Vous êtes sur la page 1sur 2

DÉPARTEMENTS HOSPITALISATION MÉDECINE-CHIRURGIE ET NATALITÉ

CH LA SARRE
«DEMANDES - PROJET DE TRANSFORMATION CLINIQUE»

RÉSOLUTION

ATTENDU QUE
Les citoyens d’Abitibi-Ouest ont droit à des soins de santé sécuritaires de qualité et ce, à proximité de
leur lieu de résidence;

ATTENDU QUE
La fermeture de 6 lits à l’unité de médecine/chirurgie, 1 lit de pédiatrie et 1 lit à l’unité de natalité
entraînera inévitablement des situations de débordement;

ATTENDU QUE
La qualité des services aux patients sera assurément touchée en plus de nécessiter une
réorganisation supplémentaire afin d’accueillir les patients en débordement et ce, par du personnel
déjà surchargé de travail;

ATTENDU QUE
Cette réorganisation entraînera des départs prématurés à la retraite, ce que nous jugeons
complètement inacceptable dans le contexte de pénurie sévère de personnel;

ATTENDU QUE
Le CISSS A-T se doit comme établissement de tout mettre en œuvre afin de respecter les
recommandations AMPRO et initiatives des amis des bébés (IAB), c’est-à-dire ratio 1 : 1 pour les
parturientes en travail et accompagnement pour l’allaitement entre autres. Dans le but d’assurer le
respect de ces dites normes, il a été prouvé au fil des années que 2 infirmières sont nécessaires en
tout temps sur l’unité de natalité pour prodiguer les soins aux patientes et nouveau-nés admis, en plus
d’évaluer les patientes qui consultent en externe;

ATTENDU QUE
L’obstétrique étant une spécialisation, le CISSS A-T a le devoir de s’assurer que les infirmières aient
les compétences requises pour offrir les soins aux patientes et que ces compétences soient
maintenues en leur donnant du temps pour favoriser la participation au programme AMPRO;

ATTENDU QUE
Comme médecins travaillants sur ces unités, nous sommes très préoccupés par la réorganisation du
travail proposée puisqu’elle semble motivée par des préoccupations budgétaires et non axées sur les
besoins réels pour améliorer la qualité et la sécurité des soins offerts aux patients d’Abitibi-Ouest;
ATTENDU QUE
Malgré l’expression de nos préoccupations auprès des représentants de la direction lors de la
rencontre du 20 novembre 2018, elles ne semblent pas prises en considération puisque nous
sommes invités à nous présenter à une rencontre le 11 décembre prochain où le cadre du projet sera
NON-NÉGOCIABLE et que seules les modalités pour y parvenir y seront discutées;

Les membres des services d’hospitalisation et de natalité demandent :

• Le maintien des lits au département d’hospitalisation médecine-chirurgie;


• L’ajout d’une infirmière par quart de travail au département de natalité;
• Le maintien du nombre actuel d’infirmières et d’infirmières-auxiliaires à l’unité de médecine-
chirurgie, y compris l’infirmière assistante-chef;
Ou
• Une rencontre pour négocier le cadre du projet de transformation clinique à la lumière de nos
préoccupations.

Résolution acceptée à l’unanimité lors de la réunion du service d’hospitalisation du 21 novembre 2018


et approuvée par tous les membres de ces services.

Daté à La Sarre
ce 4 décembre 2018

Résolution acheminée à M. Yves Desjardins, PDG CISSS A-T


c.c. Dre Annie Léger DSPEU et Mme Lise Langlois DSI

Dre Cat Van, chef hospitalisation Dre Kim Beauregard-Lepage, chef obstétrique
Dr Petru Belic Dr Pablo Bedoya
Dre Myriam Carrier-Bolduc Dre Claude Larrivée
Dre Sophie Doré-Veillette Dre Marylène Lessard
Dre Élise Gingras-Lafond Dre Sabrina Paradis
Dre Rachel Leclerc
Dre Christine Plante
Dre Catherine St-Jean
Dre Marilyn T. Durivage

CV et KBL/vb