Vous êtes sur la page 1sur 40

SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

74E ANNÉE- NO 22982


4,30 € - FRANCE MÉTROPOLITAINE
WWW.LEMONDE.FR ―
FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY
DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO

WEEK•END

MÉTROPOLITAINE, EN BELGIQUE
IDÉES MAGAZINE

UNIQUEMENT EN FRANCE
LES ÉTUDIANTS AMÉRICAINS QUAND LE LUXE MÊLE RECYCLAGE

ET AU LUXEMBOURG
POLITIQUEMENT CORRECTS ? ET MATIÈRES NOBLES

Les « gilets jaunes » ne relâchent pas la pression


▶ A la veille d’un nouveau ▶ Ils bénéficient d’un large ▶ De Buenos Aires, où il ▶ Critiqué pour sa fermeté ▶ La CGT, qui avait prévu
samedi de mobilisation, soutien de l’opinion qui, doit assister au G20, Em- par la majorité, Edouard de longue date de défiler
les protestataires redou- selon plusieurs instituts manuel Macron a balayé Philippe devait recevoir samedi, espère une conver-
tent les violences, mais de sondage, loin de s’effri- jeudi l’idée d’un recul, ré- vendredi une délégation gence des rassemblements
sont toujours déterminés ter, est en progression pétant entendre la colère de « gilets jaunes » PAGE S 8 - 9

Universités LES THÉORIES DE


Mobilisation LA DÉCROISSANCE
pour les étudiants TRUMP
MET LE G20 SONT-ELLES
étrangers VRAIMENT
ARGENTIN
Une dizaine d’universités
SOUS TENSION APPLICABLES ?
s’opposent à la hausse des
droits d’inscription pour réduire les inégalités, donner
les étudiants étrangers ▶ Le président américain du travail à tous, financer les dé-
qui ne sont pas européens penses publiques, favoriser l’inclu-
a annulé sa rencontre sion des pays du Sud, le tout sans
PAGE 1 3
avec Vladimir Poutine, progression du PIB, est-ce possible ?
La mise en œuvre des théories de la
prévue en marge du décroissance soulève une longue
Social sommet de Buenos Aires
▶ Les présidents
série de questions. Elles sont
d’autant plus complexes que la pro-

Un jour de sud-coréen Moon Jae-in


messe faite est celle d’une plus
grande qualité de vie, d’un monde

carence pour
meilleur, respectueux de l’environ-
et turc Recep Tayyip nement, où les politiques publi-
Erdogan n’auront droit ques ne poursuivraient qu’un but :
les arrêts maladie qu’à de simples apartés le bien-être commun.
Le Monde présente ce que disent
PAGE S 2 - 3 les partisans d’un monde libéré de
L’exécutif réfléchit à la croissance économique et les
Donald Trump, à son arrivée limites de leur pensée, face à cha-
instaurer un jour non in- cun de ces grands problèmes. Eux-
à l’aéroport de Buenos Aires,
demnisé en cas d’absence le 29 novembre. SAUL LOEB/AFP mêmes admettent ne pas avoir ré-
pour raison de santé ponse à tout.
PAGE 1 1 CAHIER ÉCO – PAGES 2 - 3

Arabie saoudite
La fronde
Palestine Noces ruineuses à Gaza 1
impuissante ÉD ITO R IAL
contre « MBS » RUSSIE :
PAGE 3
LA FAIBLESSE
DE TRUMP
Environnement P A G E 23

La maltraitance
dans les élevages
de poissons Grands travaux
PAGE 6
Macron met
l’Elysée
Administration
L’espion qui venait Mahmoud Al-Bohissi,
en chantier
du Sénat adorait dans son appartement vide.
THOMAS COEX/AFP POUR « LE MONDE » Le chef de l’Etat a lancé un
la Corée du Nord grand projet de rénova-
PAGE 1 2
tion du palais présidentiel.
la bande de gaza, asphyxiée liers de familles démunies. On Depuis plusieurs années,
économiquement par Israël, est vend le lit des parents, les tapis, le
au bord de la banqueroute, et frigo, vide de toute façon, alors
la Cour des comptes alerte
l’avenir, pour les Palestiniens, y est que le taux de chômage dépasse sur la nécessité de mener
Exposition désespérant. Dans cette société les 70 %. La police ratisse la ville des travaux de restaura-
Deux cents bloquée, les rites culturels sont
plus nécessaires que jamais, et le
pour faire payer les débiteurs,
60 000 procédures ont été enga-
tion. Hollande y avait
renoncé, par crainte de la
souvenirs de mariage en est le point d’orgue. gées en 2017 contre des personnes
réaction des Français.
Mais les noces les plus modestes insolvables, mais la prison, à dé-
Sigmund Freud reviennent à près de 2 000 euros faut d’argent, ne résout rien. Macron, lui, dit assumer
PAGE 1 8 et leur coût est fatal pour des mil- PAGE S 1 6 - 1 7 PAGE S 1 4 - 1 5
Algérie 220 DA, Allemagne 3,30 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,30 €, Belgique 4,60 €, Cameroun 2 200 F CFA, Canada 5,40 $, Chypre 2,70 €, Côte d'Ivoire 2 200 F CFA, Danemark 34 KRD, Espagne 3,10 €, Gabon 2 200 F CFA, Grande-Bretagne 2,60 £, Grèce 3,20 €, Guadeloupe-Martinique 3,10 €, Guyane 3,20 €, Hongrie 1 050 HUF,
Irlande 3,10 €, Italie 3,10 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 4,60 €, Malte 2,70 €, Maroc 19 DH, Pays-Bas 3,20 €, Portugal cont. 3,10 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 200 F CFA, Slovénie 3,20 €, Saint-Martin 3,20 €, Suisse 4,00 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,20 DT, Afrique CFA autres 2 200 F CFA
2|
INTERNATIONAL
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Donald Trump électrise le G20 de Buenos Aires


Le président américain a annulé brusquement une rencontre avec Poutine, en raison de la crise en Ukraine

washington - correspondant

D
onald Trump ne goûte
guère les sommets
multilatéraux, où les
Etats-Unis se retrou-
vent désormais régulièrement iso-
lés sur les questions liées à l’envi-
ronnement ou au libre-échange.
L’hôte du G20 organisé en Argen-
tine, vendredi 30 novembre et sa-
medi 1er décembre, le président
Mauricio Macri, a d’ailleurs pesé
de tout son poids au cours des
réunions préparatoires pour
écarter toute formulation à
même de provoquer l’ire de son
homologue américain, avec le-
quel il est en bons termes.
Après avoir torpillé le sommet
du G7 en juin en retirant son pays
du communiqué final, puis
boudé les sommets annuels en
Asie, en octobre, délégués au vice-
président, Mike Pence, le prési-
dent des Etats-Unis s’était préparé
un solide programme de rencon-
tres bilatérales en marge de la
grand-messe de Buenos Aires.
Mais ce programme a pourtant
été immédiatement écorné par sa
décision, jeudi 29 novembre, d’an-
nuler ex abrupto la rencontre pré-
vue avec son homologue russe
Vladimir Poutine, samedi. Inter-
rogé alors qu’il quittait la Maison
Blanche pour se rendre à Buenos
Aires, Donald Trump avait pour-
tant confirmé ce rendez-vous en
milieu de matinée. « Je crois que Le président américain, Donald Trump,
c’est un très bon moment pour et son épouse, Melania, à leur arrivée
l’avoir », avait-il dit, tout en ajou- à Buenos Aires, jeudi 29 novembre.
tant qu’il allait se faire une idée des PABLO MARTINEZ MONSIVAIS/AP
dernières tensions en date entre la
Russie et l’Ukraine survenues
dans le détroit de Kertch, au cours
du voyage vers Buenos Aires. crée aux interférences prêtées à la mologue de Corée du Sud, et avec qui réside en Pennsylvanie, le mement et l’ancienneté de l’al-
Russie par le renseignement amé- le président turc, Recep Tayyip Er- soutien apporté par Washington
Les rencontres liance avec Riyad pour se justifier.
Longue liste de contentieux ricain pendant la présidentielle de dogan, ont également été rétro- à une milice kurde engagée dans bilatérales avec Pour Donald Trump, le G20 de-
Quelques heures plus tard, alors 2016, que Moscou nie. Elle avait gradées à de simples apartés, la lutte contre l’organisation Etat vait donc se résumer en bonne
que l’Air Force One avait déjà ensuite écarté la perspective d’une sans qu’aucune explication ne islamique en Syrie, ou encore les
les présidents partie à l’entretien prévu samedi
quitté le sol américain, le prési- rencontre à l’occasion des commé- soit donnée par la Maison Blan- poursuites pour fraude engagées turc et sud- avec son homologue chinois, Xi
dent des Etats-Unis a pris Moscou morations liées au centenaire de la che. Séoul n’a pu qu’être froissé par les autorités américaines con- Jinping, alors que les deux pays
de court en changeant d’avis. Sur fin de la première guerre mon- par ce changement de dernière tre la banque turque Halkbank.
coréen ont été sont en proie à une guerre com-
son compte Twitter, Donald diale à Paris, le 11 novembre. minute alors que le premier mi- rétrogradées à de merciale alimentée par les haus-
Trump a mis en avant le fait que La nouvelle relation espérée par nistre du Japon, Shinzo Abe, a Revers sur le dossier saoudien ses de taxes d’importation impo-
les trois navires militaires ukrai- Donald Trump avec Vladimir Pou- conservé cette faveur, tout Dans les couloirs du G20, Donald
simples apartés, sées par Washington. Les perspec-
niens saisis de force par la Russie tine tarde décidément à se concré- comme la chancelière allemande, Trump devra également trouver sans explication tives d’un règlement de cette crise
au cours de ces incidents n’avaient tiser, du fait d’une longue liste de Angela Merkel, dont l’avion a ce- le bon équilibre dans ses interac- semblaient cependant minces,
pas été rendus, ni leurs équipages contentieux. L’Ukraine y figure en pendant été victime d’un pro- tions avec le prince héritier saou- compte tenu des menaces de
libérés, pour justifier une décision bonne place, mais s’y ajoutent blème mécanique qui a retardé dien, Mohammed Ben Salman. La litaire américaine dont bénéficie taxes supplémentaires agitées par
jugée préférable « pour toutes les également des différends sur la son arrivée en Argentine. Maison Blanche a fait savoir Riyad dans la guerre au Yémen. Donald Trump. Ce dernier n’en-
parties concernées ». Le conseiller Syrie, l’Iran ou encore le contrôle En dépit de l’amélioration des mardi qu’aucune rencontre bila- L’affaire Jamal Khashoggi, et le tend pas reculer tant que Pékin re-
de presse de Vladimir Poutine a as- des armes, après la décision amé- relations entre Washington et térale n’était prévue à ce stade, soutien sans nuances apporté fusera de répondre aux deman-
suré avoir découvert ce revire- ricaine de se retirer du traité sur Ankara, facilitée par la libération sans exclure pour autant la possi- par Donald Trump au prince ont des américaines concernant le
ment sur le réseau social préféré les forces nucléaires intermédiai- en octobre d’un pasteur améri- bilité d’un bref entretien. Donald fait se raviser un nombre signifi- respect de la protection de la pro-
de Donald Trump. res (FNI) signé avec la Russie, en cain, Andrew Brunson, accusé de Trump a essuyé un véritable désa- catif d’élus républicains. MBS est priété intellectuelle, l’ouverture
Une nouvelle occasion manquée mettant en cause le comporte- complot en Turquie, les conten- veu au Sénat sur le dossier saou- en effet considéré par le rensei- de son marché, ou encore les
pour les deux hommes. En juillet, ment jugé déloyal de Moscou. tieux restent également nom- dien, mercredi. Une nette majo- gnement américain, selon la transferts forcés de technologie
la Maison Blanche avait en effet Vladimir Poutine n’a pas été la breux avec cet allié majeur de rité de démocrates et de républi- presse, comme l’instigateur de la pour les entreprises étrangères
renvoyé à l’année 2019 une visite à seule victime des réajustements l’OTAN. Ils concernent les deman- cains (63 voix contre 37) s’est pro- disparition du dissident au con- installées en Chine. Des deman-
Washington du président russe de l’agenda du président des des d’extradition restées sans ré- noncée en faveur d’un examen en sulat saoudien à Istanbul, en Tur- des cependant jugées exorbitan-
annoncée pour l’automne, ar- Etats-Unis. Deux rencontres bila- ponse d’Ankara visant le prédica- séance plénière d’un projet de ré- quie. Le président a mis en avant tes ou injustifiées par la Chine. p
guant de l’enquête en cours consa- térales avec Moon Jae-in, son ho- teur islamiste Fethullah Gülen, solution visant à couper l’aide mi- jusqu’à présent des contrats d’ar- gilles paris

Enquête russe : Michael Cohen reconnaît avoir menti au Congrès


Contrairement à ce qu’avait dit l’ex-avocat de Donald Trump, ce dernier n’a abandonné un projet immobilier en Russie qu’à la fin de la campagne

washington - correspondant cause le président dans ce qui s’impose au sein du camp répu- qué Michael Cohen, qualifié de lourdes peines pour des faits de diffusé des informations inter-
pourrait constituer une infraction blicain et que les proches de Vladi- « personne très faible », jugeant fraude fiscale et bancaire, sans nes au Parti démocrate à la veille

L’ enquête russe consacrée


aux interférences prêtées
à Moscou par le renseigne-
ment américain pendant la cam-
pagne présidentielle américaine
aux règles sur le financement des
campagnes électorales, sans lien
avec l’enquête russe. Il s’agissait de
l’achat du silence, avant le scrutin
présidentiel, de deux femmes
mir Poutine qu’il avait sollicités
ne lui aient répondu.

« Personne très faible »


Devant un tribunal fédéral de
qu’il « ment pour obtenir une ré-
duction de peine » à propos d’in-
fractions qui ne concernent pas
ses activités passées à son service.
Le matin même et pour le qua-
liens avec la campagne, il avait ac-
cepté, en septembre, de plaider
coupable, ce qui aurait pu consti-
tuer une source d’informations
pour l’équipe du procureur spé-
de la présidentielle. Ces informa-
tions auraient été obtenues se-
lon le renseignement américain
par des hackeurs russes. L’en-
quête doit tenter de montrer si
de 2016 ne cesse de s’enrichir de – dont l’actrice de films X Stormy Manhattan, à New York, Michael trième jour de suite, le président cial. Mais celle-ci a découvert que l’équipe de campagne de Donald
nouveaux épisodes, au fur et à me- Daniels – assurant avoir entretenu Cohen est revenu sur cette ver- s’en était pris au procureur spécial Paul Manafort lui avait menti, ce Trump a été informée ou asso-
sure qu’elle s’approche, selon des relations extraconjugales avec sion. Il a assuré que les discussions chargé de l’enquête, Robert Muel- qui a mis un terme à cette coopéra- ciée, d’une manière ou d’une
toute vraisemblance, de son épilo- Donald Trump. s’étaient en réalité poursuivies ler, ancien directeur de la police fé- tion. Elle a ensuite trouvé que ses autre, à une opération visant à af-
gue. L’ancien bras droit de Donald Les aveux de Michael Cohen, jusqu’en juin 2016, après que Do- dérale nommé à ce poste par son avocats avaient renseigné ceux du faiblir la candidate démocrate,
Trump, Michael Cohen, a de nou- jeudi, sont potentiellement plus nald Trump était devenu le candi- administration, qu’il accuse de président sur les orientations de Hillary Clinton, au bénéfice de
veau plaidé coupable, jeudi 29 no- embarrassants. L’ancien avocat dat républicain pour la présiden- faire régner un climat digne du l’enquête, lui permettant sans son adversaire républicain.
vembre, cette fois-ci pour avoir de Trump a, en effet, indiqué avoir tielle. Michael Cohen a ajouté maccarthysme. doute de coordonner les réponses Donald Trump a opportuné-
menti à des commissions d’en- menti à propos d’un projet im- avoir maintenu des contacts avec Deux jours plus tôt, le procureur fournies par écrit au procureur ment fait savoir, au lendemain de
quête du Congrès sur les relations mobilier à Moscou qui l’avait con- des responsables russes à la de- spécial avait, pourtant, perdu un spécial avec celles de l’ex-directeur la rupture entre Paul Manafort et
d’affaires entre le magnat de l’im- duit à s’adresser à la présidence mande de son client, au point témoin de poids en la personne de campagne. Robert Mueller, qu’il n’excluait
mobilier et la Russie. russe. Il avait initialement af- qu’une rencontre entre l’avocat et d’un ex-directeur de campagne du Ces réponses concernent mani- pas de gracier son ancien direc-
En août, le même avocat long- firmé que ce projet avait été aban- le président Poutine avait été envi- milliardaire, Paul Manafort, aux festement le volet de l’enquête teur de campagne, accréditant
temps chargé des basses œuvres donné au début de l’année 2016, sagée à la même période. Donald commandes de cette équipe de dans lequel apparaît le site Wiki- l’idée d’un éventuel marché. p
de Donald Trump avait déjà mis en soit avant que Donald Trump ne Trump a vivement réagi. Il a atta- mai à août 2016. Condamné à de Leaks, mis en cause pour avoir g. p.
international | 3
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

A Riyad, la fronde impossible Macron loue les


réformes «impopulaires»
des critiques de « MBS » de Macri en Argentine
Le prince héritier saoudien, soutenu par Donald Trump et le roi, semble Le président libéral « ne cède pas à la facilité »,
selon son homologue français, qui dit
inamovible, malgré l’affaire Khashoggi et l’aventure militaire au Yémen « entendre la colère d’une partie du peuple »

beyrouth - correspondant et de plus sûr, et le prince Ahmed pulaire. S’il a été emprisonné, c’est
Au sein même figure parmi les suggestions », uniquement par jalousie de la part buenos aires - envoyées spéciales tine, M. Macron a tenu à privilé-

L
a longue tournée à de la maison des confie un familier des palais de MBS », assure ce proche. De- gier culture et mémoire. Et au
l’étranger de Moham-
med Ben Salman, qui
doit participer, vendredi
30 novembre et samedi 1er dé-
cembre, au sommet du G20, à
Saoud, certains
cherchent à
ériger le prince
royaux. Sa renommée parmi les
anti-MBS était montée en flèche
début septembre, lorsqu’il était
apparu dans une courte vidéo,
tournée à Londres, dans laquelle
puis Paris, où celui-ci s’est réfugié,
il communique avec des mem-
bres de la famille royale à travers
des applications cryptées et des
téléphones portables régulière-
E n visite officielle à Buenos
Aires, jeudi 29 novembre, à
la veille du sommet du
G20, Emmanuel Macron a salué la
politique libérale de son homolo-
passage, profiter de quelques
bains de foule, bravant le proto-
cole et les strictes mesures de sé-
curité : à la sortie d’une librairie
traditionnelle de Buenos Aires,
Buenos Aires, après une semaine Ahmed Ben il critiquait à demi-mot la con- ment changés. Un luxe de précau- gue argentin, Mauricio Macri, après une rencontre avec la veuve
d’escales dans le monde arabe duite de la guerre au Yémen. tions emblématique de la crainte alors que le pays traverse une de l’écrivain Jorge Luis Borges, ou
(Abou Dhabi, Manama, Le Caire
Abdelaziz en L’espoir placé en lui a grimpé que MBS inspire à ses critiques, grave crise économique. Comme sur la mythique place de Mai,
et Tunis), envoie à tous les obser- alternative d’un autre cran fin octobre, neutralisant pour l’instant leurs lui, M. Macri est accusé d’être « le haut lieu de la résistance à la dic-
vateurs du royaume un message quand il s’est réinstallé à Riyad velléités d’opposition. président des riches » et fait face à tature militaire (1976-1983), où le
clair : le prince héritier n’a pas après plusieurs mois de semi-exil des manifestations contre sa poli- couple Macron s’est promené
peur de s’absenter de Riyad et ne tes féministes. De l’intervention sur les bords de la Tamise. « Des Continuité tique et le coût de la vie. comme de simples touristes.
redoute donc pas une révolution militaire au Yémen à la mise en milliers de personnes l’ont accueilli L’autre obstacle qui empêche à L’hommage du chef de l’Etat Baptisé « l’enfant parfait » par les
de palais, qui lui barrerait la quarantaine du Qatar, en passant à son retour, poursuit notre cette grogne silencieuse de se ma- français semblait d’ailleurs faire médias du pays, M. Macron fas-
route du trône. par la vraie-fausse démission du source. Il a un rôle important à térialiser, outre la fidélité de Do- étrangement écho à sa propre si- cine de nombreux Argentins par
De fait, en interne, malgré l’af- premier ministre libanais, Saad jouer. Mais pour cela, il doit faire nald Trump à MBS, est le soutien tuation. « Le président Macri a dé- sa jeunesse et sa romanesque his-
faire Khashoggi, qui a entaché Hariri, il a enchaîné les bévues sur preuve d’une volonté de fer. » inflexible du souverain à son fils. cidé de ne pas céder à la facilité, et toire d’amour avec son ancienne
son prestige international, le la scène internationale. Un autre bon connaisseur de la Lors de son discours devant le veut transformer en profondeur professeure de français.
jeune trentenaire, que l’on sur- « Parmi les princes, les religieux famille royale confirme l’aura Majlis al-Choura, l’assemblée l’économie argentine », a-t-il souli-
nomme « MBS », ne paraît pas et les activistes, les gens hostiles grandissante du prince Ahmed consultative du royaume, le gné dans un entretien avec le quo- « Fractures »
déstabilisé. Depuis l’assassinat, le au prince héritier sont très nom- tout en restant profondément 19 novembre, le roi Salman n’a tidien conservateur La Nacion. La visite bilatérale précédait la te-
2 octobre dans le consulat d’Is- breux, confie un journaliste saou- sceptique sur ses chances de per- pas dit un mot de l’affaire Khas- « Mais de telles transformations nue d’un G20, le 30 novembre et
tanbul, de l’éditorialiste du dien. On a parfois le sentiment cer. « La majorité de la famille ne hoggi, comme pour signifier que sont impopulaires, en particulier le 1er décembre dans la capitale,
Washington Post, le fils du roi Sal- qu’il n’a pas d’amis. Et pourtant, veut pas de MBS, elle préférerait la continuité l’emporterait. Le au début, lorsque les coûts sont vi- qui s’annonce comme l’un des
man a conservé toute l’étendue personne n’arrive à l’écarter du Ahmed, mais celui-ci ne peut rien prince héritier a reçu un renfort sibles sans que les résultats soient plus houleux depuis la création
de ses pouvoirs, qui font de lui pouvoir. Les Etats-Unis, les Emi- faire à Riyad. Regardez la manière de poids en la personne de Tourki encore tangibles. Il faut savoir de cette instance il y a dix ans. « La
une sorte de souverain bis. rats arabes unis et Israël sont der- dont le fils de Khashoggi a été con- Al-Faiçal, un ancien chef des ser- maintenir le cap », a-t-il ajouté. réforme du système multilatéral,
Ce n’est pourtant pas faute de rière lui et ça semble lui suffire. » voqué après l’assassinat de son vices de renseignement, qui a ba- Plus tard, devant la commu- la lutte contre les inégalités, la pro-
s’être fait des ennemis. Sans père : il y a une pression immense layé les conclusions de la CIA im- nauté française de Buenos Aires, il motion d’un agenda international
qu’ils puissent constituer une op- « Quelqu’un de plus sûr » sur tout le monde », dit-il, en réfé- putant la responsabilité de l’opé- a évoqué directement les tensions ambitieux pour protéger la biodi-
position visible et organisée. En Le principal pôle d’opposition lar- rence au moment, plein de ten- ration d’Istanbul à MBS. qui règnent en France. « J’entends versité et lutter contre le dérègle-
trois années sur le devant de la vée au numéro deux du pays se sion, où le roi et le prince héritier Sauf développement surprise, le la colère légitime, l’impatience, la ment climatique sont autant de
scène, MBS a brisé l’échine de trouve à l’intérieur de la maison ont présenté leurs condoléances seul changement apporté à l’exé- souffrance d’une partie du peuple sujets sur lesquels la France et
plus d’un membre de la famille des Saoud. Deux sources proches au fils aîné du défunt. cutif pourrait être la nomination qui veut vivre mieux plus vite », a- l’Amérique latine parlent d’une
royale. Lors de la purge anticor- de la famille royale ont confirmé Cette source est un proche col- à un important ministère du frère t-il martelé, tout en affirmant même voix », a déclaré M. Macron
ruption de novembre 2017, quand au Monde ce que l’agence Reuters laborateur d’un prince qui a fait, cadet de MBS, Khaled Ben Salman, vouloir « poursuivre avec force » sa à l’issue de son entrevue avec
deux cents VIP ont été confinés avait révélé il y a dix jours, à savoir lui aussi, les frais de l’absolu- rappelé de Washington, où il offi- politique de réformes. M. Macri, jeudi matin à la Casa Ro-
de force dans l’Hôtel Ritz-Carlton l’existence de conciliabules entre tisme de MBS : Salman Ben Abde- ciait comme ambassadeur. « Le roi sada, le palais présidentiel.
de Riyad, Mohammed Ben Sal- princes pour ériger le prince Ah- laziz Ben Salman. Ce cousin de est le bouclier du prince héritier, « L’enfant parfait » Or, a-t-il poursuivi dans la soirée,
man s’est non seulement attaqué med Ben Abdelaziz en alternative 36 ans du dauphin est incarcéré décrypte Hala Al-Dosari, spécia- Ironie du sort : à sa descente dans une allusion à l’isolation-
à une dizaine de ses pairs, mais à MBS. Cet oncle du prince héri- depuis janvier en Arabie saou- liste de l’Arabie saoudite à l’uni- d’avion, mercredi soir, alors que la nisme de Donald Trump : « On le
aussi à des hommes d’affaires et à tier, âgé de 76 ans, occupa le poste dite, sans qu’aucune charge ait versité de New York. Demander un délégation officielle argentine voit autour de la table du G20, les
des hauts fonctionnaires, dé- de vice-ministre de l’intérieur été prononcée contre lui. Fami- plus grand partage du pouvoir, n’était pas encore sur place pour doutes sont là, des formes d’agres-
pouillés de leur honneur et d’une pendant près de quarante ans. Lui lier de Paris, où il a passé un doc- c’est remettre en cause le roi et fra- l’accueillir, le président français a sivité ont repris le dessus, des frac-
partie de leur fortune. et son frère, le roi Salman, sont les torat en droit et possède plu- giliser tout le système saoudien. serré la main d’un agent portuaire tures réapparaissent. » Aucune
L’intenable MBS a donné en pa- deux derniers survivants des Sou- sieurs appartements, il partage la C’est quelque chose que les princes vêtu d’un gilet jaune réfléchis- rencontre bilatérale n’est prévue, à
rallèle des coups de boutoir dans daïri, la branche la plus puissante même prison que son père, arrêté sont réticents à faire, même les sant. Cette image insolite a aussi- Buenos Aires, entre M. Macron et
les milieux conservateurs et libé- de la dynastie régnante. deux jours après lui. plus critiques de MBS. » p tôt inondé les réseaux sociaux. le président américain. p
raux, arrêtant prédicateurs, intel- « Il y a un mouvement pour trou- « Salman n’avait pas d’activité benjamin barthe et Mais loin de la France, et pour sa christine legrand
lectuels progressistes et militan- ver quelqu’un de plus expérimenté politique mais il est cultivé et po- louis imbert (à paris) première visite en Amérique la- et marie de vergès

Au G20, Mohammed Ben Salman face aux


PORTRAIT DE PHILANTHROPE

réactions des dirigeants internationaux Yvette Roudy


L’accueil que les leaders des principales puissances réserveront au dauphin Eternelle engagée
saoudien indiquera son degré d’affaiblissement sur la scène mondiale
« Je suis féministe grâce à mon père, ou plutôt à cause de lui car
c’était un épouvantable macho ! » Le ton est donné. Converser
scène diplomatique reste fort. turc, Recep Tayyip Erdogan. Une
beyrouth, buenos aires -
correspondants Ce faisant, le jeune dauphin
L’enjeu majeur, photo avec l’homme fort d’Ankara,
avec Yvette Roudy, c’est aujourd’hui encore se laisser captiver
prend un risque. Les manifesta- pour « MBS », sera sans l’aval duquel la presse turque par une énergie, un franc-parler et une inaltérable faculté d’in-

A u sommet du G20, ven- tions hostiles que son escale en n’aurait jamais révélé ce qui s’est dignation. « Je viens d’un milieu modeste et je n’ai pas pu suivre
dredi 30 novembre et sa- Tunisie a suscitées, après trois éta-
d’obtenir une passé dans le consulat d’Istanbul d’études. Le féminisme est venu très vite, associé au socialisme
medi à Buenos Aires, en pes sans souci chez ses alliés des entrevue avec et qui a affirmé que l’élimination qui m’a semblé aller de pair pour bâtir une société plus juste. »
Argentine, les interactions de Mo- Emirats arabes unis, du Bahreïn et de Jamal Khashoggi a été ordon-
hammed Ben Salman, surnommé de l’Egypte, pourraient constituer
Erdogan, après la née au « plus haut niveau » de la
Yvette Roudy sera ministre des Droits de la femme de 1981 à
« MBS », avec les dirigeants des un avant-goût de ce qui l’attend mort à Istanbul de couronne saoudienne, pourrait 1986 et fera alors voter le remboursement par la sécurité sociale
principales puissances économi- sur les rives du Rio de la Plata. aider MBS à clore cette affaire. de l’IVG et la loi sur la parité dans les entreprises. Elle poursuivra
ques du globe seront scrutées de « La question est de savoir qui,
Jamal Khashoggi Le quasi-régent de Riyad devra ensuite ses combats à travers son association L’Assemblée des
près par les médias. Objet d’at- parmi les dirigeants mondiaux, ac- aussi garder un œil sur la justice femmes, fondée en 1992, ou encore ses différents mandats de
traction ces trois dernières an- ceptera de se montrer avec lui pu- argentine, à laquelle l’ONG Hu- députée du Calvados ou de maire de Lisieux.
nées, le prince héritier saoudien, bliquement, a dit à l’AFP H. A. Hel- Mais passées les inévitables pho- man Rights Watch a demandé
homme-orchestre du royaume, lyer, du cercle de réflexion Atlantic tos de groupes, certains dirigeants d’enquêter sur sa « possible com- À 90 ans, elle a conservé intact ce goût de l’engagement et vient
fait face depuis l’affaire Khas- Council. Je pense que ses appari- voudront probablement éviter plicité » dans le meurtre du 2 octo- de léguer une partie de son patrimoine immobilier à la Fonda-
hoggi à un mouvement de répro- tions seront soigneusement mises d’être vus en sa compagnie. Pour bre et les carnages perpétrés par tion de France afin de créer, sous son égide, la Fondation Yvette
bation internationale. en scène pour éviter l’embarras. » une poignée de main avec MBS au l’aviation saoudienne au Yémen. Roudy pour soutenir la cause des femmes. Lancée officiellement le
En dépit des dénégations de Mohammed Ben Salman n’a grand prix de F1 d’Abou Dhabi, le Son immunité diplomatique le 13 novembre dernier, la fondation a décerné son premier prix à
Riyad, l’opinion selon laquelle rien à craindre a priori de Donald 25 novembre, l’ex-roi d’Espagne préserve a priori de tout risque
l’assassinat de l’éditorialiste du Trump. En dépit des pressions du Juan Carlos s’est attiré les foudres d’arrestation. La Convention sur Michèle Loup, présidente de l’association Du côté des femmes,
Washington Post, le 2 octobre Sénat qui a donné son feu vert, de la presse madrilène. les missions spéciales de 1969, qui située à Cergy-Pontoise et qui combat, au quotidien, les vio-
dans le consulat saoudien d’Is- mercredi 28 novembre, à un débat avait empêché l’arrestation du lences faites aux femmes. « Et maintenant, j’œuvre pour déve-
tanbul, n’aurait pu être mené sans sur l’arrêt du soutien des Etats- Immunité diplomatique dictateur chilien Augusto Pino- lopper un large comité de sélection qui me permettra d’échan-
son feu vert, prédomine dans les Unis à l’intervention militaire Emmanuel Macron a tenté de dé- chet lors d’une visite en Argentine ger et de m’ouvrir à de nouvelles initiatives. Ce sera mon
pays occidentaux. saoudienne au Yémen, le prési- miner le terrain, en annonçant en 1998, le protège également.
En choisissant d’inclure le som- dent se refuse à contrarier son qu’il aborderait le dossier Khas- Le prince a d’ailleurs atterri mer- objectif pour l’année prochaine », poursuit Yvette Roudy.
met international dans la capitale principal allié au Proche-Orient. hoggi avec Mohammed Ben Sal- credi à Buenos Aires, avant tous les 90 ans ? L’âge parfait pour les projets.
argentine dans sa tournée à Vladimir Poutine, qui s’est abs- man, plaidant pour une « associa- autres invités du G20, avec
l’étranger, qui a commencé par tenu de critiquer Riyad, et qui est tion » de la communauté interna- 400 personnes. Depuis, il vit en-
des escales dans des pays arabes, lui-même accusé d’avoir ordonné tionale à l’enquête sur l’assassinat. fermé dans l’ambassade d’Arabie Fondation de France
le fils du roi Salman entend proje- des liquidations de dissidents à L’enjeu principal, pour le prince saoudite, une résidence du La Fondation de toutes les causes
ter une image de confiance et dé- l’étranger, ne devrait pas non plus héritier, sera d’obtenir l’entrevue XIXe siècle convertie en bunker. p www.fondationdefrance.org
montrer que son crédit sur la battre froid le prince héritier. qu’il a sollicitée avec le président b. ba. et ch. le.
4 | international 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

L’Andalousie, test grandeur nature pour Sanchez


Le chef du gouvernement espagnol soutient son ancienne rivale au sein du PSOE pour l’élection régionale

séville, jerez (espagne) - andalouses, premier rendez-vous sur ses côtes. Samedi 24 novem- tenir en vie de nombreux villages.
envoyée spéciale
FRANCE
avec les urnes avant les nombreu- bre, alors que 800 personnes L’autre est négative : il a créé une LE PROFIL
ses convocations électorales loca- avaient effectué la veille la traver- forte dépendance à la structure ad-

D
e lourdes oranges font les et européennes attendues sée depuis le Maroc, Pablo Casado ministrative du PSOE. » Alors que,
ployer les branches en 2019, ont des allures de test a lancé : « Ici, il n’y a pas d’ablation dans presque toutes les grandes
des arbres qui bordent grandeur nature pour M. San- du clitoris, ici on ne tue pas les villes andalouses depuis près de
les rues du quartier po- PORTUGAL ESPAGNE chez. Le chef du gouvernement moutons dans les maisons et ici il dix ans, la droite arrive en tête,
pulaire de Triana, à Séville, ce Madrid espère qu’une large victoire dans n’y a pas de problème de sécurité. » dans le monde rural le PSOE reste
27 novembre. Sous un soleil écla- le fief historique andalou de sa la force politique ultramajoritaire.
tant, un homme frappe dans ses formation, que le Parti socialiste « Facettes » Dans la campagne, près de Jerez
mains et lance un sonore « olé » (PSOE) gouverne depuis trente- Au-delà des éventuels dysfonc- de la Frontera, au milieu des
ANDALOUSIE Mer
avant d’entamer une démonstra- Séville sept ans, ouvrira la voie à sa re- tionnements attendus au lende- champs de patates douces et de Susana Diaz
Méditerranée
tion de flamenco devant les clients conduction à Madrid. main du scrutin, la campagne ré- betteraves où travaillent des jour- Présidente de l’Andalousie de-
Malaga 100 km
d’un bar attablés en terrasse, à l’en- Selon tous les sondages, le PSOE vèle aussi la crise profonde qui naliers, paysans sans terre, on puis 2013, Susana Diaz est la
trée du marché couvert. est assuré d’arriver en tête, quoi- touche l’Andalousie et le système vote socialiste ou Podemos. Dans grande rivale de Pedro Sanchez
A l’intérieur, la porte-parole du que très affaibli par la montée de de gouvernance hégémonique du une cafétéria du hameau de au sein du Parti socialiste
parti libéral Ciudadanos, Inés Ar- a succédé à Mariano Rajoy a parlé Podemos et de Ciudadanos. Mais PSOE. « Le clientélisme – l’utilisa- Guadalcacin, Manuel Gabriano, ouvrier espagnol (PSOE). A
rimadas, s’offre un bain de foule davantage de ses projets pour l’Es- le PSOE est attaqué de toutes tion des politiques publiques pour 73 ans, se dit socialiste depuis qu’il 44 ans, cette catholique prati-
avec le candidat local de la forma- pagne et de la situation en Catalo- parts, à droite comme à gauche, favoriser certains secteurs en vue est gamin : « Je n’ai jamais manqué quante issue d’un quartier po-
tion aux élections régionales qui gne que de l’Andalousie. pour les scandales de corruption d’obtenir des votes, en particulier de travail ni de rien. La droite ne pulaire de Séville a fait toute sa
se tiendront en Andalousie di- Le soir même, à Marbella, le pré- – les présumés détournements de dans le monde rural – est une des m’a jamais rien donné. Ici le PP, c’est carrière dans le parti et incarne
manche 2 décembre, Juan Marin. sident du gouvernement, le socia- fonds publics pour les chômeurs principales explications de l’ab- le “señorito”, le cacique. Je ne vote- l’aile la plus conservatrice.
Elle demande aux clients de voter liste Pedro Sanchez, vient appor- ou la formation – et les « réseaux sence d’alternance politique, selon rai jamais pour eux. » En 2016, elle s’est opposée aux
pour dire « adieu à la corruption, ter son soutien à son ancienne ri- de clientélisme » tissés par le parti Antonio Robles-Egea, professeur Au contraire, à Jerez, où l’Associa- tentatives de M. Sanchez de
au clientélisme, au chômage ». vale dans le parti, la présidente an- dans cette région où le taux de de science politique à l’université tion des jeunes agriculteurs, le gouverner à Madrid avec le sou-
« C’est la Catalane » : le bruit dalouse Susana Diaz. Il en profite chômage atteint 23 %. Ciudada- de Grenade. Celui-ci a deux facet- principal syndicat agraire avec tien de Podemos, permettant
court entre les étals de clémenti- pour promettre d’étendre l’éduca- nos, qui s’était résolu en 2015 à tes. L’une est positive : la machine 200 000 affiliés, a reçu Inés Arri- l’investiture du conservateur
nes, pour faire référence à cette tion publique gratuite aux enfants soutenir les socialistes, privilégie administrative avec ses aides et ses madas le 28 novembre, son prési- Mariano Rajoy. En 2017, elle a
Andalouse installée à Barcelone de moins de 3 ans, et conclut : « Si désormais une alliance avec le PP. programmes sociaux a bénéficié à dent, Ricardo Serra, glisse que perdu les primaires internes face
depuis plus d’une dizaine d’an- nous voulons qu’il n’y ait pas de L’enjeu est tout aussi important de nombreux villages, ce qui a con- « certains estiment qu’un change- à Pedro Sanchez.
nées, où elle est la chef de l’opposi- blocage le 3 décembre, nous devons pour le Parti populaire, au coude- tribué à éviter l’exode rural et main- ment politique serait nécessaire à
tion aux indépendantistes. « Quel gagner confortablement. » à-coude avec Ciudadanos dans les l’hygiène démocratique ».
courage », murmure une ven- enquêtes d’opinion. Lui aussi voit Le soir même, au centre culturel Antonio, un enseignant à la re-
deuse de fruits et légumes, Maria Chômage à 23 % sa base électorale rognée, par le Club Nazareth de Jerez de la Fron- traite et ancien électeur socialiste,
Asunción Guerrero, conquise, qui Cet avertissement renvoie à sa parti d’extrême droite Vox, qui La porte-parole tera, près de 2 000 ouvriers, tra- qui reproche au parti « la corrup-
vient de lui demander un selfie. propre situation : à Madrid, pourrait en Andalousie faire sa vailleurs et enseignants assis- tion et son alignement avec des
Au même moment, sur la côte M. Sanchez n’a pas encore trouvé première entrée dans les institu-
de Ciudadanos taient au meeting de la coalition postures néolibérales ». Podemos,
d’Almeria, à Roquetas de Mar, le les soutiens pour voter la loi bud- tions espagnoles. Signe de sa ner- appelle à dire Adelante Andalucia, qui regroupe qui est donné deuxième dans cer-
président du Parti populaire (PP, gétaire 2019, et son équipe ne dé- vosité, Pablo Casado n’a pas hé- le parti de la gauche radicale tains sondages et se dit prêt à des
droite), Pablo Casado, tient une ment plus de probables législati- sité à durcir son discours sur l’im-
« adieu à Podemos, contrôlé dans la région « accords ponctuels » avec le PSOE,
réunion publique où il défend ves anticipées l’an prochain. migration pour flirter avec les la corruption, par le courant anticapitaliste, les pourrait finalement permettre le
l’extension des peines de prison à A en juger par la mobilisation thèses xénophobes de l’extrême néocommunistes de la Gauche maintien au pouvoir de Susana
perpétuité. Dans ses meetings, le des leaders nationaux dans la droite, dans une région qui a vu
au clientélisme, unie et des formations régionalis- Diaz et des socialistes. p
jeune dirigeant conservateur qui campagne régionale, les élections bondir les arrivées de migrants au chômage » tes andalouses. Parmi eux, José sandrine morel

SY R I E
L’aviation israélienne
a visé des cibles près de
(OSDH). Selon le directeur de
l’OSDH, Rami Abdel Rahmane,
« les forces israéliennes ont
Face à la pression d’Orban, l’université de
Damas, selon l’OSDH bombardé durant une heure
L’aviation israélienne a bom-
bardé, jeudi 29 novembre, plu-
sieurs positions près de
des positions dans la banlieue
sud et sud-ouest de Damas »,
dont le secteur de Kesswa, où
George Soros s’apprête à quitter la Hongrie
Damas et dans la province de se trouvent des entrepôts L’Université d’Europe centrale, visée par une réforme législative, déménage à Vienne
Kuneitra, dans le sud du pays, d’armes appartenant au Hez-
a indiqué l’Observatoire sy- bollah libanais ainsi qu’aux
rien des droits de l’homme forces iraniennes. – (AFP.)
budapest - envoyé spécial n’aura pas achevé de le convaincre. L’ONG de George Soros, Open mes « promouvant l’immigra-
En avril 2017, pour faire partir la Society Foundations (OSF), qui a tion ». « Le but évident de cette lé-

Une nouveauté coéditée par


L’ Université d’Europe cen-
trale (CEU) a finalement
préféré prendre les de-
vants. Plutôt que d’attendre un
hypothétique feu vert de la part
CEU, considérée comme hostile à
son pouvoir, le premier ministre
hongrois avait fait adopter une
modification radicale de la législa-
tion. Sa nouvelle loi privait de li-
déménagé à Berlin à la fin du
mois d’août, en dénonçant un
« harcèlement gouvernemental »
à son encontre, a déposé en sep-
tembre une plainte auprès de la
gislation était d’intimider et de ré-
duire au silence les groupes qui
défendent les droits civiques et po-
litiques des Hongrois, estime
James A. Goldston, le directeur de

0123 et du souverainiste Viktor Orban,


après plus d’un an et demi d’une
bataille juridique sans équiva-
cence les instituts étrangers ne dis-
posant pas de campus et d’une ac-
tivité pédagogique dans leur pays
Cour européenne des droits de
l’homme.
Elle estime qu’une autre loi,
l’Open Society Justice Initiative,
une branche de l’OSF. Cette appro-
che représente un précédent très
lent au sein de l’Union d’origine, ce qui était le cas de la adoptée par la Hongrie en juillet, dangereux qui pourrait être utilisé
européenne, elle a annoncé, le CEU. Elle soumettait l’octroi d’une violait ses droits à la liberté d’ex- dans le futur, afin de réduire
25 octobre, le déménagement à autorisation d’enseignement à la pression, tels qu’ils sont garantis d’autres droits, comme par exem-
Vienne de ses cursus internatio- signature d’un accord bilatéral, par la Convention européenne ple ceux des femmes, des minori-
naux, à partir du 1er décembre. conclu avec le pays concerné. des droits de l’homme. Le texte tés sexuelles et de genre ou encore
Concrètement, les nouveaux criminalisait l’aide aux deman- les libertés religieuses. » p
étudiants aspirant à obtenir un di- « Harcèlement gouvernemental » deurs d’asile et taxait les organis- blaise gauquelin
plôme américain, inscrits en maî- Michael Ignatieff, le recteur de la
trise et en doctorat, étudieront dès CEU, un ancien du Parti libéral ca-
la rentrée 2019 dans la capitale nadien, estimait « avoir pris toutes
autrichienne, qui a accueilli à bras les mesures nécessaires » en
ouverts cette institution emblé- ouvrant un site à Annandale-on-
matique, fondée en 1991 par le Hudson, dans l’Etat de New York.
milliardaire new-yorkais d’origine Mais il aura attendu en vain que
hongroise George Soros et conçue
pour promouvoir la démocratie li-
l’exécutif hongrois veuille bien pa-
rapher l’agrément intergouverne-
DE CAUSE
bérale après la chute du commu-
nisme. M. Soros est une cible régu-
mental nécessaire au maintien
des activités. Le gouvernement
À EFFETS.
lière des discours de M. Orban. hongrois, à plusieurs reprises, a Chaque dimanche
Cette relocalisation à l’Ouest laissé entendre qu’il ne s’exécute-
– même si elle garde un campus à rait pas avant le 1er janvier 2019, la 16H – 17H
Budapest, qui continuera à déli- date butoir fixée par lui-même
vrer des diplômes hongrois – est
un aveu d’échec de la part de l’éta-
pour parvenir à un accord.
Pour Budapest, il n’aurait pas pu
Aurélie
Format : 27 cm x 32 cm, 192 p.
blissement. En un quart de siècle, prouver la réalité de l’enseigne- Luneau
la CEU aura formé plus de ment de la CEU sur son nouveau
16 000 étudiants, originaires de campus américain. « La législation
MILES DAVIS 90 pays, et aura offert à ce pays modifiant la loi sur l’enseignement
Ce livre exceptionnel réunit plus de 200 photographies d’Europe centrale, comptant supérieur avait principalement
rares et inédites du trompettiste de génie, à travers moins de 10 millions d’habitants, pour objectif de garantir la trans-
les sessions du grand photographe de jazz une ouverture inédite sur le parence dans tous les établisse- franceculture.fr/
Jean-Pierre Leloir, entre 1956 et 1991. monde. ments d’enseignement supérieur @Franceculture
© Radio France/Ch. Abramowitz

Rien n’aura fait reculer Viktor en Hongrie, affirme Zoltan Kovacs,


Orban. Ni Bruxelles, ni Washing- le porte-parole du gouvernement,
En
ton, ni l’ONU, qui tous trois lui-même ancien élève de la CEU.
s’inquiétaient d’une remise en Le droit s’applique de la même ma-
partenariat
avec
L’esprit
EN VENTE EN LIBRAIRIE cause des libertés académiques. nière à toutes les universités, même d’ouver-
ET SUR WWW.LEMONDE.FR/BOUTIQUE Une manifestation d’environ à l’université de Soros. »
2 000 personnes, organisée sa- Le différend pourrait mainte-
ture.
medi 24 novembre, en Hongrie, nant être tranché par la justice.
international | 5
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Algérie : Bouteflika Rassemblement national démo-


cratique (RND). Mais la violence
du discours suscite l’étonnement.
La « paralysie
politique »
Les autorités algériennes sont
aussi très sensibles aux critiques
qui émanent des pays occiden-

étrille les « prédateurs »


C’est un texte d’une dureté sans taux. Cela pourrait expliquer le
précédent depuis 1999, année de
entrave toute ton de ce discours au vitriol. A
l’arrivée au pouvoir d’Abdelaziz sortie du statu l’extérieur, la déclaration il y a
Bouteflika. quelques semaines de l’ancien
Le ton du discours prononcé
quo économique, patron des services de rensei-
Le président, probable candidat à un cinquième mandat, mercredi pourrait être lié à des di-
vergences internes au régime.
selon le gnement français Bernard
Bajolet, évoquant la « momifica-
think tank
publie un texte au vitriol contre ses critiques Nul ne parvient, par exemple, à
expliquer clairement les raisons International
tion du pouvoir algérien », avait
été très remarquée. Certains
du récent limogeage de Djamel observateurs algériens y ont vu
Ould Abbès, fervent défenseur
Crisis Group un message de la diplomatie
alger - correspondance Le message présidentiel sem- qu’une étape dans un long d’un cinquième mandat du prési- française.
ble une réponse directe à ceux processus ». dent, de la direction du FLN. Plus récemment, un rapport du

D
iscours incendiaire de qui s’opposent ou s’inquiètent de « Nous continuerons nos efforts Pour le site d’information TSA ministre de la justice, lié au clan think tank International Crisis
Bouteflika ». La « une » l’éventualité d’un cinquième car nous sommes convaincus que (Tout sur l’Algérie), Bouteflika a présidentiel. Group pointait la « paralysie poli-
du journal arabo- mandat d’Abdelaziz Bouteflika, nous sommes à l’aube d’une nou- « peut-être confirmé qu’il a bien Ceux qui, dans l’opposition, s’af- tique » entravant toute possibilité
phone El Khabar, dont l’état de santé n’a cessé de se velle ère avec de nouvelles priorités l’intention de briguer un cin- fichent publiquement contre le de sortie du statu quo économi-
jeudi 29 novembre, résume bien dégrader depuis un accident vas- et des orientations différentes », quième mandat » mais son projet cinquième mandat ne sont pas que alors qu’une crise point « dès
la tirade prononcée la veille, au culaire cérébral en 2013. Il pointe indique le texte. Dans plusieurs se heurte visiblement à des résis- nombreux, et ils ne pèsent pas 2019 », sous l’effet notamment de
nom du chef de l’Etat algérien, ceux qui « réduisent les enjeux du journaux algériens, ces passages tances : « D’où émanent ces résis- lourd dans un système politique la baisse des revenus pétroliers.
par le secrétaire général de la pré- présent et de l’avenir au change- sont clairement interprétés tances ? Mystère. Mais la rhétori- verrouillé. D’autres voix sèment Le 25 novembre, un éditorial du
sidence, Hebba El Okbi, lors d’une ment et à la succession des res- comme l’annonce d’une candida- que utilisée par Bouteflika, qui ne le doute. Louisa Hanoune, prési- Financial Times lançait une rude
rencontre entre le gouvernement ponsables et des personnes, et en- ture. « Bouteflika affiche son in- désigne jamais ses cibles, laisse dente du Parti des travailleurs, charge contre la « cabale secrète »
et les walis (préfets). treprennent, pour des raisons tention de briguer un cinquième penser qu’il vise des parties inter- très introduite dans le sérail et qui qui entoure Bouteflika et le
La charge, d’une violence inac- obscures, de propager cette idée ». mandat », titre le quotidien fran- nes et externes [au pays]. » avait défendu le droit de pousse vers un cinquième man-
coutumée, dénonce sans les Après avoir évoqué succincte- cophone El Watan. On peut aussi relever l’appari- Bouteflika à être candidat en 2014, dat en dépit de la « dégradation
identifier des « cercles de préda- ment le bilan de ses quatre pre- tion d’une polémique aussi su- a changé de registre. « Tout le avancée » de son état de santé. Le
teurs », des « cellules dormantes », miers mandats – notamment la « Situation totalement illisible » bite qu’incompréhensible entre monde se pose la question : le pré- journal financier britannique es-
des « aventuristes » (sic) qui « dis- sortie de l’Algérie « de la spirale Cela intervient après les appels ré- le premier ministre, Ahmed Ou- sident sera-t-il candidat ? A mon timait qu’un cinquième mandat
simulent les faucilles du massa- de l’insécurité et du sous-dévelop- pétés en ce sens des partis dits de yahia, que certains aiment à pré- avis, non. Il n’y a aucune chance serait une « hogra », terme qui
cre, qu’ils n’hésiteront pas à utili- pement » –, le texte se poursuit « l’allégeance », notamment le senter comme un possible suc- pour qu’il le soit, a-t-elle déclaré décrit le mépris de « l’élite diri-
ser pour faire basculer le pays par l’affirmation que ce qui a été Front de libération nationale cesseur d’Abdelaziz Bouteflika à la mercredi. La situation est totale- geante envers le peuple ». p
dans l’inconnu ». « accompli jusqu’à présent n’est (FLN, le parti présidentiel) et le tête de l’Etat, et Tayeb Louh, son ment illisible à très court terme. » amir akef

En Allemagne, l’ancien
bourreau nazi d’Ascq
ne regrette rien
Karl Münter, 96 ans, a participé en 1944 à
ce massacre qualifié d’« Oradour du Nord »

berlin - correspondant blés et visage poupin, dans son


uniforme de sous-officier SS.

S oixante-quatorze ans plus


tard, il n’a pas le moindre re-
gret. Dans un reportage dif-
fusé, jeudi 29 novembre, sur la
chaîne publique allemande ARD,
A Villeneuve-d’Ascq – commune
à laquelle a été intégrée Ascq,
en 1970 –, le témoignage de Karl
Münter a créé un choc. « Je suis
consternée de devoir lire, en 2018,
Karl Münter s’étonne même de la de tels propos odieux, et de consta-
question : « Pourquoi devrais-je ter que cet homme est cité en exem-
avoir des regrets ? », demande le ple par les néonazis allemands »,
vieil homme, âgé de 96 ans. Dans explique l’historienne Jacqueline
la nuit du 1er au 2 avril 1944, il faisait Duhem, auteure d’une étude de ré-
pourtant partie de ces quelques di- férence sur le massacre (Ascq 1944,
zaines de jeunes soldats, membres Les Lumières de Lille, 2014).
de la 12e division SS « Hitlerju- Sur place, la stupéfaction est
gend » (« Jeunesse hitlérienne »), d’autant plus vive que le nom de
qui massacrèrent 86 civils à Ascq Karl Münter est loin d’être in-
(Nord), près de Lille, après que le connu. Il était en effet sorti de
train dans lequel ils se trouvaient l’oubli grâce à la plainte déposée en
eut été attaqué par des résistants. Allemagne, en 2014, par Alexandre
Poursuivi par la justice française, Delezenne, dont l’arrière-grand-
Karl Münter avait été condamné à père avait été assassiné par les SS
mort par contumace, en 1949, lors soixante-dix ans plus tôt. A la suite
d’un procès où furent jugés seize de cette plainte, les enquêteurs al-
autres anciens SS accusés d’avoir lemands avaient retrouvé la trace
participé à ce massacre qualifié de Karl Münter, réveillant chez les
alors, par Le Figaro, d’« Oradour du descendants des victimes l’espoir
Nord ». Dans l’interview diffusée d’un nouveau procès. Mais le
jeudi soir, il assure qu’il n’a tiré sur 27 mars, le parquet de Celle (Basse-
personne, son rôle s’étant borné à Saxe) mit un terme aux poursui-
surveiller les Français arrêtés. Mais tes. La raison : l’article 54 de l’ac-
il considère que les tirs étaient légi- cord de Schengen, qui stipule
times : « Si j’arrête les hommes, qu’une personne déjà jugée par un
alors j’en ai la responsabilité. Et s’ils des Etats signataires – même sans
s’enfuient, j’ai le droit de leur tirer assister à son procès, comme ce
dessus. Tant pis pour eux ! » fut le cas de Münter, en 1949 – ne
peut être poursuivie pour les mê-
« Il n’y avait pas autant de juifs » mes faits par un autre Etat lié par
De cette époque, Karl Münter ne l’accord. L’autre argument contre
semble pas regretter grand-chose. la tenue d’un nouveau procès était
Face caméra, il affirme que les SS que Münter avait été condamné
n’ont commis « aucun crime » pen- pour « crimes de guerre », prescrits
dant la guerre. Sur l’ampleur de la au bout de trente ans.
Shoah, il garde aussi des doutes : Sollicité par Le Monde à l’épo-
« Il n’y avait pas autant de juifs chez que, Karl Münter n’avait pas voulu
nous à l’époque. Cela a déjà été ré- réagir. Quelques mois plus tard, le
futé. J’ai récemment lu quelque part voilà qui parle à visage découvert.
que ce chiffre de 6 millions n’est pas « Maintenant qu’il sait qu’il ne sera
vrai. Moi, je n’y crois pas », dit-il. pas jugé, il en profite. Et pas un re-
S’il ne quitte plus guère sa paisi- gret, pas un mot de repentance !
ble bourgade de Basse-Saxe, où il a C’est à vomir », s’indigne M. Dele-
refait sa vie comme peintre en bâ- zenne, qui voit néanmoins dans
timent, Karl Münter fait parfois ce témoignage tardif l’occasion de
une exception. Comme ce jour de reprendre son combat judiciaire
novembre où il s’est rendu en Thu- qu’il croyait perdu : « J’ai compris
ringe pour une réunion organisée qu’on ne pouvait plus le poursuivre
par des nostalgiques du IIIe Reich, pour ce qu’il a fait en 1944. Mais ce
en présence du vice-président du qu’il dit aujourd’hui, je compte
parti néonazi NPD. Invité comme bien déposer une nouvelle plainte
« témoin de l’époque », il y a dédi- en Allemagne, cette fois pour apo-
cacé des photos, comme celle qu’il logie de crimes contre l’humanité
garde dans un vieil album et qui le et négationnisme. » p
montre, à 21 ans, blond comme les thomas wieder
6 | planète 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Les cruelles conditions d’élevage des poissons


Deux associations dénoncent l’entassement des animaux et les procédés d’abattage des fermes piscicoles

I
ls meurent en silence, suffo-
quant, gelés, sur les ponts
Avant d’être tué, Extrait
des chalutiers, ou asphyxiés l’animal devrait, d’une vidéo
dans des caisses en polysty- tournée
rène, le corps parfois écrasé dans
selon CIWF, être en caméra
des sennes trop pleines, les yeux étourdi soit cachée
sortis de leurs orbites par la dé- dans des
compression brutale. Dans l’uni-
au moyen installations
vers de la pêche au large, la souf- d’un courant du groupe
france des poissons – et des hom- Aqualande.
mes aussi parfois – a peu de
électrique, soit SAISIE D’ÉCRAN/CIWF
chance d’être entendue. Mais leur par percussion
sort n’est pas forcément plus en-
viable dans les élevages.
Peu s’en souciaient jusqu’à pré- truites, saumons ? « Détrompez-
sent. Mais voilà qu’en ces temps vous, notre campagne a reçu le
où les humains tendent à changer même accueil en France que les
de regard à l’égard des animaux, précédentes sur les cochons ou sur
des études scientifiques récentes la volaille, assure Marion Winter-
révèlent chez plusieurs espèces gerst, responsable des campa-
une sensibilité et des comporte- gnes de CIWF. Lors des deux pre-
ments sociaux plus complexes miers jours, 12 500 personnes ont
qu’on ne l’imaginait. Deux asso- interpellé le ministre de l’agricul-
ciations se saisissent du sujet. L214 ture par mail comme nous les y
rend publique, vendredi 30 no- engageons. »
vembre, une vidéo sur les condi- La question des conditions de
tions d’élevage des truites arc-en- vie dans les piscicultures consti-
ciel, tournée en caméra cachée tue potentiellement un dossier
dans des installations du groupe énorme. Le poisson est l’animal
Aqualande situées en Nouvelle- d’élevage le plus répandu après le
Aquitaine. CIWF (Compassion in poulet. L’aquaculture, qui fournis-
World Farming) a publié pour sa sait à peine 7 % de l’offre mondiale
part, lundi, un film ainsi qu’un en 1974, fait depuis 2014 presque
rapport sur la façon dont sont parts égales avec la pêche dans
abattus les poissons de piscicul- l’alimentation humaine. En 2015,
ture dans l’Union européenne. dans le monde, 50 millions de efficace, soit au moyen d’un cou- à l’égard du groupe coopératif, un peuplés. Ils montrent des poubel- marketing et communication du
tonnes de poissons provenaient rant électrique dans l’eau du bas- des leaders du marché européen, les pleines de poissons morts, des groupe. Et la surpopulation ?
Bain rouge sang d’élevages (majoritairement de sin, soit par percussion. C’est ce qui compte une quarantaine de bidons de vaccins et des truites « Dans les installations bio, la den-
Leurs images à toutes deux mon- Chine), selon l’Organisation des qui se pratique pour les truites au piscicultures dans les Landes, les déversées sans ménagement vers sité maximum est de 35 kg par mè-
trent les mêmes silhouettes de Nations unies pour l’alimenta- Royaume-Uni, où l’on se soucie du Pyrénées, le Languedoc et en Espa- l’entonnoir de l’abattoir. tre cube, il n’y a pas de normes
poissons morts flottant ventre à tion et l’agriculture (FAO). Rien bien-être animal. Toutes les autres gne, plus des centres de sélection « Leurs élevages bio ne nous ont fixées pour les autres, répond-il. Le
l’air au milieu de leurs congénè- que dans l’Union européenne, en méthodes sont à proscrire : trem- et de transformation. Les trois pas semblé très différents, ils ont matin, toutes les truites se regrou-
res, à la surface d’eaux troubles, fonction de leur poids moyen, ce per le poisson dans un bain glacé quarts des truites fumées ven- seulement un peu moins de den- pent naturellement en banc dans
dans des bassins en béton et des sont 500 millions à 1,7 milliard de ou bien contenant du dioxyde de dues en France viennent de chez sité dans les bassins, confie Sébas- un coin de leur bassin qui mesure
cages installées en mer, ou en- spécimens qui sont abattus cha- carbone, du sel, voire de l’ammo- Aqualande, qui produit 17 000 tien Arsac, porte-parole de L214. 30 mètres de long avant de se dis-
core fraîchement mis à mort que année, rapporte CIWF. niaque, le laisser s’asphyxier hors tonnes de truites, plus 400 tonnes Ce qu’on a vraiment découvert sur perser. L’entreprise a tout intérêt à
dans un bain rouge sang. Sa campagne actuelle vise à im- de l’eau, le décapiter ou lui section- de bars et de daurades par an. place, c’est la façon dont ils obtien- ce que le poisson – qui est un pro-
L’équipe de tournage britanni- poser des méthodes de mise à ner les branchies sans l’avoir Une truite sauvage sautant dans nent des truites triploïdes stériles, duit hypersensible – soit dans les
que de CIWF a notamment fait mort moins cruelles à l’avenir. Car rendu groggy au préalable. un torrent bucolique : telle est qui grossissent plus que les autres. meilleures conditions possibles. »
escale en Bretagne et dans l’Hé- s’il ne bénéficie guère de normes l’image qu’avance Aqualande sur On a appris qu’ils donnent à des Les pratiques du groupe sont-el-
rault. L’association dénonce l’en- précises s’appliquant aux diffé- Choix du dioxyde de carbone son site Internet. Comme dans alevins femelles de la méthyltes- les représentatives de ce qui se
tassement des poissons, s’émeut rentes étapes de sa vie, le poisson Chez Aqualande, on a choisi le toute filière intensive, la réalité tostérone afin d’en faire des “néo- fait en Europe ? L’Institut national
des saumons de 75 centimètres est cependant régi par le principe dioxyde de carbone. Une pratique des élevages est très éloignée de mâles” qui à leur tour ne donne- de la recherche agronomique dis-
de long ne disposant que de fondamental, selon lequel, dans « inacceptable » pour les truites ce que le consommateur peut ront que des femelles. » pose d’experts travaillant sur
l’équivalent d’une baignoire, des l’UE, tout animal d’élevage « doit arc-en-ciel, estime CIWF, citant à imaginer. Les militants de la Aqualande fait valoir qu’il a ré- l’amélioration des techniques
grands migratoires condamnés à être épargné de douleurs, détresse l’appui une étude d’une agence cause animale ont voulu lui duit par quatre l’utilisation d’an- d’élevage : alimentation, repro-
nager en rond dans leur cage. ou souffrance pouvant être évitées européenne selon laquelle il fau- ouvrir les yeux. Ils indiquent tibiotiques en dix ans. « L’alimen- duction, conditions de vie. Nos
Mais n’est-ce pas peine perdue au moment de la mise à mort (…) ». drait 9,5 minutes pour que cel- avoir eu du mal à entrer dans les tation et l’oxygénation de l’eau ont demandes d’entretien sont res-
que de chercher à sensibiliser le Avant d’être tué, l’animal devrait, les-ci perdent conscience avec ce lieux où ils filment clandestine- aussi beaucoup progressé », as- tées sans réponse. p
public au sort des daurades, bars, selon CIWF, être étourdi de façon procédé. L214 a bien d’autres griefs ment l’intérieur de bassins sur- sure Stéphane Dargelas, directeur martine valo

La France traque des aliments pour bétail contenant un OGM interdit


La répression des fraudes a identifié au moins 150 tonnes de préparation contaminées par une bactérie antibiorésistante

A u moins 150 tonnes d’ali-


ments pour animaux
contaminés par un orga-
nisme génétiquement modifié
(OGM) interdit ont été distribuées
cants d’aliments et douze éle-
veurs », indique au Monde la direc-
tion générale de la concurrence,
de la consommation et de la ré-
pression des fraudes (DGCCRF).
2 600 tonnes d’aliments produits
à partir de préparations contami-
nées importées en juin avaient
déjà été ingurgités par tout type de
bestiaux. Après des recherches
ments et l’impunité des lobbys
agroalimentaires. Ce grand désor-
dre n’a que trop duré », s’insurge
M. Balas, membre de la commis-
sion de l’environnement, de la
toire de recherche allemand avait
émis une première alerte dès 2015.
Celle-ci a conduit l’Autorité euro-
péenne de sécurité des aliments
(EFSA), qui n’avait rien trouvé à re-
lement sur le marché est dange-
reux ») et demande que des « me-
sures alternatives » soient étu-
diées. Ce lobbying a permis aux in-
dustriels d’obtenir un délai pour le
en France, selon les informations Des enquêtes sont en cours au complémentaires, leurs homolo- santé publique et de la sécurité ali- dire dans un avis de 2013, à en ren- retrait du marché des prémélan-
du Monde. Une semaine après sein de la DGCCRF (ministère de gues belges estiment que près de mentaire au Parlement européen. dre un nouveau, en mars, con- ges (10 janvier 2019) et des ali-
notre enquête relative à la pré- l’économie) et de la direction gé- 4 350 tonnes d’aliments composés Dans un communiqué diffusé cluant à un « risque pour les ani- ments composés (10 avril), en rai-
sence d’une bactérie OGM dans de nérale de l’alimentation (minis- (l’équivalent de 435 000 à jeudi 29 novembre, l’association maux, les consommateurs, les utili- son des volumes concernés.
grandes quantités d’aliments tère de l’agriculture), afin d’identi- 870 000 tonnes d’aliments fi- Foodwatch, spécialiste des ques- sateurs et l’environnement » en On apprend en effet, dans ce do-
pour bétail en Europe, jugée à ris- fier les exploitations et les entre- naux) ont déjà été consommés sur tions d’alimentation, dénonce de raison de « la propagation de cellu- cument, que « la vitamine B2 est
que, y compris pour la santé hu- prises ayant été effectivement ap- leur territoire. son côté « une opacité inadmissi- les génétiquement modifiées via- présente dans à peu près tous les
maine, en raison de son caractère provisionnées avec ces aliments « Les autorités françaises pren- ble » et une « flagrante violation bles contenant [quatre] gènes de aliments composés pour animaux
antibiorésistant, la traque bat son et s’assurer du retrait de ces lots. nent cette alerte avec le plus grand du principe de précaution ». résistance à des antibiotiques im- producteurs de denrées alimen-
plein pour retrouver les lots conta- sérieux et souhaitent que la Com- Ce n’est que le 19 septembre que portants du point de vue de la santé taires et [également] les aliments
minés et les retirer du marché. Le « laxisme » de la Commission mission européenne précise rapi- l’Union européenne interdit la vi- humaine et vétérinaire ». pour animaux de compagnie » et
L’alerte a été donnée le 2 octobre Encore faut-il que les aliments pré- dement des lignes directrices de tamine B2 – aussi appelée ribofla- que « la riboflavine (80 %) produite
par les autorités belges après la dé- parés à partir de l’additif incriminé gestion harmonisées au niveau de vine (80 %) – produite à partir de la Quantités gigantesques par Bacillus subtilis KCCM-10445
tection de cette bactérie OGM n’aient pas déjà été consommés l’Union européenne », commente- souche génétiquement modifiée a Commission précise que, « de- représente une source importante
dans de la vitamine B2, un additif par les animaux. Entre le premier t-on à la DGCCRF. La Commission de la bactérie Bacillus subtilis puis 2015, les autorités compéten- de vitamine B2 sur le marché euro-
très utilisé en alimentation ani- signalement des autorités belges, européenne souligne de son côté KCCM-10445, alors qu’un labora- tes des Etats membres ont été infor- péen ». Ce qui signifie que les
male, produite en Chine et distri- par le biais du système d’alerte qu’« une discussion aura lieu lors mées de toute information perti- quantités d’aliments qui ont été
buée en Europe par le biais d’une rapide sur les denrées alimen- de la prochaine réunion du comité nente concernant cette vitamine potentiellement contaminées
société néerlandaise. Vingt pays taires et la nourriture pour ani- PAFF [acronyme anglais pour B2 » et qu’elle a « immédiatement sont gigantesques. D’autant que,
sont aujourd’hui touchés, dont la maux et les premiers éléments de « plantes, animaux, denrées ali- Un intense préparé une mesure visant à l’inter- selon nos informations, l’additif
Belgique, les Pays-Bas, mais aussi traçabilité fournis par les services mentaires et alimentation ani- dire » après les conclusions négati- incriminé est sur le marché depuis
l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la néerlandais le 14 novembre, il s’est male »], le 3 décembre, afin de ga-
lobbying a permis ves de l’EFSA. Les industriels du au moins 2010.
Pologne, la Suisse, l’Autriche, la écoulé près d’un mois et demi. A rantir que la législation est mise en aux industriels secteur ont tenté de l’en dissuader On y découvre aussi qu’une
Slovaquie, la Slovénie, la Croatie, la l’instar de l’Allemagne, certains œuvre de manière harmonisée ». à travers un intense lobbying. autre vitamine, la riboflavine
Norvège ou encore la Bulgarie. pays ont eu le temps de saisir les Le député européen Guillaume
d’obtenir un délai Dans un courrier envoyé le 13 avril (96-98 %), est produite à partir de
La France est également concer- lots, tracer les produits jusqu’aux Balas (Génération.s) n’a pas at- pour le retrait par la Fédération européenne des la même souche de bactérie et que
née. « D’après les informations fermes et les détruire. tendu la réunion du 3 décembre fabricants d’aliments composés les industriels sont très inquiets à
transmises par les autorités belges, Mais, dans de nombreux cas, les pour saisir la Commission pour
du marché pour animaux (Fefac) au respon- la perspective qu’elle puisse aussi
au 26 novembre, environ 150 ton- aliments ont été consommés par « mise en danger de la vie des prémélanges sable de l’unité « nutrition ani- être interdite. Pour l’heure, la
nes de prémélanges ou d’aliments le bétail avant de pouvoir être reti- d’autrui ». « Par son laxisme sur les male » de la Commission. La Fefac Commission ne semble pas en-
complets prêts à consommation rés du marché. Ainsi, les autorités OGM, la Commission européenne
et des aliments conteste l’avis de l’EFSA (« Il n’y a core s’y être intéressée. p
auraient été distribués à trois fabri- finlandaises ont calculé que laisse prospérer les dysfonctionne- composés pas de preuve que le produit actuel- stéphane mandard
8|
FRANCE
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

« GILETS JAUNES »

Les « gilets
jaunes » entre
peur et espoirs
A la veille du troisième samedi
de mobilisation, les protestataires
redoutent les violences, mais
apparaissent toujours déterminés

S
i la radio d’autoroute 107.7 que le 24 novembre. Lors de ce
était le meilleur moyen deuxième samedi de mobilisa-
de se rendre compte de la tion, le ministère de l’intérieur
mobilisation des « gilets avait comptabilisé plus de
jaunes » qui bloquaient les routes 106 000 protestataires partout en
autour du 17 novembre, première France, dont 8 000 à Paris. Ce
journée d’actions, se renseigner jour-là, les CRS avaient lancé des
sur les ventes de masque de plon- lacrymogènes dès 10 heures pour
gée ou de lunettes de piscine disperser les quelques milliers de
serait peut-être un meilleur indi- « gilets jaunes » ayant convergé
cateur avant ce troisième samedi vers les Champs-Elysées, lieu de
de manifestation. Marqués par rassemblement non autorisé.
l’usage massif de gaz lacrymogè- Une minorité de manifestants
nes par les forces de l’ordre sur les avaient alors dressé des barrica-
Champs-Elysées, samedi 24 no- des et descellé des pavés pour les
vembre, ceux qui envisagent d’y jeter contre les forces de l’ordre,
retourner le 1er décembre ont tandis que la majorité était restée puscules venant de l’étranger », d’achat. » Plusieurs badauds leur au ministre des revendications sur
prévu de s’équiper pour faire face. à l’écart, médusée. La journée d’« appels aux armes et à la vio- ont témoigné leur solidarité.
La désignation de lesquelles les « gilets jaunes » ont
Même les plus pacifiques. avait fini dans le chaos. lence… » « Tout ça va à l’encontre Comme l’ont révélé plusieurs son- huit porte-parole pu se prononcer lors d’une consul-
« C’était la première fois que je Combien seront-ils samedi de ce qu’on est, affirme Mme Rossi. dages, le combat des « gilets jau- tation en ligne. Entre autres : « révi-
manifestais de ma vie. Je n’avais 1er décembre à converger vers J’ai très peur, je n’ai pas envie de nes » est très populaire.
a fait débat dans ser la façon dont on taxe les Fran-
aucune protection, dit Isabelle, Paris ? Plus ou moins qu’il y a une voir une tuerie. » Le 24 novembre, Les propositions formulées par les rangs de ce çais » et « créer une assemblée ci-
42 ans, aide-soignante dans l’Oise, semaine ? Impossible de le pré- elle avait covoituré pour se rendre Emmanuel Macron, mardi, n’ont toyenne » avec « plus de référen-
qui était venue à l’issue de sa nuit voir même si l’exécutif a déjà pris aux Champs-Elysées. « Après, j’ai pas convaincu Agnès Rossi, bien
mouvement qui dums » pour que l’avis des citoyens
à l’hôpital. Là, on a prévu des mas- ses dispositions. L’avenue sera pleuré pendant deux jours, à cause au contraire. « Son discours, c’est se revendique soit davantage pris en compte.
ques pour nos yeux, des compres- fermée à la circulation, mais tou- de ces violences, et parce que mon un suicide vis-à-vis de nous. Il n’y a La désignation de huit porte-pa-
ses, du sérum physiologique. » Sur ristes comme « gilets jaunes » fils est lui-même gendarme pas d’annonce. Rien ! Le lende-
« sans leader » role en début de semaine a elle-
les réseaux sociaux, elle raconte pourront y pénétrer après un mobile… Heureusement, il n’était main, Edouard Philippe nous a dit même fait beaucoup débat dans
que les discussions vont bon train contrôle d’identité et une fouille pas en service samedi. » qu’il tiendrait le cap. Mais nous les rangs de ce mouvement qui se
sur la meilleure protection contre des sacs. Agnès Rossi, 52 ans, y re- aussi, on tiendra ! » Michel, 60 ans, taté qu’ils étaient plus nombreux revendique « sans leader ». Pour
les Flash-Ball. Elle réfléchit à tournera aussi malgré les ru- « Il n’y a pas d’annonce ! » « gilet jaune » qui occupe le rond- à vouloir venir. Elle ne croit plus couper court aux critiques, la dé-
s’acheter des protège-tibias. meurs circulant ces derniers Jeudi matin, cette titulaire de l’al- point du centre commercial Es- aux petites manifestations légation a annoncé mardi soir
« Bien sûr que j’ai peur, reconnaît- jours chez les « gilets jaunes » ren- location adulte handicapé distri- pace Anjou à Angers, résume la « éparpillées ». « Mais nous n’irons que, si elle avait été « indispensa-
elle. C’était pas franchement nais. Il y est question de « grou- buait des tracts flanqués de la pensée de beaucoup : « Je suis pas aux Champs-Elysées. Je n’em- ble » pour « répondre à la nécessité
agréable samedi. Mais si on recule, mention « gilets jaunes, pour- deux fois plus remonté contre lui. » mènerai pas les gens au front », ex- d’une première rencontre avec
le gouvernement dira : “Vous quoi ? » sur la dalle du centre com- A ses côtés, Didier, 62 ans : « C’est plique-t-elle. Son groupe a choisi l’exécutif », elle n’avait « plus de rai-
voyez il n’y a personne, on a ga- mercial Colombia, à Rennes. Un du long terme ce qu’il propose. de rejoindre, en gilet jaune, dès son d’être ». Qui, alors, répondra à
gné !” Donc faut y retourner. » Elle « C’est du long court texte détaillait quatre « re- Nous, on veut une mesure concrète 10 heures, la place de la Républi- l’invitation du premier ministre
précise aussitôt : « Ce n’est pas une vendications » : « Suppression de tout de suite. » que d’où partira dans l’après- Edouard Philippe à Matignon
déclaration de guerre. On veut
terme, ce qui est toutes nouvelles taxes liées à l’éner- Samedi, les Angevins ne seront midi, une autre manifestation à vendredi après-midi ?
juste leur montrer combien de per- proposé. Nous, gie ; application de la taxe carbone pas nombreux à rejoindre Paris. l’initiative de la CGT, contre la pré-
sonnes ça touche. » aux porte-conteneurs, cargos, na- Trop loin, trop cher. Ils se mobili- carité. « Il faut saisir cette opportu- Des débuts de structuration
Ils sont plusieurs à confier au
on veut une vires de croisière et avions ; retour seront localement. Les collectifs nité pour tenter une convergence Dans une de ces vidéos face
Monde prévoir de retourner ma- mesure concrète de l’ISF [impôt sur la fortune] et lillois, eux, proposent des bus à des luttes », estime cette ancienne caméra devenues rituelles, Eric
nifester « pacifiquement » à Paris imposition normale des entre- 20 euros pour la capitale. militante de La République en Drouet a prévenu jeudi qu’il
samedi, malgré la crainte d’une
tout de suite », prises du CAC 40 ; augmentation Tiphaine Beaulieu, enseignante, marche, qu’elle a quitté, écœurée. n’irait pas : « J’attends que des re-
ambiance plus délétère encore demande Didier significative et durable du pouvoir qui fait de même à Brest, a cons- Elle a imprimé des tracts pour un présentants du mouvement soient
« appel citoyen » à se rassembler élus en région. Je ne ferai plus rien
« tous ensemble contre Macron et sans cette délégation. » On ob-
La bataille de l’opinion met l’exécutif sous pression son monde ».
Si Pierre et sa femme, qui vivent
serve en effet, partout en France,
des débuts de structuration. A
près de Rouen, ont déjà pris leurs Rennes, Agnès Rossi fait partie
le gouvernement tablait à la fois sur C’est parmi les personnes déclarant vivre tien alors qu’Emmanuel Macron a tenté de billets pour Paris, ils ne savent pas des six porte-parole locaux élus
un essoufflement du mouvement et un une situation financière tendue que la sym- calmer la colère, mardi. S’ils sont près des encore où aller « dans ce fouillis ». par une centaine de personnes
ras-le-bol de l’opinion. C’est l’inverse qui se pathie est la plus forte, atteignant 84 %. Les deux tiers à avoir écouté son discours, une Lui n’avait pas entendu parler du lors d’un vote à main levée. Les
produit. Semaine après semaine, les sonda- sondés des territoires ruraux et des petites écrasante majorité (78 %) n’a pas trouvé le rassemblement de la CGT. « Mais « gilets jaunes » de Gironde de-
ges montrent un soutien massif et en pro- et moyennes agglomérations sont massi- chef de l’Etat convaincant, selon Odoxa. c’est peut-être pas bête… Je crois vraient les imiter prochainement.
gression des Français pour le mouvement vement derrière les barrages. L’IFOP note Une telle hausse est atypique. Elle avait déjà qu’on devrait s’entourer un peu de Eric Drouet a précisé son mes-
des « gilets jaunes ». Les trois dernières étu- ainsi que près de trois habitants des com- eu lieu lors des grandes grèves de 1995, et le gens qui savent parler à des politi- sage dans une seconde vidéo :
des révèlent des chiffres impressionnants munes rurales sur quatre (72 % soutiennent ressenti de l’opinion avait compté dans le ciens, estime ce mécanicien auto- « On ne doit accepter aucun ren-
deux semaines après la première journée la mobilisation, tandis qu’Elabe précise que recul du premier ministre Alain Juppé. mobile de 41 ans. Les gens comme dez-vous [avec l’exécutif] tant
de blocage, le 17 novembre. Selon les don- 77 % des habitants des communes de ban- Cette empathie semble se diffuser au moi, on n’y connaît rien sur les lois qu’aucune mesure sérieuse n’est
nées recueillies par l’institut Odoxa pour lieues approuvent les « gilets jaunes ». point que des personnalités ont affiché leur et tout ça. Quand on se retrouve en annoncée à la télé. A eux de com-
Franceinfo et Le Figaro, dans une étude pu- sympathie. Patrick Sébastien a affirmé sur face d’eux, on passe pour des bran- mencer à avancer des mesures
bliée le 28 novembre, 84 % des Français Le soutien de personnalités TV5 Monde que les « gilets jaunes » « étaient quignols. » concrètes. » Il a réitéré son appel à
trouvent cette mobilisation « justifiée », soit D’un point de vue politique, les sympathi- sa France ». L’humoriste Gérald Dahan a, Sa façon de dire, comme manifester samedi à Paris. « Faut
sept points de plus que la semaine précé- sants du Rassemblement national (66 %) et lui, appelé à les « protéger des CRS » en « for- d’autres, que la rencontre de deux que ce soit énorme », a-t-il sou-
dente. Les chiffres des instituts Elabe et ceux de La France insoumise (64 %) sont les mant une première ligne de personnalités », porte-parole du mouvement haité, précisant qu’il venait « de
IFOP sont légèrement moindres, avec res- plus fervents défenseurs du mouvement, dans le cortège, samedi, à Paris. Franck Du- mardi, avec François de Rugy, le faire quelques courses » prépara-
pectivement 75 % et 71 % de personnes in- selon l’IFOP. Les électeurs PS et LR, eux, dé- bosc a publié une vidéo sur Facebook dans ministre de la transition écologi- toires. Sur le siège passager à côté
terrogées qui approuvent le mouvement. crochent après les heurts sur certains bar- laquelle il déclare : « Il faut que l’on soit avec que et solidaire, n’a pas permis de lui, des gants et des lunettes de
Eux aussi connaissent une hausse. rages routiers. Un tel niveau de soutien est vous, nous les favorisés. (…) J’en parle aux d’avancée. Priscillia Ludosky – à plongée. p
Ce regard positif est particulièrement par- très rare. Au printemps, l’approbation de la copains. » L’animateur Cyril Hanouna, lui, a l’initiative d’une pétition pour la aline leclerc
tagé parmi les catégories populaires, selon grève des cheminots atteignait environ longuement invité des « gilets jaunes » à baisse des prix du carburant si- avec nicolas legendre
l’étude d’Elabe. Ainsi, il se tasse, voire re- 40 % et celle du mouvement contre la ré- s’exprimer sur son plateau. Et Brigitte Bar- gnée par plus d’un million d’inter- (à rennes), claire mayer
cule, chez les cadres (56 %, – 9 points), mais forme du droit du travail, en septem- dot, Michel Polnareff et Pierre Perret ont nautes – et Eric Drouet – le routier (à bordeaux), laurie moniez
grimpe chez les classes moyennes (75 %, bre 2017, 53 %. Le plus inquiétant pour le également affiché leur sympathie. p à l’initiative du blocage du 17 no- (à lille) et yves tréca-durand
+ 10) et les classes populaires (83 %, + 8). gouvernement est l’augmentation du sou- sylvia zappi vembre – ont seulement présenté (à angers)
france | 9
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Macron mise sur le temps long et le dialogue


Depuis Buenos Aires, le président a balayé l’idée d’un recul, répétant comprendre la colère

D
es paroles à défaut de la politique attendent de moi un ment un totem, et persister à leur
d’actes. Alors que la renoncement, une esquive (…) mais
Nombre d’élus refuser est une erreur », estime un
mobilisation des c’est parce que c’est comme cela de la majorité parlementaire de La République
« gilets jaunes » se que nous avons toujours agi que en marche (LRM). « La TIPP flot-
poursuit et qu’une nouvelle ma- nous nous trouvons aujourd’hui
doutent que tante nouvelle mode, ça ne suffira
nifestation est attendue à Paris, dans une telle situation. » les discussions pas dans l’opinion publique »,
samedi 1er décembre, Emmanuel Pour tenir ce « en même temps » reconnaît l’un des poids lourds de
Macron tente de tenir la stratégie aux allures de grand écart, l’exé-
avec les « gilets la majorité.
qu’il a arrêtée pour sortir de l’im- cutif a fait le choix de mettre en jaunes » mettent
passe : renouer le dialogue avec scène son nouveau dialogue avec « Quarante ans de frustration »
les contestataires tout en mainte- les « gilets jaunes ». Alors que le
un terme Lors de leur rencontre, jeudi, avec
nant le cap de ses réformes. mot d’ordre était jusqu’ici de ne aux blocages Edouard Philippe, la quasi-tota-
De Buenos Aires, où il participe pas répondre aux manifestants, le lité des élus locaux membres de la
au G20, le président de la Républi- ministre de la transition écologi- CNTE ont réclamé un « geste » de
que a répété sa ligne : écouter, que, François de Rugy, a reçu deux « L’objectif de ces rencontres, l’exécutif pour que la concerta-
Des « gilets comprendre mais ne surtout pas de leurs représentants, mardi. Le c’est de structurer le moment de tion de trois mois, qui devrait
jaunes » sur renoncer à ses mesures. Jeudi lendemain, le ministre chargé des dialogue que nous allons avoir s’engager rapidement dans les dé-
l’autoroute 29 novembre, il a ainsi déclaré en- relations avec le Parlement, Marc tous ensemble ces trois prochains partements, se déroule de façon
Avignon-Nord, tendre « la colère légitime, l’impa- Fesneau, et la secrétaire d’Etat à mois, pas d’amener des solutions « sereine ». Comme l’avait fait
le 24 novembre. tience, la souffrance d’une partie l’écologie, Emmanuelle Wargon, toutes faites », explique-t-on à Brigitte Bourguignon, la prési-
ARNOLD JEROCKI/ du peuple », et annoncé vouloir sont venus débattre avec certains Matignon, où l’on insiste sur la dente LRM de la commission des
DIVERGENCE prendre « des décisions supplé- d’entre eux sur le plateau de LCI. « main tendue » par le premier affaires sociales de l’Assemblée
POUR « LE MONDE » mentaires dans les semaines et les ministre. Un plaidoyer destiné nationale, certains ont à nouveau
mois à venir ». Avant de tout de Fermeté affichée aussi à calmer un début de con- plaidé pour un moratoire de la
suite préciser que ces futurs arbi- Vendredi après-midi, Edouard testation au sein de la majorité, hausse de la taxe carbone pesant
trages « ne seront jamais des re- Philippe devait à son tour recevoir où la fermeté affichée par sur les carburants, prévue au
culs ». Une façon d’affirmer en- une délégation de « gilets jaunes », Edouard Philippe depuis le début 1er janvier 2019.
core une fois que la hausse de sans qu’on sache exactement du conflit est de plus en plus criti- Mais il n’en est pour l’instant
taxes sur les carburants ne serait quels seraient leurs représen- quée. « Le premier ministre n’est pas question. « On ne résout pas
pas remise en cause. tants, tant le mouvement a du mal pas droit dans ses bottes, il a la quarante ans de frustration avec
Lors de son discours à l’Elysée, à se structurer. L’un des leaders de conviction qu’il ne faut pas renon- des cartouches », justifie-t-on à
mardi, le chef de l’Etat avait déjà la contestation, Eric Drouet, a ainsi cer à la transition écologique, ce l’Elysée, où l’on assure que l’exé-
fait preuve d’empathie. « J’ai vu, fait savoir qu’il ne se rendrait pas à n’est pas la même chose », plaide cutif n’est « pas démuni » face à la
comme tous les Français, les diffi- Matignon. Le premier ministre son entourage. contestation. « Depuis trente ans,
cultés que la situation entraîne s’est également entretenu, jeudi et Reste à savoir si la mise en scène on a tout essayé pour redresser le
auprès de ceux qui roulent beau- vendredi matin, avec les membres de ce dialogue permettra de dimi- pays, sauf la cohérence et la
coup et qui avaient déjà du mal à du Conseil national de la transi- nuer la pression sur l’exécutif. constance, abonde l’entourage du
finir leurs fins de mois », avait-il tion écologique (CNTE), l’organe Nombre d’élus de la majorité, s’ils premier ministre. On va donc
déclaré. Mais, avait ajouté le prési- chargé de conseiller le gouverne- estiment nécessaire de discuter continuer à être cohérents et
dent, cela ne doit pas conduire le ment, où sont représentés syndi- avec les « gilets jaunes », doutent constants. » p
gouvernement à modifier sa cats, associations, élus locaux et que cela mette un terme aux virginie malingre
politique. « Je sais que les habitués parlementaires. blocages. « Les manifestants récla- et cédric pietralunga

Mélenchon, Hollande, la CGT…


« Beau et subtil, dans la lignée de Asghar Farhadi »
la gauche au soutien des protestataires HHH
Même si le mouvement redoute la récupération, le leader de LFI
défilera, tandis que la CGT mobilisera sur la hausse des salaires S O P H I E D U L AC D I ST R I B U T I O N P R É S E N T E

A vec les « gilets jaunes », la


gauche se retrouve
Au PS, augmentation des prix du carbu-
rant et l’organisation d’états géné-

LA PERMISSION
confrontée à un sacré cas- pas d’appel raux du pouvoir d’achat. « Notre
se-tête. Comment se saisir de cette rôle, ce n’est pas de chercher à enca-
colère qui embrasse – partielle-
à manifester, drer un mouvement qui ne veut et
ment – ses critiques contre l’exé- encore moins ne doit pas l’être, mais d’apporter
cutif ? Peut-on s’immiscer dans un
de présence dans des réponses », note-t-il. UN FILM DE SOHEIL BEIRAGHI
mouvement qui ne veut surtout Un message auquel adhère visi-
pas être récupéré politiquement ? les cortèges blement François Hollande, qui a
Faut-il se mêler à une foule hété- échangé avec des « gilets jaunes »
roclite à laquelle se joignent déjà jeudi, en Ardèche. Dans des vidéos
Marion Maréchal-Le Pen, Nicolas rôle est de servir de passerelle, il est mises en ligne par France Bleu,
Dupont-Aignan ainsi que les pro- d’éviter le mépris réciproque de Pa- l’ex-président, qui a lui-même dû
ches de Marine Le Pen ? ris pour les provinciaux », a-t-il faire face durant une partie de son
Jeudi 29 novembre, Jean-Luc lancé, micro à la main, au pied de quinquennat au sentiment de
Mélenchon a annoncé qu’il serait l’imposante Marianne trônant au « ras-le-bol fiscal », a défendu sa po-
samedi 1er décembre aux côtés des milieu de la place. Dans ce « com- litique. Devant ses interlocuteurs,
manifestants sur les Champs-Ely- bat contre l’oligarchie », M. Ruffin a il a rappelé avoir donné un « coup
sées, tout en tâchant d’« évit[er] les invité à trouver des formes pro- de pouce » au smic et a justifié la
concentrations de caméras autour pres à Paris, comme des « apéros » mise en place du CICE pour aider
de [lui] ». Il a aussi appelé à une ma- devant l’Elysée, Matignon ou l’As- les entreprises. « Il faut continuer à
nifestation « radicalement (…) non semblée nationale. prendre la parole et faire que ça
violente », alors que l’avenue a subi Egalement présents place de la puisse déboucher », a aussi encou-
des dégradations lors de la mobili- République jeudi soir, les anima- ragé M. Hollande.
sation du 24 novembre. Ne pas teurs du comité justice pour Côté syndical, seule la CGT sera
passer à côté du mouvement sans Adama (du nom d’un jeune dans la rue samedi. Mal à l’aise de-
être suspecté de chercher à se l’ap- homme mort en 2016 à la suite puis le début du mouvement, la
proprier, c’est le difficile numéro d’une interpellation) ont, eux centrale de Montreuil avait prévu
LE COMBAT
d’équilibriste que doit composer le aussi, récemment appelé les quar- de longue date ce rendez-vous ini- D’UNE FEMME
leader de La France insoumise tiers populaires à se joindre à la tialement organisé « contre le chô- MODERNE
(LFI). « Je sais reconnaître un mou- mobilisation. « Les “gilets jaunes” mage et la précarité ». Un mot d’or-
vement de type révolutionnaire se révoltent pour survivre. Les habi- dre élargi depuis à la hausse des sa- EN IRAN
d’un autre, a expliqué M. Mélen- tants des quartiers seront les pre- laires, des pensions et pour une
chon sur France 2, jeudi. Si on veut miers touchés par la hausse du die- fiscalité juste. La confédération di-
que le mouvement englobe le plus sel, nous sommes donc solidaires », rigée par Philippe Martinez espère
de monde possible, il ne faut pas assure Assa Traoré, la porte-parole que certains « gilets jaunes »,
qu’il apparaisse comme pris par tel du collectif. La crainte de voir « l’ex- échaudés par les débordements
ou tel parti politique. » trême droite prendre le terrain face du 24 novembre sur les Champs-
au système Macron » a convaincu Elysées, viendront grossir les
« Continuer à prendre la parole » ces militants des quartiers de re- rangs de sa manifestation. Désor-
Le député LFI, François Ruffin, qui joindre les « gilets jaunes ». mais, la CGT appelle « tous les ci-
laboure le terrain auprès des « gi- Au Parti socialiste, pas d’appel à toyens, les salariés actifs et retrai-
© 2018 Soheil Beiraghi / Photographie © Amir Hossein Shoja’ee

lets jaunes » depuis le début, de- manifester, encore moins de pré- tés » à rejoindre cette mobilisation
vrait, lui, se trouver samedi dans la sence dans les cortèges. Mais « pour exiger des réponses immé-
Somme, où il est élu. Jeudi 29 no- Olivier Faure, le premier secrétaire diates et précises de la part du gou- ACTUELLEMENT AU CINEMA
vembre, il a participé à une assem- du PS, invite les élus de son parti à vernement et du patronat ». Une fa-
blée générale organisée par le col- aller à la rencontre des protestatai- çon de tenter d’offrir un débouché #LaPermission
www.sddistribution.fr

lectif La fête à Macron, sur la place res et à « expliquer ce que sont nos à la colère qui s’est exprimée ces
de la République, à Paris. Avec propres solutions » pour « trouver dernières semaines. p
pour idée d’inciter la capitale à se une issue positive ». En l’occur- enora ollivier
joindre à la mobilisation. « Mon rence : une suspension de toute et sylvia zappi
10 | france 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

«La confrontation est toujours un moment de vérité»


Philippe Grangeon, patron par intérim de LRM et proche de Macron, plaide pour un dialogue avec les « gilets jaunes »

Quels sont ses défis ? rents et plus de 130 référents dé- la transformation du pays. Mais unit : le combat contre les inégali-
ENTRETIEN LRM veut devenir un think tank partementaux. Depuis la création cette verticalité nécessaire, nous
« Le faible tés des chances et de destin ; la

P
hilippe Grangeon, pa- citoyen à ciel ouvert, avec l’ambi- du mouvement, en dehors du devons la compléter par plus maillage d’élus prise de risque contre la rente.
tron par intérim du tion de régénérer le concept de moment où Nicolas Hulot a dé- d’horizontalité. Le mouvement
mouvement La Républi- progrès au XXIe siècle, qui doit missionné, nous avons toujours va prendre toute sa part dans le
locaux est une La politique de l’exécutif est
que en marche (LRM) et être résolument humaniste. Sa compté plus d’adhésions que de débat sur la transition écologi- explication au pourtant surtout étiquetée
proche d’Emmanuel Macron, deuxième mission, plus classi- désadhésions. 60 % de nos adhé- que, qui va durer trois mois. Avec à droite…
dresse le bilan de son action à la que : être une machine électorale rents militent essentiellement les « gilets jaunes », nous n’avons
procès injuste A l’origine, le macronisme est
tête du parti présidentiel, avant efficace. Aux européennes sur le numérique ; 40 % agissent pas trouvé la bonne méthode et il qui nous est fait une histoire d’hommes et de
l’élection d’un nouveau délégué comme aux municipales, nous sur le terrain, soit près de 160 000. y a eu blocage. femmes de gauche qui ont tendu
général, samedi 1er décembre, lors devons continuer à élargir la ma- Nous devons augmenter la part
d’être ignorants la main à l’autre rive. Je pense
d’un conseil national. Grand fa- jorité à gauche et à droite. Avec le de ces derniers et fidéliser le socle De quoi ces « gilets jaunes » des territoires » d’ailleurs qu’il vaut mieux inté-
vori, Stanislas Guerini doit succé- MoDem, nous avons convenu de de nos adhérents souvent jeunes, sont-ils le nom ? grer et associer dans le mouve-
der à Christophe Castaner, parti travailler plus étroitement. Enfin, diplômés, cadres… Mais cette C’est un mouvement large et ment les personnalités issues de
au ministère de l’intérieur. notre principal défi reste de nous base sociologique est trop étroite. populaire qui dit beaucoup. C’est gnon de dingue », ont-elles dé- la droite. Les politiques qui créent
enraciner au niveau local, de ma- Il est impératif de l’élargir en al- l’expression d’un appel à l’aide, gradé son image ? de la croissance et de l’emploi ou
LRM peine à exister depuis le nière pérenne. Le fondateur du lant convaincre les milieux plus presque un cri de désespoir. Nous Pour transformer durablement, défendent l’égalité entre les hom-
début du quinquennat. Pour mouvement est à l’Elysée, nos dé- populaires de nous rejoindre. devons l’entendre comme tel et y il faut rassembler, apaiser, créer mes et les femmes sont des pro-
quelle raison ? putés forment la majorité, mais répondre, non par de la compas- de la confiance et de l’empathie. grès… et de droite et de gauche.
Ce mouvement est très jeune. nous disposons d’un très faible A quoi sert le parti ? sion mais par de la considération. C’est valable pour tous les acteurs. Mais dans une partie de notre
Contrairement à d’autres partis maillage d’élus locaux. C’est sans Sa première utilité est d’être une Cette initiative du débat public électorat, la perception que nous
ayant émergé récemment, doute une explication au procès vigie du réel et de dire la vérité à doit permettre de sortir de l’in- LRM a-t-elle un problème menons une politique ancrée
comme Ciudadanos en Espagne injuste qui nous est fait, d’être ceux qui dirigent. Nous devons compréhension entre l’exécutif et avec la démocratie interne ? plutôt à droite existe. Le début du
ou Syriza en Grèce, il a conquis le ignorants des territoires. Malgré être des lanceurs d’alerte loin cette expression de colère. Après le retrait de Pierre quinquennat, avec ses mesures
pouvoir concomitamment à sa sa jeunesse, LRM a déjà créé sa d’un parti suiviste ou godillot, en Person, l’élection de Stanislas favorables à l’investissement et
création. C’est inédit. Au fond, no- marque et dispose de vrais atouts. faisant remonter le pouls de nos Emmanuel Macron est très im- Guerini à la tête du parti ne fait donc ayant profité aux plus aisés,
tre mouvement s’est construit à concitoyens, en particulier quand populaire et doit fait face à des aucun doute… a sans aucun doute alimenté
toute vitesse, à la manière d’une Quel est le principal ? il y a des incompréhensions ou « gilets jaunes » soutenus par Il n’y a pas de déni démocrati- cette perception.
start-up, propulsé au milieu de Nous avons une force politique des colères. Cette approche hori- 75 % de la population. Dans que. Le souci du rassemblement
partis déjà installés et structurés. réelle, avec plus de 400 000 adhé- zontale, participative et collective ce contexte, comment peut-il et de l’unité a primé. Je ne crois Le président a reconnu n’avoir
Mais à la différence de ceux-ci, correspond à la promesse formu- continuer à réformer ? pas que l’affrontement pour l’af- pas su réconcilier les Français
nous n’avons pas d’histoire, au lée lors de notre création. Face au La confrontation avec des ci- frontement soit la bonne recette et leurs dirigeants. Le mea
sens d’une famille politique enra- mouvement des « gilets jaunes », toyens qui doutent et qui s’oppo- dans une même famille quand il culpa est-il une bonne chose
cinée depuis des années, qui
« Certains LRM a d’ailleurs pesé dans la déci- sent est toujours un moment de n’y a pas de divergences fonda- en politique ?
aurait connu des périodes au pou- estiment que sion du gouvernement de re- vérité. Il est important que la con- mentales. Qu’aurions-nous dit si Oui. L’autocritique lucide n’est
voir et dans l’opposition, des dé- nouer avec une méthode de con- certation à venir aboutisse pour ces candidats-là s’étaient artifi- pas une faiblesse. C’est même une
bats internes… Nous sommes nés
le président s’est certation, au plus près du terrain. que l’on fasse, à chaud, la démons- ciellement opposés en plein mou- preuve de force.
du dépassement de la droite et de trop exposé. tration de la République contrac- vement des « gilets jaunes » ?
la gauche. Il faut donc faire preuve Le président Macron, qui tuelle qu’Emmanuel Macron a ap- Le clivage entre nationalistes
d’humilité. Après seulement
C’est à lui de créer exerce un pouvoir très vertical, pelée de ses vœux. Si collective- Qu’est-ce que le macronisme et progressistes est-il pertinent
trente mois d’existence, LRM est les conditions a-t-il oublié la promesse du can- ment, nous ne réussissons pas à après dix-huit mois d’exercice pour les élections européennes
un mouvement qui se cherche didat Macron de partir du réel ? sortir renforcés et apaisés de ces du pouvoir ? en mai 2019 ?
encore, qui a encore de nom-
pour que chacun Emmanuel Macron assume la trois mois d’échanges, les trans- Notre corpus idéologique est un Une bataille existe en France en-
breux progrès à réaliser. joue son rôle » verticalité pour être efficace dans formations à venir seront sans mélange de promesse de renou- tre progressistes et populistes.
doute plus difficiles. vellement des pratiques politi- Mais en Europe, si vous voulez
ques et des visages, un rassemble- élargir et nouer des alliances nou-
Le parti, la majorité et le pre- ment autour de valeurs et de velles, le progressisme est trop
mier ministre ont-ils suffisam- grandes causes (progrès, solida- connoté à gauche. L’heure est
ment protégé le président rité, Europe, parité, environne- grave pour l’avenir de l’Europe,
depuis son élection ? ment…), une méthode faite c’est un choix civilisationnel.
Le parti n’est pas un fusible du d’écoute, de diagnostic, d’action C’est pourquoi nous croyons qu’il
président, il est le gardien d’une et d’évaluation. Mais le dépasse- est plus pertinent de mettre en
promesse électorale et d’un es- ment, qui est notre promesse avant le clivage entre pro et anti-
poir. Quant au premier ministre, électorale, ne veut pas dire européens ; c’est une notion qui
son action n’est en rien en cause. l’effacement. rassemble davantage.
Certains estiment que le prési- Il n’y a pas eu de modification
dent s’est trop exposé lui-même. génétique politique : le clivage Les sondages donnent LRM
Bibliothèque nationale de France C’est à lui, dans sa manière d’exer- gauche-droite existe toujours, y au coude-à-coude avec le Ras-
cer sa fonction, de créer les condi- compris au sein de LRM. Sur les semblement national. Quel

Adoptez
tions pour que chacun joue son questions sociales et sociétales, est l’objectif aux européennes ?
rôle et soit à sa juste place dans sur l’Europe, nos sympathisants Faire le plus haut score possible,
l’écosystème de la majorité. sont plus proches de la gauche de en arrivant en tête. p
gouvernement. Sur les questions propos recueillis par
Les petites phrases du prési- économiques, plutôt du centre et alexandre lemarié
dent, comme celle sur le « po- de la droite modérée. Ce qui nous et solenn de royer

une bibliothèque de la salle Ovale


CHRONIQUE
Associez votre nom ou celui d’un proche PAR FRANÇOISE FRESSOZ
à l’une des 200 bibliothèques
de cette emblématique salle de lecture Le Drian et Bayrou, vigies du macronisme
Vous pouvez aussi faire un don libre,
adopter une ville ou une colonne. Merci !
Don en ligne sur bnf.fr
L’ événement est passé ina-
perçu sur le plan national
mais, vendredi 23 no-
vembre, le ministre des affaires
étrangères, Jean-Yves Le Drian, a
publique en marche (LRM), qui
devait être le pivot de la campa-
gne européenne, est en cale sèche.
Oubliée la grande marche de la
campagne présidentielle. Depuis
première manifestation prévue
début 2019 à Saint-Brieuc.
De son côté, François Bayrou ac-
centue chaque jour un peu plus
son amicale pression sur Emma-
ou par chèque à l’ordre de Régie BnF annoncé, à Rennes, le lancement l’élection d’Emmanuel Macron, le nuel Macron. Depuis la crise des
Réduction fiscale de 66 % d’un nouveau mouvement : parti vivote sans doctrine ni réelle « gilets jaunes », le patron du
Progressistes bretons-Breizh Lab. implantation locale. Et au premier MoDem fait feu de tout bois. Il re-
La première réunion se tiendra grain, il tremble sur ses bases : commande, tout comme Jean-
dimanche 16 décembre à Lorient, incapables de jouer les lanceurs Yves Le Drian, l’écoute et la modé-
Délégation au mécénat
e Quai François Mauriac
75706 Paris cedex 13
lieu éminemment symbolique.
C’est dans cette ville, dont il fut
maire pendant dix-sept ans, que
d’alerte ni de défendre la politique
gouvernementale, les « mar-
cheurs » sont devenus la cible fa-
ration. Au fil de ses interventions,
il insiste sur « la crise profonde »
que traverse la société française,
© Luc Castel/BnF

01 53 79 46 60 son ami Jacques Delors lança, vorite des « gilets jaunes ». Ils pei- met en garde conte une « séces-
en 1993, le Club Témoin, dans nent à dialoguer et à se faire en- sion de la base », se veut le porte-
richelieu@bnf.fr | bnf.fr l’espoir de rassembler un jour la tendre au risque de perdre toute parole de ceux qui souffrent et
gauche et la droite modérées. chance d’implantation durable. avertit : « On ne peut pas gouver-
Des centristes devraient répon- ner contre le peuple. » Il dote ainsi
dre à l’appel du ministre, Amicale pression le MoDem d’une doctrine popu-
aujourd’hui sans étiquette, tout A six mois des élections euro- laire susceptible de faire barrage
comme le socialiste Bernard péennes, la situation est devenue aux populistes au moment où
Poignant, ancien conseiller de carrément dangereuse pour Em- LRM, affaibli, ne produit rien
Françoise Hollande, qui vient de manuel Macron si bien que les idéologiquement.
dire banco. Jean-Yves Le Drian as- routiers de la politique, ceux qui La stratégie est payante. En dix-
sure qu’il n’est candidat à rien, ont l’expérience du terrain, se huit mois, le Modem est passé du
qu’il ne quittera pas le gouverne- mobilisent. Jean-Yves Le Drian rang de petit satellite du parti
ment comme Gérard Collomb, tente de faire émerger en Breta- présidentiel à celui d’allié incon-
qu’il veut juste alimenter le débat gne un large rassemblement pro- tournable. Aussi têtus et inquiets
d’idées, qu’il est là pour aider Em- gressiste calqué sur la majorité du l’un que l’autre, le Breton et le
manuel Macron. Mais son initia- conseil régional qu’il présidait Béarnais sont en train d’imposer
tive, avant les élections européen- naguère. Il s’appuiera sur son à Emmanuel Macron l’idée que le
nes, en dit long sur l’affaiblisse- mouvement pour défendre progressisme ne survivra qu’à
ment du parti présidentiel : La Ré- l’Europe en Bretagne avec une travers une coalition. p
france | 11
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Arrêts maladie : l’hypothèse sensible du jour Thierry Mariani pourrait finir


par échapper au RN
de carence non indemnisé pour tous
Cette piste à l’étude pénaliserait les deux tiers des salariés du privé couverts par des accords L’ affaire était présumée conclue. Marine Le Pen ravirait
Thierry Mariani au parti Les Républicains et épinglerait
son butin en haut – mais pas trop – de la liste du Rassem-
blement national aux européennes. L’annonce officielle n’était
plus qu’une question de timing et de « mise en scène ». La révéla-

C’ est une piste qui, si elle


était retenue par l’exé-
cutif, pourrait alimen-
ter le mécontentement actuel
autour de la question du pouvoir
« Ceux qui sont
exonérés de jour
de carence dans
Eudes du Mesnil du Buisson, de la
Confédération des petites et
moyennes entreprises (CPME). Ce
mouvement d’employeurs est
partisan d’« un nombre de jours de
tions seront faites « sur les condi-
tions de travail dans la fonction
publique » pour se positionner,
indique Catherine Pinchaut,
chargée du dossier au sein de la
tion à venir tournait tant qu’elle avait fini par lasser, et tuer jus-
qu’à l’effet d’annonce de la prise de guerre elle-même. De temps
à autre, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy envoyait un nou-
veau signal de rapprochement pour entretenir le ronron de son
prochain passage de rubicon. Jusqu’à motiver sa démission du
d’achat. L’hypothèse en question, le privé vont carence identique entre tous les sa- confédération. comité d’éthique de l’antenne française de la chaîne d’informa-
très récemment évoquée dans le lariés, quels qu’ils soient », public et La réflexion en cours sur les ar- tion russe, RT, mercredi 28 novembre, par sa décision « dans les
cadre d’une mission de réflexion
y perdre. C’est privé confondus. rêts maladie suscite une certaine mois à venir de renouer avec la vie politique ».
sur les arrêts maladie, consiste à très politique » Côté syndical, un tel schéma effervescence. A la mi-novem- Patatras. Jeudi, Thierry Mariani s’est fait plus allusif qu’à l’ac-
appliquer un jour de carence non passe mal. « De fait, ceux qui sont bre, Edouard Philippe s’était dit coutumée à l’évocation de sa candidature aux européennes. Son
SERGE LEGAGNOA
indemnisé à tous les travailleurs, aujourd’hui exonérés de jour de ca- ouvert à une autre piste exami- choix n’est pas « définitivement » fait, mais les « fortes chances »
FO
en cas d’absence pour raison de rence dans le privé vont y perdre, née par la mission Bérard-Ous- qu’il rejoigne la liste RN ont disparu de ses confidences au
santé. Un tel dispositif n’aurait déplore Serge Legagnoa (FO). C’est tric-Seiller : le recours au télétra- Monde. Le voilà hésiter à voix haute avec celle de Nicolas
aucune incidence pour les fonc- très politique comme piste. vail durant un congé lié à des mo- Dupont-Aignan. Et M. Mariani évoque désormais des raisons
tionnaires et une fraction – mino- pée – entre autres – l’option d’un D’autant qu’elle est présentée sous tifs médicaux. Le premier minis- personnelles qui pourraient le voir fi-
ritaire – de salariés du privé ; en re- jour de carence non pris en couvert d’équité, par rapport à la tre avait toutefois précisé qu’il nalement échapper au RN. « Il y a des
vanche, des millions de person- charge pour tout le monde. fonction publique. » Il s’agit d’« une faudrait encadrer strictement un MARIANI NE POURRA décisions qui font remuer dans les fa-
nes employées dans des entrepri- A l’heure actuelle, les règles sont fausse bonne idée », renchérit tel dispositif s’il était adopté. milles », laisse-t-il planer. Pas si simple
ses du secteur marchand seraient disparates. Les fonctionnaires, Christine Lecerf (CFTC) : si la me- Dans l’entourage du chef du PLUS TERGIVERSER de rallier la liste du parti fondé par Jean-
pénalisées.
L’idée a émergé à la faveur de la
lorsqu’ils se voient prescrire un
arrêt maladie, ne sont pas indem-
sure est mise en œuvre, des per-
sonnes risquent de renoncer à se
gouvernement, on avait alors in-
sisté sur le fait que les arbitrages
LONGTEMPS CAR LE Marie Le Pen, même « dédiabolisé »,
même rebaptisé. M. Mariani ne pourra
concertation pilotée par Jean-Luc nisés le premier jour. Dans le soigner, dans un premier temps, seront rendus plus tard, « au re- RN DEVRAIT DÉVOILER plus tergiverser longtemps, car le RN a
Bérard, directeur des ressources privé, le délai de carence s’élève à et de devoir s’arrêter durant une gard des résultats de la concerta- annoncé qu’il dévoilerait sa liste le
humaines du groupe industriel trois jours ; mais environ les deux période plus longue ensuite, faute tion » et dans la volonté de bâtir SA LISTE MI-JANVIER 13 janvier. Et le parti d’extrême droite
Safran, Stéphane Oustric, profes- tiers des salariés sont couverts d’avoir traité leur problème de « un système plus juste, plus effi- compte toujours sur le nom de l’ancien
seur de médecine à l’université de par des accords de branche ou santé correctement. Qui plus est, cace et plus soutenable ». La posi- ministre de droite pour sonner le « rassemblement ».
Toulouse, et Stéphane Seiller, ma- d’entreprise qui leur permettent tout un pan de « la négociation so- tion est rigoureusement la Le suspense semble en revanche toucher à sa fin quant à celui
gistrat à la Cour des comptes. Dé- de ne pas subir de perte de rému- ciale », étayé par d’innombrables même aujourd’hui, dit un con- qui raflera la première place de la liste. Plus qu’une rumeur, un
signées en septembre par Mati- nération trop importante. Ce accords collectifs, serait remis en seiller de M. Philippe. « vrai scénario à l’étude », selon un proche de Marine Le Pen, y as-
gnon, ces trois personnalités sont sont donc eux qui y perdraient si cause, ajoute Mme Lecerf. « Rien n’est arrêté. Nous entrons soit désormais Jordan Bardella. L’ex-secrétaire départemental de
chargées de formuler des recom- un jour de carence non compensé dans une phase de finalisation, il Seine-Saint-Denis rapidement monté dans les faveurs de l’état-
mandations dans le but de régu- était instauré. « Rien n’est arrêté » faut nous laisser le temps de l’écri- major RN cumule déjà, à 23 ans, les fonctions de porte-parole du
ler les indemnités journalières Une telle disposition figure Dans un entretien au Monde, le ture [de nos préconisations] », parti et de directeur national de son antenne jeunesse, Généra-
versées par la Sécu en cas d’arrêt parmi celles que MM. Bérard, Ous- 4 septembre, Laurent Berger, le déclare M. Oustric, l’un des trois tion nation. « Un jeune, ça détonne un peu… mais est-ce que ça
maladie. Mercredi 28 et jeudi tric et Seiller étudient afin de ren- secrétaire général de la CFDT, membres de la mission. Leur rap- renforce vraiment notre crédibilité ? », grince un cadre.
29 novembre, MM. Bérard, Ous- dre « le système plus simple, plus avait lancé cette mise en garde : port doit être remis avant la fin Reste que cette jeunesse à la tête de la liste du RN a d’autres ver-
tric et Seiller ont, à nouveau, fait le équitable et responsabilisant », « Si l’idée pour faire baisser les in- de l’année, mais plusieurs cen- tus pour Marine Le Pen, notamment celle d’éviter que l’attention
point sur le dossier en recevant comme le mentionne un docu- demnités journalières, c’est d’ins- trales syndicales pensent que la ne se focalise sur l’intéressé, le 13 janvier. Une option qui rendra
plusieurs organisations (syndi- ment remis aux organisations taurer un jour de carence supplé- livraison n’interviendra que plus visibles, derrière lui, les noms hors RN devant acter la capa-
cats de salariés, de médecins, qu’ils ont consultées. Si le projet mentaire, on sera vent debout. » début 2019. p cité du parti à attirer au-delà de lui-même… mais qui révélera
mouvements patronaux…). C’est état mis à exécution, « nous nous La centrale cédétiste attend ce- raphaëlle besse desmoulières aussi plus crûment les noms qui ne s’y trouveront pas. p
à cette occasion qu’a été dévelop- en féliciterions », confie Jean- pendant de voir quelles proposi- et bertrand bissuel lucie soullier

I N F O R M AT I O N C O N S O M M AT E U R S

CAMPAGNE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE


SUR CERTAINS RADIATEURS SÈCHE-SERVIETTES
MIXTES DES MARQUES ACOVA ET ZEHNDER

Dans le cadre de son contrôle qualité permanent, le groupe Zehnder a identifié sur certains radiateurs sèche-serviettes mixtes, un défaut d’étanchéité
de quelques résistances électriques pouvant, dans de rares cas et sous certaines conditions, conduire à un choc électrique.
Soucieux d’assurer le plus haut niveau de sécurité des utilisateurs, Zehnder Group France met en place une campagne de maintenance
préventive pour mettre en conformité les radiateurs sèche-serviettes mixtes concernés. Un radiateur sèche-serviettes mixte est un radiateur
équipé d’une résistance électrique et relié à une installation de chauffage central.
Cette opération ne concerne que certains radiateurs sèche-serviettes mixtes et non les autres produits des marques Acova et Zehnder.

Votre radiateur sèche-serviettes mixte peut être concerné s’il a été fabriqué entre le 7 Janvier et le 30 Juillet 2018.
Les appareils fabriqués avant ou après cette date ne sont pas visés.

Pour savoir si votre appareil doit faire l’objet d’une mise en conformité et,
le cas échéant, vous informer sur la procédure à suivre pour l’intervention Repérez le N° d’OF/Série à 9 chiffres
d’un prestataire agréé, nous mettons à votre disposition : sur la plaquette signalétique de votre radiateur avant
de consulter le site internet ou le Numéro Vert dédié.
Le site :
maintenance-produits-zehndergroup.fr
Le N° Vert dédié : Seuls les 9 derniers
chiffres sont à prendre
Ouvert de 9h-17H du lundi au samedi. en compte.
0 805 017 080
Un prestataire agréé prendra en charge gratuitement
la maintenance corrective des radiateurs concernés.

LE GROUPE ZEHNDER TIENT À VOUS PRÉSENTER SES EXCUSES


POUR LES DÉSAGRÉMENTS OCCASIONNÉS.
12 | france 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

L’espion qui venait du Sénat


Soupçonné d’avoir livré des informations à Pyongyang, un fonctionnaire a été mis en examen pour trahison

I
l répond toujours présent Unis, notamment en développant matière de droits de l’homme. En être affecté à la commission des Au Sénat, il reste toujours en
aux invitations à célébrer le
Benoît sa dissuasion nucléaire. Et il est Asie, « ce n’est pas la même logi- affaires étrangères et de la dé- équilibre instable entre sa liberté
Jour du Soleil, fête nationale Quennedey évident, à ses yeux, qu’elle est, du que », explique-t-il lors d’une pré- fense du Sénat. Las. Il sera nommé d’opinion d’un côté et son devoir
en l’honneur du « président fait de la propagande américaine, sentation en 2017. Et ainsi sur de à celle des finances puis, comme de réserve de haut fonctionnaire
éternel » Kim Il-sung : Benoît
a déploré incomprise du monde extérieur. multiples sujets : « Oui, en Corée les postes tournent régulière- de l’autre. Le 16 octobre au mo-
Quennedey est un habitué de la la « diplomatie Benoît Quennedey rejoint l’As- du Nord, on a la santé gratuite, on ment, à la direction de l’architec- ment de la visite en France du pré-
délégation de Corée du Nord à Pa- sociation de l’amitié franco-co- a l’éducation gratuite, on a des sys- ture, du patrimoine et des jardins. sident sud-coréen, Moon Jae-in, il
ris, qui, faute de relations diplo-
d’agressivité » réenne il y a treize ans, puis de- tèmes d’appartements qui sont à « C’était un secret de Polichinelle, il écrit un e-mail au sénateur (LRM)
matiques, n’est pas une « ambas- de Paris contre vient président de ce petit groupe très bas prix », dit-il lors d’une ren- s’était mis du mauvais côté de la li- André Gattolin, pour dénoncer
sade ». Et à Pyongyang, en sep- de fascinés, dont le titre ne précise contre avec des lecteurs dans une gne rouge en défendant les intérêts vertement l’absence de conces-
tembre, son huitième voyage au
la Corée du Nord pas qu’il est surtout favorable aux librairie parisienne, sans relever nord-coréens en tant que fonction- sions d’Emmanuel Macron à la
pays des Kim, cet administrateur positions du Nord et qui exige une que 40 % de la population souffre naire français », décrypte une Corée du Nord, malgré le « carac-
du Sénat portait fièrement à sa inflexion de la ligne de Paris face à de malnutrition et que, dans les source diplomatique. tère historique du processus en
veste le pin’s à l’effigie du fonda- notamment de l’interdiction de Pyongyang. « Il est séduit par la ca- campagnes, la situation sanitaire cours dans la péninsule coréenne ».
teur de la République populaire quitter le territoire, d’interdictions pacité du pays à résister. Il lit tout de la population est épouvantable Absence de recul Pour la diplomatie française,
démocratique de Corée (RPDC) et de contacts et de l’interdiction dans le contexte des pressions et le bien-être réservé aux élites L’opacité de la Corée du Nord que la Corée du Nord ait fait sau-
de son fils, Kim Jong-il. Les Nord- d’exercer sa profession. Son appar- américaines », déclare un ami. du régime. Lui constate plutôt le nourrit une curiosité sans fin. Ce- ter, en mai, au TNT, les ouvertures
Coréens sont obligés de le porter, tement, dans le 5e arrondissement Cet angle devient sa cause. Il « travail pour tous » et, « si vous y lui qui pense en avoir percé le des tunnels où étaient réalisés les
et on ne le remet qu’aux étran- de Paris, son bureau au Sénat et le laisse de côté les traits les plus vio- allez, vous ne verrez pas de papiers mystère a un sentiment d’exclusi- essais nucléaires ne constitue pas
gers de confiance. domicile de ses parents, à Dijon, lents du régime, au fil de ses dis- par terre ». Selon lui, le système vité. Avec l’Association de l’amitié un commencement de démantè-
Cet énarque de 42 ans n’est-il ont été perquisitionnés lundi. cussions avec ceux qui s’interro- politique ne relève pas du totalita- franco-coréenne, il se trouve un lement d’un arsenal nucléaire. « Il
qu’un fervent admirateur d’un des gent sur ce pays étrange et ceux risme, mais il s’apparente à une rôle diplomatique qu’il n’aurait est déplorable que la France conti-
Etats les plus répressifs de la pla- Groupe de fascinés qu’il croise au Sénat. « Si nous met- « adaptation locale de démocratie pas ailleurs. A Pyongyang, il se dé- nue une diplomatie d’agressivité
nète ou ses opinions l’ont-elles L’énarque défend publiquement tions l’accent sur les droits de populaire », version nord-co- lecte des cérémonies officielles, contre la RPDC », écrit-il dans le
poussé à se compromettre ? C’est la Corée du Nord. Il n’hésite pas à l’homme, ce serait contre-produc- réenne du « centralisme démocra- « un geek égaré », souligne un ob- courriel transmis au sénateur
ce que cherchent à établir les en- transmettre aux sénateurs ses tif », soutient Patrick Kuentzmann, tique » cher aux thuriféraires de la servateur du pays, qui partage son Gattolin, jugeant que les positions
quêteurs. A l’issue de quatre jours communiqués exigeant la levée ami et secrétaire général de l’asso- pensée léniniste. intérêt pour la Corée du Nord, du président « marginalisent un
de garde à vue dans les locaux de la des sanctions et déplorant la « di- ciation. Il rédige un essai incroya- Surtout, il voit le « refus de s’ali- mais ne parvient pas à s’expliquer peu plus la France ». « Il était plus
direction générale de la sécurité plomatie d’agressivité contre la blement optimiste sur le potentiel gner sur l’Occident » de la Corée son absence de recul sur les as- que borderline et connu comme le
intérieure (DGSI) à Levallois-Perret RPDC » d’une France se pliant nord-coréen, malgré les lourdeurs du Nord. La France aurait pour lui pects indéfendables du régime. loup blanc, il utilisait clairement le
(Hauts-de-Seine), dans le cadre « aux pires logiques néoconserva- évidentes du système, sa ferme- un rôle à jouer dans la zone, Les admirateurs du pays ne sont Sénat pour faire de l’influence pour
d’une enquête préliminaire trices ». Le haut fonctionnaire ture, son contrôle orwellien de l’in- « une troisième voie », précise un ni nombreux ni influents. Mais, un régime dictatorial. Un haut
ouverte en mars, M. Quennedey a passe régulièrement sur le pla- dividu. Son titre : L’Economie de la de ses amis, mais il déplore pour la Corée du Nord, particuliè- fonctionnaire, dans ses fonctions,
été mis en examen, jeudi 29 no- teau de RT, ex-Russia Today, à cha- Corée du Nord en 2012. Naissance qu’elle s’aligne au contraire systé- rement isolée, ils ont le mérite n’a pas à exprimer ses opinions
vembre, par un juge d’instruction que fois pour y tenir un discours d’un nouveau dragon asiatique ? matiquement sur les Etats-Unis d’exister, maigre preuve de sou- comme ça », dénonce M. Gattolin.
des chefs de trahison par « livrai- conciliant à l’égard de Pyongyang. (Les Indes savantes, 2013). Puis un et leurs sanctions. tiens en Occident. Son éditeur, Jusqu’où sa lecture alternative
son d’informations à une puis- Sa passion pour le pays date de autre livre : La Corée du Nord, cette Au sein du Parti radical de gau- Aymeric Monville, partage ses de la Corée du Nord a-t-elle poussé
sance étrangère, recueil en vue de ses années d’études, à Sciences Po, inconnue (Ed. Delga, 2017). che, certains collègues ont pu vues sur « la propagande de Benoît Quennedey ? Ses amis, aba-
livraison d’informations à une puis à l’ENA, dans les années 1990. En France, c’est un progressiste, s’émouvoir en interne de ses posi- guerre menée contre la Corée ». sourdis, prennent sa défense. « Ce
puissance étrangère, intelligence Le bloc communiste s’est effon- membre jusqu’en 2017 du Parti tions conciliantes – « un peu bizar- n’est pas le type à se livrer à ce genre
avec une puissance étrangère ». dré ; la dynastie des Kim non seu- radical de gauche. Il est à ce titre res », relève l’un d’eux – sur ce pays. de choses, d’autant qu’il sait qu’il
Conformément aux réquisitions lement reste solidement au pou- tout à fait opposé à la peine de D’autres s’en sont moqués dans est dans une position qui attire l’at-
du parquet, il a été placé sous con- voir, et ce malgré une terrible fa- mort. Mais on ne l’entend pas sur son dos, mais au final on « n’y a pas « Il utilisait tention », dit Patrick Kuentzmann,
trôle judiciaire, un contrôle assorti mine, mais elle défie les Etats- le terrible bilan nord-coréen en prêté plus d’attention que ça ». « Il le secrétaire général de l’associa-
passait pour un farfelu. Il avait ce
clairement le tion. Ils plaisantaient parfois en-
truc sur la Corée du Nord, comme Sénat pour faire semble : avec ses positions, il de-
d’autres ont le yoga pour hobby », vait être suivi de près par les ren-
selon un autre ancien du parti.
de l’influence seignements. Le communiqué de
En fait, on s’intéresse davantage pour un régime Gérard Larcher annonçant sa sus-
à son rôle au Sénat. Car, en tant pension, mardi, évoquait des faits
qu’administrateur, il a accès aux
dictatorial » « extérieurs au service ». p
élus. Selon plusieurs sources, il ANDRÉ GATTOLIN harold thibault
annonce en 2012 qu’il aimerait sénateur LRM (avec élise vincent)

Les députés votent l’interdiction


symbolique de la fessée
Le texte contre les violences éducatives a une visée « pédagogique »

C’ est un court texte qui a


provoqué de longs dé-
bats au Parlement. Ven-
dredi 30 novembre, peu après mi-
nuit, la proposition de loi contre
d’éducation, elle est même tout le
contraire ». Le texte est « à visée pé-
dagogique », a-t-elle assumé, se dé-
fendant de vouloir stigmatiser les
parents. L’objectif affiché était de
Ce n’est pas la première fois que
le Palais-Bourbon s’est fait l’écho
de tels débats. En janvier 2017, un
amendement similaire, intégré à
la loi Egalité et citoyenneté, avait
les « violences éducatives ordinai- mettre fin à un droit de correction, été voté. Mais il avait été abrogé
res » (VEO), examinée lors de la hérité du XIXe siècle et qui n’existe par le Conseil constitutionnel, qui
niche parlementaire du MoDem, a plus dans la loi, mais dans la juris- avait estimé qu’il n’avait pas sa
finalement été adoptée, à la quasi- prudence. Aucune sanction pé- place dans ce texte.
unanimité. Seule la députée du nale nouvelle n’y figure, ces der- Cette fois, la proposition de loi
Rassemblement national Emma- nières existant déjà pour les situa- avait reçu le soutien de plusieurs
nuelle Ménard (Hérault) a voté tions de maltraitance. personnalités comme celui, à titre
contre. Le texte comporte deux personnel, du Défenseur des
articles, aux contours légèrement « Ingérence » droits, Jacques Toubon. La secré-
différents de ceux adoptés en Le texte, qui doit encore être mis à taire d’Etat à l’égalité entre les fem-
commission des lois, le 21 novem- l’ordre du jour du Sénat, met par mes et les hommes, Marlène
bre. Le premier prévoit d’insérer ailleurs en conformité la France Schiappa, et la ministre de la santé,
dans l’article 371.1 du code civil une avec ses engagements internatio- Agnès Buzyn, s’étaient aussi pro-
mention sur l’exercice de l’autorité naux, notamment la Convention noncées pour son adoption.
parentale. Ses titulaires ne « peu- internationale sur les droits de Cette dernière, qui a pris la parole
vent pas user de violences physi- l’enfant, qu’elle a ratifiée en 1990, après la rapporteuse jeudi soir, a
ques ou psychologiques » à l’encon- ont rappelé ses partisans. tenu à rappeler en préambule
tre de leurs enfants, dit le texte. Raillée par certains députés, qui qu’en 2017 « 47 745 mineurs ont été
Le deuxième article prévoit la dénoncent l’inutilité d’une « loi victimes de violences, de mauvais
remise au Parlement d’un rapport anti-fessée », la rapporteuse a dé- traitements et d’abandon ». « Entre
gouvernemental pour « évaluer les fini, auprès du Monde, les VEO 2012 et 2016, 363 décès d’enfants ont
besoins et moyens nécessaires à la comme « toutes les violences physi- été recensés, soit une sinistre
mise en œuvre d’une politique de ques et psychologiques exercées à moyenne de 72 enfants qui meurent
sensibilisation, de soutien, d’ac- l’encontre d’un enfant sous pré- chaque année », a-t-elle déclaré.
compagnement et de formation à texte de son éducation, et qui sont Pour faire face à cette situation,
la parentalité à destination des considérées comme ordinaires et la ministre a rappelé la présenta-
futurs parents ». banalisées ». Pour un certain nom- tion prochaine d’une « stratégie
Cette loi de principe, cosignée bre de députés de droite et d’ex- globale relative à la protection des
par des députés issus des rangs du trême droite, cette loi est au mieux enfants avec un axe spécifique-
MoDem, de l’Union des démocra- inutile, au pire une « ingérence » ment destiné à lutter contre les
tes et indépendants, de La France dans le cadre privé et familial et violences intrafamiliales ». Le texte
insoumise, des communistes et de une adresse néfaste aux parents. contre les violences éducatives

-  la majorité présidentielle, était


présentée par la députée MoDem
du Val-de-Marne, Maud Petit. La-
Maud Petit a fait valoir que « le
droit doit s’immiscer dans la vie pri-
vée pour protéger les plus faibles »,
ordinaires, voté cette nuit, s’an-
nonce ainsi comme un avant-goût
de débats futurs sur les droits des
quelle a répété dans l’Hémicycle prenant l’exemple des violences enfants. p
que « la violence n’est pas un mode conjugales. solène cordier
france | 13
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Universités : la hausse
des droits d’inscription
suscite des inquiétudes
Une dizaine d’établissements s’opposent à la mesure
visant les étudiants étrangers extra-européens

C
e n’est peut-être qu’un vernement. Pour la Confédération
frémissement, mais
« Cette mesure des jeunes chercheurs, qui s’élève
l’opposition se fait en- brutale et contre cette mesure « discrimina-
tendre dans plusieurs toire » qui toucherait potentielle-
universités ces derniers jours. En
cyniquement ment un tiers des doctorants, « le
cause : l’annonce du premier mi- comptable est gouvernement s’engage dans une
nistre, le 19 novembre, d’une aug- course sans fin à la hausse des frais
mentation des droits d’inscrip-
un raisonnement d’inscription derrière les modèles
tion pour les étudiants étrangers à courte vue » britannique et américain ».
extra-européens, qui s’élèveront à Un appel à un rassemblement
CHRISTOPHE PROCHASSON
la rentrée 2019 pour les nouveaux samedi 1er décembre, place du Pan-
président de l’EHESS
arrivants à 2 770 euros en licence théon, à Paris, a été lancé notam-
(contre 170 euros actuellement) et ment par l’UNEF et plusieurs asso-
3 770 euros en master et en ciations d’étudiants étrangers, re-
doctorat (contre respectivement « jamais pu venir » à ce prix. Ven- jointes par la FAGE, tandis qu’une
243 euros et 380 euros). dredi 23 novembre, elle s’est dé- coordination « interfac » s’est réu-
Cette fin de la quasi-gratuité fait placée à l’Ecole normale supé- nie à l’Ecole des hautes études en
partie de la « stratégie d’attracti- rieure de Paris pour assister à la sciences sociales (EHESS) jeudi
vité pour les étudiants internatio- réunion organisée contre cette soir. Avec néanmoins une problé-
naux », présentée par Edouard mesure, dans un amphi de matique particulière chez ce pu-
Philippe sous la bannière « Bien- 200 places faisant salle com- blic étranger : « Je ne suis jamais al-
venue en France », visant à attirer ble. Depuis dix jours, une dizaine lée manifester, confie Daniela, étu-
quelque 500 000 étudiants inter- d’assemblées générales ont été diante mexicaine aux Beaux-Arts.
nationaux à l’horizon 2027, contre organisées dans les universités, J’ai peur qu’on m’ôte mon titre de
324 000 actuellement. Mais l’ob- avec souvent au premier rang des séjour si quelque chose arrive. »
jectif du gouvernement – dégager présents : les étudiants étrangers
ainsi une manne financière, non actuellement en France. « C’est ab- « Bourses insuffisantes »
chiffrée à ce stade, afin d’amélio- surde de dire que cela va attirer des Si la Conférence des présidents
rer l’accueil des étudiants interna- étudiants étrangers, on va au d’université ne s’oppose pas à la
tionaux et de financer des bour- contraire perdre cette diversité et mesure, plusieurs équipes prési-
ses – ne convainc pas une partie les classes moyennes comme la dentielles et conseils d’adminis-
du monde universitaire. mienne, il n’y aura plus que l’élite tration sont montés au créneau
privilégiée qui viendra en France », pour exprimer leurs inquiétudes.
« Très choquant » observe Anaïs, citant des régions C’est le cas dans de grandes univer- phe Prochasson, le président de diants viennent déjà de quatre Une réunion, organisée jeudi au
Fait rare ces dernières années, un qui seront les premières tou- sités de sciences humaines, tradi- l’EHESS, qui compte un quart des pays extra-européens francopho- ministère de l’enseignement su-
front syndical unanime appelle le chées, comme l’Amérique latine, tionnellement ancrées à gauche, étudiants de master et 37 % de nes (Maroc, Algérie, Tunisie, Séné- périeur, a permis de lever certai-
gouvernement à reculer, allant des le Maghreb ou l’Afrique. comme Rennes-II, Paul-Valéry- ceux en doctorat venant de pays gal). « Nous avons une responsabi- nes inquiétudes, précise le respon-
organisations étudiantes (UNEF, Dans l’amphi, l’émotion a do- Montpellier-III ou Paris-VIII, ou du extra-européens. Derrière cette pe- lité, comme membre de la commu- sable. Ainsi, ce sont bien les uni-
FAGE, Solidaires Etudiants…) aux miné dans de nombreuses prises président de l’EHESS et de la com- tite manne financière, le risque est nauté francophone, nos universités versités qui percevront directe-
syndicats de personnels de l’ensei- de parole aux accents venant du mission recherche de Lyon-II. de dévitaliser scientifiquement et doivent rester ouvertes », juge-t-il. ment ces nouveaux droits, appelés
gnement supérieur (Snesup-FSU, monde entier, chacun tentant de Dans plusieurs de ces motions intellectuellement notre pays. » Au-delà de l’ouverture, la ques- à être entérinés dans un texte ré-
SGEN-CFDT, SNPTES…). Plusieurs rappeler ce qu’apportent les étran- ou des tribunes de presse, le ton Ce n’est pas non plus le triple- tion de la mise en place d’une telle glementaire début 2019. Mais
pétitions en ligne circulent, re- gers en matière d’enrichissement est sans appel contre cette multi- ment des bourses (ou exonéra- mesure, décidée sans discussion d’autres incertitudes demeurent,
cueillant pour l’une d’elles plus de culturel, mais aussi financier. Cer- plication par seize des droits tions) prévu par le gouvernement avec les universités, interroge. comme la définition de ces critè-
240 000 signatures, contre ces tains ont ainsi mis en avant les d’inscription : une « sélection par qui permet de rassurer les détrac- Comment proposer des bourses res de bourses. D’après lui, ses ho-
tarifs déjà affichés comme actés chiffres officiels de l’agence Cam- l’argent », « scandaleusement dis- teurs de la mesure – 21 000 promi- ou des exonérations de droits à mologues en charge des relations
par l’agence officielle Campus pus France, évaluant à 4,65 mil- criminatoire », qui va constituer ses, contre 7 000 actuellement. ceux qui en auraient le plus be- internationales sont divisés face à
France sur son site Internet. liards d’euros leur apport au pays, un « obstacle majeur à la démo- « Ces bourses seront totalement in- soin ? « Il est difficile d’appliquer cette hausse : « La gratuité est un
« C’est très choquant, on s’atta- pour un coût de 3 milliards. cratisation et à l’internationalisa- suffisantes, au regard du nombre des critères sociaux à l’internatio- principe fondamental de notre uni-
que du jour au lendemain à quel- Ici et là, c’est aussi le coup d’après tion de l’accès à l’enseignement d’étudiants concernés », relève Phi- nal, note François-Olivier Seys, versité, mais étant donné l’étran-
que chose qui est l’une des valeurs qu’on voit arriver, alors que la Cour supérieur », tranche-t-on à l’uni- lippe Saltel, professeur à l’univer- vice-président relations interna- glement financier et l’insuffisance
de la France, la quasi-gratuité de des comptes vient de rendre un versité Rennes-II. sité de Grenoble, et signataire tionales de l’université de des moyens auxquels nous astreint
l’éducation », lâche Anaïs, docto- rapport préconisant le scénario « Cette mesure brutale et cynique- d’une tribune avec un collectif de Lille. Comment comparer les reve- l’Etat, on sent qu’on arrive aux limi-
rante mexicaine à Sorbonne Uni- d’une hausse pour tous en master, ment comptable est un raisonne- chercheurs en philosophie. Il rap- nus d’un futur étudiant kirghiz et tes de notre modèle. » p
versité (ex-Paris-IV), qui n’aurait immédiatement écarté par le gou- ment à courte vue, estime Christo- pelle qu’au moins 80 000 étu- ceux d’un Vietnamien ? » camille stromboni

« Ce que Paris oublie, c’est qu’ils vont se tourner vers d’autres pays »
Au Sénégal, des jeunes se disent « déboussolés » par l’augmentation de 170 à 2 770 euros des frais d’entrée à l’université à la rentrée 2019

chaque année de licence, à partir pas question de retourner dans tröm des 4,6 millions d’étudiants inscrits dans les universités fran- élève. Mes enseignants veulent
REPORTAGE de la rentrée 2019, Etienne a du l’Italie de Matteo Salvini, je pensais dits internationaux. çaises et 7 500 dans des écoles ». m’inscrire à la bourse française
dakar - envoyée spéciale
mal à lâcher son projet : « C’est le rejoindre ma sœur à Paris. Mais là, A Dakar, ce vendredi Sur son petit stand de l’univer- d’excellence. Mais je regarde aussi

A Dakar, la jeunesse est en


colère. Pas cette jeunesse
pauvre qui survit de la
vente de babioles dans les embou-
teillages de la ville ; ni celle qui tue
seul plan que j’ai pour arriver là où
je veux aller, travailler non pas
dans le rural mais dans l’agroali-
mentaire. Ici, il n’y a pas de forma-
tion au niveau ingénieur. » Alors il
je ne sais plus trop », expose l’élève
de 1re scientifique, en traînant
devant les stands des établisse-
ments français alignés dans la
cour de son lycée.
d’automne, les plus cotées des
classes préparatoires parisiennes
sont bien là. Janson-de-Sailly,
Louis-le-Grand, Lakanal, Pierre-
Gilles-de-Gennes… Toutes tentent
sité Paris-VIII, Marie Philémon
fait tout pour leur être agréable.
La conseillère d’orientation sem-
ble être partout à la fois. En quel-
ques heures ce vendredi, deux de
un établissement marocain qui
me propose déjà une bourse »,
murmure-t-elle, un brin gênée de
se « vendre » au plus offrant.
De son côté, d’ailleurs, Mary
le temps sur les trottoirs, en quête tourne toutes les possibilités Chaque année, une bonne ving- de repérer, parmi les adolescents ses interlocuteurs lui ont posé LA Teuw Niane, le ministre sénéga-
d’un menu service à rendre pour dans sa tête. « Ma mère est femme taine d’écoles et d’universités qui se renseignent, les petits gé- question. « Ils m’ont demandé si lais de l’enseignement supérieur,
trois francs six sous. Non, c’est de ménage à Hambourg. Est-ce françaises participent à ce forum nies susceptibles d’intégrer les cette annonce du premier ministre ne se dit pas vraiment embar-
l’autre jeunesse qui gronde. Celle que je dois regarder de ce cô- pour tenter de convaincre les bons grandes écoles. Sur les stands, on était bien sûre, si elle serait effec- rassé par la mesure française.
qui se projetait déjà sur les bancs té-là ? », dit-il, interrogatif, avant élèves sénégalais que la France ne se vante guère de l’augmenta- tive en septembre prochain. Ils « Cela me permet de conforter le
d’une université française. d’ajouter un définitif « pas envie ». vaut mieux que les Etats-Unis, le tion des frais d’inscription qui m’ont dit leur impression qu’on ne label de qualité de l’enseignement
Etienne N’Gom est de ces jeu- Canada ou le Japon. La chasse aux concernera aussi les élèves des veut plus d’eux », souligne-t-elle. sénégalais, “Etudier au Sénégal” »,
nes-là. A 25 ans, lui qui termine Chasse aux cerveaux cerveaux passe par cette présenta- classes prépa, obligés d’être ins- Un stand plus loin, Olivier observe-il, pragmatique. p
ses études à l’Institut supérieur Vendredi 23 novembre, sous les tion des établissements à l’étran- crits en parallèle à l’université. Ribault, responsable des rela- maryline baumard
de l’agriculture rurale ne sait plus arbres du Cours Sainte-Marie-de- ger, car depuis plusieurs décen- Les jeunes « sont nombreux à tions internationales à l’Associa-
trop à quoi il pourrait bien rêver. Hann, dans le quartier des maris- nies les pays s’arrachent les profils avoir compris que l’Afrique devait tion des instituts universitaires
Jusqu’à peu, il avait la France tes, à Dakar, ils sont nombreux les plus prometteurs, un peu rester chez elle », remarque, déçu, de technologie (IUT), estime, lui,
comme horizon et pensait com- comme lui à s’interroger. Dans cet partout dans le monde. Ces der- un enseignant du Cours Sainte- qu’en définitive « on en parle
pléter sa formation d’ingénieur à établissement privé très coté de la niers sont happés dans le maels- Marie-de-Hann. « Ce que Paris moins que prévu ». Aux ques-
l’université de Montpellier. capitale, qui va des petites classes oublie, c’est qu’ils vont se tourner tions, il répond par un vague « on
Aujourd’hui, il estime qu’on lui au bac, rêver de l’étranger est qua- vers d’autres pays. Les Etats-Unis attend les informations officielles
vole son rêve et se dit « débous- siment une norme, un passage ou le Canada offrent bien plus de et la circulaire »… Une phrase qui
solé », un peu « fâché » aussi. obligé. Ici, beaucoup de lycéens, à Les jeunes « sont bourses, et je ne vous parle même ne satisfait guère. « On est à quel-
« L’augmentation annoncée des l’instar de Coumba ou d’Inès, ont pas de la Chine », ajoute le même ques semaines des inscriptions, il
nombreux à avoir
droits d’inscription met mon pro- déjà une partie de leur famille à professeur, qui ne souhaite pas va bien falloir qu’on se décide », recherchent de
jet par terre. Et là, je ne sais plus
vraiment ce que je vais faire. »
Paris. Certains sont même nés à
l’étranger. C’est le cas de Moha-
compris que être cité. Si Olivier Sagna, direc-
teur des études et de la coopéra-
observe Anaïs Sylla, élève de
terminale, très décidée malgré
nouveaux auteurs
Une semaine après l’annonce med Benoussi, 17 ans. « Deux ans
l’Afrique devait tion au ministère sénégalais de ses 17 ans. Envoyez vos manuscrits :
Editions Amalthée
par le premier ministre, Edouard que je suis de retour d’Italie, où je rester chez elle », l’enseignement supérieur, ne dit Kettani [son nom a été changé] 2 rue Crucy – 44005 Nantes cedex 1
Philippe, que les étudiants étran- suis né. Papa est rentré pour mon- pas combien ils seront demain, il optera, elle, pour le pays qui lui 02 40 75 60 78
gers non européens ne paieront ter une entreprise ici, mais moi je
remarque observe qu’aujourd’hui « environ offrira une solution de
Tél.
www.editions-amalthee.com

plus 170 mais 2 770 euros pour ne veux pas rester. Comme il n’est un enseignant 10 000 étudiants sénégalais sont financement. « Je suis très bonne
14 | france 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

PA L A I S P R É S I D E N T I E L

A l’Elysée,
coup de jeune
sur les ors de
la République
Des travaux viennent
de commencer dans
la vaste salle des fêtes du
palais. Cette restauration
augure une série d’autres
chantiers, assumés
par Emmanuel Macron,
après plusieurs années
de sous-investissement
pour l’entretien du bâtiment

B
ras croisés sur son costume ouest, pourrait être déplacée en 2021. « On sur « la nécessité de mener les travaux de la Remisées aussi les immenses tapisseries
bleu nuit, Emmanuel Macron est limite au niveau sanitaire, on n’a pas le conservation du patrimoine immobilier, au des Gobelins, dont certaines ornaient les
scrute les moulures dorées du choix », assure un habitué des lieux. risque que celui-ci continue de se dégrader et murs de la pièce depuis les années 1920. Elles
plafond, son chien Nemo à ses Des travaux sont également programmés que les coûts de sa restauration soient seront remplacées par des parcloses en tissu
pieds. Cinq jours après la dans les autres bâtiments de la présidence, augmentés par rapport à ceux d’une action couleur sable, ornées du logo de la prési-
première journée d’action des situés rue de Marigny et rue de l’Elysée, à préventive et curative programmée ». dence. « L’idée, c’est d’avoir quelque chose de
« gilets jaunes » et au cœur d’une journée côté de l’hôtel d’Evreux. La ventilation du A son départ de la présidence, François Hol- neutre pour pouvoir y accrocher des œuvres
ponctuée de rendez-vous avec les ministres, « mess », la cantine où se restaurent les civils lande s’était vanté d’avoir gelé 10 millions d’art », explique au Monde Brigitte Macron,
le chef de l’Etat a tenu à superviser lui- et militaires du Château, doit être remplacée, d’euros de crédit destinés à rénover l’Elysée qui supervise les travaux. « Je veux faire de ce
même, jeudi 22 novembre, le début des tra- pour un coût de 1 million d’euros. La réfec- et de les avoir reversés au budget de l’Etat. Un lieu un espace de dialogue, d’exposition, faire
vaux de la salle des fêtes de l’Elysée, la plus tion de la toiture du 2, rue de l’Elysée est éga- geste jugé démagogique par son successeur. venir les gens », argumente à son tour le chef
prestigieuse pièce du palais, celle où les lement prévue pour 2020. Sans parler de la « Tous les propriétaires savent que plus vous de l’Etat. Déjà, le couple présidentiel y orga-
présidents de la République sont investis au salle de presse, qui déménagera en 2019 de la retardez des travaux, plus ils coûtent cher », nise tous les mois des concerts ou des spec-
lendemain de leur élection et où ont lieu les Cour d’honneur pour un espace plus grand s’agace l’entourage de M. Macron. Nicolas tacles pour des publics en difficulté. Le prési-
dîners d’Etat. de l’autre côté de la rue de l’Elysée, face au POUR JUSTIFIER CES Sarkozy avait consenti à mener des travaux dent y avait lui-même récité Pierre et le loup
Il y a encore quelques heures, 2 000 maires, jardin de 1,5 hectare. d’envergure. Il avait notamment restauré de Prokofiev, en mars. Le ténor Roberto Ala-
invités par Emmanuel Macron lors de leur DÉPENSES, AU-DELÀ trois salons, l’escalier d’honneur, la terrasse gna s’y est produit le 13 novembre.
congrès annuel à Paris, foulaient la mo-
quette fatiguée mais déjà les tentures ont été
« LA VITRINE DE LA FRANCE »
Construit au début du XVIIIe siècle par le
DE L’ÉTAT DÉGRADÉ du jardin et la façade en pierre de taille.
Emmanuel Macron y voit d’ailleurs une
Le couple présidentiel a fait le même choix
contemporain pour les salons. Jusqu’ici
décrochées, certains des quinze lustres de comte d’Evreux, le vieux palais accuse il est DU BÂTIMENT, analogie avec la situation du pays. « Nous crème et or, celui des Aides-de-camp, qui
cristal descendus. Un échafaudage est en vrai le poids des années. Tour à tour sommes à un moment de la vie de la nation donne sur les jardins de l’Elysée, est passé au
cours de montage sous la verrière, située à propriété de la marquise de Pompadour, du ON INSISTE SUR où il faut investir », explique au Monde le chef gris cet été et ses moulures dorées ont été
l’entrée de l’espace d’un millier de mètres prince Murat ou de Napoléon Bonaparte, la de l’Etat, qui sait combien l’opinion réduit peintes en blanc. Contigu, le salon des tapis-
carrés. « On n’a pas de temps à perdre. On s’est bâtisse s’est dégradée. Dans les salons, les LA NÉCESSITÉ souvent ces travaux au bon plaisir d’un series, dont les boiseries étaient recouvertes
engagé à rendre la salle le 15 janvier », souffle peintures sont parfois défraîchies, les fissu- DE DONNER homme. « On prend toujours le risque d’être d’une chaude patine à base de bronze, a lui
Jean Salomon, le sous-préfet chargé de la res nombreuses, l’électricité pas toujours caricaturé mais il faut expliquer. L’Elysée est la aussi été repris dans un camaïeu de gris. Une
conservation des résidences présidentielles. aux normes. Des morceaux de boiseries se DE MEILLEURES vitrine de la France et on n’y avait plus investi double porte, occupée par un placard, y a été
Alors que François Hollande s’était refusé sont décrochés dans le salon des portraits, depuis des années », plaide le chef de l’Etat, rouverte, pour permettre une vue traver-
à engager de lourds travaux à l’Elysée, par dont la restauration est prévue l’an pro- CONDITIONS qui promet qu’il « rendra des comptes ». sante entre la Cour d’honneur et les jardins.
peur de la réaction des Français encore
éprouvés par la crise de 2008, Emmanuel
chain. En 2016, François Hollande s’était
d’ailleurs résolu à abandonner pour quel-
DE TRAVAIL Emmanuel Macron sait qu’il prête le flanc à
la critique. Sur l’esthétique, d’abord. Pour la
« Mais on ne commet aucun crime historique,
ces teintes et ces dispositions étaient originel-
Macron s’est lancé depuis son élection dans ques semaines le salon doré, où se trouvait AUX SALARIÉS salle des fêtes, le couple présidentiel a fait lement dans le bâtiment », assure l’Elysée.
un grand projet de rénovation de l’hôtel son bureau, tant les travaux étaient devenus concourir six architectes et décorateurs, Jusqu’à sept couches de peintures ont été
d’Evreux, le bâtiment qui accueille la prési- urgents. « L’hôtel d’Evreux a été conçu comme parmi lesquels Jean-Michel Wilmotte, India retrouvées dans les salons.
dence de la République depuis 1848 et dont un hôtel de plaisir mais est devenu un lieu de Mahdavi et Mathieu Lehanneur. C’est le pro-
la totalité des mètres carrés sont classés au travail vingt-quatre heures sur vingt-quatre », jet de la jeune Isabelle Stanislas qui a été re- 300 000 EUROS DE MOQUETTE
titre des monuments historiques. Outre la explique Jean Salomon. Comprendre : le tenu. Avec un esprit de rupture assumé. La Au-delà du parti pris esthétique, c’est aussi le
salle des fêtes, le chef de l’Etat compte res- bâtiment souffre. moquette rouge Empire ornée de lauriers, coût des travaux qui risque d’être pointé. Au
taurer l’ensemble des salons de réception du Personne ne conteste d’ailleurs le bien- refaite par Nicolas Sarkozy en 2010, va être total, la présidence a prévu de dépenser
rez-de-chaussée – deux l’ont déjà été depuis fondé des travaux. Depuis des années, la remplacée par un tapis de laine en dégradé 600 000 euros pour rénover la salle des
son arrivée – ainsi qu’une partie des com- Cour des comptes alerte sur l’état du 55, rue de gris. Les rideaux vermillon hauts de cinq fêtes, dont 100 000 euros pour le mobilier
muns et des bureaux installés dans les éta- du Faubourg-Saint-Honoré. Dans un rapport mètres qui ornaient les fenêtres et certaines (chaises et paravents). A elle seule, la
ges. La cuisine centrale, située dans un local publié le 24 juillet, les magistrats de la rue colonnes en stuc laisseront la place à des ten- moquette va coûter 300 000 euros. Consti-
de 500 mètres carrés au sous-sol de l’aile Cambon ont encore insisté auprès de l’Elysée tures gris clair, beaucoup plus légères. tuée de deux tonnes de laine, elle a été teinte
en Belgique (la France ne disposant pas de
cuve assez grande) et tissée à la Manufacture
Un palais mal-aimé des présidents royale du Parc d’Aubusson. Quant aux sa-
lons, « c’est au moins 1 million d’euros pièce »,
concède Jean Salomon. La rénovation de
si emmanuel macron dit se plaire à bâtiment de « palais de la main gau- vais », a confié l’ex-président dans « L’édifice comporte des salons fort celui des Tapisseries aurait coûté 1,6 million.
l’Elysée et a très vite emménagé avec che », se plaignait d’y manger froid. Le Pouvoir et la vie (Compagnie 12), beaux, garnis de meubles anciens, à Pour financer ces travaux, l’Elysée disposait
sa femme, Brigitte, dans l’apparte- Les cuisines se trouvant sous l’aile chronique de son septennat. peine suffisants pour les inévitables en 2017 d’un budget de 10,3 millions d’euros
ment privé réservé au chef de l’Etat, ouest, les serveurs devaient parcourir Nicolas Sarkozy, lui, préférait dor- réceptions, mais n’offre que très peu de (8 millions en 2016), mis à disposition par le
situé au premier étage de l’aile est de un tunnel de cent mètres de long en mir dans sa maison de Neuilly-sur- place aux services d’une présidence ministère de la culture à travers l’opérateur
l’hôtel d’Evreux, nombre de ses pré- sous-sol avant d’atteindre les appar- Seine (Hauts-de-Seine) ou rejoindre devenue très active », se plaignait du patrimoine et des projets immobiliers de
décesseurs ont entretenu une rela- tements privés ou le salon des celle de sa femme, Carla Bruni, située aussi le général de Gaulle dans la culture. Selon la Cour des Comptes, seule-
tion ambiguë avec la prestigieuse portraits, où se tenaient les déjeuners villa Montmorency, dans le 16e arron- Mémoires d’espoir (Plon). Un temps, ment 5,2 millions d’euros de dépenses ont
maison, synonyme pour eux d’enfer- du Général. dissement de la capitale. l’ancien militaire avait envisagé de néanmoins été engagés. De même, l’Elysée
mement et de contraintes. François Hollande avait également déménager le palais au fort de Vin- affirme ne pas reprendre à son compte l’éva-
« Napoléon Ier l’adorait, de Gaulle ne « C’est difficile d’y échapper » mis plusieurs mois à quitter son ap- cennes. François Mitterrand, qui n’y luation faite en 2017 par les magistrats finan-
l’aimait pas. Mme Pompidou ne son- Valéry Giscard d’Estaing, lui, détestait partement du 15e arrondissement. avait jamais réellement emménagé, ciers, qui avaient chiffré à 100 millions
geait qu’à la fuir », écrivent ainsi l’appartement privé. « Je n’en aimais « Comme beaucoup, j’ai essayé de vivre avait songé le déplacer aux Invalides. d’euros sur sept ans le coût total des travaux
Patrice Duhamel et Jacques Santama- pas l’odeur, renfermée, comme moisie, ailleurs, mais c’est difficile d’y échap- Le seul qui parut prendre plaisir à vi- de rénovation des bâtiments de la prési-
ria dans L’Elysée. Histoire, secrets, sauf dans les pièces où le soleil pénètre per », avait confié au Monde le prési- vre à l’Elysée fut Jacques Chirac. Il y dence. « Un travail de réévaluation, à travers
mystères (Plon). Le premier président (…). Quand je me réveillais, j’avais du dent socialiste, quelques semaines resta douze ans. p un schéma directeur pour la période 2018-
de la Ve République, qui qualifiait le mal à identifier l’endroit où je me trou- avant de quitter l’Elysée. c. pi. 2024, est en cours », affirme l’Elysée. « On est
france | 15
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Depuis leur arrivée à l’Elysée, les Macron


ont entrepris de nombreux travaux, comme
ici (à gauche) dans le jardin d’hiver attenant
à la salle des fêtes, le 22 novembre. Des marques
de vétusté sont apparentes sur les ors du salon
des portraits (en haut, à droite), alors que celui
des aides-de-camp (en bas à droite) vient
d’être entièrement rénové.
JEAN-CLAUDE COUTAUSSE/FRENCH-POLITICS POUR « LE MONDE »

Brigitte Macron veut dépoussiérer


les 365 pièces de l’hôtel d’Evreux
Tapis, chaises, tapisseries, tableaux… L’épouse du chef de l’Etat s’attelle
à modifier et à épurer la décoration du palais depuis son arrivée

A son arrivée à l’Elysée,


Emmanuel Macron a
souhaité changer son bu-
reau, situé dans le salon d’angle,
« L’ÉLYSÉE EST UNE
MAISON TRANSITOIRE
Brigitte Macron, elle, a disposé
dans le salon des fougères,
dont elle a fait son antre, une pe-
tite acrylique de 1979 du poète
au premier étage de l’hôtel OÙ NOUS NE SOMMES Henri Michaux, elle aussi très
d’Evreux. Son choix ? Une pièce sombre et qu’Emmanuel Macron
de béton signée Francesco Passa- QUE DE PASSAGE. IL FAUT avait achetée lorsqu’il était plus
niti. Commandé par Renaud Don-
nedieu de Vabres lorsqu’il était
QUE N’IMPORTE QUI jeune. Signé Matali Crasset, son
bureau en sycomore et cuir fut
ministre de la culture, le meuble PUISSE S’Y FONDRE » celui d’Aurélie Filippetti au mi-
dormait dans les réserves du Mo- nistère de la culture.
bilier national. « Dès que je l’ai vu, BRIGITTE MACRON
j’ai su que c’était le bon, Emmanuel Pas trop de couleurs criardes
adore le béton », confie Brigitte Très actif, le président du Musée
Macron au Monde. Détail : le bu- reaux, tapisseries, tableaux ont Picasso, Laurent Le Bon, a con-
reau avait été prêté à Jacques Chi- été déplacés ou rendus aux diffé- vaincu le couple présidentiel
rac à son départ de l’Elysée. L’an- rents organismes responsables d’installer plusieurs œuvres de
cien président l’avait gardé plu- de leur conservation. Depuis l’artiste espagnol dans le salon
sieurs années dans l’apparte- mai 2017, « 146 œuvres ont été ren- Pompadour, au rez-de-chaussée
ment qu’il occupait quai Voltaire. voyées aux déposants et 86 sont de l’hôtel d’Evreux. Deux des
très attentifs aux coûts », assure un conseiller. voulait faire « entrer la modernité à l’Elysée », Non content de rénover une arrivées », assure le service de la trois tableaux prêtés ont été
Dans la salle des fêtes, un film thermique la pièce conçue par le designer Pierre Paulin grande partie du 55, rue du Fau- conservation des résidences pré- accrochés directement sur les
sera posé sur la verrière du jardin d’hiver a terriblement vieilli. Les 9 000 tubes de cris- bourg-Saint-Honoré, Emmanuel sidentielles, qui tient les comptes. miroirs de la pièce. « Le président
pour réduire la facture de la climatisation. tal qui composent son plafond se décro- Macron a décidé de bouleverser le A l’image du couple Pompidou, s’est interrogé au début mais cela
Pour justifier ces dépenses, au-delà de l’état chent, la poussière s’est déposée partout, les mobilier du vénérable palais. les Macron ont fait le choix de s’intègre bien », confie un proche.
dégradé du bâtiment, l’entourage d’Emma- parois en polyester blanc ont viré au gris. Objectif : dépoussiérer les 365 piè- l’art moderne de la première « Cela impressionne beaucoup les
nuel Macron insiste sur la nécessité de don- « On ne la montre plus aux chefs d’Etat en ces de l’hôtel d’Evreux, dont plu- moitié du XXe siècle et de l’art chefs d’Etat qui y passent, surtout
ner de meilleures conditions de travail aux visite. On donnerait le sentiment qu’on ne sieurs tapisseries, meubles ou contemporain pour redécorer que les tableaux ne sont pas pro-
salariés de la présidence. Sur les 822 em- respecte pas notre patrimoine », reconnaît le tableaux n’avaient pas bougé l’Elysée. Par goût personnel mais tégés, on pourrait les toucher.
ployés de l’Elysée, environ 450 se serrent à cabinet de Brigitte Macron, dont le bureau depuis des décennies. « On avait aussi par conviction. « Le prési- Mais on ne le fait pas, bien sûr »,
l’hôtel d’Evreux, dans des pièces parfois sans est situé deux pièces plus loin. l’impression que l’Elysée était de- dent veut que ce qui se passe à l’ex- s’amuse un conseiller.
fenêtre ou à quatre dans le même bureau. venu une forteresse qui se proté- térieur se voie à l’intérieur, que le Le couple Macron s’est refusé à
Sur les 365 pièces du bâtiment, 90 se trou- VENTE DE PRODUITS DÉRIVÉS geait de l’extérieur. On va alléger, bâtiment soit de son temps. Il mettre trop de couleurs criardes,
vent en sous-sol. Les employés de l’atelier de De même, il n’est pas question de modifier la épurer. Il faut que la lumière en- pense que, si on craint l’art, on ne limitées aux tapis. Dans la biblio-
reprographie ou du bureau des drapeaux y salle de cinéma, située au sous-sol du jardin tre », explique Brigitte Macron, fera pas bouger la société. C’est thèque, pièce où furent tirés les
travaillent à la lumière artificielle. « Beau- d’hiver. Installée elle aussi à la demande des qui s’est attelée à la tâche dès son très pompidolien », analyse Pier- portraits officiels du général de
coup acceptent ces conditions parce que c’est Pompidou, elle est restée dans son jus, avec arrivée en mai 2017. re-Olivier Costa, le directeur du Gaulle et de François Mitterrand,
l’Elysée. Mais il n’est pas normal de travailler ses sièges en forme d’œufs signés Starck. Les cabinet de Mme Macron, un an- la moquette a même été enlevée,
sous la terre ! », reconnaît Bernard Poignant, Macron ne l’utilisent, il est vrai, qu’excep- « Très pompidolien » cien du Centre Pompidou. Le chef pour retrouver le parquet en
ancien conseiller de François Hollande, dont tionnellement. Le dernier film a y avoir été En dix-huit mois, l’ancienne de l’Etat est d’ailleurs présent à point de Hongrie. « L’Elysée n’est
le bureau disposait d’une simple lucarne. projeté ? Les Chatouilles, en août, « parce que enseignante s’est déjà rendue chaque accrochage d’un nouveau pas notre maison, c’est très clair
Pour améliorer les choses, l’Elysée va enga- la lutte contre la pédophilie est l’un des com- deux fois à la Manufacture des tableau, pour discuter avec l’ar- dans notre tête, explique Brigitte
ger en 2019 de lourds travaux au palais de bats choisis par Mme Macron », explique un Gobelins, située à Paris, où elle a tiste s’il est présent. « Cela le nour- Macron. C’est une maison transi-
l’Alma, situé quai Branly, où travaillent déjà proche. Le couple présidentiel préfère se ren- assisté à la « tombée de métier » rit », confie un proche. toire où nous ne sommes que de
les 70 salariés du service du courrier. dre dans un vrai cinéma, comme il l’a fait dé- d’un tapis du plasticien Christian Outre la Marianne du street-ar- passage. Il faut que n’importe qui
Nouveaux bureaux, nouvelle cuisine, nou- but novembre pour voir Le Grand Bain. Jaccard et d’une tapisserie du tiste Shepard Fairey, dit Obey, puisse s’y fondre. On ne veut pas
veau restaurant d’entreprise… « Nous allons Manière de rendre plus acceptable ce lif- peintre Pierre Alechinsky. Elle a qui l’accompagne depuis la cam- typer les pièces ou la décoration. »
investir 8 millions d’euros pour faire de l’Alma ting, la présidence a prévu d’en financer une également visité les réserves du pagne présidentielle et qu’il a Les nouveaux tableaux et meu-
un site à part entière de l’Elysée », explique partie par la vente de produits dérivés. Lan- Mobilier national et du Fonds na- toujours dans son bureau, Em- bles seront d’ailleurs régulière-
M. Salomon. Près de 200 personnes y tra- cés lors des Journées du patrimoine, les 15 et tional d’art contemporain. « C’est manuel Macron a fait entrer à ment changés, à la fois pour des
vailleront à terme. Les services supports de 16 septembre, les mugs, tee-shirts et montres la première fois depuis Claude l’Elysée des œuvres de Pierre Ale- questions de conservation et
la présidence (ressources humaines, finan- estampillés « Elysée » auraient déjà généré Pompidou que la conjointe du chinsky, Claude Lévêque, Coralie pour « faire vivre » le palais. Une
ces, archives, standard…) y seront notam- plusieurs centaines de milliers d’euros de chef de l’Etat s’y rend en per- Beauchamp, Julien Gardair, grande toile tout en hauteur de
ment regroupés en 2020. Le déménagement chiffre d’affaires. Et Emmanuel Macron garde sonne », souligne-t-on à l’Elysée. Françoise Paressant… Amoureux Jean Dubuffet, installée dans le
provoque d’ailleurs des tensions, nombre de une botte secrète : céder l’un des immeubles Mme Macron a aussi fait un pas- du noir, le chef de l’Etat a vestibule de l’Elysée, devrait par
salariés ne souhaitant pas quitter le 55, rue occupés par la présidence dans la rue de l’Ely- sage dans les réserves du Centre accroché dans le salon doré un exemple bientôt retourner au
du Faubourg-Saint-Honoré. sée. « C’est à l’étude. Cela pourrait rapporter de Pompidou, à l’invitation de tableau de Pierre Soulages, pro- Centre Pompidou car trop expo-
Autre signe de cette attention portée aux 10 à 15 millions d’euros », reconnaît un haut Bernard Blistène, le directeur du priété du Mobilier national. Un sée à la lumière. « C’est dom-
finances, le couple présidentiel a renoncé à fonctionnaire. « On sous-utilise certains de Musée national d’art moderne. vase de l’artiste aveyronnais, mage, les enfants qui visitent
restaurer la salle à manger Paulin, situé dans nos espaces, on a des marges de manœuvre », Dans les pièces du palais, les commandé en 2000 par l’Elysée, l’Elysée l’adoraient », regrette
l’aile « Madame » de l’hôtel d’Evreux. Com- se rassure le président de la République. p changements sont visibles. D’in- a aussi trouvé sa place dans le Brigitte Macron. p
mandée en 1971 par le couple Pompidou, qui cédric pietralunga nombrables tapis, chaises, bu- salon des portraits. c. pi.

QUESTIONS POLITIQUES
ALI BADDOU, CARINE BÉCARD, FRANÇOISE FRESSOZ ET NATHALIE SAINT-CRICQ
EN DIRECT SUR FRANCE INTER ET SUR FRANCEINFO (TV CANAL 27)

DIMANCHE 2 DÉCEMBRE À 12H


© photo : Christophe Abramowitz

BRUNE POIRSON, SECRÉTAIRE D’ÉTAT AUPRÈS DU MINISTRE D’ÉTAT, MINISTRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE,
JEAN JOUZEL , CLIMATOLOGUE ET GLACIOLOGUE, ANCIEN VICE-PRÉSIDENT DU GROUPE SCIENTIFIQUE DU GIEC,
LAURENCE TUBIANA, DIRECTRICE DE LA FONDATION EUROPÉENNE POUR LE CLIMAT (ECF)

RÉAGISSEZ SUR TWITTER #QUESTIONSPOL TV canal 27


16 | horizons 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Seuls les hommes font la fête lors


de la cérémonie de mariage de deux frères
d’une famille palestinienne
dans le camp de Bureij, le 6 novembre.
PHOTOS THOMAS COEX/AFP POUR « LE MONDE »

Noces ruineuses à Gaza


Dans le territoire palestinien sous blocus israélo-égyptien, des milliers
de familles en détresse financière sont incapables de rembourser leurs crédits.
Beaucoup ont emprunté pour organiser leur mariage, ou celui de leurs
enfants, un événement fondamental dans la société gazaouie

gaza (palestine) - envoyé spécial vélos et travaillait sur des chantiers, comme différence entre la vie et la mort n’est plus situé dans le camp de Deir el-Balah. Les cana-
son père Jihad, qui recevait en plus un salaire très claire à leurs yeux. La mort peut assurer pés ? Vendus. Le lit parental ? Vendu. La ma-

E
de fonctionnaire de l’Autorité palestinienne une petite pension à la famille, au nom du chine à laver, les tapis, l’armoire, et même la
tre un fugitif à Gaza réclame une (AP). Depuis, tout s’est effondré. « martyre » subi. Grâce à l’argent du Qatar, bonbonne de gaz ? Vendus. « Maintenant, on
ingéniosité particulière. Où L’asphyxie économique de Gaza et les me- l’électricité manque moins depuis la fin octo- cherche à se séparer de notre frigo », prévient
fuir ? Le territoire palestinien sures punitives décidées par le président de bre et les salaires des fonctionnaires sont à Bassam Al-Bohissi, le père. « De toute façon, on
sous blocus ressemble à une l’AP, Mahmoud Abbas, contre les fonctionnai- nouveau versés. Mais cette aide ponctuelle n’a pas de viande ou de légumes à y mettre »,
cour de prison aux entrées sé- res, afin que le Hamas renonce au contrôle ne change rien à l’équation insoluble que re- ajoute-t-il, tandis que sa femme cuit des pains
vèrement gardées. Le plus sim- du territoire, ont entraîné la famille Amar présente le territoire palestinien, sous le joug pitas, assise sur le sol froid du salon vide.
ple, le plus absurde aussi, est encore de se ter- vers le fond. Impossible, pour elle, de rem- du Hamas depuis 2007. Pourtant, une pièce demeure impeccable :
rer chez soi, comme Khaled Abou Amar. Lors- bourser les 4 400 euros du crédit bancaire Dans ce marasme, les rites culturels restent celle de leur fils Mahmoud, 23 ans, et de son
qu’il pénètre dans l’immeuble délabré où vit contracté en guise de dot pour la mariée, LA PRISON GUETTE centraux. Ils rappellent aux hommes qu’ils épouse Maram, 20 ans. Les meubles ont été
sa famille, dans le camp de Boureij, ce jeune
homme de 22 ans jette un œil inquiet aux en-
ainsi que l’emprunt pour la cérémonie fait
auprès d’une association spécialisée dans
TOUS CEUX QUI sont des hommes. Le mariage est le plus es-
sentiel de ces rendez-vous. Mais son coût se
spécialement commandés au moment de
leur union. A l’époque, Mahmoud était pressé,
virons. A l’étage, il n’enlève pas ses chaussu- l’organisation de ce type d’événements. Assis NE PARVIENNENT révèle fatal pour des milliers de familles dé- son grand-père promettait d’assumer les
res pour être prêt à déguerpir à la moindre sur un matelas à même le sol, Jihad montre munies. Celles-ci, faute de moyens, s’adres- frais. Et puis il est mort. Son argent a financé
alerte. La police le recherche. Une patrouille un message de la banque sur son vieux télé- PAS À ASSURER UN sent à des associations qui ne donnent pas les funérailles, raconte Bassam, accablé.
est passée ce matin, encore en vain. Un jour, phone portable. Son compte est dans le d’argent liquide, mais proposent toutes les
il est parvenu à leur échapper en s’enfuyant rouge. « La police ne veut pas m’arrêter car j’ai REMBOURSEMENT, prestations à la carte : les cartons d’invitation, ABSENCE DE LUCIDITÉ COMPTABLE
par la fenêtre étroite du salon. bonne réputation, explique-t-il. Alors, ils es- MÊME SYMBOLIQUE, les meubles neufs pour la chambre des ma- A la maison, on vit les uns sur les autres. Ma-
Cela fait quatre mois que Khaled vit ainsi, la saient d’avoir mon fils. Je leur ai dit : donnez- riés, la voiture de location décorée, les tenues ram ne peut plus se rendre à l’université. Elle
peur au ventre, embrassant sa fillette avec la lui plutôt un boulot et gardez son salaire ! On DE LEUR CRÉDIT de gala, la séance de coiffure et de maquillage, se destine à devenir assistante sociale, mais
chaleur des adieux imminents. Tout cela est tous au bout du rouleau. » la salle de réception, l’orchestre, le photogra- n’a plus de quoi se payer le trajet en bus.
parce qu’il doit de l’argent, l’équivalent de La bande de Gaza est en banqueroute. L’ar- phe, le repas du lendemain. Les hôtels le long Quant à Mahmoud, bonnet sur la tête, il pour-
1 800 euros, soit le reliquat du crédit contracté gent a disparu. Le sol et les eaux sont empoi- de la côte offrent un cadre prestigieux aux rit sur pied, sa fille dans les bras. Les journées
pour financer son mariage. « J’ai insisté pour sonnés, l’horizon bouché, les têtes ne tour- clans aisés. La plupart des couples se conten- mornes filent, sa jeunesse flétrit. Mais il ris-
qu’on s’unisse, parce que j’avais peur de perdre nent pas rond, demain ressemble à une abs- tent de réceptions plus modestes. Mais im- que pire : la prison. Son père a déjà passé une
ma femme. » Sur la photo portrait prise le jour traction. Même les serpentins sont à crédit. possible de s’en tirer à moins de 2 000 euros, semaine derrière les barreaux en octobre. Il
de la cérémonie, Khaled fait le coq dans son On peut protester, au péril de sa vie. Depuis la une somme conséquente pour l’écrasante est tenu pour responsable du crédit, puisqu’il
costume de location, les mains dans les fin mars, les soldats israéliens ont tué près de majorité des deux millions d’habitants. a été enregistré comme garant par l’associa-
poches. « Ensemble à jamais », promet la lé- 180 Gazaouis et blessé par balles plus de Pour saisir l’impasse dans laquelle s’enga- tion qui leur a fourni les prestations du ma-
gende. Avec le recul, reconnaît-il, cette préci- 5 000 autres le long de la frontière, lors des gent tant de Gazaouis, il suffit de se pencher riage. « Trois policiers sont venus me chercher
pitation n’était sans doute pas bien inspirée. manifestations de la « marche du retour ». sur le mobilier de la famille Bohissi. C’est vite à la maison et m’ont emmené, témoigne Bas-
Mais à l’époque, il y a deux ans, il vendait des Certains s’exposaient aux balles parce que la vu. Les pas résonnent dans l’appartement, sam. Une humiliation. Je me suis retrouvé en-
horizons | 17
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

nouvellement de son contrat et vit désormais Le porte-parole accepte de nous faire visiter
avec 50 centimes d’euro par jour. Cela ne l’em- un centre de détention, celui de Zeitoun, fau-
pêche pas de passer de longues heures avec bourg situé à l’est de la ville de Gaza. Il s’agit
ses copains dans le deux-pièces anonyme qui d’un poste de police où les gardés à vue, à
tient lieu de local, à boire du thé et à discuter. l’origine, ne demeuraient que dix jours au
Les autres employés de l’IEFAF ne sont pas maximum. Mais la surpopulation carcérale a
très mobilisés. L’association tourne au ra- changé le statut des lieux. Dorénavant, les
lenti et ne prête plus d’argent depuis un an peines courtes peuvent aussi être exécutées
et demi. Les remboursements ne rentrent ici. Le centre accueille 96 prisonniers dans
plus. Sur 200 dossiers de crédit ouverts, la des cellules communes, aux conditions cor-
moitié des gens ne s’acquitte pas d’un seul rectes, selon les normes locales. Parmi eux,
shekel. « On leur offre un certain délai, de un à 52 sont là pour des problèmes financiers. Une
trois mois, pour combler les retards, dit Ah- part impressionnante, révélatrice d’une ten-
mad Abdine, 25 ans, le comptable. Ensuite, on dance lourde depuis deux ans, détaille le di-
transmet à notre avocat, qui doit s’entendre recteur des lieux, le général Jihad Hamada.
avec la personne. Sinon, on va au tribu- Liste en main, il énumère les motifs d’incar-
nal. Mais, honnêtement, on arrête la procé- cération : « chèque en bois… chèque en bois…
dure dès qu’ils règlent une somme même problème financier… »
symbolique. » Certains empruntent à leurs Un homme entre pour servir le thé. C’est un
proches et donnent quelques billets à l’asso- commerçant de 37 ans, emprisonné pour
ciation pour éviter l’incarcération. deux mois parce qu’il doit 38 000 euros à
Peu à peu, les dominos tombent. L’associa- d’autres marchands. Il a le regard puissam-
tion IEFAF avait l’habitude de prendre en ment terne, comme s’il avait déjà dépassé le
charge les meubles pour les mariés en stade de l’humiliation publique. Selon le di-
s’adressant à un menuisier ; un restaurateur recteur, 10 % des personnes condamnées
fournissait le mansaf, le plat traditionnel pour des faits similaires sont en fuite et se
d’agneau au riz jaune parfumé et aux aman- terrent dans les replis de Gaza. Le général Ha-
des grillées. Tous ces artisans eux-mêmes mada nous accompagne lors de la visite des
n’ont pas été payés et ont saisi la justice con- cellules, où les prisonniers s’alignent au gar-
tre l’association. Son fondateur, un ingé- de-à-vous, avant d’écouter une brève leçon de
nieur, croupit en prison. Combien sont-ils, morale sur leur rapport à l’argent. Nous par-
ces entrepreneurs insolvables ? La question venons à nous isoler avec certains. Les histoi-
est plutôt : qui survit ? Dans sa petite bouti- res se ressemblent. L’endettement est la
que proposant des robes de mariée à la loca- peste de Gaza, contaminant foyer après foyer.
tion dans le centre-ville de Gaza, Samah
Chaouich, 40 ans, a les idées noires. « On va INCITER LES GENS À RÉDUIRE LES FRAIS
sans doute fermer dans quelques mois, je ne Il y a là Mohammed Abou Hafira, 19 ans à
peux plus payer mon loyer. » Elle a beau avoir peine et déjà marié, sans le meilleur et pour le
divisé ses prix par deux, les robes aux cou- pire. Il a pris un crédit pour assurer la plus
leurs criardes restent suspendues, sans un modeste des cérémonies. « C’est mon père qui
client à l’horizon. voulait une femme supplémentaire à la mai-
Dans le camp de Bureij, au centre du terri- son, pour aider ma mère dans les tâches ména-
toire, une simple toile tendue sur un fil mar- gères. » Le père a étoffé son personnel, mais
que l’entrée dans la résidence de la famille privé son fils de liberté. Il y a là Farek Totah,
Noufal, à l’écart du fracas urbain. Les hommes 27 ans, qui a perdu son boulot au plus mau-
sont sortis sous le porche pour discuter vais moment, alors qu’il devait rembourser
autour d’un thé. A l’été 2017, Tahir, 28 ans, et son crédit. « J’avais déjà 25 ans, le temps pres-
son frère Abdulrahmane, 27 ans, se sont ma- sait, je devais me marier. » Sa femme et leur
riés le même jour à deux de leurs cousines. bébé ne vont pas le revoir de sitôt. Ahmad He-
Une façon d’économiser les frais pour leur jdi, 28 ans, connaît ce couperet de la prison
père, accablé par les soucis financiers. Il avait depuis plus de quatre ans. Alors qu’il s’était
contracté un gros crédit, près de 30 000 euros, marié avant la guerre de l’été 2014, il a subi
pour construire une maison, en espérant que dans la foulée trois mois de détention. Puis il
ses fils l’aideraient à rembourser. Aucun n’a a lancé un petit élevage de poulets, qui sont
trouvé de travail. En plus, la bâtisse a été en tous morts à cause d’un virus. Il doit de l’ar-
partie détruite lors de la dernière guerre gent de tous les côtés. Une vie sous l’eau.
contre l’armée israélienne, à l’été 2014. Depuis trois ans, le nombre de divorces
Pour les deux frères, le mariage était une fa- dans la bande de Gaza est constant, autour de
çon de changer de statut, faute de promotion 3 200. Mais cette statistique ne traduit pas la
sociale. « Je ne voulais plus être un jeune fragilisation de cette institution. Le nombre
vieux », dit drôlement Tahir Noufal, en tenant de mariages ne cesse de baisser : près de
son bébé de 6 mois. Le père, Mufid, est un ex- 20 700 en 2015, 19 200 en 2016, 17 300 en 2017.
fonctionnaire de l’Autorité palestinienne. Saïd Abou Aljobain est l’un des 22 juges offi-
Placé à la retraite anticipée à l’âge de 52 ans, il ciant dans les tribunaux aux affaires familia-
ne touche plus que 40 % de son ancien sa- les, y appliquant la loi islamique. Il dit pren-
laire. « J’ai laissé mes fils se marier dans l’espoir dre en compte la détresse économique des
qu’ils fondent leur propre famille, précise-t-il. prévenus. « Il est clair que les conditions de vie
Moi, je m’étais marié à 18 ans, à une époque à catastrophiques ont un impact sur une insti-
l’argent n’était pas un problème, où tout était tution comme le mariage, assure-t-il. Les cou-
plus facile. » Une époque où la circulation des ples sont confrontés à des difficultés insur-
biens et des hommes n’était pas entravée par montables à toutes les étapes de leur vie. Or
le blocus israélo-égyptien. A Gaza, la réalité Dieu nous demande de fonder de nouvelles
est grise et les souvenirs sont en couleurs. générations, à travers cette union. »
Pour les mariages de ses fils, Mufid Noufal a Saïd Abou Aljobain explique qu’une cam-
voulu bien faire les choses. La famille a invité pagne de prévention a été lancée, avec le mi-
plus de 150 personnes à s’attabler. Il a fallu nistère de l’éducation et celui des affaires reli-
De haut en bas, payer pour le photographe, les vêtements, un gieuses, afin d’inciter les gens à réduire les
Mahmoud groupe de musique, et puis, bien sûr, refaire frais de mariage. « On peut éviter, par exem-
Al-Bohissi les chambres conjugales. Et donc prendre un ple, de louer des musiciens, et simplement re-
fermé avec quinze autres personnes qui taux de chômage dans ce segment de popula- (à droite) pose avec crédit, comme tant d’autres. Près de cevoir la visite des proches et des voisins qui
avaient les mêmes problèmes que moi. » tion dépasse les 70 %, selon la Banque mon- son épouse Maram 3 000 euros sur deux ans. Comment rem- viennent saluer les deux familles. Tout dépend
On se demande comment les Bohissi ont diale. Dès lors, le mariage est une rare façon et leurs deux bourser ? En septembre, le chef de famille a de l’éducation reçue. Certains n’imaginent pas
pu se mettre dans un tel pétrin. N’ont-ils pas de se distinguer, de donner socialement de enfants dans leur réussi à négocier un échelonnement. Mais il ce passage sans une grande fête de rue.
vu trop grand ? Tout le quartier a dansé à ses nouvelles, de consolider la hamula (gran- appartement vide, continue à respirer sous l’eau avec une paille. D’autres associent à juste titre le mariage à des
leurs frais, 150 personnes ont dévoré le repas des familles palestiniennes), dont la réputa- le 6 novembre. « L’association me met la pression, car je suis le valeurs. » Pour démontrer sa propre disci-
servi dans des barquettes en aluminium. tion vaut bien un banquet. garant de mon fils, donc responsable, dit-il. Je pline, le juge prend l’exemple de ses trois fils,
« Mais c’était un petit mariage !, assure le père. Farek Totah, risque d’aller en prison. Mais mieux vaut ça en âge de se marier. « Ils doivent d’abord trou-
Au total, il a coûté 13 000 euros. » Dont « POUR FAIRE L’AMOUR, IL FAUT SE MARIER » 27 ans (à gauche), qu’une saisie de mon salaire. Dans ce cas, il n’y ver un travail, prévient-il. Je ne paierai pas
4 400 euros de dot pour le clan de la mariée, Et puis il y a le sexe. A toutes les impasses détenu du centre aurait plus rien à manger sur notre table. » pour leur cérémonie. »
une voisine. « On était heureux de donner quotidiennes s’ajoute l’interdit des relations de rétention de La prison guette tous ceux qui ne parvien- Cette vigilance est partagée par les em-
cette chance à mon fils de fonder une famille. intimes avant l’union. Lors de la soirée dan- Zeitoun à la suite nent pas à assurer un remboursement, même ployés de la fondation Accord, l’une des seu-
Le mariage permet aussi d’éviter les problè- sante qui anime un mariage classique, seuls du non-paiement symbolique, de leur crédit. La loi prévoit une les associations spécialisées dans le mariage
mes. » Sans doute pense-t-il à la tentation de les hommes peuplent la salle de réception. des frais de son peine maximale de 91 jours par an, renouve- qui surnagent financièrement. La plupart
la violence, de l’embrigadement dans une Les femmes, elles, observent de loin, le visage mariage. lable ensuite, si une médiation n’a pas abouti. ont fermé. Ici, les locaux impeccables témoi-
faction. Bassam, lui, est un employé de l’Auto- voilé. Elles ont leur propre moment de célé- La prison ne résout rien, tous les acteurs le sa- gnent d’une bonne gestion. Ihab Rafat, le
rité palestinienne depuis près de vingt-cinq bration, au domicile de la mariée. Ce manque Khaled Abou vent. Le porte-parole de la police du Hamas à comptable, est chargé d’examiner les garan-
ans. En 2017, son salaire a été divisé par deux – mais pas l’absence – d’interactions entre Amar, 22 ans Gaza, Ayman Al-Batniji, souligne d’ailleurs un ties des candidats au crédit. Cette année, 300
par l’AP. L’intégralité, à quelques shekels près, adultes de sexe différent, au quotidien, con- (à gauche), pose paradoxe. En 2017, 60 000 procédures contre ont passé la barre, de plus en plus haute. « On
est désormais saisie par la banque. La famille solide la domination masculine. Il suscite avec son père Jihad des personnes non solvables ont été enregis- a durci les conditions depuis deux ans, précise-
n’a plus rien pour vivre. Les enfants dorment aussi frustrations et préjugés, ignorance et dans le camp trées. Depuis le début 2018, les chiffres sont t-il. Il faut maintenant avoir plusieurs garants
sur des matelas pourris, offerts par charité. malheur. Le contournement de cet interdit de Bureij. Khaled, en baisse : 17 000 plaintes étaient comptabili- et des rentrées d’argent sûres. » Pourtant, un
Comment expliquer cette absence de luci- des relations sexuelles est l’un des tabous de qui n’a pas pu sées à la mi-octobre. « Les gens font moins ap- emprunteur sur trois est incapable de s’ac-
dité comptable, cet endettement déraisonna- Gaza, société musulmane conservatrice, où rembourser le prêt pel à la police et aux tribunaux, car une per- quitter de son dû mensuel. Selon le compta-
ble de couples déjà pauvres ? La place centrale la gangue de la religion sert de moyen de contracté pour sonne en prison ne peut plus rien rembourser », ble, « ça prend parfois un, deux ou trois ans,
de la famille au sens large, clanique, dans la contrôle sur la population. « On n’a pas de payer son mariage, explique M. Batniji. Ceux qui finissent tout de mais on finit par y arriver, même s’il faut une
société palestinienne joue beaucoup. Sur- bars, pas de distractions, pas de prostituées, est recherché même en détention peuvent parfois bénéfi- procédure judiciaire ». L’un des couloirs d’Ac-
tout à Gaza, où les enfants sont le seul capital constate tristement Rami Zohoud. Pour faire par la police. cier d’un secours inattendu. « Tous les trois cord est encombré par une machine à laver
disponible et duplicable. Le marasme écono- l’amour, il faut se marier. On est aussi plus mois environ, on compose une liste de prison- neuve, une théière et un mixeur. Ce sont les
mique dû au blocus israélo-égyptien compte respecté comme cela. » niers à l’attention de donateurs, d’hommes récompenses prévues pour les clients qui
aussi. Les jeunes ne peuvent réaliser leurs Rami a 31 ans. Nous l’avons rencontré dans d’affaires voulant s’acquitter de la zakat [de- parviennent à rembourser l’intégralité de
ambitions. Combien d’entre eux achèvent les locaux de l’une des associations prêtant de voir d’aumône, selon l’islam] pour faire libérer leur crédit. On en est là. Gaza, terre sinistrée
des études supérieures comme on parvient l’argent aux couples, l’IEFAF. Ancien employé des personnes endettées. L’un de mes amis a où payer ses traites devient un exploit. p
au bout d’une route au milieu du désert ? Le de l’association, il n’a pas bénéficié d’un re- fait sortir 120 personnes comme ça. » piotr smolar
18 |
CULTURE
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Sigmund Freud sur le divan


Une exposition à Paris éclaire le parcours de l’inventeur de la psychanalyse à travers 200 œuvres et objets

EXPOSITION

S
igmund Freud sur le divan
de Jean Clair, c’est ce que
propose en 200 œuvres et
objets divers le Musée
d’art et d’histoire du judaïsme.
Pari osé, pari encombré, mais pari
gagné : avec Philippe Comar, pro-
fesseur de dessin à l’Ecole natio-
nale supérieure des beaux-arts, et
Laura Bossi, neurologue et histo-
rienne des sciences, Jean Clair a
réuni un ensemble qui, pour être
profus, n’en est pas moins une
passionnante plongée dans une
des révolutions intellectuelles du
XXe siècle.
Le lieu n’est pas neutre, qui ex-
pose un agnostique, « juif tout à
fait sans Dieu », ainsi qu’il se défi-
nissait, précisant toutefois :
« Qu’est-ce qui est encore juif chez
toi (…) ? Encore beaucoup de cho- « Une leçon
ses, et probablement l’essentiel. » clinique à la
Les nazis ne s’y trompèrent pas, Salpêtrière »
qui le contraignirent à l’exil. Le (1887), d’André
plus important est ailleurs, selon Brouillet.
les commissaires de l’exposition : PARIS, UNIVERSITÉ
dans une capacité à interroger le RENÉ-DESCARTES,
monde et analyser sans fin les MUSÉE D’HISTOIRE
textes, les paroles, le Verbe qui, DE LA MÉDECINE
croit-on, le fondent.

Rapport particulier aux images


Le Verbe, plus que les images.
Freud a peu écrit sur les arts plas-
tiques, mais les deux principaux
textes qu’il leur a consacrés sont
importants : celui où il traite du
Moïse de Michel-Ange (Editions
Points, 2016) est un exemple de
précision descriptive, que devrait
avoir lu tout étudiant en histoire
de l’art, et celui intitulé Un souve- partement viennois. Son rapport sont aussi, on l’aura deviné, bien can ? La colère du patriarche, s’ap- la civilisation (1930), pour aussitôt
nir d’enfance de Léonard de Vinci aux images et aux idoles est tout représentées.
L’ensemble prêtant à passer un sérieux savon admettre son impuissance à le
(PUF, 2012) est une autre leçon, en à fait singulier, même s’il a eu une Les commissaires de l’exposi- est une aux Hébreux qui n’ont pas res- décortiquer : « Malheureusement,
ce qu’elle apprend à se méfier des prédilection pour celles qui pou- tion rappellent que les premiers pecté ses règles, est rapprochée de c’est sur la beauté que la psychana-
traductions : l’oiseau sur lequel il vaient inspirer ses propres tra- travaux du jeune médecin étaient
passionnante celle qu’a pu éprouver Freud en lyse a le moins à nous dire… » Le
fonde son interprétation de l’ho- vaux, à en juger par les phallus consacrés à l’anatomie comparée, plongée dans une constatant que la science qu’il Rothko est la seule œuvre repro-
mosexualité (par ailleurs attes- fort nombreux, venus de Rome et plus précisément à l’étude des avait élaborée partait dans des di- duite au catalogue qui ne bénéfi-
tée) du maître italien n’était pas comme du Japon, ce qui tend à organes sexuels des anguilles…
des révolutions rections qu’il désapprouvait, à cie pas d’une notice ou d’un texte
celui qu’il croyait. démontrer l’universalité du De l’anguille à Blanche Witt- intellectuelles commencer par celles impulsées explicatif, et c’est sur ce silence
Mais s’il a peu disserté sur les thème, ou cette délicieuse lampe mann, il n’y a qu’un pas, mais il par son disciple préféré, Carl Gus- éloquent qu’on termine la visite :
images, il en était entouré : plus à huile où une jeune femme, ju- est large : la dame était une des
du XXe siècle tav Jung. Le « meurtre du père » voilà qui ravira les lacaniens ! p
de 3 000 antiques, des pièces d’ar- chée sur un monsieur, s’applique patientes du docteur Charcot, et suit des voies bien étranges. harry bellet
chéologie d’à peu près toutes les à raviver sa flamme. Les figures sans doute la plus célèbre, « véri- On a écrit « ou presque », parce
périodes, encombraient son ap- montrant Œdipe et le Sphinx table pièce de laboratoire vi- totalité dans la presse viennoise que le dernier tableau est un Mark Sigmund Freud. Du regard
vante », disaient les détracteurs dès 1839. Rothko. Pourquoi Rothko, totale- à l’écoute. Musée d’art et d’histoire
du médecin, qui la soupçon- Charlataneries ? Peut-être, mais ment anachronique ? Peut-être du judaïsme, 71, rue du Temple,
naient d’être comédienne plus tentatives de soins, en tout cas, parce qu’elle est un mystère, et Paris 3e.Tél. : 01-53-01-86-53.
qu’hystérique. Blanche Witt- plus humaines que les cages de que l’une des choses qui fascinent Du mardi au vendredi de 11 heures
Illustration by Yoh Yoshinari / Graphic design by Tsuyoshi Kusano
© Crypton Future Media, INC. www.piapro.net / © khara / © Naoko Takeuchi/PNP, Toei Animation / © Osamu Akimoto, Atelier mann, c’est cette femme volup- Bedlam. En vedette donc, le doc- les psychanalystes, c’est bien celui à 18 heures, samedi et dimanche
Beedama/SHUEISHA / © SOTSU, SUNRISE / © TOHO CO., LTD.
tueuse qui s’abandonne dans les teur Charcot. Freud vient suivre de la création. Freud le prend à de 10 heures à 18 heures,
bras d’un assistant durant Une le- ses leçons à Paris. Paul Richer bras-le-corps dans Malaise dans jusqu’au 10 février 2019.
çon clinique à la Salpêtrière, célè- (1849-1933) représente toutes les
bre tableau d’André Brouillet dont phases corporelles de l’hystérie.
Freud possédait une reproduc- Daniel Vierge, en 1887, illustre
tion. Pose théâtrale, qui convenait l’Examen d’une malade à la table

LES
bien à ces leçons qui attiraient le d’électrothérapie, ce qui rappelle
Tout-Paris, du temps où l’analyse que les électrochocs ne datent pas
des maladies nerveuses était un d’hier. Freud écoute, apprend, re-
rendez-vous mondain. garde, et se distrait de sa journée
en allant au théâtre le soir voir NÉGRESSES
VERTES
Désintérêt pour l’art de son temps jouer Sarah Bernhardt, qui inter-
On ne sait si les choses ont prète Théodora…
changé, mais elles viennent de La suite est connue. Ce qui l’est
loin. A Londres, il était de bon ton
d’aller en société voir, après une
moins, c’est le désintérêt apparent
de Freud pour l’art de son temps.
C’EST PAS LA MER À BOIRE (1987-1993)
visite au zoo, les fous encagés à Les obsessions d’un Félicien Rops,
Bedlam, peut-être le plus ancien les représentations crues de Ro-
asile d’aliénés puisqu’il ouvrit au din, de Klimt, de Schiele ou du
XIVe siècle. Dans l’Europe des Lu- jeune Picasso, il semble qu’il les ait
mières, on se passionna aussi ignorées, ce qui ne les empêche
pour le mesmérisme, qui postu- pas de pouvoir être lues à l’aune
lait l’existence d’un fluide naturel de ses travaux, comme le montre
magnétique capable de créer et de l’exposition. André Breton lui
guérir les maladies : un baquet rend visite à Vienne en novem-
conçu par le bon docteur Franz bre 1921 : incompréhension réci-
Anton Mesmer, trône à l’entrée proque. Même si le surréalisme lui
de l’exposition. L’époque était fut totalement étranger, le mou-
également à la physiognomonie vement lui doit beaucoup, et les
du suisse Gaspard Lavater (1741- tableaux le prouvent abondam-
EXPOSITION 1801) : ce dernier pensait (après ment. Dans un autre registre, le
bien d’autres, l’idée remonte à Musée d’Orsay a prêté L’Origine du
l’Antiquité) que les visages reflè- monde, le tableau de Gustave COFFRET COLLECTOR*
tent l’expression des passions et Courbet, lequel retrouve pour l’oc-
s’employa à en dresser la nomen- casion le panneau peint par André 3 CD (56 TITRES)
clature. On en retrouve des traces Masson pour le cacher. La com- LES PLUS GRANDS CLASSIQUES, FACES B, REPRISES, REMIXES, DEMOS ET TITRES LIVE INEDITS
+ 1 DVD (1H30)
*ÉGALEMENT DISPONIBLE EN 2CD

dans l’exposition, avec les surpre- mande venait de son dernier pro-
nants bustes de Franz Xaver priétaire privé, le psychanalyste CONCERTS AU JAPON & EN ISLANDE EN 1990 + LES CLIPS
Messerschmidt (1736-1783), un Jacques Lacan, dont les freudiens + 1 LIVRE (120 PAGES)
29.11 30.12.2018 artiste que des méchants esprits orthodoxes apprécieront diverse- PHOTOS INEDITES, TEXTES EXCLUSIFS & ARCHIVES DU GROUPE
---
lavillette.com • 01 40 03 75 75 • #MangaTokyoVillette faisaient souffrir, notamment ment l’évocation ici.
dans la région du bas-ventre, L’exposition se clôt, ou presque, EN CONCERT À L’OLYMPIA
selon le témoignage d’un de ses par l’évocation – c’est un moulage VENDREDI 1ER FÉVRIER 2019
ET DANS TOUTE LA FRANCE
amis. Freud a pu les connaître, ces en plâtre du XIXe siècle – du Moïse
têtes avaient été publiées en de Michel-Ange. A cause de La-
culture | 19
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Michel Polnareff livre son Arlésienne


Vingt-huit ans après « Kâma-sûtra », le chanteur publie « Enfin ! », un nouvel album perché dans les seventies

MUSIQUE Son incohérence,

E
st-ce le disque qu’on n’es- son instabilité
pérait plus ? Ou celui que
plus personne, finale-
chronique,
ment, n’attendait ? En de- son mépris
hors, s’entend, des fans, commu-
nauté surnommée les « mous-
du diktat
saillons », l’artiste s’étant élevé de la modernité
lui-même au rang d’« Amiral »
sans demander l’autorisation à
parent « Enfin ! »
Olivier de Kersauson. Ancienne d’un certain
gloire hexagonale ayant connu un
âge d’or de ses débuts, en 1966, à Michel
charme
son exil américain, en 1973, pré- Polnareff,
sentée en anglais sur son compte à Los Angeles,
Twitter comme une « légende vi- en janvier. Bashung) se distinguent, moins le
vante en France, Europe, USA », Mi- DANYELLAH piano-voix (erratique) de Grandis
chel Polnareff, 74 ans, publie son pas (également adressé à l’héri-
dixième album studio vendredi tier) que la pop dynamique de
30 novembre. Album ironique- Longtime, où Polnareff se moque
ment et fort à propos titré Enfin ! facétieusement de sa réputation
Quoique « M’enfin ! » eût été plus (« mon inspiration fait non non
savoureux, tant cette Arlésienne non »). Dans Terre Happy (cette
est digne d’un gag récurrent du re- science des jeux de mots Vermot),
gretté Franquin. Celui des con- le chanteur libère son fameux fal-
trats de l’homme d’affaires Aimé setto au service d’une radieuse
de Mesmaeker, dont la signature mélodie, un peu gâchée par un en-
est à jamais repoussée. vironnementalisme rabâché. Les
Enfin ! succède en effet à Kâma- arrangements, flûte et violon, sor-
sûtra, publié en février 1990. Soit tent tout droit de la lande irlan-
un délai de plus de vingt-huit ans. daise. Dans ta playlist (C’est ta
Le vertige est spatio-temporel : en chanson), avec ses envolées lyri-
ce temps-là, le mur de Berlin ve- ques, est sûre de faire mouche
nait tout de juste de s’effondrer, et auprès des destinataires, les fans.
l’apartheid suivrait. Mariah Carey A côté de ces heureuses surpri-
enregistrait son premier album. graver que quatre titres origi- mieux que ces deux resucées. Son et cuivres, glissendi de piano et ses, il faut tout de même endurer
Polnareff, lui, occupait la suite 743 naux : un instrumental sans
Polnareff signe incohérence, son instabilité chro- descentes de batterie. les grivoiseries d’usage, registre
du Royal Monceau, dont il sorti- queue ni tête (Lee Neddy), l’auto- un album nique, son mépris du diktat de la Comme pour Polnareff’s (1971), dans lequel Polnareff ne possède
rait après huit cents jours de capti- parodique Je rêve d’un monde, le modernité le parent même d’un son dernier grand disque, le musi- pas l’humour d’un Brassens ou
vité consentante sans avoir mis le lubrique Ophélie flagrant des lits
ni catastrophique certain charme, en rupture avec le cien a composé deux autres ins- d’un Gainsbourg. Le rock lourd et
nez dehors entre-temps. Il fau- (avec carton rouge de #metoo ni réussi, mais contenu attendu de bien des pro- trumentaux. Dédié à son fiston cuivré de Sumi introduit une
drait attendre 2007 pour qu’il dé- pour le refrain : « Ophélie n’est ja- ductions actuelles. (qui manifeste vocalement son geisha de Fukuoka sans qu’on ait
couvre le Palais omnisports de Pa- mais seule dans son lit/Toujours
dont le principal Resté perché dans les seventies, enthousiasme), Louka’s Song re- vraiment envie de connaître la
ris-Bercy, après trente-quatre ans besoin de nouveaux amis/Man- mérite est de ne Polnareff accueille ainsi l’auditeur noue avec les grandes heures du suite, et Positions, branlant entre
d’absence des scènes françaises. quent plus que tous les animaux du avec un instrumental d’onze mi- Sound of Philadelphia, cette soul jazz à la Peggy Lee et rockabilly, re-
zoo/Même le gardien, sa femme et
pas être banal nutes, exercice auquel plus per- encordée qui préfigurait le disco. noue inévitablement avec les ob-
Un instrumental de onze minutes son chien ») et, le dernier en date, sonne ne se risque depuis le dé- Une réussite pour peu que l’on sessions de Kâma-sûtra.
Le coup de Coucou me revoilou, L’Homme en rouge (2015), une clin du rock progressif. Il s’intitule goûte les génériques de feuille- A l’arrivée, Polnareff signe un al-
Polnareff l’a fait il y a déjà qua- protest song contre le Père Noël. de s’envoler avec une trompette Phantom, titre en rapport, on tons américains d’antan. Dom- bum ni catastrophique ni réussi,
rante ans, après avoir échoué à Retrouver ces deux dernières venue de Penny Lane. L’intérêt l’imagine, avec l’annonce de sa mage que l’album se referme sur mais dont le principal mérite est
s’imposer en Amérique. C’était le chansons, réorchestrées, au géné- d’avoir confectionné un nouveau participation à la comédie musi- Agua Caliente, interminable sans de ne pas être banal. A l’image de
titre d’un album que lui-même ne rique d’Enfin ! ne contribue pas à manteau d’hermine à L’Homme cale Le Fantôme de l’Opéra début aller nulle part. son auteur qui, dans Le Parisien,
recommande pas. Enfin ! fait à son rassurer. La pauvre Ophélie est en rouge est, lui, plus discutable. 2019. Et débute, comme Dans la Les quatre chansons auxquelles vient d’apporter son soutien aux
tour redouter le pire sous une des cette fois accompagnée de cloches Enregistré principalement en maison vide, par des cordes nim- a contribué pour les paroles le Gi- « gilets jaunes » depuis le Caesars
pochettes les plus hideuses de et de chœurs enfantins qui évo- Californie avec des pointures loca- bées de mystère. Ce qui suit, sans rondin Doriand (en vue ces der- Palace de Las Vegas. p
l’ère moderne – une clé libérant quent le D.A.N.C.E. du duo électro- les comme le batteur Curt Bis- égaler le chef-d’œuvre susmen- niers temps, puisqu’il a signé les bruno lesprit
un cadenas. C’est que, depuis rock Justice, avant de prendre la quera (Elton John, Johnny Hally- tionné, ne manque pas de gran- textes de deux extraits d’En
1996, le génie n’a été en mesure de tangente sur un pont tango, puis day), Enfin ! vaut heureusement deur symphonique : pizzicati, bois amont, l’album posthume d’Alain Enfin !, 1 CD Barclay/Universal.

MUSI QU E jeune homme aux cheveux


Le reggae hissé au rang frisés et aux yeux clairs. Elle
de patrimoine culturel était l’un des deux seuls por-
de l’humanité traits connus du peintre et
Le reggae, musique populari- figure dans de nombreuses
sée par son icône Bob Marley, biographies. Vincent Van
a été inscrit jeudi 29 novem- Gogh, né en 1853, était réti-
bre sur la liste du Patrimoine cent à être photographié. Il a
culturel immatériel par 19 ans sur la seule autre pho-
l’Unesco. L’organisme de tographie connue de lui. Le
l’ONU a souligné « la contri- cliché réattribué, pris par le
bution » de cette musique ja- photographe bruxellois Bal-
maïcaine à la prise de cons- duin Schwarz, était apparu
cience internationale « sur les pour la première fois lors
questions d’injustice, de résis- d’une exposition organisée
tance, d’amour et d’huma- en 1957 par un chercheur
nité » et sa dimension à la fois belge. – (AFP.)
« cérébrale, sociopolitique,
sensuelle et spirituelle ». MUSÉES
Le reggae rejoint ainsi une Le Louvre va lancer
liste de quelque 400 tradi- des nocturnes gratuites
tions culturelles distinguées Le Louvre, musée le plus vi-
par l’Unesco en 2018, comme sité au monde, qui va battre
les savoir-faire liés au parfum en 2018 son record de fré-
de Grasse, en France. – (AFP.) quentation, avec 10 millions
de visiteurs prévus, propo-
ARTS sera à partir de janvier 2019
Une photo du peintre une nocturne gratuite le pre-
Vincent Van Gogh mier samedi de chaque mois
réattribuée à son frère pour diversifier son public.
Une des deux seules photo- Ces soirées, ouvertes de
graphies existantes de Vin- 18 heures à 21 h 45, seront
cent Van Gogh, dont on a agrémentées de diverses acti-
toujours supposé qu’elle re- vités ludiques, avec l’ambi-
présentait le célèbre peintre tion de s’ouvrir à un nouveau
néerlandais à 13 ans, est en public, plus populaire, ciblant
réalité un portrait de son en priorité les Franciliens
frère, a révélé jeudi 29 no- mais aussi les jeunes et les fa-
vembre le Musée Van Gogh milles avec de grands enfants
d’Amsterdam. Elle « s’avère et adolescents. Elles rempla-
être, à y regarder de plus près, ceront les six premiers di-
le portrait de son frère Théo manches gratuits d’octobre à
Van Gogh à l’âge de 15 ans », a mars, qui, selon le musée,
indiqué le musée dans un n’ont pas permis d’attirer
communiqué. La photo en ceux qui ne viennent pas
noir et blanc représente un d’ordinaire. – (AFP.)
20 | télévision 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Radiographie du système pénal américain VOTRE


SOIRÉE
La saison 2 du docu-thriller revient sur le périple judiciaire de Steven Avery, accusé d’un crime qu’il nie avoir commis TÉLÉ

NETFLIX ciaires, sont moins flamboyants


SÉRIE mais se montrent tout aussi com- SAM E D I 1 E R D ÉCE M B R E
batifs dans leur tentative de con-

I
l y a trois ans, Steven Avery vaincre différentes cours de justice TF1
était un illustre inconnu. De- que les aveux de Brendan Dassey 21.00 Danse avec les stars
puis décembre 2015, des mil- ont été obtenus sous la contrainte. Divertissement présenté
lions d’Américains ont vu Ces offensives visant à innocen- par Camille Combal et Karine Ferri.
Making a Murderer, série do- ter l’oncle et le neveu mettent un 23.15 Danse avec les stars
cumentaire diffusée sur Netflix peu plus en évidence les failles Divertissement présenté
retraçant l’histoire de ce fer- du système pénal américain, déjà par Camille Combal et Karine Ferri.
railleur du Wisconsin qui a passé révélées dans la première saison.
le plus clair de son existence der- Si elle reste addictive, la seconde France 2
rière les barreaux. est toutefois moins haletante, 21.00 Le Grand Show
Après dix-huit ans de prison parce qu’elle ne cesse de revisiter de l’humour
pour viol, il est innocenté par des le crime commis et les aveux con- Les 50 comiques préférés
tests ADN en 2003. Libéré, il est de traints : les rushs où l’on voit les des Français
nouveau condamné à la réclusion enquêteurs influencer les répon- Présenté par Michel Drucker.
à perpétuité en 2007, avec son ne- ses de Brendan Dassey revien- 23.40 On n’est pas couché
veu Brendan Dassey, adolescent nent plusieurs fois dans chaque Talk-show présenté
aux capacités intellectuelles ré- épisode. par Laurent Ruquier.
duites, pour le meurtre de Teresa Au fil de la saison 2, une cer-
Halbach. taine lenteur, appréciable, s’ins- France 3
La saison 2 commence par mon- talle : les espoirs de remise en li- 21.00 Commissaire Magellan
trer le formidable élan de soutien Kathleen Zellner, l’avocate chargée de réexaminer le dossier de Steven Avery. NETFLIX berté renouvelés de l’oncle et du Série. Avec Jacques Spiesser,
qu’a entraîné la série. Les réalisa- neveu s’accompagnent de vues Selma Kouchy (Fr., 2017).
trices Moira Demos et Laura Ric- aériennes de leurs prisons fil- 22.30 Magellan et Mongeville
ciardi s’attardent sur les nom- première ligne, Ken Kratz, le pro- fusé d’être interrogées dans le ca- que, en taches de sang, en traces mées en hélicoptère, sur fond de Série. Avec Jacques Spiesser,
breux cadeaux – albums photos, cureur zélé qui les avait envoyés dre de la série. Avant ce subtil le- d’ADN et en crémation montrent banjo mélancolique. Des espoirs Francis Perrin (Fr., 2016, 95 min).
couvertures, télévision à écran derrière les barreaux. Sur la défen- ver de rideau, on aura eu le temps de façon irréfutable que le meur- – attention spoiler alert –, qui, re-
plat – qu’ont reçus les deux mères sive après avoir reçu des milliers de s’accrocher au personnage tre de Teresa Halbach n’a pu être cours après recours, sont sans Canal+
des condamnés. Submergé par les de messages d’insulte, il va con- principal de cette saison : la re- commis par son client. Mais alors cesse douchés et dont on doute 21.00 Tueurs
lettres d’amour, Steven Avery a, tre-attaquer sur les plateaux de té- doutable avocate Kathleen Zell- par qui ? Kathleen Zellner désigne qu’ils puissent constituer le fil Film de Jean-François Hensgens.
quant à lui, remplacé sa petite lévision, accusant la série d’avoir ner, qui va procéder à un réexa- les coupables les plus plausibles. conducteur convaincant d’une Avec Olivier Gourmet, Lubna Azabal
amie, qui lui rendait visite depuis livré une version biaisée des faits. men approfondi du dossier de Des accusations toutefois peu troisième saison – plus qu’incer- (Fr.-Bel., 2017, 90 min).
des années, par une bimbo. Steven Avery. étayées, qui finissent par affaiblir taine à ce stade. p 22.30 Hangman
Un autre front de soutien s’est Une redoutable avocate Sûre d’elle-même, éloquente, sa stratégie visant à faire rejuger antoine flandrin Téléfilm de Johnny Martin.
formé autour de la famille de Te- Les deux réalisatrices attendent le méthodique, elle prend le con- Steven Avery. Avec Al Pacino, Karl Urban,
resa Halbach, qui reste convain- générique de fin pour répliquer : trôle de la série. Les reconstitu- Ses alter ego, Laura Nirider et Making a Murderer, de Moira Sarah Shahi (EU, 2017, 95 min).
cue de la culpabilité de Steven apparaît alors le nom des person- tions du crime qu’elle conduit Steve Drizin, deux autres avocats Demos et Laura Ricciardi (EU),
Avery et de Brendan Dassey. En nes – dont Ken Kratz – qui ont re- avec différents experts en balisti- spécialisés dans les erreurs judi- saison 2, dix épisodes. France 5
20.55 Echappées belles
Tunisie, le soleil
de la Méditerranée
Magazine présenté

Comme une impression de déjà-vu par Jérôme Pitorin.


22.30 Ghost
Danse. Par le Ballet national de
Le huitième opus de l’anthologie de Ryan Murphy et Brad Chalduk pèche notamment par un récit incompréhensible Norvège (enregistré à l’Opéra d’Oslo
les 20 et 21 février 2017).

Arte
CANAL+ SÉRIES est toujours évoqué –, fait passer tions ou des personnages déjà sace, et qui témoigne d’un éton- tanisme et de sorcellerie, sur un 20.50 Cléopâtre,
À LA DEMANDE ses dix épisodes par un chemine- bien connus. Certains rôles, nant registre dramatique. fond très « hémoglobiné », qui pra- portrait d’une tueuse
SÉRIE ment rhizomatique qui pratique comme celui tenu par Joan Col- Le plus décevant, dans cette hui- tique à l’occasion les nuances SM Docu-fiction de Paul Elston
des zigzags temporels perma- lins, à la présence piquante mais tième saison, outre l’impression et homoérotiques. Le surnaturel et (RU, 2009, 50 min).

A ssez politique (avec,


comme réalité horrifique
première, l’élection de
Donald Trump à la présidence des
Etats-Unis), la saison 7 d’American
nents. De sorte qu’on avouera
n’avoir pas compris grand-chose à
ce fatras abracadabrantesque.
Présentée comme un hybride
(crossover) des saisons 1, Murder
brève, sont nouveaux.

Un côté « toc »
Il arrive aussi que les scénaristes
justifient a posteriori, et un peu
de déjà-vu que génère ce croise-
ment thématique de deux saisons
passées, est la sensation assez gê-
nante d’un côté « toc », que l’uni-
vers très personnel de Murphy et
le fantastique n’ont nul besoin
d’avoir l’air vraisemblables ; une
dose d’humour noir n’est pas non
plus contre-indiquée. Mais il n’y a
rien de pire pour ces genres que de
21.40 Cités englouties
Documentaire de Jan Tenhaven
(All., 2012).

M6
Horror Story, Cult, suivait un récit House, et 3, Coven, la saison 8, lan- laborieusement, l’origine d’un Falchuk sait en général éviter. sonner faux et creux. Ce qui est le 21.00 Le Meilleur Pâtissier
tortueux et plein de chausse-- cée le 12 septembre aux Etats-Unis personnage – comme celui, cen- On avouera, après la surprise des cas, hélas, d’Apocalypse. p Présenté par Julia Vignali.
trapes, mais qui demeurait com- et deux jours plus tard en France, tral, joué par l’acteur australien premiers épisodes, s’être vite lassé. renaud machart 23.20 Le Meilleur Pâtissier,
préhensible. La suivante, Apoca- ne dépaysera pas les fidèles de Cody Fern, que Ryan Murphy avait Puis on s’est surpris à s’amuser et à vos fourneaux !
lypse – située dans un futur pro- cette série anthologique. Ils y re- dirigé dans American Crime Story : même à se moquer de cette atmos- American Horror Story : Présenté par Julia Vignali,
che puisqu’un certain « Donald » y trouveront des lieux, des situa- The Assassination of Gianni Ver- phère apocalyptique teintée de sa- Apocalypse (EU, 2018, 10 × 52 min). avec Cyril Lignac.

0123 est édité par la Société éditrice


SUDOKU
HORIZONTALEMENT du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à
compter du 15 décembre 2000.
I. Communautés interactives et Capital social : 124.610.348,70 ¤.
GRILLE N° 18 - 281
PAR PHILIPPE DUPUIS
échangistes. II. Partiras en éclats. Mit
son nez dans les affaires de l’entre-
N°18-281 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
prise. III. Batifole. Tout bloquer. 3 4 1 2 9 5 8 6 7
Abonnements par téléphone : de France 3289
7 5 8 6 4 1 3 9 2
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 IV. Bien plus difficile après les excès. (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
9 2 6 3 7 8 4 5 1 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
Donné pour être suivi. V. Poésie
I 3 4 6 8 7 4 1 9 5 2 3 abojournalpapier@lemonde.fr.
lyrique. Se retrouve les mains jointes 4 9 2 7 5 3 1 8 6 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
II pour l’éternité. VI. En fuite. Petit en- 4 2 1 7 5 1 3 8 2 6 7 4 9 Courrier des lecteurs
blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;
1 3 9 5 6 4 2 7 8
semble. Entrée dans la vie et l’œuvre Par courrier électronique :
8 7 5 9 3 2 6 1 4
III de Breton. VII. Peut devenir un délit 5 2 6 4 1 8 7 9 3 5 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
chez les initiés. VIII. L’Africain fut géo- Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV graphe. Piégé. Point chaud.
3 1 Très difficile Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;
Finances : http://finance.lemonde.fr ;
Complétez toute la
V
IX. Les vieilles sont toujours dépas- 9 1 3 6
grille avec des chiffres
Emploi : www.talents.fr/
sées. Sa maison a régné sur la Sar- Immobilier : http://immo.lemonde.fr
allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI daigne et l’Italie. X. Se croient tout 6 1 5 7 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
permis et osent tout. être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 7 8 4 6 9 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
VERTICALEMENT

VIII 1. A beaucoup de mal à la sortie. 5 9 1 7 6 par colonne et par


carré de neuf cases.
La reproduction de tout article est interdite
sans l’accord de l’administration. Commission
2. Pas forcément vieux, mais tou- Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget) paritaire des publications et agences de presse
n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037
IX jours salace. 3. Grosse perturbation.
Partie d’un tout. 4. Bien abîmé. Le
X
midi ou le soir, en Belgique ou chez
& CIVILISA TIONS

nous. 5. Elément de la charpente. N° 45


DÉCEMBRE 2018

NS Présidente :
Donne une position. Possessif. & CIVILISATIO Chaque mois, Laurence Bonicalzi Bridier PRINTED IN FRANCE
SOLUTION DE LA GRILLE N° 18 - 280 6. Particulièrement insupportable.
ATATÜRK un voyage à travers 80, bd Auguste-Blanqui,
7. Mis au ban de la société. Contourna 75707 PARIS CEDEX 13
HORIZONTALEMENT I. Capitulation. II. Eblouies. Rua. III. Noé. Miroir.
DE L’EMPIRE
OTTOMAN
le temps et les grandes Tél : 01-57-28-39-00
l’obstacle. 8. Amérindienne du Cana- À LA TURQUIE
IV. Truc. Pæan. V. Edredon. Visu. VI. Na. Sûr. Pie. VII. ABS. Ether. Cr. civilisations à l’origine Fax : 01-57-28-39-26

da. En rage. 9. Mît son peigne en triste


VIII. Illusion. Ore. IX. Rein. Ortolan. X. Espionnèrent.
PREMIERS
AME´ RICAINS
BIEN PLUS VIEUX IT
de notre monde L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
93290 Tremblay-en-France
état. Convient. 10. Risque la folie. QUE L’ON CROYA

Toulouse (Occitane Imprimerie)


GRIPPE
A mis des filaments dans les am- ESPAGNOLE Montpellier (« Midi Libre »)
VERTICALEMENT 1. Centenaire. 2. Abordables. 3. Pleur. Slip. 4. Io. Ces. ELLE FIT DAVANTAGE
DE MORTS QUE E
LA GRANDE GUERR
poules. 11. Station du Morbihan. Pro- RELIQUES Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.
Uni. 5. Tué. Dues. 6. Ui. Portion. 7. Léman. Horn. 8. Asie. Pente. QU’IL
CES SAINTS

fite de son plaisir. 12. Sur trois temps, FALLAIT MONTRER CHEZ VOTRE Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées
9. Ravir. Or. 10. Ironie. Olé. 11. Oui. Cran. 12. Narguèrent. CICÉRON
ICAIN MARCHAND DE JOURNAUX durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
LE RÉPUBL
elles viennent d’Espagne. À ABATTRE Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018 disparitions & carnet | 21
Simone Despas, M. (†) et Mme (†) Gérard Le Tourneau,

Jean-Loup Rivière /H &DUQHW


son épouse,
Anne et Daniel Doucet,
Marie-Françoise et Alain Duhay,
ses enfants,
Nicolas, Chloé, Fanny
leurs enfants, petits-enfants et arrière-
petits-enfants,
M. et Mme (†) Bertrand Le Tourneau,
leurs enfants, petits-enfants et arrière-
Anniversaire de décès
Il y a cinq ans,

François LEBRUN,
9RV JUDQGV pYpQHPHQWV petite-fille,

Penseur du théâtre 1DLVVDQFHV EDSWrPHV


et leurs conjoints,
ses petits-enfants,
Margot, Camille,
ses arrière-petits-enfants,
Le professeur Philippe Le Tourneau,
Mgr Dominique Le Tourneau,
M. Christian Le Tourneau, nous quittait.
historien,

Les docteurs Xavier et Agnès Le


ILDQoDLOOHV PDULDJHV Tourneau, Que ceux qui l’ont connu et estimé
DQQLYHUVDLUHV GH QDLVVDQFH ont la tristesse de faire part du décès de aient une pensée pour lui.
leurs enfants et petits-enfants,
M. André DESPAS, M. et Mme Dominique-Jean de Quina,
$YLV GH GpFqV UHPHUFLHPHQWV leurs enfants et petits-enfants, Claude Lebrun
inspecteur général des finances, Et ses enfants.
PHVVHV FRQGROpDQFHV officier de la Légion d’honneur, ses enfants,
KRPPDJHV officier de l’ordre national du Mérite,
DQQLYHUVDLUHV GH GpFqV ont la profonde tristesse de faire part Hommage
survenu le 25 novembre 2018, du rappel à Dieu de
VRXYHQLUV
à l’âge de quatre-vingt-quinze ans.
&ROORTXHV FRQIpUHQFHV Mme Jean-Jacques Nabil EL AZAN,
La cérémonie religieuse sera célébrée LE TOURNEAU, homme de théâtre,
VpPLQDLUHV WDEOHVURQGHV le mardi 4 décembre, à 9 h 45, en l’église née Geneviève BARBE-ABEILLE, officier
SRUWHVRXYHUWHV IRUXPV Saint-Léonard de Croissy-sur-Seine, suivie « Géva », dans l’ordre des Arts et des Lettres,
MRXUQpHV G·pWXGHV FRQJUqV de l’inhumation au cimetière de Croissy-
QRPLQDWLRQV sur-Seine. le 28 novembre 2018, est décédé le 12 novembre 2018,
DVVHPEOpHV JpQpUDOHV dans sa cent onzième année. à Avignon.
3, résidence les Crocus,
2, rue du Vésinet, Les obsèques religieuses seront
6RXWHQDQFHV GH PpPRLUH WKqVHV Il nous manque déjà.
78290 Croissy-sur-Seine. célébrée en l’église Saint-Pierre-de-
+'5
Chaillot, Paris 16e, le jeudi 6 décembre, Sa famille et ses amis lui rendront
GLVWLQFWLRQV IpOLFLWDWLRQV à 14 h 30. un dernier hommage, le 3 décembre,
Caen.
à 19 heures, Hall de la chanson, Parc
([SRVLWLRQV YHUQLVVDJHV Famille Le Tourneau, de la Villette, 21, avenue Jean-Jaurès,
Evelyne Fatôme,
VLJQDWXUHV OHFWXUHV son épouse, 27, rue de l’Université, Paris 19e.
FRPPXQLFDWLRQV GLYHUVHV Emmanuel et Anne Fatôme, 75007 Paris.
Stéphanie et Jean-François Mercury,
Armelle et Bertrand Morin, Conférences
3RXU WRXWH LQIRUPDWLRQ &DUQHW  ses enfants, Durtol. Clermont-Ferrand. Montluçon.
     Juliette et Ulysse, Antoine, Edouard, « Le Japon à Paris, Hayashi Tadamasa
Alice, Charlotte, Mathilde, Violette, Pierre MAZATAUD, (1853-1906) et les japonisants »
    
Jeanne et Maxime,
FDUQHW#PSXEOLFLWHIU ses petits-enfants, qui fut enseignant et chroniqueur dans le jeudi 13 décembre 2018,
Les familles Fatôme, Leveneur et différents médias, à 18 heures,
Simon, avec Mme Brigitte Koyama-Richard.
AU CARNET DU «MONDE» est mort le 26 novembre 2018.
ont la tristesse de faire part du décès de Sur réservation,
En 2005. DESPATIN & GOBELI/LEEMAGE Les funérailles ont lieu le samedi dans la limite des places disponibles,
Décès M. Etienne FATÔME, 1er décembre, à 14 h 30, en l’église de au 01 44 39 30 40
professeur émérite à l’université Durtol et la mise en terre au cimetière de la ou siegeparis@ffjs.org
Paris I Panthéon-Sorbonne, commune, suivra vers 16 heures. Fondation Franco-Japonaise Sasakawa,
Eliane BRAULT, officier de la Légion d’honneur, 27, rue du Cherche-Midi, Paris 6e.

J
ean-Loup Rivière est mort le 10 JANVIER 1948 Naissance dermatologue et sculpteure, chevalier « ... La charité envers les morts
dans l’ordre national du Mérite, est de faire les choses
23 novembre, à Paris, à l’âge à Caen Les Matinées de la Littérature
de 70 ans. La maladie l’a em- s’est éteinte le 27 novembre 2018. qu’ils nous ordonneraient Nouveaux cycles de conferences
1973-1983 Producteur à survenu le 28 novembre 2018,
s’ils étaient encore au monde. »
porté en peu de mois. Tous l’Atelier de création radio- à l’âge de soixante-quinze ans.
La cérémonie se déroulera le mercredi Pascal. À partir du 29 novembre 2018,
ceux qui aiment le théâtre phonique de France Culture à 9 h 30,
5 décembre, à 15 heures, au crématorium La cérémonie religieuse sera célébrée
doivent ressentir douloureuse- 1983-1986 Secrétaire géné- de Champigny-sur-Marne. le mardi 4 décembre, à 15 heures, en • Le premier Molière, Patrick Dandrey
Ses enfants,
ment la perte de quelqu’un qui l’a l’abbatiale Saint-Etienne de Caen. suivi à 11 h 30 de
ral de la Comédie-Française Ses petits-enfants
• Chateaubriand, vivrécrire
aimé avec une telle intelligence, 1983-2001 Dirige plusieurs Dons à Amnesty International Et ses amis,
L’inhumation aura lieu le mercredi entre deux siècles, Jean Delabroy.
une telle ouverture d’esprit, une collections sur le théâtre ou Greenpeace.
5 décembre, à 11 heures, au cimetière ont la tristesse d’annoncer que
si grande originalité dans la 2015 Publie « Le Monde de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche). Les conférences ont lieu
7, rue de Musselburgh, Cinéma Beauregard,
vision. Auteurs de théâtre, met- en détails » (Seuil)
94500 Champigny-sur-Marne. Jean-Yves POUILLOUX, 22, rue Guillaume Apollinaire,
teurs en scène, acteurs, savent 23 NOVEMBRE 2018 Mort Jacqueline Gaudibert, Paris 6e.
combien leur art doit à des pen- à Paris son épouse, s’est éteint le 27 novembre 2018, à Paris. Programme complet et enregistrements
Mme Henri Canillac, née Josy Schiano, Frédérique Gaudibert-Maillard,
seurs du théâtre tels que lui, dra- de la saison précédente :
sa femme, sa fille, La cérémonie aura lieu en la salle www.lesmatineesdelalitterature.com
maturges comme on dit, ce mot Jean-Claude Béringuier, Mauméjean, au crématorium du cimetière Tél. : 01 43 26 05 67.
ne désignant plus guère Corneille François et Caroline, son beau-frère, du Père-Lachaise, Paris 20e, le samedi
et Racine, mais cette fonction, (8 volumes), puis « Répertoire » Olivier et Fanny, Pierre Maillard, 1er décembre, à 9 heures.
ses enfants, son gendre,
cette position, héritées des théâ- (10 volumes), « Le Spectateur fran- Communications diverses
tres allemands, qui définissent çais » (21 volumes), puis « Les Ca- ont la grande tristesse de faire part M. Pierre Raynaud,
Paul et Mathias, du décès de son époux, L’Institut Elie Wiesel vous invite à une
des compagnons, au grand sens hiers de la Comédie-Française » ; ses petits-enfants Mme Bénédicte Raynaud et M. Lorenzo conférence du professeur Henri Atlan,
du mot, de l’acte théâtral. un travail énorme de numéros, et les petits nouveaux, Roman et Plume, Jean-Claude GAUDIBERT, Cornuault, lundi 3 décembre 2018, à 19 h 30, sur
Né le 10 janvier 1948 à Caen, étu- thématiques ou non, d’analyses sa fille et son gendre, « L’éthique de Spinoza et la question
diant en philosophie, Jean-Loup originales, allant au-delà des seu- Son frère, survenu le 28 novembre 2018, juive ».
Rivière anime un Groupe de re- les activités de la « Maison », une Ses belles-sœurs et beaux-frères, à l’âge de quatre-vingt-dix ans. ont l’immense tristesse de faire part Inscription :
leurs enfants et petits-enfants, du décès de www.weezevent.com/les-lundis-de-wiesel
cherches théâtrales, de 1969 à 1972, mine pour les chercheurs. La cérémonie religieuse sera célébrée 119, rue La Fayette,
dont témoigne la revue L’Autre Il devint un peu le dramaturge de le samedi 1 er décembre, à 10 heures, Mme Josette RAYNAUD 75010 Paris.
ont l’immense douleur de faire part en l’église Saint-Michel de Lavardens
Scène (1970-1976), de ce nom dont Jacques Lassalle (administrateur du décès de née COURVIL, Tél. : 01 53 20 52 61.
(Gers). chevalier
Freud désigna celle du rêve. de la Comédie-Française entre
M. Henri CANILLAC, de l’ordre national du Mérite, Hanouccah 2018
Elève et ami de Roland Barthes, 1990 et 1993), avec qui il publie chevalier de la Légion d’honneur,
ingénieur AM Lille 60, Julien Le Goc, Claire et Antoine du 2 décembre au soir
dont l’inspiration n’a cessé de deux ouvrages : Conversations sur Harmel au 10 décembre 2018.
compter pour lui (il publiera Dom Juan (P.O.L, 1994) et Conversa- Et ses petits-enfants, survenu le 28 novembre 2018, à Bayonne,
survenu le mercredi 28 novembre 2018, dans sa soixante-dix-huitième année.
en 2002 au Seuil un recueil de ses tions sur la formation de l’acteur à son domicile, comme il le souhaitait, Dimanche 2 décembre,
ont la douleur de faire part du décès se fera l’allumage
écrits sur le théâtre), il commence (Actes Sud, CNSAD, 2004). Il édite à l’âge de soixante-seize ans. de leur mère, belle-mère et grand-mère, Selon ses volontés, ses obsèques ont été de la 1re bougie de Hanouccah.
une thèse avec lui, mais ne s’ins- en outre et préface le Théâtre célébrées dans l’intimité familiale. Allumage intercontinental géant,
crira que de façon indirecte dans la complet, de Michel Vinaver, dont il Les obsèques civiles suivies de la Jacqueline GRAPIN LE GOC, à 20 heures, Tour Eiffel,
crémation auront lieu le 3 décembre, commandeur Pompes Funèbres Côte Basque, Champs-de-Mars, Paris 7e,
carrière universitaire, soucieux est un ami proche (Actes Sud, de la Légion d’honneur,
à 10 h 45, au crématorium de Dijon, 17, avenue du Sabaou, musique, beignets et jeux de toupies.
d’une indépendance qui ne fut 1986). Il écrit : « Le théâtre de Vina- rue Pierre-de-Coubertin. 64200 Biarritz. Beth Loubavitch.
survenu le mercredi 28 novembre 2018, Tél. : 05 59 43 95 95.
jamais sans risque ni sans charme, ver constitue une sorte de réper- Téléphone : 01 45 26 87 60.
à Crans Montana (Suisse).
et même s’il enseigna l’art du théâ- toire de la francité. » Plutôt que des fleurs, il aurait souhaité
tre de façon éminente. Il publie aussi Comment est la des dons à l’organisme de recherches Le président,
scientifiques de votre choix ou au CGFL, Très touchés par la nouvelle de la Message
Car il enseigna plus tard comme nuit, essai sur l’amour du théâtre Les enseignants-chercheurs,
à Dijon. disparition de L’ensemble des normaliens, auditeurs,
maître de conférences associé à (L’Arche, 2002), Jours plissés (Les À
doctorants,
l’Institut d’études théâtrales de Impressions nouvelles, 2004) et Le Les personnels
Chantal, Samuel HADIDA, Jérôme ELKAïM.
Paris-III, de 1995 à 2002, puis à Monde en détails (Seuil, 2015),
son épouse, de l’École normale supérieure de Lyon,
l’Ecole normale supérieure de ouvrages témoignant de cette Olivier, Tu n’es en rien responsable de tout
rendent un immense hommage à la ce qui t’est arrivé.
Lyon (département des arts) de étrange activité de spectateur dont son fils, les administrateurs de la Fédération mémoire de
2004 à 2016, et il enseignait au il aura su faire un art, critique en Otto, nationale des distributeurs de films
son petit-fils, (FNDF), présidée par Victor Hadida, Tu n’es en rien responsable de tout
Conservatoire national d’art dra- somme, mais au sens de Baude- Jean-Loup RIVIÈRE, ce qui m’est arrivé.
matique de Paris depuis 2002. Ce laire. On songe aussi à Lessing et à Tristan et Jessica, tiennent à saluer la mémoire de Samuel, professeur émérite
ses beaux-enfants, producteur de talent et grand professionnel en études théâtrales à l’ENS de Lyon,
serait à ses élèves (je n’en ai ren- sa Dramaturgie de Hambourg.
Léonie, Capucine et Domitille, du cinéma. C’est bien toi qui a subi les
contré que d’enthousiastes) de Dans son beau Monde en détails, ses petites-filles, conséquences de mon désespoir.
décédé le samedi 24 novembre 2018.
dire tout ce qu’ils lui doivent. il consacre de petits chapitres à des Les familles Bonnin, Cans, Clap, Ils apportent à Victor, leur collègue et
ami ainsi qu’à toute la famille, leur profond C’est bien moi qui ai détruit notre bulle
thèmes latéraux du théâtre, en vé- Jacot, Luquot, Pinhede, Roussel, Steward, Toutes nos pensées vont à sa famille
soutien dans cette douloureuse épreuve. Lachkaïm.
L’étrange activité du spectateur rité essentiels : « e » muet, vitesse, Verinuca et à ses proches.
Et ses amis, Je te demande Pardon.
Producteur à l’Atelier de création ennui, académisme, rideaux, etc. Les administrateurs du conseil
radiophonique de France Culture L’humour à froid de Jean-Loup s’y de la FNDF. La International Lawrence Durrell
invitent au souvenir de Society A toi, et à tous tes proches. Eux, qui
de 1973 à 1983, il fut aussi critique déploie avec jubilation. t’ont entouré et ont souffert avec toi,
dramatique un temps à Libération Sensible au détail (comme l’his- Roger CANS, M Josiane Philippe Latouche,
me
a la tristesse d’annoncer le décès de spectateurs de cet immense gâchis.
(1981-1982), et ses lecteurs en ont torien Daniel Arasse dans la né le 7 février 1945, née Théodore,
son épouse,
gardé d’heureux souvenirs. Il diri- peinture), il considère la scène à Maule (Yvelines),
Christian, Denise, Serge, Jean-Luc, Christiane SÉRIS, Avec mon amour et mon admiration
gea aussi la collection « Le Specta- souvent de biais, pour y aperce- Pascal et Aude, absolus.
journaliste ses enfants, qui fonda et dirigea l’association Lawrence
teur français » (le titre vient de Ma- voir comme en anamorphose de (Le Monde 1976 - 1996), Durrell en Languedoc. Anne Lacheré.
rivaux), dans les années 1980, pu- ces choses que la critique frontale essayiste, Ses gendre et belles-filles,
bliant entre autres Goldoni, Ibsen ne voit pas, n’a pas à voir. Comme réalisateur, Ses petits-enfants,  # #   $    
(les douze dernières pièces), Nan- cette mère, qu’il évoque dans un peintre animalier, L’ensemble de la famille,  !# $   #    #$   $  # %-* )0-*
  #$ $      #$ $   $  #   $   #  )&# $%"%
terre-Amandiers sur les années article, qui voit son fils jouer le ont la profonde douleur de faire part
décédé le 28 novembre 2018, au Mans.   #$    # - )%$$)
Chéreau (1990), le théâtre de Sénè- rôle d’Hamlet et qui ne regarde du décès de   #   $
  ! # !  #! )$%* %.%
  # #    # "'' )%-**) "/* "#) $% , %'(-$ )$! %$$*
que (traduit par Florence Dupont). plus du tout le spectacle comme Une cérémonie du souvenir se déroulera
Il devient secrétaire général de la un spectateur normal. C’est que ce en l’église de Saint-Jean-de-la-Motte
M. Norbert Serge LATOUCHE, ))) $$"%$- )%"$ %$$%, " )-)
  # #   )) %-),%* "$ )%$ 0".
-#$$
Comédie-Française (de 1983 à dernier n’existe pas, et que, hos- (Sarthe), le lundi 3 décembre, à 10 heures. survenu le 26 novembre 2018, à Paris,
 #   $ $ "$ !#1$ ##$-"" ."")-
 #   $# " -))$ )*,$ **%"
1986, entré sous Jean-Pierre Vin- tile à l’idée massive du spectateur à l’âge de quatre-vingt-trois ans.   #$ $ $ %# $  $ ""* .$
%,
L’inhumation aura lieu au cimetière   #$ $ %# $ $ -"$ )% %-),
cent, administrateur général), puis conventionnel qu’il ne fut jamais, de Saint-Jean-de-la-Motte. La cérémonie religieuse aura lieu  #$     ! % ! #! #  ! ##$-" .$!%
conseiller littéraire artistique de Jean-Loup Rivière nous donne le lundi 3 décembre, à 10 h 30, en l’église  # $ %-/
  #   $ ! "$ )
ce théâtre (1986-2001), où il dirige cette vision libre et souveraine du Famille Cans, Notre-Dame de la Nativité, 9, place #  %"* #$1
et publie ces collections impres- théâtre, qui, à le lire, fera toujours 6, rue de l’Église, Lachambeaudie, Paris 12e.   "'$ '$
72510 Saint-Jean-de-la-Motte.  #$ )$! %-
sionnantes de 1983 à 2001 : « Co- se modifier la nôtre. p
cans@wanadoo.fr L’inhumation aura lieu au cimetière   #   ! !!$ ! $ ! $  $ #" %$,
médie-Française » et « La Gazette françois regnault parisien d’Ivry, dans la plus stricte  #        # )*,$ ,
du Français », « Le Répertoire » (philosophe) (Le Monde du 30 novembre.) intimité. !  !$ %   $ %-*  ')*$, *,$ )$% .')*$,
22 | styles 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Le cairn de
Barnenez,
imposant

dans cet autre


mausolée
de 75 mètres de
long et 28 mètres
de large. ALEXANDRE

finistère
LAMOUREUX

Du jardin exotique de l’île de Batz à l’enclos


paroissial de Guimiliau, en passant par Ile de Batz
l’impressionnant mausolée de pierre de Baie
de Morlaix
Roscoff
Barnenez… Les sept merveilles de la baie Porsmeur Carantec
de Morlaix se découvrent aussi en hiver Plouescat Cairn de
Barnenez

Morlaix

é
enz
FINISTÈRE
VOYAGE

La P
T
out le Finistère n’est pas 5 km
au bout du monde. Si Guimiliau
Morlaix et sa baie pren-
nent des allures de 21e ar-
rondissement de Paris en été, ce
C A R N E T
Finistère nord des artichauts et D E R O U T E
des palmiers, des plages et des clo-
chers, des îles éternelles et des
cairns dolméniques est bel et bien Notre journaliste a organisé
breton 365 jours par an. L’arpenter son voyage avec l’aide de Fi-
sur les routes devenues paisibles nistère Tourisme.
grâce à la limitation à 80 km/h,
c’est aller de merveille en mer- Y ALLER
veille dans un triangle qui relie Plusieurs liaisons quoti-
Roscoff, Carantec et Guimiliau. diennes en TGV entre Paris
et Morlaix. Aller simple à
Roscoff, l’accord terre-mer partir de 65 €. www.oui.sncf
Le cœur battant de cette petite
ville portuaire est à sa pointe, Y D OR MI R
entre le Vieux Port et l’anse du La- Le Brittany est un hôtel Re-
ber. Face à la Manche, la petite cité lais & Châteaux à Roscoff,
est chaleureuse pourvu qu’on très bien situé du côté de la
pousse la porte des estaminets. pointe de Bloscon. Chambre
On peut dormir et (très bien) dîner double à partir de 167 €. Ré-
à l’Hôtel Brittany. Son restaurant, Sur l’île Louët, près servations : 01-76-49-39-39
le Yachtman, mérite bien son du château du Taureau, ou relaischateaux.com
étoile. Depuis la salle principale, la maison du gardien A Locquénolé, au bord de la
les arcades des baies vitrées of- du phare est en location. rivière de Morlaix, les
frent un premier plan gothique au PHILIPPE MEUNIER chambres d’hôte de Sophie
spectacle de la mer. Le feu crépite Verdier sont cosy. La Barca-
dans la cheminée. Dans les assiet- rolle, route de la Corniche,
tes, la terre et la mer se marient : le 3, Le Bruly, 29670 Locqué-
tourteau de Roscoff voisine avec le funéraire rivalisent depuis l’exté- chambres funéraires réparties en nolé. Chambre double
cochon de lait, les huîtres annon- rieur avec le faste du mobilier deux parties jointes mais d’âges à partir de 59 €. Réserva-
cent le sablé breton du dessert. qu’on trouve sous les voûtes différents : le cairn primaire en tions : 02-98-61-44-20 ou
C’est un régal. Cousin continental bleues de l’église : les fonts baptis- dolérite, une roche locale, est plus la-barcarolle.com
du jardin Georges-Delaselle, sur maux et les retables aux mille cou- sombre que le cairn secondaire,
l’île de Batz, le jardin exotique et leurs témoignent du génie des ar- postérieur, auquel il sert d’appui. D ÉJ EU N ER , D Î N ER
botanique de Roscoff réunit des tistes anonymes du début du rè- Ce dernier est constitué de moel- Au restaurant étoilé du Brit-
collections rares de plantes ve- gne de Louis XIV. Il faut se méfier lons et de grandes dalles en granit tany. Cuisine entre terre et
nues principalement d’Afrique du des enclos paroissiaux : ils peu- de l’île Sterec. Les onze dolmens à mer de Loïc Le Bail. Menu
Sud, d’Australie, de Nouvelle- vent provoquer une addiction. couloir du néolithique furent à partir de 59 €. Réserva-
Zélande, du Chili ou du Mexique… Ceux qui ont l’esprit collection- exhumés en 1955 par des ouvriers tions : 01-76-49-39-39 ou re-
La serre à succulentes, le rocher au neur voudront les voir tous, pour qui utilisaient le cairn comme une laischateaux.com
sommet duquel la vue sur le port ne pas manquer le retable de carrière. Les fouilles et la longue Pour son emplacement uni-
en eau profonde et la baie est Commana, l’ossuaire de Sizun ni restauration qui suivirent ont mis que et sa cuisine familiale,
splendide, ou encore la palmeraie la poutre de gloire de Lampaul- au jour cet exemple unique d’ar- au Roc’h ar Mor à Ploues-
sont autant de mini-jardins dans Guimiliau. A Guimiliau, un tout chitecture mégalithique qui reste cat. Menu 25 €. Réservation
un ensemble qui n’usurpe pas son nouveau Centre d’interprétation difficile à dater précisément, obligatoire : 02-98-69-63-01
nom. L’exotisme est d’autant plus de l’architecture et du patrimoine probablement entre 4 500 et ou rocharmor.com
vif ici que ce sont des champs d’ar- (CIAP) « Les Enclos » permet aux 3 900 ans av. J.-C. Dans ce « Parthé-
tichauts qui entourent les lieux. petits et aux grands de mesurer la non de la préhistoire » – pour VI S I T ER
diversité de ces édifices uniques reprendre la belle expression Le Cairn de Barnenez fait
A Batz, gingembre et impatience au monde. d’André Malraux – certaines dalles partie du réseau du Centre
Depuis Roscoff, à marée basse, sont ornées de décors dont la va- des monuments nationaux.
l’embarquement pour l’île de Batz A Carentec, un fort et des huîtres leur symbolique n’est pas entière- Visite libre ou guidée. En-
se fait au bout de l’estacade, une De la plage du Kelenn, à Carantec, ment claire : une lame de hache en trée : 6 € (gratuit pour les
longue passerelle qui s’achève par le bateau qui conduit au château triangle pour la force, une « idole à moins de 18 ans). Cairn de
des marches qui plongent dans la du Taureau vogue à vive allure. chevelure rayonnante » qui serait Barnenez, 29252 Plouezoc’h.
mer, à dix minutes à pied du quai. Planté au milieu de la baie dont il l’évocation d’une déesse de la fé- Renseignements : 02-98-67-
Sur l’île, c’est marche à pied ou gardait l’entrée, ce fort du XVIe siè- condité et de la mort, ou encore 24-73 et barnenez.fr
vélo. Si on file à la pointe orien- Le jardin Georges-Delaselle, sur l’île de Batz, cle agrandi par Vauban au XVIIe est un U pour les bêtes à cornes et des Jardin Georges Delaselle,
tale, on découvre le jardin Geor- avec ses nombreuses fleurs exotiques. ÎLE DE BATZ devenu la vedette du tourisme lo- « zigzags » qui évoqueraient l’eau. sur l’île de Batz. Renseigne-
ges-Delaselle, qui réserve bien des cal. Carantec, elle, est une station ments et réservations :
surprises. Grâce à l’influence du balnéaire cossue, qui cache dans Les beautés de Morlaix 02-98-61-75-65.
Gulf Stream, il y pousse des pal- cheurs de l’île contribuent aussi à tout de l’opulence villageoise des son quartier le plus huppé, à la Enfoncée dans une vallée, domi- Jardin exotique et botani-
miers d’Asie et des protées d’Afri- sa réputation d’une autarcie rêvée. XVIe et XVIIe siècles dans ce coin de pointe de Penn al Lan, deux tré- née par un viaduc omniprésent, la que de Roscoff, près du port
que. Redécouvert dans les années Bretagne. Le commerce des toiles sors : le parc Claude-Goude qui ville de Morlaix est un cul-de-sac. de car-ferries. Renseigne-
1980, ce jardin créé de toutes piè- Plouescat version Seychelles de lin agissait alors comme une descend en pente pas si douce vers Si son charme n’est pas immédiat, ments : 02-98-61-29-19 et
ces par un assureur parisien à par- A l’ouest de Roscoff, les blocs de manne dans ces contrées éloi- les parcs à huîtres, et les huîtres de il finit par être profond pour le vi- jardinexotiqueroscoff.com
tir de 1898 est un des plus beaux granit des plages de Plouescat gnées du pouvoir royal. Le grand Prat ar Coum, l’exploitation siteur qui prend le temps de l’ex- A Carantec, l’ostréiculteur
de France. Gingembre, impa- évoquent les Seychelles. Au Roc’h calvaire rassemble des dizaines de d’Alain Madec. Cet ostréiculteur de ploration. Le marché du samedi Alain Madec vend ses huî-
tience du Zaïre, digitale des Cana- ar Mor, un restaurant familial un personnages, tantôt vêtus à la père en fils a installé quelques matin, place des Otages, devant la tres en direct. Les huîtres de
ries : à la belle saison, les noms peu bourru, on déjeune face à la mode d’Henri III, qui régnait à tables les pieds dans l’eau pour dé- mairie, la découverte de la Maison Prat-Ar-Coum :
des fleurs suffisent à faire rêver. mer au bout de la plage de l’époque de sa construction, tantôt guster ses huîtres en toute simpli- à Pondalez au 9, Grand’rue – typi- 02-98-67-03-64 et prat-ar-
« S’il n’y a pas d’hiver, cela n’est Porsmeur. Sur l’ardoise, les mou- en habits bibliques de la Palestine cité, simplement accompagnées que de ces bâtisses à pans de bois coum.com. Les enclos pa-
pas l’été », chantait Brel en souve- les et le civet de joue de porc tien- du début de notre ère. Le grand d’un verre de blanc, ou des tarti- du XVIe – et la promenade sous les roissiaux se découvrent par
nir des Marquises, et c’est aussi le nent la vedette d’une carte sans porche et l’admirable chapelle nes de rillettes de maquereau. arches du viaduc sont les clés étapes en voiture ou au dé-
cas à Batz : la rançon des hivers chichi. Et pourtant, quel luxe, Avant de quitter Carantec, les d’une première approche. Depuis tour de randonnées VTT ou
doux, ce sont des étés parfois hu- pour 25 euros, de se régaler face à marcheurs n’oublieront pas de la partie intermédiaire de cet pédestres. Informations :
mides et sans vraie chaleur… un si beau paysage ! faire une ballade sur l’île Callot, ouvrage d’art à deux étages, acces- baiedemorlaix.bzh
même si là comme ailleurs les FACE À CARANTEC, petite merveille de 40 maisons sible à pied, le paysage s’ouvre au L’office du tourisme de
températures montent depuis
quelques dernières années. Du
A Guimiliau, quel calvaire !
Pour rejoindre les enclos parois-
L’ÎLE CALLOT, que la marée haute coupe du
continent la moitié du temps.
nord, où la rivière file vers la baie.
A l’étage supérieur, les trains
Morlaix est installé dans la
Maison Penanault, 10, place
sommet du phare, à 67 mètres au- siaux, il faut rouler plein sud de- PETITE MERVEILLE vont et viennent de Paris-Mont- Charles-de- Gaulle. Rensei-
dessus du niveau de la mer, le puis Roscoff, par la vallée de la Le Parthénon de Barnenez parnasse. C’est grâce à eux que gnements : 02-98-62-14-94
spectacle du bocage insulaire est Penzé qui conduit vite à Guimi- DE 40 MAISONS, Tel un géant de pierre, le grand cette terre exotique et pas si loin- ou baiedemorlaix.bzh
magnifique. Sur 170 hectares de
terres cultivables, les parcelles de
liau. L’enclos de Guimiliau est
typique : une église centrale, une
EST COUPÉE DU cairn de Barnenez semble dormir
sur la rive droite de la baie de Mor-
taine est aussi capitale, un peu
parisienne quand viennent les
pommes de terre, de choux-fleurs, porte monumentale, un calvaire CONTINENT LA MOITIÉ laix, face à la mer. Cet énorme vacances mais si bretonne, finale-
d’asperges ou de fenouils ryth- et un mur d’enceinte qui entoure mausolée, 75 mètres de long et ment, en toutes saisons. p
ment les saisons. Les marins pê- l’ensemble. Il est si parfait qu’il dit DU TEMPS 28 m de large, dissimule onze thomas doustaly
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018 0123 | 23

CULTURE | CHRONIQUE RUSSIE :


p a r guil l a um e fr a is s a r d
LA FAIBLESSE des navires ukrainiens, blessant plusieurs lant jusqu’à désavouer ses propres services

Sauve ton DE DONALD marins, est une violation flagrante du droit


international, tout comme la diffusion
de renseignement. L’annulation de la ren-
contre de Buenos Aires est, de fait, un aveu
TRUMP d’« aveux » filmés de trois marins détenus, de faiblesse de la part de Trump.
YouTube aveux de toute évidence forcés. L’objectif
du Kremlin dans cette opération est lim-
Il reste que les démocraties attachées au
droit international ne peuvent rester passi-
pide : après avoir annexé la Crimée en 2014 ves devant ce qui se passe en mer d’Azov.
et entretenu un conflit armé dans le Don- De même qu’elles ne peuvent rester passi-
bass depuis quatre ans, Moscou entend à ves devant une démarche similaire, celle

T POUR LA DÉFENSE
rois cent mille jeunes présent contrôler la mer d’Azov, dont la de Pékin en mer de Chine méridionale :
dans les rues de Paris Russie et l’Ukraine sont riveraines, et étran- établir unilatéralement, et par la force, un
défilant pour la liberté DE SES REVENUS, gler économiquement les deux ports contrôle national sur une zone maritime
d’écouter leur musique ukrainiens sur cette mer. internationale.
préférée. 300 000 jeunes mobili- LA PLATE-FORME Fallait-il annuler la rencontre Trump- L’Union européenne est directement
sés par les dirigeants d’un média
menacé de fermeture par le pou-
A SORTI LE GRAND Poutine ? Idéalement, le président améri-
cain aurait pu en profiter pour tenir un dis-
concernée par le problème de l’Ukraine à
laquelle elle est associée par un traité de-
voir de l’époque (il s’agissait alors
d’une histoire d’émetteur trop
puissant). C’était il y a trente-qua-
tre ans presque jour pour jour, le
8 décembre 1984. En lutte contre
JEU. AVEC UNE
BONNE FOI TOUTE
RELATIVE
D onald Trump ne recule jamais de-
vant une contradiction. Une heure
après avoir déclaré qu’il maintien-
drait son entretien avec le président russe
Vladimir Poutine, prévu samedi 1er décem-
cours de fermeté à l’égard de la Russie. Il
aurait pu tenter d’obtenir la libération des
marins, discuter du problème plus large de
l’Ukraine et aborder d’autres dossiers brû-
lants comme la Syrie et le contrôle des ar-
puis 2017. La chancelière Angela Merkel a
évoqué jeudi le problème plus large d’une
« ceinture de pays » autour de la Russie, en
Europe de l’Est et dans le Caucase, qui « ne
se développent pas normalement ». C’est le
un gouvernement socialiste et bre, en marge du G20 à Buenos Aires, « car mements nucléaires. En d’autres termes, défi posé par la stratégie de la sphère d’in-
une Haute Autorité de la commu- c’est un très bon moment pour avoir cette faire de la diplomatie. fluence russe de Poutine que vient de rap-
nication audiovisuelle (l’ancêtre d’euros reversés en 2018 aux rencontre », le président américain a an- Mais Donald Trump déteste la diploma- peler brutalement l’opération de la mer
du CSA) bien décidés à lui rogner ayants droit en Europe… noncé jeudi l’annulation du même entre- tie, surtout lorsqu’il s’agit de la Russie au d’Azov. Limitrophe de l’UE, l’Ukraine pré-
les antennes, NRJ en appelait à En tête de liste des vidéos pro- tien par un Tweet. Il a justifié cette décision moment où, en arrière-plan, à Washington, sente un défi plus aigu encore. Comme di-
ses auditeurs pour battre le pavé posées sous l’étendard #saveyou- par le maintien en détention des marins l’enquête du procureur spécial Robert rait Donald Trump, « c’est un très bon mo-
et faire plier le régulateur. Mes- rinternet, on trouve aussi celle ukrainiens arrêtés par la Russie le 25 no- Mueller sur les liens suspects du candidat ment » pour que les Etats-Unis, l’UE et
sage reçu au-delà des espérances. concoctée par la plate-forme elle- vembre dans le détroit de Kertch et par l’ar- Trump avec des intérêts russes se fait de l’OTAN condamnent ensemble, avec la plus
Les époques passent, les bonnes même et sur laquelle on ne voit… raisonnement de leurs navires. plus en plus précise. Il ne pouvait prendre grande fermeté possible, l’ouverture de ce
vieilles recettes restent. Au « sau- que du noir, comme pour mieux L’affaire de la mer d’Azov prend ainsi la di- le risque de répéter le fiasco de son précé- troisième front ukrainien par la Russie en
vez NRJ » de 1984 répond le #sa- inquiéter sur ce qu’il adviendrait mension internationale qu’elle mérite. dent sommet avec Vladimir Poutine, en mer d’Azov et envisagent d’autres mesures,
veyourinternet de 2018. Sauvez si les fameux articles 11 – qui per- L’incident du 25 novembre, au cours du- juillet, à Helsinki, lorsqu’il s’était totale- au-delà de sanctions auxquelles Moscou
votre Internet ? Rien que ça ! De- met aux éditeurs de réclamer des quel des forces russes ont ouvert le feu sur ment incliné devant le président russe, al- semble s’être habitué. p
puis un peu plus d’un mois et royalties pour la diffusion et
l’appel à la mobilisation lancé par l’agrégation de leurs contenus –
Susan Wojcicki, la directrice de et 13 étaient définitivement adop-
YouTube, contre l’article 13 de la tés par Bruxelles d’ici à la fin de
directive européenne sur le droit l’année. Bénéfice collatéral, ja-
d’auteur – qui prévoit un renfor- mais sans doute un article venu
cement de la protection des de Bruxelles n’aura été aussi « po-
œuvres sur la Toile –, ce hashtag pulaire » auprès des jeunes… et de
alarmiste fait un tabac auprès des parents bien obligés de s’y plon-
utilisateurs de la plate-forme de ger pour démêler le vrai du faux !
vidéos en ligne de Google. Une Pour la défense de ses revenus,
pétition, Savetheinternet.info, YouTube a donc sorti le grand
qui n’émane pas de YouTube mais jeu. Avec une bonne foi toute re-
d’un groupe de militants pour la lative puisque l’article 13, tel
liberté du Web, a, elle, déjà re- qu’adopté par les eurodéputés le
cueilli plus de 3,4 millions de si- 12 septembre, s’avère moins con-
gnatures virtuelles. traignant que dans sa version ini-
tiale. Mais les débats sur les
Beyourself, Cyprien, Mc Fly… droits d’auteur à l’heure du nu-
Un vrai succès donc auprès d’un
public souvent jeune, pour qui le
mérique, aussi vieux qu’Internet
et aussi copieux en épisodes que
LE SALON DES FORMATIONS ARTISTIQUES
site de la société californienne le feuilleton Plus belle la vie, ont
fait office de télévision, de juke-
box et de formidable outil de
toujours donné lieu à de virulen-
tes passes d’armes. Celle sur l’ar-
1 & 2 DÉCEMBRE 2018
création. Un public qui ne mar- ticle 13 en est une nouvelle illus-
che pas vers la Bastille comme ce- tration. A la suite des propos de 10h - 18h - ENTRÉE GRATUITE
lui de 1984, mais qui se fait enten- Susan Wojcicki et de ceux de son
dre tout aussi efficacement face responsable musique, Lyor Co-
caméra. « Si tous les youtubeurs hen, expliquant dans la presse
pètent un plomb en ce moment,
c’est parce qu’on va être censuré,
musicale britannique que l’in-
dustrie « gagnerait moins d’ar-
PROGRAMME DES CONFÉRENCES
on ne va plus partager ce qu’on gent en provenance de YouTube » Animées par des journalistes du Monde et de Télérama
veut, on va devoir réfléchir à avec l’article 13, les réactions ont
tout », s’agace ainsi la youtu- été cinglantes.
beuse Beyourself sur sa chaîne. « YouTube n’est pas concerné par SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018
« La seule chose qu’on pourra les artistes. Ils veulent juste proté-
faire, c’est se filmer sur un fond ger leur modèle économique cons-
10 h 15 Etudes artistiques, 14 h 00 Se former aux métiers
unicolore avec des vêtements sans truit sur la privation des droits des
marque… Bref, j’ai pas besoin de créateurs », dénonce l’Association quels profils, quels parcours, du cinéma d’animation.
parler plus pour vous dire que ces américaine de la musique indé- comment s’y préparer ?
15 h 00 Web, numérique, digital… : Comment
deux articles, c’est de la grosse pendante. « Le partage de revenus 11 h 00 Devenir auteur de bandes dessinées. se former aux métiers d’aujourd’hui et de demain ?
merde », renchérit son voisin de qu’on touche de YouTube, c’est
réseaux Le Justicier. rien du tout, c’est du pourboire 12 h 00 Les métiers de la mode : 16 h 00 Tout savoir sur le DN MADE,
Les stars Cyprien, Mc Fly et Car- pour le petit personnel », s’est quelles formations pour quels débouchés ? le nouveau diplôme en arts appliqués.
lito font aussi partie des signatai- pour sa part emportée Delphine
res de la pétition sans pour autant Ernotte, la patronne de France Té- 13 h 00 Les métiers du design. 17 h 00 Travailler dans le secteur du cinéma
avoir réalisé de vidéos spécifi- lévisions, face à une responsable d’animation.
ques sur le sujet. Et, au fil des de la plate-forme qui venait de
jours, une fois passés les messa- parler de « partage de la valeur »
ges les plus énervés, le ton se fait dans un débat organisé jeudi
plus explicatif. 22 novembre à Paris par Les Echos
Dans la plupart des vidéos mi- et Franceinfo.
ses en ligne reviennent les mê- Au-delà de ces escarmouches DIMANCHE 2 DÉCEMBRE 2018
mes éléments de langage fournis somme toute classiques dans les
clés en main par le groupe améri- périodes de lobbying, l’appel de 10 h 15 Jeux vidéo : 14 h 00 Se former aux métiers du graphisme.
cain : les 400 heures de vidéos pu- YouTube n’est pas sans lien avec quels profils, quelles carrières ?
bliées chaque minute qu’il serait les grandes interrogations qui en- 1 5 h 00 Web, numérique, digital… :
impossible de contrôler, l’anec- tourent son modèle. Gratuit ? 11 h 00 Se former aux métiers comment se former aux métiers d’aujourd’hui
dote autour du titre de Luis Fonsi, Payant ? Les deux ? Mercredi du cinéma d’animation. et de demain ?
Despacito, qui n’aurait pu être 28 novembre, la plate-forme a an-
mis en ligne si une telle législa- noncé qu’elle ne réserverait plus 12 h 00 Les métiers du design. 16 h 00 Ecoles d’art :
tion avait existé, les 800 millions ses contenus originaux (séries, comment réussir les concours ?
13 h 00 Etudes artistiques, quels profils,
documentaires…) aux seuls abon-
quels parcours, comment s’y préparer?
nés de son service, YouTube Pre-
CONTRE mium. Dès 2019, ces productions
seront visibles gratuitement,
L’ARTICLE 13 DE agrémentées de publicités.
ET AUSSI DES PRISES DE PAROLES ET DE NOMBREUSES ANIMATIONS :
DÉFILÉS, EXPOSITIONS DE TRAVAUX ÉTUDIANTS, WORKSHOPS...
LA DIRECTIVE De quoi nourrir de sérieux dou-
tes sur l’ambition de la société à Retrouvez le programme sur le-start.com
EUROPÉENNE faire décoller son offre par abon-
nement… et à expliquer pourquoi
SUR LE DROIT la préservation d’un modèle soli-
D’AUTEUR, dement ancré sur la popularité de INFOS & INSCRIPTIONS : LE-START.COM
vidéos gratuites et virales méri-
#SAVEYOUR tait bien un appel à la mobilisa-
tion des vidéastes et de leurs ba-
INTERNET taillons de fans. Quitte à faire pas- LES DOCKS
ser ça pour le « sauvetage » de l’In- CITÉ DE LA MODE ET DU DESIGN
FAIT UN TABAC ternet tout entier. p 34, QUAI D’AUSTERLITZ - PARIS
Tirage du Monde daté vendredi 30novembre : 202 778 exemplaires
Donald Trump met la pression PERTES & PROFITS |
LE ROI DU MARCHÉ
AMAZON

sur l’automobile allemande ET SES CINQ DINDES


Connaissez-vous les cinq din- ques, les commerçants qui le
▶ BMW, Mercedes et Volks- ▶ Le président américain ▶ En gage de bonne vo- des ? Rien à voir avec un conte souhaiteraient. Puisque sur In-
de Noël et peu avec la gastro- ternet la concurrence est à un
wagen sont conviés à la menace d’imposer des lonté, les industriels envisa- nomie. Quoique ces dindes-là clic de distance, autant qu’elle
Maison Blanche la semaine droits de douane de 25 % gent de nouveaux investis- soient, à l’origine, celles que soit chez moi et que j’en tire
l’on mange aux Etats-Unis cha- une commission, avait-il as-
prochaine et tenteront sur les importations sements aux Etats-Unis que quatrième jeudi de no- suré, tout en reconnaissant
d’amadouer Donald Trump automobiles PAGE 4 vembre en souvenir, paraît-il, qu’il s’agissait aussi d’un bon
du sauvetage des premiers co- aiguillon pour ses propres acti-
lons américains par une tribu vités. Progressivement, le ser-
indienne. Cette fête de Thanks- vice s’est étendu. A côté des pe-

CHIMIE giving (« action de grâce ») est tits et gros marchands qui ont

Décroissance :
prétexte à banquets et cadeaux déployé leur devanture chez

BAYER TAILLE
en tout genre et donc une lui, le roi du marché a multi-
aubaine pour les commer- plié son offre et proposé d’in-

solution ou illusion ?
çants, à commencer par Ama- nombrables services à ses
DANS SES zon. Pour faire durer le plaisir,
ce dernier a inventé cinq jours
clients/concurrents : marke-
ting, informatique, logistique,
EFFECTIFS d’achats intensifs, baptisés les
« Turkey 5 », s’étalant du jeudi
livraison…

▶ Grand ménage fiscal pour au lundi suivant, en passant Captation des clients
réduire les inégalités, revenu Face au ralentissement par l’inévitable Black Friday. Non seulement, il les a enfer-
universel… les pistes de sa branche pharmacie Cette année, Amazon a battu més dans son écosystème,
des théoriciens de la post- et à l’inquiétude du marché
tous ses records en écoulant mais il utiliserait, selon ses ac-
croissance peuvent séduire. durant ces cinq jours de folie cusateurs, leurs données pour
Leur mise en œuvre soulève à la suite du rachat près de 180 millions de pro- améliorer son activité mar-
une série de questions de Monsanto, le chimiste duits, bien plus que son con- chande personnelle et donc
allemand va supprimer current Walmart, premier dis- capter in fine leurs clients. C’est
▶ « Une majorité de citoyens 12 000 postes, soit près tributeur mondial. bien ce qui chiffonne les gen-
se rend bien compte que Amazon représente 43 % de darmes européens. Mais l’his-
de 10 % de ses effectifs tout le commerce en ligne aux toire n’est pas finie. La dernière
nous sommes arrivés au
bout du système, sans pour PAGE 4 Etats-Unis. Une hégémonie qui étape en cours consiste à déve-
inquiète les autorités de la con- lopper sa marque maison. Le
autant savoir vers quoi currence. En Europe, c’est la tiers des 50 produits les plus
il faudrait se diriger », commissaire à la concurrence, vendus lors des derniers « Tur-
estime le député européen
Philippe Lamberts CLUB DE L’ÉCO Margrethe Vestager, qui a dé-
clenché le premier feu en
key 5 » portait le label Amazon,
dont son célèbre assistant vo-
P A GES 2 - 3 RÉCONCILIER ouvrant une enquête en sep-
tembre. Puis, ce jeudi 29 no-
cal. Après avoir vassalisé les
commerçants de sa plate-

L’ÉCONOMIE vembre, on apprenait que l’of-


fice des cartels allemands avait
forme, il tente de le faire avec
les industriels eux-mêmes, qui

ET LA SOCIÉTÉ décidé de se pencher sur


Amazon. Dans les deux cas,
l’interrogation porte sur les re-
fabriqueront sous sa marque.
Ce n’est pas si nouveau. Le dis-
tributeur Decathlon a bien
Pour Emmanuel Faber, PDG lations complexes qu’entre- sorti progressivement les gran-
tient la firme avec les commer- des marques de ses rayons
de Danone, l’entreprise
çants qu’elle héberge sur pour les remplacer par les sien-
appartient à ceux qu’elle sa plate-forme. nes. Mais à l’échelle mondiale
sert, y compris, « bien sûr, Il y a désormais près de vingt et sur tant de catégories, le cas
les actionnaires » ans, contre l’avis de tous, Jeff est inédit et interroge. Les gen-
Bezos, le fondateur d’Amazon, tils Indiens des colons du May-
PAGE 7
a décidé d’inviter sur son site, flower ont tous fini par être
qui, à l’époque, vendait essen- massacrés. p
OLIVIER BONHOMME
tiellement des livres et des dis- philippe escande

ENTREPRISES | CHRONIQUE PAR GILBERT CETTE


présente
Pouvoir d’achat : la productivité d’abord L’ALMANIAK 2019
Chaque jour, un dessin de l’éditorialiste
paru dans pour illustrer

L a faible croissance actuelle


du pouvoir d’achat salarial
est la conséquence logique
de faibles gains de productivité.
Seule l’augmentation de ces der-
cement des améliorations du ni-
veau de vie économique moyen
et en particulier des gains de pou-
voir d’achat des salaires.
L’idée d’un partage inéquitable
nombreux ont par ailleurs mon-
tré que les faibles gains de pro-
ductivité actuels ne sont pas la
conséquence d’artefacts statisti-
ques et d’une prise en compte in-
caires est déjà amorcée et, dans le
commerce, le travail du caissier
sera remplacé par des scans auto-
matiques… Il ne s’agit là que de
quelques illustrations de trans-
un événement de l’actualité récente.

niers, induite par le choc encore entre salaires et profits des divi- suffisante de transformations ré- formations prochaines.
largement à venir de l’économie dendes de la croissance est en re- centes, comme la généralisation Comme l’écrit Bart van Ark,
pages.

numérique, permettra de retrou- vanche démentie par les faits. de l’usage d’Internet (voir, par l’économie numérique est en-
Format 11 x 14,5 cm - 640

ver une progression significative Ainsi, sur la dernière décennie exemple, la synthèse de Martin core dans sa phase de diffusion
du pouvoir d’achat et ouvrira 2008-2017, les gains de producti- Feldstein, « Underestimating the initiale et ses larges effets sur la
pour nos enfants la perspective vité annuels par travailleur ont Real Growth of GDP, Personal productivité apparaîtront lors
d’un niveau de vie moyen supé- été d’environ 0,6 %, quand les Income and Productivity », Jour- de la phase de déploiement
rieur au nôtre. gains du pouvoir d’achat du nal of Economic Perspectives, (« The Productivity Paradox of NOUVEAUX
Dans tous les pays développés, salaire moyen par tête étaient de vol. 31, n° 2, 2017). the New Digital Economy », DESSINS Retrouvez la collection complète
POUR 2019 des Almaniaks sur
la croissance de la productivité 0,7 %. Pour les années 2001-2007, Les effets bénéfiques de la dif- International Productivity Moni- www.editions365.com.
du travail a diminué au cours des antérieures à la crise, la crois- fusion des TIC sur la croissance tor n° 31, 2016). En vente également en librairies
dernières décennies. Elle y con- sance annuelle moyenne de ces de la productivité apparaissent Il faut faire preuve de patience : ✁ et grandes surfaces.
naît désormais de bas niveaux, ja- deux indicateurs était équiva- faibles comparés à ceux des l’amélioration réelle et rapide du OFFRE DE SOUSCRIPTION
mais observés depuis au moins la lente et d’environ 1,3 %. transformations associées à la niveau économique et du pou- réservée aux lecteurs du Monde
fin du XIXe siècle, hors les pério- seconde révolution industrielle, voir d’achat salarial sera une Frais d’expédition (4,58 €) OFFERTS pour la France métropolitaine.
des de guerres mondiales. En Troisième révolution industrielle comme l’usage de l’électricité ou conséquence du choc essentielle- OUI, je désire recevoir en souscription …… exemplaire(s) de l’Almaniak Plantu 2019
France, ils sont en moyenne an- La faiblesse des gains de producti- du moteur à explosion interne. ment à venir de l’économie nu- directement à mon domicile. J’économise les frais d’expédition (4,58 €) et je joins
nuelle sensiblement inférieurs à vité peut étonner à une époque Mais ils ne sont que l’avant-garde mérique. Mais pour en profiter mon règlement de 12,99 € (par exemplaire), par chèque bancaire ou postal à l’ordre de
“Almaniak Plantu”.
1 %, alors qu’ils étaient encore su- où les technologies de l’informa- des gains associés à la troisième pleinement, encore faudra-t-il
Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
périeurs à 1,5 % pendant la décen- tion et de la communication (les révolution industrielle et qui être en mesure d’adapter aux
nie antérieure et de plus de 5,2 % TIC) connaissent une large diffu- viendront maintenant de l’éco- nouveaux emplois les qualifica- Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
durant l’âge d’or des « trente glo- sion et où sont souvent évoqués nomie numérique et de l’intelli- tions des nombreux actifs dont Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
rieuses » entre 1945, après la fin les effets de l’économie numéri- gence artificielle. les emplois disparaîtront. Le vrai Adresse e-mail. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . @ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
de la seconde guerre mondiale, et que. De fait, grâce aux TIC, la Le véhicule autonome va boule- défi est là. p À découper et à renvoyer à : Almaniak Plantu – Le Monde
1973, au moment du premier baisse des gains de productivité a verser les services de transports 80, boulevard Auguste-Blanqui – 75707 Paris Cedex 13
choc pétrolier. partout été ralentie pendant les et la construction de matériels de Gilbert Cette est professeur Offre valable pour la France métropolitaine uniquement, dans la limite des stocks disponibles.
Expédition immédiate. Pour les lecteurs hors France métropolitaine, rendez-vous sur le site
Or les gains de productivité trois dernières décennies. Des transports. La dématérialisation d’économie associé à l’université www.editions365.com.
sont la source première du finan- travaux récents et maintenant des activités financières et ban- d’Aix-Marseille.

Cahier du « Monde » No 22982 daté Samedi 1er décembre 2018 - Ne peut être vendu séparément
2 | économie & entreprise 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

CROISSANCE VERSUS DÉCROISSANCE 2|3

Les solutions
des théoriciens
de la décroissance
sont-elles viables ?
La décroissance, synonyme – pour
ses adeptes – de plus grande qualité
de vie, suppose des changements
politiques et sociétaux radicaux

U
n monde meilleur. Des vil- souligne Tim Jackson, professeur en déve-
les dont les habitants loppement durable à l’université britanni-
n’étoufferaient plus sous que de Surrey. Renoncer à la quête perma-
un nuage de pollution, li- nente de la croissance serait donc compati-
bres de sortir plus tôt du ble avec une meilleure répartition des ri-
bureau pour se consacrer à chesses, assure-t-il dans son ouvrage
leurs loisirs. Des campagnes où l’agriculture Prospérité sans croissance (De Boeck, 2010).
serait respectueuse de l’environnement. Pour ce, deux leviers principaux : la fisca-
Une société, enfin, où les inégalités seraient lité et la réglementation. Réduire les inégali-
réduites au minimum et où les politiques tés suppose un grand ménage fiscal, expli-
publiques chercheraient à n’atteindre qu’un quent les décroissants : supprimer les niches
but : le bien-être commun, allié à la lutte con- profitant aux plus aisés, augmenter la pro-
tre le changement climatique. gressivité des impôts pour lisser les écarts de
Sur le papier, les transformations appelées revenus ou, encore, imposer plus fortement Steffen Lange, économiste à l’Institut pour la croissance, elle permettrait d’offrir un job à
par la mouvance décroissante ont de quoi sé- le capital. « En Espagne, relever la taxation des recherche en économie écologique (IOW), à tous, tout en conciliant mieux vies profession-
duire. Mais leur mise en œuvre soulève une
série de questions d’autant plus complexes
10 % les plus riches permettrait de payer un re-
venu universel pour tous », promet Federico
CHANGER LES Berlin. Délicat, voire utopique, lorsque l’on
sait que les 28 pays membres de l’Union
nelle et personnelle », estime M. Demaria, qui
suggère également un revenu universel.
qu’elles supposent un changement profond Demaria, économiste à l’Université auto- COMPORTEMENTS européenne sont déjà incapables de s’enten- Verser une somme suffisante pour assurer
des mentalités et des habitudes. Voici ce nome de Barcelone et cofondateur du réseau dre sur l’harmonisation de leur fiscalité. à chacun sa sécurité économique est censé
qu’en disent les partisans d’un monde libéré de recherche Research & Degrowth. POUR LANCER éliminer la pauvreté et redonner des marges
de la croissance économique, et les limites
de leur pensée, eux-mêmes admettant
Côté réglementation, certains suggèrent
d’accroître la part attribuée aux salaires dans
LA TRANSITION Donner du travail à tous
de manœuvre aux salariés. Ne dépendant
plus de leur paie pour vivre, ces derniers
n’avoir pas réponse à tout. le partage de la richesse générée par les en- ÉCOLOGIQUE SE C’est l’une des idées centrales soutenues par n’auraient plus à accepter n’importe quel
treprises et de limiter celle dévolue aux pro- les décroissants : si la hausse du produit inté- emploi. Mais, en pratique, le revenu de base
fits. Ou d’introduire un revenu maximal, en HEURTE RAPIDEMENT rieur brut (PIB) n’est plus l’objectif ultime de ferait face à de nombreux obstacles : celui de
Réduire les inégalités imposant un seuil aux hauts salaires.
À LA RÉALITÉ, nos sociétés, alors, les individus ne construi- son financement, bien sûr, et de son accepta-
Mais comment éviter que les entreprises ront plus leur identité autour de la consom- tion dans une société où le travail peut aussi
sans hausse du PIB contournent de telles règles, par exemple, en À NOS HABITUDES, mation et du travail. D’autant qu’aujourd’hui permettre de s’émanciper.
Les travaux de l’économiste Thomas Piketty distribuant des avantages en nature à leurs beaucoup se plaignent du manque de sens de « L’autre écueil du revenu de base est qu’il
l’ont montré : depuis les années 1980, la dirigeants, ou en se délocalisant ? Surtout : À NOTRE CONFORT leur emploi – c’est le phénomène des n’intègre pas la transition écologique »,
croissance ne permet plus de réduire les iné- augmenter les impôts des plus riches ne ris- « bullshit jobs », définis par l’anthropologue ajoute Sophie Swaton, chercheuse à l’Institut
galités en Europe et surtout aux Etats-Unis. que-t-il pas de déclencher une fuite des capi- américain David Graeber. Pour y parvenir, ils de géographie et de durabilité de l’université
« Pire, elle contribue à les creuser, puisque ses taux vers des pays à fiscalité plus légère ? « Il proposent d’explorer d’abord une piste déjà de Lausanne, qui plaide pour la mise en place
fruits sont, depuis trente ans, captés par le faudrait que ces mesures soient appliquées au testée par la France, en 2000 : la réduction du d’un revenu de transition écologique.
pourcentage le plus riche de la population », minimum à l’échelle européenne », reconnaît temps de travail. « Dans un contexte de dé- L’idée ? Soutenir des initiatives ayant un im-

En Espagne, Podemos a fait volte-face avec l’arrivée de la crise


Dans le pays, le principal sujet est longtemps resté le chômage, qui a culminé à 27 % et atteint aujourd’hui encore 14,6 %

madrid - correspondance civilisation qui, si elle ne croît pas, moteurs du manifeste « Ultima quand est arrivée la crise, se justi- modèle qui prône une redistribu- atteint encore 14,6 %. « En Espa-
ne fonctionne pas, et, si elle se dé- Llamada ». Aujourd’hui, la posi- fie Nacho Alvarez, le secrétaire tion du capitalisme et de la crois- gne, avec des millions de person-

P eut-on miser sur la dé-


croissance quand on est
seul sur l’échiquier politi-
que à faire ce pari et que son pays
affiche un des taux de chômage
veloppe, détruit les sources natu-
relles qui la rendent possible », y
lit-on. Son objectif : promouvoir
« un débat ample et transversal
sur les limites de la croissance. »
tion du parti est confuse, et ceux
qui étaient impliqués dans le pre-
mier brouillon de programme éco-
nomique ont été déçus… »
L’intérêt de Podemos pour la dé-
chargé de l’économie de Pode-
mos. Nous avons demandé conseil
à l’économiste américain Robert
Pollin, qui défend plutôt un “Green
New Deal”, une croissance verte
sance, sans les questionner, re-
grette-t-il. Podemos aurait pu
jouer une fonction pédagogique
vers un changement radical des
consciences, mais il a privilégié ses
nes qui se sont retrouvées au chô-
mage, et des millions sous le seuil
de pauvreté, parler des excès de
consommation n’avait pas de
sens, reconnaît M. Alvarez. A pré-
les plus élevés de l’Union euro- Un débat que les militants espa- croissance n’a en fait duré que basée autour d’une transition éco- intérêts à court terme. » sent, cette question doit de nou-
péenne ? Le parti espagnol de la gnols de la décroissance atten- quelques mois. A l’automne 2014, logique. » Pragmatique, Pablo Iglesias es- veau émerger dans la société. »
gauche radicale Podemos y a, dent encore. les dirigeants de Podemos con- timait, en décembre 2016, que Au sein de la coalition Unidos
en tous les cas, renoncé pour le Lorsque Podemos présente sa fient à deux célèbres économis- Pragmatisme « les compagnons qui parlent dé- Podemos, le parti écologiste
moment. première ébauche de pro- tes proches du mouvement alter- Dans l’ouvrage collectif Hasta croissance ont raison, mais les dif- Equo continue de défendre la
Pourtant, en juillet 2014, plu- gramme, portée par le Cercle mondialiste Attac la rédaction de luego Pablo (« A bientôt Pablo », ficultés objectives de créer des décroissance. « Le débat avance
sieurs fondateurs de Podemos, d’économie, écologie et énergie, leur programme économique, Vi- Catarata, 2015, non traduit), l’acti- mouvements politiques de dans ce parti et en Espagne en
tels Pablo Iglesias et Juan Carlos alors formé de militants de base çenc Navarro et Juan Torre Lopez. viste Alex Corrons résume les cri- champs post-nationaux, bien que général, même si c’est lent, ré-
Monedero, avaient signé le mani- ayant participé à la création du Ces derniers incarnent un néo- tiques sur le manque de courage ce soit indispensable, font que ce sume Florent Marcellesi, député
feste promu par des militants parti au début de l’année 2014, keynésianisme prônant notam- de Podemos à ce sujet. « Le parti sont les questions locales qui dé- européen pour Equo. Il nous a
écologistes, baptisé « Ultima lla- « l’influence du mouvement pour ment une politique de relance ba- semble conscient de la finitude des terminent le débat et l’agenda ». fallu par exemple des débats in-
mada » (dernier appel), et inspiré la décroissance était notable, rap- sée sur l’investissement public. ressources naturelles et que la dé- Or, depuis la crise de 2008, le tenses pour arriver à fixer avec
du mouvement pour la décrois- pelle le professeur Antonio Tu- Chez les tenants de la décrois- croissance n’est pas une position principal sujet a été le chômage, eux notre volonté de sortir du
sance. « Nous sommes attrapés riel, chercheur à l’Institut des sance, la déception est grande. idéologique mais de bon sens, qui a frappé jusqu’à 27 % des actifs charbon à 2025… » p
dans la dynamique perverse d’une sciences de la mer et l’un des pro- « En Espagne, ce débat s’est effacé mais il a choisi d’embrasser un au plus fort de la crise en 2013 et sandrine morel
économie & entreprise | 3
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

« Le produit intérieur
brut ne peut plus être
notre boussole
obsessionnelle »
Pour le député Vert européen
moins de changer radicalement de priorités, Philippe Lamberts, la transition écologique
soulignent les décroissants.
« Aujourd’hui, une grande partie des dépen- suppose un effort partagé par tous
ses publiques servent à réparer les dégâts pro-
voqués par le changement climatique et les
dysfonctionnements de notre système : pollu-
tion, inondations, maladies professionnel-
ENTRETIEN « NOUS DEVONS SORTIR
les… », explique Katherine Trebeck, de Well-
being Economy, un réseau international re-
groupant différentes initiatives pour une
autre croissance. « Nous pourrions mieux uti-
liser cet argent, surtout si l’on supprime aussi
les subventions aux industries polluantes. »
P hilippe Lamberts, député
européen, chef du groupe
des Verts, a coorganisé
une conférence sur la postcrois-
sance début septembre au Parle-
D’UN SYSTÈME DANS
LEQUEL L’INTÉGRALITÉ DE
LA VIE ET DE LA NATURE
Les économies ainsi dégagées pourraient ment européen. Il estime qu’une EST SOUMISE À LA
être réorientées vers le financement des majorité de citoyens est prête à
transports publics ou des énergies renouve- changer ses habitudes et enclen- LOGIQUE DE MARCHÉ »
lables. « Cette réallocation serait d’autant cher la transition écologique, à
plus simple dans les pays comme l’Italie ou le condition que l’effort soit réelle-
Japon, où la population diminue : la hausse ment partagé par tous. cident a d’autant plus d’efforts à
permanente des dépenses publiques n’y est accomplir que certains pays, no-
plus nécessaire », détaille l’économiste Gior- Comment expliquez-vous tamment du Sud, ont encore be-
gos Kallis, coordinateur du réseau européen la résurgence du thème soin de croissance.
pour l’écologie politique (Entitle, European de la décroissance ?
Network for Political Ecology). En outre, une Je n’utilise jamais ce terme, car il Les bonnes volontés citoyen-
meilleure taxation des mouvements de ca- nuit à sa cause. Au fil du temps, la nes ne sont pas suffisantes…
pitaux et la suppression des paradis fiscaux croissance du produit intérieur Très vite, elles se heurtent, en
regonfleraient les caisses de l’Etat, tandis que brut (PIB) est devenue synonyme effet, aux contraintes systémi-
la taxation des énergies fossiles fournirait de « bien-être ». A tel point que ques, et c’est là que les instances
d’autres sources de revenus. lorsque vous évoquez la décrois- démocratiques doivent prendre
Peut-être, mais une telle réorientation de la sance, le grand public entend dé- le relais. Il est inquiétant de voir
fiscalité et des dépenses publiques ne pour- gradation des conditions de vie, qu’en Europe, les milieux diri-
rait pas se faire du jour au lendemain. et vous avez perdu le débat. Pour geants traitent avec un profond
« Changer nos infrastructures de transport, de autant, il y a une réelle prise de mépris ces questions de la post-
production et de protection nécessiterait d’in- conscience des limites du sys- croissance.
vestir au moins 3 % du PIB par an pendant tème actuel. Le lien entre crois-
plusieurs décennies, estime Jean-Marie Harri- sance et emploi est de plus en Ces « efforts à accomplir » peu-
bey, de l’université Bordeaux-IV, membre plus ténu, la course au PIB n’a pas vent-ils être audibles lorsque
des Economistes atterrés. Pendant cette pé- permis de réduire les inégalités en France, par exemple, 9 mil-
riode, il faudrait faire l’arbitrage entre les in- dans les pays occidentaux. Par lions de personnes vivent en-
vestissements de transition indispensables et contre, ses conséquences sur l’en- core sous le seuil de pauvreté ?
ceux nocifs au climat. » vironnement sont catastrophi- La transition écologique doit al-
ques. Le PIB ne peut plus être no- ler de pair avec une transition soli-
L’indispensable évolution tre boussole obsessionnelle. C’est daire. Je ne souhaite pas la fin du
la mesure du bien-être humain et travail, mais la quantité de travail
des comportements de notre empreinte écologique humain nécessaire pour produire
Le mouvement des « gilets jaunes » l’illustre : qui devrait guider nos choix éco- des biens et services est en réalité
changer les comportements pour lancer la nomiques et sociétaux. inférieure à ce que l’on nous im-
transition écologique se heurte rapidement pose aujourd’hui. Et ce sera encore
pact social ou écologique – un agriculteur à la réalité (organisation du territoire, pou- Le progrès technologique et plus vrai à l’avenir, avec la roboti-
passant au bio, un particulier faisant du bé-
Inclure les pays du Sud voir d’achat…), à nos habitudes, à notre con- le développement des énergies sation. Il faut donc une meilleure
névolat – en versant une somme complétant dans la transition fort. D’autant qu’entre l’obsolescence pro- renouvelables peuvent-ils redistribution de l’emploi, en finir
les autres revenus. A entendre ses détracteurs, la postcroissance grammée des produits, les 500 milliards de réduire notre empreinte avec les « bullshit jobs ». Comme
Ce n’est pas tout : « Dans cette grande trans- serait un problème de riches se souciant peu dollars (440 milliards d’euros) de dépenses écologique sans remettre en cela entraînera une baisse des re-
formation que nous appelons, la hausse des du nécessaire développement des pays du publicitaires annuelles mondiales, la course cause la croissance ? venus, c’est là que pourrait inter-
prix des ressources naturelles favoriserait des Sud. Pourtant, leur position est assez claire : aux promotions, tout incite à consommer. C’est la potion magique de cer- venir un revenu universel pour ac-
secteurs plus consommateurs en travail, les régions les plus pauvres ont encore be- La première étape, pour les décroissants, tains économistes, pour qui la compagner la transition.
comme l’agriculture biologique ou les servi- soin de croître pour satisfaire leurs besoins consisterait donc à se désintoxiquer de la so- technologie résoudra tous les
ces à la personne », ajoute M. Lange. Surtout essentiels, expliquent les auteurs de Décrois- ciété de consommation. Pour accélérer le problèmes. Un argument idéal Pensez-vous que la popula-
si, dans le même temps, les nouvelles tech- sance, vocabulaire pour une nouvelle ère changement, ils préconisent d’utiliser le le- pour ceux qui ne veulent rien tion est prête à engager
nologies sont utilisées pour améliorer la (ouvrage collectif, Le Passager clandestin, vier fiscal afin de faire le tri entre les activités changer. Or il faut se faire une rai- cette transition ?
qualité de vie en réduisant le temps de tra- 2015). Mais pour que cela ne se fasse pas au aux externalités négatives sur l’environne- son : l’énergie abondante et bon Oui, à condition que l’effort soit
vail, plutôt que pour remplacer des emplois. détriment de la planète, les pays du Nord ment et celles dont les effets sont positifs. marché, c’est terminé. Le rende- réellement partagé par tous. La
doivent réduire la voilure, tout en atténuant « Le taux de TVA pourrait, par exemple, être ment énergétique des énergies grogne en France sur les prix du
l’« extractivisme ». C’est-à-dire l’exploitation différencié selon le coût environnemental du fossiles est de plus en plus faible. diesel est un bon exemple. Les ré-
Conjuguer croissance massive et à bas prix des ressources (hydro- bien ou service », avance Aurore Lalucq, codi- Quant aux renouvelables, très formes fiscales menées par Em-
carbures, minerais, pêche intensive…), qui rectrice de l’Institut Veblen. gourmandes en métaux rares, el- manuel Macron, comme la fin de
démographique alimente le système productif à leurs dé- L’idée serait ainsi de renchérir le prix du les sont aussi énergivores. Il est il- l’impôt sur la fortune (ISF), profi-
et décroissance pens. « Diminuer notre consommation aura mésusage, tout en diminuant celui du bon lusoire de penser que l’on peut tent aux plus riches, mais la
La population mondiale, qui a doublé en un déjà un impact fort sur les émergents, en y li- usage. « Doit-on payer au même prix l’eau que s’affranchir des limites imposées hausse du diesel touche davantage
demi-siècle pour frôler les 7,6 milliards d’ha- mitant les dégâts environnementaux », expli- nous buvons et celle pour remplir sa pis- par la nature. Les économistes les classes moyennes et populai-
bitants en 2018, devrait atteindre 11,2 mil- que M. Lange. On en est loin, à l’heure où se cine ? », aime répéter M. Ariès. Reste encore à néolibéraux ne veulent pas l’ad- res. Comment voulez-vous, dans
liards de personnes à la fin du XXIe siècle, se- multiplient, par exemple, les projets de « la- s’accorder sur la définition de ce qui est utile mettre, car cela remet en cause le ces conditions, que le changement
lon les projections de l’ONU. Avec autant de bourage » des fonds marins, visant à en ex- ou non. « C’est aux citoyens de décider, ils font système dans lequel nous vivons. soit acceptable ? Personne ne doit
nouvelles bouches à nourrir, loger, éduquer, traire les métaux précieux. facilement la différence entre usage et gas- Or ils ne veulent pas en changer. échapper à l’effort, d’autant que
difficile d’imaginer que l’économie mon- Une croissance au Sud, donc, à condition pillage. Il faut leur faire confiance », assure, les 1 % les plus aisés, de par leur
diale puisse décroître. Et que l’homme ré- qu’elle ne soit pas la réplique de celle suivie un rien utopique, le politologue, qui prône Cela exigerait aussi une cer- mode de vie, ont une empreinte
duise son empreinte écologique… par l’Occident, martèlent-ils. « Ils doivent évi- aussi le développement de la gratuité pour taine remise en cause de nos écologique bien plus importante
Pas étonnant, dès lors, que le mouvement ter de tomber dans la machine infernale du cy- de nombreux services. Avantage ? Responsa- modes de vie… que le reste de la population.
décroissant soit traversé par des courants cle de la production infinie », souligne Serge biliser davantage les citoyens, réduire le gas- Une majorité de citoyens se
malthusiens, préconisant la mise en place de Latouche, le pape de la décroissance, dans son pillage, sortir du « Je paye donc j’en veux pour rend bien compte que nous som- Comment partager l’effort
politiques de contrôle de la natalité. D’autant minuscule bureau parisien encombré de li- mon argent », détaille-t-il. Certes, étendre la mes arrivés au bout du système, quand l’évasion fiscale permet
que la communauté scientifique s’alarme ré- vres. Mais comment ? « Ce n’est pas à nous, gratuité a un coût. Mais les chercheurs de sans pour autant savoir vers quoi aux plus riches de payer moins
gulièrement, elle aussi, des menaces que fait Européens blancs, de leur dicter comment l’Institute for Global Prosperity à Londres il faudrait se diriger. Cette prise de d’impôts ?
peser la croissance démographique. agir : à eux de trouver leur propre voie vers un ont calculé que l’effort financier pour four- conscience est essentielle et cons- L’évasion fiscale et la fraude sont
Mais le sujet est sensible. Outre les nom- modèle plus sain », reconnaît M. Lange. Un ar- nir gratuitement sept services essentiels à la titue la première étape du chan- rendues possibles par les lois. Je
breuses équations économiques à résoudre gument avec lequel les détracteurs du mou- population britannique (eau, logement, gement. Les initiatives citoyen- suis favorable à la libre circulation
– le vieillissement de la population dans les vement voient une façon de botter en touche. transports, enseignement, santé, informa- nes se multiplient pour réduire des capitaux, mais pas sans con-
pays industrialisés exige déjà un transfert Pour soutenir le développement des pays tion, alimentation) serait moins élevé que l’empreinte écologique. trôle : c’est la seule façon d’éviter la
plus important des actifs vers les retraités, le du Sud, les décroissants suggèrent d’annuler l’instauration d’un revenu universel. Ensuite, une partie de la transi- fraude fiscale. Le politique doit re-
reflux des prix immobiliers induit par un dé- leur dette financière et de reconnaître une Autant de pistes qui, dans tous les cas, de- tion peut se faire sans douleur : en prendre la main. L’idée n’est pas
clin démographique provoquerait un appau- dette écologique. Par exemple, en intégrant vraient s’inscrire dans une révision com- finir avec l’obsolescence accélérée de renverser la table, mais de faire
vrissement des propriétaires… –, la question le coût de la pollution générée en Chine dans plète des politiques publiques, admettent les des produits et revoir le système évoluer un modèle qui n’est plus
de la maternité touche au domaine du privé, le prix des produits consommés en France. décroissants. Casser les habitudes pour de production agricole, par exem- tenable. Nous devons sortir d’un
de l’intime, par excellence. Surtout : com- amorcer un changement de modèle exige- ple, ne nécessite pas d’efforts de la système dans lequel l’intégralité
ment, dans les démocraties, instaurer une li- Le délicat financement rait un vaste consensus au sein de la société part des citoyens. D’autres évolu- de la vie et de la nature est sou-
mitation des naissances ? et une adhésion complète de la classe politi- tions obligeront, il est vrai, à faire mise à la logique de marché, à la
Craignant d’être taxés d’autoritarisme, les des dépenses publiques que, pour le moment loin d’être acquise. p évoluer nos modes de consomma- maximisation des profits. Il ne
décroissants marchent sur des œufs. « Je Hausse des frais de santé liée au vieillisse- frédéric cazenave tion : penser que 7 milliards d’hu- s’agit pas d’éliminer le marché,
n’adhère pas à ces thèses, explique un histori- ment, entretien des infrastructures, soutien et marie charrel mains pourraient prendre l’avion mais de faire en sorte qu’il ne dicte
que du mouvement, le politologue Paul aux énergies alternatives… Difficile de faire aussi souvent qu’aujourd’hui ou plus sa conduite à la société. p
Ariès. Il n’y a pas trop d’humains sur terre, face à ces besoins sans compter sur la hausse Prochain volet : derrière la décroissance, maintenir un régime alimentaire propos recueillis par
mais trop d’hyperconsommateurs. » des recettes publiques – et donc, du PIB. A une multitude de chapelles à ce point carné est illusoire. L’Oc- f. ca. et m. c.
4 | économie & entreprise 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Automobile : les Allemands prêts Carlos Ghosn maintenu


en détention pour dix
à investir aux Etats-Unis jours supplémentaires
Face aux menaces de sanctions agitées par Donald Trump, Au terme de ce délai, l’ex-PDG de Nissan
pourra être libéré sans charges ou inculpé
BMW envisage d’implanter une nouvelle usine en Caroline du Nord

new york - correspondant


Ce cavalier part de ses modèles assemblés
sur le territoire américain vers la
cepté le Royaume-Uni, et a me-
nacé d’imposer des droits : « S’ils E t dix jours de plus. Selon les
médias japonais, la garde à
vue de Carlos Ghosn a été
dent de l’Alliance », et que M. Seko
et lui-même étaient convenus
qu’il était préférable de maintenir

C’
est un compliment seul des Chine, est également particulière- n’acceptent pas un accord équita- prolongée vendredi 30 novembre, la structure capitalistique ac-
en forme de me- ment frappé par la guerre com- ble, je le fais en cinq minutes. » sur décision d’un juge du tribunal tuelle, un accord que la partie ja-
nace. Dans un de ses
industriels merciale à laquelle se livrent les Cette recrudescence des ten- de Tokyo, pour dix jours supplé- ponaise a nié avoir donné. Con-
Tweet matinaux, allemands deux pays. sions et ces nouvelles menaces mentaires. A la date du 10 décem- tacté, le ministère de l’économie
Donald Trump a félicité, jeudi Pour sa part, Volkswagen est à la ont été provoquées par General bre, le puissant patron, qui a été n’a pas souhaité commenter.
29 novembre, le constructeur
agace les recherche d’un site pour des voi- Motors, qui a annoncé, en début révoqué de Nissan et Mitsubishi
automobile allemand BMW. « Les gouvernements tures électriques tandis que de semaine, la fermeture de qua- Motors, mais reste PDG de Re- Faire avancer le « business »
entreprises investissent en masse Daimler a entamé la construction tre usines et d’une cinquième au nault, pourra être libéré sans Dans ce contexte tourmenté, les
aux Etats-Unis, y compris BMW,
européens d’une usine de batteries sur son Canada. Rappelant que la firme de charges ou inculpé. M. Ghosn est trois entreprises ont malgré tout
qui vient d’annoncer une nouvelle méga-site industriel de Tusca- Detroit avait été sauvée en 2009 en détention provisoire depuis le dû continuer à faire avancer leurs
grande usine », a-t-il annoncé. loosa en Alabama. D’une manière par l’administration Obama 19 novembre, visé par une en- nombreux « business » com-
L’annonce n’est pas officielle, le contre ceux qui ne jouent pas le générale, l’automobile étant un – 50 milliards de dollars d’aides et quête sur des dissimulations de muns. Une réunion de l’Alliance
projet simplement à l’étude. Il jeu du « Make America great secteur ultrasensible, la meilleure un coût final de 11,2 milliards –, revenus. s’est tenue, jeudi 22 novembre, à
n’empêche, les Allemands se met- again » (« rendre sa grandeur à protection est de produire auprès Donald Trump a reproché à GM Parallèlement aux développe- Amsterdam (Pays-Bas), siège de la
tent à investir sur le territoire l’Amérique ») marche mieux des consommateurs. Les Japonais de ne pas avoir fermé d’usine en ments judiciaires, cette affaire coentreprise Renault-Nissan BV,
américain, avec deux objectifs. qu’on ne le croit. En janvier, Fiat suivent depuis trente ans cette Chine. Et menacé d’imposer des prend également de l’ampleur sous l’œil des patrons de Nissan,
Amadouer le président américain Chrysler a annoncé qu’il allait ra- méthode. Mazda et Toyota ont droits de 25 % pour forcer les cons- dans le champ diplomatique. Se- Hiroto Saikawa, de Mitsubishi,
et ainsi échapper aux 25 % de patrier l’ensemble de sa produc- lancé, en novembre, la construc- tructeurs à produire sur le sol lon la presse nippone, Emmanuel Osamu Masuko, et de Thierry
droits de douane sur les importa- tion mexicaine de pick-up dans tion d’une usine commune de américain. Macron a demandé une entrevue Bolloré, directeur général délé-
tions automobiles qu’il menace ses deux usines de l’Illinois, d’ici à 1,6 milliard de dollars (1,4 milliard En réalité, GM va mal. Ses berli- au premier ministre japonais gué de Renault exerçant la direc-
d’imposer dès la semaine pro- 2020. C’est au tour des Allemands d’euros) en Alabama. nes se vendent mal – comme en Shinzo Abe, en marge du G20 à tion exécutive intérimaire du
chaine. Et si ces droits sont finale- de lâcher du lest. Les Européens ne sont pas sortis général celles fabriquées par les Buenos Aires (Argentine), afin constructeur français en l’ab-
ment imposés, s’immuniser con- d’affaire. Dans un entretien ac- constructeurs américains. « Les d’évoquer la situation de l’Alliance sence de Carlos Ghosn.
tre les risques de guerre commer- Recrudescence des tensions cordé au Wall Street Journal, lundi berlines ne sont pas mortes, mais Renault-Nissan-Mitsubishi, dans La réunion de moins d’une
ciale, en produisant auprès du La nouvelle implantation de 26 novembre, M. Trump raillait les berlines américaines le sont », a la tourmente depuis l’arrestation heure et à laquelle les trois pa-
consommateur américain en BMW, si elle est confirmée, l’aide- les Européens et le président de la tranché l’agence Bloomberg, qui de son fondateur. trons assistaient par vidéoconfé-
franchise de droits de douane. rait aussi à se mettre en confor- Commission européenne, Jean- note la bonne résistance des mar- L’Elysée a confirmé qu’une en- rence a surtout constitué à faire
La tension entre les Etats-Unis mité avec le nouvel accord de li- Claude Juncker, qui se serait cara- ques japonaises. Par ailleurs, GM trevue bilatérale a bien été pro- passer le message d’une alliance
et les constructeurs allemands est bre-échange signé entre les Etats- paté de la Maison Blanche « à souffre d’avoir trop d’usines, trop grammée ce même vendredi à qui va de l’avant malgré les cir-
au plus fort : le Handelsblatt a ré- Unis, le Mexique et le Canada, qui 7 heures du matin » dès que de marques, et pas assez de renta- midi, heure de Buenos Aires, en- constances. Renault et Nissan ont
vélé que les dirigeants de BMW, doit encore être ratifié par le Con- M. Trump a parlé de taxer les voi- bilité ni de cash-flow, alors qu’elle tre MM. Macron et Abe, sans en « réitéré avec force » leur engage-
Mercedes et Volkswagen sont grès. Pour ne pas être soumis à tures. Le président américain doit investir massivement pour préciser l’ordre du jour. Nul doute ment l’un envers l’autre, a indiqué
conviés à la Maison Blanche, droit de douane, une automobile exige de l’Europe une baisse de préparer l’avènement de la voi- que le cas Ghosn sera évoqué. Se- lors d’un point de presse à Tokyo
peut-être dès mardi 4 décembre, devra à l’avenir comprendre 75 % ses barrières réglementaires et ture électrique et connectée. Dans lon le quotidien japonais Mainichi M. Masuko à l’issue de la réunion.
après le sommet du G20 de Bue- de composants nord-américains, surtout de ses droits de douane : ce contexte, les menaces de Do- Shinbun, des divergences sérieu- Un processus de décision collé-
nos Aires. Ils doivent rencontrer contre 62,5 % actuellement. Las, la ils sont de 10 % sur les importa- nald Trump, qui promet de sup- ses sont apparues entre Bruno Le gial de l’alliance a été déterminé.
le secrétaire au commerce, Wil- plus grande usine du monde de tions automobiles américaines primer les aides fiscales accor- Maire, ministre français de l’éco- Il consistera en une gouvernance
bur Ross, et le représentant au BMW, celle de Spartanburg (Caro- en Europe contre 2,5 % dans le dées à la voiture électrique, sont nomie et son homologue japo- conjointe sous la houlette des
commerce, Robert Lighthizer. line du Sud), dont la capacité va sens inverse. Les Allemands se- jugées infondées, sans vraie por- nais Hiroshige Seko, à propos de la directeurs généraux des trois
Ce cavalier seul des industriels passer de 400 000 à 450 000 vé- raient favorables à une telle con- tée – GM devrait atteindre pro- gouvernance de l’Alliance. constructeurs automobiles qui
allemands agace les gouverne- hicules par an, ne satisfait pas à cession, à l’inverse des Français et chainement le plafond des aides, Ce dernier aurait envoyé une let- sont convenus de se rencontrer
ments européens et complique la ces nouveaux critères. La cons- des Italiens, qui craignent la con- même s’il espérait un relèvement tre de protestation à Paris après plus souvent, par exemple en
tâche de la commissaire au com- truction sur place de moteurs et currence des voitures asiatiques. par le Congrès. Mais elles risquent les déclarations de Bruno Le marge des salons automobiles
merce, Cecilia Malmström, qui de systèmes de transmission per- M. Trump a indiqué qu’il ne signe- de faire une victime collatérale, Maire sur LCI, mardi 27 novembre, internationaux, a confié Osamu
est censée mener les négocia- mettrait de résoudre ce pro- rait pas avec l’Europe le type d’ac- les Européens. p expliquant que « le directeur géné- Masuko. p
tions. Le chantage aux sanctions blème. BMW, qui exporte une cord jugé défavorable qu’a ac- arnaud leparmentier ral de Renault doit rester le prési- éric béziat

Pénalisé par le rachat de Monsanto, Bayer La Deutsche Bank rattrapée


par les « Panama Papers »
va supprimer 12 000 emplois d’ici à 2021 La justice soupçonne la banque d’avoir manqué
Confronté à une chute de son cours de Bourse, le chimiste a annoncé une saignée dans ses effectifs à l’obligation de déclaration de soupçons

berlin - correspondance PDG du groupe, Werner Bau- des ventes et de la croissance du


Les investisseurs

M onsanto va-t-il faire


couler le groupe Bayer ?
Moins de six mois
après avoir racheté le semencier
mann. Si l’annonce du plan de
restructuration a entraîné un lé-
ger redressement du cours en
séance, jeudi, celui-ci a terminé
en très légère baisse (– 0,72 %), à
du groupe
allemand
redoutent une
département, voient leur brevet
arriver à échéance en 2023. A par-
tir de cette date, le groupe pour-
rait avoir à compenser une baisse
de chiffre d’affaires de plus de
D ans la tourmente depuis
des années, pour une suc-
cession d’erreurs straté-
giques et de manquements aux rè-
gles pendant la crise financière de
(…) et un certain nombre de respon-
sables non identifiés de l’entre-
prise », précise le parquet de Franc-
fort. Ces salariés auraient manqué
à leurs obligations légales en ma-
américain, le chimiste allemand, 63,77 euros, son plus bas niveau 6 milliards d’euros. Le temps 2008, voilà la Deutsche Bank rat- tière de déclaration de soupçons
confronté à une baisse specta- depuis 2012. Car, depuis trois
explosion du presse, donc. Bayer prévoit de trapée par l’affaire des « Panama aux autorités antiblanchiment,
culaire de son cours de Bourse, a mois, l’action est pénalisée par risque judiciaire réorganiser son département Papers » – du nom de l’enquête pu- face à des opérations qu’ils sa-
annoncé une saignée dans ses ef- l’affaire du glyphosate. pharmaceutique et de faire appel bliée en avril 2016 par 108 médias, vaient pourtant douteuses.
fectifs. Ainsi, 12 000 postes seront
lié au glyphosate à des prestataires extérieurs pour dont Le Monde, avec le Consor- De fait, si les sociétés offshore ne
supprimés d’ici à 2021, dont « une Image désastreuse la recherche et le développement. tium international des journalis- sont pas illégales, explique le par-
partie significative en Allemagne », Le 10 août, un jardinier américain, Outre la baisse des coûts, l’objectif tes d’investigation, sur la dissimu- quet, elles permettent « de blan-
a précisé le chimiste allemand Dewayne Johnson, avait obtenu boursière en trois mois. De sur- est d’accélérer le modèle d’inno- lation d’avoirs offshore dans des chir de l’argent issu d’infractions
dans un communiqué publié gain de cause dans son procès croît, les investisseurs redoutent vation, en renforçant les partena- sociétés écrans au Panama. pénales ». Les banques doivent dès
jeudi 29 novembre. contre Monsanto, dont il accusait une explosion du risque judi- riats avec la recherche académi- Jeudi 29 novembre aux aurores, lors « signaler » aux autorités tout
Bayer présente la mesure le produit phare – le Roundup, à ciaire lié au glyphosate. que et les start-up spécialisées en 170 magistrats, policiers et fonc- soupçon à leur sujet. Une succur-
comme un plan de restructura- base de glyphosate – d’avoir causé Le pesticide controversé n’est biotechnologie. tionnaires allemands ont perqui- sale de la Deutsche Bank se trouve
tion destiné à renforcer la rentabi- son cancer. La firme américaine pas le seul problème du chimiste Toutefois, le plus gros défi de- sitionné le siège de la première en particulier dans le viseur de la
lité de l’entreprise. Outre les sup- avait alors été condamnée par un allemand. Chez Bayer, le départe- meure l’intégration de Monsanto. banque privée d’Allemagne à justice. Installée aux îles Vierges
pressions d’emploi, qui représen- jury populaire à lui verser ment de médicaments sans or- Bayer promet que le mariage avec Francfort, ainsi que quatre autres britanniques, elle aurait fait affaire
tent près de 10 % des effectifs, le 289,2 millions de dollars (248 mil- donnance montre des signes de le semencier devra dégager des sites du groupe et un domicile avec « plus de 900 clients, représen-
groupe prévoit de vendre son dé- lions d’euros) de dommages et in- faiblesse depuis trois ans. En 2014, synergies de 1,2 milliard d’euros, privé, dans le cadre d’une enquête tant un volume d’affaires de
partement de santé animale, ainsi térêts. Le montant avait été en- Bayer avait racheté certaines acti- ce qui se traduit notamment par ouverte pour des faits de blanchi- 311 millions d’euros », sur la seule
que deux marques de médica- suite réduit en appel à 78 millions vités de l’américain Merck & Co la suppression de 4 200 postes ment d’argent dans la foulée des année 2016.
ments vendus sans ordonnance. de dollars par une magistrate cali- afin de devenir un leader mondial dans le département. De nou- « Panama Papers ». Après la Société générale, per-
Il espère économiser 2,6 milliards fornienne, sans que le jugement de cette spécialité. Mais les pro- veaux produits devront égale- La justice allemande soupçonne quisitionnée dès avril 2016 par la
d’euros par an d’ici à 2022. Tous les soit remis en question sur le fond. duits n’ont pas tenu leurs promes- ment arriver sur le marché. Sur ce la Deutsche Bank d’avoir aidé ses justice française, Deutsche Bank
départements sont touchés par Fin novembre, Bayer a de nou- ses sur un marché très concurren- dossier, le groupe n’a pas le droit à clients à ouvrir des sociétés et des est la deuxième grande banque
ces coupes claires. La plus grande veau contesté la décision. Il sou- tiel, où les consommateurs préfè- l’erreur. Bayer doit non seule- comptes dans des paradis fiscaux, européenne rattrapée par les
partie concernera des fonctions tient qu’il n’existe aucun lien en- rent acheter leurs produits du quo- ment réussir sur le plan opéra- pour transférer des fonds issus 11,5 millions de fichiers confiden-
administratives et de services, où tre cancer et glyphosate, si le pro- tidien sur Internet que dans les tionnel, mais aussi faire oublier d’activités criminelles, ainsi que tiels issus du cabinet d’avocats pa-
5 500 postes disparaîtront. duit est utilisé correctement. pharmacies. l’image désastreuse de Monsanto l’ont révélé les « Panama Papers ». naméen Mossack Fonseca. Jeudi,
« Les mesures que nous prenons Quelle que soit l’issue du procès, Plus grave, le département de dans l’opinion publique, en mon- Selon le bureau du procureur, des la banque allemande a déclaré
aujourd’hui doivent augmenter le mal est déjà considérable. Les pharmacie classique sur ordon- trant que les pratiques du semen- documents écrits et électroniques qu’elle avait déjà fourni à la justice
les performances de l’entreprise de deux décisions américaines, qui nance, qui assure presque la moi- cier appartiennent au passé. La ont été saisis. Le droit allemand « toutes les informations pertinen-
façon durable. Elles ne sont pas augurent mal de l’issue des tié du chiffre d’affaires du groupe, valeur du cours montre que les in- n’autorisant pas à poursuivre une tes sur les documents de Pa-
une réaction à la reprise de Mon- 9 300 plaintes déposées contre est également en difficulté. Les vestisseurs sont pour l’instant ré- entreprise pour blanchiment, les nama », mais coopérerait pour
santo et ne dépendent pas de la Monsanto, ont fait perdre à Bayer deux molécules phares de Bayer, servés sur ces perspectives. p investigations visent précisément « clarifier les faits ». p
plainte glyphosate », a précisé le 30 milliards d’euros de valeur qui assurent actuellement le gros cécile boutelet « deux salariés de Deutsche Bank anne michel
économie & entreprise | 5
0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

L’Europe passe au moyen de paiement instantané


Avec ce nouveau système, la BCE propose une alternative aux réseaux Visa ou MasterCard

V
oilà un service très res en deux dimensions) sur la nombreux pour le commerçant. Il res. Les organismes nationaux de marchés et paiements à la BCE.
concret que l’Europe
La Banque caisse du magasin. faudra voir s’il consentira à faire compensation des paiements, Parmi ces grands fournisseurs,
va désormais proposer centrale Autre atout : le paiement ins- bénéficier son client de certains comme STET en France, mettant les GAFA sont en ligne de mire,
aux citoyens et aux en- tantané permettra par ailleurs de avantages tarifaires, pour l’inciter leurs systèmes à disposition des alors que Google, Apple, Face-
treprises du continent. Vendredi
européenne régler des sommes plus impor- à utiliser ce moyen de paiement », banques pour peu qu’elles aient book et Amazon déploient leurs
30 novembre, à midi, la banque prend ainsi une tantes, avec un plafond de estime M. Beauchamp. Si le vire- adapté leur architecture de traite- solutions de paiement à travers le
française Natixis (groupe Banque 15 000 euros par opération en ment instantané gagne des parts ment des données de paiement. monde.
populaire, Caisse d’épargne) et
longueur d’avance France, qui devrait être relevé à de marché sur les autres moyens Mais, en janvier 2017, la BCE a « Les GAFA qui se sont lancés
l’espagnole CaixaBank vont sur les GAFA l’avenir. Mais ce service aura un de paiement, les commerçants décidé de pousser une solution dans le paiement passent par la
échanger un paiement instan- coût variable selon les banques. verront disparaître une partie des véritablement européenne en carte bancaire, dont le support est
tané en utilisant pour la première Natixis, qui propose depuis frais liés à la carte bancaire : les ouvrant, aux paiements de détail, digitalisé. Or le règlement par
fois les gros tuyaux de la Banque ses courses en supermarché, septembre à ses clients des Ban- commissions versées aux géants ses canaux (Target 2) réservés jus- carte ne sera jamais en temps réel.
centrale européenne (BCE). En payer en ligne chez un e-commer- ques populaires et des Caisses américains Visa et MasterCard, à que-là aux banques centrales et Avec son initiative pour un paie-
quelques secondes à peine, les çant ou s’acquitter de ses impôts. d’épargne d’émettre un paie- leur banque et à la banque du aux banques commerciales pour ment instantané européen, la BCE
fonds passeront de compte à Après le paiement, une confirma- ment instantané en France, le client sur chaque transaction. exécuter entre elles des paie- prend une longueur d’avance sur
compte entre l’une et l’autre. Seu- tion immédiate sera envoyée à facture 1 euro. Un tarif dissuasif De nombreuses entreprises ments en euros en temps réel. les géants américains de la Tech »,
lement huit institutions euro- son auteur, lui confirmant que le pour les courses de petit mon- auraient également beaucoup à y « Aujourd’hui pour payer avec explique Dominique Beau-
péennes sont aujourd’hui prêtes bénéficiaire a bien reçu l’argent tant, mais intéressant pour les gagner, en n’étant plus soumises, une carte bancaire en Europe, il champ. Selon une enquête réali-
à émettre ou à recevoir ce nou- sur son compte, et rendant la gros achats réglés aujourd’hui comme c’est le cas aujourd’hui, au faut passer par les grands réseaux sée en mars 2017 auprès des ban-
veau type de règlement en temps transaction irrévocable (alors par un chèque de banque. rythme du traitement bancaire américains Visa ou MasterCard. ques européennes, la BCE estime
réel transfrontière, mais d’autres qu’une banque peut aujourd’hui A l’avenir, la concurrence entre de leurs virements pour effectuer Nous voulons disposer d’un que 23 % des transactions réali-
établissements y travaillent et rappeler un paiement en cours de les établissements devrait se tra- leurs livraisons. moyen de paiement domestique sées par virements, prélève-
proposeront cet outil dans les traitement). duire par une quasi-gratuité des Depuis plusieurs années, diffé- européen qui ne repose pas uni- ments, chèques ou cartes bancai-
prochains mois. petits paiements et une factura- rents pays de l’Union européenne quement sur les grands fournis- res en zone euro pourraient être
Quel sera le gain pour le parti- Coût variable selon les banques tion sur les opérations de mon- étaient partis en ordre dispersé seurs internationaux », justifie effectuées en paiement instan-
culier, qui dispose déjà d’une « Dans un premier temps, pour se tants élevés. « Les avantages du pour adopter le paiement instan- Marc Bayle de Jessé, directeur gé- tané d’ici à 2023. p
carte bancaire, d’un chéquier et payer entre particuliers en temps paiement instantané vont être tané à l’intérieur de leurs frontiè- néral de la DG infrastructure de véronique chocron
d’argent liquide ? L’effet le plus réel, il faudra se communiquer
notable concerne les délais de son IBAN (coordonnées bancai-
traitement des paiements. Le vi- res). Mais, dès le premier semestre
rement électronique sera effec- 2019, chez BPCE, un numéro de té-
tué en moins de dix secondes (les léphone mobile suffira : il sera as-
tests réalisés par la BCE montrent socié à un IBAN. A l’échelle de la
que le temps moyen avoisine en
fait une seule seconde), sept jours
sur sept, 24 h sur 24. A titre de
zone euro, la BCE construit un mé-
canisme similaire associant nu-
méro de téléphone et compte ban-
KATMANDOU ET BHOUTAN
comparaison, lorsqu’un client caire, qui sera disponible égale-
utilise sa carte bancaire un ven- ment en 2019 », indique Domini- Du 8 au 20 mai 2019
dredi soir, le commerçant ne re- que Beauchamp, directeur

Trésors de l’Himalaya
çoit généralement les fonds que général adjoint de Natixis Pay-
le mardi matin. ment Solutions. Pour payer en
Le titulaire d’un compte ban- supermarché, différentes solu-
caire pourra progressivement tions sont aujourd’hui à l’étude,
l’utiliser pour payer « de per- comme scanner avec son appli
sonne à personne », pour régler bancaire un QR Code (code-bar-

Grand Paris Express :


la fronde des départements
Face au surcoût de la ligne 14, l’Etat vise les droits
de mutation perçus par les collectivités

L e titre du communiqué, en
lettres capitales, sonne
comme une déclaration de
guerre : « La RATP creuse le déficit
de la Société du Grand Paris. » Signé
rend les départements exsangues,
s’emporte François Durovray (LR),
le président de l’Essonne. L’Etat a
refusé cet été qu’un président de dé-
partement prenne la présidence de
jeudi 29 novembre par les sept pré- la SGP, nous a interdit d’exercer la
sidents de département d’Ile-de- compétence sur les transports
France – hors Paris –, le texte dé- en 2015 et veut désormais qu’on
nonce la hausse des coûts de l’ex- paye la note ! »
tension vers le sud de la ligne 14.
Un dérapage de 500 millions Accroître les recettes
d’euros, sur un budget prévu de Le rejet est d’autant plus vif que le
près de 2,2 milliards d’euros pour Parlement examine en ce mo-
quatorze kilomètres de ligne. Pres- ment même, dans le projet de loi
que 25 % de hausse… Financée par de finances, des mesures fiscales
la Société du Grand Paris (SGP), préconisées par le député Gilles
chargée de réaliser les 200 kilomè- Carrez (LR) pour accroître les recet-
tres du Grand Paris Express, la li- tes de la SGP. Mais là où M. Carrez
gne 14 sud, censée entrer en ser-
vice en 2024, est placée depuis
souhaitait augmenter ces revenus
de près de 250 millions d’euros par
À partir
2015 sous la maîtrise d’ouvrage de an, les mesures votées sont plus de 4690 e
la RATP. La question, abordée lors proches de 130 millions : le gouver-
du conseil de surveillance de la nement a refusé d’alourdir une
SGP, mercredi 28 novembre, a ré- taxe portant sur les ménages et li- Entrez au Bhoutan par le Népal et Katmandou, Demandez la documentation gratuite
veillé la colère des présidents de mité la hausse de la taxe de séjour. par téléphone au 04 91 00 96 27
département contre l’Etat. Celui-ci « Il y a encore des marges, on peut porte d’accès naturelle où les monastères
par mail à : le-monde@voyager-autrement.fr
a décalé l’ouverture de plusieurs li- accroître davantage la taxe sur les ont pour toile de fond les neiges éternelles.
gnes pour limiter la dérive des parkings des centres commerciaux,
par courrier, en retournant le bon ci-dessous, à :
Un voyage en compagnie de : VOYAGER AUTREMENT , Villa Modigliani, 13 rue Delambre, 75014 Paris
coûts du supermétro, dont la fac- ce serait une fiscalité écologique »,
ture est passée de 25 milliards plaide Christian Favier (PCF), prési- • Franck BERNÈDE "
en 2013 à 35 milliards d’euros dent du Val-de-Marne. Violoncelliste, ethnomusicologue et membre associé du CNRS, Je désire recevoir gratuitement, sans engagement, la documentation détaillée du
en 2017. La RATP fait une cible La RATP dément tout « déra- il vit au Népal et effectue des recherches sur les traditions voyage au Bhoutan proposé par Le Monde.
d’autant plus tentante qu’elle était page » et pointe une hausse des musicales de l’Himalaya central. Nom/Prénom .............................................................................................................
Licence : IM075100099 - Crédit photo : Fotolia ©ultramansk

en 2015 présidée par Elisabeth coûts de main-d’œuvre et de ma-


Borne, désormais ministre des tières premières, qui s’est tra- • Jérôme EDOU Adresse .....................................................................................................................
transports. Mais c’est bien l’Etat duite par des réponses plus chè- Sociologue et tibétologue, il vit au Népal.
Code postal Ville ...................................................................
que visent les élus franciliens. res qu’attendu lors des appels Il est à l’origine de plusieurs centres tibétains en Europe
En cause : la convocation des pré- d’offres. Reste que cette polémi- et l’un des premiers traducteurs de tibétain. Tél. LeMde 140x215
sidents de département par que fait mauvaise impression,
Mme Borne, vendredi 30 novem- quelques jours après l’envoi par le
• Françoise POMMARET Courriel ......................................................... @ .....................................................
bre. Le gouvernement veut, en ef- premier ministre d’un courrier Ethnologue et tibétologue française, elle est chercheur au CNRS Je souhaite être informé(e) des voyages o du Monde o des partenaires du Monde
fet, puiser dans les droits de muta- au président du directoire de la et actuellement consul honoraire au Bhoutan. En retournant ce formulaire, vous acceptez que Voyager autrement et Malesherbes Publications (Groupe Le Monde), organi-
sateurs du voyage et responsables de traitement, utilisent vos données personnelles ainsi que celles du 2e participant dont
tion perçus par les départements SGP, Thierry Dallard, le rappelant vous avez obtenu l’accord, pour les besoins de votre commande, de la relation client et d’actions marketing sur les produits
pour compléter les recettes insuf- à ses obligations de « réduire d’en- Itinéraire : et services de MP. Pour connaître les modalités de traitement de vos données ainsi que les droits dont vous disposez (accès,

fisantes de la SGP. viron 10 % le coût » du projet en Katmandou – Paro – Bumthang – Tharpaling – Trongsa rectification, effacement, opposition, portabilité, limitation des traitements, sort des données après décès), consultez notre
politique de confidentialité à l’adresse http://confidentialite.lavie.fr ou écrivez à notre délégué à la protection des données -
« Ces droits de mutation servent à présentant « des leviers d’optimi- Punakha – Timphu – Taktsang 80 bd Auguste Blanqui - 75707 Paris cedex 13.
financer nos politiques sociales, à sation détaillés ». p
un moment où le paiement du RSA grégoire allix
6 | argent 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

L’immobilier coté fait de la résistance en Bourse


Malgré un environnement économique complexe, le secteur offre des performances supérieures au marché des actions

L’
immobilier coté est en bonne janvier 2019, les liquidités vont continuer En revanche, les centres commer-
santé. Ces sociétés d’inves- à circuler », assure Laurent Saint-Aubin, ciaux, qui, en Europe, subissent la LES SOCIÉTÉS
tissement immobilier cotées
sur les Bourses européen-
gérant de fonds de la société Sofidy.
Philippe Le Trung, porte-parole de la Fé-
concurrence accrue du numérique, ont
des parcours boursiers plus chahutés.
QUI INVESTISSENT
nes comptaient, à la fin du premier dération des sociétés immobilières et « Il suffit de voir les conséquences du DANS L’IMMOBILIER
semestre, près de 268 milliards d’euros foncières (FSIF), abonde dans le même rachat de Westfield par Unibail-Ro-
investis. Des actions achetées auprès sens. « Les foncières sont plus solides damco. Les marchés n’ont pas compris RÉSIDENTIEL
d’entreprises qui construisent ou gèrent qu’avant. Elles sont moins endettées et l’intérêt d’une acquisition fortement ex-
de l’immobilier locatif pour le compte empruntent à taux fixe sur de longues posée aux Etats-Unis avec l’omnipré- ALLEMAND OFFRENT
de leurs actionnaires, comme Unibail ou durées. Si les taux bondissaient de 1 % en sence d’Amazon. Le cours d’Unibail a D’EXCELLENTES
encore Klepierre. un an, elles résisteraient au choc. » baissé de 26 % depuis son annonce », ob-
Pour Victor Kittayaso, gérant des porte- Les sociétés qui investissent dans l’im- serve Pascal Porteu de la Morandière. POSSIBILITÉS
feuilles d’immobilier coté chez Allianz mobilier résidentiel allemand offrent Une baisse néanmoins exagérée, selon
Foncier et Allianz Immo, les raisons de d’excellentes possibilités. « Non seu- plusieurs spécialistes. Si la plupart des
cette forme insolente s’expliquent par la lement les taux des obligations alleman- centres commerciaux perdent en fré- comme SwissLife Dynapierre P, en profi-
sécurité de ces placements : « Le marché des à dix ans restent très bas, mais les quentation, les superstructures comme tent. Dotée d’un patrimoine immobi-
boursier est nerveux dans l’ensemble. Les perspectives de rendement sont bonnes, le Forum des Halles ou encore les com- lier, cette dernière investit principa-
gens s’interrogent sur la croissance éco- avec des taux de l’ordre de 2 % à 3 % », merces de gares ou d’aéroports profi- lement dans les immeubles de bureaux,
nomique, mais l’immobilier reste sain constate Pascal Porteu de la Moran- tent de flux de passage importants. De de commerce et de logistique, les per-
grâce à une bonne visibilité sur les loyers. dière, gérant du fonds Cholet Dupont l’ordre de 50 millions de visiteurs par formances du fonds sont en hausse de
Les rendements attendus en progression Euro Immobilier. La foncière Deutsche an, rien que pour les Halles. 4 % sur un an. « Les bureaux se portent
des dividendes sécurisés sont estimés à Wohnen a par exemple vu son cours « La décorrélation est d’autant plus in- bien, car il y a une reprise économique,
4,3 % au cours actuel en Europe. » Et si le progresser de 20 % sur un an, et offre compréhensible entre les foncières donc la demande est forte. Particuliè-
marché baisse de 3,6 % pour l’indice une grande lisibilité sur les loyers à allemandes et l’immobilier commercial rement dans le neuf et le rénové, où la
EPRA Eurozone Net Return, celui des ac- venir, qui devraient croître, à périmètre que, à périmètre constant, une so- vacance locative est très faible un peu
tions dévisse en octobre de 5,9 % pour constant, de 4,5 %. ciété comme Unibail voit le montant de partout en Europe », observe Pascal
l’Euro Stoxx 50 Net Return, selon les der- ses loyers augmenter de 4,3 % sur l’année, Porteu de la Morandière.
niers chiffres connus. « Les bureaux se portent bien » précise Laurent Saint-Aubin. C’est pres- L’immobilier coté n’a donc pas fini
La perspective prochaine d’une hausse Une situation due aux spécificités de que autant que les foncières alleman- d’afficher de bons résultats. « Les fonciè-
des taux n’est pas de nature à alerter le l’immobilier outre-Rhin. « En Allemagne, des. » Reste que les investisseurs sont res sont positionnées sur un marché por-
secteur, traditionnellement sensible à vous ne pouvez augmenter les loyers que si méfiants, et attendent de voir si les teur : celui de la restructuration, lde a ré-
l’évolution du loyer de l’argent. « Le mar- des travaux de rénovation ont été réalisés centres commerciaux opéreront leur novation et de la construction de la ville.
ché est loin d’être identique à ce que l’on a dans le logement. Or, certaines foncières mue, en faisant davantage de place aux Tant que l’on observera des phénomènes
pu connaître au moment de la crise de disposent de millions de logements qui da- loisirs et à la restauration qu’aux hyper- de concentration des populations dans
2007-2008. Même si la politique d’assou- tent des années 1950 à rénover, ce qui per- marchés et à l’habillement. les métropoles, il y a aura un besoin de
plissement monétaire menée par la met d’assurer le futur pour les investis- A l’inverse, les bureaux conservent de produit », conclut Philippe Le Trung. p
Banque centrale européenne s’arrête en seurs », juge Laurent Saint-Aubin. bons résultats. Les sicav immobilières, ludovic clerima

IMMOBILIER CLIGNOTANT
A Nîmes, un marché en phase de redémarrage ASS U RAN C E
Les banquiers peu favorables à la concurrence
Depuis 2010, l’établissement qui accorde un prêt

T ouché de plein fouet par la


crise de la fin des années
2000, le marché immobi-
lier nîmois se redresse depuis la
mi-2017. « Le rythme des transac-
Un marché morcelé
Prix moyen
d’un appartement
Evolution du prix
sur dix ans
pendant l’année universitaire,
puis à la semaine les mois d’été.
Autre quartier populaire des-
tiné aux petits budgets : Saint-
Charles, situé entre l’Ecusson et
immobilier ne peut refuser aux emprunteurs de s’as-
surer auprès de l’organisme de leur choix. Pourtant,
dans une note publiée le 22 novembre, l’Autorité de
contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) observe
que 87,5 % des emprunteurs étaient assurés dans le ca-
tions est plus dynamique, sans les facultés, affiche un prix dre des contrats proposés par les prêteurs en 2017, seu-
être pour autant euphorique », ex-
plique Corinne Ponce, directrice 1 684 €/m2 – 12,6 % moyen de 1 400 euros le m². Les
petites surfaces y sont nombreu-
lement 1,5 point de moins qu’en 2015. L’ACPR constate
trop souvent l’existence de pratiques de nature à dé-
de l’agence Ponce Immobilier. Se- Nîmes ses et les investisseurs en tirent courager les emprunteurs à trouver un autre assureur.
lon Meilleursagents.com, un ap- de 7 à 9 % de rentabilité, mais avec
partement se négocie 1 684 euros une forte rotation de locataires.
le m² et une maison 2 170 euros le Taux de vacance Evolution du nombre Rendement Nîmes connaît par ailleurs une
m² en moyenne. Le niveau des
loyers oscillant entre 8 euros et
d’habitants
sur quinze ans
locatif
importante vague de rénovation
urbaine depuis cinq ans. Certains
QUESTION À UN EXPERT
10,50 euros le m² par mois, la ren-
tabilité locative est intéressante. 8% + 13,7 % 7,8 % quartiers sont donc en train de
muer et devraient se valoriser à
Attention cependant, car « notre terme. C’est le cas de Capouchiné,
marché est en tache de léopard. A autrefois populaire et cosmopo- Prélèvement à la source :
Nîmes, des zones de grande pau- lite, en pleine vague de boboïsa-
vreté côtoient des secteurs très pri-
SOURCES : MEILLEURSAGENTS, INSEE
tion. « Ce secteur a l’avantage que se passe-t-il si j’ai pris
sés », constate Jean-Paul Pessort, d’être facile d’accès, proche du
gérant de Terres latines. construite après 2000. Les trois- d’acheter un bien d’exception centre-ville, commerçant et tran- ma retraite en 2018 ?
Deux quartiers suscitent l’inté- pièces en bon état s’y achètent ou une belle propriété entre quille, beaucoup de célibataires et
rêt des acheteurs : « au nord- entre 130 000 et 140 000 euros. 700 000 et 1 000 000 euros », pré- jeunes couples s’y installent », christophe frionnet, avocat associé, CMS Francis Lefebvre Avocats
ouest, le quai de la Fontaine et le A côté de l’Esplanade, à Feuchè- cise Corinne Ponce. constate Jean-Paul Pessort. Il faut
haut de l’avenue Jean-Jaurès et au res et à Carnot, l’offre est plus compter entre 1 500 et 1 700 euros Les rémunérations que vous avez perçues en tant que salarié
sud-est celui de l’Esplanade, Feu- large, mais les prix tout aussi éle- Autrefois populaire, cosmopolite le m² pour un appartement. en 2018, de même que vos pensions de retraite consécutives à la li-
chères et Carnot », énonce Co- vés, surtout à proximité des arè- Dans l’Ecusson, hypercentre his- Le même phénomène se re- quidation de vos droits et versées cette même année, ne donneront
rinne Ponce. La Fontaine reste un nes. « Il faut compter entre 2 000 torique, les ruelles étroites et trouve à La Placette, entre l’Ecus- pas lieu à perception effective de l’impôt sur le revenu. Vous devrez
marché de niche avec peu de tran- et 2 100 euros le m² pour un qua- commerçantes plaisent aux jeu- son et Jean-Jaurès, où les petites les déclarer dans les conditions habituelles en mai 2019, mais l’impôt
sactions, faute de biens proposés. tre ou cinq-pièces de 80 m2 à 120 nes accédants et aux locataires. maisons de ville sont plébiscitées théorique correspondant sera couvert par le crédit d’impôt moderni-
Et lorsqu’un appartement est mis m² », observe Jean-Paul Pessort. Cependant, « la qualité des copro- par les jeunes familles. Pour sation du recouvrement (CIMR). Rappelons toutefois que ce crédit ne
en vente, il se vend à plus de Les amateurs de maisons se priétés est très variable, car beau- une surface de 80 à 100 m², il couvre pas les indemnités de départ ou tout autre revenu considéré
4 000 euros le m² s’il est en par- tourneront plutôt vers les colli- coup d’immeubles souffrent faut compter de 180 000 à comme exceptionnel. A partir du 1er janvier 2019, vos organismes de
fait état. A proximité, les quatre et nes qui enserrent la ville, notam- d’un manque d’entretien », met en 250 000 euros selon l’état et la retraite procéderont à une retenue au profit des impôts lors du verse-
cinq-pièces de 120 m2 à 180 m² ment celles du nord et de l’ouest, garde Jean-Paul Pessort. Dans présence ou non d’un jardin. ment de vos pensions. Son taux a déjà été calculé en fonction de vos
dans les immeubles en pierre et plus cotées. Là, une villa récente cette zone, studios et deux-pièces Dernière piste, sortir de la ville et revenus déclarés (ceux de l’année 2017) et de l’impôt lié. Vous avez
hôtels particuliers du XVIIe au de 160 m² datant de moins de valent entre 1 500 et 1 700 euros acheter dans un village limitro- pu en avoir connaissance et opter pour son individualisation si cela
XIXe siècles valent de 1 800 à trente ans se négocie entre le m², en bon état, et se louent res- phe dans la métropole nîmoise. s’avère opportun au regard de la situation de votre conjoint.
2 000 euros le m². 350 000 et 400 000 euros avec pectivement autour de 380 euros Là, une maison classique de Si vos revenus 2017 étaient plus élevés que ceux de 2018, de même
Autre possibilité pour ceux qui un terrain de 2 000 à 3 000 m², et et de 470 euros par mois. Pour do- 100 m² avec un jardin se négocie que ceux prévus pour 2019, ce taux sera inadapté et vous aurez
souhaitent un parking et une ter- souvent une piscine. Dans ces per la rentabilité, mieux vaut entre 200 000 et 210 000 euros. p intérêt à en solliciter la modulation. Cette demande ne sera pas prise
rasse : viser une petite résidence quartiers, « il est aussi possible louer en meublé à un étudiant marie pellefigue en compte par le service des impôts avant le 1er janvier 2019. p

HORS-SÉRIE
LES TRÉSORS RETROUVÉS
DE RENÉ GOSCINNY
Ouvrez la malle aux trésors ! Cet album illustre, à travers près de 70 planches retrouvées ou inédites,
l’immense carrière de René Goscinny. Extraordinaire dénicheur et promoteur de talents, il a collaboré avec
des auteurs tels que Bretécher, Cabu, Sempé, Charlier, Gotlib, Giraud et bien d’autres... Cet album est réalisé
avec le concours de l’Institut René Goscinny, un entretien avec Anne Goscinny complète ce numéro.
UN HORS-SÉRIE DE FÊTES

Lemonde.fr/boutique En vente chez votre marchand de journaux


0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018 |7
Emmanuel Faber, PDG de Danone, et Marc Fesneau, ministre chargé des relations avec
le Parlement, étaient les invités du Club de l’économie du « Monde », jeudi 29 novembre

« Il est nécessaire de redonner du sens à la croissance »


Emmanuel Faber, PDG de Danone, plaide lystes financiers pour leur promettre de discussion au Parlement. Pourquoi lions d’euros) en lobbying pour empê-
une croissance d’au moins 5 %. Est-ce est-ce important ? cher l’étiquetage OGM, nous avons dit
en faveur d’une réconciliation entre bien compatible avec vos objectifs Parce qu’il est nécessaire de redonner que nous le ferions à partir de fin 2017,
les entreprises et la société, au service de justice sociale ? du sens à la croissance. Il est fondamental quelle que soit la loi. En l’espace de seule-
C’est la ligne de crête que nous tenons. que le conseil d’administration prenne ment deux ans, nous avons fait bouger
d’une croissance durable Quand on regarde la démographie, la en compte les conséquences sociales et les lignes en basculant 1 milliard de dol-
transformation de l’alimentation et les environnementales de ses décisions. Une lars de nos ventes vers une agriculture
catégories que nous avons choisies, entreprise n’existe que parce qu’elle a sans OGM. Ce qui amené Monsanto à
comme l’eau, la nutrition infantile, la une utilité sociale. Se dire qu’elle a pour tweeter : « Danone renvoie les agri-
ENTRETIEN nutrition médicale et les produits lai- seul guide de maximiser le retour pour culteurs au Moyen Age ». Résultat : les
tiers frais, des marges de manœuvre les actionnaires est une absurdité. Il faut ventes de Danimals [des produits laitiers
Pour le patron du géant français, il faut existent. Nous sommes leader mondial sortir de ce mécanisme. C’est une ques- pour les enfants] sont passées de 30 % à
revoir le modèle de l’industrie agroali- du bio et des alternatives végétales au tion de réconciliation entre l’économie et 40 % de part de marché en douze mois.
mentaire. lait. Dans ces domaines, la croissance va la société. Une entreprise ne s’appartient Les grandes marques qui ont un futur
bien au-delà des 4 %-5 % dont nous par- pas, mais à ceux qu’elle sert, y compris, dans l’alimentation sont celles qui ne
Que vous inspire la colère des lons. La vision de Danone nourrit des bien sûr, les actionnaires. cherchent pas à tirer les prix vers le bas et
« gilets jaunes » pour la défense taux de croissance qui doivent nous per- à maximiser les profits.
de leur pouvoir d’achat ? mettre d’aider les gens à adopter des Vous dites que nous sommes à la fin
Cela pose la question du déficit de sens. comportements alimentaires plus sains d’un certain modèle de l’industrie L’affaire Carlos Ghosn pose la ques-
Des générations, dont la nôtre, ont grandi et plus durables. agroalimentaire. Que cela signifie-t-il tion de la rémunération des PDG
après-guerre avec l’idée d’une croissance Cependant, nous ne sommes pas une pour Danone ? et celle de la concentration du pou-
qui apporterait chaque jour plus de bien- ONG. Nous avons des actionnaires et vi- Pendant des générations, on partait du voir dans l’entreprise. Qu’avez-vous
être. Le fait que nous entrions dans une vons dans un monde marchand. Mais principe que manger allait de soi. Les jeu- à dire sur ces deux sujets ?
transition à la fois économique, écologi- nous trouvons des interstices. Durant la nes considèrent aujourd’hui que l’enjeu Concernant la rémunération, je pense
que et démographique change la donne. crise de 2008-2009, nous avons créé un va bien au-delà. Quand on prend une que le principe de transparence partait
fonds pour soutenir l’agriculture, les ven- bouteille, on ne regarde plus seulement d’une très bonne intention, mais qui, tel
En même temps, vous soutenez deurs de rue et les systèmes de recyclage, la marque, on la retourne pour lire l’éti- qu’il est appliqué, est facteur d’inflation.
que l’on ne paie pas le vrai prix et demandé à nos actionnaires de l’abon- quette et se demander : « D’où cela Il est très compliqué pour un comité des
de l’alimentation… der de 100 millions d’euros. 98 % des ac- vient-il ? Est-ce sérieux ? Qui sont les gens rémunérations de constater que le pa-
Nous attendons chacun une alimenta- tionnaires ont dit oui. derrière ? Puis-je leur faire confiance ? » tron est rémunéré en dessous de la
tion qui soit saine, durable et socialement Il y a quelques mois, nous avons refi- Les gens demandent de la transparence moyenne. En conséquence, la moyenne
responsable, mais les prix de nos grandes nancé un crédit syndiqué de 2 milliards et de la responsabilité, d’où le développe- monte. C’est très dommage, mais c’est
marques ont baissé de 15 % sur cinq ans. d’euros avec douze grandes banques ment des circuits courts ou des petites mécanique.
Les marges de l’agroalimentaire en France mondiales. L’une des conditions pour ob- marques. C’est le retour d’une dimension S’agissant du pouvoir, le système pyra-
n’ont jamais été aussi basses depuis le mi- tenir une réduction du taux d’intérêt était que l’on a complètement oubliée : l’éco- midal de décision centralisée doit se ré-
lieu des années 1970. Nous ne sommes que nous allions graduellement vers une nomie, c’est local. Face à cela, les grandes former. Les décisions doivent se prendre
pas capables aujourd’hui de faire vivre la certification B Corp d’entreprise à mission marques perdent des parts de marché au niveau local. Chez Danone, nous
prochaine génération d’agriculteurs, sociale. Notre positionnement a de la va- partout. La question est de savoir si nous avons mis en place un programme qui
compte tenu, dans certaines filières, des leur. Il faut aller plus loin et donner une devons empêcher ce nouveau monde consiste à consulter les salariés sur les ob-
prix qui sont imposés par cette concur- valeur financière à toutes les externalités d’émerger ou si l’on accompagne le mou- jectifs 2030 du groupe concernant spéci-
rence sauvage. Veut-on que, demain, il y que nous ne prenons pas en compte vement. C’est notre choix. fiquement leur site de travail. Je me suis
ait encore des fermes, que les produits aujourd’hui : le CO2, l’entraide sociale, l’éco- engagé à ce que cette consultation puisse
viennent de France et que les salaires nomie familiale, qui n’entrent nulle part Est-ce la fin des marques ? alimenter le prochain plan stratégique et
soient décents dans la chaîne d’approvi- dans le produit national brut d’un pays. Au contraire, c’est leur retour. Celles qui devenir une routine pour établir les sui-
sionnement ? C’est un choix de société. gagneront demain seront des marques vants. C’est fondamental, car c’est cela
Vous défendez la définition de l’objet activistes. Il y a deux ans, aux Etats-Unis, qui va redonner un socle de légitimité. p
En octobre, vous étiez à la City de Lon- social de l’entreprise qui est alors que le secteur agroalimentaire dé- propos recueillis par
dres avec les investisseurs et les ana- repris dans la loi Pacte en cours pensait 100 millions de dollars (87 mil- philippe escande et stéphane lauer

« Il faut casser le mur de verre entre les citoyens et les élites »


Marc Fesneau, le nouveau ministre les “gilets jaunes” ou leurs représentants, comme si mes mis. Les Français qui protestent ne sont pas des ganisées, mais pas verrouillées, afin que chacun
chargé des relations avec le nous étions parvenus à un point de rupture démo- climatosceptiques. Ce ne sont pas non plus des s’y sente à l’aise et qu’on puisse casser le mur de
cratique. Un certain nombre d’entre eux expliquent conservateurs. Au contraire, ils nous demandent de verre qui s’est dressé entre les citoyens et les élites,
Parlement, voit dans le mouvement qu’ils ont mis un gilet jaune pour rendre visible ce bouger, mais à condition de comprendre. Or, là, ils qu’elles soient politiques, syndicales ou profes-
des « gilets jaunes » un potentiel qui était invisible. Le devoir des responsables publics ne comprennent pas pourquoi, par exemple, on sionnelles. Sur le fond, nous n’échapperons pas à
est de trouver des solutions. taxe la voiture et pas l’avion, pourquoi avec la prime un exercice de mise à plat assez général et à de
« point de rupture démocratique » Mais, pour cela, il faut pouvoir nouer un dialogue à la reconversion on pourra remplacer un diesel par longs échanges, car la crise vient de très loin et la
avec ceux qui sont dans la rue et ceux qui soutien- un diesel, alors que le gouvernement dit qu’il veut réponse mène très loin.
nent le mouvement. Or, la démocratie représenta- supprimer le diesel. Cette réponse sera forcément adaptée à chaque
tive est remise en cause et, quand on commence à Autre exemple : pour remplir son rôle, le chèque territoire, car on ne peut pas répondre à cette crise
L’ex-député MoDem du Loir-et-Cher détaille les mo- parler avec des “gilets jaunes”, on est vilipendé sur énergie devrait pouvoir tomber en janvier, mais de la même façon en Bretagne et dans la Creuse.
dalités de la concertation décentralisée, annoncée les réseaux sociaux sur le thème “tu es en intelli- l’agence des paiements répond qu’elle ne saura pas Cette approche nécessite que l’Etat change complè-
mardi 27 novembre par Emmanuel Macron. gence avec l’ennemi”. Cette rupture de dialogue est le faire avant avril. Je ne veux pas faire de l’adminis- tement de paradigme. Je n’ai rien contre le corps
un sujet majeur pour la démocratie. » tration un bouc émissaire, mais si on veut arrêter de préfectoral ni contre le conseil d’Etat, mais leur cul-
Aux racines du mouvement des « gilets jaunes » désespérer les Français, si on veut qu’ils cessent de ture n’est pas celle de la différenciation. Or, le prin-
« Nous assistons à l’éruption d’une colère, d’une dé- Sus au « technocratisme » « La promesse faite par nous dire “vous parlez dans le vide”, il faut qu’elle cipe d’égalité que nous proclamons a fini par créer
sespérance, qui prend diverses formes et est née de la Emmanuel Macron en 2017 était de bouleverser les bouge. Le président de la République doit s’exprimer toutes les inégalités que nous constatons
sédimentation de problèmes que nous avons laissés pratiques politiques afin de permettre à ceux qui devant la haute administration en décembre. Cela aujourd’hui. Enfin, pour que la concertation réus-
s’installer. La “France périphérique” est une réalité. travaillent d’aller plus loin. Aujourd’hui, les Fran- m’étonnerait qu’il lui dise : “Tout va très bien, ma- sisse, il faudra aboutir à un calendrier précis de dé-
Des crises industrielles majeures ont déstructuré le çais nous demandent des comptes parce que, à tort dame la marquise.” » cisions concrètes, car il ne faut pas mentir, demain
tissu économique et social et atteignent l’identité de ou à raison, ils ont le sentiment que ce message a on ne rasera pas gratis. »
ces territoires. Au sud de mon département, nous avi- été oublié. Ils ne nous comprennent pas parce que, Casser le mur de verre « La concertation décentra-
ons Matra, à Romorantin. L’usine produisait des Re- pendant que nous tenons des raisonnements lisée, annoncée mardi par le président de la Répu- Du rêve contre la menace populiste « Partout en
nault Espace, la main-d’œuvre y était hautement qua- macroéconomiques, pendant que nous parlons de blique, doit être menée au niveau le plus fin possi- Europe, les forces populistes et leurs différentes ex-
lifiée. Le territoire en tirait une fierté. Elle a fermé et centaines de milliards d’euros sur les plateaux de ble. Donc, c’est au niveau départemental et peut- pressions sont à l’œuvre, car on n’a pas su parler au
les services publics se sont raréfiés. C’est ainsi que des télévision, eux nous disent : “Mon problème, ce être même plus bas. Je ne doute pas que la très cœur des citoyens. La difficulté, c’est que nous de-
territoires se sentent délaissés, abandonnés, rayés de sont les 100 euros qui me manquent à la fin du grande majorité des élus locaux y participera, car vons sortir de la rationalité du discours sur l’Eu-
la carte, presque physiquement. » mois.” nous sommes tous interpellés par ce mouvement. rope pour parler à l’irrationalité des électeurs et
Il y a une coupure entre Paris et la province, entre le Le processus durera trois mois. Mais ce ne sera faire naître du rêve. » p
Le risque de rupture démocratique « Ce qui me sommet et la base, et cela nous interroge sur la façon peut-être qu’une étape d’un dialogue qui se pour- propos recueillis par
frappe, c’est la difficulté à entrer en connexion avec de sortir de la posture dans laquelle nous nous som- suivra. Sur la forme, les rencontres devront être or- p. es. et françoise fressoz

REMERCIE SES PARTENAIRES


8 | MÉDIAS&PIXELS 0123
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018

Microsoft va équiper l’armée américaine


R ECT I F I C AT I F
Contrairement à ce que nous
avons écrit dans l’article « Les
députés vont s’atteler à réviser
le mécénat des entreprises »,
L’éditeur de Windows va fournir des casques de réalité augmentée à l’US Army paru le 30 novembre, Antoine
Durrleman est président de
chambre et non plus président
de la 6e chambre de la Cour
doit livrer 2 500 prototypes avant de 25 entreprises. Parmi elles, des Face aux protestations, Brad des comptes. Nous avons par
san francisco - correspondance
Le géant du Net la fin 2020. Ces modèles seront dif- fournisseurs habituels du dépar- Smith, le président de Microsoft, a ailleurs écrit, par erreur, qu’il

M
icrosoft pourrait américain prend férents de ceux actuellement tement de la défense, comme Loc- publiquement défendu la ligne de était l’époux de la directrice
bientôt équiper les commercialisés. Ils devront être kheed Martin, Booz Allen Hamil- conduite de l’entreprise. « Nous déléguée de la Fondation Louis
soldats américains
le risque de intégrés aux casques de combat ton et Raytheon. Selon l’agence pensons que les gens qui défendent Vuitton. Il s’agit en réalité de sa
sur les champs de raviver la colère des soldats, être plus légers, fonc- Bloomberg, la start-up floridienne le pays ont besoin et méritent notre belle-sœur. « A ce titre, nous in-
bataille. Mercredi 28 novembre, tionner dans l’obscurité, offrir un Magic Leap s’était également por- soutien », justifiait-il fin octobre. dique la Cour des comptes,
l’éditeur de Windows a remporté
de ses employés champ de vision plus grand, ajou- tée candidate. Après avoir levé « Par ailleurs, se retirer de ce mar- conformément aux règles
un important appel d’offres pour ter une vision nocturne et thermi- 2,3 milliards de dollars, notam- ché reviendrait à réduire nos op- de déontologie qui s’imposent
fournir jusqu’à 100 000 casques que, mesurer les signes vitaux ou ment auprès de Google, elle a portunités pour participer au débat à tous les magistrats et person-
de réalité augmentée à l’US Army. mentée. Le groupe de Seattle a été encore détecter les commotions lancé cet été la commercialisation public sur l’utilisation responsable nels de contrôle de la Cour,
L’officialisation de ce contrat, l’un des premiers à se lancer dans cérébrales. d’une première version de ses lu- des nouvelles technologies », M. Durrleman s’est déporté, du-
d’un montant maximal de ce domaine, alors que ses rivaux se nettes de réalité augmentée. avait-il ajouté. rant l’instruction, des délibéra-
480 millions de dollars (421 mil- focalisaient principalement sur la Colère des employés En fournissant des casques pour D’autres entreprises technologi- tions portant sur les aspects du
lions d’euros), intervient alors réalité virtuelle. En janvier 2015, il Le contrat porte aussi sur la con- des opérations de guerre, Micro- ques américaines doivent aussi af- contrôle relatifs à la Fondation
que des employés de l’entreprise avait dévoilé son casque Holo- ception de logiciels spécifiques, soft prend le risque de raviver la fronter les protestations de leurs Louis Vuitton. En aucun cas, ce
protestent déjà contre des précé- Lens, qui permet de superposer dopés à l’intelligence artificielle. colère de ses employés. En octo- employés. Comme Microsoft, lien familial n’a donc influé sur
dentes collaborations avec le dé- des hologrammes dans le monde Ils doivent permettre d’identifier bre, certains d’entre eux avaient Amazon a choisi de ne pas en tenir les constats et observations de
partement de la défense. réel, avec lesquels il est possible des cibles, de suggérer des itinérai- demandé à leur direction de ne compte. En revanche, Google a la Cour à ce sujet. »
Dans un communiqué laconi- d’interagir en utilisant ses mains. res, de détecter des brouilleurs de pas participer à l’appel d’offres du cédé à plusieurs reprises. En juin,
que, Microsoft se contente d’évo- Si les premières présentations communication et de GPS, de tra- Pentagone pour héberger une par- le moteur de recherche a notam- T ÉLÉCOMS
quer « des technologies qui four- montraient des applications duire automatiquement les lan- tie de ses données dans le cloud ment renoncé à un projet avec le SFR vend 49,99 %
niront aux troupes davantage grand public (regarder un film gues étrangères… Si les premières computing, l’informatique déma- Pentagone, pour améliorer l’ana- de son activité fibre
d’informations pour prendre une dans son salon, communiquer par expérimentations sont concluan- térialisée. Trois mois plus tôt, plu- lyse des images filmées par les Altice, maison mère de SFR,
décision ». La description du pro- Skype, jouer à Minecraft…), l’entre- tes, l’armée américaine enclen- sieurs centaines de salariés drones. Il n’exclut cependant pas a annoncé le 30 novembre
gramme par l’armée américaine prise a depuis concentré ses ef- chera alors le déploiement de avaient signé une pétition pour ré- de signer de nouveaux contrats vouloir vendre 49,99 % de son
est en revanche beaucoup plus forts sur le marché professionnel. masse auprès de ses troupes. L’ap- clamer l’abandon d’un contrat avec l’armée américaine. p activité de fibre en France,
détaillée : il doit permettre aux Au printemps, elle indiquait avoir pel d’offres avait suscité l’intérêt avec les services de l’immigration. jérôme marin pour 1,8 milliard d’euros.
soldats d’obtenir « un avantage écoulé 50 000 exemplaires de son
important dans les combats rap- casque, qui coûte 5 000 dollars.
prochés », en renforçant leur « ca- L’appareil est utilisé par des grou-
pacité à détecter, à décider et à en- pes industriels, des cabinets d’ar-
gager le combat avant l’ennemi ». chitectes ou des services de police
Et ainsi de « considérablement ac- scientifique. Les armées américai-
croître la létalité ». nes et israéliennes s’en servent
Ce contrat concrétise les efforts
de Microsoft dans la réalité aug-
aussi pour leurs entraînements.
Dans un premier temps, Microsoft L’AVENIR,
C’EST VOUS
Facebook met en avant QUI L’EMMENEZ
ses efforts pour lutter
contre les « fake news » PLUS LOIN
Le groupe a élargi son réseau de partenaires
Nous accompagnons
chargés de vérifier les informations
1 entreprise française sur 3
à l’international.

I l reste beaucoup à faire en


matière de lutte contre les
fausses informations, mais
Facebook consent des efforts en
ce sens et a l’impression de pro-
En France, on trouve parmi eux
Libération, 20 Minutes, France 24,
Le Monde ou l’AFP. L’agence fran-
çaise est l’un des plus gros parte-
naires au niveau mondial, car elle
gresser. C’est le message qu’ont agit pour Facebook dans 13 pays.
voulu faire passer, jeudi 29 no- Son homologue américaine, As-
vembre, Meredith Carden, res- sociated Press, est un autre mem-
ponsable du programme chargé bre important, qui a fait du « fact-
de combattre les fausses informa- checking » local pour les élections
tions, et Julia Bain, qui supervise de mi-mandat. Le réseau Africa
les partenariats avec les médias. Check est, lui, un partenaire pana-
Ces cadres de l’entreprise cali- fricain. Tous ces tiers, rémunérés
fornienne, installées à New York, par Facebook pour leur travail de
étaient de passage à Paris pour vérification, sont certifiés par
rencontrer des « fact-checkers » l’institut américain Poynter.
– des éditeurs partenaires qui font
de la vérification d’information Être plus transparent
sur le réseau social. Dans un souci Depuis 2016, Facebook a aussi
de communication, elles en ont élargi la palette de labels utilisés
profité pour s’entretenir avec des pour classer les informations : à
journalistes français, à un mo- « faux » et « vrai » ont été ajoutés
ment où l’entreprise de Mark Zuc- « faux titre » ou « mélange », pour
kerberg fait l’objet de critiques. les cas moins indiscutables. Les la-
Las ! Facebook ne fournit aucun bels « satire », « opinion » ou « gé-
chiffre clair prouvant que les faus- nérateur de canular » ont aussi été
ses informations reculent sur sa créés. Les contenus jugés « faux »
plate-forme. Ni le nombre de con- ne sont pas dépubliés, mais ils
tenus faux repérés ou passés au voient leur distribution réduite
crible. L’entreprise évoque toute- sur le réseau (d’environ 80 %, se-
fois des études extérieures plutôt lon Facebook ; moins pour les
positives, comme celle publiée en « faux titres » et les « mélanges »).
septembre par trois chercheurs de Si un utilisateur veut les partager,
l’université américaine Stanford un écran l’informe qu’ils sont
ou celle des Décodeurs du Monde, douteux.
selon laquelle le nombre d’enga- Pour la suite, Facebook doit être
gements (partages, réactions…) plus transparent. Il est aussi néces-
suscités par un panel de 630 sites saire qu’il améliore sa réponse
francophones douteux a diminué dans des pays comme le Myan-
de moitié entre 2015 et 2018. mar, où il collabore avec des ONG
Facebook met surtout en avant locales, après avoir tardé à lutter
l’élargissement de son réseau de contre les fausses informations in-
partenaires chargés de contrôler citant à la violence. Enfin, Face-
les informations signalées comme book doit étendre son action aux
douteuses par les utilisateurs de la autres réseaux sociaux qu’il pos-
plate-forme. Au départ, en 2016, sède, tels Instagram et WhatsApp,
ces médias n’étaient que quatre. Ils très utilisé en Inde ou au Brésil. Ce
couvraient quatre langues et dix service crypté de messagerie entre
pays. Ils sont aujourd’hui 30 et tra- personnes est différent de Face-
vaillent dans 10 langues et 24 pays : book, mais il a commencé à pren-
Etats-Unis, France, mais aussi dre quelques mesures, en limitant
Mexique, Nigeria, Turquie, Pakis- le partage automatique d’infor-
Source : étude CSA - février 2016
Société Générale, S.A. au capital de 1009897173,75 € – 552120222 RCS PARIS – Siège social : 29, bd Haussmann, 75009 PARIS. Crédit photo : Tom Craig – Novembre 2018.
tan, Inde, Philippines, Brésil ou en- mations à cinq correspondants. p
core Canada. alexandre piquard
A N A LY S E ENQUÊTE P O RT RA I T

4 Emmanuel Macron
ou la stratégie du charisme
6 La restitution des biens
coloniaux vue depuis Berlin
7 L’utopie africaine
selon Felwine Sarr

Universités
américaines

zones BORIS SÉMÉNIAKO

de langage
surveillé Inventé pour décrire les marques
conscientes ou inconscientes de dénigre-
ment racial, le terme « microagression »
a essaimé sur les campus américains,
donnant lieu à toutes sortes de recomman-
dations. Quête légitime de respect pour
les uns, remise en cause de la liberté
d’expression pour les autres, que dit cette
notion des nouvelles sensibilités ?
PA G E S 2 - 3

S a m e d i 1 er d é c e m b r e 2 0 1 8 · Cahier du « Monde » No 22982 · Ne peut être vendu séparément


·
EN TÊTE
2
LE MONDE S A M E D I 1 ER D É C E M B R E 2 0 1 8

Contre
les microagressions,
une
illégitime défense ? Sous la pression des étudiants, des universités américaines ont mis
en place des mécanismes de prévention et de dénonciation destinés à lutter
contre tout propos pouvant être perçu comme dévalorisant pour une minorité.
Certains redoutent que l’excès de précaution ne viennent tuer le débat d’idées

COR IN E LESN ES m’aperçois même plus que tu es noir. » L’ensei- et des ateliers de sensibilisation aux micro- sociologie du droit, le professeur était invité à
SAN FRAN CI SCO · CORRESP ON DAN T E gnant de physique qui félicite avec profusion agressions. Certaines ont ouvert des hotlines considérer la sensibilité d’un étudiant qui
« la meilleure étudiante noire » de sa classe. Ou pour signaler les incidents. Cette année, à aurait été victime d’agression. Celui-ci serait

U
n mot nouveau a fait son appari- celui qui demande à un élève latino de réparer l’approche d’Halloween, nombre d’établisse- autorisé à se dispenser du cours.
tion aux Etats-Unis : « microagres- un vélo, persuadé que « quelqu’un comme lui » ments ont invité les étudiants à éviter dans leur Maintenant, les jeunes réclament une politi-
sion ». Il est particulièrement po- sait sûrement comment faire. costume tout ce qui pourrait « dénigrer, déshu- que de « warnings » plus globale. A l’université
pulaire sur les campus, alimen- Les « micro-invalidations » se définissent, maniser ou diminuer l’identité ou la culture des Rutgers (New Jersey), certains ont demandé
tant encore le débat sur la consi- elles, comme des commentaires ou actions autres ». Autrement dit, pas de « blackface » une mise en garde contre Gatsby le magnifique,
dération à accorder à chacun, la politique de qui considèrent comme quantité négligeable (visage noirci), ni de sombrero et moustaches, au motif que le livre de Fitzgerald contient des
l’identité et la liberté d’expression. Il qualifie l’« expérience de groupes historiquement signes d’appropriation culturelle déplacée. scènes de misogynie et de violence domesti-
les blessures subtiles qui affectent les indivi- désavantagés », explique Mme Flores Niemann. Pour aider les étudiants à s’y retrouver, l’univer- que qui pourraient réveiller les mauvais souve-
dus exposés à une forme de dévalorisation par Affirmer par exemple que la notion de « privi- sité du Michigan a diffusé un guide : « Est-ce que nirs. Egalement passées au crible, les œuvres
l’intermédiaire du langage. Des phénomènes lège blanc » n’existe pas. Ou se proclamer votre costume est raciste ? » En soulignant qui illustrent les inégalités, le colonialisme ou
indissociables de la vie en société mais qui « colorblind » : aveugle à la couleur des indivi- qu’« une culture n’est pas un déguisement ». la violence raciale, comme le livre Things Fall
atteignent particulièrement les minorités en dus, ce qui dénie la prise en compte de leur Ces recommandations sont jugées excessi- Apart, de l’écrivain nigérian Chinua Achebe,
les renvoyant à leur altérité. entière personnalité. ves par les conservateurs. « Dangereusement paru en 1958 (Tout s’effondre, Actes Sud, 2013). A
Le terme a été forgé dans les années 1970 par proches d’une atteinte au 1er amendement » de Oberlin College, une université de l’Ohio répu-
le professeur de psychiatrie Chester Pierce, de « VOUS ÊTES D’OÙ ? » la Constitution, qui protège la liberté d’ex- tée progressiste, l’administration a d’elle-
la faculté de médecine d’Harvard, pour quali- D’autres exemples de microagressions figu- pression, a protesté le club des étudiants répu- même proposé des avertissements sur « les
fier le dénigrement racial qui, à long terme, me- rent dans une liste établie en 2015 par l’univer- blicains de l’université d’Oklahoma. En 2015, questions de privilège et d’oppression ».
nace la santé des individus. Il a été développé à sité de Californie pour sensibiliser le corps l’affaire avait pris des proportions démesu-
partir de 2007 par le psychologue Derald Wing enseignant avant la rentrée. On y trouve des rées : une maîtresse de conférences à Yale CONCEPT D’ESPACE PROTÉGÉ
Sue, de l’université Columbia, à New York. Dans expressions courantes comme « L’Amérique est (Connecticut), qui avait défendu le droit des La génération « postmillennials » réclame des
un livre publié en 2010, Microaggressions in une terre d’opportunités ». Un mantra du « rêve élèves à porter des déguisements « transgres- protections contre ces agressions qu’elle
Everyday Life. Race, Gender, and Sexual Orienta- américain » mais aussi une microagression sifs », avait été contrainte à démissionner. débusque jusque dans les bibliothèques des
tion (John Wiley & Sons), le chercheur définit potentielle, aux yeux de ceux qui ont surtout Dans son émission satirique sur HBO, le campus. Elle exige des endroits sûrs, des « safe
ainsi les microagressions : des insultes ou atti- trouvé injustice et discrimination aux Etats- comédien Bill Maher, grand pourfendeur du spaces » – autre expression nouvelle. Un
tudes « intentionnelles ou non » qui « communi- Unis. La question : « Vous êtes d’où ? », si fami- politiquement correct, a résumé le débat : refuge contre les récits désagréables et les
quent des messages hostiles ou méprisants lière aux Etats-Unis, et qui appelle générale- « Les microagressions ne devraient-elles pas interventions d’orateurs controversés. Il peut
ciblant des personnes sur la seule base de leur ment une réponse comme « Pittsburgh » ou aboutir à des micro-indignations ? » s’agir d’endroits précis : une salle de classe,
appartenance à un groupe marginalisé ». « Kansas City ». Elle peut être mal vécue si elle Bien au contraire. Les étudiants qui s’estiment comme en 2014 à l’université Brown
Le phénomène n’était pas nouveau, mais le la cible de microagressions sont encouragés à (Rhode Island), incident qui a popularisé le
fait de lui donner un nom a « fait résonner une témoigner. Mme Flores Niemann leur conseille concept d’espace protégé. Wendy McElroy,
corde », explique Yolanda Flores Niemann, A l’université Rutgers, des étudiants d’abord d’aborder l’« agresseur » avec pédago- une libertarienne, y avait été invitée à partici-
directrice du département de psychologie de gie. Le plus souvent, il ignore son méfait. Il ne per à un débat avec la féministe Jessica Valenti.
l’université du Texas du Nord. « Cela nous a
ont demandé une mise en garde sait pas, par exemple, qu’interroger un étudiant Le groupe de travail des étudiants contre les
donné un langage commun pour qualifier ces
expériences dont nous nous sommes rendu
contre « Gatsby le magnifique », noir devant toute la classe pour obtenir la
« perspective afro-américaine » est vécu par l’in-
abus sexuels s’est ému de ses positions sur la
« culture du viol » sur les campus. Il a réclamé
compte que nous les avions en commun. » au motif que le livre de Fitzgerald téressé comme une négation de sa singularité. l’annulation de la soirée. La conférence a eu
Depuis, les « microagressions » sont partout : Si lui parler se révèle impossible, ou impensa- lieu mais l’université a mis en place un espace
colloques, tribunes de presse et bien sûr contient des scènes de misogynie et ble, ou si l’étudiant a peur de représailles, il peut « sûr » où ceux qui étaient perturbés pou-
amphis, plébiscitées par les étudiants issus de remplir une plainte anonyme auprès de l’office vaient aller se réfugier. Le New York Times a
minorités et tous ceux qui contestent la domi- de violence domestique qui pourraient de la diversité et de l’inclusion présent sur tous raconté qu’il y avait des cookies, des livres de
nation des « mâles blancs » dans l’enseigne- les campus. Ou mentionner l’incident dans le coloriage, de la musique relaxante…
ment supérieur.
réveiller les mauvais souvenirs formulaire d’évaluation qu’il remplit à la fin de « Avant, les étudiants protestaient contre les
Comment détecter une microagression ? La chaque enseignement. Le papier sera lu par le intervenants qui ne leur plaisaient pas. Depuis
professeure Flores Niemann, qui étudie professeur – après qu’il aura attribué ses notes – 2013, on voit apparaître un phénomène nou-
depuis trente-cinq ans les liens entre « race et mais aussi par les responsables de l’administra- veau : les étudiants demandent à être protégés
psychologie » aux Etats-Unis, a interrogé ses tion. En avril, la faculté de santé publique d’Har- des orateurs », observe le psychologue Jonathan
étudiants en 2017. De leurs témoignages, elle est adressée à une personne « de couleur » vard (Massachusetts) a révélé qu’un tiers de ses Haidt, fondateur du groupe Heterodox Aca-
a fait un clip vidéo posté sur YouTube. Il (selon l’expression utilisée aux Etats-Unis) : elle 138 classes avaient fait l’objet de signalements demy, qui vise à combattre le « rétrécissement »
fournit des exemples des trois catégories de lui rappelle sa non-ressemblance au groupe de microagressions. L’université a ouvert une des points de vue dans le monde universitaire.
microagressions définies par Derald Wing majoritaire. Ou encore la réflexion : « La per- enquête sur celles qui avaient suscité plus de « C’est une nouvelle manière de conceptualiser
Sue : microassauts, micro-insultes et micro- sonne la plus qualifiée devrait être recrutée pour trois dénonciations. Nul ne sait combien d’uni- l’expression. Les gens tout à coup voient les idées
invalidations. ce job. » C’est souvent le langage codé utilisé par versités appliquent un tel système mais les pro- comme dangereuses ; quelque chose qui peut
Les microassauts sont intentionnels ; ils peu- ceux qui s’opposent à l’affirmative action (« dis- fesseurs s’inquiètent. S’agit-il de recenser ? De justifier qu’on se retire dans un “safe space” »,
vent être qualifiés d’actes de discrimination : crimination positive »). punir ? « Voilà un phénomène dont personne ajoute Bradley Campbell.
swastikas ou drapeaux confédérés (l’emblème Le nom même de l’étudiant peut être source n’avait entendu parler et qui tout à coup peut Où s’arrêtent les microagressions ? Où com-
des Etats esclavagistes pendant la guerre de de microagression, s’il est mal prononcé de vous valoir de faire l’objet d’une enquête », criti- mence la liberté d’expression ? Pour la plupart
Sécession, entre 1861 et 1865) dessinés dans les manière répétée. A l’université Stanford, le que le sociologue conservateur Bradley Camp- des éducateurs, l’idée même de « safe spaces »
dortoirs, inscriptions islamophobes sur les diplômé de philosophie Praveen Shanbhag a bell, de l’université de Californie à Los Angeles. et de « trigger warnings » va à l’encontre de la
tableaux de salles de classe (« Ban islam », créé une plate-forme appelée NameCoach : cha- Autre expression nouvelle dans le jargon des mission de l’enseignement supérieur, qui est
« bannissez l’islam », est un classique). cun peut y enregistrer la prononciation de son campus : « trigger warnings », les avertisse- d’ouvrir l’esprit des étudiants à une multiplicité
Les micro-insultes sont le plus souvent nom (et préciser le genre à employer quand on ments sur le contenu potentiellement désta- de théories. Admettre leur existence renforce la
inconscientes. L’« agresseur » les voit même s’adresse à lui). Les professeurs sont appelés à bilisateur de certains cours. Au départ, il tendance des élèves à « faire du domaine per-
comme un compliment. Elles font passer s’y référer pour éviter de heurter les sensibili- s’agissait de prendre en compte le trauma- sonnel le premier domaine de compréhension »
l’idée que l’interlocuteur fait exception au sté- tés. Une centaine d’universités l’ont adoptée. tisme subi par certains étudiants, et d’éviter de du monde, déplore la Coalition nationale
réotype. C’est le colocataire qui, après quelques Sous la pression des élèves, les universités ont le ranimer. S’il était question de statistiques contre la censure (NCAC). « Les jeunes ne disent
mois de cohabitation, s’émerveille : « Je ne mis en place des mécanismes de dénonciation sur le viol, par exemple, dans une classe de plus : “Je ne suis pas d’accord”. Ils disent : “Ça me
·
3
LE MONDE S A M E D I 1 ER D É C E M B R E 2 0 1 8

met mal à l’aise”, observe le professeur de propagation des griefs personnels. Selon eux, sensibilité. Ce qui a changé, c’est qu’ils sont société. L’autre – partagée par les conserva-
Columbia et historien des idées Mark Lilla, la génération postmillennials, née après 1995, moins tolérants envers les manifestations de teurs et quelques libéraux – se préoccupe du
croisé mi-octobre à l’occasion d’un débat à celle qu’on appelle « Gen-Z » ou « i-Gen », parce manque de respect ». Et, ajoute-t-elle, « si vous danger, pour le vivre-ensemble, de la montée
l’université de l’Arizona à Phoenix. Comme si qu’elle a grandi avec l’Internet, a développé me dites que quelque chose vous agresse, qui des revendications identitaires. Dans une so-
leurs sentiments personnels avaient une sorte de davantage d’anxiété et une plus grande hyper- suis-je pour décider que vous avez tort ? » ciété de plus en plus multiraciale, ils s’inquiè-
“standing” dans le débat d’idées. » sensibilité. Les taux de suicide ont augmenté L’universitaire reconnaît que la question des tent de l’absence d’arbitre, du tout-subjectif,
Dans un livre paru en juillet (The Coddling of de manière spectaculaire chez les adolescents microagressions fait débat. « Même parmi les tout-vindicatif. Ils voient monter les antago-
the American Mind, Penguin Press) et qui a été depuis les années 2011-2012 (+ 25 % chez les gar- libéraux, certains trouvent que nous allons trop nismes entre les groupes sociaux, hypersensi-
largement commenté, les chercheurs Jonathan çons et + 70 % chez les filles). En arrivant à l’uni- loin. » Pour elle, la vraie ligne de partage n’est bilisés aux agressions verbales.
Haidt et Greg Lukianoff attribuent ce désir de versité, les étudiants voient des dangers par- pas politique mais générationnelle. Tradition- Dans une présentation de son livre devant
refuge, voire de bulle, à la « surprotection » tout, notent les chercheurs. Ils tentent de se nellement, la réponse aux microagressions, l’American Enterprise Institute, un think tank
(coddling, « dorloter ») dont les jeunes font défendre en réglementant jusqu’aux costumes c’est de « faire avec », décrit-elle. Mais les jeu- conservateur de Washington, le 1er octobre,
l’objet depuis l’enfance. Elle nuit à leur esprit d’Halloween ou en réclamant que les interve- nes de la i-Génération n’ont « pas été élevés » Jonathan Haidt s’avouait pessimiste. Il rappe-
d’aventure. « A l’âge critique de 8-10 ans, ils nants controversés soient « désinvités ». dans cette optique. Ils protestent, revendi- lait le fondement de la grande « expérience
n’apprennent pas que le monde n’est pas si dan- Yolanda Flores ne partage pas cette vision quent le respect. « Ils nous donnent à tous un américaine » : « Créer un pays qui ne soit pas
gereux », explique Jonathan Haidt. des choses. Là où les deux chercheurs voient exemple », assure-t-elle. basé sur le sang, le sol ou la religion. » L’expé-
Les deux auteurs, qui ne cachent pas leur hos- une fragilité, elle perçoit une « exigence de res- Ce sont deux visions qui s’opposent. Celle de rience serait, selon lui, menacée. A l’heure où
tilité au concept de microagression, décrivent pect ». « S’agit-il de surprotection lorsqu’on Derald Wing Sue, Yolanda Flores et des autres les réseaux sociaux « enflamment le sentiment
les « excès » de la culture de la sécurité sur les traite les étudiants avec respect ? », question- partisans de l’expression des microagressions tribal », il devient « difficile de poursuivre
campus. Ils mettent en cause le rôle des ne-t-elle. Selon elle, les jeunes ne sont « pas si considère que la prise en compte de la sensibi- l’objectif d’une démocratie séculaire multieth-
réseaux sociaux, qui facilitent l’exposé et la différents de leurs prédécesseurs, en termes de lité de chacun ne peut que faire progresser la nique », estimait-t-il. h

« On ne perd pas sa dignité du seul fait d’être insulté »


SAN FRAN CI SCO · CORRESP ON DAN T E changement dans les sociétés occidentales car la di- d’opinions différentes : examinez vos privilèges. groupe minoritaire, celui-ci se sent légitime à ré-
gnité n’est pas quelque chose qu’on perd. La valeur pondre, y compris par un discours de haine. Ce

S ociologue conservateur, spécialiste des


génocides, Bradley Campbell a publié cette
année avec le professeur Jason Manning, de
l’université de Virginie-Occidentale, un livre où il
développe le concept de « culture de la victimisa-
vient du seul fait d’être humain, on ne peut pas la
perdre du seul fait d’être insulté. Si quelqu’un utilise
la violence contre vous, vous en référez à la justice
ou à la police. Il n’y a pas de déshonneur à en appe-
ler à l’autorité ni à ignorer les affronts mineurs. Cela
En quoi se plaindre des biais dont on se sent
victime pose-t-il un problème ? Est-ce que ça
n’encourage pas à la compréhension mutuelle ?
Si vous êtes de gauche, peut-être trouvez-vous cela
positif. Mais si on veut réduire les conflits entre les
n’est pas le genre d’environnement qui risque de
favoriser l’harmonie raciale.

Vous estimez que la liberté d’expression


est menacée ?
tion » (The Rise of Victimhood Culture. Microaggres- ne peut pas vous diminuer. L’idée est que les mots gens, ça n’est pas la bonne approche. En insistant On perd la faculté d’avoir un débat d’idées vigou-
sions, Safe Spaces, and the New Culture Wars, 278 p., peuvent vous atteindre émotionnellement mais ils sur les microagressions, vous encouragez les gens à reux. Avec les microagressions, on associe le dis-
Palgrave Macmillan). ne vous atteignent pas physiquement. s’offusquer de choses mineures, à magnifier leurs cours et la violence. Ce brouillage des lignes entre la
Sur les campus, nous avons noté quelque chose de expériences, à interpréter les intentions des autres parole et la violence ne permet pas à l’université
Vous êtes critique à propos du phénomène différent, qui n’est du ressort ni de l’honneur ni de la de la manière la plus négative. d’assurer complètement sa mission.
de microagressions sur les campus. Vous parlez dignité. Il existe une sensibilité particulière aux af- Il n’y a pas de définition pour ce qui est qualifié On ne peut pas demander que personne ne soit ja-
d’une « culture de la victimisation » ? fronts, comme dans la culture de l’honneur. Mais on de microagression. Ça repose sur la perception. mais offensé. La question n’est pas celle des insultes
Revenons aux fondements. La sociologie de la vio- fait appel à une partie tierce : les étudiants deman- L’important n’est pas ce que vous avez voulu dire, raciales. Personne ne doit prononcer le « N-word »
lence distingue la culture de l’honneur et la culture dent aux responsables de l’université d’interdire les mais la manière dont ça a été perçu. Et si quel- [le mot « nègre » pour désigner les Afro-Américains]
de la dignité. Dans les sociétés traditionnelles, c’est intervenants qui, de leur point de vue, leur font du qu’un se plaint, ça veut dire que l’agression a eu sur les campus. Ici, par exemple, ce dont il est ques-
la culture de l’honneur qui prévaut : il existe une tort. Le statut moral, dans ce cas, est celui de la vic- lieu : il ne peut pas y avoir de fausse accusation. tion, c’est d’une oratrice qui vient débattre de la cul-
sensibilité élevée au fait d’être insulté, méprisé. On time. Les gens sont vus comme des opprimés ou des C’est une source de conflits infinie, surtout dans ture du viol sur un campus. Les protestataires veu-
se bat en duel. On veut faire justice soi-même. Le oppresseurs. Le privilège devient un stigmate, une société aussi diverse que la nôtre. Il y a tou- lent interdire sa présence. C’est basé sur cette nou-
statut moral repose sur l’honneur, la bravoure. On comme la lâcheté dans la culture de l’honneur. On le jours quelqu’un pour s’offenser de quelque chose. velle idée que la parole peut, au sens littéral,
perd son honneur si on ne répond pas. voit dans l’expression check your privilege, qui est On en est au point où, quand une phrase aussi constituer de la violence. h
L’honneur a fait place à la dignité. Ça a été un grand désormais renvoyée systématiquement aux gens anodine que « d’où êtes-vous ? » est adressé à un PROPOS R ECU EILLIS PAR C . L S
·
EN ÉVIDENCE
4
LE MONDE S A M E D I 1 ER D É C E M B R E 2 0 1 8

Charisme
COMMENT LA PERTE DE REPÈRES POLITIQUES
FABRIQUE DES HOMMES PROVIDENTIELS
Orban, Erdogan, Trump, Macron… Ces dernières années, les situations de crise
ont favorisé la personnalisation du pouvoir. Au risque d’un recul de la démocratie ?

PA R B R U N O C AU T R È S Pour Weber, ces éléments perdurent, même payant métaphoriquement de sa personne, que l’on
ET SARA GENTILE modifiés, à l’époque de la rationalisation : le chef peut casser les codes et débloquer un monde figé
charismatique des sociétés modernes surgit pour dans les « rentes de situation ». La sémantique de
réaliser un projet, accomplir une mission, il est l’effort, du travail qui paie, du mérite enfin reconnu
entouré d’un cercle de fidèles qui se soumettent à sa et la dénonciation des illusions de la « fausse »

L
es démocraties contemporaines connais- volonté et le suivent. Parmi ses qualités, on compte justice sociale sont corroborées par le parcours du
sent, depuis plus de deux décennies, des les « révélations », les « gestes héroïques », le « cha- « héros » qui se présente comme devant tout, lui-
transformations d’ampleur historique risme de la parole » qui le distinguent comme le même, au mérite et à la volonté.
liées à l’interdépendance des économies et « seigneur » et montrent son pouvoir. C’est toujours Si le talent avec lequel Emmanuel Macron a su
des sociétés. Aucune dimension de la poli- le caractère extraordinaire du porteur du charisme transformer cette construction intellectuelle en
tique n’est épargnée : les clivages politiques, les qui produit l’engagement émotionnel des indivi- une éclatante victoire électorale (et la mettre en
systèmes partisans, les affiliations des électeurs, dus, le bouleversement intérieur des fidèles ou scène) est incontestable, la figure « charismatique »
tout semble bouger dans une accélération du temps d’une communauté tout entière. et héroïque qui en ressort exprime davantage la
qui donne le sentiment d’un grand désordre. Toute la question est de savoir si le leadership des personnalisation du pouvoir, typique des sociétés
Plus grave, règne aujourd’hui une forte défiance. hommes politiques contemporains, ceux à qui on modernes (et postmodernes) de masse, que le
Le sentiment que les élus ont baissé les bras face à prête du charisme, peut rentrer dans cette défini- « charisme pur » au sens sociologique du terme. La
l’ampleur du changement, ou pire qu’ils n’ont tion wébérienne. Rien n’est moins sûr. Prenons différence entre le chef charismatique pur, qui fait
plus d’empathie pour les citoyens, prédomine. l’exemple d’Emmanuel Macron. Trois éléments de naturellement appel au peuple (de Gaulle, Castro,
Paradoxalement, ces évolutions ont redonné vie son parcours politique montrent en effet que le Lénine et encore Spartacus, l’esclave qui a mobilisé
au mythe de « l’homme providentiel » ou de charisme dont on le pare, loin d’être un « don », doit le peuple dans la Rome antique), et le leader qui
« l’homme fort » : puisque tant de repères ont beaucoup à une construction et à une stratégie assez s’appuie sur un pouvoir personnalisé réside
sauté, pourquoi ne pas s’en remettre à des leaders largement circonstancielles. notamment dans la capacité de s’ancrer à une uto-
qui montrent la voie à suivre ? Le premier élément est la création d’un mouve- pie. Pour le chef charismatique, sa rencontre avec le
Si la tendance au leadership politique fort est an- ment politique qui prend la forme d’un « parti per- peuple n’a pas une finalité temporelle immédiate
cienne, elle s’est néanmoins affirmée récemment : la sonnel ». Emmanuel Macron crée au printemps 2016 (la conquête du pouvoir) ou alors elle s’inscrit dans
décennie qui s’achève a montré de nombreux exem- En marche !, dont le nom est un programme en lui- le dépassement de cette finalité.
ples d’émergence de leaders politiques, réussissant là même : les initiales (EM) incarnent son créateur, le
où personne ne les voyait vainqueurs. Les victoires nom évoque un mouvement vers l’avant, une France STRATÉGIES DE CONQUÊTE
électorales de Recep Tayyip Erdogan (2014), de Donald qui se lève après des décennies de paralysie, la mar- On peut, à meilleur escient, rapprocher le leadership
Trump (2017), de Viktor Orban (2010) ont illustré de che triomphante de l’hymne national. Création ori- politique d’Emmanuel Macron de la notion de
manière spectaculaire ce phénomène. Semblant ginale dans le spectre de la vie politique française, « charisme situationnel » proposée par les politistes
parfois se jouer des prédictions, ils ont affiché à la manifestation spectaculaire du recul des organisa- Michel Dobry (Sociologie des crises politiques, Presses
face du monde un leadership plébiscitaire et tions partisanes traditionnelles (tout comme la créa- de Sciences Po, 1986) ou Brigitte Gaïti (qui, dans De
décomplexé, mettant en cause parfois ouvertement tion de La France insoumise), le mouvement prend Gaulle, prophète de la Ve République, paru aux Presses
les bases du consensus politique démocratique. l’allure d’une étrange créature hybride, tel le cen- de Sciences Po en 1998, montre que même de Gaulle
taure de la mythologie grecque, moitié mouvement, doit une partie de son charisme à la situation). Tous
LEGS DU RELIGIEUX moitié parti. Car bien que revêtu de l’élégant cos- deux mettent l’accent sur les modalités de construc-
Différentes personnalités ont décliné, chacune à sa tume du mouvement novateur, En marche ! se rap- tion et de perception du charisme, les « stratégies
manière, cette tendance lourde à la personnalisation proche d’une organisation politique classique par un charismatiques » des différents acteurs politiques.
du pouvoir qui n’est pas nécessairement liée au « po- point essentiel, sa finalité de conquête du pouvoir. Mais le « charisme construit » est en vérité un oxy-
pulisme », comme le montre la diversité des profils : Le deuxième élément tient précisément à la straté- more, il n’a pas la lumière du « charisme pur » au sens
Tony Blair, Silvio Berlusconi, Nicolas Sarkozy, Barack gie de conquête, méthodique : la « grande marche » sociologique du terme. Cette contradiction n’est pas
Obama, Luiz Inacio Lula da Silva, Justin Trudeau, qui a précédé la campagne électorale d’Emmanuel l’apanage d’Emmanuel Macron : nos analyses nous
Matteo Renzi. Emmanuel Macron les a rejoints de- Macron, le travail de terrain des « marcheurs qui ont ont conduits également à Silvio Berlusconi. Contre
puis 2017, Jair Bolsonaro en 2018. Les différences de frappé aux portes », le recours aux techniques du big toute attente, on trouve des éléments communs aux
contextes politiques et de systèmes partisans dans data et de l’electoral targeting (les méthodes d’ana- deux leaders. Si l’on ne peut rapprocher les bilans ou
lesquels leur leadership s’est affirmé sont grandes. lyse de Guillaume Liegey, Arthur Muller et Vincent les projets politiques (que tout, ou presque, oppose),
Leurs bilans et leurs programmes ne sont pas les Pons, fondateurs d’une start-up de stratégie électo- des éléments comparables existent dans les straté-
mêmes. Mais ces affirmations, souvent spectaculai- rale) ont constitué une redoutable machine de gies de conquête du pouvoir : par exemple, la création
res, de « leadership fort » nous disent des choses im- guerre pour analyser les préoccupations et préféren- de Forza Italia, la rupture avec les codes et le langage
portantes sur l’évolution de la démocratie représen- ces des électeurs et ajuster le message politique. politique du « monde d’avant », la mise en scène de la
tative. Le brouillage des repères politiques dans les Cette stratégie met en scène le retour de la parole destinée à laquelle l’entrepreneur milanais ne pou-
situations de grandes crises ou mutations conduit-il donnée au « peuple » pour se présenter à lui comme vait échapper, l’importance du média télévision pour
à des formes de « démocratie plébiscitaire » avec à son porte-parole, celui qui a su entendre la parole des l’un et du Web pour l’autre.
leur tête des « leaders charismatiques » forts ? Français après des décennies de surdité des élites Mais le cas particulier d’Emmanuel Macron est
Pour répondre à cette question, il faut revenir vers politiques en place. Cette narration fait converger le sans doute l’un des plus passionnants. Car si le cha-
la notion de « charisme » et la préciser, afin d’éviter récit mythologique d’Emmanuel Macron comme risme est aujourd’hui un élément essentiel dans un
tout abus d’usage. Pour les sciences sociales, cette « l’un des nôtres », sorti du rang par la volonté, contexte où les repères politiques sont brouillés, il
notion est associée à la sociologie de la domination l’audace et le mérite avec l’appel à dépasser le clivage repose sur de savantes constructions narratives qui
politique et de la légitimité développée par Max gauche-droite et toutes les barrières qui empêchent en réduisent la portée à l’affirmation d’un lea-
Weber (1864-1920). Pour Weber, dont l’œuvre porte de bouger, sociologiquement et politiquement. dership certes fort mais dépendant des contextes.
notamment sur les rapports entre rationalité et Le troisième élément tient au langage et à la rhétori- Des leaders, sortis du rang, peuvent s’affirmer et
croyances, le charisme est un legs du religieux dans que politique. La proximité avec le « peuple » est déjouer les pronostics de manière fulgurante – mais
le monde moderne. Il emprunte, en la retravaillant, revendiquée dans l’idée « d’aller au contact », à « hau- peuvent-ils tenir sur la durée ?
la notion à la théologie de saint Paul : dans la tradi- teur d’homme », au-delà des médiations politiques Au cours des deux ou trois dernières décennies, les
tion paulinienne, le « charisma » nomme les diffé- traditionnelles, partis politiques ou syndicats. Ce rap- utopies politiques ont été rangées de côté, le cadre
rentes grâces accordées par Dieu aux membres port direct avec le « peuple » est nourri de rappels sé- d’action de la politique s’est rigidifié sous l’effet des
d’une communauté de fidèles. mantiques aux liens qui relient le leader à la profon- contraintes mondiales, les grandes organisations
Il existe, toujours selon Weber, trois types de domi- deur historique du pays. Comme Emmanuel Macron politiques de masse ont décliné et… la lumière pure
nation politique : la « domination traditionnelle » qui n’a pas eu de mandat local, c’est dans le temps, bien du charisme s’est estompée. Les « lumières artificiel-
repose sur la « croyance en la sainteté des traditions davantage que dans l’espace géographique, qu’il veut les » de la scène théâtrale qu’est devenue la politique
immémoriales », la « domination légale-rationnelle », ancrer la profondeur de son lien avec la France. Les ont progressivement remplacé la lumière naturelle.
qui repose sur la « croyance en la légalité des règles mots et les discours convoquent souvent l’imagi- Mais, sans celle-ci, la fiction peut dépasser la réalité,
arrêtées », et la « domination charismatique », pour naire national, les figures iconiques de l’histoire du la dénaturer et même la tuer. Si les électeurs sont
laquelle Weber évoque la « dévotion à l’égard de la pays ou de ses fondations culturelles : le bonapar- trop aveuglés par les « lumières artificielles » du
vertu héroïque ou du caractère exemplaire d’une tisme, le gaullisme (la dimension « jupitérienne »), spectacle politique et de la communication, peu-
personne individuelle ou des commandements révé- parfois le catholicisme. La volonté de recoudre les vent-ils continuer à se penser comme citoyens,
lés par cette personne ». morceaux brisés de l’histoire nationale est omnipré- c’est-à-dire comme hommes et femmes conscients
La domination politique du « chef charismatique » sente chez Emmanuel Macron. Ces éléments de que leur émancipation passe par l’engagement,
fonctionne donc en raison de qualités la rapprochant langage consolident la narration d’une « vocation » à voire la lutte politique ? h
du sacré, du pouvoir magique. La source de cette laquelle il n’a pu échapper malgré la richesse et la
exceptionnalité renvoie au concept de « vocation », réussite du parcours hors de la politique.
c’est-à-dire à la possession d’un don spécial, qui, dans Ces éléments posent un cadre narratif particulière-
la tradition de l’Eglise chrétienne, se définit comme ment intéressant du point de vue de l’analogie avec BRU N O C AU T R È S
« le don de la grâce », et qui, dans la culture grecque, le « charisme » au sens sociologique et wébérien du Chercheur CNRS au Centre de recherches
était la qualité des Charites, les déesses de la lumino- terme. C’est la figure du héros qui émerge de ce politiques de Sciences Po (Cevipof).
sité. Les situations de crise sont évidemment propi- cadre, celui qui veut « sauver » la France, l’Europe, le S AR A GE N T I LE
ces au surgissement des personnalités charismati- monde… qui montre la voie et redonne foi en l’ave- Professeure de science politique à
ques, porteuses d’une dimension quasi protestataire nir. En gagnant l’élection suprême un an après avoir l’université de Catane (Italie), chercheuse
par rapport aux époques et aux institutions. formé son parti, Emmanuel Macron démontre, en le invitée au Cevipof.
·
5
LE MONDE S A M E D I 1 ER D É C E M B R E 2 0 1 8

R APPORT
L’IMPÔT DANS D’ÉTONNEMENT
NOUS REND-IL LES PAR FRÉDÉRIC JOIGNOT
TROIS
MEILLEURS ? RE V U E S
QUESTIONS À
SOPHIE
DUBUISSON-
La Terre est
QUELLIER,
SOCIOLOGUE
un Cthulhu
1.
Le « gouvernement des conduites » par la fiscalité fait
le pari qu’une augmentation ciblée des taxes incitera
le contribuable à modifier son comportement, dans son
L
a Terre est devenue un Cthulhu, l’énorme
monstre à tête de pieuvre, aux ailes de dragon,
en vérité inconcevable, adoré par des croyants
déments, « hideuse contradiction de toutes les lois de la
matière et de l’ordre cosmique », imaginé par l’écrivain
américain Lovecraft en 1926. Dégradée par deux siècles de
intérêt ou dans celui du bien commun. Pourquoi ce qui a productivisme industriel, l’urbanisation vertigineuse, le
fini par être accepté pour l’alcool et le tabac se heurte-t-il SOCIÉTÉ(S) saccage de la biosphère, entraînée par le réchauffement
aujourd’hui à la fronde des « gilets jaunes » quand il s’agit DÉCRYPTAGE atmosphérique dans un emballement climatique accom-
de décourager l’usage du diesel ? DE L’ACTUALITÉ pagné d’« événements majeurs » dévastateurs, possible-
Le gouvernement des conduites par l’incitation économique DES MIGRATIONS ment menacée par des processus d’engrenage vers une
repose sur l’idée que les pratiques sociales des individus sont Combattre inlassablement les idées hausse entre 4 et 5 degrés comme le laisse entendre
des choix, que l’on va orienter en augmentant leur coût (alcool, reçues sur les migrations en reve- la théorie dite de l’« étuve », la Terre devient un système
tabac, sodas) ou en le diminuant (allocations familiales). Or, les nant aux faits, aux chiffres et au géophysiologique incontrôlable – une sorte de monstre.
pratiques sociales ne sont pas seulement des choix. Ce que terrain : telle est l’ambition de C’est la vision dérangeante que développe la zoologue
manifeste la population des « gilets jaunes », c’est qu’ils n’ont le De facto, les « pages critiques » de et philosophe américaine Donna Haraway dans son Mani-
choix ni de rouler moins ni de changer de carburant, encore l’Institut Convergences (IC) Migra- feste Chthulucène (University of Minnesota Press, 2016),
moins de changer de véhicule. La dépendance à l’automobile tions, un consortium de recherches où elle nous assure que des puissances terrestres inouïes
d’une partie de la population a été construite par toute une sé- dirigé par François Héran, profes- ont été libérées : « Ces puissances surgissent à travers
rie de décisions collectives, qui vont de l’aménagement du terri- seur au Collège de France. Lancé le tout ce qui est Terra. Elles sont destructrices/génératrices
toire aux investissements pour les transports publics en pas- 15 novembre, De facto publiera tous et ne sont à la portée de personne. Elles sont inachevées
sant par le prix du foncier… Rabattre les solutions sur des choix les mois sur le site de l’Institut un et elles peuvent être terrifiantes. (…) Les forces terriennes
individuels, c’est une façon pour les pouvoirs publics et écono- dossier thématique comprenant un tueront les insensés qui persisteront à provoquer. »
miques de surresponsabiliser les individus sans endosser la res- article signé par un chercheur, un Dans la continuité des hypothèses des scientifiques Lynn
ponsabilité de la situation ni celle des actions qu’elle impose. entretien filmé avec un spécialiste, Margulis et James Lovelock considérant la Terre comme
Pour en revenir aux taxes sur l’alcool ou le tabac, qui ont des un graphique, une image commen- une entité biotique autorégulant l’environnement,
effets importants sur la santé publique, il faut d’ailleurs rappe- tée, une critique de livre et une ou du philosophe Bruno Latour évoquant « Gaïa la Terre »,
ler que l’utilisation de cet outil incitatif est longtemps restée revue de presse internationale. Haraway avance que la planète est entrée en dérégulation,
impossible, car les lobbys faisaient valoir l’existence d’intérêts Tous les semestres, un reportage qu’elle devient imprédictible : « Gaïa et ses parentes ne sont
économiques. Le débat est le même dans le cas de l’environne- au long cours emmènera le lecteur pas la Mère ; elles sont des gorgones serpentines comme
ment : tant qu’on opposera les intérêts privés et ceux du bien sur un terrain de recherche. la mortelle et indomptée Méduse ; elles ne se préoccupent
public, il sera compliqué d’avancer. Depuis sa création, l’IC Migrations, pas de la chose qui se nomme elle-même Anthropos… »
qui rassemble 280 chercheurs, Et voilà pourquoi, écrit-elle, l’anthropocène devient
espère construire une passerelle un « chthulucène » – une ère chaotique dont elle espère

2.
entre les discours publics et les des « régénérations » et une « résurgence de vitalité ».
discours savants sur ce sujet qui
déchaîne volontiers les passions. DÉCLIN COGNITIF
« Si De facto est animé par La métaphore d’une Terre devenue monstrueuse et impré-
l’impératif du “fact checking” visible n’est pas seulement poétique, ou fantastique. Car
La lutte contre le réchauffement climatique appelle comme antidote à la propagation sur la Terre Cthulhu, les humains arrogants qui « indus-
une action collective, mais il en va de la responsabilité des “fake news” ou des “infox”, il se trialisent, super-transportent et capitalisent », qu’Haraway
de chacun d’y participer. Dès lors, n’est-il pas judicieux de propose d’aller au-delà, en mobili- appelle les « faiseurs de fossiles », vivent entremêlés avec
moraliser les comportements par une fiscalité incitative ? sant tour à tour les nombreux les puissances biogéologiques et biochimiques, si bien que
Au XIXe siècle, sous l’influence des Lumières, on considérait chercheurs affiliés à l’Institut qui tra- des enchaînements imprédictibles causés par le « feu du
que l’impôt pouvait servir d’instrument de correction des vaillent en première ligne sur le front carbone » peuvent survenir à tout moment…
mœurs, participant ainsi à la moralisation de la société. des migrations », résume le démo- Certains pourraient s’avérer préoccupants… Le 24 septem-
S O PHI E DU BU I S S O N- Aujourd’hui, les incitations par la fiscalité s’inscrivent moins graphe François Héran, titulaire de bre, dans The Guardian, l’essayiste britannique James
QU ELLI ER dans des projets moraux : nous vivons dans des sociétés où la chaire « migrations et sociétés » Bridle, auteur de New Dark Age. Technology and the End of
Directrice de recherche au l’on considère que chacun doit être libre de ses choix. Il ne du Collège de France. the Future (Verso, 304 p., non traduit), a en effet recensé
CNRS, directrice adjointe s’agit plus de contraindre, mais de laisser les acteurs calculer Pour sa première édition, De facto plusieurs études scientifiques corrélant taux de CO2, air
du Centre de sociologie les avantages qu’ils peuvent tirer de leurs décisions indivi- propose un regard original sur pollué… et déclin cognitif humain. Ainsi, selon une étude
des organisations (CSO, duelles. L’incitation économique fonctionne ainsi comme une facette souvent méconnue des du 11 septembre de la National Academy of Sciences amé-
Sciences Po). Elle a dirigé une carotte et fait l’hypothèse d’une égale distribution sociale migrations : le retour au pays. Loin ricaine, les niveaux élevés de pollution atmosphérique
l’ouvrage Gouverner de la capacité de choix. Or, on sait très bien qu’en pesant da- d’être un voyage à sens unique, la – CO2, particules fines, pesticides – entraînent une baisse
les conduites (Presses vantage sur les ménages les plus pauvres, ces taxes renforcent migration est en effet une circula- patente des résultats « aux tests verbaux » et « mathémati-
de Sciences Po, 2016) les inégalités. Le coût de la transition énergétique ne saurait tion, même si ce mouvement est ques ». Une étude danoise de 2016 rapporte que des per-
et corédigé Le Biais être supporté par les individus, et encore moins par ceux qui entravé par les pays riches, qui, en sonnes dormant dans des chambres où la teneur en CO2
comportementaliste sont déjà les plus fragiles : il doit être porté par l’action publi- fermant leurs frontières, bloquent dépasse 2 000 parties par millions (ppm) – la norme fran-
(Presses de Sciences Po, que et financé par les acteurs économiques, car il en va aussi paradoxalement les sorties, comme çaise réglementaire est 5 000 ppm – présentent des états
128 p., 14 €), qui propose de leur intérêt. le montre la démographe Marie- de somnolence, une concentration affaiblie et moins de
une analyse critique des Laurence Flahaux. Certains tentent facilité aux tests logiques. En avril 2015, l’Institut national
savoirs et des applications malgré tout l’aventure du retour, des sciences de la santé environnementale américain

3.
des « nudges ». comme le raconte la sociologue nous apprend que sur 24 personnes placées six jours, de
Audrey Lenoël, qui a coordonné une 9 heures à 17 heures, dans trois espaces distincts – présen-
enquête sur 600 migrants revenus tant 550, 945 et 1 400 ppm de CO2 –, les employés du pre-
dans quatre régions sénégalaises. mier ont montré « des facultés d’utiliser les informations,
De son côté, la chercheuse Perin de réagir aux crises et d’élaborer des stratégies » de 15 % à
Dans « Le Biais comportementaliste », vous portez Emel Yavuz décrypte une image 50 % supérieures à ceux des deux autres groupes.
une analyse critique sur le dernier avatar du gouverne- de Ron Amir, un photographe Toutes ces études ne laissent pas d’inquiéter, quand on
ment des conduites : les « nudges ». De quoi s’agit-il ? actuellement exposé au Musée d’art sait que 400 ppm sont considérées par l’Organisation
« Nudge », cela signifie « pousser du coude ». Le nudge est un moderne de Paris : en 2015, il a mondiale de la santé comme un taux élevé de CO2
petit dispositif dont l’objet est d’orienter le comportement en immortalisé un arbre du centre de en extérieur, et que 55 % de l’humanité vit dans des
gommant toute trace de contrainte : il ne s’agit plus ici d’in- rétention israélien de Holot dont grandes villes où la qualité de l’air se dégrade. D’après le
fluencer la décision des individus en jouant sur des critères deux migrants, Bisharah et Anwar, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution
économiques, mais de jouer à leur insu sur l’« architecture » ont fait un lieu de vie. h du climat, même si nous atteignions (par miracle) les
même de leurs choix. Pour favoriser les « bons » comporte- AN N E CHEM IN objectifs bas carbone fixés à la COP21 en 2015, nous aurons
ments en matière de santé ou d’environnement, on disposera Icmigrations.fr/defacto un taux moyen de 660 ppm de CO2 urbain d’ici à 2050.
par exemple, dans une cantine scolaire, une assiette de haricots Or, d’après une étude du Centre national sur l’information
verts très en vue et les frites tout au fond. On réglera par défaut des biotechnologies américain, les « performances
la fonction d’impression des ordinateurs sur le mode recto- décisionnelles » des humains faiblissent dans les six
verso. On équipera l’escalier qui longe un Escalator d’un dispo- premières échelles de performance au taux de 600 à
sitif qui permet de faire de la musique en montant les mar- 1 000 ppm, et dans les sept premières à plus de 2 000 ppm
ches… Les nudges postulent que l’ensemble de notre vie est une de CO2 – courant dans nos bureaux.
succession de choix, ce qui laisse de côté toutes les dimensions Conclusion pleine d’humour british de James Bridle dans
collectives de notre quotidien et les choix de société qui leur The Guardian : « C’est peut-être l’ironie tragique de toute
sont assortis. Par ailleurs, en restant à des interventions de fai- cette histoire (… ), les émissions facilitant le changement
ble envergure, ils minimisent considérablement les enjeux. climatique amoindrissent notre capacité de réflexion, alors
Mais surtout, ils escamotent totalement le débat démocratique que nous avons besoin d’idées nouvelles et audacieuses
autour des solutions qui doivent leur être apportées. h pour en atténuer les effets… » La Terre va-t-elle devenir un
PROPOS R ECU EILLIS PAR CATHER IN E VIN CEN T stupide Cthulhu gazé ? h
·
EN LUMIÈRE
6
LE MONDE S A M E D I 1 ER D É C E M B R E 2 0 1 8

RÉSONANCES
P A R VA L É R I E T H E I S ,
HISTORIENNE

A quel prénom
se vouer ?

Héritage colonial I
l paraît que les grands esprits se rencontrent.
Ils ne sont visiblement pas les seuls, puisque
Marine Le Pen vient de relancer la polémique
sur les prénoms, lancée par Eric Zemmour, en rejoignant
Julien Aubert, député LR du Vaucluse, autour de l’idée
d’ajouter un prénom « français » à ceux des personnes
naturalisées. Cette possibilité existe déjà grâce à des

Paris bouscule Berlin


formulaires de demande de « francisation ». Au-delà de
ces polémiques, l’inconscient administratif estime donc
également qu’il existe des prénoms français et d’autres
qui ne le sont pas. Glosant ses attaques contre Hapsatou
Sy, Eric Zemmour en a donné sa définition : il s’agit d’un
prénom issu du calendrier des saints chrétiens (« Votre
prénom est une insulte à la France », avait déclaré Eric
Zemmour à l’encontre de la chroniqueuse sur le plateau
de « Salut les Terriens ! », sur C8, le 16 septembre 2018).
L’annonce par Emmanuel Chambre du peuple – le Parlement de la pasteur, né en RDA, est assez réservé à l’idée Le 31 mai 2016, sur RTL, il fustigeait déjà dans un même
RDA – et un centre culturel. Démoli à son tour d’une politique générale de restitution des mouvement les parents qui appelaient leurs enfants
Macron de sa volonté entre 2006 et 2008, presque vingt ans après œuvres. « Restituer est une possibilité, mais le Mohamed ou Sue-Ellen, considérant que ces prénoms,
la réunification, le palais de la République a Humboldt-Forum doit aussi être un lieu où l’on étrangers à l’histoire de France, représentaient le choix
de restituer à l’Afrique ses laissé place à un immense chantier, en voie explore des alternatives », expliquait-il au Berli- d’une « autoségrégation ».
biens culturels pillés relance d’achèvement, visant à ressusciter l’ancien ner Zeitung lors de sa prise de fonctions, insis- Les prénoms germaniques seraient en revanche à ses
château des Hohenzollern, où il a été décidé tant sur la priorité que représente à ses yeux la yeux de bons prénoms français, car ils furent portés par
le débat en Allemagne. d’installer le Humboldt-Forum, un musée « recherche de provenance » (Provenienzfors- des populations en qui il voit l’origine de la France. Eric
consacré aux cultures extra-européennes. chung), autrement dit la nécessité d’écrire l’his- Zemmour pouvait en effet difficilement les exclure, car
Sans fermer la porte L’ouverture est prévue fin 2019. toire, souvent lacunaire, du processus ayant ils étaient largement majoritaires au haut Moyen Age,
à des restitutions, le pays Or ce projet, dès l’origine, a suscité de vives conduit à l’arrivée des objets en Allemagne. à une époque où les régions qui allaient former plus tard
résistances. Beaucoup d’observateurs se sont Cette position est aussi celle de l’Association la France étaient déjà chrétiennes, mais où la pratique
souhaite d’abord faire en effet inquiétés de voir exposés des objets allemande des musées, qui a publié, en mai, consistant à donner un nom de saint à ses enfants était
un travail critique sur issus de la période coloniale dans un bâti- un « Guide pour le traitement des biens de ultraminoritaire. La plupart des noms étaient alors
ment symbolisant l’Allemagne impériale. En collections issus de contextes coloniaux ». construits à partir d’éléments issus de ceux des parents.
la provenance des œuvres juin 2013, dès les premiers coups de pioche, Long de 140 pages, ce document, traduit en Pour les femmes, on choisissait aussi souvent des noms
les adversaires ont ainsi fondé une associa- anglais et en français, se veut « le pendant du renvoyant à des qualités : Douce, Bonne, etc., pratique
tion, baptisée « No Humboldt 21 », dont le rapport Sarr-Savoy pour l’Allemagne », selon qui se poursuivit bien au-delà des XIe et XIIe siècles,
manifeste est sans appel : « La majeure partie David Vuillaume, le président de cette associa- quand on commença progressivement à utiliser les
THOM AS WIEDER des plus de 500 000 pièces d’exposition en pro- tion qui représente quelque 900 établisse- noms des saints du calendrier.
BERLI N · CORRESP ON DAN T venance du monde entier a rejoint la ville de ments dans tout le pays.
Berlin dans le cadre des conquêtes coloniales. CALENDRIERS CHRÉTIENS

L
a prudence allemande face à (…) Il est prévu de ramener les collections (…) « APPROCHES DIFFÉRENTES » Faut-il alors rappeler que ces noms étaient d’abord ceux
l’audace française. Depuis l’élection au château des Hohenzollern, là même où les Par son origine, son contenu et son débou- des personnages de la Bible, puis des martyrs morts en
d’Emmanuel Macron, en mai 2017, premiers trésors d’outre-mer de la ville de Ber- ché, ce « guide » est cependant emblématique témoignant de leur foi, lorsque le christianisme n’était
cette grille de lecture s’est imposée lin furent présentés au public. En Allemagne et de ce qui distingue la France de l’Allemagne. pas encore autorisé dans l’Empire romain ? La plupart
outre-Rhin, où l’activisme du prési- à l’étranger, les descendants des peuples colo- « Si nos approches sont différentes, c’est des premiers saints sont ainsi morts à des milliers de
dent français est volontiers cité en exemple nisés sont d’autant plus choqués que l’endroit d’abord parce que notre rapport au colonia- kilomètres de la France, à une époque où elle n’existait
par ceux qui déplorent le manque de volonta- choisi n’est autre que la résidence reconstruite lisme n’est pas le même. L’Allemagne n’a plus de pas. Mais la religion chrétienne, qui visait à l’universa-
risme de la chancelière allemande. C’est tout des empereurs de Brandebourg et de Prusse, colonie depuis 1918, de sorte que le lien avec les lité, ne s’en préoccupait pas, et les calendriers chrétiens
particulièrement vrai sur le terrain européen, qui furent les principaux responsables de sociétés d’origine est plus lointain et plus paisi- agrégèrent sans difficulté des noms venus de toutes les
où la réponse tardive et timide du gouverne- l’esclavage de milliers d’Africains ainsi que de ble qu’en France. Ensuite, nos systèmes politi- régions touchées par le christianisme, en Occident
ment fédéral aux propositions formulées par génocides et camps de concentration dans les ques sont très différents. En France, l’impulsion comme en Orient, et donc d’abord des noms hébreux,
M. Macron dans son discours de la Sorbonne, anciennes colonies allemandes. » est venue de M. Macron, qui a commandé le latins et grecs. L’idée d’« un » calendrier chrétien aurait
le 26 septembre 2017, a suscité des commen- Pétitions, tribunes, tables rondes… Sans rapport Savoy-Sarr après son discours à d’ailleurs fait sourire un clerc médiéval, car ces derniers
taires sévères à Berlin. doute en raison de sa localisation, au cœur l’université de Ouagadougou [le 28 novem- étaient confrontés à un très grand nombre de martyro-
Et c’est dans le même esprit qu’a été même de Berlin, dans un lieu cristallisant les bre 2017]. En Allemagne, ce n’est pas Mme Mer- loges, ces listes des martyrs et des saints que l’on fêtait
accueillie, en Allemagne, la décision du prési- méandres de la mémoire allemande, le projet kel qui nous a demandé de publier des recom- au jour anniversaire de leur mort, qui ne concordaient
dent français de restituer, « sans tarder », au du Humboldt-Forum a nourri un vaste débat mandations », explique M. Vuillaume, qui ni pour les noms qu’ils contenaient ni pour les dates
Bénin, vingt-six œuvres pillées par les troupes public et médiatique sur la place des objets ajoute : « On n’a pas eu en Allemagne de choc anniversaires. Ces listes étaient en perpétuelle
coloniales françaises en 1892 et aujourd’hui concernés, allant, pour certains, jusqu’à l’obli- politique comme en France, pas de conférence transformation, notamment par ajout de nouveaux
possédées par le Musée du quai Branly, à Paris. gation morale de les restituer aux pays d’ori- de presse, pas de grand discours, c’est peut-être saints, dont beaucoup n’avaient pas plus à voir avec la
« Macron agit, l’Allemagne discute », résumait gine. Le contexte a beaucoup aidé : celui d’une moins sexy, mais ça ne veut pas dire que les France que leurs prédécesseurs.
ainsi la Süddeutsche Zeitung, vendredi 23 no- « redécouverte », par l’Allemagne, de son passé choses n’avancent pas. » Prenons saint Eric, un souverain suédois ayant régné
vembre, jour de l’annonce du chef de l’Etat, à colonial, aussi bien grâce à une historiogra- Depuis l’annonce de M. Macron, le gouverne- entre 1156 et 1160, qui fut assassiné par un rival pour le
qui l’économiste sénégalais Felwine Sarr et phie renouvelée qu’à certaines initiatives à ment allemand est resté discret. Sans fermer la trône. Considéré a posteriori et à tort comme un martyr,
l’historienne d’art française Bénédicte Savoy destination du grand public, comme la grande porte à des restitutions ponctuelles, la minis- il intégra ces fameux calendriers. Il faut ensuite imaginer
venaient de remettre leur rapport sur la resti- exposition sur le « colonialisme allemand » tre fédérale de la culture, la conservatrice qu’un jour des parents irresponsables, vivant en France,
tution du patrimoine culturel africain. « La présentée, d’octobre 2016 à mai 2017, au Musée Monika Grütters, a insisté, en phase avec les ont commencé à donner à leur enfant ce prénom, qui
politique culturelle de Macron met Berlin sous historique allemand, à quelques dizaines de recommandations énoncées dans le « guide » était aussi lié à la culture française que celui de Sue-Ellen.
pression », analysait de son côté le quotidien mètres du Humboldt-Forum… de l’Association allemande des musées, sur Ils inscrivaient ainsi leur enfant dans une histoire tant
Tagesspiegel, résumant la situation de la façon Essentiellement porté à ses débuts par des l’importance de la « recherche de provenance ». païenne que chrétienne, et l’associaient sans le savoir à
suivante : « Le gouvernement fédéral a promis militants de la mémoire, lesquels ont récem- L’objectif figure également dans le « contrat de des personnages tels qu’Eric à la hache sanglante, un roi
un “travail critique sur la période coloniale”. ment obtenu que soit débaptisées une dizaine coalition » signé, le 7 février, entre les conser- païen qui régna sur la Norvège au début des années 930,
Jusqu’ici, il ne s’est pas passé grand-chose. Main- de rues berlinoises portant les noms d’acteurs vateurs et les sociaux-démocrates. « Nous sou- après avoir fait assassiner ses frères. Un seul survécut,
tenant, Paris montre à Berlin la voie à suivre. » du passé colonial allemand, le débat a pris une haitons encourager le travail critique sur la pro- car il avait été élevé en Angleterre : il chassa Eric du
nouvelle dimension avec la décision de Béné- venance des biens culturels issus de l’héritage trône, qui partit à son tour pour l’Angleterre, où il finit
MÉANDRES DE LA MÉMOIRE ALLEMANDE dicte Savoy de quitter, à l’été 2017, le « conseil colonial et présents dans nos musées et nos par trouver la mort.
Comment comprendre l’impatience suscitée, des experts » du Humboldt-Forum. Dans un collections », indique le document. La France très chrétienne d’Eric Zemmour a donc été
en Allemagne, par la décision du président de entretien accordé à l’époque à la Süddeutsche Si le principe est posé, la mise en œuvre faite par des hommes et des femmes qui portaient des
la République ? Pour répondre à cette ques- Zeitung, la professeure à l’université technique concrète de cette politique se fait toutefois prénoms de toutes origines, qu’ils n’avaient de toute
tion, il faut se rendre au cœur de Berlin, entre de Berlin et au Collège de France alla jusqu’à attendre, quand bien même une avancée façon pas choisis. Ce ne sont pas leurs prénoms qui en
la célèbre Alexanderplatz et la non moins comparer le Humboldt-Forum à « Tcherno- devrait avoir lieu, en 2019, avec l’implication ont fait des Français, c’est leur participation à l’histoire
célèbre avenue Unter den Linden, là où se byl », dénonçant le risque d’une muséographie du Centre de recensement et de gestion des de France qui a donné l’illusion que ces prénoms
trouvait autrefois le château des Hohenzol- recouvrant l’histoire des collections « d’une biens culturels disparus, créé en 2015 pour avaient toujours été français. h
lern, la dynastie qui régna sur la Prusse puis chape de plomb (…) comme sur des déchets soutenir les recherches sur les œuvres pillées
l’Empire allemand jusqu’à l’abdication de nucléaires, pour que rien ne s’échappe ». par les nazis, qui ont été étendues à celles
Guillaume II, le 9 novembre 1918. Bombardé Cette démission fracassante, qui a ravivé le issues du « contexte colonial ». Contacté par
pendant la seconde guerre mondiale, l’édi- débat engagé depuis 2013, n’a pas été sans Le Monde, mercredi 28 novembre, le minis-
fice fut rasé par le gouvernement commu- effet. En juin 2018, un nouvel intendant a ainsi tère fédéral de la culture indiquait vouloir
niste de la RDA, en 1950, avant que ne soit été nommé à la tête du Humboldt-Forum, « prendre le temps de la réflexion » pour enga-
construit, dans les années 1970, le palais de la l’historien d’art Hartmut Dorgerloh. Soucieux ger des « discussions avec les experts du sujet, VALÉ R I E T HE I S
République, vitrine architecturale du régime de corriger l’image désastreuse de cette insti- avec les institutions concernées et les représen- Professeure d’histoire médiévale
est-allemand, qui en fit à la fois le siège de la tution encore largement virtuelle, ce fils de tants des sociétés d’origine ». h à l’Ecole normale supérieure.
·
7
S A M E D I 1 ER D É C E M B R E 2 0 1 8
E N FA C E LE MONDE

Felwine Sarr Passeur d’idéaux

L’économiste et écrivain
sénégalais, qui a coécrit
le rapport sur la restitution
du patrimoine africain, croit dus » qu’il sera possible demain d’« habiter le
monde », pour reprendre le titre d’un autre de
en la capacité des humains ses ouvrages. Il rappelle que « les grandes ques-
tions de notre temps ne sont pas nationales. Il
de choisir et de maîtriser faut partager les ressources de la planète, natu-
leur destin. Et plaide pour un relles comme culturelles, ce sont des biens
communs de l’humanité. Et il faut réinventer la
partage des ressources relation entre l’Afrique et l’Europe ».
de la planète, qu’elles soient ÉDITEUR, « AU COMPTE-GOUTTES »
naturelles ou culturelles Sans doute convient-il pour cela d’accepter un
décentrement que Felwine Sarr incarne bien,
lui qui a publié plusieurs de ses livres chez un
éditeur québécois, Mémoire d’encrier. Il joue à
ÉTIEN N E AN HEIM sa manière, puissante et originale, de ce fran-
çais qui est sa langue maternelle, comme celle

A
u milieu du chemin de notre vie, je de tant d’auteur(e)s d’Afrique, des Caraïbes, du
me retrouvai par une forêt obs- Québec, mais aussi de Suisse ou de Belgique.
cure, car la voie droite était « Combien de temps faut-il qu’on parle une
perdue. » Ces vers qui ouvrent La langue pour qu’elle devienne aussi notre lan-
Divine Comédie, de Dante, tra- gue ? », demande-t-il avec raison. Elle lui
vaillent l’esprit de Felwine Sarr, l’un des grands appartient autant qu’à toutes celles et tous
intellectuels africains de sa génération. A la ceux qui l’emploient et l’écrivent, ici ou
recherche du temps perdu, on évoque avec lui ailleurs. « Lieu d’articulation du particulier et
la route qui l’a mené, à 46 ans, sous les projec- de l’universel, lieu du sujet », la langue fran-
teurs des médias français, après la remise au çaise n’a plus de centre ni de périphéries, elle
président de la République, le 23 novembre, du ERWAN FAGES est partout où l’être humain s’exprime à
rapport rédigé avec Bénédicte Savoy sur le travers elle. C’est pour la faire vivre que
patrimoine africain qui plaide pour une large Felwine Sarr s’est aussi fait éditeur, « au comp-
restitution des œuvres spoliées. Afrique nouvelle, libérée tant de la tyrannie cide rwandais – les trois ouvrages ont été te-gouttes ». Il défend des œuvres fortes et
Lorsqu’il arrive en France pour ses études du modèle classique du développement que publiés chez Mémoire d’encrier. courageuses, comme celle du grand philoso-
supérieures, au début des années 1990, après de ses propres complexes et travers, éclairant C’est sans doute dans Dahij, son premier livre phe Souleymane Bachir Diagne ou celle de
un bac scientifique au Sénégal, choisir est son association à l’historienne d’art Bénédicte (L’Arpenteur, 2009), qu’il a poussé le plus loin Mohamed Mbougar Sarr, dont le roman De
déjà difficile. Excellent en mathématiques, il Savoy pour la rédaction du rapport. ce travail de l’écriture comme exercice spiri- purs hommes (Philippe Rey, 192 p., 16 euros)
est tenté par la littérature et la philosophie, et C’est l’enracinement de sa pensée dans ce tuel. Dès le titre, inversion de « jihad », il pro- met en scène la question de l’homosexualité
finit par se décider pour l’économie : « Au continent qui a rendu si nécessaire le retour cède à un retournement radical. La tradition au Sénégal. De la librairie ouverte à Dakar aux
début, cela m’a paru un choix utile, une au Sénégal. Il voulait contribuer au dévelop- musulmane dans laquelle il a grandi alimente rencontres des « Ateliers de la pensée », que
manière de contribuer au développement, puis pement intellectuel de son pays, mais aussi un combat non contre le monde mais contre Felwine Sarr organise avec le philosophe
je me suis pris au jeu. » Entre deux cours, il lit « renouer avec sa vie et son énergie », qui irri- soi, une aventure spirituelle par laquelle le camerounais Achille Mbembe, chemine un
Nietzsche, les philosophes indiens et chinois guent son écriture. Car s’il écrit depuis long- sujet cherche à trouver sa place dans le monde. même projet, animé par une force tranquille
ainsi que Kundera, Quignard ou Gracq. L’éco- temps, c’est le moment où il commence à Si sa foi s’est défaite, le Coran est resté un prin- et une voix dénuée de colère.
nomie devient pour lui un métier, mais aussi publier des textes littéraires. En 2011, 105 rue cipe actif de sa méditation, confronté aux Comme les étoiles d’une constellation,
« une puissante grille de lecture du monde », Carnot revient sur les lieux de son enfance sagesses de l’Orient ou de l’Antiquité classique. reliées par d’invisibles fils, forment une figure,
selon ses mots. Après avoir soutenu sa thèse Son livre mêle la politique et la religion à la ses écrits dessinent la cohérence d’une vie et
de macroéconomie monétaire en 2006, il description de son quotidien ou de sa pratique d’une œuvre, un humanisme nouveau dont le
repart au Sénégal l’année suivante. Agrégé Regardant l’avenir avec un espoir des arts martiaux japonais, essentielle à l’équi- centre de gravité serait une éthique exigeante
d’économie, professeur à l’université Gaston- libre du corps et de l’esprit. Dans l’héritage de et inséparable d’une épistémologie et d’une
Berger de Saint-Louis-du-Sénégal, il prend ardent, la pensée de Felwine Sarr Sénèque, Marc Aurèle, Pascal ou Camus, politique. L’écriture de deux fictions l’occupe
bientôt la direction de la faculté puis du Felwine Sarr ressemble à un moraliste qui ne maintenant, un roman « historique » et un
laboratoire d’économie.
est aux antipodes du ressentiment voudrait d’autre adversaire que lui-même. roman « existentiel » qu’il a intitulé « Les lieux

AFRIQUE NOUVELLE
ou d’une revanche postcoloniale « Afrotopia et Dahij, comme me l’a dit un ami,
sont les deux faces d’une même pièce, la
qu’habitent nos rêves ». Il renoue ainsi avec
l’épreuve de la création, dont il a pris la mesure
Dans le même temps, il commence à ensei- réinvention radicale de soi et de la société » – la dans sa jeunesse avec la musique. On l’oublie-
gner les sciences sociales du religieux et l’épis- capacité des humains de choisir et de maîtri- rait : il a aussi réalisé trois albums et joué au
témologie et crée au sein de l’université la ser leur destin, de réenchanter le monde par Printemps de Bourges ou aux Eurockéennes.
nouvelle faculté de civilisations, religions, arts et, en 2012, Méditations africaines propose de l’effort et l’imaginaire. Son oncle musicien a été un modèle et, en tant
et communication, dont il prend la tête. Au voir le monde depuis les bords du fleuve Regardant l’avenir avec un espoir ardent, sa qu’aîné, Felwine Sarr a encouragé ses sept
cours des années, son orientation intellec- Sénégal. Le lecteur est invité à partager les pensée est aux antipodes du ressentiment ou frères et sœurs dans cette voie – cinq sont
tuelle devient ainsi de plus en plus hétéro- fragments d’une existence, depuis l’île de d’une revanche postcoloniale. « Personne n’a à musiciens. Ses deux enfants sont devenus
doxe par rapport à sa discipline : « Ce qui m’in- Niodor, où Felwine Sarr a vu le jour, jus- se sentir coupable. Ce qui compte, c’est l’his- presque adultes et il songe parfois à renouer
téresse désormais, c’est l’anthropologie écono- qu’aux rues animées de Dakar, en passant toire que nous construisons maintenant, avec cette vie antérieure. Il imagine, avec le
mique et le développement de nouveaux modè- par les stricts camps militaires où il a grandi ensemble. Mais pour construire, il faut com- mélange de pudeur et d’ironie qui le caracté-
les qui prennent en compte des facteurs comme sous l’œil de son père, colonel. Contournant mencer par être sincère et honnête, et appeler rise, se « désinstitutionnaliser », devenir un
l’environnement et le bien-être des gens. Et au- jusque-là le roman, son œuvre prend la les choses par leur nom. » Il rejette les assigna- écrivain musicien sans attaches, alors même
delà de l’économie, c’est surtout de réfléchir à forme de nouvelles, de courts textes intros- tions à une identité figée, qu’elle soit fran- qu’invité partout dans le monde, il est
l’écriture des sciences sociales et des humanités pectifs, d’aphorismes, mais aussi, comme çaise, sénégalaise ou autre : « L’important, c’est aujourd’hui tourné vers l’œuvre intellectuelle
depuis l’Afrique. » Cette démarche est au cœur dans Ishindenshin (2017), de poèmes, ou le sujet en action, qui crée et recrée. Le véritable encore à venir. On se dit en le quittant qu’au
de son livre le plus remarqué, Afrotopia (Phi- d’une brève et bouleversante pièce de théâ- territoire de l’humain, c’est l’intime. » C’est en milieu de sa vie, il n’a plus besoin de choisir, il
lippe Rey, 2016). Il y dépeint l’horizon d’une tre sur ce gouffre humain qu’a été le géno- imaginant « une révolution radicale des indivi- a retrouvé le chemin de ses rêves. h
·
8
S A M E D I 1 ER D É C E M B R E 2 0 1 8
E N I M AG E S LE MONDE

La
palette Avant de devenir l’étendard des « gilets jaunes », cette couleur

politique avait été revendiquée par les syndicats briseurs de grève au tout
début du XXe siècle pour se démarquer des « rouges » (socialistes)
et des « blancs » (monarchistes). Et avait qualifié la « vague »
qui a porté la victoire d’Emmanuel Macron en 2017

du
jaune
Rassemblement de « gilets jaunes » sur les Champs-Elysées, à Paris, le 24 novembre. BENJAMIN GIRETTE POUR « LE MONDE »

M AR ION DU PON T C’est au moment d’éditer mes images, devant déjà revêtu cette couleur au début du Un usage similaire plus contemporain du
ces quelques centaines de photographies de XXe siècle. Le premier « syndicat jaune » naît jaune peut être relevé : à l’annonce des résul-

I
mpossible à rater : le bien nommé « gilet gilets fluorescents, que cela m’a sauté aux ainsi après la grève générale des usines du tats des élections législatives de 2017, et alors
de haute visibilité », souvent raccourci yeux : avec ce choix, les manifestants se sont Creusot en 1899 – mais si l’origine du terme que les journalistes constataient la probabi-
en « gilet jaune », a envahi ces dernières comportés en véritables professionnels de la est incertaine, elle est à chercher du côté de lité que La République en marche remporte
semaines notre champ visuel. Choisi politique et de la communication. » leurs opposants. Ce sont d’abord les « rou- près de 400 sièges, l’expression « vague
comme signe distinctif par les manifes- ges » qui qualifient de « jaunes », couleur des jaune » s’imposa rapidement pour qualifier
tants et comme étendard de leur méconten- COULEUR DES TRAÎTRES ET DES COCUS traîtres et des cocus, les ouvriers et les syndi- l’ampleur inattendue de cette victoire.
tement, le gilet jaune est devenu en quelques Mais là n’est pas le seul avantage de cet cats s’opposant à la grève et à la lutte, avant C’est que, quelques mois plus tôt, les rédac-
jours une nouvelle pièce du vestiaire contes- accessoire : le jaune, connoté plutôt négati- que, par un « retournement du stigmate », tions s’étaient vues confrontées à un pro-
tataire, au même titre que le bonnet rouge ou vement dans les sociétés occidentales, ceux-ci ne le revendiquent ensuite. blème : quelle couleur attribuer à Emma-
le K-Way noir des black blocs. n’abonde pas dans le champ politique ; Dans un article intitulé « Les jaunes : un nuel Macron et à son mouvement dans les
Voilà un choix astucieux : très peu cher, obli- aucun parti français d’ampleur ne s’y réfère mot-fantasme à la fin du XIXe siècle » (Mots, infographies, et notamment celles repré-
gatoire dans tous les véhicules, il est simple à actuellement. Une aubaine pour des partici- 1984), le linguiste Maurice Tournier voit sentant les proportions des partis politiques
se procurer. Surtout, il est, de par sa fonction pants qui revendiquent le caractère apoliti- dans la promotion de cette épithète dans l’hémicycle de l’Assemblée ? Une
première (signaler un piéton sur le bas-côté que de leur mouvement : sa couleur ne ren- railleuse « l’aptitude que possède le jaune à bonne partie du spectre chromatique étant
de la route), hautement visuel. Le photogra- voie pas à la longue histoire des traditions fonctionner de manière adversative avec déjà associée à des tendances politiques
phe indépendant Benjamin Girette, qui a politiques françaises. d’autres couleurs déjà politisées, présentant dont le candidat répétait vouloir se déta-
couvert la mobilisation depuis le 10 novem- Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le une alternative nouvelle, populiste et cher, et Emmanuel Macron ayant conclu
bre, souligne l’importance de cet aspect : jaune est utilisé pour se démarquer d’orga- nationaliste (…) entre le rouge socialiste et le une alliance avec François Bayrou (dont le
« D’ordinaire, un gilet jaune dans le cadre est nisations politiques préexistantes. Consti- blanc monarchiste ». Il semble que cette parti se distingue par son choix de l’orange),
plutôt une plaie pour le photographe : il res- tué en opposition aux syndicats « rouges », fonction adversative ait pu, consciemment le jaune l’emporta progressivement pour le
sort si bien qu’il prend le pas sur le sujet princi- socialistes ou communistes, le « syndica- ou non, participer au choix du jaune lors du désigner. Un signe de plus de la recomposi-
pal de l’image. Cette fois-ci, pas de problème ! lisme jaune », favorable au patronat, avait mouvement actuel. tion du champ politique français ? h