Vous êtes sur la page 1sur 6

CHAPITRE I : JUGEMENT CLINIQUE

1. Observation de l’élimination digestive


A. Examen macroscopique

Fréquence et consistance selles Coloration anormale Odeur = Anormal Autres à observer


Aspect normal : - Jaunes : enfant au sein Influencée par : - Présence de pus
- Couleur : brun-pale à - Vertes : - Flore microbienne - Présence de mucus, glaire
foncé l’influence de l’alimentation - Prise de médicaments - Présence de sang (odeur ++)
- Forme : Diamètre du Prise d’antibiotique - Présence de sang digéré - Présence de débris
rectum - Noires : médicaments, fer, - Présence d’infection alimentaire non digérés
- Odeur : nauséabonde bismuth1, mélaena2 - Présence de parasites
- Quantité : 150 gr/J - Présence de sang rouge :
- Aspect : homogène, hémorragie récente dans le gros
moulées intestin, rectum, anus
- Décolorées : blanchâtre :
affection du foie et des voies
biliaires

B. Symptômes et plaintes associées

La douleur Aspect de l’abdomen


Faire préciser la D+ par le patient : - Tendu
- Localisation, rythme, la durée - Ballonnement (flatulence4 ou météorisme5)
- Les circonstances d’apparition et de disparition
- Le caractère : crampes, colique3
- Troubles fonctionnels : constipation, diarrhée

1
Bismuth : complément en fer
2
Mélaena : Présence de sang digéré : hémorragie voies digestives supérieures
3
Coliques
4
Flatulence :
5
Météorisme :
C. Examens réalisés sur les selles

Examen microscopique Examen parasitologique Examen bactériologique Examen chimique


Recherche de : 2 diagnostics : Indication : diarrhée Recherche de sang occulte11 :
- Débris alimentaires, résidus - Par examen macroscopique : (intoxication alimentaire) suspicion d’hémorragie digestive
- Fibres musculaires oxyures7, anguillule8
- Graisses et dérivés - Par examen microscopique :
- Cellulose6, amidons amibes9, trichomonas10
- Cellules épithéliales
- Mucus
- GR, leucocytes

2. Problèmes liées à l’alimentation digestive et programmation des interventions

 Colite : inflammation du gros intestin ou colon


 Cyballes : petites selles dures arrondies sèches
 Entérite : inflammation de la muqueuse intestinale, particulièrement de l’intestin grêle
 Flatulence : accumulation de gaz dans une cavité naturelle en particulier le colon
 Fécalome : masse fécale durcie coincée dans le rectum
 Gastrectomie : restriction partielle ou total de l’estomac
 Fléus : affection dans laquelle tout mouvement du tube digestif cesse. L’intestin semble paralysé.
 Méléna : Emission du sang digéré dans les selles, colorées en noir par les produits de la dégradation de l’hémoglobine

6
Cellulose :
7
Oxyures
8
Anguillule :
9
Amibes
10
Trichomonas
11
Occulte :
A. La constipation : Diminution de la fréquence habituelle des selles, accompagnée d’une défécation difficile ou incomplète et/ou de l’émission de
selles durs et sèches

Caractéristiques Facteurs favorisants Interventions infirmières


1. Anamnèse infirmière :
- Habitudes d’élimination digestive
- Rechercher cause
- Observer surveillance du transit
COQA + Fréquence
- Régime alimentaire riche en fibre
Boire 2L liquides/J
- Répondre rapidement aux demandes
- Fixer un horaire régulier d’élimination
- Respect de l’intimité
2. Sur PM
- Laxatifs doux (P.O)12
- Fleet (Voie anale)
3. Si fécalome
- Examen digital du rectum
- Fractionner et ôter le fécalome
4. Si D+ rectale :
- Lubrifiant localement
- Compresses fraiches
- PM : anesthésique local

12
P.O :
B. La pseudo-constipation : Autodiagnostic de constipation et utilisation de laxatifs, de lavements et de suppositoires pour assurer une élimination
intestinale quotidienne

Caractéristiques Facteurs favorisants Interventions infirmières


- Habitudes et attentes quant à
l’élimination intestinale du patient
- Expliquer les dangers à l’utilisation trop
fréquente de laxatif
- Informer et éduquer le patient

C. La diarrhée : Emission de selles molles non moulées

Caractéristiques Facteurs favorisants Interventions infirmières


- Observer les selles et évaluer les pertes
- Maintenir un équilibre hydrique
- Rechercher les facteurs étiologiques13
- Eviter liquides trop chauds/froids
- Prévenir l’atteinte à l’intégrité de la peau

D. L’incontinence fécale : changement dans les habitudes d’élimination intestinale, caractérisé par l’émission involontaire de selles

Caractéristiques Facteurs favorisants

13
Etiologique :
CHAPITRE II : PRESTATIONS DE SOINS SPECIFIQUES

1. Le lavement

= Introduction d’un liquide en plus ou moins grande quantité dans l’intestin par l’anus à l’aide d’une sonde rectale BUT évacuateur, thérapeutique et de
diagnostic.

3 sortes de lavements :

Lavement huileux Lavement évacuateur Lavement Lavement opacifiant


médicamenteux
Introduction d’1 grande quantité de liquide Introduction d’une Lavement d’eau rendue radio-opaque
BUT : favoriser l’évacuation du contenu solution par du baryum (poudre blanche)
intestinal médicamenteuse
Comment ? par dilution ou ramollissement BUT : rendre le gros intestin opaque aux
des matières fécales et stimulation du Rx en vue d’un examen radioscopique et
péristaltisme14 radiographique
1. Constipation chronique 1. Constipation Quantité : 200-300 ml
2. Le fécalome (=amas de 2. Avant une intervention chirurgicale
selles durcies) 3. Avant un examen radiographique
3. Autre indication médicale 4. Avant une anesthésie
éventuellement 5. Avant une rectoscopie/ colonoscopie
6. Avant un accouchement
7. Après un lavement baryté chez les
patients
8. Après une hémorragie digestive
haute

14
Péristaltisme :
Lavement évacuateur
Indications Contre-indication Eléments à prendre en considération
1. Constipation 1. Contre- indication formelle 1. Volume
2. Avant une intervention chirurgicale pression => perforation intestinale => péritonite Adulte : 1 à 2 L = Grand lavement
3. Avant un examen radiographique Enfant : 50 ml (nourrisson) à 250 ml (10 ans)
4. Avant une anesthésie - Occlusion
5. Avant une rectoscopie/ colonoscopie - Appendicite 2. Température
6. Avant un accouchement T° de l’organisme : 38-38,5°
7. Après un lavement baryté chez les 2. Autres :
patients 3. Pression
8. Après une hémorragie digestive haute  Lors de risques d’avortement spontané Adulte : Bock à 40 cm au-dessus du plan du lit
 Lors d’hémorragies utérines Enfant : Bock à 20 cm au-dessus du plan du lit
 Lors d’hémorragies intestinales
 Lors de fistules15 recto-vaginales 4. Le produit à administrer
 Lors de sutures intestinales récentes - Eau du robinet
 Lors d’un état général déficient - Eau savonneuse (1-2 cuillères)
- Eau salée : 9 gr de NaCl/L
= Lavement au sérum physiologique
- Eau avec un produit médicamenteux

15
Fistules :