Vous êtes sur la page 1sur 42

couv Nts pass 129 29/10/2002 10:53 Page 1

L’urbanisation à Nantes demain

Nantes
N°129 - Novembre 2002

le magazine de l’information municipale Passion

En 2006
Un château dans la ville
MpNtes Pass 29/ SOMM 29/10/2002 12:24 Page 3

sommaire

7
Un château un mois d’actualité
dans la ville en 2006 Un petit journal dans le journal.
Le tour d’horizon de l’actualité nantaise.
Le programme de mise en valeur
du château des ducs de Bretagne,
monument phare du patrimoine
p 14 14
nantais, s’achèvera en 2006.
Le bâtiment, entièrement restauré, la ville
sera mis en valeur et le musée L’actualité
de “Nantes et son Histoire” de la vie municipale.
ouvrira ses portes.
Un château dans la ville en 2006
Premier travaux
sur le quai François-Mitterrand
Le grand projet Malakoff en débat
Urbanisme : comment l’agglomération Un parking de 600 places
près de la gare sud
nantaise se projette dans l’avenir L’état-civil teste
la signature électronique
L’île de Nantes, La Ville s’engage
Malakoff, les rives pour le commerce équitable
et les quais de la Loire, L’expression de l’opposition
le bas Chantenay,
le nord-est nantais...
Autant de grands 24
chantiers qui vont quartiers
poursuivre l’œuvre p 30 L’actualité
de développement de la vie quotidienne.
urbain entamée à Quartiers : sans mémoire, pas d’avenir
Nantes au début La cuisine familiale d’Olga
des années 90. Analyse. au restaurant associatif Nantes-Nord
Le O, un nouveau lieu d’exposition,
quartier Manufacture
La Musique symphonique
au collège Georges-de-La-Tour
Tissé Métisse La mairie de Chantenay va être rénovée
et l’école Alphonse-Braud, agrandie
p 36 fête son dixième Des locaux de musique
anniversaire route de Sainte-Luce

Le 7 décembre, Tissé Métisse


investira la cité des congrès pour 30
sa 10e édition. Une manière
chaleureuse et festive de faire dossier
connaître les actions entreprises Urbanisme : comment l’agglomération
au quotidien par les associations se projette dans l’avenir
de la ville.

36
Escales sortir
sur l’île d’Indret L’actualité
À quelques kilomètres de Nantes, en aval, p 46 de la vie culturelle.
Tissé Métisse fête
se dresse l’île d’Indret et son arsenal.
C’est là, sur la rive sud du fleuve, son dixième anniversaire
que l’industrie de la Basse-Loire est née, Le 24e festival des Trois Continents :
au XVIIIe siècle. Un site doté d’un patrimoine ouverture au monde en salles obscures
architectural et industriel exceptionnel, Le guide de vos sorties,
que le public a pu visiter lors des dernières l’agenda musique, théâtre,
Journées du Patrimoine. danse, expos, jeune public...

46
Nantes Passion.
Directeur de la publication : Jean-Marc AYRAULT. détente
Co-directeur de la publication, directeur de la communication : Guy LORANT.
Rédacteur en chef : Philippe BOUGLÉ.
L’actualité de vos loisirs.
Rédaction : Loïc ABED-DENESLE, Noèle B., Rodolphe DELAROQUE, Jean-Noël FÉVRIER, Escales sur l’île d’Indret
Michaël GHEERBRANT, Lynda LÉCUYER, Sandra RATAUD, Isabelle ROBIN, Cécile ROMER. Livres et disques du mois
Photos : Stéphan MÉNORET, Régis ROUTIER.
Ont participé à ce numéro : Jacques CHANÉAC, Anne MATHIEU.
Maquette : Laurent BEAUMONT-MCM.
Mise en page : LE SQUARE DESHOULIÈRES. Impression, photogravure : ACTIS. 50
Régie publicitaire : Gécop, 4 rue Maurice-Sibille, Nantes. Tél. 02 40 71 06 06.
Dépôt légal 4 e trimestre 2002. Éditeur : Direction de la Communication, tél. 02 40 41 67 00.
Mairie de Nantes, 2, rue de l’Hôtel de Ville, 44094 Nantes cedex 1.
Nantes pratique
Stand. Général : tél. 02 40 41 90 00. http://www.nantes.fr – e-mail : dircom@mairie-nantes.fr Les numéros utiles, les infos service
Tirage : 147 000 exemplaires. ISSN : 1164-4125. pour bien vivre la ville.

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 3
MP Ntes Pass 29/ EDITO 30/10/2002 13:24 Page 5

éditorial

Ville, métropole
et décentralisation
e le pense depuis des années : après les grandes lois

J Deferre - Mauroy de 1982, une nouvelle étape de


la décentralisation est nécessaire. Il est en effet devenu
urgent de clarifier et de simplifier un édifice
fait d’enchevêtrements incompréhensibles pour nos concitoyens.
Encore faut-il être clair sur ce qu’on met derrière les mots.
Décentralisation ne veut pas dire démantèlement de l’État, qui doit
conserver ses fonctions essentielles : c’est lui qui est le garant
de l’ordre républicain ; c’est lui aussi qui est le garant de l’égalité
entre les citoyens et entre les régions et, à travers nombre de ses
prérogatives, de l’organisation des solidarités nécessaires à l’intérieur
du territoire. Donc, expérimentation, pourquoi pas ? À la condition
que cela ne revienne pas à une spécialisation des régions
qui s’inscrirait à l’encontre de la nécessaire unité nationale, même
si celle-ci n’est pas synonyme d’uniformité.
Un autre point me paraît essentiel dans les débats actuellement
en cours sur le sujet : la place à accorder aux villes et, plus
spécialement, aux métropoles. L’essentiel de la population française, transfert de nouvelles responsabilités entre les régions et les
comme celle des autres pays développés, est urbaine et, dans citoyens. La question de la solidarité et de la redistribution des
ce phénomène, les métropoles jouent un rôle de plus en plus moyens est au cœur du débat pour une décentralisation réussie.
important. Comme dans les pays voisins, la France a besoin Et, de ce point de vue, quelles seront les conséquences pour les
de régions fortes, mais aussi de puissantes métropoles. contribuables locaux du transfert des compétences de l’État vers
Or, on entend peu parler actuellement du rôle des villes les collectivités locales ?
et des métropoles dans les propos tenus par les principaux De quelque manière qu’on envisage la question, apparaît
responsables de l’État. l’incontournable problème du rôle dévolu demain aux villes dans
Ceci, je ne le cache pas, m’inquiète. Si Nantes s’est dotée le cadre d’un aménagement plus harmonieux du territoire et
d’une Communauté urbaine et si, depuis des années, la majorité d’une meilleure répartition des responsabilités entre les acteurs
des acteurs locaux est partie prenante dans la construction de la locaux, régionaux et nationaux.
métropole Nantes - Saint-Nazaire, ce n’est pas le fruit du hasard. Comme l’ensemble de l’équipe qui travaille avec moi, je suis prêt,
Une analyse objective conduit à une conclusion que nul ne peut dans le débat sur la décentralisation, à assumer toutes les
contester : la consolidation de l’ensemble Nantes - Saint-Nazaire responsabilités qu’implique la gestion d’une ville comme Nantes
est une des conditions du développement non seulement de Nantes, et de son agglomération. Et à continuer de démontrer dans les faits
mais de cet Ouest Atlantique sans lequel la France se trouverait le rôle irremplaçable que tiennent aujourd’hui, en matière
amputée d’une part importante de son territoire et d’aménagement du territoire, les villes et les métropoles,
de ses potentialités. dans lesquelles vivent 80 % des Français.
Enfin, parmi les autres inquiétudes que j’éprouve et dont je me suis
ouvert lors de la réunion sur la décentralisation qui s’est tenu
à Nantes le 18 octobre, il en est une qui concerne les moyens. Jean-Marc Ayrault
Les fonctions régulatrices de l’État passent notamment par le député-maire de Nantes

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 5
Nan/129/actu p7à12 26/10/2002 03:03 Page 7

un mois
d’actualité
Grands équipements

L’agglomération nantaise
aura son “Zénith”...
Le Zénith
... et son stade couvert grandes manifestations sportives na-
de Rouen. d’athlétisme tionales ou internationales, à la pra-
Un stade d’athlétisme couvert sera tique du haut niveau comme à la pra-
construit sur le site de la Babinière, à tique du sport amateur, scolaire ou
La Chapelle-sur-Erdre. Il s’agira d’un universitaire. Livraison prévue durant
équipement couvert doté d’une piste l’hiver 2006-2007.
de 200 m, d’une piste rectiligne de
60 m, de sautoirs pour la longueur, le Pour le haut niveau
comme pour
triple saut, la hauteur et la perche, les amateurs.
d’une aire de lancer du
poids. Sont prévues
également des installa-
tions d’entraînement,
d’échauffement et de
soins, des gradins pour
Le conseil de la Communauté ur- reste à déterminer. Il est estimé à 31 le public, des aires de
baine a approuvé le vendredi 11 oc- millions d’euros. Ouverture au pu- stationnement pour les
tobre la création d’un “Zénith” de 8 500 blique prévue en 2006. Ce sera le seul spectateurs. La réali-
places à Saint-Herblain, sur le site du équipement de cette taille entre Caen sation de ce stade ré-
Moulin-Neuf, à proximité d’Atlantis. Un et Toulouse. pondra à l’accueil de
Zénith est une salle d’au moins 3 000
places (Paris, 6 300 et Toulouse, 9 000)
principalement dédiée à l’accueil des le chiffre du mois
grands spectacles de variété que notre
agglomération, ne disposant pas de 5 056 nouveaux étudiants se sont inscrits en
salle de plus de 2 000 places, ne peut première année à l’université de Nantes. Un
recevoir à l’heure actuelle. Une telle
salle peut également accueillir des ma- chiffre en hausse de 2,1% par rapport à l’an-
nifestations sportives, des réunions née dernière, d’autant plus intéressant que le
publiques, des colloques... Pour l’im-
plantation d’un tel équipement, un ter-
nombre de bacheliers a baissé. En médecine,
rain de 8 à 10 hectares est nécessaire, en sciences éco., en STAPS (éducation phy-
comprenant, outre la salle de spec- sique), en lettres (sauf langues étrangères appliquées), les effectifs
tacle, un parking de 3 000 places, une
vaste zone réservée à la logistique des sont orientés à la hausse. Ils baissent en droit et en sciences (à l’ex-
spectacles, un parvis d’accueil du pu- ception notable des sciences de la matière).
blic. Le coût précis de cette réalisation

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 7
Nan/129/actu p7à12 26/10/2002 03:05 Page 8

un mois
d’actualité
culture art
Deux architectes
Les donations Grandjouan nantais à la Biennale
de Venise
et Sarment Lauréats des “Nouveaux Albums
des jeunes architectes” 2002, les Nan-
tais Benjamin Avignon et Saweta
Clouet ont été invités à présenter leurs
travaux, du 8 septembre au 3 no-
vembre dernier, au sein du pavillon
français de la Biennale de Venise.
Déjà primés l’an dernier au Festival in-
ternational des jardins de Chaumont
avec un projet de jardin fongique, “De
la mosaïculture à la moisiculture”, ces
deux jeunes diplômés de l’École d’ar-
chitecture de Nantes, témoignent d’un
intérêt “pour le contexte et sa révéla-
tion à travers une architecture qui re-
court volontiers à la manipulation des
conventions, au détournement des
Nant-Naz : Passerelle Parvis de Bretagne. Dessin de Jacques Vaché.
techniques, à l’expérimentation de
Deux importantes donations vien- de son ouvrage Nantes la grise, des ébauche de son enfance nantaise pa- matériaux nouveaux fabriqués à partir
nent d’être faites à la Ville de Nantes : projets pour Nantes la grise, ses vingt- rue dans Le Canard sauvage, de Jean- de l’hybridation de matériaux tradi-
des dessins de Jules Grandjouan par huit ponts et les dessins originaux de Jacques de Nantes, première reconsti- tionnels”. Une démarche qui veut
Noémie Kœchlin, sa petite-fille, et des Nant-Naz, où il préconise dans une tution romanesque de sa jeunesse, et échapper à tout esprit de système.
archives de l’écrivain Jean Sarment utopie visionnaire le rapprochement Cavalcadour, son grand roman de for-
par Jacqueline Sarment, sa fille. des deux villes de l’estuaire. mation publié après sa mort, ainsi que
Auteur d’une œuvre graphique puis- Auteur dramatique et poète, Jean Sar- des manuscrits, correspondance,
sante et originale, Jules Grandjouan, ment, né à Nantes en 1897, disparu en textes et poèmes de la bande des
né à Nantes en 1875, mort en 1968, fut 1976, fut, aux côtés de Jacques Vaché, “Sârs” et du “groupe de Nantes”.
l’un des principaux dessinateurs et af- l’un des principaux protagonistes du De précieux documents qui viennent
fichistes politiques du début du XXe “groupe de Nantes”, creuset du mou- enrichir les fonds de la Bibliothèque
siècle. La donation porte sur le volet vement surréaliste. La donation com- municipale.
nantais de son œuvre, avec notam- porte les manuscrits et tapuscrits de
ment quatorze lithographies originales James Jack tueur de poules, première musique

sciences humaines La tournée de l’ONPL en Chine


Il y a quelques semaines,
Un café psycho du 26 septembre au 4 oc-
tobre, l’Orchestre national
rue Jean-Jacques Rousseau des Pays de la Loire a donné
cinq concerts en Chine de
Après les cafés philo, architecture, 16h30 pour échanger sur des thèmes l’est, à Shanghai, Wuxi, Nan-
poésie, science, généalogie... le der- aussi variés que “Fratrie : Fraternité ?” kin et Hangzhou, devant un
MARC ROGER

nier salon nantais où l’on cause est un (le 14 novembre), “Femme, mère, public nombreux et enthou-
“café psycho”. Il vient de voir le jour épouse, professionnelle...” (le 12 dé- siaste. Les musiciens, sous
dans le cadre du salon de thé restau- cembre), “Les nouveaux pères” (le 9 la direction d’Hubert Soudant, ont in- À Nankin, la violoniste
Isabelle Faust dans le
rant La Nouvelle Héloïse, au 15 de la janvier), “Et les grands-parents ?” (le terprété un programme classique fai- Concerto de Mendelssohn.
rue Jean-Jacques Rousseau. Animé 13 février) ou “Quel couple formons- sant la part belle à la musique fran-
par Caty Rocheteau et Muriel Meyer, nous ?” (le 13 mars). çaise. Lors des multiples bis, Carmen Les Chinois ont d’ores et déjà invité
psychologues et consultantes en com- Contact : 02 40 80 32 87. de Bizet et la Gaieté parisienne d’Of- l’ONPL pour une nouvelle série de
munication inter-personnelle, il se tient Courriel : fenbach ont été ovationnés. concerts en 2004.
chaque 2e jeudi du mois de 14h30 à caty.rocheteau@wanadoo.fr

8 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
Nan/129/actu p7à12 26/10/2002 03:05 Page 9

Noël retraités
Rencontres d’automne
Un programme de fêtes à la mi-novembre

de fin d’année exceptionnel Les Rencontres d’automne 2002


auront lieu du 18 au 24 novembre. Les
manifestations de cette 14e édition de la
semaine nantaise des retraités vont se
fants. Les 14 et 21 décembre, les dérouler dans différentes salles nan-
commerces resteront ouverts jusqu’à taises : à l’auditorium du Conservatoire
20 h. 200 lots à gagner à “l’Arbre de et au Sémaphore FJT Port-Beaulieu
Noël des commerçants”, remis aux pour les spectacles d’après-midi ; en
gagnants lors d’une grande soirée sur- mairie pour les petits déjeuners débats;
prise de clôture organisée dans la se- et à la Cité des Congrès pour le bal du
maine de l’Épipha- dimanche après-midi. Des raisons de
Les nie. sécurité, comme on le sait, ont rendu
achats ➜ Du 7 au 31 dé- nécessaire la fermeture temporaire des
de Noël,
le ski,
cembre : lancement salons Mauduit qui accueillaient tradi-
la fête… des illuminations tionnellement les Rencontres.
dans les quartiers
avec l’Union nan-
taise du commerce
de détail. Les com-
La Ville de Nantes, les associations merçants de proxi-
de commerçants Plein Centre et UNA- mité identifiés par
COD, le Comité des fêtes, l’Office du un fanion extérieur,
tourisme, et jusqu’au Comité départe- offriront pour ces
mental de randonnée pédestre se sont fêtes de fin d’an- Sont proposées également des visites
mobilisés pour offrir aux Nantais un née, par tirage au guidées ainsi que des visites en car, et
mois de décembre particulièrement sort, 400 places des animations à domicile pour ceux
animé. En voici le programme : ➜ Samedi 14 décembre : des rois pour la prochaine édition de la Folle qui ne peuvent plus se déplacer. Et
➜ Vendredi 29 novembre : ouverture mages sillonnent le centre-ville à dos Journée. puis la semaine de novembre, c’est
du marché de Noël, lancement des de chameaux et de dromadaires. Ran- ➜ Du vendredi 20 au mardi 24 : opé- aussi tout un ensemble de manifesta-
illuminations centre-ville. 600 arbres donnée aux lampions à travers la ville, ration Milléneige, organisée par la Ville. tions “éclatées” dans les quartiers or-
lumineux devant les magasins, sonori- à l’initiative du Comité départemental Sports d’hiver sur la butte Sainte- ganisées à l’initiative de l’ORPAN et
sation douce des rues commerçantes de randonnée pédestre (départ à 18 h Anne ! Piste de ski, mur d’escalade, des associations. Le tout dans un es-
du centre-ville du cours Saint-Pierre), visites guidées igloos.... prit de fête et de bonne humeur !
➜ Vendredi 6 décembre: “soirée des des plus belles vitrines de Nantes, à ➜ Mardi 31 décembre : fin d’année Gratuit. Réservation obligatoire,
1 000 lumières”, place Graslin, avec ou- l’initiative de l’Office du tourisme. en fête sur le terre-plein de l’île Glo- billets à retirer à l’ORPAN, Office des
verture des commerces du centre-ville ➜ Samedis 7, 14 et 21 décembre : le riette, conçue et organisé par le Co- retraités et personnes âgées de
jusqu’à 20 heures. Plein Centre nous Père Noël circulera dans les rues du mité des fêtes. Spectacle pyrotech- Nantes - 6, place du Port-
fera redécouvrir les valeurs de noël centre ces trois samedis sur son char nique original avec musique et orgues Communeau. Tél. 02 40 99 26 00. E-
avec ses partenaires : 10 000 bougies avec la participation du Comité des à feu, théâtre de rue. Une soupe mail : orpan.nantes@wanadoo.fr.
seront offertes avec des petits pains fêtes. Distribution de cadeaux aux en- géante réchauffera les spectateurs. Internet : www.orpan-nantes.asso.fr
d’épice, des oranges, un petit verre de
muscadet. Une chorale de chants ac-
compagnera la soirée et l’arrivée du commerce
père Noël sur son char (avec la partici-
pation du Comité des fêtes). Place
Pas d’ouverture du dimanche pour les fêtes de fin d’année
Graslin à 20 h 30. Une bougie sur sa fe- Il n’y aura pas d’autorisations d’ou- maires de l’agglomération nantaise Cette position commune est adoptée
nêtre, et toute la ville change ! verture exceptionnelle pour les sur- de n’accorder aucune dérogation à la depuis 1989 sur l’ensemble de l’ag-
➜ Samedis 30 novembre et 7 dé- faces commerciales les dimanches réglementation sur le repos domini- glomération. Elle a été formulée dès
cembre : visites guidées sur “Les précédant les fêtes de fin d’année. cal aux commerces employant des 1996 par les instances du District
Belles Vitrines de Nantes” avec l’Office C’est le vœu de la Communauté ur- salariés, les dimanches 22 et 29 dé- puis, à compter de 2001, par la Com-
du tourisme de Nantes Atlantique (dé- baine, qui a recommandé aux 24 cembre. munauté urbaine.
part 14 h 30 place du Commerce)

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 9
Nan/129/actu p7à12 26/10/2002 03:05 Page 10

un mois
d’actualité
alternative

Semaine de l’économie sociale et solidaire


A l’initiative de la Commu- La régie
nauté urbaine de Nantes, de quartier
de
une semaine consacrée à Bellevue.
l’économie sociale et soli-
daire aura lieu du 25 au 29
novembre, à la Maison des
Hommes et des techniques.
A travers des forums, une
exposition multimédia et la ment montrer que l’écono-
mise en valeur d’initiatives mie sociale ne se résume
locales, l’objectif de cette pas qu’au commerce équi-
manifestation unique en table ! Elle implique un
France est de démontrer champ plus large avec la
que l’économie sociale et production de biens et de
solidaire est “une alternative services mais aussi de lien
crédible au modèle écono- social et de solidarité.”
mique dominant”, comme Renseignements :
le souligne Jean-Philippe 02 40 99 48 09. Gratuit.
Magnen, conseiller municipal et au- dans le champ de l’insertion, une
teur d’une étude qui a permis de quinzaine de mutuelles et plus de 36
mieux cerner les contours d’un sec- millions d’euros de subventions ver- rendez-vous santé-solidarité
teur en plein développement. Sur sés par huit collectivités (Bougue-
l’agglomération nantaise en effet, il nais, La Chapelle-sur-Erdre, Carque- Journée mondiale contre le sida. Le Comité 1er décembre Nantes, qui
est fait état de près de 3 000 associa- fou, Nantes, Rezé, Saint-Herblain, réunit une vingtaine de partenaires institutionnels et associatifs, organise, di-
tions en activité, 33 coopératives de Vertou et la Communauté urbaine de manche 1er décembre, une nouvelle journée d’information et de prévention
production, 33 structures intervenant Nantes). “Nous souhaitons égale- contre le sida autour du thème “Protéger un peuple, c’est de protéger soi-
même”. Au programme : stand d’information sur le marché de Noël les 28, 29
novembre de 10 h à 19 h et le 1er décembre de 11 h à 19 h ; “boissons bran-
université chées” (avec préservatifs) dans plusieurs bars du centre-ville ; opération “ciné
branchés” (une place achetée = un préservatif offert) dans 7 salles de Nantes
Un colloque sur la responsabilité et de l’agglomération. Renseignements : Sida info service Centre-Ouest
02 51 70 38 81 ou direction Santé publique Ville de Nantes 02 40 41 90 27.
Sang contaminé, vache folle, tawa. Parmi les personnalités interve- 16e Téléthon. Les 6 et 7 décembre prochains, le Téléthon 2002 lancera son
amiante, tabac, nitrates, Érika, AZF... nantes, Corinne Lepage, ancien mi- nouvel appel : “ensemble pour faire reculer la maladie”. Dans le cadre du mar-
de nouvelles questions et de nouveaux nistre de l’Environnement, avocate, ché de Noël sur la place du Commerce, un chalet “Téléthon” accueillera le
enjeux que la Faculté de droit et de Claude Évin, ancien ministre de la public du 2 au 8 décembre. Des informations sur l’ensemble des actions me-
sciences politiques de l’Université de Santé, et Pierre Truche, ancien Premier nées à Nantes et sur les récentes activités pour la recherche scientifique y se-
Nantes abordera, les 15 et 16 no- président de la Cour de cassation. ront consultables. Renseignements : AFM - 02 40 12 15 00.
vembre, lors du colloque “Responsabi- Renseignements et inscriptions : Le deuil après un suicide. Conférence publique mercredi 11 décembre à
lité : sens et essence”, qu’elle organise 02 40 14 16 07. 20 h 30 au Centre de Communication de l’Ouest (CCO) tour Bretagne. Orga-
en collaboration avec l’Université d’Ot- Courriel : Mireille.paud@droit.univ.fr nisée par l’association “Recherche & rencontres” dans le cadre des actions
de prévention du suicide, cette soirée sera notamment animée par le profes-
seur Michel Hanus, psychiatre-psychanaliste, et président de l’association
solidarité “Vivre son deuil”. Contact : Recherche & rencontres - 23, rue Adolphe Moitié
- 02 40 08 08 10.
Aide aux sinistrés du sud-est Cancer colorectal. Le Centre René-Gauducheau et le Comité 44 de la
Ligue contre le cancer organisent, samedi 23 novembre de 14 h à 18 h 30 au
Face aux terribles inondations qui en octroyant une aide exceptionnelle FJT Port-Beaulieu (9, bd Vincent-Gâche) une réunion d’information grand pu-
ont frappé le sud-est de la France dé- de 30 500 € à la Croix-Rouge fran- blic sur le dépistage, les traitements, la surveillance et les recherches sur le
but septembre, la Ville de Nantes s’est çaise pour venir en aide aux popula- cancer colorectal. Nombre de places limité. Inscriptions au 02 40 14 00 14.
associée au mouvement de solidarité tions sinistrées.

10 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
Nan/129/actu p7à12 26/10/2002 03:05 Page 11

enseignement

L’École de design reconnue par l’État


Le diplôme de l’École de design calauréat des designers industriels
Nantes Atlantique vient d’être visé spécialistes de la création de produits,
par le ministre chargé de l’Enseigne- d’emballages et d’outils multimédia.
ment supérieur. Au-delà de la recon- Contact : École de design -
naissance par l’État de l’établisse- Atlanpole La Chantrerie - rue
ment nantais, c’est l’ensemble du Christian-Pauc - 44300 Nantes.
secteur du design industriel qui dis- Tél : 02 51 13 50 70.
pose dorénavant d’une référence
port académique, à l’égal
des grandes écoles
d’ingénieurs ou de
Le poste roulier de Cheviré commerce et de l’uni-
versité.

bientôt opérationnel Gérée par la Chambre


de commerce et d’in-
dustrie de Nantes, l’É-
Les travaux du poste roulier, com- colis volumineux... Airbus Industrie cole de design Nantes
mencés en juillet 2002, s’achèvent sur sera utilisateur du nouveau poste rou- Atlantique forme en
le site de Cheviré Centrale, à l’amont lier pour transporter les tronçons cinq ans après le bac-
immédiat du pont de Cheviré. Cette d’avions fabriqués dans son usine de
nouvelle installation, dont la livraison Bouguenais vers les usines de Montoir
est prévue la deuxième semaine de no- et de Saint-Nazaire. Le convoi, com-
accueil
vembre, permettra de répondre aux be- posé d’un pousseur et d’une barge
soins de liaison fluviale entre les sites capable de transporter trois re-
“Bienvenue aux nouveaux Nantais”
portuaires amont et aval de l’estuaire. morques chargées, accostera sur le L’Accueil des villes françaises (AVF veaux Nantais seront également reçus
Le futur poste roulier sera composé poste roulier 2 bis, au terminal de Nantes) organise prochainement des à l’Hôtel de Ville et à la Chambre de
d’un ponton flottant et d’une passe- Montoir. journées spécialement réservées aux commerce et d’industrie.
relle de 41 m de longueur, précédem- Le montant total de l’investissement nouveaux arrivants dans notre cité : le Contact : AVF Nantes - 11, allée
ment installée au poste roulier n° 1 de s’élève à 3,2 M€ répartis entre la Ré- jeudi 14 novembre en bateau sur l’es- Duguay-Trouin (face place du
Montoir-de-Bretagne. Plusieurs trafics gion le Département, la Communauté tuaire de la Loire, et le dimanche 24 Commerce), du lundi au vendredi de
sont concernés par la future liaison flu- urbaine, les fonds européens Feder et novembre pour un rallye pédestre à la 9 h 30 à 11 h 30 et de 14 h 30 à 17 h.
viale : conteneurs, fardeaux de bois, le port autonome. découverte du centre-ville. Les nou- Tél. 02 40 08 22 02.

technologie salons
Beaujoire. De multiples manifestations en novembre au Parc des exposi-
e=m6, le rendez-vous de la robotique tions de la Beaujoire. Week-end des 9, 10 , 11 novembre, salons de l’habitat,
du mariage, de la mycologie, des Amis de l’Art, Horizon seniors, exposition
L’Association nationale nologie âgés de 7 à 18
d’oiseaux ; week-end des 15, 16 et 17 novembre, salons de l’habitat, de la
sciences et techniques ans, elle cible les associa-
carte postale (16 et 17), des Amis de l’Art, exposition féline (16 et 17), expo-
jeunesse, en partenariat tions, clubs, écoles, col-
sition d’aviculture ; du 22 au 25, salons des antiquaires, des vins et de la gas-
avec la Ville de Nantes, lèges ou lycées souhaitant
tronomie et des Amis de l’Art ; du 5 au 7 décembre, 8e édition d’Artibat, le 1er
appelle tous les passion- se lancer dans la fabrica-
salon régional de la filière construction en France, 650 exposants et 40 000
nés de robotique à tion d’un robot. L’an der-
visiteurs professionnels attendus sur 30 000 m2 de surface d’exposition. Ren-
concourir lors de la 5e nier, plus de 50 équipes du
seignements : 02 40 52 08 11. Internet : www.exponantes.com
édition des Trophées grand ouest et un bon mil-
Études. Que faire après un bac+2 ? Où
e=m6, dimanche 16 lier de d’amateurs ont par-
étudier en alternance ? Pourquoi choisir
mars 2003, au centre ticipé à l’opération.
un 3e cycle ? Comment trouver un 1er em-
sportif Mangin-Beaulieu. Cette mani- Inscription auprès de l’Association
ploi ?... La réponse au salon Transfac, les
festation, organisée sous la forme nationale sciences et techniques
27 et 28 novembre de 10 h à 18 h à la
d’une compétition par équipes, se dé- Jeunesse www.anstj.org ou auprès
Cité des congrès. Entrée gratuite. Info-
roule cette année sur le thème du golf. de la Mission jeunesse de la Ville de
line : 01 58 53 59 04. E-mail : salons@transfac.fr
Dédiée à tous les passionnés de tech- Nantes 02 40 41 31 37.

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 11
Nan/129/actu p7à12 26/10/2002 03:06 Page 12

un mois
d’actualité
nautisme

Nantes Saint-Nazaire au Salon


nautique de Paris
La métropole Nantes Saint-Nazaire
sera présente au 10e Salon nautique
de Paris, qui se déroulera du 30 no-
vembre au 10 décembre porte de Ver-
basket sailles. Elle accueillera sur son espace
d’exposition les entreprises locales et

L’Hermine de Nantes leurs partenaires, afin de valoriser les


savoir faire métropolitains en matière
d’industrie nautique et navale. Premier
retrouve les parquets pôle français et bien placé au niveau
international, ce secteur économique seau d’enseignement supérieur et de
L’Hermine de Nantes a entamé une de l’élite du basket professionnel fran- peut également s’appuyer sur un ré- recherche de pointe.
nouvelle saison en championnat Pro B çais. Cette année, le club présidé par
de basket. Les joueurs de Thierry Jo Le Squère, aura encore besoin de rendez-vous sportifs
Chevrier ont pour ambition, cette an- tous ses supporters !
née, d’assurer rapidement le maintien Renseignements : internet : Sur votre agenda le 24 HANDBALL (N1M) : HBCN /
et de bien figurer dans l’antichambre www.herminenantes.com de novembre… La Roche-sur-Yon - Centre sportif
le 9 BASKET-BALL (Pro B): Mangin-Beaulieu
cyclisme L’Hermine Nantes Atlantique / Clermont- le 30 HANDBALL (N1F) : NLA /
Ferrand - Palais des sports de Beaulieu Courbevoie Sports HB - Palais des
Le Centenaire du Tour de France le 10 BASKET-BALL (N2F) : ALPCM
/ Pleyber-Christ - Gymnase du Coudray
sports de Beaulieu

à Nantes le 10 RUGBY (N2) : SNUC / Saint-


le 30 BASKET-BALL (Pro B):
L’Hermine Nantes Atlantique / Saint-
En 2003 se disputera l’édition du Nazaire - Stade Pascal-Laporte Étienne - Palais des sports de Beaulieu
Centenaire du Tour de France. Les le 10 HANDBALL (N1M) : HBCN / le 30 FOOTBALL (L1) : FCNA /
coureurs alignés au départ suivront en Kremlin-Bicêtre - Centre sportif Mangin- Montpellier - Stade de la Beaujoire
partie le parcours de la première Beaulieu Louis-Fonteneau
épreuve disputée en 1903, et rempor- le 16 RINK-HOCKEY (N1) : NARH /
tée par Maurice Garin. Nantes, terme Gujan-Mestras - Gymnase du Croissant et de décembre
alors de l’une des six étapes et à ce le 16 HANDBALL (N1F) : NLA / le 1er BASKET-BALL (N2F) : ALPCM /
titre “ville fondatrice”, accueillera, la Aviron Bayonnais - Palais des sports ES Bonchamp - Gymnase du Coudray
veille de l’arrivée sur les Champs-Ély- de Beaulieu
sées, le 26 juillet, un contre-la-montre, le 1er RUGBY (N2) : SNUC / SC
le 16 VOLLEY-BALL (N2F) : Léo-
dont le départ sera donné à Pornic. Angoulême - Stade Pascal-Laporte
Lagrange VB / Nanterre - Gymnase
Tout sur l’histoire du Tour à Nantes le 5 TENNIS DE TABLE (DS) : TTCNA
Gaston-Turpin
et Saint-Nazaire, depuis 1903, sur / CTT Bruillé - Centre sportif Mangin-
www.nantes.fr le 16 FOOTBALL (L1) : FCNA /
Beaulieu
Strasbourg - Stade de la Beaujoire
1910 : Louis Trousselier,
vainqueur de la 12e étape,
Louis-Fonteneau le 7 HANDBALL (N1F) : NLA / HBC
Bordeaux-Nantes. le 16 ESCRIME : Circuit national Brest Pen ar Bed - Palais des sports de
cadets - Centre sportif Mangin-Beaulieu Beaulieu
le 23 BASKET-BALL : France / le 7 RINK-HOCKEY (N1) : NARH /
basket Saint-Omer - Gymnase du Croissant
Biélorussie - Palais des sports de Beaulieu
France/Biélorussie à Nantes le 23 NATATION : Championnat les 7 et 8 JUDO : tournoi du
régional handisport - Piscine Jules- comité départemental - Palais des sports
Le palais des sports de Beaulieu ac- 23 novembre (à 19 h), qualificative Verne de Beaulieu
cueillera la rencontre internationale qui pour l’Euro 2003 qui se déroulera en
le 24 VOLLEY-BALL (N2F) : Léo- le 10 TENNIS DE TABLE (DS) :
opposera les équipes masculines de Suède.
France, vice-championne olympique à Renseignements : 02 51 78 85 85 &
Lagrange VB / CPB Rennes - Gymnase TTCNA / Levallois Unisport TT - Centre
Gaston-Turpin sportif Mangin-Beaulieu
Sydney, et de Biélorussie, le samedi par internet : www.liguebasket.com

12 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:26 Page 14

la ville
l’actualité de la vie municipale

Château des ducs de Bretagne :

“Un château dans la vi


Le programme de mise
en valeur du château des
ducs de Bretagne, monument
phare du patrimoine nantais,
connaît aujourd’hui sa date
d’achèvement : septembre
2006. Les bâtiments
les plus anciens et
les plus marquants seront
entièrement restaurés et
le musée de “Nantes et son
histoire” ouvrira ses portes.
Les abords du site seront
également mis en valeur.
Ce programme vise
à renforcer l’attractivité Un monument phare du patrimoine pour Nantes “Ville d’art et d’histoire”.
naturelle du château et en
faire un lieu culturel vivant
Restaurer e
Dossier : Noèle B.
et animé en permanence. Photos : S. Ménoret et R. Routier

a valeur historique et emblématique fermées depuis des décennies, et en réta- d’espace au


L du château, sa position stratégique
au cœur de la ville, en font un élé-
ment clé de la personnalité et de
l’attractivité de Nantes.
Le programme de restauration globale a
blissant l’intégralité du circuit des remparts.
Il prévoit l’aménagement muséographique
qui va réunir le site et ses collections en un
concept unique “Nantes et son histoire”, que
le visiteur découvrira dans son parcours du
La restauration a été amorcée
en 1989*. La dernière phase
qui débute actuellement
débuté en 1989. Dans le courant du premier château. Sont également intégrés l’aména- est la plus importante
semestre 2002, la Ville de Nantes a redéfini et gement de la cour, la mise en lumière du et la plus spectaculaire.
étendu les objectifs à atteindre. Le projet monument, ainsi que le traitement des abords
comporte la restauration architecturale de dans cette partie du centre historique de
tout le monument en rendant accessibles Nantes.
toutes les parties de l’édifice dont certaines Ce programme ambitieux sur un plan patri- 5000 m2 accessibles au public
- comme le Grand Logis ou les tours - étaient monial, culturel, urbain, touristique, bénéficie Les restaurateurs et ouvriers ont commencé
du concours de plusieurs partenaires au pre- le grand lifting des bâtiments de l’ensemble
mier rang desquels l’État. La Région et le ouest en tuffeau, les plus beaux, qui appa-
Département apportent également leur rentent le château des ducs de Bretagne aux
soutien. châteaux de la Loire. Après les façades du
Ainsi, la forteresse de François II, embellie par Grand Logis (XVe) dont on a déjà un aperçu de
sa fille, Anne de Bretagne, duchesse puis la splendeur en pénétrant dans la cour, la
reine de France, avec ses élégants bâtiments restauration va concerner son aménagement
résidentiels en tuffeau, après avoir connu intérieur sur quatre niveaux avec la création
bien des modifications et des vicissitudes - d’une mezzanine sous les combles. De
fortifications, incendie, explosion, nouvelles même, sur trois niveaux, seront aménagés le
constructions - va non seulement retrouver sa Grand Gouvernement, la tour du Port et la
splendeur mais connaître une nouvelle vie tour des Jacobins qui relient les deux grands
en prenant une place singulière dans le bâtiments et les tours d’entrée. Ce sont ces
Détail sculpté. paysage urbain et culturel nantais. bâtiments qui abriteront le musée. Le chan-

14 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:27 Page 15

la ville

ville” en 2006

La façade du Grand Logis sous les échafaudages.

et ouvrir le maximum Le rétablissement des flèches


sur la tour de la Couronne d’or

au public La tour de la Couronne d’or est la tour


qui relie le Grand Logis au Grand
Gouvernement. En 1499, après
son mariage avec Louis XII, Anne
de Bretagne entreprend d’embellir
tier, en décaissant aux niveaux les plus bas et d’hui opérationnelles. Il n’en reste pas moins le château édifié par son père,
en s’attaquant aux parties les plus dégra- que ces travaux exigent beaucoup de temps notamment en rehaussant le Grand
dées, fait déjà apparaître tout l’intérêt de la et une grande qualification professionnelle de Logis, qui sera alors orné de cinq
lucarnes flamboyantes, et par le
restauration. C’est ainsi qu’à l’intérieur, élé- la part des entreprises qui doivent être couronnement de la tour de la Couronne
ment particulièrement intéressant, elle va agréées “Monument historique”. d’or. Construites au début du XVIe siècle,
rétablir les circulations horizontales et la Ils répondent en même temps aux normes de les deux flèches signifiaient l’autorité
marque des changements de niveaux sur les sécurité actuelles et ils sont effectués dans un temporelle ducale et royale d’Anne
murs permettra de lire l’histoire de l’édifice. souci d’accessibilité totale aux personnes à de Bretagne.
Avec le Harnachement déjà réaménagé mobilité réduite. C’est un autre aspect nova- Elles disparurent un siècle plus tard,
depuis 1997, qui est devenu le lieu d’expo- teur du projet : le château sera le seul exemple ce qui priva le château d’un contrepoint
vertical dominant l’horizontalité des
sitions temporaires, l’ouverture d’un maxi- en France d’une accessibilité totale pour per- courtines. Leur restauration - une
mum d’espace au public sera assurée : sonnes handicapées dans un bâtiment du “restauration stylistique” d’après analyse
5000 m2 seront visitables. XVe siècle transformé en musée. de documents anciens - vient de
s’achever, et depuis octobre, on peut
Les travaux * Avec le début de la restauration de la tour les admirer, déshabillées de leur
“Monument historique” des Jacobins (XVe siècle) lors du 1er Contrat de échafaudage. Pour Marie-Hélène
D’une très grande complexité, ils impliquent plan Ville / État / Région / Département Jouzeau, conservateur en chef,
“la restitution des flèches vient rétablir
des études préalables du ressort de l’État, (1989/1993). Le 2e Contrat de plan (1994/ l’équilibre et le sens de la composition
exigeant l’avis d’experts des Monuments 1999) a permis l’achèvement de la restaura- architecturale voulue dès l’origine.
historiques. Les années 2001 et 2002, dans tion de la tour des Jacobins, la restauration Elles apportent un repère dans le ciel
le cadre du 3e Contrat de plan, ont été des des façades du Grand Gouvernement (XVe/ nantais. C’est l’emblème de la présence
années d’études préalables. Le château a XVIIe) et celle des façades de la tour de la du château au cœur de la ville
été ainsi un terrain d’expérimentation pour de Couronne d’Or (XVe) ainsi que le réaménage- contemporaine”.
nouvelles techniques d’intervention, aujour- ment intérieur du Harnachement (XVIIIe).

Suite p. 16
Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 15
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:27 Page 16

la ville
l’actualité de la vie municipale

Les sous-sols du Grand Logis

En haut de la tour de la Couronne


d’or, une petite salle construite
par Anne de Bretagne.
L’intérieur de la tour des Jacobins.

Le château-musée : comprendre
Nantes et son histoire
S’appuyant sur les collections fait, le projet nantais est suivi attentivement curiosité, de donner le goût du savoir et de
et doté d’équipements innovants, par le ministère de la Culture. l’histoire, et de faire vivre à chacun une expé-
le musée aura vocation à faire Le visiteur est placé au centre du dispositif rience personnelle, à la fois sensible et intel-
comprendre ce qui fait la singularité d’accueil et de mise en scène. Jalonné de lectuelle.
de Nantes à la lumière des points d’informations historiques, le par-
interrogations contemporaines. cours, conçu comme source de plaisir et de Une approche historique
Qui étaient les Nantais ? Qui sont découverte, vise, à travers les objets et sup- et thématique
les Nantais ? Qu’est-ce que Nantes ports rencontrés, à expliquer, à traduire, à Le contenu scientifique des présentations
donner du sens. Il s’agit bien de provoquer la sera abordé de manière chronologique tout
aujourd’hui ?...

Le site et les collections


Le monument, fortement chargé d’histoire, Un Conseil scientifique
avec ses collections constituées de quelque
Le Musée du Château, en tant permettant une approche
50 000 pièces actuellement en réserve, que musée municipal agréé par interdisciplinaire, les membres
constitue un centre de ressources patrimo- le Ministère de la Culture et de du Conseil scientifique, partenaires
niales particulièrement riche. “On ne com- la Communication, est géré et animé privilégiés du projet, assistent
prend bien le château qu’en le parcourant, par des personnels scientifiques, l’équipe dans sa réflexion et
explique Marie-Hélène Jouzeau, conservateur conservateurs et attachés de ses choix en validant la structure
conservation du patrimoine. et l’équilibre des contenus.
en chef. Le monument est en quelque sorte Marie-Hélène Jouzeau, conservateur Existant depuis maintenant
le premier objet de la collection et il est donc en chef, a été désignée par la Ville trois ans, le Conseil scientifique
intégré dans le programme muséographique”. de Nantes chef de projet du constitue un groupe équilibré,
Pour le visiteur, la perception de “Nantes et programme de mise en valeur diversifié et fortement impliqué.
son histoire” s’inscrira dans un même architecturale et muséographique.
Il s’avérait cependant nécessaire * Laurent Gervereau président
parcours : celui des bâtiments du château et de s’adjoindre les conseils d’experts de l’association internationale des Musées
du musée. pour consolider les contenus d’histoire ; Isabelle Balsamo et
scientifiques. C’est ainsi qu’a été mis Claude Gilbert de la Direction des Musées
de France.
Un musée vivant et innovant en place un “Conseil scientifique”,
Son aménagement, qui fera une large place composé d’un groupe représentatif ** Didier Guyvarc’h, IUFM Rennes ;
d’experts des musées et du
aux créations audio-visuelles et au multi- patrimoine au niveau national et
Alain Croix, Université de Rennes II ;
Guy Saupin, Université de Nantes ;
média, est inspiré d’un concept novateur mis européen*, et d’universitaires Jean Renard, Université de Nantes ;
en œuvre au Canada : celui d’ “interprétation de renom, spécialistes de l’histoire Thierry Guidet, École supérieure
du patrimoine” qui n’a pas encore connu de de Nantes**. Instance d’échanges de journalisme de Lille.

développement conséquent en Europe. De ce

16 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:27 Page 17

la ville

Salle
voutée
de la tour
des
Jacobins.

Un travail délicat sur le tuffeau

e
réalisé par des entreprises agréées
“Monument historique”. .TROIS QUESTIONS AU MAIRE DE NANTES .
Nantes Passion : le château est depuis plusieurs
années bardé d’échafaudages et les Nantais
perçoivent mal la finalité de ces travaux.
autant que thématique. Le territoire Quel sens donnez-vous aujourd’hui
- l’estuaire de la Loire et son ouverture au à ce programme de restauration ?
monde - la ville, la société, la culture, la poli- Jean-Marc Ayrault : C’est un programme de restau-
tique, l’économie... seront appréhendés dans ration et de mise en valeur du château dans la ville. On
une perspective historique depuis la restaure le monument dans son intégralité en rendant
construction de l’édifice sur l’enceinte gallo- toutes les parties accessibles, notamment le circuit
des remparts. On va créer le musée de “Nantes et son
romaine jusqu’aux perspectives de devenir de
histoire” selon un concept vivant et novateur, et ce
la métropole Nantes / Saint-Nazaire.
sera un formidable outil de compréhension de la ville
Tous les grands thèmes de l’histoire nantaise et de son évolution. Il est prévu d’aménager la cour,
seront développés dans le musée : la d’ouvrir de nouveaux accès en restituant la Poterne de
Bretagne historique dont le Château Loire et le Pont de Secours, et de mettre en valeur le être un levier du développement du centre historique
témoigne avec force ; la Loire, le port, l’es- site et ses alentours. Le projet tel qu’il est dorénavant dans sa liaison au Bouffay, à la Cathédrale et aux
tuaire ; la traite négrière et l’esclavage ; le défini a pour objectif de redonner au monument toute Cours mais aussi par le pont de la Rotonde, au Lieu
temps présent sans lequel le passé demeure sa symbolique historique et tout son pouvoir d’attrac- unique et à la Cité des congrès.
coupé de la vie et des interrogations contem- tion, d’éducation et d’animation. Les Nantais vont Pour Nantes et la Communauté urbaine, et pour la
poraines (ex : l’urbanisme, la relation de donc pouvoir redécouvrir leur château et se le métropole Nantes / Saint-Nazaire, les retombées tou-
Nantes à son fleuve...) ; l’imaginaire et les réapproprier. ristiques seront importantes : son attractivité renforcée
univers sensibles de ceux qui ont exprimé la fera inscrire le château dans les parcours découverte,
ville en littérature (Jules Verne, André Breton, NP : Quelle ambition donnez-vous à ce projet notamment des châteaux de la Loire et des châteaux
Julien Gracq...) ; en musique (chansons popu- d’envergure ? bretons.
laires, chansons de marins, compositeurs et JMA : Cette intervention ambitieuse est à la hauteur
interprètes nantais, Barbara...) ; au cinéma des atouts du château et de sa situation en plein cœur NP : La fin du programme est dans quatre ans :
(Jacques Demy...) ; par les récits de voya- de ville. On a d’ailleurs constaté que malgré les travaux c’est à la fois un délai très court pour des travaux
en cours, le château est resté un lieu de promenade de cette ampleur, en même temps les Nantais
geurs (Arthur Young, Stendhal, Victor Hugo,
très apprécié des Nantais, et la première destination vont devoir encore patienter...
Flaubert....) ; par les représentations artis-
tiques de la ville (Turner...) ou symboliques du flux touristique. Il était justifié de donner la priorité à JMA : D’ici septembre 2006, nous allons faire en sorte
ce projet et d’y porter tous nos efforts. que les Nantais aient différents rendez-vous avec leur
(armes de la Ville où figure un navire, les her-
La restauration et la mise en valeur vont permettre de château. Dès la rentrée 2003, un espace de présenta-
mines de Bretagne...) ; dans le monde du
mieux relier le patrimoine au présent. Le château va tion du projet sera ouvert. Il permettra de démarrer un
sport.... pouvoir s’ouvrir à de nouvelles pratiques culturelles et programme de rencontres-débats. En 2004, on sera
Pour Yannick Guin, adjoint au maire, “avec un touristiques et prendre une place spécifique dans le en mesure d’ouvrir une nouvelle partie du circuit des
tel projet muséographique, Nantes va être paysage culturel nantais. remparts et de proposer un programme d’animations
capable de faire une synthèse forte de son Mais le projet est aussi conçu, sur le plan urbain, pour dans la cour pour la saison estivale.
histoire. Il constitue un élément majeur pour
la construction d’une métropole européenne”.

Suite p. 18
Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 17
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:27 Page 18

la ville
l’actualité de la vie municipale

Nantes vu de la tour de la Couronne d’or. Personnage médiéval sculpté.

Un lieu culturel vivant


et animé en permanence
l’espace intérieur de l’édifice. Elle sera un mais aussi la création d’événements et une
espace d’animation privilégié en période esti- animation de la cour notamment l’été*.
vale. Des services vont être implantés dans À terme, au-delà de l’attractivité liée à la
différents bâtiments : un accueil sera installé valorisation du site et au musée, l’objectif
dans le Grand Logis, un espace de restau- est d’exploiter toutes les potentialités offertes
ration sera aménagé dans le bâtiment de la par le projet* en développant un lien entre le
Conciergerie au sein de la cour, et une librai- monde du patrimoine et celui du spectacle
rie-boutique au rez-de-chaussée du Grand vivant.
Gouvernement. La mise en lumière nocturne
tant à l’intérieur du site qu’à l’extérieur est pré-
* Pour appuyer la réflexion portant sur la mise en valeur
vue. culturelle, une mission de conseil et d’accompagnement
pour l’animation du site a été confiée au cabinet
Des graffiti de prisonniers mis en valeur Un programme culturel
par la restauration.
PV 2 D*. “Patrimoine Valorisation Développement
Il comprendra bien sûr des rencontres, confé- Diffusion”, conseil en ingénierie et exploitation des
rences, débats, expositions liés au musée, équipements touristiques et culturels patrimoniaux.
Fréquentés par plus de 300 000
visiteurs par an, la cour et le château
ont toujours été considérés comme un
espace public ouvert librement à tous. Le financement du projet
La mise en valeur architecturale et
■ Coût global de l’opération hors taxes (77,11 MF).
muséographique va renforcer l’intérêt de (Monument historique Les subventions se répartissent
la promenade et de la visite et redonner et projet muséographique) : comme suit :
vie et mouvement à l’ensemble du site. 31,51 M b TTC (206,7 MF). - État 2,74 M b (18 MF)
(conformément aux règles
■ La Ville de Nantes investit
de subventionnement sur
sur le projet à hauteur
les Monuments historiques).
Vue des remparts et côté cour de 20,98 M b TTC (137,6 MF).
- Région : 1,37 M b (9 MF)
L’intégralité du circuit des remparts permet- Ce montant comprend l’avance de
- Département : 1,37 M b (9 MF)
la TVA sur la totalité de l’opération.
tra d’effectuer un tour complet de l’enceinte • Coût de l’aménagement
Une demande de fonds européens
de l’édifice qui offre des points de vue remar- (FEDER) est en cours afin d’alléger muséographique et multi-média :
quables sur le site et sur la ville. Les Nantais sa charge. 15,7 M b TTC (103 MF).
auront ainsi le bonheur de découvrir la ville La dépense subventionnable est
■ Les participations financières : de 11,21 M b hors taxes (73,5 MF).
comme ils ne l’ont jamais vue. • Coût de l’opération “Monument Les subventions se répartissent
La cour va bénéficier d’un nouvel aménage- historique” : 15,8 M b TTC comme suit :
ment. Elle est en effet un élément déterminant (103,7 MF). La dépense - État : 3,35 M b (22 MF)
pour le visiteur qui passe le pont-levis et subventionnable est de 11,76 M b - Région : 1,68 M b (11 MF)
embrasse dans un premier coup d’œil tout

18 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:27 Page 19

la ville

Île de Nantes

Premiers travaux sur le


quai François-Mitterrand
Avec les travaux en cours développement de l’angélique des estuaires, des réseaux d’alimentation, les travaux pré-
une espèce très protégée qui se développe voient le traitement des sols, la réalisation des
sur le quai François- particulièrement dans l’agglomération nan- plantations, la conception du mobilier urbain
Mitterrand, c’est le coup taise. Le but de ce chantier, qui va durer et l’éclairage. Une attention particulière sera
d’envoi du retraitement seize semaines, est de rendre la Loire plus portée à tout ce qui existe et peut être
accessible afin d’y développer des aires de conservé : pavés, rails de chemins de fer ou
de l’ensemble des espaces promenade et de repos et de ménager des de grue qui témoignent des activités pas-
publics de l’île qui est donné. vues sur le fleuve et la rive opposée. sées. Ces éléments devront s’intégrer dans
Certains arbres - les grands sujets notam- des aménagements adaptés aux nouveaux
ment - sont conservés quand d’autres, usages ; ils assureront notamment un confort
gênant la vue sur le fleuve, vont disparaître. de marche indispensable à la bonne acces-
A M É N A G E M E N T ▼ Afin de faciliter le développement d’une végé- sibilité d’un site ouvert à tous.
tation naturelle indigène et typique des milieux Les aménagements de ce secteur se pour-
humides, les berges seront aménagées en suivront ensuite sur les voies adjacentes jus-
pente très douce. qu’à la rue La Noue Bras-de-Fer, en bordure
es abords du palais de Justice for- de l’actuel site Alstom, et jusqu’à la place

L ment le premier secteur d’aména-


gement des espaces publics de l’île.
Situés en face du cœur historique de
Nantes, ils constituent un enjeu déterminant
pour la transformation urbaine de l’île de
Une promenade le long de la Loire
Vers la mi-décembre, les travaux se pour-
suivront par l’aménagement de l’estacade
située devant le palais de justice, entre le
pont Anne-de-Bretagne et la passerelle. L’ou-
François-II. En parallèle à ces travaux sur
l’espace public, de nombreux programmes
immobiliers publics et privés sont à l’étude
dans ce même secteur. Citons la nouvelle
École d’architecture de Nantes (ouverture à
Nantes. Pour des raisons liées notamment au vrage sera conforté et transformé afin de la rentrée 2006), la Cité des biotechnologies
régime du fleuve en automne, il a été décidé constituer une nouvelle promenade le long de sur les emprises Alstom, le nouvel immeuble
de commencer par le quai François-Mitterrand la Loire, prolongée par un passage sous le Ouest-France sur le site Gondrand, quai
entre le pont Haudaudine et la passerelle pont qui permettra de redécouvrir les piles de François-Mitterrand, ainsi que les premiers
Victor-Schœlcher. Les travaux concernent l’ancien pont transbordeur avant de ressor- programmes de logements, qui se dévelop-
l’aménagement de berges jardinées, prenant tir côté chantiers navals. peront sur les parcelles en front de Loire.
notamment en compte la préservation et le Outre l’amélioration de l’assainissement et Franck Barrau

En médaillon, la précieuse angélique des estuaires.


Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 19
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:27 Page 20

la ville
l’actualité de la vie municipale

Le Grand Projet
Malakoff en débat
ésenclavement, renouvellement

D urbain, équipements, environne-


ment... C’est autour de ces quatre
axes que s’articulera le Grand
Projet Malakoff/Pré-Gauchet qui aborde une
nouvelle phase de concertation. Le débat
avec les habitants doit être lancé à l’occasion
d’une réunion publique le 8 novembre. Dans
le cadre de cette concertation, les grandes
orientations du projet seront discutées au
sein de sept ateliers thématiques, ouverts à
tous. Trois seront consacrés à l’habitat (diver-
sification, démolition-construction, réhabili-
tation des logements...). Le premier portera
sur Malakoff amont (secteur Est), mardi 12
novembre, le deuxième sur Malakoff aval et
centre (secteur Ouest), jeudi 14 novembre, et
le troisième sur Pré-Gauchet, mardi 19
novembre. Un atelier sera consacré spécifi-
quement aux questions du relogement, jeudi munautaire validera les principes du plan du projet avec des techniciens et profes-
21 novembre. Trois autres traiteront du désen- directeur le 15 décembre. Par la suite, de sionnels du terrain.
clavement, mardi 26 novembre, des équipe- nouveaux ateliers seront proposés. Ils seront ● Renseignements : Boutique place de
ments, mardi 3 décembre, et enfin de l’envi- annoncés tous les deux mois et affichés dans Prague, centre commercial, 02 40 48 40 74 ;
ronnement, mardi 10 décembre. Les réunions les cages d’escalier. Toujours dans le cadre Équipe de quartier, 13, rue d’Angleterre
auront lieu de 18 h à 20 h, salle polyvalente, de la concertation, la boutique Grand Projet 02 40 35 03 80 ; Mission grands projets
pôle petite enfance, 1, rue du Portugal. Malakoff/Pré-Gauchet propose un rendez- Communauté urbaine de Nantes, Tour
À l’issue de ces échanges, le Conseil com- vous chaque mercredi sur un point particulier Bretagne, 02 40 99 52 14.

Un parking de 600 places E N B R E F


près de la gare sud ▼ L’Espace Viarme
660 places de stationne-
se termine
ment, dont 460 pour le public Place Viarme, à
et 200 pour les loueurs de l’emplacement de l’ancien
voitures. Sa mise en service siège de la Caisse
est prévue fin novembre. Il d’allocations familiales
sera gratuit jusqu’au 1er mars démoli à l’été 2000, c’est un
2003. À partir de cette date, gros chantier qui s’achève :
il sera surveillé par un agent un immeuble monumental
présent sur le site du lundi de verre, d’acier et de béton,
au vendredi entre 6 h et 8 h, de onze étages et de plus
18 h et 21 h. Un système de de 14 000 m2.
vidéo-surveillance fonction- Le nouveau bâtiment, baptisé “Espace
nera 24 heures sur 24. Viarme”, accueille à la fois des bureaux et des
Des tarifs particulier seront consentis aux logements. Constitués de plateaux de 800 m2,

L
a Communauté urbaine va ouvrir pro-
chainement un nouveau parc en habitants du quartier ainsi qu’aux clients de les bureaux offrent une surface totale de près
enclos, à 250 mètres de la gare Sud la SNCF. de 7 600 m2. Principaux locataires : l’Unedic,
dans le quartier du vieux Malakoff. Situé sur L’ouverture de ce parking s’accompagnera le Conseil général, l’Apec et les AGF.
l’ancien terrain des Docks, à l’angle de la d’une réorganisation du stationnement sur L’immeuble abrite également 66 appartements
rue Marcel-Paul et de la rue du Pré-Gauchet, voirie aux abords de la gare et sur le quai privés et 17 logements sociaux. 243 places
ce parking, d’une surface de 17 000 m2, offrira Malakoff. de parking ont été prévues en sous-sol.

20 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:27 Page 21

la ville

Un kiosque d’information sur Talensac

U
n kiosque d’information va être mis en l’organisation du marché et la cir-
place aux abords du marché de culation alentour sera précisé. La
Talensac entre le 30 novembre et le liste complète des commerçants
22 décembre, dans la perspective des pre- amenés à s’installer provisoirement
miers travaux de rénovation de la halle, qui dans les bungalows implantés dans
doivent débuter à la mi-janvier. Au-delà d’une le bas du marché sera portée à la
présentation générale du projet, l’exposition connaissance du public. Ces bun-
s’attachera à présenter les travaux de la pre- galows, mis en place par la Ville,
mière phase, qui concerneront la partie haute seront équipés de vitrine réfrigé-
du marché. L’impact de ces travaux sur rées.

LA MAIRIE À VOTRE SERVICE E N B R E F


▼ Un bureau
L’état-civil teste de police
la signature électronique à Nantes Erdre
La Ville va acquérir rue du Champ-de-Tir,
Bientôt, vous pourrez dans le cadre d’un programme de
obtenir un avis de construction de bureaux par un promoteur
naissance à Nantes privé, un lot de plus de 200 m2 en rez-
sans y avoir vu le de-chaussée, disposant d’accès individuels
jour ! La Ville et sept directs et de stationnements voitures
autres communes
de Loire-Atlantique et vélos, afin d’y accueillir un bureau
expérimentent pour de police pour le secteur est de Nantes,
la première fois en qui en est pour le moment dépourvu.
France la transmission ● Prix d’achat : 417 856 e.
numérique de l’état
civil.
▼ Six années
copie d’acte de naissance se trouvant sur d’investissements
P
our valider l’usage des nouvelles
technologies, une expérience est les registres de votre commune de pour l’agglomération
menée conjointement depuis avril naissance1.
dernier par les services de l’état-civil des “En remplaçant le papier par Internet, nous La Communauté urbaine vient d’approuver
mairies de Saint-Sébastien-sur-Loire, n’aurons plus à manipuler des enveloppes son plan d’action sur les six prochaines
Vertou, Saint-Brévin, Le Pouliguen, La adressées chaque semaine par les notaires, années. 1,3 milliard d’euros de dépenses
Baule, Guérande, Saint-Nazaire et Nantes. particuliers..., mais simplement à consul- sont prévues parmi lesquelles :
Sous le contrôle du vice-procureur du ter un ordinateur pour répondre aux usa- • 464,27 millions d’euros pour les
Parquet civil, elle s’applique uniquement gers”, résume Catherine Douet, respon- déplacements : lignes 3 et 4, future
aux mentions dites “marginales” : avis de sable du projet. desserte de l’île de Nantes, constructions
naissance, mariage, divorce ou décès, En attendant cette “dématérialisation” de de parkings sur l’île de Nantes, le campus
transcription de décès, publication de l’état-civil français, la numérisation des du Tertre, le centre-ville de Nantes.
mariage. actes anciens se poursuit à Nantes pour
• 269,82 millions d’euros pour l’aménagement
“Pour garantir la sécurisation des procé- remonter à l’année 1936. Au total, il aura
de l’espace public, dont les projets île
dures électroniques, il faut assurer l’iden- fallu informatiser 460 000 actes afin de
de Nantes, Malakoff, Breil-Malville,
tification de l’officier d’état-civil”, souligne numériser un service de l’état-civil com-
Feydeau/château, aménagement
Jean-Pierre Paquier, chef du service à mencé à la plume sous la Révolution.
des rives de Loire.
l’Hôtel de Ville.
Dans un premier temps, les communes ● Renseignements : 02 40 41 93 73. • 159,85 millions d’euros pour financer
s’adresseront les documents électroniques les projets de portée communale réalisés
par réseau, puis s’ouvriront à des institu- 1/ Si vous êtes né(e) à Nantes, vous pouvez obtenir une par la Communauté.
tions comme la CAF, la CPAM... copie d’acte par retour postal en remplissant le formulaire
interactif sur la page du site de la mairie -
• 84,68 millions d’euros pour les
À ce stade, l’usager est en dehors du www.nantes.fr/mairie/formalite/online/ équipements économiques : extension
champ d’expérimentation, mais après sa L’état-civil de l’Hôtel de Ville est ouvert du lundi au vendredi de la Cité des congrès, réaménagement
généralisation sur toute la France, vous de 8 h 30 à 18 h, samedi de 9 h à 12 h. Pour les mairies du parc de la Beaujoire, mise en place
pourrez directement obtenir à Nantes une annexes, se référer aux horaires d’ouverture. du réseau à haut débit O-Méga.

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 21
MPNtes Pass 29/VILL 29/10/2002 13:27 Page 22

la ville
l’actualité de la vie municipale

La Ville s’engage ▼ L’expression de l’opposition


pour le commerce
équitable Le nouveau visage
de l’Opposition
F
ace aux
écarts
grandis-
nantaise
sants entre les
pays riches et les
pays pauvres, la
Ville de Nantes a
J ean-Luc HAROUSSEAU nous quitte par la grande porte.
Tous les conseillers municipaux de l’opposition se réjouissent de l’élection
souhaité s’enga- de leur leader à la tête du Conseil régional des Pays de la Loire.
ger, aux côtés Cela apporte la preuve que leur combat à ses côtés n’a pas été vain.
de l’association Ils comprennent bien qu’il ait souhaité démissionner de ses fonctions de
Max Havelaar, du conseiller municipal et de conseiller communautaire pour se consacrer
collectif L’éthique entièrement à cette importante responsabilité.
sur l’étiquette et de l’association Peuples et forêts primaires, dans la pro- Bien sûr, les liens entre la Ville et la Région Pays de la Loire ne pourront être
motion d’un commerce plus équitable, c’est-à-dire fondé sur l’équilibre de que renforcés au bénéfice de tous les Nantais.
la relation commerciale et permettant aux producteurs des pays pauvres
de vendre à des prix décents et d’améliorer leurs conditions de vie et Céline BARRÉ, elle, remplace Jean-Luc HAROUSSEAU, à la Commu-
de travail. nauté Urbaine de Nantes.
Il s’agit concrètement, dans les limites définies par le code des marchés Elle siègera aux commissions Développement économique et Affaires
publics, de permettre l’achat par les services municipaux de produits générales, ses compétences reconnues sur les dossiers budgétaires et
issus du commerce équitable. Cette démarche, déjà mise en œuvre pour financiers seront ainsi à votre service.
les fournitures scolaires, va être étendue à d’autres domaines tels que les
denrées alimentaires, l’habillement, les jouets ou les équipements Loïc MAURICE, rejoint les membres de l’Opposition au sein du Conseil
de sport. Municipal.
C’est une grande chance pour l’Opposition et pour les Nantais.
En effet, cet homme de terrain a l’habitude de l’écoute et de l’action, il le
prouve tous les jours sur le huitième canton, où son travail en milieu asso-
ciatif est reconnu.
Précautions pour la Ainsi, l’Opposition municipale se renforce et s’enrichit de compé-
téléphonie cellulaire tences nouvelles, réunie autour de Sophie JOZAN, son animatrice, elle
jouera pleinement son rôle de critique et de proposition.

A
lors que les stations de base pour les téléphones portables se mul- Dès la rentrée, l’Opposition a apporté la preuve qu’elle était à l’écoute
tiplient sur le territoire de la commune et que des habitants s’in- de vos préoccupations puisqu’elle avait choisi pour la première fois un
quiètent de cette croissance, la Ville a mis au point avec les opé- thème d’intérêt général qui passionne tous les Nantais : “Quel centre-
rateurs de téléphonie cellulaire une charte permettant de réguler la ges- ville pour Nantes et l’Agglomération ?” Un public très nombreux a suivi
tion et l’implantation de ces antennes relais. ce débat qui a ouvert de nouvelles pistes de réflexion.
Si l’hypothèse d’un risque sanitaire pour les populations vivant au voisi- Ainsi, curieusement, le Maire a annoncé la création, avant la fin de
nage des stations de base n’est pas retenue à ce jour par l’Agence natio- cette année, d’un Comité consultatif de quartier centre-ville, seul quar-
nale des fréquences en raison du faible niveau des expositions mesurées, tier à ne pas encore en avoir. Comme si, auparavant, la concertation
il n’en a pas moins paru nécessaire à la Ville de prescrire un certain n’avait pas sa place dans le centre !
nombre de précautions à respecter par les opérateurs. Ils devront s’engager
par exemple à ne Nous invitons toutes celles et ceux qui le souhaitent à assister au pro-
pas implanter de chain Conseil municipal. Le débat politique y gagnera en transparence.
relais dans un
rayon de 100 Prochain Conseil Municipal : le 5 et 6 décembre 2002.
mètres autour de
sites sensibles Si vous souhaitez nous communiquer dès à présent vos propositions pour
comme les éco- les questions d’actualité, n’hésitez pas à prendre contact dès que vous le
les, les crèches souhaitez avec les conseillers municipaux d’Opposition.
ou les établisse- Secrétariat de l’Opposition : 02 40 41 92 66.
ments de soins. Jean-Pierre BAZIN, Robert DIAT, Sophie JOZAN,
Christophe MOISON, Laurence ROUSSEAU, Céline BARRÉ,
Patrice CHÉREAU, Claire FRESSON, André-Hubert MESNARD,
André AUGIER, Véronique ROBET, Loïc MAURICE.

22 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/QUARTiers 29/10/2002 13:25 Page 24

quartiers projecteur
l’actualité de la vie quotidienne

Quartiers : sans mémoi


Réunis en associations
ou en groupes d’habitants,
des Nantais se penchent
sur l’histoire de leurs
quartiers. Pour témoigner
et transmettre leur vécu
aux jeunes générations.

E N Q U Ê T E ▼

ans mémoire, pas d’avenir”. La



S devise du groupe d’habitants
du Breil-Malville pourrait être
partagée par tous ces Nantais
qui ont décidé de partir à la rencontre de
l’histoire de leurs quartiers respectifs.
À Nantes Nord…

Beaucoup y sont nés. La plupart y ont passé


l’essentiel de leur vie. Un lien fort les unit à leur
“bout” de Nantes. L’approche de la retraite a
souvent joué un rôle déclencheur dans une
démarche où l’affectif et la curiosité se met-
tent au service de quelques verbes forts :
rechercher, témoigner, transmettre.
Cécile Bouvelle, qui vit depuis plus d’un
demi-siècle à Saint-Félix, en est un parfait
symbole. Cette ancienne assistante sociale et
éducatrice a toujours souhaité “faire se ren-
contrer les gens”. En 1989, elle participe à une
mobilisation des riverains contre un projet
immobilier. “J’ai voulu prolonger le lien créé
dans cette action avec les personnes inté-
ressées par l’histoire de leur quartier.” La
réédition de l’ouvrage de l’abbé Delanoue
… au Breil…
sur la paroisse Saint-Félix est le premier geste
de l’association de quartier, aidée par le
Professeur Launay et Monique Durand. Sui- l’occasion d’une enquête sur la réhabilita- reste des sites historiques de leur quartier...”
vent deux livres, consacrés à la période 1910- tion de son quartier. À l’issue de la réunion de Noël Guillet préside l’association “Doulon
1970 et à la Deuxième guerre mondiale. “Le synthèse, ils sont cinq riverains à entamer des Histoire”, émanation du groupe de recherches
quatrième, en instance de parution, est inti- recherches sur le Breil : “Nous sommes un historiques de la maison de quartier initié
tulé “La vie, les paroles”, commente Cécile groupe informel qui travaille auprès des par le professeur Alain Croix, un historien
Bouvelle pour qui “la joie des plus anciens archives, des journaux, mais aussi avec les qui a fait partager sa passion à nombre de ses
lorsqu’ils se retrouvent sur de vieilles photos habitants par le bouche à oreille. Les gens concitoyens de Doulon. Noël Guillet a été
justifie notre travail de recherche à destination conservent beaucoup de choses et sont sou- gagné par le virus, allant même - avec ses
des jeunes... faute de quoi, on risque de vent heureux de raconter. Beaucoup nous pairs - jusqu’à suivre des cours de paléo-
perdre beaucoup de choses.” sollicitent spontanément.” Le petit groupe a graphie. La production est prolifique.
Un état d’esprit que rejoint Pierre Gauthier. produit plusieurs opuscules, du château du “Doulon, histoire d’un village sans importance”
Natif du rond-point de Vannes, il a toujours Breil à la période contemporaine en passant (1982) est suivi trois ans plus tard par
vécu au Breil. Passionné de photos, cet par les débuts et l’évolution des cités. “On “Doulon, du village à la ville”, cosigné par...
ancien prof de maths a présenté une expo- cherche sans arrêt à enrichir notre connais- vingt-trois personnes, puis “Une paroisse au
sition pour les trente ans de la paroisse Saint- sance et celle des autres, par exemple en quotidien” en 1988 : “Nous avons appris à tra-
Luc. Quelques années plus tard, il récidive à proposant aux écoliers de visiter le peu qui vailler ensemble, mais chacun défend ses

24 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/QUARTiers 29/10/2002 13:25 Page 25

quartiers

oire pas d’avenir


“J’espère que nous avons contribué à aider
chacun à se réapproprier sa part d’histoire Contacts
dans son quartier.” ● Association du Quartier
Un souci partagé par Francis Peslerbe et Saint-Félix (Mme Bouvelle)
Michel Konrat, les deux animateurs de 28, rue Félix-Thomas,
l’Association d’action socioculturelle et édu- 44000 Nantes
cative de la Boissière : “Tout est né lors ● Groupe d’habitants
d’un repas d’anciens, se souvient le docteur du Breil (Mr Gauthier)
Peslerbe. Je leur ai proposé de rassembler Équipe de quartier,
leurs souvenirs.” Aux expositions et au jeu- 69, rue du Breil, 44300 Nantes
concours, succèdent les opus. Sous le géné- ● Association Doulon
rique “Histoire des quartiers Nord de Nantes”, Histoire (Mr Guillet)
paraissent une somme sur les lieux de culte, 156, route de Sainte-Luce,
une étude sur la Jonnelière (la suppression 44000 Nantes
d’un des “n” de Jonelière résulte d’une erreur ● Association d’Action
administrative), enfin, en septembre 2002, socioculturelle et éducative
“À la recherche d’une campagne disparue”. de la Boissière (Mr Peslerbe),
Pour mener à bien leur travail, Peslerbe et Centre socioculturel,
… à Saint- Konrat peuvent compter sur... huit dames, 9 bis, rue Jean-de-la-Bruyère,
Félix…
“mémoires vivantes” des quartiers Nord : 44300 Nantes
“Il a fallu les persuader d’aller aux archives, de
prendre des notes et de retranscrire leurs
souvenirs. Pour beaucoup, ce fut une décou- tion de tous les Nantais, avec cette jolie
verte. Chacun s’est enrichi des compétences conclusion de Francis Peslerbe, comme une
de l’autre pour réaliser ces livres qui sont profession de foi : “Il m’est indispensable de
vraiment un travail collectif”. savoir où je vis.”
Complémentaires et nullement concurrentes Jacques Chanéac
“même s’il y a entre nous une vraie émula-
tion”, ces structures de quartier assument * La plupart des ouvrages cités sont dispo-
pleinement un travail de mémoire à destina- nibles dans les librairies nantaises

Une mission d’animation


… comme à Doulon.
aux archives municipales
Afin de répondre au regain leur proposer une méthode
d’intérêt des Nantais pour de travail, de les guider dans
l’histoire de leur quartier, leurs recherches, de jouer un
textes et ses phrases. Il y a toujours eu une un poste spécifique d’animation rôle de coordination et de
exigence de rigueur scientifique.” Soucieux de et de médiation a été créé dans soutien quand c’est nécessaire.”
maintenir la flamme de l’association, après le le cadre du service des archives La réalisation d’une exposition
recul pris par Alain Croix, Noël Guillet concocte, municipales : “Le premier volet et d’une plaquette sur le quartier
avec six autres passionnés, un ouvrage, de mon action est d’accueillir, du Vieux Malakoff a été l’une
“De l’indépendance à l’annexion, cent ans de d’orienter et de conseiller les
des premières concrétisations
personnes dans leurs
vie municipale”, dont la sortie, en 2000, est de ce travail commun. “Il est
démarches, précise Nathalie
unanimement saluée par les spécialistes. Barré, titulaire d’une maîtrise
important de désacraliser les
d’histoire, à qui a été confiée archives municipales dans
cette mission. Le deuxième l’esprit du public, conclut
“Il m’est concerne le terrain où, en liaison la directrice, Véronique Guitton.
avec les équipes de quartier, C’est un lieu riche de ressources
indispensable nous allons au devant des où tous les habitants
peuvent venir à la rencontre
de savoir habitants pour les aider dans
leurs projets. Nous essayons de de leur passé.”
où je vis”.
Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 25
MPNtes Pass 29/QUARTiers 29/10/2002 13:25 Page 26

quartiers
l’actualité de la vie quotidienne
Nantes Nord ▼
Au restaurant associatif,
la cuisine familiale d’Olga
A
u 19, rue Santos-Dumont, le restau- cipalité une salle plus
rant associatif ouvre ses portes accueillante et plus
chaque midi aux personnes âgées conviviale. En 1993,
et à quiconque veut se restaurer. Elles sont six le restaurant s’ins-
à faire tourner la boutique, du lundi au ven- tallait au 19, rue
dredi. Elles, se sont six femmes bénévoles du Santos-Dumont,
comité de d’animation de la Petite-Sensive. dans des locaux
“Nous servons en moyenne une quarantaine neufs. Il fut inauguré
de repas chaque midi, et les jours d’affluence en présence du
comme le jeudi, nous dépassons les soixante- Président de la
dix couverts”, explique Olga Chalon. Il y a bien République,
sûr les habitués, pour l’essentiel des per- François Mitterrand,
sonnes âgées, mais aussi des ouvriers qui tra- qui ne manqua pas
vaillent sur le quartier. En prime d’un accueil de faire forte
chaleureux, ils trouvent ici une bonne table. sensation sur ses
“Je fais ici la cuisine que j’ai toujours faite”, L’accueil chaleureux d’Olga Chalon et de son équipe bénévole. hôtesses. “Pas habi-
poursuit Olga qui à 80 ans, ne ménage pas tuée à côtoyer les
ses efforts pour satisfaire ses convives. restaurant social de Santos-Dumont com- grands de ce monde, je fus en effet très
C’est au hasard des rencontres que le res- mençait de s’écrire. Et de fil en aiguille, les impressionnée”, se souvient Olga avec
taurant est né. “Dans les années 1970, le demi-pensionnaires se sont fait plus nom- encore beaucoup d’émotion dans la voix.
comité d’animation de la Petite-Sensive pro- breux. “Au départ nous accueillions essen-
posait déjà des activités aux enfants et aux tiellement les personnes âgées seules”. Le
anciens du quartier. Nous avons eu connais- restaurant dressait alors ses tables dans les ● Restaurant associatif Santos-Dumont,
sance d’un monsieur assez âgé qui venait caves d’un immeuble de la rue du Honduras. 19, rue Santos-Dumont. Ouvert le midi,
d’être veuf”. Pour lui venir en aide, l’idée de Après quelques années, Olga Chalon prit du lundi au vendredi. Tél. : 02 40 59 63 21.
lui préparer des repas a germé. L’histoire du son bâton de pèlerin pour obtenir de la muni- Tarifs : + de 60 ans, 4,15 e ; autres, 6,40 e.
Manufacture ▼

Le Ô, un nouveau lieu d’exposition


“Votre salon” a été le premier exercice
imposé à une trentaine de plasticiens, qui
ont proposé tableaux, photos, meubles,
vidéos et installations.
Non subventionné, le Ô soutient les créa-
teurs d’une façon originale : “Comme ils ont
besoin de books, on leur propose de faire le
travail en échange d’une œuvre”, laquelle est
remise en vente dans le cadre d’une tom-
bola. Outre “Visites à domicile”, des mani-
festations ponctuelles - expos personnelles,
soirées vidéo, dîners-performances - sont
d’ores et déjà prévues.

● Jusqu’au 24 novembre, Hideki Iinuma


et Alex Guillet.
Du 16 décembre 2002 au 10 janvier 2003,
Hermine Penhoat et Sarah Grousset. “Visites à domicile”, deuxième pièce :
“Votre chambre”.

L
e 13 septembre 2002, l’association espace de 180 m2 présente de l’art contem-
Drôle D’Organe a inauguré un lieu porain et du design. Pour débuter, quatre Le Ô, 37, rue de Coulmiers - 44000 Nantes.
d’exposition rue de Coulmiers, à proxi- expositions vont se succéder, sous le titre Tél. 02 51 12 46 20.
mité de l’ancienne Manufacture des Tabacs. générique “Visites à domiciles”, chacune Internet : www.droledorgane.com
Baptisé le Ô (lettre extraite de “drôle”), cet ayant pour thème une pièce d’habitation. Du mardi au samedi, de 14 h à 19 h.

26 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/QUARTiers 29/10/2002 13:25 Page 27

quartiers
Malakoff/Saint-Donatien ▼
La musique symphonique
au collège Georges-de-La-Tour
L ’ orchestre national apprécier dans la continuité
des Pays de la Loire de leur cours d’éducation
(ONPL) a convié une musicale ce rapport privilégié
vingtaine d’élèves du collège avec l’orchestre”, explique
Georges-de-La-Tour à un fabu- Marie-Pierre Marat, profes-
leux voyage : quatre ans d’im- seur d’éducation musicale.
mersion dans l’univers du La fin de l’année scolaire
grand orchestre pour décou- s’est soldée par la création
vrir ses métiers, sa musique, d’un conte musical, écrit et
ses coulisses ... Pour soutenir travaillé avec le professeur
le projet, sept musiciens de de français.
l’orchestre se sont portés L’année de 5e sera, quant à
volontaires pour parrainer une elle, dédiée à la découverte
classe de 6e qu’ils se sont des métiers de la musique,
engagés à suivre jusqu’à la fin du luthier au facteur de
de la 3e. L’aventure a com- piano, du musicien au tech-
mencé l’an passé. Pendant nicien du son ou de la lumière
cette première année, à raison Une découverte de la musique et des instruments. et à la pratique instrumen-
d’un rendez-vous hebdoma- tale. Une première sortie à
daire en période scolaire, les jeunes se sont de travail de l’orchestre, participé à des répé- la galerie sonore d’Angers les a déjà mis en
familiarisés avec l’orchestre et ses musiciens. titions, assisté à des concerts de l’ONPL. situation de pratique sur des percussions.
Ils ont découvert la Cité des congrès, le lieu “Les élèves de cette classe de 6e ont pu
Malakoff ▼

Promenades à la carte
ne carte proposant patrimoine industriel sont

U deux circuits de pro-


menade de 5,5 kilo-
mètres chacun, au départ de
signalés et font l’ob-
jet d’une notice expli-
cative. On y découvre
E N B R E F
Malakoff, en direction des par exemple que l’on ▼ Nantes nord :
quartiers de la Manufacture peut passer sous les rencontre autour des
et de Toutes-Aides, vient de voies ferrées et les axes animaux de compagnie
paraître. routiers pour aller de
Quelle place pour l’animal ? Quelle race
La première balade passe Malakoff au Grand-
par la prairie de Mauves, le Blottereau. de chien choisir? Comment l’élever ?
Grand-Blottereau, Toutes- Réalisé en collaboration C’est autour de toutes ces questions,
Aides, la station de tram- avec le service des qu’un rallye est organisé sur le quartier
way Bellier ; la seconde espaces verts de la Ville, Bout des Pavés-Chêne des Anglais.
prend la direction du ce plan est disponible à la À travers différentes étapes, les participants
Lieu Unique, longe le mairie annexe de Malakoff, pourront évaluer leurs connaissances sur
canal Saint-Félix, se à l’agence Angleterre de les aspects réglementaires, civiques,
faufile sous le pont en Nantes-Habitat, au Jardin mais aussi sur le bien-être de l’animal,
direction de la des Plantes, à l’Office de tou- ses modes de communication...
Duchesse-Anne, risme, à Nantes-Renaissance, Sur place, l’association “Animal
avant de bifurquer au CNAM, à la Manufacture, et Compagnie” alimentera les échanges
vers le Jardin des Plantes, ainsi qu’à la Ligue de protection
et donnera de bons conseils.
la Manufacture, retour vers Malakoff par le des oiseaux (LPO), qui propose
chemin du Pont-de-l’Arche. des balades accompagnées
● Samedi 16 Novembre de 9 h à 13 h
Pour chacun de ces itinéraires, les espaces dans le marais de Malakoff.
au CSC Bout des Pavés/Chêne des Anglais.
verts, les sites architecturaux, la faune et le

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 27
MPNtes Pass 29/QUARTiers 29/10/2002 13:25 Page 28

quartiers
l’actualité de la vie quotidienne
Chantenay ▼
Extension de l’école E N B R E F

Alphonse-Braud ▼ Butte Sainte-Anne :


un atelier d’écriture
Pour le plaisir “de jouer avec les mots,

L ’ école primaire
Alphonse- avec leur rythme, leur résonance et leur sens,
Braud, sur la pour les dérouler sur le papier et se les rouler
butte Sainte-Anne, a sous la langue”... l’association de la Butte
connu ces dernières Sainte-Anne et l’Écume des jours proposent
années un regain de tous les mardis (hors vacances scolaires)
fréquentation lié au un atelier de lecture et d’écriture au fond
rajeunissement de la de la cour de l’ancienne école des filles,
population dans ce 10, place des Garennes. Séance enfants
quartier de Nantes. de 17 h 30 à 19 h, séance adultes
L’évolution des effec- de 20 h à 22 h.
tifs scolaires avait déjà ● Renseignements au 02 40 46 79 11.
amené la Ville, voici
quelques années, à
▼ Classe lecture
installer un bâtiment
à l’école de la Contrie
préfabriqué pour Un regain de fréquentation depuis plusieurs années.
répondre dans l’urgen- Du 18 au 30 novembre, les CM2 de l’école
ce aux besoins nouveaux. Aujourd’hui, l’effet mé en salle polyvalente. Une restructuration de la Contrie participent à une classe lecture
conjugué de l’augmentation du nombre d’en- des actuelles classes enfantines est égale- animée par le Centre de ressources
fants scolarisés et de la fréquentation accrue ment prévue pour en modifier la distribution de la Ville de Nantes, en partenariat
des enfants à l’accueil du midi, aboutit à une intérieure et créer une infirmerie. Des amé- avec l’Education nationale. Durant ces
quasi-saturation du restaurant de l’école. nagements extérieurs permettront de pré- quinze jours, les enfants vont se consacrer,
Décision a été prise par le conseil municipal server la sécurité des enfants et de séparer avec l’aide de leurs parents à un travail
d’agrandir et de réorganiser les bâtiments. l’accès livraison de la cour de récréation. intensif de lecture et d’écriture donnant lieu,
L’extension abritera le pôle “maternelle” et le Les travaux dureront environ douze mois à au printemps prochain, à l’édition d’un livret
restaurant scolaire destiné à l’ensemble des compter d’avril 2003. Coût de l’opération : diffusé autour de l’école. Ce document,
écoliers. L’ancien restaurant sera transfor- 1 025 000 b. conçu à la manière d’un puzzle, réunira
des morceaux choisis de la vie du quartier
racontée par les enfants.

La mairie va être rénovée ▼ Les Ponts Beaulieu :


un Cyber Espace
au centre socioculturel
Espace informatique public, le Cyber Espace
met à disposition une douzaine d’ordinateurs
en accès libre pour différents usages :
internet, bureautique, jeux, images...
Il propose également des formations
en bureautique (Excel, Word), en
multimédia (internet, traitement de
texte, retouche d’image...).
Bientôt, Ponctuellement, des stages sur
une
la création de pages Web,
maison
de service de créations artistiques autour
publics. du son et de l’image (MAO et
PAO) seront organisés.
a mairie de Chantenay va devenir une Département disséminés dans le quartier.

L véritable “Maison de services publics”.


La Ville a décidé de restructurer l’im-
meuble principal et les bâtiments adjacents,
L’objectif est de faciliter les démarches des
usagers, d’améliorer la proximité des ser-
vices publics, d’offrir un accueil polyvalent
● Centre socioculturel
Les Ponts,
14, rue Michel-
Rocher.
qui abritaient jusqu’alors les sapeurs pom- avec des permanences institutionnelles mais Tél. : 02 40 48 61 01.
piers, pour regrouper sur un même site la aussi sanitaires et sociales à destination des Tarif : en accès
mairie annexe, les services du pôle Chante- publics en difficulté. libre, 0,5 e
nay-Chézine de la Communauté urbaine, par créneau
ainsi que les services médico-sociaux du ● Coût global pour la Ville : 1,56 Me. de deux heures.
28 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/QUARTiers 29/10/2002 13:25 Page 29

Batignolles ▼
Répétitions publiques E N B R E F
au Studio Saint-Georges ▼ Bottière/Doulon :
rénovation de la rue
du Perray
Devenue studio de répéti- En attendant la rénovation complète
tions depuis 1992, l’église, de la rue du Perray, différée en raison des
qui témoigne avec ses programmes de construction, deux tronçons
fresques sauvegardées de seront refaits : l’un situé entre l’entrée de
l’histoire ouvrière du quar- Décathlon et les ateliers municipaux, l’autre
tier, peut accueillir une cin- entre la rue Grandjouan et la rue Plantiveau.
quantaine de spectateurs. Au programme : création de deux giratoires
Trois à quatre répétitions (à l’entrée de Décathlon et au droit
sont programmées chaque du chemin de la Barre), rénovation
trimestre. Le théâtre Graslin de l’éclairage public, de la voirie
étant actuellement en (avec couloirs cyclables), plantations
travaux, c’est la troupe de et effacement des réseaux.
l’Opéra, avec La Bohème
de Puccini, qui ouvre la
L’an passé, la résidence de Flora Théfaine.
saison. ▼ Bottière - Doulon :
● Répétitions réservées aux habitants gazon synthétique sur

P
our la quatrième année, à la demande
des associations réunies dans de Nantes-Erdre (rens. 02 51 89 79 00). la plaine de jeux Audubon
le collectif Batignolles, l’ancienne “La Bohème” de Puccini, mercredi 6
église Saint-Georges, avenue de la Gare de et samedi 9 novembre, à 15 h,
Saint-Joseph, ouvre ses portes aux habi- mardi 12 novembre à 15 h pour les scolaires
tants du quartier Nantes-Erdre, lors des répé- et maisons de retraite. “Le grand parc
titions publiques des compagnies qui y créent d’attractions” par la Théâtre des 7 lieues,
leur spectacles. mercredi 4 décembre, à 18 h 30.
Doulon - Bottière ▼

Des locaux de musique


route de Sainte-Luce Sur la plaine de jeux Jean-Jacques Audubon,
le terrain de football en gazon synthétique
Le projet consiste à a pris le relais de l’ancien terrain en stabilisé.
séparer physiquement Destiné à la pratique du football, du rugby et
ces deux entités par la autres jeux de plein air, il est principalement
création de locaux de utilisé par le club de la AEP Saint-Médard
stockage et d’un ate- de Vieux-Doulon, et mis à disposition
lier “résine” destinés des associations de football corporatif et
aux carnavaliers, et, des établissements scolaires du secteur.
d’autre part, à aména- Cet équipement dont le coût s’élève à
ger 120 m2 de locaux 762 245 b, a été financé par les fonds Sastre
musique dans la partie (bénéfices de la Coupe du monde de
associative des bâti- football) à hauteur de 365 878 b, par la Ville
ments. (268 303 b) et le Conseil général (128 064 b).
Ce nouveau lieu, dont
Rap, rock et MAO… la gestion sera confiée ▼ Nantes Erdre :
aux associations Fout un éclairage public
le contact et Vibrason ainsi qu’à l’agence près de l’embarcadère

D
epuis la fermeture de la salle privée
Le Pic et Pocs à la Bottière, les municipale Accoord, permettra la pratique Un éclairage public sera mis en place sur les
groupes de musiciens amateurs des du rap, du rock et de la Mao (musique assis- deux cheminements piétons qui desservent
quartiers Est n’ont plus de lieu de répétition. tée par ordinateur), aussi bien pour les répé- l’embarcadère de la navette fluviale de
La Ville a donc décidé d’aménager des locaux titions que pour la prise de son et la réalisa- l’Erdre - l’un à Port Boyer, l’autre du côté
spécialement adaptés à la pratique musicale tion de maquettes. des facultés. Pour éviter les rassemblements
188, route de Sainte-Luce, dans l’équipe- Démarrage des travaux début 2003, pour nocturnes à proximité, l’éclairage s’éteindra
ment actuellement occupé par l’atelier du une durée de sept mois. Coût global de l’opé- une demi-heure après le passage de la
Carnaval de Nantes et un espace d’activités ration : environ 590 000 e. dernière navette. Engagés en octobre, les
associatives. travaux devraient être achevés mi-novembre.

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 29
MP Ntes Pass 29/DOSS 29/10/2002 13:21 Page 30

dossier

Urbanisme : com
l’agglomération n
se projette dans l
L’île de Nantes, Malakoff, les rives et les qua
le bas Chantenay, le nord-est nantais... Autan
qui vont poursuivre l’œuvre de développemen
à Nantes au début des années 90. Analyse.
Dossier : Michaël Gheerbrant, photos : Stéphan Ménoret et Régis Routier.

Q
uels traits d’union y a-t-il entre tous les grands
chantiers en cours et ceux qui vont s’ouvrir, quels
sont les grands axes qui structurent le dévelop-
pement urbain de Nantes et de son aggloméra-
tion ? Il faut, pour répondre à ces questions,
comprendre comment ce port “de fond d’es-
tuaire”, premier d’Europe au XVIIIe siècle, s’est
constitué progressivement en grande ville, explique Jean-Yves Pailloux,
directeur de l’Agence d’urbanisme de l’agglomération : “On ne
comprend pas Nantes si l’on ne prend pas en compte cette dimension
fondamentale : port de fond d’estuaire, au confluent de la Loire, de la
Sèvre et de l’Erdre, premier pont permettant le franchissement du
fleuve, ville qui inventa les transports publics, Nantes s’est longtemps
définie comme carrefour, lieu d’échange avant de se penser
comme lieu de vie. Ville
construite sur un site
difficile, sillonné de
voies d’eau, parsemé
Bâtir
de zones humides, elle l’agglomération
se développe “en
doigts de gants” sur les nantaise
lignes de crête enca-
drant les vallées
du XXI siècle. e

humides de ces cours


d’eau, celles qu’empruntent, pour les mêmes raisons, les grandes voies
de communication : route de Rennes, de Vannes, de Clisson, d’Angers.
Elle est peu dense. Tout cela explique qu’ici, la question des dépla-
cements ait de tout temps revêtu une importance fondamentale : il
fallait aménager les voies d’eau pour faciliter la navigation, il fallait amé-
nager des routes pour favoriser les échanges, pour relier la périphé-
rie au centre. Plus près de nous, vous remarquerez que vingt ans avant
la naissance de la Communauté urbaine, ce sont les déplacements qui
ont structuré l’intercommunalité, avec la naissance des syndicats

30 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MP Ntes Pass 29/DOSS 29/10/2002 13:21 Page 31

mment
1960
360 000 habitants
5 000 hectares
urbanisés

nantaise
l’avenir 1975
460 000 habitants
9 000 hectares
urbanisés
uais de la Loire,
ant de grands chantiers
ent urbain entamée 2002
555 000 habitants
16 000 hectares
urbanisés

■ Espace urbanisé
■ Espace non urbanisé

L’espace urbanisé a triplé depuis 1960 et la population


a augmenté de moitié (Document AURAN).

intercommunaux de la voirie et des transports publics. Il était plus


facile de dégager du consensus sur ce thème que sur l’habitat, par
exemple !”

Bocage et tache d’huile


À l’apogée de son destin portuaire, il s’est, certes, trouvé de grands
maires, de grands architectes - Mellier, Graslin, Crucy, Ceineray - pour
donner à Nantes un vrai plan d’urbanisme, une lisibilité urbaine dont
la ville porte encore le témoignage. Mais ils furent l’exception. C’est
beaucoup plus la promotion privée, l’initiative individuelle qui ont
modelé la ville : en témoigne encore la proportion tout à fait surpre-
nante de voies privées existant dans la ville. Une vision bocagère du
paysage urbain, propice à toutes les ségrégations : chacun chez
soi !
Passée la période de reconstruction liée aux terribles bombarde-
ment qu’a connus Nantes, “les Trente Glorieuses” sont venues, avec
leur vision hygiéniste et technocratique du développement urbain.
Comme dans ce tissu urbain très lâche il y avait de l’espace, lorsqu’on
entreprit de démolir les quartiers insalubres du centre-ville, ce fut pour
reloger leur population en périphérie. Soit dans les parcs d’anciens
châteaux - Dervallières, Bellevue -, soit sur des terrains inondables rem-
blayés - Malakoff, Beaulieu -, on bâtit ces “grands ensembles” que l’on
n’appelait pas encore “cités d’habitat social” et moins encore
quartiers. C’était l’époque où l’on prévoyait à Nantes une population
de 750 000 habitants en 2010, où de grandes voies pénétrantes

Suite p. 32

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 31
MP Ntes Pass 29/DOSS 29/10/2002 13:22 Page 32

dossier

Cinq grands

étaient supposées irriguer la ville, laquelle était traversée par
des autoroutes urbaines (le long de l’Erdre, notamment)
censées canaliser la circulation de transit... Mais les “Trente
Glorieuses” eurent une fin.
Entre le début des années soixante-dix et le celui des années
quatre-vingt, Nantes perd des habitants, les communes de la
périphérie en gagnent. Dans les années quatre-vingt, la popu-
lation nantaise reprend timidement sa croissance, celle de la
de développ
proche périphérie la poursuit, celle de la “deuxième cou-
ronne” l’amplifie. L’espace urbanisé autour de Nantes s’étend
en tache d’huile. Mais si l’on habite de plus en plus loin d’un “L’agglomération nantaise a
centre-ville de moins en moins attractif, on y vient toujours pour l’opportunité historique de poursuivre
travailler. Moins d’habitants, mais plus de voitures ! son développement, en profitant de
Inverser la logique sa dynamique économique et sociale
Il faut attendre la dernière décennie du siècle pour voir la actuelle, tout en luttant contre toutes
tendance s’inverser, s’agissant du nombre d’habitants comme les formes de ségrégation, qu’elles
du nombre de logements construits : Nantes progresse plus
que la périphérie. soient sociales ou spatiales.” Tel est
Les grands chantiers des années 90 ont visé à décloisonner le cap fixé par Jean-Marc Ayrault.
la ville, grâce en particulier au tramway, à requalifier le centre- Cinq grands axes pour y parvenir.
ville (cours des Cinquante-Otages, place Bretagne, île
Feydeau), à réhabiliter les quartiers anciens en déshérence
(Madeleine Champs-de-Mars), avec une volonté affirmée de
mixité urbaine autant que sociale, de reprendre l’initiative ● Reconstruire la ville sur elle-même. C’est ce
dans les quartiers d’habitat social, de les relier au centre-ville qui a été entrepris dans le quartier de la Madeleine et qui semble en
grâce au tram, d’y implanter des équipements, d’y faire venir bonne voie. C’est également ce qui caractérisera le projet du bas
des entreprises, comme aux Dervallières, à Bellevue, à Nantes- Chantenay en cours de constitution et qui comportera plusieurs
Nord, de les désenclaver, comme aux Dervallières, au Breil- volets. Comme le dit l’adjoint à l’urbanisme Jean-Marie Pousseur, dans
Malville. On voit se dessiner à travers ces exemples quelques- un grand mouvement d’enthousiasme : “Le site du bas Chantenay,
uns des grands axes du développement de la ville de Nantes entre l’île de Nantes et l’estuaire, entre le sillon de Bretagne et
dans la décennie qui nous précède. Tous devront se retrou- Trentemoult, est trop beau pour qu’on ne lui consacre pas un grand
ver dans les grands projets qui vont marquer l’agglomération projet urbain !” Sur la partie haute, il s’agira d’une réhabilitation des
nantaise dans son ensemble durant les dix années à venir, et équipements et de l’habitat : avec les projet concernant l’ancienne
au-delà. école des Garennes ou le musée Jules-Verne et la mise en œuvre d’une
opération programmée d’amélioration de l’habitat. Sur la

Le bas Chantenay, un projet en cours d’élaboration dans un site exceptionnel. Le confluent Loire-Sèvre, une urbanisa tion

32 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MP Ntes Pass 29/DOSS 29/10/2002 13:22 Page 33

ds axes De nouveaux outils réglementaires


pour maîtriser le développement urbain

ppement Le cadre réglementaire régissant le développement du territoire


a fortement évolué au cours des dernières années, en
particulier grâce à la loi Solidarité et renouvellement urbain
du 13 décembre 2000. La caractéristique majeure de ces textes
est la recherche d’une large cohérence territoriale s’imposant
aux documents d’urbanisme locaux sur un vaste périmètre et
partie basse, l’opération visera à la reconquête urbaine et à la requa- permettant donc leur articulation. C’est la fin d’un système
lification des friches industrielles. Une étude, conduite par la ville de de juxtaposition où chaque collectivité aménageait
Nantes et cofinancée par la Communauté urbaine et les fonds euro- son territoire en fonction de ses objectifs immédiats.
péens (FEDER), devrait rendre prochainement ses conclusions.
● Le schéma de cohérence territoriale (SCOT). Il couvre le
périmètre de la métropole Nantes-Saint-Nazaire. Son objectif
● Maîtriser les urbanisations nouvelles. “Il est est de mettre en cohérence les politiques sectorielles
toujours plus facile, pour un promoteur, d’urbaniser des terres agricoles d’urbanisme, d’habitat, de déplacements, d’équipements
délaissées que de réhabiliter des centres anciens”, explique Michel- commerciaux, d’environnement. Il est élaboré par un syndicat
François Busnel, directeur du Développement urbain à la Communauté mixte regroupant les élus des communes ou des établissements
urbaine. Si les élus veulent mettre un terme à l’expansion en tache intercommunaux le constituant, sur la base d’un plan
d’huile de l’aire urbaine de Nantes, qui coûte très cher à la collecti- d’aménagement et de développement durable (PADD).
vité, ils doivent être très attentifs à cette question. D’autant qu’à ● Le schéma de secteur. Il doit permettre à la Communauté
Nantes et dans les zones urbaines situées à l’intérieur du boulevard péri- urbaine de traduire à son échelle les orientations prévues
phérique, il existe des opportunités d’urbanisation qui ne remettent pas au SCOT, sur la base, là encore, d’un PADD.
en cause la qualité du paysage urbain.” C’est le cas, par exemple, du ● Les plans locaux d’urbanisme. Élaborés par la Communauté
site du confluent Loire-Sèvre, du quartier de l’Éraudière, de la future urbaine, ils se substituent aux plans d’occupation des sols
ZAC Bottière-Chesnaie (1). Et c’est le cas, bien sûr, de l’ île de Nantes, (POS) et aux plans d’aménagements de zones (PAZ) des
exceptionnelle opportunité d’urbanisation nouvelle et de recons- vingt-quatre communes de l’agglomération. Ils sont élaborés
sur la base des objectifs propre à chaque commune, pris en
truction du centre de l’agglomération sur lui-même.
compte dans le cadre d’un PADD communal, en cohérence
avec le schéma de secteur et avec le PADD de l’agglomération.
● Associer mixité sociale et mixité urbaine. Un processus qui demandera environ deux ans. Pour ne
C’est un beau défi à relever, puisqu’il s’agit rien moins que de prendre pas bloquer la mise en œuvre de grands projets qui auraient
le contre-pied à la fois d’une vieille tradition bocagère et du modèle demandé une révision du POS, une procédure de révision
de la “ZUP” héritée des années soixante-dix, dont Beaulieu offre un d’urgence a été prévue par la loi. Elle est soumise
exemple typique. Ce sera l’un des axes majeurs qui vont structurer le à concertation.
projet île de Nantes. De quoi s’agira-t-il ? De maintenir de l’activité éco-

Suite p. 34

isa tion qui ne remet pas en cause la qualité du site. La pointe Beaulieu. La fin d’une urbanisation commencée dans les années 70.

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 33
MP Ntes Pass 29/DOSS 29/10/2002 13:22 Page 34

dossier

Malakoff. Un grand projet à la hauteur des enjeux.

nomique - y compris de production -, et de veiller à la plus grande


diversité de l’offre de logement. De la copropriété, du logement loca-


tif social et surtout, dans un contexte qui se caractérise à Nantes par
une très forte augmentation du foncier, des logements intermédiaires,
accessibles aux jeunes ménages avec enfants, au risque, dans le cas
contraire, de voir ceux-ci partir à 25 km du centre-ville, sans en avoir
nécessairement fait le choix. De même, à ceux qui gardent en tête l’illu-
sion de la “ville à l’américaine”, pourquoi ne pas offrir l’alternative du
logement individuel de ville, comme on a su le faire voici quelques
décennies ? Voir le Grand-Clos ou la cité HLM du Bois-Hercé.

● Désenclaver les quartiers d’habitat social.


C’est l’un des objectif majeurs du projet Malakoff, rendu possible grâce
à une importante aide de l’État, compte tenu de la complexité d’un site
coincé entre la Loire et une voie de grande circulation, au sud, et un
vaste réseau de voies SNCF, au nord. Mais c’est aussi l’objectif en par-
tie atteint (2) que s’est donné la ville en intervenant aux Dervallières :
Le boulevard des Pas-Enchantés. Un exemple
accès facilités depuis le boulevard Jean-Ingres comme depuis le
de retraitement d’une ancienne pénétrante.
boulevard du Massacre. C’est encore celui qui sera poursuivi au
Clos-Toreau, selon des modalités qui restent à définir, à l’occasion du
chantier du tram-bus. vard des Pas-Enchantés, à Saint-Sébastien, celui prochain de la
place Sarrail, à Rezé ou celui prévu du pont de la Rotonde, face au
● Maîtriser la politique des déplacements. château. “Dans l’île de Nantes, ajoute François de Rugy, adjoint au Plan
Dès 1992, avant l’institution réglementaire des plans de déplace- de déplacement, on se déplace, à l’heure actuelle, à 80% en voiture.
ment urbain, l’agglomération nantaise s’était dotée d’un plan prévoyant Notre objectif est de faire baisser ce chiffre de moitié. Le projet, qui
l’extension du réseau des transports publics, le retraitement des devra satisfaire aux exigences du développement durable, prévoit la
pénétrantes en boulevards urbains, la promotion et la sécurisation des création d’une ligne de transports publics en site propre d’est en
déplacements piétonniers ou de l’usage du vélo en ville, la sécurisa- ouest et devra également faire une large place aux déplacements
tion des carrefours, la rationalisation des déplacements inter-quartiers, dits “doux”, piétons et vélos”.
la construction de nouveaux ponts urbains sur la Loire. Les décisions Dans ce territoire historiquement lié aux ponts et au transit nord-
en matière de déplacement ont un impact immédiat sur la forme sud, c’est une petite révolution !
urbaine. La mise en valeur de l’île Feydeau, du quai de Versailles, en
portent témoignage, de même le retraitement en cours du boule- (1) et (2) Voir Nantes Passion N° 128

34 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/ SORTIR 29/10/2002 13:24 Page 36

sortir
l’actualité de la vie culturelle

Tissé Métisse fête son


Le 7 décembre,
Tissé Métisse investira
la Cité des congrès
pour sa 10e édition.
Une manière
chaleureuse et festive
de faire connaître
les actions entreprises
au quotidien par les
associations de la ville.

É V É N E M E N T ▼

n nom mi-lin, mi-coton, entre tra-

U dition et exotisme, mais décliné


au féminin. Un nom qui prône
tissage et métissage comme une
évidence culturelle et affective. Depuis dix
ans, Tissé Métisse insuffle l’énergie asso-
ciative de la ville dans les murs de la Cité des
congrès pour un festival de musiques, de
couleurs et d’intégration. “Nous avons voulu
créer une manifestation positive, explique
Jean-Bernard Desmonds de l’Acener
(Association des comités d’entreprise de
Nantes et sa région, créée à l’initiative de
UL-CFDT, qui regroupe environ 200 CE, soit
150 000 salariés et ayants droit). Il s’agis-
sait, et il s’agit toujours, de montrer active-
ment quelles sont les valeurs du métissage,
d’aller à la découverte de l’autre”. Petit retour
en arrière... En 1993, la mise en place des lois
Pasqua concernant notamment la remise en grand mixage d’expressions culturelles l’idée de l’exploiter dans son ensemble fait
cause de l’acquisition de la nationalité fran- contemporaines. Mais l’opération ne doit pas son chemin et s’intègre parfaitement au pro-
çaise par les enfants nés en France de se limiter aux paillettes. Tissé Métisse entend jet en gestation. Une idée prophétique
parents étrangers, mais aussi le droit à apporter un soutien actif à la lutte contre le puisque l’année suivante sera celle de la pre-
l’hébergement des étrangers, provoque une racisme, l’exclusion, l’intolérance en général mière édition des Folles Journées... Le soir de
vive émotion. Parallèlement à ce contexte et valoriser les actions de proximité entre- la première, le public familial est au rendez-
politique, on assiste à la naissance d’un phé- prises tout au long de l’année dans les quar- vous et le parvis de la cité est noir de moby-
nomène de société : le cocooning. Charen- tiers via les associations. Un travail pas lettes. Pari réussi. La Ville accorde son sou-
taises et télévision sont à l’honneur... forcément très visible de l’extérieur, mais tien au festival, la Cité des congrès également
À Nantes, trois structures - l’ACENER, le CID primordial pour l’intégration dans la cité et la et la deuxième édition se prépare déjà. Au
(Centre interculturel de documentation) et la lutte contre la violence. chapitre des souvenirs, il y a les bons, très
FAL (Fédération des amicales laïques) - réflé- Le concept est né, mais où lui donner corps ? bons même, comme ce concert de Rachid
chissent ensemble à la création d’une mani- Taha, alors en pleine folie “1, 2, 3 soleil” avec
festation qui puisse permettre à toute Agir hors les murs Khaled et Faudel, ou la fusion sincère et
personne, quels que soient son âge et ses La Cité des congrès vient tout juste de sortir émouvante de Marc Jolivet avec le public.
goûts, de sortir de chez elle pour découvrir un de terre. Le lieu se cherche encore, mais Plus récemment, l’an dernier, “Mes souliers

36 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MPNtes Pass 29/ SORTIR 29/10/2002 13:24 Page 37

sortir

n 10 anniversaire e

Programme
Quartier des Dervallières
3e édition de la Foire
à la Parole
● samedi 23 novembre : soirée «Slam»
● dimanche 24 :
- “Parole de Marmite” (contes)
14h30 à 15h15
- «Azimut» (théâtre) 15h15 à 16h avec
la participation du “dernier spectateur”
- “Le Malin” (improvisation)
de 16h à 16h45
- “Gigi Bigot” et “Pépito Mattéo”
(spectacle de conte) - dans la salle
de spectacle de la maison de quartier
à 17h30

Cité des congrès,


samedi 7 décembre
Grande halle
● Les neuf musiciens du groupe
Lekipetrovitchy (ska festif)
● Ragga, hip-hop et enthousiasme
avec la Jam Session
● La musique africaine “world” de Bonga
Un grand ● Rock, tzigane, techno et musette

mixage pour une réinvention de l’Orient


par Dezoriental

d’expressions Salle 800


● “Attache tes oreilles, ça va décoller !”
culturelles et avec les Farfadas (rock pour enfants)
● Hocus Pocus (hip hop)
associatives. ● Sergent pépère (fanfare)
Auditorium 2000
● Cie Méli Mélo (nouveau cirque)
● Cie Kossiva “Plissé dansé” (danse)
● Sanseverino (chansons et swing
manouche)

Ailleurs...
rouges” a drainé plus de 200 personnes sur Dervallières, suggère l’idée d’une “Foire à la Les autres salles de la cité des congrès
scène et celles restées dans la salle ne sont Parole”, un temps consacré aux histoires sur seront monopolisées pour des spectacles
musicaux, de danse, projections de films
sûrement pas demeuré assises plus d’un le principe du conte africain. Les dates de
et débats autour du rôle et des actions
quart d’heure... “Tissé Métisse” coïncidant avec celles du des associations.
Y aurait-il une recette ? “Le public est com- Festival des Trois Continents, il était aussi
posé à 50 % par les comités d’entreprises. naturel qu’un partenariat s’opère. Ponctuel- Animations enfants (+ 6 ans) par la FAL 44,
de 16 h à 19 h dans la grande halle
L’autre moitié est constituée à 35 % par les lement, selon leurs possibilités, les quartiers
associations et 15 % de “tout public”. relaient aussi la manifestation, comme l’an Tarifs :
Environ 700 bénévoles interviennent : une dernier à Malakoff, aux Bourderies et au • 14 e (sur place)
personne présente sur dix est elle-même Château de Rezé. • 12 e (Fnac, Carrefour, Acener, Fal,
actrice de la manifestation”. Actrice, mais Cette année, “Tissé Métisse” a l’ambition de Cid, cartes Cezam et étudiant)
aussi consommatrice et pleinement mobilisée faire encore plus fort. Alors, bon anniver- • 6 e (demandeurs d’emploi
par l’événement. saire ! et leurs enfants, rmistes)
Mais les murs de la Cité des congrès ne sont Le billet d’entrée donne accès à tous
pas hermétiques. En 2000, Taher Mahamat, les spectacles.
l’ancien directeur de la maison de quartier des Anne Mathieu

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 37
MPNtes Pass 29/ SORTIR 29/10/2002 13:24 Page 38

sortir
l’actualité de la vie culturelle

24e Festival des 3 Continents

Ouverture au monde
en salles obscures
Infatigables découvreurs
des cinématographies
d’Afrique, d’Asie et
d’Amérique latine, Alain
et Philippe Jalladeau
proposent du 26 novembre
au 3 décembre un nouveau
cru du Festival
des 3 Continents.

D É C O U V E R T E ▼

ort de ses 24 ans, le festival des

F 3 Continents se porte bien : c’est le


plus ancien festival de découverte
en France alors que ceux, nés à
même époque, ont d’ores et déjà disparu.
Comment expliquer cette longévité ? “On a
Maggie Cheung.
Programme du 24e Festival :
tapé juste en 1979, explique Philippe
● Sélection officielle : 15 à 20 films.
Jalladeau, l’un des deux frères fondateurs. Il de partout, y compris dans un pays aussi
y avait des films venant d’Asie, d’Afrique et gros producteur que l’Inde”. Le travail de ● Maggie Cheung, de Hong-Kong
d’Amérique latine, mais qui passaient mal, production dans les pays du sud se borne de à Paris. De Tsui Hark à Anne
Fontaine en passant par Wong Kar
trop discrètement. Nous avons décidé de les plus en plus à faire des téléfilms, produits Wai, portrait de celle qui fut Miss
mettre en valeur en abordant ces cinémato- formatés de consommation, pas des films Hong-Kong en 1983, avant de
graphies comme lieux de création, comme d’auteur. “Produire au sud” aide à faire com- devenir une grande actrice dans
cultures à faire découvrir.” prendre les conditions d’accès à des sources des rôles inoubliables comme
Aujourd’hui de renommée mondiale, avec de financements européens dans le cadre ceux d’“Irma Vep” ou “In the mood
for love”.
une excellente image à l’étranger, le festival de productions nord-sud.
nantais s’exporte également en France : il y Fin novembre, l’atmosphère particulière du ● Autour du Rio de la Plata :
a un hommage aux 3 Continents en été au festival, à la fois intimiste et porteuse Argentine, pères et fil(le)s :
carte blanche à six jeunes metteurs
parc de la Villette. “Si on est un modèle pour d’ailleurs, va flotter au cœur de Nantes : 500 en scène argentins. Panorama
beaucoup de festivals, poursuit Philippe professionnels sont attendus, pas moins de uruguayen : muets ou tout récents,
Jalladeau, c’est parce qu’on a été sans com- 38 000 spectateurs sur les 8 jours (contre des films rares.
promis par rapport à la création. On ne 7 000 entrées à la première édition...), avec ● Intégrale du cinéaste kirghize
cherche pas le cinéma à la mode. On n’est une grosse affluence le week-end qui oblige Tolomouch Okeev.
pas un marché du film. La ligne artistique à refuser nombre d’entrées. ● Une histoire du cinéma marocain.
qu’on a toujours défendue a fait la pérennité Pour tous, public de fidèles et de jeunes
de notre festival nantais”. curieux de découvrir le festival, ce sera le ● Le cinéma peu connu de l’Afrique
lusophone (Guinée Bissau, Cap Vert,
Depuis trois ans, Philippe et Alain Jalladeau bonheur, au fond des salles obscures, de Mozambique, Angola).
jouent la carte du développement en organi- partir le temps d’un film en Guinée-Bissau ou
sant un séminaire-atelier “Produire au sud” au Kirghizistan, ou de glisser dans une même * Cinémas Katorza, Gaumont,
Cinématographe. Lieu d’accueil
destiné à de jeunes producteurs qui veulent soirée d’un village du Kérala aux rues du du public et des professionnels :
se lancer, avec des réalisateurs, dans des Caire ou de Taïpei. Cosmopolis. www.3continents.com
fictions. “Le cinéma de création est menacé Noèle B.

38 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MP Nts Pass 29/ AGENDA 29/10/2002 13:23 Page 39

sortir agenda
L’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 novembre au 10 décembre 2002

Stradivaria Passions baroques


musique classique “La Française” - 1er ordre,
“L’Espagnole” - 2e ordre
de Couperin ; “Sonnerie
avec Amarillis
Les trois musiciennes
d’Amarillis - Héloïse Gaillard,
de Sainte-Geneviève-du-Mont flûtes et hautbois, Violaine
à Paris” de Marin Marais, Cochard, clavecin, et Ophélie
“La Bohème” de Puccini “Sonate en trio” inédite, Gaillard, violoncelle - et leurs
extraite du patrimoine invités, Salomé Haller, soprano,
Le chef d’œuvre de Puccini,
espagnol. Un concert de l’ARC. Cyril Auvity, ténor, Amandine
son opéra le plus poétique,
Conférence introductive Beyer, violon, déclinent les
pour la saison de l’Opéra
de Philippe Le Corf 18 h 30 délices et les tourments
de Nantes, réduite à cause
centre musical de la Balinière. d’une musique superbe
des travaux du Théâtre
Graslin : les tranches de vie ● Vendredi 6 décembre pour un voyage au cœur
20 h 30 église Saint-André du 17e siècle. Amarillis
de quatre jeunes artistes,
à Rezé. a enregistré cinq disques
maîtres dans l’art de
sous le label Ambroisie.
la débrouille, entourés de Les amis de l’orgue
la sentimentale et fragile Mimi ● Mercredi 4 décembre
Michel Dubois, orgue 20 h 30 Espace 44.
et de l’insouciante et frivole de chœur, Josick Allot,
Musette. Stage de formation
bombarde 17 novembre
La mise en scène est signée
Cathédrale. Chœur Anne au chant grégorien
Philippe Godefroid et
de Bretagne, direction C’est le 14e stage court
Jean-Jacques Cubaynes
Bruno Colin, Olivier Chaplais, organisé par l’association
qui ont imaginé, pour cette nouvelle production, une esthétique
titulaire de Sainte-Thérèse grégorienne de Nantes qui veut
inspirée des mouvements dadaïste et surréaliste. La baguette
1er décembre basilique faire partager son intérêt en
revient au chef d’orchestre britannique Robin Stapleton qui fait
Saint-Nicolas. Félix Moreau faveur de cette forme chorale,
ainsi ses débuts en France pour diriger l’ONPL. Distribution :
et Marie-Thérèse Jehan, référence de la musique sacrée
François Soulet, Elena Voznesenskaia, Josep Miquel Ribot,
titulaire et co-titulaire en Occident. Pour tous niveaux,
Jean-Sébastien Bou, Chantal Perraud, Laura Alvaro,
de l’orgue de la Cathédrale, notamment pour les chanteurs
Christian Davesnes (voir aussi Conférences).
concert organisé par de chorales, soucieux d’en
● Mercredi 27, vendredi 29 novembre 20 h, dimanche l’Association Hymnal, découvrir la valeur musicale
1er décembre 14 h 30 Cité des Congrès salle 2000. 8 décembre Cathédrale. et liturgique. Le stage est
● Concerts le dimanche encadré par des personnalités
à 16 h. marquantes du renouveau
grégorien à l’abbaye de
Musique de chambre Ensemble vocal “La Philhar” Solesmes. Renseignements :
Deux jeunes Russes : Vadim de Nantes “Musiques en capitales” est 02 40 50 23 66. www.gregorien-
Repin, l’un des violonistes et Stradivaria le premier concert de la saison nantes.com
virtuoses les plus doués de sa Cantates et Motets de l’orchestre d’harmonie. ● Samedi 23 et dimanche
génération, Boris Berezovsky, de J.-S. Bach. ● Dimanche 24 novembre 24 novembre rue du Fort
dans la lignée des grands ● Lundi 18 novembre 21 h 16 h 30 auditorium (Beaujoire) locaux des sœurs
pianistes russes. Programme église Sainte-Croix. du Conservatoire. Franciscaines de Marie.
Schumann, Prokofiev,
Schubert. Un concert du CMC. L’Heure musicale
● Mercredi 4 décembre du jeudi
20 h 30 Cité des Congrès. Concerts proposés par Pierre Henry
Baroque
le Conservatoire de Nantes
et l’Université permanente.
et “Dracula”
latino-américain Ensemble vocal et Un mythe aux dents
Cette musique est née après instrumental Louis Berger, longues et un pionnier
1492 de la rencontre musique baroque d’Amérique de la musique
de deux mondes : celui des Latine, direction Ricardo concrète.
conquistadors avec dans leur Massum 14 novembre. Un film sonore pour
sillage, franciscains et jésuites, “Une flûte invisible...” battements d’ailes de
qui importèrent la musique Hommage à Victor Hugo, chauve-souris, mélange
de leur époque, le baroque, chant, flûte et piano, œuvres
et celui des Indiens. L’ARC
de sons électroniques,
de Saint-Saëns, Bizet, Roussel,
de Rezé et le centre musical Debussy, 21 novembre.
d’échos wagnériens
de la Balinière participent Formule duo, piano à 4 et de poésie. L’élève de
à ce second mois national mains “Le sacre du Printemps” Messiaen, compagnon
du baroque latino-américain. de Stravinsky, “Parade” de de Pierre Schaeffer,
Ensemble Louis Berger à la Satie par Sophie Arsenian formidable explorateur
très riche palette instrumentale et Philippe Alaire 28 novembre. et peintre de paysages sonores, invite avec
avec l’Ensemble vocal de “Quatuor pour la fin “Dracula” à une nouvelle expérience fantastique,
Nantes de Paul Colléaux. du temps” de Messiaen une création où “la musique troue le ciel”.
(voir aussi l’Heure musicale). 5 décembre. Un événement en collaboration avec le CREA.
● Dimanche 10 novembre ● À 18 h 30
17 h 30 église Saint-Paul à Rezé. Auditorium du Conservatoire. ● Vendredi 6 décembre 20 h 30 Espace 44.

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 39
MP Nts Pass 29/ AGENDA 29/10/2002 13:23 Page 40

sortir agenda
L’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 novembre au 10 décembre 2002

Robert Trio “La tendresse” le à la Trocardière, c’était en 1995.

concerts tromboniste joue une musique


imagée, sensuelle et généreuse
vendredi 29. Drew Gress
Il revient avec “Boucan d’enfer”
et une envie créatrice retrouvée
samedi 7.
Quartet compte parmi les ● A 20 h 30
plus populaire au Japon, un
musiciens les plus importants Hall de la Trocardière.
événement en France lundi 18.
de la planète jazz américaine
Horace Andy l’une des plus ... avec une nouvelle
jeudi 5 décembre. Iva Bittova
belles voix de la musique Nuit du Blues
& Cikori + VRM la violoniste
jamaïcaine + Winston et chanteuse tchèque Nuit blanche pour des notes
Mc Anuff un autre Jamaïcain, avec trois autres musiciens noires, du chant de coton
artiste dans la plus pure du groupe Cikori nous apporte aux champs de béton... Kenny
tradition roots mardi 19. une musique d’auteur intégrant Neal, fils du louisianais Raful
Lo’Jo Triban les Angevins différentes sources (jazz, world, Neal, joue avec ses frères :
présentent leur 5e album classique...) samedi 7. un maître du blues actuel.
qui ébauche les contours
● Concerts à 21 h. “Chicago Blues Festival” Will
d’une world music cultivée aux Crosby, James Armstrong,
confins du Sahara + Orange Les concerts Sandra Hall, Kenny Wayne.
Blossom une synthèse de l’ARC... Ike Turner, retour sur scène
des rencontres égyptiennes, Jean-Louis Aubert jeudi 14 du mari de Tina, une légende
africaines, et bulgares du novembre. Indochine mardi 19. vivante avec dix musiciens
groupe, accompagnée d’une Kelly Joe Phelps, blues mardi The Kings of Rythm.
nouvelle voix : Leïla jeudi 21. 3 décembre (Théâtre de Rezé). ● Vendredi 22 novembre
Amon Tobin + Tarwater Renaud Son dernier concert 20 h 30 Hall de la Trocardière.
Mathieu Boogaerts.
musique électro mardi 26.
Watts ! le Festival des 3
La Bouche d’Air Continents reprend le principe
John Trudell country blues inauguré l’année dernière
et cri de révolte par un digne
héritier des guerriers Sioux
avec Melvin van Peebles : une Orient Extrême
affiche inédite fondée sur la
qui a lutté en faveur des droits rencontre de musiciens. Les au Lieu Unique
des Amérindiens mardi 12 noms ne sont pas connus, mais ■ “Médée” d’après Euripide par
novembre. Silvain Vanot l’Uruguay devrait être de la la Cie Ku Na’uka. La troupe
chansons “aux airs de vieux partie samedi 30 de 22 h à 4 h. japonaise choisit d’interpréter les
pull qu’on enfile le dimanche Popa Chubby blues, un pur grands classiques orientaux ou
pour traîner” mercredi 13. produit des rues de New-York occidentaux tout en s’inspirant
Lila Downs entre les légendes mardi 3 décembre. Ska-P des arts traditionnels japonais
précolombiennes et des Madrilènes + Superbus combinés aux technologies
les rudes réalités du Mexique vendredi 6 concert à La actuelles. Satoshi Miyagi, le
d’aujourd’hui mardi 19. Trocardière à Rezé. The Black metteur en scène, situe l’action
Enzo Enzo, nouvelles Heart Procession + The en 1926 dans une maison de thé
chansons, tendresse et poésie Electric Fresco soirée folk- japonaise, et Médée, fille du roi
mercredi 20. Les Escrocs rock mardi 10. de Colchide est Coréenne... Une
spécialistes de la chronique ● Concerts à 20 h 30. transposition remarquable qui a
sociale et poly-instrumentistes tout pour surprendre (traduction
mardi 26. Mathieu Boogaerts Jazz au Pannonica simultanée) du mercredi
un univers hors-normes et Orchestre national de jazz 20 novembre au samedi 23
d’innocentes vérités fredonnés direction Claude Barthélémy, à 20 h 30.
sur des airs chaloupés dévoreur de musique et chef
mercredi 27. Al Badulake la de bande donne un premier ■ Studio Eve présente Stringraphy : Kazue Mizushima a
compagnie madrilène mélange concert inaugural à Nantes de tendu des cordes de soie qui transforme l’espace en une
cirque, danse et flamenco “ONJ Primeur” avec de jeunes immense harpe dans laquelle le public est invité à pénétrer
mercredi 4 décembre. musiciens jeudi 14 novembre. du jeudi 28 novembre 20 h 30, vendredi 29 et samedi 30
à 20 h 30 et 22 h.
● A 21 h salle Paul Fort. Nuits félines, deux soirées
à griffer les parquets : Dust ■ Hiroaki Umeda solo de danse avant le Kayagum ensemble
Olympic Breeders/Jonko, entre Sagye quatre jeunes musiciennes qui explorent des
Festival les Inrockuptibles free music, actions fluxus répertoires sur leurs instruments traditionnels à 12 cordes
pop-rock : Dyonisos (France) + et extrémisme bruitiste + BIG vendredi 6 décembre 20 h 30.
Sparklehorse (USA) + The Liars vendredi 15. Nevergreens +
(New-York)+ The Coral Jomi Massage samedi 16. ■ Exposition “Au quartier coréen”, huit plasticiens dans la
(Liverpool) dimanche Tom Harrel le trompettiste cour de LU. Une mention spéciale à l’œuvre de In-Hwan Oh
10 novembre. Dolly “Plein air”, et compositeur en quintet qui a utilisé de la poudre d’encens pour écrire sur le sol les
3e album des Nantais, aussi “l’incandescence de la fragilité” noms de “90 endroits où un homme peut rencontrer un
électrique que climatique jeudi 21. Otna Eahket une homme à Séoul”, créant un tapis éphémère et odorant qui se
+ Car Crash vendredi 15. formation finlandaise héritière consume doucement, le temps de l’exposition...
Girls against boys figure de la de la transe chamanique jusqu’au dimanche 5 janvier 2003.
scène indépendante américaine lapone jeudi 28 (concert à ● Tél : 02 51 82 15 00. http://www.lelieuunique.com
+ Guitar Wolf le groupe rock le Maisdon-sur-Sèvre). Yves

40 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MP Nts Pass 29/ AGENDA 29/10/2002 13:23 Page 41

sortir

La Barakason seller : entre chants et Le Lieu Unique, Paroles de marmite


Festival Globe Sampler, poèmes, chuchotements salon de musique. Spectacle de contes pour
un festival basé sur l’alchimie et hurlements. adultes “contes de la mort”
des musiques électroniques ● Vendredi 29 novembre
Les soirées contes du vendredi 22 novembre.
et traditionnelles avec 20 h 30 Capellia. Terrain Neutre Théâtre Veillée tout public samedi 7
deux jolies affiches : Lolo Nunge et Electrod’ décembre. Renseignements
Ekova + Yaacov Experiences 18 novembre. Lolo Nunge, 02 40 46 32 62.
“J’ai la mémoire
vendredi 15 novembre, Marc Buléon et l’enfant noir * A 20 h 30 restaurant-club
qui swing !” 9 décembre.
Meï Teï Shô / Ganoub Thierry Peala, l’un des du CCAS 18, rue de Savenay.
+ Duoud samedi 16. * Le lundi à 21 h.
meilleurs vocalistes jazz
Soirée POILitiquement Incorrek : de la scène actuelle.
Les Fils de Teuhpu + Les
● Vendredi 6 décembre
Amis d’ta Femme vendredi 22.
20 h 30 Capellia.
Soirée Les Poo ça gratte :
Flying Pooh + Sitronapoo +
Clone vendredi 29. Carte
A la Cité musique/arts visuels
blanche à Dr Maboul + R2C des congrès
Familia vendredi 6 décembre. I Muvrini tenants
des magnifiques polyphonies
Régis Perray 17 novembre 16 h avec Ipso
● A 20 h 30, la Barakason, au FRAC et à Athénor Facto ; répétitions publiques
csc Château, allée corses vendredi 15
L’artiste aime les sols : à travers mercredi 20 et jeudi 21
du Dauphiné, à Rezé. novembre.
eux, il photographie la diversité de 17 h à 20 h, présentation
Marc Lavoine jeudi 21.
et la vie quotidienne. Suite de la nouvelle création
Les Rayés ● Concerts à 20 h 30. à sa résidence dans le quartier vendredi 22 à 18 h 30 Musée
de l’Impasse Malakoff dans le cadre
Terrain Neutre des Beaux-Arts de Nantes.
Ils sont six sur scène pour un
du Grand projet de ville,
fond de chanson française, un Théâtre il expose au FRAC “Sur les sols
doigt de flamenco, un soupçon Philippe Ménard jeudi Livres d’artistes
de Malakoff/Pré-Gauchet” à l’ERBAN
de rock... Renseignements : 21 novembre. Hostiaan du mercredi 20 novembre Daniel Nadaud montre deux
02 40 74 09 29. vendredi 22 et samedi 23. au dimanche 29 décembre
● Vendredi 22 novembre ● Concerts à 21 h. positions singulières dans le
au FRAC. De son côté, le
20 h 30 Violon Dingue, domaine du livre d’artiste :
Théâtre Athénor lui donne
1, rue Lebrun. Les Plus Belles Girls carte blanche avec “Territoires
Weproductions, Helen Douglas
La troupe d’artistes amateurs et Telfer Stokes, artistes et
partagés” jusqu’au samedi 30
Création présente, comme chaque novembre. éditeurs écossais ; Eric Watier,
année, sa nouvelle revue architecte et éditeur
“Twist Yéyé”
par les Jambons burlesque transformiste. “L’humour (Montpellier).
Apôtres de la dérision Les bénéfices vont aux des chiens de garde” ● Du 27 novembre au
et de l’épinglage en série, associations de lutte contre Projet de pièce chorégraphique, 21 décembre, galerie de l’ERBAN,
un spectacle plein de bons le sida (ARSIID, association conférence dansée dimanche place Dulcie-September.
mots et de ritournelles au vitriol. de recherche du CHU et
● Vendredi 29 et samedi structure d’aide aux malades
30 novembre 20 h 30 Onyx. en Côte d’Ivoire).
Location FNAC et Carrefour. “L’orchestre au XXIe
Richard Bohringer ● Samedi 16 novembre
“C’est beau une ville la nuit” 20 h 30, dimanche 17 à 15 h siècle” par APO 33
un spectacle tiré de son best- Onyx. C’est le 4e rendez-vous des nouvelles
musiques contemporaines. Olivia Block
(USA), une remise en question du travail du
compositeur jeudi 14 novembre,

lecture, contes au 3, rue Bias. “Le grand orchestre


d’ordinateurs” vendredi 15, chapelle
de l’Oratoire de 12 h à 20 h. “L’orchestre
miniature” par le collectif APO 33, un
Poèmes en cavale Les Belles étrangères orchestre de divers systèmes automatisés
au Pannonica “Automne indien” qui produisent du son sans l’intervention
Programme de la Maison 34e édition du Centre national d’un instrumentiste samedi 16 de 15 h à
de la poésie : Petr Král, du livre. La Maison de 18 h Laboratoire APO 33 et représentation à 20 h 30 Théâtre Athénor.
la Poésie, le Lieu unique La zone d’essai temporaire reçoit : Vitriol (Portugal) création vidéo
de surréaliste tchèque,
et la MEET de Saint-Nazaire et son vendredi 22, au 3, rue Bias ; Cat Hope (Australie) qui joue de la
il est devenu poète d’une
accueillent, pour des lectures- basse à travers un dispositif électronique jeudi 28, au 3, rue Bias ;
métaphysique piétonnière
rencontres, trois poètes indiens Bug + Michel Doneda (France) trio d’improvisation pour machines,
20 novembre. James Sacré guitare et saxophone jeudi 5 décembre blockhaus DY10. Michael Prime
Udayan Vajpeyi de langue hindi,
né en Vendée, il est l’auteur (Ukraine) auscultation sonore de phénomènes de notre quotidien
C. Nurayana Reddy de langue
d’une vingtaine d’ouvrages telugu chante ses poèmes samedi 7 à 18 h 30 Chapelle de l’Oratoire.
qui refusent “la belle langue” et U.R. Ananthamurthy Renseignements : 02 40 89 78 07.
4 décembre. de langue kannada. ● Du jeudi 14 au samedi 16 novembre 20 h 30.
● Le mercredi à 19 h 30. ● Mercredi 20 novembre 15 h

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 41
MP Nts Pass 29/ AGENDA 29/10/2002 13:23 Page 42

sortir agenda
L’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 novembre au 10 décembre 2002

apéro-concert mardi 19 à 19 h. Ligue d’improvisation


théâtre “Ça coule de source” par
les Gueules d’un jour, mise
en scène Éric Lareine, avec
Nantes Atlantique
Ligue de Nantes contre Ligue
de Lille. Renseignements :
le vin comme déclencheur... 02 51 72 94 60.
d’œuvre de la littérature dans
toute sa richesse baroque,
du mercredi 27 au samedi 30. ● Samedi 16 novembre 20 h 30
“Ré-création” Jean-François Maison de quartier de Doulon.
musicale et onirique. Par le
Morange et Nicolas Bocquel :
théâtre Malandro. Rencontre
dans les chansons de Morange “A la Nuit la Nuit”
avec le metteur en scène Omar
Porras et les comédiens le 13
“... on rit jaune avec les bleus à de François Billetdoux
l’âme et on voit rouge (sang) Mise en scène Christophe
novembre à 18 h au forum de
avec le cœur...” du mardi 3 Lemoulant. Avec Laure Mounier
la MCLA passage Pommeraye.
au samedi 7 décembre. et Philippe Scheers.
● Du mardi 12 au mardi
● Spectacles à 21 h, ● Vendredis 22, 29 novembre,
19 novembre Espace 44.
11, allée de la Maison-Rouge. samedis 23, 30 à 21 h,
“Hilda” dimanches 24, 1er décembre
de Marie N’Diaye Crac Compagnie : à 16 h et 21 h
La pièce de la jeune écrivaine nouvelle Création Théâtre du Cyclope,
Avec “Jean-Louis, Thérèse, 82, rue Maréchal-Joffre.
a été mise en scène par
“Dreyfus...” par le Frédéric Bélier-Garcia avec Marx et les autres”, la
Théâtre du Loup compagnie de Bouguenais
Azimut Théâtre
Zabou Breitman dans le rôle Dernières manifestations
L’affaire Dreyfus n’est qu’un de la bourgeoise oisive et s’attaque à un sujet politique.
prétexte dans la pièce de Jean- du Festival International de
délaissée à la recherche d’une Le spectacle propose un
Claude Grumberg. Années Théâtre Action avec “Haragas”
employée, amie et confidente. montage de courts textes
1930, dans une petite ville (Les brûleurs de frontières)
Une variation contemporaine d’auteurs contemporains qui
polonaise, des Juifs répètent par l’association Sanabil Anza
sur l’esclavage et la froide dessinent, de manière comique
une pièce sur Dreyfus, ce et Cie Graines de soleil,
folie possessive. Rencontre ou pathétique, des silhouettes
qui va réveiller toutes les suivi d’un débat vendredi 15
avec le metteur en scène et d’aujourd’hui aux prises avec
interrogations sur leur identité... novembre. Clôture du festival
la comédienne le 27 novembre l’ogre économique. Le dispositif
Conception et mise en scène concert acoustique avec
à 18 h au forum de la MCLA scénique s’inspire du cabaret
Yvon Lapous, dont la percussions africaines et DJ
passage Pommeraye. satirique berlinois. Mise en
précédente création “Les mains samedi 16. Renseignements :
● Du mardi 26 novembre scène Monique Hervouët. 02 40 43 65 03.
sales” d’après Sartre a été au dimanche 1er décembre Avec Claudine Bonhommeau,
particulièrement saluée. ● A 21 h salle du Jamet
Espace 44. Laurence Huby, Philippe Piau,
Avec une dizaine d’acteurs à Bellevue.
Didier Royant.
de la région dont on a “Les liaisons ● Du mercredi 4 décembre
également apprécié le talent Spectacles adultes
dangereuses” par au vendredi 6 à 20 h 30
ces dernières années. au P’tit Archipel
le Théâtre du Reflet Piano’cktail. “Oulan Oude - Moscou - Paris”
● Du mardi 12 au samedi Reprise de la pièce d’après
16 novembre 20 h 30 par Dasha Baskakova et Olivier
Laclos par la compagnie “L’ingénu”
Théâtre universitaire. Horeau, voyage en Sibérie, en
nantaise, dont la co-mise Reprise de la pièce de littérature et en chanson, du
en scène est signée Cie Science 89 d’après Voltaire.
Théâtre universitaire Florence Dupeu et Eric Ferrat.
mardi 5 au samedi 9 novembre.
bis * Mardi 10 décembre 20 h 30 “Ça reste entre nous !”
Favorables à leur ligne Piano’cktail.
“Iphigenie(s) ou les noces de par Hamidouche mise en scène
artistique qui s’exerce hors des
sang”, spectacle étudiant, fruit Richard Vella, les jeudis,
textes dramatiques, ceux-ci ont Ionesco permanent
de l’atelier de création du TU. vendredis et samedis
préservé la forme épistolaire : Deux pièces-cultes du maître
Racine, Azama, Glück... théâtre, du 14 au 30 novembre.
le spectateur est tantôt voyeur, de l’absurde sont programmées
danse, musique et chant tantôt maître ou victime. ● A 20 h 30, 3 bis, rue Sévigné.
chaque mercredi, durant toute
au rendez-vous. Mise en scène Renseignements : la saison, par le Théâtre du Théâtre de Poche
Thierry Pillon du mardi 26 au 02 40 47 86 13. Sphinx : “La cantatrice chauve” Graslin
samedi 3 novembre. “Le rire
● Du mardi 12 au samedi à 17 h et “La leçon” à 18 h 30.
des asticots” de Pierre Cami “Les sexy boys” du mardi 12
16 novembre à 20 h 30 Studio Mise en scène Patrice Fourreau.
et Michel Laclos par la Cie du au samedi 16 novembre.
Théâtre, 5, rue du Ballet.
Terrain-Vague, fables loufoques ● Tous les mercredis, “Mme Michu ne viendra pas”
mises en scène par Christophe 9, rue Monteil. du mardi 19 au samedi 30.
Terrain Neutre Théâtre
Rauck. Un hommage “La nuit juste avant les Jeff one man show du mardi
désopilant à ce roi de l’humour
Georges Descrières 3 au samedi 14 décembre.
forêts” le monologue de
du début du 20e siècle à “L’hôtel du Grand ● À 21 h rue Lekain.
Bernard-Marie Koltès mis en
injustement oublié. Avec cinq scène par Marie-Pierre Hornn
Large”
acteurs-chanteurs du mardi 3 de la Cie du Songe : un étranger
Une comédie de Bruno Druart “Les Fourberies
décembre au samedi 14. pour ne pas rester seul, raconte et Gérard Savoisien, écrite de Scapin”
● À 20 h 30. encore et encore des histoires... pour le comédien avec, à ses Par la Cie du Jeu de Paume.
mercredi 13 novembre, côtés, Evelyne Leclercq. C’est Réservations Comité des
“Ay ! Quixote” jeudi 14. “Mr. Wilson” de et la saison du Théâtre Graslin Fêtes : 02 40 48 15 30.
L’esprit de Cervantès, les par Jean Lucas, Cie Sterenn donnée cette année à la Cité. ● Samedi 16 novembre
songes et visions de Quijote : vendredi 15, samedi 16. ● Lundi 2 décembre 20 h 30 20 h 30, dimanche 17 à 15 h 30
une version latine du chef “Les suprêmes dindes” Cité des Congrès. salle Francine Vasse.

42 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MP Nts Pass 29/ AGENDA 29/10/2002 13:23 Page 43

sortir

jeune public conférences-débats


Mercredis d’images inventives, de
et Strapontins marionnettes en mousse, nous
“Invierno” par Animæ et Cie : plonge dans les souvenirs
chansons et masques pour les d’enfance et de vacances en
plus de 4 ans. Renseignements : camping. Pour les 7 à 12 ans
02 51 86 05 17. mardi 12 novembre 20 h 30,
● 4 décembre à 15 h mercredi 13 à 15 h. “Le prince
Maison de quartier Doulon. de Barbanie” théâtre chanté
à trois personnages et orgue
Création de barbarie, pour les 6 à 12 ans
“T’aime pousse” par la Cie de l’Aloète
Par le Théâtre du Pré en Bulles, mercredi 27 à 15 h.
théâtre d’objets pour les 2 “Jacques V Gabriel” et porte bien... Une soirée-débat
Théâtre “Nantes et ses ponts” sur l’inventaire et les
à 6 ans.
le P’tit Archipel À l’occasion de l’exposition du perspectives, animée par
● Mercredi 20 novembre
“L’ogre qui aimait le gruyère” Château des ducs de Bretagne, Yves Averty, directeur de
10 h 30, 15 h Théâtre
théâtre pour les 3 à 11 ans. conférence sur “Jacques V l’agence culturelle bretonne :
de la Gobinière et mercredi
“L’incroyable aventure de Gabriel” par Hélène Rousteau- mini fest-noz en clôture.
4 décembre 9 h 30 et 10 h 30
Tonin” marionnettes à gaine Chambon maître de conférence Renseignements :
Onyx.
pour les 2 à 8 ans. “P’tit loup à l’université de Nantes jeudi 14 02 40 63 75 42.
Les mercredis et les trois petits cochons” novembre. Le 2e cycle de ● Vendredi 15 novembre
du Piano’cktail conte animé pour les 2 à 8 ans. conférences aborde le thème 20 h 30 auditorium
du franchissement de la Loire : du Conservatoire.
Création Renseignements horaires et
“Camping” par le Théâtre réservations : 02 40 69 10 20. “Nantes et ses ponts” par
André Péron auteur de “Sur les “Pratiques amateur
pour Deux Mains du Nantais ● En novembre, les mercredis de la chanson”
Pascal Vergnault. Sur un texte et dimanches, ponts de Nantes” (éd. Ressac,
1995) mercredi 4 décembre. par le Cabaret Studio
contemporain, celui-ci à l’aide 3 bis, rue Sévigné.
● A 18 h 30 salle Premières rencontres
du Harnachement. nationales qui réuniront
des structures très diverses,
Thèmes et variations associations, conservatoires
Un itinéraire médiéval sur “La Bohème” et écoles de musique pour
à Nantes L’Opéra de Nantes propose
avec l’Université le samedi
des échanges inédits sur
ces pratiques. Renseignements
La 5e édition de cet itinéraire après-midi une formule Cabaret Studio :
organisé par l’ensemble Perceval destinée à aborder les opéras 02 40 95 06 00.
illustrera la voix féminine au programme de la saison ● Vendredi 29, samedi
au Moyen-âge. selon différentes approches 30 novembre, dimanche
littéraires, musicologiques, 1er décembre Auditorium
Concerts “Iberica -
dramaturgiques... en du Conservatoire.
Polyphonies sacrées de la
péninsule ibérique XIIIe siècle” compagnie d’universitaires
et maîtres d’œuvre de l’opéra.
Société d’astronomie
Ligeriana voix de femmes, dir. “Un vibrant univers” par
Katia Caré samedi 23 novembre. ● Samedi 16 novembre
Isabelle Grenier, professeur à
14 h 30 faculté d’Odontologie,
“Bela Domna - chants de femmes l’Université Paris VII et au CEA
place Alexis Ricordeau,
dans la lyrique courtoise” soliste amphi Ricordeau. sur les explosions d’étoiles et
Katia Caré, Ensemble Perceval, autres trous noirs stellaires...
dir. Guy Robert samedi 7 décembre. A 21 h église Sainte-Croix. “Semaine de la vendredi 15 novembre 21 h
solidarité internationale” salle Le Bretagne. Observation
Conférences “Héloïse - parcours d’une abbesse au XII e
publique du ciel : “6e ciels
Organisée par la Maison des
siècle” par Guy Lobrichon du Collège de France samedi 23 de Nantes” samedi 16 à 21 h
Citoyens et du Monde pour
novembre. “La chanson de femme - la voix féminine dans la parc du Grand-Blottereau.
sensibiliser sur les raisons et
lyrique médiévale” par Pierre Bec de l’Université de Poitiers Renseignements :
pratiques de la solidarité
samedi 30. “Les femmes et les ordres religieux à Nantes au 02 40 68 91 20.
internationale. Au programme
Moyen-Age” par François Caraës des Archives Départementales tables rondes et conférences-
samedi 7 décembre. A 15 h 30 Château des Ducs de Bretagne. débats. Tél : 02 51 84 36 70. “Variabilité climatique
● Du mercredi 13 au mercredi
et écosystèmes
Film“Le Moine et la Sorcière” de Suzanne Schiffman (1987) marins”
avec Tcheky Karyo et Christine Boisson mercredi 27 novembre 20 novembre Espace Cosmopolis.
Par Benjamin Planque et
14 h 45, vendredi 29 à 20 h 30, dimanche 1er décembre 17 h 30 Philip C. Reid : une conférence
cinéma Bonne Garde.
“Chants et musiques
de Bretagne” de l’Ifremer. Renseignements :
● Du samedi 23 novembre au samedi 7 décembre. En ce début de XXIe siècle, 02 40 37 40 43.
Renseignements : 02 41 51 40 88. la musique bretonne, issue ● Jeudi 28 novembre 20 h 30
de la société paysanne, se Ifremer, rue de l’île d’Yeu.

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 43
MP Nts Pass 29/ AGENDA 29/10/2002 13:23 Page 44

sortir agenda
L’actualité de la vie culturelle nantaise du 10 novembre au 10 décembre 2002

musées danse
Cie Ecart
Musée du château des Ducs de Bretagne “Tu m’entends quand
j’t’écoute ?”, dernière
Exposition Jacques V Gabriel chorégraphie de la compagnie
et la façade atlantique nantaise.
Célèbre architecte en son temps, ingénieur, urbaniste, Jacques V Gabriel ● Samedi 23 novembre
a élaboré, de 1725 à sa mort en 1742, de grands projets pour les villes 20 h 30 Onyx.
de la façade atlantique, dont Nantes. Cette exposition, qui montre le lien
Cie Galindo
étroit existant entre urbanisme, histoire et architecture, a été réalisée
“D’eux”, duo en création, est le
par le musée du château des ducs de Bretagne, l’université de Nantes,
fruit d’une résidence de Josias
le centre de recherches sur l’histoire du monde atlantique. Catalogue.
Torres Galindo au Théâtre
(voir aussi Conférences).
de la Gobinière. Précédé de
● Jusqu’au dimanche 5 janvier. Visites commentées dimanches 10, “Femmes de sable”, une autre
24 novembre, 8 décembre 16 h. chorégraphie créée il y a deux
“Il suffit de passer le pont...” lecture-spectacle par Eveline Legrand. ans également en résidence.
La comédienne bruxelloise propose un parcours littéraire et poétique Avec quatre danseuses.
dans le décor des ponts de France et d’ailleurs à l’aide d’une pléiade ● Vendredi 15 novembre
d’auteurs (Apollinaire, Aragon, Fakinos, Kafka...). Comme le dit Claudio Russell Maliphant et samedi 16 à 20 h 30
Magris, le pont “c’est l’image de la durée, mais aussi de la fragilité, un “Shift”, “Two”, “Knot” Théâtre de la Gobinière.
chemin suspendu sur le vide, sur l’eau, l’image de la transition, lieu de et “Sheer”, quatre pièces
rencontre, mais aussi lieu de passage et de perdition entre les hommes”. qui réussissent une alchimie “Les Kadors”
● Mercredis 20 et 27 novembre 18 h 30, dimanche 24 à 15 h et 17 h fascinante entre la lumière et et la Smart Cie
château des ducs de Bretagne. le mouvement. Formé au Royal “Les Kadors” sont une petite
Ballet de Londres, Russel pièce chorégraphique ludique
Maliphant s’est approprié de la Cie NGC 25 d’Hervé
aussi bien la technique Maigret. Suivie de “Gérard
Annette Messager classique que l’improvisation, & Andrew, enfin prêts !...” du
au MBA le yoga ou la capoeira. nouveau cirque par la Smart Cie.
Œuvres, réalisées à partir ● Jeudi 14 et vendredi ● Vendredi 29 novembre
de peluches, conçues pour 15 novembre 20 h 30 Onyx. 20 h 30 Théâtre de Rezé.
le patio du musée, par l’une
des artistes parmi les plus
importantes de sa génération.
Ce bestiaire greffé, remuant
et dérisoire est une métaphore Muséum : les grandes étapes Sortir pratique : ● ACCOORD : 02 40 74 02 52
du monde contemporain et de l’histoire des sciences de ● ARC : 02 51 70 78 00● Auditorium du Conservatoire :
un miroir déformant qu’elle la vie au travers de son fonds 02 51 25 00 20 ● Bibliothèque municipale : 02 40 41 95 95
nous tend. (Le prochain Nantes de livres anciens (pour la ● Cabaret Studio : 02 40 95 06 00 ● Capellia, La Chapelle-
Passion reviendra sur cette première fois présenté au sur-Erdre : 02 40 72 97 58 ● Cité des Congrès : 02 51 88 20 00
exposition). Visite-conférence public) : des bestiaires fabuleux ● Comité des Fêtes : 02 40 35 75 52 ● CREA/CMC :
les mercredis et dimanches du XVIe siècle à la précision 02 40 69 15 97 ● ERBAN : 02 40 35 90 27 ● Escall, Saint-
de 15 h à 16 h, du dimanche des ouvrages du XVIIIe . Visites Sébastien-sur-Loire : 02 40 80 86 05 ● FNAC : 02 51 72 47 24
10 novembre au mercredi commentées samedis 23 ● FRAC : 02 28 01 50 00 ● L’Olympic : 02 51 80 60 80 ●
4 décembre. novembre, 7 décembre à 16 h. La Barakason : 02 51 70 75 75 ● La Bouche d’Air : 02 40 73 40 20
● Jusqu’au lundi 27 janvier “La vulgarisation scientifique” ● La Fleuriaye : 02 40 68 72 72 ● La Philhar : 02 40 49 83 52
Musée des Beaux-Arts. à la Médiathèque : celle-ci offre ● Les amis de l’orgue : 02 51 71 02 09 ● Lieu Unique,
le second volet de cette CRDC : 02 40 12 14 34 ● Maison de la Poésie : 02 40 69 22 32
Visite thématique exposition en montrant des ● MCLA Espace 44 : 02 51 88 25 25 ● Musée des Beaux-
du musée ouvrages depuis 1850 jusqu’à Arts : 02 40 41 65 65 ● Musée Dobrée : 02 40 71 03 50 ●
“Du Musée au Lieu Unique” la production actuelle Musée du Château des Ducs de Bretagne : 02 40 41 56 56 ●
de l’espace muséal à la friche des documentaires. Muséum : 02 40 99 26 20● Office de Tourisme Nantes :
industrielle réhabilitée, ● Jusqu’au dimanche 2 février 02 40 20 60 00 ● ONPL : 02 51 25 29 29 ● Onyx, Saint-
l’approche de l’exposition est- 2003 Muséum et Médiathèque. Herblain : 02 40 92 24 00 ● Opéra : 02 40 69 77 18 ●
elle si différente ?”. Réservation Pannonica : 02 40 48 74 74 ● Piano’cktail, Bouguenais :
Egalement au Muséum :
au MBA au 02 40 41 93 52. 02 40 65 05 25 ● Stradivaria : 02 51 70 30 86 ● Studio
Le péristyle s’affiche “Dino” : peintures
● Samedi 16 novembre de Gaël Le Déroff qui s’inspirent des Théâtre : 02 40 29 07 61 ● Terrain Neutre Théâtre :
représentations possibles des grands 02 40 12 12 28 ● Théâtre Athénor : 02 40 12 41 42
de 14 h 30 à 17 h. disparus... à partir du 6 novembre.
● Théâtre de la Gobinière, Orvault : 02 51 78 33 33
Cours municipaux de botanique :
“Images de sciences” “L’angélique des estuaires” par Pascal ● Théâtre de Poche : 02 40 47 34 44 ● Théâtre du P’tit

au Muséum et à la Lacroix jeudi 21 novembre 18 h. Mardis Archipel : 02 40 69 10 20 ● Théâtre du Sphinx : 02 40 89 19 09


Muséum : “Les illustrations dans les ● Théâtre Universitaire : 02 40 14 12 79
Médiathèque publications en science de la vie” par
“Illustrations naturalistes” au Stéphane Tirard 3 décembre 20 h 30.

44 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MP Ntes Pass 29/DÉTENTE 29/10/2002 13:12 Page 46

détente
l’actualité de vos loisirs

Escales sur l’île d’Indre


À quelques kilomètres de Nantes, en aval, se dressent proximité qui fournit l’énergie hydraulique,
l’île d’Indret et son arsenal. C’est là, sur la rive sud la dimension de l’île, qui permet d’effectuer
des essais en toute sécurité, expliquent
du fleuve, que l’industrie de la Basse-Loire est née, qu’encore, aujourd’hui, l’arsenal, devenu
au XVIIIe siècle. Un site doté d’un patrimoine DCN d’Indret, occupe une place particulière
architectural et industriel exceptionnel, que le public en Basse-Loire.
a pu visiter lors des dernières Journées du Patrimoine. Jack
C’est là que le moteur propulseur du porte-
avions nucléaire Charles-de-Gaulle a été
conçu et fabriqué. Certes, les bâtiments
D É C O U V E R T E ▼ larité. Mais l’imposante présence de la DCN
vous rappelle que vous n’êtes pas sur un
industriels ont changé mais ils n’en demeu-
rent pas moins les témoins d’une histoire
site comme un autre. séculaire qu’Alphonse Daudet décrivait dans
L’établissement militaire, créé en 1666 par son roman “Jack”, paru en 1876.
rendre tout d’abord le bac à la cale Louis XIV, constitue un patrimoine industriel “Et Indret ? Où est-ce ? demanda Jack.

P de Basse-Indre, puis, après une


rapide traversée de la Loire (gratuite
pour les piétons), emprunter, à droite,
la chaussée de Robert, bordée de platanes et
de marronniers. Le franchissement de l’étier
de tout premier ordre et son histoire se fond
dans celle de la Marine, de la technique - la
propulsion - mais aussi celle du mouvement
ouvrier.
L’arsenal d’Indret est en effet le premier éta-
- Là, cette île en face de vous.”
Dans le brouillard d’argent qui enveloppait
l’île, Jack voyait confusément de grands peu-
pliers en files et de longues cheminées d’où
montait une épaisse fumée noire, étalée, répan-
de la Rondeau renforce le sentiment d’insu- blissement industriel de l’estuaire. La Loire à due qui salissait le ciel au-dessus d’elle”.

Le bâtiment de l’horloge et sa charpente en carène renversée.


46 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MP Ntes Pass 29/DÉTENTE 29/10/2002 13:12 Page 47

détente

ret

L’Oratoire Saint-Hermeland, aux murs de pierres anguleuses,


a subi des remaniements au cours des siècles.

Un musée de l’art
publicitaire alimentaire
à Basse-Indre
Á l’initiative d’un collectif
La chapelle
de l’arsenal d’industriels locaux et d’acteurs
et son plafond du patrimoine, un musée dédié
à clés pendantes. à l’art publicitaire alimentaire
verra le jour au printemps 2003
dans l’enceinte de l’ancienne
imprimerie de tôle de Basse-
Indre, propriété d’Arcelor
Un patrimoine des Mercoeur à la fin du XVIe siècle, il est
transformé en 1777, par l’ingénieur Wilkinson,
Packaging International.
Á l’occasion des Journées
industriel en atelier de menuiserie, nécessaire à la fon- du Patrimoine, le public
derie pour la confection de moules de
de tout premier canons. Alors que ce bâtiment sera voué
a pu découvrir une exposition
présentant notamment une
ordre. plus tard à une fonction de santé, la charpente
conserve son aspect originel saisissant. En
centaine de boîtes de biscuits,
des marques L.U. et Huntley &
forme de carène inversée, elle rappelle la Palmers, issues de l’importante
Aujourd’hui, le narrateur aurait du mal à fonction navale d’Indret. “il y a eu là une collection de Gilles de la Croix.
reconnaître le site d’Indret, transfiguré, même volonté de symbiose entre patrimoine indus- Plus qu’un musée, cet espace,
si des traces visibles et lisibles subsistent triel et architectural”, décrit Jean-Paul Fâche, baptisé “Le Lieu, c’est L.A.”,
doit devenir un réceptacle
du passé. Et elles sont d’une valeur excep- du Pôle historique d’Indret. Les traces lais-
de la mémoire de la filière
tionnelle. Un collectif de préservation du sées par les charpentiers sur les poutres, les agro-alimentaire française.
patrimoine, “l’Association pour la recherche odeurs de bois de chêne, témoignent un peu Rappelons que ce site, créé
historique des Iles d’Indre”, s’est mobilisé plus du caractère exceptionnel de ce bâti- en 1823, est en partie à l’origine
afin de sauvegarder notamment la chapelle de ment, dont le carillon réglait le rythme de vie de l’industrie du fer-blanc.
l’arsenal, construite en 1840 sur le site de l’an- de l’île.
cienne forerie à canons (bâtie en 1777), et
fermée en 1976. “C’est le seul édifice indus- Saint-Hermeland
triel, transformé en lieu de culte, préservé en À la pointe occidentale de l’île, se trouve érigé L’extrémité occidentale de l’île procure un
Europe” explique Françoise Legris. Des un petit ermitage composé de deux tours acco- sentiment de “finistère”. Au loin, se profilent
fouilles sont actuellement menées afin de lées, bâties en pierres brutes au VIe siècle. C’est Couëron et sa tour à plomb, vigie sauvegar-
mettre à jour les voûtes, témoignant des l’Oratoire Saint-Hermeland. Selon la légende, il dée : une autre invitation à (re)découvrir la
anciens passages d’eau dans lesquels tour- existait déjà avant la venue de Saint-Hermeland richesse du patrimoine industriel de la Basse-
naient les roues à aube de la forge à canons. et servait d’oratoire à Martin de Vertou, évan- Loire.
gélisateur de la région. La tradition accorde au Loïc Abed-Denesle
Orangerie patron d’Indre et de Saint-Herblain l’origine de
Un autre élément patrimonial d’Indret béné- cette curieuse construction dont le toit est Remerciements : le Pôle historique d’Indret et
ficie d’une attention particulière. Il s’agit du recouvert d’une sorte de fonte, alors que la la DCN, l’Association pour la recherche his-
bâtiment de l’horloge. Orangerie du château fonderie d’Indret ne date que de 1777. torique des Iles d’Indre et la Mairie d’Indre.

Novembre 2002 • N A N T E S PA S S I O N • 47
MP Ntes Pass 29/DÉTENTE 29/10/2002 13:12 Page 48

détente
l’actualité de vos loisirs

La couleur affichée Île de Nantes, portraits


photographiques,
Pierre Perron, en cent- Séquence 1
cinquante images La Communauté urbaine de Nantes publie
le travail photographique d’Arnauld Duboys
et affiches, retrace, Fresney sur l’île de Nantes. On y découvre
à travers cet ouvrage, le caractère insulaire de ce morceau de ville
trente années d’une composée, au fil des siècles, de la réunion
œuvre ancrée dans de multiples îlots. Le regard du
photographe invite à porter une attention
l’histoire récente locale particulière sur le rapport de la ville à
et engagée dans la vie son fleuve. En noir et
culturelle nantaise blanc, il
présente
(Festivals des 3 Continents,
la réalité
de La Gournerie, La dans toute
Chamaille, centenaire sa
du lycée Clemenceau...). complexité,
ses secrets,
L’itinéraire personnel révélé par cette rétrospective ses zones
illustre de manière éclatante le rôle de l’artiste comme d’ombre et de
vigie des maux qui traversent notre époque. Drôle ou lumière.
grave, Pierre Perron interpelle, provoque pour mieux 87 prises de
vue panoramiques nous guident d’ouest
faire partager ses sentiments et ses émotions. en est, entre la Loire maritime et fluviale.
● Éditions Joca Seria, 45 e - Exposition visible au Hangar 32, quai des
Antilles, jusqu’au 21 mars 2003.
● Éditions Memo, 19 e, 02 40 35 95 21.
fonctionnel de ces “objets et décors

à lire de la rue” d’hier et aujourd’hui.


- Exposition visible à la chapelle
de l’Oratoire jusqu’au 10 novembre.

La Loire à contre flot


Le journaliste Philippe Hervouët, après avoir
● 15 e, contact : 02 40 41 95 85.

Jacques V Gabriel,
à découvrir
consacré un premier ouvrage à l’Erdre, un architecte du roi dans
s’est attaché, cette fois-ci, à suivre le cours Les balades automne-hiver
les grands villes de la façade d’Écopôle
de la Loire, de Saint-
Florent-le-Vieil à Saint-
atlantique (1720 - 1750) Le réseau d’acteurs d’Écopôle, la Maison
Nazaire. Une invitation à de l’environnement de l’agglomération
redécouvrir, au rythme des nantaise, vient de publier son troisième
courants et des caprices carnet de balades, couvrant la période
d’un des derniers fleuves automne-hiver. Cette nouvelle édition,
sauvages d’Europe, les joliment illustrée par Denis Clavreul
lieux et les paysages de et Charlotte Madezo, recense près
la Loire... “atlantique”. de 300 dates de sorties. La découverte
de proximité demeure le fil conducteur
● Société Nantaise
d’Éditions et de de ce guide, même si des propositions
Réalisations, 45 e Voilà une de balades hors département sont
nouvelle conception de la présentes, ou encore des offres
ville délaissant les représentations issues de tourisme plus équitables.
Catalogues du monde médiéval. Un savant travail ● Carnet disponible dans les mairies de
d’expositions retrace le rôle joué par celui qui fut durant
la première moitié du XVIIIe siècle le titulaire
l’agglomération nantaise, au point info TAN
du Commerce, à l’Office de tourisme
des plus hautes fonctions auprès de et à l’Écopôle, 17, rue de Bouillé -
Vert nantais, l’histoire 44000 Nantes. Tél : 02 40 48 54 54.
la monarchie. Il montre le lien étroit entre
du mobilier urbain (Nantes - urbanisme, histoire et architecture dans Internet : www.ecopole.com
XVIe / XXIe siècle) le développement des grands ports
Pour en savoir davantage sur d’estuaire : Bordeaux, Rennes, La Rochelle,
le mobilier urbain nantais, les Lorient et Nantes. Le pont à arches
Archives municipales publient de Pirmil ayant disparu, il ne reste
un ouvrage de référence sur aujourd’hui aucune trace du passage
son histoire, depuis son origine de l’architecte Gabriel à Nantes en 1727.
au XVIe siècle jusqu’à nos jours.
Exposition présentée au musée
Affiches d’époque, nombreux
du Château des ducs de Bretagne
documents iconographiques et jusqu’au 5 janvier 2003.
textuels... illustrent l’évolution
● 30 e, contact : 02 40 41 56 56.
tant au plan esthétique et

48 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002
MP Ntes Pass 29/PRATIK 29/10/2002 13:23 Page 50

Nantes pratique
Les infos service pour bien vivre sa ville

Mail in Nantes : votre adresse Une fois connecté, cliquez sur Inscription et suivez attentivement les
indications. Vous commencerez par choisir votre adresse de messa-
électronique gratuite gerie propre, puis votre mot de passe... à garder précieusement.
Vous êtes une association Immédiatement, vous accéderez à votre boîte personnelle et obtien-
désirant une adresse drez un premier mail confirmant votre enregistrement.
électronique nantaise ?
Vous avez besoin de • Et consulter ? Votre inscription faite, vous pouvez gérer votre cour-
répondre par mail à une rier à partir de n’importe quel ordinateur en vous connectant au site
offre d’emploi, ou vous www.nantes.fr dans la partie Consultation. Vous pourrez y stocker
souhaitez obtenir une jusqu’à 5 Mo, soit l’équivalent de 1 500 messages.
adresse permanente sur Ce service permet d’intégrer sa boîte à lettres électronique à son
le modèle nom@nantes.fr propre programme de messagerie utilisant le Protocole d’accès de
pour correspondre avec messagerie (Post Office Protocol) qui vous permet de récupérer vos
vos proches ? 30 bornes Internet accessibles dans les lieux ouverts “courriels” directement sur un serveur.
au public comme les mairies annexes, bibliothèques, médiathèques...
vous permettent de créer une boîte à lettres électronique gratuite en Un guide pour
quelques clics. les malades du cancer
• Comment s’inscrire ? Si vous disposez d’un ordinateur personnel La Ligue vient de publier un guide pratique “Pour mieux vivre avec le
relié à Internet, il suffit de vous connecter au site www.nantes.fr cancer” avec toutes les informations sur les soins, les structures
pour accéder au service Mail in Nantes présent sur la partie droite d’accueil, les prothèses, l’hospitalisation et les soins à domicile, les
du site de la Ville. droits sociaux, les relations avec le milieu de travail... ainsi qu’une
description précises des aides, aussi bien financières que pratiques,
que la Ligue contre le cancer peut apporter aux malades.
Urgences et coordonnées utiles ● Disponible gratuitement au Comité 44 de la Ligue -
12, rue Maréchal-Joffre - 44000 Nantes. Tél : 02 40 14 00 14.
Pompiers ..................... 18 ou 02 40 37 85 85 Allô TAN................................... 0 810 444 444
Police ........................... 17 ou 02 40 37 21 21 Nantes AVF ............................ 02 40 08 22 02
Urgence médicale....................................... 15
Gendarmerie .......................... 02 40 48 79 77
Direction de l’eau de la Communauté
urbaine ....................................... 02 40 18 88 00
Le vélo-transport
SOS médecins....................... 02 40 50 30 30 Fourrière animale et SPA......... 02 40 93 76 61 avec CycloCab
Centre anti-poison..................... 02 41 48 21 21 Animaux Assistance................ 02 40 33 22 77
Centre anti-poison animaux ....... 02 40 68 77 40 S.O.S. Amitié ........................... 02 40 04 04 04 CycloCab, association
CHU - CHR............................ 02 40 08 33 33 ANTEA détresse personnes âgées.... 02 40 71 04 05 pour l’usage collectif du
EDF Dépannage...................... 0 810 333 044 Alcooliques anonymes....................... 02 40 37 91 91 vélo en centre-ville, sou-
GDF Dépannage..................... 0 810 433 444 Aide aux victimes............................... 0 810 09 86 09 haite offrir aux citadins un
Narcotiques anonymes ..................... 02 51 88 98 97
choix supplémentaire dans
Numéros verts leurs déplacements. Son
Travaux de Voirie Accueil ......................................................................................... 08 00 00 40 00
SOS Sans-Abri ............................................................................................................................ 115
projet : créer sur Nantes de
Allo Enfance Maltraitée ............................................................................................................... 119 nouveaux services, trans-
Drogue Info Service ................................................................................................. 08 00 23 13 13 port de personnes en tri-
Tabac Info Service .................................................................................................... 0 803 309 310 cycle taxi, transport de
Sida Info Service .......................................................................................................08 00 84 08 00
Enfance et Partage .................................................................................................. 08 00 05 12 34 colis en triporteur, location
Famille ....................................................................................................................... 0 800 333 666 et réparation de vélos pour
Petite enfance .......................................................................................................... 08 00 29 12 91 tout public, garages vélo
Allô Propreté ............................................................................................................. 0 800 344 000 surveillés. Autant d’activi-
Discrimination raciale info .......................................................................................................... 114
tés qui pourraient générer
des emplois à moyen
Hôtel de Ville terme.
2, rue de l’Hôtel de Ville - 44094 Nantes Cedex 01
Standard tous services - accueil - renseignements : .................................... 02 40 41 90 00 ● Contact : CycloCab - 8, rue d’Auvours - 44000 Nantes.
.................................................................................................................. Fax : 02 40 41 92 39
Nantes sur Internet : ............................................................................... http://www.nantes.fr
Tél : 02 40 58 08 94. Courriel : cyclocab@free.fr

Mairies annexes
Nantes Barberie : 103, rue Pierre Yvernogeau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 80
Nantes Beaulieu : Place de la Galarne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 58 80
Nantes Bellevue : Place des Lauriers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 21
Nantes Bottière : 69, rue de la Bottière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 60
Nantes Chantenay : 143, bd de la Liberté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 92 50
Nantes Dervallières : Place des Dervallières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 84
Nantes Doulon : 37, bd Louis-Millet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 92 17
Nantes Malakoff : Place de Prague . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 25
Nantes Nord : 41, route de la Chapelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 67 55
Nantes Ranzay : 249, route de Saint-Joseph . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 66 50
Nantes Sud : 69, bd Joliot-Curie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 40 41 94 02

50 • N A N T E S PA S S I O N • Novembre 2002

Centres d'intérêt liés