Vous êtes sur la page 1sur 1

Cybercriminalité

Racket sur les réseaux sociaux

©D.R.

1
Un homme, de nationalité étrangère, âgé de 47 ans, a été présenté, dimanche dernier au Parquet de
Tizi-Ouzou après avoir été arrêté dans une affaire de cybercriminalité. Il avait été mis en détention
préventive pour les chefs d'accusation de "menaces conditionnelles", "prise de photos sans
consentement de la personne", "détention de photos obscènes", "mise à disposition du public de
photos compromettantes" et "escroquerie" . Selon l'APS, citant la cellule de communication de la
sûreté de wilaya, l'accusé menaçait ses victimes de diffuser des photos et des vidéos
compromettantes d'elles sur les réseaux sociaux.

Selon la même source, l'accusé tissait des liens avec des femmes via les réseaux sociaux et leur
promettait le mariage. Mises en confiance, celles-ci posaient face à la webcam, sans se douter que
cet individu enregistrait et téléchargeait ces images et vidéos.
Ce même individu, de nationalité étrangère, transmettait ensuite ces
fichiers à sa femme, une Algérienne qui, à son tour, prenait attache avec les victimes pour
leur demander des sommes d'argent pour le compte de son mari..
L'enquête menée par la brigade de recherches et d'investigations de
la sûreté de wilaya, suite à une plainte déposée par une des victimes, a permis de savoir que cet
étranger a abusé de plusieurs femmes, issues de différentes wilayas du pays, selon la même
source.

Liberte-algerie.com/APS

@JournaLiberteDZ