Vous êtes sur la page 1sur 20

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES

DUMMEL

Rapport de Stage

Élaboré par : Mr. KHELIFA Mehdi

Encadré par : Mr. BEN ABDERRAHMEN Mohamed Ali

Période : du 01/08/2018 au 31/08/2018

Année Universitaire : 2017/2018


REMERCIEMENTS

Mes gratitudes s’adressent à tous ceux qui m’ont aidé, de près ou de loin à
obtenir cette opportunité d’obtenir une telle expérience professionnelle.

Je tiens à témoigner toute ma gratitude particulièrement à Mr. Kazziz Kamel le


Directeur Général pour son accueil chaleureux et son aide précieuse.

Je tiens à remercier Mr. Ben Abderrahmen Mohamed Ali, mon encadreur, pour
ses précieux conseils et pour me garder dans les meilleures conditions durant ce
stage. Sa compétence et son encadrement ont toujours suscité mon profond respect.
Veuillez trouver ici, l’expression de mes gratitudes et de ma grande estime.

Ainsi, je remercie toute l’équipe de service technique pour m’assurer une


atmosphère agréable de coopération et de collaboration.

Je remercie sincèrement tous les membres de la société comme étant cadres


et ouvriers qui m’ont aidé à intégrer dans la vie professionnelle. Et j’exprime mes
sincères reconnaissances à l’égard de tous ceux qui ont contribué à ma formation.

Mes remerciements s’adressent aussi aux membres du jury, vous messieurs,


vous me faites un grand honneur en acceptant de juger ce travail.
Table des matières

Introduction...............................................................................................................................4

Liste des figures.........................................................................................................................5

I. Présentation de l'entreprise: ................................................................................................6


1. Présentation générale & Historique :.............................................................................6
2. Clients et fournisseurs:...................................................................................................9
3. La structure de l'entreprise: ..........................................................................................9

II. Déroulement du travail: ....................................................................................................10

III. Les tâches effectuées:.......................................................................................................17

Observations ...........................................................................................................................19

Conclusion ...............................................................................................................................20
I NTRODUCTION

A u cours de leurs deuxième année d’études, les élèves de Ecole Nationale


d'Electronique et des Télécommunications de Sfax sont tenus de faire
un stage technicien qui a pour vocation de leur faire découvrir la vie
professionnelle et le monde de l’entreprise. C’est dans ce but que j’ai choisi
d’effectuer un stage technicien dans la société Dummel. Ce stage d'un mois s’est
étendu du 01 août au 31 août 2016.

D ans ce rapport, après la présentation de Dummel, je décrirai le cycle de


production dans cette entreprise et particulièrement dans le Service
Technique et les différents équipements utilisés dans ce but. Je
m’intéresserai ensuite aux tâches que j’ai effectuées et je terminerai mon
rapport en analysant les caractéristiques de la vie professionnelle dans la société.
L ISTE DES FIGURES

- Figure 1: Les implantations de ADOVA dans le monde

- Figure 2: L’organigramme de l’entreprise

- Figure 3: Le cycle de production

- Figure 4: L2000-2R

- Figure 5: Machine à coudre reconditionnée

- Figure 6: Coupeuse CTU

- Figure 7: Enroulage CTU

- Figure 8: Coupe Bande

- Figure 9: Tondeuse
I. P RESENTATION DE L ' ENTREPRISE :

2. P RESENTATION GENERALE & H I STORIQUE :

DUMMEL est une société à responsabilité limitée SARL dont les activités se résument à la fabrication
des housses pour salons et matelas de haute gamme en cuir et en tissus.

Cette société française créé le 1er Octobre 2000 de 20000dt Tunisien de capital est 100% française
aussi que 100% exportatrice qui travaille sous la loi 72 des sociétés étrangères totalement
exportatrices, contient 110 personnes divisés entre ouvriers, techniciens et personnel.

Dummel est une société filiale du groupe de société multinationale français ADOVA, le géant français
de l’industrie des housses dans le monde.

Avec une expertise de plus de 27 ans, ce groupe emploie environ 1500 collaborateurs dans 7 sites de
production en France seulement.

Présent aussi à l’international : Allemagne, Royaume Unie, Italie, Pologne, Tunisie, Roumanie et
Chine, ce groupe vise à générer des ventes consolidées qui s’élèvent à environ 224 millions d’Euros,
un chiffre qui ne cesse qu’à s’élever jour après jour avec ses marques : DUNLOPILLO, SIMMONS,
TRECA, DIVA, STEINER..

La disponibilité d'une main d'œuvre qualifiée est le résultat d'un grand effort de formation. Le soutien
de la politique de qualité et l'encouragement de l'amélioration continue font naître une relation
interne client fournisseur et par la suite une augmentation continue des exportations et du chiffre
d'affaires (CA) de ADOVA. En effet, la hausse du chiffre d'affaires est proportionnelle à la croissance
continue des investissements.
• Europe
– Allemagne
– Royaume Unie • Asie
– France – Chine
• Afrique– Italie
• Tunisie – Pologne
– Roumanie
• Secteur des housses
• Industrie de literie,
sieges et canapés

Figure 1: Les implantations du groupe ADOVA dans le monde

Dummel est la seule filiale de la multinationale française installée en Afrique :

Société : DUMMEL
Adresse : Route Zarmedine JEMMEL 5020 -Monastir-Tunisie
Téléphone : (+216) 73482827
Fax : (+216) 73 482722
3. L ES CLIENTS & LES FO URNISSEURS :

Clients & Fournisseurs :


DUMMEL est une société qui est totalement exportatrice, qui ne fonctionne pas sur le
marché tunisien, ni prends ni donne à ce marché.
La matière brute est fournie par la clientèle ou bien le groupe mère et les cibles sont les
marchés européens d’hôtellerie, voitures, meubles... jusqu’à chaque maison Européenne.
La société MON-TEC est le fournisseur technologique clé de la machinerie utilisée au
sein de l’entreprise.

4. L A STRUCTURE DE L’ENTREPRISE :

Figure 2: L'organigramme de l’Entreprise

Dummel présente une structure bien ordonnée. Elle comporte :

La direction générale :
Comme toute autre entreprise, on trouve dans la société une direction qui est liée à la maison
mère en France. Elle est responsable de la bonne organisation du travail.

Les services administratifs :

Ce sont les services qui s'occupent des relations avec l'extérieur, qui gèrent l'état et les
conditions de travail du personnel et qui s'occupent de la comptabilité.

Les fonctionnaires techniques :

 La Direction Générale : reçoit les dessins de la direction en France, et fournir le


travail pour les ouvriers.


 Le service Technique : Chargé de faire fonctionner et maintenir l’équipement de
production en bon état de fonctionnement, Il doit faire de telle sorte à minimiser
les arrêts de production.


 Le service Qualité : Le service qualité élabore les plans des contrôles et les
instructions en collaboration avec les services spécialisés afin de garantir la bonne
qualité du produit. Son rôle principal est de tester si le produit fini est de bonne
qualité ou non.
II.D EROULEMENT DU TRAVAIL ( CYCLE DE
PRODUCTION ) :

Le schéma ci-dessous présente les différentes étapes de la production des


câblages électriques :

Figure 3 : Le cycle de production

Le service de production SI comporte toutes les étapes de fabrication du produit. Il est


reparti sous forme de segments spécifiés d’une activité bien précise.

En plus, on trouve les organisateurs chargés du transport des câbles par lot de commande
d'un poste à un autre, ils alimentent tous les segments en matières.

La production est divisée en trois grandes parties (de point de vue circuit de circulation de la
matière) :
- Le decoupage.
- La pré-confection.
- Le montage.
Machinerie disponible dans l’entreprise

Machine à coudre neuve L2000 2R

Cette machine fait partie d’une nouvelle génération de machine à piquer à la continue et en
« tack and jump », cette dernière consistant à faire un dessin, par exemple un rond, puis de faire
un saut pour refaire le même dessin plus loin. En intégrant un nouveau concept "le défilement
vertical" et les dernières innovations en matière de technologie, la L2000 2R permet des vitesses
de piquage jusqu'à 2000 points/minute, en fonction de la complexité du dessin.
Ce concept révolutionnaire, en allégeant le poids de l'ensemble, a permis
à SOTEXI de réaliser avec la L2000 2R une machine à piquer multi-aiguilles particulièrement
compacte, silencieuse et sans vibration. h
Pilotée par ordinateur (KITronic™) sous une interface Windows XP, avec programmation des
motifs sur écran graphique tactile, la L2000 2R peut permettre dorénavant, sans frais ni délais,
toutes les fantaisies en matière de dessin avec une production élevée, pouvant atteindre
10m/minute. Les différentes applications peuvent être l’isolation, les matelas, les protège-
matelas, les couvre-lits, les couettes, les sacs de couchage…

Caractéristiques techniques :
Multi-aiguilles à point noué 2 barres aiguilles
Distance ajustable entre les 2 barres aiguilles
Espacement aiguilles: 10,5 cm
Largeur utile de piquage: jusqu'à 294 cm
Déplacement latéral: jusqu'à 31,5 cm
Alimentation: rouleaux ou cardes
Vitesse de couture: 2000 points/min.
Dessins 360° avec arrêts et sauts de couture
Grande canette: Taille H
Aiguilles: jusqu'à la finesse 110
Lubrification automatique des têtes de couture et des crochets
Figure 4 : L2000-2R

Machine à coudre reconditionnée

SOTEXI reconditionne les machines pour que le coût soit intéressant pour les clients par rapport
à une machine neuve. On utilise le KITronic qui est un système électronique pour tout type de
machine à ouatiner. Celle-ci intègre une D.A.O. graphique offrant tous les outils permettant de
réaliser des dessins facilement (segment, arc, Bézier, point sauté, trace à main levée, cercle mais
aussi les fonctions zoom, miroir, symétrie, rotation, copier/coller…). Il y a la possibilité de
scanner un dessin afin de la projeter en arrière-plan, ce qui rend la création encore plus facile.

Avantages :
Cet automate de couture permet de créer, modifier, changer des articles en toute simplicité,
l’arrêt automatique des aiguilles en position haute, l’ajustement automatique des longueurs de
points et l’augmentation de la vitesse de piquage ainsi que la visualisation des dessins en
fonction des positions des aiguilles.
Figure 5 : Machine à coudre reconditionnée
Coupeuse CTU

Cette coupeuse est appelée universelle car elle s’adapte à tout type de machine. On peut ainsi
la mettre derrière n’importe quelle piqueuse pour n’importe quelle application. Elle permet de
couper des panneaux de tissus d’une longueur programmée. Grâce à une table de mesure, on
peut mesurer avec précision la longueur du tissu produit. La table de mesure se compose d’un
capteur laser qui se déplace en fonction de la longueur désirée. Quand le panneau de tissu
descend et coupe le faisceau du capteur, le tissu est coupé. L’interface homme machine est un
écran et un clavier qui permet la programmation simple des quantités et des longueurs de
panneau. La machine n’avance que lorsque la piqueuse fournit suffisamment de tissu. Au
moment de la coupe un pied presseur descend sur le tissu afin d’empêcher celui-ci de bouger.
La lame se déplace à l’intérieur du pied presseur. L’interface homme machine comporte trois
types de fonctionnement en mode automatique suivant les options.
Mode plateau : il permet de définir une longueur de plateau et une quantité de plateau. La
machine s’arrête automatiquement quand le nombre de plateau est terminé.
Mode plateau et
rouleau (option) : il permet
de faire des plateaux de
longueur et de quantité
défini et d’enrouler des
bandes de tissu (option
enroulage et coupe bande
nécessaire)
Mode rouleau : il permet de
faire des rouleaux d’une
longueur et d’une quantité
définies.
La machine comprend
également deux petits
moteurs avec des lames
pour couper les lisières.

Figure 6 : Coupeuse CTU


Enroulage

L’enroulage est un module additionnel de la coupeuse. Il est constitué d’un moteur et d’une
barre autour de laquelle le tissu s’enroule.

Figure 7 : Enroulage CTU

Coupe bande

Le coupe bande est un module additionnel de la coupeuse. Il est constitué d’un moteur qui
entraîne une barre sur laquelle il y a dix lames mobiles. La mobilité de ces lames permet de
régler la largeur des bandes.

C C
o o
u u
p p
e e
- -
b l
a i
n s
d i
e è
r
e

Figure 8 : Coupe Bande


DUMMEL- GP ADOVA DUMMEL

Tondeuse : Travail de l’apprenti

La tondeuse est un module additionnel de la coupeuse. Elle permet de tondre les fils des sauts
de couture (tack and jump). Le tack and jump a un inconvénient : il laisse des fils de couture
entre chaque dessin. Il a donc fallu trouver une solution pour les supprimer. Nous avons donc
conçu la tondeuse. Elle commence par couper le fil qui rejoint les deux dessins en deux à l’aide
de « cuillères » équipées de lame puis elle aspire les fils coupés et ensuite une tondeuse les rase
à la base.
La tondeuse a plusieurs modes de fonctionnement, manuel, sans tonte, avec tonte. La
complexité du système a nécessité le développement d’un automate pour gérer la tondeuse.
Cette partie m’a été confiée.

Figure 9 : Tondeuse

Ecole Nationale d'Electronique et des Mr. KHELIFA Mehdi


Télécommunications de Sfax Page 16
DUMMEL- GP ADOVA DUMMEL

III.L ES TACHES EFFECTUEES :

1- P RESENTATION DU PROJE T

SOTEXI a acheté une coupeuse d’occasion de marque MAMMUT, équipée d’une table avec
une cellule. Quand le tissu croisait le signal de la cellule, la machine arrêtait d’avancer et le
coupait. La table faisait 2m de long, on ne pouvait donc pas couper des panneaux de plus grande
taille.
Un de nos clients nous a contacté pour acquérir une coupeuse à bas prix. Dans son cahier des
charges il nous demande une machine qui puisse couper des bandes de tissus de 90cm à 10 m.
Les bandes de 90 cm devaient lui servir pour faire des faces supérieures et inférieures de matelas
et celles de 10 m lui serviraient à faire le tour d’un matelas de deux personnes.
La seule machine d’occasion dont SOTEXI disposait, était la coupeuse avec une table. Nous
avons donc décidé d’utiliser la base de cette machine en changeant le système de détection de
longueur.

2- E TUDE DU SYST EME

Pour changer de système de détection de longueur et réduire l’encombrement de la machine,


j’ai décidé de supprimer la table de coupe et d’installer un codeur sur l’arbre d’avance matière.
Ainsi nous pouvions faire des longueurs presque infinies.
Le fait de rajouter un codeur nous permet de mesurer de combien de degrés a tourné le rouleau
d’avance matière. En connaissant la distance de matière avancée à l’aide des pas de codeur, on
peut définir facilement la longueur de matière. Malheureusement, les matières sont extensibles,
et du fait que l’on tend le tissu pour bien le couper, cela fausse ce résultat. Il est d’autant plus
différent que l’on mesure des matières très épaisses ou très fines. Il faut donc imaginer un
réglage facile d’accès pour le client. On ne peut prévoir pas toutes les matières que va utiliser
le client sur sa machine. Il faudra donc envisager des écarts qui pourront être importants suivant
le type de matière produite et un système simple pour les compenser. En conséquence, il faudra
faire une installation chez le client, et des réglages lors de la production.
Nous avons étudié le moyen de mettre un pantin de réserve de matière. Cela permet à la
coupeuse de savoir, s’il y a de la matière à avancer.

3- T RAVAIL REALISE

Une fois que nous avions le schéma de fonctionnement de la machine, j’ai choisi les composants
que j’allais utiliser, sachant qu’il fallait sélectionner les éléments les moins coûteux. Pour faire
des économies, j’ai réutilisé les capteurs magnétiques présents sur la machine. Cela me
permettait d’avoir tous les capteurs déjà installés et donc me faisait gagner du temps en
installation mécanique. Le problème était que cette machine était ancienne et pas de fabrication
SOTEXI, donc nous ne disposions pas de pièces de rechanges pour les capteurs. La marque
Ecole Nationale d'Electronique et des Mr. KHELIFA Mehdi
Télécommunications de Sfax Page 17
DUMMEL- GP ADOVA DUMMEL
MAMMUT utilise ces capteurs magnétiques sur toutes leurs anciennes machines. J’ai donc
récupéré tous les aimants et les capteurs qui fonctionnaient pour les mettre dans nos stocks.
Ensuite, j’ai choisi l’interface « Homme Machine » que j’allais employer pour cette machine.
J’ai décidé de réutiliser le même automate que celui dont je m’étais servi sur l’enrouleuse SUN,
il comprend un écran et un clavier. Les avantages de cet automate sont qu’il est peu encombrant,
peu coûteux et relativement complet. L’interface de programmation est agréable à utiliser et
relativement intuitive. Je connaissais ainsi le matériel et la programmation ce qui allait me faire
gagner du temps le moment venu, du fait qu’elle n’a été à ma disposition que durant deux
semaines sur le site SOTEXI.
Avant d’y avoir accès, j’ai réalisé les plans électriques et une partie du programme de
l’automate. Quand j’ai pu travailler effectivement, il m’a fallu faire des modifications car je ne
connaissais pas le sens de commutation des capteurs. J’ai dû aussi rajouter une poignée de
commande de rotation de la lame pour l’affûter. Il a fallu que j’adapte mon schéma à la machine.
La première chose que j’ai fait sur cette machine, c’est de tester tous les moteurs pour savoir
s’il fallait les changer ou si l’on pouvait les conserver, ce qui faisait une grosse économie.
Ensuite j’ai remplacé les différents câbles de la machine pour en mettre ayant de plus grosses
sections, installé les capteurs de sécurité du pantin et le codeur. Ensuite j’ai câblé l’armoire de
la machine, l’automate, le variateur de fréquence…
Suite à ça, j’ai contrôlé le câblage, puis alimenté la machine afin de pouvoir programmer le
variateur et l’automate.
Le programme de l’automate que j’avais utilisé pour la coupeuse SUN m’a servi comme base.
Comme prévu le plus difficile a été de traiter les données du codeur car il était installé sur un
réducteur et tournait à une vitesse différente des rouleaux d’avance matière. L’autre problème,
était que le nombre le plus grand que peut gérer l’automate est 215 ou 32767. Il a donc fallu
jouer sur les divisions et les additions pour pouvoir le mettre en mètres au centimètre près.
Ensuite, nous avons commencé à tester la machine, principalement la longueur de tissus que
l’automate mesurait comparée à la longueur réelle. Nous avons réglé le coefficient du codeur
au plus juste puis corrigé les bugs du programme.
La machine était prête à être livrée chez le client maintenant.

Durant ce projet, j’ai donc utilisé ce que j’avais appris, mais en plus, j’ai dû être complètement
autonome, faire tous les choix des solutions électriques et électroniques, ceux-ci devant être
peu coûteux, simples d’utilisation pour le client et faciles à dépanner. J’ai également été faire
moi-même l’installation de ma machine, les réglages, et la formation. Je suis, par la suite,
retourné chez le client pour corriger des bugs que nous n’avions pas détectés. Grâce à la mise
au point de cette machine, j’ai prouvé que j’étais capable de dépanner, de réparer, d’installer
les machines que nous vendions. Mon entreprise m’a ensuite envoyé en déplacement pour des
assistances et de dépannages sur les sites.

Ecole Nationale d'Electronique et des Mr. KHELIFA Mehdi


Télécommunications de Sfax Page 18
DUMMEL- GP ADOVA DUMMEL

Observations

- Automatisation incomplète pour la tache de coupe


d’une certaine matière spécifiée (nécessité d’une
machine de coupe spéciale supplémentaire).

- Zone de Stockage divisée en 2 ou 3 parties ce qui


influe la chaine de production d’une façon majeure.

- Absence du management du nouvelle école ou le Lean


Management qui y comprend l’application des nouvelles
méthodes de Qualité tel que la 5S, KATA, KAIZEN,
AMDEC, PARETO, 5M, BRAINSTORMING,8D …

Tout ces facteurs peuvent prendre effet majeur sur la


production et la productivité s’ils seront résolus d’une
façon adéquate.

Ecole Nationale d'Electronique et des Mr. KHELIFA Mehdi


Télécommunications de Sfax Page 19
DUMMEL- GP ADOVA DUMMEL

Conclusion

Je tiens à souligner que ce stage m’a été entièrement


profitable dans la mesure où il m’a apporté une
ouverture de l’esprit et une vision globale de l’entreprise
dans toutes ses composantes.

La durée de ce stage a été limitée, mais j’ai essayé de


m’approcher du milieu professionnel, d’améliorer mes
connaissances et d’enrichir mon expérience.

Ce stage était une bonne occasion pour vivre de près


les problèmes réels dans le domaine.

Ecole Nationale d'Electronique et des Mr. KHELIFA Mehdi


Télécommunications de Sfax Page 20