Vous êtes sur la page 1sur 39

Uni Longitudinal

État de l’art et recommandations

Direction : DTerCE Auteurs : Patrick Bidaut et Nicolas Grignard

Club entretien du 12/05/2015

de l’art et recommandations Direction : DTerCE Auteurs : Patrick Bidaut et Nicolas Grignard Club entretien

Uni Longitudinal

Sommaire

Généralités

Mesures du Profil en Long

- Notation par Bandes d’Onde (NBO)

- Densité Spectrale de Puissance (DSP) 2D et 3D

Guide sur l’uni longitudinal (septembre 2014)

- Classification des types de travaux et spécifications

- Règles de l’art pour la mise en œuvre

- Clauses Contractuelles (CCAP et CCTP)

types de travaux et spécifications - Règles de l’art pour la mise en œuvre - Clauses

Généralités

Définition de l’UNI (longitudinal):

Ensemble des dénivellations d’une surface de chaussées susceptibles de modifier les mouvements des véhicules.

Dans le sens longitudinal, ces irrégularités sont généralement ressenties lorsque les défauts ont des longueurs d’onde comprises entre 0,50 et 50 m.

sont généralement ressenties lorsque les défauts ont des longueurs d’onde comprises entre 0,50 et 50 m.

Généralités

Rôle de l’uni longitudinal : contribuer

À la sécurité des usagers

- Éviter la dégradation du contact pneu-chaussée

Au confort des usagers

- Réduire les oscillations et les vibrations

À la pérennité de la chaussée

- Minimiser les surcharges dynamiques

Réduire les oscillations et les vibrations  À la pérennité de la chaussée - Minimiser les

Généralités

Les indicateurs :

IRI (International Roughness Index)

NBO (Notation par Bandes d’Ondes)

CAPL 25 (coefficient APL 25)

DSP (Densité Spectrale de Puissance) 2D et 3D

Roulis

par Bandes d’Ondes)  CAPL 25 (coefficient APL 25)  DSP (Densité Spectrale de Puissance) 2D

Généralités

Notation par Bandes d’Onde (méthode française) :

Longueurs d’Ondes considérées comprises entre 0,5 et 50m

Répartition en Bandes d’Ondes :

- Petites Ondes (PO) : entre 0,7 et 2,8m

- Moyennes Ondes (MO) : entre 2,8 et 11,3m

- Grande Ondes (GO) : entre 11,3 et 45,2m

Densité Spectrale de Puissance

Moyennes Ondes (MO) : entre 2,8 et 11,3m - Grande Ondes (GO) : entre 11,3 et

Généralités

Analyseur de Profil en Long (APL)

Généralités Analyseur de Profil en Long (APL)
Généralités Analyseur de Profil en Long (APL)

Généralités

MuLti Profilomètre Longitudinal (MLPL)

Généralités MuLti Profilomètre Longitudinal (MLPL)
Généralités MuLti Profilomètre Longitudinal (MLPL)
Généralités Matériels de mesure :  Qualifiés par le RST  Suivis métrologiques par le

Généralités

Matériels de mesure :

Qualifiés par le RST

Suivis métrologiques par le Centre Vérificateur APL

Références

Guide Technique : Uni longitudinal, État de l’art et recommandations (2014)

Notes du sous-groupe UNI du GNCDS (Groupe National Caractéristiques de Surface)

de l’art et recommandations (2014)  Notes du sous-groupe UNI du GNCDS (Groupe National Caractéristiques de

Mesures du profil en long

Modalités de l’essai :

Mesures réalisées dans le sens de la circulation

Dispositions de chantier pour permettre des mesures 200m avant et après la section à mesurer

Mesure avec les remorques APL à 72km/h (avec un pas de 5cm)

Possibilité de réaliser des mesures à 54km/h (avec une perte de précision sur les MO et les GO)

un pas de 5cm)  Possibilité de réaliser des mesures à 54km/h (avec une perte de

Mesures du profil en long

Principe de la méthode NBO :

Mesure du profil de la chaussée avec un pas d’échantillonnage connu

Décomposition du profil dans les trois bandes d’ondes recherchées (PO, MO et GO)

Calcul des énergies pour chaque segment de calcul

Conversion des énergies en notes

recherchées (PO, MO et GO)  Calcul des énergies pour chaque segment de calcul  Conversion

Mesures du profil en long

Principe de la méthode NBO :

Calcul des notes sur les traces droite et gauche

La trace dont la notation en PO est la plus défavorable est retenue (en cas d’égalité, la trace droite est choisie)

50 notes PO définies sur des segments de 20m

10 notes MO définies sur des segments de 100m

5 notes GO définies sur des segments de 200m

des segments de 20m  10 notes MO définies sur des segments de 100m  5

Mesures du profil en long

Mesures du profil en long
Mesures du profil en long
Mesures du profil en long

Mesures du profil en long

Mesures du profil en long
Mesures du profil en long

Mesures du profil en long

Principe de la méthode DSP :

Représentation graphique de la répartition de l’énergie pour chaque fréquence du signal

Permet de détecter des défauts périodiques

Pas de spécifications définies aujourd’hui

Recours systématique conseillé

des défauts périodiques  Pas de spécifications définies aujourd’hui  Recours systématique conseillé

Mesures du Profil en Long : DSP 2D

Titre 1  Sous titre 1  Sous titre 2 - Texte de niveau 2
Titre 1
 Sous titre 1
 Sous titre 2
- Texte de niveau 2
Mesures du Profil en Long : DSP 2D Titre 1  Sous titre 1  Sous

Mesures du Profil en Long : DSP 3D

Mesures du Profil en Long : DSP 3D
Mesures du Profil en Long : DSP 3D

Mesures du Profil en Long : DSP 3D

Mesures du Profil en Long : DSP 3D
Mesures du Profil en Long : DSP 3D

Mesures du Profil en Long :

DSP Glissée

Mesures du Profil en Long : DSP Glissée
Mesures du Profil en Long : DSP Glissée

Classification et spécifications

2 types de travaux:

Travaux de construction

Travaux d’entretien

(Disparition des travaux de type réhabilitation)

de travaux:  Travaux de construction  Travaux d’entretien (Disparition des travaux de type réhabilitation)

Classification et spécifications

Travaux de construction:

Couche de roulement d’épaisseur < ou = à 3cm ou un BBDr

Couche de roulement d’épaisseur > à 3cm (hors BBDr)

Cas des Élargissements

Cas particuliers

BBDr  Couche de roulement d’épaisseur > à 3cm (hors BBDr)  Cas des Élargissements 

Classification et spécifications

Classification et spécifications
Classification et spécifications

Classificationet spécifications

Travaux de construction :

Élargissements

- E1 : CdR uniquement sur la voie créée

- E2 : CdR < ou = chaussée

- E3 : CdR > à 3 cm en pleine largeur de chaussée

- E4 : couche de liaison en pleine largeur de chaussée

à 3 cm ou BBDr en pleine largeur de

Connaissance impérative de l’uni de la CdR existante

(CdR = Couche de Roulement)

3 cm ou BBDr en pleine largeur de  Connaissance impérative de l’uni de la CdR

Classificationet spécifications

Cas particuliers :

Routes à vitesse autorisée < à 90km/h (hors traverse ou milieu urbain)

Routes à sinuosité marquée

Raccordement à des points altimétriques obligés

Chaussées sur Ouvrage d’Art

Routes à sinuosité marquée  Raccordement à des points altimétriques obligés  Chaussées sur Ouvrage d’Art
Routes à sinuosité marquée  Raccordement à des points altimétriques obligés  Chaussées sur Ouvrage d’Art

Classification et spécifications

Travaux d’entretien :

Avec une couche d’épaisseur < ou = à 3cm ou un BBDr

Avec une couche d’épaisseur > à 3cm (hors BBDr)

Au moins deux couches

- CdR mince ou BBDr

- CdR épaisse (hors BBDr)

Avec réfection partielle de la chaussée

 Au moins deux couches - CdR mince ou BBDr - CdR épaisse (hors BBDr) 

Classification et spécifications

Entretien avec une couche d’épaisseur < ou = à 3cm ou un BBDr

avec une couche d’épaisseur < ou = à 3cm ou un BBDr (*) Si cette condition

(*) Si cette condition n’est pas respectée, des travaux préparatoires sont nécessaires.

< ou = à 3cm ou un BBDr (*) Si cette condition n’est pas respectée, des

Classification

Travaux d’entretien avec fraisage préalable:

F1 : fraisage avec mise en œuvre d’une ou plusieurs couches uniquement sur la voie fraisée

F2 (a,b ou c) : fraisage avec mise en œuvre de la couche de roulement en pleine largeur

F3 : fraisage avec mise en œuvre d’au moins deux couches en pleine largeur

couche de roulement en pleine largeur  F3 : fraisage avec mise en œuvre d’au moins

Classification et spécifications

Spécifications :

Par types de chantier

En fonction de la longueur des chantiers ou des lots:

- Comprise entre 200 et 1000m

- Supérieure à 1000m ou incluant extrémité de chantier

Tenir compte des mesures avant travaux

entre 200 et 1000m - Supérieure à 1000m ou incluant extrémité de chantier  Tenir compte

Règles de l’art pour la mise en œuvre

Modes de guidage des matériels d’exécution des travaux

Règles de l’art pour la mise en œuvre Modes de guidage des matériels d’exécution des travaux
Règles de l’art pour la mise en œuvre Modes de guidage des matériels d’exécution des travaux

Règles de l’art pour la mise en œuvre

Schéma d’obtention progressive des niveaux d’uni recommandé :

PO et MO avec les couches de rangs N et N-1

MO et GO avec les couches de rangs N-2 et N-3

GO avec les couches de rangs N-3 et N-4

couches de rangs N et N-1  MO et GO avec les couches de rangs N-2
couches de rangs N et N-1  MO et GO avec les couches de rangs N-2

Règles de l’art pour la mise en œuvre

Cas de type de couche de rang N

Règles de l’art pour la mise en œuvre Cas de type de couche de rang N
Règles de l’art pour la mise en œuvre Cas de type de couche de rang N

Règles de l’art pour la mise en œuvre

Double rôle du fraisage :

Retirer les matériaux dégradés

Préparer le support

l’art pour la mise en œuvre Double rôle du fraisage :  Retirer les matériaux dégradés
l’art pour la mise en œuvre Double rôle du fraisage :  Retirer les matériaux dégradés

Clauses Contractuelles (proposition)

CCTP:

Définition des lots de contrôle

Définition précise du premier lot

Spécifications en fonction:

- Du type de travaux

- De la technique mise en œuvre

- De la longueur du lot de contrôle

- De la vitesse maximale autorisée

de travaux - De la technique mise en œuvre - De la longueur du lot de

Clauses Contractuelles (proposition)

CCTP:

Définition des lots de contrôle

Définition précise du premier lot

Spécifications en fonction:

- Du type de travaux

- De la technique mise en œuvre

- De la longueur du lot de contrôle

- De la vitesse maximale autorisée

de travaux - De la technique mise en œuvre - De la longueur du lot de

Clauses Contractuelles (proposition)

CCTP:

Adapté aux contraintes particulières (petits ou grand chantiers, travaux de nuit sous circulation, …)

Définition des seuils d’application des spécifications

- Pour les pénalités

- Pour les réfections

- En fonction :

Du type de travaux

De la longueur du lot de contrôle

Des bandes d’onde

les réfections - En fonction : – Du type de travaux – De la longueur du

Clauses Contractuelles (proposition)

CCAP :

Pénalités :

- Défauts en PO uniquement en couche de roulement:

10 % du prix global (fourniture, fabrication et mise en œuvre)

- Défauts en MO sur la couche N-1 si couche de roulement < ou = à 3cm ou sinon sur la couche de roulement :

5 % du prix global

- Défauts en GO : pour les travaux de construction : 5 % du prix global

- Cumulables par bandes d’onde

du prix global - Défauts en GO : pour les travaux de construction : 5 %

Clauses Contractuelles (proposition)

CCAP :

Réfection:

- Proposition chiffrée de remise en conformité de l’entrepreneur au MOE qui peut décider:

De réaliser les réfections

D’appliquer une pénalité spéciale de 20 % à 30 % du montant global des travaux de réfection validés

– D’appliquer une pénalité spéciale de 20 % à 30 % du montant global des travaux

Travaux en cours du groupe de travail UNI du GNCDS

Sortie de la nouvelle circulaire

Evolution du logiciel APL2000

Spécifications TCSP / BHNS ?

Contribution à l’étude statistique sur les gains d’uni selon le type de chantier (comparaison Avant / Après Travaux)

à l’étude statistique sur les gains d’uni selon le type de chantier (comparaison Avant / Après
Merci de votre attention

Merci de votre attention

Merci de votre attention