Vous êtes sur la page 1sur 202

Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques

équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ROYAUME DU MAROC
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE
OFFICE NATIONAL DES AEROPORTS

APPEL D’OFFRES OUVERT


SUR "OFFRES DE PRIX"
N° 147 /15

FOURNITURE, INSTALLATION, MISE EN SERVICE ET CONTRAT


DE MAINTENANCE DES PASSERELLES TELESCOPIQUES
EQUIPEES DE CONVERTISSEURS 400 HZ ET DE MIRES DE
GUIDAGE POUR L’AEROPORT MARRAKECH MENARA

Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques


équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
ménara.

Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de


convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech ménara.

DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

Page 1 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

TABLE DES MATIERES

PREAMBULE 5
PARTIE I : AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT SUR "OFFRES DE PRIX" 8
CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES 11
ARTICLE 1 : OBJET DE L'APPEL D'OFFRES 11
ARTICLE 2 : MAITRE D’OUVRAGE 11
ARTICLE 3 : CONTENU DU DOSSIER D’APPEL D'OFFRES 11
ARTICLE 4 : CONDITIONS REQUISES DES CONCURRENTS 12
ARTICLE 5 : INFORMATION ET DEMANDE D’ECLAIRCISSEMENT 12
ARTICLE 6 : MODIFICATIONS AU DOSSIER D’APPEL D'OFFRES 13
ARTICLE 7 : LANGUE DE L’OFFRE 13
ARTICLE 8 : RETRAIT DES DOSSIERS D’APPEL D'OFFRES 13
ARTICLE 9 : JUSTIFICATION DES CAPACITÉS ET DES QUALITÉS DES CONCURRENTS. 14
ARTICLE 10 : PRESENTATION D'UNE OFFRE TECHNIQUE 16
ARTICLE 11 : DEPOT ET RETRAIT DES ECHANTILLONS, PROSPECTUS, NOTICES OU AUTRES
DOCUMENTS TECHNIQUES 16
ARTICLE 12 : CONTENU DES DOSSIERS DES CONCURRENTS 16
ARTICLE 13 : PRESENTATION DES DOSSIERS DES CONCURRENTS 17
ARTICLE 14 : DEPOT DES PLIS DES CONCURRENTS 18
ARTICLE 15 : RETRAIT DES PLIS DES CONCURRENTS 18
ARTICLE 16 : CAUTIONNEMENT PROVISOIRE 19
ARTICLE 17 : DELAI DE VALIDITE DES OFFRES ET DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION
19
ARTICLE 18 : EXAMEN ET EVALUATION DES OFFRES 20
ARTICLE 19 : MONNAIE DE L’OFFRE 20
ARTICLE 20 : RESULTATS DEFINITIFS ET JUSTIFICATION DES ELIMINATIONS DE L'APPEL
D'OFFRES 20
ARTICLE 21 : ANNULATION D'UN APPEL D'OFFRES 21
ARTICLE 22 : NOTIFICATION 21
CHAPITRE 2: DISPOSITIONS PARTICULIERES 22
PARTIE III : CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES (C.P.S) 32
CHAPITRE 1. CLAUSES ADMINISTRATIVES 32
ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE 32
ARTICLE 2 : MODE DE PASSATION DU MARCHE 32
ARTICLE 3 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE 32
ARTICLE 4 : CONNAISSANCE DU DOSSIER 32
ARTICLE 5 : REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX 33
ARTICLE 6: DOMICILE DU TITULAIRE 33
ARTICLE 7 : NANTISSEMENT 33

Page 2 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ARTICLE 8 : RESILIATION 33
ARTICLE 9 : REGLEMENT DES CONTESTATIONS 34
ARTICLE 10: ASSURANCE 34
ARTICLE 11 : ENTREE EN VIGUEUR ET APPROBATION 34
ARTICLE 12 : DROITS DE TIMBRES ET D’ENREGISTREMENT 34
ARTICLE 13: CAS DE FORCE MAJEURE 34
ARTICLE 14 : DOMMAGES 34
ARTICLE 15 : REPRESENTATION DU MAITRE DE L'OUVRAGE 34
ARTICLE 16 : DROIT APPLICABLE 35
ARTICLE 17: DROITS ET TAXES 35
CHAPITRE 2. CLAUSES TECHNIQUES -PARTIE 1- 36
ARTICLE 1 : MAITRE D’ŒUVRE 36
LE MAITRE D’ŒUVRE DU PRÉSENT MARCHÉ EST LA DIRECTION DE L’AÉROPORT DES
INFRASTRUCTURES. 36
ARTICLE 2: SOUS -TRAITANCE 36
ARTICLE 3 : CONTROLE ET VERIFICATION 36
ARTICLE 4 : BREVETS 36
ARTICLE 5 : NORMES 36
ARTICLE 6: GARANTIE PARTICULIERE 37
ARTICLE 7 : AGREMENT DU PERSONNEL EMPLOYE SUR L’AEROPORT 37
ARTICLE 8 : SUJETIONS RESULTANT DE L’EXECUTION SIMULTANEE DE TRAVAUX
INTERESSANT LES DIFFERENTS CORPS D’ETAT ET ENTREPRENEUR VOISINS 37
ARTICLE 9 : DELAI D’EXECUTION ET LIEUX DE LIVRAISON 38
ARTICLE 10 : PENALITES POUR RETARD 38
ARTICLE 11 : CAUTIONNEMENT DEFINITIF – RETENUE DE GARANTIE 38
ARTICLE 12: RECEPTION DES PRESTATIONS 38
ARTICLE 13 : DELAI DE GARANTIE 39
ARTICLE 14 : REVISION DES PRIX 39
ARTICLE 15 : MODE DE PAIEMENT 39
ARTICLE 16 : CIRCULATION DU PERSONNEL 40
ARTICLE 17 : DOCUMENTATION TECHNIQUE 40
ARTICLE 18 : FORMATION 41
ARTICLE 19: DESCRIPTION DES FOURNITURES 42
CHAPITRE 2. CLAUSES TECHNIQUES -PARTIE 2- 184
ARTICLE 1 : MAITRE D’ŒUVRE 184
ARTICLE 2 : LIEU D’EXECUTION DES TRAVAUX 184
ARTICLE 3: REVISION DES PRIX 184
ARTICLE 4 : SOUS-TRAITANCE 184
ARTICLE 5 : CONTROLE ET VERIFICATION 184
ARTICLE 6: BREVETS 184

Page 3 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ARTICLE 7: GARANTIE PARTICULIERE 185


ARTICLE 8 : CAUTIONNEMENT DEFINITIF – RETENUE DE GARANTIE 185
ARTICLE 9 : RECEPTION DES PRESTATIONS 185
ARTICLE 10 : DELAI DE GARANTIE 186
ARTICLE 11 : DUREE DU MARCHE 186
ARTICLE 12: MODALITES DE PAIEMENT 186
ARTICLE 13 : MATERIEL CONCERNE 187
ARTICLE 14 : PENALITES DE RETARD 187
ARTICLE 15: CONNAISSANCE DU DOSSIER 187
ARTICLE 16 : SPECIFICATION DU NIVEAU DE SERVICE 188
ARTICLE 17 : OBJECTIFS DU NIVEAU DE SERVICE 189
ARTICLE 18 : CONSISTANCE DES TRAVAUX 190
ARTICLE 19 : MAINTENANCE PREVENTIVE 190
ARTICLE 20 : MAINTENANCE CORRECTIVE 193
ARTICLE 21: PIECES DE RECHANGE 194
ARTICLE 22 : RAPPORTS & VALIDATION 194
ARTICLE 23 : HYGIENE, SECURITE, ASSURANCES, SURETE ET POLITIQUE QUALITE 194
ARTICLE 24: CIRCULATION DU PERSONNEL 195
ARTICLE 25 : RESPONSABILITES DU TITULAIRE 195
ARTICLE 26 : SECRET PROFESSIONNEL 195
ARTICLE 27: PROPRIETE INDUSTRIELLE OU COMMERCIALE 195
ARTICLE 28 OPERATIONS NON COMPRISES ET OBLIGATIONS DU TITULAIRE 196
ARTICLE 29 : DEFINITION DES PRIX 196
PARTIE IV : BORDEREAU DES PRIX-DE-PARTIE 1- 198
PARTIE IV : BORDEREAU DES PRIX-DE-PARTIE 2- 200

Page 4 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

PREAMBULE

Au sens du présent règlement, on entend par :


1- Attributaire : concurrent dont l'offre a été retenue avant la notification de l'approbation
du marché ;
2- Autorité compétente : l'ordonnateur ou la personne déléguée par lui pour approuver le
marché ou toute autre personne habilitée à cet effet par un texte législatif ou réglementaire;
3- Bordereau des prix : document qui contient une décomposition par poste des prestations
à exécuter et indique, pour chacun des postes, le prix applicable ;
4- Bordereau des prix pour approvisionnements : document qui indique la liste des
matériaux à approvisionner sur le chantier et les prix unitaires correspondant ;
5- Bordereau du prix global : document qui, pour un marché à prix global, indique la
prestation à réaliser et le prix forfaitaire correspondant ;
6- Concurrent : toute personne physique ou morale qui propose une offre en vue de la
conclusion d'un marché;
7- Conventions ou contrats de droit commun : sont des conventions ou des contrats qui
ont pour objet soit la réalisation de prestations déjà définies quant aux conditions de leur
fourniture et de leur prix et que le maître d'ouvrage ne peut modifier ou qu'il n'a pas intérêt à
modifier soit la réalisation de prestations qui en raison de leur nature particulière peuvent être
passées selon les règles de droit commun.
La liste des prestations qui peuvent faire l'objet de contrats ou de conventions de droit
commun est prévue à l’annexe 1 du règlement des marchés de l’ONDA. Cette liste peut être
modifiée ou complétée sur proposition de l’autorité compétente soumise, après adoption du
Conseil d’Administration, à l’approbation du Ministre chargé des Finances.
8- Décomposition du montant global : document qui, pour un marché à prix global,
contient une répartition des prestations à exécuter par poste, effectuée sur la base de la nature
de ces prestations; ce document peut indiquer les quantités forfaitaires pour les différents
postes ;
9- Détail estimatif : document qui, pour un marché à prix unitaires, contient une
décomposition des prestations à exécuter par poste et indique, pour chaque poste, la quantité
présumée et le prix unitaire correspondant du bordereau des prix ; le détail estimatif et le
bordereau des prix peuvent constituer un document unique dit « bordereau des prix-détail
estimatif » ;
10- Groupement: deux ou plusieurs concurrents qui souscrivent un engagement unique dans
les conditions prévues à l'article 140 du règlement des marchés de l’ONDA ;
11- Maître d'ouvrage: l’entité qui, au nom de l’Office, passe le marché avec l'entrepreneur,
le fournisseur ou le prestataire de services ;
12- Maître d'ouvrage délégué: toute administration publique ou tout organisme public
auxquels sont confiées certaines missions du maître d'ouvrage dans les conditions prévues à
l'article 144 du règlement des marchés de l’ONDA ;
13- Marché: contrat à titre onéreux conclu entre, d'une part, un maître d'ouvrage et, d'autre
part, une personne physique ou morale appelée entrepreneur, fournisseur ou prestataire de

Page 5 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

services ayant pour objet l'exécution de travaux, la livraison de fournitures ou la réalisation


de prestations de services tels que définis ci-après :
a) Marchés de travaux : contrats ayant pour objet l'exécution de travaux relatifs notamment
à la construction, à la reconstruction, à la démolition, à la réparation ou à la rénovation, à
l’aménagement et à l’entretien d'un bâtiment, d'un ouvrage ou d'une structure ainsi que les
travaux de reboisements.
Les marchés de travaux comprennent également les prestations accessoires aux travaux tels
que les forages, les levées topographiques, la prise de photographie et de film, les études
sismiques et les services similaires fournis dans le cadre du marché;
b) Marchés de fournitures : contrats ayant pour objet l'achat ou la location avec option
d’achat de produits ou de matériels. Ces marchés englobent également à titre accessoire des
travaux de pose et d'installation nécessaires à la réalisation de la prestation. La notion de
marchés de fournitures recouvre notamment :
- les marchés de fournitures courantes ayant pour objet l'acquisition par le maître
d'ouvrage de produits existant dans le commerce et qui ne sont pas fabriqués sur
spécifications techniques particulières exigées par le maître d’ouvrage;
- les marchés de fournitures non courantes qui ont pour objet principal l'achat de
produits qui ne se trouvent pas dans le commerce et que le titulaire doit réaliser sur
spécifications techniques propres au maître d'ouvrage ;
- les marchés de location avec option d’achat qui ont pour objet la location de biens
d’équipement, de matériel ou d’outillage qui, donne au locataire la possibilité d’acquérir, à
une date préalablement fixée, tout ou partie des biens loués, moyennant un prix convenu
tenant compte, au moins pour partie, des versements effectués à titre de loyers ;
La notion de marchés de fournitures ne recouvre pas l’acquisition et la location avec option
d’achat relatives à des biens immobiliers.
c) Marchés de services : contrats ayant pour objet la réalisation de prestations de services
qui ne peuvent être qualifiés ni de travaux ni de fournitures. La notion de marché de services
recouvre notamment :
- les marchés de prestations d'études et de maîtrise d'œuvre qui comportent le cas
échéant, des obligations spécifiques liées à la notion de propriété intellectuelle ;
- les marchés de services courants qui ont pour objet la réalisation de services pouvant
être fournis sans spécifications techniques particulières exigées par le maître d'ouvrage ;
- les marchés de location, sans option d’achat, notamment, la location d’équipements,
de matériels, de logiciels, de mobiliers, de véhicules et d’engins. La notion de marchés de
services ne recouvre pas la location de biens immobiliers ;
- les marchés portant sur les prestations d'entretien et de maintenance des équipements,
des installations et de matériel, de nettoyage et de gardiennage des locaux administratifs et
des prestations de jardinage ;
- les marchés portant sur les prestations d’assistance à la maîtrise d’ouvrage ;
- les marchés de prestations de laboratoires de bâtiment et travaux publics relatives aux
essais, contrôles de qualité des matériaux et essais géotechniques ;

Page 6 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

- les contrats portant sur les prestations architecturales.


14- Maître d’œuvre : Le maître d'œuvre est désigné par le maître d'ouvrage dans le cahier
des prescriptions spéciales. Celui-ci a la responsabilité du suivi de l’exécution et de la
réception du projet à réaliser.
15- Prestations : travaux, fournitures ou services ;
16- Prestataire : entrepreneur, fournisseur ou prestataire de services ;
17- Signataire au nom du maître d'ouvrage : l'ordonnateur ou son délégué désigné
conformément à la réglementation en vigueur ;
18- Sous détail des prix : document qui fait apparaître, pour chacun des prix du bordereau,
ou seulement pour ceux d'entre eux désignés dans le cahier des prescriptions spéciales, les
quantités et le montant des matériaux et fournitures, de la main-d’œuvre, des frais de
fonctionnement du matériel, des frais généraux, taxes et marges ; ce document n'a pas de
valeur contractuelle sauf disposition contraire prévue dans le cahier de prescriptions
spéciales;
19- Titulaire : attributaire auquel l'approbation du marché a été notifiée.

Page 7 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

PARTIE I : AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT


SUR "OFFRES DE PRIX"

N° 147 /15
(Séance publique)

Le 11/08/2015 à 10h00, il sera procédé, dans la salle de réunion du module de liaison du


Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V à l'ouverture des plis relatifs à l'appel d'offres sur
offres de prix concernant : Fourniture, installation, mise en service et contrat de
maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires
de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.
Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
Ménara.
Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.

Le dossier d’appel d’offres peut être retiré contre récépissé et paiement du prix
d’acquisition des plans, auprès de la cellule retrait des cahiers des charges au Département
des Achats situé au bâtiment de la Direction des Achats et de la Logistique (près de
l’Aéroport Mohammed V-Nouasseur). Il peut également être téléchargé à partir du portail des
marchés publics www.marchespublics.gov.ma et à partir de l'adresse électronique
www.onda.ma.

Le prix d'acquisition des plans et/ou des documents techniques est de 10,00 DHS.

Le cautionnement provisoire est fixé à la somme de:


- cautionnement provisoire de la fourniture, installation et mise en service des
passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage
pour l’aéroport Marrakech Ménara: 562 300,00 DHS.
- cautionnement provisoire du contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
Ménara: 27 150,00 DHS.

L’estimation des coûts des prestations établie par le maitre d'ouvrage est fixée à la
somme de:

- Estimation de la fourniture, installation et mise en service des passerelles


télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour
l’aéroport Marrakech Ménara: 37 488 000,00 DHS TTC.
- Estimation du contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Ménara:
1 812 000,00 DHS TTC/AN.

Le contenu, la présentation ainsi que le dépôt des dossiers des concurrents doivent être
conformes aux dispositions des articles 25, 26, 27, 28, 29, 30 et 31 du règlement des marchés
publics de l’ONDA.

Page 8 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Les concurrents peuvent :


 soit déposer contre récépissé leurs plis au Bureau d’ordre de la Direction Générale de l’ONDA sis
au Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V-Nouasseur ;
 soit les envoyer, par courrier recommandé avec accusé de réception, au bureau précité ;
 soit les remettre au président de la commission d'appel d'offres au début de la séance et avant
l'ouverture des plis.

Il est prévu une visite des lieux au profit des prestataires concernés le 16/07/2015
à 10 heures à l’Aéroport Marrakech Ménara.

Les pièces justificatives à fournir sont celles prévues par les articles 9, 10 et 12 du règlement
de la consultation.

IMPORTANT :
1. Il est expressément stipulé qu’en cas de divergence entre les dispositions de l’avis
d’appel d’offres paru dans la presse et celles du présent dossier d’appel d‘offres, ces
dernières seront tenues pour exactes.
2. Le dossier d’appel d’offres est consultable et téléchargeable sur le site de l’ONDA à
titre indicatif. Les concurrents intéressés doivent impérativement :
- soit retirer gratuitement le dossier d’appel d’offres au bureau de la cellule retrait
des cahiers des charges précitée et le paiement le cas échéant des prix
d’acquisition des plans et documents techniques ;
- soit télécharger le dossier d’appel d’offres du portail des marchés publics et le
paiement le cas échéant des prix d’acquisition des plans et documents techniques
au niveau de la cellule retrait des cahiers des charges précitée.

Page 9 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ROYAUME DU MAROC
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE
OFFICE NATIONAL DES AEROPORTS

APPEL D’OFFRES OUVERT SUR "OFFRES DE PRIX"


N° 147/15

Partie II : Règlement de la consultation

FOURNITURE, INSTALLATION, MISE EN SERVICE ET CONTRAT


DE MAINTENANCE DES PASSERELLES TELESCOPIQUES
EQUIPEES DE CONVERTISSEURS 400 HZ ET DE MIRES DE
GUIDAGE POUR L’AEROPORT MARRAKECH MENARA

Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques


équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
ménara.

Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de


convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech ménara.

DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

Page 10 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

PARTIE II : REGLEMENT DE LA CONSULTATION

CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES

ARTICLE 1 : OBJET DE L'APPEL D'OFFRES

Le présent règlement concerne la consultation relative à : Fourniture, installation, mise en


service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.
Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
Ménara.
Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.

La consistance des prestations demandées figure dans la partie III « cahier des prescriptions
spéciales ».

ARTICLE 2 : MAITRE D’OUVRAGE

Le maître d’ouvrage est l’Office National des Aéroports (ONDA).

ARTICLE 3 : CONTENU DU DOSSIER D’APPEL D'OFFRES

Le dossier d’appel d’offres comprend :


- L'avis d’appel d’offres,
- Le règlement de la consultation,
- Le modèle d'acte d'engagement,
- Le modèle de la déclaration sur l'honneur,
- Le cahier des prescriptions spéciales,
- Le bordereau des prix détails estimatifs,
- le modèle du bordereau des prix pour approvisionnements le cas échéant,
- Le sous détail des prix le cas échéant,
- Les plans et documents techniques le cas échéant.

Les textes règlementaires suivants font également partie du dossier de la consultation :


- le règlement relatif aux marches publics de l’Office National des Aéroports, approuvé
le 09 juillet 2014, téléchargeable sur le site de l’ONDA à l’adresse suivante :
http://www.onda.ma/Je-suis-Professionnel/Appels-d'offres/Règlementation-des-
marchés-de-l'ONDA ;
- les lois et règlements en vigueur au Maroc à la date de la publication du présent
dossier d’appel d’offres.

Tout concurrent est tenu de prendre connaissance et d’examiner toutes les instructions,
modèles et spécifications contenues dans les documents de la consultation. Le concurrent
assumera les risques de défaut de fourniture des renseignements exigés par les documents de
la consultation ou de la présentation d'une offre non conforme, au regard, des exigences des
documents de la consultation. Ces carences peuvent entraîner le rejet de son offre.

Page 11 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Bien que non jointes au dossier de la consultation, le candidat est réputé connaître tous textes
ou documents techniques applicables au contrat objet de la présente consultation.
Le concurrent ne peut se prévaloir dans l'exercice de sa mission d'une quelconque ignorance
de ces textes et, d'une manière générale, de toute la réglementation intéressant les prestations
en question.

ARTICLE 4 : CONDITIONS REQUISES DES CONCURRENTS

Conformément à l’article 24 du règlement des marchés de l’ONDA, peuvent valablement


participer et être attributaires des marchés publics, dans le cadre des procédures prévues par le
présent règlement, les personnes physiques ou morales, qui :
- justifient des capacités juridiques, techniques et financières requises ;
- sont en situation fiscale régulière, pour avoir souscrit leurs déclarations et réglé les
sommes exigibles dûment définitives ou, à défaut de règlement, constitué des
garanties jugées suffisantes par le comptable chargé du recouvrement, et ce
conformément à la législation en vigueur en matière de recouvrement ;
- sont affiliées à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale ou à un régime particulier de
prévoyance sociale, et souscrivent de manière régulière leurs déclarations de salaires
et sont en situation régulière auprès de ces organismes

Ne sont pas admises à participer aux appels d'offres :


- les personnes en liquidation judiciaire ;
- les personnes en redressement judiciaire, sauf autorisation spéciale délivrée par
l'autorité judiciaire compétente ;
- les personnes ayant fait l'objet d'une exclusion temporaire ou définitive prononcée
dans les conditions fixées par l'article 142 du règlement des marchés publics de
l’ONDA.
- Les personnes qui représentent plus d’un concurrent dans une même procédure de
passation des marchés.

ARTICLE 5 : INFORMATION ET DEMANDE D’ECLAIRCISSEMENT

Tout concurrent peut demander au maître d'ouvrage, par courrier porté avec accusé de
réception, par lettre recommandée avec accusé de réception, par fax confirmé ou par voie
électronique de lui fournir des éclaircissements ou renseignements concernant l'appel d'offres
ou les documents y afférents aux coordonnées suivantes :

Office National des Aéroports


Département des Achats
Aéroport Mohammed V – Nouaceur
Fax : 05 22 53 99 13

Cette demande n'est recevable que si elle parvient au maître d'ouvrage au moins sept (7)
jours avant la date prévue pour la séance d'ouverture des plis.
Tout éclaircissement ou renseignement, fourni par le maître d'ouvrage à un concurrent à la
demande de ce dernier, doit être communiqué le même jour et dans les mêmes conditions aux
autres concurrents ayant retiré ou ayant téléchargé le dossier d'appel d'offres et ce par lettre

Page 12 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

recommandée avec accusé de réception, par fax confirmé ou par voie électronique. Il est
également mis à la disposition de tout autre concurrent dans le portail des marchés publics et
communiqué aux membres de la commission d'appel d'offres.

ARTICLE 6 : MODIFICATIONS AU DOSSIER D’APPEL D'OFFRES

Exceptionnellement, le maître d'ouvrage peut introduire des modifications dans le dossier


d'appel d'offres sans changer l'objet du marché. Ces modifications sont communiquées à tous
les concurrents ayant retiré ou ayant téléchargé ledit dossier, et introduites dans les dossiers
mis à la disposition des autres concurrents conformément à l’article 19 du règlement des
marchés de l’ONDA.

Ces modifications peuvent intervenir à tout moment à l'intérieur du délai initial de publicité.

ARTICLE 7 : LANGUE DE L’OFFRE

L’offre préparée par le concurrent ainsi que toute correspondance et tout document
concernant l’offre échangés entre le candidat et l’ONDA doivent être rédigés en LANGUE
FRANÇAISE.

Tout document imprimé fourni par le candidat peut être rédigé en une autre langue dès lors
qu’il est accompagné d’une traduction en langue française par une personne/autorité
compétente, des passages intéressants l’offre. Dans ce cas et aux fins de l’interprétation de
l’offre, la traduction française fait foi.

ARTICLE 8 : RETRAIT DES DOSSIERS D’APPEL D'OFFRES

Le dossier de l’Appel d’Offres est mis à la disposition des concurrents dans le bureau indiqué
sur l’avis d’appel d’offres dès la parution de ce dernier au premier journal ou sur le portail des
marchés publics et jusqu’à la date limite de remise des offres.

Les dossiers de l'appel d'offres sont remis gratuitement aux concurrents à l'exception des
plans et documents techniques qui sont remis contre paiement de la rémunération indiquée
sur l’avis d’appel d’offres (fixée par arrêté du Ministre chargé des Finances).

Les dossiers d'appel d'offres, à l’exception des plans et des documents techniques, sont
téléchargeables à partir du portail des marchés publics.

Le dossier d’appel d’offres peut être téléchargé également sur le site de l’ONDA
www.onda.ma.

IMPORTANT :

Les dossiers d’appels d’offres sont consultables et téléchargeables sur le site de l’ONDA
à titre indicatif. Les concurrents intéressés doivent impérativement :

- soit retirer gratuitement les dossiers d’appels d’offres au bureau de la cellule


retrait des cahiers des charges de l’ONDA et le paiement le cas échéant des prix
d’acquisition des plans et documents techniques ;

Page 13 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

- soit télécharger les dossiers d’appels du portail des marchés publics et le


paiement le cas échéant des prix d’acquisition des plans et documents techniques
au niveau du bureau de la cellule retrait des cahiers des charges de l’ONDA
indiqué sur l’avis d’appel d’offres.

ARTICLE 9 : JUSTIFICATION DES CAPACITÉS ET DES QUALITÉS DES


CONCURRENTS.

Conformément à l'article 25 du règlement des marchés de l’ONDA :

I- chaque concurrent est tenu de présenter un dossier administratif, un dossier technique et


éventuellement un dossier additif. Chaque dossier peut être accompagné d’un état des pièces
qui le constituent.

A- Le dossier administratif comprend :


1- Pour chaque concurrent, au moment de la présentation des offres :

a) une déclaration sur l'honneur, en un exemplaire unique, qui doit comporter les mentions
prévues au modèle ci-joint.
b) l’original du récépissé du cautionnement provisoire ou l'attestation de la caution
personnelle et solidaire en tenant lieu, le cas échéant (cf. articles 25 et 140 du règlement des
marchés de l’ONDA) ;
c) pour les groupements, une copie légalisée de la convention constitutive du groupement
prévue à l’article 140 du règlement des marchés de l’ONDA ;

2 - Pour le concurrent auquel il est envisagé d’attribuer le marché, dans les conditions
fixées à l’article 41 du règlement des marchés de l’ONDA:
a) la ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du
concurrent. Ces pièces varient selon la forme juridique du concurrent :
- s'il s'agit d'une personne physique agissant pour son propre compte, aucune pièce n'est
exigée ;
- s'il s'agit d'un représentant, celui-ci doit présenter selon le cas :
 Une copie conforme de la procuration légalisée lorsqu'il agit au nom d'une
personne physique ;
 Un extrait des statuts de la société et/ou le procès-verbal de l'organe compétent
lui donnant pouvoir selon la forme juridique de la société, lorsqu'il agit au nom
d'une personne morale (original ou copie certifiée conforme) ;
 L'acte par lequel la personne habilitée délègue son pouvoir à une tierce
personne, le cas échéant (original ou copie certifiée conforme).

b) une attestation ou sa copie certifiée conforme à l’originale délivrée depuis moins d'un an
par l'Administration compétente du lieu d'imposition certifiant que le concurrent est en
situation fiscale régulière ou à défaut de paiement qu'il a constitué les garanties prévues à
l'article 24 du Règlement des Marchés de l’ONDA. Cette attestation doit mentionner l'activité
au titre de laquelle le concurrent est imposé;

Page 14 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

c) une attestation ou sa copie certifiée conforme à l’originale délivrée depuis moins d'un an
par la Caisse nationale de sécurité sociale certifiant que le concurrent est en situation régulière
envers cet organisme conformément aux dispositions prévues à cet effet à l'article 24 du
règlement des marchés de l’ONDA ou de la décision du ministre chargé de l’emploi ou sa
copie certifiée conforme à l’originale, prévue par le dahir portant loi n° 1-72-184 du 15
joumada II 1392 (27 juillet 1972) relatif au régime de sécurité sociale assortie de l’attestation
de l’organisme de prévoyance sociale auquel le concurrent est affilié et certifiant qu’il est en
situation régulière vis-à-vis dudit organisme.

La date de production des pièces prévues aux b) et c) ci-dessus sert de base pour
l’appréciation de leur validité.

d) le certificat d'immatriculation au registre de commerce pour les personnes assujetties à


l'obligation d'immatriculation conformément à la législation en vigueur (original ou copie
certifiée conforme);

L'équivalent des attestations visées aux paragraphes b, c et d ci-dessus, délivrées par les
administrations ou les organismes compétents de leurs pays d'origine ou de provenance pour
les concurrents non installés au Maroc.

A défaut de la délivrance de tels documents par les administrations ou les organismes


compétents de leur pays d'origine ou de provenance, lesdites attestations peuvent être
remplacées par une attestation délivrée par une autorité judiciaire ou administrative du pays
d’origine ou de provenance certifiant que ces documents ne sont pas produits.

Pour les établissements publics, voir paragraphe II ci-après.

B- Le dossier technique :
Chaque concurrent est tenu de présenter un dossier technique composé des pièces détaillées
dans les dispositions particulières (chapitre 2. du règlement de la consultation).

C- Le dossier additif comprend toutes pièces complémentaires exigées par le règlement de


consultation tel que détaillé dans les dispositions particulières (chapitre 2 du règlement de la
consultation).

II- Lorsque le concurrent est un établissement public, il doit fournir :

1- Au moment de la présentation de l’offre, outre le dossier technique et additif le cas échéant


et en plus des pièces prévues à l’alinéa 1) du I-A de l’article 9 ci-dessus, une copie du texte
l'habilitant à exécuter les prestations objet du marché;

2- S’il est retenu pour être attributaire du marché :


a)- une attestation ou sa copie certifiée conforme à l’original délivrée depuis moins d'un an
par l'Administration compétente du lieu d'imposition certifiant qu’il est en situation fiscale
régulière ou à défaut de paiement qu'il a constitué les garanties prévues à l'article 24 du
règlement des marchés de l’ONDA. Cette attestation, qui n'est exigée que pour les organismes
soumis au régime de la fiscalité, doit mentionner l'activité au titre de laquelle le concurrent est
imposé ;
b)- une attestation ou sa copie certifiée conforme à l’originale délivrée depuis moins d'un an
par la Caisse nationale de sécurité sociale certifiant que le concurrent est en situation régulière

Page 15 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

envers cet organisme conformément aux dispositions prévues à cet effet à l'article 24 du
Règlement des Marchés de l’ONDA ou de la décision du ministre chargé de l’emploi ou sa
copie certifiée conforme à l’originale, prévue par le dahir portant loi n° 1-72-184 du 15
joumada II 1392 (27 juillet 25 1972) relatif au régime de sécurité sociale assortie de
l’attestation de l’organisme de prévoyance sociale auquel le concurrent est affilié et certifiant
qu’il est en situation régulière vis-à-vis dudit organisme.

La date de production des pièces prévues aux a) et b) ci-dessus sert de base pour
l’appréciation de leur validité.

ARTICLE 10 : PRESENTATION D'UNE OFFRE TECHNIQUE

Lorsque la présentation d’une offre technique est exigée conformément à l’article 28 du


règlement des marchés de l’ONDA, les concurrents doivent fournir les pièces détaillées dans
les dispositions particulières (cf. chapitre 2. du règlement de la consultation).

ARTICLE 11 : DEPOT ET RETRAIT DES ECHANTILLONS, PROSPECTUS,


NOTICES OU AUTRES DOCUMENTS TECHNIQUES

Lorsque le dépôt d'échantillons et/ou la présentation de prospectus, notices ou autres


documents techniques est exigé, il doit être présenté conformément à l’article 34 du
règlement des marchés de l’ONDA (cf. chapitre 2. du règlement de la consultation).

ARTICLE 12 : CONTENU DES DOSSIERS DES CONCURRENTS

Les dossiers présentés par les concurrents doivent comporter, outre le cahier des prescriptions
spéciales paraphé et signé, les pièces des dossiers administratif, technique et additif le cas
échéant, prévus à l'article 9 du présent règlement de consultation, une offre financière
conformément à l’article 27 du règlement des marchés de l’ONDA, et, si le règlement de
consultation l'exige, une offre technique, telle que prévue à l'article 28 du règlement des
marchés de l’ONDA, qu'elle soit au titre de la solution de base et/ou au titre de la solution
variante.

L'offre financière comprend :

a- l'acte d'engagement par lequel le concurrent s'engage à réaliser les prestations objet du
marché conformément aux conditions prévues aux cahiers des charges et moyennant un prix
qu'il propose. Il est établi en un seul exemplaire.
Cet acte d’engagement dûment rempli, et comportant le relevé d'identité bancaire (RIB), est
signé par le concurrent ou son représentant habilité, sans qu'un même représentant puisse
représenter plus d'un concurrent à la fois pour le même marché.

Lorsque l’acte d’engagement est souscrit par un groupement tel qu'il est défini à l'article 140
du règlement des marchés publics de l’ONDA, il doit être signé soit par chacun des membres
du groupement; soit seulement par le mandataire si celui-ci justifie des habilitations sous
forme de procurations légalisées pour représenter les membres du groupement lors de la
procédure de passation du marché.

Page 16 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Si le groupement est conjoint il doit présenter un acte d'engagement unique qui indique
le montant total du marché et précise la ou les parties des prestations que chacun des
membres du groupement conjoint s'engage à réaliser.

Si le groupement est solidaire il doit présenter un acte d'engagement unique qui indique
le montant total du marché et l'ensemble des prestations que les membres du
groupement s'engagent solidairement à réaliser, étant précisé que cet acte d'engagement
peut, le cas échéant, indiquer les prestations que chacun des membres s'engage à réaliser
dans le cadre dudit marché.

b- le bordereau des prix et le détail estimatif pour les marchés à prix unitaires ou le
bordereau de prix global et la décomposition du montant global pour les marchés à prix
global, établis par le maître d'ouvrage et figurant dans le dossier d'appel d'offres.

Le montant total de l'acte d'engagement doit être libellé en chiffres et en toutes lettres.

Les prix unitaires du bordereau des prix, du détail estimatif et ceux du bordereau des prix-
détail estimatif et les prix forfaitaires du bordereau du prix global et de la décomposition du
montant global doivent être libellés en chiffres.
En cas de discordance entre les prix unitaires du bordereau des prix et ceux du détail estimatif,
les prix du bordereau des prix prévalent.
En cas de discordance entre les montants totaux du bordereau du prix global et ceux de la
décomposition du montant global, le montant total la décomposition du montant global
prévaut.
Les montants totaux du bordereau des prix-détail estimatif, du bordereau du prix global et de
la décomposition du montant global doivent être libellés en chiffres.
En cas de discordance entre le montant total de l'acte d'engagement, et de celui du détail
estimatif, du bordereau des prix-détail estimatif ou du bordereau du prix global, selon le cas,
le montant de ces derniers documents est tenu pour bons pour établir le montant réel de l'acte
d'engagement.

c- le sous détail des prix, le cas échéant.


d- Le bordereau des prix pour approvisionnements, lorsqu’il est prévu par le cahier de
prescriptions spéciales.

ARTICLE 13 : PRESENTATION DES DOSSIERS DES CONCURRENTS

1- Le dossier à présenter par chaque concurrent est mis dans un pli fermé portant les mentions
suivantes :

- le nom et l'adresse du concurrent ;


- l'objet du marché et, éventuellement, l'indication du ou des lots en cas de marché
alloti ;
- la date et l'heure de la séance d'ouverture des plis ;
- l'avertissement que "le pli ne doit être ouvert que par le président de la commission
d'appel d'offres lors de la séance publique d'ouverture des plis".

Page 17 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

2- Ce pli contient deux enveloppes distinctes lorsque l'offre technique n'est pas exigée ou trois
enveloppes distinctes lorsque la présentation d'une offre technique, incluant ou non une offre
variante, est exigée :

a) la première enveloppe contient :


- les pièces des dossiers administratif et technique ;
- le cahier des prescriptions spéciales paraphé et signé par le concurrent ou la personne
habilitée par lui à cet effet ;
- ainsi que le dossier additif, le cas échéant.

Cette enveloppe doit être fermée et porter de façon apparente la mention "dossiers
administratif et technique» ;

b) la deuxième enveloppe contient l'offre financière. Elle doit être fermée et porter de façon
apparente la mention "offre financière".

c) la troisième enveloppe contient l'offre technique. Elle doit être fermée et portée de façon
apparente la mention "offre technique".

3- Les trois (3) enveloppes visées ci-dessus indiquent de manière apparente :


- le nom et l'adresse du concurrent ;
- l'objet du marché et, le cas échéant, l'indication du ou des lots concernés ;
- la date et l'heure de la séance d'ouverture des plis.

ARTICLE 14 : DEPOT DES PLIS DES CONCURRENTS

Conformément à l’article 31 du règlement des marchés publics de l’ONDA, les plis sont, au
choix des concurrents :
1- soit déposés, contre récépissé, dans le bureau du maître d'ouvrage indiqué dans
l'avis d'appel d’offres ;
2- soit envoyés, par courrier recommandé avec accusé de réception, au bureau précité ;
3- soit remis, séance tenante, au président de la commission d'appel d'offres au début
de la séance, et avant l'ouverture des plis ;

Le délai pour la réception des plis expire à la date et à l'heure fixée par l'avis d'appel d'offres
pour la séance d'ouverture des plis.

Les plis déposés ou reçus postérieurement au jour et à l'heure fixés ne sont pas admis.

Le pli contenant les pièces produites par le concurrent auquel il est envisagé d’attribuer le
marché, suite à la demande de la commission, est déposé dans les conditions prévues au
présent article.

ARTICLE 15 : RETRAIT DES PLIS DES CONCURRENTS

Tout pli déposé ou reçu peut être retiré antérieurement au jour et à l'heure fixés pour la séance
d'ouverture des plis.
Le retrait du pli fait l'objet d'une demande écrite et signée par le concurrent ou son
représentant dûment habilité et adressée au maître d’ouvrage.

Page 18 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Les concurrents ayant retiré leurs plis peuvent présenter de nouveaux plis dans les conditions
prévues à l'article 14 ci-dessus

ARTICLE 16 : CAUTIONNEMENT PROVISOIRE

Chaque concurrent est tenu de produire un cautionnement provisoire tel que indiqué sur l’avis
d’appel d’offres et ce conformément aux dispositions de l’article 21 du règlement des marchés
publics de l’ONDA.

En cas de groupement, le cautionnement provisoire peut être souscrit sous l'une des formes
suivantes :
a- Au nom collectif du groupement ;
b- Par un ou plusieurs membres du groupement pour la totalité du cautionnement ;
c- En partie par chaque membre du groupement de telle sorte que le montant du
cautionnement soit souscrit en totalité.
Dans les cas prévus aux b) et c), le récépissé du cautionnement provisoire ou l'attestation
de la caution personnelle et solidaire en tenant lieu doivent préciser qu'ils sont délivrés
dans le cadre d'un groupement et, en cas de défaillance, le montant dudit cautionnement
reste acquis au maître d’ouvrage abstraction faite du membre défaillant.

Les concurrents sont tenus de se conformer aux dispositions de la Circulaire N°72-CAB


du 26/11/1992 fixant les modalités d'application du dahir n°1-56-211 du 8 Joumada I 1376
(11 Décembre 1956), relatif aux garanties pécuniaires exigées des soumissionnaires
et adjudicataires de marchés publics.
Ladite circulaire est téléchargeable sur le site de l’ONDA à l’adresse suivante :
http://www.onda.ma/Je-suis-Professionnel/Appels-d'offres/Règlementation-des-marchés-de-
l'ONDA).

Le cautionnement provisoire reste acquis à l’ONDA dans les cas prévus par :
- l’article 15 du CCAG (Travaux ou EMO) ;
- l’article 40 du règlement des marchés publics de l’ONDA.

ARTICLE 17 : DELAI DE VALIDITE DES OFFRES ET DELAI DE NOTIFICATION


DE L’APPROBATION

Les concurrents restent engagés par leurs offres pendant un délai de soixante-quinze (75)
jours, à compter de la date de la séance d'ouverture des plis.

Si la commission d'appel d'offres estime ne pas être en mesure d'effectuer son choix pendant
le délai prévu ci-dessus, le maître d'ouvrage saisit les concurrents, avant l'expiration de ce
délai par lettre recommandée avec accusé de réception ou par fax confirmé ou par tout autre
moyen de communication donnant date certaine et leur propose une prorogation pour un
nouveau délai qu’il fixe. Seuls les concurrents ayant donné leur accord par lettre
recommandée avec accusé de réception ou par fax confirmé ou par tout autre moyen de
communication donnant date certaine adressés au maître d'ouvrage , avant la date limite fixée
par ce dernier, restent engagés pendant ce nouveau délai.

Page 19 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

L’approbation du marché doit être notifiée à l'attributaire dans un délai maximum de soixante-
quinze (75) jours à compter de la date d’ouverture des plis. Néanmoins, ce délai peut être
dépassé pour les grands projets stratégiques dont l’examen et l’étude nécessitent des délais
suffisants et ce, dans la limite de 120 jours.

Dans le cas où le délai de validité des offres est prorogé conformément au deuxième alinéa de
l’article 33 du règlement des marchés publics de l’ONDA, le délai d’approbation de 75 jours
est majoré d’autant de jours acceptés par l’attributaire du marché.

Si la notification de l'approbation n'est pas intervenue dans ce délai, l'attributaire est libéré de
son engagement vis-à-vis du maître d'ouvrage. Dans ce cas, mainlevée lui est donnée de son
cautionnement provisoire.

Lorsque le maître d'ouvrage décide de demander à l’attributaire de proroger la validité de son


offre, il doit, avant l'expiration du délai de 75 jours, lui proposer par lettre recommandée avec
accusé de réception, par fax confirmé ou par tout autre moyen de communication donnant
date certaine, de maintenir son offre pour une période supplémentaire ne dépassant pas trente
(30) jours. L'attributaire doit faire connaître sa réponse avant la date limite fixée par le maître
d'ouvrage. Toutefois, la signature du marché par l’attributaire vaut le maintien de son offre.

ARTICLE 18 : EXAMEN ET EVALUATION DES OFFRES

Les offres des concurrents sont examinées et évaluées conformément aux dispositions des
articles 36, 37, 38, 39, 40, 41 et 42 du règlement des marchés publics de l’ONDA approuvé le
09 juillet 2014.

ARTICLE 19 : MONNAIE DE L’OFFRE

Les offres exprimées en monnaies étrangères seront, pour les besoins d’évaluation et de
comparaison, converties en Dirham. Cette conversion s'effectue sur la base du cours vendeur
du dirham en vigueur, du premier jour ouvrable de la semaine précédant celle du jour
d’ouverture des plis, donné par Bank Al-Maghrib.

ARTICLE 20 : RESULTATS DEFINITIFS ET JUSTIFICATION DES


ELIMINATIONS DE L'APPEL D'OFFRES

1- Le maître d'ouvrage informe le concurrent attributaire du marché de l'acceptation de son


offre par lettre recommandée avec accusé de réception ou par fax confirmé ou par tout autre
moyen de communication donnant date certaine. Cette lettre doit lui être adressée dans un
délai qui ne peut dépasser cinq (05) jours ouvrables à compter du lendemain de la date
d'achèvement des travaux de la commission.

Dans le même délai, il avise également les concurrents éliminés du rejet de leurs offres, en
leur indiquant les motifs de leur éviction, par lettre recommandée avec accusé de réception ou
par fax confirmé ou par tout autre moyen de communication donnant date certaine. Cette
lettre peut être accompagnée des pièces de leurs dossiers.

Les éléments ayant été à l'origine de l'élimination des concurrents sont conservés par le maître
d'ouvrage pendant un délai de cinq ans au minimum, à l’exception de l’original du récépissé
du cautionnement provisoire ou de l'attestation de la caution personnelle et solidaire en tenant

Page 20 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

lieu qui sont restitués dans un délai de cinq (5) jours ouvrables à compter du lendemain de la
date d'achèvement des travaux de la commission.
S’agissant des échantillons ou prototypes, le cas échéant, ils sont restitués, après achèvement
du délai de réclamation auprès du maître d’ouvrage, aux concurrents éliminés contre
décharge.

2- Aucun concurrent ne peut prétendre à indemnité si son offre n'a pas été acceptée.

3- Le choix arrêté par la commission d’appel d’offres ne peut être modifié par l'autorité
compétente.

ARTICLE 21 : ANNULATION D'UN APPEL D'OFFRES

1- L'autorité compétente peut, sans de ce fait encourir aucune responsabilité à l'égard des
concurrents et quel que soit le stade de la procédure pour la conclusion du marché, annuler
l'appel d'offres. Cette annulation intervient dans les cas suivants :
a) lorsque les données économiques ou techniques des prestations objet de l'appel d'offres
ont été fondamentalement modifiées ;
b) lorsque des circonstances exceptionnelles ne permettent pas d'assurer l'exécution
normale du marché ;
c) lorsque les offres reçues dépassent les crédits budgétaires alloués au marché ;

2- l’autorité compétente annule l’appel d’offre, selon les mêmes conditions, dans les cas
suivants :
a) lorsqu'un vice de procédure a été décelé ;
b) en cas de réclamation fondée d'un concurrent sous réserve des dispositions de l’article
152 du règlement des marchés publics de l’ONDA ;
3- En cas d’annulation d’un appel d’offres dans les conditions prévues ci-dessus, les
concurrents ou l’attributaire du marché ne peuvent prétendre à indemnité.

ARTICLE 22 : NOTIFICATION

Les correspondances relatives au présent appel d’offres seront transmises à l'adresse suivante :

Office National des Aéroports


Département des Achats
Aéroport Mohammed V – Nouaceur
Fax : 05 22 53 99 13

Page 21 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

CHAPITRE 2: DISPOSITIONS PARTICULIERES

DESCRIPTION

Art.1 Objet : Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des


passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de
guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.
Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport
Marrakech Ménara.
Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech
Ménara.
Art.9 Pièces exigées pour le dossier technique:
Section B.
1) Une note indiquant les moyens humains et techniques du concurrent et
mentionnant éventuellement, le lieu, la date, la nature et l'importance des
prestations à l'exécution desquelles le concurrent a participé et la qualité de sa
participation.
2) Fournir au moins deux attestations de référence ou leur copies certifiées
conformes à l’original délivrées par les hommes de l'art sous la direction
desquels, des prestations d’importance et de complexité similaires (réalisées
pendant les cinq dernières années) ont été exécutées ou par les maîtres
d'ouvrages bénéficiaires desdites prestations : Les attestations doivent indiquer
notamment la nature des prestations, le montant, les délais et les
dates de réalisation, l'appréciation, le nom et la qualité du signataire et ce
conformément à l'article 9. Section B du Règlement de Consultation.
Art.9 Pièces exigées pour le dossier additif :
Section C.
-NEANT-

Art.10 Pièces exigées de l'Offre Technique de fourniture:


1. le concurrent présentera l’ensemble des moyens humains permettant de
garantir la parfaite exécution des prestations et détaillera l’équipe locale en
justifiant par CV.
2. La liste des moyens matériels contractuels.
3. Fiche technique du convertisseur 400 HZ
4. Fiche technique de la mire de guidage
5. Tableau comparatif à remplir par le concurrent en annexe.
6. Planning d’exécution des travaux

Pièces exigées pour l'Offre Technique du contrat de maintenance :


La liste des moyens humains personnel contractuels à affecter au projet avec les CV
détaillés et l’organigramme constitué au minimum de :

Page 22 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

1. 01 Responsable (chargé de suivi du contrat) Spécialiste en maintenance


industrielle
2. 02 Techniciens électromécaniciens, diplôme ISTA ou GST ou DUT ou
équivalent avec expérience minimum 02 ans.
3. 01 Technicien Automaticien diplôme ISTA ou GST ou DUT ou équivalent
avec expérience minimum 02 ans.
4. 01 Aide technicien de maintenance.
5. La liste des moyens matériels contractuels (outillage, nacelle, matériels
informatiques de programmation et paramétrage, moyens de communication,
moyens de transport).
Art.18 Critères d'évaluation des offres :

L'offre retenue sera l’offre financière la Moins-disante conforme sur la base


du prix global combinant le prix de la Partie 1 et le prix de la Partie 2 pour les
trois années.

N.B : Cet appel d’offres donnera lieu à la conclusion de deux marchés distincts
avec le prestataire dont l’offre est la moins-disante conforme :

- Un marché relatif à : «Fourniture, installation et mise en service des


passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de
guidage pour l’aéroport Marrakech Ménara» ;
- Et un marché relatif au : «Contrat de maintenance des passerelles
télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour
l’aéroport Marrakech Ménara».

Page 23 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ANNEXE I : MODELE DE DECLARATION SUR L’HONNEUR

******
Déclaration sur l’honneur

- Mode de passation : Appel d’offres Ouvert


- Objet du marché : Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance
des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage
pour l’Aéroport Marrakech Ménara.
Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
Ménara.
Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.

A - Pour les personnes physiques

Je, soussigné : ...................................................................(prénom, nom et qualité)


Agissant en mon nom personnel et pour mon propre compte,
Adresse du domicile élu :.........................................................................................
affilié à la CNSS sous le n° :................................. (1)
inscrit au registre du commerce de............................................(localité) sous le n°
...................................... (1) n° de patente.......................... (1)
n° du compte courant postal-bancaire ou à la TGR…………………..(RIB)

B - Pour les personnes morales

Je, soussigné .......................... (prénom, nom et qualité au sein de Le


soumissionnaire)
agissant au nom et pour le compte de...................................... (raison sociale et forme
juridique de la société) au capital
de:.....................................................................................................
adresse du siège social de la société..................................................................... adresse du
domicile élu..........................................................................................
affiliée à la CNSS sous le n°..............................(1)
inscrite au registre du commerce............................... (localité) sous le
n°....................................(1)
n° de patente........................(1)
n° du compte courant postal-bancaire ou à la TGR…………………..(RIB)

- Déclare sur l'honneur :

1 - m'engager à couvrir, dans les limites fixées dans le cahier des charges, par une police
d'assurance, les risques découlant de mon activité professionnelle ;

2 - que je remplie les conditions prévues à l'article 24 du règlement des marchés de l’ONDA
fixant les conditions et les formes de passation des marchés de l’ONDA ainsi que certaines
règles relatives à leur gestion et à leur contrôle ;

Page 24 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

- Etant en redressement judiciaire j’atteste que je suis autorisé par l’autorité judiciaire
compétente à poursuivre l’exercice de mon activité (2) ;

3 - m'engager, si j'envisage de recourir à la sous-traitance :

- à m'assurer que les sous-traitants remplissent également les conditions prévues par l'article
24 du règlement des marchés de l’ONDA;

- que celle-ci ne peut dépasser 50 % du montant du marché, ni porter sur le lot ou le corps
d’état principal du marché ;

4 – m’engager à ne pas recourir par moi-même ou par personne interposée à des pratiques de
fraude ou de corruption de personnes qui interviennent à quelque titre que ce soit dans les
différentes procédures de passation, de gestion et d’exécution du présent marché.

5 – m’engager à ne pas faire, par moi-même ou par personnes interposées, des promesses, des
dons ou des présents en vue de l’influer sur les différentes procédures de conclusion du
présent marché.

- certifie l'exactitude des renseignements contenus dans la présente déclaration sur l'honneur
et dans les pièces fournies dans mon dossier de candidature.

- reconnais avoir pris connaissance des sanctions prévues par l'article 142 du règlement des
marchés de l’ONDA, relatives à l'inexactitude de la déclaration sur l'honneur.

Fait à.....................le...........................

Signature et cachet du concurrent (2)

(1) pour les concurrents non installés au Maroc, préciser la référence aux documents
équivalents lorsque ces documents ne sont pas délivrés par leur pays d’origine ou de
provenance.
(2) à supprimer le cas échéant.

NB : en cas de groupement, chacun des membres doit présenter sa propre déclaration sur
l'honneur.

Page 25 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ANNEXE II : MODELE D’ACTE D’ENGAGEMENT

ACTE D’ENGAGEMENT
PARTIE 1 : Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
Ménara.

Appel d'offres ouvert sur offres des prix n°........ du ………………..(date d’ouverture des plis)

A - Partie réservée à l'organisme

Objet du marché : Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des


passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour
l’Aéroport Marrakech Ménara.
Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques équipées
de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Ménara,

Passé en application des dispositions de l’alinéa 2, paragraphe 1 de l’article 16 et de l’alinéa


3, paragraphe 3 de l’article 17 du règlement relatif aux marchés publics de l’Office National
Des Aéroports approuvé le 09 juillet 2014.

B - Partie réservée au concurrent

a) Pour les personnes physiques

Je (1), soussigné :......... (prénom, nom et qualité) agissant en mon nom personnel et pour mon
propre compte, numéro de tél…………., numéro de fax…………, adresse
électronique……………….adresse du domicile élu .................................. affilié à la CNSS
sous le ........... (5) inscrit au registre du commerce de ...... (localité) sous le n°......(2) n° de
patente ....... (2)

b) Pour les personnes morales

Je (1), soussigné .... (prénom, nom et qualité au sein de Le soumissionnaire), numéro de


tél…………., numéro de fax……………, adresse électronique……………………….

agissant au nom et pour le compte de ........(raison sociale et forme juridique de la société) au


capital de :......................adresse du siège social de la société ..............adresse du domicile élu
...................affiliée à la CNSS sous le n°.......(2) et (3) inscrite au registre du commerce........
(localité) sous le n°........ (2) et (3) n° de patente ..... (2) et (3)

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés :

après avoir pris connaissance du dossier d'appel d'offres concernant les prestations précisées en
objet de la partie A ci-dessus ;

après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et les difficultés
que comportent ces prestations :
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

1) remets, revêtu (s) de ma signature un bordereau de prix, un détail estimatif et/ou la


décomposition du montant global) établi (s) conformément aux modèles figurant au dossier
d'appel d'offres;
2) m'engage à exécuter lesdites prestations conformément au cahier des prescriptions spéciales
et moyennant les prix que j'ai établis moi-même, lesquels font ressortir :

PARTIE 1 :
- montant hors T.V.A ............. (en lettres et en chiffres) ;
- taux de la T.V.A (20%) ;
- montant de la T.V.A. ............. (en lettres et en chiffres) ;
- montant TTC DDP ... (en lettres et en chiffres)

L'ONDA se libérera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte ...... à la
trésorerie générale, bancaire, ou postal) ouvert à mon nom(ou au nom de la société) à
......(localité), sous relevé d'identification bancaire (RIB) numéro .........

Fait à........................le....................

(Signature et cachet du concurrent)

(1) lorsqu'il s'agit d'un groupement, ses membres doivent :


- mettre : «Nous, soussignés.................... nous obligeons conjointement/ou solidairement
(choisir la mention adéquate et ajouter au reste de l'acte d'engagement les rectifications
grammaticales correspondantes) ;
- ajouter l'alinéa suivant : « désignons.................. (prénoms, noms et qualité) en tant que
mandataire du groupement ».
(2) pour les concurrents non installés au Maroc, préciser la référence des documents
équivalents et lorsque ces documents ne sont pas délivrés par leur pays d’origine, la référence à
la déclaration faite devant une autorité judiciaire ou administrative ou un notaire ou organisme
professionnel qualifié.
(3) ces mentions ne concernent que les personnes assujetties à cette obligation.

Page 27 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

ACTE D’ENGAGEMENT
PARTIE 2 : Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.

Appel d'offres ouvert sur offres des prix n°........ du ………………..(date d’ouverture des plis)

A - Partie réservée à l'organisme

Objet du marché : Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des


passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour
l’Aéroport Marrakech Ménara.
Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.

Passé en application des dispositions de l’alinéa 2, paragraphe 1 de l’article 16 et de l’alinéa


3, paragraphe 3 de l’article 17 du règlement relatif aux marchés publics de l’Office National
Des Aéroports approuvé le 09 juillet 2014.

B - Partie réservée au concurrent

a) Pour les personnes physiques

Je (1), soussigné :......... (prénom, nom et qualité) agissant en mon nom personnel et pour mon
propre compte, numéro de tél…………., numéro de fax…………, adresse
électronique……………….adresse du domicile élu .................................. affilié à la CNSS
sous le ........... (5) inscrit au registre du commerce de ...... (localité) sous le n°......(2) n° de
patente ....... (2)

b) Pour les personnes morales

Je (1), soussigné .... (prénom, nom et qualité au sein de Le soumissionnaire), numéro de


tél…………., numéro de fax……………, adresse électronique……………………….

agissant au nom et pour le compte de ........(raison sociale et forme juridique de la société) au


capital de :......................adresse du siège social de la société ..............adresse du domicile élu
...................affiliée à la CNSS sous le n°.......(2) et (3) inscrite au registre du commerce........
(localité) sous le n°........ (2) et (3) n° de patente ..... (2) et (3)

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés :

après avoir pris connaissance du dossier d'appel d'offres concernant les prestations précisées en
objet de la partie A ci-dessus ;

après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et les difficultés
que comportent ces prestations :

1) remets, revêtu (s) de ma signature un bordereau de prix, un détail estimatif et/ou la


décomposition du montant global) établi (s) conformément aux modèles figurant au dossier
d'appel d'offres;
2) m'engage à exécuter lesdites prestations conformément au cahier des prescriptions spéciales
et moyennant les prix que j'ai établis moi-même, lesquels font ressortir :

Page 28 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

PARTIE 2 :
- montant annuel hors T.V.A ............. (en lettres et en chiffres) ;
- taux de la T.V.A (20%) ;
- montant de la T.V.A. ............. (en lettres et en chiffres) ;
- montant annuel TTC DDP ... (en lettres et en chiffres)

L'ONDA se libérera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte ...... à la
trésorerie générale, bancaire, ou postal) ouvert à mon nom(ou au nom de la société) à
......(localité), sous relevé d'identification bancaire (RIB) numéro .........

Fait à........................le....................

(Signature et cachet du concurrent)

(1) lorsqu'il s'agit d'un groupement, ses membres doivent :


- mettre : «Nous, soussignés.................... nous obligeons conjointement/ou solidairement
(choisir la mention adéquate et ajouter au reste de l'acte d'engagement les rectifications
grammaticales correspondantes) ;
- ajouter l'alinéa suivant : « désignons.................. (prénoms, noms et qualité) en tant que
mandataire du groupement ».
(2) pour les concurrents non installés au Maroc, préciser la référence des documents
équivalents et lorsque ces documents ne sont pas délivrés par leur pays d’origine, la référence à
la déclaration faite devant une autorité judiciaire ou administrative ou un notaire ou organisme
professionnel qualifié.
(3) ces mentions ne concernent que les personnes assujetties à cette obligation.

Page 29 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

ROYAUME DU MAROC
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE
OFFICE NATIONAL DES AEROPORTS

APPEL D’OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX


N° 147 /15

Partie III : Cahier des Prescriptions Spéciales

FOURNITURE, INSTALLATION, MISE EN SERVICE ET CONTRAT


DE MAINTENANCE DES PASSERELLES TELESCOPIQUES
EQUIPEES DE CONVERTISSEURS 400 HZ ET DE MIRES DE
GUIDAGE POUR L’AEROPORT MARRAKECH MENARA

Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques


équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
ménara.

Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de


convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech ménara.

Page 30 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

ENTRE :

L’OFFICE NATIONAL DES AEROPORTS, désigné ci-après, par le sigle « O.N.D.A »,


représenté par son Directeur Général M. Zouhair Mohammed EL AOUFIR, faisant élection
de domicile à l’Aéroport Mohammed V - Nouasseur.

d’une part

ET :

La Société
Faisant élection de domicile à
Inscrite au Registre de Commerce de sous le n°
Affiliée à la CNSS sous le numéro
Représentée par Mr en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés,,

d’autre part,

Il a été convenu et arrêté ce qui suit:

Page 31 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

PARTIE III : CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES


(C.P.S)
CHAPITRE 1. CLAUSES ADMINISTRATIVES

ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE

L’objet du présent marché a pour objet : Fourniture, installation, mise en service et contrat
de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de
mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.
Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
Ménara.
Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de
convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.

Tel que décrits dans le Chapitre 2 (clauses techniques) du présent Cahier des Prescriptions
Spéciales et le plan guide ci-joints.

ARTICLE 2 : MODE DE PASSATION DU MARCHE

Le présent marché est Passé en application des dispositions de l’alinéa 2, paragraphe 1 de


l’article 16 et de l’alinéa 3, paragraphe 3 de l’article 17 du règlement relatif aux marchés
publics de l’Office National Des Aéroports, approuvé le 09 juillet 2014.

ARTICLE 3 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE

Les pièces constitutives du présent marché sont :

1) L’acte d’engagement
2) Le présent cahier des prescriptions spéciales (CPS) (clauses administratives et clauses
techniques)
3) Les pièces constitutives de l’offre technique
4) Le Bordereau Des Prix – Détail Estimatif : (B.D.P.-D.E)
5) Le plan guide

ARTICLE 4 : CONNAISSANCE DU DOSSIER

Les spécifications techniques relatives aux prestations à réaliser sont contenues dans le présent
contrat; le prestataire déclare :

- Avoir pris pleine connaissance de l’ensemble des prestations.


- Avoir fait préciser tous points susceptibles de contestations.
- Avoir fait tous calculs et sous détails.
- N’avoir rien laissé au hasard pour déterminer les prix des prestations.
- Avoir apprécié toutes les difficultés résultant aux prestations et toutes difficultés qui
pourraient se présenter pour lesquelles aucune réclamation ne sera prise en
considération.

Page 32 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

ARTICLE 5 : REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX

Pour l’exécution du présent marché, le prestataire reste soumis aux prescriptions définies par :

- Le règlement relatif aux marchés publics de l’Office National Des Aéroports, approuvé
le 09 juillet 2014;
- Le décret N° 2-99-1087 du 29 Moharrem 1421 (04 Mai 2000) approuvant le cahier des clauses
administratives générales, applicables aux marchés de travaux exécutés pour le compte de
l’Etat;
- Tous les textes législatifs et règlementaires concernant l’emploi et les salaires de la main
d’œuvre ;
- Les lois et règlements en vigueur au Maroc à la date de la signature du présent contrat.

ARTICLE 6: DOMICILE DU TITULAIRE

Le titulaire doit élire son domicile dans les conditions fixées par l’article 17 du C.C.A.G.T.

ARTICLE 7 : NANTISSEMENT

En cas de nantissement, les dispositions applicables sont celles prévues par la loi n° 112-13
relative au nantissement des marchés publics promulguée par le Dahir n°1-15-05 du 29 rabii II
1436 (19 février 2015).

En vue de l'établissement de l'acte de nantissement, le maître d'ouvrage remet au titulaire du


marché, sur demande et sans frais, une copie du marché portant la mention « EXEMPLAIRE
UNIQUE » dûment signée et indiquant que ladite copie est délivrée en unique exemplaire
destiné à former titre pour le nantissement du marché, et ce conformément aux dispositions de
l’article 4 de la loi n°112-13 susmentionnée.

Le responsable habilité à fournir au titulaire du marché ainsi qu'au bénéficiaire du nantissement


ou de subrogation les renseignements et les états prévus à l’article 8 de la loi n° 112-13 est le
Directeur Général de l'ONDA.

Le Directeur Général de l'ONDA et le Trésorier Payeur de l'ONDA sont seuls habilités à


effectuer les paiements au nom de l'ONDA entre les mains du bénéficiaire du nantissement ou
de la subrogation, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur.

ARTICLE 8 : RESILIATION

Dans le cas où le titulaire aurait une activité insuffisante ou en cas de la non-exécution des
clauses du présent marché, l’Office National Des Aéroports le mettrait en demeure de satisfaire
à ses obligations, si la cause qui a provoqué la mise en demeure subsiste, le marché pourra être
résilié sans aucune indemnité sous peine d’appliquer les mesures coercitives prévues par
l’article 70 du CCAGT.

L’ONDA se réserve le droit de résilier le marché dans le cas de modifications importantes ne


pouvant être prises en charge dans le cadre du présent marché conformément à la
réglementation en vigueur.

Page 33 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

ARTICLE 9 : REGLEMENT DES CONTESTATIONS

Tout litige entre l’Office National Des Aéroports et le titulaire sera soumis aux tribunaux de
Casablanca statuant en matière administrative.

ARTICLE 10: ASSURANCE

Avant tout commencement des prestations, le titulaire doit adresser à l’Office National Des
Aéroports une ou plusieurs attestations délivrées par un ou plusieurs établissements agréés à
cet effet justifiant la souscription d’une ou de plusieurs polices d’assurances pour couvrir les
risques inhérents à l’exécution du marché et précisant leurs dates de validité et ce
conformément aux dispositions de l’article 24 du CCAGT.

ARTICLE 11 : ENTREE EN VIGUEUR ET APPROBATION

L’entrée en vigueur, du présent marché interviendra après son approbation par l’autorité
compétente et le visa du contrôleur d’Etat si le visa est requis, et notification au titulaire.

ARTICLE 12 : DROITS DE TIMBRES ET D’ENREGISTREMENT

Les frais d’enregistrement et de timbres de l’original du marché qui sera conservé par l’Office
National Des Aéroports, sont à la charge du prestataire. Cette formalité devra se faire dans un
délai maximum de 30 jours à compter de la notification de l’approbation du marché.

ARTICLE 13: CAS DE FORCE MAJEURE

En cas de survenance d’un événement de force majeure, telle que définie par les articles 268 et
269 du dahir du 9 ramadan 1331 (12 août 1913) formant code des obligations et contrats, les
dispositions applicables sont celles définies par l’article 43 du C.C.A.G.T.

ARTICLE 14 : DOMMAGES

Le prestataire n’aura aucun recours contre l’ONDA pour dommages qui pourraient survenir
du fait des tiers, au personnel et au matériel de son entreprise sauf ses droits de recours contre
l’auteur du dommage.

Dans le cas où des dommages viendraient à être causés à toute personne à l’occasion de
l’exécution du marché, le prestataire s’engage à garantir l’ONDA de toutes les condamnations
prononcées contre ce dernier en réparation des dits dommages, et s’interdit tout recours contre
lui.

ARTICLE 15 : REPRESENTATION DU MAITRE DE L'OUVRAGE

Le titulaire s'adressera valablement par lettre recommandée pour tout ce qui concerne
l'exécution du présent marché à Monsieur le Directeur Général de l'Office National des
Aéroports – Aéroport Mohammed V – Casablanca – Nouasseur.

Page 34 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

ARTICLE 16 : DROIT APPLICABLE

Le marché sera interprété conformément au droit Marocain.

ARTICLE 17: DROITS ET TAXES

Les prix du présent marché s’entendent Toutes Taxes Comprises Delivered Duty Paid (TTC
DDP).

Le titulaire du marché est réputé avoir parfaitement pris connaissance de la législation


fiscale en vigueur au Maroc. Par conséquent, il supportera tous les impôts et taxes dont il est
redevable au Maroc, y compris la TVA, tous droits de douane, de port ou autres.

Les prestations réalisées pour le compte de l’ONDA par une entreprise non résidente sont
soumises à l’impôt sur les sociétés au taux de 10% de ces prestations. Cet impôt est prélevé
sous forme de retenue à la source. Une copie de l’attestation du versement de cet impôt sera
remise au titulaire du marché. Pour les entreprises originaires de pays ayant signé avec le
Maroc une convention destinée à éviter les doubles impositions, la retenue à la source est
déductible des impôts dus dans leur pays d’origine.

Page 35 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

CHAPITRE 2. CLAUSES TECHNIQUES

PARTIE 1 : Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques


équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
Ménara.

N.B : Les éventuelles marques mentionnées dans le CPS sont données à titre indicatif, le
prestataire peut les substituer par toute autre marque de nature équivalente ou
supérieure.

ARTICLE 1 : MAITRE D’ŒUVRE

Le maitre d’œuvre du présent marché est la Direction des Infrastructures.


ARTICLE 2: SOUS -TRAITANCE

Toute sous-traitance éventuelle au titre de ce marché se fera dans les conditions de l’article 141
du règlement des marchés ONDA.

ARTICLE 3 : CONTROLE ET VERIFICATION

L’ONDA aura le droit de contrôler et/ou d'essayer les fournitures pour s'assurer qu'elles sont
bien conformes au marché. L’ONDA notifiera par écrit au fournisseur l'identité de ses
représentants à ces fins.

Si l'une quelconque des fournitures contrôlées ou essayées se révèle non conforme aux
spécifications, l’ONDA la refuse; le titulaire devra alors remplacer les fournitures refusées
sans aucun frais supplémentaire pour l’ONDA.

Le droit de l’ONDA de vérifier, d'essayer et, lorsque cela est nécessaire, de refuser les
fournitures ne sera en aucun cas limité, et l’ONDA n'y renoncera aucunement du fait que lui-
même ou son représentant les aura antérieurement inspectées, essayées et acceptées.

Rien de ce qui est stipulé dans cet article ne libère le titulaire de toute obligation de garantie ou
autre, à laquelle il est tenu au titre du présent marché.

ARTICLE 4 : BREVETS

Le titulaire garantira l’ONDA contre toute réclamation des tiers relative à la contrefaçon ou à
l'exploitation non autorisée d'une marque commerciale ou de droit de création industrielle
résultant de l'emploi des fournitures ou d'un de leurs éléments.

ARTICLE 5 : NORMES

Les fournitures livrées en exécution du présent marché seront conformes aux normes fixées
aux prescriptions et spécifications techniques du présent marché.

Page 36 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

ARTICLE 6: GARANTIE PARTICULIERE

Le prestataire garantit que toutes les fournitures livrées en exécution du marché sont neuves,
n'ont jamais été utilisées, sont du modèle le plus récent en service et incluent toutes les
dernières améliorations en matière de conception et de matériaux, sauf si le marché en a
disposé autrement. Le titulaire garantit en outre que les fournitures livrées en exécution du
marché n'auront aucune défectuosité due à leur conception, aux matériaux utilisés ou à leur
mise en œuvre (sauf dans la mesure où la conception ou le matériau est requis par les
spécifications de l’ONDA) ou à tout acte ou omission du titulaire, survenant pendant
l'utilisation normale des fournitures livrées dans les conditions prévalant dans le pays de
destination finale.

L’ONDA notifiera au titulaire par écrit toute réclamation faisant jouer cette garantie.

A la réception d'une telle notification, le titulaire, remplacera les fournitures non conformes
sans frais pour l’ONDA.

Si le prestataire, après notification, manque à se conformer à la notification de l’ONDA, dans


des délais de 24 heures, ce dernier applique les mesures coercitives nécessaires, aux risques et
frais du titulaire et sans préjudice de tout autre recours de l'acquéreur contre le titulaire en
application des clauses du marché.

ARTICLE 7 : AGREMENT DU PERSONNEL EMPLOYE SUR L’AEROPORT

L’Entrepreneur sera tenu de respecter les règles de protection du secret, d’exécuter les avis et
de soumettre tout son personnel au contrôle du service de sécurité de l’Aéroport.
Dix jours (10 j) calendaires à dater du lendemain de la notification de l’ordre de service
prescrivant de commencer les travaux et avant tout commencement, il devra remettre au
Service de sécurité de l’Aéroport, par l’intermédiaire du Maître d’ouvrage, les demandes
d’enquêtes réglementaires pour son personnel de direction et la liste du personnel pour
contrôle.
En outre, l’Entrepreneur est personnellement responsable de la conservation des plans, croquis
d’exécution et documents divers qui lui seront remis par l’Office National Des Aéroports, en
vue de l’exécution des travaux ou pour toutes autres causes.
L’Entrepreneur devra conserver le secret absolu non seulement sur l’ensemble des documents
qui lui seront communiqués, mais aussi sur les faits ou renseignements, qui seraient
occasionnellement portés à sa connaissance en raison de l’exécution des travaux.

ARTICLE 8 : SUJETIONS RESULTANT DE L’EXECUTION SIMULTANEE DE


TRAVAUX INTERESSANT LES DIFFERENTS CORPS D’ETAT ET
ENTREPRENEUR VOISINS

L’Entrepreneur ne pourra présenter aucune réclamation en raison de l’exécution simultanée de


travaux par d’autres corps d’Etat ou de gênes éventuelles qui pourraient en résulter pour ses
propres prestations.
Il devra au contraire, faciliter, dans toute la mesure du possible, la tâche aux autres entreprises
et faire tous ses efforts dans le sens d’une bonne coordination de l’ensemble des corps d’état.
L’Entrepreneur ne pourra pas non plus présenter de réclamation pour les sujétions qui
pourraient lui être imposées par l’exécution simultanée d’autres travaux.

Page 37 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

ARTICLE 9 : DELAI D’EXECUTION ET LIEUX DE LIVRAISON

Le délai d'exécution du présent marché est fixé à six (06) mois :

- Pour les prestataires résidents : à compter de la date de l’ordre de service


prescrivant le commencement des prestations.

- Pour les prestataires non-résidents :


-En cas de paiement par virement : à compter de la date de l’ordre de service
prescrivant le commencement des prestations.
-En cas de paiement par lettre de crédit : à compter de la date de l’ordre de
service prescrivant le commencement des prestations et la date d’ouverture de la lettre
de crédit. En cas de différence entre les deux dates, celle de la lettre de crédit sera prise
en compte.

- En cas de groupement entre prestataires résidents et non-résidents, la disposition


qui s'applique est celle relative aux prestataires non-résidents.

ARTICLE 10 : PENALITES POUR RETARD

A défaut par l’Entrepreneur d’avoir exécuté à temps le marché ou d’avoir respecté tout
planning ou délai prévu par le présent marché, il lui sera appliqué sans préjudice de
l’application des mesures prévues à l’article 70 du CCAGT, une pénalité de cinq pour mille
(5 ‰) du montant initial du marché par jour de retard. Par application de l’article 60 du
CCAGT, la pénalité est plafonnée à dix pour Cent (10 %) du montant du marché ; au-delà de
ce plafond, l’O.N.D.A. se réserve le droit de procéder à la résiliation du marché sans préjudice
des mesures coercitives prévues par l’article 70 du CCAGT.
Les sommes concernant les pénalités seront déduites des décomptes de l’entrepreneur sans
qu’il ne soit nécessaire d’une mise en demeure préalable.

ARTICLE 11 : CAUTIONNEMENT DEFINITIF – RETENUE DE GARANTIE

a) Cautionnement : Le cautionnement définitif est fixé à Trois pour cent (3%) du


montant initial du marché conformément aux dispositions de l’article 12 du C.C.A.G.T.

b) Retenue de garantie : Les Dispositions relatives à la retenue de garantie telles que


définies à l’article 59 du CCAGT sont seules applicables.

Toutes les cautions présentées sous forme de garanties bancaires doivent être émises par une
banque marocaine agréée.

ARTICLE 12: RECEPTION DES PRESTATIONS

1 : RECEPTION EN USINE

Trois (03) représentants habilités de l’ONDA procéderont à la réception des matériels


fabriqués avant leur envoi vers le lieu d’installation.
Le titulaire informera à l’avance l’ONDA du calendrier qui sera retenu pour cette prestation.
Cette réception fera l’objet d’un procès-verbal qui sera signé par les représentants de l’ONDA
et le prestataire.

Page 38 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

La prise en charge de cette réception assurée par l’entrepreneur inclura les titres de transport
(billet d’avion), l’hébergement et la restauration à l’hôtel.

2: PROVISOIRE
Les réceptions provisoires partielles sont autorisées.
Les réceptions provisoires seront effectuées conformément aux dispositions définies par
l’article 65 du C.C.A.G.T.

3: DEFINITIVE :
La réception définitive sera prononcée un (01) an à compter de la date de la réception
provisoire
La réception définitive sera prononcée après la date du procès-verbal de la réception provisoire
conformément aux dispositions définies par l’article 68 du C.C.A.G.T.

ARTICLE 13 : DELAI DE GARANTIE

Le délai de garantie est fixé à un (01) an à compter de la date de la réception provisoire,


durant la période de garantie, le prestataire est soumis aux dispositions arrêtées par l’article 67
du C.C.A.G.T.

Durant la période de garantie, le prestataire assurera à sa charge toutes les interventions de


maintenances préventive et corrective à savoir :

-La maintenance, l’entretien préventif et systématique durant la periode de garantie des


passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage
suivant un planning qui sera élaboré conjointement avec le maître d’ouvrage et respectera
toutes les contraintes d’exploitation.
-Au cours de cette année, tous produits ou pièces de rechange nécessaire à la maintenance sera
à la charge du titulaire.
-Le dépannage des installations en panne sera à la charge du titulaire, les pièces de rechange
ainsi que les fournitures nécessaires au dépannage seront à la charge du titulaire.
-les installations en panne seront remises en service dans les délais impartis.

ARTICLE 14 : REVISION DES PRIX

Les prix relatifs au présent marché sont fermes et non révisables.

ARTICLE 15 : MODE DE PAIEMENT

L’Office National Des Aéroports se libérera des sommes dues en exécution du présent marché
en faisant donner crédit au compte ouvert au nom de l’entrepreneur, indiqué sur l’Acte
d’Engagement.

Le paiement des sommes dues est effectué dans un délai maximum de quatre-vingt-dix jours
(90) à compter de la date de réception des prestations demandées sur présentation de factures
en cinq exemplaires.

Page 39 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

A. Marché conclu avec une entreprise non résidente

Les paiements seront effectués par virement bancaire ou par une lettre de crédit irrévocable et
confirmée établie en faveur du Fournisseur par une Banque de son pays comme suit :

 40 % du prix des équipements à la réception sur site du matériel sur présentation de


factures en cinq exemplaires dûment validées par les responsables habilités de l’ONDA.
 Le reliquat sera payé à la réception provisoire du marché déduction faite de 7%
représentant la retenue de garantie qui peut être remplacée par une caution de même
valeur libérée à la réception définitive.

Tous les frais et accessoires relatifs à l’ouverture de la lettre de crédit sont à la charge du
Fournisseur.

B. Marché conclu avec une entreprise résidente

L’ONDA se libérera des sommes dues en exécution du présent marché en faisant donner crédit
au compte ouvert au nom de l’Entrepreneur.

 40 % du prix des équipements à la réception sur site du matériel sur présentation de


factures en cinq exemplaires dûment validées par les responsables habilités de l’ONDA.

 Le reliquat sera payé à la réception provisoire du marché déduction faite de 7%


représentant la retenue de garantie qui peut être remplacée par une caution de même
valeur libérée à la réception définitive.

ARTICLE 16 : CIRCULATION DU PERSONNEL

Le prestataire du marché devra remettre à l'O.N.D.A. la liste nominative du personnel ainsi que
les renseignements nécessaires à l'établissement des laissez-passer exigés pour l'intervention de
ce personnel à l'Aéroport.
Le personnel du prestataire devra se confiner dans l’emplacement désigner pour l'exécution des
travaux d'entretien et ne devra pas pénétrer ni circuler sous quelque prétexte que ce soit dans
les autres parties de l’Aéroport.

ARTICLE 17 : DOCUMENTATION TECHNIQUE

L’entrepreneur devra fournir en cinq exemplaires, l’ensemble des documents suivants rédigés
en langue française :
 Le manuel technique.
 Le manuel de configuration ;
 Le manuel de l’installation, de la mise en service et de la maintenance ;
 Le manuel d’exploitation de l’équipement ;
 La Cotation des pièces de rechange assorti des nomenclatures et références titulaire
en forme de document et sur support informatique.
 Les notices techniques,
 Les schémas Electriques détaillés,
 Les procédures de maintenance

Page 40 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Chaque document technique fourni par l’adjudicataire devra être validé par le maître
d’ouvrage.

ARTICLE 18 : FORMATION

Formation des techniciens sur site

L’adjudicataire devra assurer la formation complète (pratique et théorique), afférente à la


maintenance des équipements, objet du présent marché en faveur des techniciens de
maintenance de l’ONDA.
La formation sera dispensée en français par des formateurs experts et aura lieu dans les locaux
de l’ONDA
Cette formation se déroulera pendant la période d'essais et de mise au point sur le site de
l’équipement objet du présent marché pendant une durée de quinze (15) jours ouvrables. Cette
période de participation aux essais permettra de vérifier l’acquisition des compétences et
éventuellement compléter les formations. Le titulaire présentera un programme et un calendrier
de formation pour validation.
Ce type de formation a pour but de former les personnels de l’Aéroport à la maintenance du
système.
Pendant la formation, le titulaire mettra à la disposition des techniciens tous les outils
pédagogiques de formation permettant la compréhension des cours théoriques et pratiques, et
notamment les supports de cours ainsi que l’appareillage de mesure.
Les cours comprendront :

- la description fonctionnelle,
- la description technique,
- la procédure de maintenance préventive suggérée par le constructeur et fera aussi partie
des documents livrés avec Les équipements
- la procédure de maintenance corrective telle que suggérée par le constructeur,
- la procédure de mise en service, sera détaillée théoriquement et appliquée sur
l'équipement.
- La programmation des passerelles télescopiques

Le programme de formation doit être détaillé en précisant entre autres la masse horaire, les
modules théoriques et pratiques, ainsi que les outils d’évaluation des stagiaires
Un complément de formation sur site sera assuré par l’installateur lors des travaux
d’installation et mise en service.
Cette formation comprendra les réglages, la maintenance des équipements ainsi que
l’utilisation des appareils de mesure.
Les techniciens désignés pour cette formation auront le droit d’assister à toutes les étapes
d'installation, de réglage, de mise en service des équipements.

Elle aura comme objectifs de permettre aux techniciens de :

 Procéder à l’entretien des équipements proposés ;


 Procéder à la maintenance préventive et corrective des équipements proposés ;

Une documentation sera remise à chaque technicien et restera sa propriété.

Page 41 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Les types de formation suivants sont à assurer :

Formation exploitation
Ce type de formation a pour but de former les exploitants à l'utilisation du système:
Technicien de maintenance·
Conducteur de passerelle télescopique.

Une attestation de formation pour le personnel technique sera livrée à chaque technicien après
la formation.

ARTICLE 19: DESCRIPTION DES FOURNITURES

Les travaux consistent à la « Fourniture, installation et mise en service des passerelles


télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport
Marrakech Ménara »

N.B : Les éventuelles marques mentionnées dans le présent CPS sont données à titre
indicatif, le soumissionnaire peut les substituer par toute autre marque de nature
équivalente ou supérieure.

Page 42 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Spécifications technique
Volume 1 : Passerelles télescopiques
Volume 2 : Convertisseurs 400Hz
Volume 3 : Mires de guidage

Page 43 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Volume 1 : Spécifications fonctionnelles des


passerelles télescopiques
Contexte

Le projet de

Les constituent la jonction entre les pré- et les avions. Elles s’adaptent à différents types d’avion
et permettent ainsi aux passagers d’embarquer ou de débarquer de l’avion dans des conditions
optimales (abri des intempéries, pas de changement de niveau brusque par escalier, distance et
temps de parcours réduits pour les passagers, …).

Ces de type "Apron Drive", qualifiées de passerelles télescopiques, doivent équiper l'extension de
l'aérogare passagers de l'aéroport Marrakech Menara.

Présentation des postes avions à équiper

L'aérogare passagers de l'aéroport Marrakech Menara comprend 3 postes d'embarquement au


contact équipés de 2 d’embarquement. Certains postes permettent l’accostage d’un ou de deux
avions.
La caractérisation des postes d'embarquement est indiquée dans le tableau ci-après :

Poste Nombre de par Avions à desservir


d'embarquement poste
P1 2 1 type E ou 2 type C
P2 2 1 type E ou 2 type C
P3 2 1 type E ou 2 type C
P4 2 1 type E ou 2 type C
L'extension de l'aérogare passagère de l'aéroport Marrakech Menara comprend donc 06
passerelles télescopiques susceptibles de desservir de 3 à 6 avions en stationnement
simultanément.
Documents techniques applicables

Les données suivantes aident à sélectionner les textes applicables en fonction du champ
d'application propre à chacun d'eux. Elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme
exhaustives.

Certains dimensionnements et bases de calcul spécifiés dans le présent document peuvent être
plus exigeants que ceux qui figurent dans ce paragraphe; le cas le plus contraignant sera
toujours pris en compte.

D’une manière générale, le Titulaire doit respecter tous les textes, normes et recommandations en
vigueur à la date de réception des.

Page 44 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Le Titulaire devra se conformer obligatoirement aux normes et règlements en vigueur dans le pays
où les seront installées qui concernent:

 le Code du Travail,
 le règlement de sécurité contre l'incendie dans les établissements recevant du
public.
Normes et règlements concernant la sécurité des personnes

En ce qui concerne la sécurité des personnes, la conception devra tenir compte en plus des
règlements en vigueur dans le pays où les seront installées de :

 la directive CEE 89-392 relative à la sécurité des machines avec ses


amendements,
 la directive CEE 89-336 relative à la compatibilité électromagnétique.
Normes et règlements aéronautiques

Le Titulaire devra se conformer aux règles et recommandations des organisations suivantes :

 IATA (International Air Transport Association),


 ICAA (International Civil Airports Association),
 ICAO (International Civil Airports Organization).
Normes de construction

Pour la conception et la construction des , les normes, règlements et recommandations suivants


doivent être pris en compte :
 Norme CEN TC 274 / SC2 pour les équipements de services aéroportuaires :
pr EN 1915-1 Basic Safety Requirements,

pr EN 1945-2 Stability and strength Requirements, calculation and


test methods,

pr EN 12312-4 PassengerBoarding Bridge,

 IATA Airport Handling Manual,


 FEM (Fédération Européenne de la Manutention) - Section I - Appareils
lourds de levage et de manutention,
 CENELEC HD384-serie pour l'équipement électrique,
 Norme C 004 sur le repérage et l'étiquetage des câblages électriques,
 DTU P 06.002 et P 06.006, effets du vent,
 Règles NV locales précisant les contraintes extérieures sur les ouvrages,

Page 45 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 Règles parasismiques PS99.


Le Titulaire devra s'inspirer des textes émanant des comités suivants, pour le choix des matériels
et matériaux, ainsi que leur mise en œuvre:

 ISO (International Standard Organisation),


 CEN (Comité Européen de Normalisation),
 CIE (Comité International d'Electrotechnique),
 CM66 relatif aux calculs de structures,
 CNOMO (Comité National des Machines Outils) - Règles d'exécution des
équipements électriques, des machines et installations industrielles,
 CETOP (Comité Européen des Transmissions Oléohydrauliques et
Pneumatiques),
 CCIR (Comité Consultatif International pour la Radiocommunication).
Pour la présentation de ces documents d'études, le Titulaire devra respecter la normalisation:
 pour le câblage électrique,
 pour la mécanique,
 pour la présentation et le symbolisme général.
Documentation technique accompagnant les spécifications

Les documents mentionnés dans ce paragraphe sont des annexes aux spécifications et les
informations qu'elles contiennent doivent être appliquées au même titre que celles contenues
dans les présents documents.
Documents techniques

 Structure du mémoire technique : les candidats respecteront scrupuleusement


le plan du document donné pour le contenu de son mémoire technique.
 Tableaux des valeurs garanties.
Plans

 Plan de stationnement avions


 Caractéristiques géométriques des
 Schéma de principe fonctionnel
 Schéma de principe électrique

Page 46 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Synthèse des données

Données programme

Les implantations des passerelles télescopiques sont indiquées sur le plan de stationnement
avions.

Le Titulaire devra prendre en compte les avions actuellement en exploitation et dans la mesure du
possible, les types d'avions en développement.

Règles imposées pour le dimensionnement des équipements.

Surcharge plancher admissible (4 personnes/m2 en configuration passerelle déployée) en 320 kg/m2


conformité avec la norme CEN TC 274 / SC2

Surcharge sur toit pour accès à la maintenance 120 kg/m2


La flèche maximum des éléments pris séparément, sous l'effet des charges et des surcharges,
n'excède pas 1/500e de la portée.

Le classement des mécanismes suivant les règles de la F.E.M, est au minimum le suivant:

 Mécanisme de levage : M4,


 Autres mécanismes : M2.
Conditions climatiques

Champs radioélectriques émis par radar ou transmission VHF 5 mV/m


Climat Sec
Températures (Min/Max) 0°C/+60°C
Bulbehumide + 22°C
Les passerelles télescopiques sont maintenues en exploitation pour des vents dont la vitesse est
inférieure ou égale à 100 Km/h. Au delà de cette vitesse, la passerelle est hors exploitation
rétractée et en position parking. Les structures sont à dimensionner et à justifier dans ces 2
configurations.

En position rétractée, les charges prises en compte sont celles imposées par les règles NV 65
(Région II site exposé):
 Vitesse maxi du vent en exploitation : 100 km/h (la contrainte vent est
appliquée perpendiculairement à la passerelle en configuration étendue
maximum),
 Vitesse maxi du vent en position parking : 150 km/h (la contrainte vent est
appliquée perpendiculairement à la passerelle en position parking).
Nota : Présence d'appareillage de type fluorescent ou à vapeur métallique à proximité des poste de
stationnement avion et présence de sable dans l'air.

Page 47 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Conditions d'exploitation

Les seront utilisées 24h/24, 7j/7.


 Temps de fonctionnement : en charge : 5 % de la durée de vie
à vide : 95 % de la durée de vie

 Temps de fonctionnement d'un cycle : en charge : 67 % du temps


à vide : 33 % du temps
Les sont pilotées indépendamment les unes des autres.
Contraintes de durée de vie

La durée de vie de chacune des est de 20 ans.

Caractéristiques techniques

Les caractéristiques techniques indiquées que doivent respecter les passerelles télescopiques.
Rotonde

Diamètre intérieur minimum 2,50 m±0.1m


Hauteur intérieure libre minimum ≥ à 2,10 m
Tunnels passerelles télescopiques

Nombre de tunnels 03
Largeur de passage libre minimum du plus petit tunnel 1,50 m±0.1m
Hauteur de passage libre minimum du plus petit tunnel ≥ à 2,10 m

Objectifs de performance

Les performances et caractéristiques indiquées représentent les exigences auxquelles doivent


satisfaire les passerelles télescopiques à trois tunnels.

Longueurs ( doit être défini par le Titulaire)

Longueur déployée (axe de rotonde - extrémité plancher cabine)/buté ≥34.5m


électrique
Longueur rétractée (axe de rotonde - extrémité plancher cabine)/buté ≤ à 21 m
électrique
Rotonde

Angle de rotation en butée électrique (gauche) 87,5°±5°


Angle de rotation en butée électrique (droit) 87,5°°±5°
Train de roulement

Page 48 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Angle de rotation (gauche) 89°±5°


Angle de rotation (droit) 89°±5°
Elévation
Hauteur maximum du plancher de la cabine 5,4 m ±0,2m
Hauteur minimum du plancher de la cabine pour la maintenance 1,80 m±0 ,2m
Cabine

Angle de rotation (gauche) 95° ±5°


Angle de rotation (droit) 40° ±10°

Système de peinture

Qualité de la peinture, garantie d'aspect 6 ans


Garantie Ri2 Anticorrosion 7 ans
Conditions climatiques

Vent en exploitation 100km /h


Vent en position rétractée 150 km /h

Les commandes élévation, rotation et allongement pourront être actionnées simultanément sans
perte de performances.

La vitesse de roulage est limitée automatiquement (vitesse lente) en fin d’accostage, à


l'approche de l'avion. Cette fonction est également imposée en fin de rétraction à l'approche de
la rotonde, ainsi qu'en limites droite et gauche de rotation rotonde.

Spécifications fonctionnelles

Description des équipements

La passerelle télescopique est composée:

 côté terminal d’une rotonde raccordée au bâtiment situé à l'extrémité de la pré-


passerelle,
 d’une passerelle télescopique (trois couloirs)
 d’une cabine qui assure la jonction avec l'avion,
 d'un portique de levage avec train de roulement se déplaçant sur l'aire de
stationnement.

Rotonde :

Elle permet les mouvements de rotation liés aux déplacements circulaires de la passerelle
télescopique.
Elle est conçue pour absorber les charges et vibrations et les transmettre au massif d'ancrage.

Page 49 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Elle est équipée d’une entrée et dispose d'un châssis intermédiaire mobile sur lequel est fixée
la galerie. L’ensemble est supporté par le pied de rotonde.

La rotonde est de forme circulaire et comprend les éléments suivants:

 un châssis,
 un plancher horizontal avec revêtement,
 un habillage latéral intérieur et extérieur avec système enrouleur ou /dérouleur
permettant le pivotement de la passerelle,
 un plafond,
 un éclairage dans le plafond,
 un toit conçu pour permettre l'écoulement de l'eau.
Elle comprend en outre les fonctions suivantes :

 un dispositif de limitation de rotation à deux niveaux (contrôle par


l'automatisme, fin de course électrique) dans le but de prévenir tout dommage
aux rideaux latéraux,
 des dispositifs assurant l’étanchéité entre la rotonde et la galerie. Cette
étanchéité a pour but d’empêcher l’entrée d’eau dans la passerelle et de limiter
l’échange d’air avec l’extérieur,
 des dispositifs "anti-pincement" de doigt au niveau des rideaux à lamelles à
l’entrée de la galerie.
Entrée de rotonde :

Cet élément est destiné à assurer la liaison de la passerelle avec la pré-passerelle.


La longueur de cet élément sera adaptée à chaque poste en fonction de la position des rotondes
par rapport à la pré-passerelle.
Le raccord avec la pré-passerelle est constitué d’un joint souple qui assure l’étanchéité et
comprend une barre de seuil.
Pied de rotonde :

Le pied de rotonde comprend un fût métallique avec ancrage sur le sol.


Ce pied de rotonde doit être conçu pour supporter la passerelle soumise aux différents cas de
charges définis.

Galerie télescopique :

Cet ensemble comprend trois couloirs, coulissant l'un dans l'autre. Le premier couloir est lié à
la rotonde au moyen d'une articulation sur le châssis intermédiaire mobile, la dernière galerie
supporte en son extrémité la cabine d'accostage et est fixé au système d'élévation.
Chaque couloir est constituée:

Page 50 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 d'une structure autoporteuse, qui reste rigide en torsion et en flexion et capable


d'absorber les charges verticales, les charges réactives et les moments de
flexion,
 d'un dispositif de contrôle du mouvement télescopique qui inclura la mesure
de course (contrôle par l'automatisme, fin de course électrique) et des butées
mécaniques afin d'empêcher les surcourses,
 d'un plancher avec revêtement,
 de parois latérales tôlées,
 d'un plafond,
 d'un éclairage dans le plafond,
 d'un toit conçu pour permettre l'écoulement de l'eau.
 Les galeries seront climatisées, les unités intérieures des climatiseurs
appropriés seront intégrées dans l’habillage intérieur des galeries, ils seront en
nombre suffisant pour satisfaire le besoin thermique demandé dans les galeries
afin d’avoir un climat confort et sain ;
 Les unités intérieures doivent garantir des températures en dessous de 24°C en
été et plus de 20°C en hiver ;
 Les galeries seront isolées thermiquement pour minimiser les déperditions
thermiques et favoriser le maintien d’une bonne température de climatisation ;
 un plancher avec revêtement antidérapant à forte résistance
 de parois latérales extérieurs tôlées et intérieurs à habillage adéquat et de
couleur dont le choix est à définir par le maître d’ouvrage.
 d'un faux plafond,
 d'un éclairage dans le faux plafond,
 d'un toit conçu pour permettre l'écoulement de l'eau.
 La galerie télescopique comprend en outre les fonctions suivantes :

 un dispositif "anti-cisaillement" situé au droit de la partie de recouvrement des


éléments de galerie, afin de garantir la sécurité des personnes,
 des dispositifs assurant l’étanchéité entre les différents éléments de la galerie.
Cette étanchéité a pour but d’empêcher l’entrée d’eau dans la passerelle et de
limiter l’échange d’air avec l’extérieur,
 des barres de seuil en entrée de la galerie et à chaque changement d’élément.
Cabine :

Située en extrémité de la galerie, la cabine d'accostage pivote autour d'un axe vertical afin de
permettre l'accostage orthogonalement à l'avion quelque soit l'angle entre l'axe de l'avion et
l'axe de la galerie.

Les éléments vitrés de la cabine, répartis sur un angle de 270° environ, assurent une visibilité
correcte à l’opérateur.
La cabine est constituée

Page 51 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 d'une structure métallique fixe solidaire de la galerie,


 d'une structure métallique mobile pivotant autour d'un axe vertical,
 d'un plancher horizontal avec revêtement,
 d'un habillage latéral intérieur et extérieur avec système enrouleur/dérouleur,
 d'un plafond,
 d'un éclairage dans le plafond,
 d'un toit conçu pour permettre l'écoulement de l'eau.
Le contrôle de rotation de la cabine inclura trois niveaux de contrôle :

 1er niveau : dispositif utilisant l'angle de rotation de la cabine et mis au point


lors de l'installation de la passerelle,
 2ème niveau : fins de course électriques,
 3ème niveau : butées mécaniques.
Les auxiliaires suivants sont installés au niveau de la cabine d'accostage :

 un auvent motorisé,
 un système de fermeture frontale de la cabine,
 un plancher extérieur inclinable,
 un dispositif détectant le contact avec l'avion,
 un pupitre de commande,
 un escalier de service,
 un dispositif de détection de proximité avion,
 un dispositif d’isonivelage automatique (inaccessible pour les passagers),
 un dispositif de descente de sécurité.
L’armoire de puissance et de contrôle/commande est située dans la cabine.

Deux platines supports sont prévus pour le téléphone et l'extincteur sur le côté gauche avant du
pupitre de commande. L'extincteur est fourni et est situé sous le téléphone. Il doit être
facilement accessible sans entraver le passage libre dans la cabine.

Une poignée de maintien (longueur mini 0,5m) est prévue pour un second opérateur éventuel.
Auvent motorisé

Motorisé dans les deux sens, il est constitué d'une structure souple. L'auvent motorisé est situé
en extrémité de la cabine. Après déploiement, il assure une protection contre les intempéries
lors de la liaison cabine/avion, quel que soit le type d'avion.

Ce contact ou toucher doit présenter une étanchéité parfaite avec tous les types d’avions
commerciaux prévus aux postes de stationnement sans créer de marque même superficielle à
ces derniers (pression de contact ≤ 0,1 bar).

Page 52 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Une protection contre la chaleur élevée (feux avion) est à prévoir en parties basses, qui doivent
être démontables pour le remplacement aisé des parties détériorées.

Les éléments mécaniques sont suffisamment dimensionnés aux efforts latéraux pour permettre
la manœuvre de la passerelle avec l'auvent sorti et doit supporter les efforts dus au vent.
Fermeture frontale de la cabine

La fermeture frontale de la cabine assure la protection des personnels contre des chutes,
permet de protéger l’opérateur des intempéries et permet le maintien d'un meilleur confort.
Cette porte sera constituée de portes battantes demies vitrées avec ossature en acier zingué
peintes avec une couleur assortie avec la couleur indiquée par le maître d’ouvrage
En mode ARRET la porte sera fermée et verrouillée.
La conception de la porte doit tenir compte de son utilisation quand la passerelle est en
position inclinée (pente maximale de la passerelle).
Plancher extérieur inclinable

La desserte d'avion avec une hauteur de plancher faible, combinée à un angle important
d'accostage (axe passerelle/axe avion), provoque une forte inclinaison de la cabine. Cette
inclinaison du plancher de la cabine par rapport au plancher de l'avion occasionne une marche
relativement importante et peu confortable pour les passagers.

Ce système compensateur est destiné à ajuster horizontalement le plancher extérieur de la


cabine.

Il est équipé d’une détection de contact fuselage.

L’extrémité du plancher qui assure le contact ou toucher du fuselage ne doit pas créer de
marque même superficielle à ce dernier.
Détection de contact fuselage

Au contact de l'avion, ce dispositif, différent de la "détection de proximité", arrête les


mouvements d’allongement et de rotation du train de la passerelle, dans le sens d’accostage,
quelle que soit la position du train.

Afin d'ajuster au mieux la cabine au fuselage, le nombre de capteurs intégrés au plancher doit
être au minimum de trois (un à droite, un au centre et un à gauche).

L'arrêt du mouvement est obtenu après activation d’un des capteurs. Toutefois, dans le cas
d’une activation d’un des capteurs d’extrémité, la rotation cabine est autorisée dans le sens
inverse.

Tous les mouvements sont interrompus lorsque le capteur central est activé (excepté le
mouvement de retrait).

Page 53 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Escalier de service

Le personnel peut accéder à la cabine, depuis l'aire de stationnement, au moyen d'un escalier
qui aboutit à une plate-forme située à droite de la passerelle (en regardant l'avion).

L'escalier de service doit suivre les déplacements de la passerelle. L'escalier doit être conçu de
façon à maintenir les marches horizontales quelque soit l'élévation de la passerelle, à éviter
toute déformation structurelle et à garantir le maintien de l'escalier dans une position correcte.

Les marches de l'escalier doivent être antidérapantes. La largeur effective de l'escalier est de
700 mm. Une main courante d'une hauteur de 1 m doit être incluse.
La qualité des roulettes et de leur bandage devra tenir compte de la nature variée et
contraignante des sols pour garantir une durée de vie de 5 ans minimum.

La liaison avec la plate-forme est réalisée de manière à faciliter le démontage et le remontage


après un sinistre (par exemple le nombre d’axes doit être limité).

La porte d’accès à l’escalier est munie d’un oculus et est équipée d'un digicode situé à
l'intérieur (pour sortie vers l’extérieur) et d'un bouton-poussoir à l'extérieur (pour accès vers
l’intérieur), d’un ferme-porte automatique, d’une butée et d’un verrou électromagnétique. Cette
porte s'ouvrira vers l'extérieur et permet un accès direct la plate-forme.

Une commande d’ouverture de secours par bouton "coup de poing" est également prévue. Ce
dispositif situé dans la cabine permet l'évacuation d'urgence.

La porte est également équipée d'un dispositif permettant de maintenir la porte ouverte et d’un
dispositif de verrouillage mécanique avec condamnation (en cas de démontage de l’escalier).
Ces dispositifs doivent fonctionner même si la passerelle est en position inclinée (pente
maximale de la passerelle).

Aucun système mécanique et/ou électrique de positionnement ne doit être lié à l’inclinaison de
l’escalier (présélection hauteur par exemple).

Un panneau, monté sur une des marches, rappellera la charge maximum autorisée sur l'escalier
et l'interdiction d'utilisation de l'escalier lors des manœuvres de la passerelle télescopique.
Détection de proximité avion

Ce système est conçu dans le but de réduire la vitesse d'allongement de la passerelle à


l'approche de l'avion.

Il comprendra deux cellules de détection situées de chaque côté de la cabine, à des hauteurs
différentes pour prendre en compte tous les fuselages.

Page 54 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Isonivelage automatique

Ce système de correction automatique de hauteur du plancher cabine comprend un dispositif de


détection des mouvements relatifs passerelle/avion qui doit être capable de contrôler en
permanence qu'il est en contact avec l'avion et alerter l'opérateur en cas d'absence ou de perte
de contact avec l'avion.

Ce dispositif est opérationnel quel que soit le type d'avions et agit, via l'automate, sur le
système d'élévation afin de suivre toute modification de hauteur du seuil de la porte de l'avion
avec une précision et un temps de réponse conforme au Airport Handling Manual (AHM 922).

Ce système d'isonivelage doit rester opérationnel et doit être conçu pour assurer la sécurité des
personnes et des matériels y compris en cas de panne d'alimentation électrique principale.
Descente de sécurité

La fonction de ce système est de pallier toutes défaillances ou insuffisances du système


d’isonivelage automatique, notamment en cas de descente brutale de l'avion et éviter ainsi tout
risque de détérioration de la porte de l'avion lorsque celle-ci est ouverte.

Il est constitué d'un capteur sensible (type patin de hauteur d'environ 150 mm) installé sous la
porte ouverte de l'avion. Dans la suite de ce document ce patin est appelé "sabot de sécurité".
Son positionnement est assuré par l'opérateur d'exploitation lors de chaque accostage.

Le sabot de sécurité est actif en mode ISONIVELAGE. Son fonctionnement doit être sûr et
entièrement indépendant du système d’isonivelage automatique. Seul le contrôle du sabot de
sécurité doit être fait par l'automate, mais les commandes de la descente de sécurité doivent
être indépendantes de l'automate. Ce système est alimenté par le réseau qualité.

Le contact avec la porte de l'avion doit entraîner au moins un mouvement vers le bas de la
partie de plate-forme situé sous la porte de l'avion.

Le nombre d'impulsions sur le sabot de sécurité, lors d'un cycle en mode ISONIVELAGE, doit
être limité à trois. Au-delà, la passerelle est mise en défaut.

L'activation du sabot de sécurité pendant un temps trop important doit être surveillé (anormal).
Un compteur de temps est à inclure.

L’état du sabot de sécurité ainsi que sa position doivent être surveillés (court-circuit et rupture).
Sa conception doit être à sécurité positive.

La position "travail" correspond à la mise en place du sabot de sécurité sous la porte de l'avion.

La position "repos" correspond au rangement du sabot de sécurité dans un magasin spécifique.

Page 55 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Pupitre de commande

Le pupitre de commande comporte les différents éléments de commande et de signalisation


destinés aux opérateurs (opérateurs d'exploitation et intervenants de maintenance).
Ce pupitre est situé à gauche dans la cabine d'accostage (en regardant l'avion),
l'opérateur se trouve face à l'avion pour effectuer les diverses manœuvres.
Les dimensions du pupitre de commande doivent être ergonomiques et doivent
laisser à l'opérateur une bonne visibilité.
Un cache soleil situé sur le pupitre de commande évitera toute réflexion de lumière
sur l'écran vidéo et sur le terminal graphique du pupitre de commande.
Système d'élévation

Cet ensemble est constitué d'un portique reposant sur le châssis du train de
roulement et permet les déplacements verticaux de la passerelle.
Le dispositif de levage de la passerelle est soit électromécanique, soit hydraulique, avec deux
vérins.

En cas de défaillance d'un des deux vérins, un seul doit pouvoir supporter la passerelle à pleine
charge dans sa version opérationnelle (poids propre + poids des différents équipements +
charge en exploitation , …).

Si un seul vérin est employé, un système de blocage en position "arrêt" est exigé. La mesure de la
course des vérins (contrôle par l'automatisme, fin de course électrique) permettra d'assurer un
fonctionnement précis des mouvements de montée et de descente de la passerelle.

En cas de mise en place d'un système hydraulique, les conditions climatiques, l'étanchéité et la
condensation imposent l'utilisation d'un fluide particulier.

En cas de mise en place d'un système électromécanique, les mouvements des 2 vérins devront être
synchronisés.

Il ne doit pas travailler à ses limites. Il est nécessaire de prévoir un coefficient de sécurité.

Le système d'élévation doit être conforme aux normes et réglementations de l'OACI concernant
les systèmes de levage.

Système de train de roulement

Dans le but d'atteindre les diverses positions d'arrêt des avions, le système de train de roulement
peut effectuer les déplacements suivants :

 rotation par rapport à la rotonde,


 allongement de la galerie télescopique.
Afin d'éviter le dépassement en limite de rotation et les problèmes de fiabilité des fins de course,
une attention particulière est souhaitée sur les points suivants :

Page 56 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 sollicitations mécaniques dues aux effets d'inertie,


 choix des composants pour les fins de course,
 intégration des câbles ou des flexibles d'alimentation moteurs dans l'axe de
rotation du train.
Des sécurités (surcourses par capteur, butées mécaniques, …) seront prévues pour limiter les
angles de rotation droit et gauche.

L'entraînement direct par un seul réducteur satellite est préférable.

Le système d'entraînement doit être freiné à l'arrêt ou par manque de tension pour pallier toute
inertie. Un dispositif de secours permet le déverrouillage manuel des freins.
Le pneumatique sera plein. Ses caractéristiques seront déterminées pour atteindre la durée de vie
de 2 ans minimum. Les parameters suivants sont à prendre en compte :

 type de revêtement,
 distance de cheminement (évolution),
 commande simultanée des mouvements,
 poids de la passerelle (charge maximum sur le train),
 nombre d'accostages par poste.
La masse et les dimensions des roues impliquent la nécessité d'un système de montage simple sur
l'essieu.

Deux points d'ancrage sont prévus sur le train de roulement pour permettre l'utilisation d'un
pousseur muni d'une barre d'attelage afin de dégager la passerelle de l'avion en cas de défaut
électrique et/ou hydraulique.

Dispositif de détection d'obstacles

Le train de roulement est équipé d'un dispositif de détection d'obstacles destiné à la protection des
personnes et des matériels. Sa fonction principale est d'arrêter les mouvements du train de la
passerelle lors d'un contact avec un obstacle situé sur l'aire de stationnement.

Tous les éléments du dispositif de détection d'obstacles sont raccordés en série sur une boucle
type "circuit d'arrêt d'urgence", nécessitant une procédure de réarmement (acquittement du
défaut). Afin de ne pas perturber l'exploitation par des détections intempestives, ces détecteurs
ne sont actifs qu'en mode MARCHE. Le réarmement après détection d’obstacles s’effectue à
partir d'un boîtier localisé sur le train de roulement.

Le dispositif doit prendre en compte l’inertie de la passerelle, pour cela, des parties escamotables
ou montées sur ressorts sont intégrées à la structure.

Page 57 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

La solution retenue par le Titulaire doit être soumise à l'approbation du Maître d'Œuvre, avant la
réalisation du dispositif.

Description des automatismes du procédé

La passerelle télescopique est contrôlée par un automate (ou un PC) qui permet de prévenir tout
mouvement dangereux ou hasardeux de la passerelle.

Traitements

Structure de l'automatisme

L'automatisme s'articule autour de l'automate passerelle. Les principales fonctions traitées par
l'automate sont les suivantes:

 le dialogue avec le pupitre de commande et le boîtier mobile de maintenance,


 la validation des modes d'exploitation,
 la commande des éléments de mouvements (allongement, élévation, ...),
 la commande des auxiliaires (auvent, ...),
 l'anticollision,
 le traitement des anomalies électriques, mécaniques, hydrauliques, ...
 le traitement des signalisations liées aux mouvements,
 le traitement des alarmes d'exploitation,
 l'animation de l'imagerie couleurs,
 la mise à jour des tables (pour l'archivage),
 le dialogue avec l'unité informatique mobile,
 les dialogues avec la GTC,
 le traitement des informations des équipements auxiliaires (125A, mires de
guidage).
Les commandes, issues du pupitre de commande et du boîtier mobile de maintenance, sont
transmises à l'automate par le réseau de commande, via les cartes d’entrées de l’automate.

Les informations relatives à la conduite, à la protection des personnes et du matériel (butées


électriques, surcourses électriques, détecteur d'obstacles, arrêts d'urgence, ...) et les
informations relatives à la maintenance et à la gestion de la passerelle (contrôle des tensions
d'alimentation générale, de contrôle/commande, des disponibilités mécaniques, des
disponibilités électriques, des disponibilités hydrauliques, ...) sont fournies individuellement à
l'automate (une entrée automate par information).

Les éléments motorisés sont contrôlés par une chaîne de sécurité, en redondance avec l'automate,
qui agit directement sur les éléments de mouvement.

Page 58 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Les tables d'état, nécessaires aux fonctionnalités énumérées ci-dessus, sont mises à jour à chaque
cycle automate. Ces tables sontorganisées par type d'informations. Ellescomprennent :
 toutes les entrées de l'automate ("Tout ou Rien" et analogiques),
 toutes les sorties de l'automate ("Tout ou Rien" et analogiques),
 tous les défauts élaborés par l'automate,
 toutes les variables nécessaires à la gestion de la passerelle
(condamnation/validation des réseaux de communication, ...).
Cette conception intègre les fonctions d'automatisme et d'imagerie couleur inhérentes à
l'exploitation de la passerelle et permet la prise en charge de tous les sous-ensembles de
l'automatisme. Cependant cette conception autorise le choix d'éléments standard des catalogues
de fabricants notoirement connus, dès lors qu'ils admettent dans le principe la compatibilité
d'un dialogue avec l'unité informatique mobile et les sous-ensembles de l'automatisme.

Le pré-positionnement en hauteur

Le pré-positionnement en hauteur est une procédure automatique sous la dépendance de


l'automate, le choix du type d’avion se faisant par l'opérateur d'exploitation depuis le pupitre de
commande (terminal graphique).

Une base de données pour associer hauteur et avion est mémorisée. Elle doit comporter au moins
12 valeurs et doit disposer d'une réserve de 4 valeurs pour de futurs avions. La mise à jour de la
table s'effectue en mode MAINTENANCE.

Anticollision inter-

Anticollision inter-

L'utilisation de deux sur un même poste avion impose la mise en place d'un système anticollision,
géré par l'automate.

Le système doit connaître les positions des (en X, Y et Z) et suivre par le calcul les positions
relatives et les mouvements des . Le système doit informer l'opérateur de chaque passerelle et
stopper les mouvements si un risque apparaît.

Le pupitre de commande devra inclure une aide en ligne pour l'exploitation lors de la remontée
d'un avertissement d'anticollision.

La désactivation du système d'anticollision ne doit être possible que d'un point de vue
maintenance. L'accès à cette fonction doit être limité.

Anticollision avec les pits

Le système d'anticollision doit empêcher le train de roulement de se déplacer sur les pits.

Page 59 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Interverrouillage

Pour des raisons de sécurité, le lancement du processus de guidage de l'avion par la mire
verrouille les commandes du déplacement horizontal de la passerelle, afin d'éviter tout risque
de collision avion/passerelle.

Le déplacement de la passerelle redeviendra possible à la fin du processus de guidage (arrêt de


l’avion détecté par la mire + un délai compris entre 0 et 30s, délai paramétrable en mode
MAINTENANCE).

Archivage

L'archivage est opérationnel quel que soit le mode d'exploitation de la passerelle.


L'archivage de courte durée a une fonction de sauvegarde des données maintenance.

Les principaux mouvements et les défauts doivent pouvoir être exploités par une mémoire "boîte
noire" avec horodatage des derniers événements (48h de stockage minimum).

Les temps de fonctionnement portent sur tous les éléments constituant la passerelle soumis à une
maintenance préventive, notamment les éléments électriques, mécaniques ou hydrauliques.

Lors d'une mise hors tension, les données enregistrées sont conservées durant environ 1 mois.
La remontée de l’historique courte durée pourra être effectuée à partir soit :

 de l’unité informatique mobile, permettant la sauvegarde, ainsi que l’analyse,


de ces informations sur disquettes,
 du terminal graphique.
L'analyse de ces données pourra être interprétée sous forme de chronogrammes ou de diagramme
de temps avec un libellé précis des événements.

Les logiciels de supervision pour l'archivage sont exploitables sous WINDOWS.

Modes de fonctionnement

Chaque passerelle peut avoir 4 modes de fonctionnement. Trois d'entre eux sont sélectionnables
par commutateur 3 positions situé sur le pupitre de commande :

 le mode ARRET,
 le mode MARCHE,
 le mode ISONIVELAGE.
Pour accéder au mode MAINTENANCE, le commutateur doit être sur la position MARCHE.
Mode ARRET :

Ce mode engendre la mise hors service automatique de la passerelle et implique:

Page 60 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 la rentrée du auvent après temporisation,


 la fermeture frontale de la cabine,
 l'extinction de l'éclairage intérieur,
 la mise hors tension des auxiliaires liés aux éléments de motorisation
(élévation, allongement, rotation, ...) et de certains éléments de
contrôle/commande (caméra, moniteurs couleurs, capteur sensible de nivelage,
...).
La liste des éléments à mettre hors service est à finaliser en fonction :

 des normes relatives aux règles de sécurité,


 des nécessités du contrôle/commande,
 des contraintes d'intervention dans la passerelle, notamment pour le service de
nettoyage.
Le mode ARRET est inhérent à la position parking de la passerelle.

Mode MARCHE :

Ce mode autorise les manœuvres relatives au déplacement de la passerelle (accostage de l'avion,


recul de la passerelle et retour en position parking).

Ces procédures sont activées à partir des commandes issues du pupitre.

Ces commandes portent sur les auxiliaires et les éléments de motorisation de la passerelle.

Ce mode autorise la procédure de pré-positionnement en hauteur en fonction du type d'avion


attendu pour l'accostage.

Mode ISONIVELAGE :

Ce mode est activé par l'opérateur d'exploitation en passant sur la position ISONIVELAGE du
commutateur, lorsque la passerelle est au contact avec l'avion.

Les commandes du pupitre sont inhibées, à l’exception de l’arrêt d’urgence.

Il valide la fonction d’isonivelage automatique relative au déplacement vertical de l'avion


(chargement/déchargement) ainsi que la descente de sécurité.

Mode MAINTENANCE :

Le mode MAINTENANCE permet à un intervenant de maintenance de rendre opérationnelles les


commandes de mouvement à partir du boîtier maintenance enfichable connecté à une prise
située sur le train de roulement.

Page 61 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Les commandes sont opérationnelles lorsque le mode MARCHE est sélectionné et que le
commutateur situé dans l'armoire d'automatisme est en position MAINTENANCE.

Ellessont issues:

 soit du pupitre de commande,


 soit du boîtier de maintenance (lorsque la connexion du boîtier de maintenance
est effective, les commandes du pupitre de commande sont alors inhibées).
Commandes et signalisations

Pupitre de commande :

Le pupitre de commande permet à l’opérateur d’exploitation et à l’intervenant de maintenance de


manœuvrer la passerelle.

Les commandes disponibles sur ce pupitre sont :

 le sélectionneur de mode (3 positions : ARRET/MARCHE/ISONIVELAGE),


 les commandes de mouvement (élongation/rétraction ; rotation droite/gauche ;
montée/descente ; rotation cabine droite/gauche),
 les commandes des auxiliaires de la cabine (inclinaison plancher droite/gauche
; auvent sorti/rentré),
 les commandes d'éclairage (intérieur, aire de stationnement),
 un arrêt d'urgence,
 un réarmement après arrêt d'urgence,
 une commande de test des voyants,
 des voyants de fonctionnement (sous tension, défaut, isonivelage),
 un voyant indiquant l'utilisation de la prise 125A.
L’opérateur dispose au niveau du pupitre de commande :

 d’un moniteur vidéo permettant de visualiser le train de roulement et son


environnement,
 d’un terminal graphique pour la supervision et l'aide à la conduite.
Boîtier de maintenance :

Ce boîtier portable que l’on branche sur une prise située sur le train de roulement de la passerelle,
met à disposition de l’opérateur de maintenance les principales commandes, à savoir :
 les commandes de mouvement (translation, rotation, élévation),
 un arrêt d'urgence,
 le réarmement après arrêt d'urgence.

Page 62 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Les boîtiers de maintenance sont munis d'un câble de 4 mètres.


En temps normal, la prise est obturée par un couvercle qui protége les connecteurs. Ce dernier est
lié à la prise pour éviter sa perte durant la connexion du boîtier de maintenance.

Terminal graphique :

Un terminal graphique permet un dialogue opérateur/automate. Il permet une aide à la conduite et


au diagnostic en temps réel aux différents intervenants (opérateur d'exploitation ou intervenants
de maintenance) sur les passerelles télescopiques.
Le terminal graphique, développé sous forme de synoptiques et de tableaux, visualise notamment
:
 la sélection avion (pour le pré-positionnement en hauteur),
 les messages d'aide à la conduite,
 les anomalies de conduite (détection des limites et détection des surcourses),
 les défauts de la passerelle et de ces équipements associés (125A, …),
 les informations dédiées à la maintenance,
 ....
L’automate utilise les informations sur les capteurs, les actionneurs, les états et les défauts, pour
l’animation des différentes images apparaissant sur l’écran. Ces informations sont transmises
par fonction.

La seule information envoyée à l’automate par cette interface correspond au type d’avion
sélectionné pour la mise à hauteur automatique.

Les informations sont transmises par l'opérateur à l'aide d’un terminal graphique situé sur le
pupitre de commande, ou d'un clavier.

Organisation et types de vues

Le principe d’organisation de ces vues, le texte et les graphismes sont donnés à titre indicatif.
Toutefois, le Titulaire pourra éventuellement soumettre à l’approbation du Maître d'Œuvre des
modifications.

Les vues disponibles sur le terminal graphique sont :

 les vues d’accueil : elles présentent l'état des différentes fonctions de la


passerelle télescopique,
 les vues d’exploitation : elles permettent de sélectionner le type d'avion
(tableau), de suivre l'évolution des équipements en utilisation (synoptique),
 les vues de détails : elles présentent l'état de chaque équipement (synoptiques),
 les vues de maintenance : elles sont représentées sous forme de tableaux, de
listes ou de courbes. Elles correspondent principalement :

Page 63 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

au temps de fonctionnement des équipements (sous-ensembles


actionneurs),

au temps de fonctionnement des modes (MARCHE / ISONIVELAGE / ARRET /


MAINTENANCE),
à l’organisation des cartes API, avec simulation des entrées/sorties actives (en vert),
à l’architecture du contrôle/commande avec simulation des échanges entre les différentes entités,
à la chronologie des événements (horodatage : dates/heures/minutes).
Seules les vues d’accueil et d’exploitation sont communes aux opérateurs d'exploitation et aux
intervenants de maintenance.
Les vues de détail et de maintenance ne sont accessibles qu'aux intervenants de maintenance.

Les vues mises à dispositions dépendent des qualifications de l'opérateur.


Toutes les vues sont liées entre elles, le passage de l’une à l’autre peut se faire :

 soit en utilisant un trackball,


 soit en utilisant le clavier,
 soit en utilisant un écran tactile.
Pour les rapports au fil de l’eau, des filtres seront prévus, par famille, par type et choix de la
période.
Unité informatique mobile

L'unité informatique mobile dédiée à la maintenance doit posséder tous les logiciels nécessaires à
l'exploitation des , y compris ceux permettant d'extraire et d'ordonner un certain nombre
d'éléments des archives.

De plus, le Titulaire doit fournir tous les logiciels sur CD ROM en version française.

Dans le cas où certains utilitaires seraient développés spécifiquement, il est indispensable de


disposer de la version complète des logiciels pour faire évoluer ces utilitaires.

Parmi les fonctionnalités disponibles sur l'unité informatique mobile, certaines doivent être
accessibles avec mot de passe (effacement de l’archivage, modifications des images). Cette
interdiction est validée par un paramétrage (un paramètre par fonctionnalité et par réseau
précité) dans l'automate pour inhibition de la fonction non autorisée.

Ce paramétrage est prévu selon une méthode conventionnelle "temps réel", par l'intermédiaire de
l'unité informatique mobile, via le réseau de maintenance locale.
Signalisations sonores et lumineuses

Des alarmes sonores et lumineuses doivent prévenir les différents opérateurs (opérateurs
d'exploitation, intervenant de maintenance, personnels de piste…) de tout mouvement ou
défaut de la passerelle.

Page 64 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 Alarme lumineuse :
2 feux à éclats (de couleur orange) pour tous les mouvements fixés
sur le train de roulement en partie supérieure,

1 feu à éclats de couleur rouge pour le défaut de l’isonivelage fixé


sous le plancher de la cabine d'accostage.

 Sonore :
1 sirène de mouvements fixée sur le train (niveau sonore = 120 dB),

1 buzzer sur défaut intégré dans le pupitre (niveau sonore = 80 dB),

1 sirène sur défaut de l’isonivelage et sur activation de la descente


de sécurité (niveau sonore = 120 dB) fixée sous le plancher cabine
d'accostage,

1 sirène sur manque de tension alimentation générale et alimentée


par la source autonome fixée sous le plancher cabine d'accostage.

La tonalité des avertisseurs sonores doit être différenciée.

Arrêts d'urgence

Chaque passerelle comporte 7 arrêts d'urgence. Pour la passerelle, ils sont localisés :

 1 sur le pupitre de commande,


 1 en pied de rotonde,
 2 sur le train de roulement (1 de chaque côté),
 2 sur le dispositif de détection d'obstacle (1 en avant et 1 en arrière),
 1 sur le boîtier mobile de maintenance quand celui-ci est raccordé.

Les arrêts d'urgence sont raccordés en série. Ils agissent directement sur les alimentations
générales de la passerelle et des équipements. Ils sont mémorisés par l'automate et sont réarmés
par bouton-poussoir après déverrouillage.

Le réarmement s’effectue à partir de deux points :

Page 65 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 au pupitre de commande,
 au boîtier local de maintenance, lorsqu'il est raccordé.

Pour l'ensemble des modes de fonctionnement, la fonction d'arrêt d'urgence est active. Seul le
dispositif de descente de sécurité (sabot de sécurité) en mode ISONIVELAGE n'est pas coupé
en cas d'arrêt d'urgence, conformément aux recommandations IATA.
Description des postes opérateurs

Exploitation

 Poste : Opérateur d'exploitation.


 Fonctions :
il effectue toutes les opérations nécessaires à l'exploitation de la
passerelle,

il commande manuellement la passerelle pour accoster un avion ou


la mettre en position parking.

 Moyens à disposition dans la cabine :


les équipements de commande (commande de mouvement, sélection
du mode de fonctionnement, …),

les équipements d'information (écran vidéo, terminal graphique,


voyants, …).

L’opérateur d’exploitation est amené à effectuer principalement 2 manœuvres :

 accostage d’un avion,


 désaccostage d’un avion et stationnement de la passerelle en position parking.
Accostage d’un avion :

Il peut se résumer par les étapes suivantes:

 mise en route de l’éclairage intérieur de la galerie si nécessaire,


 mise en route de l’éclairage de l'aire de stationnement si nécessaire,
 sélection du mode MARCHE,
 contrôle de la zone de manœuvre de la passerelle à partir de l’image de la
caméra extérieure,
 sélection et validation du type d’avion attendu à partir du pupitre de
commande de la passerelle (réglage automatique de la hauteur de la cabine),

Page 66 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 attente de l’avion,
 déplacement manuel de la passerelle,
 ajustement manuel de l’angle de la cabine,
 ajustement manuel de la hauteur de la passerelle,
 ajustement de l’horizontalité du plancher,
 accostage de la passerelle (contact avec avion),
 déploiement du auvent,
 ouverture de la porte frontale de la cabine,
 sélection du mode ISONIVELAGE avec mise en place du capteur permettant
l’isonivelage,
 autorisation d’ouverture de la porte de l’avion à l’équipage,
 mise en place du sabot de sécurité sous la porte.
Désaccostage d’un avion et stationnement de la passerelle en position parking :

Il peut se résumer par les étapes suivantes:

 fermeture de la porte de l’avion,


 sélection du mode MARCHE (repli automatique du capteur permettant
l’isonivelage et rétractation automatique du auvent),
 rangement du sabot de sécurité,
 fermeture de la porte frontale de la cabine,
 contrôle de la zone de manœuvre de la passerelle à partir de l’image de la
caméra extérieure,
 recul manuel de la passerelle jusqu’à son point de parking,
 sélection du mode ARRET,
 arrêt de l’éclairage aire de stationnement,
 arrêt de l’éclairage intérieur.
Maintenance

 Poste : Intervenant de maintenance.


 Fonctions :
il effectue les opérations de maintenance curative et préventive
lorsque la passerelle est hors exploitation,

il peut commander manuellement chacun des éléments de la


passerelle, contrôler l’état de tous les actionneurs, détecteurs et
entrées/sorties au niveau de l’automate, accéder à l’historique des
dernières mouvements de passerelle et connaître les temps de
fonctionnement des différents organes.

Page 67 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 Moyens :
dans la cabine, il a à sa disposition les équipements de commande
(commande de mouvement, sélection du mode de fonctionnement,
…) et les équipements de contrôle (écran vidéo, terminal graphique,
voyants, …),

sur le boîtier de maintenance déportée, il dispose des équipements


de commande,

sur l'unité informatique mobile, il a la possibilité d'accéder au


programme automate (archive, …),

dans l'armoire d'automatisme, il dispose d'un commutateur lui


permettant de sélectionner le mode MAINTENANCE.

Vidéo

Une caméra couleurs CCD, implantée sous le plancher de la rotonde, et un moniteur couleurs
situé sur le pupitre de commande, renvoient l'image du train de roulement et de son
environnement.

Son fonctionnement Arrêt/Marche est lié au passage en mode ARRET/MARCHE de la passerelle.


Eclairage et prises électriques

La passerelle télescopique est équipée d'un ensemble de points d’éclairage (normal et sécurité)
encastrés dans le plafond avec élément de protection contre les contacts directs avec les tubes
fluorescents.

Les installations d'éclairage de la passerelle ne doivent pas être perturbées par les vibrations dues
aux mouvements de la passerelle.

Eclairage intérieur normal

L'éclairage intérieur normal est connecté à l'alimentation principale.

Il est commandé depuis un interrupteur en entrée de la galerie ou depuis un bouton poussoir situé
sur le pupitre de commande. Il peut être utilisé soit en mode MARCHE soit en mode ARRET.
En mode ARRET, l'éclairage intérieur normal doit s'éteindre automatiquement après une
temporisation sauf si le commutateur situé dans l'armoire d'automatisme est positionné sur
"Maintenance".

En mode ISONIVELAGE, l'éclairage intérieur normal est allumé automatiquement et doit rester
allumer en permanence.

Page 68 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Le flux lumineux de l'éclairage intérieur normal doit être de 300 lux moyens relevés au niveau du
sol avec un coefficient d'uniformité supérieur à 0,55 et après application d'un facteur de
dépréciation de 0,8.

Eclairage de sécurité

L'éclairage de sécurité est alimenté sur deux circuits spéciaux et les points lumineux sont câblés
alternativement en quinconce afin d'assurer un éclairage minimum en cas de défaillance de l'un
des deux circuits.

L'éclairage de sécurité est rendu opérationnel sur manque de tension normale par un système
permettant le basculement automatique d'un circuit à l'autre.

Le flux lumineux moyen de l'éclairage de sécurité doit être de 100 lux relevés au niveau du sol.

De plus, des signalisations lumineuses "Sortie" doivent être installées. Ces signalisations
lumineuses doivent être allumées en permanence. Leurs positions, nombre et type doit être en
conformité avec les normes de sécurité incendie.

Eclairage aire de stationnement

Un éclairage auxiliaire implanté sous la galerie assure le complément de visibilité.

Un éclairage additionnel sera également implanté pour éclairer le train de roulement.

Il est commandé depuis un bouton poussoir situé sur le pupitre de commande et s'éteint
automatiquement après une temporisation quand la passerelle est en mode ARRET.

Prise électrique

2 prises électriques (230 VAC – 50 Hz (1 phase + Neutre) – 13A) sont installées :

 1 dans la cabine,
 1 dans la rotonde.

Description des interfaces

Les parties d'ouvrages en interface avec les sont :

 l'infrastructure,
 le second-œuvre,
 la téléphonie,

Page 69 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 la GTC (Gestion Technique Centralisée),


 la Basse Tension,
 les mires de guidage.
Toutes ces interfaces nécessitent une coordination entre le Titulaire et les entreprises titulaires des
lots concernés.
Interface avec l'infrastructure

Description

Les contraintes imposées par la hauteur des rotondes et les pentes des aires de stationnement
doivent être vérifiées et prises en compte.

Les pieds de rotonde sont fixés sur des massifs d'ancrage situés dans la piste.

Limite de fourniture

Le Titulaire doit prendre en compte les données relatives au plan de stationnement :

 la pente de la piste,
 la hauteur des rotondes,
 l'implantation du poste de stationnement,
et vérifier la compatibilité avec les standard proposées pour chaque poste.
Le titulaire est responsable de la réalisation du massif d'ancrage.

Le Titulaire du présent marché est responsable de :

 la fourniture des tous les documents incluant les notes de calcul relatives à la
fixation des (dimension du massif d'ancrage, descentes de charges, nature du
béton, …),
 la fourniture de l’ensemble des éléments métalliques d’ancrage, l'ajustement et
le contrôle des éléments d'ancrage de la passerelle qui serontlogés dans le
massif d'ancrage.
Interface avec le second-œuvre

Description

La fixation du joint d'étanchéité de la rotonde est à mettre en place sur un cadre intégré à la pré-
passerelle.

Limite de fourniture

Le soumissionnaire titulaire du second-œuvre assure la mise à disposition du Titulaire d'un cadre,


de surface plane, intégré à la pré-passerelle, qui reçoit la fixation du joint d'étanchéité de la
rotonde.

Page 70 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Le Titulaireassure :

 la fourniture du joint d'étanchéité,


 l'étanchéité entre la passerelle et la pré-passerelle,
 la fourniture et la pose de la barre de seuil,
 les relevés sur place pour définir ses adaptations.
Interface avec la téléphonie

Description

Un téléphone sera mis en place dans la cabine au niveau du pupitre de commande.

Limite de fourniture

Le soumissionnaire titulaire de la téléphonie assure :

 toutes les liaisons jusqu'au coffret d'interface "courants faibles" situé dans
l'édicule et les raccordements,
 la fourniture, la pose et le raccordement du combiné dans la cabine.
Le Titulaireassure :

 la fourniture et la pose du câble (type de câble : catégorie 6) depuis le coffret


d'interface "courants faibles" jusqu'au pupitre de commande,
 si nécessaire, la fourniture et la pose d'une platine support pour le combiné
situé dans la cabine.
Interface avec la GTC

Description

Une liaison avec la Gestion Technique Centralisée (GTC) est destinée aux échanges
d’informations avec la gestion technique de l'aérogare.

La liaison GTC est destinée à :

 l'accès aux informations "temps réel" de la passerelle, via l'automate :


position parking,

mode MAINTENANCE,

défaut général,

3 contacts en réserve,

Page 71 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 la condamnation et libération de la passerelle :


passerelle N° --- condamnée.

Ces informations sont mises à disposition sur un bornier à contacts secs libres de potentiel.

Limite de fourniture

Le soumissionnaire titulaire de la GTC assure toutes les liaisons depuis la GTC jusqu'à l'édicule et
les raccordements au coffret d'interface "courants faibles".
Le Titulaireassure :

 la fourniture du coffret d’interface muni des borniers et situé dans l'édicule,


 les liaisons depuis l’automate jusqu'au coffret d'interface " courants faibles ".
Interface avec la basse tension

Description

3 types de réseaux sont distribués :

 N: réseau "Normal" - alternatif 400 V – 50 Hz (3 phases + Neutre +


Terre) Régime de neutre TN,
 W1 : réseau "Equipement de sécurité" - alternatif 400 V – 50 Hz (3
phases + Neutre + Terre) Régime de neutre TN,
 W2 : réseau "Eclairage de Sécurité" alternatif 230 V – Régime de neutre
IT,
 Q : réseau "Courant de Qualité" alternatif 230 V – 50 Hz (1 phases + Neutre)
Régime de neutre TN.
Réseau "Normal" (N)

Le circuit de remplacement est réalimenté en un temps compris entre 5 et 15 minutes depuis les
groupes ou les turbines de la centrale électrique de l'aéroport.

La puissance de relestage étant inférieure à la puissance nominale, les équipements non


indispensables à l'exploitation normale (prises électriques, …) sont délestés sur information
"absence de réseau normal".
Réseau " Equipement de sécurité " (W1)

Le circuit des équipements de sécurité est réalimenté en moins de 15 secondes. Il assure la


continuité de la fonction isonivelage.

Page 72 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Réseau "Eclairage de Sécurité" (W2)

Le réseau de distribution est entièrement dédoublé. Ce réseau est distribué à partir de 2 sources
centrales. Chacune est constituée par 2 ensembles chargeurs-redresseurs-batteries et alimente
l'éclairage de sécurité.

Réseau "Courant de Qualité" (Q)

Ce réseau de courant de qualité sert pour alimenter les équipements qui exigent une continuité
d'alimentation : automate par exemple. Il est sans coupure avec une autonomie minimum de 10
minutes.

125A

La prise de courant 125A est destinée à l'alimentation d'équipements mobiles au sol. Elle est
située sur le train de roulement.

Principe de fonctionnement de l'automatisme à réaliser : Tout mouvement de la passerelle est


verrouillé dès que la prise 125A - 50 Hz est raccordée en pied de train de roulement.

Entrées/sorties spécifiques au 125A Hz sur l'automate : 1 entrée "prise 125A raccordée".

Une information de connexion de la prise 125A est visualisée sur le pupitre de commande et sur le
terminal graphique ("prise 125A raccordée"). Cette information doit être enregistrée et
horodatée (apparition et disparition).

Le Titulaire doit prévoir tous les ancrages au montage de tous les équipements 125A en vue
d'éviter toute reprise de soudure, de perçage et de découpe risquant de détériorer, l'étanchéité,
la géométrie ou la protection contre la corrosion de la passerelle.

Il doit prendre en compte lors de ses études la quantité, le type et la section des câbles 125A pour
le dimensionnement de la (des) chaîne(s) porte-câbles.

Limite de fourniture

Alimentation électrique

Le soumissionnaire titulaire de la Basse Tension assure :

 la mise à disposition, pour chaque passerelle, des câbles d'alimentation


suivants :
1 câble puissance normale (N),

1 câble puissance pour équipement de sécurité (W1),

Page 73 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

2 câbles pour éclairage de sécurité (réseau W2) (les câbles de


sécurité sont des câbles armés résistant au feu),

1 câble courant de Qualité (Q).

 la fourniture des tiroirs de protection équipés, ainsi que les câbles


d'alimentation raccordés aux tableaux en amont et laissés en attente en aval
dans les locaux techniques situés dans chaque édicule,

 la fourniture et le raccordement de l'information "absence courant normal" sur
un bornier disponible dans le coffret d'interface "courants faibles".
Le Titulaire assure :

 la fourniture du coffret d'alimentation (situé dans l'édicule) et les


raccordements des câbles dans ce coffret d'alimentation,
 la mise à disposition d'un bornier dans le coffret d'interface "courants faibles",
 l'établissement d'un bilan de puissances pour vérifier si les valeurs indiquées
dans les présents documents sont adaptées aux besoins,
 la détermination de l’intensité de court circuit en tête du tableau.
125A

Le soumissionnaire titulaire de la Basse Tension assure la fourniture, la pose et le raccordement :

 d'un tiroir de protection dans les TGBT,


 d'un coffret contacteur équipé de contacts auxiliaires type PCA situé dans
l'édicule,
 d'un câble depuis le TGBT jusqu'au coffret contacteur,
 d'une PC 125 A 3 Ph + T (type à définir en cours d'études),

La prise 125A est équipée de deux micro-contacts pour la télécommande "information prise
connectée" :

 1 pour l’automate passerelle (verrouillage),


 1 pour le coffret d’alimentation de la PC (autorisation envoi puissance).
Le Titulaireassure :

 la fourniture des câbles souples résistant aux hydrocarbures entre le contacteur


et la prise 125 A :
1 pour la puissance (longueur à définir en cours d'études) - 4 x 50
mm² cuivre,

Page 74 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

2 pour la télécommande (longueur à définir en cours d'études) - 2 x


1,5 mm² cuivre,

les différents câbles "report O/F disjoncteur auxiliaire", "report


présence tension", "report fermeture interrupteur général" suivant
besoin du Titulaire,

 le passage des câbles,


 l’accueil des équipements pour la prise parc 125 A - 50Hz.
Interface avec les mires de guidage

Description

Pour assurer la sécurité des personnels et des matériels, le verrouillage des mouvements de la
passerelle sera réalisé pendant la phase d'accostage de l'avio

Le Titulairedoit :

 intégrer dans son automatisme l’informations issue de la passerelle,


 le raccordement d'un câble dédié à la mire de guidage (7 G 1,5 mm2 H07 RN-
F) au niveau du coffret situé dans l'édicule.
Le Titulaireassure :

 la liaison par câbles du coffret situé dans l'édicule jusqu'à l'automate de la


passerelle par l'intermédiaire du chemin de câbles de la passerelle,
 le raccordement des bornes dédiées à l'interverrouillage entre la mire de
guidage et la passerelle télescopique.

Maintenance

Maintenance a la conception

Les passerelles télescopiques doivent être conçues de manière à faciliter les opérations de
maintenance et de contrôle.

La conception des passerelles télescopiques doit intégrer la mise en œuvre de solutions


contribuant à réduire les temps d'indisponibilité.

Une attention particulière est portée à l'accessibilité des organes de réglage, lors de la conception
des équipements. L'accès aux pièces mécaniques doit être étudié en vue d'une dépose
éventuelle particulièrement aisée, partielle ou totale, et de l'entretien courant (remplacement de
joints en particulier).

Page 75 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

La chaîne cinématique des différents sous-ensembles motorisés doit être réduite au minimum. La
standardisation des organes constituant les sous-ensembles est recherchée.

Les modes opératoires doivent être établis par le Titulaire.

Les interventions en toiture sont à éviter. Pour cela, tous les organes doivent être accessibles
depuis une plate-forme ou engin d’élévation (exemple : opération de graissage). Toutefois,
lorsque celles-ci s'avèrent nécessaires, elles doivent faire l'objet d'une étude particulière de la
passerelle télescopique part du Titulaire afin de déterminer le type d'opération à effectuer avec
le maximum de sécurité vis-à-vis des intervenants (cheminement antidérapant, maintien des
lignes de vie, ...).

La connectique extérieure aux bornes des éléments de motorisation (moteurs, vérins, ...) et les
bornes des éléments de contrôle/commande (capteurs, actionneurs, ...) doivent être étanche.

Outillage

D’une manière générale tout outillage spécifique pour la maintenance courante (mécanique et
hydraulique) est à éviter. En cas d’impossibilité, cet outillage devra être fourni par le Titulaire.
Par exemple, pour les opérations de sertissage de flexibles (si utilisés), l’outillage est à fournir.

En outre, le Titulaire établit la liste d'outillages de maintenance qu’il doit fournir et la soumettre
au Maître d'Œuvre pour approbation. Cette liste tient compte :

 du nombre de concernées par le présent marché,


 des opérations principales de maintenance, telles que :
le changement de roue (chariot porte-pneu, vérin-cric, ...),

le rapatriement de la passerelle en position parking (barre


d’attelage),

la tension des rideaux métalliques de la rotonde et de la cabine


(système réducteur-adaptateur monté en bout d’arbre),

……

Pièces détachées

Le Titulaire établit la liste exhaustive, rédigée en français, soumise au Maître d'Œuvre, pour
approbation :

 des pièces de première urgence qui sont nécessaires pour assurer une bonne
disponibilité des passerelles télescopiques,

Page 76 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 des pièces d'usure dont la durée de vie est inférieure à 24 mois pour une
utilisation normale.
Pour l'ensemble des pièces détachées, le Titulaire doit indiquer :

 le nom du fabricant,
 la référence du fabricant,
 la référence du fournisseur le plus proche,
 le numéro de nomenclature dans le sous-ensemble concerné,
 les délais et conditions d'approvisionnement,
 les coûts,
 la durée avant péremption,
 la quantité à stocker,
 les conditions de stockage (durée de vie du conditionnement),
 les substitutions éventuelles chez d'autres fabricants avec leur référence.
Une liste pour un lot de pièces détachées sera élaborée par le Maître d'Œuvre avec le Titulaire, en
fin de garantie, en fonction de l'historique des incidents survenus sur la passerelle.

Page 77 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Mécanique

Dispositions sécuritaires des transmissions de mouvement

Les transmissions directes, évitant l'emploi de composants tels que chaînes, pignons, courroies
seront toujours à privilégier dans la mesure du possible.
Transmissions à chaîne

Elles doivent être sous carter étanche à l'eau et aux poussières (IP 55 – IK 10). Le Titulaire
devra indiquer les sous-ensembles pour lesquels la mise en œuvre d'un carter n'est pas
justifiée et/ou irréalisable.

Transmissions par pignons

En plus de contraintes identiques aux transmissions à chaînes, les engrenages sont monoblocs,
toutes les dentures sont rectifiées.

Le contrôle du niveau d'huile des motoréducteurs ainsi que l'accès aux orifices de remplissage et
de vidange du carter doivent être aussi aisés que possible, cette dernière opération étant à
faire complètement (un seul point bas).

La conception prévoit qu'il n'y ait aucune fuite d'huile possible.

Transmissions par courroies

Elles sont sous carter, étanche à l'eau et aux poussières (IP 55 – IK 10).

L'accès aux tendeurs doit être possible sans le démontage de pièces mécaniques.
Conception et usinage des pièces mécaniques

Tous les ajustements doivent être conformes aux normes en vigueur.

Le Maître d'Œuvre se réserve le droit de contrôler les ajustements avant ou au cours du


montage.
Galets et articulations

Les galets de guidage sont facilement accessibles, notamment pour le graissage, et démontables.
Ils sont traités contre la corrosion. Ces traitements sont à proposer au Maître d'Œuvre.

Les galets sont monoblocs et d'une dureté superficielle adaptée à une exploitation normale de
l'équipement.
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Structure

Dispositions constructives

Ossature et charpente

La réalisation est une structure légère mais rigide en torsion et en flexion, qui utilise au
maximum la technique d'assemblage par soudure.

Elle peut être du type en treillis et doit prendre en compte tous les efforts dus aux accessoires
embarqués.

Le toit est constitué de tôles métalliques.

Les assemblages boulonnés peuvent être employés à condition d'utiliser des boulons de type
haute résistance, serrés à la clé dynamométrique.

Le Titulaire doit proposer une procédure (périodicité, nombre de points de mesure) de contrôle
de déformation de la structure des galeries depuis l’intérieur de celles-ci.

Rails de guidage

Les rails de guidage sont équipés d’une protection inox ou d'une protection contre la corrosion
et sont de dureté superficielle suffisante pour résister aux efforts engendrés par la conception.

L'entretien et sa fréquence seront précisés par le Titulaire. Le choix de la protection ne devra


pas entraîner une périodicité d'entretien inférieure à 4 mois.

Conception et réalisation des assemblages soudés

Soudures structurelles

Pour les assemblages soudés de résistance, le Titulaire produit, pour visa, au Maître d'Œuvre,
des fiches de soudage décrivant :

 le programme de soudage,
 la qualification des modes opératoires,
 les résultats à obtenir,
 les contrôles à effectuer.
Contrôles des soudures

Pour les assemblages soudés de résistance, le Titulaire établit des fiches de contrôle avec
qualification des soudeurs.
Les zones de contrôle sont définies par le Titulaire et réparties régulièrement sur l'ensemble des
soudures.

Page 79 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Les zones de contrôle choisies sont situées :

 sur les parties de pièces les plus sollicitées,


 sur les parties de pièces rendues inaccessibles lors des travaux ultérieurs.
Les méthodes de contrôle, à la charge du Titulaire, sont proposées par le Titulaire et approuvée
par le Maître d'Œuvre.

Liaisons des assemblages soudés

Toutes les précautions sont prises pour éviter les problèmes de corrosion entre les faces
assemblées, ainsi que les problèmes dus aux couples galvaniques.

Ces liaisons doivent permettre l'écoulement des eaux en évitant les zones de rétention.

Hydraulique

Conception et réalisation

L'ensemble est fonction du principe retenu par le Titulaire. Il est cependant rappelé qu'en cas
d'utilisation d'un seul vérin, un système de blocage mécanique en position ARRET est
obligatoire.

L’utilisation d’une seule centrale est préconisée pour toutes les fonctions hydrauliques. Pour
cela, des dispositions spécifiques pour le passage dans la chaîne à câble (flexible dédié à
cette chaîne, avec raccord de part et d’autre) sont à prévoir.

Les opérations de sertissage sont à éviter.

Aucune fuite de liquide n'est admissible à l'intérieur de la passerelle ou sur l'aire de


stationnement des avions.

L'accès aux pièces hydrauliques doit permettre une dépose partielle ou totale aisée.
Le contrôle du niveau d'huile, l'accès aux orifices de remplissage ou de vidange du carter ou de
la bâche, doit être facilement exécutable par un seul agent.

Un seul point bas est prévu.

Le circuit hydraulique comprend au minimum :

 1 filtrage basse pression 100µ ;


 1 filtrage haute pression en sortie de pompe 10µ ;
 1 filtrage sur le retour 10µ ;

Page 80 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 les filtres comportant chacun un indicateur de colmatage avec un


interrupteur électrique relié à l'automate de commande ;
 les clapets de sécurité anti-retour doublés ;
 la distribution hydraulique est réalisée en tuyauterie rigide avec utilisation
de blocs forés. Lorsque des flexibles sont nécessaires ceux-ci sont protégés
mécaniquement et sont du type anti-fouet. L'emploi du Téflon ou de la pâte
à joint est prohibé ;
 les vérins du type "travaux publics", notamment en ce qui concerne le
chromage des tiges ;
 les clapets de vérins, avec bobines à bain d'huile ;
 des prises de pression qui sont montées :
en sortie de pompe ;

à l'entrée de chaque vérin ;

 une vanne d’arrêt entre la centrale hydraulique et les conduites pour assurer
une séparation de cette énergie,
 un filtre contre l'humidité avec une durée de vie d'au moins 3 mois.

La perte de charge maximale au niveau des filtres est de 0,8 bars en basse pression et 1,5 bars
en haute pression.

Fluide hydraulique

Le type de fluide hydraulique, choisi en tenant compte des conditions d'utilisation du site, devra
être justifié par le Titulaire.

Première mise en service

Avant la mise en service définitive de la passerelle, le Titulaire effectue un lavage complet du


circuit hydraulique.

Après cette intervention tous les filtres sont changés.


Réservoir hydraulique

Le réservoir hydraulique est monté sur plots anti-vibratile.

Il est muni entre autre :

 d'un fond incliné à 6 %,


 d'une cloison entre l'aspiration et le retour,
 d'un robinet de vidange au point bas,

Page 81 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 d'un indicateur de niveau,


 d'une mise à la terre électrique,
 d'un orifice de remplissage avec filtration,

Habillages

Généralités

Toutes les surfaces exposées et accessibles aux passagers et au personnel sont conçues de telle
façon qu'en aucun cas, elles ne présentent d'arêtes vives ou de toutes autres parties
dangereusement saillantes.

Toutes les parties de structure métallique apparentes seront peintes.

Les matériaux doivent être en conformité avec les normes de sécurité incendie.

Toutes les finitions sont données à titre indicatif et devront être validées par le Maître d'Œuvre.
Toits et plafonds

Ils doivent être conçus pour :

 supporter le poids d'un homme,


 procurer une isolation thermique et phonique.
La surface du toit doit être antidérapante et les zones fragiles doivent être indiquées (peinture,
…).

Ils doivent être équipés d'une ligne de vie pour permettre à l'opérateur d'effectuer des opérations
de maintenance si nécessaire.

Les éléments de revêtement intérieur des plafonds (rotonde, galerie et cabine) se composent de
panneaux en bois hydrofuge mélaminé. Ils sont jonctionnés par des profilés en aluminium
anodisé de teinte naturelle.

Le système d'éclairage interne de la passerelle est prévu encastré dans le plafond.


Faces latérales

La rotonde et la cabine sont équipées latéralement de joues constituées de rideaux à lamelles en


acier galvanisé ton naturel avec un système enrouleur/dérouleur laissant libre le pivotement
de la passerelle.

Les faces latérales des galeries seront tôlées.

Page 82 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

La teinte sera communiquée ultérieurement par le Maître d'Œuvre. Elle devra être en harmonie
avec le reste du bâtiment.
Sol

Le revêtement de finition des planchers (rotonde, galerie et cabine) est réalisé avec de la
moquette, à soumettre à l’avis du Maître d'Œuvre pour choix définitif (la teinte sera
communiquée ultérieurement par le Maître d'Œuvre).

D'une manière générale, la conception des planchers prend en compte :

 une planéité de 3 mm sous la règle de 5 m à vide,


 les raccordements entre les couloirs (plaques de jonction) auront une pente
qui ne présente pas de danger ou d'inconvénients pour les utilisateurs et leur
conception doit interdire les risques de chutes lors d’une éventuelle rupture
de la charnière et éviter le passage d’un pied dans les ouvertures latérales,
 l'entretien facile,
 l'isolation thermique,
 l’imputrescibilité de tous les composants.
La plate-forme d'extrémité avant de la cabine d'accostage sera équipé d'un sol antidérapant et
facilement nettoyable.

Etanchéité

Toutes les liaisons pré-passerelle/entrée de rotonde, rotonde/couloir, couloir/couloir,


couloir/cabine et auvent/avion doivent assurer une étanchéité à l'air et à l'eau compatible avec
l'utilisation d'une passerelle télescopique.

Protection des contre les infiltrations d'eau

Les sont conçues et protégées de façon à éviter toutes les infiltrations d'eau.

Au niveau de la cabine et de la rotonde, les parois coulissantes sont parfaitement étanches. En


partie supérieure des parois coulissantes, un élément flexible assure une parfaite étanchéité.
La liaison rotonde/galerie est protégée sur tout le pourtour par un joint étanche résistant aux
intempéries.

De plus, la conception légèrement bombée (convexe) ou inclinée du toit des galeries, contribue
efficacement à l'évacuation de l'eau.

Dans le cas de pluies intenses, il est prévu des zones pour recueillir l'eau et la canaliser vers les
orifices prévus à cet effet.

Page 83 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

La galerie d'extrémité doit être équipée de caniveaux d'écoulement d'eau munis de trous
d'évacuation en extrémité. Cette goulotte est en inox dont la qualité est telle qu'elle permet
d'éviter toute corrosion.

Une attention particulière est portée sur les évacuations d'eau afin d'éviter tout écoulement sur
des équipements électriques de la passerelle et équipements auxiliaires.
Etanchéité entre les différents éléments

Les matériaux choisis sont de classe M1 ou à défaut M2 selon les règles E.R.P.

Les matériaux retenus doivent résister aux agents extérieurs (soleil, U.V, eau savonneuse à 80°,
...) présents dans un environnement aéroportuaire.

En cas d'utilisation de joints profilés ou préformés à base de silicone extrudé ou d'élastomère, ils
doivent être conformes aux normes NFP.85.102 et NFP.85.501 à 506.

Pour les joints à la pompe (éléments vitrés), les mastics utilisés ont le label SNJF (Syndicat
National des Joints et Façades) de 1ère catégorie avec ou sans primaire d'accrochage sur
support acier ou aluminium brut ou peint.

Peinture

Les ouvrages seront protégés par un système de peintures, ou de métallisation suivie de


peinture.

Le Titulaire proposera à l'agrément un système complet. Toutes les peintures composant le


système seront fournies par le même fabricant. En cas d'utilisation d'aciers grenaillés
prépeints, la garantie écrite du fabricant du système sus-jacent sera demandée quant à la
compatibilité de ses produits avec la peinture primaire d'atelier.

Produits

Les systèmes seront composés selon les indications des tableaux ci-après :
Partiesvues
Couche Nature des produits Epaisseurs
Primaire (ou renforcement si aciers Epoxy-Zinc 50µ
grenaillés prépeints)
Intermédiaire Epoxy 100 à 120µ
Epoxy modifié
Epoxy Oxyde de Fer Micacé
Epoxy aluminium
Finition Polyuréthannerecouvrable 50µ
Epaisseurtotale 200 à 220µ

Page 84 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Parties non vues

Les mêmes systèmes que précédemment pourront être proposés. Les systèmes suivants seront
également admis :

 une couche d'Epoxy-Zinc de 40µ et deux couches de brai-Epoxy de 150µ,


soit une épaisseur totale de 340µ,
 deux couches d'Epoxy Modifié de 120µ, soit une épaisseur totale de 240µ,
 deux couches de brai-vinyl de 175µ, soit une épaisseur totale de 340µ.
Nota : le Titulaire pourra proposer en variante d'autres systèmes, conjointement avec le
fabricant de peintures. Ces systèmes devront disposer de références d'utilisation dans des
conditions d'exposition analogues, et disposer des garanties exigées plus loin.
Préparation de surface

Les salissures telles que traces d'huile ou de graisse, dépôts, marquages, produits de protection
temporaire, seront éliminées par dégraissage, lessivage suivi de rinçage ou nettoyage à la
vapeur.

Les aciers seront ensuite totalement dérouillés, décalaminés et débarrassés de tous produits
résiduaires des opérations de soudure par grenaillage. Le degré de soin sera défini par la
fiche technique de la peinture applicable en couche primaire, sans descendre au-dessous de
SA 3 tel que défini par la norme ISO 12944-4.

La rugosité maximale de surface après grenaillage devra correspondre à un profil de type G


(ISO 8503).

La température du subjectile lors du sablage sera au moins de 3°C supérieure à la température


de point de rosée. Le Titulaire devra disposer sur le site des équipements nécessaires et
correctement étalonnés (thermomètre, hygromètre) pour contrôler en permanence ces
conditions.

Les surfaces sablées ou grenaillées seront ensuite dépoussiérées à l'aide de brosses et d'air
comprimé sec afin d'éliminer tout résidu de produit de grenaillage qui pourrait subsister dans
les creux et les angles.

Le délai maximal entre le grenaillage et l'application de la peinture sera au maximum de quatre


heures. Dans des conditions limites, en cas d'apparition de fleur de rouille, un balayage à
l'abrasif sera effectué.

Application des peintures

Une attention particulière sera apportée au respect des délais de recouvrement, indiqués dans les
fiches techniques du fabricant, entre les couches (spécialement les couches primaire et
intermédiaire). Par ailleurs, le temps écoulé entre l'application de la couche intermédiaire et
la couche finale peut aller de quelques semaines à quelques mois. L'état de surface de la
couche intermédiaire est alors impropre à l'application de la couche finale. Il convient

Page 85 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

d'effectuer un nettoyage très soigné afin d'éliminer toutes les salissures (dépôts gras en
particulier). En cas de doute, un essai d'application, suivi d'essais de traction effectués
conformément à la norme ISO 4624, sera effectué. La contrainte minimale d'adhérence sera
de 1MPa.

Les conditions de température et d'hygrométrie seront en principe fixées par les fiches
techniques des fabricants. Dans le cas contraire, la température du subjectile devra être
supérieure à 5°C, et excéder de 3°C au moins la température de point de rosée. Aucune trace
d'humidité ne pourra être tolérée sur le subjectile au moment de l'application.

Retouches sur site

Après transport sur le site et montage, les altérations subies par le feuil de peinture seront
soigneusement réparées par un procédé proposé par le Titulaire et agréé par le Maître
d'Œuvre.

Contrôles

Contrôle interne

L'applicateur devra mettre en place un contrôle de son processus, portant notamment sur :

 la préparation des surfaces,


 le respect des délais entre grenaillage et application de la couche primaire,
 le respect des délais entre couches,
 les conditions d'application (température, hygrométrie).
Il effectuera en outre un contrôle du feuil après application, portant sur :

 les épaisseurs couche par couche ;


 l'adhérence (en cas d'apparition de cloques, de décollements, ou d'un doute
quelconque sur la tenue) :
soit par essai de quadrillage selon la norme ISO 2409, la
classification obtenue devra être de 0, 1 ou 2 ;

soit par essai de traction selon la norme ISO 4624, la contrainte


mesurée devra être d'au moins 1 Mpa ;

 l'aspect du feuil après séchage.


Contrôle externe

Le Maître d'Œuvre se réserve la possibilité de pratiquer un contrôle externe, portant sur les
points énoncés ci-dessus, et également sur le contrôle intérieur.

Page 86 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Garanties

Garantie d'anticorrosion

Elle sera de 7 ans au degré Ri 2 défini par la norme ISO 4628.

Garanties d'aspect

La garantie contre les décollements, pelages et cloquages sera de 6 ans. Durant ce délai, la
superficie des zones dégradées ne devra pas dépasser 1% de la superficie de référence,
qu'elles soient isolées ou cumulées, les zones de surface unitaire inférieure à 2 cm² n'étant
pas prises en compte.

La garantie contre les altérations du feuil sera de 3 ans. Aucune altération par craquelage,
écaillage ou faïençage ne devra dépasser une surface cumulée de 1% de la surface de
référence, ou une surface individuelle de 2 cm².

Aucune altération de la couleur qui soit sensible à l'œil et qui donne un écart supérieur à 3 unités
NBS sur des zones voisines ne sera admise.

Teinte RAL

La teinte finale RAL sera définie ultérieurement par le Maître d'Œuvre.

Composants et matériels électriques

Exigence particulière

Les caractéristiques et les performances des composants et matériels ont été définies au regard
de spécifications connues lors de l'établissement de ce document.

Composants de la section

Tous les éléments doivent être présentés sous forme de fiches techniques (performances, mise
en œuvre, nombre de manœuvres, conditions d’utilisation) et faire l’objet d’une validation
par le Maître d'Œuvre avant d’être utilisés dans le montage.

La définition des éléments est donnée à titre indicatif.

Armoires, pupitres et coffrets

Sécurité

L’interrupteur général situé en tête des coffrets généraux doit couper tous les conducteurs actifs.

Page 87 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Le sectionnement du conducteur neutre à l’origine de tous les circuits doit être assuré.

Les prises de courant doivent être avec contact de terre d’un modèle normalisé au standard.

La protection des prises de courant est assurée par un départ calibré au plus à 16 Ampères.

Outre le respect et l’application des normes et décrets en vigueur, le Titulaire doit en particulier
:
 assurer une protection correcte des transformateurs par disjoncteur en
fonction des données constructeur (primaire et secondaire).
 isoler sur bornes fixes tous les conducteurs qui ne sont pas utilisés. Aucun
raccordement en "volant" n’est admis ;
 relier électriquement au conducteur de protection les transformateurs, les
appareils d’éclairage, les divers supports de prises de courant. D’une
manière générale, assurer l’interconnexion des masses des châssis et des
parties mobiles ou pivotantes pour l’ensemble de la passerelle ;
 installer un écran isolant devant les bornes nues sous tension accessibles ;
 équiper les sectionneurs fusibles d’un contact de précoupure ou utiliser un
disjoncteur ;
 éviter les connections type "domino" et les câbles rallongés sans boite de
jonction.
Les coffrets comportent une mise à la terre du châssis, avec interconnexion de toutes les parties
mobiles ou pivotantes.

Repérage

Les différents boutons de commande et voyants sont repérés au moyen d'étiquettes, insérées
sous ces derniers, réalisées en dilophane et gravées noir sur fond blanc.

Les boutons comportent une flèche (ou un symbole adapté) représentant le sens du mouvement
(élévation, rotation, ouverture/fermeture volet, sortie/rentrée du auvent, ...).

Pour le pupitre de commande, les textes devront être gravés et/ou sérigraphiés.

A l'intérieur de chaque enveloppe, les composants (disjoncteurs, relais, ...) sont repérés par des
étiquettes de même type fixées par vis.

Les couleurs conventionnelles des conducteurs sont respectées et disposent de repères à chaque
extrémité. En particulier, tous les conducteurs de protection doivent être impérativement de
couleur vert/jaune.

Les repères sont fixés fermement sur chaque câbles. Des bagues portent de manière indélébile le
repère du câble à chaque extrémité et au droit de chaque appareil au boîtier de dérivation.

Page 88 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Tous les repères portés sur les matériels sont ceux mentionnés sur les schémas et
nomenclatures.

Equipements

Verrouillage :

 verrouillage en deux points,


 serrure loquet 1/4 de tour, triangle de 8, clé 2124E,
 prévoir des ensembles (poignée + serrure) avec poignée libérée par la clé à
l’ouverture et verrouillage automatique à la fermeture.

Bornier :

Les coffrets sont équipés de borniers d'entrées/sorties de type bornes à coupure (couteau) avec
vis à alvéole pour prise de test.

Pour les informations analogiques, les bornes à coupure permettent l'insertion :

 de la résistance de charge à souder,


 des protections fusibles et diodes.
Les borniers entrées/sorties sont de type bornes à pincement (à vissage si nécessité absolue).

Les arrivées de câbles se font par l'intermédiaire de presse-étoupe.

Armoire

Conception de l'armoire d'automatisme :

 indice de protection : IP 55 – IK 10,


 porte équipée d'une tablette et d'un porte-plans,
 tous les connecteurs ou borniers sont posés et fixés sur rails (y compris les
connecteurs débrochables),
 accessibilité à tous les connecteurs ou borniers,
 intégrée à la structure en cabine d'accostage.
Elle comporte :

 un dispositif de coupure générale dans l’armoire de commande de la cabine,


 un interrupteur permettant de shunter les capteurs de sécurité,
 un système permettant de maintenir une température correcte,
 un éclairage interne équipé d'un contact de position de porte,

Page 89 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 un commutateur deux positions MARCHE/MAINTENANCE.


Dans le cas où les arrivées de câbles se font en partie inférieure, l'armoire dispose d'un capot de
protection à cet effet.

Coffret

Caractéristiquesprincipales :

 indice de protection : IP 55 – IK 10,


 type standard,
 monté en saillie sur paroi verticale.
Pupitre de commande

Une maquette IHM (Interface Homme Machine) doit être présentée par le Titulaire avant
lancement en fabrication de la série.

Conception du pupitre de commande :

 porte montée sur charnières,


 indice de protection : IP 55 – IK 10,
 un système permettant de maintenir une température correcte,
 un logement du sabot de sécurité est prévu sur la face avant en partie
inférieure.
Câbles

Câbles préconisés en extérieur :

 de puissance : souple, type H07V, gainé (tenue aux hydrocarbures),


 de contrôle/commande : souple, type H07V, gainé (tenue aux
hydrocarbures),
 de mesure : paires torsadées (section 1 mm2) avec blindage par tresse,
 de vidéo : câble coaxial souple 75 Ohms.
Les câbles utilisés pour l'alimentation ou pour acheminer des informations à des équipements
qui intègrent une fonction de sécurité sont de la catégorie CR1.

Les liaisons télécommandes et télésignalisations sont faites par ensemble de fonctions


homogènes et par câble.

Raccordement à la terre :

 les masses de l'installation électrique et les structures métalliques des


installations sont reliées au réseau d'interconnexion des masses,

Page 90 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 la continuité du circuit de terre est assurée entre chaque tronçon de


charpente métallique et entre les parties mobiles (châssis pivotants, portes,
...) par des tresses de masses prévues à cet effet.
Relayage

Utilisation, pour notamment :

 les fonctions de sécurité,


 les asservissements des équipements de puissance,
 les découplages.
Le rôle des découplages est de fournir un contact sec, libre de toute polarité, à chaque
utilisateur, notamment :

 les chaînes de sécurité,


 l'automate,
 les signalisations,
 le relayage puissance.
Le câblage est exécuté en face avant, par l'intermédiaire d'un socle équipé de borniers.

Distribution électrique et éclairage

Alimentations électroniques

Caractéristiquesprincipales :

 alimentations redressées, filtrées, régulées,


 régulation de type linéaire (avec sécurité courant-tension),
 fonctionnement à tension constante avec limitation de courant,
 régulation : 10-3 pour une variation réseau de - 15 % à + 10 %,
 régulation : 10-3 pour une variation de charge totale,
 ondulation résiduelle : 5 mV crête à crête,
 temps de réponse : 30 microsecondes pour une variation de charge de zéro
au maximum,
 surcharge admissible : 20 % en courant pendant 20 minutes,
 protections :
contre les courts-circuits,

contre les surtensions (protection de la charge),

thermostatiques,

Page 91 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 MTBF - typique 50 000 heures.


Contrôleurd'alimentationtriphasée

Caractéristiquesprincipales :

 tension maximale admissible entre deux phases : 420 Volts efficaces - 50


Hz,
 tension minimale admissible entre deux phases : 340 Volts efficaces - 50
Hz,
 immunité aux micro-coupures 0,5 s typiques,
 temps de réponse sur défaut < 1 s,
 mode de fonctionnement :
en sécurité positive,

sur un déséquilibre entre phase > 20 %,

en l'absence d'une phase,

si la tension de rétablissement aux bornes d'un fusible fondu, en


amont du contrôleur d'alimentation triphasée, atteint 70 V,

avec réarmement automatique,

 pouvoir de coupure du contact inverseur 5 A.


Filtressecteurs

Caractéristiquesprincipales :

 atténuation (avec 50 Ohms de charge) :


150 K Hz - 1 M Hz > 60 dB,

1 M Hz - 1 G Hz > 80 dB,

 courant fuite phase-terre < 10 mA sous 50 Hz,


 tension d'essai 1 500 V entre phase et masse pendant 1 minute,
 boîtier métallique,
 isolement > 9 Ohms sous 500 V,
 nombre de voies : 2.

Page 92 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Moteursélectriques

Caractéristiquesprincipales :

 machines fermées, auto-refroidies, protégées contre les jets d'eau et les


poussières fines (IP 55 – IK 10),
 service intermittent S2,
 classe d'isolation F,
 bobinages : 220/380 V ou 380/660 V.
Equipementsd'éclairage

Les types d'éclairage prévus sont :

 l'éclairage intérieur normal,


 l'éclairage de sécurité,
 l'éclairage de l'aire de stationnement.
Un certificat d’essais au fil incandescent 850°/5s des appareils d’éclairage et des canalisations
doit être transmis.

Les appareils d’éclairage répondent à un degré IP20.


Eclairage intérieur normal

Le type de lampe (forme, couleur, …) devra être validé par la Maître d'Œuvre en cours d'étude.

Eclairage de sécurité

Une attention particulière est apportée sur le choix du type de lampes utilisées et notamment :

 la consommation,
 la durée des vie des lampes,
 le flux lumineux.

La puissance des signalisations "Sortie" est de 60 Lumen ou 8W.

Eclairage aire de stationnement

Cet éclairage doit être à allumage instantané de type halogène.


L'éclairage extérieur doit avoir un indice de protection IP65.

Page 93 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Automatisme

Automate

Caractéristiques

Les caractéristiques principales de l'automate sont les suivantes :

 conformes aux normes IEC,


 automate programmable microprogrammé de type industriel,
 cartes embrochables et débrochables sous tension,
 deux sources d'approvisionnement pour les composants électroniques.
Le jeu d'instruction permet au minimum :

 les opérations sur bit,


 les opérations sur mots : logiques, numériques,
 les opérations de décalage,
 les opérations de conversion,
 les opérations d'addition, de multiplication, de soustraction ou de division,
 les branchements : conditionnels, inconditionnels,
 le traitement des sous-programmes,
 le traitement d'index (direct sur les entrées/sorties),
 le traitement des boucles,
 le traitement direct des temporisations,
 le traitement des interruptions externes,
 le traitement des interruptions sur :
défaut secteur,

retour secteur,

 les échanges avec l'extérieur sur réseau de communication,


 le traitement des voies analogiques en entrée et en sortie,
 la gestion du chien de garde (logiciels et matériels),
 le mot d'état (accessible par la liaison MODBUS/JBUS) qui inclut
notamment les états :
des liaisons séries,

de la batterie tampon de sauvegarde.

Page 94 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Le temps de cycle automate est inférieur à 50 msec.

Ce temps de cycle intègre le rafraîchissement des tables nécessaires à l'archivage des


événements et à la supervision "temps réel" de la passerelle. Ce temps de cycle est vérifiable
par l'intermédiaire de deux sorties "Tout ou Rien" de l'automate, pour un contrôle par
oscilloscope.

Les caractéristiques des coupleurs d'entrée "Tout ou Rien" sont, par information "Tout ou Rien"
:
 découplage galvanique ou optoélectronique (isolement > 1 500 Volts),
 filtrage (réseau RC),
 affichage lumineux,
 possibilité de simulation manuelle par forçage.

Les caractéristiques des coupleurs de sortie "Tout ou Rien" sont, par information "Tout ou
Rien" :

 découplage galvanique fournissant un contact sec libre de toute polarité,


 mémorisation,
 filtrage (réseau RC),
 affichage lumineux,
 possibilité de simulation manuelle par forçage.
Les caractéristiques des coupleurs d'entrée analogique sont :

 entrée différentielle avec découplage galvanique,


 dynamique 10 Volts, 4-20 mA,
 gain programmable par voie,
 filtrage du 50 Hz en entrée par voie (au moins 1 réseau RC),
 multiplexeur statique C.MOS,
 protection de chaque entrée contre les surtensions > 300 Volts,
 convertisseur A/N 10 bits minimum + signe (avec interruption en fin de
conversion ou traitement similaire),
 réjection du mode commun à 50 Hz : > 100 dB (avec une impédance de
source nulle),
 tension de mode commun > 150 Volts continus,
 diaphonie entre voies : > 60 dB à 50 Hz,
 réjection du mode série à 50 Hz : > 40 dB.
Les caractéristiques des coupleurs de sorties analogiques sont :

Page 95 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 une sortie par voie analogique,


 mémorisation de chaque sortie,
 convertisseur N/A 10 bits minimum,
 sortie en courant 4-20 mA,
 précision globale de la chaîne de conversion : 10-3 de la pleine échelle,
 sortie isolée de la commande logique,
 impédance de charge : > 600 Ohms.
Les caractéristiques des coupleurs de liaisons série asynchrones sont :

 boucle de courant RS.422, RS.485,


 bidirectionnel (une paire émission - une paire réception) full duplex,
 chaque coupleur est équipé d'un microprocesseur lui permettant d'être
autonome vis à vis de l'unité centrale,
 fonctionnement en mode canal (dans les deux sens),
 interruption en fin de message (dans les deux sens),
 vitesse de transmission ajustable (75, 110, 150, 300, 600, 1 200, 2 400, 4
800, 9 600, 19 200 bauds),
 longueur des caractères : 7 ou 8 bits,
 détection des erreurs de transmission pour traitement par l'unité centrale de
l'automate,
 protocoles de communication reconnus : MODBUS/JBUS (impératif), ...,
 configuration des coupleurs (en maître ou esclave) en temps réel par le
logiciel d'application.
Mémoire externe

La mémoire externe API est de type EEPROM pour faciliter la maintenance.


Elle permet la sauvegarde du programme opérationnel.

Logiciel de programmation, de développement, de mise au point

Opérationnel sur micro-ordinateur IBM PC (ou PS) ou compatible, il permet :

 la programmation directe en GRAFCET ou en LADDER à l'exclusion du


langage assembleur,
 la sauvegarde du programme sur support externe,
 le dialogue avec l'automate pour la mise au point du programme et la
maintenance,
 l'utilisation de symboles et d'étiquettes mnémoniques,
 l'écriture de commentaires (rédigés en français),
 l'insertion et le retrait d'instructions,

Page 96 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 la détection des erreurs de syntaxe,


 la lecture des variables internes,
 la modification des variables internes,
 l'élaboration automatique et l'édition de la documentation :
configuration des entrées/sorties de l'automate,

configuration logicielle (par blocs fonctionnels),

 répertoires :
des entrées/sorties,

des variables internes,

des étiquettes et des mnémoniques,

 graphes,
 programme,
 la mise en œuvre des programmes de tests.
Les programmes de tests de l'automate sont fournis sur support externe.

Le programme application est sauvegardé et fourni sur support externe en double exemplaire.

Toutes les entrées "Tout ou Rien" sont temporisées par programme (par utilisation des
temporisations internes de l'automate).

Raccordements

Toutes les entrées/sorties de l'automate sont étiquetées.

Toutes les entrées et toutes les sorties en réserve (non utilisée pour l'application) sont raccordées
sur les borniers entrées/sorties de l'armoire automate.

Arrêts d'urgence

Les arrêts d'urgence sont de type "coup de poing" de diamètre 40 mm, équipés d'un garde de
protection.

Page 97 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Le type de bouton (réarmable à clé ou non) sera précisé par le Maître d'Ouvrage en cours
d'étude.
Ils sont équipés d'une étiquette circulaire portant l'inscription "Arrêt d'urgence", sur fond jaune,
en lettres noires.

Codeuroptique

Caractéristiquesprincipales :

 de type incrémental,
 résolution > 512 points,
 électronique incorporée,
 deux sorties décalées de 1/4 de période,
 1 sortie top 0,
 sorties collecteur ouvert,
 couple opto-électronique,
durée de vie > 100 000 heures,

fréquence maxi de lecture : 100 K Hz.

 protection : IP 67,
 discriminateur de sens de fonctionnement intégré.

Découplagesgalvaniques

Caractéristiquesprincipales :

 entrée mesure : 4-20 mA,


 sortie : 4-20 mA,
 séparation galvanique (par transformateur) entre l'entrée mesure et le signal
de sortie, entre l'entrée mesure, le signal de sortie et l'alimentation,
 résistance d'entrée : < 50 Ohms,
 résistance de sortie : > 100 Ohms,
 ondulation résiduelle du courant de sortie : < 0,5 %,
 constante de temps : 100 msec,
 précision : 0,1 % pour 20 mA,
 influence de la température : < 0,1 % par 100 Ohms,
 réjection de mode commun à 50 Hz : > 100 dB (avec une impédance de
source nulle),

Page 98 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 tension de mode commun entrée-sortie et alimentation : > 1 500 V,


 montage sur profilé DIN,
 raccordements par borniers à pincement ou à vissage.
Détecteurs de proximité

Caractéristiques principales :

 inductif,
 alimentation continue (type 3 fils NPN),
 signalisation de l'état de sortie par LED,
 hystérésis : # 10 % de la portée nominale,
 reproductibilité : < 5 %,
 fonction de sortie (à manque suite à excitation),
 protection contre les courts-circuits permanents,
 protection contre les erreurs de branchement,
 boîtier métallique,
 protection IP 67,
 homologation CENELEC.

Unité informatique mobile

L'unité informatique mobile doit avoir la configuration minimale suivante. Cette configuration
sera remplacée par du matériel plus performant s'il existe au moment de la livraison du
matériel et sera soumise pour approbation au Maître d'Œuvre.

 PIV 2,5 GHz,


 mémoire 2Go à 4 Go RAM,
 disque dur 320 Go,
 DVD R/W,
 écran 17 pouces,
 WINDOWS 7 ou 10 (Français + licence à durée illimitée),
 OFFICE XP PRO (Français + licence),
 tous logiciels (+ licence à durée illimitée ) utilisés pour le développement
d'application spécifiques (archivage, automate, Imagerie …),
 tous les câbles nécessaires,
 un CD/DVD contenant une sauvegarde du disque dur.
L'unité informatique mobile sera complétée de :

Page 99 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 une station d'accueil pour une utilisation en poste fixe de cette unité
informatique mobile avec clavier et souris,
 un écran 17 pouces,
 une imprimante couleur Lazer

Contrôleurgraphique

Caractéristiquesprincipales :

 autonome vis à vis de l'unité centrale,


 horloge 20 MHz,
 mémoire vidéo écran (RAM),
 résolutions minimum : 800 x 600 non entrelacée,
 jeu d'instructions minimum :
graphiques,

copies,

déplacements,

zoom,

rotation, ...

Vidéo

Caméra de télévision (couleur)

 Capteur solide CCD :


à transfert de trame : 6,4 x 4,8 mm correspondant au format 1/2
pouce,

nombre de pixels : 752 dans les lignes horizontales, 582 dans les
lignes verticales,

anti "blooming" et anti "smearing",

Page 100 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 Carte vidéo :
balance des couleurs auto et manuel,

obturateur électronique,

codage vidéo PAL (Phase Alternative Line) selon normes


européennes B et G :

fréquence maximum luminance 5 MHz,

sensibilité : 0,9 LUX pour un signal nominal de sortie vidéo,

résolution 460 lignes TV,

 Objectif :
monture C,

diaphragme automatique avec amplification d'asservissement


incorporé ou commandé par un servomoteur asservi au signal
vidéo,

focale adaptée au champ de vision nécessaire,

 Coffret de protection.

Toute partie métallique est protégée contre la corrosion par traitement approprié.

La caméra est équipée d'un boîtier monobloc étanche à la poussière avec une alimentation
incorporée.

En ce qui concerne les caméras extérieures, les caissons doivent être étanches à l'eau, soit un
indice de protection de valeur : IP66.

Les éléments accessibles à l'arrière du boîtier caméra ou du coffret de protection sont :

 la prise secteur (2 fils + terre),


 une ou deux sorties vidéo sur fiche BNC femelle 75 Ohms,

Page 101 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 les éléments de réglages externes à la caméra,


 les embases mini Din pour les asservissements de l'objectif et les
alimentations Très Basse Tension éventuelles de la caméra,
 les supports de fixation et d'orientation.
Les supports de fixation doivent être dimensionnés selon le type de l'ensemble de prise de vue.

Ils sont également conçus de façon à permettre la dépose et la repose de l'ensemble de prise de
vue d'une manière aisée sans nécessiter un nouveau réglage de l'axe optique.

Ils autorisent les réglages en site et en azimut sans limite d'angle.

Les dimensions du support sont appropriées à celle de la caméra.

Caractéristiques générales : images 625 lignes.

Moniteur de télévision couleurs (pour caméra)

Il comprend un tube cathodique couleur dont les caractéristiques sont les suivantes :

 diagonale de dimension 11 à 12 cm,


 type auto protégé contre l'implosion,
 angle de déflexion : 90°.
Digicode (et dispositif d'ouverture de secours)

La porte de l'escalier de service est équipée d’un contrôle d’accès et d'un système d'ouverture
comprenant :

 une serrure électrique,


 un terminal pour système d'ouverture porte,
 une carte de commande,
 un clavier digicode,
 un bloc d'alimentation.

Déroulementgénéral du projet

Jalons

Le projet est divisé en différentes étapes :

 études,
 réalisation en usine,

Page 102 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 installation sur site,


 essai,
 garantie.
A chaque jalon, le Titulaire doit remettre les documents demandés pour validation afin de
passer au jalon suivant.

Le phasage des travaux sera établi en concertation avec le Maître d'Ouvrage. Il devra prendre en
compte les contraintes de travaux effectués sur les autres parties d'ouvrage.

Plan d'assurance qualité

La passerelle en tant qu'entité ainsi que tous les sous-ensembles constitutifs devront être réalisés
en tenant compte du modèle de qualité défini par la norme ISO 9001.

Le Titulaire met en œuvre des procédures documentées efficaces en matière d'Assurance


Qualité. Ces procédures sont soumises pour acceptation au Maître d'Œuvre.

Le Titulaire décrira, au travers de son système qualité, les procédures générales ou spécifiques
pour réaliser la totalité de la fourniture du contrat.

Le Titulaire précisera les fournitures applicables et appliquées sur toutes les phases du cycle de
vie du projet :

 Conception,
 Développement,
 Production,
 Installation,
 Soutien après la vente.
Le plan d'assurance qualité doit préciser:

 Les objectifs attendus,


 les paramètres retenus pour les études,
 le planning des opérations avec les points de contrôle et les points d'arrêt,
 les moyens mis en œuvre pour :
la démonstration théorique de la faisabilité et le respect des
objectifs,

la démonstration expérimentale du respect des objectifs (tests et


essais),

Page 103 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

les vérifications de conformité des équipements en regard des


normes de sécurité du travail.

Etat des lieux

Le Titulaire doit s'assurer qu'aucune incompatibilité au niveau chantier (implantation,


agencement, planning) ne vienne gêner le bon déroulement des prestations.

Le Titulaire doit vérifier la cohérence entre l'état des lieux et les indications du présent
document.

Le Titulaire doit attirer immédiatement l'attention du Maître d'Œuvre sur toutes les parties des
interfaces qui, à sa connaissance, ne sont pas correctement exécutées pour la mise en place
de chaque passerelle télescopique.

Prestations

Le Titulaire doit la réalisation des prestations suivantes :

 les études des passerelles télescopiques telles que définies dans le présent
document,
 une étude FMD (Fiabilité, Maintenabilité, Disponibilité),
 la fabrication complète en usine des passerelles télescopiques telles que
définies dans les présents documents,
 les contrôles en usine comprenant :
le dossier de contrôle des matériaux, composants et appareillages
effectué par le Titulaire,

le cahier des vérifications et essais,

les tests sur banc d'essais,

le contrôle des protections et peinture,

 l'installation sur site comprenant :


la préparation et l'installation de l'ancrage,

le transport de l'usine jusqu'à son emplacement sur le site


concerné (y compris les prestations de manutention),

Page 104 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

le montage et l'assemblage sur le site,

les raccordements à la jonction entrée de rotonde,

les raccordements d'interface (réseaux électriques, GTC, mires de


guidage),

 le contrôle général de fonctionnement sur site comprenant le réglage, les


essais de fonctionnement et la mise au point,
 les essais de réception,
 le constat d’achèvement des travaux,
 la prestation d'un produit de formation,
 la fourniture d'un ensemble "maintenance" et d'un manuel de maintenance.

Les habillages intérieurs et extérieurs, conformément aux spécifications définies dans le présent
document, sont à la charge du Titulaire.

Les travaux de peinture sont à la charge du Titulaire. Ilscomprennent :

 l'étude du système de protection,


 la préparation de surfaces,
 la fourniture et l'application du système,
 les retouches des équipements lorsque la peinture se trouve dégradée, lors du
transport ou du montage.

Etudes

Vérification de la conception standard du constructeur

Tous les sous-ensembles et éléments de conception standard seront vérifiés et validés au cours
d'une visite effectuée sur un site disposant de passerelles télescopiques opérationnelles.

Cependant, tous les sous-ensembles et éléments non opérationnels ou de conception non


standard doivent faire l'objet d'une présentation détaillée avant mise en fabrication.

Matériaux, produits et équipements pour acceptation

Pour les matériels et accessoires, le Titulaire propose au Maître d'Œuvre une sélection des
conditions de fabrication et de mise en œuvre conformes aux articles des présents documents.

Page 105 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Aucun matériel ne sera commandé par le Titulaire avant d'avoir obtenu l'acceptation du Maître
d'Œuvre.

Danstous les cas :

 les certificats d'origine sont exigés, de même que les certificats d'épreuves,
 les certificats d'épreuve du pays d'origine des matériels d'origine étrangère
devront être fournis,
 tous les matériels, quelle que soit leur origine, doivent respecter les normes
en vigueur.

Validation par un organisme de contrôle

Un cahier de synthèse justifiant des normes et contrôles appliqués devra être approuvé par un
organisme de contrôle, à la charge du Titulaire. Il comprend :

 les normes appliquées,


 les notes de calcul de la structure et points sensibles (accrochages, ancrages,
galets, …),
 le dossier d'exécution des soudures structurelles,
 la conformité électrique,
 la conformité des systèmes de sécurité (dispositif de détection d'obstacle,
arrêts d'urgence, …).

Etudes des performances système

Une étude de principe FMD (Fiabilité, Maintenabilité, Disponibilité) doit être menée par le
Titulaire pour justifier la fiabilité et les contraintes de maintenance et d'exploitation des
machines en fonction des performances. Cetteétudedéfinitprincipalement :

 pour la fiabilité, les éléments sensibles,


 pour la maintenabilité, les principales opérations de maintenance,
 pour la disponibilité, les temps de réparation les plus longs.

Contrôles automatisme et informatique

En cours d'étude, des contrôles seront effectués afin :

 de suivre l'évolution du projet informatique,


 de vérifier la cohérence du codage avec les documents de spécification,
 de détecter le plus en amont possible des problèmes de conception ou de
choix technique (avant les différentes phases d'essais).

Page 106 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Cescontrôlesconcernent :

 l'architecture de l'automatisme,
 le dossier descriptif et explicatif des sous-ensembles directement liés à la
sécurité des personnes et/ou la protection des équipements (détection sur
train de roulement, anticollision inter-, sabot de sécurité, arrêt d’urgence,
contact fuselage, ...),
 la définition des points d'interface avec les API (fournir la base de données
définissant les points),
 la définition des écrans de visualisation et leur enchaînement (fournir les
fichiers),
 la définition des traitements des informations (alarmes, courbes, bilans, ...).
Le Titulaire devra fournir les moyens nécessaires pour réaliser le contrôle de ces différents
points en cours d'étude :

 Matériel (limité à l'interface avec les API) : PC, ...


 Logiciel : système d'exploitation, logiciel de supervision (licence de
développement), base de données, ainsi que les fichiers sources donnés à
différentes étapes du projet. Un logiciel permettant de simuler la présence
des API et l'état des E/S est nécessaire pour certains contrôles.
Le matériel mis ainsi à la disposition du client durant la phase de validation des études sera
réintégré par le Titulaire sur les construites.

Installation sur site

Le planning d'intervention et de livraison des équipements sur site sera impérativement remis
avant le début de l'installation sur site.

Toutes les protections de chantier lors des interventions sur site sont à la charge du Titulaire.

Le site doit rester propre durant l'exécution des prestations.


Après intervention, le site sera nettoyé.

Les surfaces nécessaires (zone de stockage, de montage, de bureaux de chantiers, …) seront


définies en coordination avec le Maître d'Ouvrage avant le début de l'installation sur site.

Essais

Organisation des essais

3 étapes de contrôle et essais sont prévues :

Page 107 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 contrôle des éléments,


 essais en usine,
 essais sur site.
Pour chaque type d’essais (contrôle des éléments, essais en usine ou sur site), le Titulaire établi
et propose au Maître d'Œuvre un cahier d’essais.

Concernant ces cahiers d'essais, la liste des essais prévus doit être fournie au moins 3 mois
avant les essais, et les fiches d'essais 2 mois avant.

Chaque cahier d'essais est constitué d'un document décrivant les essais (but, liste des essais,
référence des documents d'études utilisés tels qu'analyse fonctionnelle, enchaînement des
fiches d'essais, organisation des essais, contraintes, moyens à mettre en œuvre, ...) et des
fiches d'essais proprement dites.

Le Titulaire devra établir, à l'issue des essais, une note de synthèse des essais :

 unitaires,
 fonctionnels,
 d'ensemble.
Les moyens de mesure et d'essais seront fournis par le Titulaire.

Vérification de fonctionnement d'ensemble et de performances

Afin de faciliter la progression du marché d'équipements, le Titulaire devra délivrer au Maître


d'Œuvre une copie des comptes-rendus de son autocontrôle prévu au titre de l'Assurance
Qualité (se reporter à la norme ISO 9001). Ce document à caractère non contractuel précisera
notamment les conditions d'essais ainsi que les moyens de contrôle mis en œuvre. En outre, il
servira de base à l'établissement du programme de réception sur site.

Ainsi, le Maître d'Œuvre se réserve le droit d'assister à ces autocontrôles et d'annoter


commentaires, observations et toutes remarques utiles dès réception de ces comptes rendus.

Essais en usine

Durant ces essais, les fiches de contrôles puis les fiches d'essais sont renseignées. Ces
documents sont remis au Maître d'Œuvre dès les essais terminés. Ces essais doivent être
satisfaisants et validés par le Maître d'Œuvre pour autoriser le montage de la passerelle sur
site.

L'automatisme et la supervision feront l'objet, dès la fin des études, d'essais de validation en
plate-forme, avant qu'une passerelle ne soit réalisée.

Page 108 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

En cas de produit standard, il pourra être prévu des tests par comparaison avec des essais
réalisés par des organismes de contrôle certifiés.

Les contrôles, tests ou essais minimums suivants sont réalisés en usine :

 contrôles géométriques,
 contrôles électriques,
 tests sur l'automatisme,
 essais de fonctionnement à vide.

Contrôles géométriques

Sont contrôlés, par rapport aux plans que le Titulaire a établi, les cotes spécifiées dans les
présents documents notamment :

 des galeries,
 de la rotonde,
 de la cabine d'accostage,
 des ouvertures.
Ces contrôles sont effectués sur chaque passerelle.

Contrôles électriques

Sont effectués notamment :

 la vérification de l'isolement des câbles et appareils,


 les tests de conformité du pupitre de commande,
 les tests généraux de conformité des équipements tels que :
capteurs,

actionneurs,

éléments de sécurité,

détection d'obstacles localisée sur le train de roulement,

anticollision, …

Page 109 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Ces contrôles sont effectués sur chaque passerelle.

Tests sur l'automatisme

Sont effectués notamment les tests :

 de l'automate,
 des comportements sur anomalies d'alimentation,
 des temps de réponse relatifs aux différents cycles,
 des relayages,
 des chaînes "Tout ou Rien",
 des chaînes analogiques,
 des seuils et paramètres des voies analogiques,
 de l'archivage (avec horodatage),
 du traitement des données archivées,
 des libellés,
 des télécommandes,
 des dialogues bi-directionnels avec la GTC.
Ces essais ont pour objectif la vérification des fonctions de commande, de signalisation, de
sécurité, de mémorisation et de comptage. Ces fonctions sont vérifiées conformément aux
définitions établies dans les présents documents.

Ces tests sont effectués sur chaque passerelle.

Essais de fonctionnement à vide

Sont mesurées et enregistrées :

 vitesse d'allongement maximale,


 vitesse d'élévation/descente :
en fonctionnement manuel,

en fonctionnement automatique (nivelage),

en descente de sécurité.

 caractéristiques du système de nivelage automatique :


valeur du 1er seuil de correction,

Page 110 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

valeur du seuil d'encadrement,

précision de correction.

Au cours de ces essais, et pour chacun des moteurs sont mesurés : intensité de démarrage,
rapport Id/In, intensité absorbée en régime établi, puissance absorbée, température moteurs
(Id : courant de départ, In : courant nominal).

Contrôles généraux de fonctionnement sur site

L'objectif de ces contrôles et essais est de vérifier la conformité de chaque passerelle


télescopique en particulier sur le plan des évolutions exigées dans le présent document ou
définies par le Titulaire à partir de fiches techniques préalablement renseignées.

Les contrôles et essais sont effectués par le Titulaire à ses frais et en présence d'un représentant
du Maître d'Œuvre.

Le Titulaire fournit tous les équipements et l'instrumentation nécessaire (en particulier les
appareils de mesure étalonnés) pour la réalisation de ces essais, ainsi que le personnel
compétent.
Ces essais comprennent :

 des contrôles géométriques,


 des contrôles d'interfaçage,
 des essais en charge,
 des essais de fonctionnement.
Chaque fin de montage de passerelle sera validée par des campagnes d'auto-contrôles et
d'essais.

Les fiches d'essais seront déroulées en présence du Maître d'Œuvre, et lui seront remises dès la
fin des essais.

Contrôles géométriques

Sont mesurés, notamment :

 la hauteur du plancher de la cabine d'accostage au-dessus du sol dans toutes


les configurations de la passerelle télescopique,
 les angles de rotation de la passerelle autour de l'axe niveau sas d'entrée,
 les courses de déploiement de la passerelle télescopique,
 les débattements angulaires de translation et d'élévation,

Page 111 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 la course de la tête d'accostage,


 la hauteur libre du auvent en position rétractée,
 la profondeur intérieure libre de la zone d'ouverture des portes d'avions,
 le diagramme d'évolution de la passerelle,
 la compatibilité des déplacements passerelle télescopique/escalier de
service.

Contrôles d'interfaçages

Le Titulaire communique au Maître d'Œuvre les documents justifiant la qualité de l'ancrage et


de l'ajustement du pied de rotonde.

Concernant les prestations au titre du second-œuvre, ils comprennent notamment :

 le contrôle du montage du joint d'étanchéité entre la passerelle télescopique


et la façade du bâtiment ou la pré-passerelle,
 le contrôle de l'étanchéité des différents éléments, …
Concernant les prestations au titre de l'électricité Basse Tension, ils comprennent notamment :

 le contrôle des raccordements des différentes alimentations,


 le contrôle du bon fonctionnement et des protections, ...
Concernant les prestations au titre de l'électricité Courants faibles, ils comprennent le contrôle
des raccordements des différents câbles de liaison avec les réseaux de communications.

Essais en charge

Les essais de charges statiques et dynamiques, seront réalisés sur chaque passerelle.

Ces essais sont faits conformément aux règles de la Fédération Européenne de Manutention -
Section I - appareils lourds de levage et de manutention.

Essai statique

L'essai statique est effectué avec un coefficient de surcharge égal à 1,5 : soit avec une charge
égale à 150 % de la charge nominale, la galerie étant en extension maximale.

Cette charge est appliquée pendant une heure :

 tolérance de glissement de la passerelle en hauteur : 10 mm,


 la charge enlevée, on ne doit constater aucune déformation permanente de la
structure.

Page 112 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Essai dynamique

Celui-ci est effectué avec un coefficient de surcharge égale à 1,2 soit 120 % de la charge
nominale. Cet essai ne concerne que le mécanisme d'élévation.

Sont mesurées :

 la vitesse d'élévation/descente :
en fonctionnement automatique (nivelage),

en descente sécurité.

 la précision de correction du nivelage,


 l'intensité de démarrage du moteur d'élévation rapport Id/In, intensité
absorbée en régime établi, puissance absorbée,
 la température du moteur.

Essais de fonctionnement

Ces essais ont pour but de vérifier le bon fonctionnement de la passerelle et que les
performances et les échanges entre les différents interfaces sont conformes aux engagements
contractuels.

Serontnotammentvérifiés :

 la procédure d'accostage d'un avion,


 la procédure de désaccostage d'un avion,
 les modes de fonctionnement,
 les sécurités de fonctionnement,
 le système d'anticollision.

Documentation

Règles de réalisation de la documentation

Les plans d'ensembles et de détails sont exécutés sur des formats normalisés. Le format A3 est
imposé pour l'exécution des schémas électriques. Tous les dossiers des plans mécaniques et
électriques sont fournis sous forme informatique et de documents papiers.

Page 113 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Tous les documents techniques exécutés par le Titulaire sont rédigés en langue française et
utilisent les unités du système international. Le Titulaire fournit les notices relatives aux
composants et équipements en version française.

Tous les plans sont remis au format du cartouche.

Les documents techniques devant être exécutés par le Titulaire sous son contrôle et sa
responsabilité sont remis au Maître d'Œuvre pour vérification de la conformité au présent
document.

Le Titulaire remettra un plan de classement (avec index) de sa documentation, soumis au


préalable au Maître d'Œuvre pour approbation.

Les documents techniques associés sont identifiés de manière explicite.

Logiciels - programmes

Tous les logiciels seront établis en langue française.

Les licences développement et exploitation, avec sources seront remises au Maître d'Œuvre.

Tout développement spécifique devient propriété du client.

Documentation à fournir

Etudes générales

Les documents suivants sont à remettre au début de la phase d'étude :

 la liste et le planning prévisionnel de remise de documents,


 le planning prévisionnel de réalisation,
 les analyses fonctionnelles établies à partir des définitions fonctionnelles
décrites dans les présents documents,
 les plans des et les coupes associées
en position accostée pour les différents types d'avion,

en position parking,

en position maintenance.

Ces plans montreront clairement :

Page 114 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

les longueurs déployées pour chacun des types d'avion,

les pentes,

les longueurs de "sécurité" entre les longueurs maximum et les


longueurs opérationnelles,

les points d'ancrage.

Etudes mécaniques

Les documents d'étude mécanique à fournir par le Titulaire sont les suivants :

 les tracés d'études structures et mécaniques,


 le dossier de calculs justificatifs des structures et des mécanismes faisant
clairement apparaître :
les hypothèses de base des chargements,

les méthodes justificatives utilisées,

les coefficients de sécurité appliqués,

la descente de charges à la base du pied de rotonde,

une synthèse des résultats des calculs statiques, dynamiques et de


fatigue dans les différents éléments de la passerelle,

 la justification par notes de calculs particulières de la stabilité générale des


passerelles télescopiques sous l'action du vent dans toutes les configurations,
 les schémas hydrauliques (si applicables),
 la validation du système peinture.

Etudes électriques

Les documents d'étude électrique à fournir par le Titulaire sont les suivants :

 le bilan de puissance électrique,

Page 115 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 les schémas électriques,


 les fiches techniques des équipements fournis.

Etudes automatismes et informatiques

Les documents suivants sont présentés au Maître d'Œuvre pour acceptation (format papier et
informatique) :

 dossier d'architecture matériel,


 dossier de spécification logiciel du traitement des données,
 dossier de spécification logiciel IHM,
 fiches d'essais d'intégration usine (contrôle),
 fiches d'essais de validation usine,
 fiches d'essais de validation site,
 listing source (format informatique uniquement),
 manuel de maintenance et d'exploitation (de l'application),
 logiciels fournis (CD d'installation, licences, documentation en français, ...),
 fiches techniques des matériels fournis.
Le Titulaire devra fournir par programme les éléments suivants :

 des algorithmes simplifiés du fonctionnement,


 une modularité maximale dans la conception du programme par l'emploi de
sous-programmes et fonctions,
 la liste des sous-programmes et fonctions utilisés, avec résumés,
 la liste des variables utilisées avec leur rôle, les sous-programmes appelants
et/ou utilisateurs,
 des commentaires détaillés permettant la compréhension du programme.

Interfaces

Le Titulaire devra fournir les cahiers d'interface (électrique, ancrage, bâtiment, GTC, détection
incendie, …) qui comprennent :

 une description de l'interface,


 le détail de la limite de prestation (inclusion, exclusion).
Divers
Le Titulaire devra fournir les documents suivants :

 l'organisation des activités de maintenance,


 la liste des pièces détachées,
 les manuels d'exploitation et de maintenance.

Page 116 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Maintenance

Le Titulaire doit :

 la réalisation des actions de maintenance optimales permettant de maintenir


les systèmes au plus proche de leur état initial,
 une garantie de qualité et d'un retour régulier au Client,
 la garantie d’une réactivité importante face aux problèmes rencontrés, en
terme d'interventions, de réparation, de remise de délais, de remise de devis
et d’approvisionnement des pièces détachées, que ces problèmes aient une
origine technique ou d'exploitation,
 la recherche d’amélioration des performances du système,
 la mise à jour des données du système (documentation et aspect qualitatif
des installations).
Le Titulaire doit effectuer toutes les opérations de maintenance (maintenance préventive,
maintenance corrective, visites, …) pendant 2 ans (période de garantie) dans le but d'assurer
une disponibilité mensuelle de 99% par passerelle.

Cette maintenance comprendra, notamment, les vérifications, réglages et graissage des organes
mécaniques et/ou hydrauliques, les vérifications et contrôles des organes électriques,
électroniques et pneumatiques, de façon à atteindre un coefficient d'utilisation maximum.

Les opérations de maintenance devront être effectuer en dehors des heures de pointe et seront
sujettes à l'approbation du Client.

Il ne sera pas accepté plus de 2 pannes par mois.

Le Titulaire devra avoir à sa disposition, situé près du site, un stock suffisant de pièces
détachées afin d'assurer la disponibilité exigée. Le coût de ce stock sera à la charge du
Titulaire et seul le coût financier sera inclus dans son offre.

Etant donné qu’il n’est pas économiquement et techniquement possible d’écarter toutes les
défaillances de l’installation en cours de fonctionnement, le Titulaire intégrera au mieux ces
événements dans la définition de la maintenance (organisation, aide au diagnostic, gammes
d’interventions correctives, ...).

La définition des choix de programmes de maintenance implique la recherche :

 d’une fiabilité maximale des installations par un préventif adapté,


 de l’anticipation des défaillances (indicateurs, maintenance
conditionnelle...),
 de l’efficacité du personnel d’intervention,
 de la maîtrise des coûts de maintenance.

Page 117 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

Le Titulaire devra fournir une description des choix de programmes de maintenance qui seront
appliqués aux équipements et des méthodes ayant guidé ces choix. Il devra détailler en
particulier:
 le choix des équipements et leurs principales pannes,
 le choix du niveau d'échange standard lors de la maintenance corrective,
 les choix de maintenance préventive (fréquence, contenu, …),
 le plan de graissage,
 la périodicité des interventions,
 le planning de nettoyage.
Cette description sera complétée d'un résumé des choix relatifs aux plannings de maintenance.

Ces informations doivent permettre au Client de disposer pour chaque opération de maintenance
de :
 la liste des équipements concernés,
 des procédures mise en œuvre,
 des compétences et moyens humains nécessaires,
 des mesures de sécurité,
 des pièces détachées nécessaires,
 de la documentation nécessaire,
 d'estimation de lacharge de travail (fréquence, durée, nombre d'opérateurs,
…),
 la liste des équipements remplacés,
 des procédures de démarrage,
 …
Le Titulaire doit fournir un manuel de maintenance, au moins 2 mois avant la réception. Il sera
réalisé sur la base des choix de programme de maintenance, des documentations des titulaire
s, des plans et documents de réalisation et comprendra :

 la liste des équipements avec leur localisation et les documents techniques


associés,
 un document référençant l'ensemble des documents (plans, diagrammes,
GRAFCET, …),
 la liste et la périodicité des opérations de :
maintenance préventive systématique,

maintenance préventive conditionnelle ou prédictive,

maintenance corrective,

Page 118 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 la liste des pièces détachées et les informations associées,


 les dispositifs envisagés au niveau de la sécurité et de la protection de la
santé (SPS),
 les procédures en cas de défaut et d'arrêt d'urgence.

Le Titulaire devra fournir de façon trimestrielle un rapport donnant la liste des problèmes
rencontrés et des actions de progrès réalisées et permettant de suivre l'évolution des
indicateurs de suivi. Ce rapport sera notammentconstituéde :

 La liste des interventions réalisées,


 Les remarques éventuelles sur ces interventions,
 Un résumé des principaux évènements,
 Un résumé des appels,
 Un résumé des remarques non traitées,
 …
Le Titulaire devra également fournir un rapport annuel contenant une synthèse de l'activité, des
performances atteintes, des problèmes rencontrés, des améliorations envisagées ou réalisées.

Un programme annuel de maintenance devra être fourni par le Titulaire.

Sur la base de ce programme de maintenance annuel, le Titulaire devra définir un programme de


maintenance mensuel, hebdomadaire et journalier. Les plannings hebdomadaire et mensuel
seront ajustés en fonction des risques opérationnels potentiels. Chaque année, le planning
annuel sera revu en fonction du planning de l'année précédente.

Si le Titulaire constate lors de la préparation qu'une intervention entraîne des conséquences


opérationnelles inattendues, il devra en informer le Client.

Les plannings devront être soumis pour validation au Client.

Le Titulaire doit la fourniture d'un ensemble "maintenance" pour l'ensemble des, constitué de :
 02 boîtiers de maintenance (commande à distance),
 02 unités informatiques mobiles d’une configuration la plus récente « PC »,
avec l’ensemble des programmes, sauvegardes, plans, documentation ….
des équipements « passerelles télescopiques, convertisseurs 400hz, mires de
guidage » une unité sera remise au siège, l’autre sera prévus pour le site de
Marrakech,
 04 compositions d’outillages complets pour la maintenances des
équipements fournis tel que différente type des clés plats pipes, des sepants,
des boites cliquets, des appareils de mesures destinés pour passerelles
télescopiques, climatisation des PBB, convertisseurs et mires de guidages.

Page 119 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

 Un engin élévateur à commande électrique avec système rechargeable


d’autonomie minimum quatre heures pour la maintenance des, des
convertisseurs et des mires de guidage.

Page 120 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ANNEXE

I - CARACTERISTIQUES GENERALES A compléter par Le soumissionnaire candidate pour


chaque type de passerelle télescopique fourni

Les caractéristiques techniques indiquées que doivent respecter les passerelles télescopiques.
Rotonde

Diamètre intérieur minimum


Hauteur intérieure libre minimum
Hauteur du plancher de la rotonde par rapport à l’aire de
stationnement
Tunnels passerelles télescopiques

Nombres de tunnels
Largeur de passage libre minimum du plus petit tunnel
Hauteur de passage libre minimum du plus petit tunnel
Longueurs ( doit être défini par le Titulaire)

Longueur déployée (axe de rotonde - extrémité plancher cabine)/buté


électrique
Longueur rétractée (axe de rotonde - extrémité plancher cabine)/buté
électrique
Rotonde

Angle de rotation en butée électrique (gauche)


Angle de rotation en butée électrique (droit)
Train de roulement
Angle de rotation (gauche)
Angle de rotation (droit)
Elévation
Hauteur maximum du plancher de la cabine
Hauteur minimum du plancher de la cabine pour la maintenance
Cabine

Angle de rotation (gauche)


Angle de rotation (droit)

Système de peinture

Qualité de la peinture, garantie d'aspect


Garantie Ri2 Anticorrosion
Conditions climatiques

Vent en exploitation
Vent en position rétractée
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 hz et de
mires de guidage pour l’aéroport Marrakech Menara

compléter par Le soumissionnaire candidate pour chaque type de passerelle télescopique


fourni

Capacitéopérationnelle
Types Longueur
A (m)
B (m)

Page 122 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

MEMOIRE TECHNIQUE

Le soumissionnaire candidate respectera scrupuleusement, pour le contenu de son


mémoire technique, le plan défini ci-dessous. Le non respect du plan ci-dessous pourra
conduire à l'élimination du candidat.²

Table des matières


A. Note de synthèse
B. Description de la solution
B.1Descriptif mécanique
B.2Descriptif de l'automatisme
B.3Descriptif électrique
C. Plans d'implantation et coupes associées
D. Tableaux des valeurs garanties système
E. Justification de la solution
F. Description de la fourniture
F.1Mécanique
F.2Automatisme et informatique
F.3Electricité
F.4Autres fournitures
G. Interfaces
H. Description des prestations
H.1Essais
H.2Formation
H.3Maintenance
I. Description des conditions de réalisation
I.1Organisation du projet
I.2Calendrier directeur
I.3Plan d'assurance qualité

Page 123 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Note de synthèse

La note de synthèse présentera les points forts de l’offre et est à rédiger en 1 page
maximum.

Description de la solution

Pour chacun des éléments suivants, le descriptif de la solution doit être aussi bien technique que
fonctionnel.

Descriptif mécanique

Les éléments mécaniques suivants devront être décrit :

 rotonde,
 galerie télescopique,
 cabine : canopy, isonivelage, descente de sécurité, détection de proximité,
escalier de service, …
 système d'élévation,
 système de train de roulement.
Descriptif de l'automatisme

Les éléments d'automatisme suivants devront être décrit:

 schéma d'architecture de l'automatisme,


 modes de fonctionnement,
 moyens de commande et de signalisation,
 traitements :
 Pré-positionnement,
 anti-collision : la description du dispositif du point de vue électromécanique
et logiciel, ainsi que les limitations du système devront être présentés. Un
niveau de sécurité important devant être atteint lors des procédures
d'accostage et de désaccostage.
 Inter-verrouillage
 archivage

Descriptif électrique

Les éléments électriques suivants devront être décrit:

Page 124 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

 schéma électrique (les positions des armoires et les puissances associées


devront être indiquées clairement),
 moyens de signalisation,
 éclairage intérieur (normal et de sécurité) et extérieur,
 prises de courant.

Plans d'implantation et coupes associées

Les plans représenteront les :

 en position accostée pour les différents types d'avion,


 en position parking,
 en position maintenance.
Ces plans montrerontclairement:

 les longueurs déployées pour chacun des types d'avion,


 les pentes,
 -les longueurs de "sécurité" entre les longueurs maximum et les longueurs
opérationnelles,
 les points d'ancrage.

Tableaux des valeursgarantiessystème

Le soumissionnaire candidate complètera les tableaux des valeurs garanties fournis en annexe
pour chacun des types de passerelle proposé.

Justification de la solution

Les documents justificatifs de la solution à fournir par Le soumissionnaire candidate et décrivant


les raisons des choix techniques, d’implantation et de fonctionnement sont les suivants:

 les tracés d'études structures et mécaniques,


 le dossier de calculs justificatifs des structures et des mécanismes faisant
clairement apparaître :
Les hypothèses de base des chargements, les méthodes justificativesutilisées,les coefficients
de sécurité appliqués,la descente de charges à la base du pied de rotonde,une synthèse des
résultats des calculs statiques, dynamiques et de fatigue dans les différents éléments de la
passerelle,
 la justification par notes de calculs particulières de la stabilité générale des
passerelles télescopiques sous l'action du vent dans toutes les configurations,
 les schémas hydrauliques (si applicables).

Page 125 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Description de la fourniture

Dans la description de ses équipements, Le soumissionnaire candidate s’attachera à montrer :

 la standardisation des équipements proposés,


 les références aéroportuaires ou industrielles, existantes ou en cours.
Mécanique

Le soumissionnaire fournira:

 la liste des fournitures,


 la présentation des caractéristiques des principaux matériels et composants
proposés, en précisant le nom des fabricants.
Automatisme et informatique

Le soumissionnaire candidate fournira:

 la liste des fournitures,


 la présentation des caractéristiques des principaux matériels et composants
proposés, en précisant le nom des fabricants,
 le détail des logiciels standards du marché, des logiciels propriétaires.
Electricité

Le soumissionnaire fournira :

 la liste des fournitures


 la présentation des caractéristiques des principaux matériels et composants
proposés, en précisant le nom des fabricants,
 le schéma général de distribution,
 les schémas de principe.

Autres fournitures

 Système vidéo : liste des fournitures,présentation des caractéristiques des


principaux matériels et composants proposés, en précisant le nom des
fabricants.

Interfaces

Le soumissionnaire détaillera les prestations d'interfaces avec les autres parties d'ouvrage et en
particulier les limites de prestations :

 infrastructure,

Page 126 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

 second-œuvre (bâtiment),
 téléphonie,
 GTC,
 Basse Tension,
 mires de guidage.

Description des prestations

Essais

Le soumissionnaire présentera les éléments suivants :

 descriptif des essais usine,


 descriptif des essais sur site,
 descriptif des essais de performances,
 descriptif des essais de maintenabilité (basé sur l’étude AMDEC).
Le soumissionnaire définira des moyens matériels et humains prévus, notamment les moyens
spécifiques déployés pour les essais de performances.

Formation

Le soumissionnaire présentera:

 la description du programme de formation du personnel à l’exploitation des


passerelles télescopiques,
 la description du programme de formation du personnel à la maintenance des
passerelles télescopiques.

Maintenance

Le soumissionnaire présentera la description de son programme de maintenance.

Les points suivants devront être détaillés:

 Documentation : description des équipements : plans, principales


caractéristiques, MTBF et MTTR estimés,liste de prix des équipements,
 Exploitation : maintenance préventive,maintenance corrective,
 Rapport : rapport d'intervention,rapport annuel.

Page 127 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Description des conditions de réalisation

Organisation du projet

 structure de l’équipe, exemple de CV pour les postes principaux,


 planning de charge des équipes, effectifs des différentes catégories
d'intervenants en fonction des phases du projet,
 découpage en tâches (WBS).
Calendrier directeur

Le soumissionnaire fournira le calendrier directeur à partir de la date T0 de début d’exécution


des prestations, qui deviendra contractuel. Il doit faire apparaître :

 les échéances de remise des documents,


 les échéances de fabrication,
 les échéances de contrôle,
 les échéances de montage,
 les échéances d'essais.
Plan d'assurance qualité

L’offre devra comprendre un Plan d’Assurance Qualité convaincant quant à la capacité de Le


soumissionnaire à assurer la fourniture d’un véritable système (et non une juxtaposition
d’équipements ou de sous-ensembles).

Il devra comprendre un organigramme orienté "coordination" et "mise en œuvre des


compétences".

Les procédures préliminaires démonstratives d’une approche "système" devront être jointes
présent marché

Page 128 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Volume 2 :
Spécifications des convertisseurs 400Hz
1.1 Introduction
Les spécifications suivantes couvrent et définissent les demandes des systèmes de distribution
400Hz. La portée de ces spécifications est d’énumérer les différentes conditions pour la
conception, la fabrication, la mise en service, la formation sur les équipements.
Le convertisseur de fréquence délivre à partir d'un réseau alternatif 50Hz une alimentation
triphasée 200V+N / 400Hz aux avions avec régime de neutre TNC.
Les groupes sont prévus pour être installés sous passerelle, ils doivent être capables de
supporter sans détérioration les transferts d'énergie dus au couplage en fonctionnement avec
une source alternative de courant (alternateur) dans les conditions définies au présent CPS.
Les convertisseurs seront également prévus pour être installé sur les aires éloignées.
1.2 Architecture
Les tableaux de distribution d’alimentation secteur sont à installer le plus proche possible de
la position parc de l’avion. A cette fin, le local technique de chacune des sera utilisé. Le
convertisseur devra être dimensionné à 90KVA par prises, pour permettre l’alimentation en
400Hz de l’aéronef le plus puissant. Les prises avions et les réceptacles sont dimensionnés
pour 90KVA. Selon les types d’aéronefs, il sera prévu un convertisseur par prise avion.
Le convertisseur sera capable d’alimenter les avions modernes dit « tout électrique » qui ont
un PF de 1. Le convertisseur sera dimensionne pour alimenter 90KVA à PF 1 pendant 1
heure sans déclassement.

1.3 Assurance Qualité


La production et la conception des convertisseurs devront répondre aux exigences des
différentes normes aéroportuaires ; normes électriques, de sécurité, d’environnement et de
compatibilités électromagnétiques. Le titulaire devra se conformer aux normes suivantes :

DFS 400 Alimentation 400Hz aéronefs.


ISO 6858 Alimentation électrique terrestre des aéronefs - Généralités.
BS 2G 219 Généralité pour alimentation électrique terrestre des aéronefs.
MIL-704E Caractéristiques de l’alimentation électrique de l’avion.
EN 50091-1 Conditions de sécurité générales.
EN 61000-6-4 Compatibilité électromagnétique, norme générique émission.
EN 61000-6-2 Compatibilité électromagnétique, norme générique immunité.
IEC 60721 Classification des conditions d’environnement.
IEC 60721 Classification des degrés de protection.
EN2282 Caractéristiques de l’alimentation électrique des avions.
SAE ARP 5015 Equipement 400 Hz terrestre condition de fonctionnement et
performances

Les convertisseurs doivent avoir un marquage CE. Un certificat de conformité pour chaque
sous ensemble est obligatoire, devront être jointes à l’offre.

Page 129 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

1.4 Normes électriques et mécaniques applicables


73/23/EC LVD
98/37/EC Mécanique
89/366/EC EMC
EN 62040-1-1 LVD sécurité
EN 61558-2-6 LVD sécurité
EN 1915-1&2 Mécanique sécurité générale
EN 12312-20 Mécanique sécurité spécifique

1.5 Certificats d’essais en ursine


Pour s’assurer que les convertisseurs répondent aux spécifications techniques, le titulaire
devra justifier de ses méthodes d’essais.
Tous les équipements seront livrés avec un PV de tests en usine
Chaque rapport d’essais sera approuvé et signé par l’ingénieur du fabricant chargé de ces
essais en usine
Au minimum, les performances suivantes seront consignées dans le PV de tests
Régulation de la tension de sortie
Régulation de la fréquence de sortie
Essais d’endurance à pleine charge et mesure des dégagements calorifiques
Capacités de surcharge
Paramètre de sécurités (Interlock)
Le Maître d'œuvre prescrira les essais de recette à faire subir aux matériels fournis par
l'Entrepreneur. Cette réception fera l’objet d’un procès-verbal qui sera signé par les
représentants de l’ONDA et le prestataire
Les essais effectués en usine avec la présence du Maître d'œuvre seront à la charge de
l'Entrepreneur qui est tenu de fournir tout le matériel et le personnel nécessaires à ces
essais.
1.6 Principe d’exploitation
La description ci-après n'est pas une procédure, elle permet de savoir ce qu'il est possible de
faire et ce qu'il n'est pas possible de faire; la vraie procédure sera établie sur cette base.

Raccordement du 400Hz sur l'avion à l'arrivée


L'opérateur passerelle approche celle-ci de sa position au contact de l'avion alors que celui-ci
n'est pas encore à l'arrêt; il reste quelques mètres.
L'opérateur au sol chargé de brancher le câble à l'avion, ne doit pas s'approcher du train
roulant pendant la manœuvre d'approche de la passerelle sur l'avion. L'opérateur au sol peut,
après déplacement final de la passerelle jusqu'au contact de l'avion, l’operateur visualise le
voyant vert allumé de la présence de 400HZ, faire descendre le câble 400Hz par action sur le
panneau de commande placé sur le train de roulant. Il récupère le câble pour le tirer jusqu'à la
prise de l'avion une fois qu'il est à l'arrêt, pour ce faire, il agit sur les commandes situées sur la
prise en bout de câble pour faire dérouler le câble à la longueur nécessaire.
L'opérateur au sol branche le câble sur la prise avion et dispose d'un bouton sur la prise pour
la mettre sous tension; un voyant s'allume sur la prise et sur le coffret de pied de train roulant
pour signaler que cette prise est bien sous tension.

Possibilités de montée et de descente de câble par les opérateurs


L'opérateur au sol dispose de commandes de montée et de descente sur la prise avion et sur le
coffret de pied de train roulant.
Toutes ces commandes sont rendues inopérantes quand le câble est raccordé à l'avion.

Page 130 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Les commandes de montée et descente situées sur la prise avion sont toujours opérantes tant
que la prise n'est pas raccordée.
La commande de descente située sur le coffret de pied de train roulant est un bouton poussoir.
Il faudra maintenir le bouton appuyer pour faire descendre le câble. Si l’opérateur lâche le
bouton, le déroulement s’arrête.
La commande de montée est également située sur le coffret de pied de train roulant. Lors de la
remontée du câble, les derniers mètres seront enroulés à vitesse lente.

Verrouillage de la passerelle
Tout mouvement de la passerelle est rendu impossible dès que le câble 400Hz est raccordé à
l'avion. Une sortie par boucle sèche TOR est à prévoir pour signaler à l’automate de la
passerelle l’activité du convertisseur 400Hz et permettre la fonction de verrouillage de la
passerelle aussi longtemps que la prise 400Hz est branchée sur l’avion.
Le mouvement de la passerelle est également verrouillé lorsque l'opérateur au sol effectue une
commande depuis le coffret en pied de train roulant.

Déverrouillage
BYPASS : un système de by-pass par clé en cas d’urgence de non fonctionnement du
verrouillage

Retrait 400Hz et au départ


Dès qu'il en a l'autorisation, l'opérateur au sol met hors tension la prise en agissant sur un
bouton de la prise ou du coffret de pied de train roulant.
L'opérateur au sol débranche le câble de l'avion et dispose d'une commande de montée sur la
prise, il accompagne ainsi le câble jusque sous l'enrouleur, si celui-ci est trop en hauteur et
que l'opérateur ne peut pas finir le ré enroulement, il peut agir sur la commande montée du
coffret de pied de train roulant dès lors qu'il reste quelques mètres de câble à ré enrouler.

Remarques diverses
En cas de blocage du câble au ré enroulage, l'enrouleur s'arrête automatiquement, l'opérateur
au sol réarme l'enrouleur en appuyant une fois sur la commande de descente située sur la
prise, avant de reprendre le ré enroulage.
1.7 Description générale

Armoire
Le convertisseur se composera d’un châssis en acier soudé et peint. Cette structure recevra les
différents composants et modules. Les portes ou panneaux de fermeture seront en aciers
peints. L’accès aux transformateurs et aux ventilateurs se fera par des écrans boulonnés.
L’accès au compartiment électronique se fera par des panneaux amovibles. Cette partie sera
physiquement séparée des autres compartiments et indépendante du flux de refroidissement
des ventilateurs.
Pour une plus grande flexibilité de l’exploitation, les convertisseurs seront impérativement
installés et fixés sous les

Câbles
Les câbles seront résistants à haute température (145°C) et sans halogène. Les borniers seront
du type à compression avec vis et les câbles seront maintenus par des fixations ou attaches
appropriées. Dans le convertisseur, la section de câble minimale sera de 1 mm² excepté pour
les câbles en nappes et ceux se raccordant sur les cartes électroniques. Les borniers de
contrôle et les borniers intermédiaires seront encliquetables. Ils auront une capacité de 4 mm².
Tous les câbles seront clairement marqués à leurs extrémités de façon indélébile. Les

Page 131 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

étiquettes adhésives ne sont pas acceptées. Le marquage correspondra au schéma joint avec le
convertisseur. La prise avion sera équiper d’un câble d’une longueur approximative d’un
(01m) mettre, et un système en bout de câble facilitant le remplacement rapide de la prise en
cas de défiance.

Coffret de la commande
Le coffret de la commande : le coffret de la commande se composera d’un châssis en acier
soudé et peint étanche équipé de : Bouton poussoir marche avec voyant de signalisation vert,
Bouton poussoir arrêt avec voyant de signalisation rouge, BP pour la monté, BP pour la
descente, arret d’urgence, afficheur à cristaux liquide recto éclairé.
Interface utilisateur :

Permet l’exploitation courante, elle est constitué de différents voyants et touches pour :
-signalisation des principaux états de l’installation
-autodiagnostic et identification des anomalies
-commande de marche /arrêt
-commande de monté et descente
- affichage des mesures aux différents points d’installations :
*tension, d’entrée, sortie, courants d’entrée /sorties puissances (VA, WATT, VAR)
*nombres d’heures de marche du convertisseur, cos phi, KW/H

Composants
Des composants standards seront utilisés dans le convertisseur. Les interrupteurs, les
contacteurs et les borniers seront de fabrication connue et référencée.

Voyant indicateurs
Les voyants d’affichage seront à LED

Alimentation interne
La tension d’alimentation interne sera compatible avec la tension interlock avion soit 28V.
Une protection interne par fusible est obligatoire.

Protection interne
IP20 minimum. Des écrans de protections seront installés pour protéger des contacts directs,
lorsque les portes sont ouvertes.
1.8 Descriptif mécanique

Le convertisseur sera divisé en quatre zones distinctes


A. zone utilisateur
B. zone entrée/sortie
C. zone électronique
D. zone magnétique

A. Zone utilisateur
Equipé d’un minimum de voyants et de boutons poussoirs, la face avant devra être amovible,
conviviale et facile d’utilisation. Elle sera également équipée d’un afficheur à cristaux liquide
rétro éclairé. Trois niveaux d’accès seront disponibles :
1er niveau pour l’opérateur
2ème niveau pour le technicien du site
3ème niveau pour l’ingénieur spécialiste

Page 132 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Le 1er niveau fourni à l’opérateur les informations de base concernant le fonctionnement. Ces
messages seront en français.
Le 2ème niveau fourni au technicien des informations sur le type d’erreur c’est-à-dire interne
ou externe. Un message décrit l’erreur et un code erreur permet de se référer au manuel
technique.
Le 3ème niveau fourni des paramètres détaillés lors d’un éventuel défaut.
Les lampes et les boutons poussoirs auront les fonctions suivantes :
 secteur présent / test lampe : voyant transparent / bouton poussoir combiné
 présence 400Hz / marche : voyant vert / bouton poussoir combiné
 arrêt : bouton poussoir rouge
 alarme de synthèses : voyant rouge
 arrêt d’urgence : bouton à verrouillage, placé sur la porte avant de
l’appareil Pour éviter toute confusion, il ne doit pas
être proche des boutons poussoirs de commande.
B. Zone d’entrée / sortie
Cette partie comprendra l’entrée et la sortie de câbles. Elle doit être assez grande pour
permettre l’accès des câbles de puissance et de commande.
Les éventuels câbles de télécommande ainsi que les modules optionnels seront installés dans
ce compartiment.
C. Zone électronique
Tous les modules de puissance ainsi que les cartes électroniques à microprocesseur seront
dans cette zone.
D. Zone magnétique
Cette zone comprend les composants magnétiques comme le transformateur et les bobines.
Les capacités et les ventilateurs seront également dans cette partie. Le refroidissement se fait
par ventilateurs et sera du type forcé.
1.9 Flexibilité
La conception mécanique du convertisseur devra assurer une haute flexibilité en permettant à
l’unité d’être employée dans différentes applications. Par exemple : Une unité sous passerelle
pourra être utilisée au parking en aires éloignées
1.10 Enrouleur
Pour réduire l’encombrement de la plate-forme avion et pour plus de fiabilité, le câble de
raccordement 400Hz sera placé dans un enrouleur du convertisseur.
l'enrouleur sera de type électromécanique entraîné par un motoreducteur. l'enrouleur permet
une montée et une descente de câble automatique sans aucune intervention de l’opérateur. La
commande à vitesse variable est progressive et réduit les contraintes mécaniques. Une
télécommande montée/descente du câble sera intégrée à la prise.
Le câble 400Hz avion spécialement torsadé et ultra souple placé sur le dérouleur aura une
longueur de 22m minimum.
1.11 Manœuvre du dérouleur
Pour sa manœuvre,l'enrouleur sera télécommandable selon 2 possibilités.
A partir d’un coffret de commande à fixer sur le train de roulement de la passerelle. Ce coffret
équipé de boutons de télécommande est destiné à commencer la manœuvre en libérant une
longueur d’environ 2 à 3 mètres de câble, permettant à l’opérateur au sol de se saisir du
connecteur.

Page 133 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Une fois le connecteur saisi, l’opérateur pourra continuer la commande de déroulement à


partir de la prise 400Hz à l’aide de boutons situés sur la prise et permettant de télécommander
l'enrouleur pour dérouler ou enrouler le câble.
1.12 Télécommande
En plus de la télécommande de l’enrouleur, la prise 400Hz disposera également d’une
commande de Marche/Arrêt du convertisseur et de voyants LED indicateurs du
fonctionnement du convertisseur.
1.13 Conception modulaire
La conception du convertisseur sera modulaire. Les composants seront facilement accessibles
et remplaçables. Les modules seront démontables avec des outils standards. Les radiateurs de
refroidissement serviront de support aux modules de puissance.
1.14 Environnement
Température de fonctionnement: -40C to +52C
Humidité relative 10 à 95%
Niveau de bruit: < à 65 dB(A) à 1 m, typiquement 60 dB(A).
Protection standard: IP55 (compartiment électronique)
1.15 Fonctionnalités

Redresseur double pont en entrée.


Pour garantir un faible taux de distorsion harmonique (Selon SAE AIR5387), le convertisseur
devra être équipé en standard d’un redresseur 12 pulses. Le THDI ne devra pas excéder 7%.
Aucun autre système de filtrage ne sera accepté, car ils ont généralement une influence
négative sur la fiabilité de la machine.

Régulation individuelle des phases de sortie


La régulation de sortie sera indépendante sur chaque phase. Ce qui garantira une excellente
qualité de la tension de sortie indépendamment de la longueur des câbles de sortie et avec une
charge avion fortement déséquilibrée.
1.16 Enregistrement des données
Le convertisseur sera équipé d’un système d’auto diagnostic avec une capacité de
mémorisation jusqu'à 1000 événements.
Il disposera également d’un système mémorisant les 50 dernières alarmes ainsi que les
paramètres de fonctionnement associés.
1.17 Communication
Le convertisseur sera équipé d’une interface RS232 ou RS422/RS485. La communication
devra être établie à l’aide des protocoles SIEMENS 3964R ou J-BUS au choix. L’adressage
de chacun des équipements sera effectué par la face avant du convertisseur.
1.18 Ventilation
La ventilation sera régulée et asservie à la température des modules de puissance de la zone
électronique afin de permettre la réduction du niveau sonore du convertisseur et augmenter la
longévité des ventilateurs. En période de maintenance, la fonction ventilation pourra être
forcée. Il est impératif que les ventilateurs soient facilement accessibles et remplaçables.

Page 134 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

1.19 Compatibilité NBPT


Le convertisseur 90 KVa sera équipé d’un système actif de synchronisation pour satisfaire les
demandes de NBPT (No-Break Power Transfer) des avions exploitant cette fonction. Le
système devra pouvoir se synchroniser jusqu'à 70° de déphasage.
1.20 Compensation de la chute de tension
Le convertisseur doit avoir un système de compensation de tension “intelligent”. Ce système
permet de calculer automatiquement la chute de tension en mesurant les paramètres des câbles
de puissance entre les bornes de raccordement et la prise avion. Par l’intermédiaire d’un
procédé simple le système pourra être activé (sans utilisation d’un banc de charge). Le
convertisseur aura également une méthode de compensation manuelle (conventionnelle) pour
augmenter ou diminuer la tension de sortie en fonction du courant de sortie.
Les systèmes à compensation par retour à fils fins ne seront pas retenus.
1.21 Interlock
Le convertisseur sera équipé de l’interlock. Au clavier le technicien pourra l’inhiber. Quand la
prise est connectée à l’avion l’interlock redevient automatiquement opérationnel. (Selon BS
2G219).
1.22 Elimination harmonique en sortie
Pour éliminer les harmoniques générés par l’avion et ses charges non linéaires, le
convertisseur doit être équipé d’un filtre actif qui réduit les harmoniques et assure une tension
de sortie avec un taux de distorsion tension inférieur à 2%. (Selon ISO 1549).
1.23 Caractéristiques électriques

Entrée
Tension : 3 x 340 - 460V
Courant : 115 A à 400V
Fréquence : 50/60 Hz 5%
Redresseur : 12 pulses
Distorsion courant : < 7%
Facteur de puissance : > 0,97 à 100% de charge
Courant d’appel : aucun, (le démarrage doit être progressif)
Perte secteur (micro-coupures) : Jusqu’à 20 ms

Sortie
Puissance :
Tension : 3 x 200/115V
Facteur de puissance : 0,7 AR à 0,95 AV
Régulation de tension : < 0,5% pour charge équilibrée et 30% de
déséquilibre de charge
Tension transitoire de U : < 8% et temps de rétablissement < 10 ms
Rétablissement : à 100% de changement de la charge
Contenu harmonique total : < 2% en charge linéaire (typique 1,5%)
< 2% en charge non linéaire selon ISO 1540
Facteur de crête : 1.414
Modulation de tension : <1,0 (Typique <0.5%)
Symétrie de l’angle de phase :

Fréquence : 400 Hz 0,1%


Surcharge : 100% pendant 1heure à PF=1

Page 135 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

125% pendant 10 minutes à PF<1


150% pendant 60 secondes à PF<1
200% pendant 30 secondes à PF<1
250% pendant 10 seconde à PF<1
300% pendant 1 seconde à PF < 1
1.24 Rendement
Rendement global : > 0,94 entre 35 et 90Kva de charge
> 0,90 à 25Kva de charge
Pertes en stand-by : < 50 W
Pertes à vide : < 2000 W
1.25 Réglages
Tension de sortie 100-128V
Compensation de tension 0-9V
Temps de passage en veille 0 -15 min.
Heure Année, mois, jour, heure, minute et secondes
Verrouillage By-pass ON/OFF
Ventilateur Essai activé/désactivé
Protocole comms série 3964R ou JBUS
Port sériel RS232 ou RS485
JBUS, adresse esclave 1 à 247
Erreur enregistrement Réinitialisation
Compteur horaire Réinitialisation
1.26 Protections
 NBPT (No Break Power Transfer)
 Surtension et sous-tension à l’entrée
 Surcharge à l’entrée
 Température interne trop élevée
 Tension de contrôle interne
 Surtension et sous-tension en sortie (suivant spécification DFS 400)
 Surcharge en sortie
 Court-circuit en sortie
 Charges génératives
1.27 MTBF & MTTR
Durée de vie : Min. 25 ans
MTBF : 100 000 heures min.
MTTR : Max. 20 minutes
1.28 Encombrement (donné à titre indicatif)
Poids : Environ 660 kg
Dimensions : Environ 1455mm x 880 mm x H 745 mm
1.29 Alimentation électrique 400V / 50Hz
L’alimentation électrique pour les convertisseurs 400Hz sera disponible au niveau des trois
locaux techniques des . A cette fin, l’ONDA fournira deux départs 400V/50Hz 3P+T par local
technique pour l’alimentation en énergie, chacun d’une capacité de 100KVA d’utilisation.

Page 136 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Tableaux et protections
Le soumissionnaire aura à sa charge la fourniture et l’installation des tableaux de distribution
électrique ainsi que des protections servant à alimenter les convertisseurs à partir des départs
livrés par l’ONDA.

Cheminement du câble d’alimentation


Les 06 convertisseurs 50/400 Hz de 90 kVA avec enrouleur sont implantés en sous face de
chaque passerelle en extrémité. L’enrouleur contient une longueur de câble 400Hz de 22m.
L'ensemble des câbles d'alimentation 50Hz sont issus de coffrets situés dans le local technique
dédié aux . Entre les locaux techniques et l’équipement sur la passerelle, les câbles cheminent
dans des multitubulaires ou en caniveaux jusqu'aux fûts des , puis vers le fût de la passerelle
par chemins de câbles, et dans une chaîne à câble sous la passerelle.
La chaîne à câble est un système souple, dimensionné et fourni par le constructeur des pour
les besoins précités ainsi que ceux de la passerelle proprement dite, permettant le lien en
énergie et contrôle-commande entre les locaux techniques et la partie mobile de la passerelle.
Le câble d’alimentation sera de section appropriée, typiquement 50mm², et de type souple
pour permettre le mouvement de la chaîne à câble sans raideur.
Les longueurs de câble entre le bloc technique et l’équipement installé sous la passerelle est
d’environ 70m par passerelle y compris le cheminement via la chaîne de câbles. Les
soumissionnaires sont invités à se rendre sur place pour évaluer les besoins réels.
1.30 Adaptation et fixation des convertisseurs
Comme précisé précédemment, les 06 convertisseurs sont destinés à être montés sous chacune
des au niveau du dernier élément de tunnel à l’extrémité avion de la passerelle.
Le soumissionnaire aura à sa charge la fabrication et le montage des éventuelles pièces
mécaniques servant à fixer les convertisseurs sous les . Pour les convertisseurs en aires
éloigné, le soumissionnaire aura à sa charge la fabrication des portiques et la pose d’une
toiture de protection.

1.31 Contraintes d’environnement aéroportuaire


Air et contaminants
Le soumissionnaire devra tenir compte du caractère agressif des gaz d’échappement propres à
la zone aéroportuaire :
Présence possible dans l'air de particules microscopiques de kérosène.

Autres conditions d’ambiance


Le soumissionnaire devra tenir compte :
_ Des sables et poussières de la période sèche d’été.
_ De l’atmosphère de proximité marine,

Champs magnétiques et électromagnétiques


Il convient de tenir compte des contraintes suivantes :
_ Champs radioélectriques issus des radars ou des transmissions H.F. d'une valeur de
10 volts par mètre,
_ Présence d'appareils d'éclairage du type fluorescent ou à vapeurs métalliques
_ Passage de câbles courant fort.

1.32 Baie de teste


Le soumissionnaire devra fournir une (01) baie de teste mobile pour les convertisseurs 400HZ
Cette baie aura comme fonction le teste des paramètres des convertisseurs 400HZ de bon
fonctionnement

Page 137 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Volume 3 : Mires de Guidage


Note préliminaire générale : "Toute marque éventuellement citée dans le présent document
ne l'est qu'à titre indicatif, n'a aucun caractère obligatoire, et toute autre marque possédant
des qualités similaires est acceptée".

CONSISTANCE DES TRAVAUX ET CONTRAINTES GÉNÉRALES.

OBJET DU LOT MIRE DE GUIDAGE ET LOCALISATION DES


TRAVAUX.
Le présent DAO a pour objet de définir les équipements de guidage des avions sur la phase
finale de leurs arrivées aux postes de stationnements au contact sur l'extension de
l'aérogare passagers de l'Aéroport Marrakech Menara , ainsi que leurs fournitures,
installations et leurs mises en service.

Le présent document concerne les équipements de guidage des avions sur la phase finale
de leur arrivée sur les postes de stationnements. Et comporte la fourniture, la pose, le
raccordement ainsi que la mise en service des Systèmes d'aide au Guidage et à l'Accostage
des avions.

Ces équipements sont basés sur le principe du guidage automatique évolué.

DESCRIPTION DES TRAVAUX.


GÉNÉRALITÉS

Chaque poste de stationnement avion au contact de l'aérogare est relié par une pré-
passerelle de liaison entre le bâtiment et les rotondes.

Le marquage au sol du poste de stationnement assure un guidage satisfaisant pour que


l'avion puisse amorcer le virage, et s'engager sur l'aire de stationnement, mais n'est pas
suffisant pour atteindre la précision du guidage axial et d'arrêt, indispensable au
positionnement correct des avions face aux passerelles télescopiques.

Par ailleurs, des indications doivent préciser l’appellation de la zone de stationnement.

L'aérogare est prévue pour accueillir, en configuration initiale des avions destinés aux
liaisons longues courrier. Les postes sont fréquentés par des Moyens Porteurs, avions de
Catégorie C, Gros Porteurs, avions de Catégorie E.

Le présent document concerne les équipements de guidage des avions sur la phase finale
de leurs arrivées sur le poste de stationnement.

Pour la plupart des avions, seul un guidage axial est nécessaire et la position d’arrêt est
donnée par un placeur ou par des marques disposées sur le sol. Pour les avions les plus
importants comme les Catégories E, un indicateur d’arrêt est nécessaire car le pilote ne
peut voir le sol proche.

Page 138 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

En outre, des indications sont nécessaires pour rappeler le numéro du poste et identifier le
type d’avion concerné par le système de guidage.

DESCRIPTION FONCTIONNELLE DE L'INSTALLATION

Le soumissionnaire devra fournir, installer, mettre en service et tester un total de :

06 systèmes complets, chacun à sa position de parking au contact du terminal.

Afin de garantir un positionnement efficace, ces systèmes s'interfacent avec les Passager
Télescopique desdits postes.

Le système doit intégrer tous les types d’avion que le poste est capable de recevoir. Le
soumissionnaire devra justifier dans le cadre de son offre la compatibilité du système de
guidage avec l'accostage des types d’avions.

Ces équipements comprennent et incluent de manière non exhaustive, les éléments suivants
:

Une technologie d'identification de l'avion basé sur le "laser"


1 boîtier de commandes avec arrêt d'urgence et raccordements, un boîtier implanté en
façade de l'édicule supportant la prépasserelle,
1 caisson d'affichage à LED haute intensité pour le guidage en azimut comme pour le
guidage d’arrêt, incluant dans le même boîtier une unité laser de détection des avions, une
unité d’affichage et une unité de contrôle. Ce boîtier constituera la mire de guidage

Intégrés dans la même enveloppe (hors boîtier de commande) pour chaque position de
stationnement avion, afin d'assurer les fonctions listées ci-dessous.
L'équipement sera alimenté en 230 V AC monophasé 50 Hz, et produira la tension DC
nécessaire à un affichage de type LED.

L'équipement devra être basé sur la dernière technologie de scanner


. Toutes les informations utiles, tel que le guidage en azimut, la distance du point de
stationnement, le type d'avion, le numéro du poste de stationnement seront visibles par le
pilote et le copilote.
L'équipement fournira les informations sur la position de l'avion en azimut par rapport à
son axe au pilote et copilote. L'affichage devra être constitué de module à LED à haute
intensité, comprenant chacun son propre processeur, qui permettra de minimiser le câblage
interne.

L'équipement fonctionnera, sous toutes conditions météorologique (soleil de face,


réflexions solaire, tempête de sable, pluie, brouillard, etc.), mais sans éblouir le pilote. Il
devra comporter si nécessaire, une casquette, du verre anti-reflets, ainsi qu'un système
d'ajustement automatique de l'intensité lumineuse des LED

Les matériels devront répondre aux conditions relatives à l’EMC, immunité et émission
comme établies par les normes Européennes EN

Page 139 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Le système de balayage Laser devra être en conformité avec la réglementation concernant


la sécurité oculaire et être classifié Classe 1 selon les normes EN/IEC 60825-1 (2001),
ANSI Z136.1, JIS C 6802-1997 incluant l’amendement 1-1998.

Tout les travaux d’installation devront être réalisés avec le plus grand soin et répondre aux
normes appropriées.

L’équipement devra en outre :


fournir un guidage automatique à chaque position de stationnement pour tous les
types d'avions appelés à y stationner,
Guider l'avion sur le bon axe central jusqu'au stationnement avec une tolérance de
plus ou moins 0,2 degrés,
Afficher les alarmes et la position d'arrêt de chaque type d'avion, avec une tolérance
de plus ou moins 100 mm,
Fournir les fonctions d'arrêt d'urgences pour chaque poste de stationnement dans les
boîtiers de commande,
Fournir toutes informations assurant du bon fonctionnement de l'équipement .

Les 06 systèmes de guidage0 devront être installés, pour chacun d'eux à un poste de
stationnement des terminaux.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA MIRE DE GUIDAGE :

 Ensemble d'affichage et de Scanner.

A.2.3.1.1 Unité d’affichage :

L’unité d’affichage permettra d’afficher tous les caractères et symboles nécessaires sur un
afficheur unique et d’une façon aisément compréhensible de manière à donner aux pilotes
[pilote et co-pilote], tant de jour que de nuit, une information clairement visible et
indépendante de la parallaxe.

Les indications visuelles fournies par le système seront clairement visibles en toutes
circonstances, en ce qui concerne notamment la situation météorologique, l’éclairage de
fond et l’état des chaussées, tant de jour que de nuit, mais sans éblouir les pilotes. Ceci sera
obtenu grâce à l’utilisation d’une matière anti-réfléchissante sur la fenêtre de l’unité
d’affichage et à un réglage automatique de l’intensité lumineuse d’affichage selon les
conditions ambiantes. De plus, l’unité d’affichage sera équipée d’un pare-soleil.

De façon à assurer une visibilité de CAT IIIB/200m et un MTBF important, une matrice
LED à haute intensité sera utilisée pour l’affichage des indications visuelles.

L’unité d’affichage de la mire de guidage fournira les indications visuelles suivantes:


- Identification de l’avion (type et série).
- Guidage en azimut pour les pilote et co-pilote.
- Matérialisation de la position de l’avion par rapport à l’axe de guidage.
- Guidage en profondeur symbolique (à l’aide d’une barre) pour les derniers 15 mètres
avant la position d’arrêt (conforme à l’Annexe 14 paragraphe 5.3.25.12)
- Guidage en profondeur numérique pour les derniers 20 mètres avant la position d’arrêt.
- Instruction d’arrêt.

Page 140 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

- Indication que l’accostage s’est effectué correctement.


- Indication de dépassement de la vitesse autorisée.
- Indication de dépassement du point d’arrêt.
- Affichage automatique des pannes.

L’afficheur de texte alphanumérique affichera les messages de texte (tels que le type
d’avion, la série de l’avion, la distance restante à parcourir avant le point d’arrêt, etc.) sur
une ligne comprenant jusqu’à quatre caractères. Le système pourra afficher des
informations alphanumériques sur une ligne à l’aide de 4 caractères (message fixe) ou 20
caractères (message variable)

Les indicateurs de guidage en azimut montreront la position effective de l’avion par


rapport à l’axe de guidage sur le poste de stationnement et indiqueront aux pilotes le sens
de la manœuvre à effectuer. Les indicateurs de guidage en azimut seront alignés pour
l’utilisation par les pilotes occupant les sièges de gauche et/ou de droite et fourniront un
guidage gauche/droite sans équivoque pour permettre aux pilotes d’atteindre l’axe de
positionnement et de le maintenir sans manœuvres excessives. L’information de guidage
en azimut sera donné par rapport à la position réelle de l’avion et non pas basé sur la vision
du pilote.

Le guidage en profondeur sera indiqué par un affichage à la fois symbolique et numérique.


Une barre décroissante par pas de 0,5 mètre pour les derniers 15 mètres avant la position
d’arrêt donnera aux pilotes l’indication intuitive de ralentir progressivement l’appareil. Le
compte à rebours numérique de la distance à parcourir sera fourni pour les derniers 20
mètres avant la position d’arrêt avec un compte à rebours en décimètres pour les derniers 3
mètres, comme recommandé dans le paragraphe 5.3.25.13 de l’Annexe 14 OACI.

Lorsque l’avion atteint son point d’arrêt désigné, le message STOP s’affichera sur la mire
de guidage.

Un message demandant aux pilotes de ralentir sera généré quand la vitesse de l’avion
approchant le poste de stationnement excédera la vitesse maximum autorisée qui aura été
configurée dans le système.

A.2.3.1.2 Unité de détection

L’unité de détection par balayage laser sera conçue selon la dernière technique de mesure
pour suivre à la fois la position latérale et longitudinale de l’avion approchant le poste de
stationnement et pour comparer son type par rapport au type d’avion selectionné par
l’opérateur à partir du panneau de commande.

La technique de mesure utilisée ne devra pas nécessiter de détecteurs encastrés dans l’aire
de stationnement.

L’unité de détection fonctionnera de façon sûre et fiable quelles que soient les conditions
météorologiques, la visibilité, l’éclairage de fond et l’état des chaussées, en conformité
avec la clause 5.3.25.3 de l’OACI Annexe 14. Les performances du système de guidage ne
devront en aucun cas être dépendantes de l’éclairage de l’aire de stationnement et toutes les
fonctions de la mire devront être assurées quel que soit le niveau d’illumination sur le
poste de stationnement .

Page 141 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

L’unité de détection utilisera une technologie laser de pointe en trois dimensions et aura la
capacité d’effectuer une vérification du type de l’avion se dirigeant vers le poste de
stationnement par la mesure de ses caractéristiques géométriques, et ceci indépendamment
de la distance entre la mire de guidage et l’avion.

L’angle de détection horizontal sera ±15°. L’angle de détection vertical sera +5° / -24°.

 Supportage du matériel

Les divers équipements sont supportés, suivant les différentes configurations :

soit par un support fixé sur la façade du Terminal,


soit fixé sur un mât.

Chaque support devra permettre d’orienter les équipements en rotation pour axer la mire
face à l’axe de l’avion.

La hauteur d'implantation des mires de guidages devra correspondre aux indications du


fabricant des mires, afin de garantir la visibilité de l'affichage, ainsi que l'ouverture de
l'angle du scanner
Le présent lot Mire de guidage fournit et pose l’ensemble des supports.

Génie Civil.
Les massifs béton sont à créer pour supporter les mâts suivant les postes .

Les fourreaux reliant le mât à l'édicule passerelle télescopique dudit poste sont à créer.

Ces travaux sont exécutés dans le présent lot.

 Boîtier de commande de mire.

Un boîtier de commande sera utilisé pour activer la mire de guidage depuis la façade de
l'édicule support au niveau tarmac.
.
Le boîtier est installé en extérieur à poste fixe en bout de passerelle (à proximité des locaux
techniques) ou, suivant les spécifications particulières de chaque poste.
Il sera possible de modifier les données d’avion et d’ajouter de nouvelles données d’avion
dans le programme de la mire par l’intermédiaire du clavier du boîtier de commande.

 Unité de commande.

L’unité de commande, localisée dans l’enveloppe contenant l’affichage et le scanner devra


abriter, l’alimentation de cette unité et ses ports de communication pour des utilisations
externes.
La construction sera modulaire et les connexions employées seront telles que la
maintenance sur site sera réalisée avec un minimum de pièces et en un minimum de temps.
L’unité centrale de commande devra comporter une série de ports de communication.
.
Page 142 sur 202
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

L'unité de commande de chaque mire de guidage doit gérer l'ensemble des informations
issues en temps réel des capteurs, du panneau de commande ou autres sources
informatiques sensées être raccordées aux mires.
Cette unité de commande doit être à base de microprocesseur industriel de haute
performance.

Elle doit être dotée d'une mémoire interne non volatile permettant de stocker toutes les
informations complètes sur les évènements d'accostage avec l'identité des utilisateurs, les
types d'avions commerciaux en service et leur série ainsi que tout autre nouveau type
d'avions.
On entend par évènement d'accostage tout les changements d'états entre l'introduction du
système de contrôle d'accès et l'achèvement de l'accostage.

Cet évènement englobe:


Toute introduction d'informations au niveau du panneau opérateur.
Toute modification de l'information affichée sur le panneau et intéressant l'évolution de
l'avion.
L'unité de commande doit offrir la possibilité de contrôler les paramètres du système à
partir d'un PC avec interface appropriée.
L'unité de commande doit avoir la possibilité de se raccorder avec le système de gestion
des .

 Alimentations électriques, cheminements, câbles et accessoires.

Chaque coffret d'automatisme est alimenté en électricité :

Source non secourue,


Tension 230V. - 50 Hz, monophasé,
Puissance : 1500 VA max.,
Icc3: < 10 KA

Cette source est existante (Lot Basse Tension Aérogare) et en attente dans chaque local
courant fort situé dans l'édicule support de pré-, pour l’ensemble des mires de guidage.

La section, ainsi que le nombre de conducteurs pour chacune de ces alimentations, sera
déterminée par le soumissionnaire tout en respectant les chutes de tension relatives aux
longueurs des canalisations, mode de pose et facteurs de corrections.

Toutes les alimentations seront réalisées en câble de la série U1000 RO2V.

Répartition des câbles.


Le système de guidage nécessite l'ensemble des câbles suivants :

Alimentation de la mire de guidage :


Depuis le local technique situé sous l'édicule, un câble de puissance de section appropriée,
empruntera des conduits projetés, jusqu'à la mire située soit sur façade aérogare, soit sur le
mât.
Raccordement Boîtier de commande Tarmac:

Page 143 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Depuis la mire de guidage chemine un câble de contrôle commande de section appropriée


qui empruntera des conduits projetés, jusqu'au boîtier de commande situé sur la façade de
l'édicule.
Depuis le boîtier de commande situé sur la façade de l'édicule chemine un câble de
contrôle commande de section appropriée qui empruntera des conduits projetés et
existants, jusqu'au bornier de l'armoire API (Automate Programmable Industriel) situé dans
la cabine en tête de passerelle.
Raccordement Intervérrouillage mire de guidage et passerelle:

Cheminement des câbles.


Suivant les spécificités de chaque poste, le cheminement des câbles peut être de différentes
« natures » :

En réseau multitubulaire existant,


Sous tubes (local électrique, par exemple),
Sous tubes à clipser sous passerelle,
Sur chemins de câbles fixes et sur chaînes à câble de .

Une visite des lieux sera programmée pour définir exactement les plans indiquant le
cheminement à prévoir pour l’ensemble des canalisations de chaque poste à traiter.

Variation d’intensité.

L’intensité du panneau de guidage en azimut sera automatiquement commandée de


manière à maintenir un contraste entre l’affichage et la lumière ambiante. Un pare-soleil
équipera la mire de guidage

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ET PERFORMANCES :

Distance entre la mire de guidage et l’avion:


Le système de guidage devra pouvoir couvrir un espace suffisamment étendu de façon à
répondre à toutes les exigences d’installation sur le site. Le système de guidage devra
fonctionner sans restriction et de façon parfaitement fiable et sécurisée pour toute distance
entre la mire de guidage et le nez de l’avion comprise entre 5 et 50 mètres.

Précision:
La précision du système devra être de ±10 centimètres pour le point d’arrêt et de 0,2° pour
le guidage en azimut.

Visibilité:
CAT IIIB/200m

Température de fonctionnement:
Le système devra pouvoir fonctionner sous une température ambiante comprise entre -0°C
et +60°C et une humidité relative de 100% sans avoir besoin de recourir à l’utilisation d’un
dispositif de chauffage ou de refroidissement.

Boîtier:
La conception du système de guidage devra satisfaire aux indices de protection (IP)
suivants:

Page 144 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Unité d’affichage: IP 54
Unité de détection Laser: IP 65
Panneau de commande opérateur: IP 65

Alimentation et consommation:
Alimentation électrique: 115/230V AC, 50/60 Hz
Consommation: max. 500W

Poids et dimensions:
Le poids total du système ne devra pas excéder 90kg pour faciliter la manutention et
l’installation.
Les dimensions du système seront 1370 x 600 x 260 mm (650mm avec le pare soleil)
Les dimensions du boîtier de commande seront 260 x 160 x 90 mm pour un poids de 2kg

PROCÉDURES DE SÉCURITÉ :

La mire de guidage aura un programme de détection d’erreurs intégré. Si une erreur se


produit dans le système, le type et la localisation de l’erreur sera affichée sur l’écran LCD
du boîtier de commande.

L’aspect sécurité sera de toute première importance lors des procédures d’accostage. Le
système de guidage devra être capable vérifier le type d’avion se dirigeant effectivement
vers le poste de stationnement par rapport au type d’avion sélectionné par l’opérateur à
partir du panneau de commande. Il s’agit d’un dispositif essentiel de sécurité qui évitera la
collision de l’avion avec la passerelle d’embarquement dans le cas où l’opérateur a par
inadvertance sélectionné un type d’avion erroné à la mise en route du système. Si le type
d’avion approchant le poste de stationnement ne correspond pas au type d’avion
sélectionné à partir du panneau de commande opérateur, le système instruira de façon
automatique les pilotes d’immobiliser l’appareil et ceci à une distance d’au moins 12
mètres avant la position d’arrêt.

Le système de guidage sera pourvu d’un programme intégré de détection de pannes. Si une
panne survient dans le système, le type et la localisation de la panne sera indiquée sur
l’afficheur du panneau de commande opérateur. Simultanément, le mot ‘ERROR’
s’affichera sur la mire de guidage.

Le système de guidage sera conçu pour une sécurité totale de fonctionnement. Le mot
‘STOP’ devra apparaître sur l’afficheur de la mire de guidage dans le cas où l’une des
pannes suivantes surviendrait après la mise en route du système et tandis qu’un avion serait
en train d’approcher le poste de stationnement:
La communication entre l’unité d’affichage et l’unité de contrôle est interrompue.
Une panne est survenue dans le système d’arrêt d’urgence.
L’unité de détection a perdu la trace de l’avion.
Une panne de logiciel a été détectée.
L’unité de détection ne fonctionne pas correctement.

RECOMMANDATIONS OPERATIONNELLES :

La procédure de guidage devra démarrer quand un type d’avion est sélectionné depuis le
boîtier de commande.

Page 145 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Une fois l’avion sélectionné, le système effectue une calibration automatique. Pendant ce
temps le message WAIT est affiché sur la mire et TEST sur le boitier opérateur.

Si le contrôle de calibrage a été effectué avec succès, le type d’avion sera affiché sur
l’écran de la mire et confirmé sur l’écran LCD des boîtiers de commande.

Quand l’avion est capturé par le système de guidage (à approximativement 90 mètres de la


position d’arrêt), le système devra passer en mode guidage.

Quand le type d’avion est identifié pendant la phase de guidage, le système effectue des
vérifications et confirme l’identité du type d’avion. Lorsque l’avion est bien identifié, le
boitier opérateur indique IDENTIFIED.

Quand le type d’avion est identifié pendant l’approche, l’écran LCD du boîtier de
commande passera de l’affichage « GUIDAGE » à l’affichage « ID ; OK ».

Quand le type d’avion est à 12 mètres de sa position d’arrêt un système d’affichage


démarrera pour représenter une évolution de 0,5 mètre en 0,5 mètre jusqu’à extinction
(position d’arrêt atteinte).

Quand la position d’arrêt est atteinte l’affichage indiquera « stop ».

Si l’avion s’est arrêté à la bonne position, « OK » sera affiché après quelques secondes.

Cela sera confirmé sur les écrans LCD des boîtiers .

Si l’avion a dépassé sa position d’arrêt, l’affichage indiquera « TOO-FAR » (trop loin).

Si l’avion en approche ne correspond pas à l’avion sélectionné l’affichage indiquera ID


FAIL, l'écran LCD du boîtier de commande indiqueront « ID. FAILED » (identification
erronée).

Si l’identification de l’avion n’est pas établie à 12 mètres de la position d’arrêt, le système


demande une pause au pilote en affichant WAIT afin d’effectuer une dernière vérification.
Si celle-ci échoue, la mire indique STOP et ID FAIL en alternance. Le boîtier opérateur
affiche aussi ID FAILED
Tant que l’avion est arrêté le système devra tenter de l’identifier.
S’il y arrive la procédure de guidage se poursuivra.
Dans le cas contraire l’affichage « WAIT » sera remplacé par « STOP ».

DESCRIPTION SOMMAIRE DES TRAVAUX :

 Généralités

La fourniture, la pose et la mise en service des mires de guidage.


La fourniture et la pose des boîtiers de commande.
La fourniture et la pose du mât et du support orientable.
La fourniture et la pose des consoles supports.
La fourniture, la pose et les raccordements de tous les câbles.
Les supports, fourreaux, tubes et chemins de câble nécessaires à la bonne réalisation de ces
travaux.

Page 146 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

La mise en service et les réglages.


Les tests et essais.
Le dossier de réalisation des installations (1 dossier à fournir par poste avion)

LIMITES DU LOT MIRE DE GUIDAGE ET ÉTAT DES LIEUX


LIMITES DES TRAVAUX COMPRIS :

Le présent lot Mire de guidage doit :

la fourniture d'un dossier d'études,


la fourniture d'un dossier de réalisation (notices techniques, notes de calcul sur logiciel
conformes aux normes en vigueurs, schémas, plan d'implantation, ..),
le transport et l’installation des matériels y compris réglages et mises au point,
la fourniture des outillages spécifiques, si nécessaires à la maintenance de l'installation.

ETAT DES LIEUX

Le soumissionnaire doit vérifier la cohérence entre l'état des lieux et les descriptions du
présent cahier des charges. Elle doit s'assurer avec tous les intervenants concernés qu'il n'y
a pas d'incompatibilité au niveau de la réalisation (implantation, supports, alimentation
électrique, plannings, etc. ...).

INTERFACES AVEC LES AUTRES LOTS

Le soumissionnaire doit se mettre en rapport avec les responsables des lots concernés afin
de leurs présenter ses solutions techniques et de prendre en considération leurs objections
et/ou avis. En outre, elle se concertera avec l'adjudicataire du lot "Électricité" en ce qui
concerne le raccordement des matériels sur le site et leur mise en œuvre.

Lot Gestion Technique Centralisée.


Chaque mire de guidage mettra à disposition les informations suivantes pour le système de
gestion centralisée :

Pour chaque poste de stationnement avion équipé de mire de guidage, les reports de
signalisation suivants:

Défaut Général Mire,


En fonctionnement Mire,
Défaut Diodes.
Emergency Stop used
Docking in Progress
System in « Error mode » or in « Normal mode »
Les modes de raccordements, décrits ci-après, reposent sur les principes suivants.

Le lot Mire de guidage matérialise chaque information par soit :


un contact à ouverture, fermé au repos, libre de toute tension d'alimentation,
raccordé sur un bornier à bornes sectionnables.
Via une liaison de type BUS RS485.

Page 147 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Ce bornier d'interface ou connectique BUS est installé dans chaque mire de


guidage.

Le lot GTC assure :


la liaison entre l'interface intégré à la mire de guidage et son propre système
d'acquisition,

Lot .

Afin de garantir la sécurité du personnel au niveau du train de roulement, un contact


normalement fermé ou une information codé de type BUS RS485, est envoyé sur l'armoire
de commande de la passerelle. Ce contact interdit le fonctionnement de la passerelle lors
de la mise en marche de la mire de guidage.

Afin d’allumer une verrine ou d'envoyer une information sur le coffret de commande de la
mire de guidage, un contact normalement fermé venant de l'armoire passerelle est laissé à
disposition.

NOTA :
Le bouton d'arrêt d'urgence situé sur le coffret de commande de la mire de guidage est à
intégrer dans la chaîne d'arrêts d'urgence propre à la passerelle.
Cette boucle d'arrêts d'urgence agit directement sur l'alimentation des mires de guidage.

Le lot "mires de guidage" doit :


se mettre en rapport avec le titulaire du lot "" afin de prendre en considération les
réserves dans les chemins de câbles, laissées à disposition.
intégrer dans son automatisme l’information issue de la passerelle.

Le titulaire du présent lot Mire de guidage assure :


la liaison par câbles de l'édicule au pupitre de passerelle, par l'intermédiaire du chemin
de câbles de la passerelle. Sur ce chemin de câble, l'emplacement pour trois (3)
câbles 12 G 2,5 H07 RN-F de  23 mm sur une seule couche est nécessaire.
La mise à disposition des bornes en attente pour les contacts de sécurité (interdiction de
fonctionnement, allumage de verrine…)

NOTA :
Le bouton d'arrêt d'urgence situé sur le coffret "mire de guidage" est à intégrer dans la
chaîne d'arrêts d'urgence propre à la passerelle.
Pour cela, le titulaire du lot "mire de guidage" prévoit des bornes en attente.
Le lot "passerelle" fournira au lot "mires de guidage" un contact "arrêt d'urgence" pour
couper l'alimentation des mires de guidage.

DOCUMENTS TECHNIQUES APPLICABLES


Les textes législatifs et réglementaires sont applicables aux travaux décrits dans le présent
CPS et ses annexes.

Les données qui suivent, particulières au projet et au lot, permettent de sélectionner les
textes applicables en fonction du champ d'application propre à chacun d'eux.

Page 148 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Certains dimensionnement ou bases de calculs spécifiés au présent CPS peuvent être plus
exigeant que ceux figurant dans les "documents techniques applicables", les valeurs du
CPS doivent être retenues.

ENVIRONNEMENT LÉGISLATIF ET RÉGLEMENTAIRE DU PROJET

Le projet dans lequel se trouve inclus le présent lot Mire de guidage relève de la
législation sur les établissements recevant du public.

Compte tenu des identifications ci-dessus, le projet est soumis à tous les textes législatifs et
réglementaires applicables et en particulier :
protection contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du
public ;
la compatibilité électromagnétique en application de la directive CEE 89/336.

NORMES ET TEXTES MAROCAINS

les normes Marocaines en vigueur, éditées par le SNMIA,


les recommandations de l’O.N.D.A.

NORMES ET TEXTES INTERNATIONALES ET FRANÇAISES APPLICABLES AU MAROC.

 Textes spécifiques aux installations électriques sur les plates-formes


aéronautiques.

Pour la réalisation des travaux, objet du présent lot, le Contractant sera tenu d’appliquer
tous les textes spécifiques aux installations électriques sur les plates-formes aéronautiques
et notamment :
aérodromes – annexe 14 – à la convention relative à l’aviation civile internationale
(O.A.C.I.), édition), Mars 2009
Textes français.
NF C 04-200 de décembre 1980 (repérage des conducteurs),
NF C 04-210 de décembre 1994 (marquage des matériels électriques avec des
caractéristiques assignées relatives à l’alimentation électrique),
UTE C 11-001 d’août 2001(conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les
distributions d’énergie électrique),
C 12-061 de juillet 1994 (textes officiels relatifs à la sécurité contre l’incendie),
C 12-101 de novembre 1988 + les deux amendements de février 1989 et février 1992
(textes officiels relatifs à la protection des travailleurs),
NF C 13-200 d’avril 1987 + amendement de décembre 1989 (installations électriques à
haute tension),
NF C 15-100 de mai 1991 + amendements de décembre 1994 et décembre 1995
(installation électrique à basse tension),
UTE C 15-106 de mai 1993 (installation électrique à basse et haute tension, section des
conducteurs de protection, des conducteurs de terre et des conducteurs de liaison
équipotentielle),
UTE 15-413 de mars 2000 (protection contre les contacts indirects – coupure automatique
de l’alimentation),
UTE C 15-520 de juillet 1998 (installations électriques à basse tension – canalisations,
modes de pose),

Page 149 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

UTE C 15-900 d’octobre 2000 (mise en œuvre et cohabitation des réseaux de puissance et
des réseaux communications dans les installations des locaux d’habitation, du tertiaire et
analogues),
UTE C 18-510 de novembre 1988 (recueil d’instruction générales de sécurité d’ordre
électrique),
NF C 20-010 de juillet 2000 (degrés de protection – code IP),
NF C 20-015 de juillet 1995 (indice d’impact mécanique – code IK),
NF C 20-030 de mai 2001 (protection contre les chocs électriques),
NF C 30-204 d’octobre 1988 + amendement de février 1991 (marquage des câbles),
NF C 32-013 de juin 1981 (conducteurs et câbles isolés – âmes des câbles isolés),
NF C 32-102-X (conducteurs et câbles isolés au caoutchouc, de tension assignée au plus
égale 450/750 Volts),
NF C 32-120 de mai 2000 (conducteurs et câbles isolés au caoutchouc, de tension assignée
au plus égale 450/750 Volts),
NF C 32-201-X (conducteurs et câbles isolés au PVC),
NF C 32-320 d’avril 1982 (câbles rigides isolés au polyéthylène réticulé sous gaine de
polychloroprène série U1000 R 12N),
NF C 32-321 d’avril 1982 + amendement d’avril 1993 (câbles rigides isolés au
polyéthylène réticulé sous gaine de polychlorure de vinyle - série U1000 R2V),
NF C 32-340 de mars 1995 (câbles rigides isolés polyéthylène sous gaine de protection
polychlorure de vinyle pour précâblage et domotique),
NF C 52 (transformateurs),
NF C 53 (électronique de puissance),
NF C 63-001 + amendement de février 2001 (appareillage basse tension – règles
générales),
NF C 63-120 d’avril 1996 + amendements de décembre 1997, avril 1998 et novembre
2001 (disjoncteurs),
NF C 63-130 d’août 1999 + amendement de août 1999 (interrupteurs, sectionneurs,
interrupteurs-sectionneurs, et combinés fusibles),
NF C 63-148 d’avril 1998 (appareils et éléments de commutation pour circuit de
commande – appareil d’arrêt d’urgence électrique à accrochage mécanique),
NF C 63.421 de février 2000 et additifs (ensemble d’appareillage Basse Tension),
NF C 91 (compatibilité électromagnétique),
DIN 43671–11-75 (jeu de barres cuivre),

Les spécifications détaillées du Chapitre B peuvent se référer à des normes précises


appartenant ou non aux rubriques ci-dessus.

 Normes et règlements aéronautiques

Le titulaire devra se conformer aux règles et recommandations des organisations suivantes


:
IATA (INTERNATIONAL AIR TRANSPORT ASSOCIATION)
ICAA (INTERNATIONAL CIVIL AIRPORTS ASSOCIATION)
STBA (SERVICE TECHNIQUE DES BASES AERIENNES)

DOCUMENTS TECHNIQUES SPÉCIFIQUES AU LOT

Rappel des textes législatifs généraux

Page 150 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Textes contenus dans les publications des rubriques C.02 et C.12 des normes françaises
(AFNOR)
Documents techniques unifiés
N° 70.2 : installations électriques des bâtiments à usage collectif, bureaux et assimilés,
blocs sanitaires et garages.
Règles de construction
Les règles qui s'appliquent au calcul et à la construction des ouvrages métalliques sont les
règles suivant les contraintes de Neige et Vent locales.
Textes divers et règles de l'art
Le soumissionnaire qui réalise les travaux du présent lot Mire de guidage est qualifiée pour
les accomplir. En conséquence, elle est réputée connaître les règles de l'art, associées à
cette qualification technique. Son action pendant tout le déroulement des travaux devra en
tenir compte en complément des règles explicites figurant sur les documents contractuels.
Plan qualité
La réalisation du système de guidage et d'accostage fera l'objet d'un plan qualité de niveau
ISO 9001. Le soumissionnaire devra fournir les certificats d'agrément correspondants.

AUTRES DOCUMENTS TECHNIQUES APPLICABLES À CERTAINES PRESTATIONS DU PRÉSENT


LOT

Les systèmes de guidage visuel respecteront au plus près les recommandations de l'annexe
14, chapitre 5, au paragraphe intitulé "système de guidage visuel pour l'accostage" et le
chapitre 12 dans le manuel de conception des aérodromes.

CONSIDÉRANTS TECHNIQUES PARTICULIERS


GÉNÉRALITÉS.

Le soumissionnaire se référera aux règles Neige et Vent locales, pour ses calculs de
résistance mécanique des matériels et composants décrits à ce lot.
Elle devra également respecter les caractéristiques architecturales et physiques des
constructions sur lesquelles les appareils et coffrets seront fixés.

PEINTURES DE FINITION

Le soumissionnaire procédera à toutes les retouches de peinture sur les structures


existantes, conséquemment aux dégradations résultant de la pose des Systèmes de
Guidage.
La qualité, la couleur et le mode de pose de cette peinture sont précisés au chapitre B.

IMPLANTATION DES ÉQUIPEMENTS

Les équipements sont implantés selon les indications portées sur les plans et les schémas.
Le réglage des mires de guidage et des coffrets sera effectué soit à l'aide d'un avion mis à
disposition par les services de l'ONDA, soit à l'aide d'un véhicule à nacelle à la charge de
Le soumissionnaire, installé sur les points d'arrêt de stationnement.
Réglage possible en azimut des systèmes de guidage : 360°. En site, le réglage possible
sera de 5°.
Chaque mire ou caisson est fixé à une hauteur comprise entre 4 m et 8 m.

Page 151 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

SPÉCIFICATIONS ET RÉALISATION DES OUVRAGES.

SYSTÈMES DE GUIDAGE
GÉNÉRALITÉS

 Domaine d'utilisation

Les mires, caissons et indicateurs d'arrêt sont soumis aux conditions d'intempéries, ce qui
implique qu'une attention optimale doit être appliquée quant à l'isolation des équipements
électriques dont ils sont pourvus.

Protection : IP54: minimum pour chaque élément extérieur

Champs radioélectriques émis par radar ou 5 mV/m


transmission VHF
Climat maritime
Températures (Min/Max) -
0°C/+060°C
Bulbe humide + 22°C

 Fabricants

Les éléments qui se répètent et qui sont identiques devront être de même origine
fabriquant.
Opter pour des fabricants garantissant la pérennité de leurs matériels ou assurant leur
interchangeabilité avec ceux de générations précédentes.
Choisir également un fabricant disposant d'atelier, de moyens industriels, de bancs d'essais
et de moyens de réparation locaux.

 Documents de sélection

Soumettre au contrôle du maître d'œuvre, des fiches techniques précisant le détail des
éléments propres à chaque sous-ensemble et notamment les caractéristiques électriques et
mécaniques de chacun d'eux.

 Règles générales de dimensionnement et de conception

Tension d'emploi : 230 V triphasé 50 Hz - ITAN


variation tension  15%
variation fréquence  5%
conditions climatiques pendant le transport, le stockage et le montage sur place
: 0°C à 60°C avec un taux d'humidité de 90 % non condensé ;
conditions climatiques pendant le fonctionnement : 0°C à 60°C,
taux humidité de 90% non condensé.
Caractéristiques complémentaires des éléments installés en extérieur
bonne lisibilité de nuit et en plein soleil sachant que les lignes de visée et l'affichage
doivent être vues à plus de 60 mètres du point d'arrêt ;

Page 152 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Utilisation de matériaux en face avant qui évitent tous reflets parasites provoqués par les
éclairages environnants ;
bonne tenue dans le temps des couleurs des faces avant de chaque équipement ;
bonne ventilation des caissons afin d'éviter toute condensation sur les parois internes
vitrées
résistance des matériaux de chaque sous-ensemble, calculée en fonction de la prise au vent.
L'entrepreneur doit se référer aux règles et contraintes Locales.
bonne proportion dans la hauteur/largeur des inscriptions dans la dimension retenue ;
bon écartement entre les lettres pour une meilleure lisibilité des textes.

MIRES DE GUIDAGE

 Spécification photométrique

Les couleurs utilisées sur les mires de guidage sont les suivantes :
fond noir
graphisme : jaune
Ces couleurs sont conformes aux définitions données dans le paragraphe 3 - Appendice 1
de l'annexe 14 de l'OACI : couleur des panneaux de signalisation et autres panneaux
éclairés de l’intérieur.
La luminance du caisson (luminance de fond moyenne de panneau) est la suivante :
jaune : 150 cd/m2
blanc : 300 cd/m2

Le rapport de luminance entre les éléments simultanément présents, de différentes couleurs


est compris entre 5 et 10.
La luminance moyenne du panneau est calculée en établissant des points de grille de 100
mm au carré et en utilisant les valeurs de luminance mesurées à tous les points de grille
situés à l'intérieur du rectangle représentant le panneau. Pour un panneau de 1000 x 1000,
il y a ainsi 100 points mesurés.
La valeur moyenne est la moyenne arithmétique des valeurs de luminance mesurée à tous
les points de la grille.
Les lettres, chiffres, signes ont une hauteur de 200 mm minimum et une épaisseur de trait
de 32 mm minimum. Ils sont conformes à l’Appendice 4 de l’annexe 14 Mars 2009

 Structure métallique

Les dimensions approximatives des mires sont les suivantes :


- H x L x Pr (mm) = environ 1370 x 600 x 260 (650 mm avec pare-soleil).

L'entrepreneur est tenu de réaliser une structure légère, mais rigide en utilisant au
maximum la technique d'assemblage par soudure.
L'ensemble de la mire est étanche aux ruissellements et tous les éléments métalliques sont
réalisés en acier inoxydable (Z6CN18-09) et traités contre la corrosion.
Le caisson est fixé sur un mât et un support orientable ou sur console et support orientable.
Le support orientable permet un réglage en site. Ce support doit également faciliter
l’alignement de la mire dans l’axe visuel du commandant de bord.
Façade avant des mires
Les zones noires sont opaques, tandis que les zones jaunes sont diffusantes.
Le soumissionnaire est tenue de soumettre au Maître d'œuvre un échantillon des différentes
teintes, en précisant les caractéristiques technologiques du matériau qui constitue la façade

Page 153 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

avant, notamment le comportement dans le temps du colorant incorporé dans sa masse,


sous des conditions climatiques prévues ainsi que son comportement au feu.
Par ailleurs, en raison de la fragilité de la ou similaire (fixation sur toute la hauteur du
caisson), l'ouverture de la face avant, les charnières nécessaires à son ouverture, doivent
être du type « piano » avant doit permettre le remplacement aisé des matériels à l'intérieur
des caissons.

RÈGLES DE MISE EN ŒUVRE

La mire doit être fixé selon les recommandations du constructeur.


ESSAIS PARTIELS - DOCUMENTS ASSOCIES

 Essais partiels

Vérification de l’aspect extérieur, aucune déformation ou éraflure ne doit apparaître.


Essais de fonctionnement de l’ensemble.
Contrôle d’isolement des circuits électriques par rapport aux éléments métalliques.
Contrôle des émissions et de l’immunité aux rayonnements électromagnétiques.

 Documents associés

Avant assemblage en usine, il sera soumis à l’approbation du Maître d'œuvre un dossier


comprenant les éléments suivants :
Schéma des circuits et composants électriques et du scanner,
Nomenclature générale des matériels,
Schémas de raccordement et de positionnement des circuits et composants électriques,
Plan de dimensionnement de l’ensemble de la mire et positionnement des points de
fixation,
Fiches techniques des essais de tests effectués en usine,
Fiches techniques des contrôles électriques après installation.

SPECIFICATION DU MATERIEL ELECTRIQUE


BALLAST ÉLECTRONIQUE POUR LAMPES FLUORESCENTES

 Présentation - Généralité

Composants de la section
L'objet de la présente section est de définir les fonctionnalités et les performances des
ballasts électroniques pour tubes fluorescents standards et lampes fluorescentes, compactes
standards.

Normes

NFC.71.223 (CEI 458) - Ballasts transistorisés pour lampes fluorescentes.


NFC.70.101 )
70.102 ) Normes générales,
70.103 )
EN.60.555-1,2 & 3 - Interférences électromagnétiques,
IEC 555.2 - Distorsion harmonique,

Page 154 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

EN.55.015 - Interférences électromagnétiques.

Documents de sélection

a - Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins
du présent lot.

b - Fournir du matériel de série figurant dans les catalogues des constructeurs.


c - Soumettre au contrôle du maître d'œuvre les documents techniques précisant au
minimum :
le nom du constructeur ;
la tension d'utilisation ;
la fréquence d'utilisation ;
le facteur de puissance ;
la puissance active ;
les cotes d'encombrements.

 Spécifications

Les ballasts sont du type électronique régulé pour lampes fluorescentes. Un même ballast
peut faire fonctionner 2 lampes maximums dans le cas ou l'on a plusieurs lampes dans une
même enveloppe.

L'allumage des lampes est instantané. La puissance active et le flux sont constants sur la
plage de la tension d'alimentation.
Le ballast coupe automatiquement la tension en sortie en cas de défaut sur la ou les lampes
ou en fin de durée de vie des lampes.
Les ballasts doivent répondre aux spécifications de compatibilité électromagnétique
contenues dans le chapitre B du présent CPS
Puissance active : Au maximum la puissance théorique de la lampe
(58 W pour un tube 58 W par exemple)
Rendement : (Puissance active au primaire/Puissance disponible en sortie au secondaire) :
91 % minimum
Facteur de puissance : 0,97 minimum
Variation du flux : Pour une variation de 10% de la tension d'alimentation,
le flux émis ne doit pas varier de plus de 2%
Distorsion totale en courant : 15% maximum
Pourcentage d'harmonique rang 3 en courant : 8% maximum
Pourcentage d'harmonique rang 5 en courant : 8% maximum
Pourcentage d'harmonique rang 7 en courant : 7% maximum
Fréquence de fonctionnement en sortie du ballast : entre 30 et 60 kHz
Fréquence de fonctionnement en entrée du ballast : 50 Hz
Tension d'entrée : 230 V. 10 % sans variation de puissance consommée
Durée de vie minimale : 50 000 Heures
Température de fonctionnement : de 0° C à + 60° C au niveau du point de test.
 Mise en œuvre

Les ballasts sont installés dans les enveloppes avec les accessoires de fixation compatibles
avec les châssis supports par le fabricant du luminaire correspondant.
A titre indicatif, sont cités ci-après par ordre alphabétique les ballasts des fabricants qui
répondent techniquement à la présente spécification (liste non exhaustive).

Page 155 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

MAZDA
PHILIPS
TRILUX
VOSSLOH SCHWABE

BOÎTIERS DE COMMANDE

 Présentation - généralités

Composants de la section
Les équipements faisant l'objet de la présente spécification comprennent les éléments
suivants :
Boîtiers de commande,

Normes générales
Sauf indications contraires, les coffrets d'appareillage basse tension seront conformes aux
normes des séries NF.C.60, NF.C.61 et NF.C.63 en particulier la norme NF.C.63.421 –
Européenne EN.60.439.1 - CIE 439.1.

 Description technologique – Provenance

Généralités
Choisir des Ensembles de Série (E.S.) ou des Ensembles Dérivés de Série (E.D.S.) en
coffret.
Choisir dans la mesure du possible des coffrets et appareillages d'une même marque et d'un
même type pour obtenir une homogénéité d'ensemble.
Choisir des constructeurs disposant d'ateliers, de moyens industriels, de bancs d'essais et de
moyens de réparation en France.
Justifier des références d'utilisation dans des conditions similaires d'utilisation.

Documents de sélection
Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins du
présent projet,
Soumettre au contrôle du Maître d'œuvre les données techniques contenant au moins :
. les caractéristiques électriques des Ensembles,
. les procès-verbaux des essais de type effectués sur l'ensemble
conformément aux normes citées au chapitre "Normes générales".
. les plans d'encombrement des ensembles.

 Règles de dimensionnement et performances spécifiques

Règles générales de dimensionnement et de conception


Tension assignée d'emploi : fonction de l'utilisation
Tension assignée d'isolement minimale : 500 V.
Courant assigné de courte durée admissible : fonction de l'utilisation

Page 156 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Courant assigné de crête admissible : 2,2 fois le courant assigné de courte durée admissible
Facteur assigné de diversité : 1
Fréquence assignée : fonction de l'utilisation
Service ininterrompu
Conditions normales d'emploi
Conditions climatiques pendant le transport, le stockage et le montage sur place :0° C à
+ 60°C
Bornes susceptibles de recevoir les conducteurs et câbles dont la section est indiquée dans
le dossier de plans
Bornes de raccordement du conducteur neutre capables de raccorder des conducteurs ayant
un courant admissible égal au courant admissible total du conducteur de phase quelle que
soit sa dimension
Refroidissement naturel
Degré de protection minimal de l'ensemble : IP 65, énergie de choc 6 Joules.

Règles spécifiques de construction


- Assurer le repérage des coffrets ainsi que des appareillages à l'aide d'étiquettes en
dilophane gravé en noir sur fond blanc,

- Prévoir un minimum de 20 % de réserve dans chaque coffret,


- Exécuter, après assemblage sur site, sous le contrôle du Maître d'œuvre, les essais
suivants :
- La couleur de ces coffrets est spécifique à l'environnement dans lequel ils sont
installés, cette couleur est à confirmer par le service de l'ONDA.
. inspection de l'ensemble comprenant l'examen du câblage et un essai de
fonctionnement électrique,
. vérification des mesures de protection et de la continuité électrique des
circuits de protection.
Vérification du protocole de communication.

 Règles de mise en œuvre

- Fixer les boîtiers aux emplacements indiqués par les documents techniques annexés
au présent CPS en suivant les recommandations du constructeur.

 Contrôles, essais partiels, documents associés

Contrôles et essais partiels


- Exécuter en usine sous le contrôle du Maître d'œuvre les essais individuels décrits
dans la norme citée au chapitre "Normes générales".
- Exécuter après assemblage sur site, sous le contrôle du Maître d'œuvre les essais
suivants

. inspection de l'ensemble comprenant l'examen du câblage et un essai de


fonctionnement électrique,
. vérification des mesures de protection et de la continuité électrique des
circuits de protection.

Documents associés
Page 157 sur 202
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Avant l'assemblage en usine, soumettre à l'approbation du Maître d'œuvre un dossier pour


chaque ensemble comprenant les éléments suivants :

. schéma des circuits,


. nomenclature générale du matériel,
. schéma des bornes,
. plan d'ensemble.

Fournir pour chaque ensemble, lors des essais individuels en usine, un dossier de type DT2
tel que défini dans l’Annexe F de la norme NF.C.63-410.

DISJONCTEURS BASSE TENSION

 Présentation - Généralités

Composants de la section
Les disjoncteurs faisant l'objet de la présente section sont ceux du type "disjoncteur basse
tension".

Normes
Les disjoncteurs sont conformes aux normes françaises suivantes :

- NF-C.61.410 - Petits disjoncteurs généraux ou divisionnaires à maximum de


courant pour installations de 1ère catégorie

- NF-C.63.120 - Disjoncteurs - Règles

- Publication CIE 947-2 - Disjoncteurs

Documents de sélection
a) Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins
du présent lot.
b) Fournir du matériel de série figurant dans les catalogues des constructeurs.

 Spécifications

Disjoncteurs du type modulaire


Ils sont bipolaires, tripolaires ou tétrapolaires selon les types de circuit à protéger.

Les calibres nominaux sont compris entre 1 A. et 63 A.


Le pôle neutre de même intensité nominale que les phases est équipé d'un relais
magnétothermique réglé au même seuil que les relais équipant les phases.
Ils sont prévus pour fixation sur rail DIN symétrique.
Chaque disjoncteur est équipé d'un contact OF-SD.
Les disjoncteurs sont conformes à la norme française suivante :
- C.61.920 - Recommandations dimensionnelles.

Page 158 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

 Mise en œuvre

Les disjoncteurs du type modulaire sont installés dans les armoires avec des accessoires de
fixation compatibles avec les châssis supports existants.
 Documents associés

Fournir la documentation complète relative à ces disjoncteurs - (documentation


d'exploitation et de maintenance).

COUPE-CIRCUIT A FUSIBLES

 Présentation - Généralités

Composants de la section
Les coupe-circuit à fusibles faisant l'objet de la présente section sont ceux du type
cartouche à haut pouvoir de coupure.

Normes
Les coupe-circuit sont conformes aux normes françaises suivantes :

- NF.C.60.200 - Coupe-circuit à fusibles basse tension : Règles générales

- NF.C.61.201 - Coupe-circuit à cartouches du type B

- NF.C.63.210 - Coupe-circuit à fusibles à basse tension :


Règles supplémentaires pour coupe-circuit pour usage industriel

- NF.C.63.211 - Coupe-circuit à fusibles pour courant alternatif de tension


nominale
égale à 500 Volts - Règles complémentaires :
Coupe-circuit à percuteur intérieur - Percuteurs indépendants

Documents de sélection
a) Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins
du présent lot

b) Fournir du matériel de série figurant dans les catalogues des constructeurs

 Spécifications

Les coupe-circuit sont du type :


- A percuteur pour les protections tripolaires et tétrapolaires,
- Sans percuteur pour les protections monophasées,
- Type gI pour la protection des autres circuits.

Page 159 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

 Mise en œuvre

Pour les protections monophasées, les fusibles sont installés dans des porte-cartouches du
type modulaire.

Pour les protections tripolaires et tétrapolaires, les fusibles sont installés sur des platines
avec système de détection fusion fusibles équipées de 2 micro-contacts, un à fermeture et
un à ouverture.

TRANSFORMATEUR D’ISOLEMENT

 Présentation - Généralités

Composants de la section
Le transformateur faisant l'objet de la présente spécification est du type :

- A isolement pour changement du régime du neutre,


- Présentation protégée.

Normes
Le transformateur de séparation des circuits est conforme à la norme française
NF.C.52/100/200 et NFC 52.201-52.742 et à la norme internationale CIE 989.

Documents. de sélection
a) Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins
du présent projet,
b) Fournir du matériel de série figurant dans les catalogues des constructeurs,

 Spécifications

Le transformateur correspond aux caractéristiques ci-après :


- primaire : triphasé 400 V.
- secondaire : triphasé 400 V. / 240 V. + Neutre
- puissance : suivant dossier technique joint
- classe : 1
- isolant : classe H
- protection par carter IP.20
- Energie de choc : 6 Joules

 Mise en œuvre

Le transformateur est fixé dans le coffret.


La borne de terre est à raccorder sur le conducteur de protection.

Page 160 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

AUTOMATE.

 Composants de la section

Les équipements faisant l'objet de la présente spécification comprennent les éléments


suivants :
- Automate programmable configuré,
- Cet automate est capable de gérer une liaison RS485, type MODBUS, il doit donc
intégrer la possibilité d’une adjonction future de ce type de carte.

 Normes générales

Les automates programmables seront conformes à NF.C.63.820.

DESCRIPTION TECHNOLOGIQUE – PROVENANCE

 Généralités

- Choisir des ensembles et sous-ensembles de série comportant des unités fonctionnelles


débrochables

- Choisir des ensembles entièrement montés en usine


- Choisir un seul constructeur et des éléments standardisés de façon à minimiser les
références de pièces de maintenance
- Justifier de références d'utilisation dans des conditions similaires d'utilisation

 Documents de sélection

Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins du
présent projet.
Soumettre au contrôle du Maître d'œuvre les données techniques contenant au moins :
- les caractéristiques techniques détaillées du produit,
- les procès-verbaux des essais,
- les plans d'encombrement des Ensembles.

 Caractéristiques principales

Automate
- Automate programmable micro-programmé de type industriel
- 2 sources d'approvisionnement pour les composants électroniques ;
- Le jeu d'instructions permet au minimum :
- les opérations par schéma,
- les opérations :
- addition,
- multiplication,
- soustraction,
- division.
- Le traitement direct des temporisations

Page 161 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Alimentation
- L'alimentation générale de l'automate se fait en 230 V - 50 Hz
(± 10 % ± 2 Hz) ou en courant continu 220 V ± 10 %.
- Place de température de fonctionnement : 0° à 60° C
(température ambiante).
- Chaque automate est prévu installé avec sa source d'alimentation autonome
- Un transformateur d'isolement avec un écran.

Environnement radioélectrique
Les caractéristiques d'environnement radioélectrique sont :
- Champs radioélectriques issus de radars ou de transmissions VHF avec un champ de 5
Volts par mètre,
- Présence d'appareillages d'éclairage de type fluorescent ou à vapeur métallique à une
distance de deux mètres.

Programmation
Les programmes sont :
- écrits en utilisant :
- des schémas logiques,

Les différentes étapes d'établissement du logiciel doivent être soumises à l'agrément de


l'ONDA, avant le commencement de la tâche de programmation.
Les modifications ultérieures de programmations s'effectueront sous contrôle des services
de maintenance de l'ONDA.
Il sera remis au Maître d'œuvre :
- un listing de la programmation de chaque appareil,
- une console de programmation,
- un logiciel informatique fonctionnant sous Windows XP.
Les programmes doivent être stockés sur EEPROM de préférence.

Réserve
Est prévu une réserve :
. >= 10 % pour les coupleurs d'entrée T.O.R.
. >= 10 % pour les coupleurs de sortie T.O.R.
Cette réserve sera physiquement en place et raccordée sur borniers ES de l'armoire
automate.
La programmation des départs supplémentaires sera réalisée dans la version de base.

Raccordements
Toutes les entrées-sorties de l'automate sont étiquetées.
Toutes les entrées et toutes les sorties en réserve (non utilisées pour l'application) sont
raccordées sur les borniers entrées-sorties de l'armoire automate.

Prise de terre
La prise de terre de l'automate est :

Page 162 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

- Isolée de la terre mécanique


- Raccordée à la terre de l'installation.

CONTRÔLE ESSAIS PARTIELS, DOCUMENTS ASSOCIÉS

 Contrôles et essais

- Exécuter en usine sur simulateur sous le contrôle du Maître d'œuvre tous les essais
de fonctionnalité.
- Exécuter sur site, sous contrôle du Maître d'œuvre, les essais suivants :
- Implantation de L'ensemble comprenant l'examen du câblage et un essai de
fonctionnement électrique de chaque dispositif.
- Vérification des mesures de protection et de la continuité électrique.
- Vérification du bon fonctionnement de toutes les fonctionnalités en vraie grandeur.
 Documents associés

Avant fabrication et programmation, fournir au Maître d'œuvre un dossier pour chaque


ensemble comprenant les éléments suivants :
- schéma des ensembles,
- nomenclature générale du matériel,
- schéma de repérage du bornier,
- plan de disposition,
- plan d'ensemble,
- organigramme général détaillé de la programmation,
- listing détaillé et commenté de programmes automates.

RELAIS TOUT OU RIEN

 Présentation - Généralités

Composants de la section
Les relais faisant l'objet de la présente section sont ceux du type "tout ou rien".

Normes
Les relais "tout ou rien" sont conformes aux normes françaises suivantes :

- NF.C.45.201 (CEI-255.0.20) - Caractéristiques fonctionnelles des relais


électriques
- NF.C.45.202 (CEI-255.5) - Essais d'isolement des relais
- NF.C.45.251 - Relais d'usage général : Norme de qualification
Première partie : relais tout ou rien instantané
- NF.C.45.300 - Relais électromécaniques tout ou rien :
Spécification générique
- NF.C.45.310 - Relais électromécaniques tout ou rien :
Spécification intermédiaire
- NF.C.45.311 - Relais électromagnétique tout ou rien :
Spécification particulière cadre
Documents de sélection

Page 163 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

a) Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins
du présent lot.
b) Fournir du matériel de série figurant dans les catalogues des constructeurs

 Spécifications

- Les relais sont de type débrochable sur embase.


- La tension bobine est dans la plage 24 à 220 Volts AC- 50 Hz.
- Ils sont prévus pour montage éventuel sur rail DIN symétrique.
- Ils seront équipés de 4 contacts inverseurs 6 A.

 Mise en œuvre

Les relais sont installés sur châssis.

CONTACTEURS

 Présentation - Généralités

Composants de la section
Les contacteurs de commande des circuits éclairage et force font l'objet de la présente
section.

Normes
- NF-C.63.110 - Appareillage industriel de commande basse tension

- NF-C.63.140 - Auxiliaires de commande


(Appareils de connexion basse tension pour circuits de commande et circuits auxiliaires, y
compris contacteurs auxiliaires) 1ère partie - 1ère section : Prescriptions générales

- NF-C.63.141 - Auxiliaires de commande


(Appareils de connexion basse tension pour circuits de commande et circuits auxiliaires, y
compris les contacteurs auxiliaires) 2ème partie : Prescriptions particulières pour des types
déterminés d'auxiliaires de commande

- NF-C.63.142 - Auxiliaires de commande


(Appareils de connexion basse tension pour circuits de commande et circuits auxiliaires, y
compris les contacteurs auxiliaires) 1ère partie - 2ème section : Prescriptions
supplémentaires pour les auxiliaires de commande à manœuvre positive d'ouverture avec
ou sans propriétés de sectionnement

Documents de sélection
a) Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins
du présent lot.
b) Fournir du matériel de série figurant dans les catalogues des constructeurs.

Page 164 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

 Spécifications

Les contacteurs sont du type modulaire. Ils sont bipolaires, tripolaires ou tétrapolaires
selon le type de circuit à commander.
- Pour les contacteurs tétrapolaires, les quatre pôles de même intensité nominale sont
solidaires d'un même arbre (l'utilisation d'un quatrième pôle rapporté est interdite).
Les calibres nominaux sont compris entre 6 et 40 A.
Le pôle neutre doit être de même intensité nominale que les pôles de phase.
Ils sont prévus pour montage sur rail DIN symétrique.

 Mise en œuvre

Les contacteurs sont installés dans les armoires avec des accessoires de fixation
compatibles avec les châssis supports existants.

VOYANTS LUMINEUX DE SIGNALISATION, BOUTONS POUSSOIRS, ARRÊTS VERROUILLES

 Présentation - Généralités

Composants de la section
Les appareils faisant l'objet de la présente section sont du type "voyant de signalisation
pour tableaux et coffrets basse tension", ils seront capuchonnés pour toute utilisation en
extérieur.

Normes
Les voyants lumineux sont conformes aux normes françaises suivantes :
- NF.C.20.070 (CEI.73) - Couleurs des voyants lumineux de
signalisation, des boutons-poussoirs et des voyants mécaniques - Signalisation à lampes
éteintes à concordance
- NF.C.63.070
(Européenne EN.50.007) Auxiliaires de commande et voyants lumineux fixés
en un seul trou :
cotes de montages
- NF.C.63.140 - Auxiliaires de commande
(Appareils de connexion basse tension pour circuits de commande et circuits auxiliaires, y
compris contacteurs auxiliaires) - 1ère partie - 1ère section : Prescriptions générales.

- NF.C.63.141 - Auxiliaires de commande


(Appareils de connexion basse tension pour circuits de commande et circuits auxiliaires, y
compris les contacteurs auxiliaires) - 2ème partie - Prescriptions particulières pour des
types déterminés d'auxiliaires de commande.

Documents de sélection
a) Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins
du présent lot,
b) Fournir du matériel de série figurant dans les catalogues des constructeurs.

Page 165 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

 Spécifications

Voyants
- Les voyants lumineux sont du type à alimentation directe ou à alimentation avec
transformateur incorporé (suivant tension d'alimentation)
La couleur est normalisée suivant la fonction à signaler.
La fixation est invisible en face avant du support
La protection est IP65 selon CIE 529 et NFC.20-010.

Boutons poussoirs industriels


Indice de protection : IP65
Contacts 6A.

Interrupteur à coup de poing - Interrupteur à verrouillage


Indice de protection : IP65
Mécanisme : Composé d’un bouton « coup de poing » avec contacts 6 A
accrochage déverrouillage par ¼ de tour.

 Mise en œuvre

 Les appareils sont montés dans un perçage de diamètre


22,5 mm et fixés par pincement.

CANALISATIONS
CHEMINS DE CÂBLES

 Présentation - Généralités

Généralités
Un "chemin de câbles" est un ensemble comprenant une ou plusieurs dalles pour le
cheminement des câbles et des accessoires pour le support et la fixation de l'ensemble
Dans tous les types d'installation, la dalle est toujours supportée par une console ; les
consoles elles-mêmes étant supportées soit par des pendards ou par des montants.
Les chemins de câbles sont du type autoportant (distance entre les supports au moins égale
à 1,25 mètre).
Les chemins de câbles faisant l'objet de la présente spécification comprennent les types
suivants :
- Acier galvanisé après perforation.

Normes
Les chemins de câbles sont conformes à la norme française suivante :
- NFC. 68-102 : Profils utilisés pour le cheminement des conducteurs et câbles et
leurs accessoires de pose.
La galvanisation à chaud pour les chemins de câbles sera conforme à la norme française
suivante
Page 166 sur 202
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

- NF.A. 91-121 : Galvanisation à chaud.

Documents de sélection
a) Se référer aux documents techniques annexés au présent CPS pour connaître les besoins
du présent projet
b) Fournir du matériel de série figurant dans les catalogues des constructeurs
c) Soumettre au contrôle du Maître d'œuvre les documents techniques précisant au
minimum :
. le nom du constructeur,
. la liste et les références des éléments constitutifs des chemins de câbles,
. les cotes d'encombrement,
. les cotes et le type de fixation,
. la nature des matériaux utilisés
. l'indice de protection.

 Spécifications des chemins de câbles en acier galvanisé ap


rès

Perforation

Indice de protection
Pour tous les types de chemins de câbles le degré de protection est : 6 joules.

Classes de
tenue à la Dalles Consoles Ferrures Suspentes Montants Pendards
température

AA 1 acier acier galvanisé acier tige filetée acier acier


à galvanisé après galvanisé avec rondelles galvanisé galvanisé
AA 4 après perforation après et écrous en après après
perforation perforation acier cadmié perforation perforation
bichromaté

Perforations
Toutes les dalles sont perforées.
Composition
Pour les différents types de chemins de câbles les éléments constitutifs sont les suivants :

Espacement entre dalles

Le pas entre 2 dalles superposées est au minimum de :

Hauteur de 40 à 50 de 60 à 80 de 80 à 100
d'aile mm mm mm

Pas en mm 160 200 240

Dalles

Page 167 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Les dalles sont en acier galvanisé à chaud perforé avant galvanisation.


L'épaisseur est au minimum de 15/10 mm.
Les bords doivent être obligatoirement du type "bords retournés et pincés".
La galvanisation ne doit pas être inférieure à 600 grammes/mètre carré double face.
La capacité de la dalle tient compte d'une réserve de 25 %.
Eclissages
L'éclisse est exécutée dans le même matériau que la dalle, sa longueur est de 240 mm.
L'assemblage avec la dalle est réalisé par des boulons poêliers avec rondelles et écrous en
acier cadmié bichromaté ; les têtes des boulons sont à l'intérieur de la dalle.
Les éclissages sont effectués, en dehors des supports, à une distance de 1/10 de la distance
entre supports par rapport au support le plus proche.
La fixation des dalles sur les supports s'effectue avec la même boulonnerie que celle
utilisée pour les éclissages.
Les éclisses sont peintes selon le code des couleurs d'affectation des chemins de câbles
fournis par le Maître d'œuvre

Consoles
Les consoles ont une épaisseur minimale de 20/10 mm.
La longueur des consoles est compatible avec la largeur des dalles qu'elles supportent,
mais elles ne doivent pas avoir une longueur supérieure à la largeur des dalles.
La fixation des consoles sur les montants ou les pendards s'effectue par goupilles et
boulons cadmiés bichromatés.
Ferrures
Les ferrures ne sont utilisées que dans le cas où les consoles ne peuvent convenir.
Chaque cas doit être dessiné et soumis à l'approbation du Maître d'œuvre.
Montants
Les montants ont une épaisseur minimale de 1,75 mm.
Les montants ont une hauteur correspondant au nombre des consoles à installer.
Dans les locaux techniques "électricité" leur hauteur est calculée avec une réserve de 10 %
avec au minimum la possibilité d'installer une console future.
L'entraxe entre les montants ne peut excéder 2 mètres.
Pendards
Les pendards ont une épaisseur minimale de 1,75 mm.
Ils peuvent être simples ou doubles.
Les pendards simples peuvent être contreventés.
La fixation en tête s'effectue par 2 goussets réalisés dans le même matériau que les
pendards.
Les pendards ont une hauteur correspondant au nombre de consoles à installer.
Dans les locaux techniques "électricité" leur hauteur est calculée avec une réserve de 10 %
avec au minimum la possibilité d'installer une console future.
Dans le cas de pendards sol/plafond la fixation au plafond s'effectue par des goussets, la
fixation au sol s'effectue par une platine soudée au pendard ; les goussets et la platine étant
réalisés dans le même matériau que le pendard.
L'entraxe entre les pendards ne peut excéder 2 mètres.
Mise à la terre
Un conducteur en cuivre nu de section minimale 50 mm2 (suivant plans joints au dossier)
est installé sur toute la longueur des chemins de câbles (un conducteur par empilage de
dalles).
Ce conducteur est installé et fixé à l'aide d'une chape vissée en laiton de dimensions
appropriées sur l'aile de la dalle la plus basse.

Page 168 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Tous les dix mètres chaque dalle composant l'empilage est mise à la terre par
l'intermédiaire d'une dérivation ayant pour origine ce conducteur principal.
Les dérivations s'effectuent en conducteur nu de 50 mm2 et les raccordements s'effectuent à
l'aide de brides de serrage en laiton pour câble nu.
Le conducteur principal participe à l'interconnexion des masses métalliques et électriques
du bâtiment.

 Dimensionnement

Le dimensionnement des différents éléments constituant les chemins de câbles et les


entraxes des supports est choisi de façon à respecter les valeurs suivantes :
Flèche des dalles
La flèche maximale ne peut excéder 1/300 de la longueur entre 2 supports (les dalles étant
considérées remplies à 100 %), avec ou sans éclissage entre 2 supports).
D'autre part, les dalles doivent pouvoir supporter une surcharge occasionnelle de 70 kg
sans qu'il en résulte une déformation résiduelle.
Flèche des consoles
La flèche maximale ne peut excéder 1/100 de la longueur de la console (les dalles étant
considérées remplies à 100 %).
D'autre part les consoles doivent pouvoir supporter une surcharge occasionnelle de 100 kg
sans qu'il en résulte une déformation résiduelle.

 Mise en œuvre

Fixations
Les fixations sont adaptées au matériau servant de support.
Les types de fixations sont les suivants :
- Boulon à crochet pour fixation sur rail HALFEN,
- Boulonnerie à tête hexagonale standard pour fixation sur support métallique,
- Vis à tête hexagonale et cheville autoforante pour fixation sur béton,
- Vis à tête fendue et cheville plomb pour fixation sur parpaing et sur brique
Toute la boulonnerie est cadmiée bichromatée.
La distance entre le mur et le bord de la dalle ne peut être inférieure à 25 mm.
Lors d'un croisement entre deux chemins de câbles un espace libre de 200 mm doit séparer
ces deux chemins de câbles.
Lorsqu'une protection mécanique est requise la dalle de chemin de câbles est équipée d'un
couvercle exécuté dans le même matériau que la dalle. Ce couvercle doit avoir un IP x.x.9.
Dans les traversées de plancher ou de cloison, l'espace laissé libre dans la trémie doit être
obturé par un matériau ayant le même degré coupe-feu que le plancher ou la cloison (voir
section relative au rebouchage des trémies).

Repérage
Chaque dalle d'un chemin de câbles est repérée :
- Tous les 10 mètres en partie droite,
- A chaque changement de direction,
- De part et d'autre d'une traversée de plancher ou de cloison.
Le repérage s'effectue de bas en haut.
Les étiquettes sont en dilophane gravé repéré selon le code des couleurs fourni par le
Maître d'œuvre.

Page 169 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

. écriture blanche sur fond rouge pour la moyenne tension,


. écriture blanche sur fond noir pour les autres réseaux.
L'écriture a une hauteur de 15 mm.
L'étiquette a une hauteur de 40 mm, sa longueur est fonction du texte.
L'étiquette est fixée sur l'aile de la dalle par vis et écrous cadmiés bichromatés, les têtes de
vis à l'intérieur de la dalle.
Le repère comprend le numéro de la dalle et son affectation.

MATS MÉTALLIQUES ET SUPPORTS ORIENTABLES


PRÉSENTATION - GÉNÉRALITÉS

Les mires de guidage, sont fixés sur un support orientable.


Ce support orientable est fixé :
à un mât ou une console support.
 Mât

Le mât comprend les éléments suivants :


Platine d’ancrage : 500 x 500 mm - Fixation : 300 x 300 mm,
Une trappe d’accès à l’intérieur du mât située au pied du mât, en partie arrière, à l'opposé
du caisson et de la mire, dans la partie non protégée par du béton.
Un interrupteur dans un boîtier type éclairage public, au pied du mât afin d'assurer son
isolement de toutes sources d'alimentations (accessible via la trappe),
Des ouvertures de sortie pour les câbles,
Des points de fixation des câbles pour faciliter leur supportage (interne),
Les ancrages qui sont mis en œuvre par le titulaire du lot « Infrastructure ».
Le titulaire du lot soumet, avec son offre, un plan de principe.
Le titulaire du lot soumet, au Maître d'œuvre, un plan de détail pour visa avant toute
construction.

Génie civil.
Le massif en béton qui reçoit le mât est à confectionner en place. La fouille est réalisée
jusqu'au bon sol. Les déblais sont évacués hors de l'emprise de l'Aéroport.
Le soumissionnaire doit justifier le dimensionnement du massif compte tenu des efforts à
reprendre et de la nature du sol. Les efforts sont calculés en tenant compte des règles Neige
et Vent locales, les valeurs de vitesse du vent et de pression dynamique servant de base de
calcul sont celles correspondant du Région de Marrakech pour des valeurs extrêmes en site
exposé.
Ces massifs sont compris dans ce lot .
Deux fourreaux, posé par le titulaire du présent lot permettent le passage du câble
d'alimentation de regard en regard de réseau électrique à proximité.

 Support orientable

Le support orientable est fixé au mât. Une fixation par clame, permet l’immobilisation du
support.
réglage en site  5°
réglage en azimut : 360°

Page 170 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

DESCRIPTION TECHNOLOGIQUE - PROVENANCE

 Domaine d’utilisation

Les contraintes mécaniques extrêmes impliquent qu’une attention particulière doit être
appliquée quant à la rigidité des supports et à la résistance de leurs fixations.

 Fabricants

Choisir la même origine de fabrication et le même type pour tous les mâts de l’application.
Choisir également un fabricant disposant d’atelier, de moyens industriels, de banc d’essais
et de moyens de réparation locaux.

 Documents de sélection

Soumettre au contrôle du Maître d'œuvre, notamment les fiches techniques précisant le


détail des éléments propres à chaque sous-ensemble et notamment les caractéristiques
mécaniques de chacun d’eux.

RÈGLES DE DIMENSIONNEMENT ET PERFORMANCES SPÉCIFIQUES

 Règles générales de dimensionnement et de conception

Caractéristiques complémentaires des mâts


Résistance calculée en fonction du poids des caissons et en fonction de la prise au vent.
L'entrepreneur doit se référer aux règles Neige et Vent locales.
Poids maximum du caisson : 250 kg
Surface de la prise au vent : 2 m²
Résistance de la fixation en fonction des efforts, de la compression, du cisaillement, de la
fixation et des effets de température.
Respect de l'architecture des bâtiments.

 Spécifications des composants

Structure métallique
Les ouvrages métalliques sont conçus de manière à constituer des ensembles
indéformables assurant, en particulier, une bonne résistance au vent et à la torsion.
Tous les éléments métalliques sont réalisés en acier de qualité soudable E24 et traités
contre la corrosion ou acier inoxydable Z6-CN 18-09, sauf indications contraires données
dans le présent CPS ou sur les plans.

PROTECTION ANTICORROSION SUR ACIER

 Généralités

Le présent chapitre concerne la protection anticorrosion et le revêtement de finition des


éléments en acier carbone, placés en extérieur ou en intérieur. Ce chapitre ne concerne pas
la protection anticorrosion de la boulonnerie.

Page 171 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Les systèmes de protection anti-corrosion et de revêtement de finition des éléments en


acier carbone sont conformes aux prescriptions du fascicule 56 du C.C.T.G. des Marchés
Publics de Travaux.
La catégorie des ouvrages est 1, sauf indication contraire dans la description des ouvrages
pour certaines parties d'ouvrages.
Les systèmes de peinture et de galvanisation pour la protection contre la corrosion sont des
systèmes de type A homologués ou à défaut, des systèmes agréés figurant dans la circulaire
ministérielle d'agrément en vigueur.
Pour l'application des homologations de peinture de type A suivant la circulaire n° 92-47 et
révisions, l'atmosphère est définie ainsi :

éléments situés à l'extérieur ou l'intérieur du bâtiment : assimilé à atmosphère industrielle.


L'entrepreneur doit en outre vérifier que les systèmes de peinture proposés sont
compatibles avec les conditions particulières de l'atmosphère aéroportuaire.
Les systèmes de peinture sont de classe U1 pour les surfaces vues et non vues, extérieures
et intérieures.
Les surfaces non vues comprennent en particulier l'intérieur des chapes et les surfaces
support de vitrage.
La préparation des surfaces est effectuée conformément au fascicule 56, notamment en ce
qui concerne les délais maximum autorisés entre le décapage par projection d'abrasif et le
revêtement de la protection anticorrosion.
Le fabricant doit apporter un appui technique à l'applicateur lors de la mise en peinture.

 Couche de peinture de finition

Les spécifications du présent article concernent toutes surfaces visibles, pour lesquelles
une qualité d'aspect doit être garantie.
La couche de finition est de type polyuréthanne satiné.
Sa couleur est définie par le Maître d'œuvre dans la gamme RAL.
Les garanties définies par le fascicule 56 du C.C.T.G. incluent la garantie spéciale contre
les altérations de la couleur et les altérations du feuil des surfaces apparentes.
Pour chaque élément, la couche de finition fait partie intégrante du système de protection
anticorrosion concerné.
Néanmoins, les surfaces revêtues de systèmes, de protection anticorrosion différente, mais
pour lesquelles la même finition est spécifiée, doivent présenter une uniformité d'aspect.

 Garanties

Les garanties données par l'entrepreneur sont définies par le fascicule 56, en fonction de la
catégorie de l'ouvrage, du type de système de protection et de l'option "Garanties
Spéciales" pour les surfaces apparentes, étant précisé que par dérogation à ce fascicule 56,
la garantie anticorrosion demandée est de 7 ans Ri2 (cliché 8).
L'entrepreneur et le fabricant de peinture doivent garantir conjointement la bonne tenue des
systèmes de peinture.
Pour ce faire, l'entrepreneur doit fournir une attestation du ou des fabricants de peinture
d'acceptation conjointe des responsabilités liées à la garantie.
En outre, le système de peinture, son mode d'application et les procédés de retouche,
doivent recevoir l'accord préalable de l'Office National d'Homologation des Garanties de
Peinture Industrielle.

Page 172 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

 Essais de compatibilité

L'entrepreneur réalise, à sa charge et avant l'exécution, des essais visant à vérifier les
compatibilités suivantes :
entre la couche primaire et les divers subjectiles métalliques, après préparation,
entre les différentes couches de peinture,
entre la peinture de finition et les matériaux éventuels en contact avec elle,
entre les diverses couches de peinture et les produits servant aux retouches.
Ces essais portent sur la compatibilité chimique et physique des produits, sans altération de
la durabilité de la protection anticorrosion et de la qualité de couleur du complexe.
Ces essais sont menés par un organisme qualifié et sont consignés dans un procès-verbal
joint au dossier d'exécution.

 Contrôles

Auto-contrôles de l'entrepreneur

L'entrepreneur procède lui-même à des contrôles systématiques qui portent sur :


la conformité des produits,
la qualité de l'abrasif (granulométrie, angularité, propreté, etc.) ainsi que la consommation
qui est faite,
les caractéristiques de l'air utilisé pour la projection de l'abrasif (propreté, siccité, etc.),
l'ambiance (température, hygrométrie),
les délais de recouvrement des surfaces,
l'épaisseur des couches,
l'adhérence entre couches.

Ces Auto-contrôles sont consignés sur des fiches de contrôle, fournies sur demande à
l'issue des travaux.

 Contrôle des épaisseurs et de l'adhérence par un


organisme agréé

A chaque étape de l'application, l'entrepreneur fait contrôler, par un organisme agréé,


l'épaisseur et l'adhérence des diverses couches de peinture.
Le nombre et la fréquence des mesures doivent recevoir l'accord du Maître d'œuvre et du
Bureau de Contrôle. Le choix des emplacements des mesures sont du ressort de
l'organisme agréé.
Les contrôles portent, pour l'ensemble de la structure, sur :
l'épaisseur des couches anticorrosion (couche primaire et couche de renforcement
éventuelle),
l'épaisseur du système avant application de la couche de finition,
l'épaisseur de la totalité du système,
l'adhérence de la couche primaire sur le subjectile,
l'adhérence de la couche de finition sur les couches anticorrosion,
l'adhérence de la totalité du système.

Le contrôle des épaisseurs se fait par des procédés magnétiques non destructifs, à l'aide
d'appareils tels que mikrotests, etc.
En tout point des surfaces revêtues, l'épaisseur et l'adhérence mesurées doivent être
supérieures ou égales aux valeurs minimales indiquées dans les fiches d'agrément.

Page 173 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Dans le cas contraire, des mesures plus fines sont effectuées et, sauf autorisation spéciale
du Maître d'œuvre, les éléments ou les zones concernés sont décapés et repeints.
L'adhérence doit présenter une valeur minimale de 10 bars.

 Contrôles par le Maître d'œuvre et le Bureau de Contrôle

L'entrepreneur est tenu de donner accès en permanence au Maître d'œuvre, au Bureau de


Contrôle ou à leurs représentants, à toutes surfaces de tous les éléments de structure, dans
des conditions offrant toute sécurité.
Le Maître d'œuvre se réserve le droit d'effectuer des mesures ou des prélèvements de
peinture, quel que soit le degré d'avancement des travaux.
Au cas où l'analyse ferait apparaître que les peintures ne sont pas conformes, celles-ci
seraient rebutées, devraient être entièrement décapées et recommencées en conformité avec
les spécifications.

 Retouches

Les retouches ne sont admises que pour des détériorations superficielles et localisées,
lorsqu'elles permettent de reconstituer correctement le complexe de protection prévu. Elles
nécessitent l'avis écrit du Maître d'œuvre.
En cas d'impossibilité ou de refus des retouches, l'élément dégradé est intégralement
reprotégé sur place ou en atelier.
Les retouches sont effectuées conformément à la fiche technique jointe au dossier
d'exécution et visée par le Maître d'œuvre et le Bureau de Contrôle.
Les retouches de galvanisation ou sherardisation sont effectuées par une procédure de
"galvanisation à froid", ou peinture riche en zinc, ayant obtenu l'accord préalable du Maître
d'œuvre.

BOULONNERIE

Toute la boulonnerie utilisée, y compris les rondelles sera réalisée en acier inoxydable
nuance Z8C17 ou Z6CN18-09.

RÈGLES DE MISE EN ŒUVRE

Les supports seront fixés suivant les recommandations du constructeur et du Maître


d'œuvre.

ESSAIS PARTIELS - DOCUMENTS ASSOCIES

 Essais partiels

Vérification de l'aspect extérieur, aucune déformation ou éraflure ne doit apparaître ;


Essais de fixation. (tests de robustesse, de rigidité et de stabilité des blocages des réglages).

 Documents associés

Avant assemblage en usine, soumettre à l'approbation du Maître d'œuvre un dossier des


éléments suivants :
Page 174 sur 202
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Schéma de principe du mât support


principe de fixation de ceux-ci
notes de calculs
fiches techniques des essais.

CÂBLES ÉLECTRIQUES
CÂBLES ÉLECTRIQUES D'ALIMENTATION

Ces câbles sont choisis dans la série U1000R2V et seront conformes à la norme UTE NFC
32-321.
La section minimum sera de 1,5 mm2.

CÂBLES DE CONTRÔLE COMMANDE

Ces câbles sont choisis dans la série U1000R2V., conforme à la norme UTE NFC 32-321
ou dans la série H07 RN-F, conforme à la norme UTE NFC 32-120, en fonction des
contraintes d'installations.
La section minimum sera de 1 mm2.
Pour les câbles de communication type BUS, se référer aux spécifications du constructeur
du BUS.

PIÈCES DE RECHANGE
Les pièces de rechanges durant la période de garantie seront à la charge du titulaire
Les pièces de rechanges sont classées en deux sous-ensembles.
Pièces d'usure ou de consommation courante
Cet ensemble couvrira les besoins de la maintenance courante, effectuée annuellement.
Pièces nécessaires en cas de pannes
Cet ensemble comprendra les pièces nécessaires à la remise en service de l'installation
suite à un défaut ou une panne.la liste des pièces de rechanges devra être validé par le
maitre d’ouvrage avant la fourniture.

MANUEL DE MAINTENANCE
Pendant la période de garantie, la maintenance préventive systématique ou conditionnelle
(hors lot) sera exécutée conformément au manuel de maintenance établi par le titulaire et
précisant notamment la nature, la périodicité des visites et opérations correspondantes.
Le plan et l'organisation de ce document sera annexé par le titulaire au dossier de remise
des offres.
En outre, le manuel de maintenance précisera, pour chaque équipement organe ou sous-
ensemble
les périodicités ou valeurs de déclenchement, temps d'exécution et d'immobilisation liés à
chaque visite et pour chaque équipement ;
les outillages spécifiques (à fournir au titre du marché);
le détail des opérations sous forme de gamme opératoire.
Cette maintenance comprendra, notamment, les vérifications, réglages et graissage des
organes mécaniques et/ou hydrauliques, les vérifications et contrôles des organes
électriques, électroniques et éventuellement pneumatiques ainsi que le nettoyage extérieur
de l'ensemble de la structure de l'équipement et de ses composants.

Page 175 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

MAINTENANCE CORRECTIVE

Les interventions effectuées au titre de la maintenance corrective ont pour objet la remise
en état de fonctionnement des matériels ou équipements à la suite d'une défaillance d'un
élément de l'installation. Les dispositions ci-après s'appliquent pour l'ensemble des
équipements, pendant la garantie.

DÉPANNAGES ET RÉPARATION

Ils se feront sur appel du représentant de la personne responsable du marché.


Toute défectuosité dont la réparation incombe au titulaire lui sera signalée par le
représentant de la personne responsable du marché. La remise en état sera effectuée au
frais du titulaire durant la période de garantie qui est d’une année.
Les interventions seront assurées par du personnel qualifié et ayant une bonne
connaissance des lieux et de l'équipement.
Pour chaque intervention, le titulaire dès son arrivée devra informer le poste de contrôle
technique désigné du RPRM. Il en sera de même lorsque la réparation sera effectuée.
Important :
Ce manuel de maintenance devra être élaboré en français pour une intégration dans une
maintenance assistée par ordinateur (M.A.O) de l'Aéroport. Dès la notification de
l'acceptation du marché, le titulaire se rapprochera du RPRM pour recevoir toutes les
directives nécessaires.
La documentation devra être rédigée en français; elle reste la propriété de la personne
publique. Elle est mise à jour par ses soins en cas de modification des équipements
consécutive à ses interventions.
Le manuel de maintenance comportera les principales informations résumées ci-dessous et
décrites dans l'annexe jointe au présent document :
"Mise en forme des données en vue de leur intégration dans la MAO".
Les données communiquées seront au format d'un fichier facilement exploitable sous
EXCEL (compatible avec la version existante au bureau des méthodes local
De plus les différents éléments seront communiqués au plus tard un mois avant la date
officielle de mise en route de l'installation. En cas de dépassement du délai fixé ci-dessus,
le titulaire se verra appliquer des pénalités.
Une description détaillées du matériel incluant:
l'arborescence des différentes sous-ensembles
les plans
les caractéristiques techniques
les articles
Les différents points de mesures ou compteurs existants sur l'installation.
Une description détaillée des différents entretiens ou révisions périodiques comprenant:
les délais de préparation
le temps d'intervention
les moyens spéciaux
les durées d'arrêts prévues
les consignes
la documentation
les consignes techniques particulières
les opérations à réaliser
les articles nécessaires
le type de déclenchement (calendaire, sur compteur ou sur point de mesure)

Page 176 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

la périodicité
Pour les révisions périodiques imposées en plus des éléments ci-dessus, les textes
réglementaires stipulant ces révisions ainsi que les organismes habilités à les exécuter
seront communiqués.

Liste des pièces de rechanges.

Toutes pièces mécaniques qui peuvent nécessiter un remplacement suite à une usure et qui
sont de fabrication spécifique pour les mires de guidages.
1 ensemble feux tricolores (sans le caisson).
1 ensemble mire de guidage (sans le caisson).

ÉTUDES - SUIVI DE LA RÉALISATION - ESSAIS ET CONTRÔLES

DOCUMENTS TECHNIQUES ASSOCIES AU CPS


Les documents et plans dont la liste est jointe au dossier, font partie intégrante du présent
CPS

BASES, HYPOTHÈSES ET RÈGLES DE CALCUL


Toutes les bases, hypothèses et règles de calcul applicables au présent lot ne sont pas
énoncées dans les textes législatifs, réglementaires, descriptifs ou normatifs mentionnés
dans le CPS en particulier au chapitre A4.1, en complément, il y a lieu de prendre en
considération les éléments suivants :
les règles de dimensionnement et performances spécifiques des différentes sections du
chapitre B.
les documents associés au CPS

DOCUMENTS TECHNIQUES A ÉTABLIR PAR LE SOUMISSIONNAIRE


C.3.1 - Les conditions du marché ayant pour objet la réalisation du présent lot Mire de
guidage imposent à Le soumissionnaire l'exécution de toutes les prestations nécessaires
pour aboutir à l'achèvement des travaux en respectant toutes les clauses du présent CPS
La conception des ouvrages ; la sélection et le dimensionnement des équipements
spécifiques sont fixés par le CPS et ses documents associés.
Pour les matériels accessoires, Le soumissionnaire proposera une sélection et des
conditions de fabrication et de mise en œuvre qui soient conformes aux articles du présent
CPS
Dans le cadre du présent lot, les matériels accessoires sont les suivants :
les borniers de raccordement ;
les appareillages électriques ;
les fixations métalliques.

C.3.2 - Compte tenu des conditions exposées ci-dessus, les documents techniques devant
être exécutés par Le soumissionnaire sous son contrôle et sa responsabilité et remis au
Maître d'œuvre pour vérification de la conformité au CPS sont les suivants :
Documents à remettre avant l'exécution de la commande
planning d'étude d'approvisionnement, de fabrication et de montage en usine ;

Page 177 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

constitution complète de l'installation y compris les interfaçages avec l'environnement tels


que :
les raccordements électriques en rapport avec les bilans des puissances installées ;
les plans de dimensionnement ;
les fixations des matériels.

dossiers de tests incluant les fiches d'essais des équipements prototypes avant reproduction
en série.
Pendant l'exécution de la commande
Les documents suivants seront soumis à l'avis du Maître d'œuvre :
notes de sélection des composants avec documentations techniques ;
schémas de principe ;
plans de raccordement ;
plans d'implantation et de dimensionnement ;
notes de calcul ;
planning détaillé de montage et d'essais sur le site, établi à partir du planning général du
maître d'œuvre ;
programme et mode opératoire d'essais de réception en usine ;
mode opératoire d'essais sur le site ;
projet de procès verbaux de recette en usine ;
procès verbal en fin de montage sur le site.

Avant la réception en usine


projet de procès verbal de réception ;
dossier complet du constructeur composé, pour l'ensemble de l'installation de :
notice de fonctionnement général ;
plan de principe de l'installation ;
plan d'implantation des équipements sur le site ;
plan d'interconnexion des équipements ;
notice d'exploitation.

Dossier complet du constructeur composé, pour chaque équipement de :


Schémas de principe des alimentations électriques et de leurs protections ;
Plans d'implantation des sous-ensembles ;
Nomenclature des matériels ;
Plan de positionnement et repérage des borniers ;
Spécifications et documentations techniques des matériels ;
Plan de face avant du caisson d'identification du type d'avion précisant la répartition des
textes fixes ;
consignes d'exploitation ;
Notice de maintenance ; gammes d’entretien,
Liste des pièces de rechanges.

A la fin des travaux, après réception provisoire, Le soumissionnaire devra fournir la liste
des pièces de rechanges pour validation.

Le soumissionnaire devra fournir tous les plans conformes à l'exécution des travaux.

Il sera fourni un dossier d’exécution des travaux par poste.

Page 178 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

COORDINATION DE LA MISE EN ŒUVRE

La réalisation des travaux est soumise aux contraintes techniques suivantes que Le
soumissionnaire doit prendre en considération lors de l'avancement de ses études,
approvisionnements, travaux.

C.4.1 - Le soumissionnaire remettra aux dates prévues lors des réunions d'avancement,
tous les renseignements concernant ses propres études et travaux afin que les autres
ouvrages et installations du projet soient étudiés en pleine connaissance des prestations.

C.4.2 - Le soumissionnaire précisera par écrit dès le début de ses études tous les
renseignements techniques qui lui sont nécessaires pour réaliser les prestations demandées
. Elle justifiera ses demandes par référence à l'un des articles du présent CPS.

Par exemple : nature, dimensions et implantation des ouvrages.

C.4.3 - Pour la réalisation des prestations liées au présent lot, les contraintes particulières
suivantes devront être prises en considération :

Implantation des ouvrages

Il appartiendra à Le soumissionnaire de relever et de vérifier les cotes sur place, celles


figurant sur les plans joints au dossier n'étant données qu'à titre indicatif. Le
soumissionnaire signalera les erreurs éventuelles et proposera, en temps utile, toute
modification qu'il jugera nécessaire à la réalisation de ses plans d'exécution. Ces
modifications devront avoir été approuvées avant toute réalisation.

Séquences de mise en œuvre pour :


la pose des mâts,
la pose des mires de guidage, etc..

PRINCIPES DE SÉLECTION DES MATÉRIAUX, PRODUITS ET


ÉQUIPEMENTS.
Le détail de la sélection des matériaux, produits et équipements figurent dans les
différentes sections du chapitre B.
Le présent paragraphe a pour objet de préciser les conditions générales qui doivent présider
au choix des composants du présent lot.

ORIGINE

Les équipements seront entièrement réalisés avec du matériel neuf.


Les références de matériel devront être des standards catalogue de constructeurs.
Tous les équipements et matériels sont choisis de telle sorte qu'ils aient un équivalent ou
une seconde source de fabrication.
Si cette disposition n'est pas satisfaite, le Maître d'œuvre, se réserve le droit de les faire
fabriquer par Le soumissionnaire de son choix.

Page 179 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

PROTOTYPES

Avant mise en fabrication, Le soumissionnaire présentera les prototypes des matériels


qu'elle compte mettre en œuvre. Ces prototypes fonctionneront dans les mêmes conditions
d'environnements aéroportuaires et satisferont aux performances demandées dans le
présent CPS et documents associés.
Les résultats obtenus seront confirmés dans les dossiers de tests fournis par Le
soumissionnaire, tests établis par Le soumissionnaire avant mise en fabrication série.

ESSAIS ET CONTRÔLES
Les essais et contrôles s'appliqueront aux cinq domaines suivants :
Contrôles de qualité des composants par rapport aux normes qui les définissent ;
Contrôle de conformité des composants par rapport aux spécifications du CPS ;
Essais partiels attestant la mise en œuvre correcte des composants ;
Essais unitaires de performances des équipements, effectués en usine ou sur le chantier ;
Essais complets de fonctionnement et de performances des équipements constituant le lot
Mire de guidage dans leur environnement opérationnel.

CONTRÔLE DE QUALITÉ DES COMPOSANTS PAR RAPPORT AUX NORMES QUI LES
DÉFINISSENT.

Le soumissionnaire fournira des certificats de conformité, signés par le fabricant ou


l'importateur du composant, attestant que le produit livré est conforme aux normes qui le
définissent.
Les composants seront marqués pour que leur identification et leur utilisation sur le
chantier soient faites sans ambiguïté.
Composants concernés :
les appareillages électriques.

CONTRÔLE DE CONFORMITÉ DES COMPOSANTS PAR RAPPORT AUX SPÉCIFICATIONS DU


CPS.

Le contrôle sera effectué en usine, associé à des essais unitaires de performances.

ESSAIS PARTIELS ATTESTANT LA MISE EN ŒUVRE CORRECTE DES COMPOSANTS.

Norme NFC 15100

Le présent CPS prévoit des essais partiels au cours des travaux afin de prévenir les
conséquences de malfaçons dans la mise en œuvre.

Les essais suivants appartiennent à cette classe :


essais de rigidité diélectrique ;
vérification de l'isolement ;
vérification de la section et de la continuité des circuits de protection ;
vérification de la valeur des résistances des circuits de terre.
Déroulement des essais :

Page 180 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

toutes ces mesures et vérifications devront être conformes à la partie 6 de la norme NFC
15100.
Ces essais, à la charge de Le soumissionnaire, devront faire l'objet de fiches et de procès-
verbaux qui seront annexés au registre des vérifications initiales ouvert lors de la mise en
service de l'installation (décret du 14.11.1962).
Pour chacun de ces essais, le mode opératoire suivant devra être respecté :
établissement de fiches d'essais par Le soumissionnaire ;
la réalisation des essais par Le soumissionnaire sous le contrôle du maître d'œuvre ou d'un
organisme de son choix ;
remise par Le soumissionnaire des procès-verbaux.
Si, lors du déroulement des essais, le contrôle exercé par le maître d'œuvre amène à
constater trop de défectuosités, les essais seront interrompus et l'entrepreneur devra
reprendre la mise au point de l'installation.

Essais complémentaires attestant de la robustesse électrique des équipements.

Les essais de tension de choc électrique des équipements électriques constituant les mires
sont à effectuer.
Toutes ces mesures et vérifications doivent être conformes à la partie 10.2.2.6 de la norme
NF.C.63.850.
ESSAIS UNITAIRES DE PERFORMANCES DES ÉQUIPEMENTS

Avant mise en œuvre, les équipements suivants devront faire l'objet d'un contrôle
permettant de vérifier leurs performances en regard de la sélection figurant au présent CPS
:
mire de guidage
caisson d'identification
Sous réserve de satisfaire aux exigences du présent CPS, Le soumissionnaire proposera les
procédures qu'elle souhaite retenir pour réaliser les essais.
Ces procédures devront recevoir l'accord du Maître d'œuvre avant tout début de mise en
œuvre.

 Cahier de recettes et de réception.

Ce document doit comporter les points suivants :


le descriptif technique des matériels concernés ;
la nature des essais à pratiquer ;
le programme des tests ;
les résultats à obtenir ;
les feuilles de mesures ;
la liste de tous les plans se rapportant aux matériels ;
les spécifications ou procès-verbaux des essais des ensembles, sous-ensembles et
composants prototypes avant fabrication série ;
mention de la date de 1ère mise en service des matériels cités ci-dessus, ainsi que leur
nombre en fonctionnement depuis cette date.
Le contenu des essais est évoqué ci-dessous et sera complété avec Le soumissionnaire.
Sommaire des essais
Généralités
Contrôle d'aspect et de conformité
Vérifications mécaniques
Vérifications électriques
Page 181 sur 202
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Essais mécaniques et d'isolement


Essais d'échauffement
Tous les documents de recettes devront être remis un mois avant la recette en usine des
matériels concernés.

 Essais et Épreuves.

Le Maître d'œuvre prescrira les essais de recette à faire subir aux matériels fournis par
l'Entrepreneur.
Les essais effectués en usine avec la présence du Maître d'œuvre seront à la charge de
l'Entrepreneur qui est tenu de fournir tout le matériel et le personnel nécessaires à ces
essais.
Les essais seront effectués sur un échantillonnage des matériels à fournir, selon une
procédure qui spécifie le nombre d'appareils à contrôler dans le lot Mire de guidage et le
critère d'acceptabilité du lot. Cette procédure devra respecter les normes NF X 06.21 -
06.22 et 06.23 concernant le contrôle statistique de réception.

ESSAIS COMPLETS DE FONCTIONNEMENT ET DE PERFORMANCES DES ÉQUIPEMENTS

Après mise en œuvre complète des équipements, des essais de fonctionnement et de


performances auront lieu dans l'environnement opérationnel du projet.
La consistance des essais est détaillée ci-après.

 Essais de fonctionnement aux conditions nominales

Sources d'énergie
Vérification des caractéristiques de sortie des alimentations ;
Vérification des protections et isolements.
Mires et caissons d'identification
Vérification de l'éclairement de chaque ensemble.
Vérification des performances de précision (alignement) pour le positionnement des
avions.

2 Définition des prix


Les prix sont définis conformément aux dispositions de l’article 49 du CCAGT.

Prix n°1 : Fourniture des passerelles télescopiques Fourniture, installation et mise en


service des passerelles télescopiques et raccordement aux autres lots
Ce prix rémunère la fourniture de passerelles télescopiques à l’aéroport de Marrakech
Menara et raccordement aux autres lots (convertisseurs et mires de guidages), y compris
toutes sujétions payée à l’unité au prix N°1

Prix n°2: Fourniture d'outillage / kit maintenance


Ce prix rémunère la fourniture d’outillage / kit maintenance y compris toutes sujétions payée
à l’ensemble au prix N°2

Prix n°3: Fourniture, installation et mise en service des convertisseurs 400 Hz - 90 KVA
Ce prix rémunère la fourniture d'un système d'alimentation 400 Hz - 90 KVA, à installer sous
les avec dérouleur intégré, tel que décrit au CPS y compris la fourniture et l’installation des

Page 182 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

câbles d'alimentation (50Hz) entre pré et convertisseur, des tableaux et protections des
convertisseurs ainsi que toutes autres sujétions payée à l’unité au prix N°3

Prix n°04 : Fourniture d'éléments d'ancrage y compris travaux génie civil


Ce prix rémunère la fourniture des éléments d’ancrage sur site et les travaux génie civil pour
passerelles télescopiques sur aire y compris toutes sujétions. Payée à l’unité au prix N°4

Prix n°05 : Fourniture, installation et mise en service des mires de guidage y compris
travaux génie civil et poteau
Ce prix rémunère la fourniture et l’installation des mires de guidage aves accessoires tel que :
mires de guidage, boîtiers de commande, mât et du support orientable, consoles supports,
raccordements de tous les câbles , supports, fourreaux, tubes , chemins de câble ; la mise en
service , les réglages ,Les tests et les essai ainsi le dossier de réalisation des installations (1
dossier à fournir par poste avion) et les travaux de génie civil y compris toutes sujétions
payée à l’ensemble au prix N°5

Prix n°06 : Fourniture d'engin de tractage compatible avec la barre d’attelage


Ce prix rémunère Fourniture d'engin de tractage de type push-back pour avion compatible
avec la barre d’attelage y compris toutes sujétions. Payée à l’ensemble au prix N°6

Page 183 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

CHAPITRE 2. CLAUSES TECHNIQUES

PARTIE 2 : Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de


convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara.

ARTICLE 1 : MAITRE D’ŒUVRE

Le maitre d’œuvre du présent marché est la Direction des Infrastructures.

ARTICLE 2 : LIEU D’EXECUTION DES TRAVAUX


Les travaux de maintenance seront effectués par le titulaire à l’Aéroport Marrakech Ménara.
L’eau et l’électricité, nécessaires éventuellement à l’exécution des prestations de maintenance
sont à la charge du maître d’ouvrage.

ARTICLE 3: REVISION DES PRIX


Les prix relatifs au présent marché sont fermes et non révisables.

ARTICLE 4 : SOUS-TRAITANCE
Par dérogation aux dispositions de l’article 141 du règlement des marchés de l’ONDA aucune
sous-traitance n’est autorisée dans le cadre du présent marché.

ARTICLE 5 : CONTROLE ET VERIFICATION


L’ONDA aura le droit de contrôler et/ou d'essayer les pièces de rechange de remplacement
pour s'assurer qu'elles sont bien conformes aux pièces avariées, qu’elles sont compatibles avec
les systèmes de climatisation en panne ou objet de remplacement.

Si l'une quelconque des pièces de rechange contrôlées ou essayées se révèle non conforme aux
spécifications, l’ONDA la refuse; le prestataire devra alors remplacer les fournitures refusées
sans aucun frais supplémentaire pour l’ONDA.

Le droit de l’ONDA de vérifier, d'essayer et, lorsque cela est nécessaire, de refuser les pièces
de rechange et le consommable ne sera en aucun cas limité, et le maître d’ouvrage n'y
renoncera aucunement du fait que lui-même ou son représentant les aura antérieurement
inspectées, essayées et acceptées.

Rien de ce qui est stipulé dans cet article ne libère le prestataire de toute obligation de garantie
ou autre, à laquelle il est tenu au titre du présent marché.

ARTICLE 6: BREVETS
Le prestataire garantira l’ONDA contre toute réclamation des tiers relative à la contrefaçon ou à
l'exploitation non autorisée d'une marque commerciale ou de droit de création industrielle
résultant de l'emploi des fournitures ou d'un de leurs éléments.

Page 184 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ARTICLE 7: GARANTIE PARTICULIERE


Le prestataire, garantit que toutes les pièces de rechange livrées en exécution du marché sont
neuves, n'ont jamais été utilisées, sont du modèle le plus récent en service et incluent toutes les
dernières améliorations en matière de conception et de matériaux, sauf si le marché en a
disposé autrement. Le prestataire garantit en outre que les pièces livrées en exécution du
marché n'auront aucune défectuosité

due à leur conception, aux matériaux utilisés ou à leur mise en œuvre (sauf dans la mesure où la
conception ou le matériau est requis par les spécifications du Maître d’Ouvrage) ou à tout acte
ou omission du prestataire, survenant pendant l'utilisation normale des pièces de rechange
livrées dans les conditions prévalant dans le pays de destination finale.

L’ONDA notifiera au prestataire par écrit toute réclamation faisant jouer cette garantie.

A la réception d'une telle notification, le prestataire, avec une promptitude de 24 heures,


remplacera les pièces de rechange non conformes sans frais pour le maître d’ouvrage.

Si le prestataire, après notification, manque à se conformer à la notification du maître


d’ouvrage, dans des délais 24 heures, ce dernier applique les mesures coercitives nécessaires,
aux risques et frais du prestataire et sans préjudice de tout autre recours de l'ONDA contre le
titulaire en application des clauses du marché.

ARTICLE 8 : CAUTIONNEMENT DEFINITIF – RETENUE DE GARANTIE


a) Cautionnement : Le cautionnement définitif est fixé à Trois pour cent (3%) du montant
initial du marché conformément aux dispositions de l’article 12 du C.C.A.G.T

b) Retenue de garantie : Par dérogation aux dispositions l’article 59 du C.C.A.G.T, aucune


retenue de garantie ne sera opérée au titre du présent marché.

Toutes les cautions présentées sous forme de garanties bancaires doivent être émises par
une banque marocaine agréée.

ARTICLE 9 : RECEPTION DES PRESTATIONS


Les réceptions des prestations feront l’objet d’une réception contradictoire quelle que soit la
nature des prestations réalisées.
Les essais de réception seront réalisés en présence du titulaire qui demeure responsable des
vices de montage et des anomalies liées à ses interventions effectuées sur l’équipement.
Il est à préciser que la réception des opérations de MP (maintenance préventive) sera faite en
appréciant l’exécution du contenu de ces opérations, tandis que les travaux de MC
(maintenance corrective) seront réceptionnés en appréciant la restauration de la capacité
fonctionnelle de l’équipement. Il s’agit là d’une obligation de résultat.
Lorsque des contrôles préliminaires laissent apparaître des malfaçons ou des anomalies ou des
défaillances, la réception est refusée par le maître d’ouvrage et le titulaire est saisi
immédiatement, par écrit, pour procéder aux modifications nécessaires à la correction des
anomalies constatées, ou, le cas échéant, pourvoir au remplacement des fournitures non-
conformes.

Page 185 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Après correction des défauts et anomalies constatés, ou remplacement des fournitures refusées,
le maître d’ouvrage procède à nouveau aux mêmes opérations de vérification et de contrôle.
Une fois les prestations acceptées, les représentants habilités du maître d'ouvrage signent les
documents de réception (bon de livraison, demande d’intervention, ordre de travaux, ASF,….)
et retournent un exemplaire au titulaire.
A l’issue de la réception des prestations, le titulaire doit restituer les pièces et sous-ensembles
remplacés. Aucun document de réception ne sera visé si ces pièces ne sont pas restituées par le
titulaire.

Les réceptions partielles des prestations sont autorisées.

Des attestations de prestations réalisées signées par les responsables habilités de l’ONDA
seront établies trimestriellement.

ARTICLE 10 : DELAI DE GARANTIE


Par dérogation à l’article 67 du C.C.A.G.T et compte tenu de la nature des travaux, aucun délai
de garantie n’est prévu.

ARTICLE 11 : DUREE DU MARCHE

Le présent marché est valable pour une durée d’une année à compter de la date de l’ordre de
service prescrivant le commencement des prestations.
L’ordre de service commence après la réception définitive du marché (après la réception
définitive du marché relatif à la fourniture, installation et mise en service des passerelles
télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport
Marrakech menara)
Il sera reconduit automatiquement d’année en année pour une période globale de trois (03) ans,
sauf résiliation formulée par l’une des parties trois (03) mois à l’avance.
En cas de résiliation, le titulaire ne peut prétendre à aucune indemnité.

ARTICLE 12: MODALITES DE PAIEMENT

L’ONDA se libérera des sommes dues en exécution du présent marché en faisant donner crédit
au compte ouvert au nom du prestataire indiqué sur l’acte d’engagement.

Les réceptions et les facturations seront effectuées trimestriellement à terme échu.

Le paiement des sommes dues est effectué dans un délai maximum de quatre-vingt-dix jours
(90) à compter de la date de réception des prestations demandées sur présentation de factures
en cinq exemplaires.

Page 186 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ARTICLE 13 : MATERIEL CONCERNE

Le matériel concerné dans le cadre de ce contrat de maintenance est :


- Six passerelles télescopiques climatisées complètes, (Rotondes, galeries, cabines, trains de
roulement, colonnes d’élévation, installations hydrauliques, sécurités, automatisme, réseaux
électriques, câbles, armoires électriques, anticollisions, éclairages, protections, appareillages
électriques et automatiques, rideaux,…)
- Six convertisseurs 400 HZ 90 KVA
- Six mires de guidages.

ARTICLE 14 : PENALITES DE RETARD

Pénalités relatives aux prestations de maintenance des passerelles télescopiques,des


convertisseurs et des mires de guidages

A défaut par le titulaire d’avoir atteint


l’objectif tel que défini au CPS, il lui sera
appliqué sans préjudice l’application des
Pénalité à appliquer
mesures prévues à l’article 70 du CCAGT,
une pénalité calculée sur la base du tableau
ci-dessous, par dérogation à l’article 60 du
CCAGT. Objectif à atteindre
70% <SLO< 95% 15% du montant trimestriel des prestations à
réaliser
50% <SLO<= 70% 20% du montant trimestriel des prestations à
réaliser
SLO< =50% 25% du montant trimestriel des prestations à
réaliser
Disponibilité : D<95% 5% du montant trimestriel des prestations de
l’équipement concerné

La pénalité est plafonnée à vingt-cinq pour Cent (25 %) du montant du marché, Le marché
pourra être résilié, sans mise en demeure préalable et sans aucune indemnité, dans l’un des cas
suivants :
- Atteinte du plafond des pénalités (25% du montant annuel du marché),
- SLO< = 50%.
- Retard de la livraison des pièces de rechange.
- Réduction de l’équipe de la maintenance.
- Manque de moyens matériel nécessaire à la maintenance.
- Manque du tracteur de tractage forcé.

Les sommes concernant les pénalités seront déduites, des décomptes de l’entrepreneur sans
qu’il ne soit nécessaire d’une mise en demeure préalable.

ARTICLE 15: CONNAISSANCE DU DOSSIER

Les spécifications techniques relatives aux prestations à réaliser sont contenues dans le présent
marché; l’entrepreneur déclare :
Avoir pris pleine connaissance de l’ensemble des prestations ;

Page 187 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Avoir fait préciser tous points susceptibles de contestations ;


Avoir fait tous calculs et sous détails ;
N’avoir rien laissé au hasard pour déterminer le prix de chaque nature de prestations présentées
par elle et pouvant donner lieu à discussion.
Avoir apprécié toutes les difficultés résultant de l’emplacement, des accès, des alimentations en
électricité et toutes difficultés qui pourraient se présenter et pour lesquelles aucune réclamation
ne sera prise en considération.

ARTICLE 16 : SPECIFICATION DU NIVEAU DE SERVICE

Disponibilité

Le résultat de l’ensemble des actions du titulaire devra avoir une incidence sur la disponibilité
des équipements et la disponibilité propre de fonctionnement.
Le titulaire procédera à :
L’amélioration de la fiabilité des passerelles télescopiques, des convertisseurs et des mires de
guidages.
L’amélioration de la maintenabilité des passerelles télescopiques, des convertisseurs et des
mires de guidages

Fiabilité

Afin d’atteindre les meilleurs taux de fiabilité, le titulaire procédera à des actions de
maintenance préventive.
Maintenance préventive
Le titulaire assure la réalisation de la maintenance préventive systématique, avec pour objectif
Amélioration de la fiabilité des passerelles télescopiques, des convertisseurs 400 HZ et des
mires de guidage.
Amélioration du temps moyen de bon fonctionnement,
Réduction des coûts directs et indirects de l’indisponibilité
Limitation des risques de détérioration d'une fonction principale, par l’action sur des systèmes
secondaires
Réalisation dans les meilleures conditions d'organisation les tâches prédéfinies et donc
d'optimiser le temps de réalisation des opérations de maintenance,
Les opérations de maintenance préventive systématique seront réalisées conformément à une
programmation spécifique et préétablie des tâches qui tient compte :
 Des préconisations et des recommandations particulières formulées par le
titulaire dans le cadre de son retour d’expérience sur la maintenance d’équipements similaires ;
 Des gammes de maintenances préventives fournies par le constructeur.
Maintenabilité
Afin d’atteindre les meilleurs taux de maintenabilité, le titulaire procédera aux actions de
maintenance correctives en prenant les dispositions nécessaires pour qu’elles soient réalisées
dans les meilleurs conditions de qualité, de coût et de temps.

Page 188 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Maintenance corrective
Cette maintenance correspond à la résolution de dysfonctionnements, de défaillances ou de
pannes du matériel ou des logiciels. Elle est déclenchée par des demandes d’interventions
émises par les exploitants de l’ONDA et visés par un responsable de l’ONDA.

Le titulaire mettra à la disposition de l’ONDA un service d'astreinte pendant les périodes


d’exploitation de l’Aéroport concerné, destiné à la réalisation des interventions correctives sur
site.
Les opérations de maintenance seront particulièrement soignées et exécutées dans les règles de
l’art, suivant les gammes de maintenance correctives des constructeurs. Le titulaire établira un
bon d’intervention pour chaque intervention réalisée.

Déroulement des prestations de maintenance correctives

Les équipes du titulaire assureront en coordination avec le représentant de L’ONDA:


 la détection des dysfonctionnements,
 les diagnostics des dysfonctionnements,
 le choix entre la solution de dépannage ou de réparation,
 les interventions de maintenance corrective,
 les essais après interventions,
 le nettoyage après intervention,
 le suivi dans le temps des solutions mises en place,
 la rédaction des comptes rendus d’intervention,
 le respect des procédures de maintenance corrective
Le titulaire réalisera les opérations de maintenance corrective, 7 jours sur 7, 24 h/24, 365 jours
/ an.

N.B : Le titulaire fournira au début du premier trimestre dans un délai ne dépassant pas dix(10)
jours après la réception définitive objet du présent marché, le planning de la maintenance
préventive des passerelles télescopiques ,des convertisseurs 400 HZ et des mires de guidage de
l’aéroport et le soumettra à l’approbation de l’ONDA.

NB : L’intervention sur appel (entretien curatif) inclut le déplacement de l’équipe (y compris


transport de l’outillage, des pièces de rechange…), le temps d’intervention de la main d’œuvre
(par qualification), et les documents à fournir (PV de tournée, rapport de synthèse,…).

Pendant la période de la haute saison et en plus de l’équipe de l’astreinte dédiée aux opérations de
la maintenance corrective, le titulaire devra mettre à la disposition de l’ONDA une équipe de
permanence H24 et ce, pour assurer le bon fonctionnement des passerelles télescopiques ,des
convertisseurs 400 HZ et des mires de guidage avant et après les vols prévus durant cette période.

ARTICLE 17 : OBJECTIFS DU NIVEAU DE SERVICE


Le titulaire se conformera aux spécifications de l’article « Spécification du niveau de service »
et fera en sorte d’atteindre les objectifs fixés pour chacune d’elles.

Page 189 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Les objectifs à atteindre sont classés comme suit :

Code Seuil
Objectifs de service
Taux de respect du planning de la maintenance
PRR 100%
préventive
Temps moyen de réaction MRT 5 min
Objectifs de performance
Disponibilité D 95%

La conformité aux objectifs précités se soldera par la conformité à l’objectif du


niveau de service noté « SLO ».
Le SLO est la somme des ratios de conformité de chaque objectif multiplié par son
coefficient de pondération.

Code Seuil Résultat Conformité Coef


PRR 98% Résultat / seuil 0.25
MRT 6h Seuil / Résultat 0.25
D 99% Résultat / seuil 0.5

SLO = ∑ Conformités * Coef


Le seuil de satisfaction du SLO est fixé à 99%.

ARTICLE 18 : CONSISTANCE DES TRAVAUX

Le présent marché a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le titulaire du marché
s’engage à assurer :
La mise en place, de 08h30 à 17h00,7 jours sur 7, 24 h/24, 365 jours / an, d’une équipe de
maintenance sur site constituée d’un superviseur et d’un (01) technicien de maintenance
spécialisée et disposant des compétences nécessaires pour la réalisation des prestations de
maintenance du contrat ;
Le fonctionnement normal et continu des passerelles télescopiques, des convertisseurs 400 HZ
et des mires de guidage installées au niveau de l’aéroport de Marrakech Ménara ;
La protection des passerelles télescopiques, des convertisseurs 400 HZ et des mires de guidage
et la sécurité des personnes amenées à maintenir ces équipements;

L’Astreinte et délai d’intervention :


Afin de garantir un délai d’intervention sur site ne dépassant pas 05 minutes après l’appel, le
prestataire s’assurera qu’un technicien, formé sur les équipements fournis dans ce projet, est
joignable et disponible 24/24h, 7 /7 et 365 jours /an.

ARTICLE 19 : MAINTENANCE PREVENTIVE


Le titulaire du marché devra réaliser des opérations de la maintenance préventive
conformément au planning et les gammes de la maintenance préventive devant être validées par
l’ONDA.

Page 190 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Le planning des opérations de la maintenance préventive sera établi au démarrage du contrat


notifié par un ordre de service dûment signé par le titulaire du marché.
Le prestataire s’engage à réaliser les opérations de maintenance préventive en dehors des périodes
d’exploitation.
Après accord et validation par L’ONDA, le prestataire réalisera les opérations de maintenance
conformément aux gammes de maintenance par type d’équipements définies et préparées par le
prestataire. Ces opérations seront supervisées par un technicien ONDA
A chaque visite, le ou les techniciens du prestataire établiront un compte-rendu d’intervention
contresigné par un technicien ONDA.
L’ensemble du programme de maintenance préventive est conçu en intégrant le contenu des
gammes et les périodicités :
 Les éléments de la banque de données et de l’expérience du
prestataire,
 L’expérience des constructeurs impliqués par le prestataire,
 L’ensemble des retours d’expérience issus des différentes
installations maintenues,
 Les temps et périodes de fonctionnement,
 Les possibilités d’arrêt les passerelles télescopiques,
 Les conditions d’arrêt les passerelles télescopiques,
 Les objectifs de disponibilité,
 Les conditions de sécurité,
 Le nettoyage après interventions,
 Le programme d’exploitation.

 Dans le cadre de la maintenance préventive, le prestataire assurera :


 Les nettoyages des équipements,
 La préparation des travaux,
 Les démontages de sous-ensemble,
Contrat de maintenance des six passerelles télescopiques, des convertisseurs et des mires de
guidages à l’Aéroport Marrakech Ménara
 Les remplacements systématiques ou conditionnels des pièces,
 Les vérifications suites aux aléas survenus en cours d’exploitation,
 Les réglages,
 Le graissage et la lubrification,
 Le nettoyage après interventions.
 Peinture des tôles à l’exception de faces extérieures des tunnels.
 Remplacement de lamelles du plafond.
 La rédaction des comptes rendus d’intervention,

Page 191 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

 Le respect des procédures de préventif.


 Le respect des procédures de qualité et de l’environnement.

La maintenance préventive est indispensable à la réduction des probabilités de défaillance et à la


fiabilité du système. Elle s’opère de différentes manières :
Maintenance préventive effectuée en exploitation :
Rondes d’inspection techniques en exploitation. (Rondes):
Maintenance préventive effectuée hors exploitation :
Rondes d’inspection techniques hors exploitation,
Maintenance préventive systématique,
Maintenance préventive conditionnelle,
Vidange d’huile hydraulique.
Les rondes hebdomadaires d’inspection techniques
Elles vérifient l’état de fonctionnement des équipements, niveaux sonores, échauffement, état des
lubrifiants est permettent de déterminer les opérations de maintenance préventive prévisionnelle et
conditionnelle et les pièces spécifiques à ces opérations programmées.
Les visiteurs d’inspection peuvent effectuer durant le fonctionnement des équipements (rondes) en
dehors des périodes de fonctionnement pour les visites nécessitant un démontage (carters…).
Elles constituent un recueil de données techniques de l’état des éléments constituant l’installation.
Les visites d’inspection pourront être ajustées à la baisse ou à la hausse annuellement au même titre
que la maintenance systématique programmée, révision et entretien.
Les visites d’inspection en exploitation seront assurées en coordination avec les techniciens ONDA
de permanence car ces derniers sont les mieux placés pour se rendre compte de l’évolution, jour
après jour des dégradations et des usures du système.
Les visites d’inspection comprennent un ensemble d’opérations définies dans les fiches de visite
d’inspection :
Vérification de l’état des équipements,
Constatations et observations permettant de déterminer les opérations de maintenance
prévisionnelle et conditionnelles et les pièces associées,
Observations permettant de confirmer la validité du programme de maintenance préventive
systématique et de l’entretien courant.
Chaque visite d’inspection fait l’objet d’un compte rendu.

Programme prévisionnel annuel de maintenance préventive :


Le prestataire effectue dans le cadre de ce contrat la maintenance préventive courante et réaliser :
-Les interventions de maintenance préventive systématique.
-Les opérations de maintenance préventive conditionnelle qui sont planifiées par le prestataire en
fonction de l’urgence déterminé lors des révisions programmées.
Les opérations de maintenance préventive, seront programmées en tenant compte de l’exploitation
de l’aéroport. Elles seront réalisées de préférence entre 22h00 et 06h00, pour les entretiens

Page 192 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

trimestriels et annuels. Contrat de maintenance des six passerelles télescopiques, six convertisseurs
et six mires de guidages à l’Aéroport Marrakech Ménara

Périodicité des gammes de maintenance


Périodicité des gammes de maintenance est conforme à la notice préconisée par le constructeur, et
comprend pour chaque passerelle télescopique:
- 02 opérations de maintenance mensuelle.
- 03 opérations de maintenance trimestrielle.
- 01 opération de maintenance annuelle

Un planning sera établi d’un commun accord en début de chaque année.

NB : La visite d’entretien préventif inclut le déplacement de l’équipe (y compris transport de


l’outillage adapté, des consommables,…), les prestations à réaliser et les documents à fournir (PV
de tournée, rapport de visite, rapport de synthèse,…) ainsi que le temps de la main d’œuvre.

ARTICLE 20 : MAINTENANCE CORRECTIVE


20-1 Cadre général

Le titulaire du marché doit réaliser les opérations de maintenance corrective 7 jours sur 7, 24
heures sur 24 comprenant :

Le diagnostic du dysfonctionnement permettant d'identifier de façon précise la cause du


dysfonctionnement, et d'en déduire les travaux nécessaires pour le retour à l'état de référence.
L'intervention en elle-même (mise en place de la solution palliative ou définitive) en procédant
aux démontages, remplacements de pièces et remontages nécessaires.
Le déclenchement d'une assistance technique pour prendre en charge les problèmes très
complexes tels qu'en automatisme et pour assister les équipes site au cours d'un dépannage voir
à intervenir sur site si l'assistance téléphonique ne permet pas de résoudre le
dysfonctionnement.
Les essais hors exploitation après l'intervention, après avoir informé le responsable technique
de l'aéroport.
La remise en cycle automatique de l'équipement, après accord du responsable technique de
l'aéroport.
Le suivi, pendant le laps de temps adapté, de la pérennité de la solution mise en place, en
collaboration avec les représentants de l'aéroport. Le titulaire devra remettre au représentant de
l'aéroport toutes les informations nécessaires lui permettant de statuer sur la pérennité de celle-
ci (fabricant, date de mise en fabrication, durée de vie, …..) ainsi que tous les éléments relatifs
à la maintenance préventive.
Le nettoyage des lieux d'exécution des opérations de maintenance. Il est à noter que
l'élimination des déchets est à sa charge Afin d'alimenter les fonctions méthodes maintenance,
le titulaire du marché devra :

Page 193 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Pour tout dysfonctionnement ayant nécessité le réglage d'un organe et/ou l'utilisation d'un ou
plusieurs outils, consigner l'événement en GMAO le jour de l'intervention et renseigner
l'ensemble des champs rendu obligatoire par la cellule méthode de l'aéroport
De plus, si le dysfonctionnement a généré plus de 1% de perte de disponibilité propre, il
rédigera un rapport d'intervention au plus tard 24h00 (vingt-quatre heures) après l'intervention

20-2 Étendue des prestations


Il s’agit des opérations de remise en état des passerelles télescopiques, des convertisseurs 400 HZ et
des mires de guidage suite à une panne ou un dysfonctionnement.

Le présent marché couvre les coûts de main d’œuvre, pièces de rechange et consommables
ainsi que les frais de déplacement.

20-3 Conditions d’intervention


L’intervention est déclenchée par un appel téléphonique, confirmée par un courrier électronique
ou par fax adressé au titulaire.

ARTICLE 21: PIECES DE RECHANGE


Toutes les pièces de rechanges et consommables sont à la charge du titulaire du présent marché.
Ils seront approvisionnés et tenus en stock par le titulaire du marché en fonction :
 Des fréquences d’entretien
 Des nombres d’organes et de leur contenance
 De la nature des ingrédients et de leurs utilisations polyvalentes.

ARTICLE 22 : RAPPORTS & VALIDATION


Pendant toute la durée de l’accord le titulaire est tenu de réaliser les rapports nécessaires à la
bonne évaluation des services qu’il prodigue. Il tiendra trimestriellement un rapport d’activité
détaillant l’ensemble de son action dans le cadre de cet accord, ainsi qu’un tableau de bord
reprenant l’ensemble des indicateurs du SLO.
Le canevas du rapport d’activité et les méthodes de calcul des indicateurs du tableau de bord
devront être validés par l’ONDA.
Une réunion sera tenue trimestriellement en présence de l’aéroport et le PEA et le
titulaire qui présentera le bilan de son activité.

ARTICLE 23 : HYGIENE, SECURITE, ASSURANCES, SURETE ET POLITIQUE


QUALITE
Le titulaire doit attacher une grande importance à l’hygiène, la sécurité et la sûreté de ses
employés, ainsi qu’à la protection de l’environnement.
Un effort particulier doit être porté sur l’évaluation et l’appréciation des risques afin de mettre
en place des mesures de prévention.
Le titulaire du marché est tenu de respecter les dispositions mises en place au niveau de
l’aéroport en matière de sécurité, sûreté et qualité
Sécurité de l’environnement et gestion des déchets
Le traitement des déchets résultants des opérations de maintenance est à la charge du titulaire.
Sûreté
Le titulaire est tenu de respecter les consignes et les mesures de sûreté applicables au niveau de
l’aéroport concerné.

Page 194 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Qualité
Le titulaire a l’obligation de répondre aux exigences du système de management de la qualité
en vigueur dans l’aéroport concerné.

ARTICLE 24: CIRCULATION DU PERSONNEL


Le titulaire devra remettre à l'O.N.D.A. la liste nominative du personnel ainsi que les
renseignements nécessaires à l'établissement des laissez-passer exigés pour l'intervention de ce
personnel dans l’aéroport concerné. Les frais relatifs à la délivrance de ces laissez passer seront
entièrement à la charge du titulaire.
Le personnel du titulaire devra se confiner dans l’emplacement désigner pour l'exécution des
travaux d'entretien et ne devra pas pénétrer ni circuler sous quelque prétexte que ce soit dans les
autres parties de l’aéroport concerné.

ARTICLE 25 : RESPONSABILITES DU TITULAIRE


Le titulaire s’engage à :
 Préserver les performances, les caractéristiques et les fonctionnalités de tout
équipement sur lequel il intervient dans le cadre de ce contrat.
 Intervenir selon les gammes de maintenance préconisées par le constructeur
et de se conformer à toute norme ou réglementation régissant le domaine d’intervention.
Le titulaire sera responsable du bon fonctionnement des passerelles télescopiques, des
convertisseurs 400 HZ et des mires de guidage et de leur maintien en état de marche. Tout
problème d’exploitation, de sûreté ou de sécurité résultant d’un dysfonctionnement ou d’un
arrêt des passerelles télescopiques, des convertisseurs 400 HZ et des mires de guidage lui incombera
directement.
Le titulaire est seul responsable de toute conséquence de la non application des conditions
suscitées et ce quelque soit la nature du préjudice.

ARTICLE 26 : SECRET PROFESSIONNEL


Le Titulaire (y compris toute personne amenée à travailler dans le cadre du présent marché) se
considèrera comme entièrement lié par le secret professionnel pendant toute la durée
d’exécution du marché et après son achèvement. Sauf autorisation expresse de l’ONDA, le
titulaire du marché s’interdira de :
- faire usage, à d’autres fins que celles du marché, des renseignements et documents qui lui
seront fournis par l’ONDA.
- communiquer à des tiers ou de publier des données, appartenant à l’ONDA, sous n’importe
quel format.
Le Titulaire du marché est tenu de faire signer à chaque membre de l’équipe participant à ce
marché, un engagement de respect de la confidentialité de toutes les informations relatives à ce
marché. Une copie de ces engagements doit être remise à l’ONDA.
De la même manière, l’ONDA se considèrera comme entièrement lié par le secret
professionnel. Sauf autorisation expresse du titulaire du marché, l’ONDA s’interdit de
divulguer à des tiers et de publier sous forme d’extraits, tout ce qu’il pourrait apprendre des
techniques propres du titulaire du marché.

ARTICLE 27: PROPRIETE INDUSTRIELLE OU COMMERCIALE


Du seul fait de la signature du marché, le Titulaire garantit l’ONDA contre toutes les
revendications concernant les fournitures ou matériaux, procédés et moyens utilisés pour
l’exécution des prestations et émanant des titulaires de brevets d’invention, licences
d’exploitation, dessins et modèles industriels, marques de fabrique de commerce ou de service
ou les schémas de configuration (topographie) de circuit intégré.

Page 195 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Il appartient au Titulaire le cas échéant, d’obtenir les cessions, licences d’exploitation ou


autorisations nécessaires et de supporter la charge des frais et des redevances y afférentes.
En cas d’actions dirigées contre l’ONDA par des tiers titulaires de brevets, licences, modèles,
dessins, marques de fabrique de commerce ou de service, et des schémas de configuration
utilisés par le titulaire du marché pour l’exécution des prestations, ce dernier doit intervenir à
l’instant et est tenu d’indemniser l’ONDA de tous dommages et intérêts prononcés à son
encontre ainsi que des frais supportés par lui.
ARTICLE 28 OPERATIONS NON COMPRISES ET OBLIGATIONS DU TITULAIRE
1- Operations non comprises

 les installations électriques en amont des armoires principales de contrôle et


commande ;
 les détériorations dues à des accidents ou à une utilisation anormale.
 la remise en état des matériels modifiés par des tiers ;
2- Obligation du titulaire

Le titulaire du marché devra fournir pour l’aéroport et le Pôle Exploitation Aéroportuaire les
éléments et les documents suivants :
Les gammes de maintenance préventives et correctives des passerelles télescopiques, des
convertisseurs 400 HZ et des mires de guidage;Une liste des personnes à saisir en cas de besoin en
24/24h et 7/7j 365 jours/an en précisant leur qualité.
Les CD de mises à jour.

ARTICLE 29 : DEFINITION DES PRIX

LIGNE Désignation UDM


Maintenance préventive des passerelles télescopiques de l'aéroport
1 Marrakech Menara y compris réparation, et fourniture pièce de Forfait/AN
rechange et toutes sujétions.
Maintenance préventive des convertisseurs 400 HZ de l'aéroport
2 Marrakech Menara y compris réparation, et fourniture pièce de Forfait/AN
rechange et toutes sujétions
Maintenance préventive des mires de guidage de l'aéroport Marrakech
3 Menara y compris réparation, et fourniture pièce de rechange et Forfait/AN
toutes sujétions
Maintenance corrective des passerelles télescopiques de l'aéroport
4 Marrakech Menara y compris réparation, et fourniture pièce de Forfait/AN
rechange et toutes sujétions.
Maintenance corrective des convertisseurs 400 HZ de l'aéroport
5 Marrakech Menara y compris réparation, et fourniture pièce de Forfait/AN
rechange et toutes sujétions.
Maintenance corrective des mires de guidage de l'aéroport Marrakech
6 Menara y compris réparation, et fourniture pièce de rechange et Forfait/AN
toutes sujétions.

Page 196 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ROYAUME DU MAROC
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA
LOGISTIQUE
OFFICE NATIONAL DES AEROPORTS

APPEL D’OFFRES OUVERT


SUR "OFFRES DE PRIX"
N° 147 /15

FOURNITURE, INSTALLATION, MISE EN SERVICE ET


CONTRAT DE MAINTENANCE DES PASSERELLES
TELESCOPIQUES EQUIPEES DE CONVERTISSEURS 400 HZ
ET DE MIRES DE GUIDAGE POUR L’AEROPORT
MARRAKECH MENARA

Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques


équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport
Marrakech ménara.

Partie IV : Bordereau des Prix – Détail Estimatif

DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

Page 197 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

PARTIE IV : BORDEREAU DES PRIX-DE-

Partie 1 : « Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de
guidage pour l’aéroport Marrakech Ménara»

PU Hors TVA PT Hors


Désignation
Ligne UDM Quantité EN TVA EN
CHIFFRES CHIFFRES
Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques et
1 raccordement aux autres lots Unité 6
2 Fourniture d'outillage / kit maintenance Ensemble 1
3 Fourniture, installation et mise en service des convertisseurs 400 Hz - 90 KVA Unité 6
4 Fourniture d'éléments d'ancrage y compris travaux génie civil Unité 6
Fourniture, installation et mise en service des mires de guidage y compris travaux
5 génie civil et poteau Ensemble 6
6 Fourniture d'engin de tractage compatible avec la barre d’attelage Ensemble 1
TOTAL Hors TVA
TVA 20%

TOTAL TTC DDP

Arrêté le présent bordereau détail estimatif à la somme TTC DDP de ……………………….


……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Page 198 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ROYAUME DU MAROC
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE
OFFICE NATIONAL DES AEROPORTS

APPEL D’OFFRES OUVERT


SUR "OFFRES DE PRIX"
N° 147 /15

FOURNITURE, INSTALLATION, MISE EN SERVICE ET CONTRAT


DE MAINTENANCE DES PASSERELLES TELESCOPIQUES
EQUIPEES DE CONVERTISSEURS 400 HZ ET DE MIRES DE
GUIDAGE POUR L’AEROPORT MARRAKECH MENARA

Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de


convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech ménara.

Partie IV : Bordereau des Prix – Détail Estimatif

DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

Page 199 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

PARTIE IV : BORDEREAU DES PRIX-DE-

Partie 2: « Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour
l’aéroport Marrakech Ménara»

PU ANNUEL Hors PT ANNUEL Hors


Désignation
Ligne UDM Quantité TVA EN TVA EN
CHIFFRES CHIFFRES
Maintenance préventive des passerelles télescopiques de 1
1 l'aéroport Marrakech Ménara y compris réparation, et Forfait/AN
fourniture pièce de rechange et toutes sujétions.
Maintenance préventive des convertisseurs 400 HZ de 1
2 l'aéroport Marrakech Ménara y compris réparation, et Forfait/AN
fourniture pièce de rechange et toutes sujétions
Maintenance préventive des mires de guidage de l'aéroport 1
3 Marrakech Ménara y compris réparation, et fourniture pièce Forfait/AN
de rechange et toutes sujétions
Maintenance corrective des passerelles télescopiques de 1
4 l'aéroport Marrakech Ménara y compris réparation, et Forfait/AN
fourniture pièce de rechange et toutes sujétions.
Maintenance corrective des convertisseurs 400 HZ de 1
5 l'aéroport Marrakech Ménara y compris réparation, et Forfait/AN
fourniture pièce de rechange et toutes sujétions.
Maintenance corrective des mires de guidage de l'aéroport 1
6 Marrakech Ménara y compris réparation, et fourniture pièce Forfait/AN
de rechange et toutes sujétions.

TOTAL ANNUEL Hors TVA

TVA 20%

TOTAL ANNUEL TTC DDP


Page 200 sur 202
Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

Arrêté le présent bordereau détail estimatif à la somme annuelle TTC DDP de …………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Page 201 sur 202


Fourniture, installation, mise en service et contrat de maintenance des passerelles télescopiques
équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’Aéroport Marrakech Ménara

ROYAUME DU MAROC
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE
OFFICE NATIONAL DES AEROPORTS

FOURNITURE, INSTALLATION, MISE EN SERVICE ET CONTRAT


DE MAINTENANCE DES PASSERELLES TELESCOPIQUES
EQUIPEES DE CONVERTISSEURS 400 HZ ET DE MIRES DE
GUIDAGE POUR L’AEROPORT MARRAKECH MENARA

Partie 1: Fourniture, installation et mise en service des passerelles télescopiques


équipées de convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech
ménara.

Partie 2: Contrat de maintenance des passerelles télescopiques équipées de


convertisseurs 400 HZ et de mires de guidage pour l’aéroport Marrakech ménara.

Page 202 sur 202