Vous êtes sur la page 1sur 36

Licence 3e année

- semestres 5 et 6 -

UE 1. Unité d’enseignements « Musique »

FORMATION AUDITIVE
L5-L6 MU 01 A1 (Présentiels) et L3-L4 MU 02 A1 (CNED)
L5 janvier :
Présentiels : contrôle continu écrit et oral, et examen oral (moyenne).
CNED et Dérogatoires : examen oral.
L6 juin :
Présentiels : contrôle continu écrit et oral, et examen écrit 2h (moyenne).
CNED et Dérogatoires : ex. écrit 2h
Rattrapage : ex. écrit 2h (1 seul examen commun L5/L6) et oral (1 seul examen commun L5/L6)

JANVIER / SEPTEMBRE (oral) :

1) Lecture de notes horizontale

59
2) Rythme

3) Chant BERLIOZ

60
JUIN (écrit) :

1) Dictée harmonique

2) Dictée d’intonation

[BRITTEN]

61
3) Choral. Vous remplirez les parties manquantes de ce choral : [Cantate BWV 91]

62
Texte original :
[BACH, Oratorio de Noël, “Brich an”]

4) Dictée de synthèse
[SCHUBERT]

63
ÉCRITURE ET HARMONISATION AU CLAVIER
L5-L6 MU 01 A2 (Présentiels) et L5-L6 MU 02 A2
L5 janvier :
Présentiels : Contrôle continu Ecriture (Quatuor classique et Choral) (coef. 1), Clavier : examen oral (coef. 1).
CNED et Dérogatoires : ex. écrit 2h (Quatuor classique ou choral)
L6 juin :
Présentiels : Contrôle continu Ecriture (Quatuor romantique et Invention) (coef. 1), Examen écrit 5h (coef. 1),
Clavier : examen oral (coef. 1).
CNED et Dérogatoires : examen écrit (coef. 1) et oral (coef. 1)
Rattrapage : Ecriture : L5 et/ou L6 : 1 seul et même écrit 5h : Harmonie (Quatuor classique ou romantique) et Contrepoint
(Choral ou Invention). Clavier : 1 seul ex. oral L5 et/ou L6

 ECRIT

1er SEMESTRE (L5) JANVIER - CNED et Dérogatoires (Quatuor classique)

64
J. Farjot, d’après Mozart

65
2e SEMESTRE (L6) JUIN : Quatuor romantique

M. Boulan

66
Invention

F. Malhomme

67
L5-L6 SEPTEMBRE :

Quatuor

68
P. Cathé

69
Choral

J. Farjot

70
 HARMONISATION AU CLAVIER

JUIN / SEPTEMBRE :

(Sujet M. Boulan)

1) Basse donnée

2) Chant donné

71
(Sujet J. Farjot)
1) Basse donnée

2) Chant donné

PRATIQUE MUSICALE : INTERPRÉTATION INSTRUMENTALE


L5-L6 MU 01 A3 (Présentiels) et L5-L6 MU 02 A3 (CNED)
Présentiels : Contrôle continu
Dérogatoires : Voir avec les enseignants
Rattrapage : report de la note de contrôle continu
CNED : Examen oral en janvier, juin, idem rattrapage septembre

PRATIQUE MUSICALE COLLECTIVE


L5-L6 MU 01 A4 (Présentiels) et L5-L6 MU 02 A4 (CNED)
Présentiels : Contrôle continu
Dérogatoires : accord écrit et contractuel avec 1 enseignant de pratiques collectives au choix.
Rattrapage : report de la note de contrôle continu
CNED : Validation de l’E.C. sur présentation d’une attestation de pratique collective.

EXPRESSION VOCALE
L5-L6 MU 01 A5 (Présentiels) et L5-L6 MU 02 A5 (CNED)
Présentiels : Contrôle continu, CNED et Dérogatoires : examen oral (Note forfaitaire de 13/20 pour les étudiants du
COUPS qui ne seront pas venus)
Rattrapage : un examen oral commun L5/L6

72
UE 2. Unité d’enseignements « Musicologie »

HISTOIRE DE LA MUSIQUE Semestre 5


L5 MU 01 B1 (Présentiels) et L5 MU 02 B1 (CNED)

 B1A- LISTE XXe SIÈCLE


Examen écrit 4h (TSA)
Rattrapage : examen écrit 4h (TSA)

JANVIER :

SUJET 1 - Néoclassicisme et post-modernité (de A… à G…)


A l'aide d'exemples précis, montrer l'importance de la danse dans les esthétiques
musicales de la première moitié du XXe siècle.
(Le devoir ne devra pas excéder quatre pages rédigées.)

SUJET 2 - Modernité, expérimentation… (de H… à Z…)


Dans les Entretiens entre Rossana Dalmonte et Luciano Berio, la musicologue pose
au compositeur italien la question suivante :
« Quels écrits sur la musique t’intéressent encore ? » Le compositeur italien Luciano
Berio répond :
« Ceux de Boulez, autre grand avocat. Ses écrits sont exemplaires et utiles non seulement pour
leur valeur intrinsèque mais également pour les ressentiments historisants qu’ils peuvent
susciter, surtout quand il entreprend de faire des bilans de l’histoire […] Son monde est d’une
cohérence et d’une transparence stupéfiantes, qu’il écrive, qu’il dirige la musique de notre
siècle ou qu’il ordonne les fils du pouvoir de la musique. Il est assez singulier qu’il ait réussi à
cultiver, jusque dans ses écrits, un certain refus intellectuel de l’Histoire et à persévérer à être
absolument moderne1, sans toutefois montrer le visage blafard de qui a passé une saison en
enfer. »
À l’aide d’arguments précis, vous commenterez cette appréciation de Luciano Berio
en prenant soin d’élargir la perspective à d’autres compositeurs du XXe siècle susceptibles
d’entrer dans le cadre de cette réflexion.

SEPTEMBRE :

SUJET 1 - Post-romantisme et néoclassicisme (de H… à Z…)


A l'aide d'exemples précis, montrer en quoi le courant néo-classique en Europe est
représentatif de la modernité de son époque.
(Le devoir ne devra pas excéder quatre pages rédigées.)

SUJET 2 - Modernité, expérimentation… (de A… à H…)


Vous discuterez ce jugement du philosophe Jean-Paul Aron2 en l’adaptant au
répertoire de la seconde moitié du XXe siècle :
« Webern n’est-il pas le parangon de toute modernité possible ? »

1 En français dans le texte.


2
Jean-Paul Aron, Les modernes, 17 Décembre, 1953, Création du « Domaine musical ».

73
 B1B- LISTE PATRIMOINES MUSICAUX
Présentiels : Contrôle continu
CNED : Ecrit 4h
Rattrapage : Présentiels : Oral
CNED : écrit 4h

ARTS ET MUSIQUE CNED : Peinture et musique en France au XXe siècle

JANVIER :

La notion d’espace sonore et la notion de temporalité de l’œuvre visuelle, comment les


comprenez-vous dans l’art du XXe siècle ? Remettent-elles en cause la distinction traditionnelle
de la musique comme art temporel et de la peinture comme art de l’espace ? Vous illustrerez
votre propos à l’aide d’exemples précis.

SEPTEMBRE :

« Contrastes et contradictions, telle est notre harmonie », écrit Kandinsky dans Du Spirituel
dans l'art. Dans quelle mesure cette réflexion peut-elle s'appliquer à la peinture comme à la
musique du XXe siècle ? Vous illustrerez votre propos à l'aide d'exemples précis.

74
HISTOIRE DE LA MUSIQUE Semestre 6
L6 MU 01 B1 (Présentiels) et L6 MU 02 B1 (CNED)

 B1A- LISTE XXe SIÈCLE (Présentiels : 2 cours au choix, CNED : 2 cours obligatoires)
Examen écrit 4h (TSA)
Rattrapage : examen écrit 4h (TSA)

JUIN :

Musiques dites « populaires » d’aujourd’hui (De A… à G…)


(Traiter les deux questions)
1) Indiquez les principales étapes de l'apparition de la musique hip-hop et du rap,
jusqu'à 1986. Vous mentionnerez les personnes importantes et les techniques, ainsi que des
exemples d'enregistrements.
2) Quelles sont selon vous les caractéristiques musicales les plus importantes de la soul
music ? Vous préciserez votre réponse en nommant et expliquant les procédés que vous
mentionnez et en donnant des exemples d'artistes et de chansons où on peut les entendre.

Musiques électroacoustiques (De H… à Z…)


1) Quels studios furent créés en 1951 ? Nommez les lieux et les principaux responsables.
2) Donnez les noms de cinq villes qui connurent l'installation d'un studio de musique
électroacoustique dans les années cinquante (exclusivement).
3) Qu'est ce que l'ondioline ?
4) Donnez le nom du compositeur du cycle Sonus ex machina. Nommez et commentez deux
œuvres appartenant à cet ensemble.
5) Comment caractériser Artikulation ?
6) Comment caractériser Mixtur ?
7) Comment caractériser Kontakte ?
8) Nommez des œuvres du répertoire électroacoustique étudié en cours composées par des
femmes.
9) Quel fut l'apport de Jean-Claude Risset à l'informatique musicale ?

SEPTEMBRE :

Musiques dites « populaires » d’aujourd’hui (De H… à Z…)


(Traiter les deux questions)
1. Comment se fait l'évolution de la musique jamaïcaine entre le début des années 1960
et le début des années 1970 ? Vous mentionnerez les styles, leurs caractéristiques musicales,
ainsi que des exemples d'artistes et de chansons.
2. Comment peut-on caractériser le style musical des Beatles ? Vous préciserez les
éléments stylistiques dont vous parlez en les nommant, en les décrivant et en donnant des
exemples de chansons où on les rencontre.

Musiques électroacoustiques (De A… à G…)


Caractérisez l'expansion de la musique électroacoustique à partir de 1951. Commentez-
en les principaux jalons.

75
 B1B- LISTE PATRIMOINES MUSICAUX
Présentiels : Contrôle continu
CNED : Ecrit 4h
Rattrapage : Présentiels : Oral
CNED : écrit 4h

RENAISSANCE CNED : La musique au temps des réformes : 1518-1600

JUIN :
Question sur 15 points :
Petits et grands répertoires musicaux confessionnels en France et en Italie jusqu’en 1594 :
comparaisons.

Question sur 5 points :


Présentation libre d’un compositeur ou une œuvre en relation avec l’objet du cours.

SEPTEMBRE :

Comment les différentes institutions et les courants religieux envisagent-ils de faire chanter les
fidèles au XVIe siècle en France, Italie et Allemagne dans le contexte des rivalités
confessionnelles ?

76
ÉVOLUTION DU LANGAGE Semestre 5
L5 MU 01 B2 (Présentiels) et L5 MU 02 B2 (CNED)
L5 janvier :
Présentiels : contrôle continu et examen écrit 3h (moyenne).
CNED et Dérogatoires : ex. écrit 3h (Jusqu’en 1939)
L6 juin :
Présentiels : contrôle continu et examen écrit 3h (moyenne)
CNED et Dérogatoires : ex. écrit 3h (De 1939 à nos jours)
Rattrapage : L5 ex. écrit 3h ; L6 ex. écrit 3h

 ANALYSE-COMMENTAIRE Semestre 5

JANVIER :

Commentaire d’écoute :
[MILHAUD, Le Carnaval d'Aix, 11. « Souvenir de Rio »]
Trois écoutes. Durée de l’enregistrement : 1’35’’
Votre commentaire devra être rédigé.

Analyse :
Béla BARTÓK, Quatuor à cordes n° 5 (1934) : 2. Adagio molto
Durée de l’enregistrement (Juilliard string quartet) : 6’25
1a. Sur la partition, identifiez les intervalles caractéristiques (intervalles
récurrents/structurants) dans les mesures :
-1à5
- 6 à 10

1b. À l'aide de schémas commentés (et/ou en annotant la partition), montrez le devenir de ce


matériau intervallique dans les mesures :
- 11 à 18 (partie de violon 1 uniquement)
- 26 à 31
- 35 (3e temps) à 45
Vous veillerez à nommer précisément les techniques d’écriture utilisées par Bartók.

2. Résumez le déroulement de cette œuvre dans un tableau de synthèse.

SEPTEMBRE :

Commentaire d’écoute :
[BARTÓK, Danses de Transylvanie BB 102b : 1. Allegretto]
(Budapest Festival Orchestra, dir. Ivan Fischer, 1996 - rééd. Philips 2006)
Trois écoutes. Durée de l’enregistrement : 1’35.
Votre commentaire devra être rédigé.

Analyse :
DEBUSSY, Six épigraphes antiques (1901-1915), 3. Pour que la nuit soit propice (version pour
piano à 2 mains)
Durée de l’enregistrement (Takayuki Ito, 2001) : 2’32

77
1. Notez et nommez les échelles employées :
- Mesures 1-2
- Mesures 6-7
- Mesure 13
- Mesures 26-30

2. Le matériau thématique de cette pièce est exposé aux mesures 1-2. On peut le décomposer
ainsi :
- Motif x (mes. 1) : seconde majeure descendante, en valeurs longues, chaque note étant elle-
même appogiaturée au ton inférieur.
- Motif y (mes. 2) : motif diatonique, en valeurs brèves et régulières (croches), qui peut être
considéré comme un commentaire (ou comme une version développée) du motif x. À l’instar
d’un gruppetto, il « tourne » conjointement autour de la note sol.
- Pédale(s) de réb (mes. 1-2)

Montrez les principales transformations de ce matériau au cours des mesures 6 à 17 incluse


(schémas et/ou partition annotée, avec explications rédigées).

3. Résumez le déroulement de cette œuvre dans un tableau de synthèse.

4. Expliquez brièvement (20 lignes maximum) en quoi cette œuvre est caractéristique du style
de Debussy. Outre les éléments abordés au cours des questions précédentes, votre
commentaire pourra inclure des remarques sur l’écriture et la texture pianistiques, ainsi que
des comparaisons avec d’autres œuvres.

 ANALYSE-COMMENTAIRE Semestre 6

JUIN CNED :
Commentaire d’écoute :
STRAVINSKI, Ebony Concerto
5 auditions. Durée : 1’ 21
La durée du commentaire d’écoute ne devra pas excéder 40 minutes.
À l’audition du 1er mouvement intitulé Ebony Concerto (1945) pour clarinette seule et Big Band écrit
par le compositeur Igor Stravinsky, vous dégagerez les caractéristiques suivantes :

1) Le genre musical appréhendé par l’auteur


2) Le mouvement général de l’extrait musical et son caractère
3) La nomenclature instrumentale entendue.

NB. Les candidats inscrits au CNED ne perdront pas de vue les conseils généraux prodigués et appliqués dans
les corrigés du cours (1er Cahier et 2e Cahier 1-7711-TG-PA-01-06). Il appartiendra à chaque candidat et à
chaque candidate d’en tirer parti lors de la rédaction du commentaire.

78
Analyse :
DUTILLEUX, Mystère de l’instant
5 auditions. Durée de l’extrait : 0’56
Après avoir pris connaissance de ce « Choral » tiré d’un ensemble au titre suggestif, Mystère de
l’instant pour 24 cordes, cymbalum et percussion (1989) du compositeur français Henri Dutilleux, vous
proposerez de noter :
1) Une découpe formelle
2) Des indications pertinentes sur l’orchestration
3) Une situation du langage musical, du rythme et des intensités
4) Une réduction pour clavier des mes. 5-9 en vue d’établir une analyse harmonique de ce bref
passage.

79
SEPTEMBRE :
Commentaire d’écoute :
Igor STRAVINSKI, Tango
5 auditions. Durée : 1’ 22’’
La durée du commentaire d’écoute ne devra pas excéder 40 minutes.

80
À l’audition de ce Tango daté de 1953 et composé par Igor Stravinsky, vous dégagerez les
caractéristiques suivantes :
1) Le genre musical appréhendé par l’auteur
2) Le mouvement général de l’extrait musical et son caractère
3) La nomenclature instrumentale entendue.
NB. Les candidats inscrits au CNED ne perdront pas de vue les conseils généraux prodigués et appliqués
dans les corrigés écrits par le rédacteur du cours (1er Cahier et 2e Cahier 1-7711-TG-PA-01-06). Il
appartiendra à chaque candidate et à chaque candidat d’en tirer parti lors de la rédaction du commentaire.

Analyse :
Olivier MESSIAEN, Visions de l’Amen, « Amen des étoiles »
5 auditions. Durée : 36’’

Après avoir pris connaissance de l’ « Amen des étoiles, de la planète à l’anneau » tiré
des Visions de l’Amen (1943) pour deux pianos du compositeur Olivier Messiaen, vous
proposerez de noter :
1) Une découpe formelle
2) Des indications pertinentes sur l’écriture des deux pianos
3) Une situation du langage harmonique proposé aux mes. 1-4
4) Des remarques sur le vocabulaire rythmique employé par le compositeur.

81
82
JAZZ - ETHNOMUSICOLOGIE
L5-L6 MU 01 B3 (Présentiels) et L5-L6 MU 02 B3 (CNED)
L5 janvier : Présentiels : contrôle continu.
CNED et Dérogatoires : ex. écrit 2h
L6 juin : Présentiels : contrôle continu.
CNED et Dérogatoires : ex. écrit 2h
Rattrapage L5 L6 : 1 seul examen écrit 2h commun L5/L6 par TSA entre Jazz et Ethnomusicologie

 JAZZ L5
JANVIER – CNED et Dérogatoires :
[Count BASIE, Jumpin’ at the Woodside]
Durée de l’extrait : 3’10
Vous analyserez et commenterez l’enregistrement qui vous est proposé.
On pourra notamment :
- indiquer l’origine de la composition ainsi que le répertoire auquel elle appartient.
- analyser les structures et les formes à partir d’un diagramme structurel.
- analyser l’harmonie en donnant l’enchaînement harmonique sous forme de grille.
- commenter le dispositif orchestral et le son.
- procéder à une analyse stylistique en illustrant par des exemples précis.
- proposer une date approximative d’enregistrement, l’identité des musiciens et le
rattachement à un style du jazz.
Enfin, vous replacerez cette œuvre dans son époque en décrivant le contexte.

SEPTEMBRE :
[Charlie PARKER, Now’s the Time]
Durée de l’extrait : 3’16
Vous analyserez et commenterez l’enregistrement qui vous est proposé.
On pourra notamment :
- indiquer l’origine de la composition ainsi que le répertoire auquel elle appartient.
- analyser les structures et les formes à partir d’un diagramme structurel.
- analyser l’harmonie en donnant l’enchaînement harmonique sous forme de grille.
- commenter le dispositif orchestral et le son.
- procéder à une analyse stylistique en illustrant par des exemples précis.
- proposer une date approximative d’enregistrement, l’identité des musiciens et le
rattachement à un style du jazz.
Enfin, vous replacerez cette œuvre dans son époque en décrivant le contexte.

 ETHNOMUSICOLOGIE L6
JUIN CNED :

A – Documents sonores
[1. Didjeridu, Australie, 1’32]
[2. Hoquet voco-instrumental, Pygmées Mbenzele, 1’39]
[3. Duo Oud - Quanoun, 2’09]
Pour les trois documents sonores :
1. Décrivez l’effectif sonore.
2. Décrivez la technique vocale et/ou instrumentale utilisée.
3. Situez géographiquement cette musique.

83
B – Document visuel

1. Nommez cet instrument.


2. À quelle catégorie organologique appartient-il ?
3. Situez géographiquement sa pratique.

C - Question de cours :
Définissez la notion d’acculturation ; pour illustrer votre propos, présentez un exemple de ce
phénomène.

SEPTEMBRE :

A – Documents sonores
[1. Kinshi Tsuruta, Danno ura (chant épique accompagné de biwa), Japon, 4’04]
[2. Grande Danse – Ahidus, Maroc (berbères Ben Aissa), 2’05]
[3. Gamelan Angklung, 2’29]
Pour les trois documents sonores :
1. Décrivez l’effectif sonore.
2. Décrivez la technique vocale et/ou instrumentale utilisée.
3. Situez géographiquement cette musique.

B – Document visuel

1. Nommez cet instrument.


2. À quelle catégorie organologique appartient-il ?
3. Situez géographiquement sa pratique.

C - Question de cours :
Nommez et décrivez brièvement les principaux procédés polyphoniques.

84
UE 3. Unité d’enseignements « Transversaux »

LANGUE VIVANTE
L5-L6 MU 01 C1 (Présentiels) et L5-L6 MU 02 C1 (CNED)
Présentiels : Sauf exception (anglais et espagnol), les langues sont gérées par les autres UFR, voir modalités de contrôle en
conséquence. Pour anglais et espagnol musicologiques, C.C.
CNED et Dérogatoires (anglais musicologique) : Janvier et Juin : Écrit 2h.
Rattrapage : Écrit 2h.

Anglais musicologique CNED

JANVIER :

Part I. Contrôle grammatical et de vocabulaire spécialisé. Traduisez en anglais chacune des phrases suivantes. (6
points)
1. Les formes contrapuntiques me semblent moins difficiles à analyser que la musique fondée
sur une série de douze sons, au moins du point de vue de l’auditeur.
2. En septembre le quatuor des étudiants en musicologie a exécuté trois des plus célèbres
chefs-d’œuvre du répertoire du XIXe siècle.
3. Il n’y a généralement que deux sortes de gammes dans la musique occidentale, mais les
compositeurs font parfois des emprunts à des modes ecclésiastiques, voire orientaux.

Part II. Description et analyse d’un document musicologique. En utilisant un maximum de termes techniques
pertinents, décrivez dans le détail le document ci-contre, puis donnez-en une analyse musicologique aussi
approfondie que possible. (7 points)

Part III. Traduction. Traduisez en anglais le texte suivant en soignant, en dehors de la précision du propos, tous les
aspects de présentation et de style en anglais. (7 points)
Développant son usage à l’école dans les années soixante, la mise en pratique des pédagogies
actives a stimulé une production industrielle de grande série, permettant des coûts réduits.
Ceux-ci ont renforcé sa généralisation à un degré tel que promue instrument pédagogique par
excellence (4 millions en France) la flûte à bec est un phénomène d’ampleur national.
Accompagnant les voix, le soir, autour du feu de camp, la « Flûte douce » (l’appellation
actuelle se généralisera plus tard) ou le « Pipeau » à 6 trous témoigne d’une pratique
spontanée, sans « méthode » ni enseignement, naïve et vrai. C’est en 1926, en Angleterre, que
naît cette pratique avec le pipeau de bambou, reprise et développée chez nous par la Guilde
Française des Faiseurs et Joueurs de pipeaux. Un demi-siècle après, leur expérience demeure
exemplaire : les enfants ne jouent pas seulement de la flûte, ils la construisent, et c’est parce
qu’ils la construisent qu’ils en jouent vraiment.
– Guy Laurent, Flûte à bec. Pour une autre approche de la musique,
Courlay, Fuzeau, 1983, p. 12-13 (légèrement raccourci)
Suggestions :
mise en pratique = implementation pipeau → pipe
renforcer → to enhance témoigner de → to bear witness to
promouvoir → [ici :] to deem sans… / ni… → with neither… /
nor…
par excellence : (utiliser l’expression telle quelle, en italique) reprendre → to take up again
ampleur → scope demeurer → to remain

85
86
JUIN :
1ère Partie. Description et analyse d’un document musicologique. Donnez en anglais une description la plus
développée possible et une analyse musicologique du document ci-contre (page 2). (7 points)

2e Partie. Traduction. Traduisez en anglais le texte suivant. Vous pouvez soit retenir en anglais les raccourcis
syntactiques, soit fournir les éléments (verbes, conjonctions…) qui vous semblent « manquer ». (7 points)
Ce morceau, considéré généralement comme facile, nous rappelle que tout est difficile pour
celui qui veut très bien jouer. En la mineur, 3/8, trois temps, trois croches par mesure. D’un
bout à l’autre, presque sans discontinuité, une série de doubles croches. Arpèges dont les
notes sont disposées de telle manière que la main gauche commence et que la main droite
continue. Il est indispensable que les successions de ces notes soit absolument régulières, très
également jouées. Il importe, avant tout, de jouer exactement les notes écrites par le
compositeur. On ne doit pas oublier que chaque geste s’imprime en nous, crée un réflexe.
Tout geste exécuté a une tendance à se répéter, or, la moindre inexactitude s’enregistre et
nécessite un long travail pour être évincée. On comptera d’abord à haute voix, puis à voix
basse, ensuite mentalement, enfin on cessera de compter, on chantera intérieurement comme
s’il y avait des paroles.
—Louis Gratia, préface à l’édition Philippo de « Pour Élise » de Beethoven (légèrement modifié)

Quelques propositions
disposer → to set out, to set forth, to arrange indispensable → crucial, indispensible
égal → [ici :] even geste → gesture imprimer → [ici :] to ingrain
tendance → tendancy nécessiter → to require évincer → to cast out, to eliminate
à haute voix → out loud à voix basse → softly OU in a subdued voice

3e Partie. Dissertation en anglais. (6 points)


Sujet : A major American composer from the second half of the last century, Ned Rorem,
asserted: “Beethoven did write the Hammerklavier to pay a laundry bill. But no one told him what
to write.” In a paragraph, summarize in general terms the idea or philosophy that is at the heart
of Rorem’s aphorism. You may for example imagine that you are writing a chapter on, say, the
esthetics of music or the social situation or status of the musician over the centuries…
(Optional : What would the normal form be of the first five words of Rorem’s statement? Why
do you think he uses an exceptional formulation here?

87
SEPTEMBRE :

1) Traduisez les termes et expressions suivants en anglais (10 points)


N.B. Vous pouvez répondre directement sur le sujet, il sera agrafé à votre copie. N’y laissez pas votre nom.

• Accord parfait _______________________________


• Altération _______________________________
• Archet _______________________________
• Broderie supérieure _______________________________
• Chiffrage de mesure _______________________________
• Clef d’ut première _______________________________
• Croche _______________________________
• Disque 78 tours _______________________________
• Échelle défective _______________________________
• Enchaînement harmonique _______________________________
• Enregistrement numérique _______________________________
• Liaison d’expression _______________________________
• Mode authente _______________________________
• Note étrangère _______________________________
• Note fondamentale _______________________________
• Note sensible _______________________________
• Piano droit _______________________________
• Timbre _______________________________
• Triolet _______________________________
• Un thème de huit mesures _______________________________

2) Version (10 points)

The whole-tone scale, which had begun showing up as an exotic effect in mid-nineteenth-century
Russian and Central European music, consists of six equal steps in succession. It abounds in bright
major thirds, which can be obtained by moving two steps from any note. It also abounds in tritones
(three steps). […] Debussy also made use of pentatonic scales, which he encountered many times at
the Paris Exposition—those ancient, elementary five-note scales that crop up in folk traditions all over
the world, from Africa to Indonesia. And he continued using diatonic (major- and minor-key) scales,
though often in a spirit of nostalgia or satirical play.
The composer thought deeply about the physical facts underlying harmony. Hermann von
Helmholtz, in his 1863 treatise, On the Sensations of Tone as a Physiological Basis for the Theory of Music, had
explained the physics of the natural harmonic series and attempted to define human perceptions of
consonance and dissonance in relation to it. As the waveforms of any two simultaneous tones
intersect, they create “beats,” pulsations in the air. The interval of the octave causes a pleasant
sensation, Helmholtz said, because the oscillations of the upper note align with those of the lower
note in a perfect two-to-one ratio, meaning that no beats are felt. The perfect fifth, which has a three-
to-two ratio, also sounds “clean” to the ear. Debussy may have known Helmholtz’s work; he certainly
knew the eighteenth-century speculations of Rameau, who had linked standard harmony to the
overtone series. Debussy loved to plant octaves and fifths in the bass and let a rainbow of narrower
intervals shimmer in the upper air.
Alex Ross (2007)

Suggestions
- On the Sensations of Tone as a Physiological Basis for the Theory of Music = Théorie physiologique de la musique
fondée sur l’étude des sensations auditives
- to crop up = survenir, se présenter
- to shimmer = chatoyer

88
INFORMATIQUE MUSICALE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES
L5-L6 MU 01 C2 (Présentiels) et L5-L6 MU 02 C2 (CNED)
Présentiels : C.C.
CNED et Dérogatoires : Oral.
Rattrapage : 1 examen oral commun L5/L6.

 Sujet CNED :

Réaliser une version du document sur Risset avec Word ou PowerPoint (OpenOffice autorisé). Format
du fichier principal : .doc ou .ppt

Pour Word, utiliser les fonctions avancées (styles, tables, index, légendes, liens…)
Pour PowerPoint, utiliser quelques transitions et animations

Voir l’original de ce texte (seules les premières sections ont été retenues pour cet examen) :
http://www.olats.org/pionniers/pp/risset/risset.php
Un exemple sonore a été ajouté : à placer dans votre document (sous forme de lien dans Word).

Tous les fichiers sont mis à disposition.

Attention (pour traitement de texte ou diaporama) :


1. bien rassembler dans un seul dossier tous les fichiers, pas de sous-dossier
2. nom de ce dossier : votre nom au début, sans majuscules ni accents ou espaces (exemple :
bossis01)
3. noms des fichiers : votre nom au début, sans majuscules ni accents ou espaces (exemple :
bossiselement01.jpg)
4. pour traitement de texte : nom des styles commençant par votre nom (exemple :
bossistitre1)
5. pour diaporama : simplifier le texte sous forme d’idées

89
UE 4. Unité d’enseignements « Pré-spécialisation »
D1A Musicologie
LISTE PATRIMOINES MUSICAUX
L5-L6 MU 1 DA1 (Présentiels) et L5-L6 MU 2 DA1 (CNED)
Présentiels : Contrôle continu
CNED : Ecrit 4h
Rattrapage : Présentiels : Oral
CNED : écrit 4h

 L5
CLASSIQUE CNED : Les Écoles pianistiques entre 1750 et 1820

JANVIER :
Vous répondrez aux questions suivantes. Votre rédaction sera soignée, vos affirmations
précises et étayées.
1. Deux instruments dont la vogue a été considérable au XVIIIe siècle ont contribué au
développement de la facture du piano. Quels sont-ils ? Décrivez leurs caractéristiques
sonores et expliquez leur influence.
2. De quel genre l’école italienne de pianoforte favorise-t-elle l’essor et en quoi ce genre est-
il nouveau ?
3. En quoi l’esthétique de la fantaisie libre s’oppose-t-elle à celle de la sonate ? Quel
compositeur en est le principal promoteur vers 1750 ?
4. Musicologues et interprètes redécouvrent l’œuvre de Daniel Steibelt. Pourquoi ce
pianiste-compositeur suscite-t-il aujourd’hui un tel intérêt ?

SEPTEMBRE :
Vous répondrez aux questions suivantes. Votre rédaction sera soignée, vos affirmations
précises et étayées.
1. Quelles sont les principales écoles pianistiques au début du XIXe siècle ?
2. Quels sont les principaux pianistes-compositeurs attachés à ces écoles au début du XIXe
siècle ?
3. Quelles sont les œuvres qui vous semblent les plus représentatives de ces écoles au début
du XIXe siècle ?
4. Décrivez les caractéristiques les plus saillantes de chacune des écoles à partir d’exemples
précis empruntés à ces mêmes œuvres.

 L6
BAROQUE CNED : L’école française de clavecin au XVIIIe siècle.

JUIN :
La musique de clavecin en France au XVIIIe siècle, reflet d’un art de vivre et
d’un art de penser.

SEPTEMBRE :
Les clavecinistes dans la société des Lumières.

90
APPLICATIONS
L5-L6 MU 1 DA2 (Présentiels) et L5-L6 MU 2 DA2 (CNED)

 L5
Janvier : Présentiels : Contrôle continu
CNED : Ecrit (Analyse schenkérienne)
Rattrapage : Oral

ANALYSE SCHENKÉRIENNE CNED (JUIN) :


A) Les fragments musicaux ci-dessous contiennent des exemples de diverses situations
décrites par l’analyse schenkérienne. Identifiez-les et représentez chacun d’entre eux par un
graphe.

0) Sous-marche
La solution de ce premier exemple est donnée ci-dessous, pour indiquer quel type de graphe est
attendu.

(Wolfgang Amadeus MOZART, Rondo en la mineur, KV 511, mes. 1-4)

Solution :

(Les notes principales sont en blanches, les notes d’importance secondaire en noires, celles de la ligne
de sous-marche en noires sans hampes. Les liaisons pointillées indiquent des tenues ou des répétitions
de notes, les liaisons pleines marquent la marche des voix.)

1) Surmarche
Réduisez l’exemple ci-dessous à un contrepoint à trois voix, en notant les lignes de surmarche en
notes noires sans hampe. Chiffrez l’harmonie ; les notes importantes de la basse seront notées en
blanches, les notes de moindre importance en noires ; il n’est pas nécessaire d’écrire deux fois les
notes répétées.

(Wolfgang Amadeus MOZART, Rondo en fa majeur, KV 494, mes. 95-98)


2) Ligne directrice
Le thème et la troisième des variations WoO 80 de Beethoven sont construits à partir de la même
ligne directrice. Réalisez un graphe à deux voix pour la variation III, en indiquant par le chiffrage
harmonique où mène la ligne en question. (Il peut être utile, pour guider votre travail, de commencer
par une réduction verticalisée sommaire, au moins des quelques premières mesures de la variation ;
mais il n’est pas nécessaire de l’inclure dans votre réponse.)

91
Ludwig VAN BEETHOVEN, Zweiunddreissig Variationen über ein eigenes Thema
en do mineur, WoO 80, thème et variation III

3) Prolongation par des broderies


La partie de piano de cet exemple peut être réduite à quatre voix (en supprimant la plupart des
doublures à l’octave), à compléter éventuellement par les notes du chant. Écrivez en blanches les notes
de l’accord brodé, en noires sans hampes les notes de broderie.

Felix MENDELSSOHN, Auf Flügeln des Gesanges, op. 34 no 2

4) Structure fondamentale
Réduisez ce refrain de rondeau à une structure fondamentale à deux voix, sur une seule portée, en
indiquant les notes principales en blanches, les autres en noires.

François COUPERIN, La Bandoline (Pièces de clavecin, Cinquième ordre), mes. 1-8


B) Commentez, en une quinzaine de lignes maximum, ce fragment, la réduction verticalisée et
le graphe schenkérien qui suivent. Votre commentaire devrait mentionner notamment la
forme générale, la structure fondamentale et son interruption, la note voisine de premier
ordre et l’accord qui la supporte.

92
Frédéric CHOPIN, Valse en mi majeur, KK IVa/12, mes. 1-24

 L6
Juin : Présentiels : Contrôle continu
CNED Oral
Rattrapage : Oral

ANALYSE CLASSIQUE CNED :


Préparation : 20 minutes environ (le temps de passage de 2 candidats)
Exposé de 10 minutes sur un extrait tiré au sort des Quatuors dédiés à Haydn de Mozart.
Questions spécifiques sur la forme, la thématique etc.

93