Vous êtes sur la page 1sur 1

UNIVERSIDAD DE OVIEDO Pruebas de Aptitud para el Acceso

Vicerrectorado de Estudiantes y Movilidad a la Universidad- 2002


C.O.U.
Área de Orientación Universitaria

FRANCÉS

La violence conjugale
D’après la dernière enquête “Eurobaromètre” sur ce sujet, une femme sur cinq a été victime de la
violence de son compagnon au moins une fois dans sa vie. 25% des crimes concernent un homme ayant
agressé sa femme ou partenaire. 62% des Européens pensent que la violence à l’égard des femmes est
inacceptable dans toutes les circonstances et 94% pensent que celui qui bat sa femme doit être condamné
par un tribunal mais... un seul cas de violence sur vingt est signalé à la police.
L’enquête démontre que les stéréotypes sur cette question sont toujours présents: la plupart des
personnes interrogées continuent à associer cette catastrophe à des facteurs extérieurs comme l’alcool ou
la drogue, la pauvreté ou l’exclusion sociale. Mais le rapport de Roger Henrion pour le Ministère de la
Santé signale un profil bien différent de l’agresseur. Il s’agit en majorité d’hommes béneficiant par leur
fonction professionnelle d’un certain pouvoir: cadres, professionnels de la santé et membres de la police
et de l’armée, affectés de signes de faiblesse, d’insécurité ou de manque d’amour-propre.
Quant au silence... il faut comprendre la peur des femmes, la pression de l’entourage, la
méconnaissance des procédures et la crainte que leurs enfants leur soient enlevés.
Extraits de www.sosfemmes.com et de www.eurowrc.org

Questions
(El alumno o alumna deberá responder a las preguntas evitando transcribir literalmente frases del texto)

1) D’après l’Eurobaromètre cité, 62% des Européens considèrent inacceptable cette violence. A quelles
déductions (sur le degré de tolérance de la violence) nous conduit la réflexion sur ce pourcentage? (2
puntos)
2) Le texte signale un faux cliché d’explication de la violence conjugale. Lequel? (2 puntos)
3) L’enquête nous parle d’une proportion très réduite de cas dénoncés. Pourquoi si peu d’après le texte? (2
puntos)
4) Vous avez peut-être entendu ce vieux proverbe sexiste: “Bats ta femme tous les matins. Si tu ne sais
pas pourquoi, elle le sait”. Dites ce que vous en pensez. (80-90 mots) (4 puntos)