Vous êtes sur la page 1sur 4

DEVOIR 2

Auteur : Irène Bayet Tordo

CONSIGNES

 Ce devoir est à réaliser après l’étude des séquences suivantes :


- Fonction d’une variable réelle ;
- Nombres complexes ;
- Calcul matriciel.
 Durée prévue : 2 heures.
 Objectifs et compétences évaluées :
- solidité des connaissances dans les trois séquences traitées dans ce devoir ;
- qualité d’expression : savoir expliquer et justifier un résultat ;
- savoir interpréter et utiliser un résultat pour la résolution d’un problème ;
- savoir utiliser un logiciel ou une calculatrice ;
- aptitude au raisonnement.

A. Fonction d’une variable réelle 6,5 points


Attention !
La variable utilisée dans cet exercice est t. Il faudra, quand cela s’avère nécessaire, la remplacer par
x (pour les constructions et les logiciels) et bien revenir à t pour répondre correctement.

On étudie l’évolution d’une population de lapins limitée par des prédateurs en fonction du temps.

On admet que la population est modélisée par la fonction 𝑓 définie sur l’intervalle [0, +∞[ par
(𝑡+2)2
𝑓(𝑡) = 100 𝑡 2 −𝑡+30 où 𝑡 représente le temps écoulé exprimé en année depuis l’an 2 000.
C est la courbe représentative de 𝑓 dans un repère orthogonal.

CNED BTS SYSTEMES NUMERIQUES – Mathématiques


3-1084-DV-WT-02-18 1
1. Calculer 𝑓(0) et 𝑓(10) et interpréter ces résultats (les lapins étant entiers, donner les valeurs
approchées à l’unité). 0,5 pt (0,25+0,25)

2. Démontrer que pour tout réel t de [0, +∞[ : 𝑡 2 − 𝑡 + 30 > 0 et donc que 𝑓(𝑡) > 0. 0,5 pt

500𝑡−2600
3. Vérifier que 𝑓(𝑡) = 100 + 𝑡 2 −𝑡+30
En déduire la limite de 𝑓 quand 𝑡 tend vers +∞. Interpréter ce résultat pour la courbe C.
1 pt (0,25+0,5+0,25)

4. Expliquer comment on peut calculer la dérivée 𝑓′(𝑡) en utilisant un logiciel (bien préciser quel
logiciel et quelle commande sont utilisées) et écrire le résultat obtenu. 0,5 pt (0,25+0,25)

5𝑡−62
Dans la suite, on admet que 𝑓′(𝑡) = −100(𝑡 + 2) (𝑡 2 −𝑡+30)2 .
Remarque : les résultats obtenus avec les logiciels ne sont pas obligatoirement identiques à cette
formule, c’est normal. Il faudra cependant essayer de rendre une expression facile à lire.

5. Calculer l’équation de la tangente T0 au point d’abscisse 0 à la courbe C. 0,5 pt


L’utilisation de logiciel est permise si les explications sont bien présentes.

6. Pour 𝑡 > 0, étudier dans un même tableau les signes de 𝑡 + 2, 5𝑡 − 62 et 𝑓′(𝑡).


En déduire le tableau de variations de 𝑓.
En déduire que 𝑓 admet un maximum et en donner la valeur. 1,25 pt (0,75+0,25+0,25)

7. Construire la courbe C ainsi que sa tangente T0 et son asymptote horizontale. L’utilisation d’un
logiciel est autorisé à condition de bien expliquer les étapes de la construction et de joindre une
image (format jpg ou équivalent). 1,5 pt

8. Déterminer en quelle année la population de lapins dépassera 100 individus en justifiant la


méthode utilisée. 0,75 pt

B. Nombre complexe 7,5 points


Rappel : j est le nombre complexe tel que j2 = −1.
On considère le montage en série suivant composé d’une résistance R et d’un condensateur de
capacité C.

CNED BTS SYSTEMES NUMERIQUES – Mathématiques


3-1084-DV-WT-02-18 2
L’amplitude de l’intensité I est 𝐼.
1
L’amplitude de la tension U entre A et B est 𝑈 = (𝑅 + 𝑗𝐶𝜔) 𝐼 et celle aux bornes de la résistance
est 𝑈𝑅 = 𝑅𝐼.
𝑈𝑅 𝑅 1
On définit la fonction de transfert 𝑇(𝑗𝜔) = donc 𝑇(𝑗𝜔) = 1 ou encore 𝑇(𝑗𝜔) = 1
𝑈 𝑅+ 1−𝑗
𝑗𝐶𝜔 𝑅𝐶𝜔

(résultats admis).
1 𝜔 1
On pose 𝜔0 = 𝑅𝐶 et 𝑢 = 𝜔 , on a alors 𝑇(𝑗𝜔) = 𝑗
0 1−
𝑢

1. Cas particulier : 𝑢 = 1 c’est-à-dire 𝜔 = 𝜔0 .


a) Déterminer la forme algébrique de 𝑇(𝑗𝜔). 0,5 pt

b) Calculer le module et un argument de 𝑇(𝑗𝜔). 1,5 pt (0,5+0,75)

c) En déduire la forme trigonométrique et la forme exponentielle de 𝑇(𝑗𝜔). 0,5 pt (0,25+0,25)

1
2. Cas général : 𝑇(𝑗𝜔) = 𝑗
1−
𝑢

a) Écrire la forme algébrique de 𝑇(𝑗𝜔) en fonction de u. 1 pt

On pose 𝑥 = Re(𝑇(𝑗𝜔)) et 𝑦 = Im(𝑇(𝑗𝜔)) respectivement partie réelle et partie imaginaire de


𝑇(𝑗𝜔).
On appelle G(𝑢) le module de 𝑇(𝑗𝜔)et θ(𝑢) un argument de 𝑇(𝑗𝜔)

b) Calculer G(𝑢) ainsi que le cosinus et le sinus de θ(𝑢) en fonction de 𝑢. 1 pt (0,5+0,5)

1
c) Vérifier qu’on a θ(𝑢) = Arctan 𝑢 0,25 pt

𝑥
d) Vérifier que 𝑢 = 𝑦 0,25 pt

1 2 1
e) Démontrer que (𝑥 − 2) + 𝑦 2 = 4 1 pt

f) En déduire que le point M d’affixe𝑇(𝑗𝜔)est sur un cercle que l’on déterminera. 1 pt

g) Quelle partie du cercle décrit M ? 0,5 pt

CNED BTS SYSTEMES NUMERIQUES – Mathématiques


3-1084-DV-WT-02-18 3
C. Calcul matriciel 6 points
Dans un lycée, des élèves décident de vendre des pains au chocolat et des croissants à la récréation.
Deux lots sont proposés par la boulangère :
 le lot A qui contient 4 pains au chocolat et 2 croissants vendu 6 € ;
 le lot B qui contient 2 pains au chocolat et 6 croissants vendu 7 €.
Les élèves savent qu’il leur faut 40 pains au chocolat et 30 croissants pour satisfaire la demande. Ils
décident d’acheter exactement le nombre de viennoiseries nécessaires.
On souhaite déterminer le nombre de lots achetés.

Mise en équation

1. Quelles inconnues peut-on choisir ? 0,5 pt

2. Démontrer que le fait de vouloir acheter 40 pains au chocolat et 30 croissants se traduit par le
2𝑥 + 𝑦 = 20
système S : { . 0,75 pt
𝑥 + 3𝑦 = 15

Résolution

3. Écrire ce système sous forme matricielle. 0,5 pt

2 1
4. Déterminer la matrice inverse de la matrice A = ( ), un logiciel peut être utilisé si on
1 3
précise bien la commande ou la méthode. 0,75 pt

5. Résoudre le système S à l’aide du calcul matriciel. 1 pt

Conclusion

6. En déduire le nombre de lots de chaque sorte. 0,25 pt

7. Combien les élèves dépensent-ils en tout ? 0,5 pt

Les prix du pain au chocolat et du croissant sont identiques quel que soit le lot choisi.

8. Déterminer le prix à l’unité d’un pain au chocolat et d’un croissant.


1,75 pt (la méthode n’est pas imposée)
NB : le prix du pain au chocolat est différent du prix du croissant.

CNED BTS SYSTEMES NUMERIQUES – Mathématiques


3-1084-DV-WT-02-18 4