Vous êtes sur la page 1sur 4

ZAD AL MUSTAQNI' - Imam Al Hajjawy

Commentaire par Salih ibn Fawzan al Fawzan

CHAPITRE ISTINJA :

Fawzan : "Istinja" signifie linguistiquement couper. Techniquement, cela signifie éliminer les
traces d'urine ou de matières fécales. Ce sont des impuretés qui peuvent être éliminées soit par
l'eau appelée "istinja", soit par la pierre appelée "istijmar", que nous expliquerons sous peu.
Il est interdit de laisser des traces d'urine et de matières fécales sur les parties intimes et de prier
ensuite. Il doit supprimer ces traces par les deux méthodes mentionnées ci-dessus. S'il prie dans
cet état impur, alors sa prière est nulle et non avenue.

Hajjawy : En entrant dans les toilettes, il est encouragé à dire "Bismillah, je cherche refuge
en Allah contre les djinns, male et femelle."

Fawzan : Puisque l'excrétion et la miction sont inévitables, il faut avoir une place pour effectuer
l'élimination des déchets. Il ne peut pas le faire n'importe où il souhaite comme un animal. Allah a
dignifié l'homme et l'a fait chercher un endroit désigné pour cela. Cette dignité a été conférée au
fils d'Adam par Allah. Cet endroit que nous avons mentionné est de deux types: espace ouvert ou à
l'intérieur d'une structure. Si l'on doit répondre à l'appel de la nature au sein d'une structure, il est
encouragé qu'il lise la supplication suivante avant d'entrer dans le lieu "Bismillah a'udu billahi min
al khubuth wal khaba'ith". Ce refuge est recherché car les toilettes sont la demeure de Shaytan.
Cela lui convient, il vit dans un endroit sale. Les djinns y habitent aussi. Si l'on entre sans dire la
supplication, il peut être raillé par le shaytan. En effet, la supplication est une protection contre sa
raillerie, alors demandez votre protection en suppliant à Allah azzawajel.

Hajjawy : Et quand lorsque l'on qui les toilettes, on dit: "Je recherche ton pardon, Louange
à Allah qui m'a enlevé du mal et m'a donné de la vitalité."
Et mettez en avant votre jambe gauche en entrant et la jambe droite en la quittant. Ceci
est l'inverse avec l'entrée dans la masjid et lorsque l'on met ces chaussures.
(Hadith rapporté par Ahmad 6/265, Abu Dawud 34 rapporte par Aïcha)
On se distancie dans un espace ouvert. Il se préserve (cache) et choisit un endroit pouvant
absorber son urine.

Fawzan: Chaque fois que le Prophète répondait à l'appel de la nature dans un espace ouvert, il se
distanciait des gens. Il ne l'a pas fait là où les gens pouvaient le voir. [Hadith Al Bukhary 1 / 53,66
et Muslim (1/158).]
On ne doit jamais s'asseoir à l'air libre pour se soulager, il faut s'asseoir derrière un rocher ou un
arbre, en l'utilisant comme un écran, c'était la manière du Prophète(Alayhi salat wa salam).
Il (le prophète) choisissait un sol où l'urine peut y pénétrer, en évitant la terre durcie qui peut
causer des éclaboussures d'urine. Le Prophète (alayhi salat wa salam) nous a parlé de deux
hommes qui étaient tourmentés dans leurs tombes, il a dit: "Ils n'étaient pas tourmentés à cause
de quelque chose de majeur." Bien que des actions sérieuses, ils auraient pu être facilement évités
si les hommes avaient prêté attention. "Dans une autre narration" ne s'est pas protégé contre
l'urine ", et le reste du hadith est "Quant à l'autre il calomniait les gens."
[Hadith rapporté par Al Bukhary (1 / 64,65) et Muslim (1/166).]
Ce point devrait être pris en compte chaque fois que quelqu'un répond à l'appel de la nature. Être
taché par l'urine est une chose désastreuse. Cela peut conduire à des tourments dans la tombe,
comme le Prophète l'a spécifiquement mentionné dans un hadith: «Protégez-vous de l'urine, car
c'est la cause la plus répandue des tourments dans la tombe».
[Hadith rapporté par Al Hakim (1/183) et Al Daraqutni (1/128)]

Hajjawy : Et le pénis doit être frotté avec la main gauche après que toute l'urine soit sortit
du pénis, trois fois du début à la l'extremité (prépuce). Puis secoué trois fois. Il devrait
changer de direction pour se nettoyer à un endroit différent s'il y a un risque de se tacher.

Fawzan : Quand on a l'intention de se nettoyer avec de l'eau ou des pierres, on se tourne vers une
autre direction à partir du point où la salissure a été faite. C'est parce que l'eau ou la pierre utilisée
peut causer des éclaboussures ou des taches de l'impureté sur le corps. Cependant, si cela ne peut
pas se produire, comme dans les toilettes modernes, alors il n'est pas nécessaire de changer de
direction pour se nettoyer.

Hajjawy : Il devra s'appuyer sur sa jambe gauche.


Il est détesté (makruh) d'apporter dans les toilettes tout objet portant le nom d'Allah sauf si
nécessaire, de relever sa robe avant de l'approcher, de parler à l'intérieur des toilettes et d'uriner
dans un trou ou son équivalent.

Fawzan : -Comme une bague ou des morceaux de papier qui portent le nom d'Allah. Dans la
mesure du possible, une personne devrait les enlever et ensuite seulement entrer dans les toilettes.
Le Prophète (alayhi salat wa salam) avait l'habitude de retirer son anneau avant d'entrer dans les
toilettes, car il portait le nom d'Allah.
Hadith rapporté par Abu Dawud (19), Ibn Majah (303), An-Nasa'i (8/178).

-Si une personne craint qu'elle puisse être volée si elle est laissée sans surveillance, elle est
autorisée à la porter. Si c'est une bague qui porte le nom d'Allah, il doit la tourner vers l'intérieur,
surtout si elle est fixée avec une pierre. Il devrait le tourner pour faire face à la paume intérieure
pour le cacher.

- Une personne ne doit pas lever ses vêtements et révéler ses zones intimes (a'wrah) avant
d'approcher des toilettes. La 'a'wrah est une obligation qui doit être couverte en tout temps, sauf si
nécessaire. Il est inutile de soulever ses vêtements avant d'aller aux toilettes
- On ne doit pas parler à l'intérieur des toilettes car cela fait partie des mauvaises manières. Il
devrait être silencieux jusqu'à ce qu'il quitte les toilettes. Si quelqu'un le salue, il ne doit pas
répondre. Une fois, un homme a salué le Prophète pendant qu'il urinait et il ne lui a pas répondu.
[Hadith rapporté par Muslim (1/194), Abu Dawud (16) et d'autres.]

- Il ne faut pas uriner dans un trou dans le sol comme les nids d'insectes car cela pourrait nuire
aux insectes ou il pourrait très bien être le lieu d'habitation d'un Djinns.

Hajjawy : Il est également détesté de toucher ses parties intimes avec la main droite ou de se laver
avec et de faire face au "nayarayn" tout en se soulageant. Il est interdit de faire face à la Qiblah ou
de tourner le dos à la Qiblah tout en se soulageant à l'air libre.

Fawzan : - Le Prophète (alayhi salat wa salam) a dit: "On ne doit pas toucher ses parties intimes
avec sa main droite en urinant et on n'essuie pas la saleté avec sa main droite." Il ne convient pas
que la main droite soit utilisée pour toucher les parties intimes ou pour éliminer les impuretés
pour l'istinja ou autres. Seule la main gauche devrait être utilisée à ces fins.
[Hadith rapporté par Al Bukhary (1/50) et Muslim (1/155)]

- "Faire face à nayarayn"; C'est le soleil et la lune. L'opinion correcte est qu'il est permis de le faire.
Car il n'y a aucune preuve pour prouver qu'il est détesté ou interdit. En effet, le Prophète (alayhi
salat wa salam) a dit aux gens de Médine : "Ne faites pas face à la Qiblah lorsque vous urinez ou
déféquer, mais tournez-vous vers l'Est ou l'Ouest." Et nous savons que la lune et le soleil se lèvent
et se fixent à l'est et à l'ouest.
[Hadith rapporté par Al Bukhary (1/48,109) et Muslim (1/154)]

- Faire face à la Qibla tout en se soulageant est interdit. C'est le cas seulement si l'on répond à
l'appel de la nature à l'air libre. Si c'est fait dans un bâtiment ou derrière un écran ou un mur, il y a
une différence d'opinion parmi les ulémas. Car le hadith ne spécifie pas un bâtiment ou un espace
ouvert mais il y a une interdiction générale. Cependant, il y a d'autres ahadith qui prouvent que le
Prophète (alayhi salat wa salam) a répondu à l'appel de la nature face à Al Sham, ce qui signifie
qu'il était tourné vers la Ka'bah. [Hadith rapporté par Al Bukhary (1/48) (4/100) et musulman
(1/155) et d'autres.] C'était à l'intérieur d'un bâtiment, ce hadith spécifie par rapport à l'interdiction
générale énoncée par le Prophète (alayhi salat wa salam) quand il a dit "Ne faites pas face à la
Qiblah quand vous urinez ou déféquez." Cela aurait pu faire référence à le faire à l'air libre tout en
excluant l'action effectuée dans un bâtiment. Les érudits qui ont estimé qu'il était permis de faire
face à la Qiblah si quelqu'un se soulageait dans un bâtiment apportent comme preuve que le
(alayhi salat wa salam) a fait face à al Sham comme dans le hadith ci-dessus, c'est le point de vue
de l'auteur. La deuxième opinion dit qu'il est interdit de se mettre face à la Qiblah même si l'on est
dans un bâtiment comme dans le hadith raconté par Abu Ayub "Ne faites pas face à la Qiblah
quand vous urinez ou déféquez mais tournez vous vers l'est ou l'ouest". Abu Ayub a ajouté: "Nous
nous sommes rendus à al Sham et avons vu des toilettes construites face à la Qiblah, nous avons
cherché le pardon d'Allah et nous sommes partis de là rapidement.
[Hadith rapporté par Al Bukhary (1/109), Ahmad (5/421) et d'autres.]

Hajjawy : Il est interdit de rester plus longtemps que nécessaire dans les toilettes, d'uriner dans
les endroits publics, fréquentés, dans les endroits ombragés et sous les arbres fruitiers

Fawzan : - Cette interdiction est due à la prolongation inutile de l'exposition de l'a'wrah.

- L'appel de la nature est d'éviter les lieux qui sont populaires et fréquentés par des gens comme
des voies, ce qui nuira aux gens.

- Les endroits ombragés sont des endroits où les gens se rassemblent et apprécient l'ombre. Il est
strictement interdit de se soulager dans ces lieux.