Vous êtes sur la page 1sur 15

Délégation Alsace

2017

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

PRESTATIONS DE MAINTENANCE

DES INSTALLATIONS ET DES RESEAUX

ELECTRIQUES

DU CAMPUS DU CNRS DE CRONENBOURG

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 1 sur 15
Délégation Alsace
2017

SOMMAIRE

1. OBJET DU MARCHE .................................................................................................................... 3


2. DOCUMENTS TECHNIQUES – ABREVIATIONS - TERMINOLOGIES .............................................. 3
2.1. DOCUMENTS TECHNIQUES APPLICABLES ......................................................................... 3
2.2. ABREVIATIONS .................................................................................................................. 4
2.3. TERMINOLOGIES................................................................................................................ 4
3. ORGANISATION DES ACTIVITES DE MAINTENANCE .................................................................. 5
3.1. DEFINITION DES OPERATIONS DE MAINTENANCE ............................................................ 5
3.2. GENERALITES .................................................................................................................... 5
3.3. NIVEAU D’INTERVENTION DEMANDE ............................................................................... 6
3.4. TACHES ASSUREES PAR LE SERVICE TECHNIQUE ET LOGISTIQUE DU CNRS. .................... 6
3.5. TACHES ASSUREES PAR LE TITULAIRE DU MARCHE ......................................................... 7
3.5.1. MAINTENANCE PREVENTIVE ......................................................................................... 7
3.5.1.1. But ........................................................................................................................ 7
3.5.1.2. Fréquence ............................................................................................................... 7
3.5.1.3. Plage d’intervention .................................................................................................. 8
3.5.1.4. Planification ............................................................................................................ 8
3.5.1.5. Prestations réalisées .................................................................................................. 8
3.5.1.6. Compte-rendu d’intervention ...................................................................................... 8
3.5.2. MAINTENANCE CORRECTIVE ......................................................................................... 9
3.5.2.1. But ........................................................................................................................ 9
3.5.2.2. Modalité d’intervention ............................................................................................. 9
3.5.2.3. Plage d’intervention .................................................................................................. 9
3.5.2.4. Délai de remise en état de l’équipement ...................................................................... 10
3.5.2.5. Compte-rendu d’intervention .................................................................................... 10
3.5.3. TRAÇABILITE DES INTERVENTIONS ............................................................................. 10
3.5.4. DISPOSITIONS DIVERSES .............................................................................................. 10
Valorisation des déchets ............................................................................................................. 10
4. ORGANISATION ET COORDINATION TECHNIQUE .................................................................... 10
5. MOYENS HUMAINS ET MATERIELS – CONTRAINTES ............................................................... 11
5.1. MOYENS HUMAINS .......................................................................................................... 11
5.2. MOYENS MATERIELS ....................................................................................................... 12
6. GARANTIE DE CONTINUITE DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE......................................... 12
7. QUALITE DES PRESTATIONS .................................................................................................... 12
8. DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS ACTUELLES ........................................................................ 12
8.1. BATIMENTS ET IMPLANTATIONS ..................................................................................... 12
8.2. POSTES DE TRANSFORMATION ........................................................................................ 13
8.3. LES CANALISATIONS ELECTRIQUES ................................................................................ 13
9. OPERATIONS DE MAINTENANCE PREVENTIVE ........................................................................ 13
9.1. CONTROLE MENSUEL DU FONCTIONNEMENT DES INSTALLATIONS HT .......................... 13
9.2. RELEVE DES COMPTEURS D’ENERGIE ............................................................................. 13
9.3. VERIFICATION TOUS LES 2 ANS DES POSTES H.T. DES BOUCLES RUE DU LOESS ET RUE
BECQUEREL ................................................................................................................................ 13
9.4. VERIFICATION TOUS LES DEUX ANS DE L’HUILE DES TRANSFORMATEURS A REALISER
LORS DES COUPURES .................................................................................................................. 14
9.5. VERIFICATION BIENNALE DES INSTALLATIONS BT ......................................................... 14
9.6. REMPLACEMENT DES AMPOULES DES CANDELABRES ET NETTOYAGE DES DOMES DE
CAMERAS .................................................................................................................................... 15
9.7. THERMOGRAPHIE INFRAROUGE : ................................................................................... 15

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 2 sur 15
Délégation Alsace
2017
1. OBJET DU MARCHE

Le CNRS confie au Titulaire du présent marché la maintenance des installations électriques, telles que définies au
paragraphe 8 « DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS ACTUELLES » et selon la décomposition définie au
paragraphe 3.3 « NIVEAU D’INTERVENTION DEMANDE ».

Par maintenance, il y a lieu de comprendre la maintenance préventive et la maintenance corrective, nécessaires au


bon fonctionnement des installations électriques du campus du CNRS de Cronenbourg, compte tenu d’un entretien
antérieur régulier et en fonction de leur vétusté.

Le présent document a pour objet de définir les conditions techniques et organisationnelles dans lesquelles le
Titulaire exécute ces prestations sur les installations électriques qui lui sont confiées.

Ce marché est à objectif de résultat.

2. DOCUMENTS TECHNIQUES – ABREVIATIONS -


TERMINOLOGIES

2.1. DOCUMENTS TECHNIQUES APPLICABLES

DOCUMENTS APPLICABLES (DA) :

DA 1 :
Le décret 92-158 du 20/02/1992 relatif aux Plans de Prévention.

DA 2 :
ED 723 (document INRS) Protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants
électriques.

DA 3 :
Manuel général d’exploitation des installations électriques C18-510 (UTE) et suivants (prévention du risque
électrique lors de travaux, interventions, essais, manœuvres). Les interventions réalisées sur les installations
électriques devront respecter la réglementation C18-510, y compris les fiches d’interprétations règlementant les
opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique.

DA 4 :
Normes électriques :
- NF C 15-100, y compris amendements, rectificatifs, mise à jour et fiches d’interprétation associés,
réglementant les installations électriques Basse Tension.
- NF EN 60204-1 et suivants, y compris amendements, réglementant la sécurité des machines – équipements
électriques des machines.

DA 5 :
Normes électriques NF C 15-200, y compris fiches d’interprétations, réglementant les installations électriques Haute
Tension.

DA 6 :
Cahier des règles techniques et conditions générales applicables aux installations électriques n° 586 d’octobre 1992.

DA 7 :
L’arrêté du 25 juin 1980 réglementant les établissements recevant du public.

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 3 sur 15
Délégation Alsace
2017
DA 8 :
- Norme de maintenance FD X-60-010 qui définit les niveaux de maintenance des équipements
- Norme de maintenance NF X60-000 Avril 2016, qui définit la maintenance industrielle – fonction
maintenance.

2.2. ABREVIATIONS

CNRS :
Centre National de la Recherche Scientifique

APSAD :
Assemblée Plénière des Sociétés d'Assurances Dommages

BT :
Basse Tension

BPU :
Bordereau de Prix Unitaire

CCAP :
Cahier des Clauses Administratives Particulières

DPGF :
Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

HT :
Haute Tension

TGBT :
Tableau Général Basse Tension

Qualification HTA :
Qualification Haute Tension « A » (inférieur ou égal à 50KV)

Habilitations BC, BR et B2 :
Habilitations Basse Tension BC (chargé de consignation), BR (chargé d’intervention) et B2 (chargé de travaux
électriques)

Habilitation HC :
Habilitation Haute Tension HC (chargé de consignation)

2.3. TERMINOLOGIES

TERMINOLOGIES EMPLOYEES

Titulaire :

Désigne l’entreprise extérieure à laquelle est attribué le marché

Maître d’Ouvrage :

Désigne le Centre National de la Recherche Scientifique

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 4 sur 15
Délégation Alsace
2017
3. ORGANISATION DES ACTIVITES DE MAINTENANCE

3.1. DEFINITION DES OPERATIONS DE MAINTENANCE

La maintenance des installations électriques du CNRS s’appuie sur la définition des activités de maintenance
décrites dans le document DA 8.

Niveau 1 : Actions simples nécessaires à l’exploitation et réalisées sur des éléments facilement accessibles en toute
sécurité à l’aide d’équipements de soutien intégrés ou non. Ce sont par exemple, les réglages et contrôles qui
peuvent être effectués à l’aide d’instructions d’utilisation.

Niveau 2 : Actions qui nécessitent des procédures simples et/ou des équipements de soutien d’utilisation ou de
mises en œuvre simples. Ce sont par exemple, les contrôles de performances, certains réglages, les réparations par
échange standard de sous-ensembles. En règle générale, il s’agit d’interventions planifiées, comprenant des
vérifications élémentaires et/ou réglages simples (vérifications quotidiennes et entretien hebdomadaire), et/ou du
remplacement d’éléments consommables tels que voyants, fusibles.

Niveau 3 : Opérations qui nécessitent des procédures complexes et/ou des équipements de soutien d’utilisation ou
de mise en œuvre complexes. Ce sont par exemple, des réglages généraux, des opérations de maintenance
systématique délicates, des réparations par échange de sous-ensembles et/ou de composants. Ce type d’opération est
réalisé par un technicien qualifié à l’aide de procédures détaillées et d’équipements de soutien prévus dans les
instructions de maintenance.

Niveau 4 : Opérations dont les procédures impliquent la maîtrise d’une technique ou technologie particulière et/ou
la mise en œuvre d’équipements de soutien spécialisés. Ce sont des travaux importants de maintenance préventive et
curative à l’exception de la rénovation et/ou de la reconstruction.

Niveau 5 : Opérations qui impliquent un savoir-faire faisant appel à des techniques ou technologies particulières des
processus et/ou des équipements de soutien industriels. Ce type d’actions de maintenance (rénovation,
reconstruction) est effectué par le constructeur en atelier spécialisé.

3.2. GENERALITES

Le CNRS confie au Titulaire du marché :

 Les visites tous les deux ans (biennales) de maintenance préventive des équipements et des réseaux.
 Les interventions de maintenance corrective et de dépannage des équipements électriques de niveaux 3 à 5.
 La mise à jour des plans et schémas des installations, équipements et réseaux en cas de modifications par ses
soins.
 L’intervention de personnels dûment formés aux installations du site sur appel du CNRS de jour, de nuit, toute
l’année ainsi que les jours fériés (voir paragraphe 3.5.2).
 Toutes les activités annexes, nécessaires à l’activité principale (manutention, transport, nettoyage des locaux à
l’issue des interventions, etc.)

D’une manière générale :

 L’ensemble des activités de « Maintenance préventive et curative» est réalisé en étroite collaboration avec le
Service Technique et logistique du CNRS.
 Les interventions de maintenance, effectuées par le Titulaire, suivront des procédures prédéfinies par le CNRS.

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 5 sur 15
Délégation Alsace
2017
 Les techniciens auront une connaissance suffisante des installations qu'ils devront être en mesure de dépanner
dans les délais fixés. En outre, ils devront posséder toutes les qualifications et habilitations nécessaires au parfait
accomplissement de leurs tâches. Le Titulaire garantit que toutes les interventions satisferont aux
recommandations des constructeurs, aux règles de l’art, aux règlements et normes en vigueur. Il sera tenu pour
responsable si les installations n'atteignent pas un fonctionnement satisfaisant.
 Le CNRS s’engage à mettre à disposition une personne ayant connaissance du site afin d’accompagner le
prestataire en cas de dépannage.
 La maintenance des installations électriques se fera en veillant au respect des lois, des décrets, des arrêtés, des
règles, des normes en vigueur applicables aux marchés de maintenance de ce type. Si une nouvelle
réglementation ou norme entre en vigueur, le Titulaire est tenu d'informer le CNRS sur les modifications à
apporter aux équipements ou installations pour les mettre en conformité. L’inobservation de cette règle pourra
engager sa responsabilité. Avant l’exécution de ses prestations, il appartient dans tous les cas au Titulaire de
s’assurer de la validité des textes réglementaires et d’identifier les autres textes réglementaires éventuellement
applicables à l’installation concernée.

Pour mener à bien ces missions, le Titulaire du marché réalise :

 L’élaboration de la planification prévisionnelle des activités de maintenance préventive systématique, en


collaboration étroite avec le CNRS
 Au minimum, une visite annuelle obligatoire du site et des installations, avec tous les intervenants
susceptibles d’opérer sur ces dernières, afin de garantir et de parfaire leurs connaissances en cas
d’intervention (durée prévisionnelle : 1 journée pour la première visite et une demi-journée pour les
suivantes).

3.3. NIVEAU D’INTERVENTION DEMANDE

Les prestations demandées dans le cadre du présent marché recouvrent les niveaux 3 à 5 de la norme précitée
(document DA 8). Les prestations se répartissent de la manière suivante :

TYPE D’INTERVENTION TITULAIRE SERVICES TECHNIQUES CNRS

Maintenance corrective Niveau 3 à 5 Niveau 1 à 2

Maintenance préventive Niveau 3 à 4 Niveau 1 à 2

Exploitation des installations - Réalisée par le CNRS

Pour assurer certaines missions spécifiques, notamment l’entretien de niveau constructeur des équipements des
postes « Haute Tension », le Titulaire du présent marché peut faire appel à des spécialistes sous réserve de
l'acceptation préalable de chaque sous-traitant par le CNRS

3.4. TACHES ASSUREES PAR LE SERVICE TECHNIQUE ET


LOGISTIQUE DU CNRS .
Les taches suivantes seront effectuées par le service technique et logistique du CNRS, et par conséquent, ne sont pas
à la charge du titulaire :

 L’exploitation des réseaux électriques, y compris les reconfigurations de réseaux, les essais et visites de contrôle,
les rondes de surveillance, etc…
CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 6 sur 15
Délégation Alsace
2017
 La validation de la planification des reconnaissances avec l'ensemble des services concernés
 L’interface avec les laboratoires et les différents services du Campus
 La consignation électrique (avec rédaction d’une attestation de consignation, autorisation de travail et avis de
réquisition) des équipements (cellules H.T, …)
 La déconsignation et les essais de bon fonctionnement à l’issue de l’intervention
 La surveillance et le suivi général des interventions réalisées par le Titulaire du marché
 Le suivi technique des installations et du marché de maintenance
 La décision d’une maintenance corrective et son constat d’exécution
 L’accompagnement par le Service technique et Logistique du CNRS, lors des interventions du titulaire

3.5. TACHES ASSUREES PAR LE TITULAIRE DU MARCHE

La maintenance des installations décrites au paragraphe 8 « DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS


ACTUELLES » consiste à assurer les prestations suivantes :
Le Titulaire du marché assurera les prestations décrites ci-après,

Certaines interventions pourront être proposées par le Titulaire (remise en état des équipements, protection, réfection
des installations filaires, etc…) mais elles ne pourront être exécutées sans l’accord préalable du CNRS. Le CNRS
procédera à une consultation le cas échéant concernant la réalisation des prestations.

De manière générale, le Titulaire est tenu d’assurer la fourniture des consommables, pièces de rechange et
accessoires nécessaires aux opérations de maintenance.

L'approvisionnement de tous les matériels consommables (inclus fourniture de carburant / fuel) incombe au Titulaire
et notamment (liste non exhaustive) :

- Les produits de nettoyage, produits lubrifiants, graisse normalisée répondant aux spécifications des constructeurs et
aux normes en vigueur pour les prestations d'entretien sur les installations Haute Tension, etc.
- Tous les consommables pour l’analyse d’huile
- Tous les consommables nécessaires à la maintenance des tableaux électriques
- Le Titulaire assure également l'approvisionnement strictement nécessaire des boîtes de jonction et de
toutes les fournitures et accessoires strictement nécessaires (câbles, cosses, etc.) permettant d'effectuer les
réparations nécessaires en cas de rupture de l'un des câbles (alimentation en énergie électrique) et ce dans un délai
maximum de 1 jour ouvrable.

Ces boîtes de jonction devront être adaptées à tous les types de câbles existants sur le CAMPUS, et en particulier :

- de section 35, 50, 95 et 150 mm², cuivre ou aluminium, multipolaires ou unipolaires, pour les câbles
Haute Tension,
- de section allant jusqu'à 240 mm², cuivre ou aluminium, multipolaires ou unipolaires, pour les câbles
Basse Tension,
- 15, 30 et 56 paires blindées paires par paires AWG 20.
3.5.1. MAINTENANCE PREVENTIVE

3.5.1.1. But
La maintenance préventive a pour objet de réduire la probabilité de défaillance ou de dégradation d’un
équipement et/ou d’un service donné.

3.5.1.2. Fréquence
Les opérations de maintenance préventive sont réalisées selon les périodicités définies au paragraphe
9 du présent document.

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 7 sur 15
Délégation Alsace
2017
3.5.1.3. Plage d’intervention
Les interventions préventives, perturbantes pour l’exploitation des installations et entraînant des
coupures totales du réseau de distribution électrique « Electricité de Strasbourg » et/ou de
l'alimentation électrique des différents bâtiments du CAMPUS, seront effectuées de jour entre 06h00
et 18h00.

Pour les opérations de coupure planifiées, le Titulaire prendra toutes les dispositions nécessaires pour
effectuer la coordination entre la planification des coupures et nos différents concessionnaires.

En tout état de cause, le Titulaire ne pourra prétendre à aucune indemnisation en cas de report d’une
opération de maintenance suite à une décision du CNRS.

3.5.1.4. Planification
Le CNRS fournira un planning au titulaire au moins 5 mois avant la date prévue des opérations. Sur
ce planning seront programmées les dates, les heures, la durée des coupures ainsi que la liste des
bâtiments concernés.

Le Titulaire confirmera ce planning au CNRS au maximum 4 mois avant les opérations de coupure,
en précisant les moyens humains (qualifications des intervenants obligatoirement mentionnées) et
matériels.
Dans le cadre des coupures électriques, afin de permettre une réalisation efficiente des prestations
durant les coupures et en limiter la durée, il est demandé au Titulaire qu’au minimum 75% des
intervenants pour l’exécution des taches de maintenance préventive dans le cadre des coupures soit
des employés formés au préalable par le titulaire et connaissant le site (ayant réalisé une
reconnaissance du site dans le cadre de la position 3.2 du Bordereau des Prix Unitaires)

Nota : date prévisionnelle des coupures : 1ère quinzaine d’août sur une durée de 15 jours environ (le
Service Technique et Logistique du CNRS confirmera la date d’intervention).

3.5.1.5. Prestations réalisées


Elles se caractérisent par l’exécution de toutes les opérations listées au paragraphe 9 « OPERATIONS
DE MAINTENANCE PREVENTIVE », qui comprend notamment les vérifications et tests
nécessaires au bon fonctionnement des équipements électriques.

Les visites de conduite, d'entretien, de contrôle et de tests nécessaires pour assurer une garantie de bon
fonctionnement seront effectuées par des spécialistes selon les périodicités définies et / ou selon les
prescriptions des constructeurs. Ces équipes possèderont tous les outillages nécessaires et conformes à
la réglementation.

La durée des interventions d'entretien devra être aussi réduite que possible. Ces interventions seront
effectuées de manière à n'entraîner aucune gêne dans le fonctionnement du campus. Le Titulaire est
donc tenu de mettre en œuvre les moyens (humains et matériels) nécessaires permettant de respecter
cette contrainte (cas des coupures en énergie électrique de longue durée pour maintenance).

Dans ce cadre, le titulaire fournira notamment les groupes électrogènes adaptés (carburant et divers
câbles inclus) nécessaires au bon déroulement des opérations de coupure.

Par ailleurs, dans le cadre de sa maintenance, le Titulaire procédera à l’échange de toutes les pièces
dont il juge le remplacement nécessaire après accord du Service Technique et Logistique du CNRS.

3.5.1.6. Compte-rendu d’intervention


A l’issue de la visite préventive et pour chaque poste ou équipement, le Titulaire établira un compte-
rendu d’intervention comportant au minimum :

o Une fiche de visite mentionnant :


 Le nom du site
 La marque et le type de l’équipement maintenu, ainsi que son lieu d’implantation

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 8 sur 15
Délégation Alsace
2017
 La liste de toutes les opérations courantes de maintenance et de vérifications effectuées au
cours de la visite, complétées par des observations
o Une note de synthèse donnant pour chaque poste (ou équipement) une appréciation de son état
général, ainsi que les recommandations pour une éventuelle remise à niveau.
o Un état pour chaque poste (ou équipement) signalant les ensembles, sous-ensembles, pièces ou
composants devant être remplacés immédiatement ou à une échéance prévue.

3.5.2. MAINTENANCE CORRECTIVE


3.5.2.1. But
La maintenance corrective recouvre toutes les activités réalisées après la défaillance de(s)
l’équipement(s) ou la dégradation de sa fonction, pour lui permettre d’accomplir une fonction requise
(curatif), au moins provisoirement (palliatif).

Ces actions sont notamment :


o La localisation de la défaillance et son diagnostic
o La remise en état avec ou sans modification
o Le contrôle de bon fonctionnement.

3.5.2.2. Modalité d’intervention


Suite à la panne (partielle ou totale) d’un équipement, et préalablement à toute demande
d’intervention du Titulaire, le Service Technique et Logistique du CNRS procédera aux premiers
contrôles et vérifications et établira un diagnostic sur l’équipement défaillant.

Si aucune de ces opérations ne permet la remise en état de fonctionnement normal de l’équipement


défaillant, le Service Technique et Logistique du CNRS déclenchera une demande d’intervention du
Titulaire par appel téléphonique, confirmée par télécopie ou par messagerie électronique.

Cette demande d’intervention se fera sur appel d’un numéro de téléphone unique et dédié, et
l’interlocuteur du Titulaire devra être un correspondant technique ayant la compétence nécessaire
pour les prestations et disponible à tout moment.

Dans l'intervalle séparant les visites de maintenance périodiques, le Titulaire du marché s'engage à
prendre toutes les dispositions nécessaires pour répondre à toute demande d’intervention de
maintenance corrective des équipements par des équipes qualifiées, compétentes, disposant des
outillages adéquats et ayant une parfaite connaissance du site, dans le but d’assurer la continuité du
bon fonctionnement des installations.

3.5.2.3. Plage d’intervention


En conséquence, en heures ouvrées (de 08h00 à 18h00), le Titulaire est tenu d’intervenir sur réception
d’un appel téléphonique (numéro dédié), et devra être impérativement sur site en moins d’une 1/2
heure à partir de la prise en compte de l’appel téléphonique

En dehors des heures ouvrées (de 18h01 à 07h59), le titulaire sera disponible 24 heures sur 24 durant
toute l'année (y compris le week-end et les jours fériés). Un technicien du titulaire, autonome et
outillé, est tenu d’être présent sur le site au maximum 1 heure après appel téléphonique du Service
Technique et Logistique du CNRS.

Selon le message reçu et/ou le degré d'urgence défini une fois sur le site, il peut se faire assister par un
deuxième technicien avec obligation d'intervention à nouveau dans 1 heure au maximum.

Le personnel susceptible d’intervenir sur le site doit avoir une parfaite connaissance des installations,
des réseaux et des postes de transformation (avec remise à jour régulière – cf. 3.2.). Ce personnel doit
être autonome et doit disposer de tout l’outillage nécessaire pour assurer ses missions.
En cas d’incident nécessitant des moyens lourds d’intervention (humains et/ou matériels), les
techniciens de renfort du Titulaire devront être présents sur le site au maximum 4 heures après
l'appel émis par le Service Technique et Logistique du CNRS (y compris le week-end et les jours
fériés).
CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 9 sur 15
Délégation Alsace
2017

La rémunération de cette prestation se fera dans le cadre prévu dans le Bordereau des Prix Unitaires
après émission d’un bon de commande après validation par le responsable du Service Technique et
Logistique du CNRS et tiendra compte des nombres d’heures passées pour l’intervention, selon un
coût horaire défini et dans les conditions définies dans le Bordereau des Prix Unitaires.

3.5.2.4. Délai de remise en état de l’équipement


Le Titulaire s’engage à remettre dans les meilleurs délais l’équipement en état de fonctionnement
nominal (par remise en état de l’installation défaillante ou par la mise en œuvre d’une solution
palliative) sous 8 heures à compter du début de l’intervention (hors cas de force majeure).

3.5.2.5. Compte-rendu d’intervention


A l’issue de l’intervention de maintenance corrective, le Titulaire établira un compte-rendu de
l’intervention qui précisera :

- La marque et le type de l’équipement maintenu, ainsi que son lieu d’implantation,


- L’horodate de la défaillance de l’équipement,
- L’horodate de la remise en service,
- La durée de l’intervention,
- L’origine de la panne,
- La méthode de réparation de la panne,

- Les mesures éventuelles qui devraient être prises pour éviter une nouvelle panne de ce type,
- La liste des pièces utilisées,
- Le nom de l’intervenant, et la signature du compte-rendu.

3.5.3. TRAÇABILITE DES INTERVENTIONS

Le Titulaire s’engage à compléter les Bons de Travaux (format papier) qui lui seront fournis par le Service
Technique et Logistique du CNRS pour toutes les interventions correctives, préventives et travaux divers
réalisés sur les équipements à maintenir.

Toute intervention devra être obligatoirement précédée d’un ordre de service et/ou d’un bon de commande
valable émis par le CNRS. Les prestations exécutées sans bons de commande et/ou ordre de service valable
ne pourront donner lieu au paiement des prestations.

Les bons de travaux relatifs aux interventions de maintenance réalisées devront être complétés au plus tard 7
jours maximum après l’intervention.

3.5.4. DISPOSITIONS DIVERSES


Valorisation des déchets
D’une manière générale, le Titulaire s’engage à favoriser la valorisation « matière » des déchets
produits. L’enlèvement et le traitement des produits usagés (batteries, etc.) générés par les activités de
maintenance sont à la charge du Titulaire (avec fourniture du « Bordereau de Suivi de Déchets
Industriels » de ces déchets selon la réglementation en vigueur).

4. ORGANISATION ET COORDINATION TECHNIQUE


Pour l’organisation de la maintenance, le Service Technique et Logistique du CNRS désignera un coordinateur
technique qui sera l’interlocuteur du Titulaire pour définir et suivre les interventions. Le Titulaire mettra à la
disposition du coordinateur technique les numéros de téléphone permettant de contacter le personnel du Titulaire à
tout moment.

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 10 sur 15
Délégation Alsace
2017

5. MOYENS HUMAINS ET MATERIELS – CONTRAINTES

5.1. MOYENS HUMAINS

- Qualifications - Habilitations - Formations

Dans le cadre de l’exécution des prestations de maintenance, les intervenants du Titulaire devront posséder les
qualifications et habilitations en rapport avec la technicité mise en œuvre, afin de remplir les obligations
découlant de l’exécution du présent marché.

Ils devront être en mesure de consigner les installations (aussi bien HT que BT), notamment lors de toute
maintenance corrective.

Les intervenants du Titulaire disposeront ainsi de compétences et de qualifications Haute


Tension « A » (HTA), habilitations Haute Tension HC (chargé de consignation / chef
d’équipe) et H2V Essai, habilitations Basse Tension BC (chargé de consignation / chef
d’équipe), B2V Essai, BR (chargé d’intervention / chef d’équipe) et/ou B2 / B2V Essai
(chargé de travaux électriques), pour tous travaux relatifs aux prestations de maintenance du
présent marché.

Le titulaire transmettra au coordinateur du Service Technique et Logistique du CNRS, dès l’entrée en vigueur du
présent marché, une copie des qualifications et habilitations électriques de son personnel intervenant sur les
équipements du CNRS.

De plus, le titulaire est tenu de former son personnel intervenant aux techniques et technologies mises en œuvre sur
les équipements maintenus, ainsi qu’à la connaissance du site, des installations et des réseaux par le biais de visites
annuelles (cf. 3.2.), qui s’organiseront de la manière suivante :

- 1 journée de formation « Connaissance du site et des installations », pour tout le personnel


intervenant, après attribution du présent marché,
- Puis une ½ journée de formation « Connaissance du site et des installations », pour tout le
personnel intervenant, au minimum annuellement.

- Comportement - Sécurité

Le Titulaire est tenu d’exiger de son personnel et de ses éventuels sous-traitants :


- une tenue de travail spécifique et un comportement en adéquation avec les règles de sécurité et de
sureté,
- le strict respect des mesures de sécurité et de sûreté en vigueur sur le site,
- de porter les Equipements de Protection Individuelle (EPI) lorsque cela est nécessaire.

Le titulaire est tenu de respecter la réglementation en vigueur en matière d’équipements de protection individuelle
(EPI) du personnel.

Le Titulaire signalera dans les meilleurs délais au CNRS, tout remplacement de personnel nommé initialement,
et ce avant toute prise de fonction et avant toute intervention.

Un Plan de Prévention sera élaboré au plus tard avant le démarrage des activités. Le Titulaire vérifiera que ce
dernier correspond, en permanence, aux travaux à réaliser et à leurs conditions d'exécution.
D’une manière générale, il transmettra au Service Technique et Logistique du CNRS ou à son représentant le mode
opératoire avant toute opération de maintenance préventive.

- Remarque :
En cas d'intervention sur les installations électriques, la sécurité et la réglementation en vigueur devront être
systématiquement respectées.

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 11 sur 15
Délégation Alsace
2017
5.2. MOYENS MATERIELS
Dans le cadre de l’exécution des prestations de maintenance, le Titulaire devra mettre à disposition de ses équipes
d’intervention :
- les véhicules et les moyens d’appel, y compris les moyens de communication fixes ou mobiles,
- les outillages individuels et/ou collectifs, les équipements de mesure et de test lui permettant
d’assurer les travaux de maintenance (appareil de mesurage, sertissage et de serrage
dynamométrique avec fiche de validation annuelle du constructeur ou organisme agréé),
- les moyens de production d’énergie autonome (environ 12 Groupes Electrogène, carburant et
câbles inclus - cf. 9.3.),
- les moyens de manutention nécessaires au chargement et déchargement de son propre matériel,
- les échelles et escabeaux, échafaudages si besoin, etc.

Les matériels et équipements utilisés dans le cadre du présent marché devront satisfaire aux normes et exigences de
la législation en vigueur et le titulaire devra être en mesure de produire les attestations de contrôle, pour les matériels
subissant un contrôle périodique.

6. GARANTIE DE CONTINUITE DES PRESTATIONS DE


MAINTENANCE
Dans l’hypothèse où le Titulaire serait, pour des raisons indépendantes du CNRS, dans l’impossibilité d’assurer les
prestations (par exemple, en cas de grève de son personnel) et afin d’assurer la continuité du service, le Titulaire
s’engage à proposer des solutions de remplacement au CNRS.
A défaut, le CNRS se réserve le droit de faire appel à une autre société, aux frais du Titulaire et ce pour garantir la
continuité des prestations dans les conditions prévues au CCAG-FCS applicable.

Des pénalités pourraient être appliquées en cas de défaillance du titulaire conformément aux dispositions des
Conditions Particulières d’Achat (CPA) du CNRS.

7. QUALITE DES PRESTATIONS

Le présent marché est à obligation de résultat. Les prestations exécutées feront l’objet d’un suivi qualité.

8. DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS ACTUELLES

8.1. BATIMENTS ET IMPLANTATIONS


Le plan du Campus CNRS de Cronenbourg est disponible gratuitement sur le site internet de la Délégation Alsace
du CNRS à l’adresse suivante : http://www.alsace.cnrs.fr/acces/plan_cronenbourg.aspx

Les prestations seront réparties sur les bâtiments suivants :


Installations et Poste de livraison (partie Electricité de Strasbourg + Postes de livraisons + Administration),
Bâtiment 02
Installations Bâtiment 25
Installations Bâtiment 23
Installations Bâtiment 22
Installations Bâtiment 20
Installations Bâtiment 30
Installations Bâtiment 40
Installations Bâtiment 28
Installations Bâtiment 35
Installations Bâtiment 72
Installations Bâtiment 61
Installations Bâtiment 80

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 12 sur 15
Délégation Alsace
2017
8.2. POSTES DE TRANSFORMA TION

- les transformateurs,
- les cellules,
- les Tableaux Généraux Basse Tension (TGBT) et ses installations (réseau BT vers équipements),
 quantité totale : 18 transformateurs répartis dans 10 postes HT, 975 coffrets et tableaux
divisionnaires.

8.3. LES CANALISATIONS ELECTRIQUES

- les câbles H.T. entre le Poste de Livraison « Rue Becquerel » et les postes internes,
- les câbles H.T. entre le Poste de Livraison « Rue du Lœss » et les postes internes,
- et, d’une manière générale, toutes les canalisations électriques venant de l’artère principale allant vers
les coffrets terminaux.

9. OPERATIONS DE MAINTENANCE PREVENTIVE

Liste des opérations à réaliser concourant à la bonne exécution du marché :

9.1. CONTROLE MENSUEL DU FONCTIONNEMENT DES


INSTALLATIONS HT
Opération réalisée par le Service Technique et Logistique du CNRS.

9.2. RELEVE DES COMPTEURS D’ENERGIE


Opération réalisée par le Service Technique et Logistique du CNRS.

9.3. VERIFICATION TOUS LES 2 ANS DES POSTES H.T. DES


BOUCLES RUE DU LOESS ET RUE BECQUEREL
Les opérations suivantes sont réalisées sur les postes des boucles opérationnelles :

- vérification des batteries. Remplacement des batteries défectueuses et au plus tard tous les 4 ans,
- consignation des installations Electricité de Strasbourg avec demande formalisée au préalable
(concessionnaire),
- contrôle de l’absence de tension (VAT),
- documents administratifs,
- dépose des faces avant des cellules HT,
- nettoyage complet des cellules,
- graissage des parties actives, …
- nettoyage complet du poste de transformation, des transformateurs, des grilles de ventilation, …

Le titulaire devra prévoir et mettre à disposition des groupes électrogènes complets (prêts à l’utilisation,
carburant et câblage fourni), afin de permettre la réalimentation en énergie électrique d’installations
sensibles et vitales (congélateurs - 80°C, PC animalerie, informatique dans différents bâtiments, …).

La quantité de groupes électrogènes, ainsi que leur puissance respective, sera définie au préalable par le
Service Technique et Logistique du CNRS (environ 12 groupes, de 4 à 6 kVA, carburant et câbles inclus).

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 13 sur 15
Délégation Alsace
2017
Le titulaire devra également prévoir tout le matériel pour les travaux (projecteur halogène sur pied, rallonge
électrique, …), ainsi que pour les travaux de nettoyage (aspirateur, balai, seau, sac poubelles, brosse, …).

Chaque intervenant devra être muni de ses EPI et disposera d’une lampe frontale et portable.

Toutes anomalies constatées (fuite, boulonnerie défaillante, cellule détériorée, …) devront être immédiatement
signalées au représentant du Service Technique et Logistique du CNRS.

Les travaux s’échelonneront sur les 2 premières semaines d’août, suivant le planning d’intervention défini et
validé.

Chaque poste HT fera l’objet d’une fiche de contrôle et d’un compte-rendu, permettant le suivi du matériel.

9.4. VERIFICATION TOUS LES DEUX ANS DE L’HUILE DES


TRANSFORMATEURS A REALISER LORS DES COUPURES

Chaque transformateur fera l’objet d’un prélèvement d’huile pour analyse, avec le matériel d’usage en bon état, ainsi
que d’un complément d’huile si nécessaire (propre et non polluée).
Le titulaire devra, pour chaque transformateur, relever la plaque signalétique, fournir des flacons stériles ou des
seringues, prélever l’échantillon d’huile et procéder à son analyse.

L’analyse portera sur :

- valeur de la rigidité diélectrique


- aspect
- coloration
- teneur en eau
- indice d’acidité
- teneur en PCB

La prestation doit inclure la destruction de l’échantillon après analyse suivant la règlementation en vigueur.

Chaque transformateur fera l’objet d’une fiche de contrôle et d’un compte-rendu, permettant le suivi du
matériel, avec mention des résultats d’analyse et les commentaires associés.

9.5. VERIFICATION BIENNALE DES INSTALLATIONS BT

Détails des installations à contrôler :

- l’ensemble des tableaux électriques du site, soit une quantité d’environ 975 coffrets, armoires, TGBT, …
- tous les tableaux généraux alimentés à partir des postes HT ci-dessus, ainsi que les tableaux d’étages et
sous-tableaux d’étages qui sont raccordés à ces tableaux généraux.

Travaux à effectuer :

- démontage des plastrons face avant


- vérification de l’absence de tension (VAT)
- contrôle visuel de l’état de la filerie interne aux tableaux, armoires et coffrets
- dépoussiérage soigneux et complet
- vérification des connections Puissance (disjoncteurs et borniers) et contrôle Commandes (serrage de toutes
les bornes sans les casser)
- remontage des plastrons face avant
- mise en place d’étiquette de contrôle (attestant du passage d’un technicien)

Sont exclus des contrôles :

- les coffrets de prises


CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 14 sur 15
Délégation Alsace
2017

Le contrôle devra se faire lors des coupures générales, selon le planning d’intervention défini et validé.

Toutes anomalies constatées devront être immédiatement signalées au représentant du Service Technique et
Logistique du CNRS.

Ces installations BT feront l’objet d’une fiche globale de contrôle et d’un compte-rendu, indiquant les
anomalies constatées, permettant le suivi du matériel.

9.6. REMPLACEMENT DES AMPOULES DES CANDELABRES


ET NETTOYAGE DES DOMES DE CAMERAS

Le titulaire devra réaliser les prestations suivantes :

1. Remplacement d'un ensemble d'ampoules de candélabres installés sur le campus du CNRS

2. Nettoyage de l’ensemble des dômes des caméras (intérieur et extérieur) installées sur le campus du CNRS

A titre indicatif, quantité 2017 : environ 130 candélabres et 9 caméras (quantités susceptibles d’évoluer
dans le temps).

Sur la base d'un simple appel téléphonique du Service Technique et Logistique du CNRS, il sera programmé dans
les 2 semaines suivantes, la mise en œuvre d'un véhicule équipé d'une nacelle électrique (hauteur de plateau 7m,
déport 3m), ainsi que de 2 techniciens pour réaliser la prestation.
Pour l’utilisation de nacelles, le présent marché exige pour l’utilisateur la possession d’une autorisation de conduite
selon la législation en vigueur (CACES).

L'ensemble des sources lumineuses à remplacer est fourni par le CNRS.

Le titulaire devra appliquer un produit nettoyant anti goutte d’eau sur chaque dôme de caméra.

Ces prestations sont mutualisées et sont à réaliser entre 2 à 4 fois par année (durée minimale de 1 jour par
intervention), selon les besoins matérialisés par l’émission préalable d’un bon de commande parle CNRS.

9.7. THERMOGRAPHIE INFRAROUGE :

Le Titulaire pourra être amené à réaliser une opération d’une journée de contrôle thermographique IR des
installations maintenues, selon les recommandations de l'APSAD.

Le titulaire devra avoir été formé au contrôle et à l’expertise de la thermographie par infrarouge. Le titre
d’habilitation du contrôleur devra être transmis dans la réponse du titulaire.

La thermographie s’effectuera par tranche d’une journée, afin d’identifier quelques points particuliers sur les
installations électriques du campus du CNRS.

CCTP 2017 - Maintenance des installations et des réseaux électriques - Campus de Cronenbourg
Page 15 sur 15