Vous êtes sur la page 1sur 1

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parasite a été nommé en 1903 d'après le nom du biologiste écossais William Boog
Leishman[réf. souhaitée].

Épidémiologie[modifier | modifier le code]


Leishmania touche actuellement 12 millions de personnes dans 98 pays. L'incidence est
d’approximativement 2 millions de cas par an. Il y a 21 espèces responsables des infections chez
l'humain.
Certaines leishmanioses touchent d'autres mammifères que l'homme, et en particulier
les canidés, par exemple la leishmaniose canine (en) chez le chien, notamment en Europe
autour de la Méditerranée[réf. souhaitée].

Évolution[modifier | modifier le code]


Les détails de l'évolution du genre Leishmania ne sont pas très clairs, mais il est supposé qu'il a
une origine commune ancestrale avec le genre Trypanosoma. Le plus ancien taxon est celui de
la famille des Bodonidae suivi par Trypanosoma brucei : ces espèces récentes sont limitées au
continent africain. Le groupe de Trypanosoma cruzi avec les trypanosomes présents chez des
chauves-souris, des mammifères de l'Amérique du Sud et chez des kangourous suggèrent une
origine dans l'hémisphère sud.
Les sous-groupes restants sont Blastocrithidia, Herpetomonas et Phytomonas. Les quatre
genres Leptomonas, Crithidia, Leishmania et Endotrypanum semblent avoir une origine
commune1.
Les origines du genre Leishmania ne sont pas suffisamment définies2,3. Une hypothèse propose
une origine africaine, avec une migration vers les Amériques. Une autre hypothèse propose la
migration des Amériques, il y a 15 millions d'années, traversant le détroit de Béring. Une autre
théorie propose une origine paléarctique4,5. C'est bien la cause des épidémies actuellement
beaucoup plus évidentes6,7.
Un autre sous-groupe proche de Leishmania est Paraleishmania8.

Cette section ou cet article est une traduction incomplète (juillet 2017).
Vous pouvez modifier la page pour effectuer la traduction.
[afficher]

Portion de texte anglais à traduire en français

Espèces[modifier | modifier le code]


Il y a de nombreuses espèces différentes. De plus, il peut exister des hybrides entre espèces ; un
hybride possible a été signalé au Brésil entre Leishmania (V.) guyanensis et Leishmania (V.)
shawi shawi9.