignants. Comment bien enseigner une Stéphane Beaud et Christine
pectueuse de la mission princi- ment d’un pays puisqu’elle ne ENTENDRE matière en 2de en une heure et demie hebdo- Detrez sont sociologues ; Florence
pale de l’enseignement : celle de prend en compte ni les aspects madaire ? Comment se satisfaire d’un ensei- Jany-Catrice et Thomas Piketty
transmettre un corps de savoirs environnementaux ni les inégali- SES ADVERSAIRES gnement de seules « notions » ? sont économistes
fondamentaux, établis dans leurs tés. S’agissant du marché, nul
différences et leurs complémen- n’ignorera par cet enseignement
tarités. Nous estimons légitime les sources de ses défaillances et
de mettre à la portée de tous les de ses imperfections. La politique
jeunes Français l’économie, la so-
ciologie et la science politique tel-
les qu’elles bénéficient des acquis
budgétaire ? Elle a ses effets de re-
lance et ses effets d’éviction. Pro-
jetons-nous les élèves dans un
Le long combat de l’interdisciplinarité au lycée
nationaux et internationaux les monde plat, sans hiérarchies ?
plus solides. La démarche n’est en Les outils de compréhension de L’économiste Jacques Lautman rent : dès la création du capes spécifique Pébereau, président de la BNP. Le débat est
rien idéologique, elle vise au la stratification sociale, de ses retrace la chronologie en 1969, une préparation fut organisée, qui plus rude, car la section économie de l’Acadé-
contraire à démocratiser l’accès à inerties et de ses transforma- s’imposa vite comme la meilleure. mie des sciences morales et politiques a fait
un enseignement d’excellence, tions seront évidemment don- des attaques contre La cabale hostile se développa néanmoins, connaître son dédain pour la pluridisciplina-
afin de procurer aux élèves des nés aux élèves. les programmes d’économie et le ministre Olivier Guichard créa en 1972 rité des sociologues et sa préférence pour un
connaissances fondamentales, La pratique des regards croisés une Commission d’évaluation de ces pro- enseignement des bases formalisées de la
des méthodes éprouvées et des qui est proposée mettra en action depuis leur création en 1967 grammes, présidée par Jean Fourastié, et où microéconomie. Par ailleurs, quelques pas-
outils d’analyse et de compré- les trois sciences sociales pour siégeait notamment Jean-Baptiste Duro- sages douteux dans trois manuels étaient
hension des transformations permettre aux enseignants de selle, l’historien des relations internationa- mis en avant avec complaisance pour nour-
contemporaines des économies traiter de questions de société les de la Sorbonne. Tous deux étaient forte- rir le dénigrement. La commission a la
et des sociétés. fondamentales : le poids des dé- Par JACQUES LAUTMAN ment favorables à l’interdisciplinarité péda- bonne idée de décider que chacun des mem-
Le cadre dans lequel nous avons terminants sociaux dans les tra- gogique, et ils furent suivis. bres aille voir dans deux ou trois classes dif-
situé notre action peut être défini
ainsi : (a) l’enseignement des SES
est consolidé ; (b) la sociologie et
la science politique obtiennent,
conjointement, une place équiva-
jectoires individuelles de forma-
tion et d’emploi ; le rôle de la pro-
tection sociale ; l’entreprise et
son organisation interne ; l’envi-
ronnement ; les inégalités et la
L e Conseil supérieur des programmes
vient d’approuver pour la filière Eco-
nomique et social (ES) du lycée des
programmes qui refusent l’interdiscipli-
narité des sciences sociales, refusent
Quelques années plus tard, en 1978, l’en-
seignement de sciences économiques et
sociales (SES) était à nouveau vivement at-
taqué, juste après les élections législatives,
et le ministre Christian Beullac demandait
férentes ce qui se passe sur le terrain. Globa-
lement, le jugement porté au retour était,
non sans surprise, favorable. Le rapport très
fouillé présente des pistes pour l’améliora-
tion des programmes en économie.
lente à celle de l’économie ; (c) les mobilité sociale. Mais nous préfé- l’étude des classes sociales, accroissent très avis à une commission présidée par René Qu’observe-t-on aujourd’hui ? Alors que les
programmes sont construits sur rons l’organisation raisonnée des sensiblement la place de la théorie du mar- Rémond et où siégeait une représentante médias présentent quotidiennement des
une progressivité soigneuse- échanges disciplinaires au syn- ché, au détriment de la part accordée à de l’Association des professeurs de sciences données et des analyses sociologiques plus
ment architecturée ; (d) les trois crétisme du plus petit dénomina- la macroéconomie et à ses relations avec économiques. Au vu du rapport, le ministre ou moins rapides, que la confiance dans les
disciplines qui sont enseignées teur commun. Telle est notre les choix politiques. concluait qu’aucun changement d’impor- modèles de l’économie néoclassique a été
obtiennent leur identité propre, conception de la transmission C’est le reniement du projet interdiscipli- tance ne s’imposait. singulièrement ébranlée par les faits, que
et sont aussi confrontées pédago- des savoirs et de l’émancipation naire pédagogique approuvé et porté par le l’interdisciplinarité pédagogique est avancée
giquement dans des chapitres de par le savoir. p ministre Alain Peyrefitte, qui décide en 1967 VOLONTÉ DE DOMINATION comme objectif majeur, voici que la volonté
« regards croisés ». de créer entre la voie lettres-langues et la Le succès auprès des élèves se confirme alors. de domination des économistes « main
On nous reproche d’accorder voie scientifique à socle mathématique une En 1994, HEC, vite suivi par l’Essec et d’autres stream » sûrs d’eux-mêmes et le manque de
une importance trop grande à la ¶ troisième voie introduisant aux savoirs sur écoles, ouvre pour son concours d’entrée recul informé du Conseil des programmes
microéconomie. C’est ne pas Philippe Aghion les sociétés. Les trois porteurs du projet, dont une voie ouverte aux bacheliers ES passés suffisent pour dénaturer une construction
comprendre que la macroécono- est professeur au Collège je suis le dernier encore vivant, visaient la par une classe de préparation littéraire. On pédagogique qui a fait ses preuves. p
mie moderne repose de plus en de France, titulaire formation des lycéens avec un mixte péda- pouvait croire que cette consécration met-
plus sur des fondements micro- de la chaire « économie des gogique, non pas un cours scientifique. Des trait fin aux doutes et aux ragots. Il n’en fut
économiques solides. En effet, la institutions, de l’innovation économistes influents de l’enseignement rien. En 2008, Roger Guesnerie, professeur ¶
macroéconomie moderne agrège et de la croissance » supérieur déclaraient cependant que, faute au Collège de France, me fait nommer pour Jacques Lautman est profes-
des agents et des entreprises hété- Pierre-Michel Menger de mathématiques, cette voie n’avait aucun témoigner de l’historique de la matière à la seur émérite des universités,
rogènes (diversités et inégalités est professeur au Collège intérêt pour eux. Cette critique cachait mal commission créée par le ministre Xavier ancien directeur adjoint
comprises) et sait traiter la de France, titulaire leur faible intérêt pour l’interdisciplinarité Darcos afin de déminer le sujet, une fois de de l’ENS Ulm, ancien directeur
concurrence imparfaite, les asy- de la chaire « sociologie avec les sociologues et les politologues. Pour- plus. Parmi les membres, on trouve Christian du département sciences
métries informationnelles et les du travail créateur » tant, à Sciences Po Paris, l’accueil fut diffé- Charpy, directeur général de l’Insee, Michel humaines et sociales du CNRS
8 | MÉDIAS&PIXELS 0123
JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

Reuters et l’AFP taillent dans leurs effectifs


MÉD I AS
L’Assemblée nationale
adopte la loi
« fake news »
Les députés ont définitive-
Le canado-britannique se réorganise en Europe et l’agence française supprimera 125 postes ment voté, mardi 20 novem-
bre, les deux propositions
de loi relatives à la manipula-
tion de l’information en

C
onfrontée à une chute Le bureau parisien, avec ses l’Etat un soutien de 17 millions L’équation est moins délicate période électorale. Dans les
de ses revenus, la presse 75 journalistes, n’est, pour l’heure,
L’AFP a vu d’euros dans le cadre du fonds pour Thomson Reuters. Le fonds trois mois précédant un scru-
entraîne, dans ses dé- pas concerné, « mais tout porte à ses recettes pour la transformation de l’action Blackstone, à qui le groupe a, le tin national, un juge des réfé-
boires, les agences qui croire qu’il sera le suivant », re- publique. En vain : « Nous avons 1er octobre, cédé 55 % de ses termi- rés pourra faire retirer, sous
lui fournissent, sept jours sur sept doute l’un de ses rédacteurs. Le
commerciales appris début novembre que, l’AFP naux financiers, sa branche la plus quarante-huit heures, une
et vingt-quatre heures sur vingt- plan dévoilé par Reuters vise à fondre n’étant pas une entreprise publi- rentable, va lui verser une enve- fausse nouvelle en ligne.
quatre, une partie de ses informa- augmenter les effectifs de son cen- que, elle n’y était pas éligible », indi- loppe annuelle de 280 millions Le Sénat avait rejeté les textes
tions, photos et vidéos. Le dia- tre de Gdynia, dans le nord de la
de 10 millions que M. Fries, qui en appelle tou- d’euros sur trente ans. Mais son ac- en première et en deuxième
gnostic n’est pas nouveau, mais Pologne, où, comme dans celui de d’euros jours à une aide de l’Etat, et n’ex- tivité d’agence de presse a encore lectures, les jugeant « ineffi-
ses répercussions se font, plus Bangalore, dans le sud de l’Inde, clut pas de vendre le siège histori- vu son chiffre d’affaires reculer de caces », voire « dangereux »
que jamais, ressentir à l’Agence des journalistes produisent prin-
depuis 2014 que de l’agence, à Paris. 4 % au troisième trimestre. pour la liberté d’expression.
France-Presse (AFP) et chez cipalement de brefs bulletins fi- Alors que les contours de la di-
Thomson Reuters, toutes deux nanciers en anglais. Cela doit Contrats résiliés, renégociés rective européenne sur le droit R ÉS EAUX S OC I AUX
membres du trio de tête des agen- « laisser plus de temps aux repor- noncé mardi le licenciement de En tant que pourvoyeuses d’in- d’auteur sont actuellement négo- Facebook : Mark
ces mondiales, au côté de l’améri- ters des bureaux pour travailler sur 40 de ses 50 journalistes hispano- formations brutes aux médias, ciés à Bruxelles, les agences ba- Zuckerberg n’entend pas
cain Associated Press. des informations exclusives », a dé- phones, selon les informations les agences ont essuyé la crise tra- taillent pour profiter de cette démissionner
Le 12 novembre, Reuters a an- claré la direction dans un courriel du site spécialisé Turi2, confir- versée par leurs clients. L’AFP a vu manne financière. « Elles sont légi- Pris en étau entre divers scan-
noncé, en interne, une vaste réor- envoyé en interne. Un argumen- mées au Monde par la direction. ses recettes commerciales fondre times à être incluses dans le péri- dales, le PDG de Facebook,
ganisation de ses bureaux euro- taire qui ne convainc guère les L’AFP s’apprête, elle aussi, à ré- de 10 millions d’euros depuis 2014 mètre des médias rémunérés par Mark Zuckerberg, a déclaré,
péens. En Italie, 16 postes de jour- agenciers du groupe canado-bri- duire la voilure. Nommé PDG en et enregistrera, en 2018, une cin- Google et Facebook pour leur con- dans un entretien à la chaîne
naliste sur 45 seront supprimés, tannique. « On est dans une logi- avril, Fabrice Fries entend écono- quième année d’affilée de déficit. tenu, et sont soutenues par les édi- CNN, mardi 20 novembre,
et 10 emplois sur 120 sont mena- que de délocalisation pour recourir miser 14 millions d’euros sur la « Quand ils n’ont plus les moyens teurs dans ce combat commun, qu’il ne prévoyait pas de
cés en Allemagne, sans qu’il soit à une main-d’œuvre bon marché », masse salariale d’ici à 2023, à tra- d’être abonnés à l’Agence, les mé- soutient M. Fries. Dans tous les cas, démissionner. Une enquête
précisé si ces départs seront con- estime un délégué syndical à Pa- vers la suppression nette de dias résilient leur contrat ou le re- nous bénéficierons indirectement du New York Times a révélé
traints. Les rédactions de Madrid ris. Un mouvement de grève est 125 postes, soit 5 % des effectifs, négocient largement à la baisse », de ce droit d’auteur, car les éditeurs, que Facebook aurait participé
et de Lisbonne ont, elles, appris envisagé à l’échelle européenne. sans licenciement. Pour financer explique Philippe Faye, représen- qui sont nos clients, se porteront au dénigrement du financier
mardi 20 novembre qu’elles al- Quatrième agence mondiale, les indemnités de départ et ses in- tant du personnel au conseil d’ad- mieux grâce à ces rétributions. » p George Soros pour étouffer les
laient fusionner. l’allemand DPA a, de son côté, an- vestissements, l’AFP a demandé à ministration de l’AFP. alexandre berteau critiques visant l’entreprise.

Une enceinte d’Amazon


clé de la résolution
d’un double meurtre ?

LES OFFRES SONT


Selon la justice américaine, ces objets connectés
pourraient détenir des informations capitales

U ne enceinte connectée
Les grandes

LANCÉES
peut-elle détenir des in-
E
PRÉVENT
formations clés à propos entreprises
d’un meurtre ? C’est ce que sem-
du numérique
ble croire la justice américaine.
sollicitées par le
L A C K F R I DAY
Vendredi 9 novembre, un juge
B
U 2 1 .1 1
du New Hampshire (nord-est) a
pouvoir judiciaire
demandé à Amazon de lui fournir
les données d’une enceinte Echo ne collaborent J U S Q U ’ A
posée dans la cuisine d’une mai-
son de Farmington où a eu lieu
pas toujours
un double meurtre en 2017, rap-
porte l’agence Associated Press.
50%
Un homme, accusé d’avoir tué fournir des enregistrements perti-
J U S Q U ’À
deux femmes dans cette maison, nents dans ce type de scénario A
SUR UNE
a été inculpé en janvier dans cette reste très incertaine. D E R E M IS E
affaire. Le bureau du procureur Selon Amazon, si le micro est par
D ’É C R A N S
pense que l’enceinte aurait pu en- défaut ouvert en permanence, ce S É L E C T IO N
registrer des éléments, avant, n’est que pour repérer les mots qui
pendant et après le meurtre, dans sont censés activer l’enceinte, par C
la cuisine, concernant l’une d’en- exemple « Alexa » (le nom de l’as-
tre elles, dont le corps a ensuite sistant vocal qui équipe ces appa-
été déplacé. Des enregistrements reils), « Echo » ou « Amazon ». Ce
qui, s’ils existaient, pourraient n’est qu’une fois que l’un de ces
permettre de mieux comprendre mots a été prononcé que l’enceinte
le déroulé des faits. enregistre et transmet les sons sur
Dans ce genre de situation, que les serveurs d’Amazon, afin qu’ils
fait Amazon, dont les enceintes soient analysés et que l’appareil
connectées sont les plus répan- puisse apporter une réponse cor-
dues dans les foyers américains ? recte, a toujours expliqué Ama-
L’entreprise a fait savoir à la presse zon. Dans le cas présent, la
américaine qu’elle « ne divulgue- probabilité qu’Alexa ait enregistré
rait pas d’informations d’utilisa- une scène de crime est assez faible.
teurs » sans une requête officielle
de la justice présentée en bonne et Clivage important
due forme. Elle a souligné qu’elle Les grands noms du numérique
« s’opposait aux demandes exces- sont parfois sollicités par la justice
sives ou inappropriées », mais n’a dans ce type d’affaires, et ils ne col- B
PROFITEZ D
pas précisé quelle serait sa posi- laborent pas toujours. L’exemple ÈS
tion dans ce cas précis. le plus frappant reste le conten-
A : Écran Dell 27 : P2719H | 68.6cm (27”) MAINTENAN
Ce sont exactement les mêmes tieux ayant opposé Apple et le FBI B : Vostro 7580 T DE 19%
C : XPS 13 SUR UNE SÉ
mots qu’Amazon avait utilisés en 2016. L’agence fédérale avait LECTION DE
dans une affaire similaire… demandé à l’entreprise de l’aider à PC
en 2016, mais pour s’opposer à la déverrouiller l’iPhone de l’un des
requête de la justice américaine. auteurs de l’attentat de San Ber-
Celle-ci avait réclamé à Amazon
des enregistrements de l’enceinte
nardino (Californie), qui avait fait
14 morts, le 2 décembre 2015. Ce à
ProSupport Obtenez 4 ans de garantie ProSupport Plus pour le prix
d’un homme accusé d’avoir tué
l’un de ses amis en 2015, dans l’Ar-
quoi Apple s’était refusée, expli-
quant que contourner le dispositif
de 2 ans ProSupport Plus sur les PC portables XPS**
kansas (sud), requête que la so- de sécurité d’un iPhone revenait à
ciété américaine avait rejetée.
Le différend avait pris fin quand
affaiblir la sécurité de tous ses
clients et donc de mettre en dan-
Rendez-vous sur Dell.fr/BFPME ou appelez le 0801 800 001*
le suspect, qui clamait son inno- ger leurs données personnelles.
cence et affirmait que la mort de L’affaire avait créé un clivage im- *De 9h à 18h du lundi au vendredi (Numéro gratuit). © 2018 Dell Inc. ou ses filiales. Tous droits réservés. Dell, EMC et d’autres marques sont
des marques de Dell Inc. ou de ses filiales. Dell S.A, Capital 1 782 769 € Siège Social 1 rond-point Benjamin Franklin 34000 Montpellier. France.
son ami était accidentelle, avait portant entre ceux qui jugent que N° 351 528 229 RCS Montpellier –APE 4651Z. Prix et spécifications techniques corrects à la date de parution. Les offres promotionnelles
autorisé Amazon à fournir les don- l’utilisateur d’un appareil électro- sont limitées à 5 systèmes maximum par client. Des taxes, des frais d’expédition et d’autres frais peuvent s’appliquer. Dell se réserve le droit
nées réclamées. Les charges pe- nique comme un smartphone ou d’annuler des commandes à la suite d’erreurs de tarifs ou autres. Ultrabook, Celeron, Celeron Inside, Core Inside, Intel, le logo Intel, Intel Atom,
Intel Atom Inside, Intel Core, Intel Inside, le logo Intel Inside, Intel vPro, Itanium, Itanium Inside, Pentium, Pentium Inside, vPro Inside, Xeon, Xeon
sant contre lui avaient été aban- une enceinte connectée doit pou- Phi, Xeon Inside et Intel Optane sont des marques commerciales d’Intel Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d’autres pays.
données fin 2017. Les données de- voir garder ses informations pri- Cette offre est à partir du 15/11/2018 et expire le 21/11/2018. **En savoir plus sur Dell.fr. Les Conditions générales de ventes et de services
mandées à Amazon ont-elles joué vées, et ceux qui estiment que les de Dell s’appliquent. Fonds d’écran d’illustration.
un rôle ? Cette information n’a pas enquêtes légitimes des forces de
été rendue publique. Toutefois, l’ordre doivent primer. p
la capacité des enceintes Echo de morgane tual