Vous êtes sur la page 1sur 42

Exécuter une application Forms Developer

Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-1


Objectifs
A la fin de ce chapitre, vous pourrez :
• démarrer OC4J
• décrire l'environnement d'exécution
• décrire les éléments d'une Form exécutée
• naviguer dans une application Forms
• décrire les deux principaux modes de
fonctionnement
• exécuter une Form dans un navigateur Web
– extraire à la fois les données restreintes et non
restreintes
– insérer, mettre à jour et supprimer des
enregistrements
– afficher les erreurs de la base de données

2-2 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Introduction
Présentation
Il est essentiel de comprendre l'environnement de l'opérateur de Form
avant de concevoir et de créer vos propres applications. Dans ce chapitre,
vous allez exécuter une application existante sur le Web afin de vous
familiariser avec l'interface d'exécution d'Oracle Forms Developer.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-2


Tester une Form : Présentation d'OC4J

OC4J (Oracle Application Server Containers for J2EE)


est :
• recommandé pour exécuter des applications
Forms
• inclus avec Oracle Developer Suite afin
de permettre les tests

2-3 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Tester une Form avec OC4J :


Qu'est-ce qu'OC4J ?
OC4J (Oracle Application Server Containers for J2EE) est le conteneur
J2EE (Java 2 Enterprise Edition) d'Oracle. Il s'exécute sur n'importe quelle
JVM (Java Virtual Machine), l'interpréteur Java fourni avec chaque
système d'exploitation et plate-forme matérielle. Il est implémenté
entièrement en Java, ce qui le rend léger et facile à installer. En outre, il
offre une prise en charge totale des applications J2EE, notamment les
servlets, les composants Enterprise JavaBeans, les pages JSP (Java
Server Pages), etc.
OC4J est idéal pour l'exécution d'applications Forms. Il est inclus dans
Oracle Developer Suite afin de vous permettre, si vous le souhaitez, de
tester vos applications sur le même ordinateur que celui sur lequel vous
exécutez Forms Builder. Autrement dit, vous n'avez pas besoin d'installer
Oracle Application Server pour tester vos applications.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-3


Tester une Form : démarrer OC4J

• Sous NT, lancez OC4J en exécutant


le fichier batch : startinst.bat.
• OC4J démarre dans une fenêtre DOS :
– Réduisez la fenêtre
– La fermeture de la fenêtre interrompt OC4J
• Pour arrêter OC4J, exécutez le fichier batch :
stopinst.bat.

2-4 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Tester une Form : démarrer OC4J


Pour lancer OC4J sous Windows NT, exécutez le fichier batch fourni, à
savoir startinst.bat. Ce fichier se trouve dans le sous-répertoire
j2ee\DevSuite\ de ORACLE_HOME. Si vous testez vos applications sur
votre ordinateur client, il est conseillé de définir un raccourci vers ce
fichier batch ainsi que vers le fichier batch stopinst.bat qui permet
d'arrêter l'instance OC4J. Sinon, vous pouvez appeler ces fichiers batch à
partir du menu Démarrer (Start) de Windows : Programmes (Programs) >
Oracle Developer Suite – iDS10g > Forms Developer > Start [Shutdown]
OC4J Instance.
Le fichier batch s'exécute dans une fenêtre distincte ; vous pouvez
réduire cette fenêtre si vous le souhaitez. Ne la fermez pas, car cela
interromprait l'instance OC4J.
Lorsque vous souhaitez mettre fin à l'exécution d'OC4J, exécutez le
fichier batch stopinst.bat permettant d'arrêter l'instance.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-4


L'environnement d'exécution de Java

• L'applet Forms s'exécute dans un environnement


JRE sur l'ordinateur client.
• Types d'environnement JRE :
– Navigateur compatible Java (natif)
– JInitiator (plug-in fourni par Oracle pour le
navigateur Web) qui permet :
le téléchargement incrémentiel de fichiers d'archive
Java (JAR)
la mise en mémoire cache des fichiers JAR
la mise en mémoire cache de l'instance de l'applet
la configuration automatique de la sécurité Java

2-7 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

L'environnement d'exécution de Java


Le navigateur Web peut exécuter une applet Java, car il offre un
environnement JRE (Java Runtime Environment). Cependant, tous les
navigateurs Web ne peuvent pas exécuter de façon native le Forms Client.
Pour les plates-formes Windows, Oracle fournit un plug-in appelé
JInitiator, qui offre un environnement JRE alternatif permettant d'exécuter
l'applet Forms.
JInitiator offre plusieurs avantages :
• Il peut télécharger de façon incrémentielle les fichiers d'archive Java
(fichiers JAR) nécessaires pour le Forms Client, ce qui permet un
démarrage plus rapide des applications.
• Il met en mémoire cache locale les fichiers JAR, de sorte qu'il n'est pas
nécessaire de les télécharger de nouveau.
• Il améliore les performances de l'application dans une session du
navigateur, en effectuant la mise en mémoire cache de l'instance de
l'applet. Lorsqu'un utilisateur navigue à partir de la page en cours dans
le navigateur, l'application Forms en cours d'exécution est mise en
mémoire cache. Lorsque l'utilisateur revient à la page contenant
l'applet, celle-ci
Oracle Forms est automatiquement
Developer 10g : Développerrestaurée, y compris
des applications toutes
Internet 2-7les
données saisies dans l'application.
L'environnement d'exécution de Java (suite)
• Il est automatiquement configuré pour exécuter l'application Forms en
mode sécurisé. Cela permet à l'application d'accéder aux ressources
que le modèle d'environnement restreint Java empêche normalement
d'utiliser, comme par exemple les services d'impression.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-8


Le Forms Runtime Engine

Le Forms Runtime Engine :


• Est un processus (ifweb90) qui s'exécute
sur le serveur d'applications
• Gère la logique de l'application et le traitement
• Communique avec le navigateur client et la base
de données

2-15 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Le Forms Runtime Engine


Le Forms Runtime Engine est un processus du serveur d'applications qui
est démarré par le Forms Listener Servlet. Vous ne pouvez pas démarrer
le Forms Runtime Engine directement.
Le Forms Runtime Engine gère l'ensemble de la logique de l'application
et des fonctionnalités Forms, et il exécute le code écrit dans l'application.
Il gère les demandes du Forms Client et envoie les métadonnées au client
afin de décrire l'interface utilisateur. Il se connecte à la base de données
Oracle et communique avec celle-ci via Oracle Net Services, le successeur
de Net8 et SQL*Net.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-15


L'interface lors de l'exécution

3
1 4

5 2

2-16 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

L'interface lors de l'exécution


Lors de l'exécution, vous voyez les composants suivants :
1. Fenêtre du navigateur
2. Applet Java (contenue dans la fenêtre du navigateur)
3. Menu par défaut (contenu dans l'applet)
4. Barre d'outils de menu (contenue dans l'applet)
5. Console (contenue dans l'applet)
Qu'est-ce que le menu par défaut ?
Le menu par défaut, présent dans toutes les applications Oracle Forms
Developer, constitue une alternative aux opérations effectuées par
l'intermédiaire du clavier. Vous pouvez remplacer ou personnaliser le
menu par défaut afin d'introduire vos propres fonctions dans un module
Form.
Qu'est-ce que la barre d'outils de menu ?
La barre d'outils de menu contient les boutons correspondant aux menus.
Lors de l'exécution, elle s'affiche au-dessus des Toolbars définies par
l'utilisateur. Elle exécute le même code que les menus, dans la mesure où
Oracle
il s'agit Forms Developer
simplement 10g : Développer
de raccourcis vers lesdes applications
commandes Internet
des menus.2-16
L'interface lors de l'exécution (suite)
Qu'est-ce que la console ?
La console est le nom générique des fonctionnalités standard qui
fournissent les informations lors de l'exécution. La console s'affiche au
bas de la fenêtre et comprend :
• La ligne de message, qui affiche à la fois les messages Forms et ceux
qui sont propres à l'application.
• La ligne de statut, qui affiche divers indicateurs permettant de refléter
Indicateur Description
le statut en cours du module Form.
Record: n/m Le n-ième enregistrement extrait et affiché jusqu'à maintenant, sur un
total de m enregistrements pouvant être extraits par l'interrogation.
Tant que le dernier enregistrement n'a pas été extrait, m s'affiche en
tant que "?" ; ensuite, il affiche le nombre correspondant au dernier
enregistrement.
Enter-Query Le Block actuel est en mode Enter Query et aucun enregistrement n'a
été extrait.
List of Values Une LOV est associée à l'Item actif.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-17


Identifier les éléments de données

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

2-18 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Identifier les éléments de données


Une application Forms peut contenir différents types d'éléments de
données :
1. Prompts
2. Text Items
3. Boilerplate Graphics
4. Check Boxes
5. Boilerplate Text
6. Display Items
7. List Items
8. Push Buttons
9. Image Items
10. Radio Groups
Non illustrés :
• Oracle Forms Tree
Hierarchical Developer
Items10g : Développer des applications Internet 2-18
• Chart Items
Naviguer dans une application
Forms Developer

Méthodes de navigation :
• Menu par défaut
• Barre d'outils de menu
• Souris
• Boutons
• Touches de fonction

2-19 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Naviguer dans une application Forms


Le menu par défaut
Le menu par défaut est automatiquement disponible dans une Form, sauf
s'il est désactivé ou remplacé par un menu personnalisé. Sélectionnez les
options du menu à l'aide de la souris ou des touches de fonction. Lors de
l'exécution, utilisez le menu pour effectuer les tâches suivantes :
• Déplacer le curseur et naviguer entre les Data Blocks, les
enregistrements et les Items
• Enregistrer ou annuler toutes les modifications
• Exécuter des interrogations
• Insérer de nouveaux enregistrements ou supprimer des
enregistrements existants
• Appeler l'aide
La barre d'outils de menu
Vous pouvez utiliser les boutons de la barre d'outils de menu par défaut
pour effectuer les opérations suivantes, également disponibles par
l'intermédiaire du menu par défaut :
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-19
• Enregistrer toutes les modifications
Naviguer dans une application Forms (suite)
La barre d'outils de menu (suite)
• Exécuter des interrogations
• Naviguer entre les Data Blocks ou les enregistrements
• Insérer de nouveaux enregistrements ou supprimer des
enregistrements existants
• Appeler l'aide pour consulter les propriétés d'un Item
La souris
Vous pouvez utiliser la souris pour naviguer et pour effectuer de
nombreuses opérations utilisateur dans un environnement graphique,
sans qu'il soit nécessaire de connaître les touches de fonction. Utilisez la
souris pour effectuer les opérations suivantes :
• Déplacer le curseur
• Faire une sélection dans un menu
• Faire une sélection dans une LOV
• Sélectionner ou désélectionner une Check Box
• Sélectionner un Button, notamment un Radio Button
• Basculer vers une Window ouverte
• Répondre à une Alert
• Faire défiler les enregistrements ou les lignes à l'aide de la barre de
défilement d'un Data Block ou d'un Item
• Manipuler un Custom Item
Boutons
Les applications Web utilisent souvent des boutons comme moyen de
navigation. Vous pouvez cliquer sur ces boutons à l'aide de la souris.
Utilisez les boutons pour effectuer les opérations suivantes :
• Déplacer le focus d'entrée
• Afficher une LOV
• Appeler un Editor
• Appeler une autre Window
• Valider (commit) des données
• Exécuter une interrogation
• Effectuer des calculs
• Quitter la Form
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-20
Touches de fonction
Modes de fonctionnement :
Mode Enter-Query

Il permet : Il ne permet pas :


• Les interrogations • La navigation en
restreintes et non dehors du Data Block
restreintes en cours
• L’appel de la boîte de • La fermeture d'une
dialogue Query/Where session d'exécution
• Le comptage des • Certaines fonctions
enregistrements via • L'insertion, la mise à
Query > Count Hits jour et la suppression

2-21 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Modes de fonctionnement
Forms Builder comporte essentiellement deux modes de
fonctionnement : le mode Enter-Query et le mode Normal. Le troisième
mode de fonctionnement, le mode Query, correspond à la période pendant
laquelle une interrogation est traitée par Forms ; l'utilisateur ne peut pas
utiliser la Form tant que le traitement est en cours.
Mode Enter-Query
Utilisez le mode Enter-Query pour entrer les critères de recherche lors
d'une interrogation de base de données. En mode Enter-Query, la saisie
au clavier est interprétée comme un critère de recherche pour l'extraction
de données restreintes.
Que pouvez-vous faire en mode Enter-Query ?
• Extraire tous les enregistrements
• Extraire des enregistrements à l'aide de critères de sélection
• Extraire des enregistrements par l'intermédiaire de la boîte de dialogue
Query/Where
• Obtenir, avant leur extraction de la base de données, le nombre
d'enregistrements
Oracle qui seront
Forms Developer extraits àdes
10g : Développer l'aide de Query Internet
applications > Count 2-21
Hits
Modes de fonctionnement (suite)
Que ne pouvez-vous pas faire en mode Enter-Query ?
• Insérer de nouveaux enregistrements
• Naviguer en dehors du Block en cours
• Mettre à jour des enregistrements
• Quitter une session d'exécution existants
• Supprimer des enregistrements
• Utiliser certaines fonctions,
telles que Next Record

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-22


Modes de fonctionnement : Mode Normal

Il permet : Il ne permet pas :


• Les interrogations • Les interrogations
non restreintes restreintes
• L'insertion, la mise à • L'appel de la boîte de
jour et la suppression dialogue Query/Where
• Le commit (Save)
• La navigation en
dehors du Data Block
en cours
• La fermeture d'une
session d'exécution

2-23 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Mode Normal
Utilisez le mode Normal pour insérer et modifier des enregistrements
dans la base de données. En mode Normal, la saisie au clavier est
interprétée soit comme la saisie de nouveaux enregistrements, soit
comme la modification d'enregistrements existants.
Que pouvez-vous faire en mode Normal ?
• Extraire tous les enregistrements
• Insérer de nouveaux enregistrements
• Mettre à jour des enregistrements
• Supprimer des enregistrements
• Valider (Save) des enregistrements
• Annuler (Clear) des enregistrements
• Naviguer en dehors du Data Block en cours
• Quitter une session d'exécution
Que ne pouvez-vous pas faire en mode Normal ?
• Oracle Forms
Extraire Developerrestreint
un ensemble 10g : Développer des applications Internet 2-23
d'enregistrements
Extraire des données (suite)
Exécuter une interrogation non restreinte
Vous pouvez extraire des données non restreintes en effectuant l'une des
actions suivantes :
• Sélectionnez Query > Execute.
• Appuyez sur la touche de fonction appropriée.
• Cliquez sur le bouton Execute Query.
Remarque : Vous ne pouvez pas effectuer d'interrogation tant que vous
avez des mises à jour, des insertions ou des suppressions non
enregistrées. Enregistrez ou annulez les modifications avant de
poursuivre avec l'interrogation.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-25


Extraire des données restreintes

• N'utilisez pas d'apostrophes avec des Items


de type caractère et date.
• L'opérateur LIKE est implicite avec % ou _.
• Utilisez le signe dièse (#) devant les opérateurs SQL.
• Utilisez Query/Where pour les conditions
d'interrogation complexes.
• Utilisez le format de date par défaut (DD-MON-YY)
dans Query/Where.
• Utilisez des apostrophes pour les littéraux dans
Query/Where.

2-26 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Effectuer une interrogation restreinte


Vous pouvez effectuer une interrogation restreinte à l'aide d'une des
méthodes suivantes :
• Valeurs de correspondance
• Modèles de correspondance (caractères génériques)
• Boîte de dialogue Query/Where pour la saisie de prédicats SQL par
l'utilisateur
Item Critère Utilisations
Critères de recherche
2356 valides
Order ID Correspondance exacte
Customer ID %04 Opérateur LIKE implicite
Order ID #BETWEEN 2350 AND Opérateur BETWEEN
2360
Order Status "CREDIT order paid" Correspondance exacte sur la valeur
sélectionné dans la liste de l'Item (10)
déroulante
Sales Rep ID :S Boîte de dialogue Query/Where

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-26


Effectuer une interrogation restreinte (suite)
Comment effectuer une interrogation restreinte ?
Vous pouvez effectuer une interrogation restreinte en procédant de la
façon suivante :
1. Effectuez l'une de ces opérations :
- Sélectionnez Query > Enter.
- Cliquez sur le bouton Enter Query.
- Appuyez sur la touche de fonction appropriée.
2. Enter-Query s'affiche sur la ligne de statut.
3. Entrez les critères de recherche dans les Items appropriés.
4. Effectuez l'une de ces opérations :
- Sélectionnez Query > Execute.
- Cliquez sur le bouton Execute Query.
- Appuyez sur la touche de fonction appropriée.
Remarque : Forms Builder construit une instruction SELECT à l'aide de
l'opérateur AND pour toutes les conditions désignées.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-27


Boîte de dialogue Query/Where

• Pour l'appeler :
– Saisir :nom_variable
– Exécuter une interrogation
• Utilisée pour écrire :
– Des conditions de recherche complexes
– Des interrogations avec des prédicats OR
– Une clause ORDER BY

2-28 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Utiliser la boîte de dialogue Query/Where


La boîte de dialogue Query/Where est une fenêtre permettant la saisie de
critères de recherche complexes à l'aide d'instructions SQL brutes.
L'utilisation de cette boîte de dialogue nécessite la connaissance du
langage SQL. Utilisez Query/Where pour effectuer les opérations
suivantes :
• Ecrire des conditions de recherche complexes
• Ecrire des interrogations avec des prédicats OR
• Trier le résultat d'une interrogation
Remarque : Forms Builder utilise logiquement l'opérateur AND afin
d'ajouter les conditions Query/Where aux autres critères de recherche
éventuels (y compris ceux imposés par le concepteur de la Form) et
construit une instruction SELECT. La boîte de dialogue Query/Where ne
fonctionne pas dans un Item dont le nom n'est pas identique à celui de la
colonne de base de données correspondante.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-28


Utiliser la boîte de dialogue Query/Where (suite)
Exemple
1. Pour restreindre l'interrogation aux commandes dont la valeur Sales
Rep ID (:S) est 11 ou à celles dont la valeur Order ID (:O) est comprise
entre 100 et 200, entrez ce qui suit dans la boîte de dialogue
Query/Where :
:S = 11 OR :O between 100 and 200
2. Pour trier les données en fonction de la valeur Sales rep ID (:S), entrez
ce qui suit dans la boîte de dialogue Query/Where :
ORDER BY :S

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-29


Boîte de dialogue Query/Where

:i

:n

:i = 104 OR :n BETWEEN 'F' and 'H'

2-30 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Comment utiliser la boîte de dialogue Query/Where


Pour utiliser la boîte de dialogue Query/Where afin de saisir des critères
d'interrogation :
1. Effectuez l'une de ces opérations :
- Sélectionnez Query > Enter.
- Cliquez sur Enter Query.
- Appuyez sur la touche de fonction appropriée.
2. Entrez le signe deux-points (:) suivi d'un seul caractère correspondant
au nom d'une variable dans un ou plusieurs Items.
3. Effectuez l'une de ces opérations : Sélectionnez Query > Execute ou
cliquez sur Execute Query, ou encore appuyez sur la touche de
fonction appropriée.
Remarque : Vous pouvez également sélectionner Query > Count Hits, si
vous souhaitez simplement connaître le nombre d'enregistrements qui
correspondent à vos critères.
4. La boîte de dialogue Query/Where s'affiche.
5. Oracle
EntrezForms Developer
les critères 10g : Développer
de recherche à l'aidedes
de applications Internet 2-30
variables, d'instructions
SQL et d'opérateurs logiques. Cliquez sur OK.
Comment utiliser la boîte de dialogue Query/Where (suite)
Remarque : Pour effectuer une interrogation sans aucune variable, tapez
uniquement le signe deux-points (:) et exécutez l'interrogation. La boîte de
dialogue Query/Where s'affiche également.
Si vous entrez une clause ORDER BY lors de l'exécution, elle remplace
l'ordre de tri défini par le concepteur.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-31


Insérer, mettre à jour et supprimer des enregistrements (suite)
Comment mettre à jour un enregistrement ?
Pour mettre à jour un enregistrement, procédez de la façon suivante :
1. Sélectionnez Query > Enter.
2. Entrez les critères de recherche afin d'extraire l'enregistrement
approprié.
3. Sélectionnez Query > Execute afin d'extraire tous les enregistrements
correspondant à vos critères de recherche spécifiques.
4. Faites défiler les enregistrements en vous arrêtant à l'enregistrement
devant être mis à jour.
5. Mettez à jour l'enregistrement.
Comment supprimer un enregistrement ?
Pour supprimer un enregistrement, procédez de la façon suivante :
1. Sélectionnez Query > Enter.
2. Entrez les critères de recherche afin d'extraire l'enregistrement
approprié.
3. Sélectionnez Query > Execute afin d'extraire tous les enregistrements
correspondant à vos critères de recherche spécifiques.
4. Faites défiler les enregistrements en vous arrêtant à l'enregistrement
devant être supprimé. Supprimez l'enregistrement en effectuant l'une
des opérations suivantes :
- Sélectionnez Record > Remove afin d'effacer l'enregistrement et
de le marquer en vue de sa suppression.
- Cliquez sur Remove Record (signe X rouge) afin d'effacer
l'enregistrement et de le marquer en vue de sa suppression.
- Appuyez sur la touche de fonction appropriée.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-33


Rendre les insertions, les mises à jour et les suppressions
permanentes (suite)
Remarque : Par défaut, vous ne pouvez pas quitter la Form tant que vous
avez des mises à jour, des insertions ou des suppressions non
enregistrées. Vous devez soit enregistrer, soit annuler les modifications
pour pouvoir la quitter.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-35


Afficher les erreurs

• Permet d'afficher les erreurs Oracle


• Sélectionnez Help > Display Error
• Affiche la fenêtre Database Error :
– Instruction SQL
– Informations relatives à l'erreur

2-36 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Afficher les erreurs


Si une erreur Oracle s'affiche sur la ligne de message pendant que vous
utilisez une application Forms, vous pouvez afficher le code SQL sous-
jacent en sélectionnant Help > Display Error.
Exemple
Voici l'instruction SQL fautive et l'erreur correspondante :
SELECT order_id, order_date, order_mode,
order_status,
customer_id, sales_rep_id
FROM orders
WHERE (order_id in ('a','b'))
ORA-01722: invalid number
Remarque : Le fait de sélectionner Help > Display Error affiche
uniquement les erreurs qui sont précédées de "ORACLE error" sur la ligne
de message.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-36


Synthèse
Ce chapitre vous a permis d'apprendre que :
• Vous pouvez utiliser OC4J sur l'ordinateur servant
au développement pour exécuter une application
Forms dans un navigateur Web
• Lors de l'exécution :
– le Forms Client est téléchargé
– le Forms Servlet crée un fichier HTML de démarrage
– le Forms Listener Servlet démarre une session
d'exécution et maintient la communication entre lui
et le Forms Client
– le Forms Runtime Engine exécute la logique de
l'application et maintient une connexion de base
de données pour le compte du Forms Client

2-37 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Synthèse
Ce chapitre a introduit l'interface d'exploitation de Forms Builder. Les
concepts suivants ont été abordés dans ce chapitre :
• Le démarrage d'OC4J sur l'ordinateur servant au développement
• L'environnement d'exécution de Forms :
- Exécuter une Form dans un navigateur
- Démarrer une session d'exécution : le Forms Servlet, le Forms
Client et le Forms Listener Servlet
• Les éléments de données d'une Form

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-37


Synthèse

• Lorsque vous lancez une Form, une applet Java


s'exécute dans le navigateur et affiche un menu,
une barre d'outils de menu, une console et
différents types d'élément de données.
• Les utilisateurs naviguent dans une application
Forms à l'aide du menu, de la barre d'outils, de la
souris, des boutons ou des touches de fonction.
• Les deux principaux modes de fonctionnement
sont le mode Normal et le mode Enter Query.
• L'exécution d'une interrogation renvoie tous les
enregistrements, excepté si l'interrogation est
restreinte par le biais de critères de recherche.

2-38 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Synthèse (suite)
• Eléments d'une Form en cours d'exécution
• Méthodes de navigation
• Modes de fonctionnement :
- Mode Normal
- Mode Enter-Query
(Le troisième mode de fonctionnement, le mode Query,
correspond à la période pendant laquelle la Form extrait des
enregistrements ; l'opérateur ne peut pas utiliser la Form tant que
le traitement est en cours)
• Extraction de données par l'intermédiaire :
- d'interrogations restreintes (vous indiquez des critères de
recherche)
- d'interrogations non restreintes (vous n'indiquez aucun critère de
recherche)
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-38
Synthèse

• En mode Normal, vous pouvez insérer, mettre à


jour et supprimer des enregistrements, ainsi que
valider les modifications dans la base de données.
• Vous pouvez afficher les erreurs de la base de
données à partir du menu (Help > Display Error).

2-39 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Synthèse (suite)
• Insertion, mise à jour et suppression d'enregistrements
• Enregistrement ou annulation de modifications
• Affichage des erreurs de la base de données

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-39


Présentation de l'exercice 2

Dans cet exercice, vous allez :


• démarrer OC4J
• exécuter l'application du cours :
– interroger des enregistrements
– insérer un enregistrement
– mettre à jour un enregistrement
– supprimer un enregistrement
– afficher les erreurs de la base de données

2-40 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Présentation de l'exercice 2
Dans cet exercice, vous allez démarrer OC4J afin qu'il fonctionne en tant
que serveur Web sur votre ordinateur local. Vous allez lancer l'application
du cours dans un navigateur et exécuter des interrogations restreintes et
des interrogations non restreintes. Vous naviguerez dans l'application et
effectuerez des insertions, des mises à jour et des suppressions
d'enregistrements.
Remarque : Pour les solutions de cet exercice, consultez la section
"Exercice 2" dans l'annexe A, "Solutions des exercices".

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-40


Exercice 2
1. Démarrez une instance d'OC4J.
2. Lancez Internet Explorer et saisissez l'URL suivante :
http://<machine>:<port>/forms90/f90servlet?form=customers.fmx
Le formateur vous indiquera le nom de l'ordinateur et le numéro de port
à utiliser.
3. Sélectionnez Help > Keys dans le menu.
4. Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre Keys. Parcourez les
enregistrements qui ont été renvoyés par l'interrogation non restreinte
exécutée automatiquement au démarrage de la Form.
5. Exécutez une interrogation restreinte afin d'extraire les informations
relatives au client dont l'ID est 212.
6. Exécutez une interrogation restreinte afin d'extraire le client dont le
prénom est "Meenakshi".

7. Essayez chacune de ces interrogations restreintes :


a. Extrayez toutes les villes commençant par "San".
b. Extrayez tous les clients basés aux Etats-Unis et dont le plafond
de crédit est faible.
3. Affichez les détails du client Harrison Sutherland et cliquez sur Orders
pour appeler le module Form Orders.
4. Cliquez sur Image Off ; vous remarquez que l'Image Item n'est plus
affiché. Cliquez sur Image On ; vous remarquez que l'Image Item est de
nouveau affiché.
5. Interrogez uniquement les commandes qui ont été passées en ligne.
6. Passez au quatrième enregistrement (Product ID 2322) dans le Block
Item de la commande 2355 et cliquez sur Stock.
Le Block Inventory s'affiche dans une fenêtre distincte, avec les
informations relatives au stock de cet article.
7. Fermez la fenêtre Stock Levels. Pour le client Harrison Sutherland,
insérez un nouvel enregistrement dans le Block ORDER, à partir des
informations ci-dessous.
Item
Remarquez Valeur Items sont déjà remplis avec des valeurs par
que certains
OnlineEntrez les informations
défaut. Non cochée (Unchecked)
suivantes :
Status New Credit Order (liste déroulante)
Sales Rep ID 151 (entrez l'ID ou cliquez sur le bouton List et sélectionnez
David Bernstein)

Item Valeur
13. Insérez un nouvel 2289
Product ID (entrez l'ID oudans
enregistrement cliquez sur le bouton
le Block ITEM,List
avecet sélectionnez
les valeursKB
suivantes : 101/ES)
Quantity 2

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-41


Exercice 2 (suite)
14. Sauvegardez les nouveaux enregistrements.
15. Mettez à jour la commande que vous venez de passer, puis enregistrez
la modification.
Remarque : Vous recevrez peut-être un message indiquant qu'il n'y a
aucune modification à sauvegarder. Ce message est généré par la
Form Customers car les deux Forms sont enregistrées au même
moment. Les modifications réalisées sur la Form Orders sont bien
enregistrées. Vous pouvez donc accuser réception du message, puis
ignorer ce message.
16. Essayez de supprimer la commande que vous venez de passer. Que se
passe-t-il ?
17. Supprimez l'article de votre commande et enregistrez la modification.
18. Essayez à présent de supprimer votre commande et d'enregistrer la
modification.
19. Quittez la session d'exécution et fermez la fenêtre du navigateur.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 2-42