Vous êtes sur la page 1sur 42

Nantes

N°127 - septembre 2002

le magazine de l’information municipale Passion

Des moyens renforcés


pour la tranquillité publique

Le jeune public
s’invite aux Journées
du patrimoine

L’enjeu fabuleux
du Queen Mary 2
sommaire

Des moyens
p 14 7
supplémentaires pour un mois d’actualité
la tranquillité publique Un petit journal dans le journal.
Le tour d’horizon de l’actualité nantaise.
La Ville se dote de nouveaux moyens
pour garantir la tranquillité. Une mobilisation
qui passe par le renforcement des actions 14
de la police municipale, la mise en place
du service des correspondants de nuit la ville
dans de nouveaux quartiers et la lutte L’actualité
contre les tags. de la vie municipale.
Des moyens supplémentaires
pour la tranquillité publique
Les journaux de Travaux d’été dans les écoles
CCQ : les séances seront publiques
quartier ont dix ans
p 24 Mosaïque, L’écrit de Bellevue, Zest,
De nouveaux dispositifs
de sécurité pour les motards
Malakocktail, Couleur locale... Un programme d’amélioration
Ces cinq journaux de quartier de l’habitat pour le bas Chantenay
occupent une place singulière dans Un nouveau système
le paysage de la presse nantaise. de quotient familial
Leur particularité : être écrits par
et pour les habitants. Une aventure
qui dure maintenant depuis dix ans. 24
quartiers
L’actualité
de la vie quotidienne.
Queen Mary 2 mis sur cale Les journaux de quartier ont dix ans
La loco 141R aux Journées
du patrimoine
L’équipe emploi insertion joue la carte
de la proximité à Malakoff
Un éducateur canin pour maître
La construction
du Queen Mary 2
p 30 et chien à Bellevue
L’immigration en Loire-Atlantique
a officiellement
commencé 30
le 4 juillet
aux Chantiers événement
de l’Atlantique. Queen Mary 2 mis sur cale
Elle ne durera
que 18 mois. 32
Nantes métropole
L’actualité de l’Ouest
Atlantique.
p 46 Armor, quatre fois vingt ans !
Hangar 32 : le projet Île de Nantes
a désormais son lieu
Coup de jeune
sur les Journées 36
du patrimoine sortir
L’actualité
À Nantes, près de 80 animations sont
de la vie culturelle.
programmées dans le cadre de la 19e édition
des Journées du patrimoine, les samedi 21 Promenade dans
et dimanche 22 septembre. Cette année, la photographie contemporaine
un effort particulier est porté vers le jeune public. Lieu unique : cap sur l’Orient extrême...

46
Nantes Passion.
détente
Directeur de la publication : Jean-Marc AYRAULT. L’actualité de vos loisirs.
Co-directeur de la publication, directeur de la communication : Guy LORANT.
Coup de jeune sur les Journées
Rédacteur en chef : Philippe BOUGLÉ.
Rédaction : Loïc ABED-DENESLE, Noèle B., Rodolphe DELAROQUE, Jean-Noël FÉVRIER, du patrimoine
Michaël GHEERBRANT, Sandra RATAUD, Isabelle ROBIN, Cécile ROMER. Livres du mois
Photos : Stéphan MENORET, Régis ROUTIER.
Maquette : Laurent BEAUMONT-MCM.
Mise en page : LE SQUARE DESHOULIÈRES. Impression, photogravure : ACTIS.
Régie publicitaire : Gécop, 4 rue Maurice-Sibille, Nantes. Tél. 02 40 71 06 06.
48
Dépôt légal 3 e trimestre 2002. Éditeur : Direction de la Communication, tél. 02 40 41 67 00.
Mairie de Nantes, 2, rue de l’Hôtel de Ville, 44094 Nantes cedex 1.
Nantes pratique
Stand. Général : tél. 02 40 41 90 00. http://www.nantes.fr – e-mail : dircom@mairie-nantes.fr Les numéros utiles,
Tirage : 147 000 exemplaires. ISSN : 1164-4125. les infos service pour bien vivre la ville.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 3
éditorial

Une rentrée pleine


de projets
es mois qui viennent vont être marqués par une

L accélération des actions de la Ville et de la Communauté


urbaine, avec pour objectif unique de mieux répondre à
l’attente des Nantais et des habitants de l’agglomération.
Côté Île de Nantes, une importante réflexion a été engagée. Elle se
concrétisera, le 11 octobre prochain, par la présentation devant le
Conseil de la Communauté urbaine, d’un plan d’action 2002 - 2007.
Le travail engagé par l’architecte-paysagiste Alexandre Chemetoff
- et qui consiste à construire de la ville, en intégrant sur ce site tous
les éléments formant aujourd’hui ce que doit être un véritable tissu
urbain, innovant et multiple - va ainsi donner lieu à de nombreuses
interventions, notamment sur l’espace public. La maîtrise de cet
espace est en effet l’élément décisif grâce auquel la collectivité
peut intervenir sur la “forme d’une ville”, pour reprendre la belle
expression de Julien Gracq.
Mais, pour important qu’il soit, le projet Île de Nantes n’est pas tout.
Il est inséparable, par exemple, du Grand projet de ville qui lui fera
face à Malakoff. Dans les deux cas, il s’agit bien de construire, usager au centre des préoccupations. D’un côté, en améliorant
ou de reconstruire de la ville, pour rendre celle-ci plus facile, plus son cadre de vie et les services qui lui sont rendus ; de l’autre,
agréable à vivre par ses habitants. Et cela vaut pour toutes en échangeant avec lui, pour mieux l’entendre et mieux expliquer
les interventions que nous allons entreprendre, que ce soit sur le la nature des transformations auxquelles nous souhaitons procéder.
territoire de la ville ou sur celui de l’agglomération. En d’autres termes, les mois à venir vont être riches en réalisations
Ce qui ne nous empêche pas d’attacher une grande importance concrètes, en interventions diverses et en discussions avec le plus
à une autre dimension de l’action municipale et communautaire : grand nombre.
le dialogue avec les citoyens. Celui-ci se justifie dès qu’il s’agit de Autant d’aspects qui laissent augurer une rentrée riche, que je
transformer l’espace et donc d’apporter des modifications au cadre souhaite excellente à tous celles et ceux qui, en ville ou dans
de vie des habitants d’un quartier donné. Mais il se justifie aussi de l’agglomération, renouent avec leur activité professionnelle, après
manière beaucoup plus large. C’est ainsi qu’au cours du second des vacances qui, j’espère, ont été bonnes, y compris pour ceux
semestre, nous allons mettre en œuvre une nouvelle formule des qui n’ont pas quitté leur domicile pendant ces mois d’été.
Carrefours des citoyens, en même temps que va reprendre l’action Bonne rentrée à tous !
des Comités consultatifs de quartier, dont les séances plénières sont
désormais ouvertes à tous les habitants ainsi qu’à la presse.
Tisser de la ville et tisser du dialogue relèvent d’une même Jean-Marc Ayrault
démarche. Il s’agit, dans l’un et l’autre cas, de placer le citoyen - député-maire de Nantes

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 5
un mois
d’actualité
circulation initiative

En ville sans ma voiture


les 21 et 22 septembre
C’est, cette année, la Communauté
urbaine de Nantes qui s’est portée
candidate à l’organisation de la jour-
née internationale “En ville sans ma
voiture”. Celle-ci se déroulera, selon
les communes, soit le dimanche 22 Un potager volant
septembre seul, soit les samedi 21 et
dimanche 22. À La Montagne, Saint- à Bouguenais
Herblain et Rezé, des périmètres ur- Le quartier des Couëts, à Bougue-
bains seront fermés à la circulation au- nais, est le théâtre d’une expérience
tomobile le dimanche 22 septembre. À unique en son genre : un potager vo-
Nantes, l’intérieur du circuit cœur, 60 lant… Imaginé par trois architectes
ha, sera réservé aux piétons, vélos et plasticiens nantais (à qui l’on doit no-
autres “modes doux” de déplace- voie sur berges et le quai Magellan se- clients un ticket de transport gratuit, tamment la scénographie de l’exposi-
ment, ainsi qu’aux transports publics, ront également réservés aux piétons, valable toute la journée du samedi sur tion nantaise présentée à Niigata), ce
le samedi 21, entre 9 h et 19 h. Le di- vélos et rollers. Tout au long de la se- les ligne de la TAN. Des animations sur potager est conçu avec des milliers de
manche 22, un périmètre de 8 ha sera maine, les commerçants du centre- le cours des Cinquante-Otages, une cageots superposés, alimentés par
fermé à la circulation automobile au- ville signalés par un fanion aux cou- balade à vélo, organisée par France hydroponie, le système d’irrigation
tour du château et de la cathédrale. La leurs de l’opération offriront à leurs Télécom, compléteront le dispositif. des cultures maraîchères. D’une hau-
teur de 15 mètres, ce potager est plus
qu’une œuvre d’art urbain. Il s’agit
le chiffre du mois avant tout d’une initiative dont le volet
solidaire a permis de mobiliser diffé-
21 millions de kilomètres, c’est la distance que rents partenaires (Mairie, sociétés
parcourront les véhicules de la TAN cette année, soit 53 900 km de HLM, Jardiland, C.G.E. et le ministère
de la Ville) et d’impliquer les riverains
moins qu’en 2001. 138 000 kilomètres de services très peu ou pas du quartier des Couëts. Comme le
fréquentés seront supprimés, tandis que 59 900 km nouveaux sont souligne Freddy Bernard, l’un des
concepteurs, “les légumes seront dis-
prévus, dont la desserte de Mauves-sur-Loire, le renforcement de la tribués aux habitants et aux associa-
ligne 99 Nantes/Le Pellerin, la desserte de l’ouest de la Chapelle-sur- tions caritatives locales.” En sep-
Erdre, le prolongement de la ligne 83 dans le campus du Tertre, ou le tembre, une ratatouille géante permet-
tra d’apprécier la qualité des légumes
prolongement, le dimanche, de la ligne 92 jusqu’à Thouaré. Voir en page 8 nos récoltés…
autres informations sur la rentrée de la TAN. Renseignements : 02 40 65 01 23
(SESAM).

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 7
un mois
d’actualité
transports publics

TAN: les nouveautés de la rentrée


Tout ce qui change à la rentrée sur le ➜ La suppression du carnet de 5
réseau de transports publics nantais. tickets, qui n’est plus justifié depuis la
création du ticket duo.
➜ Un abonnement annuel tous pu-
blics. Il est vendu 360 €, soit 30 € par ➜ Une hausse des tarifs proche de
mois. Il s’adresse plus particulière- l’inflation. Le passage à l’euro, au 1er
ment aux utilisateurs de la carte men- janvier 2002, s’est traduit par une
suelle, dont le tarif est fixé depuis le 1er baisse moyenne de 1,53 %. La rentrée
septembre à 36 € (35 € précédem- 2002 se caractérise par une hausse
ment). À compter du 1er janvier 2003, moyenne de 2,21 % par rapport au 1er
cet abonnement annuel pourra être ré- janvier, mais qui n’est plus que de
glé par prélèvement mensuel. 0,62% par rapport à juillet 2001, et de
- 0,11 % sur l’ensemble de l’année
➜ Un abonnement annuel étu- 2002 par rapport à 2001.
diant. Coût : 180 € pour une validité
de douze mois “glissants”, c’est-à- taires et du temps effectif de pré- formules de paiement au choix : en
dire tenant compte des diverses sence des étudiants. À rapprocher du une seule fois, au début de l’année
dates d’acquisition possibles, du coût, sur un an, de l’abonnement universitaire, ou par prélèvement
phénomène des vacances universi- mensuel Campus, soit 282 €. Deux mensuel. salon
enseignement supérieur 4e Forum des écoprocédés.
La Cité des congrès de Nantes et

Forum étudiant 2002 l’ADEME (Agence de l’environnement


et de la maîtrise de l’énergie), avec le
concours d’Écopôle (Maison de l’en-
La Maison de l’Etudiant organise, Ceux-ci ont à leur disposition un gui- 7 000 étudiants ont utilisé les services
en partenariat avec la Ville de Nantes chet unique pour toutes les dé- proposés dans le cadre du forum. vironnement de l’agglomération nan-
et l’Université, son forum des services marches indispensables liées au loge- Forum étudiant du 9 septembre au taise), organisent, les 26, 27 et 28
du 9 septembre au 18 octobre pro- ment ou à leur vie quotidienne (Crous, 18 octobre au Crous de Nantes - septembre, le 4e Forum des écoprocé-
chain. Un rendez-vous destiné à ré- EDF, France Télécom, CAF, SMEBA...) 2, bd Guy Mollet- Tram ligne 2 - dés sur le thème “bien construire,
pondre à toutes les préoccupations et pour faire connaissance avec la ville arrêt Petit-Port -
des nouveaux étudiants nantais. (TAN, CRIJ, Fun Radio...). L’an dernier, www.forumetudiant.com

telex
Le Train de l’emploi bac + 2/3, lancé par le
journal Le Monde, fera un arrêt en gare de Nantes le mercredi 2 octobre.
Il s’agit pour la vingtaine d’entreprises partenaires de recruter des
jeunes diplômés et des jeunes actifs de moins de 5 ans d’expérience,
titulaires de formations DUT, BTS ou IUT, dans des domaines aussi divers bien vivre, le bâtiment et l’environne-
que la banque, l’assurance, la distribution ou les services. ment”. Ce salon, principalement ré-
servé aux professionnels, mais ouvert
Préinscriptions et informations : www.emploi.lemonde.fr
au grand public tous les soirs de 17 h
à 19 h ainsi que le samedi, a pour ob-
Un “4 étoiles” à Nantes. Le 21 juin, le Grand hôtel jectif de promouvoir une construction
Mercure de la rue du Couëdic (152 chambres et 10 suites) a obtenu sa plus écologique. Renseignements :
Cité des congrès - 5, rue de Valmy -
quatrième étoile. Un plus pour l’attrait touristique de la ville et pour sa 44000 Nantes. Tél. 02 51 88 20 00.
politique d’accueil de grands congrès internationaux. Internet : www.Congres-Nantes.fr

8 • N A N T E S PA S S I O N • septembre 2002
santé

Conférence-débat sur
l’allaitement maternel
Dans le cadre de la semaine mon-
diale de l’allaitement maternel, une
conférence gratuite est organisée à
Nantes le vendredi 4 octobre 2002 à
logement 20 h, salle Bretagne, 23 rue Villebois-
Mareuil. Mise en place et animée à
Deux nouveaux foyers Nantes par la Leche League (groupe
LLL Nantes-Est), elle accueillera des

pour les jeunes travailleurs pédiatres, épidémiologistes, sages-


femmes autour de sujets tel que “l’al-

L’Association nantaise des foyers Louis proposera 33 chambres dans le Thérèse), où 93 logements sont en
de jeunes travailleurs va ouvrir pro- quartier Saint-Jacques. Suivra, en jan- cours d’aménagement, ainsi qu’une
chainement deux nouvelles structures vier 2003, le foyer Chanteclerc, dans la grande salle de rencontre et d’anima-
d’accueil. En octobre, le foyer Frère- rue du même nom (quartier Sainte- tions dont pourront bénéficier les as-
sociations du quartier.
Les deux nouveaux équipements por-
famille teront la capacité d’accueil de l’ANFJT laitement, un non-sujet de santé pu-
qui gère actuellement quatre foyers, à blique”, “l’allaitement, c’est bon pour
Une Maison de l’action sociale plus de 560 personnes.
Contact : ANFJT - 6, rue de Bel-Air -
la santé des mères et des bébés” et
“allaiter et travailler, c’est possible”.
au Breil-Malville BP 61112 - 44011 Nantes cedex 1.
Tél : 02 51 72 98 70.
Pour tout renseignement, Pascale
Brion. Tél. : 02.40.29.45.58.
La Caisse d’allocations familiales de Breil-Malville. Les deux étages abri-
Loire-Atlantique vient d’ouvrir dans le tent un espace de formation et d’in- monde
quartier du Breil une Maison de l’ac- formation et un centre de ressources
tion sociale, rue Marie-Thérèse-Ey- destiné aux professionnels de l’ac- 3e Rencontres citoyennes en octobre
quem, à proximité du siège de la Caf. tion sociale.
Au rez-de-chaussée : les activités La Maison de l’action sociale doit “Refaire le monde et faire la fête !” tel Nantes et la Loire-
d’économie sociale et familiale (cui- permettre de renforcer la Caf dans est le fil conducteur de la 3e édition des Atlantique une cin-
sine, couture, habillement, gestion du son rôle de conseil auprès de ses Rencontres citoyennes, une initiative quantaine d’associa-
budget familial...) auparavant organi- 688 partenaires, associations et du collectif “Le monde n’est pas une tions, de syndicats et
sées dans le centre médico-social du collectivités. marchandise”, qui regroupe sur de partis politiques.
Des Rencontres qui éliront domicile le
samedi 5 octobre à partir de midi
rendez-vous santé - solidarité place du Commerce et place Royale
(forums “à ciel ouvert” sur la guerre, la
La Virée Nantaise. Les donneurs de sang bénévoles de Nantes 28 et dimanche 29 septembre dans toute la Loire-Atlantique. démocratie, les solutions alternatives,
organisent dimanche 6 octobre 2002 de 8h30 à 17h, parc du Grand Renseignements : 0 821 000 300 (0,12 € la minute) et sur les médias, animations musicales et
Blottereau, la 9e Virée Nantaise “marcher et courir pour le plaisir”. Internet : www.virades.org théâtrales, bal populaire mêlant des
Inscription: 2 € jusqu’au 28 septembre à Décathlon danses de diverses parties du
Une pyramide de chaussures contre les mines.
Paridis, 3 € sur place, gratuit pour les scolaires. monde...) et qui se prolongeront toute
Samedi 5 octobre, les Nantais pourront témoigner de leur
Journée d’information sur la spondylarthrite. solidarité avec les victimes de mines en venant déposer des la journée du dimanche 6 par une ran-
L’Association contre la spondylarthrite ankylosante des Pays de paires de chaussures place du Commerce. Renseignements : donnée dans la campagne proche de
Loire, organise, le samedi 21 septembre à partir de 13h30 à la 02 40 14 33 79. l’agglomération, avec pique-nique
Cité des congrès de Nantes, une journée d’information sur cette près d’une ferme ouverte.
La Moisson du Cœur, organisée par l’Association des Contacts : Laurette Chesnais au
maladie qui touche plus de 300000 personnes en France.
Paralysés de France, se déroulera cette année le samedi 12 02 40 20 18 68 - Gérard Durand au
Contact : Sylvie Grimault, tél. : 02 40 77 05 94.
octobre. L’objectif est de collecter le plus grand nombre de
06 80 72 32 74 - Jean-Christian
Les Virades de l’Espoir, organisées par l’association vêtements et textiles au bénéfice des personnes handicapées.
Savoye au 02 40 74 06 16. E-mail :
Vaincre la mucoviscidose, se dérouleront cette année les samedi Renseignements : 02 51 80 68 00.
collectif44lemonde@netcourrier.com

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 9
rencontre patrimoine

Cales en fête
Un colloque international à Chantenay
sur les jeux traditionnels Le 29 septembre, jour des tradition-
nelles régates de Trentemoult, l’asso-
ciation des Flotteurs chantenaysiens
Palet sur planche, galoche bigou- partie de la culture et du patrimoine traditionnels : histoires et prospec- organise juste en face, sur la rive nord
dène, quilles de huit ou de neuf, populaire. Leur conservation et leur re- tives” et organisées par l’Institut cultu- de la Loire, l’édition 2002 de Cales en
boules vendéenne, bretonne, de fort, nouveau passent par l’apprentissage rel de Bretagne et la FALSAB (Fédéra- fête. La manifestation se tient à partir
de sable, des Flandres ou et l’éducation. Tel est l’objet tion des associations de lutte et sports de 10 heures au 9, boulevard de Chan-
nantaise... les jeux de des Rencontres internatio- athlétiques et d’adresse de Bretagne - tenay (entre cale Crucy et chantier de
tradition, implantés nales de Nantes, les 3, 4 et 5 Confédération des jeux et sports tradi- l’Esclain). Le matin, visites guidées
le plus souvent sur octobre 2002 à la Manufacture tionnels). dans le bas Chantenay et découverte
des territoires des Tabacs, intitulées “Héritage, Tél./fax : 02 98 82 69 23 ; courriel : de son patrimoine industriel. Toute la
locaux, font transmission et diffusion des jeux colloque.nantes@wanadoo.fr journée, dans la salle à tracer des an-
ciens chantiers navals Dubigeon, ex-
position de l’association Loire pour
tous et diaporama. Pique-nique avec
bière nantaise et poissons fumés,
chants de marins et steel-band…
Contact : 02 40 46 45 60
histoire ou 06 86 98 13 54.

Le mobilier urbain foires


s’expose à l’Oratoire Le Mois des Arts. En septembre,
la place Viarme sera le cadre d’un en-
Les Archives municipales in- ou encore “sucettes” s’y trouvent semble de manifestations intitulé “Le
vestissent la chapelle de l’Ora- également exposés. Plaque Mois des Arts” : 15e foire aux vins et
toire pour y retracer l’histoire du d’égout signée Voruz ou candé-
aux produits du terroir les 7 et 8 sep-
mobilier urbain à Nantes, depuis labre “vert nantais” du Bouffay…
son origine au XIXe siècle jusqu’à y sont montrés comme autant tembre, 1er salon Créaloisirs les 13, 14
son récent renouvellement par la d’œuvres d’art et d’histoire qui et 15, 2e salon d’art moderne et de
société Dauphin / Adshel. sur l’espace public se doivent création contemporaine du 19 au 22,
Affiches d’époque, cartes pos- d’être fonctionnelles. 83e foire à la brocante et 1er salon d’an-
tales, plans et documents ma- Visible du 20 septembre au tiquités du 27 au 29.
nuscrits y montrent ces “objets et 10 novembre, de 10 h à 12 h et Renseignements : SNVE (Société
décors de la rue”. Des puits aux de 14 h à 18 h (fermé mardi). nantaise Viarme expositions)
bornes-fontaines en passant par Renseignements: 19, place Viarme - 44000 Nantes.
les kiosques, horloges, aubettes 02 40 41 95 85. Tél. 02 40 89 65 00.
E-mail : snve@club-internet.fr

2e vide-grenier livres. Après


musique une première édition qui a réuni l’an
Un nouveau chef pour l’ONPL passé plus de 2 500 visiteurs, un
“vide-grenier livres” animera l’île de
Isaac Karabtchevsky succédera, le phonique, dans les salles de concert
Versailles, le samedi 19 octobre, de
1er septembre 2004, à Hubert Soudant, les plus prestigieuses (Carnegie Hall à
à la tête de l’orchestre national des New-York, Concertgebouw d’Amster- 9 h à 18 h. Proposé par la mission
Pays de la Loire. Formé notamment dam, Musikverein de Vienne…), et a Lecture de la Ville de Nantes dans le
auprès de Pierre Boulez, Isaac Karabt- accompagné des solistes de légende cadre de “Lire en fête”, il sera ouvert
chevsky dirige depuis 1995 l’orchestre comme Martha Argerich, Mstislav Ros- aux associations et aux particuliers.
du théâtre de la Fenice à Venise. Au tropovitch, Isaac Stern, Claudio Arrau Pour réserver un emplacement,
cours de sa carrière, il a abordé l’es- ou Gidon Kremer. 02 40 29 06 13.
sentiel du répertoire lyrique et sym-

10 • N A N T E S PA S S I O N • septembre 2002
musique course pédestre
Les Foulées du tram partiront de la Chantrerie
Evénement incontournable du dé-
but d’automne sportif à Nantes, la
neuvième édition des Foulées du
Tram se déroulera à 15 h, le dimanche
13 octobre. Cette année, les milliers
de participants attendus partiront de
la Chantrerie, pour un parcours d’une
quinzaine de kilomètres, le long de la
ligne 1 du tramway, via Saint-Joseph
de Porterie, la Beaujoire, la Haluchère,
Doulon, Malakoff et Beaulieu. L’arri- à adresser par écrit, pour le 5 octobre,
vée sera jugée cours des Cinquante- dernier délai, aux Foulées Nantaises,
Otages, à l’issue des nombreuses BP. 32701, 44327 Nantes Cedex 3, en

Un steel band nantais au courses d’attente réservées aux plus


jeunes coureurs (à partir de 13
heures). Cette épreuve, gratuite, est
indiquant nom, prénom et date de
naissance. Rappel : le certificat médi-
cal est désormais obligatoire pour les
festival mondial de Trinidad ouverte à tous. Les engagements sont non licenciés.

rendez-vous sportifs
Du 7 au 22 octobre, cinquante mu- villes de la capitale de l’île caribéenne,
siciens du steel band Calyps’Atlantic Port-of-Spain. Sur votre agenda et d’octobre
s’envolent vers les Petites Antilles, Depuis 1996, Calyps’Atlantic re- de septembre… le 5 RINK-HOCKEY (N1) : NARH / La
berceau du calypso, avec leur “capi- groupe des musiciens de tous âges, le 11 ATHLÉTISME : Le Troph’Haies Roche-sur-Yon - Gymnase du Croissant.
taine” Mokhtar El Mokhtari, pour formant trois orchestres dont un steel
- Stade Michel-Lecointre.
concourir au Championnat du monde junior. En septembre, ils ouvrent les BASKET-BALL (N3M) : ALPCM / Amicale
de “steel drum” (en français tambour portes de leur “panyard” - nom donné le 14 FOOTBALL (D1) : FCNA / Lyon Basse-Indre - Gymnase du Coudray.
d’acier). Tous les ans, le festival de Tri- à leur hangar situé 6, quai de Tourville - Stade de la Beaujoire Louis-Fonteneau.
nidad réunit les meilleures formations - pour les répétitions publiques des HANDBALL (N1F) : NLA / Cergy-
BASKET DE RUE : 1er Slamin’Game - Pontoise - Palais des Sports de
jouant de cette percussion métal- mardis et jeudis à 20 h 30. petit stade de Procé.
lique, dernier instrument acoustique Contact : 02 51 82 44 19 - Beaulieu.
le 18 ROLLER : Tournée Monop Free
inventé au XXe siècle dans les bidon- www.calypsatlantic.fr.st le 6 HANDBALL (N1M) : HBCN /
Skate Tour - Terre-plein de l’île Gloriette.
Rodez - Centre Sportif Mangin-Beaulieu.
le 21 HANDBALL (N1F) : NLA /
Bergerac - Palais des Sports de COURSE PÉDESTRE : 10 km de la Croix-
Une encyclopédie du rock nantais Beaulieu.
le 22 SPORTS AMÉRICAINS :
Bonneau - Quartiers Durantière, Croix-
Bonneau.
Elmer Food Beat, Journée de promotion - Hippodrome du COURSE PÉDESTRE : 9e Virée Nantaise -
fête de la musique 1989.
Petit-Port. Parc du Grand-Blottereau.
HANDBALL (N1M) : HBCN / ASB Rezé - le 12 BASKET : L’Hermine Nantes
acteurs, médias et lieux locaux, et Centre Sportif Mangin-Beaulieu. Atlantique / Evreux - Palais des Sports
sera illustré de plus de 500 photos.
28 & 29 AVIRON : Trophée de de Beaulieu.
L’auteur, Laurent Charliot, recherche
tous documents, infos, archives, Nantes - Stade nautique de l’Erdre, la ATHLÉTISME : Footing populaire -
presse, historiques, disques, dé- Jonelière. Hippodrome du Petit-Port.
mos... et est “très avide de témoi- le 28 FOOTBALL (D1) : FCNA /
Auxerre - Stade de la Beaujoire Louis- RINK-HOCKEY (N1) : NARH / Voiron -
gnages” pouvant l’aider à reconsti-
Fonteneau. Gymnase du Croissant.
Un livre sur l’histoire du rock à tuer le grand puzzle du rock nantais.
Nantes, des pionniers jusqu’aux ten- Contact : Laurent Charliot - 28 HANDISPORT : Journée “Handisport le 13 CYCLISME : Challenge Pierre-
dances les plus actuelles, devrait sor- La Galocherie - 85140 Sainte- pour tous” - Complexe sportif Mangin- Barbotin des écoles de cyclisme - Parc
tir fin 2003. Il recensera, à travers les Florence. Tél : 02 51 48 95 95 Beaulieu. du Grand-Blottereau.
décennies, plus de 1 000 groupes, ou 06 09 76 09 87. E-mail : le 29 BASKET-BALL (N2F) : ALPCM ATHLÉTISME : Les Foulées du Tram -
des centaines de personnages, l.charliot@imprimedia.com Départ du parc de la Chantrerie.
/ Athis-Mons - Gymnase du Coudray.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 11
un mois
d’actualité
voile handisport

“Nantes–Saint-Nazaire” Journée de promotion


à Mangin-Baulieu

remporte le Tour de France Organisée par l’association Handi-


sport Nantes, la journée promotion-
nelle EDF / Handisport se déroulera le
samedi 28 septembre (de 10h à 18h)
Au terme d’un mois de rude compé- au complexe sportif Mangin-Baulieu.
tition, Nantes-Saint-Nazaire a rem- Une douzaine de disciplines handi-
porté la 25e édition du tour de France sport y seront présentées. Valides ou
à la voile. La jeune équipe élite de handicapés pourront assister à de-
l’APCC Nantes (Association pour la nombreuses démonstrations et s’ini-
promotion de la course croisière), em- tier à toutes les activités proposées.
menée par Pierre-Loïc Berthet, l’a em- Parallèlement aux animations spor-
porté dans le dernier bord de la der- tives, les participants et spectateurs
nière manche, terminant à 1,5 point de de cette journée pourront assister au
Région Ile de France. Quatre ans Forum du handicap qui permettra à
après Luc Pillot, qui s’illustre désor- de nombreuses associations spéciali-
mais dans la Coupe de l’America, sées de l’agglomération nantaise de
l’équipage métropolitain constitué de se faire connaître.
Pierre-Loïc Berthet, Mathieu Richard Pour plus de renseignements :
et Marc Guessard inscrit son nom au Handisport Nantes au 02.40.47.33.05
palmarès de la plus grande course à la du lundi au vendredi (de 9h à 12h et
voile en équipage française. Voile de Nantes, un véritable label de cond bateau métropolitain engagé de 14 h à 18 h ) ou par mail:
Si ce succès est d’abord celui d’une qualité qui fait aujourd’hui référence. dans l’épreuve, Nantes - Saint-Na- handisport.nantes@libertysurf.fr
équipe soudée et déterminée, il est Cette victoire, “Pierre-Lo” et son zaire au féminin - skippé par Chris-
aussi celui d’une école de sport de équipe ont voulu la dédier à leur ami telle Philippe, avec un équipage ex-
haut niveau : la plupart de ces jeunes Manu Minard, décédé tragiquement clusivement féminin - a terminé à la
sont en effet de purs produits du Plan sur le Tour de France 2001. Le se- 34e place.

tennis de table parité


Une campagne pour le sport au féminin
Gilles de La Bourdonnaye “Pour les femmes, le sport c’est notre priorité, explique Andrée Jour-
champion du monde mieux dans un club” est le slogan de la
campagne lancée par le Comité dé-
dan, présidente de la commission fé-
minine du CDOS. Cependant l’objec-
Au terme d’un match disputé en cinq partemental olympique et sportif de tif, pour les mois à venir, sera d’encou-
sets, face à l’Espagnol Ruiz, le Nantais Loire-Atlantique en faveur du dévelop- rager la présence des femmes aux
Gilles de La Bourdonnaye est devenu pement du sport au féminin. postes de responsabilité et d’encadre-
champion du monde de tennis de Les femmes représentent aujourd’hui ment dans les structures sportives.”
table, en catégorie handisport, lors des plus de 30 % des licenciées en Contact : Maison des sports -
championnats du monde de Taiwan, France. Elles étaient moins de 10 % en 44, rue Romain-Rolland.
du 15 au 22 août. Plusieurs fois mé- 1968. “Un accès plus facile pour les Tél : 02 40 58 61 29.
daillé d’or, d’argent et de bronze aux femmes aux pratiques sportives reste Internet : http://cdos44.free.fr
Jeux Olympiques, Gilles de La Bour-
donnaye était champion du monde en
titre, toutes classes de handicap voile
confondues ; en revanche il n’avait ob-
tenu que la deuxième place aux cham- Coupe de l’America: dernière ligne droite
pionnats du monde de Paris en 1998, Après une préparation intensive effec- avant le début de la compétition. L’ob-
dans sa catégorie de handicap tuée à Lorient, l’équipage du Défi fran- jectif est d’aller le plus loin possible,
(joueurs debout). Obtenir ce titre était, çais est arrivée à Auckland, fin août, avec au moins les demi-finales en ligne
pour ce grand champion, un challenge peu avant les deux bateaux FRA69 et de mire... Première manche : le 2 oc-
d’importance. C’est chose faite ! FRA79. C’est la dernière ligne droite tobre, en baie d’Hauraki.

12 • N A N T E S PA S S I O N • septembre 2002
la ville
l’actualité de la vie municipale

Des moyens suppléme


pour la tranquillité pub
La Ville se dote
de nouveaux moyens
pour garantir
la tranquillité.
Une mobilisation
qui passe par le
renforcement des
actions de la police
municipale, la mise
en place du service
des correspondants
de nuit dans de
nouveaux quartiers
et la lutte contre
les tags.

P A N O R A M A ▼

Missions élargies
pour la police municipale
ctuellement, les missions de la police 15 agents, dont deux motards, constitueront

A
procéder à des interpellations en cas de délits
municipale concernent principalement flagrants. Circulant par équipe de deux, ils une brigade de circulation routière qui contrô-
le stationnement et la surveillance de apporteront surtout conseils et informations lera les excès de vitesse. Leur mission sera
l’espace public, des marchés aux abords aux résidants. “La présence de plusieurs également de réguler la circulation.
des écoles. Son effectif, constitué de 70 agents sur un même secteur est rassurante Empruntant les coulées vertes, les squares ,
agents, lui permet d’intervenir du lundi au pour les habitants autant que dissuasive pour
samedi, de 7 h 15 à 22 h, avec une présence les délinquants”, constate Patrick Lefèvre,
dominicale au marché de Talensac. chef de service à la police municipale.
En janvier prochain, 33 agents de surveillance
de voie publique affectés au stationnement Des pouvoirs accrus
feront leur apparition. Les policiers munici- Depuis la loi du 15 avril 1999, les missions de
paux pourront ainsi se consacrer essentiel- police municipale se sont élargies, notam-
lement à leur mission de tranquillité publique. ment en matière de sécurisation et de police
Ils patrouilleront dans les espaces publics, en routière.
complément de la police nationale. Les agents municipaux peuvent ainsi réprimer
Quarante-cinq agents municipaux seront les infractions au code de la route : non-res-
affectés à la surveillance générale. Jusqu’à pect de la signalisation, portable au volant...
minuit, ils interviendront par îlotage. Leurs Constatant une infraction, ils peuvent ver-
rondes, plus nombreuses, et leurs horaires, baliser, exiger la production des papiers du
étendus, les amèneront à apporter davan- véhicule, d’une pièce d’identité ou contrôler
tage de sécurité dans les quartiers, voire à l’alcoolémie du conducteur. Dotés d’un radar,

14 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
la ville

ntaires
les règles de civisme, en sanctionnant notam-
ment le stationnement sauvage (celui qui 40 gardiens de la paix
encombre les trottoirs, les emplacements supplémentaires
réservés aux handicapés, les passages Aux termes d’un avenant au

lique piétons, etc.). Ils seront habilités à verbaliser


les contrevenants.
Parallèlement, la fourrière fonctionnera en conti-
nu 24 h sur 24, 7 jours sur 7. De 7 h à 21 h, elle
Contrat local de sécurité adopté
en mars dernier, 40 gardiens
de la paix supplémentaires vont
être recrutés d’ici 2003. Ils
s’ajouteront aux 1 000 policiers
sera assurée par huit chauffeurs de la fourrière
complexes sportifs, etc., une brigade de sur- municipale, puis sera relayée par une société que compte l’agglomération, au
renfort d’une demi-compagnie
veillance des parcs et jardins circulant à VTT ayant une délégation de service public.
de CRS (40 hommes) et
sera composée de 8 agents veillant au res- Si la sécurité en ville et la répression de la à un escadron de gendarmerie
pect de la réglementation. Pour capturer les délinquance est d’abord l’affaire de l’État, (50 hommes) créé récemment
animaux en divagation, une section tech- de la police nationale et de la justice, la lutte pour intervenir en centre-ville
nique composée de deux agents sera créée pour la tranquillité publique est l’affaire de entre 14 h et 1 h.
pour intervenir en lien avec la fourrière tous. La Ville y participe pleinement, dans
canine et contrôler les chiens dangereux. ses domaines de compétence.
“Le recrutement d’une trentaine d’agents de Définies par la Convention de coordination en Claude Vullierme. “Cette nouvelle organisa-
stationnement va permettre de recentrer les septembre 1999, les nouvelles missions de la tion va nous amener à avoir davantage de
effectifs de la police municipale sur des mis- police municipale complètent celles de la relations de proximité avec la population”,
sions de sécurisation”, explique Jean- police nationale. “Ce travail en commun se fait conclut Patrick Lefèvre.
Claude Vullierme, directeur général adjoint à pour le bien-être de tous”, précise Jean- Contact : 02 40 41 95 30.
la mission générale Sécurité et tranquillité
publiques. Avec Alain Théraud, directeur
de la Réglementation, il coordonne cette
réorganisation de la police municipale.
La trentaine d’agents administratifs en cours
de recrutement seront chargés du station-
nement réglementé. Assermentés par le
Tribunal de Police avec l’agrément du
Procureur de la République, ces fonction-
naires territoriaux interviendront de 9 h à 19 h,
pendant les horaires de fonctionnement des
horodateurs.
Leur rôle sera double. Ils devront faciliter
l’accès au centre-ville en assurant une réelle
rotation sur le stationnement, ce en quoi ils
seront d’ailleurs aidés par les horodateurs
“intelligents” mis en place récemment. Ils
seront en outre chargés de faire respecter

La tranquillité Présence accrue des


publique est
l’affaire de tous. correspondants de nuit
près les Dervallières et Malakoff, l’ex- quartiers. Composés de personnes d’âges et

A périence des correspondants de nuit


va être étendue, à partir du 1er
octobre, aux quartiers de Bellevue, secteurs
d’horizons différents, ils connaissent bien la
vie des cités. Vêtus de blousons jaunes pour
être facilement repérables, ils assurent leur
Mendès-France, Lauriers, Bourderies et du service tous les jours de l’année, de 19 h
Breil-Malville. à 2 h.
“Nos missions s’appuient sur la médiation,
l’aide à la personne et la prévention”, explique Une présence appréciée
Franck Chappey, responsable d’Optima, Munis d’un téléphone, d’une lampe élec-
l’association qui gère les correspondants de trique et d’un bloc- notes, ils visitent les lieux
nuit de Malakoff, depuis décembre 1999, et collectifs : halls, caves, parkings... et signa-
des Dervallières, depuis février 2000. “Nous lent aux bailleurs les dysfonctionnements
sommes un trait d’union entre le jour et la éventuels tels une ampoule cassée, une fuite
nuit”, résume-t-il. d’eau, une panne d’ascenseur... Suivant
Les correspondants de nuit sont à l’image des l’urgence, ils effectuent la réparation ou Suite p. 16

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 15
la ville
l’actualité de la vie municipale

demandent le lendemain l’intervention du centaine d’interventions par mois. En majori- Au total, 8 890 logements gérés par Nantes

service compétent. té, il s’agit de problèmes de voisinage, de Habitat, la Nantaise d’Habitations et la Samo
“La marche est un bon moyen pour rencon- conflits conjugaux, d’appels à l’aide... Pour sont concernés par l’extension du dispositif
trer les gens”, observe Nicole, correspon- soutenir une personne en difficulté, ils peuvent qui implique financièrement de nombreux
dante depuis la mise en place du service. faciliter la venue d’un médecin, aller chercher partenaires. Pour 2003, le budget prévision-
“Les gens savent que nous sommes pré- des médicaments ou simplement, par nel de 1,280 million d’euros sera principale-
sents”. Leur numéro de téléphone, mis à dis- l’écoute, prévenir la détresse et la solitude. ment financé par la Ville, avec les contribu-
position des locataires, est en permanence “C’est un service plus !”, se réjouit un résidant tions des bailleurs sociaux, du Conseil général,
affiché dans les halls. qui, ayant déjà fait appel à eux, fait le détour de l’État et du Fonds social européen.
Sur un quartier, ils effectuent en moyenne une pour les saluer en bas d’un escalier. ● Contact : 02 51 84 00 51.

Un plan en trois
volets contre les tags
P
our lutter contre les tatouages muraux,
la Ville et la Communauté urbaine ont
mis au point un plan anti-tags. Par le
nettoyage systématique des immeubles, le
dépôt de plainte et la demande de réparation,
le but est d’endiguer la vague de signatures
qui déferle sur les murs nantais.
Pour faire face aux 30 000 m2 de surfaces
taguées sur l’agglomération, la Ville et la
Communauté urbaine ont décidé de mener la
chasse aux tagueurs. Le chantier, énorme, va
coûter à la collectivité entre 760 000 euros et
1,5 million d’euros sur la période 2002-2003.
Le traitement du centre de Nantes a été confié
à une équipe d’agents de la Communauté
urbaine, tandis que le reste de l’aggloméra-
tion a été confié à des sociétés spécialisées.
En avril, une première campagne a démarré
avec le nettoyage des bâtiments municipaux
puis de l’ensemble des bâtiments publics et
privés du centre. Elle a mobilisé une douzaine
d’agents de la Communauté urbaine. Élargi à
l’ensemble de l’agglomération, ce plan anti-
tags comporte trois volets : nettoyage, répres- priétaires. Les particuliers et les entreprises millier de jeunes, et qui a mis en place un
sion et réflexion culturelle. sont incités à faire de même. service de médiation permettant la mise en
Avant, les interventions se faisaient à l’appel. “Cette procédure permet d’évaluer le préju- œuvre de mesures de réparation. Un
Aujourd’hui, après l’envoi d’un courrier à dice subi par la collectivité et les victimes”, système qui offre une solution alternative
quelque 20 000 riverains et syndics d’im- souligne Eric Buquen, directeur de la mission aux mesures pénales.
meubles, elles sont systématiques et gra- Prévention et Tranquillité publique. Versés “Nous devons élaborer au cas par cas la
tuites pour les propriétaires, qui en sont au au dossier, ces éléments permettent de fixer réponse adaptée pour réparer un délit”, pré-
préalable informés. le montant des dommages. cise Patrick Martin. Pour un jeune, en effet, le
Avant d’être effacés, les tags sont photo- Pour les mineurs, outre le remboursement tag est souvent lié à une crise d’identité”.
graphiés, les signatures identifiées. Ces par la famille financièrement responsable et En invitant le tagueur à se mettre au service
constats permettent, quand un tagueur est le rappel à la loi au niveau du Parquet, la de la Communauté urbaine, en lui faisant
pris en flagrant délit, d’ouvrir une procédure Communauté urbaine souhaite que les poncer des graffitis à la main, on lui permet de
sur l’ensemble de sa signature. Car taguer est tagueurs soient condamnés à des actions mesurer les conséquences de ses actes, la
un délit ! de réparation. “Ce qui compte, c’est qu’il y nocivité des produits nettoyants, les dom-
ait une réponse dans tous les cas et une mages subis par les victimes. Sur une tren-
Plainte et réparation réponse rapide et proche des faits pour être taine de dossiers de tagueurs suivis par
Au pénal, la Communauté urbaine et la Ville efficace”, note Patrick Martin, directeur de l’A.A.E. en 2001, aucune récidive n’a été
de Nantes ont décidé de systématiser les l’Association d’action éducative, créée auprès constatée.
dépôts de plainte avec constitution de partie des tribunaux de grande instance de Nantes Renseignements : 02 40 99 48 48.
civile pour les bâtiments dont elles sont pro- et Saint-Nazaire, qui suit chaque année un Rodolphe Delaroque

16 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
la ville

Travaux dans les écoles


La période des grandes
vacances, propice aux
travaux dans les écoles,
a vu s’affairer, entre
le 1er juillet et le
2 septembre, peintres,
menuisiers, couvreurs,
chauffagistes ou
électriciens dans tous
les quartiers de la ville.
Bilan.

e sont 55 établissements scolaires

C qui ont été concernés. Les tra-


vaux les plus importants ont eu
lieu à l’école Alain-Fournier, qui
faisait l’objet d’un programme de réaména-
gement complet étalé sur deux ans. Les
L’école Alain-Fournier, entièrement réaménagée.

et du Grand-Carcouët, et des écoles pri-


maires de la Fraternité et du Chêne-d’Aron.
Chézine 2, George-Sand, Agenêts 1, Bergson
et dans la maternelle Maurice-Macé 2, ce
salles de classes ont été entièrement refaites, À Émile-Péhant et au Plessis-Gautron, les sont les menuiseries extérieures qui ont été
tandis qu’une partie des locaux a servi à la chaufferies ont été entièrement refaites : on remaniées, améliorant à la fois l’aspect exté-
création d’un centre social. est passé du fuel au gaz naturel et on en a rieur des écoles et le confort thermique des
En dehors de cette opération spécifique, on profité pour revoir la sécurité incendie et la classes.
notera la réfection des façades et des pein- régulation thermique. Les couvertures des Enfin, dans un grand nombre d’établisse-
tures intérieures de l’école maternelle des écoles primaires Maurice-Macé 2 et Beaujoire ments, des travaux de mise aux normes ont
Batignolles, la réfection des peintures inté- ainsi que celle du restaurant scolaire de l’école été effectués, conformément à l’évolution de
rieures (salles de classes et parties com- Charles-Lebourg ont été refaites. la réglementation, en matière, notamment
munes) des écoles maternelles de Stalingrad Dans les écoles primaires Dervallières- de sécurité.

De nouveaux projets de crèches

P
our accompagner le dynamisme crèches d’ici à 2006, notamment par le biais ciatifs) sont d’ores et déjà programmées en
démographique que connaît Nantes du prochain Contrat Enfance en cours d’éla- 2003 : la crèche Tom Pouce (quartier Made-
actuellement, la Ville va accroître de boration avec la CAF. leine/Champ de Mars) en mars, et la crèche
220 à 250 places la capacité d’accueil en Deux ouvertures de crèches (projets asso- Nid’Anges (quartier Île de Nantes) en
septembre.
De plus, pour répondre aux attentes immé-
diates, il est prévu d’ouvrir à brève échéan-
ce une crèche de trente places dans des
bâtiments modulaires, le plus près possible
du centre-ville où la demande est la plus
forte. Emplacement retenu : un ancien plateau
d’évolution sportive disponible dans l’en-
ceinte du groupe scolaire des Agenêts, rue du
Casterneau. Le délai de réalisation est de
six mois, soit une livraison à la rentrée de
janvier 2003. Coût estimé : 400 000 e, sur les-
quels la CAF est susceptible d’intervenir à
hauteur de 45 000 e.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 17
la ville
l’actualité de la vie municipale

CCQ : les séances seront


publiques
Les habitants pourront
désormais participer aux
séances plénières des
Comités consultatifs de
quartier, jusqu’alors réservées
aux représentants
d’associations.

1996 : premier comité consultatif organisé dans le quartier Doulon-Bottière.


n juin 1996, le conseil municipal

E découpait le territoire communal


en onze quartiers et décidait de
mettre en place, sur chacun de ces
onze quartiers, un Comité consultatif com-
posé de représentants des associations*,
plus de 120 groupes de travail constitués
autour d’un thème (éducation/civisme, amé-
nagement/développement...), d’un projet
(aménagement d’un espace public, organi-
sation d’un événement) ou d’un micro-
largement et d’en renforcer le rôle. Première
mesure : les séances plénières seront désor-
mais publiques. C’est-à-dire que les habi-
tants des quartiers concernés, dont la parti-
cipation était à l’origine limitée aux groupes
des institutions publiques et autres struc- quartier. de travail, pourront également s’exprimer
tures de consultation (conseils d’écoles, Après six années d’expérimentation nantaise, lors des assemblées des Comités consulta-
conseils d’équipements de l’Accoord, la loi du 27 février 2002 relative à la démo- tifs de quartier, qui se réuniront au moins
conseils de crèches...) présentes sur le terrain, cratie de proximité prévoit la création au une fois chaque année.
et d’élus municipaux. niveau national de Conseils de quartier.
Près de 2 000 personnes se sont inscrites L’occasion pour la Ville de donner une impul- * à l’exception des associations à caractère
dans ce dispositif participatif, qui a généré sion nouvelle aux CCQ, de les ouvrir plus politique ou cultuel.

La Chantrerie accueillera le Centre


de soins de la faune sauvage
La Ville va mettre à la disposition de l’École nationale vétérinaire
de Nantes les anciennes écuries du parc de la Chantrerie
pour y transférer son Centre de soins de la faune sauvage. Passion n° 126, été 2002). Suite à la catas-
trophe de l’Erika, le centre s’est trouvé
saturé par l’afflux d’oiseaux mazoutés et les
autorités nationales ont décidé de renfor-
cer son dispositif d’accueil en débloquant
des fonds POLMAR. L’École vétérinaire,
qui peut désormais envisager la création
d’un centre de soins plus important et
mieux équipé*, a sollicité de la Ville la mise
à disposition des écuries désaffectées du
parc de la Chantrerie, mitoyen de l’École.
La Ville sera également maître d’ouvrage
des travaux de réhabilitation du bâtiment,
lesquels devraient être terminés à la fin de
l’année 2003.

Les anciennes écuries du château de la Chantrerie. * Coût de l’opération 698 323 e, financés
comme suit : dotation de l’État (fonds
POLMAR) pour 457 347 e, fondation

C
réé voici quinze ans au sein de triple mission de soigner, de former et de
l’École vétérinaire, le Centre de mener des recherches toxicologiques, bac- d’entreprise Total-Elf-Fina pour 152 449 e,
soins de la faune sauvage a pour tériennes et parasitologiques (voir Nantes participation de la Ville pour 88 527 e.

18 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
la ville

De nouveaux dispositifs de
sécurité pour les motards
Après avoir supprimé les bandes en relief du pont motorisée urbaine, la DDE et la Casim - Chaîne
Audibert, en mai dernier, la Ville et la Communauté d’amitié pour la sécurité et l’information des
motards.
urbaine de Nantes mettent en place de nouveaux Après une seconde expérimentation en
dispositifs pour sécuriser les déplacements conditions humides début juillet, une implan-
des piétons, des cyclistes et des motards. tation in situ, pour vérifier ces équipements
avec l’ensemble des usagers est prévue à la
rentrée.
Pour distinguer la voirie routière et la voie
cyclable du pont Audibert, de nouveaux che-
vrons obliques et rugueux ont été peints. Et
la Communauté urbaine installera des balises
en plastique souple marron, pour protéger le
couloir cyclable et interdire le stationnement
sur le trottoir du pont.
Pour le traitement des ronds-points, l’instal-
lation de nouveaux dispositifs est prévue à la
rentrée sur le carrefour Orrion - Michelet -
Orrieux. Dans le même temps, le long de la
3e ligne de tramway allant vers la route de
Vannes, des îlots surélevés plus perceptibles,
seront mis en place au niveau des rues Maine
et Léon-Séchet, sur la rue des Hauts-Pavés.
Rue Paul-Bellamy enfin, la rénovation du
tapis de chaussée, entre la rue de Bel-Air et
le Pont-Morand ainsi qu’aux abords du pas-
ur le pont Général-Audibert, les Samedi 22 juin, sur le parking de la Beaujoire, sage protégé du rond-point de Rennes,

S “zébras” perpendiculaires en relief


et les bordures anti-stationnements
ont été supprimés fin mai, à la
demande des représentants départemen-
taux de la Fédération française des motards
des motards ont répondu à l’invitation des
représentants de la Communauté urbaine
pour tester de nouvelles structures, dont trois
modèles de zébras alternant en oblique des
bandes rugueuses et des chevrons sonores.
a été réalisée cet été.
Si ces aménagements sont concluants, ces
nouveaux dispositifs seront étendus à
l’agglomération en 2003 pour les futurs amé-
nagements communautaires comme celui
en colère. Y étaient représentées la FFMC 44, la Brigade de la place Sarrail à Rezé.

Tram-bus : le tracé de la ligne 4

L
a ligne 4 de tram-bus à guidage électronique reliant Vertou Pont-Morand
Nantes
au centre de Nantes par les ponts Georges-Clemenceau et La
Lo
ire
Pont de la Rotonde
Aristide-Briand sera mise en service en septembre 2006.
Au sud, après la 2e ligne de ponts, le tram-bus empruntera le bou- Commerce
levard Émile-Gabory jusqu’au carrefour de la Croix-des-Herses, au
Lig
ne

croisement avec la route de Clisson, puis le boulevard de la


4

Vendée, la rue des Bourdonnières, la route de Clisson, l’avenue des Phase 1 : 2006 Saint-Sébastien- ■
sur-Loire
Maraîchers et la voie de l’Hameçon jusqu’à la porte de Vertou, où Prolongements
dont l’itinéraire
un parking-relais sera aménagé à proximité du périphérique. reste à

Au nord, après avoir franchi le pont de la Rotonde, la ligne 4 sera déterminer

provisoirement raccordée à la place du Commerce en utilisant les


La

Vertou

vr

couloirs de bus existants, afin d’assurer la connexion avec les


e
Na
nt

Nantes
ai

lignes de tramway et de bus.


se

Dans une deuxième phase (2007-2008), la ligne sera prolongée au Porte de Vertou
Rezé
sud vers le centre-ville de Vertou, et au nord vers le Pont-Morand,
dans la perspective d’un développement ultérieur en direction de Bourg de Vertou

la route de Rennes.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 19
la ville
l’actualité de la vie municipale

Améliorer l’habitat
dans le bas Chantenay
Première étape du projet
urbain du bas Chantenay,
la définition d’un périmètre
OPAH (Opération
programmée d’amélioration
de l’habitat).

ans les prochaines années, le bas

D Chantenay va faire l’objet d’une


importante opération de renou-
vellement urbain. Première étape :
le lancement prochain d’une Opération pro-
grammée d’amélioration de l’habitat. L’enjeu
est important : il s’agit d’une part de réhabi- Boulevard de Chantenay, un quartier de ville en devenir.
liter l’habitat existant, de façon à maintenir sur
place les habitants modestes et les per- immobilier y est très actif, ce qui se traduit par dans certains secteurs, avec des logements
sonnes âgées, d’autre part de développer une forte pression foncière et une augmen- insalubres habités par des personnes en dif-
une offre de logements privés à vocation tation des prix ; la population rajeunit et aug- ficulté ; un bâti souvent en mauvais état,
sociale, permettant l’accueil de nouvelles mente : + 10 % depuis 1990, ce qui est dû retapé de bric et de broc selon les opportu-
familles. En un mot, il s’agit de préserver la notamment à la construction neuve. Parallè- nités. Conséquence : un marché immobilier
mixité sociale et urbaine qui fait le charme du lement, subsistent un habitat privé ancien tendu, insuffisant pour répondre à la demande
bas Chantenay. moins confortable que la moyenne nantaise, grandissante, et qui a tendance à chasser les
Un premier diagnostic sur ce quartier fait occupé par une population majoritairement populations existantes. La procédure de
ressortir d’importantes mutations : le marché fragile et âgée ; des poches de précarité l’OPAH permettra de minorer ce risque.

E N B R E F
▼ Une antenne
formation de la
Maison des sports
Roche- En complément de la Maison des sports
Maurice. implantée dans le quartier Bellevue, le CROS
(Comité régional olympique et sportif) va
construire un équipement modulaire de
1 500 m2 environ sur le terrain dit du “Petit
foot”, dans la plaine de jeux de la Jonelière,
pour y accueillir des stages de formation
sportive destinés aux éducateurs et
bénévoles des clubs ainsi qu’aux jeunes,
notamment ceux inscrits dans les filières
de haut niveau.
Le périmètre de l’OPAH : bd Jean-Moulin, rue des Bourderies, rue du Bois- La Ville de Nantes, propriétaire du terrain,
Hercé, bd Léon-Jouhaux, bd René-Coty, bd Benoît-Frachon, bd Salvador- consentira au CROS un bail emphytéotique
Allende, rue Bisson, quai Ernest-Renaud, quai du Marquis-d’Aiguillon, quai d’une durée de vingt ans. Le projet,
Saint-Louis, rue des Chantiers-Crucy, rue de la Cale-Crucy, bd de Chantenay, d’un montant de 2 M e, sera financé par
rue Jules-Launay, rue de la Gare-de-Chantenay, bd Maréchal-Juin, ainsi
que rue Philippe-Lebon, route de Pompierre et route de Roche-Maurice.
la Ville (542 000 e), le Conseil général
et le Conseil régional.

20 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
la ville

Une statue d’Anne


LA MAIRIE À VOTRE SERVICE de Bretagne
devant le château
Un nouveau système
C ’ est le 1 juillet dernier sous la pluie, sur la
er

de quotient familial place Marc- Elder, face au château des ducs


de Bretagne, qu’a été dévoilée une statue en
La Ville de Nantes bronze d’Anne de Bretagne commandée par la Ville de
adopte, à partir de Nantes et le Conseil général au sculpteur Jean Fréour.
la rentrée scolaire Son créateur l’a voulue “jeune et élancée comme une
de septembre figure de proue” et la plus
2002, une grille célèbre des Bretonnes invite
de calcul plus dorénavant le promeneur à la
équitable pour le découverte du château et de
ses abords.
quotient familial.
En confiant cette œuvre à
17 000 familles Jean Fréour, Nantes a égale-
sont concernées. ment choisi de rendre hom-
mage à un artiste renommé, à
la sensibilité profondément
e quotient familial de la Ville de court, la prise en compte des change- bretonne, dont nombre

L Nantes, qui sert à déterminer les


tarifs de certains services munici-
paux - restaurants d’enfants, services d’ac-
ments de situation familiale ou profes-
sionnelle, plus rapide. Un seul justificatif
sera demandé pour les allocataires (feuille
d’œuvres sont visibles dans
plusieurs églises nantaises,
mais à qui la Ville n’avait
cueils périscolaires, Conservatoire national de révision des droits), permettant une jamais commandé d’œuvre
de région, haltes d’enfants - en fonction connaissance immédiate du tarif appli- majeure.
des ressources et des charges de famille cable dans la plupart des cas.
des usagers, est désormais calculé sur le Pour passer de cinq à sept tranches
même mode que celui de la Caisse natio- (voir tableau en encadré) la ville a décidé de
nale d’allocations familiales. Au lieu de scinder en deux l’ex-tranche 4. Question E N B R E F
cinq tranches précédemment, la munici- d’équité : contrairement aux autres, cette
palité a décidé de le porter à sept avec tranche “moyenne” concernait une large ▼ Les Prix de thèse
l’adoption d’un nouveau barème. Ces palette de revenus, la rendant de ce fait peu de la Ville
modifications, sans se traduire par une équitable. Son remplacement par deux Depuis 1981, la Ville de Nantes décerne chaque
augmentation des recettes pour la Ville, tranches, et la création d’une tranche supé- année deux récompenses destinées à favoriser
doit permettre une meilleure redistribution rieure en cas de coefficient familial supé- la publication de thèses dont le sujet se rapporte
entre les 17 000 familles nantaises concer- rieur à 1 212 e, différenciant plus finement à Nantes ou la région nantaise.
nées (12 000 familles pour les activités les situations familiales, apparaît plus juste. Pour les prix 2001, attribués en 2002, le choix du jury,
périscolaires, 4 000 pour les haltes- Ainsi une famille avec deux enfants dis- composé d’élus et d’universitaires, s’est porté en
garderies et 1 500 pour le Conservatoire). posant de 1 500 e mensuels voit son tarif premier lieu sur la thèse de Jean-Marie Guilloüet
Autres conséquences de cette réforme : le de restauration scolaire passer de 3,16 e intitulée “Contribution à l’étude de la sculpture du XVe
délai d’instruction des dossiers sera plus à 2,68 e, soit une diminution de 15 %. siècle : la façade de la cathédrale de Nantes”, et pour
le second prix sur la thèse d’Emmanuelle Dutertre
Le nouveau barême intitulée “Technique et savoir-faire dans la fabrication
Tranche Quotient familial Seuil de ressources pour
traditionnelle du savon, analyse socio-historique
une famille avec deux enfants des savoirs de production”.
1 De 1 e à 376 e 1 128 e (7 400 F)
2
3
De 377 e à 429 e
De 430 e à 512 e
1 287 e (8 440 F)
1 536 e (10 075 F)
▼ Nantes vous
4 De 513 e à 607 e 1 821 e (11 945 F) guide... Sports
5 De 608 e à 717 e 2 151 e (14 110 F) et handicaps
6 De 718 e à 1 212 e 3 636 e (23 850 F) Un guide des sports adaptés est
7 Supérieur à 1 212 e désormais disponible. Destiné aux
personnes handicapées, il doit les
accompagner dans leur choix. À
▼ Précision Nantes et dans l’agglomération, près
La LMDE (mutuelle étudiante), dont nous 23, chaussée de la Madeleine mais au 1, rue d’une trentaine d’associations œuvrent
avions communiqué les coordonnées dans le Pierre-Chéreau à Nantes. Tél. : 0 810 600 601. afin de proposer un large éventail
numéro d’été de Nantes Passion (n°126) Cependant, le service logement n’assure pas d’activités sportives.
nous prie de communiquer ses nouvelles d’accueil téléphonique. Les étudiants doivent ● “Guides sports adaptés”, disponible au C.C.A.S.
coordonnées. La LMDE n’est plus au se déplacer à l’agence. et dans les mairies annexes. Tél. : 02 40 99 28 74.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 21
la ville
l’actualité de la vie municipale

▼ L’ e x p r e s s i o n de l’opposition ▼

La rentrée qu’ils nous Les victoires


préparent ... de l’opposition
ou la rentrée qu’ils
S
ouhaitant à tous une bonne rentrée, nous vous présentons le
se préparent ? bilan de notre travail d’opposition depuis 18 mois. Malgré une
expression trop souvent muselée par le maire, nous n’avons pas
cessé depuis mars 2001, de travailler pour proposer aux Nantais un
véritable programme d’alternance, capable de rompre avec les logiques
e nouveau gouvernement n’a pas dérogé à la règle qui

L
socialistes en place depuis 18 ans.
consiste à profiter de la période des congés pour faire Tout d’abord, l’opposition municipale, c’est douze conseillers muni-
passer ses mauvais coups : hausse de la taxe des produits cipaux issus de tous les partis politiques de la droite républicaine et
de la société civile. Ils siègent aux commissions préparatoires du
pétroliers, hausse de l’abonnement des téléphones fixes, hausse conseil municipal et de la communauté urbaine (pour neuf d’entre eux),
des loyers, y compris des loyers HLM, hausse des tarifs de la SNCF au Crédit municipal, au CCAS, aux commissions d’appels d’offres et
et de la Poste et ce n’est pas fini. Par contre, Raffarin s’est clairement au Syndicat mixte Nantes-Angers Opéra. Cette présence leur permet
d’assurer une veille politique sur les actions du maire de Nantes.
prononcé pour la rigueur salariale en n’accordant que 2,4% d’aug- C’est ainsi que l’opposition municipale peut s’enorgueillir de quelques
mentation du SMIC... sauf pour ses ministres et lui-même qui vien- victoires patentes qui ont mis à mal le socialisme nantais.
nent de se faire octroyer une royale augmentation de 70% de leurs Les premiers, les élus de l’opposition ont dénoncé, au conseil muni-
salaires ! cipal et aux commissions d’appels d’offres, le douteux marché qui visait
à restaurer à grands frais financiers, les cuisines du restaurant privé
Tous ceci est choquant, scandaleux, et prouve bien le mépris installé au Lieu Unique. Le maire de Nantes a dû revoir sa copie !
avec lequel ce gouvernement, comme le précédant d’ailleurs, Les élus de l’opposition ont soutenu les riverains et les commer-
traite la population. Pendant que ces messieurs puisent dans les çants pour que le projet de réhabilitation du marché de Talensac
proposée par la Communauté urbaine, corresponde à leurs attentes.
caisses de l’État pour faire des cadeaux aux riches par le biais de Les nombreuses interventions l’on fait reculer et le projet est de
la baisse des impôts et des charges sociales, ils prônent l’austé- nouveau à l’étude !
rité pour tous les autres. La baisse annoncée du nombre de fonc- L’opposition c’est aussi la création du tout nouvel observatoire de la
délinquance mis en place par la Communauté urbaine et maintes
tionnaires signifiera une nouvelle dégradation des services publics, fois demandé, maintes fois réclamé et exigé par les élus de droite, lors
hôpitaux, écoles, transports etc... dont pâtiront les moins fortunés. des conseils municipaux. Les élus de l’opposition ont écouté,
soutenu et accompagné dans leurs démarches, les responsables
Face à ces attaques, le camp des travailleurs doit préparer sa des commerces de proximité, victimes quotidiennement d’une délin-
rentrée. En 1995 les grèves avaient obligé le gouvernement Juppé quance de plus en plus organisée aux conséquences de plus en plus
à remballer ses projets contre les salariés. Il faut qu’en 2002 il en lourdes pour les commerces.
soit de même pour empêcher une nouvelle dégradation des condi- Autre exemple parmi d’autres qui prouve qu’une opposition construc-
tive et efficace existe à Nantes, au mois de février 2002, au plus fort
tions de vie du monde du travail. de la contestation nantaise, les élus de l’opposition ont reçu et sou-
tenu dans leurs actions, des parents d’élèves de l’école primaire de
Hélène DEFRANCE, conseillère municipale Lutte Ouvrière la Chauvinière.
tel/messagerie en mairie : 02 40 41 68 45 Enfin, vos nombreux courriers concernant l’augmentation de la pros-
titution nous préoccupent. Plusieurs fois déjà, le problème a été sou-
levé et nous attendons aujourd’hui des mesures gouvernementales.
Pour rendre compte de son travail, outre cette tribune, les élus publient
des communiqués de presse (une vingtaine de sujets a été abordée
depuis novembre 2001) dans les quotidiens régionaux. Nous invitons
tous les Nantais à les lire.
Parallèlement, est organisée tous les trois mois, une conférence de
presse, dont les échos médiatiques sont réels.
Maintenant, le dynamisme et l’enthousiasme de chacun permettront
aux conseillers municipaux du groupe de l’opposition de poursuivre
leurs actions.
Nous invitons tous ceux et celles qui se sentent prêts à s’investir, à tra-
vailler avec nous, à prendre contact dès que vous le souhaitez avec
les conseillers municipaux d’opposition afin que nous puissions nous
rencontrer.

Secrétariat de l’opposition : 02 40 41 92 66

22 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
quartiers projecteur
l’actualité de la vie quotidienne

Les journaux
de quartier ont dix ans
Mosaïque, L’Écrit de Bellevue, Zest, Malakocktail, “On peut collaborer au journal en proposant
des articles, en faisant des illustrations, des
Couleur locale... Ces cinq journaux de quartier occupent photos ou encore, dans certains quartiers
une place singulière dans le paysage de la presse comme Malakoff, en donnant un coup de
nantaise. Leur particularité : être écrits par et pour main à la distribution du journal”, poursuit
Fabienne Letertre, coordinatrice de Mala-
les habitants. Leur objectif : créer du lien social, offrir kocktail. Pour participer, nul besoin d’écrire.
un espace de rencontre, de débat et de convivialité. “D’ailleurs, certains viennent juste pour dis-
Une aventure qui dure maintenant depuis dix ans. cuter à l’occasion de la construction du som-
maire, qui donne lieu à des débats animés”,
explique Benjamin Nugue de l’équipe de
quartier Doulon/Bottière, chargé de la coor-
P A N O R A M A ▼ début 1993 sur les quartiers Est sous le nom
de Zest.
dination de Zest.
Si les informations sont traitées avec beau-
Gérés et animés par les équipes de quartier, coup de sérieux, l’ambiance n’en est pas
ces journaux rassemblent chacun dans leur moins conviviale et chaleureuse. “On ne
is en place dans le cadre du comité de rédaction, entre dix et trente per- manque pas une occasion de se retrouver”,

M Contrat Ville, ces journaux de


quartier ont tous été créés entre
1991 et 1993. Le premier du
genre, Couleur locale, journal de quartier des
Dervallières, est sorti des presses en 1991,
sonnes, pour la plupart habitants du quartier.
Du billet d’humeur au reportage sur l’actua-
lité, au sein des comités, on discute des
articles, on échange, on défend ses points de
vue. “Les sujets traités sont toujours en lien
poursuit Laurence Boussange, coordinatrice
de Mosaïque. “À Nantes Nord comme dans
d’autres quartiers, on fête par exemple la
sortie de chaque numéro. C’est ainsi que se
créent des liens entre les participants”. Et
suivi en 1992 par L’Écrit de Bellevue, avec les préoccupations des habitants”, que toute une vie sociale s’organise autour du
Mosaïque dans les quartiers Nord et Mala- explique Justin Tahé, coordinateur de journal. “Des liens d’amitié se sont même
kocktail à Malakoff. Le dernier titre est né L’Écrit de Bellevue. tissés.” Dans les quartiers, le journal délie

Mosaïque et Malakocktail ont fêté leurs 10 ans au printemps dernier. Ici,


le comité de rédaction de Mosaïque, réuni pour célébrer l’événement.

24 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
quartiers

les langues. Tous s’accordent à dire qu’il


favorise les échanges non seulement au sein L’Écrit de Bellevue :
de la rédaction mais plus largement dans le “Il forme autant qu’il informe”
quartier. “À la suite de la parution d’un article,
Prêtre de la paroisse, c’est en tant que
il n’est pas rare que les gens du comité de
“citoyen de Bellevue “ qu’Augustin
rédaction soient interpellés pour discuter du Lebreton distille dans les pages du
sujet”. journal ses poèmes, “une écriture
En dix ans de parution, chacun a suivi son imagée et accessible à tous” pour
petit bonhomme de chemin. “Ici, nous dire la réalité du quartier. “Ici, tout le monde a le droit de
essayons d’ouvrir Couleur locale non seule- parole, sans distinction de race et de religion”, explique-
ment aux habitants des Dervallières mais t-il. “Le journal est un vecteur d’ouverture aux autres. Il dit
également à ceux de La Contrie, de Zola”, au quartier ce qu’il est, loin des clichés et des images que l’on
souligne Laurent Billot, coordinateur. “À peut avoir de Bellevue. L’Écrit de Bellevue forme autant qu’il informe,
Nantes Nord, l’une de nos priorités a été et contribue ainsi à l’évolution des mentalités.”
d’associer les jeunes au comité de rédac-
tion. Ils sont aujourd’hui une petite dizaine à Mosaïque :
graviter autour du journal”, explique Laurence Élodie pilote des jeunes
Boussange. D’autres encore ont ouvert leurs reporters
colonnes aux groupes scolaires pour associer Depuis septembre 2001, Elodie
le jeune public. “Et maintenant, nous essayons Bill accompagne au sein de
de favoriser les rencontres inter-quartier”, Mosaïque un groupe de sept
note Benjamin Nugue. “Nous travaillons sur jeunes de 11 à 14 ans. Une
un projet autour du Château de Ducs, qui expérience originale qui s’inscrit dans le cadre d’un atelier
réunirait toutes les équipes”. d’écriture mis en place par ATD quart-monde et le Cefres. “Le journal
Isabelle ROBIN constitue un excellent support pour ces jeunes qui se familiarisent ainsi
à l’écrit tout en s’intéressant à la vie de leur quartier”, explique-t-elle.

Zest :
“Un brassage d’idées”
C’est à l’occasion d’une rencontre
● Couleur locale, avec l’un des rédacteurs de Zest, venu
contact : équipe de quartier le voir pour faire le portrait de ce
Dervallières/Zola, Laurent jardinier hors pair que Claude Blais
Billaud, 42, rue Claude-Lorrain s’est investi dans le comité de
44100 Nantes. rédaction. “J’ai trouvé l’initiative
Tél : 02 51 80 65 00. intéressante car on échange et on débat beaucoup.
Ce brassage d’idées constitue pour moi un véritable enrichissement.”
● Zest, contact : équipe
de quartier Doulon / Bottière,
Benjamin Nugues, mairie Malakocktail :
annexe, 69, rue de la Bottière Les trucs et astuces de Gilles
44300 Nantes.
Passionné par la cuisine, Gilles Cuzou a intégré
Tél : 02 51 13 25 50.
l’équipe rédactionnelle de Malakocktail, “pour faire
● L’écrit de Bellevue, profiter les gens du quartier de mes
contact : équipe de quartier astuces culinaires”. D’où l’idée
(Bellevue / Chantenay / d’alimenter une rubrique “Trucs
Sainte-Anne), Justin Tahé, et Astuces” pour dévoiler ses secrets non seulement
8, rue du Jamet 44100 Nantes. en art culinaire mais aussi en bricolage, en jardinage...
Tél : 02 40 95 28 77. et de partager ses talents de cuisinier lors de rencontres
conviviales pour faire déguster ses petits plats à l’équipe.
● Mosaïque, contact :
équipe de quartier Nantes
Nord, Laurence Boussange, Couleur locale :
mairie annexe, 39, route de “Une ouverture sur les autres”
la Chapelle 44300 Nantes.
“J’écris depuis ma plus tendre enfance”,
Tél : 02 51 77 60 30.
explique Lucette Dubuc. Outre cette passion
● Malakocktail, contact : pour l’écriture, la rencontre avec les habitants
équipe de quartier de son quartier et les institutions l’ont
Saint-Donatien / Malakoff, convaincue de prêter sa plume à Couleur
Fabienne Letertre, Locale. “Et en plus”, conclut-elle avec
13, rue d’Angleterre humour “je suis maintenant célèbre
44000 Nantes. dans mon quartier.”
Tél : 02 40 35 03 80.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 25
quartiers
l’actualité de la vie quotidienne
Bottière / Doulon ▼
La loco 141R
aux Journées du patrimoine
C
lassée monument historique depuis
1984, la 141R, qui stationne depuis
maintenant une dizaine d’années
dans le dépôt SNCF de Nantes Blotterreau,
sera exposée pour la première fois dans le
cadre des Journées du patrimoine, en sep-
tembre prochain. “On espère la présenter en
chauffe”, explique Daniel Nourichard, un
ancien cheminot, président de l’AAATV*, dont
la section nantaise a été créée en 1993 pour
rénover cette locomotive à vapeur de 1947.
La vieille dame n’est en effet pas encore en
état de marche. “Il faut vérifier le système de
freinage, réaliser l’habillage et surtout faire des
essais moteurs pour vérifier tout le système.”
Ils sont une quinzaine de bénévoles, sur les
150 que compte l’association, à se retrouver
dans ce hangar du dépôt SNCF, chaque jeudi,
depuis 1995. Pour redonner vie à ces
105 tonnes de ferrailles, le travail réalisé est motive à vapeur de France à être classée machine est solide avec ses 2 800 che-
titanesque. “Depuis que les travaux de res- monument historique. Elle fait partie des vaux/vapeur. Et pour ces férus de machines
tauration ont été engagés, on comptabilise 1 340 locomotives livrées à la France dans le à vapeur qui n’ont de cesse de lui dispenser
35 000 heures de travail.” Sans compter le cadre du plan Marshall. “Il n’en reste aujour- leurs bons soins, pas question de la laisser
temps passé en démarches administratives, d’hui que cinq exemplaires”, précise Daniel vieillir sous un hangar. La 141R devra rouler
en recherches de pièces détachées, d’en- Nourichard. Basée au Mans, elle a sillonné à nouveau. Dans quelques mois sans doute.
treprises spécialisées... l’Ouest de la France, tout au long de sa carrière
Propriété de la SNCF avec qui une conven- qui s’est achevée en 1971, et au cours de * AAATV : association des anciens et amis de
tion a été passée, la 141R est la seule loco- laquelle elle a parcouru 1 626 351 km. La la traction à vapeur.
Centre-ville ▼

Impasse de la Courtine E N B R E F
▼ Nantes-Nord :

L
impasse publique située entre les gique et historique de Nantes et de la Loire-
’ numéros 25 et 27 de la rue Paul- Inférieure de 1946 consacré aux anciennes
un équipement associatif
et socioculturel
Bellamy, sur le site des anciens gazo- fortifications de Nantes, fait état de deux La Ville de Nantes va construire un nouvel
mètres de la route de Rennes aujourd’hui bastions, dits “de l’Erdre” et “de Rennes”, équipement public à vocation associative et
remplacés par des immeubles de bureaux reliés par une courtine. socioculturelle pour les quartiers Nord. Situé
(Cap Gemini, Chambre régionale des rue Eugène-Thomas, à proximité de la route
comptes) et d’habita- de la Chapelle et de la médiathèque Nord,
tion, portera le nom il sera desservi par le tramway.
d’“Impasse de la Cet équipement voulu “fédérateur” comprendra
Courtine”. un service d’accueil de la Mairie et des espaces
Cette voie, qui des- associatifs (pôle de ressources associatif et
sert un parking desti- multimédia, associations, espace jeunes et
né aux commerçants adultes). Il accueillera également l’Accoord pour
du marché de Talen- ses activités adultes, actuellement basées au
sac, donne en effet centre socioculturel du Bout des Pavés, ainsi
que la Caisse d’allocations familiales pour ses
sur une muraille, activités d’économie sociale et familiale.
unique portion conser- Les habitants y trouveront un espace de
vée de l’enceinte de la rencontre et de convivialité.
ville neuve du Mar-
● Coût estimé de l’opération : 1 345 000 e,
chix, édifiée au XVIe pour lesquels l’État et la CAF vont être
siècle. Un bulletin de sollicités. Démarrage des travaux fin 2002,
la Société archéolo- pour une ouverture au public un an plus tard.

26 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
quartiers
Malakoff ▼
L’équipe emploi insertion
joue la carte de la proximité
F
aire un CV, consulter les offres d’avoir une vision globale pour pro-
d’emploi, rédiger une lettre poser des solutions viables.”
de motivation, s’informer sur Pour faciliter le contact et assurer
les métiers, les entreprises, trouver une plus grande proximité auprès
une formation... L’équipe Emploi des demandeurs d’emploi, l’Équipe
Insertion, qui regroupe des profes- Emploi Insertion s’est installée au
sionnels de l’ANPE, du Pas* et de la cœur du quartier, 10 bis rue d’An-
Mission locale, offre un service à la gleterre. “C’est aussi une façon de
carte aux personnes en recherche renouer des liens de confiance avec
d’emploi, pour les aider dans leurs les services publics.”
démarches, leurs recherches d’in-
fos, pour les accompagner dans leur * Point accueil services.
projet professionnel. “En rappro-
chant ainsi les professionnels de
l’emploi et de l’insertion, ce dispo- ● Contact : Équipe Emploi
sitif pilote mis en place en janvier 2002 dans sont traitées au cas par cas. Dans l’analyse Insertion, 10, bis rue d’Angleterre -
le cadre du Grand projet de ville propose un des situations, rien n’est laissé au hasard. 44 000 Nantes. Tél : 02 51 72 92 10.
accompagnement très individualisé aux “Par exemple, nous prenons en compte tout Ouvert le lundi et le jeudi, de 8 h 30 à 12 h
demandeurs d’emploi”, explique Anne-Marie ce qui freine la personne vers un retour à et de 14 h à 17 h. Le mardi de 8 h 30 à 12 h
Prieur de l’ANPE. Pour trouver des réponses l’emploi comme la garde des enfants, ou et de 14 h à 16 h, le mercredi et vendredi,
adaptées à chacun, toutes les demandes encore les déplacements. C’est essentiel de 8 h 30 à 12 h.

“Vieux Malakoff : un E N B R E F
quartier, des mémoires” ▼ Morrhonnière :
“De Michelet au Petit-Port”
Le dépôt de tramways de la Morrhonnière,
inauguré en 1913, est à la une des Annales
de Nantes et du pays nantais, la revue
de la Société académique, qui consacre
son dernier numéro à une pérégrination dans
les lieux de mémoire du quartier, “de Michelet
au Petit-Port”. Au sommaire, la propriété de
la Haute-Forêt, où l’historien républicain Jules
Michelet vécut en 1852 une année d’exil,
l’école du Loquidy “ou soixante-quinze ans
de fidélité”, la chaussée de Barbin et l’ancien

A
u milieu du XIXe siècle, un nouveau semble photographies et témoignages pont de la Tortière, la Houssinière, “un chalet
quartier s’édifie sur le site de la collectés par les Archives municipales de la suisse au bord de l’Erdre”, les vieux manoirs
prairie de Mauves : le quai Malakoff. Ville auprès des anciens habitants du Vieux de la Morrhonnière et de Launay-Violette,
Début des années 1970, les tours de la ZUP Malakoff. Deux comédiens, Pierre Gralepois l’observatoire et l’hippodrome du Petit-Port,
sortent de terre. Une nouvelle page du quar- et Gaëtane Recoquillé feront une lecture datant tous deux de la fin des années 1870,
tier s’ouvre. Malakoff, Vieux Malakoff, quai publique de ces récits pour l’inauguration l’orphelinat de Bethléem et le Tertre, domaine
Malakoff... Trois noms pour rappeler les muta- de l’exposition à laquelle tous les habitants ancien (c’est en 1076 que les bénédictins de
tions de ce vaste quartier qui fait aujourd’hui sont conviés, le mercredi 11 septembre à l’abbaye Sainte-Croix de Quimperlé reçoivent
l’objet d’un programme de restructuration 18 h 30. À noter que ces récits feront aussi de l’évêque de Nantes cette terre inculte et
urbaine et sociale dans le cadre du Grand l’objet d’une publication mise à disposition inhabitée, qu’ils ont pour charge de défricher
projet de ville. C’est l’histoire et la vie de ce gratuitement. et de planter pour y fonder un prieuré)
quartier-village, isolé au cœur de la ville, devenu aujourd’hui campus universitaire...
encerclé par l’eau et les voies ferrées que ● Exposition du 11 au 22 septembre au ● Les Annales n° 284- 2 e trimestre 2002
met en scène l’exposition “Vieux Malakoff : un Lieu Unique - Atelier 1. Entrée libre, du mardi (6,10 e). Société académique de Nantes
quartier, des mémoires” présentée au Lieu au samedi, de 13 h à 19 h et le dimanche et de la Loire-Atlantique :
Unique, du 11 au 22 septembre. Elle ras- de 15 h à 19 h. 8, rue Garde-Dieu - 44000 Nantes.
Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 27
quartiers
l’actualité de la vie quotidienne
Bellevue ▼
Un éducateur canin
pour maître et chien
À
sillonner le quartier avec Max son toutes leurs mauvaises habitudes avec un
rottweiller, elle commence à être peu d’éducation.
connue et reconnue à Bellevue. Aujourd’hui, ils sont une petite dizaine à suivre
Christine Da Costa est éducateur canin dans les cours de Christine Da Costa. Tout com-
le cadre d’un service nouveau, mis en place mence par un entretien. “Pour mieux com-
depuis décembre dernier par la régie de quar- prendre la situation et l’environnement fami-
tier. Sa fonction : réhabiliter les chiens dans lial, je me déplace à domicile. Je travaille
la vie quotidienne et enseigner les règles ensuite en cours individuel puis on s’achemine
basiques d’éducation canine. progressivement vers des cours collectifs.”
Elle ne tarit pas de conseils sur le compor- Avec un peu d’entraînement et de patience,
tement d’un maître digne de ce nom. “Bien les résultats ne tardent pas à se faire sentir.
éduqué, un chien ne doit plus être une La formation est globale puisqu’elle inter-
contrainte dans la vie de tous les jours. Il doit vient non seulement sur le comportement
pouvoir rester seul dans l’appartement sans mais également sur l’hygiène, les soins qu’il
aboyer, sans faire de dégât, se promener en faut dispenser à ces fidèles compagnons.
laisse sans tirer, sans être agressif... Il faut que “Mon objectif est de permettre à chacun de
le maître se réapproprie l’autorité, sinon c’est vivre en bonne intelligence avec son chien qui
le chien qui domine et là, on peut s’attendre ne doit pas être une nuisance pour la famille,
à tout.” les voisins et l’environnement. Tout cela
Pour sensibiliser les propriétaires, elle arpente contribue aussi à améliorer le cadre de vie du
le quartier avec Max et prend le temps de dis- quartier”.
cuter pour conseiller les uns, sensibiliser les ● Contact : Régie de quartier, service
autres à la propreté publique et convaincre éducation canine, 14, rue du Doubs.
certains que leurs chiens pourraient perdre Christine Da Costa et Max (à droite). Tél. : 02 40 46 13 77. Cotisation : 40 e par an.
Chantenay/Bellevue ▼

Soutien au commerce E N B R E F
de proximité ▼ Carcouët : Carnet de
voyage, val de Chézine
tère du Commerce et de En janvier 2002, 29 enfants de CM1 et CM2
l’Artisanat. de l'école Grand-Carcouët partaient à la
Une première série d’actions découverte du val de Chézine pour observer
a été menée : études- avec leur propre regard cet environnement
diagnostics, travaux pour le situé à deux pas de chez eux. De cette
pôle Mendès-France, notam- exploration est né Carnet de voyage,
ment sur les enseignes, ani- val de Chézine qui rassemble, dans un livret
mations et promotions com- de 50 pages, les notes prises par les enfants
merciales... Ce soutien au au cours de cette classe lecture menée par
commerce de proximité fait le centre de ressource de la Ville et
aujourd’hui l’objet d’une l’Inspection académique. Écouter, regarder,
deuxième tranche. Place sentir… Du chant d’oiseau au scooter rouillé
Mendès-France, l’arrière du qui gît dans la rivière, tout est consigné dans
centre commercial va être cet ouvrage soigné où se côtoient notes
Le pôle Mendès-France.
aménagé pour améliorer techniques, anecdotes, poèmes et états
l’accessibilité et le station- d’âmes, dessins et croquis.
nement de la clientèle, et une charte va être

D
epuis octobre 2000, trois pôles com-
merciaux des quartiers Bellevue et signée avec les commerçants pour encou-
Chantenay - la place Mendès- rager les initiatives collectives. Aux Lauriers
France, la place des Lauriers et les Hauts de comme dans les Hauts de Chantenay, les
Chantenay (Bourderies, Bois-Hardy) - béné- locaux commerciaux existants vont être réno-
ficient d’un programme FISAC (Fonds d’in- vés. La rue des Bourderies va être redessinée
tervention pour la sauvegarde de l’artisanat pour renforcer l’identité du pôle. Sur les trois
et du commerce) dans le cadre d’une conven- sites, les actions de promotion et d’animation
tion signée entre la Ville de Nantes et le minis- vont se poursuivre.

28 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
quartiers
Île de Nantes ▼
L’île était une E N
▼ Dervallières :
B R E F

fois... la Loire services de proximité,


un nouveau pôle social
Mis en service en avril dernier, le pôle social

D
u 11 octobre au
15 novembre, “L’île réunit sur un même site les centres médico-
était une fois...”, sociaux Charles-Roger et Géricault, les
grande manifestation asso- équipes de l’action sociale de la
ciative pilotée par la Ville et circonscription et une antenne de l’aide sociale
l’Accoord, invite à décou- à l’enfance. Ici, les usagers pourront consulter
vrir ou redécouvrir la Loire, les assistantes sociales du secteur, suivre les
si intimement liée à l’Île de consultations prénatales, assurer le suivi
Nantes et à son histoire. médical des enfants jusqu’à 6 ans, ou encore
Cette cinquième édition être conseillés et aidés dans l’éducation des
s’articulera plus précisé- enfants. Construit à proximité de la Maison de
ment autour de quatre quartier et du centre commercial, le bâtiment
axes : littérature, archéolo- d’une architecture soignée, offre des locaux
gie, travail, environnement, clairs et vastes sur 1 865 m2 et s’intègre
déclinés sur le thème de la Loire. De la décou- débats, des rencontres, des spectacles et au projet urbain du quartier.
verte de Trentemoult à celle de l’estuaire, de concerts (spectacle continu sous le chapiteau ● Pôle social - 6, rue Charles-Roger.
la visite des industries de Loire à la sortie “Chez Gino”, le 12 et 13 octobre avec le grou- Tél. 02 51 80 31 00.
ornithologique ou au parcours patrimonial... pe “Ma valise et la Brat compagnie”, soirée
Une douzaine de parcours, randonnées ou cabaret, dîner paquebot, visités guidées théâ- ▼ Nantes Erdre :
visites de sites seront proposées. Au pro- trales du quartier par la compagnie Mano 82 logements sociaux
gramme également des expositions (photo- and Co...), des projections cinématogra- à l’Éraudière
graphies de Philippe Caharel, les rives de phiques, dont celle du “Bateau à soupe”
À proximité du centre commercial de
Loire vues par Arnaud Dubois-Fresnay, pré- (1946) de Maurice Gleize, avec Charles Vanel.
l’Éraudière, la construction de 82 logements
sentation de l’exposition du photographe
sociaux par Loire-Atlantique Habitations
barcelonais Enrique Carbo, exposition sur ● Renseignements et programme complet :
a été lancée. Le projet prévoit 16 maisons
l’histoire de la Prairie-aux-Duc, prises de vue du CSC des Ponts - 14, rue Marcel-Rocher.
individuelles et deux collectifs composés de
quai Wilson et des anciens chantiers par 02 40 48 61 01 ou auprès de l’équipe de
54 appartements (du T2 au T5), ainsi que 12
Hubert Van Gennecken...), des conférences- quartier, 2, route de Clisson. 02 28 00 00 60.
logements pour personnes à mobilité réduite
pour l’Association des paralysés de France.
Le nouvel ensemble disposera de 51 places
Roche-Maurice /Janvraie ▼

L’immigration de parking en sous-sol pour les collectifs et


de 34 places en surface. Les pavillons seront
en Loire-Atlantique livrés fin 2002 et les collectifs en mai 2003.

▼ Saint-Joseph-de-

L
association migratoires et leur
’ “Roche- gestion par l’État. Porterie : extension à
Maurice - La Pour Danielle Daviais, l’école Louis-Pergaud
Janvraie” propose l’une des initiatrices Le quartier de Saint-Joseph-de-Porterie
pour la seconde fois, de cette soirée, “il est connaît depuis plusieurs années un
en partenariat avec la important de donner développement urbain important. L’arrivée
radio Alternantes, une la parole aux témoins, de nouveaux habitants a conduit à redéfinir
soirée “veillée de avant qu’il ne soit trop le périmètre scolaire et à développer les
mémoire” articulée tard pour certains et capacités d’accueil des groupes scolaires
autour du thème de parce que ce sont des du Linot et Louis-Pergaud.
l’immigration en sans-voix. Et nous Pour ce qui concerne l’école Louis-Pergaud,
Loire-Atlantique au XXe siècle, après avoir sommes très attachés aux origines ouvrières des travaux d’extension et de restructuration
abordé l’an dernier l’histoire des cités de Chantenay. Nous avons là un devoir de sont programmés : création de cinq classes
ouvrières de Nantes et sa périphérie. Trois mémoire.” Des travailleurs et personnes supplémentaires (3 en élémentaire, 2 en
temps forts rythmeront ce rendez-vous. Le issues de l’immigration auront ainsi l’oppor- maternelle), agrandissement des annexes
premier, avec Nantes-Histoire, est une tunité de livrer leurs témoignages. pédagogiques (salles de repos, salle
approche historique et sociologique de la Cette soirée aura lieu au restaurant polyalente...) et nouvelle implantation des
migration bretonne, au début du XXe. Le “La Marmite”, à Roche-Maurice, le vendredi locaux de restauration. Le coût de cette
second doit traiter de l’immigration euro- 27 septembre, à partir de 20 h. opération est estimé à près de 1,9 M e.
péenne et africaine avant que le Centre d’His- Les travaux dureront environ 23 mois,
toire du Travail ne pose les enjeux des flux ● Renseignements : 02 40 95 13 98. à compter de décembre 2002.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 29
événement

Queen Mary 2 mis


La construction du Queen
Mary 2 a officiellement
commencé le 4 juillet aux
Chantiers de l’Atlantique.
Elle ne durera que 18 mois.

R E P O R T A G E ▼

est un fameux “liner” que les Chantiers Alstom de Saint-

C ’Nazaire ont mis sur cale début juillet ! Queen Mary 2, le pre-
mier transatlantique mis en chantier 37 ans jour pour jour
après Queen Elizabeth 2, sera le plus gros, le plus long, le
plus haut, le plus large... et le plus cher paquebot de tous les temps.
Comme la découpe de la première tôle, le 16 janvier dernier, la mise
sur cale des premiers éléments de coque, le jeudi 4 juillet, a donné lieu
à une cérémonie haute en couleurs.
Sur la cale d’assemblage du nouveau géant de l’Atlantique, c’est au
capitaine Ronald Warwick, qui en assurera le commandement, qu’a
été confié l’honneur de mettre en place le bloc 502, un élément de fond
de 640 tonnes, en pilotant le grand portique Krupp auquel il était sus-
pendu, sous les applaudissements d’un parterre de VIP franco-
britanniques, des ouvriers des chantiers, et au son des binious du
bagad de Lann-Bihoué. Beau moment d’émotion quand les chœurs
de l’opéra de Nantes, accompagnés par les musiciens de l’Harmonie
municipale de Saint-Nazaire ont entamé le God Save the Queen et la
Marseillaise !

Performances
Patrick Boissier, le pdg des Chantiers, a souligné l’exceptionnelle per-
formance industrielle que représente la construction d’un tel monu-
ment : “Dans huit mois, en mars 2003, la construction de la coque
sera achevée. Six mois plus tard, en septembre, il pourra prendre la
mer. Pour prendre une référence historique, celle de France, d’un ton-
nage pourtant inférieur de moitié à Queen Mary 2, trente-deux mois
s’étaient écoulés entre la pose du premier panneau, en octobre
1957, et le lancement du paquebot dans l’estuaire, en mai 1960. On prendre que quelques exemples, l’optimisation des ateliers de pré-
mesure ainsi les progrès réalisés par notre industrie (...) Pour ne fabrication, la généralisation du pré-armement des blocs, le travail
sur la modularité, l’amélioration de la précision, ont permis des
gains de productivité extrêmement importants.” On assiste à l’avè-
nement d’une reine, a-t-il conclu. Il est vrai qu’en anglais, les navires
Tradition respectée se déclinent au féminin !
Pas plus qu’on ne parle de lapin à bord d’un
Optimisme
navire, on ne doit oublier d’inclure dans la coque,
lors de sa construction, une pièce porte-bonheur. Mais si c’est un pari de construire en un temps record un navire de
Cette tradition a été respectée à Saint-Nazaire : cette importance, c’en est un, aussi, de lancer un transatlantique au
Olivier Guilloré, soudeur aux Chantiers de début du XXIe siècle, ainsi que l’a souligné Patricia Conover, pdg de
l’Atlantique, a soudé sur la coque un petit tube Cunard, future propriétaire et exploitante du navire. Pourtant, comme
contenant un Louis d’or datant de Louis-Philippe, le pdg de Carnival, Micky Arison, actionnaire majoritaire de la Cunard,
époque de l’Entente cordiale. Mme Conover a estimé, en ce jour de fête nationale américaine, que
la crise consécutive aux événements du 11 septembre 2001 “appar-

30 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
sur cale

Ci-dessus : le 16 janvier, Mme Conover,


pdg de la Cunard, commande la découpe
de la première tôle.

Ci-contre : le 4 juillet, le premier bloc de fond


est mis sur cale.

Quelques chiffres
QM2, comme on l’appelle pour faire
court, aura une longueur de 345 m, une
largeur de 45, une hauteur de 72, dont
62 au-dessus de la ligne de flottaison.
Sa coque pèsera 50 000 tonnes et sa
jauge brute sera de 150 000 tonneaux.
300 000 pièces d’acier seront
découpées pour sa fabrication. La
coque sera constituée de 94 blocs d’un
poids moyen de 600 tonnes, soudés au
moyen de 1 500 km de soudure.
tenait au passé”. Et elle n’a pas exclu la constructions d’autres 250 tonnes de peinture seront
navires, estimant que le lancement de Queen May 2 était le signe du nécessaires pour couvrir 550 000 m2
renouveau de sa mythique compagnie. Un lancement qui lui coûtera de surfaces à peindre. Il faudra mettre
la bagatelle de 700 millions de dollars. en place 2 500 km de câbles
électriques, 250 000 m2 de moquette,
Neptune l’entende pour la suite, car en cette belle matinée de juillet,
120 000 m2 de matériaux isolants.
aucune nouvelle commande n’a été annoncée !
Sa construction procurera huit millions
Michaël Gheerbrant d’heures de travail aux Chantiers
de l’Atlantique et aux entreprises
sous-traitantes. Et pour
le faire naviguer, 1 253
hommes d’équipage
seront
nécessaires.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 31
Nantes Métropole
l’actualité de l’Ouest Atlantique

Armor, quatre fois ving

L’usine de La Chevrolière.

L’entreprise Armor, ché, parallèlement au développement de la


bien connue des Nantais dactylographie. En 1956, l’usine Armor est
reconstruite à l’angle du boulevard de la
et des Chantenaysiens, fêtait Liberté et de la rue Chevreul, sous la forme
ses 80 ans le 29 mai dernier. que nous lui connaissons aujourd’hui. C’est
Une aventure industrielle l’âge d’or de la Ronéo et de la machine à
écrire. Les petits rubans Armor deviennent,
qui se poursuit aujourd’hui comme le proclamait une réclame, dix ans
plus que jamais. auparavant, “le phare de la dactylo“ !

La pari du transfert thermique


A partir des années 70, ces technologies
commencent à décliner. La société chante-
R E P O R T A G E ▼ naysienne va remarquablement franchir ce
cap difficile. Tout en poursuivant et en amé-
liorant régulièrement ses productions tradi-
tionnelles, elle fait le pari, au milieu des
est en 1919 qu’un Nantais années 80, du développement du code barre

C ’ nommé Galland, chimiste de for-


mation, décide de se lancer dans
la fabrication d’encres. Il s’asso-
cie avec Marcel Brochard, un commercial de
talent, et crée avec lui la société Galland et
pour l’identification des produits industriels.
Au prix de gros investissements, compre-
nant notamment la construction de la nouvelle
usine de La Chevrolière, Armor développe
des encres spécifiques pour impression par
Marcel Brochard en 1935.

Brochard qui voit officiellement le jour en transfert thermique, la technologie utilisée


1922, il y a eu 80 ans le 29 mai. La société ins- pour l’impression des codes barre, et s’im- production grâce à ses vingt filiales réparties
talle ses ateliers à Chantenay et y fabrique des pose rapidement en Europe, devenant, à la fin en Europe, aux USA, au Japon, en Afrique.
encres déposables sur du papier, pour faire de la dernière décennie, leader européen sur
du carbone, ou sur du tissu, pour rubans de ce nouveau marché. Retour à la bureautique
machines à écrire. En 1925, elle prend le C’est également dans cette période qu’Armor Alors qu’informatique et bureautique, après
nom d’Armor, sous lequel elle s’imposera va se développer sur le plan international, s’être imposées dans toutes les entreprises,
progressivement comme leader sur son mar- exportant aujourd’hui plus de 70% de sa se développent très fortement dans le grand

32 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
Nantes Métropole

t ans !
L’usine
de Chantenay
en 1922.

Armor en chiffres
● Chiffre d’affaire :
160 millions d’euros en 2001,
dont 70% hors de France.
● Effectif : 1 521 employés
dont 750 sur les sites de
Nantes et de La Chevrolière.
● Production : 12 millions de
cartouches jet d’encre par an,
500 000 cartouches de toner,
5,5 millions de rubans et de
cassettes impact. 15 tonnes
Portes ouvertes à l’usine de Chantenay en 1956. d’encre par jour, 52 millions
de mètres carrés de film
enduit pour impression par
public, Armor y revient en force. “Le marché
des consommables d’impression se seg-
De la dactylo transfert thermique par mois.

mente en trois activités principales, explique à la bureautique.


Jacques Noublanche, directeur général
adjoint. Les cartouches, pour imprimantes à
jet d’encre, les plus répandues dans le grand convoité des consommables pour impri- Armor emploie plus de 1 500 personnes,
public, les toners, pour imprimantes laser, mantes, face aux ambitions des construc- dont la moitié sur les sites de Nantes et de La
fax ou photocopieurs, et les cartouches pour teurs, grâce aux produits compatibles que Chevrolière. Interrogé par Nantes Passion
imprimantes à impact, pour machines à notre avance technologique nous permet de sur l’avenir du site chantenaysien, le PDG
calculer, terminaux de points de vente ou mettre sur le marché à des prix de 20 à 40% Didier Rufenacht nous a assuré qu’il resterait
caisses-enregistreuses. Sur tous ces pro- inférieurs aux leurs. C’est dans ce secteur en activité, abritant notamment le siège social
duits, Armor reste présent. Nous avons su que les perspectives paraissent aujourd’hui de l’entreprise.
notamment nous imposer sur le marché très les plus prometteuses” Michaël Gheerbrant

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 33
Nantes Métropole
l’actualité de l’Ouest Atlantique

Une nouvelle charte E N B R E F


▼ Hangar 32 : le
d’orientation projet Île de Nantes
a désormais son lieu
pour l’agglomération Samedi 21 septembre, le Hangar 32 ouvrira
officiellement ses portes au public. Cet
La croissance de l’appareil commercial de l’agglomération ancien hangar portuaire, réhabilité par la
nantaise sera limitée à 11 000m2/an. Communauté urbaine, est situé sur le quai
des Antilles (accès par le boulevard de la
Prairie-au-Duc puis par le quai en bordure de

L
a Chambre de commerce, la Chambre Rappelons que l’agglomération nantaise a
des métiers et la Communauté urbaine vu ces dernières années l’arrivée de nou- Loire). Il abrite depuis plusieurs mois les
de Nantes viennent de signer une nou- velles enseignes (Zara, Ikea, Go Sport, H&M, réunions des différents acteurs du projet Île
velle charte d’orientation commerciale - la Virgin...) qui démontrent son dynamisme éco- de Nantes / Rives de Loire. Conçu comme
quatrième depuis 1991 - où elles s’engagent nomique et son attractivité. La période 1989- un outil au service du débat public, c’est à la
à défendre trois principes : le renforcement de 2001 s’est traduite par une augmentation fois un lieu de travail et un lieu d’information,
l’attractivité du centre-ville par une orientation des surfaces de vente, passées de 541 980 m2 de présentation et de sensibilisation au projet
préférentielle des projets d’implantation ; le à 725 341 m2, une diminution du nombre des urbain de l’Île de Nantes.
maintien et la restauration des pôles com- points de vente de 4 109 à 3 641, et une Son ouverture officielle* est marquée par
merciaux de proximité, “éléments majeurs progression des emplois dans le commerce la présentation d’une exposition en deux
de cohésion sociale, d’animation urbaine, de de 15 712 à 16 879 postes. Des chiffres à volets : d’une part, une présentation des
service à la population et de qualité de vie rapprocher de l’augmentation de la popula- travaux sur l’espace public aux abords du
dans les quartiers” ; la maîtrise de la crois- tion de 9,8 % entre les recensements de palais de justice, qui débuteront au début
sance des pôles commerciaux périphériques. 1990 et 1999. Ces mutations et ces concen- 2003, d’autre part, une exposition
Pour la première fois, la charte affiche un trations ont bénéficié prioritairement aux photographique des travaux noir et blanc
objectif chiffré, en fonction de la croissance grandes surfaces spécialisées et aux hyper- d’Arnauld Duboys-Freney, Île de Nantes /
démographique et des dépenses des marchés des grands pôles commerciaux péri- Portrait(s) photographiques(s) - Séquence 1.
ménages : “le volume annuel acceptable en phériques. En plus de cette exposition temporaire
terme de progression de l’équipement com- (ouverte jusqu’à la fin mars), une présentation
mercial” est arrêté à 11 000 m2. permanente du travail en cours est assurée
(sur rendez-vous, tél. 02 40 35 95 21).
* Les vendredis de 10 h à 17 h, samedis
de 14 h à 19 h et dimanches de 14 h à 17 h.

▼ Rencontre nationale
des Conseils
de développement
Nantes accueillera, les 3 et 4 octobre à la
Cité des congrès, la Rencontre nationale des
Conseils de développement des agglomérations,
constitués ou en voie de création dans le
cadre de la loi Voynet sur l’Aménagement et
le Développement durable du territoire.
Du fait de son antériorité, Nantes est, avec
Lyon, très sollicitée pour évoquer son
expérience un peu partout en France.
C’est en effet dès 1996, du temps du District
de l’agglomération nantaise, qu’a été créée
une Conférence consultative pour associer
les représentants de la société civile
(associations, institutions, syndicats...)
aux travaux et aux projets de la structure
intercommunale. En même temps que le
District se transformait en Communauté
Pôle Centre Grands pôles périphériques Pôles périphériques urbaine, la Conférence est devenue, en 2001,
(pôle d’influence régionale) (pôle d’influence régionale) (pôle d’influence Conseil de développement, passant de 70
d’agglomération)
à 100 membres et recevant mission
Pôles de proximité Pôles de proximité Hypermarchés
d’engager une dynamique permanente
(Centre de commune (Petit pôle de proximité)
ou quartier) de prospective territoriale.

34 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
sortir
l’actualité de la vie culturelle

Promenade dans la ph
contemporaine
Du 19 septembre au Vrais rêves de Lyon, ou cette année la Beaux-Arts de Nantes l’ayant prouvé récem-
galerie Spectrum de Saragosse, doyenne ment avec “Images de la rue”.
6 octobre se déroulera des galeries d’art photographique en Paradoxalement, il a cependant fallu du
la 6e Quinzaine Espagne, qui a, à son actif, quelque 300 temps avant que notre société, pourtant gran-
photographique nantaise. manifestations. Pour, au final, montrer à de consommatrice d’images, donne toute
Nantes des images surprenantes, émou- sa place à la photographie d’auteur. “La pho-
Pour ses initiateurs, Hubert vantes, créatives, sans forcément chercher tographie a sans doute été victime pendant
van Genneken et Christian d’ailleurs le consensus : une entreprise qui longtemps de son rôle originel de “copiste du
de Prost, tous deux vient accompagner un essor perceptible de réel”. Mais elle est peu à peu sortie de cette
la photographie d’auteur. gangue de la reproduction de la réalité, elle est
passionnés de photographie, devenue un moyen personnel d’expression
c’est l’occasion de montrer Détournement du réel... artistique” dit Hubert van Genneken. De son
au public les images Si de grandes expositions nationales ou euro- côté le monde de la pub a récupéré la photo,
péennes ont en effet déjà montré les “mais pour quelques belles affiches, que
d’auteurs reconnus ou de grands maîtres, Cartier-Bresson, Doisneau, de choses devons-nous subir ! s’exclame
jeunes artistes à travers un Kertesz..., “les initiatives aujourd’hui foison- Christian de Prost. Heureusement, l’influen-
parcours gratuit d’expositions nent et les prises de risques aussi, rencontrant ce des créateurs a débordé le monde de la
un engouement notable du public. Et les pub”. Et de fait, la photographie a aujour-
dans la ville. musées ne sont pas en reste”, le musée des d’hui partie liée à l’art contemporain.

P R É S E N T A T I O N ▼
Photo et autres
supports...
“C’est souvent un “mix”
photo et autres supports.
otre objectif, c’est de montrer Certains photographes

N de la photographie contem-
poraine, créative, plasticienne,
dit hubert van Genneken.
Lors de mes voyages, je voyais beaucoup
d’expositions en France et en Europe. Et à
sont issus du reportage et
du photo-journalisme,
beaucoup des beaux-arts -
un courant qui n’existait
pas auparavant - d’autres
Nantes, ville extrêmement culturelle, il n’y de l’architecture...”.
avait rien, c’était un véritable manque !” Robert Fleck, le directeur
Certaines villes ont en effet associé leur nom de l’Ecole des Beaux-Arts
à la photographie : Arles bien sûr, qui orga- (ERBAN), qui accueille
nisait cet été ses 33e Rencontres internatio- deux expositions de la
nales, Paris, Perpignan pour la photo de Quinzaine dans ses deux
reportage, Toulouse et son “Château d’eau”, galeries, voit dans ce par-
galerie permanente lancée grâce au photo- tenariat, lancé dès le prin-
graphe Jean Dieuzaide... temps 2000, le moyen de
La retraite venue, Hubert van Genneken,
rejoint un peu plus tard par Christian de Prost,
n’a eu de cesse de monter un événement
photographique à Nantes. “Notre démarche,
insiste ce dernier, c’est d’aller chercher les
créateurs là où ils sont. Il y a un essor extra-
ordinaire de la photographie créatrice à
l’heure actuelle et il y a un public énorme
pour cela”.
Les artisans de la Quinzaine ont donc, ces
dernières années, couru expositions et fes-
tivals et noué des contacts approfondis, non
seulement avec des artistes, mais aussi avec
les galeries spécialisées, comme la galerie
Miguel Oriola. Christian de Prost et
36 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
sortir

otographie La Quinzaine
photographique
du 19 septembre
au 6 octobre
La
photographie Après la Hongrie, la Quinzaine met
la photographie contemporaine
actuelle n’est espagnole, actuellement très vivante,
au cœur de son 6e programme.
plus copiste
du réel.

d’ailleurs provoqué des débats et rencontres


à l’intérieur de l’ERBAN qui ont contribué à
diversifier les pratiques photographiques,
très présentes dans les écoles supérieures
des beaux-arts”.
Autre signe qui ne trompe pas concernant cet
attrait pour la photographie d’auteur : “Aupa- Toni
ravant, hormis les grands maîtres, elle ne se Catany.
vendait pas. Depuis une dizaine d’années, il ■ Toni Catany. Cet artiste vient
y a des collectionneurs”. Et la Quinzaine invite de recevoir le premier grand prix
pour la première fois une collectionneuse, national de la photographie
Madeleine Millot-Durrenberger qui fera des en Espagne et a bénéficié à ce jour
visites guidées pendant plusieurs jours. “Elle d’une centaine d’expositions
commentera les œuvres des artistes qu’elle personnelles dans le monde,
aime - Tom Drahos, Gudrun von Maltzan, Maison du XVe, place du Change.
Voyage au Mexique. Bernard Plossu. Bernard Plossu - offrant ainsi quelque chose ■ Eduard Ibañez, peintre, sculpteur
de très personnel. Elle sera un peu “Dj de la et photographe,
diversifier la programmation et de marquer photo”, dit en souriant Hubert van Genneken. Maison de l’Avocat, rue Harouys.
l’intérêt pour une initiative associative nouvelle Noèle B. ■ Carte blanche à la galerie
dans le champ culturel nantais. “Les publics Spectrum-Sotos de Saragosse
et les milieux des arts plas- Sept photographes espagnols
tiques, d’une part, et de la à découvrir
photographie d’autre part, au Temple du Goût, rue Kervégan.
sont relativement distincts, ■ Le groupe Quanta de Liège
estime-t-il, souvent ils ne présente Roland Castro, Eric Mathy,
se comprennent pas vrai- Philippe Berger, Alain Devahive,
ment. C’est pour cela qu’il Vicky Roux, Frédéric Heselmans,
semblait intéressant de Fréderic Karikeze, galerie de l’ERBAN,
confronter les deux publics, place Dulcie September.
et d’accueillir ici une mani- ■ Michel Brunier, passionné d’art
festation spécifiquement pariétal qu’il sait détourner
photographique. Ceci a pour alimenter sa propre création
artistique, l’Atelier sur l’herbe, rue Fénelon.
■ Bernard Plossu, Tom Drahos,
Gudrun von Maltzan,
collection privée présentée
par Madeleine Millot-Durrenberger
Maison de la Culture, passage Pommeraye.
■ David Airob à la Fnac.
Renseignements : 02 40 72 02 87.
Et www.qpn.asso.fr
Expositions ouvertes tous les jours de 13 h 30
à 19 h (sauf le dimanche pour la FNAC et la
MCLA). Entrée libre. Visite commentée de toutes
les expositions le 19 septembre de 15 h 30 à 19 h.

Hubert van Genneken. Roland Castro.


Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 37
sortir
l’actualité de la vie culturelle

Lieu unique : cap


sur l’Orient extrême...
Une nouvelle manifestation tradition. Pour donner un seul exemple, c’est
intitulée “Orient Extrême” un “Médée” dont les extraits vidéo laissent
présager une pure merveille : la troupe japo-
ouvre la troisième saison naise Ku Na’uka a en effet monté la pièce
du Lieu unique du 10 antique d’Euripide en s’inspirant des arts tra-
octobre au 31 décembre. ditionnels japonais tels que le Bunraku, le
Kabuki ou le Nô, combinés avec les techno-
Celle-ci se déroulera logies actuelles. Mais les amateurs des Hors
dorénavant tous les deux pistes de LU, comme ceux de danse, d’opé-
ans en alternance ra ou de littérature, seront tout aussi gâtés :
cette programmation venue des pays du
avec le festival Soleil levant et du matin calme semble en
Aller-Retour. effet marquée par le même éclectisme et la
même exigence à la fois de qualité et de
découverte que le reste de la saison, pleine
comme un œuf et sans période creuse.
DÉCOUVERTE▼ Cerise sur le gâteau, un dîner gastronomique,
conçu par la princesse Hâ Thi Hoâng Anh,
originaire de Hué, l’ancienne cité impériale
vietnamienne, permettra de finir avec agapes
cette première édition.
Noèle B.

* Le Lieu unique a fait 110 000 entrées


en 2001 (60 000 gratuites pour les expos
idée simple d’Orient Extrême, prégner pendant quelques mois de cultures et spectacles gratuits, 50 000 pour

L ’ explique Jean Blaise, directeur de


LU, est de prendre le temps de
s’ouvrir à un continent, l’Asie, non
pas sur les quelques jours d’un festival, mais
lors d’un voyage au long cours... L’objectif est
orientales qui ont l’apanage de faire se
côtoyer l’extrême modernité et la plus pure
les spectacles payants) soit une hausse
de 10 000 entrées par rapport à 2000.

d’aller, entre traditionnel et contemporain, à


la rencontre d’une culture, de faire partager
Premiers rendez-vous d’Orient Extrême :
la richesse de sa création artistique et de son ■ Exposition “Au quartier en partenariat avec Trempolino
art de vivre, au travers de la musique, des arts coréen”, huit plasticiens dans (tél : 02 40 46 66 55).
visuels, de la danse, du théâtre, de la littéra- la cour de LU du vendredi 11 octobre ■ Défilé Minh Hanh. La styliste
ture et de la gastronomie”. Pour cette pre- au dimanche 5 janvier 2003. vietnamienne s’inspire des
mière édition, c’est la Corée, le Japon, et le ■ Nak Young Sung, musique costumes de la cour de Hué
Vietnam qui vont occuper, le temps d’un tri- et arts visuels jeudi 10 octobre et de la cour de France pour
mestre, tout le Lieu unique et ses espaces de 22 h et vendredi 11 à 0 h. les transformer en vêtements
création. Une programmation nourrie des ■ “Samulnori Hanullim”. du 3e millénaire samedi 12 octobre
rencontres de Jean Blaise au festival de Hué, Ensemble coréen de neuf à 20 h 30 et dimanche 13 à 16 h.
Suivi le samedi à 21 h 30 d’une
dont il fut le directeur artistique, de détours percussionnistes dirigé par
Kim Ouk Soo, interprète du soirée musiques “ludiques et
par le Japon et la Corée, d’un rapproche- acidulées” par Mami Chan
ment avec le Festival d’automne à Paris. nongak, une ancienne tradition
paysanne célébrant les Band/Juicy Panic/Dragibus.
rythmes agricoles qui amène Et en final, Bimbo Tower Sun
Extrême modernité et... tradition system spécialisé dans
les musiciens à la transe
L’exposition des architectes japonais de Team et s’achève par la danse du la musique, gadgets et vidéos
Zoo l’été 2001, puis les cycles de littérature ruban vendredi 11 octobre 20 h 30. japonais.
chinoise et japonaise au sein de l’Université Un stage de découverte des ● Programme complet et
Pop’ avaient joué le rôle d’éclaireurs de l’Asie rythmes et phases de jeux renseignements : 02 51 82 15 00.
pour les Nantais* et préparé l’arrivée d’“Orient du Samulnori est organisé http://www.lelieuunique.com
Extrême”. Ils vont maintenant pouvoir s’im-

38 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
sortir agenda
l’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 septembre au 10 octobre 2002

musique classique spectacles


septembre 20 h 30
Cité des congrès.
“Le grain”
Quatuor Liger
Par la Cie nantaise Non Nova. Ce spectacle de nouveau cirque,
Le talentueux quatuor
où le piano joue les premiers rôles tout comme le jonglage, est
nantais joue des œuvres
le premier d’une programmation choisie pour les salles de
de Dvorak, Lamirault,
quartier par la direction municipale de la culture, l’ACCOORD
Dimitrecsu et Glazounov,
et le FJT Beaulieu. Deux autres spectacles - musique et théâtre -
un concert au profit
seront programmés au premier semestre 2003.
de l’association Enfance
Actions Madagascar. ● Jeudi 3 octobre 21 h FJT Port-Beaulieu 9, bd Vincent-
Renseignements : Gâche, samedi 5 à 20 h 30 CSC Bellevue 25, rue du Jamet,
02 40 89 67 61. samedi 12, à 20 h 30 maison de quartier de Doulon 1, rue
● Samedi 21 septembre Basse-Chesnaie, dimanche 13, à 17 h maison de quartier des
18 h Auditorium Dervallières 5, rue Auguste-Renoir.
du Conservatoire.
Rachmaninov ouvre
la saison “piano”
de l’ONPL Consonances
La 31e saison de l’orchestre à Saint-Nazaire
Les XIIe rencontres de musique Les moines
national des Pays de la Loire
de chambre sont consacrées de Shaolin
joue la carte piano. Ce choix
au violoniste et compositeur “Tigres et
permettra d’offrir au public
hongrois Joseph Joachim, Dragons”
mélomane un panorama de
mort en 1907, ami des grands à la Cité des
la musique symphonique avec
compositeurs de son époque : Congrès... “Tous
piano, et d’insérer un festival
16 concerts programmés et les arts martiaux
Tchaïkovsky en janvier et février 30 musiciens invités. Création de ce monde
avec des œuvres moins mondiale d’une œuvre du furent créés
connues du compositeur russe. lithuanien Vytautas Barkauskas sous le soleil de
Pas moins de douze pianistes pour violon et ensemble Shaolin” dit un
seront les invités de l’orchestre. le 17 septembre en présence adage chinois.
Le premier d’entre eux est du compositeur. Ces moines
Bruno Leonardo Gelber pour Renseignements : guerriers du
un programme “Pelléas et 02 51 10 18 78. Songshan,
Mélisande” de Fauré ; Réservations : 0 820 014 015. l’une des cinq
“Symphonie en ut” de Bizet ; ● Du 13 au 21 septembre. montagnes
“Concerto pour piano et Trois lieux de concerts : sacrées de la
orchestre n°2” de Rachmaninov. la galerie des Franciscains, Chine, ont fait
Direction Hubert Soudant. le théâtre Gérard-Philippe de leur technique
● Mardi 17 et mercredi 18 et Escal’Atlantic. un véritable art
martial et art
de vivre qui se
transmet de
Opéra de Nantes et saison théâtrale
génération en
de Graslin :
génération.
Une saison Outre leurs
performances
hors les murs hors du commun,
le spectacle
La saison lyrique est perturbée par les travaux réalisés cette
invite à découvrir
année au Théâtre Graslin. L’Opéra produira seulement deux
une culture
œuvres, “La Bohème” de Puccini fin novembre et “Wozzeck”
différente basée
de Berg en janvier, qui seront données à la Cité des congrès.
sur le respect de l’autre, l’esprit pastiches et clins d’œil,
Abonnements jusqu’au 26 septembre. Réservations pour chacun
de groupe et le contrôle de soi. continue de tourner. Avec
de ces opéras à partir du 28 septembre.
Pour les six comédies de la saison théâtrale jouées également ● Dimanche 6 octobre, Christine Peyssens, Fabrice
16 h 30 Cité des congrès. Redor et Pascal Vandenbulcke
à la Cité des congrès, qui accueilleront une pléiade d’acteurs,
au piano.
dont Michel Galabru, Georges Descrières ou Isabelle Pasco, “Battements de cœur
l’abonnement reprend également en septembre soit au théâtre,
pour duo de cordes” ● Mardi 10 octobre, mercredi
soit par correspondance (réduction tarifaire et placement
La dernière comédie musicale 11, jeudi 12, lundi 16, mardi 17,
prioritaire).
de Jean-Luc Annaix et du mercredi 18 à 20 h 30,
● Renseignements : 02 40 69 77 18. Ou 02 40 41 90 63. Théâtre Nuit avec ses faux-nez, dimanches 15 et 22 à 15 h
claquettes, chansons, Capellia.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 39
sortir agenda
l’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 septembre au 10 octobre 2002

Présence Lorie
concerts Vingt-cinq choristes et cinq
musiciens, pour un répertoire
chanson française. Concert
Elle a tout juste 20 ans et les
ados l’adorent. La Britney
Spears version française ?
au profit de l’établissement ● Samedi 28 septembre
Au Pannonica 20 h 30 Cité des Congrès.
Ron Anderson “Pak” vendredi français du sang pour favoriser
4 octobre. Chevalier/Sauvourel le don de greffe de moëlle.
Renseignements :
Christophe
duo + Paul Davies trio jeudi 10. Après vingt-sept ans, un come-
Nuit de la Poésie samedi 12. 02 40 84 31 88.
back hallucinant du chanteur
● à 21 h. ● Vendredi 27 septembre de “et j’ai crié, crié... Aline pour
à 20 h 30 salle Ligéria qu’elle revienne” avec “Comm’
Bagad Sainte-Luce-sur-Loire. si la terre penchait” disque
de Lann-Bihoué romantique sous obédience
Déjà un électronique, paru en 2001.
demi-siècle
Dominique Bellini
Avec sa voix chaude, La magie est toujours là,
d’existence ! à commencer par ses illusions
Le Bagad charme et émotion, l’auteur,
d’optique : un imposant
est né en compositeur et interprète
dispositif de projections sur des
août 1952 Dominique Bellini nous fait
rideaux transparents, mis au
sur la base partager ses “Reg@rds sur
point par les plasticiens Ange
n le monde”, titre de son dernier
Nouvelle créatio aéronau- Leccia et Dominique Gonzalez-
tique album. Contact : Crescendo Foester plonge ainsi le beau
Les petites affaires navale Organisation 02 40 49 59 48. bizarre et ses musiciens
“C’est de quel côté la scène ?” de Lann- ● Vendredi 27 septembre à l’intérieur d’images 3D.
Quatrième création du Bihoué 20 h 30 Auditorium ● Jeudi 10 octobre 20 h 30
sympathique quintet azimuté près de du Conservatoire. Piano’cktail.
de musiciens comédiens Lorient.
que l’on retrouve dans leurs Fort de 35
personnages de madame Lili , sonneurs, il témoigne de la
rossignol local en mal de richesse du patrimoine culturel
célébrité, Azor le poète distrait,
Gilbert le mégalo,
Max le frimeur roublard
et incompétent, Mario la tête
celtique. Renseignements
02 51 72 07 67.
● Samedi 5 octobre quai
théâtre
de la Fosse (à la hauteur
à claques. Du rire, du rêve et de Notre-Dame de Bon-Port). “Le voyage de 25 septembre. Rencontre avec
du bon temps en perspective, le metteur en scène Laurent Pelly
monsieur Perrichon”
à n’en pas douter... Véronique Sanson et les comédiens 9 octobre.
de Labiche
● Vendredi 11 octobre 20 h 30 ● Vendredi 11 octobre 20 h 45 A 18 h Forum MCLA
Création de la rentrée à la
Onyx. La Fleuriaye. passage Pommeraye.
MCLA. 1860 : Monsieur
Perrichon, carrossier très aisé, Annie Girardot est
se retire “Madame Marguerite”
La Bouche d’Air des
affaires
Madame Marguerite, institutrice
La scène nantaise de la chanson, des musiques du monde, de théâtre, s’offre tout entière à
et pour
du blues et des découvertes, dévoile sa nouvelle ses élèves, le public d’un soir...
l’occasion,
programmation. Avec toujours un éclectisme du meilleur Une simple leçon de vie.
emmène
aloi pour se laisser surprendre. La pièce de Roberto Athayde,
sa femme
Bénabar, le jeune trentenaire un brin désabusé, adaptée par Jean-Loup
et sa fille
Bénabar porte sur le monde un regard aigu tragi- en voyage Dabadie lui a valu le Molière
comique. Une écriture influencée par Brel, Bashung, sur le de la meilleure comédienne.
Angélique Tom Waits et Nino Rota. “Y’a une fille qu’habite chez ● Samedi 5 octobre
Kidjo. Mont-
moi” est une perle d’ironie à écouter en boucle par tous Blanc. On est chez Labiche, 20 h 30 Capellia.
les célibattants... jeudi 12 septembre. Musiques du l’excursion devient vite un
monde Dobrogea (Roumanie) et Senem Diyici véritable précipité... dans
“Alice... Petite forme
(Turquie) avec le Pannonica jeudi 3 octobre. Angélique un monde où l’assurance explosive”
Kidjo la chanteuse béninoise, artiste majeure issue vaniteuse rivalise avec la bêtise. Par Alice and Co. Concert
du continent africain, inspirée par de grandes Mise en scène Laurent Pelly, théâtral avec un comédien,
interprètes telles Myriam Makeba ou Aretha Franklin, metteur en scène “montant” trois musiciens, deux vidéastes
a atteint au fil des années le même niveau de à la vision ludique, avec et une scénographe réunis
talent et de notoriété (avec l’ARC de Rezé) Bruno Raffaelli sociétaire autour du texte mythique
mardi 8 octobre. de la Comédie française. de Lewis Caroll. Ou comment
● À 21 h salle paul Fort. ● Du vendredi 27 septembre revisiter le monde imaginaire
au lundi 14 octobre 20 h 30 d’“Alice au pays des
Et bientôt... Willy de Ville, François Hadji-
Espace 44. merveilles” de manière
Lazaro, John Trudell, Sylvain Vanot, Mathieu
Dans le cadre des mercredis totalement délirante.
Boogaerts, Enzo Enzo, Vincent Delerm, Yannick Jaulin,
Lokua Kansa, Kohann, Rokia Traoré, Romain Didier... du spectateur, conférence sur ● Vendredi 4 octobre 20 h 30
Labiche par Daniel Lemahieu Onyx.

40 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
sortir

son attachement à Nantes, ● Jusqu’au dimanche

musées à la Bretagne, à l’Afrique, les


influences et relations artistiques...
qui ont nourri son œuvre.
29 septembre château
des ducs de Bretagne
tour du Fer-à-Cheval.
● Jusqu’au lundi 30
septembre au château “Trésors de Guérande,
des ducs de Bretagne. monnaies ducales
1342-1365”
Jean Fréour et Anne Au milieu du XIXe siècle,
de Bretagne de grands collectionneurs
Cette exposition accompagne privés, notamment les Nantais
la mise en place au début de Thomas Dobrée et Paul
l’été, place Marc-Elder, d’une
Soullard, se sont intéressés
statue représentant Anne
à la numismatique bretonne.
de Bretagne, réalisée par Jean
Les ensembles colossaux
Fréour, sculpteur proche des
qu’ils constituèrent demeurent
Seiz Breur dans les années
1940-50 et figure majeure de la aujourd’hui encore inégalés,
création artistique en Bretagne même par les institutions
depuis lors. Sont présentées publiques. Cette rétrospective
une soixantaine d’esquisses présente également 17 des
Art contemporain au on doit pourtant à Gabriel préparatoires à l’œuvre et 155 pièces du trésor de
Musée des Beaux-Arts la réédification des arches des photographies réalisées Guérande, découvert par
■ Augustina von Nagel effondrées du Pont de Pirmil, par Jacky Le Ruyet qui a suivi un particulier en 1992.
Derniers jours pour voir et un travail d’expertise l’artiste dans son atelier ● Jusqu’au dimanche
les œuvres de cette artiste de première importance. pendant plus d’un an. 22 septembre Musée Dobrée.
allemande qui expose pour Cette exposition savante, qui
la première fois dans un musée passionnera tous ceux qui
français. Préférant aujourd’hui s’intéressent à la conception
la photographie, Augustina
von Nagel met en œuvre
des techniques complexes
arts visuels
et raffinées, où la lumière joue
un rôle central, et fixe sur la “De concert, œuvres ont été produites pour le lieu.
pellicule cette alchimie du réel d’une collection Renseignements : 02 28 01 50 00.
qui mêle rêve et réalité. Une privée” au FRAC www.fracdespaysdelaloire.com
plongée dans un univers à la Le Fonds régional d’art ● Jusqu’au dimanche
fois familier et inquiétant. contemporain présente 29 septembre
■ Acquisitions 2001 du Fonds un ensemble important La Fleuriaye, Carquefou.
national d’art contemporain d’une collection privée, celle
Une sélection très éclectique et à l’évolution des villes, constituée par Françoise et Les acquisitions du
opérée parmi les acquisitions a été réalisée par le musée du Jean-Philippe Billarant, Ring et du Ring Club
les plus récentes du FNAC que château des ducs de Bretagne, qui met en vis-à-vis des figures La galerie nantaise de prêt aux
gère le ministère de la Culture, l’Université de Nantes, confirmées (Verjux, Buren, particuliers et aux collectivités
qui offre ainsi un instantané de le Centre de recherches sur Morellet...) et de jeunes artistes expose ses toutes récentes
la création contemporaine en l’histoire du monde atlantique. (de Koonig, Joumard, Bart...) acquisitions avant de les rendre
mêlant artistes de différentes Elle permettra de mesurer tous artistes d’inpiration accessibles au public abonné.
générations et de différents le lien étroit existant entre minimale, concrète ou www.le-ring.com
styles, de Daniel Dezeuze à urbanisme, histoire et conceptuelle. Beaucoup ● Du jeudi 19 septembre
Michel Verjux, de Bernard Frize architecture à un moment clé d’œuvres n’ont jamais été au samedi 12 octobre
à William Kentridge en passant de la construction des montrées auparavant, d’autres passage médiathèque.
par Mike Kelley. puissances maritimes.
Catalogue.
● Jusqu’au lundi
16 septembre. ● Du 28 septembre au
5 janvier 2003 musée
Gabriel et la façade du château des ducs
atlantique de Bretagne.
Célèbre architecte en son Sculptures
temps, Jacques V Gabriel de Gérard Voisin
a élaboré, de 1725 à sa mort La Ville de Nantes rend
en 1742, de grands projets hommage au sculpteur nantais.
pour les villes de la façade Quelque 80 œuvres sont
atlantique, dont Nantes présentées au Château, dont
qui connaît alors un certaines monumentales, des
développement économique premières sculptures sur bois
et urbain sans précédent. de 1962 aux derniers bronzes,
S’il ne reste aucune trace de ainsi qu’une approche de
son passage dans notre ville, l’univers de l’artiste où l’on voit Le Ring, la galerie de prêt d’œuvres d’art.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 41
sortir agenda
l’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 septembre au 10 octobre 2002

expositions livres, lecture, contes


Histoire du mobilier Pierre Perron a utilisé l’espace Lectures et rencontres Marcel Schwob
urbain public et les affiches qu’il au Lieu unique Outre les visites organisées
(Voir pages Actualités). a conçues comme autant Pascal Quignard évoque ses
de témoignages dans le cadre des Journées
Renseignements Archives trois nouveaux “Petits traités”
de ses engagements. du patrimoine, la Bibliothèque
municipales : 02 40 41 95 85. (éd. Grasset) jeudi 3 octobre.
● Du mardi 10 septembre À redécouvrir absolument. Jan Guillou, auteur suédois municipale propose une
au dimanche 3 novembre ● Du mardi 8 au dimanche à propos de son roman présentation du fonds Marcel
Chapelle de l’Oratoire. 27 octobre Capellia. “La fabrique de violence” (éd. Schwob, une rencontre
Belles Lettres) mardi 8 octobre. avec Bernard Gauthier
Australie et Cap Vert Les ateliers ● A 20 h entrée libre.
Deux expositions présentées de la Gobinière spécialiste de l’écrivain
dans le cadre des Rendez-vous Exposition des ateliers Gratas Jean-Claude Pinson et une lecture de textes.
de l’Erdre sont toujours et Vervialle. Renseignements : ● Dimanche 22 septembre
visibles : “La Loire-Atlantique 02 40 59 28 99. 10 h - 12 h et 14 h - 16 h
donne rendez-vous à ● Jusqu’au jeudi
médiathèque Jacques-Demy.
l’Australie, art et culture des 26 septembre château
antipodes”, vie quotidienne de la Gobinière à Orvault.
Les cafés littéraires
et œuvres d’art aborigènes
et occidentales australiennes “Regard animal sur de Capellia
jusqu’au 15 octobre, Hôtel du la ville” par Ivan Tual “Sur les chemins de l’école”.
Département, quai Ceineray. “J’ai photographié la ville ● Mardi 8 octobre 20 h 30
“Couleur Cap Vert” œuvres suivant le point de vue
Capellia.
de l’artiste cap-verdien Tchale de différents animaux : l’angle
Figueira auquel on doit l’affiche de champ horizontal, “La Poésie ne part
2002 des Rendez-vous la colorimétrie... (d’après
jusqu’au 29 septembre maison des données vétérinaires Universitaire - il enseigne
pas en fumée”
de l’Erdre, île de Versailles. contradictoires)” dit Ivan Tual. la philosophie de l’art - Une soirée animée par
Renseignements : Jean-Claude Pinson est aussi des passionnés de poésie et
“Jeux de fruits - 02 40 48 08 88. l’auteur de recueils de poésies, des lecteurs de la bibliothèque.
Jeux de légumes” ● Jusqu’au vendredi 20 et d’essais sur la question Renseignements :
septembre Péniche Nautilus. de l’habitation poétique.
02 40 40 51 41.
Un nouvel ouvrage est annoncé
“Aventures pour octobre. ● Vendredi 20 septembre,
botaniques...” ● Mardi 24 septembre 17 h 30 bibliothèque Paul-Éluard,
... d’outre-mer aux terres médiathèque Jacques-Demy. 32, avenue des Plantes.
atlantiques. Forte de plus
de 300 œuvres, objets et
documents, l’exposition est
une évocation de la tradition Promenade littéraire :
naturaliste bien connue du
département. Elle présente
“La forme d’une ville”
également un jardin médicinal par Eric Chartier
dans le parc, et montre le rôle
Le livre de Julien
essentiel que joua Nantes dans
Une collection de tableaux Gracq a inspiré
la prospection, l’acclimatation
individuels, pleins de force
et la diffusion des végétaux Eric Chartier.
et de couleurs ; sur le thème Créée en 1991
d’outre-mer.
potager, réalisés par des pour le château
● Jusqu’au lundi 21 octobre,
adolescents et jeunes en des Brefs à
Garenne-Lemot, Gétigné.
difficulté accueillis à l’institut Pornic, cette
Moissons-Nouvelles la “Les Petits Papiers” promenade-
Papotière. Une exposition Plus de 50 artisans d’art,
qui est le résultat d’une année
spectacle, dont
plasticiens, designers de le récit vivant a
de travail au sein de l’atelier
la Région des Pays de la Loire été approuvé par l’auteur discret de Saint-Florent-
d’expression artistique
réunis avec des œuvres
“Mine de rien”. le-Vieil, a été donnée de manière continue
utilisant le papier par
● Du mardi 17 au lundi depuis cette date. Le rendez-vous est place
l’association “les 7 péchés
30 septembre au Manoir du Commerce, et la balade entraîne passage
capitaux”. Renseignements :
de Procé. Pommeraye, cours Cambronne, sur les marches
02 41 22 96 11.
● Jusqu’au dimanche de Graslin, au square de la Psalette et dans
“Opinions affichées” les douves du château.
de Pierre Perron 29 septembre abbaye mauriste
1970-2002, trente ans d’affiches et ancienne école Inscriptions Office de Tourisme.
culturelles. Peintre et plasticien, de Saint-Florent-le-Vieil. ● Dimanches 8 et 22 septembre à 15 h.

42 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
sortir

divers Jours de fête


à la Bégraisière
● Jusqu’au vendredi Une invitation herblinoise à une vaste partie de campagne en
“Des femmes actrices
13 septembre 14 h 30 famille, une fête de ville dans un cadre bucolique. Trois jours de
de l’histoire déferlante festive, fantaisiste et imprévisible pour rencontrer et
de Nantes” sur France Bleu Loire-Océan
(101.8). découvrir des artistes issus d’univers différents. Théâtre de rue
Rallye découverte, le second et de campagne, danse,
du genre, pour découvrir sous L’Université Pop’ concerts, musiques
forme de jeux un quartier de du Lieu unique déambulatoires, cinéma,
Nantes et les femmes qui l’ont Elle s’adresse à un public vidéo, animations ludiques
marqué. Inscription gratuite curieux, mais non spécialisé. et jeux insolites sont au
mais obligatoire. Le petit cours de littérature rendez-vous pour nourrir
Renseignements : du XXIe siècle” commence par la curiosité du public.
02 40 12 15 18. un cycle lié à “Orient extrême” Et pour le plaisir... Alors,
● Dimanche 6 octobre 9 h 30 qui invite, sous la direction de laissez-vous surprendre !
espace Simone-de-Beauvoir, Philippe Forest et Cécile Sakai,
25, quai de Versailles. des auteurs japonais à Un programme très
dialoguer avec des auteurs nourri avec
français. Les second et notamment...
“Histoires de canal”
L’Atelier de création du grand
troisième cycles seront ■ Théâtre Okupa Mobil “Mouton de Campagne” ; L’illustre
consacrés aux revues littéraires Famille Burattini “T’as de Beaux Yeux tu sais Carabosse” ;
ouest de Radio France propose
(sous la direction de Philippe Cirkatomik “Le Savoir Vivre selon Évelyne Delafond” ;
une série de dix épisodes écrite
Forest et Jean-Claude Pinson). Le Samu “Les Balcons Bavards”.
par Yves Aumont et Jean- Le mercredi de 18 h 30 à 20 h,
François Marquet sur le canal ■ Théâtre déambulatoire La CIA “Les Inopinés” ;
1er cours le 16 octobre. La Cie d’ailleurs “Souvenirs d’Ailleurs” ; Ray Mundo Theater
de Nantes à Brest. L’Histoire Le cours d’architecture
et les histoires d’une voie d’eau “Le Monstre” ; Chic et Pok ; Diables de Viladecans.
contemporaine : “Les modes
creusée au début du XIXe de bâtir en Orient” pour le ■ Danse NGC 25 “Les Kadors”.
siècle, condamnée par un premier cycle qui débute le 5 ■ Entresorts Okupa Mobil “La Foire aux Forains” ;
barrage en 1930 et, aujourd’hui, novembre, puis “Le geste et la Cie Dut “Casrolparc” ; Dj Duck “Le Danse des Canards”.
témoin d’un temps qui s’écoule pierre”, et “La transparence et ■ Musique Albert Magister ; Jeanne Cherhal & Matthieu
au rythme des marcheurs le vécu” mardi 18 h 30 à 20 h. Bouchet ; Radiolalala ; Klaktonclown ; Sanseverino ; Royal
et des plaisanciers. Inscription obligatoire. Majestic Orchestra ; Création la Clique sur mer ; Victor Racoin.
■ Cinéma/vidéo 7e Œil “Saint-Herblain Ville imaginaire” ;
Denis Cormier “Le Ciné de Campagne”.
■ Animations ludiques En jouez-vous ; Couleur tribale
Couëron en fête ! “Les longes élastiques”.
Renseignements L’agence : 02 51 808 800.
Le temps d’un week-end festif, Couëron donne rendez-vous ● Vendredi 13 septembre de 18 h à 2 h du matin, samedi
sur les bords de Loire, ce territoire dont les aménagements 14 de 16 h à 2 h et dimanche 15 de 12 h à 20 h, Parc de la
récents ont permis la reconquête. Sur les rives du fleuve, Bégraisière, Saint-Herblain. Spectacles et animations gratuits.
il sera donné à voir, écouter,
vibrer. Musique, cirque,
spectacles de rue, balades, glisse M. Cormier ? de Richard Kelly (2001),
urbaine, animations ludiques, On ne s’en lasse pas ! “Velvet Goldmine”, de Todd
notamment pour les enfants, Chaque mois, monsieur Haynes (1998), “Le Pornographe”,
régates, randonnées à vélo, rallye Cormier fait partager ses petits de Bertrand Bonnelo (2001),
de voitures anciennes ou balades trésors cinématographiques “Dans la chambre de Wanda”,
à dos d’âne et agapes (sardinades, issus d’une collection de Pedro Costa (2001), “Du
spécialités polonaises, ou latinos...) inépuisable. soleil pour les gueux”, de Alain
la cité au riche patrimoine industriel ● Samedi 5 octobre 20 h Guiraudie (2000). “Les films
se pare de ses habits de fête. Le Lieu unique. des Ciné Sup” les étudiants
Bouskidou, Jeanne Cherhal, de la section préparatoire aux
Calyp’s Atlantic, Rêve de mer, Au Cinématographe écoles de cinéma du lycée
Albert Magister, Bon débarras, La 2e saison du cinéma Guist’Hau présentent un film le
Yveline Pallard, El Camino, géré par Cinénantes recentre mardi soir à 20 h 30, un second
Cirkatomik, Commandos Percu, sa programmation axée le dimanche à 18 h 30.
l’école du cirque Tilt etc. sont à autour de trois thèmes : “Le Cinéma des Enfants”
l’affiche de ces deux jours colorés. “Les introuvables” la deuxième semaine du mois.
Spectacles et animations gratuites. une occasion de voir ou Mercredi 11 et dimanche
Renseignements mairie de Couëron : de découvrir des films dont 15 septembre à 14 h 30 :
02 40 38 66 60. la sortie sur les écrans nantais “La captive aux yeux clairs”,
● Samedi 21 et dimanche 22 septembre, a été furtive ou absente. de Howard Hawks (1952).
quais de la Loire, à Couëron. Jusqu’au mardi 1er octobre. Renseignements :
Les films : “Donnie Darko”, 02 40 47 94 80.

Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 43
sortir agenda
l’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 septembre au 10 octobre 2002

conférences-débats Régates
de Trentemoult
“Le temps des “Cézanne,
femmes : pour des baigneuses
un nouveau partage aux pommes”
des rôles” Par Louise Robin
Par Dominique Méda, aux ateliers de la Gobinière.
philosophe, spécialiste Renseignements :
de l’harmonisation du temps de 02 40 59 28 99.
travail et du temps personnel. ● Jeudi 10 octobre
● Vendredi 20 septembre 20 h 30
20 h 30 espace Simone- Théâtre de la Gobinière
de-Beauvoir, à Orvault.
25, quai de Versailles.

Les Journées
du patrimoine Plus que centenaires, les Régates de Trentemoult perpétuent
(voir pages 46-47). aujourd’hui encore la tradition des festivités nautiques qui
réunissaient jadis dans la baie du petit port rezéen, plaisanciers
Une 19e édition dédiée au thème “Patrimoine et pêcheurs, le temps d’une compétition amicale. La 112e édition
et territoire”. La Ville, les associations, de ces régates, organisée par le Centre nautique Sèvre et Loire,
les établissements invitent pendant deux jours la Ville de Rezé et l’Arc, avec le partenariat de l’OMS, la
à découvrir la richesse du patrimoine fédération française de voile et Bouguenais Contre-courants,
architectural, industriel et portuaire, naturel réunira une fois de plus voile et voiles-aviron le dimanche
et vert, les métiers et savoir-faire... quartier 29 septembre. Au programme : course de dériveurs, habitables
par quartier. Renseignements pour le programme et voile-avirons. Inscriptions et mise à l’eau : 8 h. 1er départ : 10 h.
nantais : Nantes Renaissance au 02 40 48 23 87. 2e et 3e manches : 13 h 30 - 17 h. Remise des prix à 18 h.
Sur les quais, ambiance saltimbanque de 14 h à 18 h, avec
● Samedi 21 et dimanche 22 septembre.
des spectacles de rue et des animations musicales proposées
par l’Arc de Rezé en lever de rideau de sa saison 2002/2003.
On retrouvera notamment la compagnie Circatomik avec deux
spectacles : “Le savoir vivre selon Hélène Delafond” et le
“Photoflamme des établissements Chaufroid”.
● Dimanche 29 septembre, Arc Rezé : 02 51 70 78 00.

jeune public
Les mercredis Théâtre
du Piano’cktail le P’tit Archipel
Sortir pratique : ● ACCOORD : 02 40 74 02 52 ● “T’aime pousse” création “Hector au pays des
Auditorium du Conservatoire : 02 51 25 00 20 ● Bibliothèque du Théâtre du Pré en Bulles. marionnettes”
municipale : 02 40 41 95 95 ● Capellia, La Chapelle-sur- Théâtre d’objets par Maryèle pour les 3 à 8 ans.
Erdre : 02 40 72 97 58 ● Cité des Congrès : 02 51 88 20 00 Reyjasse. Pour les 3 à 6 ans. Réservations : 02 40 69 10 20.
● Comité des Fêtes : 02 40 35 75 52 ● ERBAN : 02 40 35 90 27
● 9 octobre 14 h et 16 h. ● Mercredis et dimanches à 16 h
● Espace Simone de Beauvoir : 02 40 12 15 18 ● FNAC :
3 bis, rue de Sévigné.
02 51 72 47 24 ● FRAC : 02 28 01 50 00 ● Hôtel du
département : 02 40 99 10 00 ● La Bouche d’Air :
02 40 73 40 20 ● La Fleuriaye : 02 40 68 72 72 ●

humour
Lieu Unique, CRDC : 02 40 12 14 34 ● MCLA Espace 44 :
02 51 88 25 25 ● Manoir de Procé : 02 40 71 70 79 ●
Musée des Beaux-Arts : 02 40 41 65 65 ● Musée du Château
des Ducs de Bretagne : 02 40 41 56 56 ● Musée Dobrée :
02 40 71 03 50 ● Muséum : 02 40 99 26 20 ● Office de
Tourisme Nantes : 02 40 20 60 00 ● ONPL : 02 51 25 29 29
Jean-Marie Bigard Elie Semoun
● Onyx, Saint-Herblain : 02 40 92 24 00 ● Opéra Théâtre Septième spectacle, intitulé Un nouveau one-man show
Graslin : 02 40 69 77 18 ● Pannonica : 02 40 48 74 74 ● “Des animaux et des hommes”. à l’humour toujours décalé
Piano’cktail, Bouguenais : 02 40 65 05 25 ● Théâtre de la ● Mercredi 9 octobre 20 h 30 et grinçant, qui balade de la
Gobinière, Orvault : 02 51 78 33 33 ● Théâtre du P’tit Cité des Congrès. maison de retraite au cimetière.
Archipel : 02 40 69 10 20 ● Vendredi 11 octobre 20 h 30
Cité des Congrès.

44 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
détente
l’actualité de vos loisirs

Coup de jeune sur les


Journées du patrimoin
La 19e édition des Journées
du patrimoine, dédiée
au thème “Patrimoine et
territoire”, offre une nouvelle
fois l’opportunité de
(re)découvrir édifices,
monuments et lieux de
mémoire. À Nantes, près
de 80 animations sont
programmées les samedi 21
et dimanche 22 septembre.
Cette année, un effort
particulier est porté vers
le jeune public.

P A N O R A M A ▼

ors de ces Journées, le public est

L invité à franchir le seuil de bâtiments


publics et privés, à emprunter des
circuits de découverte, ou porter un
autre regard sur la ville dans son ensemble.
En effet, les Journées du patrimoine s’invitent
“hors les murs” du centre-ville et démon-
trent l’implication des associations dans les
quartiers. Parcours autour de l’architecture
contemporaine à Nantes-nord, balades et
histoire sur les rives de l’Erdre, en chansons
avec les musiciens de la Rue d’la gouaille le
long de la Chézine… Autres nouveautés : La chapelle de l’hôpital Saint-Jacques.
une promenade contée le long de la Sèvre et
dans les jardins familiaux par Gut des Prez,
dans le quartier Nantes-sud, et la possibilité de dé”. Au Château, c’est Victor Hugo qui est moine industriel”, une découverte du bas
de visiter la chapelle et l’ancienne pharmacie à l’honneur (pour les 7-13 ans), dans le cadre Chantenay. À travers un jeu du type “chasse
de l’hôpital Saint-Jacques. Mais, cette année, du bicentenaire de l’auteur des Misérables. au trésor” (pour les 10-12 ans), trois équipes
l’accent est surtout mis vers le jeune public. Différentes animations permettront de revisiter devront reconstituer un puzzle après avoir
son œuvre, sa vie, son amour pour les découvert trois édifices industriels constitu-
Coup de dé enfants, ses rapports avec Nantes, ou... son tifs de l’histoire de ce site emblématique du
Le Musée des Beaux-Arts anime un atelier sur coup de pinceau ! Un tableau vivant réalisé passé économique nantais. Rendez-vous
la muséographie et propose aux enfants de par les enfants à partir d’un extrait de l’œuvre est donné le dimanche après-midi devant le
réaliser leur propre exposition en imaginant Album Allix agrémentera ces ateliers. café des Usines...
leur scénographie. Une approche ludique du
musée. Comme celle imaginée par le Musée Puzzle Chasse au trésor
Jules-Verne (pour les 8-12 ans) afin de “voya- L’ARDEPA, qui milite pour la diffusion de la Quel rapport y a-t-il entre Le Jardin de la
ger à travers des mondes connus et inconnus culture architecturale et urbaine, propose, France de Max Ernst (un corps de femme
puis faire le tour du monde d’un seul coup en collaboration avec “Entreprises et patri- traversé par les bras de la Loire, ses îles et ses

46 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
détente

Pour en savoir plus...


Le programme complet
des animations, visites et

e circuits
organisés
dans le cadre
des Journées
du patrimoine
est disponible
dans les
mairies, à
l’office de
tourisme, dans
les
médiathèques
Redécouvrir le passé industriel et bibliothèques
du bas Chantenay.
ainsi que dans
les lieux qui
ouvrent leurs
portes (Musée des Beaux-arts,
Château des ducs...).
● Renseignements :
Nantes Renaissance - 13, rue
de Briord, Hôtel de Châteaubriant -
Tél : 02 40 48 23 87.
nantes.renaissance@club-internet.fr

aux techniques traditionnelles autour de la


pierre et du bois. Les Archives départemen-
tales proposent des ateliers médiévaux avec
de la calligraphie, de l’héraldique et du mou-
lage de sceaux. Soit une découverte ludique
de gestes et de savoirs ancestraux. Et une
Le passé urbain de Nantes ressucité sous la forme de puzzles.
autre manière de s’approprier le patrimoine.
Loïc Abed-Denesle
affluents) et l’histoire urbaine de Nantes ? les 10-14 ans), aborde l’histoire de l’Erdre et
Artaban, et sa déclinaison enfantine, Arta- de ses rives à Nantes. Contacts :
fant, a imaginé un jeu de piste chronométré, Coordinatrice de ces Journées du patrimoine ● ARDEPA - Tél : 02 40 59 11 61.
“Nantes en 123 minutes” (pour les 8-12 ans) pilotées par la Ville, l’association Nantes ● ARTABAN - Tél : 02 40 35 32 74.
ou comment ressusciter, pour les enfants, Renaissance poursuit l’initiation des enfants ● Corto Loisirs - Tél : 02 40 50 18 63.
l’imaginaire urbain et les éléments qui don-
nent corps à la ville. Ainsi, le corps mystérieux
à découvrir constitue l’intrigue du jeu. Sous
la forme de puzzles, différents plans “histo- Du miel aux Oblates
riques” de Nantes permettent aux enfants Inauguré en mai dernier, le rucher
de comprendre sa morphologie originelle et école de la Maison de l’apiculture
les strates de son histoire. Après différentes est désormais ouvert aux scolaires.
épreuves et collecte d’indices, au bout de 123 À Chantenay, dans l’enceinte du
minutes d’aventure dans les rues et les monu- couvent des Oblates, il est ainsi
ments nantais, les deux équipes doivent se possible de découvrir le processus
rendre dans un lieu dédié à la culture et au de fabrication du miel. Lors des
savoir afin de trouver l’objet mystérieux. Sur Journées du patrimoine, la miellerie,
aménagée dans l’ancien potager
ce registre, Corto Loisirs, sous la forme de
- d’inspiration clissonnaise - sera
chasse au trésor ou d’énigme policière (pour en mesure de fonctionner. Une
sensibilisation aux problèmes liés
à l’environnement est également
Une approche prévue car les abeilles comptent
parmi les victimes de certains
ludique pesticides utilisés dans l’agriculture.
Renseignements : 02 40 71 95 20.
du patrimoine.
Septembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 47
détente
l’actualité de vos loisirs

Chantiers navals Notre-Dame-de-Toutes-Aides. Fruit d’une


année de travail scolaire, ce projet d’école
unit depuis 1998 sous le pseudonyme de
La dessinatrice-reporter Catherine Dubreuil saisit depuis Jean Flament une cinquantaine de collégiens
vingt ans les frémissements du monde, à la plume et leurs enseignants.
Sergent-Major, à l’encre de Chine et au L’intrigue nous plonge
cette fois au cœur du XVIIIe
pastel. Après les scènes de rues, les
siècle. Hyacinthe Rigaud,
coulisses de théâtre et les plateaux de peintre officiel de Louis XIV,
cinéma (Fellini disait d’elle qu’elle est est accusé à tort d’avoir
“plus rapide, plus précise, plus fidèle participé à l’assassinat
d’un personnage inspiré
qu’un polaroïd”), elle a trouvé dans les de Molière, mélange entre
Chantiers navals de l’Atlantique une le monsieur Jourdain
nouvelle source d’inspiration. Au terme du Bourgeois Gentilhomme
et Argan du Malade imaginaire.
d’un séjour d’un an au cœur du chantier Entre histoire et fiction, l’intrigue
nazairien, où elle a observé les différents s’appuie sur de nombreux
corps de métiers, elle restitue dans le détail, textes et faits d’époque où se
côtoient personnages historiques et livresques.
à travers une centaine de dessins rassemblés
● Éditions NDTA, 7,5 e
dans un luxueux album, les étapes de construction
des paquebots, du gigantisme des charpentes jusqu’à Gare maritime 2002
la délicatesse des boutons de portes, de la complexité Ce dernier numéro de la revue annuelle édité
des timoneries à la magnificence des grands salons. par la Maison de la Poésie propose les textes
d’une vingtaine de poètes dont Jean-Claude
● Éditions de la Martinière (36,50 e). Pinson, Ariane Dreyfus, Pierre Tilman... invités
en 2001 dans le cadre des lectures publiques
qu’elle organise au Pannonica ou encore à
documents d’archives inédits et des l’occasion de la Nuit de la Poésie. L’ouvrage

à lire témoignages de première main, le quotidien


des “praticiens” et des “patients” dans l’enfer
de la déportation, et nous informe sur le circuit
abominable de l’or dentaire, de sa
collectif présente des extraits, notes de
lectures de poètes contemporains et des
entretiens avec les auteurs présentés par
Daniel Biga, Bernard Bretonnière...
Mémorial des victimes récupération à la sortie des chambres
● Maison de la Poésie, 10 e
de la persécution allemande à gaz jusqu’à son exploitation par la banque
Après un premier tome consacré aux “Fusillés centrale du Reich et dans les échanges
internationaux.
L’Odyssée Atlantique
et exécutés”, Jean-Pierre Sauvage, chercheur Le trois-mâts Belem a inspiré six nouvelles.
retraité en histoire locale, et Xavier Trochu, ● Éditions L’Harmattan, 24,40 e. La première Le dernier chant d’Ernestine
archiviste, livrent le second volume de leur est signée Alain Guédé, journaliste du Canard
“Mémorial des victimes de la persécution Cité de femmes Enchaîné. Suivent Au-delà du méandre de
allemande en Loire-Inférieure 1940-1945”, Cécile Pétident et ce fleuve de l’auteur brésilien Joao de Jesus
dédié aux “Déportés politiques et déportés Muriel-André Sourie, Paes Loureiro ; D’écume et d’or sur champ
résistants”. Le premier ouvrage avait recensé journalistes à Radio d’azur de Gérard Rosenzweig, Sur le flanc
419 noms, celui-ci vient en ajouter 620, France Bleu, ont écrit gauche du Belem écrit par la Sénégalaise
auxquels les deux auteurs consacrent ce livre après avoir Aminata Sow Fall.
des notices biographiques individuelles. réalisé de nombreux Le coffret se complète par Le Testament du
Leur travail fait de modestie, de rigueur et reportages pour mal de mer de Lyonel Trouillot inspiré de
de patience, qui consiste à se pencher sur enregistrer les paroles l’éruption volcanique de la montagne Pelée,
les registres de décès, parcourir les des femmes vivant dans et Il était une fois des dauphins et des Indiens
cimetières, dépouiller la presse, ouvrir des les cités réputées de Claude-Marie Vadrot, grand reporter
cartons d’archives... permet de réviser très à difficiles. Pour elles, au Journal du dimanche.
la hausse les statistiques établies en 1965 par le quotidien des cités
le commandant Luce pour le Comité d’histoire ne se résume pas aux ● Éditions Actes Sud / Fondation Belem, 4 e
de la Seconde guerre mondiale. Des chiffres images violentes que l’actualité d’un jour A noter que le n°153 qui célèbre les vingt ans
qui traduisent une intense activité relate. Depuis longtemps, des femmes s’y du magazine Armen dresse quatorze
de résistance dans notre département. engagent pour changer la vie. Les reporters portraits de marins parmi lesquels
ont parcouru la France en donnant la parole à Daniel Jéhanno, bosco du Belem.
● Le Mémorial peut être consulté
aux Archives municipales et dans des femmes qui agissent pour que l’espoir
renaisse dans les quartiers où se joue l’avenir
Balades en Loire-Atlantique
les bibliothèques municipales de Nantes, Le Comité départemental présente avec son
ainsi que dans les mairies des communes des jeunes générations et où se forge une
nouveau guide 52 itinéraires de promenades
concernées. Contact : 02 40 40 00 02. idée renouvelée de la citoyenneté, active et
accessibles à pied, à cheval ou à
responsable. Pour leur reportage commandé
VTT. Découvrir la côte
La pratique dentaire dans par l’atelier de création de Radio-France,
atlantique, la vallée de la
les camps du IIIe Reich elles ont, de rues en rencontres, de cage
Loire, le patrimoine maritime
L’immersion dans un chapitre pratiquement d’escaliers en appartements, arpenté des
et fluvial, les marais et jardins
inconnu du système concentrationnaire cités : le Mirail à Toulouse, Montfermeil en
du val ligérien autant que les
national-socialiste : la pratique dentaire dans Seine-Saint-Denis, les Dervallières et Malakoff.
paysages de campagne, le
les camps. Fruit de sept ans de difficiles ● Éditions du Félin, guide propose des
recherches dans le cadre d’une thèse collection D’un autre regard, 18,50 e informations pratiques pour
universitaire, ce livre du docteur en chirurgie baliser vos circuits et choisir
dentaire nantais Xavier Riaud nous décrit, La mort au bout du pinceau vos balades, répertoriant les
sans sensationnalisme, sur la base d’une Tel est le titre du cinquième polar signé gîtes d’étapes et de randonnées.
solide argumentation étayée par des collectivement par les élèves de 4e du collège
● Éditions Ouest-France

48 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002
Nantes pratique
Les infos service pour bien vivre sa ville

Demandes de cartes conformer à la liste complète,


disponible en mairie centrale et
d’identité et passeports dans les mairies annexes), sont
dans les mairies annexes les suivantes.
Depuis quelques mois, les demandes de cartes d’identité et de passe- Carte nationale d’identité :
ports sont non seulement reçues en mairie centrale, mais aussi dans 2 photos d’identité, 1 extrait de
les 11 mairies annexes de la Ville. Cette réorganisation a pour but de nais-sance, 1 justificatif de domi-
faciliter les démarches administratives des Nantais en leur apportant cile, 1 ancienne pièce d’identité, le
un service de proximité. Les missions de la mairie, dans ce domaine, livret de famille. La présence du
consistent à instruire le dossier de demande et à le transmettre à la demandeur est obligatoire.
Préfecture, chargée de son côté du contrôle et de la fabrication des
documents. L’an dernier, la Mairie a ainsi délivré 24 000 cartes natio- Passeport : 2 photos d’identité par
nales d’identité et 14 000 passeports. personne, 1 carte d’identité, 1 justifica-
Les pièces indispensables à fournir (attention, il est préférable de se tif de domicile, le livret de famille,
1 timbre fiscal de 60 e.

Urgences et coordonnées utiles Permanences


Pompiers ..................... 18 ou 02 40 37 85 85 Allô TAN................................... 0 810 444 444 des conciliateurs
Police ........................... 17 ou 02 40 37 21 21 Nantes AVF ............................ 02 40 08 22 02
Urgence médicale....................................... 15 Direction de l’eau de la Communauté Mairie centrale
Gendarmerie .......................... 02 40 48 79 77 Urbaine....................................... 02 40 18 88 00 29, rue de Strasbourg (Tél. 02 40 41 90 00)
SOS médecins....................... 02 40 50 30 30 Fourrière animale et SPA......... 02 40 93 76 61 Tous les jeudis de 9 h à 12 h (à partir du 12/09)
Centre anti-poison..................... 02 41 48 21 21 Animaux Assistance................ 02 40 33 22 77
Centre anti-poison animaux ....... 02 40 68 77 40 S.O.S. Amitié ........................... 02 40 04 04 04 Mairie annexe Nantes Barberie
CHU - CHR............................ 02 40 08 33 33 ANTEA détresse personnes âgées.... 02 40 71 04 05
EDF Dépannage...................... 0 810 333 044 Alcooliques anonymes....................... 02 40 37 91 91 103, rue Pierre Yvernogeau (Tél. 02 40 41 66 80)
GDF Dépannage..................... 0 810 433 444 Aide aux victimes............................... 0 810 09 86 09 Le 1er mercredi de chaque mois de 9 h à 12 h (à partir du 4/09)
Numéros verts Mairie annexe Nantes Chantenay
Travaux de Voirie Accueil ......................................................................................... 08 00 00 40 00 Place de la Liberté (Tél. 02 40 41 66 71)
SOS Sans-Abri ............................................................................................................................ 115
Allo Enfance Maltraitée ............................................................................................................... 119 Les 2e et 4e jeudis de chaque mois de 9 h à 12 h (à partir du 5/09)
Drogue Info Service ................................................................................................. 08 00 23 13 13
Tabac Info Service .................................................................................................... 0 803 309 310 Mairie annexe Nantes Doulon
Sida Info Service .......................................................................................................08 00 84 08 00 Bd Louis Millet (Tél. 02 40 41 92 17)
Enfance et Partage .................................................................................................. 08 00 05 12 34 Les 1er, 3e et 5e mardis de 10 h à 12 h (à partir du 3/09)
Famille ....................................................................................................................... 0 800 333 666
Petite enfance .......................................................................................................... 08 00 29 12 91 Mairie annexe Nantes Ranzay
Allô Propreté ............................................................................................................. 0 800 344 000
Discrimination raciale info .......................................................................................................... 114 249, route de Saint-Joseph (Tél. 02 40 41 66 50)
Le 3e mardi de chaque mois de 9 h à 12 h (à partir du 17/09)
Hôtel de Ville Mairie annexe Nantes Sud
2, rue de l’Hôtel de Ville - 44094 Nantes Cedex 01
Standard tous services - accueil - renseignements : .................................... 02 40 41 90 00 69, bd Joliot Curie (Tél. 02 40 41 94 02)
.................................................................................................................. Fax : 02 40 41 92 39 Le 3e jeudi de chaque mois de 14 h à 17 h (uniquement sur rv)
Nantes sur Internet : ............................................................................... http://www.nantes.fr (à partir du 19/09)

Mairies annexes
Nantes Barberie : 103, rue Pierre Yvernogeau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 80 Accueil des nouveaux
Nantes Beaulieu : Place de la Galarne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 58 80
Nantes Bellevue : Place des Lauriers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 21 Nantais
Nantes Bottière : 69, rue de la Bottière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 60 Vous arrivez à Nantes. L’association Accueil des villes françaises
Nantes Chantenay : 143, bd de la Liberté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 92 50
Nantes Dervallières : Place des Dervallières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 84
facilite votre adaptation à un nouveau cadre de vie, vous informe, vous
Nantes Doulon : 37, bd Louis-Millet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 92 17 propose des rencontres, visites culturelles, découvertes du monde
Nantes Malakoff : Place de Prague . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 25 économique, ateliers, jeux, sports... Accueil particulier pour les jeunes
Nantes Nord : 41, route de la Chapelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 55 femmes et groupe jeunes actifs.
Nantes Ranzay : 249, route de Saint-Joseph . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 50
Nantes Sud : 69, bd Joliot-Curie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 94 02 ● AVF Nantes - 11, allée Duguay-Trouin
(face place du Commerce). Tél : 02 40 08 22 02.
Internet : http://avfnantes.ifrance.com

uantd??
ui ? QQuand? uoi ?
Quoi?
Q
QQui? en omm ?
CComment
0,37F ou 1,29F la minute selon la rubrique consultée
ù?
Où?
O http://www.nantes.fr
3615 Nantes... e-mail : dircom@mairie-nantes.fr
...vous dit tout, tout de suite

50 • N A N T E S PA S S I O N • Septembre 2002