Vous êtes sur la page 1sur 8

Mise en forme par déformation plastique des semi-finis

LAMINAGE
produits semi-finis

produits finis

Cours Fabrication 1, 1
ENIM, F.Mzali

De la coulée continue au Laminage

2
Classification du laminage

1 - Selon la position des laminoirs

Laminage Laminage Laminage


longitudinal transversal croisé

Produits : Tôles, barres profilés Pièces de révolution Pièces filetées


3

2- Selon la géométrie de l’outil


Laminage de face /
Laminage de profiles
produits plats

4
3- Selon la géométrie de la pièce

Laminage de pièces creuses Laminage de barres d’acier


(Exemple : roue de train) Laminage horizontal

Laminoir de Laminoir
profil cylindrique

Laminage vertical
pièce
pièce

support

4- Selon le diamètre du laminoir

Grand diamètre : grands efforts nécessaires, grande surface de pression


Petit diamètre : faibles efforts, petite surface de pression
5

Laminage à froid / à chaud

Laminage à chaud :
- il y a recristallisation des grains après
passage dans les cylindres
- possibilité de déformations importantes
- oxydation, défauts

Laminage à froid :
- il y a écrouissage des grains (grains
écrasés)
- amélioration de la compacité: les
soufflures et les micro-retassures tendent à
se ressouder
- la structure est profondément modifiée: les
axes des grains s’orientent dans le sens de
l’écoulement

6
Types de laminoirs
Sendzimir

Plusieurs types de laminoirs suivant le nombre et la duo trio


disposition des cylindres
Laminoir duo:
-Les 2 cylindres sont entrainé par le moteur à travers
une cage à pignons.
-Pour les tôles fines seul cylindre du bas est entrainé
par le moteur.
Laminoir trio:
Double duo
- Le produit passe dans deux sens
- Les 3 cylindres sont entrainés par le moteur
- Usure du cylindre médian
Laminoir double duo:
- Les 4 cylindres sont entrainés par le moteur
Laminoir quarto: Quarto
- diminuer la surface de contact
- Laminage à chaud
- Cylindres de travail soutenus par des cylindres
d’appuis
7
- Seul les cylindres d’appui sont entrainés par le moteur

Disposition des cages

Plusieurs types de dispositions des cages de


laminoirs suivant le nombre de passes dans une
même cage

Cages côte à côte:


- 3 lignes de cylindres solidaires du moteur
- plusieurs aller-retour dans une même cage
- dispositifs de translation amenant la barre
devant la cage suivante
- Guides semi-circulaires obligeant le produit à
serpenter d’une cage à la suivante

Trains continus:
- Cages disposées les unes derrière les autres
- le produit passe directement d’une cage à la
suivante
- vitesses de rotation des cylindres augmentent
proportionnellement à la réduction de section
8
Exemple: Fabrication de tôles d’acier

Cédage du laminoir

- Réaction du produit encours de laminage


Æl’ensemble (cage, cylindres, paliers, etc.) se
déforme, c’est le cédage :
Cédage = e – e0
Effectuer le réglage des cylindres en tenant
compte du module γ du laminoir tel que :
tg γ = ΔF / Δ(e-e0)

Cage du
laminoir

10
Les cylindres

Les cylindres se composent :


- d’une table de travail, lisse ou cannelée;
Matière: Acier traité superficiellement - Fonte
- de deux tourillons supportés dans une cage
par des coussinets
- de deux trèfles d’accouplement servant à
relier la commande au cylindre

La longueur T de la table est en rapport avec le


diamètre D du cylindre pour éviter les flexions
au cours du travail.
• Généralement: T/D<2.5 à froid; T/D=2.7 à 3.0
pour les cylindres de blooming à chaud; T/D=1.5 à
2.0 pour les cylindres finisseurs à chaud

- Travail à froid de produits plats: compenser la


flexion par un profil bombé donné à la table
- Travail à chaud: Compenser la déformation
(dilatation thermique et flexion) par un profil
résultant (creux ou bombé)
Exemple: pour un travail à froid avec T=1000mm, 11
D=500mm, le bombé est de 0.2-0.4 mm

Condition d’engagement de la pièce


cylindre
Angle de contact (α
(αE)

pièce

Conditions d’engagement et
d’entrainement d’une pièce
sous les laminoirs:
-L’engagement est impossible pour :

μ # tg αE ( f # αE )
cylindre -Entrainement possible après poussée

pour : μ # tgα
αE < 2 μ (1- μ³)

: Coefficient de frottement ou ( f#αE<2 f )

: Angle de contact -Aucune possibilité d’engagement ni


d’entrainement pour :
pièce Condition d’engagement Fv > Fr
αE $ 2 μ (1- μ³)
tgα

αE$2f )
ou (α

12
Avec f : angle de frottement / μ=tg f
Entrainement de la pièce

V = cste
Le cylindre est animé de mouvement de rotation
avec Vitesse V constante
VE (entrée)< Ve (sortie)

ligne tandem :
5 4 3 2 1

- Il existe un point neutre y où la vitesse du produit


est égale à celle du cylindre (V = VE = Ve)
- de x à y : VE < V le cylindre entraîne le produit
- de y à z : Ve > V le cylindre freine le produit
- La pression du cylindre sera maximale en y
13

Déformations durant le laminage longitudinal

bm

FFidid==AAdd•ϕ
•ϕhh•σ
•σmm

W
Widid==V•ϕ
V•ϕhh•σ
•σmm
ld : longueur comprimée σm : contrainte d’écoulement moyenne
R : rayon du laminoir
Δh : Variation de hauteur Ad = bm ⋅ 1
4 ⋅4
R2Δ3
h
Ad : Surface comprimée ld
bm: largeur moyenne 14
Exercices (Laminage)

Exercice 1:
Le laminage d’un produit plat a été effectué avec un effort (réel) de 80 kN.
1- Vérifier la condition d’engagement sachant que le coefficient de frottement Pièce /
cylindre µ=0.3
1- Quel doit être le rendement du laminoir ?
2- Calculer la puissance nécessaire au laminage.
Données: h0=200mm; h1=195mm; D=400mm; b=1200mm
Vitesse du laminoir = 3m/s
Contrainte d’écoulement moyenne : σm=70 N /mm²

Exercice 2:
Durant le laminage à froid d’un produit plat, la contrainte d’écoulement a augmenté
de 300 N/mm² à 500 N/mm².
1- Quelle doit être la puissance du laminoir ?
Données: h0=50mm; h1=40mm; D=100mm; Ad=800 mm²
Vitesse de rotation des cylindres = 80 tr/min
Rendement η =60 %
15

FIN

16