Vous êtes sur la page 1sur 1

Algorithme de Babylone

L’objectif de ce problème est de présenter deux suites de nombres rationnels convergeant vers 2 puis de
comparer leur vitesse de convergence.
Les parties I et II sont totalement indépendantes, la partie III les exploitent toutes les deux.

Partie I – Première suite

p0 = 1 pn +1 = pn + 2qn


On considère les suites réelles (pn ) et (qn ) définies par  et ∀n ∈ ℕ,  .
q 0 = 1 qn +1 = pn + qn
1.a Montrer que pour tout n ∈ ℕ , les nombres pn et qn sont entiers strictement positifs.
1.b Justifier que ∀n ∈ ℕ, pn ≥ qn .
pn
2. On définit une suite réelle (un ) en posant pour tout n ∈ ℕ : un = .
qn
2.a Exprimer un +1 en fonction de un .
2 −1
2.b Justifier que un +1 − 2 ≤ un − 2 .
2
2.c En déduire la limite de la suite (un ) .
3.a Déterminer a ,b ∈ ℝ tels que ∀n ∈ ℕ, pn +2 = apn +1 + bpn .
3.b En déduire l’expression du terme général de la suite (pn ) .
3.c De même exprimer le terme général de la suite (qn ) .
3.d Retrouver le résultat de la question I.2.c

Partie II – Deuxième suite

1 2
On considère la suite réelle (vn ) définie par v 0 = 1 et ∀n ∈ ℕ, vn +1 = vn +  .
2  vn 
1. Montrer que pour tout n ∈ ℕ , vn est bien défini et est un nombre rationnel de l’intervalle [1, 2] .
2

2. Observer que pour tout n ∈ ℕ : vn +1 − 2=


(v n − 2 ) .
2vn
3. En déduire que vn → 2 .

Partie III – Comparaison des vitesses de convergence

1. Donner les valeurs décimales approchées de u3 , v 3 et 2 à la précision 10−3 .


vn − 2
2. On pose tn = .
un − 2
2.a Exprimer tn +1 en fonction de tn , un et vn .
2.b En déduire la limite de la suite (tn ) .
Quelle est celle des deux suites (un ) et (vn ) qui converge le plus rapidement vers 2 ?