Vous êtes sur la page 1sur 6

CORRECTION EXERCICE

THERMODYNAMIQUE 2

EXERCICE 1

1) LORS D' UN CYCLE ET UN FONCTIONNEMENT REVERSIBLE :

PREMIER PRINCIPE : DQ1+D Q2+ DW=0

SECOND PRINCIPE :

AVEC DQ1 = - MC DT , CE QUI PART DE LA POMPE EST NEGATIF.

TRANSFERT THERMIQUE CEDE PAR L 'EAU DU LAC :

-M C / T DT = DQ2 /TF

Q2 = TF M C LN (TC / T0)

Q2 = 280*4190*1000 LN (333 / 293) = 150 MJ.

TRANSFERT THERMIQUE REÇU PAR L 'EAU DE LA RESERVE :

Q1 = - M C (TC-T0) = -1000*4190*(333-293) = - 167,6 MJ.

TRAVAIL REÇU PAR LA POMPE :

W+Q1+Q2 =0

W= 167,6-150 =17,6 MJ.


2) variation d'entropie de la source froide qui reste à température constante Tf :
-Q2 / Tf
S = (-1,5 108 / 280) = -5,357 105 J K-1.
3) coefficient moyen de performance de la pompe :

rapport de la chaleur absorbée par la source chaude sur le travail fourni


|Q1| / W = 167,6 / 17,6 = 9,52.

Exercice 2

1. La pompe à chaleur fonctionne selon un cycle réversible de Carnot ; son


efficacité e vaut :

e= Q1/W = T/(T-T0)

avec T : température de la source chaude et T0, température de l'eau du lac

2.

Q1, transfert thermique reçu de la part de l'eau du lac ( source froide) :


Q1=Mc d.

 travail W fourni par le moteur de la pompe :

Q1(T-T0)/ T = Q1(1-T0/ T)

W = Mc (1-T0/ T) d

intégration : W= Mc[T1-T0)-T0ln(T1/T0)]

T1= 273+50 =323 K ; T0= 283 K

W=1000*4,18[323-283-283 ln(323/283)]=10 809 kJ.

3. En fournissant cette énergie à une résistance chauffante, l'élévation de


température aurait été de :

W= Qjoule= McT soit T = Qjoule/( Mc)=10809/4180=2,6°C.

Exercice 3

1)
lors d'un cycle et un fonctionnement réversible:
2) premier principe : Q+Q'+W=0

second principe :

avec Q = C dT et Q' = C dT'


dT / T + dT' / T' =0
puis intégrer sur la durée du fonctionnement

ln( Tf / T2) +ln( Tf / T1) =0


Tf² = T1 T2.
Tf = racine carrée (283* 373 )= 325 K ou 52°C.

Le moteur cesse de fonctionner lorsque les 2 sources sont à la même


température.

3) transfert thermique reçu par le moteur de la source chaude :

Q = C (T2-Tf)= 4 106 * (100-52)= 192 MJ

transfert thermique cédé à la source froide par le moteur :

Q' = - C(Tf-T1)= -4 106 * (52-10)= -168 MJ

3)travail fourni par la machine au milieu extérieur :

W+ Q+ Q'=0

W=-Q-Q' = C(2Tf-T1-T2)

W = 4 106 *(2*52-10-100)= -24 MJ

4. rendement du moteur :

conversion en travail de l'énergie thermique reçue = 24 / 192 = 0,125.


rendement théorique maxi , dans le cas où les températures des sources
restent constantes : Ꞃ=1-T1/T2 = 1 -283 / 373 = 0,24.
Exercice 4

1.

énergie néccessaire pour chauffer 0,5 kg d'eau de 15 à 30°C :

E (J) = masse kg fois Ceau (J.kg-1.K-1) fois différence de température

E = 0,5 *4180 * 15 = 31 350 J

énergie électrique consommée = puissance (watt) fois durée (seconde) =


500* 2*60 = 60 000 J

rendement : 31 350 / 60000 = 0,52

2. pour la glace : deux étapes

réchauffer la glace de -10 à 0°C sans fonte, même calcul que ci dessus

0,5 *2000 *10 = 10 000 J

puis fonte de 0,5 kg de glace à 0°C : (changement d'état physique)

chaleur latente fusion de la glace fois masse glace (kg)

0,5 *330 000 = 165 000 J

total : 175 000 J.

 en tenant compte du rendement, l'énergie consommée est :

175 000 / 0,5225 = 335 000 J

 durée : 335 000 / 500 = 670 s.

EXERCICE 5

1. le réfrigérateur :

Au cours d'un cycle le fluide reçoit le travail W , prend la chaleur Qf à la source


froide (aliments à refroidir) et cède la chaleur Qc à l'extérieur, source chaude. Au
cours de ce cycle l'énergie interne du fluide est nulle :
W + Qf + Qc= 0 avec Qc < 0 ; W et Qf >0

W = - Qf - Qc (1)

le second principe s'écrit : Qf / Tf + Qc / Tc négatif ou nul.

Qc<= -Qf Tc / Tf .

report dans (1) : W<= Qf [ Tc / Tf -1]

efficacité = énergie thermique enlevée à la source froide divisée par le travail


investi.

e <= Qf / W soit e <= Tfroide / (Tchaude- Tfroide)

si la machine est réversible on obtient l'efficacité maximale e = Tfroide / (Tchaude-


Tfroide)

e = 253 / (298-253 ) = 5,6 ( les températures sont en Kelvin)

2.
travail à fournir pour compenser les pertes : 20 000 /3600 = 5,5 J /s

or
e = 5,5 / W d'où W = 5,5 / 5,6 = 1 J /s soit 1W.

à chaque seconde le fluide reçoit : Qi + W =5,5 +1 = 6,5 J /s

soit 6,5 *3600 = 23 400 J rejeté à l'extérieur par heure

3. masse du fluide vaporisé:

450 000 J nécessaires pour vaporiser 1 kg de fluide

au contact de la source froide,

le fluide reçoit 1 J/s soit 3600 J/h : 3600/ 450 000 = 0,008 kg en une heure.

4. efficacité réelle :

5,6 / 2 = 2,8.
5. congelation du beurre :

3 étapes dans le calcul :

 énergie transférée pour refroidir le beurre de 25 à 0° :

masse = 10 000 kg ; c = 2100 J /kg /K et 25 ° d'écart

10 000 * 2100 *25 = 5,25 108 J

 changement d'état physiqe à 0° C : 10 000 * 63 000 = 6,3 10 8 J

 refroidir le solide de 0 à -20°C : 10 000 *1500 *20 = 3 10 8 J

total : 14,55 10 8 J.

diviser par l'efficacité réelle pour avoir le travail investi : 14,55 108 / 2,8
= 5,2 108 J = 144 kWh

(1 kWh = 3,6 106 J)