Vous êtes sur la page 1sur 1

Fiche-outil

1 : La question philosophique


Penser par soi-même, c’est d’abord se poser des questions. Prenons donc l’habitude de mettre des points

d’interrogation à la fin de nos phrases, pour laisser toujours ouverte la méditation et lui permettre de

rebondir…

Michel Tozzi

* * *

Est philosophique toute question qui pose le problème du sens, de la finalité (pourquoi? en vue de quoi?), de la
valeur d'une situation ou d'un phénomène pour l'homme, et qui ne peut se réduire à l'explication scientifique des
faits ou à la modification technique de la réalité1.

Une interrogation éthique est philosophique non parce qu'elle pose une question de fait ou de légalité juridique,
mais parce qu'elle aborde un problème de légitimité morale2.


Caractéristiques:

(1) Forme interrogative: penser par soi-même, c'est d'abord se poser des questions, mettre en
doute ses opinions, rester critique.
(2) Interrogation ouverte: la question que l'on se pose est complexe, fondamentale pour l'homme et
ne peut donc avoir une solution unique
(3) Interrogation rationnelle: la raison est cette faculté de penser critiquement par soi-même
(4) Interrogation universelle: le problème dépasse notre individualité et intéresse chaque homme,
il porte sur la condition humaine, sur des questions existentielles, qui interrogent le SENS
(5) Interrogation abstraite: Les mots sont des outils qui aident à sculpter la pensée. Il s'agit donc
de chercher à être précis et nuancé dans sa formulation. La marque de généralité d'une question
philosophique est grammatiquement identifiable par l'usage de verbes indéfinis (ex. Doit-on?
Faut-il? Peut-on?) et par l'utilisation de notions abstraites (concepts), souvent au singulier et
précédées d'un article défini (le bonheur, la paix, etc.)


Une question philosophique peut s'énoncer:
par une phrase dont la forme interrogative (1) rend possible plusieurs réponses crédibles (2), et que pose
la raison (3) à un niveau de généralité et d'universalité (4) qui concerne tout homme, et qui s'articule à
des notions abstraites du langage (5).3


Voir JDB 2 présentant une liste de questions. Amusez-vous à identifier le type de question :

● d’ordre philosophique (P) portant sur le sens ou la légitimité;

● question de fait (F), scientifique (S), technique (T)ou juridique (J)

Justifiez chacun de vos choix, surtout si vous attribuez plus d’un qualificatif à une phrase.


1TOZZI M., Penser par soi-même, Chronique sociale, Lyon, 2005, p.54
2 Idem, p.55
3Idem, p. 60