Vous êtes sur la page 1sur 52

ROYAUME DU MAROC

OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du


Travail
DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION

RESUME THEORIQUE
&
GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES

LES PRODUITS
MODULE N°:03
VERRIERS

SECTEUR : BATIMENT
SPECIALITE : MENUISERIE ALUMINIUM
NIVEAU : SPECIALISATION (APC) Mai.2007
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

REMERCIEMENT

La DRIF remercie les personnes qui ont contribué à


l’élaboration du présent document.

Pour la supervision :

M. Khalid BAROUTI Chef projet BTP


Mme. Najat IGGOUT Directrice du CDC/BTP
M. Abdelaziz ADAOUI Chef de Pôle CDC/BTP

Pour la conception :

BAHSINE Abderrahim Formateur

Pour la validation :

JP. CHALOYARD. Expert Consultant


(Menuiserie Aluminium)

Les utilisateurs de ce document sont invités à


communiquer à la DRIF toutes les
remarques et suggestions afin de les prendre
en considération pour l’enrichissement et
l’amélioration de ce programme.

DRIF

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 2


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Sommaire
Résumé de la théorie Page

Le verre. 9

L’élaboration du verre. 10

Les propriétés du verre. 14

Les produits transformés pour la décoration. 16

Les produits verriers. 18

Les verre trempés. 20

Le verre feuilleté. 22

Le vitrage isolant. 23

Les doubles vitrages. 26

Les survitrages. 28

Le sablage du verre. 30

La découpe du verre. 34

Conseils pratiques de mise en œuvre. 38

Calage des volumes. 40

Stockage du verre. 43

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 3


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

MODULE 3: LES PRODUITS VERRIERS


Durée : 80 h

OBJECTIF OPERATIONNEL DE PREMIER NIVEAU


DE COMPORTEMENT

COMPORTEMENT ATTENDU

Pour démontrer sa compétence le stagiaire doit connaître les


particularités DES PRODUITS VERRIERS, selon les conditions, les
critères et les précisions qui suivent

CONDITIONS D’EVALUATION

• Travail individuel.
• A partir:
- de notices techniques.
• A l'aide:
- de questionnaires.

CRITERES GENERAUX DE PERFORMANCE

• Interprétation des documents.


• Restitution correcte des enseignements.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 4


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

OBJECTIF OPERATIONNEL DU PREMIER NIVEAU


DE COMPORTEMENT

PRECISIONS SUR LE CRITERES PARTICULIERS DE


COMPORTEMENT ATTENDU PERFORMANCE

o Le verre.
A) Connaître les principes de o L’élaboration du verre.
fabrication des produits o Les propriétés du verre.
verriers. o Les produits transformés pour la
décoration.

B) Connaître les différents types o Les produits verriers.


de produits verriers. o Les verres trempés.
o Le verre feuilleté.
o Le vitrage isolant.
o Les doubles vitrages.
o Les survitrages.
o Le sablage du verre.

C) Connaître les techniques de la o La découpe du verre.


découpe du verre. o Conseils pratiques de mise en œuvre.
o Calage des volumes.
o Stockage du verre.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 5


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

OBJECTIFS OPERATIONNELS DE SECOND NIVEAU

LE STAGIAIRE DOIT MAITRISER LES SAVOIRS, SAVOIR-FAIRE, SAVOIR-


PERCEVOIR OU SAVOIR-ETRE JUGES PREALABLES AUX APPRENTISSAGES
DIRECTEMENT REQUIS POUR L’ATTEINTE DE L’OBJECTIF DE PREMIER NIVEAU,
TELS QUE :

Avant de Connaître les principes de fabrication du verre, le


stagiaire doit: (A)

1) Le verre.
2) L’élaboration du verre.
3) Les propriétés du verre.
4) Les produits transformés pour la décoration.

Avant de connaître les différents types des produits verriers, le


stagiaire doit: (B)

5) Les produits verriers.


6) Le verre trempé.
7) Le verre feuilleté.
8) Le vitrage isolant.
9) Les doubles vitrages.
10) Les survitrages.
11) Le sablage du verre.
Avant d'apprendre à connaître les particularités des usinages
de l'aluminium, le stagiaire doit: (C)

12) La découpe du verre.


13) Conseils pratiques de mise en œuvre.
14) Calage des volumes.
15) Stockage du verre.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 6


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Présentation du module

Le présent module : les produits verriers a pour


but d’enrichir et d’améliorer chez les stagiaires de
la menuiserie aluminium : le savoir, le savoir faire,
et le savoir être.

Le module comprend trois parties fondamentales :

¾ La première partie traite : le verre, son


élaboration et ses caractéristiques.

¾ La deuxième partie traite : les différents


produits verriers.

¾ La troisième partie traite : l’utilisation du verre


dans le secteur bâtiment.

La durée du module : 30 h.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 7


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

MODULE N°:03
LES PRODUITS VERRIERS
RESUME DE THEORIE
(Partie I )

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 8


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Le verre

Généralité.

Corps solide, transparent, obtenu par la fusion du sable mêlé de


chaux et de potasse ou de soude.
Il existe de nombreuses catégories de verre définies par des
verriers ou par des scientifiques.

Composition.
Tous les verres utilisés dans le bâtiment, ont une composition
commune, la déférence entre chaque produit se situant dans les
proportions des constituants et dans la nature des additifs.

Vitrifiant : silice (sable), constitue l’élément principale


appelé «CORPS VITRIFIANT» son point de fusion
est élevé : 1800°.
Calcin : VERRE DE RECUPERATION (débris de verre).complète
le corps vitrifiant avec un point de fusion moins
élevé.
Fondant : SOUDE (carbonate et sulfate de soude). A pour but
d’abaisser le point de fusion.
Stabilisant : CALCAIRE (chaux). Apporte la résistance chimique
du verre.
Divers : OXYDES – MAGNESTE – ALUMINE. Ont pour fonction
d’améliorer les propriétés du verre : clarté, résistance
aux agents atmosphérique.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 9


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Elaboration du verre.

Quatre techniques sont utilisées :

Schéma d'une ligne de fabrication de verre

I.Le verre flotté.


Comme l’huile flotte sur l’eau, le verre flotte sur l’étain en fusion
(1000°c). L’étalement et le contrôle de l’épaisseur sont réalisés
à l’aide de roues crantées. Chaque ligne float produit de 400 à
700 tonne de verre par jour.

Bain d'étain

Composition verrière : au mélange vitrifiable est ajouté du


verre cassé (calcin) afin de diminuer la température de fusion.
OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 10
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
Le transport, la pesée, le mélange et l’enfournement sont
faits automatiquement.

Four de fusion : l’élaboration du verre comprend trois


phases essentielles.
- la fusion au cours de laquelle les matières premières sont
fondues à des températures avoisinant1550°c.
- l’affinage au cours duquel le verre fondu est
homogénéise et débarrassé des bulles gazeuse.
- le conditionnement thermique où le verre peu visqueux
est refroidi jusqu’à ce que sa viscosité corresponde aux
exigences du procédé de mise en forme.

Bain d’étain : le verre liquide est déversé sur de l’étain fondu


à 1000° C environ. Le verre moins dense que l’étain flotte sur
celui-ci et forme un ruban ayant une épaisseur naturelle de 6
à 7 mm. Les faces du verre sont polis par
Dispositif permettent d’accélérer ou de diminuer l’étalement
du verre afin d’en maîtriser l’épaisseur.

Four de recuisson : a la sortie du bain le ruban d’étain de


verre devenu rigide passe par « l’étenderie » qui est un tunnel
de refroidissement. La température du verre s’abaisse
régulièrement de 620 °C à 250 °C et se poursuit ensuite à
l’air libre. Ce refroidissement lent permet de libérer le verre
de toutes les contraintes internes qui provoqueraient sa casse
lors de la découpe.

Découpe : le ruban de verre froid, jusqu’ici continu, est


découpé automatiquement en plateaux de 6 m x 3,21 m.

II. Le verre coulé.

On distingue trois sortes du verre coulé :

¾ Verre imprimé : tiré par des rouleaux graveurs à la


sortie du four
¾ Verre armé : incorporation de treillis métalliques
¾ Verre profilé : application dans la fabrication des
bouteilles en verre.
¾ Verre imprimé:

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 11


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
A la sortie du four, le verre est tiré par l’intermédiaire de
rouleaux qui laminent le verre. Ces rouleaux sont gravés avec le
dessin désiré qui ornera le verre.

¾ Verre armé :

Sur le même principe on peut, à la sortie du four,


introduire dans la feuille de verre, au niveau des
rouleaux lamineurs, une armature de fils métalliques
inoxydables pour obtenir du verre armé.

III. Le verre étiré.

Technique industrielle qui permet l’étirage mécanique pour


produire des verres clairs ou teintés reproduisant les verres
anciens, avec une gamme de couleur très étendue.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 12


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

IV. Le verre soufflé à la bouche.

Cette technique qui sert de mettre le cueillie dans le four à l’aide


d’une canne, la boule de verre est soufflée pour réaliser une
gamme considérable de couleur, de texture de verre ; la
réalisation de vitraux est la principale destination de ces verres.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 13


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Les propriétés du verre


Le verre est la seule matière minérale solide que l’on puisse
produire à des dimensions et sous des formes quelconques tout
en conservant sa transparence.

I.Propriétés physiques
- La transparence : mais il peut être opaque ou opalescent.

- La dureté : seuls les diamants et le carbure de tungstène le


rayent. Le verre le plus dur est le verre de Bohème et le cristal
est le plus tendre.

- La densité : elle dépend des composants ; elle est d’environ


2500 kg/m3 (2,5 t/m3). Cela signifie qu’un mètre cube pèse
environ deux tonnes et demie ou qu’une feuille d’un mètre carré
et d’un millimètre d’épaisseur pèse 2,5 kg.

En comparaison :

La densité du bois : 500 < < 1300 kg/m3.

La densité de l’aluminium : 2700 kg/m3.

La densité du béton : 2400 kg/m3.

- La résistance et l’élasticité : le verre est faible à la


contrainte à la flexion, contrairement il est fort à la contrainte à
la compression.

Il faut une pression de 10 tonnes pour briser un centimètre cube


de verre.

- L’imputrescibilité : il ne se putréfie pas.

- L’imperméabilité : elle est extrêmement grande mais le


verre reste poreux pour certains liquides comme le kérosène ;
on dit « qu'il sue ».

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 14


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
II.Propriétés thermiques.
La dilatation : Le coefficient de dilatation est de 9.10−6 ml/ °C.
Exemple : un vitrage de 2 ml ou 2000 mm s’échauffant de 30 °C
subit une dilatation de : 9.10−6 x 2000 x 30 = 0,54 mm.
En comparaison :
−6
Le bois : 4.10 . Rapport /verre : 0,5
−6
L’acier : 12.10 . Rapport /verre : 1,4
−6
L’aluminium : 23.10 . Rapport /verre : 2,5
Le PVC : 70 .10 . Rapport /verre : 8.
−6

- La conductivité : il est mauvais conducteur (environ 500


fois moins que le cuivre); on l’utilise comme isolant
électrique.
- Il est ininflammable et incombustible.

III.Propriétés chimiques.

- L’action de l’eau : l’eau agit sur les silicates qui, en se


décomposant, forment un dépôt en surface qui devient peu à
peu opaque ; le verre perd de sa transparence.

- L’action de l’air : les silicates alcalins se combinent avec


l’acide carbonique contenu dans l’air ce que donne un dépôt
blanchâtre à la surface du verre.

- L’action de la lumière : exposés aux ultraviolets, certains


verres se colorent ou se décolorent.

- L’action des acides : ils décomposent la silice, le plus rapide


est l’acide fluorhydrique qui permet de graver en profondeur le
verre plaqué. Le verre peut donc être dissout.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 15


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

MODULE N°:03
LES PRODUITS VERRIERS
RESUME DE THEORIE
(Partie II)

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 16


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Gammes des produits verriers

On peut classer les produits verriers en fonction :


-Transformation des verres plats (trempé, feuilleté, verre isolant
et verre avec dépôt de traitement de surface).
- Des traitements de surface (sablage, gravure et miroir).
- De la mise en forme (verre bombé et verre soufflé).

Monolithique.
C’est la plus simple des constructions, puisqu’il s’agit d’une
feuille de verre d’épaisseur constante. Pratiquement cette
feuille est produite selon la méthode du flottage. Ce peut
être une glace, un verre durci ou un verre trempé.

Verre trempé.
La trempe du verre améliore les caractéristiques mécaniques
des produits de base (résistance aux chocs).

Verre feuilleté.
Le verre feuilleté est utilisé pour résister à des charges
statiques, dynamiques et des chocs supérieurs à la normale.
Il est aussi employé pour réduire les niveaux acoustiques.
Les vitrages de sécurité sont souvent en verre feuilleté car
l’intercalaire en PVB retient les fragments de verre, améliore
la résistance à la pénétration, et réduit ou limite les
projections de verre. Les pare-brises de voitures sont
réalisés en verre feuilleté.

Vitrage pare-balle (verre résistant au tir d’armes à feu) .


Ce type de verre très lourd est généralement placé dans des
châssis spéciaux. La probabilité de chocs thermiques est très
forte, compte tenu de l’épaisseur et du nombre de couches
entrant dans sa composition, d’où des échauffements et des
refroidissements à des rythmes différents. Dans certains cas,
des films transparents pourront être laminés afin d’agir
comme une protection contre les micros projections à l’arrière
du verre dues à l’impact des projectiles.
On notera que la température de ce type de vitrages doit être
maintenue en deçà de 45°C pour préserver ses performances.
OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 17
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Les vitrages isolants.


Ce terme ne fait pas référence aux propriétés physiques ou à
la construction du verre, mais à la manière dont il est
assemblé dans un châssis. Un vitrage isolant est constitué de
deux feuilles de verre séparées par une lame d’air ou de gaz
d’épaisseur constante et maintenu par un intercalaire. Le
verre utilisé est généralement clair, neutre et monolithique.
Cependant, on peut trouver d’autres combinaisons et une ou
plusieurs vitres peuvent être teintées ou à couches. Des
intercalaires sont placés entre les vitres pour créer cet espace
d’air.

Verre basse émissivité (dépôt de couches en surface).


Le vitrage basse émissivité réfléchit l’énergie tout en laissant
passer la lumière. Ceci permet le rejet de chaleur en été et en
hiver. En hiver, la lumière visible à angle bas pénètre dans le
local et est absorbée par les éléments de décoration.

Les verres teintés ou colorés.


Deux procédés de fabrication :
-Coloration dans la masse par incorporation d’oxyde au moment
de la fabrication, ce qui lui donne une consistance dans la
masse.
-Aujourd’hui les colorations sont réalisés par traitement de
surface. Elles sont effectuées soit pendant le refroidissement,
soit par déposition chimique.

Les verres réfléchissants.


On incorpore des oxydes de métal dans sa masse ou sur sa
surface pour réduire l’énergie solaire (chaleur, infrarouge). Ce
type de verre peut présenter un large éventail de transmission
de lumière visible et une grande variété de niveaux de
performances, déterminés par le type de revêtement appliqué
sur sa surface.
Les avantages des verres réfléchissants offrent plusieurs niveaux
d’esthétique, d’économies d’énergie et de confort à l’utilisation.

les survitrages.
Consiste à compléter le vitrage existant, parla mise en place
d’un second vitrage, généralement à l’intérieur des locaux.
On distingue quatre types de survitrages :
OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 18
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
Survitrage collés.
Survitrages démontables.
Survitrage ouvrants.
Survitrages sans encadrement.

Vitrages « pare flamme » et vitrages « coupe feu ».

Vitrages « pare flamme ».


Vitrages non armés, à faire coefficient de dilatation et à
température de ramollissement élevée (certains subissent un
traitement thermique de surface).
Le vitrage pare flamme retarde la propagation du feu, car il y a
quand même transmission de chaleur.

Vitrage « coupe feu ».


Vitrages composites qui comporte, entre 2 feuilles de verre,
armé ou non, un intercalaire intumescent assurant l’isolation
thermique requise en cas d’incendie de chaleur.

Les verres trempés

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 19


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
I.But.

La trempe du verre améliore les caractéristiques mécaniques des


produits de base (résistance aux chocs).

II.Sécurité.
En cas de brise, le verre trempé se fragmente en de multiples
éclats aux bords émoussés, ce qui minimise les risques de
blessures profondes.

III.Traitements thermiques.
La trempe consiste à chauffer le produit verrier, préalablement
façonné, à 700° environ. Puis à le refroidir brutalement, créant
ainsi la trempe des faces.

IV.Modes de trempe.
On distingue deux modes de trempe :
1) les produits sont suspendus, la trempe se fait sur une chaîne
continue.
Les points d’accrochage demeurent après (inconvénient).
2) les produits défilent, horizontalement, sur un train de
rouleaux. Procédé présentant l’avantage de ne pas nécessite
de point d’accrochage.
3) Le verre trempé a une résistance mécanique 5 fois supérieur
à celle d’un verre normale.

V.Emplois courants.
-Portes, vitrines, cloison, installations de magasins,garde-corps.
- Lors de serrage avec des pièces mécaniques.

Remarques importantes :
Les verres armés ne peuvent pas être trempés (cause :
armature métallique).
Le façonnage des verres doit être obligatoirement réalisé avant
la trempe (un verre trempé ne se façonne pas).

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 20


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Le verre feuilleté

I.Définition.

Le verre feuilleté est constitue par deux ou plusieurs feuilles de


verre collées entre elles avec un film P.V.B invisible (butyral de
polyvinyle).

II. Caractéristiques du verre feuilleté.

Lorsque le verre se casse, les morceaux adhèrent à ce film


plastique. (Le produit le plus connu du public est le pare brise
des voitures).
La dénomination du verre feuilleté se décompose comme suite :
- les premiers chiffres ( 33 ou 44, etc.) indiquent
l’épaisseur des feuilles de verre tenues par PVB.
- Le dernier chiffre (1, 2, etc..) indique le nombre de
films PVB insérés entre les verres.
- L’épaisseur d’un film de PVB = 0,38 mm.
Exemple : STADIP 33-2 est composé de deux feuilles
de PLANILUX de 3 mm entre lesquelles sont insérés
deux feuilles de VEB.

III. Principales utilisations.

Verres en voiture, fenêtre, vérandas, ameublement, garde-


corps.
Le choix des produits s’effectue en fonction du type d’utilisation
et du niveau de protection désiré.
Vitrages acoustiques, vitrages retardataires d’effraction.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 21


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Les doubles vitrages

I. Le but.
Le verre a la propriété de laisser passer la lumière
(transparence), mais aussi les calories (transmission thermique)
et les sons (transmission phonique).
Les doubles vitrages ont été crées pour atténuer ces défauts
thermiques et acoustiques.

II. Le principe.

Un double vitrage comporte deux composants verriers


séparés par un espace d’air (lame d’air). Cet espace crée une
isolation thermique amélioré et plus on augmente les
épaisseurs des vitrages dans la composition plus l’ensemble
est performant dans l’acoustique (effet de masse).

III. Doubles vitrages.

L'air (ou le gaz) immobile ainsi emprisonné, présentant une


bonne résistance thermique, confère à l'ensemble des
propriétés d'isolation thermique plus intéressantes que celles

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 22


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
apportées par un vitrage simple. Le vitrage isolant doit
répondre à deux conditions essentielles :
- rester transparent.
- rester isolant.

Composition et codification.
Principe pour l’isolation thermique et acoustique :
-l’isolation thermique est due à la présence de la lame d’air ou
de gaz.
- l’isolation acoustique est due aux épaisseurs des vitrages
créant la masse.
Les doubles vitrages sont fabriqués en usine aux dimensions
définitives.
Codification (ou référence) : 4 – 12 – 4.
Composition : 2 verres de 4 mm + 1 lame d’air de 12 mm.

Intercalaire : permet de réaliser un espace d’air de 6-8-10-12


mm d’épaisseur.
Tamis moléculaire : le double vitrage étant étanche, un
déshydratant est dans l’intercalaire
métallique.
Sa fonction est d’absorber l’humidité de l’air
présente lors de la fabrication.
Etanchéité : deux barrières d’étanchéité rendent le double
vitrage étanche à l’eau et à la vapeur.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 23


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Les survitrages

I.Le but.

Consiste à compléter le vitrage existant par la mise en place


d’un second vitrage (survitre), généralement à l’intérieur des
locaux.

II. Survitrages collés.

- Réalisation sur chantier d’un double vitrage de même qualité


que celui qui serait préfabriqué en usine.
- Opération doit être obligatoirement réalisée par un spécialiste.
- Pas d’accès, pour nettoyage intérieur, ce qui impose que la
lame d’air isolante exempte de vapeur d’eau.

III. Survitrages démontables.

1) Première procédé :

- La survitre est maintenu dans un joint à clé (figure N° 1), fixé


par clouage, vissage ou agrafage.
OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 24
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
- Le nettoyage impose le déclippage du joint (risque de
coupures).

2) Deuxième procédé :

- la survitre est encadré par un profil souple ou rigide ( alu,


PVC). L’ensemble constitue est plaqué sur la menuiserie
existante, par vissage ou pattes de pose.

VI. Survitrages ouvrants.

- La survitrage est maintenue dans un cadre périphérique sur


l’ouvrant de l’ancienne menuiserie (bois, alu, PVC).
- Permet un nettoyage aisé des faces internes du double
vitrage.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 25


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Le sablage du verre

1) Définition.

Le sablage est un procédé de dépolissage et de gravure obtenu


par projection d'un jet de sable très puissant (jet d'air
comprimé) sur un objet verrier. Les grains de sable créent des
petites cavités. Cela permet d'obtenir un effet dépoli ou satiné,
d'écrire et de dessiner des motifs sur le verre et même de le
percer et de le sculpter.

2) Le procédé.

Un violent jet de sable de corindon est projeté sur la surface du


verre avec un pistolet à air comprimé. Cette projection de grains
attaque la matière en donnant un aspect dépoli. L'intensité du
dépoli varie avec la durée de l’application du jet. Le travail
s'effectue dans un endroit hermétique pour éviter l’inhalation
des poussières : soit dans une sableuse où seules les mains
pénètrent avec des gants ; soit dans une chambre de sablage
pour des travaux plus volumineux où l’utilisateur est protégé par
une combinaison.

3) La technique.

Un pochoir est découpé manuellement suivant le motif désiré.


Les parties du verre qui ne seront pas sablées se nomment «
réserves ». Pour un travail à l'unité, on utilise un papier
autocollant suffisamment résistant (film adhésif). Pour un travail
en série, on utilise soit un pochoir métallique (laiton, zinc,
cuivre) soit un pochoir en caoutchouc.
Facteurs pouvant faire varier les effets du sablage :

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 26


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

• Grosseur du grain
• Diamètre de la buse
• Pression de l'air comprimé
• Distance d'impact
• Orientation du jet

4) Application.
La décoration par sablage permet de traiter une large palette de
matériaux tels que le verre, le cristal, le marbre, le cuivre, le
bois, les bijoux, la céramique. Les effets esthétiques produits
par le sablage sont multiples :

• estompe ou satinage de la transparence


• modulation dans la diffusion de la lumière
• création d'un effet "moelleux" sur la peau du verre
• possibilité d'introduire des éléments graphiques (légendes,
logos, lignes) extrêmement précis sur la surface du verre.
• dans la pratique du vitrail, on réalise des rendus artistiques
avec du verre plaqué en éliminant la couche plaquée
colorée afin de laisser apparaître le verre de base à
tendance colorée claire.

5) La gravure à l'acide.
Le procédé :

Contrairement aux autres acides, l’acide fluorhydrique attaque


progressivement le verre dans son épaisseur. La profondeur de
la gravure varie avec la durée du contact et suivant le
pourcentage de dilution de l’acide (+ eau). Ceci permet de créer
des dégradés dans une couleur ou de supprimer une couche sur
un verre plaqué. On obtient un aspect dépoli d’une grande
finesse, lisse au toucher. L’action produit un dégagement de gaz
extrêmement corrosif.

La technique.
OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 27
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Les parties à conserver sont protégées grâce à plusieurs


produits : caches plastifiés, cire ou bitume de Judée. L’acide est
appliqué au pinceau, ou alors, le verre est plongé dans un bain
(il est protégé sur ses deux faces).

Mesures de sécurité obligatoires.

- Utiliser une hotte aspirante (pour l'évacuation des vapeurs)


munie de filtres et d’un écran de protection.
- Le matériel utilisé doit être exclusivement réservé à la
technique et rincé après chaque utilisation. On utilise des pinces
en bois et des bacs en plastique, on porte des gants spéciaux.
- Les bouteilles d'acide sont hermétiques et stockées dans un
endroit isolé.

Conduite en cas de projection sur la peau.


- Retirer les bracelets, bagues et montre.
- Laver abondamment à l'eau courante durant 15 minutes, ou
immerger dans une solution basique ajoutée à l'eau.
- Appliquer en couche épaisse un gel de Gluconate de Calcium
(sauf pour les yeux).

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 28


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Les produits transformés pour la décoration

I. Définition

Ce sont des produits en verre transformés pour obtenir les


vitrages suivants :

II. Produits transformés

Les miroirs : ils sont réalisés à partir de glace claire ou teinté.


Des dépôts de sels métalliques (argent, cuivre) revêtu d’un
vernis créent l’effet de miroir.

Les miroirs espions (glace sans tain) : ces miroirs permettent


de voir d’un coté sans être vu de l’autre sous certaines
conditions d’éclairement.

Les glaces laquées : glace ayant une laque qui restitue la


profondeur d’une peinture laquée.

Le verre anti-reflet : un traitement de surface permet la


personnalisation des volumes (bandes, décor …).

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 29


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Classement “ A.E.V “
La norme NF P 20 302, détermine les différentes classes données
aux fenêtres, en fonction des performances :

A =à l’air E= à l’eau V = au vent


Les essais de classification “ A.E.V “ sont réaliser par des
laboratoires agrées.
Ces laboratoires reproduisent les effets du vent et de la pluie pour
définir :

A = Perméabilité à l’air (effets du vent : pression de 0 à 500


pascals, par palier).

Règle de classement.
Débit de fuite maximale, à l’heure, à la pression de 100 pascals et
par mètre carré =
1 3
A = Normale= 60 m / heure par m².
2 3
A = Améliorer = 20 m / heure par m².
3 3
A = Renforcée = 7 m / heure par m².

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 30


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
E = Etanchéité à l’eau (effets de la pluie).

Règle de classement.
L’eau susceptible d’apparaître dans la rigole de récupération, ne
doit pas déborder, et de ce fait ne doit pas mouiller allège et sol.
1
E = Normale - entre 50 et 150 PASCALS.
2
E = Améliorée - entre 150 et 300 PASCALS.
3
E = Renforcée - entre 300 et 500 PASCALS.
E
E = Exceptionnelle - plus de 500 PASCALS.

V = Résistance au vent (effets de rafale).

Règle de classement.
La menuiserie est soumise à 3 tests :
1. sous une pression de 500 pascals = déformation= flèche
1/200.
2. contrôle de la perméabilité (A) après essais à 500, 1000 et
1450 PASCALS.
3. contrôle de fonctionnement, après essais à 900, 1700 et 2300
PASCALS.

1=500 PASCALS.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 31


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
1
V = Tests 2=500 PASCALS.
3=900 PASCALS.

1=500 PASCALS.
2
V = Tests 2=1000 PASCALS.
3=1700 PASCALS.

1=500 PASCALS.
3
V = Tests 2=1400 PASCALS.
3=2300 PASCALS.

Pour mémoire :
1 PASCAL (Pa) = environ 0,10 kg force m² ( kgf/ m²).
Soit 500 PASCALS/m² = 50 kgf/m² (ou un vent de 104
km/heure.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 32


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

MODULE N°:03
LES PRODUITS VERRIERS
RESUME DE THEORIE
(Partie III)

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 33


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

La découpe du verre.
Préparer le plan de travail.

La découpe du verre s'effectue toujours sur une surface bien plane et


lisse, habillée d'un revêtement apte à amortir les chocs. Un morceau de
moquette, de feutre ou une grande plaque de polystyrène peut faire
l’affaire. Vérifier que tout est bien attacher pour que le revêtement ne
bouge pas.
Bien vérifier que la surface ne comporte pas de déchets, et la nettoyer
soigneusement à la balayette sinon les petites saletés éventuellement
présentes pourrons rayer le verre.

Le Matériel.

1. Équerre
2. Mètre
3. Coupe-verre
4. Pince
5. Papier abrasif
6. Crayon à mine grasse
7. Gants
8. Pétrole

Traçage des dimensions.


- vérifiez le bon équerrage d’au moins 2 cotés et si
besoin tracez le.
OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 34
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

- déduisez des dimensions relevées 2.5 mm (distance du bord


d’applique du coupe-verre contre le règle, à la molette).
- Reportez à l’aide d’un mètre rigide, les mesures ainsi trouvées,
en 2 endroits en partant d’un bord du verre à découper.
- Marquer ces dimensions en v.

- Prenez le coupe et tenez-le entre le pouce et le majeur


(tous les doigts de la main restent tendus) le coté plat du
sabot glisse contre la règle. Le pouce plaque le coupe–

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 35


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
verre contre le majeur dont l’extrémité s’appuie sur le
barillet à molettes.
- Au pinceau imbibé de pétrole favorisera la découpe.

- commencer alors par le trait de coupe. Pour que la molette


coupe, il faut qu’elle chante toute interruption du chant de la
molette, signifie un arrêt du trait de coupe. Le coup est vit pris,
il est inutile d’appuyer trop fort sur des chutes de verres.
- ne repasser jamais 2 fois sur le même trait de coupe. Un trait
de coupe commencé doit impérativement être terminé.

- le trait de coupe terminé, il faut maintenant séparer les


morceaux.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 36


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
- il y a de part et d’autre du trait de coupe une dimension assez
importante, au moins 10 cm.
- déplacer le verre de façon à faire coïncider le trait de coupe
avec le bord de la table, en faisant dépasser le partie du verre
la moins large.

- mettez la paire de gants, saisissez à deux mains la partie du


verre débordant de la table et exercez sèchement une pression
vers le bas pour rompre la coupe.

Découpe des verres feuilletés.


Même principe de découpe mais sur les deux faces, et pour le
film PVB, le dissoudre avec de l’alcool à brûler.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 37


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
Les façonnages.
Dans leur majorité, les verres peuvent être façonnés. Cette
technique consiste à réaliser :
1) Des perçages : trous cylindriques, trous fraisés.
2) Des encoches.
3) Des joints autour du verre :
¾ Arrêt abattue : a l’aide de bande abrasifs.
¾ Joint plat polit : après satinage, la tranche
subit un polissage, elle devient brillant.
¾ Biseau.
¾ Chanfrein.

Conseils pratiques de mise en œuvre

I. Le principe.

La mise en œuvre des produits verriers exige le respect de


nombreuses normes techniques (D.T.U), la bonne application de
ces normes constitue l’un des facteurs de pérennité des produits
verriers.

II. Ce qu’il faut savoir.


Prise de mesures.

La dimension du volume se calcule en fonction de la profondeur


de la feuillure.
Deux types de feuillures

1) Feuillures ouvertes.

Les feuillures « ouvertes » vers l’extérieur sont réservées à la


poste de vitrages de faible épaisseur (autour de 4 mm ) et de
dimensions réduites.
Pour prendre les mesures, il suffit de mesurer la cote fond de
feuillure et d’enlever de 3mm à 5 mm.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 38


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
Lors de la pose, assurer une double étanchéité mastic pour
éviter les vibrations du verre (Fig. 1.)

1) Feuillures fermées.

La feuillure fermée est obligatoire pour tous les vitrages autres


que ceux cités ci-dessus.
Le fond de feuillure doit permettre un positionnement correct
des cales périphériques et par leur intermédiaire, une assise
stable du vitrage

Dans le cas de feuillures pour les volumes de fortes épaisseurs,


en simple vitrage (à partir 5mm) ou double vitrage, prendre
toujours la cote fond de feuillure et enlever 5 mm à 6mm de
chaque coté.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 39


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
Nota : tous les fonds de feuillures doivent être drainés
pour éviter la stagnation de l’eau.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 40


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Calage des volumes

DIMENSIONS DES CALES.

LARGEUR:

Doit être égale à l’épaisseur du volume augmentée d’un jeu


latéral (exemple ci-dessous : feuillure 26 mm, vitrage 14 mm 1
jeu latéral = 26 – 14 = 6 – largeur de la cale : 14 + 6 = 20 mm
2

EPAISSEUR:

Au moins égale au jeu minimum en fond de feuillure


(prescription du gammiste) et suffisante pour interdire au
vitrage d’entrer en contact avec le châssis, en quel que point
que ce soit.

LONGUEUR:

Varie de 50 à 300 mm, en fonction des dimensions du châssis,


(longueur standard du commerce = 100 mm).

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 41


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

POSITIONNEMENT DES CALES

- D’une manière générale, toutes les cales sont placées prés


des angles, à environ 1/10 de la dimension du côté calé.
- Deux cales maximum, pour la traverse basse.
- Si la géométrie du profil ne permet pas la récupération des
eaux d’infiltration, les cales d’assise seront rainurées pour laisser
le libre passage des eaux (cales drainantes).

REMARQUES

- Chaque type de châssis a un calage spécifique


- S’assurer que les cales d’assise transmettent la charge, soit
aux points de fixation du châssis dans la baie (cas du châssis
fixe), soit aux organes de rotation ou de manœuvre (paumelles,
pivots, patins de roulement, etc.)
- Dans certains cas, un calage de sécurité est nécessaire sur le
montant d’un vantail battant, ou coulissant, au droit de la
fermeture.

RECOMMANDATION

Pour les vitrages lourds et de grandes dimensions (exemple :


une vitrine de magasin), il est souhaitable de faire préciser par
le miroitier : la nature, les dimensions et emplacements des
cales à utiliser.
OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 42
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

CALAGE EN FONCTION DU TYPE DE CHASSIS.

A = Cales d’assise
M = Cale périphérique de maintien Définition, rôle,
dimensions etc.
S = Cale périphérique de sécurité

RAPPEL : Les cales, sauf problème particulier, sont toujours


placées à 1/10 environ de la dimension calée.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 43


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Stockage du verre

I. Précautions.

Toutes précautions doivent être prises, pour éviter :

- Rayures, écailles, casse, etc.


- Attaque chimique de la surface, lorsque les verres sont
stockés dans un lieu humide ou exposés à la pluie.
- Cette attaque chimique s’appelle « IRISATION ».
- Pour éviter l’irisation il faut stocker les verres dans un local
sec et abrite. La température mini sera de 10°, pour éviter les
condensations.
- Mettre des cales intercalaires entre vitrages en lièges pour
éviter tous les contactes.
Le stockage à l’extérieur est strictement interdit (même
sous bâche)
Pluie = risque d’irisation.
Soleil = risque de casse thermique (vitrages isolants et
verres armés).

II. VITRAGE SIMPLE.

- stockage sur tasseaux garnis de feutre.


- Inclinaison des tasseaux verticaux 5 à 6 %.
- Empilage maxi = 25 à 30 cm (voir a).
- Intercalaires en papier fort ou en lièges.
- Ne jamais horizontalement.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 44


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

III. VITRAGES ISOLANTS.

- Tasseaux supports obligatoirement perpendiculaires


aux vitrages, pour assurer l’appui de chacun des
volumes.
- Inclinaison des tasseaux verticaux 5 à 6 %.
- Empilage maxi = 50 cm (voir a).
- Intercalaires en carton ou lièges entre chaque
volume, pour créer une ventilation et éviter les efforts
localisés.

IV. MANUTENTION

- Les volumes seront toujours portés et dressés sur


chant, sans contact direct avec le sol.
- En toutes circonstances de manutentions, conserver
le volume dans une position proche du plan vertical.
- Le port de gants, l’utilisation de maniques (gants) et d’un
tablier sont des nécessités pour toute manutention de vitrages
- Pour les grands volumes, utiliser des sangles ou des
palonniers.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 45


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

V. Dépose d’un volume sur un plan horizontale.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 46


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Glossaire
Absorption énergétique :
Pourcentage d’énergie absorbée par le vitrage qui provoque l’échauffement
de ce dernier. Cette grandeur permet de déterminer les
risques de casse par choc thermique.

Allège :
Partie opaque d'une façade généralement vitrée sous une fenêtre,
éventuellement entre 2 fenêtres (cas des murs-rideaux).

Argenture :
Opération qui consiste à déposer une couche métallique réfléchissante sur
le verre pour obtenir un miroir.

Choc thermique :
Un écart de température important, entre deux zones proches, dans un
vitrage peut engendrer des casses appelées communément : casses par
choc thermique.

Coefficient U :
Le coefficient U caractérise la transmission de chaleur au travers d’une
paroi, de surface égale à 1 m2, séparant deux ambiances dont les
températures diffèrent de 1 degré.

Couche réfléchissante :
Couche déposée sur le verre et présentant une réflexion importante du
rayonnement visible et/ou du rayonnement infrarouge.

Couche pyrolytique :
Couche obtenue par projection de composés métalliques sur le verre à
haute température pendant le processus de fabrication sur float.

Coupe-feu :
Produit satisfaisant aux trois critères de résistance au feu REI : Résistance
mécanique, Étanchéité aux flammes et aux gaz chauds ou inflammables,
Isolation thermique.

Déshydratant :
Produit, généralement à base de tamis moléculaire à l’espaceur du vitrage
isolant pour assurer la déshydratation de l’espace d’air ou de gaz de ce
dernier.

Durcie (ou semi trempée) :


Glace ayant subi le traitement thermique de semi trempe augmentant sa
résistance mécanique et sa résistance au choc thermique. Cependant, elle
ne peut pas être considérée comme un produit de sécurité.
OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 47
Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Emaillé :

Glace dont l’une des faces est émaillée lors de l’opération de trempe.

Émissivité :
L’émissivité est une propriété de surface. Quand deux surfaces sont en
regard l’une de l’autre et à des températures différentes, elles échangent
de la chaleur par rayonnement, en fonction de l’émissivité.

Facteur solaire g :
Pourcentage d’énergie entrant dans un local par rapport à l’énergie solaire
incidente (transmission + réémission énergétique de la paroi vers
l’intérieur).

Feuilleté : Assemblage de plusieurs glaces recuites ou trempées à l’aide


d’intercalaires plastiques (PVB ou résine).

Fusing :
Fusion de verres de différentes couleurs permettant d’obtenir des effets
décoratifs en relief.

Float :
Glace transparente obtenue selon le procédé “float” (flottation du verre
fondu sur un bain d’étain en fusion).

Imprimé :
Verre plan translucide obtenu par laminage entre deux cylindres qui
impriment un motif en relief sur une ou deux faces.
Isolation Thermique Renforcée
Un double vitrage est dit à Isolation Thermique Renforcée lorsqu'il intègre
une glace peu émissive.

PVB (Butyral de polyvinyle) :


Film plastique assurant l’assemblage mécanique des composants verriers
dans les glaces feuilletées.

Pyrolyse :
Procédé de dépôt de couche sur ligne float, voir couches pyrolytiques.

Recuite :
Glace float normale. Au cours de sa fabrication, un refroidissement lent
(recuisson) libère le verre des contraintes internes et permet les opérations
de découpe et de façonnage.

Réflexion énergétique RE :

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 48


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique
Pourcentage de l’énergie, issue de l’ensemble du rayonnement solaire,
réfléchie par la paroi vitrée.

Réflexion lumineuse RL :

Pourcentage de la lumière visible, issue du rayonnement solaire, réfléchie


par la paroi vitrée.

Sérigraphie :
Technique de dépôt d’émaux, partiel ou complet, sur le verre à l’aide d’un
écran de “soie”.

Thermoformé :
Produit mis en forme à partir de verre en fusion.

Transmission énergétique TE :
Pourcentage de l’énergie, issue de l’ensemble du rayonnement solaire,
transmise par la paroi vitrée.

Transmission lumineuse TL :

Pourcentage de la lumière visible, issue du rayonnement solaire, transmise


par la paroi vitrée.

Transmission UV :

Pourcentage de la lumière UV issue du rayonnement solaire, transmise par


la paroi vitrée.

Trempe chimique :

Glace float dont la surface est renforcée chimiquement par échange d’ions
à haute température pour lui conférer une très grande résistance
mécanique. C’est un produit de haute technologie.

Trempe thermique :
Glace ayant subi un traitement thermique de renforcement augmentant
fortement sa résistance mécanique ou sa résistance au choc thermique
sans altérer les propriétés lumineuses ou énergétiques du produit de base.
Sa fragmentation fine permet de la considérer comme un produit de
sécurité dans la plupart des utilisations.

VEA (Vitrage Extérieur Attaché) :


Mise en œuvre des vitrages par attaches fixes ou articulées.

VEC (Vitrage Extérieur Collé) :


Vitrage mis en œuvre par collage périphérique sur un cadre métallique.

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 49


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

MODULE N°:03
LES PRODUITS VERRIERS
RESUME DE THEORIE
(Partie IV)

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 50


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Evaluation de fin de module.


Nom et prénom :………………………………… Date :……………………………
Groupe :…………………………………………… Note :……………………………

1) Quelle est la densité du verre?


…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

2) Comment stocke-t-on les verres?


…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

3) Expliquer les quatre principales phases de l’élaboration du


vitrage flot?
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

4) Quelles sont les matières premières entrant dans la


fabrication du verre?
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

5) Citer cinq transformations des verres plats?


…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

6) Que veut dire les références?


44 - 2.
4 / 10 / 6.
55 – 2 / 8 / 4

7) Citez les instruments qu’on utilise lors de la découpe du


verre.
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

9) Quels sont les différents types de cales?


…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 51


Résumé De Théorie Et
Module 03 : Les Produits Verriers
Guide De Travaux Pratique

Liste des références bibliographiques

Ouvrage Auteur Edition

Programme de formation AFPA 1991


AFPA
memento Saint gobain 2000
internet internet 2007

NB : Outre les ouvrages, la liste peut comporter toutes autres ressources jugées utiles (Sites
Internet, Catalogues constructeurs, Cassettes, CD, …)

OFPPT/DRIF/CDC/BTP Menuiserie Aluminium 52