Vous êtes sur la page 1sur 4

7/3/2014 Cours : Les systèmes oscillants et leurs caractéristiques

Les systèmes oscillants et leurs caractéristiques

Objectifs :
Beaucoup de systèmes de la vie courante, comme les suspensions d’une automobile ou
d’un vélo tout terrain, le balancier d’une horloge, les ponts suspendus sont des
systèmes mécaniques oscillants.

L’étude de leurs caractéristiques communes (période, fréquence et amplitude) et de


leur mouvement (oscillations amorties ou non) permet d’améliorer leur fonctionnement.

1. Définition

Un système mécanique oscillant est un système mécanique qui a un mouvement


périodique autour de sa position d’équilibre stable.

Par exemple, les suspensions d’une automobile ou d’un vélo tout terrain, le pendule, un pont
suspendu ou encore un système solide-ressort sont des systèmes mécaniques oscillants.

Remarque : Le mouvement des planètes est bien périodique ; néanmoins, ce mouvement est
unidirectionnel (il s’effectue toujours dans le même sens) : ce n’est donc pas un système
mécanique oscillant.

La période d’un système mécanique oscillant est le plus petit intervalle de temps
que le phénomène met pour se reproduire identiquement à lui-même au cours du temps.
Notée T, la période s'exprime en secondes (s).

La fréquence d’un système mécanique oscillant est le nombre de période(s) de ce


système par seconde. Elle est notée f et s'exprime en Hertz (Hz) dans le système
international. On peut rappeler que .

L’amplitude du mouvement est l’écart maximum ou minimum par rapport à la position


d’équilibre stable. Par exemple, l’amplitude d’un pendule simple est l’angle maximum
entre le pendule et la verticale atteint au cours du mouvement. Pour une suspension,
l’amplitude correspond à l’étirement maximum de la suspension.

Remarque : La notation de l’amplitude et son unité dépendent de la variable utilisée pour


décrire le mouvement.

2. Position d'équilibre

a. Définition

La position d’équilibre d’un système mécanique est la position pour laquelle le système
n’est soumis qu’à son poids et à la réaction de son support.

http://www.maxicours.com/W/cours/fiche/postit.php?oid=414114&imprimer=1&_eid=4meftjt2na3vrvhlmm0alqmgi3 1/4
7/3/2014 Cours : Les systèmes oscillants et leurs caractéristiques
Remarque : À l’équilibre, la vitesse de tous les points du système est nulle.
Lorsque le système oscille, il n’est plus à l’équilibre : il y a alors écart à l’équilibre (condition
d’écart à l’équilibre).

b. Types d'équilibre

• Équilibre stable

Si le système est écarté de sa position d’équilibre stable (ou de repos), il tend à y


revenir.

• Équilibre instable

Si le système est écarté de cette position d’équilibre, le système n’y revient pas.

3. Types d'oscillateurs

Une oscillation est le trajet du système oscillant entre deux passages successifs
(dans le même sens) par sa position d’équilibre stable. La durée d’une oscillation est
donc égale à la période.

Un oscillateur est dit libre lorsqu’il n’est soumis à aucun apport d’énergie extérieure
après sa mise en mouvement.

a. Oscillateur libre non-amorti

L’amplitude de l’oscillateur est constante dans le cas d'on oscillateur libre non-
amorti.

Remarque : Réellement, un oscillateur est toujours amorti du fait des forces de frottements
fluides (action de l’air sur le dispositif par exemple).

b. Oscillateur libre amorti faiblement

L’amplitude d’un oscillateur amorti décroît au cours du temps. L’oscillateur est dit
amorti ou pseudo-périodique.

Caractéristiques des oscillateurs libres et amortis faiblement :

• Période propre : La période propre d’un oscillateur amorti est la période qu’aurait
l’oscillateur en l’absence de frottement. Elle est notée T0 .

• Pseudo-période : La pseudo-période des oscillations amorties est la durée entre deux


passages successifs par la position d’équilibre (la trajectoire étant parcourue dans le même
sens). La pseudo-période est toujours supérieure à la période propre.

• Amplitude : L’amplitude d’un oscillateur faiblement amorti est la valeur maximum atteinte
pendant une période.

c. Amortissement fort

Lorsque l’amortissement est fort, l’oscillateur retourne très vite à sa position d’équilibre
stable ; il n’y a plus d’oscillations. Le régime est alors dit apériodique.

http://www.maxicours.com/W/cours/fiche/postit.php?oid=414114&imprimer=1&_eid=4meftjt2na3vrvhlmm0alqmgi3 2/4
7/3/2014 Cours : Les systèmes oscillants et leurs caractéristiques

L'essentiel

http://www.maxicours.com/W/cours/fiche/postit.php?oid=414114&imprimer=1&_eid=4meftjt2na3vrvhlmm0alqmgi3 3/4
7/3/2014 Cours : Les systèmes oscillants et leurs caractéristiques

http://www.maxicours.com/W/cours/fiche/postit.php?oid=414114&imprimer=1&_eid=4meftjt2na3vrvhlmm0alqmgi3 4/4