Vous êtes sur la page 1sur 71

FIP RTWP ALL CONSTRUCT

MAJ de la FIP pour le déclenchement sur RTWP

1
KPI RTWP hors gabarit [-108;-98]
non
OK
Spécifique Huawei oui

Véri fication de 4A 3
2 Acti ver l a licence Rx Si gnal
l a bande Li cence Rx Signal Level Monitoring activée?
non Level Monitoring
pa ssante 3G
Spécifique Nokia oui

Remplacement oui
Spécifique Nokia

Ha rdware Prés ence d’une alarme Hardware ?


défectueux
3A
non
Si MORAN,
Checking
MOBSSAO
Reprise non commi ssioning MHA conforme à ce 4
commi ssioning qu’i l y a s ur l e Li velink ?
MHA
oui
Le probl ème s e
Reprise s i tue au niveau
non de l a baie
commi ssioning commi ssioning feerderloss et cable l ength conforme
5
feederloss et
7 À ce qu’i l y a sur le Li veLink
ca bl e length
oui 6 non
oui
Intervention terrain pour détection de RTWP hors gabarit s ur tous l es non Intervention terrain pour
brouilleur externe via RFSCan , FFT ou 6 s ecteurs , et toutes l es tes t d’inversion de secteurs.
outil d’analyse spectrale non porteuses? Le probl ème s e déplace-t-il?
Brouilleur identifié ?
On peut a voir un brouilleur de large RTWP hors gabarit sur une oui
cel l ule, ou une porteuse oui
Ba nde impactant plus d’1 porteuses
ma i s c’est ra re, donnée.

oui 7
oui 6
Décl enchement oui
ANFR Intervention terrain pour véri fication de la chaîne Véri fication de l a chaîne a ntennaire
a ntennaire (connectiques, bretelles, MHA, a ntenne) Et du commi ssioning (atténuation)
a vec mesures si besoin.
1-TRAITEMENT DES INTERFÉRENCES UPLINK
NSN
(MAJ DU MOD-OP)
Pré-requis
Les pré-requis avant toute intervention sur site :

• 2 charges de 50 Ohm .
• Prévoir un module Radio de la version présente sur site + MHA du même type(voir ce qu’il y a sur Océan)
• Un analyseur de spectre en définissant la bande UL du système qu’il soit U2100 ou U900 si necessaire.
• Avoir l’outils pour ajouter la License « Rx signal level Monitoring » en cas de la non visibilité de cet onglet sur la baie,
• connaitre les feeder_loss et les spécifications côté câblage du site ():
• Avoir accès sur océan pour vérifier que le référentiel est MAJ.

P RÉ REQUIS
1 KPI AVE_PRX_NOISE
AVE_PRX_NOISE
Description :
Le PRX Noise = Thermal Noise + external noise ➔ avec le Thermal Noise= -108 dBm.

Le KPI AVE_PRX_NOISE est disponible dans MyCom et Archipel avec une granularité horaire (historique de 2 semaines) ou journalière.
Le nombre de Cellules en Hors Gabarits remontées dans Archipel est 234 cellules à la date du 05/12/2014 sur le NORD (IDF y co mpris).

KPI
Avg_PRX_Noise>=-98 Avg_PRX_Noise<=-109 Avg_PRX_Noise>=-98 Avg_PRX_Noise<=-109
recurrence 4 jours sur 7 Recurrence 4 jours sur 7 Total sur la Zone NORD recurrence 4 jours sur 7 Recurrence 4 jours sur 7 Zone NORD Hors IDF
142 cellules/ 48 G2R 92 cellules/ 37 G2R 234 cellules /85 G2R 72 cellules/ 36 G2R 44 cellules/ 19 G2R 116 cellules /55 G2R
GRAND AXE=5 cells GRAND AXE= 0
INDOOR= 48 cells INDOOR= 3 cells INDOOR= 1 cell
MACRO= 84 cells MACRO= 86 cells MACRO= 71 cells MACRO= 43 cells
MICRO=4 Cells MICRO= 0
TGV= 1 cells TGV= 3 cells
TGV= 0 TGV= 1 cells
Le KPI AVE_PRX_NOISE doit être compris dans le gabarit [-101;-108]
avec une valeur nominale de -104,5dBm.

Les cellules dont le KPI n’est pas compris dans le gabarit [-98;-109] sont
considérées hors-gabarit avec une priorité P1.

La liste des cellules hors-gabarit pour toute France provient du module


Hors-Gabarit d’ARCHIPEL avec une récurrence 4jours sur 7 au lei de 6
jours sur 14 comme c’était avant.
SEUILS
Ce module Hors-Gabarit prend en compte la moyenne journalière du
bruit sur chaque cellule.
Le souci, c’est qu’en cas de problème sur la Main et La div: nous ne
pourrons pas détecter les sites ayant l’une des branches à -112 dBm
par exemple ou dont l’écart main/div est supérieur à 4 dB, puisque la
moyenne d’un logarithme tendra vers la plus grande valeur,
Ce problème Résolu en RU40➔ présence de KPI « Low RSSI ».
1 COMMENT SUIVRE EN LIVE LE NIVEAU DE SIGNAL SUR LA BAIE

• Il faut savoir que la charge de la cellule dépend de la valeur de PRX level.


• En effet , la cellule peut accepter des utilisateurs du moment où la charge totale ne dépasse pas 6dB.
• Ce niveau de charge est calculé à partir du niveau à vide. Ce dernier étant celui calculé aux heures creuses
( 0h ->4h)
• Voici une liste de KPIs qui doivent être corrélées avec un phénomène d’UL interférences. Ces KPI sont à
vérifier pour suivre l’impact de l’UL interférences
• RRC_CONN_STP_FAIL_AC
• Avg_PRX_Noise
• %Time PRX Overload: le %temps pdt lequel je dépasse ma charge UL.
• % UL load
• % HSDPA Radio Rejected

• Par contre, nous nous basons sur le « Avg_PRX_Noise » pour établir la liste des Top_Bad en UL Interférence.
2 LICENCE RX SIGNAL LEVEL MONITORING ACTIVÉE

Si la licence Rx Signal Level Monitoring est activée, on peut visualiser le niveau de bruit en direct sur chaque
branche en cliquant sur la cellule depuis BTS Site Manager.
3 ACTIVATION LICENCE RX SIGNAL LEVEL MONITORING

1. Sous NetAct / Administration : Ouvrir Licence Manager / Management / Distribute to Network


2. Sélectionner « Pool Licence » puis sélectionner la licence « Rx Signal Level Monitoring » puis « Find Target NEs »
3 ACTIVATION LICENCE RX SIGNAL LEVEL MONITORING
3. Sélectionner « WBTS » puis le nodeB sur lequel activer la licence et cliquer sur « Close »
4. Cliquer sur « Distribute to network »
3A
ACTIVATION MOBSSAO
Le vérification se fait dans le commissionnant 2G . La fonctionnalité est activée lorsque le paramètre « InstallationNotes » se met à "MOBSSAO" .
Déroulement de l’activation :
•Lock de la GSM
•Appliquer MOBSSAO dans le commissioning
•vérif du mappaing ces cellules sur U900

•delock d'abord de SFR puis BYT sur site 2-3 secteur


•delock BYT puis SFR sur site monosecteur

Une fois activé , nous devons avoir:


4 ACTIVATION LICENCE POUR L’UTILISATION MHA
• Avant toute chose, Il faudra s’assurer via « License Synchronization » que la License « Flexi WCDMA BTS AISG
MHA support » est présente.
• Une autre méthode pour vérifier cette License, serait de se connecter à la NodeB et de voir sur « License
Mangement » la présence de de cette License en ACTIVE.
4 VÉRIFICATION QUE LES MHAS SONT BIEN ALIMENTÉS

• Aussi, il faudra vérifier que l’alimentation passe bien au niveau des MHAs:

• En cas d’un site avec diversité: vérifier que le MHA est déclaré sur la Main & la Div.
(présentés par l’ANt1 & l’Ant3 du module Radio):
4 COMMENT SUIVRE EN LIVE LE NIVEAU DE SIGNAL SUR LA BAIE

Sur l’OMS je lance


l’Application »RNW Online
Monitoring » puis je sélectionne
mon RNC
4 COMMENT SUIVRE EN LIVE LE NIVEAU DE SIGNAL SUR LA BAIE

En double cliquant sur chaque cellule: je crée un « Cell Load » que je visualise en cliquant sur « Play » et
ensuite « Presentation »➔ je sélectionne par la suite uniquement le « PRX Noise »
Je peux à tout moment remodifier ma liste avec « Remove WCEL From selection »
4 COMMENT SUIVRE EN LIVE LE NIVEAU DE SIGNAL SUR LA BAIE

• Ce qui nous intéresse c’est UL !!


• L’interface « Cell Load monitoring » permet une capture en live des paramétres suivants:
• PrxNoise (UL) le bruit UL à vide, PRX=SNR+NF
• Avec SNR= Thermal Noise(= -108 dBm) et NF= le bruit ambiant,
• Prx-Target – Offset (UL) / Prx Target +Offset (DL)
• Prx Total (UL) / Ptx Total (DL)
• Load RT (LRT) (%) avec le L-Factor= LRT+LNRT
• Load NRT (LNRT) (%)
• Fractional Load (%)= Noise Raise/ Noise Power
• Ptx NRT (dBm) (DL)
• Ptx LC (dBm (DL) )/Prx LC (dBm) (UL)
• Ptx Target PS (dBm)/ Prx Target PS (dBm)= La moyenne optimale du Ptx Total (DL) / ou Prx (UL) Total
• Ptx Offset PS (dBm):la marge maximum que le PtXTarget can be exceeded,
• Prx Total (Residual) (dBm)
4 LES MESURES DE ROS OU VSWR
(RETURN LOSS)
• La mesure du ROS permet de connaître le pourcentage de Puissance transmise
• Le Return Loss: une alternative à la mesure du ROS

• Le Return Loss RL= 10*log 10(Prefl /Pfwd) avec Prefl La puissance Réfléchie et Pfwd La puissance sortant (incidente): Transmise
au niveau de l’antenne
• Le RL < 0 car 0< Prefl /Pfwd <1 ➔ plus on s’approche de 1 plus le log s’approche de 0
• ➔ plus on s’approche de 0 plus la valeur négative du « log » sera forte,
• Donc, dans un système très efficace, Prefl sera très faible➔ Prefl /Pfwd sera proche de 0 ➔ l’atténuation RL sera très
important.

• Dans le schéma ci-dessous, on a:


• UL Bandes basses [M1,M2]: avec un Pic de RL en M5  - 20 dB
• DL Bandes Hautes [M3M4]: avec un Pic de RL en M6  - 24 dB
4 LES MESURES DE ROS OU VSWR
(RETURN LOSS)
• L’objectif est de nous assurer que le taux de réflexion est le plus faible possible.

Antenne parfaitement adaptée. Système moins efficace car envoie moins Le cas où on a une très peu d’efficacité de
Pas de Réflexion. d’énergie dans l’Air. l’Antenne.
Toute l’énergie de la BTS rayonne via Cela nuit au rendement de la BTS puisqu’elle Toute l’énergie est réfléchie.
L’antenne est obligée d’absorber une partie de l’énergie
qu’elle envoie.
4 COMMISSIONING MHA

Dans OCEAN (Antenne > Mode Antenne) vérifier que la case TMA est
1. OCEAN (COMMISSIONING MHA) cochée « OUI » s’il y a un MHA sur site et contrôler que le champ
« Ref. TMA » correspond bien au type de MHA présent sur site.

2. OCEAN (PARAMÉTRAGE MHA)

Dans le paramétrage OCEAN


(Paramètres Cellules > General ), le
champ « MHA » doit être à YES si un
MHA est présent sur site, à NO s’il
n’y a pas de MHA.
4 COMMISSIONING MHA

2. MAXIMO

Le technicien doit pouvoir mettre à jour les extracts MAXIMO (dispo via Support Maintenance) avec le type du matériel présent sur site,
En cas d’incohérence entre OCEAN, MAXIMO et le commissioning, le Responsable côté SFR doit être mis au courant afin de mettr e le référentiel
Océan en conformité.
4 COMMISSIONING MHA

4. OMC (COMMISSIONING MHA)

Dans le commissioning de la baie (page « Antenna Line Settings » ),


vérifier que le commissioning MHA est cohérent avec OCEAN et avec
le matériel installé sur site :

• MHA in used
• MHA type
• WMH port
• MHA gain
• Feeder voltage
• MHA faults enabled
• Fault threshold

Le commissioning MHA dépend du type de baie et du type de MHA.


Le commissioning de chaque type de config est détaillé dans les slides
suivants.

Correspondance Type de MHA / Gain MHA MHA Gain


WMHA → 12dB
WMHB → 12dB
WMHC → 12dB
WMHD → 12dB
MDTA → 32dB
MDGA → 32dB
DTMAFV3 → 24dB
DTMAFV4 → 24dB
TMAFV4 → 24dB
4 COMMISSIONING MHA

TYPE DE MHA : WMHA/WMHB TYPE DE MHA : WMHA/WMHB


TYPE DE BAIE : FLEXI TYPE DE BAIE : US

MHA type:
WMHA ou WMHB
MHA type:
WMHA ou WMHB

MHA gain = 12 dB
MHA gain = 12 dB

BTU in use coché

Commissioning identique pour les branches MAIN et DIV. Commissioning identique pour les branches MAIN et DIV.
Les champs grisés ne sont pas modifiables. Les champs grisés ne sont pas modifiables.
4 COMMISSIONING MHA

TYPE DE MHA : WMHC TYPE DE MHA : WMHC


TYPE DE BAIE : FLEXI TYPE DE BAIE : US

MAIN MAIN

DIV DIV
4 COMMISSIONING MHA

TYPE DE MHA : WMHD TYPE DE MHA : WMHD


TYPE DE BAIE : FLEXI TYPE DE BAIE : US

Les WMHD sont détectés automatiquement par les Flexi. Le commissioning des WMHD sur une baie US est identique à celui des
WMHC (cf. slide précédent).
Il suffit de modifier le type de MHA pour WMHD.

MAIN

DIV
4 COMMISSIONING MHA

TYPE DE MHA : DTMAFV3/DTMAFV4 TYPE DE MHA : MDGA


TYPE DE BAIE : FLEXI TYPE DE BAIE : FLEXI
Les MDGA sont détectés automatiquement par les Flexi.
MHA type:
DTMAFV3 ou DTMAFV4

MAIN

MHA gain = 24 dB

Commissioning identique pour les branches MAIN et DIV.


Les champs grisés ne sont pas modifiables.

DIV

Dans le cas d’un site G900/U900, le site est équipé de 2 modules FXDA, l’un en mode dédié
2G et l’autre en mode dédié 3G. Il n’est pas nécessaire d’ajouter de combiner afin de partager la
chaine antennaire entre les systèmes G900 et U900 :
- chaque module RF émet sur une antenne,
- la diversité de réception est assurée grâce à la connexion des deux modules radio au travers du
connecteur RX div Output .
→ 1 seul port du MHA est commissionné sur le FXDA 3G, l’autre port est
commissionné avec « Used in » = « Other BTS »
5 COMMISSIONING FEERDERLOSS ET CABLE LENGTH

5. OCEAN (COMMISSIONING PERTES CÂBLES)

Dans OCEAN (Antenne > Mode Antenne) les champs « perte DL/UL »
doivent reprendre les valeurs de pertes câbles du dossier site
(Main = perte DL et DIV = perte UL).
Si les pertes renseignées dans OCEAN sont de 3dB (valeur par défaut),
elles sont probablement fausses.

3. OCEAN (PARAMÉTRAGE PERTES CÂBLES)


Dans le paramétrage OCEAN (Paramètres
Cellules > General), le champ
« Cableloss » doit reprendre la même
valeur de pertes câbles que le champ
« perte DL » (paramétrage spécifique).
5 COMMISSIONING FEERDERLOSS ET CABLE LENGTH

6. OMC (COMMISSIONING PERTES CÂBLES)

Dans le commissioning de la baie (page


« Antenna Line Settings » ), le champ « Feeder
loss » doit reprendre les valeurs « perte DL/UL »
d’OCEAN pour chaque ligne antennaire.

5. OMC (PARAMÉTRAGE PERTES CÂBLES)

En utilisant le clique droit sur la cellule « Show


all parameter »: il faut que la valeur du
« Feeder loss » côté RNC soit la même que sur
le commissionig (en se référent à ce qu’il y a
sur océan et sur le terrain)
5 COMMISSIONING FEERDERLOSS ET CABLE LENGTH
Dans OCEAN (Antenne > Mode Antenne > Feeder) vérifier qu’il existe un objet
feeder par ligne antennaire. Le champ « longueur » doit reprendre les valeurs
de longueurs de câbles du dossier site.
7. OCEAN (COMMISSIONING LONGUEURS DE CÂBLES) Note : long. de câble = long. feeder + long. bretelle haute + long. bretelle basse

7. OMC (COMMISSIONING LONGUEURS DE CÂBLES)

OK NOK

Dans le commissioning de la baie (page « Antenna


Line Settings » ), le champ « Antenna cable length »
doit reprendre la valeur « longueur » la plus élevée
parmi les 2 valeurs OCEAN. Les 2 branches MAIN et
DIV auront donc la même valeur cable length à
l’OMC.
6 VÉRIFICATION DE LA CHAÎNE ANTENNAIRE
Intervention sur site nécessaire pour vérifier la qualité de la chaîne antennaire.

▪ Confirmer le type de MHA installé sur site.


▪ Test d’inversion de secteurs :
• le problème se déplace → problème au niveau des aérien
• le problème ne se déplace pas → problème au niveau de la baie

• En cas où le tech n’arrive pas à tirer les câbles pour les croiser:
• On peut aussi placer deux charges à la sortie du Module Radio  ➔
Si le problème persiste c’est le Module Radio/ si c’est OK c’est la chaîne
antennaire qui est la raison du problème.
• ➔ Effectuer des mesure de ROS au niveau du câble Coaxial.  RX1
• Si On a du ROS: le problème vient des élements passifs de la châîne MHA

antennaire (câbles, antenne, bretelles…)


• Si il n y’a pas de ROS ➔le problème est ailleurs.
▪ Vérification des connectiques (serrage, étanchéité,…)
▪ ➔Pour une main ou une Div <-110 dBm: là c’est systématiquement un
problème matériel. Suspicion des resserrages mal faits ou connectiques
défectueuses. A refaire jusqu’à ce que le « Rx signal level » déscende -108 dBm.

▪ Vérification de l’état des bretelles et remplacement si besoin.


▪ Vérification du bon fonctionnement des MHAs: il faudra placer la charge en
entrée/& Sortie du MHA pour savoir si l’amplificateur est défectueux.
Si un problème d’aérien est identifié mais que la source n’est pas connue
précisément, effectuer des mesures en isolant chaque partie de la chaîne
antennaire avec des charges 50ohm (points 1 à 6 ci -contre )

Il y a 2 sorties et 2 entrées par MHA: on place la charge alors au niveau de la chaîne


principale Main:

▪ Mesurer le ROS au niveau de l’entrée  si c’est OK: alors tous les éléments
« Bretelles basses + Feeders + Bretelles hautes + Antenne sont OK.(Le ROS ne
mesure pas la qualité du MHA (Equipement actif)).
▪ Il nous reste à vérifier le MHA:
je place une charge à la sortir du MHA 
▪ ➔ si le problème persiste: c’est le MHA qui doit être changé/ si le problème
disparait alors c’est un Brouilleur externe/ou intermodulation.
▪ Dans ce cas: un analyseur de spectre est recommandé afin de le confirmé .
6 VÉRIFICATION DE LA CHAÎNE ANTENNAIRE

Vérifier le bon fonctionnement de MHA via l’appareil


d’analyse Spectrale.

En réalisant une boucle fermée du MHA via l’appareil de


mesure JD745A en envoyant un courant 12V (BIAS TEE) ➔
Si je reçois en UL un signal amplifié de 12 dB (correspondant
au gain 12dB de mon MHA) alors cela veut dire que mon
MHA fonctionne.

Note: pour cela il faut disposer d’un analyseur de spectre


JD745A avec 3 ports: 2 ports destinés à l’analyse des câbles
et un 3 ième pour la détection des brouilleurs externes.

M2 signal non amplifié en MHA bypass,


M1 signal amplifié (en UL)
6 VÉRIFICATION DE LA CHAÎNE ANTENNAIRE

Tandis que VSWR permet d’avoir la Puissance réfléchie dans


le domaine Fréquentiel , le DTF « Distance To Fault » permet
d’avoir la Puissance réfléchie dans le domaine Temporel.

Le DTF mesure les échos de l’impulsion envoyer dans le


câble en plaçant l’analyseur dans la position ❻.
6 LES PROBLÈMES D’INTERMODULATIONS
Lors de présence 2 signaux en DL (2G & 3G)ou (2G & LTE) ou(3G & LTE) qui sont
envoyés au même temps sur la même chaîne antennaire et qui sont indépendants
(des fréquences différentes)➔ on parle d’intermodualtion lors de mélange de ces
signaux en UL.

On parle d’intermodulation d’ordre 3: PIM3 entre l’UMTS et le GSM dans le cas


suivant:

Les problèmes d’intermodulations sont causés en général par des


dysfonctionnement de connecteurs (exemple connecteurs corosés )) peuvent être
détectés en en éteignant l’une des baies (le GSM par exemple) et en regardant le
comportement du signal en UL. L’amplitude du signal est inversement proportionnel à l’ordre de
l’intermodulation PIM.
On parle d’intermodulation d’ordre 7: PIM7 entre deux signaux LTE: Pour que le signal PIM soit visible, on s’arrêteà l’odre 3➔ PIM3
Avec SC0 & S599 des Subcarriers .
7 DÉTECTION DE BROUILLEUR EXTERNE
Si les test précédents ont conclu à un problème d’antenne ou un brouilleur externe, il est
possible de poursuivre l’analyse pour détecter précisément l’origine du problème.

Il existe plusieurs méthodes pour distinguer une antenne défectueuse d’un brouilleur externe:

▪ Mesures avec analyseur de spectre connecté à la sortie de la chaîne antennaire ( schéma


ci-contre).
• Présence de pics d’interférences → brouilleur externe → ANFR
• Pas de pics d’interférences→ remplacement antenne à prévoir
▪ Mesures avec analyseur de spectre et antenne directive « yagi »
• En connectant un analyseur de spectre à une antenne « yagi » il est possible de
détecter des brouilleurs externes et d’en déterminer l’origine exacte.
▪ Test de ré-azimutage de l’antenne de 90° à 180°
• Niveau de bruit OK → brouilleur externe → ANFR
• Niveau de bruit NOK → poursuite des investigations
2- TRAITEMENT DES INTERFÉRENCES UPLINK
HW
(MAJ DU MOD-OP)
1 ACCES a L’OMC huawei
U2000 via piXyS/SENTRY
Pour accéder à l’OMC Huawei, veuillez vous connecter à PIXIS. Si vous n’avez pas de compte PIXIS, merci de vous adresser à
votre référent OMC en région.
https://sentry.outils.private.sfr.com/

27/07/2018 TUTO QOS HUAWEI – DEX/SPAR 34


1 ACCES a L’OMC huawei
U2000 via SENTRY/CITRIX
https://sentry.outils.private.sfr.com/
Rechercher par le mot clé « Citrix »

VSR U2000-VSR lu2kradio21ch


SUD OUEST U2000-1 lu2kradio31ch
MED U2000-2 lu2kradio41ch
CE U2000-3 lu2kradio51ch

Login pwd (bureautique)


U + Login AUI
Chemin d’accès sous CITRIX : NMS>PROD>RADIO>HUAWEI

▪ Utilisez le login/mot de passe de votre service


27/07/2018 TUTO QOS HUAWEI – DEX/SPAR 35
1 ACCES a L’OMC huawei :
rechercher et accéder a un module de l'OMC
Main Topology:
Utiliser FUNCTION SEARCH pour accéder aux modules Huawei : exemple Main Topology

Trans Down
Site UMTS
Site GSM
1 Main Topology: Accès au Alarmes
• Dans Main Topology, Accéder à tous les sites 2G/3G/4G
• Recherche d’un site : Ctrl + f
• Afficher les alarmes : clic droit sur le NE + Query Alarm/Event > Alarm List

1 Current Alarmes :Alarmes actives.

2 Alarmes log : Historique des alarmes. Piste de


troubleshooting

3 Events Logs : Liste des events sur hardware et interface

permet de voir par exemple en plus de l'alarme s'il y a eu une action qui en est
la cause

MAJ SBR Juillet 2017


1 Accès aux commandes MML 2G
Le cell index sera utilisé dans
• En 2G Connexion au BSC (pas d’accès direct sur les BTS)
les commandes MML
• Cliquer droit sur la BTS « maintenance client » En cliquant sur le Node B : site
• Cliquer sur MML index

Il est possible de récupérer


le cell index 2G via MML en
connaissant le BTSName.
Voir Slide Suivant
1 Accès aux commandes MML 2G par G2R
1- Récupérer le BTSName en rentrant le G2R du site
2- Accéder au MML Cmd au MBSC du site
3- Lister toutes les cellules 2G du site ayant comme BTSName le nom du site

1
Autre methode
2

4
1 Accès au commandes MML 3G et 4G
Maintenance client sur la nodeB/eNodeB comme en 2G
CliqueR droit sur la nodeB/eNb « MML Command»
MML command de l’ENODEB/NodeB Maintenance client sur le RNC

3
3G
G

4
Info Cellules:
G 4G: LST cell
3G NodeB: ULOCELL
3G RNC: UCELL
4 Lock/Unlock une cellule 2G

• Aller dans Maintenance client (web LMT) en


faisant un clic droit sur la BTS
• Clic droit sur la cellule > « Modify Administrative
Status »

• Possibilité de désactiver la BTS


4 5 6 7 Etapes vérifications RTWP

1. Restarter les RRU


2. Eteindre la 2G pour vérifier si pb intermodulation
3. Vérifier les atténuations
4. Vérifier si présence TMA, qu’ils sont allumés
5. Vérifier la bande passante réservée (U2100=5Mhz et U900=4,2Mhz)
6. Inter terrain, faire vérifier le câblage + TMA. Faire inverser la chaine aérienne.
Xfeeder/mixfeeder

7. Inter ANFR pour brouillage externe


4 Activer/Désactiver une cellule 3G (niveau RNC)
Block/Unlock une cellule 3G (niveau RNC ou NB)

• Sur le RNC > sélectionner les RNC


• Sur la NodeB > clic droit sur la NodeB > MML command
UBL ULOCELL ou BLK ULOCELL + CellId (ne rien mettre pour bloquer tout d’un coup)
▪ ACT UCELL ou DEA UCELL + Cell_CI

• BLK UCELL ou UBL UCELL+ Cell_CI


4 Activer/désactiver une cellule/
Block/Unlock une cellule 4G
1) Activer/Désactiver
• Sur l a eNodeB > cl i c droit s ur l a NodeB > MML comma nd

➢ Activer une cel l ule => MML: ACT CELL

➢ désactiver une cellule => MML: DEA CELL


La différence entre lock/unlock et activer/deactiver
Le lock/unlock va juste couper l’émission au niveau du RRU.
La désactivation/activation c’est la mise en service la cellule
entre le mBSC/MME et le site.
2) BLOCK/UNLOCK
➢ Unlocker une cellule => MML: UBL CELL
• Sur la eNodeB > clic droit sur la NodeB > MML command

➢ Blocker une cellule => MML: BLK CELL


4 Reset 2G
• METHODE 1 : via Maintenance client
• Aller dans Maintenance client (web LMT) en faisant un clic droit sur la BTS
• Onglet « Device maintenance » et faire un clic droit sur la BTS à restarter

Level 3: pour un restart hardware


level 4: pour Hard + rechargement du soft de la
baie
• METHODE 2 : VIA MML CMD DU MBSC : RST BTS :
Choisir un des deux modes de rst
RESET BTS SOFTWARE
RESET BTS HARDWARE
4 Reset 3G
• Appliquer la mml cmd AU NIVEAU NODEB: rst btsnode => reset soft

• Il existe aussi une commande de reset hard: RST BRDPWROFF

• Attention : le reset de la carte UMPT(gere la NodeB) entraine la coupure de la 2G


• Le slot de la carte transmission est toujours dans le slot 7
4
Reset 4G
• Appliquer la mml cmd AU NIVEAU eNODEB: rst btsnode
• => reset soft

• Il existe aussi une commande de reset hard: RST BRDPWROFF


4 Connaître la version + type du RRU
• 2G : DSP BTSELABEL Retrouver le BtsId
1. Aller sur le Web LMT
• 0/60/0 pour le secteur 0 2. Sélectionner le site grâce
• 0/70/0 pour le secteur 1 3.
au G2R
Faire apparaitre l’infobulle
U900
• 0/80/0 pour le secteur 2 en laissant le curseur sur le
G2R
• Vpe : DSP BTSBRD: INFOTYPE=INPOSBRD, IDTYPE=BYID, BTSID=XXX

• 3G : DSP BRDMFRINFO

• if displayed as “RRU”, means RRU V1


• if displayed as “RRU2”, means RRU V2

• 2G : LST BTSrxubrd
4 REGLE D’INGENIERIE : Position du RRU (1/3)
• FDL (déploiement des MRRU uniquement)
Différentes positions de RRU définis
en fonction du type de déploiement
du produit RRU/MRRU suivant
FDR/FDL scénario.

o FDR BTS3900A (CROZON)


o FDR BTS3900L (CROZON)

Connaitre le type de BTS : LST CABINET

LST RRU: connaitre les RRU du site -> puis reset.


4 REGLE D’INGENIERIE : Position du RRU (2/3)

Exemple de configuration RRU

RRU
L2600

RFU : LRFU &


MRFU
4 REGLE D’INGENIERIE : Position du RRU (3/3)
Exemple de configuration FDR/ FDL

FDL
XRAN

MutuRAN BTS3900A FDR+FDL


« Extrait: doc config crozon »
4 TMA 2G
• Procédure2G
1. LST BTSRXUBP en 2G pour voir les atténuations + TMA ON/OFF
2. Pour modifier l’atténuation faire SET BTSRXUBP

Atténuation

Tma On/Off
remettre les atténuations à 4
SI PAS DE TMA
4 TMA 3G
• Procédure 3G
1. LST ANTENNAPORT pour voir si le TMA est activé
2. LST RXBRANCH pour voir les valeurs d’atténuation
renseignées (18 par défaut)
3. Pour modifier l’atténuation : MOD RXBRANCH
18= 9dB correspondant à 12 (Gain TMA)-9
(Atténuation)= 3dB de pertes câbles.

• Allumer TMA
– MOD ANTENNAPORT Atténuation
– MOD ANTENNAPORT: CN=0, SRN=60, SN=0, PN=R0A, ALDPWRSWITCH=ON;

• Pistes
– Res tart TMA
• MOD ANTENNAPORT: CN=0, SRN=60, CASE=REGULAR, AST=TMA12DB_AISG, PSP=R0B,
PWRSW=OFF puis ON
– Véri fication s euil injection puissance dans TMA
– Tma HS ? Utiliser l e KPI MEAN UL a nd DL BALANCE GRADE :
DL.
s i entre 5 et 7 OK. Si <5 PB s ur
Si TMA OFF : remettre
– Attenuation TMA va lue à 18 en 3G et 9 en 2G les atténuations à 0
4 configuration TMA 3G / 4G

• Connexion sur le NodeB LMT ou MML


– SCN ALD ;
– Récupérer le serial du TMA correspondant en alarme
– LST TMA ;
– Lister la configuration d’un ou plusieurs TMA
– DSP TMA ;
– interroger les informations dynamiques d’un ou plusieurs tma
– MOD TMA ;
– Préciser le nom du TMA, le scenario (Regular) et le numéro de série
– Vérifier que l’alarme est clearée
– RMV TMA ;
– Supprimer un tma
– add TMA ;
– Ajouter un tma
4 Paramétrage TMA
Alarme : RF Unit ALD Current Out of Range

Configuration TMA 2G • Configuration TMA 3G/4G


• LST antennaport
• LST BTSRXUBP pour voir si le • Ca s e1
• Power Supply Port = ROA

paramétrage est ok •

Power Supply Switch=ON
Power Supply Port = ROB
• Power Supply Switch=ON
• Case1 • Ca s e2
• Power Supply Port = ROA
• ANT_A_ALD_Power_Switch=ON •

Power Supply Switch=OFF
Power Supply Port = ROB
• ANT_B_ALD_Power_Switch=ON • Power Supply Switch=OFF
• Pour Installer le TMA
• Case2 • MOD ANTENNAPORT: CN=0, SRN=60, SN=0, PN=R0A,
PWRSWITCH=ON, TRESHOLDTYPE = TMA12DB_AISG ;
• MOD ANTENNAPORT: CN=0, SRN=60, SN=0, PN=R0B,
• ANT_A_ALD_Power_Switch=OFF PWRSWITCH=ON, TRESHOLDTYPE = TMA12DB_AISG ;
• MOD ANTENNAPORT: CN=0, SRN=70, SN=0, PN=R0A,
• ANT_B_ALD_Power_Switch=OFF PWRSWITCH=ON, TRESHOLDTYPE = TMA12DB_AISG ;
• MOD ANTENNAPORT: CN=0, SRN=70, SN=0, PN=R0B,
• Pour Installer le TMA •
PWRSWITCH=ON, TRESHOLDTYPE = TMA12DB_AISG ;
MOD ANTENNAPORT: CN=0, SRN=80, SN=0, PN=R0A,
• SET BTSRXUBP: IDTYPE=BYID, BTSID=xx, RXUIDTYPE=SRNSN, CN=0, SRN=60, SN=0, RXUTYPE=MRRU, HAVETT1=YES, MRRUATTENFACTOR1=9,
HAVETT2=YES, MRRUATTENFACTOR2=9, PwrSwitchA=ON, OverCurAlmThdA=450, OverCurClrThdA=400, UnderCurAlmThdA=30,
UnderCurClrThdA=40, PwrSwitchB=ON, ChkModB=MODE2, OverCurAlmThdB=450, OverCurClrThdB=400, UnderCurAlmThdB=30,
PWRSWITCH=ON, TRESHOLDTYPE = TMA12DB_AISG ;
UnderCurClrThdB=40; lst a
• MOD ANTENNAPORT: CN=0, SRN=80, SN=0, PN=R0B,
PWRSWITCH=ON, TRESHOLDTYPE = TMA12DB_AISG ;
• Pour configurer le TMA
• SCN ALD
• Si l’alarme « RF Unit ALD Current • ADD TMA: DEVICENO=1 , DEVICENAME="STMA_0_1", CTRLCN=0,
CTRLSRN=60 , SUBUNITNUM=1 , VENDORCODE="TY",
out of range » est toujours SERIALNO="TY1101900261NODE1";
• ADD TMA: DEVICENO=1 , DEVICENAME="STMA_0_1", CTRLCN=0,
présente, le TMA n’est pas installé CTRLSRN=60 , SUBUNITNUM=1 , VENDORCODE=" TY",
SERIALNO="TY1101900261NODE1";
ou est defaillant. • Définition de l’atténuation// Mettre les valeurs presents dans ocean
• LST RXBRANCH
• MOD RXBRANCH: CN=0, SRN=60, SN=0, RXNO=0, ATTEN=8;
• MOD RXBRANCH: CN=0, SRN=60, SN=0, RXNO=1, ATTEN=8;
4 Alarme : ALD Maintenance Link Failure 1/2
4 Alarme : ALD Maintenance Link Failure 1/2

MOD TMA

Reconfigurer le TMA avec le N°


de série du TMA qui a été
Scanné.
6 Mesure du RTWP
• Mesure du niveau de bruit uplink entre -101 et -
108
• Se connecter au Nodeb LMT, aller dans l’onglet
‘Maintenance’ > ‘Realtime specific monitoring’
> ‘Board RTWP’
• Cabinet 0 subrack 61 (ou 60 pour U900) slot 0 pour le secteur A
• Cabinet 0 subrack 71 (ou 70 pour U900) slot 0 pour le secteur B
• Cabinet 0 subrack 81 (ou 80 pour U900) slot 0 pour le secteur C

• Suffisant pour les conf G/U900


4 Atténuation : valeur dans OCEAN.
Correction PB RTWP (1/2)
Check Atténuations
• Différents cas de RTWP : Coté 2G : LST BTSRXUBP (Slide TMA 2G)
Coté 3G : LST RXBRANCH (Slide TMA 3G)
1. Interférence avec la 2G : Intermodulation, 18= 9dB correspondant à 12 (Gain TMA)-9
éteindre la 2G et observer le RTWP en live (Atténuation)= 3dB de pertes câbles.
puis faire vérifier la chaine antennaire. Valeurs par défaut 18.
2. Atténuation mal renseignée :

• vérifier que les TMA sont allumés


• vérifier que l’atténuation est bien
renseignée
• Vérifier que les conf U900/G900 ont la
même atténuation (Alarme : Inter-
System RF Unit Parameter Settings
Conflict)

3. Mixfeeder : Déséquilibre main div, les


coax ou les fibres sont inversés : faire
vérifier la chaine antennaire (alarmes RF
Unit RX Channel RTWP/RSSI Unbalanced)
4. Pb matériel : intervertir les RRU ou faire
vérifier la chaine antennaire (feeder,
connectique, étanchéité, TMA)
5. Interférences externes 3G : ANFR
6 Mesure du RTWP (compris entre -101 et -108)

• Mesure du niveau de bruit uplink entre -101 et -108


• Se connecter au Nodeb LMT, aller dans l’onglet ‘Maintenance’ > monitoring’ > ‘Board RTWP’

Récupérer les slots du RRU via DSP BRD


6 Mesure du ROS/VSWR 2G/3G
Alarme : RF Unit VSWR Threshold Crossed
• Pour mesurer le rapport d’onde stationnaire (ne pas dépasser 1.4)
• STR BTSVSWRTST pour la 2G depuis le WEB LMT en MML. Obligatoire pour les
configuration G900/U2100, G900 Only

La branche B
du
secteur B est
HS

• 3G : STR VSWRTEST
4A Correction PB RTWP (2/2)

• Détermination de la bande passante 3G


– A raison de 200kHz de Bande passante par canal, l’ensemble de la bande
U900 fait 4.2MHz
– En U2100 la valeur de la bande passante est de 5MHz
• Le mauvais paramétrage peut engendrer du RTWP
– LST FREQBWH

– SET FREQBWH
7 Vérification de la chaine antennaire
7 Recherche de brouilleurs en 900 Mhz
Pertubateur
Freq = 908.3 Mhz

/!\ ne fonctionne pas en U2100


FFT Fréquence Scan /!\ Cela peut être de l’intermodulation
Cette commande permet de voir le spectre
UMTS dans la bande utilisée. Le perturbateur est
le pic qui sort de la bande
Maintenance client sur le NodeB
ANNEXES
3G / NSN / Bruit UL cause WMHD
Impact et Détection Graphes
Descriptif du problème:
Bruit UL hors gabarit (aux alentours de -97 dBm à vide).
KPI en dérive:
AVE_PRX_NOISE

Méthode de détection : Projet Bruit.

Modification commissionning

Investigations
Vérification commissionning : 2 types de MHA commissionnés
(les classiques : WMHA et les MHA autodétectables : WMHD)
→ conflit
Vérification licence : Flexi WCDMA BTS AISG MHA Support
Licence nécessaire à la communication entre
manquante
module radio et WMHD

Actions correctives 1. Switch Off Alim MHA : 2. Après auto-détection, vérifier


Rajout de la licence
pour chaque MHA :
Décommissionning des MHA classiques WMHA : NOK - le module radio et l’antenne auxquels
→ besoin de faire un Switch off des alim pour détecter les WMHD il est affecté
proprement. - Qu’il est utilisé sur cette BTS

Infos complémentaires
G2R: 781124 1 : Lancer Antenna Line Management
Impact: site 2 : décocher cases AISG et DC volt associé
Période de dégradation: 3 : clic Send.
3G / Nokia / Echec HSDPA
Impact et Détection Graphes
Descriptif du problème: Hausse des échecs HSDPA sur les ◼ Graphes HSDPA
3 secteurs F1 et légère hausse échec RRC sur toutes les
cellules
KPI en dérive en dérive: Echec HSDPA
Sous compteurs: HSDPA Radio Rejected, HSDPA_DCH
Select
méthode de détection :
Détecté dans le cadre de la QDF J+1

Investigations
Echec HSDPA sur 2 secteurs cause HSDPA Radio Rejected,
HSDPA_DCH Select et des pic d’échecs HSDPA Radio Link
Estab Fail BTS
Pas d’alarme sur le site.
Site chargé sans une augmentation du trafic
Interférence UL à vide sur toutes les cellules du site à -87.
Vérification du commissionnig: Le MHA était déclaré sur les
antennes main et pas sur les div

Actions correctives
Reprise du commissionning en déclarant les MHA sur les
antenne div

Infos complémentaires
G2R:910861
Impact: Toutes les cellules du site impactées
Période de dégradation: 12/01/2011 au 04/02/2001
3G / NSN / Echecs RRC Radio + HSDPA cause UE + UL Noise

Impact et Détection Graphes


Descriptif du problème: Légère hausse lors
Importante dériv e (pas Déplacement de la dériv e sur F2
Dérive KPI apparue après quelques jours du sw ap US/Flexi d’OP) lors de l’ajout de porteuse
du swap de la baie
lors de la reprise de traffic à la rentrée de sept 2010 (swap le
18/08/2010, dérive apparue le 17/09/2010). Remplacement
de l’antenne
KPIs impactés : Echecs RRC, Echecs HSDPA, Bruit UL
Durée de la dérive : du 17/09/2010 au 13/05/2011 (~8 mois!)
KPIs en dérive
Dégradation d’échecs RRC de 2% à 15%
→ Cause Radio de 150/j à 5000/j en moyenne
Dégradation d’échecs HSDPA de 0.6% à 15% Taux Echecs RRC
→ Cause UE de 150/j à 3000/j en moyenne
Bruit UL instable : pics de ~ -90dB → Cause principale : Radio
Méthode de détection : Suivi KPI Post Swap

Investigations
▪ Vérifications paramétrage → ok
▪ Vérification crossfeeder et connectique → ok
▪ Vérifications équipements et connectique → ok (modules radio et
systèmes changés et partie basse câblage vérifié par NSN et par SFR
=> NodeB et câblage bas mis hors de cause). Taux Echecs HSDPA
▪ Audite complète de la chaine antennaire : → Cause principale : UE
→ Mise en évidence d’un disfonctionnement MHA et/ou antenne :
▪ Remplacement du WMHA en question => Mesure MHA OK, dérive tjs
présente.
→ Problème isolé au niveau de l’antenne même (U0)

Actions correctives
Après des longues investigations, une dizaine d’interventions terrain,
remplacement matériel, test de câblage, plusieurs pistes ont été
écartées et le défaut antennaire mis en évidence.
➔ Rem placement de l’antenne a permis de retrouver des KPIs
nom inaux

Bruit UL
Infos complémentaires → OK depuis le remplacement
d'antenne
G2R: 750098 (F3 x 2 HSD)
Impact: Secteur U0F1, ensuite U0F2 après ajout de porteuse
Période de dégradation: 17/09/2010 au 13/05/2011
10 4G: Interférence UL par rb (Cellule normale : [-120; -115])
Rssi 4G (1/2)
Cliquer sur Monitor/SignalingTrace/Signaling Trace Management
Cliquer sur Interférence Detect Monitoring : Sélectionner la cellule et lancer la trace

3
Monitoring en temps réel
Cell_Avg_Interference per RB
Cellule normale : [-120; -115]
10 4G: Interférence UL Rssi 4G par voie a & B (2/2)
1- Cliquer sur Maintenance Client du site EnodeB.
2 -Cliquer sur monitor / Board RTWP et choisir le RRU associé à la cellule LTE

3- Sauvegarder le résultat en cliquant sur la case « Save Path »

4 – Suivi en temps du RSSI 4G par


voie antennaire