Vous êtes sur la page 1sur 15

Logique microprogrammée( grafcet et API) : TD

Exercice1 : STATION DE LAVAGE

Fonctionnement :
Une action sur le bouton poussoir avec les conditions
de départ commandent le déplacement avant.
Durant tout le fonctionnement du système un voyant est
allumé.
Quant la cellule est coupée par l’avant de la voiture alors
les rouleaux sont mis en service.
Puis la cellule est de nouveau active derrière la voiture,
les rouleaux étant toujours en service, le déplacement repart
dans l’autre sens.
Lorsque le capteur d’arrêt est actif le système s’arrête. C1
En cas de problème un arrêt d'urgence peut être effectué
à tout moment par action sur un coup de poing à verrouillage
mécanique..
Remarque :
Le rouleau qui nettoie le pavillon de la voiture est suspendu
par des câbles et il se règle automatiquement à la bonne hauteur.
Affectation entrées sorties : CODES API AEG
S1  entrée : I1 H1  sortie : Q1
S2  entrée : I2 KM1  sortie : Q2
S3  entrée : I3 KM2  sortie : Q3
S4  entrée : I4 KM3  sortie : Q4
KM4 AV  sortie : Q5
KM4 AR  sortie : Q6
Travail demandé :
1. Compléter le grafcet de point de vue PC et le grafcet codé automate.

0 M1

1 M2

2 M3

3 M4

2. Ecrire le programme automate en liste d’instructions relatif au grafcet précédent.

Circuit Instructions commentaires Circuit Instructions commentaires Circuit Instructions commentaires


N° N° N°

1
Exercice2 : UNITÉ DE REMPLISSAGE D’OBUS
Présentation : Cette machine est destinée au remplissage de douilles d'obus par de la poudre. Elle est constituée
d'un tapis roulant sur lequel sont transportées les douilles et d’un poste de remplissage.
Fonctionnement : Cps1
S2
Si les deux vérins C1 et C2 sont sortis Poudre
et s'il y a présence de poudre dans la
trémie de remplissage, un appui sur le
Pupitre de commande
bouton poussoir dcy fait démarrer le
cycle.
S� lecteur S11 S10
 Avance d’une douille au dessous du cycle par cycle
avc1 arc1
dispositif de remplissage. automatique sortie 14M1
MA C/C
dc AUTO rentr� e 12M1
Par mouvement successif des vérins V1C
y
C1 et C2, la douille se remplit d'une E 1 sortie 14M2
dose de poudre correspondant au V2C rentr� e 12M2
2
volume E. avc2 arc2
En fin de ce cycle 2 cas sont S21 S20
envisageables : Douille
 Le sélecteur est en position Arriv� e des
douilles (continue)
automatique et il reste de la
poudre dans la trémie, alors le
cycle reprend .
Cps2 Avance tapis manuel
S1 M1(KM1) : avance tapis

 Le sélecteur est en position cycle par cycle et il reste de la poudre dans la trémie, alors le cycle pourra
reprendre après appui sur dcy par l'opérateur.
Affectation entrées sorties : CODES API AEG
Les entrées Les sorties
Description Codage AEG Description Codage AEG
S10 I1 12M1 Q1
S11 I2 14M1 Q2
S20 I3 12M2 Q3
S21 I4 14M2 Q4
Capteur S1 I5 KM1 Q5
Capteur S2 I6
Bouton poussoir DCY I7
Com AUTO I8
Com CC I9
Travail demandé :
1 : Compléter le grafcet de point de vue PC et le grafcet codé automate.

0 M1

1 M2

2 M3

3 M4

4 M5

5 M6

2
2 : Ecrire le programme automate en liste d’instructions et en schéma à contacts relatif aux étapes 1 et 5.

Cir Instru Schéma à contects Comment Cir Instru Schéma à contects Comment
N° N°

Exercice3 : Système de distribution de lots de colis


Description du fonctionnement système
Les colis sont chargés manuellement dans la goulotte, lorsque des colis sont présents et que le
système est en position initiale, les colis sont transférés jusqu'à constituer une rangée de n colis sur
le tapis, puis cette rangée est évacuée, le cycle est terminé. C'est l'opérateur qui détermine le
nombre « N » de colis constituant une rangée.

C2

S3

C1

C3

Grafcet du point de vue système

Si le système est en position initiale


(vérins C1, C2, C3 tels que sur le
dessin) et qu'un colis est détecté, le
vérin de transfert C1 pousse ce colis
puis revient en position initiale.
Ceci est répété dès qu'un autre colis
est détecté et jusqu'à ce qu'une rangée
de « N » colis soit terminée. Le vérin d'escamotage du
guide C3 libère alors la rangée de colis et le vérin
d'évacuation C2 pousse cette rangée sur le tapis
d'évacuation puis revient en position initiale,le vérin C3 reprend alors sa position initiale.

3
Affectation entrées sorties : CODES API AEG
Les entrées Les sorties
Description Codage AEG Description Codage AEG
1S1 I1 12M1 Q1
1S2 I2 14M1 Q2
2S1 I3 12M2 Q3
2S2 I4 14M2 Q4
3S1 I5 12M3 Q5
3S2 I6 14M3 Q6
Capteur S3 I7 Compteur incrémentation P1
« C+1 »
Compteur « N » C1 Compteur RAz Z1
Travail demandé :
1 : Compléter le grafcet de point de vue PC et le grafcet codé automate.

0 RAZ M1 Z1

1 M2

2 n+1 M3 P1

3 M4

4 M5

5 M6

6 M7

1 : Ecrire le programme automate en liste d’instructions relatif aux étapes 1 et 2.

Etapes Activation Déactivation Sorties

4
Exercice4 : Système de tri des pièces

Ce système trie des pièces codées de trois types différents.


Le code est lu à l’aide des détecteurs 4S1 et 4S2.
En fonction du résultat, l’aiguillage dirige les produits 1 vers le tapis 1, les produits 2 vers le tapis 2 et
les produits 3 vers le tapis 3.
Le système automatisé est com-posé
de 5 sous ensembles :
C32
• S1 : « amenage » et détec-tion,
tapis 4 et détecteurs de présence
produit 4S1 4S2
• S2 : aiguillage et séparation des C31
produits, vérins C31 et C32
• S3 : évacuation des produits 1, tapis
évacuation T1 et vérin C1
• S4 : évacuation des produits 2, tapis
évacuation T2 et vérin C2
• S5 : évacuation des produits 3, tapis
C1
évacuation T3

C2

SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES
Chaîne d’action :
- C1 et C2 : vérins simple effet avec distributeurs 3/2 monostable à commande électrique , 14M1 et
14M2.
- C31 et C32 : vérins double effet avec distributeurs 5/2 bistables à commandes électriques 14M31,
12M31, 14M32, 12M32
- M1, M2, M3 et M4 : moteurs asynchrones triphasé 1 sens de rotation, commande par contacteur
(KM1, KM2, KM3 et KM4).
Chaîne d’acquisition :
- 1S2, 2S2, 3S1, 3S2, 3S3 et 3S4 : capteur de fin de course .
- 4S1 et 4S2 : capteur présence et type de pièce.
- S1, S2 et S3 : détecteur de pièce évacuée sur, respectivement, le tapis 1, 2 ou 3, barrage photoé-
lectrique.

1 : Compléter le tableau suivant en fonction du type de produit. C31

4S1 4S2 Tapis1 Tapis2 Tapis3 C 31 C32


Pas de produit 0 0 - - - - -
Produit type1 ×
Produit type2 ×
Produit type3 × ×

5
Affectation entrées sorties : CODES API AEG
Les entrées Les sorties
Description Codage AEG Description Codage AEG
1S2 I1 14M1 Q1
2S2 I2 14M2 Q2
3S1 I3 12M31 Q3
3S2 I4 14M31 Q4
3S3 I5 12M32 Q5
3S4 I6 14M32 Q6
Capteur S1 I7 KM1 Q7
Capteur S2 I8 KM2 Q8
Capteur S3 I9 KM3 Q9
DCY I10 KM4 Q10
Travail demandé :
1 : Compléter le grafcet du point de vue système suivant

Dcy et conditions initiales

1 Amener une pièce

2 3 4

2 : Compléter le grafcet codé automate suivant

M1

I10 ……………………………….
M2

M3 M7 M11

M4 M8 M12

M5 M9 M13

M6 M10

6
3 : Ecrire le programme automate en liste d’instructions et en schéma à contacts relatif aux étapes M1 et M2.

Etape Instru Schéma à contects Comment Etape Instru Schéma à contects Comment

M1 M2

Exercice5 : SYSTÈME DE « REMPLISSAGE DE BIDONS

Un système de remplissage de bidons est doté de 3 sous-systèmes :


o Un sous-système de remplissage non représenté et ne faisant pas partie de l’étude.
o Un sous-système de contrôle de la qualité de remplissage. Un bidon sur onze (tous les 2x5 en
raison du poste de regroupement) est prélevé et aiguillé vers un poste de contrôle qui enverra
alors ces bidons vers une autre unité de regroupement spécifique aux bidons contrôlés.
o Un sous-système permettant de regrouper les bidons afin de les conditionner par 2 .

1- Description du système

A l’état initial, le vérin C2 est sorti, les vérins C1 et C3 sont rentrés.


A la suite d’une autorisation de marche :
o Le tapis roulant est mis en mouvement par le moteur M1.
o Le vérin C3 nommé évacuateur, sort pour évacuer les bidons regroupés.
o Le vérin C2 nommé pousseur, rentre.
o Lorsque le détecteur Spb capte la présence d’un bidon, alors le tapis s’arrête. Le vérin C3 rentre
puis le vérin C2 pousse 2 bidons.
o A la 5ème poussée de C2, 1 bidon est prélevé pour contrôle en faisant sortir puis rentrer le vérin
C1 dit préleveur. Le tapis M2 (mu en continu) dirige le bidon vers le poste de contrôle.

On donne ci-dessous le Grafcet du point de vue système

7
Compléter les grafcet du point de vue partie opérative et le grafcet du point de vue partie
commande

Exercice6 : Chaîne de conditionnement


8
I)- PRESENTATION
Dans une entreprise de fabrication de produits laitiers, une machine remplit des pots de yaourts. Le schéma
d’implantation des différents constituants est représenté ci-dessous

DEROULEMENT DU CYCLE
• La machine est préalablement chargée manuellement en film plastique rouleau 1 et rouleau 2, le positionnement du
premier rouleau est sur la table de presse.
• Si la machine est en conditions initiales, un appui sur le bouton poussoir DCY va faire démarrer le cycle
• Descente puis remontée des deux parties de la table de presse Va et Vp.
• Marche du moto-réducteur M1 (pendant 1 tour du galet d'entraînement) pour mettre le flim du rouleau 1 en position
sur la table de presse.
• Si présence yaourt sous l'unité de remplissage alors V1 est actionnée pendant dix secondes.
• Si présence yaourt sous l'unité de découpage alors Vg est mis en service.
• La machine s'arrête si le commutateur C1 en en position cycle par cycle ou si sa position est sur cycle continu, le
cycle reprends.
CONDITIONS D’ARRET
Si le commutateur C1 est en position « Cycle/Cycle », la machine s’arrête en fin de cycle. Dans le cas contraire, elle
enchaîne les cycles.L’absence de film plastique ou de film aluminisé provoque l’arrêt en fin de cycle.

II)- TRAVAIL DEMANDE


1)- Etablissez le grafcet du point de vue partie opérative des différentes tâches gérées par le G7 de conduite ci-dessous.
9
Dans un sousci de simplification d'écriture, les actions de la machine seront décomposées en tâches :
• TACHE n° 1 table de presse. • TACHE n° 2 avance du film. • TACHE n° 3 remplissage. • TACHE n° 4 découpage.

• TACHE n° 1 table de presse • TACHE n° 2 avance du film

10 20

11 21

22
12

23
13

• TACHE n° 3 remplissage • TACHE n° 4 découpage

40
30

41
31

42
32

43

Poste de distillation et de séparation


I- PRÉSENTATION DU SYSTEME :
Ce système permet d’extraire par distillation l’essence et l’eau de fleurs d’orangers.
l’essence est un produit de base utilisé en parfumerie, il est stocké dans un réservoir.
10

l’eau de fleurs d’oranger est un produit à usage courant, elle est mise en bouteilles pour la commercialisation.

II- DESCRIPTION :
Le croquis suivant, représente le système qui est constitué de :
- Un poste de distillation et de séparation.
- Une chaine de mise en bouteilles.
- Une salle de commande et de contrôle du système.

le poste de distillation et de séparation.


Le poste de distillation est constitué d’un palan de levage, d’un chaudron et d’un condenseur.
Le chaudron peut contenir jusqu’à Cinq paniers de fleurs d’oranger de 100 kg chacun,
Le palan assure le placement des cinq paniers, un par un, dans le chaudron.
L’accrochage des paniers se fait manuellement. Le chaudron contient de l’eau potable dans laquelle sont
immergés les paniers, l’eau est portée à ébullition grâce à des résistances chauffantes.
La vapeur produite est dirigée vers le condenseur qui la transforme en liquide qui est un mélange
d’essence et d’eau de fleurs. Ce mélange passe par un séparateur muni de deux sorties :
- Une sortie pour l’essence de fleurs reliée à un réservoir non représenté.
- Une sortie pour l’eau de fleurs d’orangers. Cette eau sera ensuite mise en bouteilles.
2°/ la chaine de mise en bouteille.
Elle est constituée principalement d’un poste de remplissage et de bouchage. L’alimentation de ce poste
en bouteilles se fait par tapis roulant muni de support à pas régulier pour le maintien des bouteilles.

III- FONCTIONNEMENT DU PALAN :


1°/ Description du palan
Le palan est principalement constitué de :
- Un chariot, entrainé par un motoréducteur (M1), se déplace horizontalement sur rail en forme de I.
- Un tambour entrainé par un motoréducteur (M1) sur le quel s’enroule un câble terminé par un crochet.
11
2°/ Cycle de chargement des paniers : au départ le chaudron ne contient aucun panier.
L’action sur le bouton départ cycle Dcy entraine par ordre :
- L’ouverture du couvercle du chaudron par le moteur M3.
- Le chargement du chaudron par cinq paniers (un par un).
- La fermeture du couvercle du chaudron.
Le crochet, initialement en position basse, décrit un cycle en U renversé.
Pour compter le nombre de paniers on utilise un compteur (C1) modulo cinq incrémenté à la fin de
chaque cycle
de chargement.
3°/ Tableau des affectations :
Le tableau suivant regroupe les actionneurs, les préactionneurs et les capteurs relatifs au fonctionnement
du palan ainsi que leurs affectations. On y associe des entrées et des sorties sur API AEGA020

1/Compléter le GRAFCET du point de vue partie commande et le grafcet codé API

2/-En se référant aux tableaux des affectations, Compléter le schéma de la partie commande de l’automate
programmable:

12
API AEG A020

3) Le système est géré par un automate programmable industriel du type AEG 020.
Compléter le programme du GRAFCET codé automate précédent

Système de conditionnement de comprimés

1- PRESENTATION DU SYSTEME AUTOMATISE


13
Trémie de stockage
Sole tournante

2- 2- description du fonctionnement :
Afin de remplir, boucher et évacuer des flacons de médicaments, le système doit assurer les opérations
suivantes :

Si une palette est présente au dessous du poste de remplissage ( position détectée par le capteur S1 ). Suite à une
action sur le bouton de départ cycle ( S0 ), le système déclenche le :
 bloquage de la palette dite conforme (porte une bouteille vide « S3 et S5 ») au dessous du poste de remplissage
( opération réalisée par le vérin double effet C3 ).
 le dosage des comprimés par la rotation de la sole (si elle est chargé capteur S2) , entraînée par le moteur à
courant continu ( M2 ) contrôlé en vitesse et l’ouverture du sas supérieur ( commandé par un vérin simple effet C1)
permettant la descente des comprimés.
Un capteur infrarouge ( S4 ) placé à proximité du sas supérieur permet de détecter que la rampe est saturée et le sas
supérieur se ferme.
 le remplissage des comprimés dans la bouteille par l’ouverture du sas inférieur ( commandé par un vérin simple
effet C2) ) ce qui permet la descente des comprimés pendant un temps t = 5 secondes.
 la libération de la palette .

S2

S4

C1

C2

S1

C3
S5

GRAFCET DE PRODUCTION NORMALE

14
15