Vous êtes sur la page 1sur 4

Introduction :

Le sable est un élément très essentiel qui joue un rôle important dans la
composition du béton vis-à-vis des ouvrages en béton armé (les voiles en
béton armé, les fondations et les supers structurent des différente
constructions.), pour ça il faut être très vigilent dans le choix du sable qui
convient et qui a des meilleurs caractéristique qui donnent un béton solide
homogène résistant.

But :
L’essai d’équivalent de sable, permettant de mesurer la propreté d’un sable
entrant dans la composition des bétons, il consiste à séparer les éléments fins
d’un sable.

Principe de l’essai :
L’essai est effectué sur la fraction d’un granulat passant au tamis à mailles
carrées de 5mm. On lave l’échantillon selon un processus normalisé et on laisse
reposer le tout, après 20 minutes on mesure h1 et h2.
h1 : sable propre + éléments fins.
h2 : seulement le sable propre.

Matériaux utilisés :
*L’échantillon de sable.
*la solution savante : cette solution permet de séparer les éléments fins
argileux et en provoque la floculation.
Equipement nécessaires :
_ Un tamis de maille 2mm
_ Une balance de précision 1g.
_ Un entonnoir
_ Un chronomètre
_ des éprouvettes transparentes en matière plastique, avec deux traits repères
100 et 380mm.
_ Bouchon caoutchouc s’adaptant sur l’éprouvette
_ un flacon de 5 litres (solution savante), placée à 1 mètre au-dessus de la table
de travail.
_ Une machine agitatrice.
_ Un tube laveur relié au flacon avec un robinet d’arrêt.
_ Un piston taré de 1kg.
_ Un réglet métallique de 500 mm de longueur.

Mode opératoire :
1. Remplir l’éprouvette avec la solution lavant jusqu’au premier trait.
2. Verser l’échantillon dans l’éprouvette à l’aide d’un entonnoir.
3. Eliminer les bulles d’air et laisser reposer 10 minutes
4. Boucher l’éprouvette et la fixer correctement dans ; la machine agitatrice
et l’agiter pendant 30 secondes.
5. Rincer le bouchon et les parois de m’éprouvette avec la solution lavant à
l’aide du tube laveur.
6. Remplir l’éprouvette avec le tube laver la sable, il suffit faire descendre le
tube laveur et le remonter lentement dans la masse du sable ainsi les
fines remontent en surface .lorsque le niveau de liquide atteint le
deuxième trait, on ferme le robinet.
7. Laisser reposer 20 minutes.
8. Mesurer è vue les hauteurs h1et h2 mais la mesure de h2 n’est pas
toujours aisée, ce qui conduit à effectuer une mesure plus précise
(utiliser le piston).
9. Descendre lentement le piston dans l’éprouvette, le manchon prenant
appui sur le bord supérieure de l’éprouvette et l’immobilisés au contact
du sable, mesurer h’2.
10. déterminer le coefficient de l’équivalent de sable visuel et équivalent de sable
au piston :
ESv=h2/h1*100
ESP=h’2/h1*100

* nous avons réalisé trois essais et les résultats sont dans le tableau suivant :

L’essai n°1 L’essai n°2 L’essai n°3


h1 (cm) 10.5 9.7 9.3
h2 (cm) 6.4 11.5 10
h2’ (cm) 8.9 7.7 8.9
ESV=h2/h1*100 (%) 60.95 118.5 107.5
ESP=h2’/h1*100(%) 84.76 79.38 95.70

_ la moyenne de ESv = (60.95 + 118.5 + 107.5)/3= 95.65%

_ la moyenne de Esp = (84.76 + 79.38 + 95.70)/3= 86.61

* Donc ESv ≥ 85 et ESp ≥ 80*


Commentaire des résultats :

* A partir des résultats on déduit la nature et la qualité de ce sable : c’est un


sable très propre : l’absence presque totale de fines argileuses risque
d’entrainer un défaut de plasticité du béton qu’il faudra rattraper par une
augmentation du dosage en eau.

La conclusion :

- L’équivalent de sable caractérise la propreté d’un sable ou d'un grave. Il


indique la teneur en éléments fins, d’origine essentiellement argileuse,
végétale ou organique à la surface des grains. Cet essai permet de déterminer
les meilleurs caractéristiques qui donnent un béton solide homogène résistant.

Vous aimerez peut-être aussi