Vous êtes sur la page 1sur 2

UAS

2EME GEM

TD CALCUL DES STRUCTURES MECANIQUES


EXERCICE 1
Pour le treillis isostatique ci-contre:
1. Calculer les réactions d'appui, et les efforts dans
chacune des barres par les trois méthodes (méthode
de Cremona, méthode des sections, méthode
générale),
2. Déterminer la flèche verticale au nœud E.

EXERCICE 3
On considère un treillis articulé constitué de 5 barres
et chargé au point B par une force concentrée
d’intensité F=15000 N. Le poids propre de la structure
est négligé vis-à-vis les efforts mis en jeu.
Les barres sont fabriquées à partir d’un matériau
caractérisé par une limite élastique . on
prendra un coefficient de sécurité .
On donne
1. Exprimer les réactions aux appuis en fonction de F,
2. En isolant successivement chaque nœud, déterminer l’effort normal dans chaque barre,
3. Calculer la section minimale pour chaque barre.

EXERCICE 4
On considère un treillis articulé constitué de six barres et
chargé au point D par une force concentrée d’intensité
F=2500 kN. Le poids propre de la structure est négligé vis-à-
vis les efforts mis en jeu.
Les barres sont fabriquées à partir d’un même matériau.
1. Déterminer les longueurs des barres,
2. Etablir les relations qui permettent de déterminer les
réactions aux appuis en fonction de F. En déduire le degré d’hyperstisme extérieur,
En isolant successivement chaque nœud, déterminer l’effort normal dans chaque barre.

EXERCICE 5
On considère le treillis hyperstatique ci-contre qui est
composé par des barres ayant des sections identiques S et
caractérisées par un module d’Young E.
1. Justifier que la structure est hyperstatique,
2. Déterminer les efforts dans toutes les barres en fonction
des réactions,
3. Etablir l’expression de l’énergie de déformation interne,
4. Déterminer les inconnues hyperstatiques en appliquant le théorème de CASTIGLIIANO,
5. Déterminer la flèche verticale au nœud E.

1
EXERCICE 6
La figure ci-dessous donne la modélisation d'une
poutre (1) qui est encastrée avec un support fixe (2).
Le plan est un plan de symétrie pour la poutre
et pour les charges qui lui sont appliquées.
Le matériau de la poutre est caractérisé par une section
circulaire constante et par un module d’YOUNG E
constant.
1. Déterminer le moment de flexions tout au long de la ligne moyenne de la poutre en fonction de
FA et FB,
2. Etablir l’expression de la flèche tout au long de la ligne moyenne de la poutre,
3. En déduire l’expression de la flèche au point A en fonction de FA et FB.
4. Etablir l’expression de l’énergie de déformation interne.

EXERCICE 7
On considère une poutre droite, articulée en O, appuyée en
A et en B. une charge répartie de densité constante q est
appliquée sur la poutre tout au long de sa ligne moyenne,
comme l’indique la figure ci-contre.
Le matériau de la poutre est caractérisé par une section
circulaire constante, par un module d’YOUNG E.
1. Etablir les équations permettant de déterminer les
réactions aux points O, A et B,
2. Etablir l’expression de l’énergie de déformation interne,
3. En appliquant le théorème de CASTIGLIANO , déterminer les réactions aux points O, A et B.

EXERCICE 8
Étude d'un portique isostatique
1. Calculer les efforts transmis par la
2. Tracer les diagrammes de ( N,T ,M),
3. Calculer la déformée de la structure,
4. Retrouver le déplacement vertical du point d’application de la
force par la méthode de CASTIGLIANO,
5. Déterminer le déplacement horizontal du point B par la méthode de CASTIGLIANO.

EXERCICE 9
Étude d'un portique hyperstatique. On négligera l'énergie de déformation à
l'effort normal.
1. Montrer que cette structure est hyperstatique de degré 3,
2. Utiliser la symétrie pour simplifier le problème,
3. Utiliser le TH de MENABREA pour calculer les efforts aux POINTS A et D,
4. Tracer le diagramme du moment de flexion sur la structure,
5. Déterminer la flèche au centre.