Vous êtes sur la page 1sur 21

LA

DISTILLATION
Master spécialisé Ingénierie des matériaux :
traitement, caractérisation et contrôle de qualité.
PLAN :
• Introduction
• Définition de la distillation
• Principe de la distillation
• Différentes types de la distillation
• Domaines d’application de la distillation
• Conclusion
HISTORIQUE :
• Ce procédé est connu depuis plus de 2000 ans et
semble-t-il mis en pratique industriellement depuis
au moins 500 ans comme en témoigne la Figure
présentant un appareil de bouilleur de crû servant à
produire liqueurs et autres boissons riches en
éthanol.

INTRODUCTION :
la distillation est la principale opération unitaire utilisée
industriellement pour la séparation et la purification des
mélanges de constituants chimiques.

Hélas, les azéotropes et les mélanges à faible volatilité relative qui se


rencontrent très souvent dans les déchets effluents industriels ne
peuvent pas être séparés par distillation conventionnelle.

Depuis plusieurs dizaines d’années de nombreuses études ont


contribué à la mise au point de procédés de distillation plus
performants et capables de séparer les mélanges complexes évoqués

DÉFINITION :
• La distillation : est un procédé de séparation de mélange de
substances liquides. Elle permet de séparer les constituants
d'un mélange homogène.
Sous l'effet de la chaleur, les substances se
vaporisent successivement, et la vapeur obtenue est liquéfiée
pour donner le distillat.

PRINCIPE :
La technique de distillation est basée sur le principe élémentaire
qui dit que
dans un mélange
« c’est le composé le plus volatil qui s’évapore en
premier ».
Elle peut être réalisée de plusieurs façons selon plusieurs critères. 
Elle se résume en deux actions :
v Chauffer un liquide impur ou un mélange de liquides pour
les transformer en vapeurs par ébullition.
v Condenser ensuite les vapeurs par refroidissement et
isoler les liquides purs.
DIFFÉRENTES TYPES DE DISTILLATION
• Il existe deux grands types de distillation: la distillation
continue et la distillation discontinue. 

A. La distillation continue
B. La distillation discontinue
C. La distillation sous vide

LA DISTILLATION CONTINUE
• Une distillation continue est une distillation où
le produit à distiller ainsi que la température ne
changent pas, car le mécanisme de distillation
est continuellement alimenté avec le produit a
séparer.
 
• La distillation continue est beaucoup utilisée dans
l'industrie, notamment pour la raffinerie du pétrole,
la fabrication d'encres, de vernis ou encore de colles .

• Cette technique est notamment utilisée dans la


production de bioéthanol(utilisé comme carburant
pour automobile).


LA DISTILLATION DISCONTINUE :
• Une distillation discontinue est une distillation où le mélange à séparer
est chargé une fois dans l'installation , au début, et les composants
de ce mélange sont distillés les uns après les autres.

• Il existe différents types de distillation discontinue:

v Distillation simple
v Distillation fractionnée
v Distillation sous pression réduite
v Hydrodistillation et entraînement à la vapeur

LA DISTILLATION SIMPLE :
• La séparation se fait grâce à la différence de volatilité (capacité
à s’évaporer selon la température) entre les constituants.

• Le bouilleur porte à ébullition de mélange : Les vapeurs


du composé
le plus volatil montent plus facilement
• Le condenseur transforme les vapeurs en liquide par
condensation
• Le distillation a une concentration plus élevée en
composé le plus volatil.

MONTAGE :
Le montage se fait en partant du support élévateur puis du ballon
de réaction et en déposant successivement la tête de distillation,
le réfrigérant, l’allonge puis le récipient.
Le démontage se fera dans l’ordre inverse.

DISTILLATION FRACTIONNÉE
• La séparation s’effectue par fractionnement. Le principe est le
même que la distillation simple mais se distingue par
l'utilisation d'une colonne de séparation, qui permet une
meilleure discrimination des constituants du mélange.
• Lorsque les vapeurs montent dans la colonne leur température
diminue.
• Elles ont tendance à se reliquéfier au contact des pointes de la
colonne de Vigreux.
• Le mélange étant devenu plus riche en composé volatil qu’à
l’origine, sa température d’ébullition diminue.


• Le mélange entre à nouveau en ébullition et les vapeurs
continuent à monter dans la colonne.
• La colonne à distillée est le lieu d’un équilibre liquide-vapeur où il
y a une succession de vaporisation-liquéfaction. En haut de la
colonne le mélange contient beaucoup plus de composé le plus
volatil.

DISTILLATION SOUS PRESSION
RÉDUITE
• La réalisation d’une distillation fractionnée sous pression réduite
est plus complexe qu’une distillation sous pression
atmosphérique. Elle présente néanmoins plusieurs avantages :
▫ Distiller des composés dont le point d’ébullition sous pression
atmosphérique est supérieur à 180 °C.
▫ Distiller des produits qui se dégradent à la chaleur ou qui
s’oxydent à l’air
HYDRODISTILLATION ET
ENTRAÎNEMENT À LA VAPEUR
• L’hydrodistillation et l’entrainement à la vapeur sont deux
techniques basées sur la distillation d’un mélange hétérogène
eau-composé organique.



DISTILLATION SOUS VIDE
• Certains produits sont trop peu volatils à pression ambiante ou
se décomposent avant de s'évaporer du fait de leur haut
point d'ébullition. Dans ce cas, la pression de l'installation est
réduite à l'aide d'une pompe à vide afin de réduire le point
d'ébullition

DOMAINES D'APPLICATION DE LA
DISTILLATION
• La distillation est la principale opération unitaire utilisée industriellement pour
la séparation et la purification des mélanges de constituants chimiques. Les
plus grands utilisateurs de ce procédé sont les industries du pétrole,
agroalimentaire et pharmaceutique

LA DISTILLATION D'HUILES
ESSENTIELLES EN MÉDECINE
• Les huiles essentielles, extraites des plantes par distillation à la vapeur d'eau,
sont utilisées comme remède depuis l'Antiquité

LA DISTILLATION
•PHARMACEUTIQUE
Essentielle à la préparation de la majorité des médicaments,
l'eau purifiée est l'unité la plus utilisée dans le domaine
pharmaceutique

LA DISTILLATION DU PÉTROLE
• La distillation du pétrole brut est réalisée en deux étapes
complémentaires
• La distillation atmosphérique : l’opération consiste à
séparer les différents composants d'un mélange liquide en
fonction de leur température d’évaporation
• La distillation sous vide : l’opération consiste à
séparer, sur le même principe que la distillation
atmosphérique, les produits lourds des résidus de produits
moyens en les soumettant à une deuxième phase de
distillation dite « sous vide ».

CONCLUSION
• La distillation est une des méthodes de séparation les plus
utilisées industriellement. Cette opération permet la
séparation et la purification des mélanges de constituants
dont les températures d'ébullition sont différentes, en
mettant à profit la différence de volatilité (capacité à
s'évaporer selon la température) des constituants puis en
réalisant une succession de condensations et de
vaporisations pour terminer par la récupération d'un des
constituants