Vous êtes sur la page 1sur 10

Analyse granulométrique compte rendu

TP MDC génie civil PDF


Voici le compte rendu tp matériaux de construction de analyse
granulométrique pour genie civil 2eme année licence vous
pouvez télécharger en tant que fichier PDF a la fin de ce TP Analyse
granulométrique.

Comment fait analyse granulométrique en génie civil ?


TP Analyse granulométrique
Introduction :
Les granulats utilisés dans le domaine du bâtiment et de génie civil sont
des matériaux roulés ou concassés d’origine naturelle ou artificielle, de
dimension compris entre 0 et 80 mm. Ils ne sont généralement pas constitués
par des éléments de taille égale mais par ensemble de grains dont les tailles
variées répartissent entre deux limites : la plus petite (d) et la plus grande
(D) dimension en mm.
L’analyse granulométrique s’intéresse { la détermination de la dimension
des grains et la granularité concerne la distribution dimensionnelle des
grains d’un granulat.

1-BUT DE TP :
le but de ce TP consiste à déterminer:

1. la distribution dimensionnelle des grains constituant un granulat dont


les dimensions sont comprises entre 0,063 et 20 mm.
2. Le bien utilisé des matériels dans laboratoire.
2-PRINCIPE DE L’ESSAI:
• L'essai consiste { fractionner au moyen d'une série de tamis un matériau en
plusieurs classes granulaires de tailles décroissantes.
• Les masses des différents refus et tamisâtes sont rapportées à la masse
initiale du matériau. Les pourcentages ainsi obtenus sont exploités sous
forme graphique.
• Les masses des différents refus et tamisât sont rapportées à la masse
initiale du matériau. Les pourcentages ainsi obtenus sont exploités sous
forme graphique.

3-MATERIELS utilisés:

On utilise comme appareillage


1) Soit une série de tamis dont le fond est constitué par un grillage de
maillage carré s’étalant entre 0.080 et 80 mm suivant une progression
géométrique de raison 1010=1.259 ;soit une série de assoires (tôle perforée
par des trous ronds).
2) 2 000 g pour un sable.
1 000 g pour le gravillon.
3) Appareil à vibrer.
4) Balance.
5) Un récipient pour recueillir les granulats.
6) Brosseras pour nettoyer les tamis

4-ETUDE THEORIQUE :
Définitions :
Granulométrie : science : détermination des dimensions des grains.
Granularité : distribution dimensionnelle des grains d’un granulat.
Tamis : instrument à maillage carré servant à effectuer l'analyse
granulométrique.
Passoire : instrument à trous ronds pour l'analyse granulométrique
(abandonné actuellement).
Module : dénomination normalisée des différents tamis et passoires.
Tamisât : (ou passant) : la quantité de matériau qui passe à travers le tamis.

Refus : sur un tamis : la quantité de matériau qui est retenue sur le tamis.
Module de finesse :
C’est le centième (1/100) de la somme des refus (exprimés en pourcentage
de poids) aux tamis de 0.16-0.315-0.63-1.25-2.5 et 5mm.
Nota :
* Un bon sable a béton doit avoir un module de finesse d’environ 2.2 à 2.8.
* La norme AFNOR indique : 1.8<Mf<3.2
* 2.2<Mf<2.8 convient bien pour obtenir une ouvrabilité satisfaisante et une
bonne résistance avec des risque de ségrégation limités.
* 1.8<Mf<2.2 est utilisé si l’on recherche particulièrement la facilité de mise
en oeuvre.
* 2.8<Mf<3.2 correspond à des sables à utiliser pour la recherche de
résistance élevées. Mais on aura, en général, une moins bonne ouvrabilité et
des risques de ségrégation.
granulat :On appelle granulat un ensemble de grains minéraux, de
dimensions comprises entre 0 et 125 mm, de provenance naturelle ou
artificielle, destinés à la confection :
* des mortiers, des bétons,
* des couches de fondation, des couches de base et de roulement des
chaussées,
* et des assises et des ballasts de voies ferrées.
Les granulats: sont appelés fillers, sablons, sables, gravillons, graves ou
ballast suivant leurs dimensions.
5- CLASSES GRANULAIRES:
• Un granulat est caractérisé du point de vue granulaire par sa classe d/D.
• Le premier désigne le diamètre minimum des grains d et le deuxième le
diamètre maximum D.
• Lorsque d est inférieur { 0.5 mm, le granulat est désigné 0/D.
• Si un seul chiffre est donné, c'est celui du diamètre maximum D exprimé
en mm.
Il existe cinq classes granulaires principales caractérisées par les dimensions
extrêmes d et D des granulats rencontrées (Norme NFP18-101):
• Les fines 0/D avec D ≤ 0,08 mm,
• Les sables 0/D avec D ≤ 6,3 mm,
• Les gravillons d/D avec d ≥ 2 mm et D ≤ 31,5 mm,
• Les cailloux d/D avec d ≥ 20 mm et D ≤ 80mm,
• Les graves d/D avec d ≥ 6,3 mm et D ≤ 80 mm,
Le granulat est dit de classe d/D lorsqu’il satisfait aux conditions suivantes :
Le refus sur le tamis D est compris entre :
• 1 et 15% si D> 1.56 d,
• 1 et 20% si D ≤1.56 d
Le tamisât au tamis d est compris entre :
• 1 et 15% si D> 1.56 d,
• 1 et 20% si D ≤ 1.56 d
Le refus sur le tamis 1.56 D est nul, Le tamisât au tamis 0.63 d < 3%;
toutefois pour D≤ 5 mm, Cette limite est portée à 5%.

6- MODE OPERATOIRE :
Le matériau sera séché à l'étuve à une température maximale de 105 °C. On
emboite les tamis les uns sur les autres, dans un ordre tel que la progression
des ouvertures soit croissante du bas de la colonne vers le haut. En partie
inférieure, on dispose un fond étanche qui permettra de récupérer les fillers
pour une analyse complémentaire. Un couvercle sera disposé en haut de la
colonne afin d'interdire toute perte de matériau pendant le tamisage. Le
matériau étudié est versé en haut de la colonne de tamis et celle-ci entre en
vibration à l'aide de la tamiseuse électrique. Le temps de tamisage varie avec
le type de machine utilisé, mais dépend également de la charge de matériau
présente sur le tamis et son ouverture (2 à 3mn pour le gravier et 3 mn pour
le sable). On commencera ainsi de répartir ce granulat sur les différents
tamis, mais cette répartition ne sera pas complète, il faudra reprendre chaque
tamis séparément.
Ensuit on prend le tamis supérieur seul, avec son contenu. Au dessus d’un
plateau propre, on agite ce tamis horizontalement, en le tenant d’une mais et
en frappant contre l’autre main (120 coups par minute environ) et on
brossera de temps à autre la face inferieur des tamis contenant des éléments
fins.

Enfin on pesé le refus de chaque tamis

Remarque : les échantillons sont d’abord lavés et séché { l’étuve 100℃


}.

7-ETDE EXPERIMENTALE :
Pour la 1ère matière :
Pour la 2eme matière :

le tracement des courbes :


On a pour la matière 1 :

Et pour la matière 2 :
calcul du module de finesse Mf :

Application numérique :

Module de finesse obtenue


Depuis le module de finesse et le graphe 𝑀𝑓=1.06 on constate que le sable
est fin (sablons) et il est outil pour l’amortie de ciment.
6-interprétation des résultats :
Pour la matière 1 :
On a le tamis cumulé le plus proche à 92% D=0.315 mm.
(D≤1mm avec moins de 70%de passant à 0.063mm)
Donc la matière 1 est un Sablon 0.315.
Pour la matière 2 :
On a le tamis cumulé le plus proche à 92% D=14 mm.
Et le tamis cumulé le plus proche à 8% d=6.3 mm.
(D≥1mm et D≤125mm)
Donc la matière 2 est un Gravillon 6.3/14.

CONCLUSION:
Dans ce TP, nous avons déterminé la distribution dimensionnelle des grains
constituant un granulat dont les dimensions sont comprises entre 0,063 et 20
mm, on a apprit aussi comment utilisé les appareille dans laboratoire.
Ce TP nous a permis de mieux choisir les grains pour les déférentes taches
de construction.