Vous êtes sur la page 1sur 5

Stocksy

Le sexe après la
grossesse? Pas si
simple!
par Valentina San Martin
30 DÉCEMBRE KLMN

Health

La reprise de la sexualité après un accouchement est propre à


chaque femme. Le retour à l’intimité est-il compliqué? La libido
est-elle au rendez-vous? Est-ce douloureux? Nos lectrices ont
accepté de raconter leur expérience.

A près la naissance d’un enfant, reprendre une sexualité «normale»


n’est pas forcément simple. Entre fatigue émotionnelle et physique,
douleurs et libido chamboulée, nombreux sont les couples qui font face
à un réel défi.
Suite à un appel à témoignages, trois lectrices de Friday ont accepté de
raconter comment elles ont vécu ceQte situation.

«Depuis mon accouchement, je n'ai pas


encore eu d'orgasme»

«Notre premier enfant a aujoud'hui huit semaines... C'est tout nouveau


pour mon compagnon et moi et j'avoue qu'on ne sait pas encore
vraiment quoi faire. Durant ma grossesse, j'espérais avoir une césarienne
de confort. Mais ça ne s'est pas vraiment passé comme je le souhaitais.
J'ai accouché par voie basse et on a dû me recoudre. Quatre points de
suture en tout. Il m'a ensuite fallu aQtendre entre six et huit semaines
pour que ça cicatrise correctement. Après cinq semaines, mon
compagnon et moi avons essayé de faire l'amour une première fois, mais
ça faisait encore trop mal. Maintenant, on prend beaucoup de temps
avec les préliminaires et on mise sur une bonne dose de lubrifiant. Je n'ai
presque plus mal du tout. Pour nous, le plus dur a été d’aQtendre si
longtemps… Je dois avouer que depuis, je n'ai pas encore eu d'orgasme.
Il me faudra encore du temps je pense, mais on y travaille.»

Pauline*, 27 ans

de / fr «J'ai
Recherche dû réapprivoiser mon corps et
m'armer de beaucoup de patience»
Fashion Beauty Life Health Food & Home Job & Budget Entertainment Video
«J'ai accouché par voie basse et après avoir été recousue, j'ai eu des
douleurs très aiguës. J'avais tellement mal que je pouvais à peine
m'assoir. J'ai tenu six semaines et je suis ensuite allée chez mon
médecin. Ça ne pouvait simplement plus durer comme ça. Verdict: ma
cicatrice s'était infectée, d'où ceQte douleur qui m'était devenue
insupportable. Après trois semaines, la plaie a enfin commencé à
cicatriser correctement. C'est donc après neuf semaines et des
poussières que nous avons décidé d'avoir une première relation, avec
mon chéri. C’était très beau, indolore et nous avons joui tous les deux en
même temps. Tout était redevenu normal. Mais pour en arriver là, il a fallu
du temps. J'ai également dû faire des exercices réguliers du plancher
pelvien. En ce qui concerne le plaisir, j'ai dû réapprivoiser mon corps et
m'armer de beaucoup de patience. Je pense que c'était ça, le plus dur.»

Jeanne*, 29 ans

«Après mon premier enfant, j'avais


beaucoup de mal à jouir»

«Avec mon chéri, nous avons trois enfants et à chaque fois, ça a pris du
temps pour avoir du plaisir à nouveau. Chaque naissance s'est déroulée
par voie basse. Heureusement, tout s'est très bien passé et je n'ai subi
aucune blessure majeure. Il m'a seulement fallu un ou deux points de
suture lorsque l'on m'a recousu le vagin. Mais j'ai eu besoin de temps
pour reprendre une sexualité normale. J'ai dû aQtendre que mon sexe
cicatrise et j'ai eu beaucoup de saignements au début. Et puis, entre
l'allaitement et le manque de sommeil, j'étais épuisée. Autant dire que le
sexe était le dernier de mes soucis! Heureusement, mon mari a toujours
été très compréhensif et n'a jamais exercé de pression sur moi. Après
mon premier enfant, qui a aujourd'hui 7 ans, j'avais beaucoup de mal à
jouir lorsque j'avais des relations sexuelles. Franchement, j'étais ehfrayée.
Je pensais que c'en était fini de ma sexualité. En suivant les conseils
avisés d'une amie qui venait aussi d'accoucher, j'ai décidé de prendre
des cours de gymnastique du plancher pelvien. Ça m'a changé la vie.
Après quelques semaines, tout allait pour le mieux dans le meilleur des
mondes. Ma cadeQte a 3 ans et recommencer à avoir des relations a été
plus facile après ma dernière. J'ai appris à connaître mon corps et à
parler ouvertement de mes besoins.»

Renata*, 31 ans

* prénoms d'emprunt

Lire aussi

Life Entertainment

Après bébé, Que sais-tu


on n’a plus vraiment sur
que 2 l'orgasme?
minutes by Valentina San
Martin
pour faire
l’amour
by Eva Grau
Commentaires

It is important that the tone within the community is positive for all members. In order to ensure a secure
environment, everyone has to sign into our commentary tool. Click here to read our Policies in DE and FR

Connectez-vous pour commenter

Tous les commentaires ( 1 ) Viewing Options !

Madness_earth il y a 2 jours
Blabla ...je veux des enfants et garde mon ventre plat de mes 20ans et un vagin de la
vierge Marie! Franchement c'est quoi cette génération d'abord moi moi mon plaisir je veux
du sex..! Quand je lis ça je me dis les nonnes ont l'avenir devant eux!

Respect Répondre Partager Signaler

Tags:

sexe accouchement femme enceinte parents

On te suggère aussi...
01:21

31
par Eva Grau déc.

Dis-moi ce que tu bois et 29 29


je te dirai si tu as l’alcool par Emmanuel Coissy déc.
28
gai par Friday Magazine déc.
Nouvelles adresses:
Life
notre best of 2018 Les albums les plus
Food & Home attendus en 2019
Video
E-Paper Impressum Contact Données média Rédaction Déclaration de confidentialité
© 2018 magazine Friday. Tous droits réservés