Vous êtes sur la page 1sur 15

Université d’Oran 2 “MOHAMMED BEN AHMED”

Faculté des sciences économiques, commerciales, des


sciences de gestion et des sciences financières et
comptabilité

LA REVISION DES COMPTES


Master 1 : Audit et contrôle de gestion
(CYCLE DES ACHATS)

Présenté par :
 TIRES FATIHA
 MEDJEBEUR FATIMA
 MERBOUH HOUCINE
 HADJEB YAZID

Groupe : 02

Année universitaire :
2017-2018

1
SOMMAIRE

 INTRODUCTION

 POURQUOI L’AUDIT D’ACHAT ?

1. L’IMPORTANCE DE LA FONCTION ACHAT DANS L’ENTREPRISE

2. LE BUT DE L’AUDIT ACHAT

 LE CYCLE D’ACHAT

 L’AUDIT DU CYCLE D’ACHAT

 DEFINITION DE REVISION DES COMPTES

 REVISION DES COMPTES (CYCLE D’ACHAT)

1. EXHAUSTIVITE DES ENREGISTREMENTS

2. REGULARITE DES ENREGISTREMENTS

3. SEPARATION DES EXERCICES

4. L’EXISTENCE DES SOLDES

5. L’EVALUATION DES SOLDES

6. LA PRESENTATION DES COMPTES ET L’INFORMATION


FOURNIE EN ANNEXE

 CONCLUSION

 BIBLIOGRAPHIE

2
INTRODUCTION

Depuis nombreuses années les achats utilisent des systèmes de mesure pour
évaluer la performance, développer des stratégies, apprécier le personnel.

Les directions générales attendent des achats une contribution à la création


d’avantages concurrentiels durables pour l’entreprise.

Cette situation a accentué la nécessité de mesures fiables traduisant la contribution des


achats à la création de valeur.

L’audit d’achat est une action volontaire décidée par l’entreprise avec un objet
d’apprécie la qualité de l’organisation de sa fonction achats et le niveau de
performance de ses acheteurs

L’audit achat peut être permanent, c’est en générale le contrôle continue ou l’audit
interne, ou inopiné selon une périodicité aléatoire et, dans ce cas, il est fait appel le
plus souvent à des consultants extérieurs à l’entreprise.

3
 Pourquoi l’audit d’achat ?

« La fonction achat est définie comme la fonction responsable de l’acquisition des


biens ou services nécessaires au fonctionnement de toute entreprises »

 l’importance de la fonction achat dans l’entreprise

o Une fonction beaucoup plus ouverte sur le marché extérieur

o Elle permet de créer des relations de partenariat avec les fournisseurs sur le long
terme, mais aussi détecter de nouveaux fournisseurs et des produits innovants

o Une fonction qui est plus au service des progrès de productivité de l’ensemble des
services de l’entreprise

o Une fonction conjuguée à la réduction des coûts

La fonction achat peut par ses insuffisances être la source de dysfonctionnements


sérieux perturbant la plupart des autres fonctions de l’entreprise  Nécessité d’un
audit achat

 Le but de l’audit d’achat

Le principal objectif d’un audit achat, c’est de mesurer la performance des achats et
ainsi contribuer de façon importante à la création de valeur

4
o Définir des objectifs et mesurer les écarts.

o Rendre les actions visibles pour mieux communiquer sur l’impact effectif des
achats.

o Augmenter la motivation des acheteurs pour une mesure plus juste des efforts de
chacun…
La mesure de la performance permet de déclencher des actions pour atteindre des
objectifs et tendre vers l’excellence opérationnelle
Tendre vers l’excellence achats = Créer de la valeur au meilleur coût

 LE CYCLE D’ACHAT

 DEFINITION DE CYCLE D’ACHAT :

Le Processus Achat est l’ensemble des opérations qui permettent à l’entreprise de


disposer des biens et des services nécessaires à son activité qu’elle doit se procurer à
l’extérieur (par exemple des flux physiques, des flux d’information,...)

5
L
y
R
x
h
é
N
S
fc
p
s
d
io
u
a
v
tE
n
lm
g

e
b
1- Reconnaissance et anticipation des besoins

- Que dois-je acheter ?

- Quand dois-je acheter ?

Etablissement d’un plan d’approvisionnement

2- Recherche et analyse des propositions des fournisseurs


* Recherche des fournisseurs

6
L’acheteur a tendance généralement à s’adresser aux sources habituelles
d’approvisionnement, ainsi qu’à celles qui ont une bonne réputation.

L’acheteur doit bien s’informer avant de s’adresser au fournisseur.

* Recueil et analyse des prépositions

Avant de choisir un fournisseur, l’acheteur doit examiner les différentes offres et


sélectionner des entreprises préliminaires dont les propositions paraissent
intéressantes dans un premier temps.

3- Négociation et choix du fournisseur :

Lanégociti affinercolmpistfu meilurcopsb quelsramifon?


7
4- Suivi de la commande et de la livraison

* La commande

Pastiondelcm * La livraison
Suivdelacomn (S’asureqlfonivyédcpti,g)
Réception de la livraison

Contrôle qualitatif Contrôle quantitatif

 Signer les décharges présentées;

 Identifier et enregistrer toutes les marchandises qui entrent;

 Informer les achats, le magasin (s’il n’en dépend pas) ;

 Mettre le plus rapidement possible ces marchandises à disposition :


8
5- Le règlement

- La facture parvient à l’entreprise, soit au service achats, soit au service


comptabilité directement. Quand les deux contrôles de réception sont
effectués, il convient d’en administrer le règlement au plus vite selon les
conditions de paiement prévues.

- Le règlement n’est effectué que si les éléments réceptionnés correspondent


aux conditions convenues avec le fournisseur.

6- Evaluation des performances du fournisseur

Lefournisa-tlhégm? Tableudorspvinmt
 L’AUDIT DU CYCLE D’ACHAT

 DEFINITION DE REVISION DES COMPTES :

Elle consiste à vérifier les soldes comptables avant d'éditer le bilan. Ce contrôle doit
être fait au moins une fois par an au moment de la clôture de l'exercice. Cependant, la

9
plupart des comptes seront vérifiés en cours d'année pour alléger la révision de fin
d'exercice.

 REVISION DES COMPTES (CYCLE D’ACHAT)

Les contrôles substantifs mis en œuvre dans le cadre de la révision des comptes vont
porter notamment sur :

ESREXEPHGAAURULASTTRIOIIVTE E X H A U S T IV E D S E N R G IS T R E M N T S
L’LE’EVEXAIDLSUTSETNICO N R E G U L A R IT E D S E N R G IS T R E M N T S L ’E X IS T E N C D E S O L D E S F O U R N IS E U R S S E P A R T IO N D E S X E R C I E S
LADDNEEPSSDDREEOOSSELLSDDEESSN TA IO N L ’E V A L U T IO N D E S O L D E S F O U R N IS E U R S
L A P R E S N T A IO N D E S C O M P T E S T L ’IN F O R M A T IO N F O U R N IE N A N E X
EEFEOXNNURRRRCNGIGIIISESSSTTERRUEERS
F D O U E M R S E N N I C S T O S E UM R S P T E S T
M EN TS
L’IN F O R M A T IO N
F O U R N IE N
AN EX 1. EXHAUSTIVITE DES ENREGISTREMENTS :

Pour tester l’exhaustivité des enregistrements, l’auditeur met généralement en


œuvre une circularisassions des fournisseurs. En fonction des flux de l’exercice.

10
L’auditeur s’intéresse également aux soldes des comptes fournisseurs débiteurs, qui
peuvent résulter d’un double règlement ou d’une facture non enregistrée.

2. REGULARITE DES ENREGISTREMENTS :

Pour valider le rattachement à l’entreprise des opérations enregistrées, l’auditeur


procède à des sondages sur la justification des charges comptabilisées sur la
période.

3. SEPARATION DES EXERCICES :

Pour apprécier le rattachement des charges à la bonne période, l’auditeur met en


œuvre des sondages suivants :
o Sondage sur les derniers achats de l’exercice afin de s’assurer que ses achats se
rapportent tous à l’exercice clos.

o Sondage sur les premiers achats de l’exercice suivant afin de s’assurer que la
comptabilisation de certaines charges n’a pas été différé sur l’exercice suivant.

o Sondage sur les dernières réceptions de l’exercice pour s’assurer que les dernières
entrées ont été comptabilisées en charges sur l’exercice, et sur les premières
réceptions de stocks de l’exercice suivant pour vérifier que les charges
correspondantes n’ont pas été enregistrées sur l’exercice clos.

o Sondage sur les avoirs obtenus des fournisseurs au cours de l’exercice suivant afin
de s’assurer qu’ils correspondent à des transactions de l’exercice audité.

o Examen des remises et ristournes à recevoir par l’entreprise au titre des volumes des
achats réalisés pour vérifier qu’elles ont été enregistrés à la clôture.

o Examen de la justification des comptes de factures non parvenues afin de vérifier


qu’elles correspondent à des prestations ou des livraisons réalisées au cours de
l’exercice.

11
o Contrôle de cohérence par comparaison avec l’exercice précédent, des principales
catégories de charges faisant l’objet de factures non parvenues en fin d’exercice.

4. L’EXISTENCE DES SOLDES FOURNISSEURS :

L’auditeur peut examiner la justification des comptes fournisseurs en procédant aux


travaux suivants :
o Examen du rapprochement entre la balance auxiliaire fournisseurs et la balance
générale, puis vérification de justification des écarts pouvant exister.

o Réalisation des sondages sur des comptes fournisseurs pour s’assures que chaque
composante des soldes sélectionnés est justifiée et concerne bien l’entreprise.

5. L’EVALUATION DES SOLDES FOURNISSEURS :

L’auditeur recense les dettes libellées en devises et vérifie qu’elles font l’objet d’une
réévaluation correcte à la clôture.

6. LA PRESENTATION DES COMPTES ET L’INFORMATION


FOURNIE EN ANNEXE :

L’auditeur s’assure notamment qu’il n y a pas de compensation entre les soldes


créditeurs.
Il vérifie par ailleurs que les informations significatives relatives au cycle achat sont
données en annexe : ventilation des dettes, engagement de crédit-bail mobiliers, …etc.

12
 CONCLUSION

Vu la sévère concurrence des marchés et vu les techniques modernes de gestion


et de contrôle, l'entreprise de nos jours investie de plus en plus dans le domaine de
l'information, afin de progresser, de réaliser et de minimiser les dépenses et les risques.
Parmi ces techniques, on trouve l'audit qui est avéré au fils du temps comme un outil
indispensable et occupe une place importante au sein de l'entreprise.
En effet, à cet égard, l'audit qui élément de gestion, a pour intérêt la croissance, la
rentabilité et par conséquent la bonne performance de l'entreprise.

13
 BIBLIOGRAPHIE

1. https://www.l-expert-comptable.com/dossiers/reviser-ses-comptes.html

2. https://fr.slideshare.net/SaadAbouElKalam/cours-de-l-audit-comptable-et-

financier-copy

3. https://fr.linkedin.com/pulse/definition-et-fonctions-du-cycle-achats-jonathan-

gnagbo )

4. https://fr.slideshare.net/Naitouaziz/audit-achat

14
15