Vous êtes sur la page 1sur 42

Nan/124/Une(ok) 29/03/2002 16:30 Page 1

Nantes
N°124 - avril 2002

le magazine de l’information municipale Passion

Enquête sur les commerces


de l’agglomération nantaise
MpNtes Pass 24/ SOMM 29/03/2002 12:33 Page 3

sommaire

5
Projet d’extension un mois d’actualité
du passage p 16 Un petit journal dans le journal.
Pommeraye Le tour d’horizon de l’actualité nantaise.
Le célèbre passage couvert nantais 13
devrait être flanqué d’ici 2006
d’une nouvelle aile donnant sur la ville
la rue Santeuil, dans un total respect L’actualité
de ce monument historique. de la vie municipale.
Le point sur le projet. La Communauté urbaine adopte
son budget
Projet d’extension
du passage Pommeraye
Un pôle pour les biotechnologies Restauration achevée pour l’église
sur l’île de Nantes Notre-Dame de Toutes-Aides
Une nouvelle halle pour la Beaujoire
Concertation
pour les nouvelles lignes de tram
Le conseil de la Feu vert pour le “Zénith”
Communauté urbaine et le stade d’athlétisme
a approuvé la décision
d’aménager un pôle 20
d’activité dédié
aux biotechnologies
quartiers
L’actualité
sur une partie des
terrains actuellement
p 32 de la vie quotidienne.
L’église Saint-Luc,
occupés par édifice remarquable du XXe siècle
l’entreprise Alstom, Les médiateurs bénévoles
au cœur de l’île des Dervallières
de Nantes. Explication. Le “steel-band” de la Petite-Sensive
Une Maison des Jeux
au Champ de Mars
L’expo Regards croisés sur Bellevue

Festival étudiant au 26
Théâtre universitaire dossier
p 36 Du 22 avril au 4 mai, le Festival
universitaire va montrer une
Enquête sur les commerces
de l’agglomération nantaise
cinquantaine de spectacles montés
par 450 étudiants. Une profusion de 32
projets qui reflètent les activités du TU,
lieu désormais incontournable du Nantes métropole
paysage culturel nantais. Événement. L’actualité de l’Ouest
Atlantique.
Un pôle biotechnologies sur l’île de Nantes
Mobilisation pour l’Agence européenne
de sécurité maritime
Espaces verts,
la carte de la protection 36
biologique sortir
Pour entretenir et protéger les 1 000 hectares
L’actualité
de verdure de la Ville, le SEVE privilégie
de la vie culturelle.
une approche écologique durable adpatée Festival au Théâtre universitaire
à chaque site. Tous les conseils pour Plissé Dansé à Graslin
“jardiner propre”. Le guide de vos sorties, l’agenda
p 46 musique, théâtre, danse, expos,
jeune public…

Nantes Passion. 46
Directeur de la publication : Jean-Marc AYRAULT.
Co-directeur de la publication, directeur de la communication : Guy LORANT. détente
Rédacteur en chef : Philippe BOUGLÉ.
Rédaction : Loïc ABED-DENESLE, Noèle B., Rodolphe DELAROQUE, Jean-Noël FÉVRIER,
L’actualité de vos loisirs.
Michaël GHEERBRANT, Sandra RATAUD, Cécile ROMER. Espaces verts, la carte de la protection
Photos : Stéphan MENORET, Régis ROUTIER. biologique
Ont collaboré à ce numéro : Jacques CHANÉAC, Anne MATHIEU, Emmanuelle MORIN, Maya NICCOLI
Maquette : Laurent BEAUMONT-MCM.
Livres, disques du mois…
Mise en page : LE SQUARE DESHOULIÈRES. Impression, photogravure : ACTIS.
Régie publicitaire : Éditions Scoop, 4 boulevard Jean-Moulin, 44000 Nantes,
tél. 02 40 95 11 11, fax 02 40 95 09 65.
50
Dépôt légal 2e trimestre 2002. Éditeur : Direction de la Communication, tél. 02 40 41 67 00.
Mairie de Nantes, 2, rue de l’Hôtel de Ville, 44094 Nantes cedex 1.
Nantes pratique
Stand. Général : tél. 02 40 41 90 00. http://www.nantes.fr – e-mail : dircom@mairie-nantes.fr Les numéros utiles, les infos service
Tirage : 147 000 exemplaires. ISSN : 1164-4125. pour bien vivre la ville.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 3
Nan/124/actu p5à10 29/03/2002 15:30 Page 5

un mois
d’actualité
élections

Présidentielle: mode d’emploi


Les électeurs sont appelés aux Ces titres doivent être en cours de va-
urnes pour l’élection présidentielle, le lidité à l’exception de la carte d’iden-
21 avril pour le premier tour et le 5 mai tité ou du passeport. Même périmés,
pour le second tour. Pour orchestrer ils seront acceptés.
les opérations, le service Affaires élec- Pour voter par procuration, l’électeur
torales et militaires de la Ville se mobi- doit faire une démarche auprès du tri-
lise. Des renforts viennent prêter main bunal d’instance, ou d’un commissa-
forte aux 11 agents que compte le ser- riat de police ou encore de la gendar-
vice en temps normal. Et le jour J, en- merie. Les pièces à fournir étant diffé-
viron un millier d’agents sera à pied rentes selon les situations, il est
d’œuvre pour tenir les bureaux de vote. conseillé de se renseigner avant de se
Près de 180 000 électeurs sont ap- déplacer. Toute procuration doit être
pelés à se déplacer dans les 202 bu- justifiée (raison de santé, obligation
reaux de vote de la ville, répartis sur professionnelle ou familiale, va-
47 sites. Parmi eux, on comptabilise cances...) et des justificatifs seront de-
17 604 nouveaux inscrits (contre 14 mandés. Si pour des raisons de santé,
276 l’an passé). Dans le cadre de la 18 ans est maintenant systématique, cadre du Parcours de citoyenneté. vous ne pouvez vous déplacer, la pro-
mise à jour des listes électorales, à via le recensement réalisé pour l’Ap- Pour voter, il suffit de se présenter à curation pourra être établie à votre do-
noter que l’inscription des jeunes de pel à la défense nationale dans le son bureau de vote qui sera ouvert de micile par un officier de police judi-
8 h à 19 h, en présentant si possible sa ciaire auquel vous devrez remettre un
carte d’électeur et obligatoirement certificat médical ou autre justificatif.
une pièce d’identité (carte nationale Un conseil : ne pas attendre le dernier
d’identité, passeport, permis de moment pour effectuer les formalités.
conduire, titre de transport de la SNCF Pour en savoir plus, consulter le site
avec photographie, carte d’invalidité Internet de la Ville de Nantes:
civile ou militaire avec photographie...) http://www.nantes.fr

voile
Coupe de l’America
Les quatre régatiers nantais, équi- chaque membre de l’équipage assure
piers au sein du Défi français, conti- un suivi logistique et technique. Pro-
nuent de préparer, dans le cadre d’un chaine étape : la mise à l’eau, en mai,
programme intensif, la coupe de du class America, construit au chan-
l’America à Lorient. Aux sorties d’en- tier Multiplast à Vannes. Pour Thierry
traînement en mer succèdent les et Olivier Douillard, Fred Guilmin et
phases de développement à terre, où Luc Pillot, l’aventure continue !

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 5
Nan/124/actu p5à10 29/03/2002 15:31 Page 6

un mois
d’actualité
tourisme

Visiter Nantes avec son portable


L’Office de tourisme de Nantes pro- endroit clé à l’autre de la ville. Cathé-
pose depuis mars un service innovant drale, château des ducs de Bretagne,
permettant de découvrir le cœur histo- place du Bouffay, rue Kervégan, île Fey-
rique de Nantes grâce à son téléphone deau, passage Pommeraye, place
mobile. Royale et le cours des Cinquantes-
Pour l’utiliser, il suffit de se procurer la Otages font l’objet d’une balade cultu-
carte Allovisit et son code personnalisé relle agrémentée de documents so-
diffusés gratuitement auprès des offices nores et d’interviews de personnalités
de tourisme, aéroports, gares et hôtels… nantaises dont Jacques Demy. Autre
Ensuite, pour un coût de 0,34 € la mi- avantage : la bande annonce est dispo-
nute, vous composez le 0 892 682 511 nible en permanence, jour et nuit.
et suivez votre propre itinéraire touris- Nantes est ainsi la première ville à tes-
tique au gré des touches de votre clavier. ter en libre accès la carte Allovisit à
Le circuit proposé comporte sept étapes l’échelle de son centre-ville.
de deux minutes chacune menant d’un Renseignements : 02 40 20 60 00.

mémoire aventure

L’Odyssée Atlantique du Belem


Un
conservatoire Depuis son départ de Nantes le 10
vivant février dernier, le Belem, après avoir
des métiers
du livre.
quitté Dakar le 14 mars, dernière es-
cale avant la grande traversée de l’At-
lantique, a fait route vers le Brésil. Le
trois-mâts barque devait accoster le
port de Belem à Pâques avant de ga-
gner, en ce mois d’avril, Macapa, en
Amazonie, puis Cayenne, en Guyane.
Le 8 mai, l’escale de Saint-Pierre de la
Portes ouvertes au Musée Martinique aura une forte valeur sym-
bolique. Le Belem participera au cen-

de l’imprimerie tenaire de l’éruption de la Montagne


ILLUSTRATION LEPATOU

Pelée, tragédie dont il fut témoin en


1902. C’est la première fois depuis
Le Musée municipal de l’impri- de la Médiathèque, il présente ses 1907 que le voilier nantais accostera
merie (24, quai de la Fosse) pro- collections et ses savoir-faire sur dans ce port.
pose une journée portes ouvertes quelque 700 m2. Les techniques qui Vous pouvez suivre l’odyssée du Be- Plus d’infos :
samedi 4 mai de 10 h à 12 h et de y sont réunies permettent de fabri- lem sur le site internet www.nantes.fr www.belem-odyssee.com
14 h à 18 h. quer un livre complet : papier, texte,
Près de 160 000 visiteurs ont déjà illustration, reliure, dorure, selon des
franchi les portes du Musée de l’im- méthodes qui, pour certaines, sont à
primerie depuis son ouverture en dé- jamais révolues. salons
cembre 1986. Pourtant, combien de Une trentaine de professionnels tra- Vélo. La FUBicy, Fédération française des usagers de la bicyclette, organi-
Nantais connaissent-ils ce lieu vailleront ce jour-là devant le public.
se sa 4e journée d’étude le 12 avril à la Cité des congrès, sur le thème du
chargé d’histoire, véritable conser- À noter également que le musée pré-
choix du vélo comme mode de déplacement, pour aller au travail ou faire ses
vatoire vivant des gestes et des mé- sente, du 4 au 31 mai, une exposition
tiers du Livre, de Gutenberg (environ d’œuvres réalisées par des impri- courses… Entrée payante sur inscription. Le 13, entre 9 h et 11 h 30, balade
1440) jusqu’à la fin du XXe siècle ? meurs. à vélo gratuite à travers Nantes. Contact : Association Place aux Vélos.
Niché dans les entrailles du bâtiment Renseignements : 02 40 73 26 55. Tél : 02 40 20 04 00. Internet : www.fubicy.org

6 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
Nan/124/actu p5à10 29/03/2002 15:31 Page 7

exposition

Gérard Voisin expose au Château


Prolongeant l’exposition organisée dans la cour du château.
l’été dernier à Sarrebruck dans le Le visiteur pourra également découvrir
cadre du jumelage de Nantes avec la une sélection d’objets (dessins et li-
ville sarroise, le musée du château des thographies de Corneille, peintures de
ducs de Bretagne présente, du 20 avril Bram Van Velde, photographies de
au 30 septembre, une exposition sur le Doisneau...) collectionnés par le
parcours artistique du sculpteur et sculpteur durant un demi-siècle. L’ex-
poète nantais Gérard Voisin. position donnera lieu, en présence de
Des premières œuvres sur bois datant l’artiste, à un cycle de visites, confé-
des années 1960 aux bronzes récem- rences, animations et ateliers de sen-
ment sortis des fonderies, une cen- sibilisation à l’univers de la sculpture,
taine d’œuvres exposée dans le bâti- du bois et de la glaise, auprès du
ment du Harnachement retracera la grand public et des scolaires.
carrière et les différentes époques de Exposition visible tous les jours
création de l’artiste. Certaines sculp- sauf le mardi, de 10 h à 18 h.
tures monumentales seront exposées Renseignements : 02 40 41 56 56.

mémoire jeunesse

La Remontée du sel fait étape Ram Dam à l’Ouest


à Saint-Sébastien Les 26, 27 et 28 avril, se tient l’édi- tiations sportives permanentes (esca-
tion 2002 de Ram Dam à l’Ouest, le lade, sports de combat...), des
Pour sa 5e édition, la Remontée du et en gabares organisé par l’ASPCAC rendez-vous vivement “déconseillé concerts, un festival de fictions
sel du Guérande sur la Loire, ce pé- (traduisez : Association de sauvegarde aux plus de 30 ans” co- courtes indépendantes,
riple de quatre semaines de la pres- du patrimoine du commerce ancien, organisé par le CRIJ une soirée hip hop avec
qu’île guérandaise et du parc de Brière du colportage et des fours à pain), fera (Centre régional info jeu- le Lieu unique, un défilé
jusqu’à Saumur en carrioles à cheval escale du 2 au 5 mai sur la plage de nesse) et la Cité des de mode et d’autres sur-
Saint-Sébastien-sur-Loire (boulevard congrès. Pour cet évé- prises.
des Pas-Enchantés), où elle sera ac- nement consacré aux Quant au stand de la
cueillie par l’association Loire pour passions des jeunes : Ville de Nantes, il pré-
Tous. Au programme, ateliers pédago- culture, sport, vacances, sentera l’opération Initia-
giques, dégustation d’anguilles et de citoyenneté et engage- tive Ville - “le prix des
produits du terroir, contes et chants de ment, mobilité... la Cité jeunes qui font bouger la
marins, bal guinguette... des congrès va de nou- ville” - avec une exposi-
Contact : Loire pour Tous - Maison veau vibrer trois jours durant avec tion des lauréats 2001, le collectif de
des associations, Rue Anatole-de- “des infos, une expo et des démos”. plasticiens nantais “7 ou vu”.
Monzie - 44200 Nantes. Parmi les temps forts, le “Marché” de Contact : 02 51 88 20 00. Internet :
Tél/fax : 02 40 47 52 50. Ram Dam à l’Ouest, l’espace jobs www.ramdamalouest.com. E-mail :
Internet : www.loirepourtous.fr.st/ d’été, le cyber espace géant, des ini- infocongres@congres-nantes.fr

étudiants
La semaine-événement de l’Institut supérieur européen de gestion
Les étudiants de l’Institut supérieur festations grand public au programme: manche 28, théâtre lundi 29, nuit étu- Renseignements :
européen de gestion de Nantes (ISEG), opération “Une toile pour un toit” au diante en réseau dans 7 villes de ISEG - 28, rue Armand-Brossard -
font l’événement du 27 avril au 3 mai profit de Logement Fraternité samedi France le mardi 30, cirque, spectacles 44000 Nantes.
avec une semaine d’animations bapti- 27 place du Bouffay, rallye nantais (à de rue, structure gonflable et vols cap- Tél : 02 51 72 27 16.
sée “Formes et couleurs”. Cinq mani- pied, vélo, roller, skate, patinette...) di- tifs en montgolfière le mercredi 1er mai. E-mail : sei_2002@hotmail.com

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 7
Nan/124/actu p5à10 29/03/2002 15:32 Page 8

un mois
d’actualité
roller handball

Costantini de
Première fête de la glisse retour à Nantes
sur l’île de Nantes
La première grande Fête de la glisse
sera organisée à Nantes, le samedi 27
avril, sur l’Ile de Nantes, à proximité du
Palais des sports de Beaulieu.
De très nombreux pratiquants du roller
- une discipline sportive en pleine ex- Des
pansion dans notre région -, des ama- amateurs
teurs jusqu’aux compétiteurs de très jusqu’aux
haut niveau, sont attendus à ce grand compétiteurs
de haut
rassemblement organisé par le Co- niveau.

AGENCE STADIUM
mité 44 de roller skating et les clubs du
département.
Sur un parcours allant de la pointe de
l’île (CRAPA) jusqu’au bd des Martyrs- Daniel Costantini.
Nantais, en longeant la Loire et le Pa-
lais des sports, les randonneurs seront Un an après le Mondial de handball,
invités à ouvrir le circuit à 15 h 30. au cours duquel Nantes a accueilli
Puis ce sera au tour de la haute com- l’Équipe de France, Daniel Costantini,
pétition (manche de la Coupe du l’ex-entraîneur des Champions du
Monde et de la “French Cup”), à partir Monde, a accepté de parrainer un
de 16 h 30, avec une épreuve de grand tournoi de jeunes des quartiers,
25 km open, ouverte aux rollers très organisé par le HBC Nantes, en lever
confirmés, et un marathon spectacu- de rideau ( à partir de 10 h) du derby
laire, avec les “ stars “ de la discipline, l’une des meilleures de France, avec lage roller, ponctueront cette journée entre le HBCN et l’ASB Rezé, le
parmi lesquels plusieurs patineurs dix titres mondiaux. dédiée aux amateurs de la glisse. dimanche 21 avril.
professionnels de la région nantaise, De nombreuses animations, sur le vil- http://www.fetedelaglisse.com/ Contact : 02 40 48 79 72.

rendez-vous sportifs
Sur votre agenda subaquatique nantais - Piscine Léo- le 20 RINK-HOCKEY (N1) : NARH / L’Hermine / Maurienne SB -
d’avril… Lagrange Coutras - Gymnase du Croissant Palais des Sports de Beaulieu
le 13 BASKET-BALL (N2F) : ALPCM /
le 14 RUGBY (2e division fédérale) : 20 & 21 FOOTBALL : Tournoi des le 27 27 ROLLER SKATING :
Rouen - Gymnase du Coudray
SNUC / CS Meaux - Stade Pascal-Laporte 13, 15 et 17 ans - Stade de la Saint- Fête de la glisse - Ile Beaulieu
FOOTBALL (D1) : FCNA / Lorient - Médard-de-Doulon
VOLLEY-BALL (N2F) : Léo-Lagrange VB / 27 & 28 AVIRON : Régataïades -
Stade de la Beaujoire Louis-Fonteneau Clamart - Gymnase Gaston-Turpin le 21 FOOTBALL : Coupe France UNA - Stade nautique de l’Erdre
Télécom des quartiers - Stade de la
FOOTBALL : Challenge Christian ATHLÉTISME : 59e tour de Nantes - Beaujoire le 28 HANDBALL (N1F) : NLA / Les
Pouvreau - FC Toutes-Aides - FSGT 44 Herbiers - Palais des Sports de Beaulieu
Stade du RACC HANDBALL (N1M) : HBCN / Rezé -
du 17 au 20 FOOTBALL / Mondial Centre sportif Mangin-Beaulieu
RINK-HOCKEY : Tournoi international VOLLEY-BALL (N2F) : Léo-Lagrange VB /
de la Saint-Pierre : Plaines de jeux de Tulle - Gymnase Gaston-Turpin
minimes et cadets - NARH - l’Éraudière et de la Noë-Lambert le 23 BASKET-BALL (Pro B) :
Gymnase du Croissant L’Hermine / Saint-Quentin BB -
… et de mai
du 19 au 21 KENDO : Palais des Sports de Beaulieu
13 & 14 HOCKEY SUBAQUATIQUE: Championnats d’Europe - Palais des le 1er CYCLISME : Grand prix cycliste
Championnat de France - Centre Sports de Beaulieu le 27 BASKET-BALL (Pro B) : du muguet - Nantes Doulon Vélo Sport

8 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
Nan/124/actu p5à10 29/03/2002 15:32 Page 9

aviron universitaire natation

Les Régataïades
fêtent leur 20 ans
Vingt nations ont participé aux Jonelière et la Beaujoire, les 27 et 28
Régataïades internationales universi- avril. Parmi celles-ci, la République
taires de Nantes, depuis la création de tchèque, l’Italie, la Hongrie, la Rouma-
cette épreuve il y a... vingt ans. L’UNA nie ou encore l’Allemagne.
(Université Nantes Aviron), organisa- La représentation française sera éga-
trice de cette grande compétition an- lement de grande qualité, avec
nuelle, a tenté de les réunir toutes, l’équipe de l’Université de Nantes, et
pour fêter sa vingtième édition. la venue d’universités et grandes
Une quinzaine seront finalement pré- écoles de la France entière. Quatre
sentes au rendez-vous nantais, sur le
stade nautique de l’Erdre, entre la
cents rameuses et rameurs (dont la
moitié d’étrangers) sont attendus à Grand Prix international
Nantes pour cette compétition qui
compte parmi les plus importants ras-
semblements européens de l’aviron
des Maîtres
universitaire. Les “Maîtres” (nageurs de 25 à 90 l’ASPTT ; 2 records du monde et 3 re-
Tél/Fax : 02 51 12 58 81. ans et plus...) se retrouveront les 8 et 9 cords de France avaient été décro-
http://www.una.asso.fr mai à la piscine Jules-Verne pour la 9e chés.
e-mail : una@una.asso.fr édition du Grand Prix international de Tél/fax : 02 51 72 30 00,
Nantes. L’an passé, 250 nageurs http://perso.wanadoo.fr/
avaient répondu à l’invitation de nantes.asptt.natation

basket ball

Les championnats de France universitaires à Nantes


Deux mois à peine après avoir or- versitaires de basket ball, du 6 au 8 tendus, soit 62 matches pour l’attri-
ganisé l’épreuve nationale de karaté, mai, au Palais des sports de Beau- bution des titres 2002.
le Comité régional du sport “U” orga- lieu. Près de 600 compétitrices et Tél. 02 40 94 49 50,
AVIRON : Championnat inter-académie nise les championnats de France uni- compétiteurs de 34 équipes sont at- http://www.sport-u-nantes.com
FFSU - Stade nautique de l’Erdre
le 4 FOOTBALL (D1) : FCNA /
Bordeaux - Stade de la Beaujoire kendo football
Louis-Fonteneau
Championnats d’Europe du 16 au 21 avril Coupe de France
BASKET-BALL (N2F) : ALPCM / Evreux
Le Palais des sports de Beau-
télécom des quartiers
- Gymnase du Coudray
lieu s’apprête à accueillir, pour la L’étape nantaise de la Coupe de
HANDBALL (N1M) : HBCN / Falaise - première fois à Nantes, du 16 au France télécom des quartiers sera or-
Centre sportif Mangin-Beaulieu 21 avril, les championnats d’Eu- ganisée le dimanche 21 avril, au stade
rope de kendo (juniors et seniors, de la Beaujoire - Louis-Fonteneau, par
du 6 au 8 BASKET-BALL :
hommes et femmes, en individuel la Ville de Nantes, en partenariat avec
Championnat de France universitaires et par équipe), avec trois cents l’Office municipal du sport, le FCNA et
- Palais des Sports de Beaulieu athlètes combattants, en prove- la société Orange. 16 équipes de
8 & 9 NATATION : 9e grand prix nance de vingt-cinq nations. Lea- “moins de 13 ans” licenciés dans les
international masters - der en Europe, la France détient le clubs nantais et 16 équipes des quar-
Piscine Jules-Verne titre par équipe depuis 1989. tiers de la ville s’affronteront.
Tél. 02 41 73 32 55, http://www.ffjda.com/kendo/ Kendo.europe2002 Contact : 02 51 89 73 84.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 9
Nan/124/actu p5à10 29/03/2002 15:33 Page 10

un
un mois
mois
d’actualité
d’actualité
sécurité

Renforcement des moyens en centre-ville


Aux termes d’un avenant au Contrat Des effectifs
supplémentaires
local de sécurité* adopté vendredi 8 pour des missions
mars, 40 gardiens de la paix supplé- de sécurisation.
mentaires vont êtres recrutés d’ici à
2003 : 20 cette année, 20 l’année pro-
chaine. Les effectifs de police de l’ag-
glomération nantaise dépasseront les structures intervenant dans le do-
alors le chiffre de 1 000 agents. maine social : 1 poste en faveur du
S’y ajouteront 40 CRS, qui viendront SAMU social, 1 poste en faveur du
renforcer l’action de la brigade de gen- foyer St-Benoît, 1 poste et demi en fa-
darmerie (50 hommes) créée récem- veur de l’ADAVI, association d’aide
ment pour intervenir entre 14 heures et aux victimes, et 1 poste en faveur de
1 heure du matin dans le centre-ville et Médecins du Monde, pour venir en
les quartiers sensibles pour des mis- aide aux prostitué(e)s.
sions de sécurisation. Les moyens de lutte contre les tags
La dégradation de la situation dans le vont être renforcés, avec la création
centre-ville de Nantes a conduit d’une cinquième équipe de nettoyage.
d’autre part la Ville de Nantes à mettre
en place d’une équipe de quatre édu- les jeunes errants et les sans domicile ces personnes au foyer Saint-Benoît. *Le Contrat local de sécurité a été si-
cateurs de rue dans l’hyper-centre. Ils fixe. Des places supplémentaires vont Plusieurs postes de travailleurs so- gné en 1998 entre l’État et 13 collecti-
auront plus particulièrement en charge en outre être créées pour l’accueil de ciaux vont être créés pour renforcer vités locales, dont la Ville de Nantes.

santé

“Toutes pompes dehors” pour les enfants hospitalisés


La 3e édition de l’opération “Toutes Jeune Chambre économique, cette dans des maisons de retraite, dans Otages et de la rue de la Barillerie.
pompes dehors”, collecte de chaus- action est relayée cette année par l’as- des établissements scolaires, au Contact : AOPA - Fabienne Morillon
sures destinée à aider les enfants ma- sociation Onco Plein Air (AOPA). CHU et dans certains hôpitaux. Les - La Garne - 44860 Saint-Aignan-de-
lades du service onco pédiatrique du Des points de collecte seront mis à samedis 27 avril et 4 mai, un camion Grand-Lieu.
CHU de Nantes, se déroulera du 22 la disposition du public en mairie de collecte stationnera au croise- Tél : 02 40 65 54 81 ;
avril au 4 mai. Créée à l’initiative de la centrale, dans les mairies annexes, ment du cours des Cinquante- e-mail : AOPA44@aol.com

solidarité insertion
Violences envers les femmes “Un jeune, un parrain, un emploi”
Avec les concours nels et aux associations.
s’investit dans les quartiers sensibles
d’une douzaine de parte- En soirée, une confé- L’association “Un jeune, un parrain, agglomérations nantaise et nazai-
naires, l’association SOS rence-débat sur le thème un emploi”, qui a pour but de mettre rienne et de faire en sorte que 70 %
Femmes de Nantes se “D’une génération à en relation des jeunes diplômés à la d’entre eux trouvent une solution à
mobilise pour la semaine l’autre” pour tout public. recherche de leur premier emploi avec leur problème d’emploi à l’issue du
départementale sur les Des ateliers accueilleront un professionnel, qui les accompagne parrainage.
violences envers les 400 jeunes des collèges, et les conseille afin de leur faciliter À Nantes, les Dervallières et Malakoff
femmes, qui se déroulera lycées, et centres de loi- l’accès au monde du travail, a décidé sont les quartiers qui bénéficieront en
du 22 au 26 avril 2002 sur Nantes, sirs pour repérer avec eux ce qui per- d’étendre son action de parrainage premier lieu de cette action.
Saint-Nazaire et Châteaubriant. met de sortir des mécanismes de la auprès des jeunes des quartiers dits Tél : 02 40 47 00 83.
Temps fort le 25 avril à Nantes, avec violence. “sensibles”. L’objectif est de suivre 80 12, rue des Trois-Croissants
une journée réservée aux profession- Contact : 02 40 12 12 40. jeunes des quartiers prioritaires des 44000 Nantes.

10 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MPNtes Pass 24/VILL 29/03/2002 12:39 Page 13

la ville
l’actualité de la vie municipale

La Communauté
urbaine adopte
son budget
La Communauté urbaine de l’assainissement (74,2 millions d’euros). Il 242,1 millions d’euros, soit une augmentation
a adopté son premier budget est plus important que celui de la Région de 4,5%, alors que les taux restent inchangés
(717 millions d’euros) et plus de deux fois depuis trois ans. C’est bien l’accroissement
de plein exercice. Un budget plus élevé que celui de la Ville de Nantes de la richesse de l’agglomération qui finance
important, concernant (367 millions d’euros). L’importance de ce principalement son développement.
directement la ville budget, l’étendue des compétences propres Les ressources en provenance de l’État ont
à la Communauté font qu’aujourd’hui il n’est connu une évolution considérable entre
de Nantes et les Nantais, plus possible d’apprécier à leur juste mesure l’époque du District et celle de la Commu-
notamment en ce les actions engagées sur une année budgé- nauté : en 2000, le District avait reçu de
qui concerne les taire sans rapprocher le budget de la com- l’État une dotation globale de fonctionne-
mune considérée de celui de la Commu- ment (le principal apport de l’État aux col-
investissements prévus nauté urbaine. Il suffira, pour s’en convaincre, lectivités) de 85 F/habitant, soit 12,96 e ; en
sur le territoire communal. d’observer qu’en 2002, la Ville de Nantes 2002, elle recevra 68,7 e par habitant ! Par
prévoit 49,3 millions d’euros d’investisse- rapport à l’année dernière, les ressources en
ments nouveaux quand la Communauté en provenance de l’État sont en hausse de 3,5%.
prévoit 204, soit plus du quadruple (1). Elles ne représentent cependant que 20%
A N A L Y S E ▼ du total. Les emprunts seront limités à 18%.
Des ressources importantes
D’où la Communauté urbaine de Nantes tire- Soutien aux communes
e budget général de la Communauté t-elle ces importantes ressources ? Ce sont

L
et ambition communautaire
urbaine, adopté le 15 mars, s’élève d’une part, les entreprises, à travers la taxe La Communauté urbaine mobilise une partie
à 908 millions d’euros. Il est consti- professionnelle et le versement transports, prépondérante des ressources fiscales glo-
tué d’un budget principal de d’autre part les usagers, à travers, notam- bales de l’agglomération. Elle doit assurer
775 millions d’euros, dont 548,6 millions ment, les redevances d’eau et d’assainisse- d’importantes missions de proximité
d’euros de mouvements réels (3,6 milliards de ment, qui apportent à la Communauté la part (voirie, propreté, éclairage, aménagement de
francs) et de cinq budgets annexes, dont principale de ses recettes (55%). Le produit l’espace public) tout en portant les grandes


celui de l’eau (55,9 millions d’euros) et celui de la taxe professionnelle atteint Suite p. 14

Les dépenses
Les recettes Divers

Divers Déplacements
Gestion financière
(dont participations)

4% Eau
Emprunts 18 % et assainissement
13 %
7% Fiscalité
11 %
Gestion administrative
18 % 44 %
18 % Environnement
10 %
et cadre de vie
Usagers
11 % Solidarité intercommunale 13 % 8%
3% Développement urbain
20 % 2%
État
Enseignement supérieur et recherche Développement économique

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 13
MPNtes Pass 24/VILL 29/03/2002 12:38 Page 14

la ville
l’actualité de la vie municipale

Poursuivre l’aménagement de Donner des moyens aux pôles de proximité.


promenades le long des cours d’eau.

ambitions communautaires. Tel est le cadre Des moyens pour les pôles co-développement qui seront signés entre
dans lequel se sont situés les élus commu- Par ailleurs, les 10 pôles de proximité de la villes et communauté, les pôles auront une
nautaires au moment de faire leurs choix Communauté (dont 7 couvrent le territoire capacité d’investissement propre leur per-
budgétaires. de Nantes) vont bénéficier d’un budget de mettant d’effectuer des travaux de petits
fonctionnement total de 11,4 millions d’euros aménagements de l’espace public, tels les
Retour de fiscalité leur permettant d’assurer l’entretien de la aménagements de sécurité aux abords des
Tout d’abord, la Communauté a décidé de voirie, l’éclairage public, la propreté de l’es- écoles ou les aménagements de voirie en
retourner directement aux communes une pace public. Pour la Ville de Nantes, cette faveur des cyclistes etc. Pour la ville de
partie de ses recettes fiscales. Elle leur ver- somme s’élève à 4,6 millions d’euros. Nantes, ces investissements s’élèveront à
sera d’une part une attribution de compen- En outre, dans le cadre de contrats de 10,6 millions d’euros.
sation, destinée à compenser la perte de
recette fiscale liée à l’adoption de la taxe
professionnelle unique d’agglomération,
d’autre part, une dotation de solidarité com-
munautaire, destinée à faire profiter chaque
Des investissements
commune de l’augmentation de la richesse de portée communautaire
collective. Le montant total de ces dotations
est en hausse de 5,2% par rapport à l’année ● Déplacements et transports publics. consacrés. Ces fonds permettront notam-
dernière. Il s’établit à 84,5 millions d’euros, Le premier poste d’investissement prévu au ment d’acquérir de nouveaux autobus fonc-
dont 41,9 millions d’euros pour la Ville de budget communautaire concerne les trans- tionnant au gaz naturel, d’engager les pre-
Nantes. ports publics : 119,7 millions d’euros y seront mières dépenses liées à l’aménagement de la

Mettre en place le réseau haut débit. Poursuivre l’aménagement de la route de Vannes.

14 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MPNtes Pass 24/VILL 29/03/2002 12:39 Page 15

la ville

Aménager le campus du Tertre. Poursuivre le grand projet de ville sur Malakoff.

desserte ferroviaire Nantes-Vertou ou au pro- tées à ce secteur atteignent 4,2 millions nistrations et les centres de recherche. Pré-
longement des lignes de tram 3 vers le nord- d’euros, doublant par rapport à l’année vue également cette année, la construction
ouest et 2 vers le sud-ouest. Un nouveau dernière. Elles doivent permettre, notam- d’une nouvelle halle dans le parc des expo-
parc de stationnement sera construit au ment, d’amplifier les efforts de reconquête sitions de la Beaujoire.
Pré-Gauchet. des cours d’eau de l’agglomération et de ● Enseignement supérieur et recherche.
● Espace public. S’agissant de l’aména- poursuivre les aménagements de prome- La Communauté urbaine consacrera 5,4 mil-
gement de l’espace public, l’année 2002 doit nades au fil de l’eau. lions d’euros à la poursuite du réaménage-
marquer l’engagement de plusieurs projets ● Grands équipements. Jugés “d’intérêt ment du campus universitaire du Tertre. Elle
majeurs à travers des études opérationnelles communautaire” par plus des deux tiers du versera 3,6 millions d’euros de subventions
ou de premiers travaux. Sur l’île de Nantes, on conseil communautaire, les projets d’une d’équipement au bénéfice, notamment, de
notera les premiers travaux prévus sur le salle de spectacle de grande capacité (de l’ENITIAA, de l’École vétérinaire, de l’École
secteur du palais de justice. De même se type Zénith) et d’un stade couvert d’athlétisme nationale de la Marine marchande, de
poursuivront les projets sur Malakoff, le Breil- vont faire l’objet des premières études. Subatech, de l’IFREMER, de l’Institut des
Malleville, la route de Vannes, la place Sarrail, ● Développement économique. L’inves- matériaux. L’École supérieure de commerce
à Rezé, ou le boulevard des Pas-Enchantés, tissement principal dans ce domaine sera de Nantes, Audencia, bénéficiera d’une
à Saint-Sébastien, ou encore l’échangeur de sans conteste la mise en service du réseau subvention de fonctionnement de 1 million
Bellevue, sur le périphérique. haut débit de l’agglomération (réseau d’euros.
On notera également une forte augmentation O-Méga), pour lequel est prévue une somme Michaël Gheerbrant

des crédits en faveur du logement social de 8,15 millions d’euros. Une réalisation (1) On rapprochera également ce chiffre de la capacité
(4,1 millions d’euros). d’importance, reliant entre eux les établis- maximale d’investissement qu’avait l’agglomération
● Environnement. Les ressources affec- sements d’enseignement supérieur, les admi- à l’époque du District : 76 millions d’euros.

Assurer la gestion du port de l’Erdre. Apporter des moyens accrus à l’habitat social.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 15
MPNtes Pass 24/VILL 29/03/2002 12:40 Page 16

la ville
l’actualité de la vie municipale

Un projet d’extension
du passage Pommeraye
Le passage Pommeraye de l’imprimerie au plomb, les rotatives et les du XVIe (voir encadré), et la galerie médiane,
devrait être flanqué d’ici salles d’expédition d’où partaient au petit dans laquelle la Ville vient de faire l’acquisi-
jour les éditions du quotidien. tion des locaux de Moyon-Avenard.
2006 d’une nouvelle aile C’est ici que se situe l’essentiel du projet
donnant sur la rue Santeuil, d’extension du passage Pommeraye. Une Renforcer l’attractivité
dans un total respect opération immobilière étudiée par la du centre-ville
Socpresse en lien étroit avec la ville. Si la Ville a fait usage de son droit de pré-
du monument historique. emption (1) sur cette galerie d’art qui a cessé
Explication. 2 000 m2 de surfaces son activité en décembre dernier après
commerciales 117 ans de présence dans le passage
Le nouvel ensemble permettrait de créer Pommeraye, c’est parce qu’elle voit dans le
environ 2 000 m2 de surfaces commerciales, projet de la Socpresse une opportunité
A M É N A G E M E N T ▼ reliées au passage à chacun de ses trois unique, à un emplacement prestigieux, de
niveaux : la galerie haute (qui correspond au renforcer l’attractivité commerciale du centre-
rez-de-chaussée du n° 12), la galerie de la ville (lire aussi notre dossier page 26) et que
a Socpresse, société propriétaire Fosse où, dans les caves de Presse-Océan, la galerie Moyon-Avenard, localisée très exac-

L du quotidien nantais Presse-Océan,


possède rue Santeuil un ensemble
immobilier mitoyen du passage
Pommeraye. Trois immeubles au total.
Le n° 8, un ancien hôtel, est entièrement
sont enfouis les vestiges d’une maison noble tement à l’articulation des deux sites, est

occupé par la rédaction du journal. Il en est


de même du petit immeuble du n° 10. Quant
au 12 de la rue Santeuil, un bel immeuble du
début du XIXe siècle, il est en grande partie
désaffecté : 3 000 m 2 inoccupés, sans
compter les sous-sols qui jouxtent les niveaux
inférieurs du passage.
C’est ici que se trouvaient naguère, du temps

Un escalier monumental
Ouvert en 1843, le passage
Pommeraye est aujourd’hui
considéré comme l’un des
plus beaux passages couverts
du XIXe siècle en Europe. Une
réussite architecturale tirant
parti de la forte déclivité du
terrain : 9 m 40 de dénivelé
entre la rue de la Fosse et la
rue Santeuil, sur une longueur
de 134 mètres. “C’est de cette
difficulté même que jaillit l’idée
si heureuse d’un escalier
monumental distribuant sur
trois niveaux les galeries du
volume central.” (André Péron,
in Le Passage Pommeraye -
Coiffard libraire-éditeur).

16 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MPNtes Pass 24/VILL 29/03/2002 12:40 Page 17

la ville

1 500 m2 actuellement), les services de


Presse-Océan, y compris la régie publicitaire

ye et les ventes aujourd’hui excentrés sur la


zone industrielle de Saint-Herblain. 700 m2 de
logements dans les étages supérieurs com-
plèteront le programme. Pour accompagner
cette restructuration importante du centre-
ville, la rue Santeuil sera réaménagée en voie
semi-piétonne dans la continuité de la rue
Boileau.
Le montage opérationnel du projet est
particulièrement complexe, compte tenu
des contraintes du sous-sol et de
l’exiguïté des lieux pour réaliser le chantier.
On table cependant sur un début des
travaux à l’été 2004 et une livraison au
Les immeubles de Presse-Océan, rue Santeuil. printemps 2006.

stratégique pour la réalisation de ce projet, qui dans un total respect du monument historique (1) Le champion de ski nautique Patrice Martin,
intéresse déjà plusieurs enseignes nationales qu’est le passage Pommeraye”. qui vient de mettre un terme à sa carrière
et internationales. Les vestiges du vieux manoir seront mis en sportive, souhaitait y ouvrir un magasin. La Ville
valeur et la façade du n° 12 de la rue Santeuil lui a proposé une solution permettant de concilier
Objectif : printemps 2006 sera conservée. Quant aux deux autres son projet à court terme, tout en préservant
“L’aménagement, indique la Socpresse, sera immeubles, ils laisseront place à une nouvelle les possibilités de liaison entre les locaux
contemporain, mais se fera en harmonie et construction qui abritera, sur 2 000 m2 (contre de Presse-Océan et le passage Pommeraye.

Le mystère du vieux manoir


C’est une étrange bâtisse Louis Graslin acquit en 1776
engloutie dans une cave sombre pour urbaniser un nouveau
et poussiéreuse, au 2e sous-sol quartier de Nantes qui allait
de Presse-Océan. Colonisés porter son nom.
par les toiles d’araignée et Fenêtres en pierre, clés
les chauves-souris, ce sont de voûtes, piliers de cheminée,
les vestiges, arasés et enfouis puits, escalier en colimaçon…
lors de la construction du toutes ces traces remarquables
passage Pommeraye, d’une du passé de Nantes seront
maison noble du XVIe siècle : sauvegardées et accessibles
le manoir de Bouvet, parfois au public.
dénommé “manoir des Bretons”.
Les archives
gardent peu
de traces de
cette mystérieuse
demeure, sinon
qu’elle faisait
partie de la
tenue de Bouvet
(située entre
les actuelles rues
Jean-Jacques
Rousseau et
Scribe), propriété
de la famille
Grilleau des
Pavillons, que le
receveur général
Jean-Jacques-

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 17
MPNtes Pass 24/VILL 29/03/2002 12:41 Page 18

la ville
l’actualité de la vie municipale

Restauration achevée Concertation p


pour l’église Notre- nouvelles lign
Dame de Toutes-Aides
Après un an de travaux, la réhabilitation
de l’église de Notre-Dame de Toutes-Aides
est terminée.

éalisés dans le cadre du plan de rénovation

R des églises décidé par la Ville, les travaux por-


taient sur la restauration du clocher (restructu-
ration de la partie affaiblie, scellement des
pierres, consolidation de la croix, grillage anti-pigeons,
brossage des pierres…) et de la façade (restructuration et
Un “tram-bus” équipera la ligne 4.

La Communauté urbaine
consolidation des maçonneries, mise en place d’un tirant engage au mois d’avril
en carbone pour stabiliser les deux arcs…). D’importants la concertation préalable
sur les projets de ligne 4 et
travaux de couverture et de charpente ont également été de prolongement de la ligne 3
réalisés sur la chapelle, la partie la plus ancienne de de tramway jusqu’à Pirmil.
l’église qui date du XVIIe siècle. Pour mener à bien ce
chantier, il a été fait appel au savoir-faire d’artisans
hautement qualifiés. Le coût de l’opération s’élève à

A
vec la liaison ferroviaire Nantes-
472 024 euros (environ 3 millions de francs) financés par Vertou et la réorganisation du réseau
la Ville avec l’aide du Conseil général à hauteur de 21%. d’autobus, ces deux lignes assure-
D’autres travaux sont actuellement entrepris sur les édi- ront en 2006 la desserte sud-est de l’agglo-
fices cultuels nantais : restauration du clocher de Saint- mération.
Nicolas, réfection de la couverture et de la charpente de
Saint-Martin de Chantenay en cours d’achèvement,
restauration d’une partie des vitraux de Saint-Similien
également en finition.
Une nouvelle
Feu vert pour le “Zénith” pour la Beau
Le parc des expositions de
et le stade d’athlétisme la Beaujoire sera doté en 2004
d’une nouvelle halle baptisée
“hall 6”.

L
e Conseil de la Communauté urbaine national. Cet équipement bénéficie déjà
du 15 mars dernier a déclaré “d’intérêt d’une inscription dans le Contrat

I
l s’agit de compléter l’offre de surfaces,
communautaire” la réalisation de deux État/Région 2000-2006. actuellement insuffisante, par un espace
équipements : de grandes dimensions pouvant accueillir
● Un stade couvert d’athlétisme permet- ● Une salle culturelle de grande capacité
tant la pratique de cette discipline en hiver, du type “Zénith”. L’agglomération est bien
l’éclosion de jeunes talents, ainsi que pourvue en salles de spectacle de petite et
l’organisation à Nantes de manifestations moyenne capacité, mais elle n’est pas dans
d’envergure, championnat régional ou le circuit des grands concerts. Si certains
établissements (Parc des expositions de la
Beaujoire, Palais des sports de Beaulieu...)
ont pu autrefois les accueillir, il n’en est plus
de même aujourd’hui en raison des nouvelles
règles de sécurité et des contraintes tech-
niques, leur médiocre acoustique en parti-
culier... La nouvelle salle aurait une jauge de
6 000 à 8 000 spectateurs.
Ces deux projets sont désormais sur les rails.
Des études vont pouvoir être lancées pour Le projet, dessiné par le cabinet d’archite cte
Un “Zénith” pour les grands concerts.
leur réalisation.

18 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MPNtes Pass 24/VILL 29/03/2002 12:41 Page 19

la ville

n pour les
gnes de tram
Le développement d’un nouveau
type de matériel de transport public
– le “tram-bus” – a permis récem-
ment de se dégager des difficultés
qui guettaient la ligne 3 sud-est. Ce
véhicule, qui équipera la future
ligne 4, peut fonctionner en site
propre grâce à un système de gui-
dage optique. Il présente des carac-
téristiques proches du tramway,
confort, régularité, sécurité. De plus,
il peut franchir sans difficulté le pont
de la Rotonde et, de ce fait,
emprunter l’itinéraire le plus direct pour relier
le centre-ville : la deuxième ligne de ponts. Le Port : un 4e poste
coût de réalisation de la ligne est moins élevé
et la durée des travaux plus courte.
à Cheviré
La concertation se déroulera de la mi-avril à
la mi-mai. Deux réunions publiques auront lieu

L
e Port autonome de Nantes – Saint- souille à la même cote que le poste 3. Dans
à Nantes, à la mairie annexe Nantes-Sud et Nazaire va construire un nouveau un premier temps, ce quai utilisera l’outillage
au Foyer des jeunes travailleurs du boule- poste à quai sur le site de Cheviré, à existant sur Cheviré ou transféré de Wilson.
vard Vincent-Gâche. Dans ces mêmes lieux, proximité de l’agglomération et des grands La création de Cheviré 4 est inscrite au plan
une documentation sera mise à la disposition axes de communication, pour répondre à la État-Région 2000-2006 pour un montant de
du public, de même qu’un registre pour fois aux besoins liés à la croissance des 9 910 000 e HT, financés par le Port pour
recueillir les remarques. Une exposition pré- trafics*, et à l’enclavement et l’obsolescence 23,12 % et, à hauteur de 19,22 % chacun,
sentera les grands axes du projet. du quai Wilson. par la Région, le Département et la Commu-
Ce poste 4 sera situé à l’amont immédiat du nauté urbaine. Les travaux s’engageront l’été
pont de Cheviré, en continuité du poste prochain pour une mise en service fin 2003 /
3 aval. Les travaux comprennent la démolition début 2004.
lle halle de l’ancienne estacade et la mise au profil de
la berge, l’enlèvement de cinq ducs d’Albe
(pieux d’accostage) en béton armé, la * Avec un trafic de 31,9 millions de tonnes en
aujoire construction d’un quai de 180 mètres de
long, la reconstitution de terre-pleins au doit
2001, Nantes – Saint-Nazaire est le premier port
français de la façade atlantique et vise un objectif
en priorité des manifestations commerciales, du nouveau quai et l’établissement d’une de 41 millions de tonnes pour 2015.
mais aussi des manifestations associatives,
culturelles et sportives.
Le hall 6 sera implanté au sud des bâtiments
existants, à côté des halls 1, 2 et 3, avec
lesquels il sera relié par un prolongement de E N B R E F
la galerie de liaison qui les unit aujourd’hui au
Grand palais. Il offrira une surface ▼ Un pôle
au sol de 5 000 m2 sans portée d’animation
intermédiaire pour une hauteur
utile de 9 mètres. Le projet com- pour le campus
porte également des salles de Dans le cadre du réaménagement des
réunion et des bureaux en balcon espaces publics du campus universitaire
avec vue panoramique sur le parc du Tertre, un pôle d’animation va être
et l’Erdre. construit entre les facultés de Droit et
La construction débutera en avril de Lettres. Ce nouvel équipement
2003, après la Foire internatio- accueillera, sur 1 000 m2 environ, un
nale, et sera achevée pour espace d’accueil et de services, un pôle
accueillir la Foire 2004 et les associatif, un lieu convivial de rencontres
Floralies, après onze mois de et d’échanges, ainsi que les services
travaux. Coût prévisionnel : généraux du pôle. La Communauté
hite ctes AIA. 6,6 Me HT. urbaine va lancer un concours de maîtrise
d’œuvre pour sa réalisation.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 19
MPNtes Pass 24/QUARTiers 29/03/2002 12:35 Page 20

quartiers projecteur
l’actualité de la vie quotidienne

Au cœur du quartier du Breil,


l’église Saint-Luc passe
inaperçue. L’édifice, construit
par un grand architecte
français, Pierre Pinsard,
n’est pas immédiatement
identifié comme lieu cultuel
mais s’apparente plus à
quelconque équipement
de quartier des années 60.
Ces particularités lui valent
aujourd’hui d’être reconnu
comme un édifice
remarquable de l’architecture
du XXe siècle.

É V O C A T I O N ▼

glise polyvalente Saint-Luc fait

É aujourd’hui partie des mille deux


cents monuments du XXe siècle
recensés par le ministère de la
Culture comme présentant un intérêt archi-
tectural. Propriété du diocèse, elle témoigne
L’église Saint-Luc

Un témoin rema
de l’époque militante pendant laquelle cer-
tains prêtres et notamment l’abbé Michel
Brion, secrétaire de l’Évêché de Nantes et
responsable des Centres religieux du diocèse
de Nantes, défendaient une église ouverte sur
les quartiers et la vie sociale. Ces exigences
de l’architecture
s’inscrivaient dans la volonté du Concile de
Vatican II d’adapter l’Église catholique au explique Pierre Lebrun, architecte lillois et locaux devaient pouvoir servir à d’autres
monde moderne et aux nouvelles pratiques. auteur d’une thèse sur les lieux de culte usages que le culte”, poursuit-il. “Dans les
catholique en France durant les trente glo- années 60, avec la construction de nouveaux
Une innovation sociale rieuses. L’édifice se devait donc d’être sobre, quartiers, il fallait en effet inciter les popula-
“C’est pourquoi le projet de Saint-Luc visait simple, minimal. “C’est un projet très abouti tions à venir à l’église car il était difficile pour
à banaliser le lieu de culte, à le fondre dans et très poussé, poursuit-il. Du point de vue les prêtres d’aller dans les familles”, se sou-
son environnement. Il était l’antithèse de social, cette église était une véritable inno- vient l’abbé Jean Vincent, fondateur de la
l’église monumentale et triomphante”, vation. Elle s’ouvrait à la vie profane et ses paroisse.

Un système ingénieux de cloisons escamotables, Une architecture minimaliste, aussi bien


imaginé par Jean Prouvé. à l’intérieur qu’à l’extérieur.

20 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MPNtes Pass 24/QUARTiers 29/03/2002 12:35 Page 21

quartiers

L’architecte Hugo Vollmar


se souvient…
“À cette époque, lorsque l’on parlait d’église,
on pensait à Le Corbusier, au béton, à la sculpture,
à un langage plastique très mode. Mais la Maison
du Peuple chrétien, c’est un tout autre esprit,
quelque chose d’extrêmement pur et simple, juste
et sans rien de trop. L’idée était de pouvoir susciter
une émotion mais d’une autre manière qu’avec
un langage imagé (…)
“Le principe des cloisons escamotables dans le sol
était très simple mais également très osé (…).
Les murs en façade ont été réalisés avec des
panneaux en aluminium. C’était aussi très osé
car très fragile. Mais l’ensemble était très élégant,
très minimaliste aussi bien à l’intérieur qu’à
l’extérieur. C’est le programme qui nous a poussés
à concevoir l’édifice dans cet esprit.”
● Entretien avec Hugo Vollmar. Extrait de “Le complexe
du monument, les lieux de culte catholique en France
durant les trente glorieuses” de Pierre Lebrun.

Le curé de la paroisse, l’abbé Épiard,


et deux paroissiens du quartier du Breil.

Une Maison du Peuple

marquable
en pleine époque
contestataire
Avant que le nom de Saint-Luc
lui soit associé, l’église du

re du XX siècle
e quartier du Breil était appelée
Maison du Peuple (chrétien).
Sa référence au lieu cultuel ne
figurant qu’entre parenthèses.
“Nous étions en pleine période
contestataire”, se souvient
La Maison Cappel, près de Dunkerque). Il fut assisté
dans ce projet par son collaborateur, Hugo
l’abbé Charles Goubin qui y
officia de 1967 à 1976. Pendant
du Peuple Vollmar. Saint-Luc porte aussi l’emprunte de ces années-là, le bâtiment a été
investi par le centre social.
l’ingénieur Jean Prouvé, l’un des pionniers de
chrétien. l’architecture industrialisée, qui avait été “En 1968, pendant la grève des
Batignolles, Georges Moustaki
sollicité par Pinsard pour réaliser les cloi- s’est même produit dans la
sons escamotables. “Ces signatures ont aussi grande salle de l’église”, se
motivé l’intervention auprès de la Drac souvient l’abbé. Nous avons
Aussi, pour qu’elle réponde au mieux à cette (Direction régionale de l’action culturelle) également eu des objecteurs
exigence d’ouverture, la Maison du Peuple pour que l’église Saint-Luc fasse l’objet d’une de conscience qui ont occupé
chrétien comme on l’appelait à l’époque, attention particulière”, explique Pierre Lebrun. les lieux pendant une quinzaine
offrait un espace modulable par un système “Mais, nous ne sommes qu’au début d’une de jours, en s’enchaînant
de cloisons mobiles qui permettait d’isoler réflexion sur Saint-Luc poursuit Jean-Louis les uns aux autres. Il a fallu
l’autel et les fonts baptismaux pour accueillir Kerouanton, chargé de mission à l’Inventaire l’intervention des forces de
en journée et en soirée des réunions et des général de la Drac. La liste établie par le l’ordre pour les faire évacuer.”
La vocation polyvalente
activités socioculturelles. ministère de la Culture, sur laquelle ne figu-
du lieu s’est ensuite peu à peu
rent pour l’instant que douze bâtiments des étiolée avec la construction
Un édifice estampillé Pays de la Loire (dont l’église Saint-Luc), d’équipements publics sur le
Le projet architectural fut confié à Pierre signifie seulement que l’édifice mérite que quartier. Le nom de Saint-Luc
Pinsard, dont trois réalisations sont aujour- l’on s’en préoccupe, sans préjuger pour lui fut alors donné et une croix
d’hui labellisées par le ministère de la Culture l’instant d’une mesure de protection.” fut posée sur la façade pour
(la crypte de Lourdes, le couvent des mieux identifier le lieu de culte.
Dominicains de Lille et l’église d’Armbouts Isabelle Robin

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 21
MPNtes Pass 24/QUARTiers 29/03/2002 12:36 Page 22

quartiers
l’actualité de la vie quotidienne
Dervallières ▼
Des médiateurs E N B R E F

bénévoles ▼ Breil-Malville : “Quand


la campagne s’éloigne”
Le groupe d’historiens amateurs du Breil
Pour régler les conflits de la vie quotidienne.
vient de publier le 3e numéro de leur revue
“Sans mémoire, pas d’avenir”, intitulé “Quand
la campagne s’éloigne…” Dans ce nouveau
cahier, ils abordent les années 50, cette
période où “tout va bouger. Les propriétés
de notre quartier sont démantelées par les
successions, les terres
sont abandonnées et
très convoitées. C’est la
crise, la Ville de Nantes
doit faire face à une
demande accrue de
nouveaux logements…”
Une évocation qui nous
mène de l’avenue des
Plantes au boulevard
Boulay-Paty en passant par la Petite-
Broderie, le lotissement “Moyse”, la Maison
familiale, la Jalotterie, le Grand-Carcouët

I
nstallée rue Antoine Watteau aux de bon sens et de bonne volonté, les choses et l’école du Breil, construite en 1958,
Dervallières, l’équipe de médiateurs béné- retrouvent leur cours normal. “Nous jouons un et qui nécessita la destruction du château
voles est là pour aider à renouer le dia- rôle modeste mais essentiel pour restaurer qui empiétait sur sa cour.
logue entre voisins. “On nous sollicite essen- des liens sociaux.” ● Pour vous procurer les cahiers, contactez :
tiellement sur des problèmes de voisinage. La Depuis sa création, plus de 250 dossiers ont Marie-Thérèse Guillou (02 40 59 14 66)
majorité des demandes de médiation que été traités. Sans compter les appels télé- ou Michelle Pottier (02 40 59 77 16).
nous traitons concerne notamment les nui- phoniques qui ne donnent pas lieu à d’autres
sances sonores”, explique l’une des douze démarches. Ce service est proposé gratui- ▼ Dervallières : atelier
bénévoles de l’équipe. Créée en 1995 à l’ini- tement à tous les Nantais. “Nous assurons de création audiovisuelle
tiative de la Ville, cette médiation sociale vise bien sûr la confidentialité et travaillons en
à régler les petits conflits qui empoisson- toute neutralité. C’est important pour établir Animé par l’association La Luna depuis
nent la vie quotidienne. “Une écoute un climat de confiance et c’est indispensable janvier, un atelier de création audiovisuelle
attentive permet déjà de dédramatiser la pour trouver un terrain d’entente entre les convie les jeunes du quartier à s’initier
situation et suffit parfois pour régler le conflit. deux parties.” au maniement de la caméra et au montage
Sinon, nous invitons les personnes concer- audiovisuel pour leur donner la parole et
nées à une première rencontre pour rappro- ● Contact : 32, rue Antoine-Watteau. réaliser des films personnels.
cher les points de vue.” Dans bien des cas, Tél. : 02 40 46 66 15. Les ateliers sont ouverts à tous, le mercredi,
ces litiges révèlent surtout un manque de Permanences : mardi, de 18 h à 20 h, de 17 h 30 à 19 h 30.
communication et de dialogue. Avec un peu mercredi et jeudi, de 14 h à 16 h. ● Contact : La Luna, 02 40 58 07 19.
Malakoff ▼

Une salle festive pour le quartier

À
proximité de l’ancienne piscine de la à la demande de la popula-
Roche, chemin du Relais, la nouvelle tion, en attendant que la
salle festive de Malakoff a ouvert ses salle festive soit intégrée à
portes aux habitants et associations. La pre- la restructuration globale du
mière salle (141m2) peut accueillir une cen- quartier dans le cadre du
taine de convives, la deuxième, plutôt dédiée Grand Projet de Ville (GPV).
aux réunions, a une capacité d’accueil d’une
trentaine de personnes. Equipée de mobilier ● Réservation :
(tables et chaises), elle dispose également 02 40 41 31 28.
d’un coin cuisine pour réchauffer les plats. Cet
équipement provisoire permettra de répondre

22 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MPNtes Pass 24/QUARTiers 29/03/2002 12:36 Page 23

quartiers
Nantes Nord ▼
Le “steel-band” de E N B R E F

la Petite-Sensive ▼ Nantes Erdre :


Festiv’Erdre
les 4 et 25 mai
dont les sonorités inci- Regroupées en collectif, douze associations
tent immédiatement à la du quartier Nantes Erdre se réclamant
fête. Ils ont eux mêmes de l’éducation populaire et totalisant plus de
fabriqué leurs “steel- 3 000 adhérents, ainsi que les établissements
drums”, rutilants et chro- publics du quartier comptant 2 500 élèves,
més, lors d’un atelier organisent les samedis 4 et 25 mai,
organisé dans les locaux une grande fête de la citoyenneté.
de Calyps’Atlantic. Les Cette 2e édition de Festiv’Erdre se déroule
vieux fûts ont été donc sur deux journées, mais aussi sur
découpés puis décapés,
façonnés et enfin accor-
dés. Un vrai travail de
titan, car loin des déli-
cates manipulations permettant d’accorder

U
n groupe de jeunes et d’adultes des
quartiers nord passionnés de un piano ou une guitare, ajuster un “six bass”
musiques caraïbes vient de créer un ou un “doo-doob” pour lui faire jouer la
“steel-band”, autrement dit un orchestre de gamme sans fausse note, se fait en force, à
tambours métalliques fabriqués avec des coups de marteau. Festives et populaires,
fûts de pétrole recyclés. Une musique issue les musiques jouées par le steel-band n’im-
de la culture antillaise, et plus spécialement pliquent pas nécessairement d’apprendre le plusieurs sites. Le 4 mai en matinée, classes
de l’île de Trinidad. solfège et il reste encore quelques places ouvertes au collège Rutigliano, pas athlétique
Depuis le 9 janvier, ils se retrouvent tous les libres dans les ateliers. et lâcher de ballons pour les écoles primaires
mercredis au centre socioculturel de la sur les stades de l’Éraudière, de la Beaujoire
Petite-Sensive pour deux ateliers d’initiation, ● Contact : et F.-Dallet, pique-nique familial à la
animés par Mokhtar El Mohktari et David Anne-Françoise Chauvel et François Gendron Beaujoire, forum sportif et culturel l’après-
Canu de l’association Calyps’Atlantic, la plus Centre Social de la Petite-Sensive midi dans le hall n° 5. Le 25 mai, fest-noz
grande formation de l’Ouest. 23, rue Santos-Dumont - Tél. : 02 40 40 69 63. aux salons Mauduit avec quatre groupes
Dans un bruit de tonnerre mélodieux et ● Ateliers : nantais.
rythmé, les apprentis musiciens du centre Chaque mercredi de 10 h à 12 h (enfants)
socioculturel font résonner ces instruments de 17 h à 19 h (jeunes et adultes). ● Contact :
Amicale laïque des Marsauderies
1, rue de la Bertinière
44300 Nantes. Tél : 02 40 50 08 10.
Madeleine/Champ de Mars ▼

Une Maison des Jeux


▼ Saint-Félix : souvenirs

D
ans le quartier de la Madeleine, au prisons”. Prêt aux collectivités, initiations et de la Morrhonière
9 rue des Olivettes, un collectif d’as- manifestations, expositions, constitution d’une
L’association
sociations regroupées autour d’“En base documentaire, fête nationale du Jeu le 25
“Mémoires
jouez-vous ?” vient de créer une Maison des mai prochain… Les projets ne manquent pas !
d’un quartier
Jeux, afin de faire vivre et de développer la
Saint-Félix”
culture ludique populaire dans toute sa diver- ● Ouverture au public :
prépare son livre
sité : jeux traditionnels, d’adresse, de rôles, Mardi 18 h - 22 h, mercredi 14 h - 19 h,
IV, qui sera
de cartes ou de figurines… “Notre structure vendredi 14 h - 19 h. Contact : 02 40 35 75 67.
consacré aux
a un rôle de centre de ressources documen-
souvenirs de
taires, explique Bertrand Vignon
la Morrhonière,
d’“En jouez-vous ?”. C’est éga-
cette cité-jardin
lement un lieu de réflexion avec
construite en 1926 par l’Office d’habitations
un espace dédié aux expositions,
à bon marché (on ne disait pas encore HLM)
où l’on peut aussi jouer.”
de la Ville de Nantes. Une cité peuplée de
L’association propose aussi des
gens pauvres, qui développèrent une société
animations dans les cafés et
faite de vraie solidarité, d’entraide et de fêtes.
d’autres lieux de vie, festivals,
Parution à l’automne prochain.
écoles, ludothèques ou fêtes de
village. “Nous aimerions aussi ● Contact : Mémoire d’un quartier
aller là où il y a de la souffrance, Saint-Félix – 39, rue Félix-Thomas
comme les hôpitaux ou les 44000 Nantes. Tél : 02 40 74 23 93.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 23
MPNtes Pass 24/QUARTiers 29/03/2002 12:36 Page 24

quartiers
l’actualité de la vie quotidienne
Bellevue ▼
Regards croisés Nous voulions travailler sur cette spécificité
pour la valoriser et la faire connaître.”
Une trentaine de personnes ont participé à la

sur Bellevue réalisation de l’exposition intitulée “Cité cock-


tail, regards croisés sur Bellevue”. Très vite,
l’idée de la présenter sous la forme d’un train
s’est imposée. “C’est un clin d’œil qui fait
référence au voyage”. Trois wagons, trois
escales. Le premier symbolise le passé, les
origines du quartier et de ses habitants, le
deuxième le présent, la vie telle qu’elle
s’organise à Bellevue et le troisième l’avenir.
“Cet espace est plus particulièrement dédié
aux enfants, à leurs projets, et à leur imagi-
nation”.
Les témoignages foisonnent : de beaux textes
à travers lesquels chacun dit son histoire,
parle de la solidarité mais aussi de la nostal-
gie qu’il a de son pays. “Nous avons aussi une
équipe qui a fait un roman photo sur Bellevue,
une autre qui a filmé les habitants”. Des par-
cours découvertes du quartier seront égale-
Le premier wagon de l’exposition raconte le passé du quartier et de ses habitants. ment proposés pendant toute la durée de
l’exposition, ainsi que des lectures publiques.
ans le quartier, on vient de par- Bourderies, a imaginé une exposition sur la “Après, nous espérons que notre exposition

D tout, nous sommes tous colorés.
Nous avons tous les âges. Nos his-
toires sont des trains en marche avec des
vie du quartier et celle de ses habitants.
“L’idée était de réunir les gens et des asso-
ciations de Bellevue autour d’un projet pour
tournera dans d’autres quartiers. Peut-être
donnera-t-elle des idées à certains ?”

mémoires qui se souviennent, des futurs qui se rencontrer et mieux se connaître, explique ● Exposition Cité Cocktail,
luttent et qui rêvent…” C’est autour de cette Hubert Roulo, coordinateur du projet. Que Regards croisés sur Bellevue, du 13
richesse culturelle, que la Confédération l’on soit Breton, Italien, Maghrébin, Portu- au 18 mai, à la Maison des Habitants,
syndicale des familles (CSF) Bellevue- gais, ici, nous sommes tous des migrants. place des Lauriers.

Zebelleu : tournage E N B R E F
d’un court métrage ▼ Sainte-Anne :
L’Écrit de la butte
Au sommaire du dernier

L
’aventure a commencé en octobre der- l’histoire de Zebelleu, un racketteur qui finit numéro du journal
nier. “Nous avons monté un atelier lui-même par se faire racketter. Après s’être de quartier L’Écrit de
d’écriture à la maison des citoyens de frottés aux jeux de rôle, les apprentis comé- la butte Sainte-Anne, un
Bellevue”, explique Marco Pereira, anima- diens se sont prêtés au jeu de la caméra qui dossier sur le devenir de
teur audiovisuel de l’association Les Quais de a sillonné le quartier. “Maintenant, nous espé- l’ancienne école des filles
la mémoire. Une dizaine de jeunes de 17 à 20 rons être dans les temps pour une première de la place des Garennes,
ans se sont investis dans le projet. “Nous projection publique au rendez-vous de Ram qui abritait la FEN jusqu’à
avons commencé par travailler sur un scénario Dam à l’Ouest avant de présenter Zebelleu son déménagement pour
puis sur les dialogues”. Ainsi est née dans divers festivals de courts métrages”. la Maison des syndicats de
l’île de Nantes, une évocation par l’historien
Jean Duret du tunnel SNCF, creusé de 1937
à 1941 sous le joli parc du couvent des
Oblates, une rencontre avec l’artiste Gérard
Voisin, auteur de l’Arbre de la liberté, sculpté
en 1989 pour célébrer le bicentenaire de la
Révolution dans un orme planté sur la butte
en 1848, et un portrait de l’architecte naval
Thierry Damiens, qui vient de s’installer
place Lechat.
Photo : Joanna

● Contact : ASBA (Association de la butte


Sainte-Anne) – 1, rue Sainte-Marthe –
44100 Nantes. Tél/fax : 02 40 69 83 84.
24 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Ntes Pass 24/DOSS 29/03/2002 12:23 Page 26

dossier

Enquête sur le
de l’aggloméra
Le commerce dans l’agglomération nantaise con
à nouveau d’importantes évolutions avec l’agrand
programmé de Beaulieu, l’ouverture d’Ikéa à Atla
ainsi que celles de Go Sport et H&M en centre-v
Dans ce contexte en mutation, le commerce de p
cherche à valoriser ses atouts. Enquête.
Dossier : Loïc Abed-Denesle et Emmanuelle Morin. Photos : Stéphan Ménoret et Régis Routier

inq pôles d’importance régionale, constitués de

C
galeries marchandes, cinq pôles intermédiaires
aménagés à proximité du périphérique, six pôles
intermédiaires intercommunaux ou inter-quartiers et
soixante-cinq pôles de proximité dont trente et un
localisés à Nantes (voir encadré) constituent le
paysage commercial de l’agglomération nantaise.
Un paysage qui a beaucoup évolué au cours des dix dernières années.
En 1989, l’agglomération comptait 4 109 points de vente totalisant
541 980 m2 de surface
commerciale ; en 2001, Un paysage
on dénombrait 3 641
commerces totalisant commercial
725 341 m2. 11% de
commerces en moins, en forte
34% de surface mar- évolution.
chande en plus. La
concentration est
manifeste. La densité commerciale dans l’agglomération nantaise
est aujourd’hui de 1 308 m2 pour 1 000 habitants. Mais ces chiffres ne
rendent compte ni des disparités ni des évolutions qui se dessinent.

Des évolutions contrastées La nouvelle galerie marchande du centre Atlantis.


Dans le centre-ville en pleine mutation, le dynamisme commercial est
depuis quelques années manifeste, comme en témoignent les implan- directement soumis à cette concurrence, est contraint de s’adapter.
tations actuelles de grandes enseignes. Mais, comme le centre-ville, il possède des atouts indéniables.
En périphérie, le commerce développé autour de la grande distribu-
tion semble arrivé aujourd’hui à maturité, voire à saturation. Avec seize Centre-ville : des atouts à conforter
hypermarchés, l’agglomération nantaise figure parmi les plus équipées Avec 1 300 commerces implantés au cœur de Nantes, le centre-ville
en France. Une situation qui se traduit par un coût de la vie modéré est, dit-on souvent, la plus grande galerie commerciale à ciel ouvert
pour le consommateur. Dans les quartiers, le commerce de proximité, de la région. Mais cette analogie a ces limites et la concurrence avec

26 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Ntes Pass 24/DOSS 29/03/2002 12:23 Page 27

es commerces
ation nantaise
onnaît
ndissement
tlantis,
e-ville.
e proximité,

Place Zola,
à Chantenay.

Rue du Calvaire, H & M succède à Marks & Spencer.

l’offre proposée en périphérie est forte. Pour y faire face, plusieurs ini- ville et les quartiers, en partenariat avec les associations de com-
tiatives ont été prises. Un certain nombre de commerçants se sont merçants. “Aujourd’hui, le centre-ville bouge, assure-t-elle. On le
regroupés au sein de l’association Plein Centre, afin de se constituer voit avec l’arrivée d’enseignes comme Go Sport ou H&M. D’autres vont
en force de proposition, animer le centre-ville, fédérer les énergies. venir. La place Saint-Pierre, la rue Saint-Léonard connaissent une
À l’initiative de la Ville et de la CCI (Chambre de commerce et dynamique nouvelle, tout comme l’allée des Tanneurs, le cours des
d’Industrie), une manager de ville, Noëlle Corlay, a été recrutée, avec 50-Otages ou les rues Suffren ou Grétry. L’état d’esprit est constructif.

pour mission de dynamiser l’activité commerciale dans le centre- Suite p. 28

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N •
27
MP Ntes Pass 24/DOSS 29/03/2002 12:24 Page 28

dossier

Un maillage commercial
de forte densité
● 725 341 m2 de surfaces commerciales
● 250 grandes surfaces spécialisées
● 36 441 points de vente dont 16 hypermarchés,
58 supermarchés, 5 grands magasins,
250 grandes surfaces spécialisées.
● 82 pôles commerciaux dont celui
de l’hypercentre qui réunit plus
de 1 300 commerces
● 5 pôles commerciaux d’importance
régionale :
- Atlantis à Saint-Herblain, Paridis à Nantes,
la route de Vannes et Atout Sud à Rezé
sont localisés en périphérie,
- Beaulieu à proximité du centre-ville.
● 5 pôles intermédiaires ont été aménagés
à proximité du périphérique,
dans l’agglomération nantaise :
- Viv’Erdre à La Chapelle-sur-Erdre
- Grand Val à Orvault
- Pôle Sud à Basse-Goulaine
- Saint-Séb’Boulevard à Saint-Sébastien-
sur-Loire Véronique Crespin, secrétaire de Plein Centre.
- Océane à Rezé.
● 6 pôles intermédiaires intercommunaux Plein Centre. Et la concurrence avec les pôles commerciaux de péri-
ou inter-quartiers : phérie et d’agglomération ? “Depuis l’ouverture d’Atlantis, nous
- La Montagne Plus, ressentons fortement cette concurrence. Mais cela va se lisser.
- Thouaré Rive-droite, Atlantis trouvera sa clientèle. La venue d’Ikéa va drainer une clientèle
- le pôle de la route de Paris à la hauteur
qui vient de très loin. Je ne pense pas qu’elle se rendra ensuite spon-
de Carquefou et Sainte-Luce-sur-Loire,
- le centre commercial des Châtaigniers
tanément en centre-ville. À nous de faire les efforts, au niveau de l’offre
à Saint-Herblain, commerciale comme de l’attraction touristique, pour en capter une
- les quartiers Zola et Dalby à Nantes. partie. C’est un travail au long cours, mais le jeu en vaut la chandelle !”
● 65 pôles de proximité, dont 31 localisés
Pour Bertrand Forestier, responsable de l’observatoire du commerce
à Nantes, assurent le maillage à la CCI de Nantes et de Saint-Nazaire, l’atout du centre-ville
de l’agglomération en commerces. réside dans une triple vocation. “Il s’agit d’assurer un service de
Ils regroupent des magasins de petites surfaces proximité auprès de la population résidante (sur un bassin de 150 000
et généralement un supermarché. habitants). Veiller également à sa vocation symbolique : l’image métro-
Sources et statistiques : AURAN. politaine, c’est le cœur de ville ! La troisième recouvre l’emploi. C’est

Les commerçants ont une approche différente de leur travail. Ils


deviennent acteurs de leur environnement”.
Les mutations du centre-ville ont eu un rôle déterminant dans cette
évolution. Ainsi l’arrivée de Go Sport (2 800 m2) dans l’immeuble
construit à la place de la Trésorerie générale sur une place Bretagne
totalement rénovée, témoigne de l’attractivité nouvelle du centre-
ville. Déjà, au début des années 90, l’aménagement piétonnier de la
rue de La Barillerie avait permis de conforter cet axe. L’ouverture de
la FNAC, en octobre 1996, étape importante, a été suivie par
l’implantation d’autres “locomotives”», puis, à l’automne 1998 par la
réouverture des Galeries Lafayette du quartier Decré, entièrement réno-
vées, redevenues, avec le BHV, le grand magasin de Nantes. D’autres
enseignes suivront, permettant au centre de Nantes de renouer avec
une attractivité naturelle. L’enjeu est d’importance : il s’agit, rien
moins que de préserver le modèle de ville européen, lieu de vie et
d’échanges, de mixité et d’activités. “Le développement urbain passe
également par le commerce”, souligne Véronique Crespin, directrice
d’une enseigne de maroquinerie de luxe rue Crébillon et secrétaire de Noëlle Corlay, manager de ville.

28 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Ntes Pass 24/DOSS 29/03/2002 12:25 Page 29

Jean-François Bouvier,
directeur du Centre
commercial Beaulieu.

là que se polarisent des flux d’emplois et d’actifs. Le cœur de ville a


une multifonctionnalité unique dans l’agglomération. Mais attention :
Atlantis commence à intégrer ces différentes dimensions. “Atlantis, le
centre” veut devenir un vrai centre de vie. Le centre-ville doit relever
ce nouveau défi.”

Pôles périphériques : toujours plus ?


L’actualité de ces dernières semaines, en matière de commerce, a été
marquée par deux faits d’importance : la décision d’agrandir le Centre
commercial Beaulieu de 7 840 m2 de surfaces commerciales
supplémentaires et l’ouverture d’Ikéa (24 000 m2, dont 13 000 m2
de surface de vente), à Atlantis. Mais ces deux pôles ne sont cepen-
dant pas de même nature.
Le Centre commercial Beaulieu, inauguré en 1975, connaît une muta-
tion. Conçu à l’origine comme un équipement de périphérie, il tend à
se rapprocher d’un centre-ville que le projet “île de Nantes” cherche
à agrandir. Les transformations prévues doivent faire de “Beaulieu -
rive gauche” un équipement ouvert sur son quartier, sur les rives de
la Loire et les espaces publics environnants, partie intégrante de la ville.
Mais c’est sur la dimension commerciale que Jean-François Bouvier,
son directeur, tient à insister. “Je ne m’inscris pas spécialement dans
cette discussion de centre commercial de centre-ville ou de périphérie.
Didier Ronté, directeur d’Atlantis.
Notre spécificité, ce sont nos enseignes, dont certaines que l’on ne
trouve nulle part ailleurs. Le débat est de savoir comment répondre aux
attentes de notre clientèle.” L’ouverture de Virgin, en mai prochain, est plus attractif. Nous avions une offre identique à celle du centre-ville,
devrait conforter ce positionnement autour de l’attractivité mais il nous manquait une locomotive. Il y a sept ans, avoir voulu
d’enseignes fortes. attirer Ikéa à Atlantis s’avérait visionnaire. Si nous n’y étions pas
Atlantis, créé en 1988, est devenu, dans sa nouvelle configuration, le parvenus, Atlantis ne se serait pas agrandi et nous n’aurions pas eu
plus grand pôle commercial du grand Ouest. Près de 65 hectares sont l’implantation de certaines enseignes”.
dédiés à la grande distribution et aux loisirs. L’ouverture d’Ikéa ren-
force cette position dominante. L’enseigne suédoise s’adosse pour la Un challenge pour le commerce de proximité
première fois à une galerie marchande contiguë. Le centre commer- Présent dans tous les quartiers nantais, le commerce de proximité
cial a profité de cette opération pour doubler le nombre de ses bou- redresse la tête après plusieurs années difficiles. Pour faire face à la
tiques (80 au total) et concevoir un projet architectural ambitieux. De concurrence de la grande distribution, les commerçants ont dû
l’avis de son directeur, Didier Ronté, “avec ce nouveau pôle, Atlantis s’adapter.

Suite p. 30

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 29
MP Ntes Pass 24/DOSS 29/03/2002 12:25 Page 30

dossier

merce de la place… À Bellevue, à l’oc-


casion du prolongement de la première
ligne de tramway, la place Mendès-France
a été entièrement réaménagée. Un
stationnement aisé, la présence de
Richard Goureau, président de l’UNACOD. services publics (bureau de poste, com-
missariat de police), une offre commer-
“Comme son nom l’indique, le commerce de proximité, c’est celui qui ciale diversifiée, un marché à proximité : les commerces de la place

est facilement accessible de chez soi à pied. Il est important pour tous ne désemplissent pas. Au Vieux-Doulon, l’aménagement de la place
ceux qui n’ont pas de voiture, pour les personnes âgées, pour ceux qui centrale et la présence d’un grand marché le samedi ont dynamisé les
rentrent du travail et ont quelques courses à faire… Ce sont plutôt des commerces, fidélisé une clientèle et développé de nouveaux réflexes
commerces de bouche, la boulangerie du coin de la rue, le boucher- de consommation.
traiteur ou la supérette en bas de l’immeuble”, explique Yvette Cha- Richard Goureau, opticien au rond-point de Paris, préside l’UNACOD,
berlot, présidente de l’UFC Que Choisir 44. Qu’ils soient isolés ou l’association qui regroupe les commerçants de quartier au sein d’une
regroupés en “pôles”, les commerces de proximité exercent une seule fédération. Il n’élude pas les difficultés rencontrées par le com-
fonction essentielle : celle d’apporter une offre commerciale au plus merce de proximité dans certains secteurs de Nantes. “À la Contrie
près des Nantais. ou aux Bourderies, il y a beaucoup à faire. C’est conjoncturel mais nous
Selon les spécialistes, il existe dans ce domaine un “trépied” qui sommes prêts à les aider.” L’incendie criminel de la supérette du
favorise la dynamique de tous les autres : tabac, boulangerie, phar-
macie. Sur cette base, on observe en effet que les autres commerces
se développent plus facilement : boucherie-traiteur, supérette (150 à
moins de 300m2), salon de coiffure, pressing, fleuriste, poissonnerie…
Autres atouts propices à l’épanouissement du commerce de quartier :
la proximité d’une école ou d’un service public (bureau de poste,
mairie annexe…), ainsi que la présence d’un marché. Enfin, difficile de
dynamiser la vie commerciale d’un quartier si les commerces ne sont
pas visibles, s’ils sont difficiles d’accès et si les possibilités de
stationnement pour la clientèle sont limitées.

Améliorer l’environnement
Les situations sont inégales suivant les quartiers. “Certains pôles
commerciaux ont besoin d’être épaulés, dans les zones d’habitat
social par exemple. Le commerce vit de flux. Lorsque la richesse
vive locale est plus faible, des efforts doivent être réalisés, à travers
notamment la politique menée dans ces quartiers. Cela assure un main-
tien de l’activité, note Bertrand Forestier. L’enjeu est d’améliorer les
accès et les fonctionnalités urbaines pour dynamiser le commerce de
proximité.”
Les efforts entrepris depuis plusieurs années dans l’aménagement
urbain de certains quartiers commencent à porter leurs fruits. Le
Centre commercial des Dervallières, en perte de vitesse jusqu’en
1995, a ainsi retrouvé une nouvelle dynamique : visibilité des com-
merces depuis le boulevard Jean-Ingres, accès facilité à la place
des Dervallières, signalisation claire, stationnement facile, implanta-
tion d’une moyenne surface, véritable locomotive locale du com- Place Mendès-France, à Bellevue.

30 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Ntes Pass 24/DOSS 29/03/2002 12:26 Page 31

Un nécessaire
arbitrage
Dans un contexte concurrentiel aussi rude,
il faut des instances de régulation.
La principale est la Commission
départementale de l’équipement
commercial, créée par la loi.
L’agglomération nantaise s’est également
dotée, depuis 1991, d’une Charte
La route de Vannes,
d’orientation commerciale de
qui doit être l’agglomération nantaise.
entièrement
réaménagée.
La CDEC
La Commission départementale de l’équipement
Breil-Malville est intervenu alors que l’opération menée sur le centre commercial est l’organe de régulation au niveau
commercial doit être lancée cette année, afin d’y renforcer l’offre… de l’urbanisme commercial. Présidée par le préfet,
elle est composée de six membres et siège
Une relation de confiance une fois par mois, statuant notamment sur
Après une chute de 6,8% du nombre de petits commerces entre 1989 les demandes d’agrandissement ou d’ouverture
et 2001, la tendance semble aujourd’hui s’inverser. “Le commerce de d’enseignes à vocation commerciale de plus
proximité a tout à gagner aujourd’hui. Il existe là une problématique de de 300 m2.
fidélisation” assure Noëlle Corlay. Richard Goureau renchérit : “Il faut Y participent le maire de la commune concernée,
vendre ce que les autres ne vendent pas, du label, de la qualité. Nous le président de la Communauté urbaine,
les associations de consommateurs, la Chambre
n’avons pas le choix. Je crois très fort au guide du commerce que nous
des métiers et la Chambre de commerce
éditerons au début de l’année 2003.” De nombreux commerçants
et d’industrie.
l’ont bien compris : qualité des produits, harmonisation des prix, Récemment, la CDEC a autorisé le Centre
horaires décalés et relation privilégiée avec la clientèle. Le commerce commercial de Beaulieu à passer de 20 000 m2
de proximité représente souvent davantage qu’un simple échange éco- à 27 000 m2, mais a refusé trois grands dossiers
nomique entre deux parties. Les commerçants jouent un rôle social fon- d’agrandissement au Géant de La Chapelle-
damental dans un quartier : “Il y a un rapport direct d’information, de sur-Erdre, aux Leclerc de Paridis et de Grand Val
convivialité, de confiance entre un commerçant et ses clients” fait à Orvault.
remarquer Yvette Chaberlot. Une présence humaine irremplaçable.
La Charte d’orientation commerciale
Depuis 1991, l’agglomération nantaise dispose
d’une Charte d’orientation commerciale,
paraphée, pour la troisième fois, en juin 1998, et
qui doit l’être à nouveau cette année. Elle associe
la Communauté urbaine de Nantes, la Chambre
de commerce et d’industrie de Nantes-
Saint-Nazaire et la Chambre des métiers
de Loire-Atlantique.
À partir d’éléments d’analyse précis,
que lui fournit l’Observatoire commercial
de l’agglomération nantaise, les signataires
s’efforcent de maintenir et développer
la spécificité et l’attractivité du pôle centre
de l’agglomération et des pôles commerciaux
et artisanaux de centre-ville et de quartiers.
À partir des besoins et des attentes
des consommateurs, déterminés par l’étude
de leurs comportements, la Charte permet
d’orienter les nouvelles implantations
commerciales vers des zones prioritaires
préalablement définies. En plus de renforcer
et développer les pôles existants, ce dispositif
permet de traiter les friches commerciales
ainsi que les zones d’activité expressément
reconnues d’intérêt d’agglomération.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 31
MP Ntes Pass 24/MÉTRO 29/03/2002 12:27 Page 32

Nantes Métropole
l’actualité de l’Ouest Atlantique

Un pôle pour les biotec


sur l’île de Nantes
Le conseil de la Communauté
urbaine a approuvé
la décision d’aménager
un pôle d’activité dédié
aux biotechnologies sur
une partie des terrains
actuellement occupés
par l’entreprise Alstom,
au cœur de l’île de Nantes.

P R É S E N T A T I O N ▼

e développement des biotechnolo-

L
Esquisse d’aménagement proposée par Alexandre Chemetoff dans le cadre de son co
gies depuis dix ans est impression-
nant. Mais porté dès l’origine par
une politique volontariste du CHU,
s’appuyant sur un pôle de recherche consa-
cré aux sciences du vivant reconnu au niveau
international, ce secteur d’avenir reste aujour-
d’hui très lié à la recherche.
La création d’un véritable pôle d’entreprises
nécessite la réalisation de locaux adaptés,
suffisamment évolutifs pour suivre le déve-
loppement de ce secteur dans les dix années
à venir, géographiquement proche du pôle
santé regroupé sur l’île Gloriette, autour du
CHU et de la nouvelle faculté de médecine.
Une opportunité exceptionnelle de créer un
tel pôle s’offre aujourd’hui avec la volonté
manifestée par l’entreprise Alstom, implantée
au cœur de l’île de Nantes, à courte distance
de l’île Gloriette, de libérer une partie de son
emprise. Il s’agit d’un périmètre de 30 000 m2
de terrain compris entre les rues Lanoue- Trois hectares de terrain disponibles…
Bras-de-Fer, Arthur-III et de La Tour-
d’Auvergne, équipé de halles industrielles de tionale de type Eurofins, l’entreprise phare chaque entreprise. Ainsi pourraient voir le
très grand volume, intéressantes sur le plan des biotechnologies nantaises (voir enca- jour un incubateur, une pépinière, un hôtel
du patrimoine, et une fois réhabilitées, par- dré), ces entreprises ont évidemment des d’entreprises, toutes structures d’accompa-
faitement adaptables à l’implantation de besoins en espace, comme en structures gnement des jeunes entreprises, dotées de
petites entreprises. d’accompagnement bien différents les uns services communs, ainsi que des locaux pour
La Communauté urbaine projette donc des autres. les entreprises parvenues au stade du déve-
d’acheter ce terrain et d’y aménager des Tout l’intérêt du site Alstom est précisément loppement en site propre. Un stade auquel
locaux évolutifs, adaptés au développement de pouvoir répondre à la plupart de ces situa- répond déjà en partie le site BioOuest
de ce secteur, et à l’accompagnement de tions, de pouvoir offrir, grâce à l’espace dis- aménagé récemment à Saint-Herblain.
jeunes entreprises en phase de croissance. ponible et à la modularité des locaux, un La réalisation se ferait en deux phases, entre
Car entre le labo de recherche et la multina- véritable parcours de développement à 2002 et 2008/2010.

32 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Ntes Pass 24/MÉTRO 29/03/2002 12:28 Page 33

Nantes Métropole

echnologies
Un site
géographiquement
proche du pôle
santé de l’île
Gloriette.

Première
réalisation
prévue :
une pépinière
dans
le hall 13.
on contrat d’assistance sur l’île de Nantes.

Eurofins choisit Nantes


Gilles Martin, le patron
d’Eurofins Scientifics, la
prestigieuse entreprise
de biotechnologies nantaise,
multinationale employant
aujourd’hui 2 000 personnes
dans neuf pays européens
ainsi qu’aux États-Unis, vient
de prendre une décision
longtemps attendue sur les
bords de la Loire. C’est à
Nantes et non pas à Munich
que s’installera le grand centre
de recherche de l’entreprise.
Les labos qui vont être
construits à la Géraudière
pourront accueillir
150 personnes dont une
… et un patrimoine industriel valorisable. trentaine de chercheurs
de haut niveau dans les
domaines de référence
Une sagée précédemment, d’implanter cette pépi-
nière dans les anciens locaux de l’IDRAC, d’Eurofins, l’authentification
opportunité un laboratoire départemental situé à proxi- des composants alimentaires
et notamment, des OGM.
mité. Un site qui n’offrait pas les possibilités
exceptionnelle. de développement du site Alstom.
Un investissement de
7,5 millions d’euros, aidé à
Il s’agit d’un projet d’envergure donnant à hauteur de 600 000 euros par
Nantes, dans un contexte de forte concur- l’ensemble des collectivités
Première réalisation prévue : l’aménagement rence, un atout décisif sur un des créneaux de locales. Un atout considérable
du hall 13, d’une capacité de 2 000 m2, en vue développement économique les plus pro- pour le jeune et déjà réputé
d’y implanter une pépinière d’entreprises. metteurs. pôle biotechnologique nantais.
Ce premier projet se substitue à l’idée envi- MG

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 33
MP Ntes Pass 24/MÉTRO 29/03/2002 12:28 Page 34

Nantes Métropole
l’actualité de l’Ouest Atlantique

Mobilisation
pour l’ASEM
(Agence européenne de sécurité maritime)
La décision d’implanter dans (Grèce) et Southampton (Royaume-Uni). organisme européen constitue, au-delà du
Les atouts de Nantes ? D’abord sa position symbole, un enjeu majeur de développement
la métropole Nantes – Saint- géographique. On l’a vu encore avec la marée économique et de renforcement de notre
Nazaire le siège de l’Agence noire de l’Erika, la façade atlantique française attractivité internationale, l’ensemble des
européenne pour la sécurité demeure la plus exposée au risque. 50 000 collectivités locales (Région, Département,
navires font route chaque année au large de Communauté urbaine de Nantes et Com-
maritime devrait être prise nos côtes. munauté d’agglomération de la région nazai-
au prochain sommet La métropole abrite également le premier rienne et de l’estuaire) sont aujourd’hui enga-
européen, les 21 et 22 juin à pôle européen de construction navale. Elle est gées dans une campagne active vis à vis
devenue, avec des établissements comme des autorités européennes et des gouver-
Séville. En attendant, tous les l’IFREMER, le pôle pluridisciplinaire “mer et nements des Quinze, auxquels il reviendra de
acteurs locaux se mobilisent. littoral” de l’Université de Nantes, l’Institut décider du lieu d’implantation de l’agence.
supérieur de recherche en économie Tous les acteurs concernés, responsables
maritime (ISEMAR) ou encore l’École cen- économiques, scientifiques ou universitaires,
es autorités françaises ont décidé de trale, spécialisée dans l’hydrodynamique sont également mobilisés autour de la

L proposer aux États membres de la


Communauté européenne la can-
didature de Nantes – Saint-Nazaire
pour y installer la future Agence de sécurité
maritime, créée dans le cadre des mesures
navale, une place internationalement recon-
nue dans la connaissance des milieux marins
et littoraux.
En outre, l’École nationale de la marine mar-
chande de Nantes a lancé, en septembre
candidature métropolitaine.
Un site Internet dédié à cette candidature a
été mis en ligne. On peut s’y informer et
laisser un message de soutien.

communautaires prises à la suite du 2001, la toute première unité de formation ● http://www.nsn-candidature.com


naufrage de l’Erika. - à vocation européenne - d’inspecteurs de la
Également candidates à l’accueil de l’AESM : sécurité maritime.
Gênes (Italie), Lisbonne (Portugal), Le Pirée Parce que la venue dans la métropole d’un

Une AESM,
pour quoi faire ?
L’Agence européenne pour la
sécurité maritime devra évaluer
l’efficacité des mesures mises
en place. Elle aura pour tâche
la collecte d’informations,
l’exploitation de bases de
données, l’évaluation et l’audit
des sociétés de classification
maritime et l’organisation de
missions d’inspection dans les
États membres pour vérifier les
conditions de contrôle de l’état
des ports. Elle pourra assister
les inspecteurs nationaux
de sécurité des navires et de
surveillance du trafic maritime
dans leurs tâches.
L’AESM générera la création
directe de 55 emplois.
Sur les 5 premières années,
son budget est estimé à près
de 28 millions d’euros,
entièrement assumés par
le budget général de l’Union.
Le nettoyage du littoral après la marée noire de l’Érika. Ici, Batz-sur-Mer.

34 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MPNtes Pass 24/ SORTIR 29/03/2002 12:33 Page 36

sortir
l’actualité de la vie culturelle

Du 22 avril au 4 mai,
le Festival universitaire
va montrer une cinquantaine
de spectacles montés
par quelque 450 étudiants-
artistes. Une profusion de
projets qui reflètent bien
toutes les activités du TU
dont la programmation fait
aujourd’hui partie intégrante
du paysage culturel nantais.

É V É N E M E N T ▼

Théâtre universitaire :

un festival étudiant et u
e Théâtre universitaire est né en 2002, pour la 8e édition, promet une cin-

L 1994 avec trois cordes à son arc :


la formation, la création, la diffu-
sion. Et c’est là une singularité bien
nantaise que d’avoir sur le campus un véri-
table lieu culturel diffusant des spectacles
quantaine de spectacles montés par pas
moins de 39 troupes étudiantes nantaises !
Sur des projets très divers : textes contem-
porains, improvisations, textes écrits par des
étudiants, formes nouvelles mêlant théâtre,
Un reflet du
dynamisme
de la vie
de théâtre et de danse, engagé dans le danse, musique et vidéo, et même… une
soutien à la création théâtrale contempo-
raine, et fréquenté par un public qui ne soit
pièce lyrique. Sans oublier les rendez-vous
annuels que sont “Courts en fac”, une soirée
culturelle
pas seulement étudiant.
Le lieu est très vivant. Le bar plein tous les
de courts-métrages, et la traditionnelle soirée
en langue allemande.
étudiante.
midis. Quand il y a concert tous les quinze
jours, il double allègrement son public et La passion des arts de la scène
reçoit 400 personnes. La salle de répétition Certains étudiants sont passés par le Conser- viser s’il le faut… Pour un projet que l’on sent
tourne à fond. Deux temps forts rythment vatoire, beaucoup fréquentent les ateliers et fragile, on mettra en garde le metteur en
l’année du TU : “les Arts entremêlés” pendant stages organisés par le TU, mais d’autres scène s’il risque d’emmener la troupe au
une semaine en décembre, puis le festival au sont amateurs, mus par leur seule passion casse-pipe. Du coup, les étudiants se sentent
printemps*. Sa ligne n’a pas changé depuis des arts de la scène. “Il y a des choses éton- un devoir d’être prêts, de présenter quelque
l’origine : pour Fabienne Brochard chargée nantes qui tiennent la route et la qualité d’en- chose de correct, ils prennent conscience
des programmations étudiantes, “dès le semble est en nette amélioration” dit Thomas que le festival a une tenue dont ils sont
début, l’idée ne fut pas de faire un festival Mary chargé de la communication. Et pour- partie prenante”.
compétitif avec des prix, mais un inventaire de suit Fabienne Brochard, “on ne sélectionne Cette année, une création originale “Habibi à
ce que produit la vie culturelle étudiante. pas. Notre rôle, c’est d’accompagner, éven- deux heures d’ici” dirigée par Fabrice Eveno
Maintenant, on est plutôt submergé par les tuellement de réorienter si le projet est trop et Abderrazzak Zitouny, va réunir quatre étu-
demandes”. Le festival 2001 a fait 7 000 “mégalo”. L’équipe technique joue le même diants nantais et quatre étudiants marocains.
entrées payantes hors concerts. L’année jeu que nous : elle conseille, elle sait impro- Présentée d’abord au Festival d’Agadir, la

36 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MPNtes Pass 24/ SORTIR 29/03/2002 12:34 Page 37

sortir

En mars,
le Théâtre
à spirale de
Poitiers dans
“le Balcon”
de Jean Genet.

La jeune équipe du TU (absente : Catherine Bizouarn).

une salle qui compte…


pièce sera donnée ensuite sur la scène du TU Vis-à-Vis. “C’était un texte d’une comédienne d’autres salles de l’agglomération pour des
les mardis 23 et 30 avril. de 24 ans, Sonia Willi, avec des comédiens réalisations ou productions de spectacles.
très jeunes… On a travaillé beaucoup plus, Il y voit l’opportunité de brasser les publics,
L’art d’accueillir… mais c’était formidable”. et aussi de programmer des spectacles plus
Depuis quelques années, le TU confie éga- Le fonctionnement et l’entretien du lieu repré- onéreux qu’il n’aurait pu faire venir seul.
lement à des metteurs en scène la mission de sentent un coût annuel important et le budget Parallèlement, “une grosse structure comme
mener des créations avec des étudiants- artistique ne dépasse guère 90 000 e.** “Mais la MCLA s’offre la possibilité d’accueillir des
comédiens très motivés. Pascal Arbeille, si on apporte moins d’argent dans les créa- spectacles plus intimistes qui trouveraient
Florence Dupeu, Laurent Maindon ont mené tions, dit Thomas Mary, on met beaucoup moins bien leur place sur la scène de
ces projets à plus long terme. Thierry Pilon d’huile de coude. On aide les compagnies l’Espace 44”. Et conclut Thomas Mary “pour
démarre à son tour un travail autour de pour tous les coûts techniques, pour la nous s’ouvrir, c’est tout bénéfice, on a une
Racine qui sera présenté en 2002-03. recherche de subventions, on fait venir les programmation plus homogène dans la qua-
Pour qui est curieux des arts de la scène, les diffuseurs, on valorise autant qu’on peut”. lité. On attire un autre public chez nous, et on
saisons du TU ont su se faire alléchantes au “Mort accidentelle d’un anarchiste” de Dario invite les jeunes à aller vers d’autres salles”.
fil des saisons. Aujourd’hui “scène conven- Fo a eu 120 dates, “Le système Ribadier” de Noèle B.
tionnée – théâtre”, il poursuit dans sa voie de Feydeau ou “La Maison de Poupée” d’Ibsen
soutien aux jeunes créations, accueille en tournent beaucoup… “Après, cela dépend
résidence, notamment des compagnies de l’état d’esprit de la troupe : la Cie Crac veut * Dans la foulée, du 2 au 4 mai, “Scène ouverte”
locales. C’est peu de dire que l’équipe diffuser, le Théâtre du Loup est plus dans la propose des rencontres universitaires de danse,
s’investit, que son enthousiasme est com- création. La Cie Brumachon est accueillie tous organisées par la chorégraphe Françoise
Chedmail, avec des troupes françaises,
municatif. “C’est vrai que Judith Magre ou les ans. Les danseurs aiment la salle, on a un et européennes.
Brumachon remplissent la salle à peine le public pour eux, ils adorent”. ** Le TU est une association liée à l’Université
spectacle annoncé. Mais nous aimons tra- mais indépendante : il est subventionné par celle-
vailler sur des paris”. Exemples tout récents Une circulation des spectacles ci, le Ministère de la Culture, la Ville de Nantes.
avec les résidences de la chorégraphe Le Théâtre du campus que dirige Catherine Il reçoit également des aides à la création
Nathalie Béasse ou encore la compagnie Bizouarn associe de plus en plus son nom à du Département et de la Région.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 37
MPNtes Pass 24/ SORTIR 29/03/2002 12:34 Page 38

sortir
l’actualité de la vie culturelle

Flora Théfaine
et ses danseurs amateurs
s’offrent Graslin
Fruit d’un an de résidence artistique au studio phique de Plissé dansé s’est nourrie des sou-
venirs des amateurs. “Il y est aussi question
de répétition Saint-Georges des Batignolles, de labours et de semailles, de travaux des
Plissé dansé sera créé les 27 et 28 avril sur la scène champs et des saisons, explique Flora. Mais
du théâtre Graslin. Un vrai défi pour 27 danseurs ils ont fait voler en éclat l’argument de Plissé
soleil en se l’appropriant”. De cette effusion
débutants et leur chorégraphe. de souvenirs, la chorégraphe a puisé
l’essence de la création d’où jaillissent, selon
un rythme naturel, “vendanges, paludiers,
C R É A T I O N ▼ réclament une suite, parlent de tournée en
Afrique ou ailleurs…”, rapporte Flora Théfaine,
asperges, muguet. Ça vient d’eux, c’est la
couleur de leur terroir qui ressort”. Et c’est
leur maître à danser, encore entièrement bien là tout le propos de la chorégraphe de la
ls étaient 27, “vierges de tout”, il y a absorbée par l’aventure qu’elle file depuis compagnie Kossiwa, qui a déployé des tré-

I onze mois à l’issue du stage de sélec-


tion. Ils seront 27 dans quelques
semaines sur l’illustre scène de Graslin.
Aucun de ces apprentis-danseurs ne s’est
défilé devant l’ampleur du projet. L’adhésion
des mois. Car les 300 heures de travail pro-
grammées n’auront pas été de trop pour
extraire de cette drôle de “famille artistique”
une création digne de ce nom.
sors de pédagogie et de psychologie pour
jongler entre ces “27 états d’âmes”. Se
moquant de la technique, Flora s’est accro-
chée à deux ou trois convictions pour mener
sa barque : “la sincérité du mouvement, qu’ils
à ce défi a été telle que la séparation leur fait Du bonheur éprouvent du bonheur et que ça leur
déjà peur, plus peut-être que la perspective Variation sur le thème de Plissé soleil, le pre- ressemble”.
du grand soir de la création. “Ils délirent, mier spectacle de Flora, l’écriture chorégra-
Comme un accouchement
Moins d’un an après, le groupe est plus soudé
que jamais. Et Plissé dansé prend forme, à
grand renfort de rendez-vous hors calendrier
et au gré de répétitions publiques souvent
données “à guichet fermé” (dernière : le 13
avril à 15 h 30 / inscriptions : 02 51 89 79 00).
Les ateliers percussions dirigés par Pierre
Marcault, auteur de la musique originale du
spectacle, se poursuivent, ainsi que la confec-
tion des costumes, réalisés par les élèves
du lycée Léonard de Vinci (La Bottière), épau-
Pour Flora
Théfaine,
lés par Martine Ritz, costumière de Kossiwa.
faire danser Des costumes qui n’attendent plus que de
des amateurs, briller sous les projecteurs de Graslin, dans
c’est retourner une valse de lumières orchestrée par les sta-
aux sources de giaires de l’école STAFF de Carquefou,
la danse,
“art populaire,
guidés par la régisseur lumière Cathy Rauzet.
généreux et Flora est déjà convaincue que Plissé dansé
humble. Un don”. sera “à la hauteur. C’est comme un accou-
chement, si le bébé est petit, avec de grandes
oreilles, je l’aimerai quand même. Il sort de
moi, donc il sera forcément beau”.
Maya Niccoli

● Représentations samedi 27 à 20 h 30 et
dimanche 28 avril à 16 h au théâtre Graslin.
© Phil Journé

Tarifs : 7, 62 euros / 6,10 euros / 3,05 euros.


Réservations : 02 40 69 77 18.

38 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Nts Pass 24/ AGENDA 29/03/2002 12:30 Page 39

sortir agenda
l’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 avril au 10 mai 2002

Schumann, Catherine Gouget, deux pianos originaux de la

musique classique piano jeudi 2 mai.


● À 18 h 30 Auditorium
du Conservatoire.
période romantique, un piano
carré Rousselot de 1830 et un
piano à queue Pleyel de 1842.
Œuvres de Schubert, Chopin et
de deux concerts. Les “Contes Liszt vendredi 26 avril 20 h 30.
Au programme : & légendes”
“Iberia” de La Philhar Concert de l’Union
de Debussy, Orchestrale 44
“La flûte enchantée” (ouverture)
“Symphonie Chorale et orchestre sous
de Mozart, “Schéhérazade” de
espagnole la direction de Gaël Peron.
Rimsky-Korsakov, “King Arthur”
pour violon et
de Schoonenbeek, “Ma mère Pascal Melio à l’orgue.
orchestre” de
l’Oye” de Ravel, “Loch Ness” Œuvres de Bach, Vivaldi,
Lalo, “Symphonie
de De Meij. Renseignements : Haydn. Renseignements :
n°5” de Prokofiev.
02 40 49 83 52. 02 51 82 20 22.
David Grimal,
● Dimanche 5 mai 18 h ● Vendredi 3 mai à 20 h 30,
violon.
Auditorium du Conservatoire. église Saint-Paul Rezé.
● Samedi 13
avril, mercredi 17 Folle journée à l’église
Les concerts de la
“La Verita in cimento” à 20 h 30 Cité des Congrès.
Maîtrise de la Perverie René Martin invite Anthony
de Vivaldi “Les Chants du Monde” et Leroy, violoncelle, et Sandra
Une découverte absolue : Orchestre national
de Lyon les “Zigeunerlieder” chants Moubarak, pianiste, pour
c’est la première représentation un programme Bach et
Hubert Soudant a tenu à inviter tziganes de Brahms par le
contemporaine de cet ouvrage Rachmaninov.
pour l’année du 30e anniversaire chœur d’enfants, le chœur
de jeunesse de Vivaldi, ● Dimanche 28 avril à 16 h 30,
de l’ONPL l’orchestre de Lyon de femmes et l’ensemble vocal
admirable tant par sa qualité église du Bourg,
qu’il tient pour la référence dimanche 28 avril 17 h
musicale que théâtrale. Saint-Sébastien.
musicale à l’heure actuelle. Auditorium du Conservatoire.
Grâce à l’ensemble Matheus,
“Œuvre pour orchestre” de “Musique sacrée” dimanche
elle participe à l’exhumation El maestro de musica,
Jay Alan Yim, “Concerto pour 5 mai 16 h église Sainte-Croix.
des opéras du prolifique duo de guitares
violon et orchestre” de Sibelius, Renseignements : 02 51 12 43 77.
compositeur italien. Le duo Astor, Gaëlle Chiche et
“La Valse” de Ravel.
Une intrigue cornélienne revue Centre musical Francisco Sanchez Bernier, est
Direction Alan Gilbert,
à la mode vénitienne dans de la Balinière en résidence à Capellia et fera
Jennifer Gilbert, violon.
un pittoresque Orient Primavoi, approche de découvrir le répertoire classique
de convention. Mise en scène, ● Mardi 7 mai 20 h 30
Cité des Congrès. la construction sonore de pour guitare. Concerts à
Christian Gangneron. la polyphonie italienne baroque domicile ou décentralisés
● Samedi 13 avril à 20 h Le violoncelle par les stagiaires de l’Aria et de à la Chapelle-sur-Erdre.
et dimanche 14 à 14 h 30 de Wispelwey Sei Voci samedi 13 avril à 18 h. ● Du mardi 23
Théâtre Graslin. Pieter Wispelwey qui joue aussi au samedi 27 avril.
Patrick Scheyder jouera sur
bien sur instrument baroque
“Le Triptyque”
de Puccini
Paris dans les années 1900,
un couvent au XVIIIe, Florence
médiévale… Trois lieux, trois
époques, trois milieux sociaux :
humour
Puccini réalise avec “Le
Triptyque” son œuvre totale en La “Malle d’êtres”
jouant sur les registres tragique, de Laurent Cailleton
lyrique et comique. Avec Barry Le comédien revêt cent
Anderson et Lisa Houben, visages, cocasse, émouvant,
et à noter le retour de Rita Gorr acerbe… Une performance
Photo : Samuel Danilo

que moderne est considéré


dans un rôle qu’elle n’a jamais comme l’un des meilleurs sélectionnée pour les prochains
chanté. (Voir également violoncellistes de sa génération. “Devos de l’humour”.
Conférences-débats). Il est accompagné de Paolo Réservations : 02 40 74 09 29.
● Vendredi 3 mai, mardi 7 Giacometti, piano. Œuvres ● Mercredi 10, jeudi 11,
Laurent Cailleton.
à 20 h, dimanche 5 à 14 h 30 de Franck, Brahms et Schubert. vendredi 12 et samedi 13 avril
Théâtre Graslin. Un concert du CREA. à 20 h 30. Violon dingue, les vendredis et samedis
rue Lebrun. 20 h 30 Théâtre du P’tit Archipel.
● Lundi 29 avril 20 h 30
Marc Soustrot
Auditorium du Conservatoire. “Le cabaret
revient… Théâtre de Poche
L’ancien chef de l’ONPL, L’Heure musicale des p’tits travers” “Au secours, elles veulent
aujourd’hui directeur musical Par la toute nouvelle Cie de toutes des bébés !”
du jeudi
de l’orchestre de Bonn Concerts proposés par le l’Aparté, sur un texte de Florent jusqu’au samedi 13 avril.
en Allemagne et de celui Conservatoire de Nantes et Nitz, mise en scène Pascale “Les Mauvais Bougres”duo
d’Eindhoven aux Pays-Bas, l’Université permanente. Jazz - Saumer. La “comédie de la vie” comique du 16 avril au 11 mai.
revient diriger les phalanges François Ripoche trio jeudi 25 jouée avec humour et dérision. ● Du mardi au samedi à 21 h.
de Nantes et Angers le temps avril. “Le Carnaval” de ● Jusqu’au samedi 13 avril, Dimanche 21 et 29 avril à 17 h.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 39
MP Nts Pass 24/ AGENDA 29/03/2002 12:30 Page 40

sortir agenda
l’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 avril au 10 mai 2002

concerts/spectacles musiques actuelles


A l’Olympic Nathalie Loriers : piano -
Deux soirées de fête The Notwist + Bernhard Sal la Rocca : basse -
Fleischmann + Margo mercredi Franck Agulhon : batterie.
pour les 20 ans 10 avril. La Jam Session, Lauréate des Djangos d’or 99,
de La Bouche d’Air ragga festif + Spring Groove
vendredi 12 avril. Soirée Hard-
Nathalie Loriers a sorti son
nouvel album, “Silent spring”
Tout est 20… Jean Brizais a tenu à ce que Nation versus Massiv’Jungle chez Pygmalion Records avec
la première soirée soit programmée par samedi 13 avril de 22 h à 4 h. des comparses-complices
une artiste de 20 ans qui a choisi d’inviter Soirée rap Cannibal Ox + Less’ totalement à l’unisson de
des artistes de quelque 20 ans. du Neuf mercredi 17 avril. Punk ses conceptions musicales
Quant à Chanson Plus Bifluorée, rock garage The (International) jeudi 2 mai 21 h.
c’est le 20e concert qu’ils vont donner Noise Conspiracy + Looptroop
à la Bouche d’air et ils réservent jeudi 18 avril. Electro pop avec Ram Dam à l’Ouest
quelques surprises... Rinôcerôse + The Detroit “Idem” et “Hocus Pocus”,
■ Carte blanche à Jeanne Cherhal Grand Pubahs vendredi 19 les deux groupes qui
qui invite Les Jambons, David Buhatois, avril. Festival Shamrock représenteront les Pays-
Mathieu Bouchet, les Pilleurs d’épaves, samedi 20 avril. Ska roots avec de-Loire au festival des
Paul et Robin vendredi 26 avril à 21 h. Rude Boy System + The Jim découvertes du Printemps
Murple Memorial mercredi 24 de Bourges, jouent à Ram Dam
■ Chanson Plus Bifluorée vendredi 26 avril Cité des
samedi 27 avril à 21 h, salle Paul Fort. avril. Soirée D-Click The
Youngsters techno samedi 27 Congrès. Warm Up avec DJ
Également ce même jour, Duetto Vener, Coup 2 cross…, Swollen
Gordon Mc Arthur highland-bagpipes, avril de 22 h à 4 h. Hip hop
Saïan Supa Crew mardi 30 avril. Members (Vancourver), M. Len
sax et chant, et Franz Kardinovitch, featuring Jean Grae et M. Live,
piano, dès 10 h parvis de la Folk rock Joseph Arthur
+ Shannon Wright + Laetitia DJ Vener samedi 27 avril,
Médiathèque, et à 18 h au Pannonica. à partir de 20 h Lieu Unique.
Sheriff jeudi 2 mai. Festival
Pam découverte de mouvements
musicaux indépendants à
Tremplin Révélations
“Exile” de Poitiers, “Athenaïs”
travers 4 formations française
Slava Kazykin avec Ronan Robert Réunion de Montpellier, “Mouettes
samedi 4 mai. Hip hop avec
Chanteur, clarinettiste et puis Richard Galliano et Chardons” de Nantes
The Herbaliser + Abstract
saxophoniste ukrainien, le vendredi. Une seconde et “Venice” de Paris.
Keal Agram + Karré Magik
cet ancien interprète du groupe soirée musique et danses mardi 7 mai. Ska dub Ruda ● Mercredi 24 avril à 21 h,
Translave, lauréat du concours avec Alain Pennec quartet, Wilton’s Club, 23, rue de Rieux.
Salska + Zenzile mercredi 8 mai
national de la chanson suivi d’un fest-noz avec (attention à la Trocardière).
française, vient d’enregistrer un Kof a Kof et Talar le samedi. La Barakason
● Concerts à 20 h 30. Boukakes et Kanjar’oc,
CD intitulé “Quartier Bouffay”, Renseignements :
02 51 70 10 55. reggae, ragga, rock, groove en
largement inspiré de la musique Au Pannonica avant-goût du prochain festival
traditionnelle de l’Europe de ● Vendredi 26 et samedi 27 Régis Huby sextet “simple
avril salle municipale d’Indre. Terra incognita vendredi 19 avril.
l’Est. Il est accompagné sound” création. Régis Huby :
Cartes blanches à…
de quatre musiciens. violon - Vincent Courtois :
Lio chante Prévert Solidarité Tibet : Orange
Réservations : 02 40 95 70 70. violoncelle - Bruno Chevillon :
Accompagnée par un piano Blossom + Kaly samedi 27.
● Mardi 23 avril à 21 h contrebasse - Olivier Benoit :
et un accordéon, la chanteuse Le bœuf des meufs avec
salle Paul Fort. guitare - Catherine Delaunay :
propose un spectacle tout Le Maximum Kouette, rock,
clarinettes - Roland Pinsard :
Les Palétuviers en sensualité feutrée. reggae, chanson, ska, Les
clarinettes. Un partenariat
“Un siècle, quelques chansons ● Vendredi 3 mai à 20 h 30 Suprêmes Dindes rock effréné
Pannonica / Europa Jazz
et nous” par quatre chanteurs- Capellia. + Radiolalala chanson façon
Festival / Festival italien
comédiens-danseurs. franche rigolade vendredi 3 mai.
Roccella Jonica jeudi 25 avril
Un concert coup de cœur L’Ultima récital 21 h. Nathalie Loriers trio
● Concerts à 20 h 30,
de l’ARC. La der des ders à Nantes du allée du Dauphiné.
● Mercredi 24 avril à 20 h 30 spectacle culte de la
Théâtre municipal de Rezé. volumineuse Ulrike von Glott
(Marianne James) et de sa frêle
“Accordéon’Iles” pianiste Yvonne de Saint-Coffre
à Basse-Indre (Ariane Cadier).
Festival ● Mardi 23 avril 20 h 30
organisé Cité des Congrès.
par le Cercle
celtique des Les Amuse Girls
Iles d’Indre. Un trio vocal féminin
Une première évidemment…
soirée jazzy ● Vendredi 26 avril 21 h
Théâtre de la Gobinière.
The (International) Noise Conspiracy.
40 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Nts Pass 24/ AGENDA 29/03/2002 12:31 Page 41

sortir

Dervallières et à la Bottière. permettre la rencontre entre le

théâtre Tél : 02 28 01 43 90.


● Vendredi 3 et samedi 4 mai
20 h 30 Ligéria.
public et ceux qui sont souvent
les oubliés des spectacles.
Cette année, c’est Jean-Michel
Ribes, auteur, metteur en
Au Terrain Neutre scène, réalisateur, et directeur
Ys tragédie Théâtre du théâtre du Rond-Point
De Ronan Cheviller par le Collectif Is Théâtre, “Un riche, trois pauvres” à Paris qui aura carte blanche
mise en scène Emerick Guézou. d’après Calaferte par pour inviter auteurs,
la Cie Contes à Rebours de comédiens, et autres gens
Le collectif Is Saint-Herblain, mise en scène de spectacle.
Théâtre a été créé Aurélien Mallard jusqu’au Panorama de l’œuvre de
à Nantes en 1997 samedi 13 avril. “La cerise Ribes du 17 au 21 avril.
sous l’impulsion sur le gâteau” solo de clown Hommage à l’auteur en sa
Photo : © Anne-Laure Gac

d’Emerick Guézou, interprété par Sylvie Bitterlin présence du 23 au 26 avril.


“ancien” du jeudi 18, vendredi 19 et samedi Autre temps fort de cette
Conservatoire et 20 avril. “Rave” récital quinzaine, première mondiale
du Studio Théâtre. acoustique de variété enivrante de “Jeux de planches”,
interprété par les Epuisettes dernière pièce de Jean-Paul
Il tisse des liens
et les Jambons du mardi Alègre, en sa présence,
entre le théâtre et la danse, les arts plastiques,
30 avril au samedi 4 mai. mise en scène Patrice Foureau,
la musique et puise sa matière littéraire dans la mardi 23 avril 21 h.
● A 21 h TNT,
poésie, le récit, les imaginaires populaires de 11, allée de la Maison-Rouge. Nuit des auteurs (pièces
l’extrême Occident, fortement influencés par la de Alègre, Grumberg, Ribes…)
présence des éléments. La légende de la ville La Cie du Jeu samedi 27 avril.
d’Ys avec le personnage de Dahut femme de de Paume Renseignements :
l’autre monde, moultes fois réinterprétée au cours Pour clore sa saison, 02 40 20 31 05.
des siècles, avait donc tout pour séduire le la Cie d’Alain Faure présente ● Du 17 au 28 avril.
“L’Epreuve” de Marivaux suivi 9, rue Monteil.
groupe d’artistes. À partir du texte de Ronan
Cheviller, auteur et comédien, la mise en scène des “Précieuses Ridicules”
de Molière. Le Pain de Ménage
joue de diverses trouvailles : chœur antique, La pièce de Jules Renard
Réservations Comité des Fêtes.
marionnettes, épopée ou farce… Après sa avec Marie-José Brighel
● Dimanche 28 avril 15 h
création à Brest en janvier, la pièce est donnée au salle Vasse. et Gérard Bourgarel
Studio-Théâtre. Renseignements : 02 40 29 07 61. de Rencontre Fortuite théâtre.
● Mercredi 24, jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 avril 20 h 30, LINA contre TIR… ● Vendredi 3 mai 21 h
5, rue du Ballet. impro… Théâtre de la Gobinière.
La Ligue d’Improvisation
Nantes Atlantique, s’affronte
Ma culture, ta culture,
Deschamps et “Peepshow dans les Alpes”, et à la Troupe d’Improvisation notre culture
Makeïeff dans joué dans “Les Frères Robert” Rennaise. La LINA compte Spectacle à l’initiative de
“La Cour des Grands” et “Les Mains sales”. Keene aujourd’hui douze comédiens l’Institut la Papotière Moissons
La troupe de Jérôme est un dramaturge de la réalité professionnels venus du théâtre nouvelles. Renseignements :
Deschamps et Macha Makeïeff contemporaine. Des histoires classique, du conte, de la 02 40 14 50 50.
revient avec “La Cour des “1re pression à froid, un univers chanson, du théâtre de rue ● Mercredi 24 avril 20 h 30
Grands” qui prend cette fois où se manifestent à la fois et du cirque, tous liés par salle Paul Fort.
pour cible l’élite, les battants, l’inattendu et l’inéluctable”. leur goût pour cet art
les gagnants, les médaillés, les Cette création fait suite aussi populaire que périlleux.
encensés, bref tous ceux qui à une résidence à LU. Les intéressés proposent
flirtent avec les sommets. ● Jeudi 2, vendredi 3, également des matches à
Un nouveau spectacle qui
change radicalement d’univers
les Deschamps/Deschiens !
samedi 4 et dimanche 5 mai
à 20 h 30, Lieu Unique.
la demande et sur mesure.
Réservations au 02 40 49 18 51.
● Samedi 20 avril 20 h 30
danse
● Du lundi 22 avril à 20 h
“Donna Giovanni” Maison de quartier de Doulon.
au dimanche 5 mai. A 20 h 30 par la Cie Bel Viaggio : “Fauves”
sauf le mardi à 20 h et La compagnie que dirige “Patate” Reprise de cette pièce
le dimanche à 15 h. Chantal David et son metteur de Marcel Achard fortement personnelle de
Relâche dimanche 28 avril en scène Carlo Boso, Avec Bernard Menez. Claude Brumachon créée
et 1er mai Espace 44. spécialistes reconnus de ● Mardi 23 avril 20 h 30 lors des Allumées en 1991
commedia dell’arte, a choisi Théâtre Graslin. pour onze danseurs. Un ballet
“Ni perdus de faire de Don Juan une sec, saccadé de tendresse
ni retrouvés” femme et de travailler sur la Hommage malheureuse, où les corps
Quatre pièces courtes de séduction au féminin. Chants, à Jean-Michel Ribes affichent leur violence et
l’Australien Daniel Keene mises danses, duels, combats de Le Théâtre du Sphinx fait leur difficulté à établir des
en scène par Hervé Guilloteau, dague et de fourche, claquettes chaque année une “Quinzaine relations. Un univers baroque
un “ancien” du Studio Théâtre en sabots… un spectacle total des auteurs”. Patrice Foureau et mystérieux.
qui a, ces dernières années, créé à Sainte-Luce après des invite ainsi auteurs confirmés ● Vendredi 26 et samedi
fondé Meta Jupe, monté répétitions publiques aux et nouvelles plumes pour 27 avril à 20 h 30 Onyx.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 41
MP Nts Pass 24/ AGENDA 29/03/2002 12:31 Page 42

sortir agenda
l’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 avril au 10 mai 2002

jeune public musées


Oursins et animaux
rayonnants au Muséum
Oursons et ophiures, lys, concombres ou étoiles
de mer, ces animaux marins partagent le même
secret de fabrication à savoir de construire leur
Dessin : Siobhán Gately

squelette calcaire selon un plan rayonnant avec


une prédilection pour le chiffre 5… Regards
croisés d’un artiste (sculptures et photographies
de Vincent Leray) et de scientifiques sur des
échinodermes fossiles et vivants. Beauté formelle
et intérêt naturaliste seront au rendez-vous.
La petite fille Pascal Vergnault crée quatre ● Jusqu’au dimanche 18 août. Rencontre avec Stéphane
et le corbeau petites histoires qui racontent Auffret, directeur de l’Océarium du Croisic, samedi 27 avril 11 h.
De Daniel Lemahieu les aventures de deux souris ● Pour les visites commentées et activités enfants et jeunes,
par la Compagnie Garin peu ordinaires. consulter : www.museum.nantes.fr
Trousseboeuf. Marionnettes, ● Mardi 16, mercredi 17 Et aussi… Installation de Jean-Marc Savic jusqu’au 20 mai péristyle
objets et mime. Une petite fille et jeudi 17 avril, à 14 h et 16 h. de la rue Voltaire.
oubliée sur le bord de la route Piano’cktail Bouguenais.
par son père rencontre un
corbeau seul avec son œuf Le P’tit Archipel Helmut Federle au à la peinture américaine, elle
à couver depuis la mort “L’ogre qui aimait le gruyère” Musée des Beaux-Arts trouve son aboutissement
de sa compagne… Peintures, dessins, formel avec la série de 26
pour les 3 à 11 ans le mercredi
● Mardi 7 mai à 19 h Capellia. photographies, objets, tableaux “Pour les oiseaux” et
et le dimanche hors vacances
pour une large part inédits : El Omrane. Une œuvre
scolaires et tous les jours
“En attendant l’exposition retrace pour abstraite, d’un lyrisme austère,
pendant les vacances scolaires,
le petit Poucet” la première fois le parcours où les états d’âme sont traduits
à 15 h. “L’incroyable aventure
Par la Cie Pour ainsi dire, à partir de l’artiste suisse depuis de manière minimaliste.
de Tonin” pour les 2 à 8 ans
de 5 ans. Le Grand et la Petite les origines de sa démarche ● Jusqu’au lundi 3 juin.
le mercredi et le dimanche
quittent un pays en ruine, à partir du paysage alpin.
hors vacances scolaires, “Les imprimeurs
et partent à la recherche Nourrie ensuite des abstractions
et tous les jours pendant les s’exposent”
d’un petit coin vu en rêve géométriques du début du
vacances scolaires, à 16 h 30. Le Musée de l’Imprimerie
où ils pourront quitter 20e siècle, et de références
Réservations : 02 40 69 10 20. présente une exposition
leurs chaussures et se reposer
● Théâtre du P’tit Archipel, d’œuvres – dessins, peintures,
un peu…
3 bis, rue Sévigné. sculptures, photos – réalisées
● Mardi 23 avril 20 h 30
et samedi 27 avril à 18 h par des professionnels de
Théâtre Athénor Espace CIO. “Plic & Ploc” l’imprimerie. Renseignements :
Par la Cie Astuce et Compagnie, 02 40 73 26 55.
“L’enfant d’éléphant” théâtre interactif pour les (Voir pages Actualités).
Par la Cie La Berlue, à partir de plus de 4 ans. ● Du samedi 4 au vendredi
3 ans. Une aventure initiatique ● Mercredi 10 avril 10 h 30 31 mai Musée de l’Imprimerie
avec masques et marionnettes. et 15 h Onyx. espace Jacques-Demy.
● Jusqu’au samedi 13 avril
15 h Terrain Neutre Théâtre. “Du rififi
au château….” Poésies expérimentales etc.
“La cerise sur … “ou les inventions de la L’association [VER], le FRAC des Pays de la Loire et le Musée
le gâteau” princesse Agrippine” des Beaux-Arts présentent un festival de poésie contemporaine :
Par Atelier du XIX et la C ie
A partir de 4 ans. lectures, concerts, performances, rencontres.
du Passeur, à partir de 7 ans.
● Tous les mercredis, Installation-performance-lecture avec Frédéric Acquaviva,
L’éveil de Désirée, sédentaire
vacances scolaires Pierre-André Arcand, Maria Faustino, Camille Cholain, Charles
et renfrognée, qui va peu à peu
du mardi au vendredi, à 15 h Pennequin, Manuel Joseph et Emmanuel Rabu vendredi 26 avril
devenir une voyageuse libre Théâtre de Poche. 18 h 30 MBA.
et sans bagage.
■ Musique improvisée avec Giuseppe Ielasi et Domenico Sciajno
● Mardi 16, mercredi 17,
“Bout à bout” en collaboration avec APO 33 samedi 27 avril 15 h 30 MBA.
jeudi 18, vendredi 19,
De et par la Compagnie ■ Lecture-performance-concert avec Jérôme Bertin, Sylvain
samedi 20 avril à 15 h
Terrain Neutre Théâtre. Paq’la Lune, une pièce ludique Courtoux, Julien Blaine, Joëlle Léandre, Philippe Beck, Antoine
pour cinq danseurs-clowns. Dufeu et Charles-Mezence Briseul samedi 27 avril 17 h MBA.
“Les aventures de A partir de 5 ans. ■ Lecture-performance-concert avec John Giorno, Jean-
Monsieur Monsieur” ● Mercredi 24 avril Michel Espitallier, Kristoff K. Roll, Christophe Manon, Philippe
Marionnettes à partir de 3 ans. à 19 h 00 Boisnard et Bernard Barbet dimanche 28 avril à 18h FRAC.
Après “Jardin de Poche”, Théâtre Boris-Vian Couëron.

42 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Nts Pass 24/ AGENDA 29/03/2002 12:32 Page 43

sortir

musique/arts visuels expositions


Figures et mythologies Mémoire de l’industrie
du camouflage
à l’ERBAN en Bretagne
Les motifs de camouflage
“Au-delà des clichés…” Une
font fureur dans la mode
vestimentaire. Paradoxalement,
exposition photographique d’Yves
la stratégie guerrière Berrier, fruit de sa rencontre
de dissimulation est devenue avec deux historiens, spécialistes
accessoire de séduction. d’archéologie industrielle, proposée
Mais ce phénomène actuel par la Maison des Hommes et
n’est que l’exemple le plus des techniques et le Collectif
récent, chaque époque, des associations du patrimoine
chaque société ayant réinventé industriel et portuaire. Un livre
le camouflage… Exposition accompagne l’expo. Les 27 et 28 avril, visites
organisée en collaboration avec des chantiers navals et démonstration de rivetage
l’École Nationale des Beaux- et d’épissures. Tél : 02 40 08 20 22.
Arts de Bourges, par Michel ● Jusqu’au 15 juin Ateliers et Chantiers de Nantes,
Aubry et Michel Weemans. 2 bis, bd Léon-Bureau.
“Sous le soleil”
● Du 2 mai au 25 mai d’Arnaud Théval.
École régionale Dominique Sanson Raana Farnoud et
des Beaux-Arts de Nantes.
du projet culturel herblinois “Autres traces”, dernières toiles Kandjura Coulibaly
Vidéo Naïve et d’explorer et de donner à voir issues d’un travail sur les ● Jusqu’au 28 avril Galerie
cette ville complexe matières et terres naturelles. Le Rayon vert.
Nocturnes du MBA
Le Musée des Beaux-Arts qui ne se lit pas d’emblée. ● Du lundi 15 avril au lundi 29
Tél : 02 51 808 800. avril Manoir du Parc de Procé. La Peau
de Nantes, en collaboration
Œuvres de
avec l’association Vidéozarts, ● Jusqu’au dimanche 28 avril,
Aquarelles, pastels Brisse, Peloille,
propose un événement les mercredi, vendredi, samedi
et dimanche, de 15 h à 19 h
et huiles Soulié,
cinématographique. Cette C’est le 3e salon de Verdeguer. Tél :
manifestation s’inscrit dans le à Terminus 3, rue Gustave-Eiffel
l’association “Aux plaisirs 02 51 88 25 20 et
cadre des Nocturnes du MBA. Saint-Herblain.
des yeux”. Egalement des BD 02 40 26 85 73.
● Jeudi 25 avril à 19h00. présentées à Angoulême. ● Jusqu’au 11
Saverio Lucariello Renseignements : mai Forum de la MCLA
Apo 33 au Lieu unique au FRAC 02 51 81 02 87. passage Pommeraye et
Christian Rennesz et Keith L’artiste napolitain a conçu Centre d’arts contemporains
● Du mardi 30 avril
Rowe Duo une rencontre entre pour le FRAC deux installations de la Rairie Pont-Saint-Martin.
au dimanche 12 mai
deux générations de guitaristes avec des vidéos dont Manoir du Parc de Procé.
expérimentaux. Kapotte Muziek l’une monumentale. Le Mont Mahrab,
(Frans de Waard / Peter des Efforts, le Mont des Le “Moi” Welcome to Sinaï
Duimelinks / Roel Meelkoop) Indifférences et la Colline de la photographie Photographies de Scarlett
trois compositeurs hollandais des Hésitations proposent Une manifestation de l’atelier Coten à la rencontre
de musique électronique une lecture parodique photo de la MJC J. Prévert des Bédouins du Sinaï.
et électroacoustique de la société dans laquelle du Mans sur le thème de ● Jusqu’au mercredi 8 mai
qui manipulent le spectateur se trouve l’autoportrait : 4 photographes FNAC.
des objets trouvés sur place. habilement manipulé français et 5 artistes européens
● Vendredi 10 mai à 20 h 30 et emporté sous l’œil malicieux ont participé à l’aventure. 96 “Petites histoires
Salon de musique Lieu Unique. de l’artiste, acteur des vidéos. photographies sont exposées. avec la mer”
● Jusqu’au samedi 20 avril Œuvres de Daniel Le Saux
Arnaud Théval ● Exposition du 25 avril
Onyx. et Charlotte Madézo.
au 16 juin.
à Saint-Herblain Et “Déambulation maritime”
Performance le 24 à 19 h 30.
“Sous le soleil” cinq Univers Ludopien création de Delphine
installations de l’artiste nantais à la Maison et Philippe Chevrinais.
et une exposition (vidéos, David Michaël Clarke
de l’Outre-Mer ● Jusqu’au samedi 27 avril
son, diaporama) à Terminus 3 au FRAC Médiathèque Saint-Sébastien.
L’univers de l’artiste
réalisée avec Laurent Lavolé, Dans ces dernières Phélix Ludop…
Dominique Leroy et Yan photographies, l’artiste
● Jusqu’au samedi 27 avril, Marie-Dominique Pot
Rambaud. Les images et les de Glasgow qui vit à Nantes, 88, quai de la Fosse. à Artéchéri
lieux retenus par Arnaud Théval interroge la nature de l’art “Corbeilles : papier et journal
soulignent les problématiques et sa relation personnelle Francine Toulemonde plastique” histoires d’art.
liées aux déplacements, à la à l’art, pour lui essentiellement Bronzes, oeuvres récentes. Renseignements :
frontière, à la liberté et à la conceptuel. Tél : 02 51 82 45 60. 02 40 75 45 34.
surveillance de l’individu dans ● Exposition du 25 avril ● Jusqu’au 20 avril Galerie ● Samedi 20 avril à 9 h 30,
l’espace public. Dans le cadre au 16 juin salle Mario-Toran. de Arte, 15, rue du Château. Maison des Isles Trentemoult.

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 43
MP Nts Pass 24/ AGENDA 29/03/2002 12:32 Page 44

sortir agenda
l’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 avril au 10 mai 2002

livres, lecture, contes divers


La Fête à Jules Dyna-mots Les Bâtisseurs “La Grande Veillée”
Corto Loisirs et la Bibliothèque Balades à vélo et lectures : de rêves Chant, musique et conte
municipale proposent des “Terrainconnu” observations A l’initiative des villes de Nantes traditionnels… une soirée
enquêtes sur l’univers de Jules du milieu naturel guidées et Saint-Nazaire, des Chantiers tradition orale et cultures
Verne : mardi 16 avril de 9 h 30 et lectures. Renseignements : de l’Atlantique et de la populaires en partenariat
à 17 h pour les jeunes de 8 à 02 40 29 06 09. Communauté urbaine avec Dastum 44.
14 ans. Dimanche 21 avril de ● Dimanche 28 avril de Nantes, une exposition ● Samedi 27 avril à 19 h
14 h 30 à 18 h, tout public. entre Nantes et Paimboeuf de maquettes des géants Pianock’tail.
Inscriptions : 02 40 69 72 52. et dimanche 5 mai, à Nantes des mers dont le Queen Mary 2
au plus près des rivières. et de modèles en bois Liban-Nantes Amitié
● Rendez-vous : Musée Jules-
de pales d’hélices. L’association convie
Verne, rue de l’Hermitage.
Le Frigo de Copi ● Du 23 avril au 24 mai à son dîner libanais annuel
La Fête à Jules bis Lecture par Eric Ferrat hall de l’Opéra, Théâtre Graslin. organisé au profit d’actions
“Mademoiselle Ré-dièze et Mehdi Lecourt.
Foire aux Disques humanitaires. Animations.
et Monsieur Mi-bémol” ● Vendredi 3 mai 20 h 30
et BD Renseignements : 02 40 32 66 78
un concert-lecture par la Cie Studio-Théâtre.
Entrée gratuite. ou 02 40 76 10 64.
Arludie et l’école de musique ● Samedi 4 mai à 18 h 30,
Veillées Contes Tél : 06 83 77 64 25.
de Saint-Herblain. Une œuvre salle St-Joseph
Par les conteurs de Paroles ● Dimanche 14 avril
dans laquelle Jules Verne de Marmite. Spectacle de place du Bouffay. (N.D. de Toutes-Joies).
exprime son goût pour le contes pour adultes
fantastique et… la musique. vendredi 26 avril à 20 h 30.
Réservations : 02 40 69 72 52 . Veillée-conte tout public
● Dimanche 21 avril à 20 h 30
médiathèque Jacques-Demy.
en scène ouverte samedi 4
mai à 20 h 30, salle Jules Vallès
Médiathèque. Renseignements :
conférences-débats
Malika Ferdjoukh 02 40 43 95 21. Patrick Barbier jeudi 25 avril
L’auteur de “Fais-moi peur”
L’infiniment grand
et l’infiniment petit 20 h CCO Tour Bretagne. Débat
et de “Sombres citrouilles”, Slam Poésie avec le département d’Italien
est l’invitée de Nantes Livres Un “Hors pistes scientifique”
● Vendredi 26 avril à partir de l’Université “La mort : de la
Jeunes. Tél : 02 51 72 14 14. par Daniel Ardouin, spécialiste
de 19 h bar du Lieu Unique. tragédie à la farce” mardi 30
de physique des particules,
● Mardi 23 avril de 18 h avril 18 h (amphi 414).
à 20 h Maison des Hommes Café littéraire et Laurent Maindon,
Colloque international sur
et des techniques. “L’Ivre de lecture” dramaturge et metteur en les livrets d’opéra vendredi 3
D’après le roman “Chut !” de scène. et samedi 4 mai à l’Université
Jean-Claude Pirotte Jean-Marie Gourio, une lecture ● Samedi 27 avril 18 h Renseignements : 02 40 14 12 13.
Le poète, romancier de Philippe Mathé de salon de musique Lieu Unique.
et essayiste est l’invité la Cie Bibliothéâtre de Saint- Les mardis
de la Maison de la Poésie Barthélémy d’Anjou pour clore Autour du “Triptyque du Muséum
pour “Poèmes en cavale”. les cafés littéraires de Capellia. de Puccini” à l’Opéra Les îles oubliées de l’Insulinde,
● Mercredi 24 avril 19 h 30 ● Mardi 30 avril à 20 h 30, “Trois joyaux du vérisme italien” à bord de la Boudeuse par
Pannonica. Capellia. évoqués par le musicologue Ségolène Château, médecin
du bord.
● Mardi 7 mai à 20 h 30
Muséum.
Sortir pratique : ● ACCOORD : 02 40 74 02 52 ● ARC Centre musical de La Balinière,
Rezé : 02 51 70 78 00 ● Auditorium du Conservatoire : 02 51 25 00 20 ● Barakason, Rezé :
Les Mammifères
02 40 75 57 28 ● Bibliothèque municipale : 02 40 41 95 95 ● Capellia : 02 40 72 97 58 ● Cité carnivores
des Congrès : 02 51 88 20 00 ● Comité des Fêtes : 02 40 35 75 52 ● ERBAN : 02 40 35 90 27 de Loire-Atlantique
● Escall, Saint-Sébastien-sur-Loire : 02 40 80 85 85 ● Espace Ligeria, Sainte-Luce-sur-Loire : Par Didier Montfort de la Ligue
02 28 01 43 90 ● FNAC : 02 51 72 47 24 ● FRAC : 02 28 01 50 00 ● Galerie Le Rayon Vert : de Protection des Oiseaux.
02 40 71 88 27 ● L’heure musicale du Jeudi : 02 51 25 00 20 ● L’Olympic : 02 51 80 60 80 Tél : 02 51 82 02 97.
● La Bouche d’Air : 02 40 73 40 20 ● Lieu Unique, CRDC : 02 40 12 14 34 ● Maison de la Poésie : ● Jeudi 25 avril 19 h
02 40 69 22 32 ● Maison des Syndicats : 02 40 20 46 33 ● Maison de l’Outre-Mer : Manufacture salle de
02 40 71 76 57 ● MCLA Espace 44 : 02 51 88 25 25 ● Médiathèque Hermeland, Saint-Herblain : conférences 2e étage.
02 40 95 27 50 ● Médiathèque, Saint-Sébastien-sur-Loire : 02 40 80 86 20 ● Musée des Beaux-
Arts : 02 40 41 65 65 ● Musée du Château des Ducs de Bretagne : 02 40 41 56 56 ● Muséum : Nantes Histoire
02 40 99 26 20 ● Office de Tourisme Nantes : 02 40 20 60 00 ● ONPL : 02 51 25 29 29 ● Onyx : Cycle cinéma :
02 40 92 24 00 ● Opéra Théâtre Graslin : 02 40 69 77 18 ● Pannonica : 02 40 48 74 74 ● “Le cinéma français
Piano’cktail : 02 40 65 05 25 ● Studio Théâtre : 02 40 29 07 61 ● Théâtre Boris Vian, Couëron : et les prémisses de mai 68”.
02 40 86 53 13 ● Terrain Neutre Théâtre : 02 40 12 12 28 ● Théâtre Athénor : 02 40 12 41 42 ● Lundi 29 avril à 20 h,
● Théâtre de la Gobinière, Orvault : 02 51 78 33 33 ● Théâtre de Poche : 02 40 47 34 44 ● salle Bonne-Garde,
Théâtre du P’tit Archipel : 02 40 69 10 20 ● Théâtre Universitaire : 02 40 14 33 34 rue du Frère-Louis.

44 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Ntes Pass 24/ DÉTENT 29/03/2002 12:20 Page 46

détente
l’actualité de vos loisirs

Espaces verts, la carte


de la protection biologi
Pour entretenir et protéger
les mille hectares de verdure
de Nantes, le Service
Espaces Verts
Environnement (SEVE)
privilégie une approche
écologique durable adaptée
à chaque site. Explications
avec Jacques Soignon,
directeur, et Françoise
Barret, ingénieur paysagiste.

I N T E R V I E W ▼

Nantes Passion : quelles sont


les caractéristiques des espaces verts
nantais ?
Jacques Soignon : Nantes va atteindre les
1 000 hectares avec l’ouverture prochaine
du square du Lait de Mai dans le quartier du
Champ de Mars. Cette surface, qui a plus que
doublé en vingt ans, situe notre ville dans le
peloton de tête national avec 37 m2 dispo-
nibles par habitant. Par ailleurs, seul Paris a
la chance d’avoir comme Nantes six grands
parcs intra muros. Chaque Nantais vit à proxi-
mité d’un square, d’un parc ou d’une coulée
verte, souvent reliés les uns aux autres grâce
à un maillage de plus en plus serré. Ces
espaces verts sont très diversifiés (voir enca-
dré) en terme de reliefs, de paysages, mais
aussi de flore puisqu’on recense 11 000
espèces végétales différentes.
Quelles options privilégiez-vous pour
les protéger ?
J.S : Nous avons décidé de respecter ces
différences tout en les consolidant. Il s’agit Françoise Barret et Jacques Soignon.
d’une gestion adaptée à chaque site en fonc-
tion de son environnement, de ses spécifi-
cités. Nous avons fait le choix d’un mode Concrètement, quels sont les outils ser chaque espace vert en fonction de ses
d’entretien durable en adaptant nos inter- à votre disposition ? caractéristiques propres et de ses spécifi-
ventions au cas par cas. Nos 428 salariés Françoise Barret : Nous avons élaboré une cités végétales. Sur le terrain, nous avons
ont suivi une formation spécifique. typologie qui permet de recenser et de clas- défini 11 quartiers. 23 équipes géographiques

46 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Ntes Pass 24/ DÉTENT 29/03/2002 12:21 Page 47

détente

e
gique
saires de produits chimiques. En cinq ans, la
Typologie des espaces
consommation a diminué de 30%. On privi- verts nantais
légie aussi le recours à des produits non
● Parcs et Squares : 232 ha
polluants ou moins toxiques. Mais il faut
rester lucides. Si on renonce à tout usage de ● Accompagnement
de voies : 70 ha
désherbants, l’herbe va pousser partout en
● Accompagnement
ville et ce sera le tollé chez les riverains. On
de bâtiment publics : 18 ha
doit prendre en compte tous les paramètres.
● Accompagnement
habitations : 100 ha
F.B. : Dans les parcs, nous mettons en œuvre
● Etablissements industriels
les principes de la protection biologique inté- et commerciaux : 5 ha
grée. Nous observons les espèces, les para- ● Etablissements sociaux
sites et les antiparasites qui peuvent être nos éducatifs : 38 ha
auxiliaires. Réunir les espèces évite la mono- ● Sports : 140 ha
spécificité. Il faut donc les faire cohabiter et ● Cimetières : 45 ha
utiliser chacun d’entre eux. On fait parfois ● Espaces naturels : 180 ha
des lâchers d’antiparasites (coccinelles, chry-
● Campings : 9 ha
sopes, syrphes) mais de manière ciblée, par
● Jardins familiaux :
exemple sur des rosiers plus touchés par la 10 ha (690 lots)
pollution en ville. À la Beaujoire où il y a 25 000
● Arbres d’alignement :
rosiers, nous n’avons plus recours aux insec- 20 000 unités
ticides. Dans les serres, on les a aussi aban- ● Etablissement horticole :
donnés au bénéfice des prédateurs naturels 12 ha
pour arriver à zéro traitement des espèces.

J.S : Il faut admettre qu’on ne passe pas


partout du jour au lendemain du tout traite- nos recherches de techniques basées sur
ment au très peu de traitement. Mais nous l’observation et l’utilisation des éléments
recherchons en permanence les produits les naturels évoluant sur chaque site.
moins nocifs possibles tout en développant Propos recueillis par Jacques Chanéac

À la roseraie de la Beaujoire, on n’a


plus recours aux insecticides.

1000 hectares Jardiner propre : les conseils du SEVE


et 11000 ● Ne laissez jamais le sol nu. ● Ne persistez pas à conserver
Implantez des couvre sols au certaines plantes qui
espèces pied de vos plantes, arbres ou nécessitent un traitement
végétales massifs. Choisissez le paillage
(plastique, jute) ou les engrais
coûteux et permanent.
Mieux vaut les remplacer par
différentes. verts, les composts, broyades
de feuilles, de bois de taille.
des espèces résistantes ne
justifiant pas de traitement.
● Offrez le gîte et le couvert Votre grainetier vous aidera
ont été mises en place qui interviennent sur aux antiparasites. Nourrissez à bien choisir la variété,
les mille points d’intervention recensés. Notre les, notamment en eau sucrée qu’il s’agisse d’un arbre
volonté est de concilier esthétisme, placée dans des fonds de ou d’une plante.
efficacité et respect de l’environnement. bouteilles plastique. Ils Ces choix de bon sens, naturels
deviendront vos plus fidèles et économiques vous permettront
Quels moyens utilisez-vous pour diminuer auxiliaires dans la lutte de réduire le recours aux
l’utilisation de produits polluants ? contre les pucerons et autres produits polluants et de changer
J.S. : Le SEVE veille scrupuleusement à parasites. l’écosystème de votre jardin.
n’utiliser que les quantités strictement néces-

Avril 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 47
MP Ntes Pass 24/ DÉTENT 29/03/2002 12:21 Page 48

détente
l’actualité de vos loisirs

La mort de Jacques Vaché Ce premier ouvrage publié par une maison


d’éditions nantaise, destiné aux enfants
Nantes, 6 janvier 1919. Dans la chambre 34 du Grand autant qu’aux adultes, en appelle d’autres à
venir sur les moutons, chèvres et cochons.
Hôtel de France, place Graslin, Jacques Vaché,
● Editions Gulf Stream (10 e)
23 ans, succombe à une overdose
d’opium. À travers les rapports Nulle !
Quand on se croit moche, pas intéressante,
de police et les articles du Phare
avec des parents tout à fait ordinaires, et
de la Loire et de Ouest-Éclair relatant qu’on attribue - à tort ou à raison - à tous
l’événement, et au fil du récit imaginaire les copains et copines de sa classe ce
et halluciné des dernières heures d’un qu’on n’a pas : charme, talents, familles
brillantes… la vie est bien douloureuse, et
“suicidé de la société” dans une ville on se trouve… nulle !
qui panse à peine les blessures vives Heureusement un ami
de la Première Guerre mondiale, saura astucieusement
Stéphane Pajot invite à redécouvrir ce fait retourner la situation.
Une histoire d’Hubert
divers tragique qui marqua la naissance Ben Kemoun, illustrée
du surréalisme. Ami de Vaché qu’il par Vanessa Hié, dans la
rencontra à Nantes en 1916, André Breton a toujours collection “Huit et plus”
de Casterman, qui traite
estimé que le jeune dandy nantais, auteur
du manque de confiance
de fulgurantes “Lettres de guerre”, fut l’initiateur en soi et de la honte
et le détonateur du mouvement surréaliste. des parents.
● Éditions d’Orbestier (12 e). ● Casterman.

à lire
Un hommage amoureux “à cette région
imprécise où l’eau et la terre se confondent
selon les caprices de la lumière et des
à écouter
éléments”.
● Éditions Loire pour Tous (14 e). Babel
De père en fils En public… est le titre du second et nouvel
Le thème “De père en fils” a été proposé Le frise-livre des vaches album du groupe Babel. Les huit musiciens
par David Ryan à une dizaine d’artistes Dans le cadre du Programme européen de la formation habitués des scènes locales
nantais. Il “s’est imposé comme le besoin d’éducation à la biodiversité Sauvegarde, y produisent un rock festif, tantôt funk
de renouer avec sa propre mémoire, de dont l’objectif est de dresser l’inventaire tantôt ska suivant les morceaux.
dénouer les paroles laissées en héritage, des races animales et plantes cultivées sur Enregistrés à l’occasion d’un concert à la
de les comprendre, de les ramener à le vieux continent, les scientifiques Philippe salle chantenaysienne de l’Olympic en avril
soi…”. Fabrice Hybert, Arnaud Théval, Dubois et Jean-Baptiste de Panafieu se 2001, les cinq titres attestent des influences
Robert Millin, Bernard Plantive… ont ainsi sont associés pour nous parler des vaches. rock de la formation. Si vous y étiez ce soir-
écrit et créé une œuvre graphique. Cela donne un intéressant ouvrage là, vous aurez peut-être une chance
Ce mince ouvrage, postfacé d’un beau pédagogique sur ce ruminant de nos d’entendre votre voix parmi les huit cents
texte signé Bernard Martin, est édité sous contrées verdoyantes, figure mythologique d’une salle chauffée par des solos
la jaquette élégante des éditions Joca seria. et sacrée, productrice laitière ou endiablés de cuivres et guitares.
bouchère… De la Prim’Holstein à la
● Editions Joca seria (10 e) ● Contact : 02 40 89 24 11.
Montbéliarde, de la Charolaise à la Salers…
www.babelmusic.free.fr
Reflets de Loire le livre dresse le portrait des 38 races de
L’exposition “Reflets de Loire”, conçue par vaches françaises dont la Nantaise, une LC Blues
l’association Loire pour Tous, vient d’être race dont on référence Les Disques en chantier, label
éditée en livre. Un beau près de 280 phonographique basé
livre au format à sujets vivant à à Saint-Nazaire,
l’italienne. 53 photos ce jour en Loire- dont la vocation
de Léon Benon et Atlantique. est d’aider de
Joël Legland En prime, jeunes artistes
enluminées de se trouvent ligériens, présente
textes poétiques des affiches le premier disque
de Thérèse André- encyclopédiques du groupe LC
Abdélaziz pour et des cartes Blues. Intitulé “Les
célébrer, de Bouchemaine postales heures tardives”,
à Trentemoult, la Loire châtelaine et qui ont été l’album est né de la rencontre de deux
souveraine, éternelle et nonchalante, présentées cette passionnés de blues, Thierry et David.
chuchotante, à peine troublée par le année au Salon international de l’agriculture S’y trouvent douze compositions originales
cortège festif d’une flotille de plates, de pour restaurer auprès du public l’image pour guitares, dobro et harmonica.
galopins et de toues cabanées, de voiles d’une agriculture riche par sa diversité
● Contact : 02 40 70 85 02.
ligériennes ou… de gondoles vénitiennes. et son utilité.

48 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002
MP Ntes Pass 24/PRATIK 29/03/2002 12:29 Page 50

Nantes pratique
Les infos service pour bien vivre sa ville

École des parents Guide des emplois


L’accueil, l’écoute et l’accompagnement des familles à toutes les saisonniers
étapes de la vie, c’est la mission que s’est fixée l’École des parents et Nouvelle publication du CRIJ, Centre régional
des éducateurs de Loire-Atlantique, qui propose différents services : information jeunesse, un guide de 60 pages
un espace écoute jeunes anonyme et gratuit pour les 15/25 ans regroupant l’ensemble des pistes et informa-
(lundi/mercredi/jeudi/vendredi de 15 h à 19 h au 21, allée Baco ou au tions utiles pour la recherche d’un emploi sai-
02 40 47 71 28), un point écoute parents (02 40 35 47 73), des groupes sonnier dans les Pays de la Loire ou plus loin :
d’échange et de soutien à la fonction parentale, des groupes lieux de consultation d’offres, sites Minitel et
d’échange et de réflexion pour les futurs parents, des consultations Internet, descriptif de postes et modalités de
individuelles sur rendez-vous, des soirées-débats, des animations et candidatures…
des formations. Cette brochure est en consultation au CRIJ et
À noter, une conférence le 25 avril à 20 h 30 salle Bretagne (23, rue dans le réseau information jeunesse, ou en
Villebois-Mareuil) par le Dr Daniel Marcelli : “Peut-on encore dire NON vente (3 euros, 4,5 euros par correspondance).
aux adolescents ?”
● CRIJ – 28, rue du Calvaire – BP 80214 – 44002 Nantes cedex 1.
● Renseignements : 02 40 35 47 73. Tél : 02 51 72 94 50. Internet : www.multimania.com/crijpdl

Urgences et coordonnées utiles Problème de réception TV


Pompiers ..................... 18 ou 02 40 37 85 85 GDF Dépannage..................... 0 810 433 444 ou radio ? Un n° Azur
Police ........................... 17 ou 02 40 37 21 21 Allô TAN................................... 0 810 444 444 Vous ne recevez plus vos principales chaînes TV ? La réception de ces
Urgence médicale....................................... 15 Nantes AVF ............................ 02 40 08 22 02
Gendarmerie .......................... 02 40 48 79 77 Direction de l’eau de la Communauté
chaînes ou de votre station FM est brouillée ? TDF met à la disposition
SOS médecins....................... 02 40 50 30 30 Urbaine....................................... 02 40 18 88 00 des auditeurs et des téléspectateurs de chaînes hertziennes un numéro
Centre anti-poison..................... 02 41 48 21 21 Fourrière animale et SPA......... 02 40 93 76 61 Azur unique (coût d’un appel local), accessible 7 jours sur 7, de 8 h 30
Centre anti-poison animaux ....... 02 40 68 77 40 Animaux Assistance................ 02 40 33 22 77 à 22 h en semaine
CHU - CHR............................ 02 40 08 33 33 S.O.S. Amitié ........................... 02 40 04 04 04
EDF Dépannage...................... 0 810 333 044 ANTEA détresse personnes âgées.... 02 40 71 04 05 et de 9 h à 22 h le
week-end. Dès réception, TDF contacte ses équipes techniques
Numéros verts régionales pour vérifier s’il s’agit d’une panne sur ses émetteurs ou
d’un problème de brouillage sur votre zone.
Travaux de Voirie Accueil ......................................................................................... 08 00 00 40 00
SOS Sans-Abri ............................................................................................................................ 115 Vous pouvez également vous connecter sur le site Internet www.tdf.fr
Allo Enfance Maltraitée ............................................................................................................... 119 (rubrique FAQ).
Drogue Info Service ................................................................................................. 08 00 23 13 13
Tabac Info Service .................................................................................................... 0 803 309 310
Sida Info Service .......................................................................................................08 00 84 08 00 Emploi et formation
Enfance et Partage .................................................................................................. 08 00 05 12 34
Famille ....................................................................................................................... 0 800 333 666 sur Internet
Petite enfance .......................................................................................................... 08 00 29 12 91 Le CARIF-OREF
Allô Propreté ............................................................................................................. 0 800 344 000 (Centre d’animation
Discrimination raciale info .......................................................................................................... 114
et de ressources
Hôtel de Ville pour l’information
sur la formation
2, rue de l’Hôtel de Ville - 44094 Nantes Cedex 01
Standard tous services - accueil - renseignements : .................................... 02 40 41 90 00 continue – Observa-
.................................................................................................................. Fax : 02 40 41 92 39 toire régional sur
Nantes sur Internet : ............................................................................... http://www.nantes.fr l’emploi et la forma-
tion) des Pays de la
Mairies annexes Loire vient de lancer
Nantes Barberie : 103, rue Pierre Yvernogeau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 80 un nouveau site
Nantes Beaulieu : Place de la Galarne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 58 80
Nantes Bellevue : Place des Lauriers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 21
Internet où il recense
Nantes Bottière : 69, rue de la Bottière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 60 plus de 3 000 propositions de stage régionaux. Les organismes de for-
Nantes Chantenay : 143, bd de la Liberté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 92 50 mation peuvent y saisir directement leurs offres, et les entreprises y
Nantes Dervallières : Place des Dervallières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 84 déposer un appel d’offre électronique pour leurs projets de formation.
Nantes Doulon : 37, bd Louis-Millet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 92 17
Nantes Malakoff : Place de Prague . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 25
Le site propose également une revue de presse hebdomadaire en
Nantes Nord : 41, route de la Chapelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 55 ligne, l’accès à son centre de documentation, des fiches techniques
Nantes Ranzay : 249, route de Saint-Joseph . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 50 sur la réglementation, ainsi qu’un millier de tableaux statistiques par
Nantes Sud : 69, bd Joliot-Curie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 94 02 métiers, diplômes, spécialités de formation ou secteurs d’activité.
● http://www.cariforef-pdl.org

uantd??
ui ? QQuand? uoi ?
Quoi?
Q
QQui? en omm ?
CComment
0,37F ou 1,29F la minute selon la rubrique consultée
ù?
Où?
O http://www.nantes.fr
3615 Nantes... e-mail : dircom@mairie-nantes.fr
...vous dit tout, tout de suite

50 • N A N T E S PA S S I O N • Avril 2002

Centres d'intérêt liés