Vous êtes sur la page 1sur 21

Introduction

Le réservoir du liquide constitue un élément essentiel du fonctionnement des systèmes de


distribution. Son rôle a varié sensiblement au cours des âges. Servant tout d’abord de réserve
d’eau, leur rôle primordial fut ensuite de parer à un accident survenu dans l’adduction.

Le bon fonctionnement de cet ouvrage hydro technique se base principalement sur son
étude détaillée, cette étude doit tenir compte de toutes les conditions qui influent sur
l'ouvrage pendant son exploitation. L’action du liquide, constitue, en effet l’une des
principales causes d’apparition de désordres structurels.

Dans ce projet on va essayer d’étudier des concepts importants pour la formation de


l’ingénieur à savoir :

- Le dimensionnement d’un réservoir circulaire

- L’évaluation des charges sur la couverture.

- Le dimensionnement de la coupole

- Le dimensionnement de la ceinture

- Le dimensionnement de la paroi

- Le dimensionnement du radier
Données du projet

Paramètres symbole unité Valeur

Rayon intérieur du réservoir R1 M 11

Flèche f m 2.5

Hauteur du réservoir H m 16

Epaisseur de la paroi e m 0.24

Epaisseur du radier e’ m 0,27

Epaisseur de la couverture d m 0,15

Epaisseur de la terre végétale g m 0,68

Dimension de la ceinture a m 0,42

Dimension de la ceinture b m 0,40


Hypothèse de calcul

Fissuration très préjudiciable.

Densité du liquide: γ=1050 daN/m3

Paroi encastrée dans le radier et articulée au niveau de la coupole.

Ceinture supérieur liée avec la coupole.

Charges

Terre végétale sur la coupole γv=1680 daN/m3

Terre de protection de la paroi γp=1700 daN/m3 Ҩ=31°

Charge d'exploitation (d'entretien) q=1KN/m²

Enduit intérieur (paroi et radier) et isolation extérieure enduit=2cm ρenduit=20KN/m3

Étanchéité intérieur et extérieur (paroi et coupole): 1KN/m²

Béton ρbéton=25KN/m3 Enrobage=3cm (minimum)

Matériaux

Béton fc28=25Mpa

Acier: FeE 240 pour les acier transversaux (cadres)

FeE 400 pour les aciers longitudinaux

Contrainte du sol σsol=3.1 bars ν=1/6

Méthode de calcule

Méthode de Lebelle
Méthode de Hangun-Soare
Dimensionnement de la coupole
d
r0  r1   11  0.075  11.075m
2

d
f  f  2.5  0.075  2.575m
2

r0 2  f ² 11.075²  2.575²
cos   2   0.897
r0  f ² 11.075²  2.575²

r2 ?

r0 11.075
sin    r2   25.17m
r2 0.44

la charge du coupole inclure le poids propre du coupole, l'étanchéité intérieur et extérieur, la


charge du terre végétale et la charge d'exploitions de l'entretien.

P?

Poids propre: PPC= 1x1x0.15x25=3.75KN/m²

Etanchéité: Et=2KN/m²

TV=16.8x0.68=11.424KN/m²

Exp=1KN/m²

Ps=11.424+2+3.75+1=18.174KN/m²
Déterminons les efforts N suivant le méridien et N suivant la médiane

 R2  p 25.17 18.174
N    241.134 KN / m
1  cos  1  cos 26.23

 1   1 
N  R2  p   cos    25.17 18.174   cos 26.23  169.201KN / m
 1  cos   1  cos 26.23 

N 241.134
 'b    1607.56 KN / m²  1.607 Mpa
be 0.15
N 169.201
 'b    1128KN / m²  1.128Mpa
be 0.15
 bc  0.6  f c 28  0.6  25  15Mpa

 'b   bc
 'b   bc

Verification du flambement:

E.h
 cr 
a 3(1  v ²)
E  11000 3 25  32164.19Mpa
32164.19  0.15
 cr   112.237 Mpa
2
1
25.17 3(1    )
6
 'b   cr
Vérifier.
 'b   cr

Acier:

A=1x0.15x0.3=4.5cm²

pour les deux sections

on choisis 10HA8

Longueur de scellement:

𝜙 fe
LS= ∗ avec ΨS= 1.5 et ft28 = 2.1 et 3cm
4 𝜏𝑠
enrobage

τ=0.6x1.5x2.1=2.835Mpa

Ls=28.22cm < a=42cm

Barre nombre Longueur (m)

1 3 11.782

2 3 11.472

3 5 11.272

4 11 10.472

5 22 9.072

6 44 6.232

Tableau de ferraillage pour ¼ de coupole


schéma ferraillage pour ¼ de coupole avec une cotation réelle

Calcule d'armature de la ceinture supérieur


T
A
a
T  H ' r0
P(r04  f 4 ) (11.0754  2.5754 )
H'  18.174  21578.92daN / m  21.58 KdaN / m
4 f .r02 4  2.575 11.075²
T  21.58 11.075  238.987 KdaN

CNF

2 
  Fe
S 0.8min  3




max 0.5 fe ;110 n ftj 


f e  400
  1.6( HA6mm)
ft 28  2.1Mpa
 S 0.8min 266.67 
max200;201.63
 

 s  0.8  201.63  161.307 Mpa


T 2389.87 103
As    0.0148m²  148.157cm²
 s 161.307 106
Pu  1.35(3.75  2  11.424)  1.5  24.68KN / m ²
Tu  H u'  r0
Pu (r04  f 4 ) 2 (11.075  2.575 )
4 4
H '
 24.68 10  29303.83daN / m
4  2.575 11.075²
u
4 f .r02
Tu 3245.399  103
A   0.00933m ²  93.31cm ²
fe 347.8
s
B  ft 28 0.4  2.1
A   0.0021m²  21cm²
fe 400

 
 Tu Ts B  f t 28 
As  Max  ; ; 
 fe  s fe 
 s 
As  Max 93.31;148.157; 21 cm²

0n prend As=148.157cm2

choix d'armature:

28HA25 = 137.48cm²

4HA20 = 12.56cm²

section réel totale=150.04cm²


Dimensionnement de la paroi
cas de réservoir plein:

Méthode de Hangan-Soare:

Dans cette section, on va traiter l’étude de la paroi du réservoir. Elle sera analysée par deux
cas extrêmes. Le premier cas considère que les parois doivent supporter tout seules les
poussées hydrostatiques venant par le liquide qu’il contient.
Le deuxième en revanche, suppose le cas où le réservoir sera vide en cours d’utilisation et
que la poussée des terres est active.
On suppose que les parois ne sont pas parfaitement encastrées sur le radier, c’est le cas
auquel se rapporte la résolution par la méthode de Hangan-Soare qui suppose aussi que le
radier est parfaitement rigide.
MOMENT :

Pour le calcul de moment en tout point x de hauteur on a :

  h  x
M ( x)   e  sin(   x)  M 0  e   x cos(  x)
2 2

e  0.24m
e '  0.27m

 Rhs  11  0.24  11.24m

hhs  16  0.135  16.135m
 1.3165 1.3165
    0.82
 R1.e 11.24  0.24

  xh  0.82x16.135=13.211

 Moment à l’encastrement :

M 0  K    h3

La valeur de K est déterminé a partir de l’abaque 1:

 K  0, 0027

 M  0, 0027 1.05 16.1353  11.91kdaN .m


0

 Abscisse de moment de flexion nul :


X 0  K0  h  16.135  K0

K0 déterminé a partir de l’abaque 2:

 K  0.057
0

X 0  16.135  0.057  0.92m

X max 0  1.2 R.e  1.2 11.24*0.24  1.971m

 X  0.92m <X0max=1.97m
0
 Abscisse de moment de flexion négatif maximale :
X1  K1  h

K1 déterminé a partir de l’abaque 3:

 K  0.117
1

X1  K1  h  0.117x16.135  1.888m

X max1  1.8 R.e  1.8 11.24*0.24  2.96m

 X  1.888m <X1max=2.96m
1

 Moment de flexion négatif maximal :


M '   K '  h 3

K’ déterminé à partir de l’abaque 4:

 K '  0.000575

M '   K '   h3  0.000575 1.05 16.1353  2.536mKdaN / m

K2 déterminé à partir de l’abaque 5:

x2  K 2  h

 K  0.157
2

X2 = 0.157 * 16.135 = 2.533 m

 Effort NҨ maximal suivant les cerces

N max  K ''   R  h

K’’ déterminé à partir de l’abaque 6:

 K ''  0.831

NҨmax = 0.831* 1.05* 11.24*16.135 = 158.053KdaN


Méthode de Lebelle:

R = 11.12 m
g = 10
h = 16 m
e= 0.24 m
ß= 0.82

Les formules à utilisé:


 𝜑(𝛽. 𝑥) = 𝑒 −𝛽.𝑥 (cos(𝛽. 𝑥) + sin(𝛽. 𝑥))
 𝜓(𝛽. 𝑥) = 𝑒 −𝛽.𝑥 (cos(𝛽. 𝑥) − sin(𝛽. 𝑥))
 𝜃(𝛽. 𝑥) = 𝑒 −𝛽.𝑥 cos(𝛽. 𝑥)
 𝜉(𝛽. 𝑥) = 𝑒 −𝛽.𝑥 sin(𝛽. 𝑥)
𝑃0 1
 𝑇(𝑥) = 2.𝛽 [𝜓(𝛽. 𝑥) + (1 − 𝛽.ℎ) × 𝜑(𝛽. 𝑥)]
𝑃0 1
 𝑀(𝑥) = 2.𝛽² [−(1 − 𝛽.ℎ) × 𝜃(𝛽. 𝑥) + 𝜉(𝛽. 𝑥)]
1
 𝑃1(𝑥) = 𝑃0[ 𝜃(𝛽. 𝑥) + (1 − 𝛽.ℎ) × 𝜉(𝛽. 𝑥)]
𝑃0(ℎ−𝑥)
 𝑃2(𝑥) = − 𝑃1(𝑥)

 𝑁(𝑥) = 𝑃2(𝑥) × 𝑅

P0=ρ.h=1.05x16=16.08KdaN
M0=-11.54KdaN.m

T0=19.707KdaN

MMax=2.601KdaN.m

NᎧmax=155.094KdaN

T(x)
25.000

20.000

15.000

10.000

5.000

0.000
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9

13
10
11
12

14
15

-5.000
M(x)
4.000
2.000
0.000

109
100

118
127
136
145
154
1
10
19
28
37
46
55
64
73
82
91
-2.000
-4.000
-6.000
-8.000
-10.000
-12.000
-14.000


180.000
160.000
140.000
120.000
100.000
80.000
60.000
40.000
20.000
0.000
153
105
113
121
129
137
145
1
9

49
17
25
33
41

57
65
73
81
89
97
cas de réservoir vide:

Méthode de Hangan-Soare:

 H   R  Ka
M0  K .K a . R .h3
K  0.0027
 R  1.7Kdan
1  sin(31)
Ka   0.261
1  cos(31)
M0  0.0027  0.261 1.7  16.1353  5.032KdaN.m
K '  0.000575
M '  K '. H .h  0.000575  0.261 1.7  16.135 3  1.0717KdaN.m

Méthode de Lebelle:

D'après EXCEL:

K a  0.261
P0  0.261 1.7  16  7.0992
M (0)  4.877KdaN.m
M '  1.099KdaN.m
T0  8.328KdaN
Tableau récapitulatif:

c'est un tableau de vérification des valeurs, utilisant les valeurs des deux méthodes dans les
deux cas les plus défavorable du réservoir. Il faut que les valeurs soit très proches.

Réservoir plein Réservoir vide

Hangan.soare Lebelle Hangan.soare Lebelle

M0 11.91 -11.54 5.032 -4.877


(KdaNm/ml)

T0 - 19.707 - 8..328
Kdan)

Mmax -2.536 2.601 -1.0717 1.099


(KdaNm/ml)

NҨmax 158.053 155.094 - -


(KdaNm/ml)

Calcule des armatures de la paroi:


Armature Longitudinale:

Sur travée:

N s  21.8 KdaN / m
Ms 2.601
Es    0.12m
Ns 21.8
h
Va  d 
2
h  0.24m
d  0.9  0.24  0.216m
Va  0.216  0.12  0.096m
es  Va  S .P.T
M sa  N s  ea
h
ea  es  (d  )  0.216m
2
M sa  21.8  0.216  4.7088  0.047088 KdaN .m
9  f c 28 9  25
1    0.582
9 f c 28   st 225  161.307
 bc  0.6  f c 28  15Mpa
1 0.582
M rb   1 0.216²  15  0.582  (1  )  0.164
2 3
M rb  0.164  M sa  0.047088  ( Asc  0)
30  0.047088
  0.188
1 0.216²  161.307
13  312  31  3  0
1  0.368
b  d  12 1 0.216  0.368²
Ast    0.00154m²  15.6cm²
30(1  1 ) 30(1  0.368)

choix d'armature longitudinale en travée:

5HA20=15.7cm²/m

Sur appui:

H  0.48m
x0  0.92m
N s  21.8  0.276  22.076 KdaN / m
11.91
es   0.539m
22.076
d  0.432m
Va  0.432  0.24  0.192m
es  Va  S .P.T
M sa  N s  ea
ea  0.539  0.192  0.731m
M sa  22.076  0.731  0.1613KdaN .m
1  0.582
 bc  15Mpa
1 0.582
M rb   1 0.432²  15  0.582  (1  )  0.657
2 3
M rb  0.657  M sa  0.1613
30  0.1613
  0.16
1 0.432² 161.307
13  312  31  3  0
1  0.344
0.432  0.344²
Ast   24.49cm²
30  (1  0.344)

choix d'armature sur appui: 5HA25=24.53cm²


Armature Transversale:

𝑁𝑢 𝑁𝑠𝑒𝑟 𝐵 × 𝑓𝑡28
𝐴 ≥ 𝑀𝑎𝑥 { ; ; }
𝑓𝑒 𝑓𝑒
𝛾𝑠  s

Nu  1.5 158.053  237.08KdaN

2.3708 1.58053 0.24×2.1


𝐴 ≥ 𝑀𝑎𝑥 { 400 ; ; } ⇒ 97.99 cm²
161.307 400
1.15

CNF

Amin=0.23x1x0.24x2.1/400=0.0002898=2.89cm²

As>Amin

32HA20=100.48cm²
Dimensionnement du radier

vérifiant la portance du sol par rapport le rapport charge et surface du radier:

Q

S
Q  N  Perimetre  P.P.radier  P.Liquide  P.P.b. p

N=21.8x2x11.12x  =15231.45KdaN

PL=10.5x  x22²/4 x16=63862.3KdaN

PPr=25x  x22.48²/4 x 0.27=2679.08KdaN

PPbp=  x22.48²/4x0.07x2.2=61.123KdaN

Q=81833.953

81833.953
  2.0618bar
396.9

  2.061bar   sol  3.1bar

donc on a pas besoin de élargir le radier.

calcule de ceinture inférieur:

F  T0  R  19.707 11.12  219.142 KdaN


21914.2
Ast   135.85cm²
161.307

choix: 28HA5=137.48cm²
calcule du radier:

8Q 6  218
a    2.065 Kpa / ml
Ll 25.17²
M Max  0.112  25.17  218  614.55 KN .m
Moment _ sur _ appui
M appui  0.3  M Max  0.3  614.55  184.365 KN .m
Moment _ sur _ Travée
M t  0.95  M Max  0.95  614.55  583.823KN .m
d  0.9h  0.9  0.27  0.243m

1 0.582
M rb  1 0.243² 15  0.582  (1  )  0.208
2 3
M t  M rb

Dans ce cas il existe des armatures comprimées, alors il faut augmenter le h.

Soit H=0.5m

d=0.9x0.5=0.45m

1 0.582
M rb  1 0.45² 15  0.582  (1  )  0.712 MN.m
2 3

30  M t 30  583.823 103
   0.536
b  d ²   st 1 0.45² 161.307
13  312  31  3  0
1  0.544
0.45  0.544²
Ast   97.34cm²
30  (1  0.544)

choix: 20HA25=98.2cm²