Vous êtes sur la page 1sur 3

Production d'écrit

Extrait du Ecole publique du Bois Jolivet


http://www.ac-grenoble.fr/ecole/74/bois-jolivet.bonneville/spip.php?article873

Production d'écrit
- Archives - Cycle 3 -

Date de mise en ligne : lundi 19 novembre 2012

Ecole publique du Bois Jolivet

Copyright © Ecole publique du Bois Jolivet Page 1/3


Production d'écrit

Les élèves de la classe de CM1-CM2 ont inventé la suite d'une histoire. Quatre productions
ont été choisies pour figurer sur le site internet.

Voici le début de l'histoire :

« Maudit caillou !

Ce matin là, Caroline était très en colère. Tandis qu'elle s'apprêtait à regarder son émission favorite à la
télévision, maman a fait irruption dans le salon et l'a expédiée à l'autre bout du village pour aller acheter du
pain. Comme si cela ne pouvait pas attendre ! Elle se rendait donc à la boulangerie, la tête basse et la mine
renfrognée, traînant les pieds pour bien montrer à tous ceux qu'elle croisait combien elle était malheureuse.
C'est alors qu'elle l'aperçut : un caillou marron gris clair brillant, bien rond, de la taille d'une pomme de
terre. Il était là, à un mètre devant elle à la narguer, comme s'il voulait lui barrer le chemin.
Sans qu'elle réfléchisse, son pied partit, avec une force décuplée par la colère et expédia le caillou au loin.
Voilà comment le drame commença...... »

[(Suite écrite par Morgane :)]

Le caillou s'arrêta quelques mètres plus loin. Caroline était de plus en plus énervée quand elle revit le caillou. Sans
réfléchir, son pied repartit avec une force décuplée par la colère et ré-expédia le caillou dans la vitre du boulanger.
Celui-ci reçu le caillou dans la tête, ce qui le poussa dans son four et se brûla la tête et mourut. Caroline très très
gênée.... partit en courant chez elle. La mère de Caroline partit en prison comme elle n'avait pas l'âge d'aller en
prison.

[(Suite écrite par Aldin :)]

Ce caillou magique se téléportait devant elle à chaque fois.


"Te revoilà petit malin, tu t'es téléporté, tu es chanceux je vais à la boulangerie caillou magique."
Alors que Caroline parlait au caillou, mais elle faisait semblant de se montrer gentille face au caillou, bam !!!
Caroline avait donné un coup de pied au caillou et il est parti si loin que Caroline avait mal aux pieds. Pendant que
caroline a mal, le caillou était cloué au sol. Caroline pensait à la boulangerie, elle dit : "La boulangerie, mince j'ai
oublié !"
Elle courait aussi vite qu'elle pouvait, ce fut trop tard, la boulangerie se ferme et c'est là que l'histoire s'achève.

[(Suite écrite par Alma)]

Caroline glissait par terre à cause du caillou et se cassait le bras, puis elle criait : "Maudit caillou, j'ai mal !"
Le caillou explosa sur le mur, tellement elle avait tiré fort. Sa copine qui se promenait par hasard par là, la voyait par
terre. Elle disait :
"Tu t'es cassé le bras ?"
Oui
Elle appelait les pompiers :
"Allo, ma copine s'est cassé le bras !
Les pompiers disaient :

Copyright © Ecole publique du Bois Jolivet Page 2/3


Production d'écrit
"On arrive !"
Cinq minutes plus tard ils arrivaient et l'emmenaient. Voilà comment se terminait ce drame.

[(Suite écrite par Alexandre :)]

Devant la boulangerie Caroline aperçut un caillou marron clair brillant rond de la taille d 'une pomme de terre. Elle
trébucha dessus et se fit très mal. LE boulanger aperçut Caroline, prit sa trousse de secours et alla mettre un
pansement. Le boulanger lui offrit une baguette gratuite et elle rentra apporter le pain à sa mère.

Copyright © Ecole publique du Bois Jolivet Page 3/3

Centres d'intérêt liés