Vous êtes sur la page 1sur 16

Société suisse

des ingénieurs et des architectes


Recommandation
Edition de 1976

SNV 500 411


411

Application des unités SI


au domaine de la construction
Système international d'unités SI

9/1977 Editeur:
Société suisse des ingénieurs et des architectes
Case postale, 8039 Zurich Téléphone 01/283 15 15, Fax 01/201 63 35
Vente des normes et des imprimés, Téléphone 01/201 15 72
Copyright © 1976 by SlA Zurich
Table des matières

page page

Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 COMMENTAIRE ..................... 11


Modifications essentielles . . . . . . . . . . . . . . 11
Historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Masse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Force . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
UNITES SI ......................... 4 Valeur locale de l'accélération de la pe-
Description du système . . . . . . . . . . . . . . 4 santeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Poids . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Unités SI fondamentales . . . . . . . . . . . . . 4
Les notions de masse, de force et de
Unités SI complémentaires . . . . . . . . . . . 4 charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

Unités dérivées ayant leur propre nom Schéma d’ un cas de charge . . . . . . . . . . . . . 12


et leur propre symbole . . . . . . . . . . . . . . . 4 Masse volumique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

Unités admises en dehors du SI . . . . . . . 5 Travail, énergie, quantité de chaleur . . . . . . . 13


Puissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Unités abandonnées . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Résistance mécanique, contraintes . . . . . . . 13
Multiples et sous-multiples décimaux . . 5
Pressions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Règles d'application des unités SI et de Température . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
leurs multiples et sous-multiples . . . . . . 6
Temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
REGLES UTILISEES DANS LES NORMES
GRANDEURS USUELLES DU SI ET DU ST; S.I.A. ................................. 14
LEUR CONVERSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
QUE REPRESENTE L'UNITE NEWTON . . . . . . . . .
DANS LA VIE COURANTE ? . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
TABLES DE CONVERSION . . . . . . . . . . . . . . 8
EXEMPLES DE VALEURS COURANTES . . . . . . . . 15
TABLES DE CONVERSION CONCERNANT BIBLIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 15
LA CONSTRUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
ENTREE EN VIGUEUR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

2
Introduction

La Conférence générale des poids et mesures (CGPM) a adopté en 1960, pour les pays ayant signé la Convention
du mètre, un système uniforme d'unités dimensionnelles appelé «Système international d'unités» et désigné par
l'abréviation SI.
L'application de ce système sera déclarée obligatoire en Suisse dès que la Loi fédérale sur la métrologie, qui est
actuellement en cours de révision, entrera en vigueur. C'est dans cette perspective que la S.I.A. a décidé d'introduire
la présente recommandation dans la série de normes qu'elle édite.
Cette recommandation a pour but de faciliter l'application des unités SI au domaine de la construction. Elle expose
les principes du système; elle contient des tableaux d'unités, des tables de conversion relatives aux grandeurs les
plus couramment utilisées, et un commentaire. Elle est conforme aux normes lSO 1000 (1973) et SNV 012100 (1976).

Historique

Il existait, à la fin du XVllle siècle, dans les divers pays d'Europe, un grand nombre d'unités de mesure différentes;
leur diversité entravait le développement du commerce, des sciences et de la technique.
En 1790, l'Assemblée constituante française avait chargé l'Académie des sciences d'élaborer un système d'unités
universellement utilisable. C'est alors que fut institué le système métrique, ayant comme unité de longueur le mètre,
et comme unité de masse le gramme. Ce système rencontra un accueil très favorable. Quinze pays, dont la Suisse,
l'adoptèrent en signant en 1875 la Convention internationale du mètre.
En 1881, ce système fut complété par l'adjonction d'une unité de temps, la seconde; il fut alors dénommé système
CGS (centimètre, gramme, seconde) et fut largement appliqué dans le domaine scientifique. Mais comme ces
unités se révélèrent trop petites pour les besoins de la technique, deux autres systèmes furent mis au point en 1900:
d'une part, le système MKS, ayant comme unités le mètre, le kilogramme (unité de masse) et la seconde; d'autre
part, le système technique ST dont les unités sont le mètre, le kilogramme (unité de force, désignée plus tard par les
symboles kg*, kp ou encore kgf) et la seconde. Ce dernier système s'est révélé très pratique dans de nombreux
domaines de la technique, mais il présente l'inconvénient d'être lié à la gravité et de rendre difficile la distinction entre
masse et force.
En 1935, l'ingénieur italien G. Giorgi proposa de créer un lien entre le système MKS et les unités électromagnétiques
par l'adoption de l'ampère (A) comme unité d'intensité de courant électrique. Ce système, dit MKSA, fut complété
par le kelvin (K), unité fondamentale de température thermodynamique, et par la candela (cd), unité fondamentale
d'intensité lumineuse. La Conférence générale des poids et mesures lui a donné en 1960 le nom de «Système inter-
national d'unités» (SI). En 1971, on y adjoignit une septième unité, la mole (moI), unité de quantité de matière.
Le SI représente ainsi l'aboutissement logique des développements du système métrique.

3
Unités SI

Description du système

Le système SI comprend 7 unités fondamentales, 2 unités complémentaires, ainsi que les unités obtenues par com-
binaison entre elles (multiplication ou division), sans facteur autre que le nombre 1 (dérivation cohérente). Certaines
de ces dernières portent leur propre nom. Il existe en outre quelques unités d'emploi courant rattachées aux unités
SI par leur définition, mais qui en sont dérivées de façon non cohérente. De plus, le système est complété par les
multiples et sous-multiples décimaux des unités.

4
Tableau 4
Unités admises en dehors du SI

Bien qu'elles n'appartiennent pas au SI, l'utilité de ces unités a été reconnue par le Comité international des poids
et mesures (CIPM), car elles ont une grande importance pratique. Elles peuvent être employées en relation avec
les unités SI et avec leurs multiples et leurs sous-multiples.

Unités abandonnées

Avec l'introduction généralisée du SI, les unités suivantes, en usage auparavant, ne doivent plus être utilisées: kg*,
kp, kgf, Torr, at (atmosphère technique), atü, atm, mm de mercure, cm de colonne d'eau, CV (cheval-vapeur), cal, Stilb.

Tableau 5
Multiples et sous-multiples décimaux

Préfixe SI Préfixe SI

Puissance de 10 Nom Symbole Puissance de 10 Nom Symbole

18 -1
10 exa E 10 déci d
1015 péta P 10-2 centi c
12 -3
10 téra T 10 milli m
9 -6
10 giga G 10 micro µ
106 méga M 10-9 nano n
103 kilo k 10-12 pico p
102 hecto h 10-15 femto f
-18
10 déca da 10 atto a

Remarque: Etant donné que le terme de kilogramme, unité fondamentale de masse, comprend le prefixe «kilo», les
noms des multiples et sous-multiples décimaux de cette unité sont formés du mot «gramme» précédé du préfixe
voulu; exemple: milligramme (mg) au lieu de microkilogramme (µkg).

5
Règles d'application des unités SI et de leurs multiples et sous-multiples

Les multiples et sous-multiples doivent être de préférence choisis de manière que les valeurs numériques soient
comprises entre 0,1 et 1000.
Exemple: 1,93'10 N → 193 kN
5

Les préfixes sont directement accolés aux noms des unités, sans espace intermédiaire.
Exemple: kN (kilonewton)
MPa (mégapascal)

Les combinaisons de préfixes ne sont pas admises.


On n'écrit pas: mllm (millimicromètre) mais: nm (nanomètre)
MkWh (mégakilowattheure) GWh (gigawattheure)

Si une unité dérivée est formée de plusieurs unités fondamentales au numérateur ou au dénominateur, les symboles
de ces dernières doivent être séparés par un espace ou par un point de multiplication (à la machine à écrire, l'espace
d'une lettre).
On n'écrit pas: Nm mais: N·m
mN confusion avec millinewton N·m
m·N
kgm/s2 kg m/s2
kg · m/s2

6
Grandeurs usuelles du SI et du ST; leur conversion
Tableau 6

2
* Les unités mises entre parenthèses, par ex.: (kg/cm ), désignent des forces. 7
Tables de conversion
Directives d'application
Dans toutes les tables de conversion, on trouve, au nombre des unités du système technique, l'unité de force kp à
côté de kg*, de kgf et de kg-force. 1 kp = 1 kg* = kgf = kg-force.
Tous les facteurs de conversion sont donnés sous la forme de nombres à trois chiffres. Pour des valeurs plus précises,
voir la table 20.
Les unités SI sont en caractères gras.

8
9
Tables de conversion concernant la construction
On peut généralement admettre, dans les calculs relatifs à la construction, que la valeur de l'accélération de la pesan- -
-2
teur g est partout égaIe à 10 m s . L'erreur qui découle de cette approximation atteint au maximum 2% (voir dans
les commentaires ci-après le paragraphe concernant l'accélération de la pesanteur).
Dans toutes les tables de conversion, on trouve, au nombre des unités du système technique, l'unité de force kp à
côté de kg*, de kgf et de kg-force. 1 kp = 1 kg* = 1 kgf = 1 kg-force.

Les unités SI sont en caractères gras.

10
Commentaire

Ce commentaire donne des explications sur certaines unités SI et sur leur relation avec les unités du système technique.

Modifications essentielles
Les modifications essentielles découlant de l'introduction du SI sont:
- la distinction logique entre l'unité de masse (kg) et l'unité de force (N = newton)
- l'usage exclusif du jouIe (J) comme unité d'énergie, de travail et de quantité de chaleur
- l'usage exclusif du watt (W) comme unité de puissance

Masse
La masse est une propriété d'un corps indépendante du point de l'univers où il se trouve; elle se manifeste par
de l'inertie ou par l'attraction que les corps exercent les uns sur les autres. L'unité de masse est le kilogramme (kg).
Elle est définie comme la masse du prototype en platine iridié conservé à Sèvres.

Force
Force = masse x accélération
L'unité de force est définie comme suit:
Dans le système technique ST:
La force de 1 kp (ou kg*, kgf, kg-force) est l'effet produit par l'accélération de la pesanteur, dont la valeur normalisée
-2
est gn = 9,80665 m s , sur la masse du prototype du kg conservé à Sèvres. (La même unité a été utilisée également
pour le poids.)
1 kp = 1 kg • g Force = masse x accélération
Dans le système SI:
La force de 1 N (newton) appliquée à une masse libre de 1 kg lui imprime une accélération de 1 m s-2. Ainsi, l'unité
de force est indépendante du lieu considéré; elle a une valeur générale.
-2
1 N = 1 kg • 1 m s Force = masse x accélération

Il existe entre le kp et le N la relation

g
1 kp = • 1 N = 9,81 N ≈ 10 N
-2
1ms

Valeur locale de l'accélération de la pesanteur


L'accélération de la pesanteur est une fonction de la latitude, de l'altitude et de la densité de la croûte terrestre. On
utilise généralement la valeur normalisée gn = 9,80665 ms-2.
-2
Dans le domaine de la construction, on peut admettre que la valeur g = 10 m s ,
ce qui donne des résultats suffisamment exacts.
L'emploi de cette dernière valeur dans les calculs de statique n'entraine aucune modification des prescriptions de
sécurité en vigueur actuellement, car lors de la conversion en unités SI, les charges prévues dans la norme 160, aussi
bien que les contraintes admissibles (selon les normes 160 à 164 par exemple), sont multipliées par le même facteur
g de 10 m s-2.
-2
Dans les autres calculs, l'erreur entraînée par l'emploi de la valeur g = 10 m s s'élève au maximum à 2%.

Poids
Dans les publications relatives à la statique et à la mécanique, on utilise l'expression «poids» dans le sens de force,
c'est-à-dire de grandeur égaIe à la masse multipliée par l'accélération de la pesanteur.
Dans la vie courante, l'expression «poids» est utilisée pour désigner le résultat d'une pesée. Or une pesée est toujours
une comparaison de deux masses, ou une comparaison avec une unité de masse, de sorte que l'expression «poids»
est utilisée pour celle de masse.
Comme l'emploi de l'expression «poids» peut désigner une force aussi bien qu'une masse, il a été décidé, pour éviter
toute ambiguîté, de renoncer à l'avenir à l'expression «poids» dans la série des normes et recommandations de la S.I.A.

11
Masse volumique

mase  kg 
La grandeur ρ prend la place du poids spécifique γ. On a ρ =  
volume  m 3 

Dans les matériaux poreux, la notion de masse volumique apparente se substitue à celle de poids spécifique apparent.

Travail, énergie, quantité de chaleur


Ces trois grandeurs sont de même nature et s'expriment au moyen des mêmes unités SI. L'unité SI qu'on emploie
est une unité dérivée, le newton-mètre (N · m), qui porte le nom de jouIe (J).
On a: travail = force x déplacement
2 2
1 J = 1 N • m = 1 kg • m / s
L'équivalent mécanique de la chaleur n'est plus usité.

Puissance
La valeur d'une puissance, quelle que soit sa forme, s'exprime au moyen d'une unité dérivée, le watt (W).

travail
On a: puissance =
temps
2 2 3
1 W = 1 J/s = 1 N • m /s = 1 kg • m /s
L'unité cheval ou cheval-vapeur (PS, CV, HP) devient ainsi superflue.

Résistance mécanique, contraintes


Dans le domaine de la construction, la façon la plus claire d'exprimer des grandeurs vectorielles, comme la résistance
mécanique, les contraintes, la pression sur le soI, consiste à les présenter comme des forces par unité de surface,
2 2
c'est-à-dire à utiliser l'une des unités N/mm ou MN/m .
L'unité dérivée le pascal (Pa) est moins usuelle.
1 Pa = 1 N/m2

Pressions
Les pressions de gaz et de liquides, qui sont des grandeurs scalaires, s'expriment au moyen d'une unité dérivée, le
pascal (Pa). L'emploi du bar, unité non cohérente, est encore admis.
1 Pa = 1 N/m2
1 bar = 105 Pa

Température
L'unité fondamentale SI de la température est le kelvin (K). L'emploi du degré Celsius (ºC) est admis.
T Celsius = T Kelvin -273,15

Temps
L'unité de base SI est la seconde, qui doit être utilisée de préférence. On admet aussi la minute (min), l'heure (h),
le jour (d) et l'année (a).

13
Règles utilisées dans les normes S.I.A.

Dans les normes et recommandations de la S.I.A., les grandeurs seront exprimées en unités SI. Pendant la période
transitoire, les unités du système technique pourront être indiquées entre parenthèses après les unités SI.
Etant donné que le mot «poids» est utilisé dans les publications pour représenter aussi bien des forces que des
masses, il a été décidé, pour éliminer toute ambiguïté, de ne plus l'utiliser dans les documents édités par la S.I.A.
On appelle charges les forces agissant de l'extérieur sur un système et dues à l'attraction terrestre (ex.: charge propre,
charge de véhicules, charge de neige). L'unité de charge est le newton (N).
Le terme de force est utilisé pour tous les autres genres de forces telles que l'effort dû au vent, la force normale, l'effort
tranchant. L'unité est la même.
On a souvent avantage à utiliser l'unité kN = 100 kp (kg*, kgf).
Dans la conversion des charges, des forces (norme 160) et des contraintes admissibles (p.ex. normes 161, 162, 164)
-2
utilisées jusqu'ici, on admet que l'accélération de la pesanteur a partout la valeur g=10 ms , considérée comme
suffisamment précise.
1N =0,1 kp (kg*, kgf)
2 2 2 2
1 N/mm = la kp/cm (kg*/cm , kgf/cm )

Les contraintes et résistances mécaniques, c'est-à-dire les grandeurs vectorielles, s'expriment par une force divisée
par une surface, c'est-à-dire en N/mm2.
1 N/mm2 = 1 MN/m2= 1 MPa=10 kp/cm2

Les pressions de fluides, c'est-à-dire les grandeurs scalaires, s'expriment en pascals (Pa).
2
1 Pa = 1 N/m
1 M Pa = 1 N/mm2= 10 kp/cm2

Que représente l'unité newton dans la vie courante?


Bibliographie
ISO 1000 -1973: Unités SI et recommandations pour l'emploi de leurs multiples et de certaines autres unités
SNV 012100 -1976: Unités SI et recommandations pour l'emploi de leurs multiples et de certaines autres unités
H. Moreau: Le système métrique. Ed.Chiron, Paris 1975

Entrée en vigueur
La présente recommandation «Application des unités SI au domaine de la construction» entre en vigueur le
er
1 octobre 1976.
Approuvé par le Comité centraI de la S.I.A. le 18 août 1976 à Zurich.
Au nom du Comité centraI
Le président: A. Cogliatti
Le secrétaire général: U.Zürcher

15