Vous êtes sur la page 1sur 5

LES MÉRIDIENS

1. DÉFINITIONS
1.1. JING
1.2. LO

2. DIFFÉRENTES CATÉGORIES
2.1. JING
2.1.1.JINGMAI : Méridiens principaux (12)
2.1.2.QI JING MAI : Méridiens Curieux (8) ou Extraordinaires
2.1.3.JING BIE : Méridiens Distincts (12)
2.1.4. JING JIN : Méridiens Tendino-Musculaires ou Muscles du méridien (12)
2.2. LO : SUPERFICIELS
2.2.1. SUN LO
2.2.2. XUE LO
2.2.3. FU LO
2.2.4. LO TRANSVERSAUX (12)
2.2.5. LO LONGITUDINAUX (16)
2.3. PI POU : Zones cutanées.

3. DÉNOMINATIONS ET RÔLES.
3.1. DES MÉRIDIENS PRINCIPAUX : JING MAI :
3.1.1. (3h-5h) SHOUTAIYIN - Poumon (15h-17h) ZUTAIYANG - Vessie
3.1.2. (5h-7h) SHOUYANGMING - Gros Intestin (17h-19h) ZUSHAOYIN - Rein
3.1.3. (7h-9h) ZUYANGMING - Estomac (19h-21h) SHOUJUEYIN - Maître coeur
3.1.4. (9h-11h) ZUTAIYIN - Rate (21h-23h) SHOUSHAOYANGTriple Réchauffeur
3.1.5. (11h-13h) SHOUSHAOYIN - Cœur (23h-01h) ZUSHAOYANG - Vésicule Biliaire
3.1.6. (13h-15h)SHOUTAIYANG - Intestin Grêle (01h-03h) ZUJUEYIN - Foie -
3.2. RÔLE :
3.2.1. Résonnance
3.2.2. Circulation sang-énergie
3.2.3. Liaison des viscères entre eux.
3.3. TRAJET
3.3.1. Superficiel
3.3.2. Profond
3.3.3. Collatérales (Vx LO)
3.4. CYCLE JOURNALIER
3.5. DES VAISSEAUX LO :
3.5.1. SUNLO, XUE LO, FU LO : liaison intérieure-estérieure
3.5.2. LO TRANSVERSAUX : Couplage BIAO-LI
3.5.3. RÈGLE LO-YU
3.5.4. LO LONGITUDINAUX : 12 RÉGULIERS
3.5.5. 4 « IRRÉGULIERS » : Grand Lo de Ren Mo, de Du Mo, de la Rate, de l’Estomac.
3.6. DES MUSCLES DES MÉRIDIENS PRINCIPAUX
3.6.1. JING JIN : (12)
3.6.2. PI POU : (12)
3.7. LES DISTINCTS : JING BIE (12)
3.8. QI JING MAI (8)

1
LES MÉRIDIENS

L e système des méridiens coordonne toutes les activités du corps sur tous les plans :

1 . À l’intérieur même de l’homme : coordination de toutes nos fonctions, activités,


structures, mouvements, énergétiques et matériels, et cela, dans le temps et dans l’espace
(droite-gauche …)
2. Coordination des relations avec les milieux extérieurs :
2.1. coordination de nos moyens d’information,
2.2. retentissement de notre milieu de vie sur notre physiologie.
3. Coordination rapport micro-macrocosme :
3.1. Macrocosme : rythme des 5 mouvements et des méridiens en couple Biao-Li
3.2. D e même que le rythme de notre microcosme (cellule) se répercute sur les
méridiens.

« Grâce aux méridiens, on détermine la santé, on traite les maladies, on régularise le vide et le
plein » LING SHU CH.10

Les méridiens sont définis comme des réseaux de conduction énergétiques, des « conducteurs
électriques », conducteurs de l’énergie et du sang en rapport plus ou moins étroit avec e
système nerveux périphérique et vasculo-nerveux. Pour le moment, il n’y a pas de support
histologique, neurophysiologique, biochimique satisfaisant.

Par contre, des observations pathologiques ont pu confirmer le tracé des méridiens : certaines
lésions dermatologiques, par exemple ou chez des amputés. Il existe des douleurs linéaires
sans rapport avec un trajet nerveux, vasculaire, des douleurs rapportées, mais qui se trouvent
sur des trajets de méridiens (ex : infarctus).

Ce serait donc des circuits préférentiel, privilégié, de l’influx nerveux au niveau de la moelle
épinière : sensation de passage ou d’écoulement selon le tracé d’un ou plusieurs méridiens, de
largeur variable, de vitesse variable.

Pour certains auteurs chinois, le rôle du cortex serait majeur avec la reproduction de réseau
canalaire dans le réseau neuronal cortical.

En fait, il existe quelque chose et de nombreuses recherches sont toujours en cours.

2
1. DÉFINITIONS : les méridiens sont définis par 2 Idéogrammes :
1.1. JING : chaîne de tissu, loi immuable, gouverneur, gérer ; en fait son rôle est de
transmettre un ordre profond, immuable.Ils se divisent en 4 catégories :
1.1.1. Jing Mai : (12) Méridiens principaux, ordinaires, réguliers.
1.1.2. Qi Jing Mai  : (8) Méridiens curieux, extraordinaires.
1.1.3. Jing bie : (12) Méridiens Distincts
1.1.4. Jing Jin : (12) Méridiens Tendino-musculaires ou muscles des méridiens,
répartis en surface au-dessus des méridiens principaux.

1.2. LO  : fils de soie qui prend un chemin séparé, un réseau. Groupe de méridiens
secondaires.
1.2.1. Sun Lo, Xue Lo, Fu Lo assurent la circulation en surface avec des
ramifications de plus en plus petites.
1.2.2. Lo Transversaux (12) Deux méridiens principaux couplés en Biao-Li.
1.2.3. Lo Longitudinaux (16) :
1.2.3.1. 12 à partir des méridiens principaux,
1.2.3.2. 1 Lo de Du Mai,
1.2.3.3. 1 Lo de Ren Mai,
1.2.3.4. 1 Grand Lo de la Rate,
1.2.3.5. 1 Grand Lo d’Estomac.

1.3. Pi Pou : zones cutanées qui recouvrent le méridien principal en bande.

2. DÉNOMINATIONS.
2.1. Des Méridiens Principaux : en fonction du yin et du yang, de la localisation au
membre supérieur SHOU ou inférieur ZU, du Ciel Tai, de l’Homme Shao, de la
Terre Jue ou Ming.

2.1.1. (3h-5h) SHOUTAIYIN - Poumon (15h-17h) ZUTAIYANG - Vessie


2.1.2. (5h-7h) SHOUYANGMING - Gros Intestin (17h-19h) ZUSHAOYIN - Rein
2.1.3. (7h-9h) ZUYANGMING - Estomac (19h-21h) SHOUJUEYIN - Maître coeur
2.1.4. (9h-11h) ZUTAIYIN - Rate (21h-23h) SHOUSHAOYANGTriple
Réchauffeur
2.1.5. (11h-13h) SHOUSHAOYIN - Cœur (23h-01h) ZUSHAOYANG - Vésicule
Biliaire
2.1.6. (13h-15h)SHOUTAIYANG - Intestin Grêle (01h-03h) ZUJUEYIN - Foie -

Yin s’applique donc aux méridiens situés aux faces antérieures et intérieures des membres et
du tronc,
Yang aux faces postérieures ou externes des membres et du tronc.

2 . 2 . Les Méridiens Pi Pou, les Muscles des méridiens, les Distincts, les Lo
Transversaux et 12 Lo longitudinaux ont le même nom que le méridien principal
correspondant.
2.3. Les Méridiens Curieux :
2.3.1. 4 sont yin : Ren MAI, Chong Mai, Yin Qiao Mai, Yin Wei Mai.
2.3.2. 4 sont Yang : DuMai, Dai mai, Yang Qiao Mai, Yang Wei Mai.
2.4. Les Lo Longitudinaux 12 portent le nom du méridien principal concerné, 1 Grand
Lo de Ren Mo, 1 Grand Lo de Du Mo, 1 Grand Lo de la Rate, 1 Grand Lo de
l’Estomac.

3
3. ORGANISATION GÉNÉRALE :

3.1.1. Les 8 Méridiens curieux participent aux fonctions de création et ont des
fonctions globales de récapitulation d’organisation et de contrôle. Dumai et
Renmai ont leurs propres points d’acupuncture et leurs Lo Longitudinaux. Les 6
autres empruntent leurs points aux Méridiens Principaux et ils n’ont pas de Lo
Longitudinaux.
3.1.2. Les Méridiens principaux seuls ont des points d’acupuncture qui leur sont
propres car ils reflètent l’ensemble des fonctions, activités, liaison,
communication et mouvements du corps (haut-bas, droite-gauche, interne-
externe…). Ils sont 6 au membre supérieur (3 Yin+3 Yang) et 6 au membre
inférieur (3 Yin+3 Yang). Tous les phénomènes résonnent sur ces méridiens. Ils
ont leurs points propres et ont un trajet superficiel et un trajet plus profond. Ils
relient les organes entre eux, permettent la circulation du sang et de l’énergie
mais aussi cela explique la propagation des énergies pathogènes, guide le
diagnostic et oriente la thérapeutique.
3.1.3. Les autres méridiens secondaires ne font que spécifier certaines activités des
principaux :
3.1.4. Les zones cutanées PiPou : fonction d’enveloppe, protection superficielle,
3.1.5. Les Muscles des méridiens spécifient la charpente du corps, la fonction
motrice. Au nombre de 12, ils sont superficiels et spécifient certaines fonctions
importantes du méridien principal qui leur correspondent :
• fonction de protection contre les agressions extérieures en association avec les
sones cutanées PiPou,
• fonction d’élaboration du tissu de soutien et construction de la charpente,
• fonction motrice des muscles sur leurs trajets.
Ils relient le squelette, maintiennent la cohésion de l’ensemble du corps et
commande le mouvement des articulations. Ils n’ont pas de points propres ; leur
traitement se fait par les points Jing distal qui sont leur origine et les points Jing
Proximal de transmission. Ils partent des extrémités des membres et gagnent le
tronc ou la tête en superposition du méridien principal correspondant. Ils sont en
bande large formant des nœuds au niveau des articulations. Leur symptôme relève
de la motricité avec des douleurs musculaires et tendineuses, enflures, spasmes,
contractures, raideurs…ou relachement. I l faut traiter par les Muscles des
méridiens toutes les affections motrices (et non musculaires) locale ou générale,
douleur ou non, parésie ou non.
• Les PiPou sont 12 zones épidermiques qui émanent des Muscles des Méridiens
et qui portent le même nom que le méridien principal sous-jacent. Ils sont
chargé de la première défense contre les agressions extérieures.

3 . 1 . 6 . Les Distincts spécifient le rythme des 4 éléments (Biao-Li), les


communications avec la tête, les relations en profondeurs du tronc viscères.
3.1.7. Les LO :
3.1.7.1. Sun Lo, Xue Lo, Fu Lo assurent les liaisons entre les intérieurs et les
extérieurs de l’homme au niveau :
3.1.7.1.1. énergétique (Yang) en profondeur par la Sun Lo et
superficiellement par le Fu Lo,
3.1.7.1.2. sang (Yin) par les vaisseaux capillaires sanguins : Xue Lo.Cela
correspond aux rapports Energie-Sang, Superficie-Profondeur, que
l’on relie au système LO-YU.

4
3.1.7.2. Les Lo Transversaux assurent les liaisons externes entre l’homme
microcosme et son macrocosme par un mécanisme constitué par les 5
mouvements et les couplages « Biao-Li »(Surface-Profondeur), système
d’union Yin-Yang entre 2 méridiens couplés appartenant à la même loge
énergétique. Faire appel à ce couplage, c’est étudier l’homme dans ses
rythmes et ses relations avec le macrocosme.Chaque vaisseau Lo relie un
méridien principal à son méridien couplé en Biao-Li :
BIAO LI MOUVEMENT
Shao Yin Tai Yang Eau
Jue Yin Shao Yang Feu
Tai Yin Yang Ming Métal
Yang Ming Tai Yin Terre
Tai Yang Shao Yin Feu
Shao Yang Jue Yin Bois

Les Lo Transversaux ne font que spécifier une des fonctions des méridiens
Principaux. Leur pathologies est toujours la conséquence d’une désynchronisation homme-
microcosme et « soleil »-macrocosme. L’énergie perverse va résonner soit sur le Lo en cas
d ‘atteinte légère, soit sur le méridien principal en cas d’atteinte plus importante. Le
traitement consiste à utiliser la technique Lo-Yu qui permet de dériver et d’éliminer toute
surcharge énergétique pouvant survenir dans l’un des constituants du couple : Lo dérive et Yu
absorbe.
3.1.7.3. Les Lo Longitudinaux gouvernent tous les modes d’échange et de
contact entre les hommes entre eux, l’homme et le monde extérieur. Ils ne
vont jamais à l’organe.
12 sont dits réguliers et portent le même nom que le méridien principal
4 sont dits irréguliers : Grand Lo de RENMAI, Grand Lo de DUMAI, Grand Lo de
la Rate, Grand Lo d’Estomac.
Ils protègent le méridien principal contre l’énergie perverse en la dérivant afin
qu’elle n’atteigne pas les viscères. Chaque Lo possède une symptomatologie qui
lui est propre.
Par exemple : Lo de DUMAI tient sous sa dépendance tout le rachis, LO de
RENMAI gouverne la paroi abdominale, Lo de rate contrôle l’ensemble de tous les
réseaux Lo et les articulations, LO d’estomac est en liaison avec l’énergie Zhong
ancestrale et la circulation énergie-sang entretenu par l ‘alimentation et la
respiration.