Vous êtes sur la page 1sur 17

MODULE : INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE

Support du cours

texttext

LES OPERATIONS COURANTES

A- les achats et les ventes

1-Achats et ventes comportant des réductions commerciales

2- Achats et ventes comportant des réductions commerciales et financières

3-Factures d’avoirs sur achats et sur ventes

4-Comptabilisation des frais de transport facturés

B- les effets de commerce

1-L’encaissement direct des effets de commerce

2-La remise à l’encaissement des effets de commerce

3-La remise à l’escompte des effets de commerce

C-La comptabilité des salaires

1-La comptabilisation des avances

2-La comptabilisation des bulletins de paie

3-La comptabilisation des charges patronales

4-La comptabilisation du paiement du salaire

texttext

CHAPITRE III-LES OPERATIONS COURANTES

Les opérations courantes sont constituées par les opérations d’exploitation et financieres que l’entreprise conclut habituellement au cours de l’exercice comptable. Les opérations courantes les plus fréquentes dans l’entreprise sont:

-les opérations sur achats et ventes de marchandises,de matières et fournitures consommables et des produits finis; -les opérations sur les effets de commerce; -la comptabilité des salaires.

A- les achats et les ventes :

Les opérations sur les achats et ventes sont les suivantes :

-Achats et ventes comportant des réductions commerciales ; -Achats et ventes comportant des réductions commerciales et financières ; -Factures d’avoirs sur achats et sur ventes; -Comptabilisation des frais de transport facturés.

1-Achats et ventes comportant des réductions commerciales

Exemple :

L’entreprise SALIM a acheté, le 25-01-2007 un lot de marchandises au prés de son fournisseur NAJIB. La facture afférente à cette acquisition s’établit comme suit :

FACTURE N° 178

texttext

DESIGNATION

QTE

PU

VALEUR

Colle pour imprimerie

300,00

100,00

30 000,00

Remise 2%

 

600,00

1° Net commercial

 

29 400,00

Rabais 1%

 

294,00

2°Net commercial

 

29

106,00

TVA 20%

 

5 821,20

NET A PAYER

 

34

927,20

CHEZ LACHETEUR (ENTREPRISE SALIM)

CHEZ LE VENDEUR (FOURNISSEUR NAJIB)

Comptes

25-01-2007

Débit

Crédit

Comptes

25-01-2007

Débit

Crédit

6111

Achat de

29106

 

3421

Clients

34927,2

 

M/SES

3455

5831,2

711

Vente de

29106

Etat TVA

M/ses

récup

4455

5831,2

4411

34927,2

Etat TVA

Fournisseurs

fact.

Achat de

Vente de M/ses Facture N° 178

M/ses

Facture N°

 

178

2-Achats et ventes comportant des réductions commerciales et financières :

Exemple :

L’entreprise SALIM a acheté, le 12-02-2007 un lot de marchandises au prés de son fournisseur NAJIB. La facture afférente à cette acquisition s’établit comme suit :

FACTURE N° 225

texttext

DESIGNATION

QTE

PU

VALEUR

Sacs de produits chimiques

100,00

50,00

5 000,00

Remise 2%

 

100,00

Net commercial

 

4 900,00

Escompte de règlement 3%

 

147,00

NET FINANCIER

 

4 753,00

TVA 20%

 

950,60

NET A PAYER

 

5703.60

Comptes 6111 3455 7386 4411 CHEZ L ’ ACHETEUR ( ENTREPRISE SALIM ) 25-01-2007 Achat
Comptes 6111 3455 7386 4411 CHEZ L ’ ACHETEUR ( ENTREPRISE SALIM ) 25-01-2007 Achat

Comptes

6111

3455

7386

4411

Comptes 6111 3455 7386 4411 CHEZ L ’ ACHETEUR ( ENTREPRISE SALIM ) 25-01-2007 Achat de
Comptes 6111 3455 7386 4411 CHEZ L ’ ACHETEUR ( ENTREPRISE SALIM ) 25-01-2007 Achat de

CHEZ LACHETEUR (ENTREPRISE SALIM)

3455 7386 4411 CHEZ L ’ ACHETEUR ( ENTREPRISE SALIM ) 25-01-2007 Achat de M/SES Etat

25-01-2007

Achat de M/SES Etat TVA récup Escompte Obtenus Fournisseurs Achat de M/ses Facture N° 225
Achat de
M/SES
Etat TVA
récup
Escompte
Obtenus
Fournisseurs
Achat de
M/ses
Facture N°
225
Obtenus Fournisseurs Achat de M/ses Facture N° 225 Débit 4900,00 950,60 Crédit 147,00 5703.60 CHEZ LE

Débit

4900,00

950,60

Achat de M/ses Facture N° 225 Débit 4900,00 950,60 Crédit 147,00 5703.60 CHEZ LE VENDEUR (
Achat de M/ses Facture N° 225 Débit 4900,00 950,60 Crédit 147,00 5703.60 CHEZ LE VENDEUR (

Crédit

147,00

5703.60

CHEZ LE VENDEUR (FOURNISSEUR NAJIB)

147,00 5703.60 CHEZ LE VENDEUR ( FOURNISSEUR NAJIB ) Comptes 25-01-2007 Débit Crédit 4321
Comptes 25-01-2007 Débit Crédit 4321 Clients 5703.60 6386 Escompte 147,00 accordé 711
Comptes 25-01-2007 Débit Crédit 4321 Clients 5703.60 6386 Escompte 147,00 accordé 711
Comptes 25-01-2007 Débit Crédit 4321 Clients 5703.60 6386 Escompte 147,00 accordé 711

Comptes

25-01-2007

Débit

Crédit

4321

Clients

5703.60

6386

Escompte

147,00

accordé

711

Vente de M/ses

4900,00

Etat TVA

950.60

4455

fact.

Vente de

M/ses

Facture °

711 Vente de M/ses 4900,00 Etat TVA 950.60 4455 fact. Vente de M/ses Facture °
711 Vente de M/ses 4900,00 Etat TVA 950.60 4455 fact. Vente de M/ses Facture °
711 Vente de M/ses 4900,00 Etat TVA 950.60 4455 fact. Vente de M/ses Facture °
711 Vente de M/ses 4900,00 Etat TVA 950.60 4455 fact. Vente de M/ses Facture °
711 Vente de M/ses 4900,00 Etat TVA 950.60 4455 fact. Vente de M/ses Facture °
711 Vente de M/ses 4900,00 Etat TVA 950.60 4455 fact. Vente de M/ses Facture °
711 Vente de M/ses 4900,00 Etat TVA 950.60 4455 fact. Vente de M/ses Facture °
711 Vente de M/ses 4900,00 Etat TVA 950.60 4455 fact. Vente de M/ses Facture °

3-Factures d’avoirs sur achats et sur ventes:

Exemple : L’entreprise SALIM a reçus, de son fournisseur NAJIB, une facture d’avoir matérialisant une remise complémentaire de 1% sur l’achat du 25-01-2005 (Facture N°178). Cette facture d’avoir s’établit comme suit :

FACTURE D’AVOIR N° 35/178

texttext

DESIGNATION

QTE

PU

VALEUR

Remise 1%

 

300,00

TVA 20%

 

60,00

AVOIR TTC

 

360,00

CHEZ LACHETEUR (ENTREPRISE SALIM)

Comptes

25-01-2007

Débit

Crédit

4411

Fournisseurs

360,00

 

6119

R.R.R.Obtenus sur Achats de

300,00

3455

m/ses

60,00

Etat TVA récup

Comptabilisation de la Facture d’Avoir n°35/178

CHEZ LE VENDEUR (FOURNISSEUR NAJIB)

Comptes

25-01-2007

Débit

Crédit

7119

R.R.R accordés par l’Entreprise

300,00

 

4455

Etat TVA facturée

60,00

Clients

360,00

3421

Comptabilisation de la Facture d’Avoir n° 35/178

4-Comptabilisation des frais de transport facturés:

A ce niveau il faut distinguer deux cas:

-la situation dans laquelle le transport est assuré par le fournisseur; -la situation dans laquelle le transport est assuré par une entreprise de transport.

texttext

a- Le transport est assuré par le fournisseur:

Exemple: L’entreprise ALPHA a vendu, le 15-04-2008 un lot de marchandises à son client TARIK. La facture afférente à cette vente s’établit comme suit :

FACTURE N° 254

DESIGNATION

QTE

PU

VALEUR

Montant brut Remise 10% 1° Net commercial Escompte de règlement 1%

100,00

100,00

10 000,00

 

1

000,00

9

000,00

 

90,00

Net financier

 

8

910,00

Port HT

 

800,00

Total HT

 

9

710,00

TVA 20%

 

1

942,00

NET A PAYER

 

11 652,00

 

CHEZ LACHETEUR (TARIK)

   

CHEZ LE VENDEUR (ENTREPRISE ALPHA)

Comptes

15-04-2008

Débit

Crédit

 

Comptes

15-04-2008

Débit

Crédit

     
   
   
 

b- Le transport est assuré par un tiers:

Exemple :L’entreprise BETA a vendu, le 25-04-2008 un lot de marchandises à son

client CHAKIB. La facture afférente à cette vente s’établit comme suit :

FACTURE N° 1356

texttext

DESIGNATION

QTE

PU

VALEUR

Montant brut Remise 10% 1° Net commercial Escompte de règlement 1%

50,00

100,00

5 000,00

 

500,00

 

4

500,00

 

45,00

Net financier

 

4 455,00

TVA 20%

 

891,00

NET A PAYER

 

5

346,00

DESIGNATION

VALEUR

PORT (Débours à l'identique)

1 000,00

TVA 14%

140,00

 

1 140,00

CHEZ LACHETEUR (TARIK)

CHEZ LE VENDEUR (ENTREPRISE ALPHA)

Comptes

15-04-2008

Débit

Crédit

Comptes

15-04-2008

Débit

Crédit

6111

Achat de

4 500

 

3421

Clients

6 486

 

M/SES

6386

Escompte

45

61425

Transport

1 000

accordé

sur Achats

711

4 500

Vente de M/ses

3455

Etat TVA

1031

4455

récup.

Etat TVA fact.

891

(891+140)

7386

45

61426

1 000

Escompte

Transport sur

4411

Obtenus

6 486

vente

140

Fournisseurs

3455

Etat

TVA

récup.

Achat de

M/ses

Vente de M/ses Facture °1356

Facture N°

1356

 

B- les effets de commerce :

texttext

Les effets de commerce sont régis par les articles 159 à 296 de la loi n°15-95, formant code de commerce, promulguée le 1°Aout 1996.

Il y’a deux sortes d’effets de commerce : la lettre de change et le billet à ordre.

La lettre de change est un écrit par lequel un créancier (ou le tireur qui est généralement le fournisseur) donne l’ordre à son débiteur (ou le tiré qui est généralement le client) de payer soit à lui-même, soit à une tiers personne(le bénéficiaire) la somme de la créance (valeur nominale en DH) à une date déterminée (l’échéance).

Le billet à ordre est un écrit par lequel le débiteur (ou le souscripteur) reconnait avoir une dette (valeur nominale en DH) envers son créancier (ou le bénéficiaire) et s’engage à la payer à l’échéance convenue.

Les effets de commerce rendent la créance mobilisable .En effet, le créancier peut encaisser directement sa créance chez son débiteur (Encaissement direct), comme il peut la remettre à sa banque à la date d’échéance pour encaissement (Remise à l’encaissement), ou l’escompter auprès de sa banque, en cas de difficultés financière, avant l’échéance (Remise à l’escompte)

1-L’encaissement direct des effets de commerce :

Exemple :

Le 15-03-2007 l’entreprise A.B.M a tiré une lettre de change de valeur nominale de 9 500 DH sur son client ALI. Cette lettre de change à pour date d’échéance le 15-05-2006.A cette dernière date le responsable financier de l’entreprise A.B.M s’est présenté au prés du client ALI qui lui règle le montant de l’effet en espèce.

CHEZ LE BENEFICIARE (ENTREPRISE A.B.M)

Comptes

 

15-03-2007

Débit

Crédit

3425

Clients E.A.R

9

500

 

3421

 

Clients

 

9

500

Lettre

de

 

change

/Vente

Comptes

 

15-05-2007

Débit

Crédit

5161

CAISSE

 

9

500

 

3425

Clients E.A.R

 

9

500

Encaissement

   

de

la lettre

de

change

CHEZ LE DEBITEUR (CLIENT ALI)

Comptes

15-01-2007

 

Débit

Crédit

4411

Fournisseurs

 

9

500

 

4415

 

Fourn.

 

9

500

 

E.A.P

 

Acceptation de la Lettre de change N° /Achat

Comptes

15-05-2007

 

Débit

Crédit

4415

Fourn. E.A.P

 

9

500

 

5161

   

9

500

CAISSE

   

Règlement

de

la

lettre

de

change

au

fournisseur

ABM

texttext

2-La remise à l’encaissement des effets de commerce :

Exemple :

Le 20-04-2007 l’entreprise A.B.M a tiré une lettre de change de valeur nominale de 14 800 DH sur son client AHMED. Cette lettre de change à pour date d’échéance le 20- 06-2006.Le 15-06-2006, l’entreprise A.B.M a présenté la lettre de change (client AHMED) à sa banque pour encaissement. Le 24-06-2006,la banque a envoyé à l’entreprise A.B.M un avis de crédit détaillé comme suit :

Date de

Date de

NATURE DE L’OPERATION

Montant

l’opération

valeur

20-06-2007

22-06-2007

MONTANT BRUT DE LA L.C

14 800

COMMISIONS BANCAIRE

500

TVA/ COMMISSION 10%

50

A VOTRE CREDIT

14 250

texttext

Le 22-06-2007, le client AHMED a reçus un avis de débit de sa banque comportant le montant nominal de la lettre de change.

CHEZ LE BENEFICIARE (ENTREPRISE A.B.M)

CHEZ LE DEBITEUR (CLIENT AHMED)

Comptes

20-04-2007

Débit

Crédit

Comptes

20-04-2007

Débit

Crédit

3425

Clients E.A.R

14

800

 

4411

Fournisseurs

14800

 

3421

Clients

 

14

800

4415

Fourn.

14800

 

E.A.P

Lettre de change N° /Vente

Acceptation de la Lettre de change N° /Achat

Comptes

15-04-2007

Débit

Crédit

51132

Effets à

14

800

 

Comptes

22-06-2007

Débit

Crédit

3425

l’encaiss. Clients E.A.R Remise à l’encaissement de la LC n°

 

14

800

4415

Fourn. E.A.P

14800

 
 

5141

14800

BANQUE

Règlement de la L.C Avis de

Comptes

24-06-2007

Débit

Crédit

5141

BANQUE

14

250

 

débit du

6147

Commissions bancaires

500

texttext

3455

Etat TVA récup

50

   

51132

Effets à

14

800

l’encaiss. Encaissement de la lettre de change Avis de crédit du

 

3-La remise à l’escompte des effets de commerce :

Exemple :

Le 15-08-2007 l’entreprise A.B.M a tiré une lettre de change de valeur nominale de 20 500 DH sur son client AHMED. Cette lettre de change à pour date d’échéance le 15-

10-2007.

Le 15-09-2007, l’entreprise A.B.M a présenté la lettre de change (client MOHAMED) à sa banque pour escompte. Le 23-09-2007, la banque a envoyé à l’entreprise A.B.M un avis de crédit détaillé comme suit :

Date de

Date de

NATURE DE L’OPERATION

Montant

l’opération

valeur

15-09-2007

18-09-2007

MONTANT BRUT DE LA L.C

20 500

COMMISIONS BANCAIRE

600

TVA/ COMMISSION 10%

60

Intérêts /Escompte

400

TVA/ Intérêts /Escompte 10%

40

A VOTRE CREDIT

19 400

texttext

Le 22-10-2007, le client AHMED a reçus un avis de débit de sa banque comportant le montant nominal de la lettre de change.

CHEZ LE BENEFICIARE (ENTREPRISE A.B.M)

CHEZ LE DEBITEUR (CLIENT AHMED)

Comptes

15-08-2007

Débit

Crédit

Comptes

15-08-2007

Débit

Crédit

3425

Clients E.A.R

20

500

 

4411

Fournisseurs

20500

 

3421

Clients

 

20500

4415

Fourn.

E.A.P

20500

Lettre de change N° /Vente

Acceptation de la Lettre de

Comptes

23-09-2007

Débit

Crédit

5141

BANQUE

19

400

 

change

61472

Frais sur effets de commerce

600

N° /Achat

 

Comptes

22-10-2007

Débit

Crédit

631

Ch. d’intérêt

 

400

4415

Fourn. E.A.P

20500

 

3455

Etat TVA récup

100

5141

5520

Crédit d’escompte Escompte de la LC n°

 

20500

BANQUE

Règlement de la L.C Avis de

2500

Comptes

22-10-2007

Débit

Crédit

5520

Crédit d’escompte

20

500

 

débit du

3425

Clients E.A.R Encaiss. de LC par la banque.

 

texttext

20500

 

C-La comptabilité des salaires :

La comptabilité des salaires enregistre les opérations suivantes :

-la comptabilisation des avances ;

- la comptabilisation du bulletin de paie

- la comptabilisation des charges patronales

- la comptabilisation du paiement des salaires

- la comptabilisation du paiement des charges sur salaires (CNSS, Retraite, Oppositions, Impôt sur le revenu sur salaires)

1-La comptabilisation des avances :

Exemple : le 15-11-2007 l’entreprise BATI 2000 a fait des avances sur salaires d’un montant de 7 500 DH en espèce au personnel.

Comptes

15-11-2007

Débit

Crédit

3431

5161

Avances et acomptes au personnel

Caisse

texttext

Avance au personnel du mois de Novembre 2007

7 500

7 500

2-La comptabilisation des bulletins de paie :

Exemple : le 30-11-2007, le comptable l’entreprise BATI 2000 a établi les bulletins de paie du mois de Novembre 2007. La consolidation de ces bulletins de paie fait ressortir les éléments suivants :

ELEMENTS

MONTANT

SALAIRES BRUTS

125 800

COTISTIONS CNSS (Parts salariales)

12

200

CAISSE DE RETRAITE

15

600

IR/SALAIRES

22

330

AVANCES SUR SALAIRES

7

500

OPPOSITIONS SUR SALAIRES

1

200

SALAIRE NET DU AU PERSONNEL

66

970

Comptes

31-11-2007

Débit

Crédit

617

CHARGES DE PERSONNEL

125 800

 

4441

12

200

4443

 

15

600

 

 

44525

 

22

330

 

 

3431

 

7

500

 

 

4434

 

1

200

 

 

4432

 

66

970

 

REMUNERATIONS DUES AU PERSONNEL

 

Comptabilisation des bulletins de paie

du mois de Novembre 2007

3-La comptabilisation des charges patronales :

texttext

Exemple : le 30-11-2007, le comptable l’entreprise BATI 2000 a calculé les charges patronales a payer au titre du mois de Novembre 2007. Ces charges sont :

-Charges patronales CNSS : 24 400

-Charges patronales Caisse de retraite : 28 200

Comptes

15-11-2007

Débit

Crédit

617

CHARGES DE PERSONNEL

52 600

 

4441

24

400

4443

28

200

Comptabilisation des charges patronales du mois de Novembre 2007

 

4-La comptabilisation du paiement du salaire:

Exemple : le 05-12-2007, le comptable l’entreprise BATI 2000 a procédé au paiement des salaires du mois de Novembre 2007 comme suit :

-En espèce : 54 140

-Par chèque : 12 830

Comptes

 

05-12-2007

 

Débit

Crédit

617

REMUNERATIONS DUES AU PERSONNEL

 

66

970

 

5161

 

Caisse

   

54

140

5141

 

12

830

 

Banque

   

Paiement

du

salaire

du

mois

du

mois

de

Novembre 2007

 

5-La comptabilisation du paiement des charges sur salaires du salaire:

Exemple : le 05-12-2007, le comptable l’entreprise BATI 2000 a procédé au paiement par

texttext

chèque des charges sur salaires du mois de Novembre 2007 comme suit : -CNSS :

36 600 -Cotisations Retraite : 43 800

- Oppositions sur salaires : 1 200

a- Règlement des cotisations CNSS

Comptes

05-12-2007

Débit

Crédit

4441

CNSS

36

600

 

5141

Banque

 

36

600

Paiement de la cotisation CNSS du mois de Novembre 2007

 

b- Règlement des cotisations de Retraite

Comptes

05-12-2007

Débit

Crédit

4443

Caisse de Retraite

43 800

 

5141

Banque

43 800

Paiement de la cotisation Caisse de Retraite du mois de Novembre 2007

c-Règlement des oppositions sur salaires

Comptes

05-12-2007

Débit

Crédit

4434

5141

Oppositions sur salaires

texttext

Banque

Paiement d’oppositions sur salaires

du mois de Novembre 2007

1 200

1 200