Vous êtes sur la page 1sur 4

FICHE PEDAGOGIQUE

SLAM

1/ Qu'est-ce que le SLAM ?

Le slam est un mouvement artistique et social qui fait de la poésie un spectacle total et vivant, une
performance rythmée et souvent engagée. Cette nouvelle forme de poésie urbaine née dans un bar de
Chicago dans les années 1980 s'est acclimatée en France dans les années 1990 (en perdant au passage sa
dimension compétitive) dans les cafés, surtout sur Paris, qui consacrent certaines soirées au SLAM. Le
principe du SLAM est simple : au cours de la soirée, des individus montent sur la tribune et déclament. Ils
déclament une poésie de forme et d’inspiration libre, parfois proche des préoccupations et de l’engagement
sociaux du rap et du hip-hop. La scène se veut démocratique et ouverte (« un poème dit = un verre offert »),
le ton volontiers égalitaire. Le public écoute mais il participe aussi, parfois en évaluant les performances.
Dans un slam, il convient donc de convaincre l'auditoire, la parole est volontiers tranchante, le verbe
accrocheur. Le corps s'unit à la parole, épouse son rythme. Le slam, c'est la poésie qui est descendue dans
la rue.
Cette forme de poésie s'enracine dans le quotidien. Certains textes rendent la brutalité de la vie ordinaire
d'une manière comparable à ceux du rap et du hip hop. D'où le succès du slam dans les banlieues, où les
thèmes récurrents (mais non exclusifs) sont l'identité, l'exclusion et le racisme. Voici un poème qui reflète
bien le style et certaines préoccupations du slam.

C’est un îlot désert au milieu des cités


Presque un mauvais calcul en toute vérité
Un couple d’ouvriers un matin décidèrent
D’habiter en banlieue dans un pavillon blanc
Remboursé à crédit pendant au moins vingt ans
Ils rêvaient simplement d’être propriétaires.
Dans cet îlot désert au milieu des cités
J’ai grandi sans un mot et sans intensité
Des voisins nous saluaient mais ne nous parlaient guère
Et l’ennui perturbé par certains aboiements
Emmuraient mes journées jusqu’à mes vingt ans
Le temps ne passait pas si les années passèrent
Et cet îlot désert au milieu des cités
Mes parents affranchis l’ont aussitôt quitté
J’ai grandi c’est fini j’ai pu briser les pierres
Mais mon enfance est restée à Morsang
Et le vide parfois que je ressens
M’empêche parfois d’amarrer mon bateau sur la Terre

SLAM de Tamara, née en 1975.(in Anthologie du slam, Seghers, 2002)

2/ Monter un atelier de SLAM à l'école

Public :
de l'école au lycée, tous les élèves peuvent tirer profit d'un atelier slam. Pour les élèves en échec scolaire, le
slam peut représenter une seconde chance avec la langue. Cette activité peut réussir là où la langue
scolaire et normée a échoué.

1
Niveau :
Le slam, portant entre autres sur l'identité (Qui je suis, d'où je viens), un niveau élémentaire (A2 du CECRL)
peut suffire pour commencer .

Activités langagières :
Puisqu'il s'agit de « faire parler sa bouche », un atelier slam ne peut se limiter à un atelier d'écriture.
Dans un atelier slam, la poésie s'écrit pour être dite.
En fait, les cinq activités langagières décrites dans le Cadre européen commun de référence des langues
(CECRL) peuvent être mises en oeuvre : la compréhension de l'écrit (CE) pour lire les poèmes qui serviront
de modèles, l'expression écrite (EE) pour écrire les siens, la compréhension de l'oral pour écouter et
comprendre les poèmes des autres (l'écoute est au centre d'une scène slam), l'expression orale « en
continu » (EOC) pour dire les siens, et même l'expression orale « en interaction » (EOI) pour échanger lors
du slam, puisque le public participe.

Séquences :
On peut procéder de plusieurs manières : on peut choisir de commencer par une familiarisation avec la
poésie (lecture, écriture, procédés d'écriture) avant de présenter le slam; on peut également commencer par
cette présentation (définition, présentation des objectifs et visionnement de vidéos de slam) avant la phase
de familiarisation avec la poésie. Quoiqu'il en soit, il est recommandé de procéder par imitation. Il faut que
les élèves lisent de la poésie avant d' écrire la leur, et qu'ils en écoutent avant de la lire/dire.

 Familiarisation avec la poésie. Le poème est étudié non pas (seulement) pour soi mais pour servir
de modèle à l'écriture. On peut procéder par groupement thématique de textes (le voyage ou
l'esclavage par exemple). On peut choisir aussi des poèmes illustrant un procédé d'écriture
(anaphore, accumulation par exemple). Parallèlement à la compréhension du poème, on pourra
constituer une fiche lexicale (sur le thème) et méthodologique (sur la poésie) afin de faciliter le
transfert vers l'écriture. Chaque étude de poème pourra être suivie d'une lecture expressive, à voix
haute. Cela permettra de vérifier la compréhension du poème et de travailler diction, rythme et
intonation dans la perspective du slam.

 Atelier d'écriture. Il est conseillé d'imposer une contrainte créatrice en expliquant aux élèves qu'un
cadre peut faciliter, voire déclencher l'expression. L'enseignant annonce la consigne d'écriture. On
peut imposer un thème ou un procédé. On peut demander aux élèves d'écrire « à la manière
de » Pilote le Hot. L'enseignant annonce le temps imparti à l'écriture (par exemple 20 minutes en
classe), après lequel chacun devra dire ou lire son texte. Pendant le temps de l'écriture, l'enseignant
passe parmi ses élèves pour les aider, répondre à leurs questions sur le lexique, proposer rimes ou
allitérations. Le lexique utilisé est souvent celui du quotidien (mots mais également expressions et
argot). Détail intéressant pour l'enseignant dont les élèves composent dans une langue qui n'est pas
leur langue maternelle : c'est souvent cette langue du quotidien qui leur fait cruellement défaut,
même en section bilingue ou en lycée international.

 Scène de slam poésie. Cette scène donne à l'atelier d'écriture tout son sens. C'est même elle qui
oriente l'écriture (choix du thème, du rythme, des images) puisqu'il s'agit de convaincre un auditoire.
Il est capital d'obtenir l'écoute de tous les élèves (synonyme de respect) lors du slam. Si la qualité de
la production poétique peut rester modeste, on insistera en revanche sur la dimension phonologique
de l'exercice (articulation, segmentation, intonation, rythme). La scène constitue bien un excellent
entraînement à l'oral.

3/ Organiser une rencontre de SLAM inter-établissements

Il faut distinguer la scène qui clôt chaque atelier de la véritable scène slam, spectacle auquel on se prépare
parfois toute une année. Cette scène du grand jour, aboutissement d'un entrainement rigoureux et régulier,
doit être annoncée longtemps à l'avance, avec tambours et trompettes. Elle fera l'objet d'un spectacle de fin
d'année où toute la communauté éducative sera invitée.

Puisque le slam est à l'origine une compétition, un tournoi, une joute, il peut être stimulant d'y associer
plusieurs établissements et, pourquoi pas, plusieurs langues.
A Rome, les lycées français et les sections bilingues des établissements italiens pourraient entrer en lice et
s'affronter sur la scène slam en italien, en français et en anglais. Les enseignants deviendraient les
animateurs-présentateurs de cette scène.

 Règlement : les élèves doivent s'inscrire auprès du présentateur, dire un seul poème et leur

2
spectacle ne doit pas dépasser trois minutes. Le public doit écouter (et se taire). Un jury constitué
d'élèves, d'enseignants et de personnalités qualifiées évalueront les performances à l'aide d'une
grille (en annexe de 20 ateliers de slam poésie in « livres et sites utiles »).

 Matériel : Pendant la préparation des élèves au slam, il est conseillé d'avoir accès à la salle
informatique (ou à un vidéo-projecteur) afin de leur montrer ce que c'est (voir livres et sites utiles,
sans oublier You Tube, très utile).
Concernant le spectacle de fin d'année, il faut réserver une salle de spectacles, à moins que
l'établissement dispose d'une grande cour, voire d'un parc. Il est recommandé de disposer d'une
caméra pour enregistrer les performances (en vue de les poster sur le site de l'établissement ou de
graver une compilation sur DVD).

4/ Livres et sites utiles

 20 ateliers de slam poésie : De l'écriture poétique à la performance Catherine Duval, et., Editions
Retz. Paris, 2008. Livre très utile et agréable, où enjeux et ateliers sont clairement expliqués. Ce
livre s'adresse avant tout aux enseignants de cycle 3 et de 6ème, mais la démarche y est décrite
comme étant facilement transférable.
 Une anthologie du slam, présentée par Stéphane Martinez, éditions Seghers, Paris, 2002. Utile pour
fournir un modèle. Intéressant car ce type de poésie, en raison de son caractère oral et
déclamatoire, se vit surtout dans l'instant et se couche peu sur le papier.
 Aux éditions Slam éditions et Le Castor Astral, collection « Slameurs », on trouve les poèmes de
Pilote le Hot, slameur français connu : Amours, Poésie et Pâtes Fraîches (1999), Culture Rapide
(2000), avec CD-Rom et audio. A noter également le collectif Poésies nomades- slameurs des villes,
slameurs des champs (avec CD-Rom).
 Enregistrements vidéo utiles pour savoir à quoi peut ressembler un spectacle de slam en milieu
scolaire. Ces enregistrements se trouvent sur le côté droit de la page des éditions Retz
http://www.editions-retz.com/product-9782725627151.html Voir par exemple les autres –
collectif, Ecole Paul Eluard à Bobigny (Seine Saint Denis).
 http://new.planeteslam.com/SLAMCOM/Slamcom.htm Site du slameur français Tsunami
MC. Quelques vidéos et liens utiles.
 http://www.slameur.com/index3.html et http://www.ffdsp.com/ Sites très utiles.
Partenaires du Ministère de l'Education nationale dans cadre de l'organisation d'ateliers et de
scènes slam. On y trouve des vidéos de slameurs, une slamothèque et beaucoup de liens.
 http://www.slamnation.com/ et http://www.saulwilliams.com/ : deux sites américains, le
premier généraliste (avec des textes de slameurs célèbres comme le fondateur du mouvement,
Marc Smith), le second consacré au slameur Saul Williams, qui à travers son rôle dans le film Slam,
de Marc Levin, a popularisé le slam dans le monde entier.

Stéphane RAVERA,
Coordinateur du projet
Lycée français de Rome
Septembre 2008

3
4

Vous aimerez peut-être aussi