Vous êtes sur la page 1sur 2

L’étude céphalométrique : 1) Etude des structures osseuses :

1. Sens antéro-postérieur (Downs) :


- Angle facial : 90+/-  81°  profil squelettique rétréci.
- Angle de convexité : 6+/-5  18°  profil convexe.
- Les angles SNA,SNB :
1- SNA : 83 +/-  80°  normo-position maxillaire.
2- SNB : 80+/3  71°  rétrognathie mandibulaire.
3- ANB : 80-71  9°  rétro-mandibulie.
(Donc C II squelettique à responsabilité mandibulaire)
2. Sens vertical :
- Angle FMA : 27+/-7  37°  croissance mandibulaire est de tendance verticale ( l’étage
inférieur est augmenté, la mandibule descend et recule).
- L’angle Y : 59+/-3  64°  croissance faciale est de tendance verticale.
- L’angle gonique de (Shudy) : 128+/-  137 °  hyperdivergence.

2) Etude des structures dento-alvéolaires :


1- Inclinaison de l’incisive supérieure :
Angle I/F : 107+/-3  121°
2- Inclinaison de l’incisive inférieure :
L’angle i/m : 90+/- 3  88°  normo-alvéolie inférieure.
3- Angle d’attaque : I/i : 135+/-5  117°  protrusion du groupe incisif.
4- Angle x : 90+/-3  95°  mésio-version molaire supérieure.
5- Angle B : 100+/-3  99°  normo-version molaire inférieure.
3) Etude esthétique :
La ligne E de Rickettes :
La ligne supérieure est en avant de ligne E de 6 mm
La lèvre inférieure est en avant de ligne E de 8 mm } Profile cutané convexe

Diagnostic synthétique céphalométrique :


Classe II squelettique à responsabilité mandibulaire, avec un profil cutané convexe et
face rétrucive, pro-alvéolie supérieure et misio-version molaire supérieure.

Diagnostic synthétique :
Il s’agit de NABTI Adem âgé de 10 ans et 05 mois, il est venu à la consultation du 25
Oct 2017 ; il présente une C/II division 1 squelettique è responsabilité mandibulaire avec une
face longue et un profil cutané convexe.
- Sur le plan squelettique : il présente une endognathie supérieure.
- Sur le plan alvéolaire : une endo-alvéolie supérieure et inférieure.
Pro-alvéolie supérieure.
- Sur le plan dentaire : DDM supérieure de 5 mm par défault.
DDM inférieure par défault de 18mm.
- Sur le plan occlusal :
- Proclusion (OJ : 15mm)
- Suproclusion (0B : 4 mm)
- C/II molaire
- Vestibulo-version de 21.11.17
- Mésio-vestibulo-rotation de la 31
Mésio-position des molaires supérieures (16.26)
- Sur le plan fonctionnel :
* Mastication : unilatéral du côté droit.
* Déglutition : atypique : (les signes exo) ; contraction des muscles labiaux et la houppe du
menton. (Les signes endo) ; interposition de la langue entre les deux arcades, absence de
l’occlusion.
* Phonation : perturbée  sifflement.
* Respiration : mixte ; à prédominance buccale.
* Chemin de fermeture en baïonnette, déviation du côté droit.
Diagnostic étiologique : respiration buccale, déglutition atypique.

Plan du traitement :
1/ Les objectifs du traitement :
* Esthétique : améliorer l’esthétique ; diminuer la convexité.
Alignement des dents ; obtenir des rapports labiaux corrects.
* Squelettique : - Freiner les croissances maxillaires.
- Améliorer la DV.
* Occlusaux : - Obtenir une C/I molaire et canine.
- Un angle d’attaque correcte (I/i).
- Correction de la DMM.
* Fonctionnel : - Rééducation de la déglutition et de la respiration.
- Réhabilitation de la mastication.
2/ Traitement :
1er temps : - Motivation à HBD.
- Information de l’enfant et de ces parents sur l’appareillage et son nettoyage.
ème
2 temps : traitement étiologique ; la rééducation de la déglutition, la mastication et la
phonation.
3ème temps : traitement mécanique : utilisation d’une monobloc (activation de C/III
d’Andrison), il consiste à provoquer une hyperpulsion mandibulaire.

Description de l’appareillage :
1/ Une plaque palatine en contact avec le palais et s’étend jusqu’à la face palatine des I.
2/ Une plaque linguale ; recouvre la face vestibulaire des I inférieures.
3/ Interposition de résine reliant les deux plaques.
4/ Avc vestibulaire passif.
5/ Vérin médian à action transversal ; il permet à la fois :
- Une stimulation de la croissance mandibulaire par l’hyper-propulsion qui provoque
une contraction des muscles plénégoïdiens latéraux  stimulation de la croissance des
centres condyliens.
- Freinage de la croissance maxillaire.
- Lingo-version des In supérieures.
- Expansion transversal des maxillaires.

REMARQUE : JAMAIS ECRIRE DES MAJISCULES AU MILIEU DE LA PHRASE SAUF NOM PROPRE
A7FADHA WMATGHANENCHE ……. OK